Vous êtes sur la page 1sur 75

Réseaux Mobiles

GSM-GPRS

Dr MOUGHIT Mohamed
Professeur à l’Ecole National des Sciences Appliquées de Khouribga
Université Sultan Mouly Slimane

m.moughit@gmail.com
Réseaux Mobiles 1
Sommaire
Historique de la téléphonie Mobile Procédure de mise à jour de
Présentation du Réseau GSM localisation
Objectifs GSM Gestion de la mobilité
Motifs de déploiements de cellule Type de Handover
Avantages du GSM Structure de trame GSM
Infrastructure d’un réseau GSM GPRS: Objectifs et présentation
Sous système Radio Architecture du GPRS
Sous système Réseaux Généralités UMTS
Spécification de la norme GSM Architecture de l’UMTS
Structure en couche du réseau GSM Les spécifications UMTS

Réseaux Mobiles 2
Présentation du Réseau GSM
Le GSM est un réseau cellulaire qui permet l’établissement
de communication entre :

• Clients Mobiles – Mobiles

• Clients Mobiles – Fixes

• Clients Fixes – mobiles

Réseaux Mobiles 3
GSM: Réseau Cellulaire
Un réseau GSM est formé par plusieurs cellules pour pouvoir couvrir toute une
nation: On dit que le GSM est un réseau cellulaire

Réseaux Mobiles 4
GSM: Réseau Cellulaire

Couverture de 360° d’une Réseaux Mobiles 5


cellule
GSM: Réseau Cellulaire
Les cellules se représente théoriquement sous forme d’hexagone

Réseaux Mobiles 6
GSM: Réseau Cellulaire

Couverture théorique Couverture réelle

Réseaux Mobiles 7
Motifs de déploiements de cellule
• Mobilité sur une grande surface

Réseaux Mobiles 8
Motifs de déploiements de cellule
• Redéploiement des fréquences

Réseaux Mobiles 9
Motifs de déploiements de cellule
• Permettre un grand nombre d’appels simultanément

Réseaux Mobiles 10
Motifs de déploiements de cellule
• Réduire l’énergie

Réseaux Mobiles 11
Réutilisation de fréquence dans un réseau GSM
On appelle distance de réutilisation la distance entre les cellules co-canales,
telles qu’illustrées à la figure suivante :
On démontre qu’un motif ayant un nombre de fréquences données est optimal
s’il est régulier, c’est-à-dire s’il est invariant par un symétrie ou une rotation de
120°. Dans ce cas, la taille du motif N vérifie la relation:

N = i2 + ij + j2

Réseaux Mobiles 12
Motifs de déploiements de cellule
Le nombre N de cellule dans un motif est résumé par le tableau suivant

i/j 1 2 3 4
1 3 7 13 21
2 7 12 19 28
3 13 19 27 37
4 21 28 37 48

Réseaux Mobiles 13
Motifs de déploiements de cellule

On appelle Q=D/R le facteur de réutilisation, où D est la distance entre 2 cellules


co-canales, et R est le rayon d’une cellule

Réseaux Mobiles 14
Motifs de déploiements de cellule

Réseaux Mobiles 15
Motifs de déploiements de cellule
Exercice d’application:
L’ANRT a attribué à un opérateur 480 fréquences à déployer sur tout son réseau. Cet
opérateur souhaite déployer des cellules de rayon 100m qu’il rassemble en motif
dont la distance de réutilisation est de 700m.
Déterminer le nombre de fréquence que l’opérateur peut affecter à chaque cellule.

Réseaux Mobiles 16
Historique de la téléphonie Mobile
• En 1971: Apparition pour la première fois du concept de radio téléphonie
cellulaire par Bell System,
• En 1978: Premier réseau de radiotéléphonie analogique cellulaire AMPS à
Chicago
• En 1979 lors de la Conférence Administrative Mondiale des Radios
Télécommunications(WARC), la décision d’ouvrir une bande aux alentours des
900 Mhz a été adoptée.
• Début 80: Utilisation des différents systèmes de la téléphonie mobile 
Incompatibilité
• Nouveau besoin: Service des télécommunications communs
• En 1982 : la C.E.P.T ( Conférence européenne des Postes et
Télécommunications ) crée le Groupe Spécial Mobile afin de définir les
spécifications de la seconde génération de radiotéléphonie cellulaire. En outre,
on réserve deux bandes de 25 Mhz ( 890-915 Mhz et 935-960 Mhz ) dans
lesquelles le système devra œuvrer.
Réseaux Mobiles 17
Historique de la téléphonie Mobile
• En 1987, le G.S.M fixe les options techniques majeures pour les normes de
radio télécommunication avec les mobiles :
• Bonne qualité de la voix
• Transmission numérique.
• Utilisation optimale des fréquences Radio
• Compatibilité avec les réseaux publics
• Grande capacité d’adaptation et l’évolution vers les services à valeur
ajoutée
• Multiplexage temporel des canaux radio.
• Cryptage des informations sur le canal radio.
• Codage de la parole à débit réduit.

Réseaux Mobiles 18
Historique de la téléphonie Mobile
• En 1992, GSM devient « Global System for Mobile
Communication ».

• En 1994, Bouygues Télécoms a été sélectionné pour


déployer un réseau DCS (digital Cellular System) dans les
grandes villes françaises, et a été dans l’obligation de
couvrir 15  de la population française en 18 mois.

• En 1994, démarrage du GSM au MAROC

• En 1995, la phase 2 des recommandations GSM est


entièrement publiée. Elle unifie les systèmes GSM 900 Mhz
et DCS 1800.

Réseaux Mobiles 19
EXEMLPE DE SYSTEMES CELLULAIRES

SYSTEME ANNEE FREQ. PAYS


MHZ
AMPS 1978 800 USA

NMT 1981 450 NORVEGE,SUEDE


DENMARK,FR.
RADIOCOM 1985 400 FRANCE
2000
C450 1986 450 Allemagne

GSM 1992 900 EUROPE

Réseaux Mobiles 20
Évolution des Réseaux Mobiles
2000

1G 2G 2.5G 3G 4G
5G

1000 From:
To:
Mess

170

900MHz 900MHz 900-1800MHz


Voix 1800MHz Voix , Données 900-1800-
12 Voix
SMS
GPRS 1900MHz
Voix, Vidéo, données IoT
kb/s GSM-IS95 UMTS
CDMA200
Vers tout IP
LTE, Wimax

Réseaux Mobiles 21
Evolution des réseaux Mobiles

Réseaux Mobiles 22
Evolution des réseaux Mobiles
Fixed-telephone subscriptionsaphique (en million)

Réseaux Mobiles 23
Evolution des réseaux Mobiles
Mobile-cellular telephone subscriptions (Million)

Réseaux Mobiles 24
Evolution des réseaux Mobiles
Mobile-cellular telephone subscriptions (Million)

Réseaux Mobiles 25
Evolution des réseaux Mobiles
Active mobile-broadband subscriptions (Million)

Réseaux Mobiles 26
Evolution des réseaux Mobiles

Réseaux Mobiles 27
Evolution des réseaux Mobiles
Fixed broadband subscriptions

Réseaux Mobiles 28
Evolution des réseaux Mobiles
Fixed broadband subscriptions

Réseaux Mobiles 29
Avantages du GSM
Avantages standard:
• Réseau international
• Système ouvert
• Roaming
• Mobilité
Avantages numériques:
• Une très grande résistance aux interférences (Lecture sur
front descendant ou montant de l’horloge+ algoritme de
correction)
• Sécurité de la transmission (cryptage, hachage, signature
numérique, authentification…)
• Multiplexage

Réseaux Mobiles 30
Services GSM

Service de base
• Appelé/ être appelé indépendamment de sa localisation
• Maintenir un appel en cours lors d’un déplacement
Services supplémentaires
• Conférences
• Appel en attente
• Renvoi d’appel
• Message vocal….
Interopérabilité des équipements et des opérateurs
Robustesse du codage de la voix
Sécurité

Réseaux Mobiles 31
Bandes GSM
Bandes de fréquences utilisées par la norme GSM :
890 – 915 Mhz (voies montantes)
935 – 960 Mhz (voies descendantes)

Réseaux Mobiles 32
Bandes GSM

Observatoires Telecoms 33
Bandes GSM

Observatoires Telecoms 34
Bandes GSM

Tx Rx f(MHz)
Bande GSM

890 915 935 960

CH0CH1 CHi

890 890,2 890,4…….. 915

CH0 CH1 CHi

935 935,2 935,4…….. 960

Chaque Bande est divisée en canaux de 200khz


Réseaux Mobiles 35
Bandes GSM

Amplitude Ecart duplex


45MHz

200KHz 200KHz

890 935 Fréquence(MHz)


Time division multiple access (TDMA)

935 R1

T1 T8 T1
890 Temps
577µs
4.61ms
Réseaux Mobiles 36
Bandes GSM
Fréquence(MHz)

891.0
F Trame TDMA
D 890.8
M
A 890.6

890.4 0 1 2 3 4 5 6 7
577µs
4.615ms
Temps
Trame TDMA

Réseaux Mobiles 37
Bandes GSM
L’émission et la reception sont séparées de 3IT

Réseaux Mobiles 38
Architecture de base d’un réseau GSM

Réseaux Mobiles 39
Architecture de base d’un réseau GSM

Réseaux Mobiles 40
Equipements fonctionnels d’un réseau GSM

Les équipements que l’on trouve sont les suivants:


• MS( Mobile Station): poste client
• BTS (Base Tranceiver Station)
• Le BSC ( Base Station Controller)
• MSC (Mobile-services Switching Center)
• HLR (Home Location Register)
• VLR ( Visitor Location Register)
• EIR (Equipement ldentity Register)
• AUC (Autentication Center)
• OMC (Operating and Maintenance center)
Réseaux Mobiles 41
STATION MOBILE- MS

Réseaux Mobiles 42
Architecture de la station mobile

ME
ME MS
SIM

Réseaux Mobiles 43
Architecture de la station mobile

16:00
LCD
SALAM

Clavier CAN
Power Ampli
SIM CPU
Mod./Dém
Ecouteur DSP

Microphone Codec RF E./R.

Module d’interface Module traitement Module radio


utilisateur
Réseaux Mobiles 44
Architecture de la station mobile
DSP = digital signal processing

• Codage de La parole
• Cryptage de la voix 1G
• Algorithmes de modulation
• Annulation d’echo
• Annulation de Bruit
• Décodage MP3 2G
• Connaissance automatique de la voix
• Synthèse de la voix
• Compression d’image 3G

Réseaux Mobiles 45
Architecture de la station mobile

Schéma synoptique d’une station mobile

Echantillonnage Code Modulate x

MS= station mobile VCO1

DAC Decode Demodulate x


BS= station
VCO2 de base

Réseaux Mobiles 46
Architecture de la station mobile
• Une station mobile MS comprend un Equipement Mobile (ME) et
une carte électronique à puce appelée Module d’Identité d’Abonné
(SIM),
• Chaque équipement mobile est identifié par un numéro IMEI
(Identité internationale de l’équipement Mobile ) qui est codé sur
15 digits
2digits 6digits
6digits 1digit
TAC FAC SNR SP

TAC: Type Approval Code; numéro d’agrément du ME


FAC: Final Assembled Code; identifie l’usine de fabrication
SNR: Serial Number; fournit par le constructeur SP:Spare, réservé

Réseaux Mobiles 47
Carte SIM
Une carte SIM contient les informations suivantes :
• Numéro d'abonné international (IMSI, international
mobile subscriber identity)
• Etat de la carte SIM
• Code de service (opérateur)
• Clé d'authentification (Ki)
• Code PIN (Personal Identification Code)
• Code PUK (Personal Unlock Code)
• Algorithmes de cryptage et d’authentification (A3,A8, A5)

Réseaux Mobiles 48
SOUS-SYSTEME RADIO
BSS

Réseaux Mobiles 49
Structure d’une BTS

Réseaux Mobiles 50
STATION DE BASE- BTS
• La BTS est un ensemble d’émetteurs / récepteurs ( TRX )
• La BTS s’occupe de toutes les transmissions radio:
• Modulation-Démodulation
• égalisation,
•Codage/decodage
•Cryptage-Décryptage
•Correction d’erreur
• La BTS effectue les mesures sur la qualité des liaisons radio.
• Ces mesures servent à réguler la puissance d’émission des
mobiles ; elles sont transmises au BSC pour être exploitées.
• Réseaux Mobiles 51
STATION DE BASE- BTS

Structure d’une BTS

Réseaux Mobiles 52
Types de BTS
La norme GSM distingue trois types de cellule:
1- Macros-cellules
2- Micros-cellules
3- Picos-cellules

Réseaux Mobiles 53
Types de BTS
• Macros-cellules :
Elles Disposent d’un large rayon de couverture qui peut atteindre les 35 km.
Déployées généralement dans les zones rurales

Réseaux Mobiles 54
Types de BTS
• Micros-cellules :
Elles ont un rayon de couverture compris entre 100 et 300 m. Déployées
dans les zones urbaines

Réseaux Mobiles 55
Types de BTS
• Picos-cellules :
Elles ont un rayon de couverture compris entre 10 et 100 m. Déployées
dans les zones urbaines avec une grande densité

Réseaux Mobiles 56
CONTROLEUR DE
STATION DE BASE- BSC

Réseaux Mobiles 57
BSC
Il est l'organe intelligent du sous-système radio BSS :
• il gère les stations de bases :
 Allocation de canaux
 Gestion des ressources radio
 Reconfiguration des BTS en cas de nécessité
• il exécute des procédures de maintien des communications:
 traitement des mesures effectuées par MS et les BTS
 Contrôle la puissance d'émission des MS
 Il décide de l'exécution des Handovers .
• il réalise une concentration des circuits vers le MSC.

Réseaux Mobiles 58
Différents niveaux de Transfert automatique

MSC MSC

BSC BSC BSC BSC

BTS BTS BTS BTS


1
2 3 4
1: Transfert automatique ( Handover intra BTS)
2: Transfert automatique inter BTS ( Handover intra BSC)
3: Transfert automatique inter BSC ( Handover intra MSC)
4: Transfert automatique inter MSC ( Handover inter MSC)
Réseaux Mobiles 59
TRANSCODEUR Rate Adapter Unit
(TRAU)
13-64KBITS/S

Réseaux Mobiles 60
Transcodage de la parole
• La voix est codé sur 13kbit/s sur l’interface radio de
GSM, mais le réseau fixe gère des circuits de parole de
64Kbit/s
• Où doit être réalisé le transcodage 13kbit/s64kbit/s?
• L’équipement TRAU (Transcoder Rate Adapter Unit)
effectue la conversion 13kbit/s64kbit/s
• Le TRAU est implémenté dans le BSS
• Il est placé le plus proche possible du BSC

Réseaux Mobiles 61
Principe de Transcodage par TRAU
Interface U 4*16 kbits/s
13 kbits/s 64 kbits/s 64 kbits/s
T M
R BSC S
A Interface Interface
C
Abis A
MS U
BTS

• La BTS reçoit 260 bits toutes les 20ms du MS


• Cette trame est complétée par
• 21 bits de contrôle
• 4 bits de d’alignement pour résoudre le Problème de synchronisation
• 35 bits de synchronisation pour marquer le début d’une trame
• Soit 320 bits toutes les 20ms ie D=16kbit/s
Réseaux Mobiles 62
Principe de Transcodage par TRAU
Exercice d’application
Pour la transmission de la voix via un réseau de radiocommunication particulier
semblable au système GSM de point de vue signalisation, infrastructure et
structure de trame, le MS traite la voix par bloc de 30ms et en extrait 240 bits de
données. A ces bits vont s’ajouter 180 autres pour protéger la communication sur
l’interface Um.
a-Calculer le débit du trafic sur l’interface Um ?
b-Quel est le débit du trafic sur une voie de l’interface Abis? (Abis est un MIC E1)
c-Quel est le nombre de bits qui doivent être ajoutés pour assurer cette adaptation
sachant que l’on souhaite multiplexer 4 appels simultanés sur une voie de
l’interface Abis?

Réseaux Mobiles 63
SOUS SYTEME
RESEAU
NSS

Réseaux Mobiles 64
LE CENTRE DE
COMMUTATION DU
SERVICE MOBILE
MOBILE SWITCHING CENTER
MSC

Réseaux Mobiles 65
MSC

Le centre de commutation du service mobile MSC : c'est l'élément


central du NSS.
• Il gère l'établissement des appels en effectuant une commutation
temporel.
• Commute les messages de signalisation entre les entités de son
réseau PLMN et autre réseaux GSM et reseau fixe.
• il dialogue avec le VLR pour gérer la mobilité des usagers:
Vérification des données des abonnes mobile cas d ’un appel
départ et transfert des informations de localisation.
• Sert de passerelle (Gateway MSC), pour accéder au réseau GSM à
partir du PSTN.
Réseaux Mobiles 66
MSC
Le centre de commutation du service mobile MSC : c'est l'élément
Central du NSS.

Réseaux Mobiles 67
MSC
• MSC gère l'établissement des appels en effectuant une
commutation temporel.

Réseaux Mobiles 68
MSC
Principe de commutation temporel

• Partage du support de transmission dans le temps entre plusieurs utilisateurs.


• Chaque utilisateur exploite le support de transmission pendant une tranche
de temps dite Time slot (TS) ou voie ou Intervalle de temps (IT)
• Les IT sont égaux pour tous les utilisateurs.

Réseaux Mobiles 69
MSC
Principe de commutation temporel

TDMA:Time Division Multiple Access

TS ou IT

Trame
TDMA

Réseaux Mobiles 70
MSC
• MSC gère l'établissement des appels en effectuant une
commutation temporel.

IT0
IT0
IT2
IT3
IT4
IT5

IT6
IT7

Réseaux Mobiles 71
ENREGISTREUR DE
LOCALISATION NOMINAL
HLR
HOME LOCATION
REGISTER

Réseaux Mobiles 72
HLR
• Le HLR est la base de données qui gère les abonnés d’un
réseau donné « Public Land Mobile Network »(PLMN).
• Il mémorise d’une part les caractéristiques de chaque abonné:
 L’identité internationale de l’abonné utilisée par le réseau
(IMSI)
 Le numéro d’annuaire de l’abonné(MSISDN)
 Le profil de l’abonnement (services supplémentaires
autorisés, autorisation d’appel à l’international,…).
• Ces données sont rentrées par l’opérateur à partir de son
système d’administration.
• A chaque abonné est associé un HLR unique, de façon
indépendante de la localisation momentanée de cet abonné.
Réseaux Mobiles 73
HLR
Le réseau identifie le HLR à partir de l’ IMSI de l’abonné.

IMSI
L’IMSI suit le plan d’identification E.212 de l’UIT.

3digits 2digits <=10digits


2digits
MCC MNC H1H2 MSIN
National Mobile Subscriber Identity
IMSI

Réseaux Mobiles 74
HLR
L’IMSI est codé sur au plus 15 digits et comprend trois parties:
• Mobile Country Code (MCC): indicatif du pays domicile de
l’abonné mobile (par exemple: 604 pour le Maroc)
• Mobile Network Code (MNC): indicatif du PLMN nominal de
l’abonné mobile (exemple 01 pour Maroc Telecom)
• Mobile Subscriber Identification Number (MSIN): numéro de
l’abonné mobile à l’intérieur du réseau
Les deux champs MCCet MNC permettent de déterminer, de
façon unique dans le monde, le PLMN de l’abonné. les des deux
premiers du champ MSIN donnent l’indicatif du HLR de
l’abonné au sein de son PLMN.

Réseaux Mobiles 75