Vous êtes sur la page 1sur 4

LA

PROMESSE
Abraham
F1 père d’un peuple
But : Découvrir le plan de salut prévu par Dieu.

A) EXPLICATION DE LA FICHE-PARTICIPANT
Introduction aux trois modules "La promesse - la loi - l’attente" :

Les trois modules F, G, H développent trois thèmes importants de l’Ancien Testament :


> La promesse en rapport avec la promesse faite à Abraham.
> La loi donnée à Moïse pour le peuple nouvellement constitué.
> L’attente du Messie, thème développé chez les prophètes et dans les Psaumes.

1) La promesse à Abraham
Après la rupture en Eden, Dieu ne délaisse pas l’homme. Il ne souhaite pas laisser cette relation brisée, mais tout au long de l’histoire,
il va choisir des hommes et des femmes pour réaliser son plan de "sauvetage".

Textes-clés
• Genèse 12 : 1-3 : Dieu choisit et appelle un homme : Abram.
Abram obéit à Dieu, et fait ce qu’il lui demande, il quitte son pays et toutes ses sécurités.
• Genèse 13 : 15-16 : Abram peut désormais voir le pays que Dieu lui promet et mesurer le nombre de ses descendants.
• Genèse 15 : 1-6 : Dieu fait alliance avec Abram, il lui promet un pays, une descendance. Abraham fait confiance à Dieu.
• Genèse 17 : Dieu définit le signe de l’alliance : la circoncision
• Genèse 21 : 1-13 : Naissance d’Isaac, l’enfant de la promesse !
• Genèse 22 : Dieu éprouve la foi d’Abraham en lui demandant de sacrifier Isaac… la promesse est réitérée.

La promesse1en Gen 12 : 1- 3 est quadruple, elle porte sur :

1. Le pays (Gen 12 : 1, Gen 12 : 6, Gen 13 : 14, Gen 15)


Dès le chapitre 12, Dieu précise qu’un pays sera offert à la descendance d’Abraham. En parcourant le pays de Sichem et de Béthel,
Abraham en prend symboliquement possession. En Genèse 15, les frontières de ce pays sont précisées.

2. La descendance (Genèse 12 : 2)
Mourir sans enfants était une malédiction à cette époque.
La promesse de Genèse 3 : 14-16 reçoit ici un premier accomplissement. Dieu n’oublie pas ce qu’il a promis à Adam et Eve dans ses
paroles de malédiction concernant le serpent. Le Messie sera issu de la descendance d’Abraham, c’est lui qui "écrasera la tête du ser-
pent" (v. Apoc 12 : 10-11, tableau de la fiche F3).
La descendance sera innombrable : un peuple peut être recensé, mais la foule des croyants ne peut l’être!
Au départ, cependant, Abram ne sait pas comment Dieu va lui assurer une descendance. En Genèse 15, Abram pense qu’Eliézer sera
ce descendant. Dieu précise que ce descendant sera issu de sa propre lignée (Gen 15 : 4).
En Genèse 17 : 18, Abram pense que Dieu veut choisir Ismaël pour assurer cette descendance, mais Dieu précise que le descendant
se nommera Isaac, fils de Sara et non celui d’une servante (Gen 17 : 19).
Le procédé choisi par Dieu est proprement miraculeux : Sara était normalement trop âgée pour être enceinte, de plus elle était stérile.

En Gen 17 : 16 une nouvelle précision est apportée à la promesse : des rois sortiront de la descendance d’Abraham. Le thème d’une
descendance royale donnée par Dieu est présent à plusieurs reprises dans la Bible : Dieu promettra à David une descendance royale
éternelle (2 Sam 7).

3. La bénédiction
Le mot "bénédiction" est utilisé cinq fois en Gen 12 : 2-3. Ce mot hébreu comporte la racine "genou" parce que l'on bénissait une per-
sonne en la portant sur ses genoux.

La bénédiction :
• La bénédiction concerne non seulement Abraham mais aussi toutes les nations (Gen 12 : 3). Toutes les nations seraient-elles la des-
cendance d’Abraham ? Cette bénédiction par multiplication rappelle la bénédiction de Dieu sur la création (Gen 1 : 22 et 28).
• La bénédiction est précisée un peu plus loin : il s’agit de protection divine (Gen 15 : 1).
La protection de Dieu est un thème qui revient tout au long de l’histoire des patriarches.
N’oublions pas qu’Abraham est un nomade qui doit faire face à de nombreuses difficultés sur sa longue route.
Le signe de la protection est l’alliance établie en Gen 15.
Elle marque la victoire d’Abraham sur sa crainte. Cette alliance ressemble à l’alliance d’un suzerain (Dieu) avec un vassal (Abraham)
comme dans les pactes de vassalité de l’Orient Ancien.

1. Le mot « promesse » n’existe pas en hébreu : c’est le verbe « dire » qui est utilisé. En effet, quand Dieu « dit », il fait ce qu’il annonce. Dans le Nouveau Testament, le mot
« promesse » résume toutes les paroles que Dieu a données à Abraham et à ses descendants ; ce mot a la même racine que le mot « Evangile » (Evangilion = Bonne parole
; Epangelia = Parole donnée = Promesse).
1
Le rituel des animaux partagés était courant : chaque contractant passait entre les parties d’animaux pour signifier que celui qui ne
respectait pas cette alliance était digne de mort à l’image des animaux coupés en deux (v. Jér 34 : 18). Mais ici, seul Dieu passe entre
les animaux par le signe du feu divin… seul Dieu s’engage dans cette alliance. Abraham en est le bénéficiaire sans condition.
La circoncision corporelle (Gen 17 : 9-14) rappelle à Abraham et à ses descendants leur appartenance exclusive à Dieu.

4. Son nom
Abram signifie "père élevé"
Dieu transforme le nom "Abram" en celui d’ "Abraham" : en intercalant une syllabe à son nom, il le fait monter en grade.

Abraham va devenir le père des croyants : c’est par la foi qu’il fut déclaré juste devant Dieu (Gen 15 : 6). Cette foi d’Abraham fait que
tous ceux qui croient sont ses « enfants » (Rom 4 : 16 ss).
Qu’est-ce que la foi ? (Héb 11 : 1-2 ; 8-19) : confiance en Dieu, croire ce qu’on ne voit pas, obéir.
Quelle est son importance dans notre relation avec Dieu ? (Habakuk 2 : 4 ; Ephésiens 2 : 8) c’est par la foi que nous sommes sauvés.
Abraham est un bel exemple de quelqu’un qui a eu la foi :
• Il a cru en Dieu, il est parti.
• Il a marché en présence de Dieu (Gen 17 : 1).
• Il a fait confiance jusqu’au bout… malgré ce que Dieu lui a demandé de faire, il a obéi (Gen 22).
Heureux ceux qui ont cru sans avoir vu (Jean 20 : 29) !

2) Les enfants d’Abraham


Le texte ci-dessous développe les étapes de la vie de Jacob et de Joseph. Il pourra être distribué aux participants sans être complété
avec les mots en lettres capitales. Il leur permettra de comprendre comment compléter le texte de la fiche.

Principaux événements de la vie


> de Jacob :
1. Gen 25 : Il achète le droit d’aînesse de son frère Esaü, en échange de nourriture.
2. Gen 27 : Il trompe son père et reçoit la BENEDICTION promise à Esaü. Il doit fuir pour échapper à la vengeance de son frère.
3. Gen 28 : Il a une vision pendant la nuit : il rencontre Dieu à Béthel.
4. Gen 29-30 : Il rencontre Rachel, et doit travailler 7 ans pour l’épouser. Trompé par Laban, il épouse Léa, sœur de Rachel. Il épouse
ensuite Rachel mais elle ne peut lui donner d’enfants, Jacob aura alors sept enfants de Léa, deux de chacune des servantes… et
Rachel lui donnera deux fils ! Jacob a donc douze fils, promesse d’une belle DESCENDANCE !
5. Gen 32 : A Penouel, Jacob lutte avec Dieu. Son NOM est changé, il s’appelle désormais Israël.
6. Gen 33 : Il se réconcilie avec son frère Esaü.
7. Gen 35 : A Béthel, Dieu BENIT Jacob et lui rappelle son changement de NOM ainsi que la promesse : de sa DESCENDANCE
sortira de grandes nations et des rois, et il recevra le PAYS.

> de Joseph :
8. Gen 37- 41 : Jacob est à Hébron. Il accorde davantage de faveurs à Joseph. Les autres frères, jaloux, vendent Joseph comme
esclave. Mais en Egypte, malgré de nombreux obstacles, Joseph devient un personnage important.
9. Gen 42-46 : Après la réconciliation de Joseph et de ses frères, Jacob et sa famille, contraints par la famine, quittent Canaan et
s’installent en Egypte.
10. Gen 47-49 : Jacob vit en Egypte 17 ans et avant de mourir, il bénit ses fils et ses petits-fils.
Comment la fidélité de Dieu s’est-elle manifestée dans la vie de Joseph ? (Gen 38-41, Gen 50 : 20)
- Les fils de Jacob ne paraissent pas dignes de la bénédiction, mais Dieu est capable de changer en bien le mal fait par les
hommes.
- Joseph devient le sauveur de toute sa famille, et d’un "grand nombre de gens".

Note sur Jacob :


• Genèse 35 : 11 "une nation sera issue de toi".
Dieu choisit Jacob et lui fait comprendre sa grâce. Il s’engage dans notre histoire, il tient ses promesses. Malgré les faiblesses humai-
nes, il peut accomplir son plan, il a le pouvoir de reconstruire ce que l’homme détruit. Il accomplit sa promesse même à travers le mal
que font les hommes…

Note sur Joseph :


• Dieu veille sur chaque élément de notre vie, rien ne lui échappe. Même lorsque nous avons l’impression qu’il n’agit plus ou qu’il nous
oublie (comme Joseph réduit à l’esclavage, puis emprisonné), Dieu veille.
• Dieu est capable de changer le mal en bien : Joseph va permettre à ses frères d’être sauvés. Eux qui avaient vendu leur frère vont
être sauvés grâce à la présence de ce frère en Egypte ! Joseph disait à ses frères : "Ne vous tourmentez pas et ne vous faites pas de
reproches pour m’avoir vendu ainsi. C’est Dieu qui m’a envoyé ici à l’avance, pour que je puisse vous sauver la vie." (Gen 45 : 5).
• Joseph est un exemple de la confiance que nous devons avoir en Dieu : même dans l’épreuve, il est resté fidèle à Dieu et il a continué
de croire en ses promesses.

2
LA
PROMESSE Abraham
F1 père d’un peuple suite...
Les patriarches ont connu aussi ces difficultés dans leur existence : être le préféré, être détesté par un frère… Ce n’étaient pas des
personnes extraordinaires… mais des gens ordinaires comme nous avec un Dieu extraordinaire !

3) La formation d’un peuple


Les 12 fils de Jacob forment les 12 tribus du peuple d’Israël.
En Genèse 49, Jacob bénit les 12 tribus.
La fiche présente les principaux événements sous forme de dessins dans le désordre, c’est aux participants de les remettre dans le bon
ordre :

1. L’esclavage en Egypte (coup de fouet) :


- Joseph fait venir Jacob et toute sa famille en Egypte. C’est là que le peuple d’Israël va devenir un peuple nombreux mais
c’est aussi en Egypte qu’il va être réduit en esclavage (Exode 1).
- Naissance de Moïse ! Issu de la tribu de Lévi. Elevé en Egypte (Exode 2).

2. Le buisson ardent, (Exode 3 et 4) : Dieu appelle Moïse et lui confie une tâche difficile. Encore un destin hors du commun
avec une mission "impossible" : délivrer son peuple de l’esclavage et le conduire hors d’Egypte.

3. Les dix plaies (grenouille) : Dieu révèle son projet (Exode 7 :1-5)et montre qu'il est le Seigneur tout-puissant. Moïse devra
s’opposer à Pharaon. Dieu enverra les dix plaies… bien des rebondissements, avant que le peuple ne puisse enfin partir et
être libéré de l’esclavage, par la main puissante de Dieu.

4. La première Pâque (Exode 12-13)


5. Le passage de la Mer Rouge (Exode 14)
6. Le don de la loi (dix commandements) au Sinaï (Exode 19-31)
7. L’entrée dans le pays promis (Grosse grappe de raisin, Josué 1)

Conclusion
Dieu a un projet bien précis pour le peuple d’Israël… nous le voyons se dessiner peu à peu sous nos yeux ! Après la rupture en Eden,
Dieu se choisit un homme, puis se constitue un peuple, il en prend soin, il se révèle à lui puissamment… quelle est la finalité de ce plan ?

B) DÉMARCHES PROPOSÉES

I. Parcours biblique
La première fiche complémentaire servira à constituer un grand parcours biblique de la Genèse à l’Apocalypse. Ce parcours peut servir
de référence de base comme il peut être enrichi d’éléments textuels ou archéologiques.
Cette première démarche vous suggère l’élaboration d’une fresque qui part de la création et aboutit à la sortie d’Egypte.
La première partie de cette fresque s’intitule "la promesse".

• Préparation avant la séance :


Dans un premier temps, vous pouvez écrire les noms des personnages bibliques sur des feuilles carrées de 7,5 cm de côté avec bord
autocollant (style "POST- IT") en écrivant avec des caractères assez gros (trois ou quatre noms par feuille).
Vous découperez chaque nom.
Faire un "brouillon" avec du papier listing ou des feuilles de brouillons assemblées ou encore du papier d’emballage usagé.
Tracer une ligne du temps, en laissant le début de la fresque non daté. Commencer à dater à partir d’Abraham (1950 av. J.-C.).
Imprimer les textes-clés en gros caractères (corps 16 au moins) dans des encarts normalisés :

Les textes-clés sont :


Genèse 1 : 27-28 / Genèse 3 : 14-15 / Genèse 12 : 1-3 / Genèse 15 : 5-6 / Genèse 17 : 4-8 / Genèse 35 : 10-12

• Déroulement de la séance :
Mélanger les noms.
Demander aux adolescents de positionner sur la ligne du temps tous les autres personnages par rapport à Abraham.
Une fois les personnages positionnés, demander aux participants de reconstituer l’histoire des personnages à partir des souvenirs qu’ils

3
Le Seigneur dit à Abram :
"Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père et va dans le pays que je te montrerai.
Je ferai naître de toi une grande nation ; je te bénirai et je rendrai ton nom célèbre. Tu seras une bénédiction
pour les autres.
Je bénirai ceux qui te béniront, mais je maudirai ceux qui te maudiront. A travers toi, je bénirai toutes les
nations de la terre."
Genèse 12 : 1-3

ont de l’Ecole du dimanche ou des clubs bibliques qu’ils ont fréquentés les années précédentes.

Reprendre l’histoire de la promesse de Dieu à Abraham : observer le point 1 de la fiche et dire comment cette promesse s’est précisée
au cours de sa vie.

Poursuivre avec l’histoire de Jacob, le porteur de la promesse.


Montrer que Jacob a volé la bénédiction promise aux descendants d’Abraham, elle ne lui était pas due, mais Dieu la lui accorde quand
même par grâce. En complétant le texte du point 2, les participants s’apercevront que les différents éléments de la promesse à Abraham
(PAYS- DESCENDANCE- BENEDICTION- NOM) sont aussi présents dans l’histoire de Jacob.

Joseph vit d’une autre manière la foi en la promesse : au travers de l’épreuve de son exil en Egypte, il voit s’accomplir la promesse de
protection de Dieu accordée à sa famille.

Mais les descendants de Jacob n’ont toujours pas reçu le pays promis.
C’est Moïse qui guidera le peuple vers ce pays promis.
Observer les dessins de la fiche et reconstituer les principales étapes de l’histoire.
Commencer à réaliser la frise à l’aide des fiches complémentaires 1 (La promesse) et 2 (la Loi), des textes cités et de la documentation
que votre groupe aura rassemblée.

II. Panneau de la promesse


Cette démarche prévoit l’élaboration d’un grand panneau de la promesse à Abram.
Objectif pour cette séance : reproduire à grande échelle sur du carton le tableau du point 1.
en le complétant des deux autres points.

> Commencer par étudier les différents points de la fiche en insistant sur les quatre éléments de la promesse. Voir comment ces éléments
se sont précisés au cours de l’histoire du peuple d’Israël jusqu’à la conquête du pays promis.

Exemple de schéma à illustrer :

Des Rois
Pays à conquérir
12 tribus d'Israël
Jacob et ses fils
Servitude en Egypte
Départ de la famille de Jacob Isaac
Canaan Un fils
Un pays Une descendance

Promesse à Abraham

Une bénédiction Un nom


Abraham
Protection,
prospérité Jacob
Israël

Laisser de l’espace tout autour pour compléter le tableau lors de la séance F3 par les promesses de Dieu pour nous.
> Découper les versets bibliques de la fiche participant et les coller sur le tableau.
Vous pourrez illustrer ce tableau par des cartes, des photos de Palestine et d’Egypte.
> Terminer la séance en lisant le Psaume 105 qui rappelle la promesse que Dieu a faite à Abraham et à sa descendance et qui nous
entraîne à la louange !