Vous êtes sur la page 1sur 5

MÉDÉA le :      

Projet :      

NOTE DE CALCUL D’UN MUR DE SOUTÈNEMENT

Données :

ht: Hauteur totale du rideau en (m) = 4.6


h': Hauteur de l'ancrage en (m) = 3.4
L1: Longueur avant de la semelle en (m) = 0.6
L2: Longueur de la semelle arrière en (m) = 0.8
1: Poids volumique des terres
avant le rideau en (kn/m3) = 18
ht - h'
2: Poids volumique des terres
derrière Po en (kn/m3)
le rideau = 18
ht
b: Poids volumique du béton en (kn/m ) 3
= 25
 : Angle de
w1 frottement
w2 interne en degré = 40
h'
C : Cohésion Pdes terres =      
es: es
Epaisseur de la semelle en (m) = 0.3
er: Epaisseur
P1 du P2rideau en (m) = 0.3
W1: Poids des
L1 erterres
L2 avant le rideau en (kn) L1 x h’ x 1 =      
W2: Poids des terres derrière le rideau (kn) L2 x ht x 2 =      
P1: Poids de la semelle avant en (kn) L1 x es x b =      
P2: Poids de la semelle arrière en (kn) L2 x es x b =      
P: Poids du rideau en (kn) ht x er x b =      

I. Calcul des poussées des terres :

Le calcul des poussées se fait suivant la méthode de coulomb ,

S :  la surface décrite par le triangle OAB’. S :       m²


R : le poids des terres de la surface (s).
 : le coefficient de frottement entre le mur et les terres

= 2  =      
3 A B' B
F : la résultante des efforts de frottement le long de la (s)
ligne de glissement.
R

F
Po
o

Fx 0  Po cos  Fcos (   )  0 (1)


2
Fy 0  Po sin  Fsin (    )  R (2)
2
De l’équation (1) et (2) on tire la valeur de Po

Po =       kn
II. Vérification de la stabilité au renversement ;

Pour qu’un mur de soutènement soit stable au renversement il faut que la condition suivante soit satisfaite :
M s 2 d’où Ms est le moment stabilisateur
Mr
Mr est le moment de renversement

6.1. Calcul du moment stabilisateur :

Ms = 0.5 L1 ( w1 + P1 ) + ( L1 + 0.5er )P + ( L1 + er +0.5L2 ) ( P2 + w2 )


Ms =       (kn.m)

6.2. Calcul du moment de renversement:

Mr = P0 ( 0.3 hti + es )
Mr =       (kn.m)

6.3. Calcul du coefficient de sécurité :

Ms =        2
Mr
III. Passage de la résultantes  :

Ry = P + P1 + P2 + W1 + W2
Ry =       (kn)

MsMr
X=  X =       (m)
Ry
Ry : Est la reaction des efforts verticaux, suivant l’axe y
X : Est la distance entre le point O et le point d’application de la résultante

IV. Vérification au glissement :

Pour que le mur sera stable vis à vis au glissement, il nécessaire que la
condition suivante doive être vérifiée.

Ry tg Rx
Cg   1.5 
Rx
tg R
Cg   1 .5
Ry

tg

avec : R

Rx =       Kn et Ry =      kn

tg  Rx  tg =      


Ry
Calcul des contraintes :

1, 2  R y (1 6e)


L L
1,2: Sont les contraintes Max et Min respectivement
L : Longueur totale de la semelle
e : Est l’excentricité de la résultante par rapport au centre de gravité (2)

de la semelle
1 =       (kn/m²) (1)

2 =       (kn/m²)

V. Ferraillage:
6.1. Le rideau
6.1.1. Evaluation des moments à la base du rideau

Le rideau sera calculé comme une console encastrée à sa base, donc le moment de flexion sera :

M (1) = 0.33 P0 ht
M (1) =       (kn.m)/ml

6.1.2. Le ferraillage :

Le ferraillage s’effectue comme une pièce rectangulaire soumise à la flexion simple.


M(1) =       (kn.m)/ml As =       cm²/ml
Donc on adopte des barres de T       espacées de       cm

6.2. Semelle avant :


6.2.1. Calcul des contraintes résultantes :

 (1) =       (kn/m²)


 (2) =       (kn/m²)

’(1) =      
w2/L2

(kn/m²) w1/L2 P2/L2

’(2) =       (kn/m²)


’(3) =      
(2)
(kn/m²) '(4)

'(3)
’(4) =       (kn/m²) (1)
'(2)
'(1)

6.2.2. Calcul du moment au niveau de l’encastrement :

Le moment d’encastrement aux niveau du point 2 est de :

M(2) =       (kn.m)/ml


'(2)
'(1)

6.2.3. Le ferraillage

(As) =       (cm²)/ml


Donc on adopte des barres de T      avec un espacement
de       cm.
6.3. Semelle arrière :
6.3.1. calcul du moment :

M(3) =       (kn.m)

6.3.2. Le ferraillage

(As) =       (cm²)


Donc on adopte des barres de T      avec un espacement
de       cm.

'(4)

'(3)