Vous êtes sur la page 1sur 64

LIBRAIRIE ANCIENNE & ÉDITIONS NICOLAS MALAIS

pour toute information :


nicolasmalais@yahoo.fr
tél. 0664270559
Conditions conformes aux pratiques
de la librairie ancienne.
Références bancaires :
SG Gay Lussac, 75005 PARIS
Compte n°03081 00027020167 74
IBAN : FR7630003030810002702016774
SWIFT : SOGEFRPP
Librairie Nicolas Malais
9 rue de Ménilmontant
75020 Paris
RCS PARIS - A 513842039

Reproductions
Couvertures :
n°A - Luc Dietrich & Leonor Fini.
n°47 - Henri Matisse, Papiers découpés .
Faux-titre :
n° 61 - Pablo Picasso, Dessins d’un demi-siècle.
84
Livres
précieux
&
autographes

ANAR CHISME

SYMBOLISME

surréAlisme
V
A
N
T
Librairie -
Nicolas Malais
MMX G
A
R
D
E
S
PREMIÈRE PARTIE

LUC DIETRICH & LEONOR FINI

MANUSCRIT D’ANTICIPATION D’H.G. WELLS

A. LUC DIETRICH RÉVÈLE SON VRAI NOM À LEONOR FINI

3 LETTRES AUTOGRAPHES À LEONOR FINI


1 POÈME AUTOGRAPHE
& SON LIVRE LE PLUS RARE, DÉDICACÉ À LEONOR FINI
DIETRICH (Luc), sous le pseudonyme d’ERGIDÉ (Luc)
Huttes à la lisière,
S.l, s.n, [Jean Crès], 1931.
In-8, 29 p. Couvertures conservées. Pleine percaline verte
bradel, titre de maroquin, bel état. (Ateliers Laurenchet).
ÉDITION ORIGINALE DU PREMIER LIVRE DE LUC DIETRICH.
TIRAGE UNIQUE À 100 EXEMPLAIRES SUR ALFA, N°50.
FORT BEL ENVOI AUTOGRAPHE DE DIETRICH À LEONOR FINI :

“À Leonor Fini,
Pour quelques gestes d’accueil
et une confiance si vite donnée,
cette maladroite évocation
des faubourgs
de tout cœur,
Luc Ergidé”
1931. Dietrich a 18 ans. Il n’a pas quitté depuis si longtemps
l’enfance, sa mère droguée mais qu’il adore, l’asile pour “enfants
anormaux” & son poste de valet de ferme dans le Jura. Il vient de
rencontrer Luc Durtain, qui l’encourage à écrire & préface ce pre-
mier recueil, ces Huttes à la lisière, qu’il publie sous le pseudonyme
Ergidé (ses initiales R.J.D. : Raoul-Jacques Dietrich). C’est pour
rendre hommage à Durtain qu’il prend le prénom Luc. Il entre en
poésie par le jeu fécond du pseudonyme & du masque. Il est alors logé
rue de Courcelles par Marie-Rose, reine du Milieu, maquerelle et
trafiquante de drogue. Au début de 1932, il rencontre providentiel-
lement Lanza del Vasto, qui devient son mentor, l’ami avec lequel il
partage tout. En octobre 1932 Lanza rejoint son frère, Lorenzo, qui
demeure à Saint-Germain-en-Laye chez Leonor Fini, son amante.
Celle-ci est alors surnommée “Fleur de feu”. Bientôt elle rencontre
André Pieyre de Mandiargues & habite avec lui. C’est dans ce contexte
que Luc Dietrich fait la connaissance de la séduisante artiste, qui
semble, comme d’autres, l’avoir pris sous son aile.
3 LETTRES DE LUC DIETRICH À LEONOR FINI DÉCEMBRE 1932 À MARS 1934 :

Lettre 1) Mardi 17 décembre [1932]. En tête manuscrite “Ergidé-


Dietrich, 38 rue de Courcelles, 8è”. 1 ff. in-4, 18 lignes d’une fine
écriture. Leonor Fini et Dietrich semblent déjà intimes. “Je
suis heureux de connaître votre mère (...) j’ai peur de lui avoir
déplu, je suis si nerveux et si démonté par mes histoires contin-
uelles”. “Pour finir cette année, j’ai la peur absurde d’une foule
de choses. De perdre votre amitié et celle d’André en premier lieu.”
Il a peur de “l’année qui vient et des catastrophes qu’elle va apporter”.
“Cette lettre est absurde mais je la pense tellement vraie. Ne soyez pas
sévère. Votre regard était terrible à midi.” En post-scriptum, il revient
sur ses activités littéraires : “Je trouve justes vos appréciations sur
l’essai que j’entreprends” ; mais il s’excuse de nouveau “pardon de vous
importuner avec mes ennuis. Je ne sais à qui m’en décharger un peu”.
Lettre 2) Paris, 5 janvier 1933. 6 lignes. “Ergidé, 38 rue de Cour-
celles”, “Vous êtes dure, juste, je vois. Mais dites-moi si vous ne voulez
plus me revoir. Si vous êtes fâchée. Si vous avez encore un peu d’intérêt
pour moi (...) Luc.”
Une année s’écoule avant la lettre suivante : 1933. Luc se bat au cou-
teau ; frôle la mort. Tandis que la sulfureuse Leonor Fini parcourt
l’Europe en compagnie d’André Pieyre de Mandiargues - dont elle
réalise des portraits - et d’Henri Cartier Bresson, pour qui elle prend
des poses lascives : la légendaire photographie de Leonor acéphale,
nue dans une piscine. Lanza emmène Luc, déprimé, en Italie, pour
écrire, et prendre des photos. Il y travaille pour le frère de Lanza, qui
est devenu directeur de l’usine à gaz de la ville. Bientôt majeur, c’est
le moment pour Luc de retrouver sa véritable identité.
Lettre 3) TRÈS IMPORTANTE LETTRE INÉDITE OÙ LUC DIETRICH RÉVÈLE SON
NOM COMPLET. Sienne 4 mars 1934. 1 ff. in-8, 35 lignes. “Siena, Officina
del Gas”. Il prend et donne des nouvelles : “Faites-vous de nouvelle
gouaches, de nouveaux tableaux ? Voyez-vous de nouveaux amis ? Faites-
vous des voyages ? (...) Je suis donc seul à l’Usine à gaz * Je m’occupe
de la documentation gazière... c’est une belle occupation n’est-ce pas ?” Il
évoque son portrait : “Votre gouache (ma gouache) a-t-elle eue du suc-
cès à l’exposition sur la danse ? J’espère que vous me l’apporterez, comme
vous me l’aviez offert, si cela est possible”. Il la remercie pour la photo
de tovovavy - jeune fille de Madagascar - souvenir de sa chambre de
la rue de Courcelles.

Et vient le moment crucial de la lettre : “J’ai une nouvelle à vous


annoncer : à partir du 17 mars 1934, je suis majeur et en cette occa-
sion, j’ai reçu de la sœur de mon grand père Dietrich des documents de
famille (...) des résultats de procès (...) JE M’APPELLE APRÈS LE 17 MARS,
DIETRICH D’OBERSTEINBRUMER” “C’est un nom un peu long, plus long
que le vôtre, cela m’ennuie un peu, mais enfin, puisque c’est mon nom...
Quand à Ergidé, je vous avais dit que c’était un pseudonyme. Je l’ai
abandonné car maintenant je signe Luc Dietrich, tout court, pour la lit-
térature. Il s’excuse encore de l’importuner mais “il est juste, qu’entre
amis on connaisse ses noms !”. Il évoque à nouveau André Pieyre de
Mandiargues : “Dites à André que je fais le nécessaire pour qu’il reçoive
son Barnabooth* amitiés à lui”.
JOINT 1 POÈME AUTOGRAPHE DE LUC DIETRICH, 13 VERS

“Offerte, cette lumière perdue aux brumes,


Par la nuit, par le bois affolé de verdure
Où meurt comme une aumône, ce dernier souffle
Où nos corps se consument, membres usés d’ombre”
TRÈS IMPORTANT ENSEMBLE 8500 €
B. EXCEPTIONNEL MANUSCRIT D’ANTICIPATION D’H. G. WELLS

CHRONOLOGIE DU MONDE JUSQU’EN 2106, MYTHIQUE !


WELLS (H. G.),
Manuscrit autographe,
Vers 1929, 1p. in-4.
PLAN CHRONOLOGIQUE DE SON ROMAN D’ANTICIPATION : The Shape of
Things to Come (1933), qui imagine le futur de 1933 à 2106, avec
guerres mondiales, tremblements de terre & avènement d’un État
mondial.
TRÈS IMPORTANT MANUSCRIT. Cette chronologie ne se trouve pas
telle quelle dans le livre. Il s’agit d’un document de travail inédit.
L’INVENTION, EN DIRECT, PAR H. G. WELLS DE LA TRAME PRINCIPALE
DU “FUTUR”, avec ajouts et corrections quand cela est nécessaire.

Notre manuscrit évoque ainsi, entre autres :


“Polish Wars” - 1940 à 1942
“London Landslide” - 1972
“The Air Dictatorship” - 2010 à 2050
(finalement de 2010 à 2030 dans le roman)
La Déclaration de Megève - 2059
(la guerre est devenue impossible, bientôt les désirs et
les comportements sont contrôlés)
“The great Earthquake in Mirabella Bay” - 2104
“Dismantle of the last skyscraper” - 2106
(L’Empire State Building, le dernier gratte-ciel
New-Yorkais est démoli)
QUELQUES ÉVÉNEMENTS NE SERONT PAS PRÉSENTS TEL QUEL :
Entre autres, “The Japan Secession” - “The American Dissention”
- 2003. Il ajoute en marge au crayon “The second conference at
Basra” - qui est bien dans le livre mais qui n’est donc pas prévue
dans le plan chronologique initial. (C’est la grande conférence sur
le contrôle des transports de 1978). Il évoque aussi en marge le
“M.S” (“The Modern State” “militant” puis “in Control of Life”
dans le roman).

On remarque quelques corrections de dates et des calculs. Wells


travaille à rendre sa chronologie la plus cohérente possible. Les
principaux événements du roman d’anticipation sont ici déjà bien
présents.

The Shape of things to Come est une des œuvres mythiques de


Wells dans le monde anglo-saxon avec trois adaptations cinéma-
tographiques, de nombreuses études pour déterminer si l’écrivain
avait vu juste ou non ; il a même inspiré un épisode culte de la
série Lost. Wells prévoit dans son ouvrage la Seconde Guerre
mondiale pour 1940, ou les sous-marins lance-missiles balistiques.
Mais aussi une guerre du Pacifique, de grands tremblements de
terre & un réseau mondial encyclopédique pour 2012 ...
LES MANUSCRITS D’ANTICIPATION DE WELLS SONT INTROUVABLES
6500 €
DEUXIÈME PARTIE

LIVRES ET AUTOGRAPHES

PRÉCIEUX, CURIEUX OU RARES

ANARCHISME, SYMBOLISME

SURRÉALISME

ART, AVANT-GARDES

1. RARE PLAQUETTE, SANS DOUTE RÉALISÉE AUX FRAIS DE L’AUTEUR


CROS (Charles),
La Vision du grand canal royal
des deux mers,
Paris, Lemerre, 1888.
Plaquette in-8 de 15 p., brochée,
petits manques au dos.
Édition originale de ce curieux poème,
dont il n’a pas été tiré de grands papiers.
ÉTONNANTE IMPRESSION
BLEU TURQUOISE & ROUGE.

Cette présentation inhabituelle pour


un Lemerre, fait penser que l’ouvrage
a été réalisé aux frais de l’écrivain. 280 €

2. LOMBROSO & JEAN CRUPPI, MINISTRE DE LA JUSTICE & DÉPUTÉ


RÉFORMATEUR DES LOIS PÉNALES
LOMBROSO (Cesare),
Le Crime, causes et remèdes,
Paris, Félix Alcan, 1888.
In-8, 583 p. Demi-toile verte.
Bon état, coins et coiffes un peu
émoussés.
AVEC UN ENVOI AUTOGRAPHE,
& UNE PASSIONNANTE LETTRE ADRESSÉE
PAR LOMBROSO À CRUPPI
22 FIGURES DANS LE TEXTE & 11
PLANCHES, LA PLUPART DÉPLIANTES.
C’est dans cet ouvrage que Lombroso
reconnaît enfin, après des années
d’attaques virulentes, l’importance
du milieu social dans le crime, sans
renoncer toutefois à une part d’inné.
Les curieuses coupes de cerveaux
sont là pour le prouver !
PROVENANCE TRÈS INTÉRESSANTE.
Jean Cruppi, avocat de forma-
tion rapporta, en tant que député,
plusieurs textes de lois pénales :
expertises médico-légales, détention
préventive, perquisitions, mises en
accusation, peine de mort etc.
Dans sa lettre, en français, Lombroso
célèbre les “discours et travaux” du
député “qui s’éloignent beaucoup
de l’école classique du droit pénal”
& qui ne “refusent pas les nou-
veaux horizons criminologiques”. Il
lui recommande donc la lecture de
ses ouvrages qui pourraient lui si-
gnaler mieux “les causes des crimes,
pour mieux les combattre”. 850 €
3. LETTRES INÉDITES DE FLOR O’SQUARR À AURÉLIEN SCHOLL
FLOR O’SQUARR (Charles-Marie),
Les Coulisses de l’anarchie
Paris, Albert Savine, 1892.
In-12, demi-basane marron (émoussée). Intérieur modeste.
RARE & IMPORTANT OUVRAGE SUR L’ANARCHISME FIN-DE-SIÈCLE
“Suite de chroniques documentées” cet ouvrage sensationna-
liste nous fait découvrir les arcanes de l’anarchie, et toute la
vérité sur les “Propagandistes, émeutiers, antipatriotes, trima-
rdeurs, pieds-plats, dynamiteurs, estampeurs et illégalistes”. On
remarque in-texte les nombreuses reproductions de couver-
tures de journaux anarchistes.
ON JOINT 8 LETTRES DE FLOR O’SQUARR À AURÉLIEN SCHOLL
circa 1888 - 1895.
Une seule lettre datée, envoyée de Londres, 1895, les autres ex-
pédiée de Nice, Paris, Saint-Nazaire où Flor O’Squarr habitait la
villa “Le Gourbi”.Aurélien Scholl, écrivain & chroniqueur majeur
de la presse XIXe, anarchiste revendiqué, fonda notamment les
revues Le Satan ou Le Nain Jaune. Scholl fut d’abord un grand
ami du père de Flor O’Squarr. Il écrira dans Le Matin à la mort
de celui-ci : “Ce que j’aimais le mieux, à Bruxelles, c’étaient l’hôtel
de ville, Sainte-Gudule, la porte de Hall et Flor O’Squarr”.

Dans ces lettres l’auteur des Coulisses de l’anarchie se présente


d’abord comme le respectueux fils de son père... “Cela vous sera
peut-être bien indifférent, l’hommage d’un petit garçon comme moi.”
À la mort de celui-ci, il envoie à Scholl “un exemplaire tiré sur
hollande de ma Bohème Bourgeoise. Je l’ai dédiée à mon pauvre
cher mort.” et compte sur la bienfaisance du chroniqueur du Ma-
tin pour son livre. Plusieurs lettres concernent des propositions
d’article et la vie littéraire.
UNE TRÈS BELLE LETTRE SUR LES COULISSES DE L’ANARCHIE :
“J’ai espéré que les premières pages du chapitre « Le mouvement », et
les premières de « La morale », - vous donneraient peut-être une idée
de chronique (...) Ce qui m’enhardit c’est que ces pages sont neuves
et vraiment bien neuves (...) AUCUN CONFRÈRE N’A SONGÉ À MONTRER
CE QU’EST MON LIVRE : UNE SUITE DE CHRONIQUES DOCUMENTÉES.
Pouvez-vous ? Voulez-vous ?”.
900 €
4. QUAND SCHWOB METTAIT À BARBUSSE LE PIED À L’ÉTRIER
SCHWOB (Marcel),
Mimes avec un prologue et un épilogue,
Paris, Mercure de France, 1894.
In-16, 88 p., beau cartonnage Laurenchet,
marbré. 2e édition en typographie, couver-
tures restaurées sur onglets.
NOTABLE ENVOI AU JEUNE HENRI BARBUSSE,
tout juste auréolé de ses victoires aux
concours de poésies de L’Écho de
Paris, où Schwob conseillait Catulle
Mendès. L’auteur des Mimes guid-
ait alors les pas du futur Goncourt
(Le Feu, 1916) dans les milieux lit-
téraires. Barbusse était devenu assez
rapidement intime avec Marcel Schwob.
Il lui écrivait ainsi dans une lettre de
décembre 1893 :
“J’ose pourtant vous dire que je veux
être un frère dans votre pensée, un frère
qui ne vous manquera jamais, mon cher,
mon très cher ami”.
BELLE TYPOGRAPHIE QUI RAPPELLE LES INCUNABLES ITALIENS
IMPRIMÉS EN CARACTÈRES ROMAINS. 450 €
5. “CHEF-D’ŒUVRE DE TRISTESSE ET D’AMOUR” (REMY DE GOURMONT)
SCHWOB (Marcel),
Le Livre de Monelle,
Paris, Léon Chailley, 1894.
In-16 carré de 286 p.
Beau demi-chagrin rouge moderne.
Couvertures et dos conservés, à noter la
première de couverture restaurée.
ÉDITION ORIGINALE DE L’ŒUVRE LA PLUS
CÉLÈBRE DE MARCEL SCHWOB.
Monelle, la petite prostituée, guide le
poète vers un art & une sagesse nou-
velle : “Ne te connais pas toi-même, Ne
te préoccupe point de ta liberté : oublie-toi
toi-même.”
BON EXEMPLAIRE COMPLET DU FEUILLET D’ERRATA 230 €
6. RELIURE MACABRE & GROUPE DES TROLLS ! EXEMPLAIRE RACHILDE
KLINGSOR (Tristan),
Squelettes fleuris,
Paris, Mercure de France, 1897.
In-8, 110 p.
ÉDITION ORIGINALE de ces poèmes qui apportèrent une certaine
célébrité à Klingsor.
EXEMPLAIRE DE RACHILDE AVEC UN SUPERBE ENVOI AUTOGRAPHE :
“à Notre Dame Rachilde
Chère Princesse des Trolls
Son Tristan Klingsor”

ÉTONNANTE RELIURE MACABRE, de l’époque, plein veau beige es-


tampé à froid d’une plaque macabre (un crâne en relief, bien
visible). Fleurons dorés, filets le long des mors, titres dorés sur
les plats ; neuf fleurons lunaires sont disposés autour du crâne ;
ainsi que neuf poinçons bleus. (Le 9 est le chiffre de la mort,
de la fin, dans de nombreuses traditions ésotériques). La reliure
est émoussée en coins, et présente de fines lamelles de cuir man-
quantes aux coiffes. (sur 8 mm.). La plaque macabre du plat
supérieur est en bel état.
Ce bel exemplaire nous apprend que le jeune Klingsor (23 ans),
déjà peintre & musicien par ailleurs, connaissait l’existence du
secret “groupe des trolls” (Rachilde, Vallette, Herold, etc.), dont
il ne faisait pas partie. 950 €
7. GEORGE AURIOL SÈME À TOUT VENT
AURIOL (George),
À la façon de Barbari,
Paris, Flammarion, 1899.
In-12, demi-maroquin rouge, à grains longs, 299 p.
ÉDITION ORIGINALE PEU COMMUNE.
AVEC UN ENVOI AUTOGRAPHE D’AURIOL
Rachilde fit la critique suivante de
l’ouvrage, le gardant pour la fin de
sa chronique des livres “À la façon de
Barbari. Pour laisser les lecteurs sur
la bonne bouche, un panier de pommes
vertes, fruits de l’intarissable gaîté de
l’auteur” (Mercure de France, 1899,
tome 31, p. 782). Auriol fut des mardis du Chat Noir & pratiqua tous
les arts... de la chanson à la peinture, du dessin à la gravure, en pas-
sant par la typographie art nouveau ! Et comme on ne prête qu’aux
riches, on affirma longtemps qu’il était l’inventeur de la célèbre
semeuse Larousse ! 120 €
ÉDITIONS ORIGINALES DE RAYMOND ROUSSEL

8. La Doublure,
Paris, Alphonse Lemerre, 1897.
Bel exemplaire broché. Bon état.
ÉDITION ORIGINALE DU PREMIER LIVRE DE L’AUTEUR

Mention fictive de deuxième édition,


l’achevé est à la bonne date : 11 mai
1897. “Quand La Doublure parut, le
10 juin 1897, son insuccès me causa
un choc d’une violence terrible. J’eus
l’impression d’être précipité jusqu’à
terre du haut d’un prodigieux som-
met de gloire. La secousse alla jusqu’à
provoquer chez moi une sorte de maladie
de peau (...)De ce choc résulta surtout
une effroyable maladie nerveuse dont
je souffris pendant bien longtemps.”
commente Roussel dans Comment
j’ai écrit certains de mes livres (1935). 190 €
9. Chiquenaude,
Paris, Alphonse Lemerre, 1900.
Broché, 24 pp., Légers manques au dos.
ÉDITION ORIGINALE RARISSIME, dont il
n’a pas été tiré de grands papiers.
Ce conte est la meilleure illustration
du procédé créatif “très spécial” de
Raymond Roussel, qui nous mène de
“forban talon rouge” en “fort pantalon
rouge”.
“AUCUNE DE MES ŒUVRES NE ME
SATISFIT, SAUF CHIQUENAUDE”
440 €
10. La Vue,
Paris, Alphonse Lemerre, 1904.
Broché. Bon état. Édition originale. “La vue enchâssée au fond du
porte-plume / Contre lequel mon œil bien ouvert est collé / À très peu
de distance, à peine reculé / La vue est mise dans une boule de verre”.
180 €

11. La Poussière de Soleils,


Paris, Alphonse Lemerre, 1927.
Broché. 17 illustrations en couleurs reproduisant les décors
de Numa & Chazot. Bien complet du fascicule : La critique et
l’auteur de La Poussière de Soleil. 115 €

12. Nouvelles Impressions d’Afrique,


Paris, Alphonse Lemerre, 1932.
Broché, 313 p. Dos fragile. Première édition sur papier courant.
59 dessins de H.A. Zo. 90 €
13. LES IMPROBABLES FRÉQUENTATIONS DU PENSEUR ANARCHISTE
GOLBERG (Mécislas),
Lettres à Alexis, histoire sentimentale d’une pensée,
Paris, Éditions de La Plume, 1904.
Petit in-8. Demi-basane marron (frottée). Couvertures conservées.
ENVOI AUTOGRAPHE DE MÉCISLAS GOLBERG :
“à Pierre Maël, hommage respectueux,
Mécislas Golberg”. Pierre Maël, pseudo-
nyme collectif de Charles Causse et
Charles Vincent, auteurs de romans
d’aventures à succès comme Les Derniers
Hommes rouges. Charles Causse seul
portait publiquement le pseudonyme.
RENCONTRE FORT INATTENDUE ENTRE LE
MONARCHISTE EXTRÊME-DROITIER ET LE
PRINCIPAL THÉORICIEN DE L’ANARCHISME
FIN-DE-SIÈCLE. Mécislas Golberg collabo-
ra au Mercure de France ou à La Plume ainsi qu’à des nombreuses pe-
tites revue comme Le Libertaire. Il lança en 1895 Sur le trimard, où
il défend le lumpenproletariat, ainsi que des thèses audacieuses - et
notamment celle d’un anarchisme féministe. Jugé indésirable par le
ministère de l’Intérieur, il est régulièrement expulsé. Il est admiré de
Bourdelle, Gide ou Max Jacob. Apollinaire le décrit ainsi : “l’étrange,
le laid, le curieux méphitique, diabolique, mais léger, léger, et c’est ce qui le
sauve...”. Ex-libris de l’aviateur Roger Wasmer, militaire, puis industriel.
Avec ses “armes” au premier plat. Intérieur propre, grandes marges.
1 DES 300 EXEMPLAIRES SUR “PAPIER DE LUXE”- N°98 550 €
14. DE LA BIBLIOTHÈQUE DE MÉCISLAS GOLBERG
PÉRIN (Cécile),
Vivre !
Reims, Revue Littéraire de Paris & de Champagne, 1906.
In-12, broché (petits accrocs).
ENVOI AUTOGRAPHE À MÉCISLAS GOLBERG :
“à Mécislas Golberg, hommage de sincère admi-
ration”. Rare envoi de la jeune poétesse, collabo-
ratrice de La Plume et du Festin d’Ésope
de son ami Apollinaire qui prêtait à Golberg une
grande influence sur la nouvelle génération de
poètes : “Nous sommes les fils de ton Prométhée”. 250 €
15. L’EXEMPLAIRE DE LÉON-PAUL FARGUE
PÉRIER (Odilon-Jean),
Le Passage des Anges,
Paris, 1909.
In-12, modeste demi-toile verte.
Couvertures conservées.
TRÈS BEL ENVOI AUTOGRAPHE SIGNÉ À
LÉON-PAUL FARGUE :
“à Monsieur Léon Paul Fargue, ces an-
ges abimés (c’est ma faute) avec beau-
coup d’excuses, Odilon-Jean Périer”
ÉDITION ORIGINALE du seul roman du
poète belge, météore mort à 27 ans,
qui marqua toute la génération à
laquelle il aurait dû appartenir. Périer
partageait avec Fargue un goût cer-
tain pour Lautrémont. Il réalisa en
1925 le curieux portrait de l’auteur
des Chants de Maldoror en banquier
hollandais pour un numéro spécial
du Disque Vert, la revue de son ami
Franz Hellens.
LYRIQUE & HÉTÉROCLITE, LE PASSAGE
DES ANGES, EST UN ROMAN D’INSPI-
RATION DADAÏSTE. Trois anges jeunes
et beaux, Misère, Michel & Alpha des-
cendent sur terre, deux sont bientôt
pris au piège de l’amour terrestre
alors que le troisième instaure le
règne absolu d’un idiot.
Tout comme dans Les Ailes du Désir,
de Wim Wenders, les anges veillent
sur les hommes depuis des siècles :
“Déjà toutes les petites filles avaient leur ange, ami intime. Ces princes
volaient comme en rêve, sans nul effort, le petit doigt à la couture du
pantalon. Embrassant leur gracieuse proie, ils allaient s’asseoir dans
les arbres. Chaque marronnier abritait plusieurs couples sans ailes. Le
mouvement du vent dans les feuilles se mêlait au bruit des baisers.”
IMPORTANT & BEL EXEMPLAIRE 500 €
16. AVEC L’ACTE SUPPRIMÉ À LA REPRÉSENTATION
MIRBEAU (Octave), NATANSON (Thadée)
Le Foyer,
Paris, Charpentier, 1909.
In-12, modeste demi-toile verte.
Couvertures conservées.
ENVOI AUTOGRAPHE D’OCTAVE MIRBEAU :
“Pour Sara Serrano, Hommage de
Octave Mirbeau”.
ÉDITION ORIGINALE de cette pièce au
vitriol où les auteurs fustigent sans
ménagement les collusions politiques,
& la fausse charité. Jules Claretie, alors administrateur de la
Comédie Française, réclama des modifications importantes. Une
bataille juridique s’engagea alors ; sans compter le scandale public
et la cabale menée par l’Action Française contre les représenta-
tions, à Paris, mais aussi en province ! 110 €
17. LE POUVOIR SOCIAL DE LA LECTURE ...
FRAPIÉ (Léon),
La Liseuse,
Paris, Calmann-Lévy, Paris, 1911.
In-12. Belle pleine percaline marron des ateliers Laurenchet.
Couvertures conservées.
1 DES 10 EXEMPLAIRES SUR HOLLANDE (N°2)
INTÉRIEUR PARFAIT
Ou comment une jeune parisienne, lec-
trice exaltée - mais qui s’ennuie - rêve
d’utilité sociale et tente de changer
la vie de son mari & celle des autres.
Minutieux roman réaliste du lauréat du
prix Goncourt 1904. 170 €

18. BELLE & CURIEUSE RELIURE EXPRESSIVE


BERGSON (Henri),
Le Rire,
Paris, Félix Alcan, 1913. Couvertures conservées.
In-8, 205 p. Demi-maroquin rouge. Dos à nerfs.
EXEMPLAIRE TRÈS BIEN ÉTABLI 115 €
19. FORT BEL EXEMPLAIRE, BEAU PAPIER, AVEC ENVOI, NON COUPÉ
FARGUE (Léon-Paul),
Poëmes ; suivis de Pour la musique,
Paris, Nrf, 1919.
In-12, broché, 149 p., très propre,
ÉDITION EN PARTIE ORIGINALE,
ENVOI AUTOGRAPHE À JOSÉ-MARIA SERT
“à José-Maria Sert, très amicalement
Léon-Paul Fargue”. Peintre, photo-
graphe et décorateur espagnol. Il
épousa en 1920 Misia, célèbre modèle
de Toulouse-Lautrec & Renoir. 180 €

20. TRÈS BEAU FAC-SIMILÉ AUTOGRAPHIQUE SIGNÉ


SAINT-JOHN PERSE, (Alexis Léger dit)
L’amitié du prince,
Paris, Daniel Jacomet, 1924. Grand in-4, cartonnage percaline,
beige & rose, étiquette. Légèrement passé. Bon état global.
1 DES 100 EXEMPLAIRES, TIRAGE UNIQUE.
ÉDITION ORIGINALE, sous forme de fac-similé du manuscrit placé dans
un élégant cartonnage japonisant de l’éditeur. Bel objet.
Paradoxal éloge d’un prince à la barbe “poudrée de sagesse”. Si le
poète orchestre bel et bien les louanges en l’honneur du prince, il ri-
valise avec lui, le double même. Le pouvoir séculier adoube l’artiste,
et reconnaît sa faiblesse face au pouvoir des signes. “Et toi plus mai-
gre qu’il ne sied au tranchant de l’esprit, homme aux narines minces
parmi nous, les soirs de grande sécheresse sur la terre, lorsque les
hommes de voyage disputent des choses de l’esprit”
NUMÉROTÉ ET SIGNÉ PAR SAINT-JOHN PERSE 590 €
21. PICABIA ET DUCHAMP À DROUOT - UN CATALOGUE SURRÉALISTE
PICABIA (Francis) & DUCHAMP (Marcel),
Catalogue des tableaux, aquarelles et dessins
de Francis Picabia appartenant à M. Marcel Duchamp,
Paris, Drouot, Alph. Bellier, Commissaire-Priseur,
Dimanche 7 mars 1926. In-8. Agrafé. 32 p. , papier glacé.
BIEN COMPLET DU FEUILLET SUR VERGÉ, C’EST-À-DIRE
LA PRÉFACE DE MARCEL DUCHAMP INTITULÉE “80 PICABIAS”
& PUBLIÉE SOUS LE PSEUDONYME DE “RROSE SÉLAVY” (SIC)

CATALOGUE PIVOT DANS L’HISTOIRE DU MOUVEMENT SURRÉALISTE,


& étape majeure dans la relation amicale de Picabia et de Duchamp,
qui poussèrent ensemble (parfois avec Man Ray) le cubisme dans
ses retranchements. La collection de Duchamp offre un exception-
nel aperçu chronologique de l’œuvre de Picabia : des toiles “impres-
sionnistes” aux “Ripolins” en passant par les aquarelles optiques,
les “machines”, ou la période dadaïste. Reproduction en couleurs du
n°31 “Totalisateur” en première garde. “La gaîté des titres, le collage
d’objets usuels montrent son désir de se défroquer, de rester un non-
croyant en des divinités trop légèrement créées pour les besoins sociaux.”
Très rare catalogue à l’état d’usuel de salle des ventes : intérieur cor-
rect mais émoussé/plié ; couverture salie, émoussée, avec petites
déchirures et manques.
FEUILLET VOLANT DE MARCEL DUCHAMP MIRACULEUSEMENT CONSERVÉ.
570 €

22. LE RENOUVEAU DE JAMES ENSOR, ALORS OUBLIÉ DEPUIS 25 ANS


ENSOR (James), WALDEMAR-GEORGES,
James Ensor, Art Contemporain d’Anvers,
Paris, Galerie Barbazanges, 1 Juin - 15 Juin 1926.
Plaquette agrafée. 24 p.
INTROUVABLE & IMPORTANT CATALOGUE DE
LA PREMIÈRE EXPOSITION PERSONNELLE
IMPORTANTE DES ŒUVRES D’ENSOR, sous
les auspices de l’association Kunst van
Heden - L’Art Contemporain, dirigée par
le mécène François Franck. Le texte de
Waldemar George est un manifeste en
faveur d’Ensor : “un des premiers artistes
de notre époque” que “Paris ignore” depuis
25 ans. Vaste liste des œuvres d’Ensor
avec les noms des propriétaires d’alors.
280 €
23. LARBAUD, L’ITALIE, & LES ÉCRIVAINS ITALIENS
LARBAUD (Valery),
Le Vain Travail de voir divers pays,
Liège, Lampe d’Aladdin, 1927.
In-8, 80 p., Pleine percaline bradel, jolie reliure signée Laurenchet.
Couvertures conservées.
ÉDITION ORIGINALE - 1 DES 55 SUR MADAGASCAR

Rare livre de l’auteur, largement inspiré


par un séjour en Italie du Nord effectué
en 1925. Le titre reprend une citation
désabusée du poète lyonnais Maurice
Scève, auquel Larbaud consacra un
ouvrage de “notes” en 1926.
JOINT UNE LETTRE AUTOGRAPHE DE LARBAUD

Charmante lettre autographe signée, d’une vingtaine de lignes,


datée du 29 octobre 1932, adressée à une jeune femme, amie de
l’aventurier Giovanni Comisso, dont elle vient de transmettre une
lettre à Larbaud. Celui-ci doit renoncer au plaisir de la voir de suite ;
mais il espère cependant la rencontrer bientôt, à Paris, en même
temps que le futuriste De Pisis, dont il est justemment question
dans la lettre transmise. 760 €
24. FRANCIS CARCO ET SON “VIEUX TANCRÈDE”
CARCO (Francis),
Nuits de Paris,
Paris, Le Divan, 1927.
Petit in-8. Pleine basane marbrée,
(manques au dos), joli titre sur losange de
maroquin violet. Couvertures conservée.
EXEMPLAIRE SUR VÉLIN BLEU
Cet ouvrage est un véritable guide des
nuits parisiennes, qui plonge le lecteur
dans l’ambiance des quartiers tenus au-
trefois par le Milieu. “Où êtes-vous, soute-
neurs de seize ans, qui faisiez pleurer ces
enfants, en vous cachant quand elles vous
appelaient ?”
JOINT 2 LETTRES AUTOGRAPHES DE FRANCIS CARCO À TANCRÈDE DE VISAN
1) 1925, prise de rendez-vous (10 lignes) : Carco veut s’entretenir avec
lui “d’une affaire sérieuse”. 2) 1er février 1925 (8 lignes) : “Merci, vieux
Tancrède. Ta bonne pensée me cause un bien vif plaisir “ 270 €

25. “SURTOUT PAS D’HISTOIRES !”


LARBAUD (Valery),
Deux artistes lyriques,
Paris, Gallimard, 1929.
In-4, broché.
ÉDITION ORIGINALE
1 DES 430 VÉLIN DU MARAIS
Illustré par Alexandra Grinevsky d’une
vignette & de 15 eaux-fortes, dont 5
hors-textes. Bel “essai de portrait sans
récit”, sur le couple Baretta, “comiques
à transformations”. Ce que goûte le plus
Larbaud, c’est sans doute “le spectacle
du peuple napolitain savourant son loisir
de l’après-souper ; visages qui rappelaient
les fresques de Pompéi”. 160 €
26. LUC DIETRICH À LA CAMPAGNE
DIETRICH (Luc),
Photographies, préface de Jean Cassou
Paris, Braun & Cie, 1936.
Plaquette in-8, brochée, 22 p.
ENVOI AUTOGRAPHE “avec l’hommage de
Luc Dietrich, 24 mars 1937”.
1 DES 540 EXEMPLAIRES SUR PAPIER “PING
PONG” d’un tirage total de 600 exem-
plaires. “J’ai voulu donner à l’homme
des villes - cet homme lassé d’odeurs et de
bruits, opprimé de murailles et de foules
- un morceau de campagne. Qu’il y ait
la force de l’outil, le cheval et sa fuite,
l’agitation des herbes, le dindon glou-
gloutant et l’apaisant silence des carrés
de labour”. Avec le catalogue des photo-
graphies en question. 230 €

27. INTROUVABLE INVITATION ILLUSTRÉE


PAR PICASSO

Conférence de Paul Éluard,


AVENIR DE LA POÉSIE,
Paris, à la Comédie des Champs-Élysées,
Samedi 2 octobre 1937.
Annonce de lectures, par Éluard et Jean-
Louis Barrault, des œuvres d’Isidore
Ducasse, Rimbaud, Jarry, Saint-Pol-
Roux, Tzara, Michaux, etc.
BELLE ILLUSTRATION DE PICASSO,
peu connue, intitulée logiquement :
“Avenir de la poésie”. Tirage sur papier
légèrement vergé. Bon état pour cette
fragile invitation.
120 €
28. AVEC LE RARE NUMÉRO DE TÊTE ...
BATAILLE (Georges), KLOSSOWSKI (Pierre), MASSON (André)
Acéphale,
Paris, GLM, 1936-37.
2 fascicules in-12 et in-8, agrafés.
Bon état.
Importante revue dont la collection complète est d’une
insigne rareté. Notre ensemble comprend :
LE VRAI NUMÉRO 1 : “La Conjuration sacrée”, le numéro 1-2 sur
Nietzsche, plus fréquent, étant en fait le second paru. Grand texte
de Bataille illustré par Masson. État correct pour ce numéro plus
petit et plus fragile que les autres. Un peu émoussé (pliures), légers
manques au dos, petit accroc (sur 5mm) en tête de la première de
couverture, sans gravité. SANS DOUTE LE NUMÉRO LE PLUS MARQUANT &
LE PLUS PRÉCIEUX DE LA REVUE.
LE NUMÉRO DOUBLE 3-4 “DIONYSOS”. On y trouve la longue “Chronique
Nietzschéenne” de Georges Bataille et les “Vertus dionysiaques” de
Roger Caillois.
Belles illustrations d’André Masson, qui a composé le célèbre
“acéphale” au sexe caché par une tête de mort des couvertures.
900 €
29. BENJAMIN PÉRET & LE HIBOU AUTOMATIQUE
BRAUNER (Victor), PÉRET (Benjamin),
Exposition Victor Brauner,
Paris, Galerie Henriette, 19 mai 1939.
Plaquette. 8 p.
CONTIENT “BRAUNER LE HIBOU” : BEAU
TEXTE DE BENJAMIN PÉRET RÉALISÉ
SPÉCIALEMENT POUR CE CATALOGUE :
“Tout se construit à partir d’un point
ou d’une tache de couleur, à partir
d’un nez ou d’une barbe. Le hibou au-
tomatique a tué toute la volière pour
la faire renaître au gré de son désir.”.
Suit un texte d’André Breton, extrait
du Minotaure. Catalogue des 16 œuvres
exposées. Deux reproductions. Impres-
sion sur papier bleu.
ÉDITION ORIGINALE DU TEXTE DE PÉRET
450 €
30. BELLMER : CARTONS & ÉDITION PRÉ-ORIGINALE DE LA POUPÉE
ELUARD (Paul), BELLMER (Hans)
La Poupée & Cartons de la Galerie Benador,
Paris & Genève, 1939 & 1966.
1) FORT RARE ÉDITION PRÉ-ORIGINALE :
La Poupée, quatorze poèmes de Paul Eluard, deux photos de Hans
Bellmer, Paris, 1939, 8 p. Broché non paginé, encart tiré de la re-
vue Messages. Annonce la parution prochaine de La Poupée aux
éditions des Cahiers d’Art. Il faudra cependant attendre 1949
pour que les éditions Premières publie enfin cette grande édi-
tion illustrée.“Je vais construire une fille artificielle aux possibilités
anatomiques capables de rephysiologiser les vertiges de la passion
jusqu’à inventer des désirs” (Bellmer).
2) Bellmer !, Genève, 1966, Galerie Benador. In-8 étroit, 24 p.
Couverture en feutrine. Catalogue illustré de l’exposition, avec
une “Lettre d’Amour” d’Hans Bellmer “pour que, en pleine lu-
mière, de l’intérieur de ton sexe, sorte le mien”. LA PIÈCE MAÎTRESSE
DE L’EXPOSITION EST BIEN SÛR LA POUPÉE, sculpture peinte, 1965,
reproduite à pleine page à l’intérieur, et en médaillon en première
de couverture. Couverture passée. IMPORTANT CATALOGUE.
2b) Très rare invitation au vernissage de cette exposition Hans
Bellmer à la Galerie D. Benador. Cartonnée, belles couvertures
en feutrine rose ornées d’un cœur rouge. Bon état.
BEL ENSEMBLE AUTOUR D’UNE ŒUVRE LÉGENDAIRE 850 €
31. LA PREMIÈRE COLLABORATION D’ÉLUARD & DE DUBUFFET
ÉLUARD (Paul),
Quelques mots rassemblés pour Monsieur Dubuffet
par Paul Éluard,
Paris, Août 1944.
In-8, 22x14 cm, 4 p.
Broché.
ÉDITION ORIGINALE - TIRAGE À 100 EXEMPLAIRES SUR ARCHES

Précieuse plaquette marquant la première collaboration


d’Éluard avec Dubuffet. Poème d’Éluard, illustré d’une
LITHOGRAPHIE ORIGINALE EN NOIR, à pleine page intitulée “Le Salut
de la fenêtre”.
1944 est une année capitale pour Dubuffet. Avec l’aide de Paulhan, il
entre dans les milieux artistiques et littéraires. C’est la même année
que se déroule son importante première exposition à la Galerie
Drouin. L’exemplaire présente quelques légères traces d’insolements
aux couvertures. En particulier, sur la marge haute, sur 8 mm.
INTROUVABLE.
1350 €
31B. 4 RARES DOCUMENTS SUR L’ART BRUT, JEAN DUBUFFET
1) DUBUFFET (Jean),
Art Brut,
Vence, Alphonse Chave, août 1959.
In-8 carré. Agrafé. 20 p.
RARISSIME - UN DES CATALOGUES MANI-
FESTE POUR L’ART BRUT. Cette expo-
sition est le résultat des recherches
conjointes d’Alphonse Chave et de
Jean Dubuffet. 10 pages de repro-
ductions photographiques sur fond
noir, papier glacé. Catalogue des œu-
vres. Et texte manifeste de 8 p. signé
Jean Dubuffet, sur papier cartonné.
“L’art conçu comme jardin de guirlandes, mœlleuse couche souper fin de
gourmets ? Nous le laissons à d’autres”. Dubuffet s’adresse à ceux pour
qui la raison d’être de l’œuvre d’art est “d’ouvrir passage à des courants
mentaux de haute tension qui jettent des éclairements inouïs sur la vie et
les choses”. 2) La Compagnie de l’art brut, Statuts, état des collec-
tions, publications. Janvier 1963. Explications sur le “caractère des
œuvres visées”, et l’“art psychopathologique”. Joint le feuillet bleu
de présentation des publications de la compagnie. 3) As-tu cueilli la
fleur de Barbe, 1 ff. in-4 dépliant, invitation à l’exposition, Galerie
Daniel Cordier, avril-mai 1960. Avec une très belle reproduction.
4) L’Hourloupe, Les Phénomènes. Carton de l’exposition Jean-
Dubuffet au Palazzo Grassi, Venise, 1964, Deux reproductions pho-
tographiques. 450 €
32.
EXEMPLAIRE ANNOTÉ PAR ROBERT DESNOS PENDANT LA GUERRE

AURY (Dominique),
Anthologie de la poésie religieuse française
Paris, 1943.
In-8, broché. Couverture légèrement émoussée, restaurations
en coins et bas du dos.
ÉDITION ORIGINALE
ENVOI À ROBERT DESNOS

“Pour Robert Desnos,


avec l’amical souvenir
de Dominique Aury”

PASSIONNANT EXEMPLAIRE du premier livre de Dominique Aury,


amante de Jean Paulhan, alors engagée dans la Résistance. Ou la
poésie religieuse comme dernier bastion face aux atrocités. C’est
10 ans plus tard en 1954, que Dominique Aury publiera Histoires
d’O, sous le pseudonyme de Pauline Réage.

Cette Anthologie de la poésie religieuse, très pointue dans ses choix


de poèmes rares, a retenu toute l’attention de Robert Desnos :
ANNOTATIONS DE ROBERT DESNOS dans la partie consacrée la fin du
XVIe siècle. À son habitude Desnos annote à l’aide d’un crayon
bleu et d’un crayon rouge. On remarque une vingtaine de croix,
signes “+”, traits le long de poèmes. Du Perron retient ainsi son at-
tention, avec annotations chiffrées (ré-organisation d’un poème).
AVEC L’EX-LIBRIS DE YOUKI DESNOS EN GARDE

On note tout particulièrement une correction de sa main p. 157,


sur un poème de Jean de La Ceppède, et 3 mots de commentaires
p. 185 sur Martial de Brives.

On remarque également dans la table des matières l’attention


porté sur Sponde et tout particulièrement sur son poème “Mais
si faut-il mourir, et la vie orgueilleuse”. POÈME ON NE PEUT PLUS
ÉMOUVANT, ANNOTÉ PAR UN DESNOS ENGAGÉ DANS LA RÉSISTANCE, À
QUELQUES MOIS DE SON ARRESTATION PAR LA GESTAPO.

Les livres provenant de la bibliothèque de Robert Desnos sont


aujourd’hui rarissimes. 2500 €
33. ENVOIS REÇUS PAR LE CRITIQUE D’ART RENÉ BORELLY
Cahier de 26 envois & lettres autographes,
reçus par René Borelly,
In-8. 1926-1945.
René Borelly, critique d’art, notam-
ment directeur de la revue “d’art et de
culture”Atalante sous Vichy.
Le cahier contient :
1) 20 ENVOIS AUTOGRAPHES, la plupart du
temps pages de faux-titre avec envoi,
contre-collées. ON NOTE PARTICULIÈRE-
MENT LE BEL ENVOI DE RENÉE DUNAN
SUR MIMI JOCONDE, “ce symbole des désirs les plus justes, honnêtes et
pourtant insatisfaits” et ceux de Léo Larguier, Franz Toussaint (2),
Émile Bernard (sur les Lettres de Van Gogh, 1927), Edmond Pilon,
Oberthur, Mornand. 2) 4 LETTRES AUTOUR DE LA REVUE ATALANTE :
André de Fouquières (2), L.A Lejeune, Luc Benoist. 3) 1 LETTRE
AUTOGRAPHE DE MARCEL SAUVAGE, 1926, (10 lignes). Il lui demande
le service de sa revue Le Cousin Pons pour chronique dans Comœdia.
170 €
34. PREMIÈRE EXPOSITION D’HANS BELLMER À PARIS
BOUSQUET (Joë), BELLMER (Hans)
Hans Bellmer, Dessins 1935-1946,
Paris, Galerie du Luxembourg, mars
1947.
In-16 carré. Agrafé. 16 p.
TRÈS IMPORTANT CATALOGUE DE LA
PREMIÈRE EXPOSITION DE BELLMER À PARIS
ÉDITION ORIGINALE DU TEXTE MAJEUR DE
JOË BOUSQUET (9 p.) :
“Il est arrivé, enfin, que l’imagination a
branché les formes sur d’autres formes,
elle a obtenu qu’elles croissent ensemble,
comme imprégnées et nourries des vertiges
sensuels qu’elles sont faites pour créer. Elle
ne sont plus l’équivoque alignement qui attirait la solitude du regard et
tissait entre les sexes une chemise de feu. On dirait que la vue est devenue
un autre sens, la capitale des sens.” Avec une illustration de Bellmer.
Catalogue des 33 œuvres exposées. 800 €
35. AVEC UN POCHOIR ORIGINAL DE VICTOR BRAUNER
BRAUNER (Victor),
Progression mythologique de Victor,
Paris, Galerie René Drouin, décembre 1948.
Invitation dépliante de 8 p. (14 x 16 cm).
TRÈS BELLE INVITATION avec un
pochoir de Victor Brauner
en couverture (très frais)
La progression mythologique
de Victor tient en 3 p. des-
sinées : “Nous irons triom-
phalement en Mamalie”. De
l’autre côté se trouve un
texte d’Alexandrian : “Victor
Brauner ou la Clé des Mythes”,
3 p. 270 €

36. BELLE INVITATION LITHOGRAPHIÉE & SIGNÉE PAR GEORGES HUGNET


HUGNET (Georges),
Invitation pour l’ouverture du bar
“Le Catalan”,
Paris, 9 avril 1948, “à partir de
22h30”.
BELLE INVITATION LITHOGRAPHIÉE,
AUTOGRAPHE DE GEORGES HUGNET.
“Rosa Rosae Rosarum. Charnue et car-
nivore fleurissant à minuit. Fam. : le
souper du viveur.” Le chapeau haut-
de-forme représente “le mâle” et la
bouteille de champagne bien sûr, “la femelle”... Le Cata-
lan fut la cantine des écrivains et des artistes. Situé rue
des Grands-Augustins, le restaurant était nommé ainsi en
l’honneur de Picasso lui-même, qui y dessinait sur les nappes.
L’atelier de l’artiste était à deux pas. Il y déjeunait régulièrement
avec Hugnet. Cocteau également. C’est avec lui qu’Hugnet composa
(directement sur les nappes !) les poèmes qui devinrent le précieux
recueil de La Nappe du Catalan en 1952. Boris Vian décrit cet en-
droit atypique dans son Manuel de Saint-Germain-des-Prés.
230 €
37. MAGRITTE EN 1948 : 2 INVITATIONS ILLUSTRÉES
MAGRITTE (René), SCUTENAIRE (Louis),
Magritte, peintures et gouaches,
Paris, Galerie du Faubourg, mai 1948.
In-8, plaquette de 8 p.
Texte de Louis Scutenaire en guise de
préface, sous forme d’une amusante
saynète. “La peinture, comme le sel, le
trapèze, les fleurs, les cuisses de Madame,
est un moyen de bouleverser l’univers et
c’est tout simplement dans cette acception
que Magritte la prend.” Bibliographie
puis catalogue des œuvres exposées.
ON JOINT L’INVITATION À L’EXPOSITION MAGRITTE à la galerie Dietrich de
Bruxelles (4 février 1948), avec un texte de 3 p. de Paul Nougé. Elle
est ornée d’un dessin de Magritte 170 €

38. PONGE MET VULLIAMY DANS TOUS SES ÉTATS


VULLIAMY (Gérard), PONGE (Francis),
Les peintures récentes de Vulliamy,
Paris, Galerie Jeanne Bucher, du 1er au 27 février 1948.
Invitation dépliante, sur papier rose.
Se trouve au verso un texte de Francis
Ponge : “De la voyance enfin à ta vul-
liance s’il n’est qu’un pas qu’un poète tout
seul puisse faire franchir, puisque Francis
du moins fit qu’à la fin tu l’oses, vulliam-
ment à ton tour franchis-le, mon ami”
(janvier 1948). La même année, les deux
amis publièrent La Crevette dans tous ses
états (Paris, Vrille, 1948).
TEXTE DE PONGE PLUS QUE RARE 160 €
39. “LA GOUACHE ELLE A FOUTU LE CAMP”, QUENEAU PEINTRE !
QUENEAU (Raymond),
Gouaches, 1928-1948,
Paris, Artiste et Artisan, février 1948. [1949]
2 cartons. 6 p.
Le premier carton (4 p.) contient
la liste des 42 gouaches exposées.
Le second carton (2 p.) porte
L’ÉDITION ORIGINALE D’UN AMUSANT
POÈME DE RAYMOND QUENEAU :
“Bon dieu de bon dieu que j’ai envie
de faire une petite aquarelle”
INTROUVABLE 230 €
40. “C. B., DEUX HONNÊTES LETTRES DE NOTRE ALPHABET ?”
[BRYEN (CAMILLE)], AUDIBERTI (Jacques),
Camille Bryen poileur de pierre,
Paris, Galerie des deux Îles, du 24 mai au 18 juin1949.
Plaquette in-18 agrafée, 8 p.
AVEC 2 CORRECTIONS MANUSCRITES
Beau texte de 6 p. d’Audiberti. “Bry-
en tranche décidément l’ultime fil qui
relierait à la palette traditionnelle, fut-
elle en triangle comme celle à Fernand
Léger”. En 1952, les deux hommes
publieront ensemble L’Ouvre-Boîte,
colloque abhumaniste. 180 €
41. ENTRE FANTASTIQUE, ROMAN NOIR & RÉALISME, RIEN DE MOINS !
PAROUTAUD (Jean-Marie Amédée),
La Ville incertaine,
Paris, Robert Marin, 1950.
In-12, broché, 221 p. Bon exemplaire.
ÉDITION ORIGINALE DE L’ŒUVRE
MAJEURE DE PAROUTAUD, auteur par-
fois visionnaire d’une dizaine de
livres insolites. Une ville où tout
et n’importe quoi semble pouvoir
surgir, route & déroute au cœur de
l’absurde d’un état intervention-
niste, le pauvre Ranède, anti-héros
déconcerté de cet inclassable ro-
man surréaliste.
JOINT UNE PAGE DU MANUSCRIT DE L’OUVRAGE, 25 LIGNES. 220 €
42. RENÉ MAGRITTE OU LA REVUE À LA BOUCHONNE
MAGRITTE (René),
La Feuille Chargée, Le Bouchon,
Bruxelles, mars 1950.
In-8, 8 p., frotté, accrocs en marge.
N° UNIQUE DE LA “REVUE” DE MAGRITTE
qui donne ici son “Graduel de l’Eurêka”,
où l’on découvre d’inénarrables “gloses
testamentaires pour cerveaux absolus”.
Illustré d’un “Portrait des auteurs traité
à la Bouchonne”. 125 €

43. “CESSEZ LE JEU DES APPARENCES : APPARAISSEZ.”


GENET (Jean),
Lettre à Leonor Fini,
Paris, Loyau, 1950.
In-8, agrafé. Petits manques au dos.
ÉDITION ORIGINALE DE CETTE BELLE ÉTUDE
SUR L’ARTISTE
Plaquette illustrée de 8 reproductions
d’œuvres de Fini dont un portrait de
Jean Genet. “Je m’exalterais encore à
parler de ces magnifiques images dont
chacune d’elles peut être la projection de ce
que j’eusse aimé devenir”. 85 €
44. COCTEAU À MILLY-LA-FORÊT
[COCTEAU (Jean)],
Photographie de Jean Cocteau,
Milly-la-forêt, Ballerini, circa 1951.
INTÉRESSANTE PHOTOGRAPHIE DE JEAN
COCTEAU À SA TABLE DE TRAVAIL
L’écrivain est à son bureau, devant
lui crayons, manuscrits, livres &
correspondances. Tampon du pho-
tographe Ballerini, au dos. Format
carte postale. Petite marque d’al-
bum en coin gauche. 270 €
45. BRETON ET LE COUPLE SEIGLE, APRÈS LA TAUPE ÉTOILÉE
BRETON (André), SEIGLE (Henri & No),
Mes amis Seigle,
Paris, Galerie Creuze, du 5 au 20 janvier 1951.
In-8, agrafé, 12 p.
ÉDITION ORIGINALE FORT RARE DE
CET IMPORTANT TEXTE DE BRETON,
“Une fois encore la beauté passe,
avec mille précautions elle porte à la
rosée une toile d’araignée.” Repro-
duction de 6 dessins in-texte du
couple de peintres. Catalogue des
œuvres. Breton confia aux Seigle
la présentation de l’autel dédié au
“Condylure, ou taupe étoilée” lors
de l’exposition internationale du
surréalisme de 1947.
BELLE COUVERTURE AVEC PEINTURE
AU POCHOIR. (léger débord).
180 €
46. JEAN GENET & LA PÉRIODE SURRÉALISTE DE TONY GONNET
GENET (Jean),
Exposition de Tony Gonnet,
Paris, Galerie Henriette Niepce,
février 1952.
In-8 étroit, 4 p.
ÉDITION ORIGINALE DU TEXTE
INTRODUCTIF DE JEAN GENET

“Ce que je cherche à redire, à propos


de cette exposition, c’est l’angoisse
de l’artiste moderne qui veut se
soustraire au fait. Y parviendra-t-
il par la négation pure et simple, je
vous le demande.”
PLAQUETTE INTROUVABLE
200 €
47. UN HISTORIEN DU CINÉMA QUI ÉTAIT UN DRÔLE DE SURRÉALISTE !
PÉRET (Benjamin), BENAYOUN (Robert),
Bouillon d’Onze Heures,
Paris, Au Lycanthrope, 1952.
In-16, broché, 32 p. Couverture orange illustrée.
Bon exemplaire. 1 des 250 sur offset.
RARE ET CURIEUX OUVRAGE COM-
POSÉ DE 26 DESSINS À PLEINES PAGES
DE ROBERT BENAYOUN, plus connu
comme historien du cinéma et cri-
tique à Positif qu’en tant qu’auteur
d’une Anthologie du non-sens, chez
Pauvert en 1957. À 26 ans Be-
nayoun dessinait ce remarquable
cortège, équivalent surréaliste des
bigarrés personnages des Songes
Drolatiques.
La préface de Benjamin Péret décrypte parfaitement ces dessins :
« La panthère noire à ressorts tricote des chaussettes pour protéger les
moustaches du tigre du Bengale qui écrit ses mémoires » 90 €
48. INVITATION ORNÉE D’UNE LITHOGRAPHIE DE MATISSE
MATISSE (Henri),
Papiers découpés,
Paris, Berggruen, 27 février au
28 mars 1953.
Belle invitation au vernissage de
L’EXPOSITION DE PAPIERS DÉCOUPÉS de
Henri Matisse, ornée d’une harmo-
nieuse lithographie.
“Le papier découpé me permet de
dessiner dans la couleur, pour moi
il s’agit d’une simplification. Au
lieu de tracer des contours et d’y met-
tre de la couleur, l’une transformant
l’autre, je dessine directement dans la
couleur”
TRÈS RARE 350 €
49. NACRES SURRÉALISTES
ADLER (Rose),
Nacres de la mer,
Paris, Jean Loise, 4 décembre 1953.
2 ff. de papiers rose & blanc nacré., pliés
façon huître à perles.
BELLE INVITATION OBJET pour l’expo-
sition de 33 “tableaux” de coquillages
“rapportés de ses vacances par Rose
Adler”, légendaire relieuse, amie de
Pierre Legrain. 140 €
50. DEUX MAINS POUR UNE INVITATION
TOYEN,
Ni ailes ni pierres : Ailes et pierres,
Paris, L’étoile Scellée, mai 1953.
SURPRENANTE INVITATION EXPRESSIVE
Un feuillet découpé & plié, formant
ainsi deux mains grandeurs nature.
Catalogue sur la paume droite, vers
d’André Breton le long des doigts. État
correct, les mains un peu sales. 75 €
51. TRÈS RARE TEXTE DE BRETON
BRETON (André), REIGL (Judith),
Judit Reigl,
Paris, L’étoile Scellée, décembre 1954.
In-16 oblong, invitation triptyque, 6 p.
ÉDITION ORIGINALE DU TEXTE DE
BRETON SUR JUDIT REIGL, qu’il ap-
préciait vivement notamment parce
qu’elle “a été la première (survenant
après tant d’illustrateurs malencontreux)
à nous traduire et à nous prolonger dans
le langage des yeux” la puissance de
Lautréamont. Reproduction d’une
peinture. Catalogue des œuvres. Im-
pression sur papier rose et bleu. Décou-
pe d’une étoile à 6 branches en tête. 140 €
52. BENJAMIN PÉRET & EUGENIO GRANEL, UN CRI VERTICAL
PÉRET (Benjamin), GRANEL (Eugenio),
À la hauteur d’un cri,
Paris, L’étoile Scellée, juin 1954.
Invitation triptyque.
ÉDITION ORIGINALE DU TEXTE DE PÉRET
sur Eugenio Granell. Belle composi-
tion : au recto l’invitation au vernis-
sage, le catalogue des œuvres et une
reproduction ; le verso, lui, se déplie
pour un lecture à la verticale, mi-
mant “la hauteur d’un cri” : “Celui de
Granell part des grandes profondeurs, là
où s’élaborent les êtres mythiques.”
120 €
53. RARE INVITATION ILLUSTRÉE D’UN GAUFRAGE
TOYEN (Marie Cerminova dite),
Granit de la solitude,
Paris, L’étoile Scellée, mai 1955.
In-8 étroit, Invitation triptyque.
Large texte de Charles Estienne,
“Granit de la solitude” qui évoque
Toyen à l’île de Sein. Catalogue des
14 n° exposés dont le très farguien
“Ludion Luron”. 60 €
54. AVEC UN DESSIN ORIGINAL DE BERNARD DUFOUR
DUFOUR (Bernard), SOLIER (René de)
Invitation à un vernissage Galerie Pierre, rue des Beaux-Arts,
Paris, 1956.
4 p. Bel état.
Au cœur du carton se trouve un
texte de deux pages de René de
Solier, “L’usage des tournois”,
définissant la peinture de Dufour
comme “renonçant à tout pensée
critique”. Formule fort bien trouvée
car Dufour a recouvert une bonne
partie du texte d’un BEAU DESSIN
ORIGINAL À L’ENCRE NOIRE, signé.
260 €
55. AVEC UNE EAU-FORTE ORIGINALE DE ZORAN MUSIC
MUSIC (Zoran),
Music,
Paris, Galerie de France, 11 mai au 4 juin 1956.
Plaquette in-4, 4 p. Page du catalogue un peu émoussée.
EAU-FORTE SIGNÉE & NUMÉROTÉE (109)
Motif Dalmate. Tirage du cata-
logue à 400 exemplaires sur les
presses de Coulouma. Tirage de
l’eau-forte par Lacourière. Liste des
œuvres exposées.
En plein “cycle des assemblages”,
Music se confronte aux filets de
pêches, barques ou paysannes
des îles dalmates, les dépouillant
- par jeu de dimensions et de rap-
port modifié - de tout indice
d’identification.
BELLE & RARE ESTAMPE ORIGINALE

370 €
56. LA SCULPTURE BEC & ONGLE
DUPREY (Jean-Pierre), JAGUER (Édouard),
Jean-Pierre Duprey Sculptures - Le Fer, Bec et Ongles,
Paris, Galerie Furstenberg, du 27 avril au 13 mai 1956.
Invitation dépliante, bel état.
Deux reproductions photographi-
ques de sculptures de Duprey. Cata-
logue des 17 numéros présentés. Une
fois les 4 faces de l’invitation dé-
pliées, apparaît à la verticale le texte
d’Edouard Jaguer Le Fer, Bec et On-
gles, belle étude sur l’art de “battre le
fer” du grand sculpteur : “Le mur du
temps se déploie en ailes de vampire, le
vent se fige suivant le tracé des angles
de la foudre”.
INTROUVABLE 150 €

57. MAN RAY EN ACCORDÉON, POÈME D’ANDRÉ BRETON


MAN RAY, BRETON (André),
Man Ray, non-abstractions, vernissage,
Paris, L’étoile Scellée, 24 avril 1956.
In-8 étroit, Invitation dépliante en 6 volets.
AVEC L’ÉDITION ORIGINALE D’UN POÈME
D’ANDRÉ BRETON : “Le trappeur en
chambre / Le duveteur des raisins à la
vue (...) Le Prince du Déclic (...) Le
Plafonneur des élégances /Mon ami
Man Ray”. Un dessin de Man Ray.
Catalogue des œuvres.
ON JOINT UNE AUTRE INVITATION :
“Man Ray”, galerie Suzanne Visat,
avril 1971, exposition d’objets et ré-
pliques, avec liste des œuvres, et an-
nonce de la parution du portfolio Les
Cactus.
140 €
58. MERET OPPENHEIM À L’ÉTOILE SCELLÉE
PÉRET (Benjamin), OPPENHEIM (Meret),
Sous les résédas,
Paris, L’étoile Scellée, juin 1956.
In-12 oblong, 4 p.
ÉDITION ORIGINALE DU TEXTE DE PÉRET
sur Meret Oppenheim. “Une moustache
d’or gazeux bondit que le premier oiseau
encore invisible salue. Cet oiseau c’est
Meret.” Liste des pièces exposées, & re-
production d’une œuvre. 160 €
59. UNE EXPOSITION QUI POSA DES JALONS
ERNST (Max), WALDBERG (Patrick),
Œuvres 1925-1955,
Paris, Mouradian-Valloton-Lœb,
41 rue de Seine, 26 Juin - 21 Juillet 1956.
Plaquette agrafée. 8 p.
Important texte du poète surréaliste
américain sur l’œuvre d’Ernst & 4 re-
productions photographiques. Ernst “est
l’un des rares chez qui la poésie et l’art se
confondent, sans que cette synthèse se réalise
aux dépens de l’une ou de l’autre.” 70 €
60. YVES KLEIN & LE JUDO
KLEIN, (Yves),
Le Judo,
Paris, Science et Vie n°464, mai 1956.
In-8, broché, bon exemplaire.
LE JUDO ÉTAIT LA SECONDE PASSION DU
PEINTRE DU BLEU. Il fut le premier
français à obtenir le grade de ceinture
noire, quatrième dan, lors d’un voya-
ge de perfectionnement au Japon. Il
ouvrit en 1955 sa propre école de Judo,
décorée de monochromes. Le numéro
comprend une série de photos d’Yves
Klein en position d’attaquant.
65 €
61. 3 PLAQUETTES DE LA GALERIE BERGGRUEN, 3 LITHOGRAPHIES
PICASSO (Pablo), MIRÓ (Joan), MATTA (Roberto),
Dessins d’un demi-siècle,
Paris, Berggruen, 1956.
In-8 étroit. Broché.
BELLE LITHOGRAPHIE DE PICASSO, EN 4
COULEURS, EN GUISE DE COUVERTURE
La plus précieuse & la plus rare des
plaquettes Berggruen.
ON JOINT 2 VASTES CATALOGUES DE
VENTE BERGGRUEN (près de 1200
gravures répertoriées) : Les Maîtres
graveurs contemporains, années 1970
et 1972. Avec 1 LITHOGRAPHIE ORIGI-
NALE DE MATTA, et 1 LITHOGRAPHIE
ORIGINALE DE MIRÓ. Complet des
listes de prix. 250 €

62. RARE FAC-SIMILÉ AUTOGRAPHIQUE TIRÉ À 60 EXEMPLAIRES


ÉLUARD (Paul),
Volé !
Paris, Jean Hugues, 1957.
11 x 8,5 cm, en feuilles, 8 p.
Sous portefeuille cartonné noir,
& étiquette imprimée.
Émouvante plaquette, en bel état, de ce
conte d’enfance signé “E. Grindel fils 12
ans 1/2”, récit d’un rapt d’enfant par des
Romanichels. L’ouvrage est tiré sur pages
de cahier d’écolier.
Paraphé et numéroté par le libraire
Jean Hugues, fondateur de la galerie
Le Point Cardinal. 340 €
63. LE LAPIDAIRE SURRÉALISTE DE CLAUDE TARNAUD
TARNAUD (Claude), LAM (Wilfredo),
Le Rose et la cétoine, La Nacre et le noir,
Paris, Méconnaissance, 1958.
Plaquette in-4 pliée, 8 p.
1 DES 100 EXEMPLAIRES HC de cette
plaquette tirée à 488 exemplaires.
Couvertures un peu émoussées,
sinon bon exemplaire. Wilfredo
Lam y donne sa “Belle éprise / ton
corps est algues courant fou / Tu ris
clair mais l’air ne te contient plus”.
Curieux lapidaire surréaliste, aux
accents symbolistes : “rose des vents
et mort d’or, l’escarboucle aux rayons
verts sur fond mordoré de l’orvet, de
l’or vert de l’amour de l’or”.
75 €
64. RARE PLAQUETTE ILLUSTRÉE PAR VICTOR BRAUNER
LUCA (Gherasim), BRAUNER (Victor),
Ce Château pressenti,
Paris, Méconnaissance, 1958.
Plaquette in-4 pliée, 8 p.
1 DES 100 EXEMPLAIRES HC de cette
plaquette tirée à 488 exemplaires.
Couvertures un peu émoussées,
sinon bon exemplaire. Belle illus-
tration de Brauner en frontispice :
“L’oiseau innomé et à jamais indici-
ble qui, avant de marquer son passage
dans la trame de nos rêves, s’efface
pour toujours de la mémoire des hom-
mes, repose en ce moment sur mon
épaule”.
100 €
65. RARISSIME PLAQUETTE POÉTIQUE - LITHOGRAPHIE DE ERNST
ERNST (Max),
Clairière - Enseignes - Présence d’Alice
- Interrogation au second degré,
Paris, Galerie Creuzevault, du 17 janvier au 15 février 1958.
Plaquette de 4 p. 19,5x14,5 cm. Bel état
BEAU CARTON D’INVITATION SUR ARCHES
Impression en noir & rouge. Amusants
textes d’Ernst : “What kind of a bird
are you ? Êtes-vous Niniche ? Un petit
bleu ?”. Dans “Présence d’Alice” les
titres des tableaux se font poèmes : “à
la présence de deux enseignes, dont l’une
pour une école de harengs et l’autre pour
une école de cristaux, trente-trois fillettes
partent pour la chasse au papillon blanc”.
Référence bibliographique : Max Ernst :
écrits & œuvre gravé, Le Point cardinal,
Paris, 1963, n°115.
430 €
66. DESSIN ORIGINAL DU PEINTRE DE “L’ÉTRANGE K DE MONSIEUR K”
JOUFFROY (Alain), BRAUNER (Victor),
Victor Brauner,
Paris, Georges Fall, collection “Le Musée de Poche”, 1959.
Petit in-8, broché, 69 p. Jaquette conservée, bon état.
Important ouvrage sur Brauner, contenant 12 reproductions
d’œuvres.
AVEC UN ENVOI D’ALAIN JOUFFROY “Au poète, en toute amitié, et
(toujours) pour continuer le dialogue en toute complicité”.
DESSIN ORIGINAL DE VICTOR BRAUNER, à l’encre, agrémenté de
traits de feutres couleurs. “Avec mon amitié, Victor Brauner”.
Nom du “poète” proprement gratté. Rare dessin sur cet ouvrage
décryptant “la connaissance occulte de l’inconnu” qui caractérisait
selon Jouffroy le peintre dadaïste puis surréaliste.
1100 €
67. ART ABSTRAIT - TRÈS RARE PLAQUETTE
SANGUINETI (Edoardo), VERONESI (Luigi),
1 pœsia inedita & 3 Xilografie originale,
Turin, Gallerai Martano, 1959.
In-8, broché.
TROIS GRAVURES SUR BOIS DE LUIGI VERONESI
SIGNÉES & NUMÉROTÉES 77/99. TIRÉES À LA MAIN PAR L’ARTISTE
SUR PAPIER DE CHINE - ESTAMPES ORIGINALES, DANS UN ÉTAT PARFAIT

Représentant majeur de l’art abstrait en Italie, Luigi Veronesi


fut membre d’abstraction-création dans les années 30 et par-
tisan du Bauhaus & du constructivisme russe. Ses œuvres sont
conservées à Milan (Museo Civico) comme à Moscou (Musée
Pouchkine). La (dé)composition poétique d’Edoardo Sanguineti,
l’auteur de Laborintus, s’accorde à la transmutation abstraite des
objets par ombre & lumière que propose l’artiste.
L’importante galerie Martano de Turin publia plusieurs
plaquettes, poétiques & artistiques, notamment en collaboration
avec Yves Klein & Man Ray. 750 €
68. LE JOURNAL D’YVES KLEIN : UNE RELIQUE D’AVANT-GARDE
KLEIN, (Yves),
Le Dimanche 27 Novembre 1960,
Paris, 1960.
Format journal, 54 x 88 cm.
Assez bon état (peu jauni), si ce n’est des pliures marquées.
AVEC LA CÉLÈBRE PHOTOGRAPHIE DU PEINTRE SE JETANT
DANS LE VIDE “UN HOMME DANS L’ESPACE”

Ce faux Journal du Dimanche a été publié par Klein dans le cadre du


Festival d’Avant-garde, sur invitation de Jacques Poliéri. Il fut dis-
tribué dans certains kiosques et berna quelques parisiens ! Dans cette
œuvre novatrice Yves Klein prend possession du dimanche 27 novem-
bre 1960, comme il avait pris possession avant du bleu ou du vide.
“La révolution bleue continue” !
Reproduit dans Yves Klein 1928-1968 a retrospective, Houston/New
York, Arts Publisher Inc., 1982 pp. 192-195.
1250 €
69. GHÉRASIM LUCA S’AFFICHE ANTI-NUCLÉAIRE
LUCA (Ghérasim),
La Clef,
Paris,1960. Poème-affiche, dépliant.
ÉDITION ORIGINALE DE CE “POÈME TRACT”.
Très bel état. Tout au fil des vers “à la
soif d’un remède universel l’inimitable
défi de la bombe” trébuche en “tombe
atomique”. 140 €
70. INVITATION AU “BAL DE LA TÊTE DE VOS AMIS”
Petit Bal de Têtes,
Vence, Galerie Alphonse Chave, 1960.
Broché, 10 p.
CURIEUX CATALOGUE-INVITATION
Alphonse Chave présenta alors dans
sa galerie de Vence une série de têtes
par Bellmer, Dubuffet, Ozenda,
Louis Pons, César etc. Catalogue &
8 reproductions photographiques.
Amusant texte introductif faisant
perdre la tête à une notice Larousse.
70 €
71. BILBOQUET ANTITÉTANIQUE
DUCHAMP (Marcel), PICABIA (Francis),
Les dentiers Solila sont les dentiers hygiéniques,
Milan, Galleria Schwarz, 1963.
In-8, plaquette de 4 p.
AMUSANTE INVITATION, curieux texte sur
le désavantage des dents à crampons.
Notes bio-bibliographiques, et annon-
ce de l’exposition de 40 œuvres. 100 €
72. RARE DOCUMENT SUR UN FILM QUASI INCONNU
BONNEFOI (Geneviève), [MICHAUX (Henri)],
H.M. ou l’Espace du Dedans,
Carton de présentation. Paris, 1964.
Geneviève Bonnefoi évoque le film. (1 p.) “Ainsi se dessine, dans le
Miroir éclaté de son univers poétique, ce portrait indirect d’un auteur.”
45 €
73. AUTOGRAPHE “SOLAIRE” DE FRANÇOIS DI DIO
JOUFFROY (Alain), MAGRITTE (René),
Le Soleil Noir présente Aube à l’Antipode,
Paris, Le Soleil Noir, 1966.
Carte postale.
ENVOI AUTOGRAPHE DE FRANÇOIS DI DIO,
l’éditeur du Soleil Noir : “Amitiés
Solaires”. Présentation détaillée du tirage
de la précieuse édition originale d’Aube à
l’Antipode illustrée par Magritte. Repro-
duction d’une “Femme à la bouteille” au
recto. 50 €

74. RARE ÉDITION PIRATE D’ANDRÉ BRETON PARUE EN 2016


BRETON (André),
5 Lettres,
En Hollande, [Bruxelles, 1967], 2016.
Plaquette in-12, en feuilles, 12 p.
Très belle lettre de Breton à Magritte et lettres à Gœmans, Nougé &
Mariën. TIRAGE À 50 EXEMPLAIRES. Exemplaire non numéroté. 90 €

75. ÉPREUVES D’UN ROMAN DÉDIÉ À JEAN FAUTRIER PAR SA FEMME


AEPLY (Jeanine),
Une fille à marier,
Paris, Mercure de France, 1969.
In-12. Épreuves en feuilles.
Beau roman dédié par Jeanine Aeply
à son mari, mort 5 ans plus tôt. Ils in-
ventèrent ensemble le procédé des Ori-
ginaux multiples, en mêlant peinture et
reproduction chalcographique.
Épreuves vierges de toute correction,
emploi de plusieurs papiers, table et jus-
tification avec mentions provisoires.
180 €
76. UNE TRÈS BELLE EAU-FORTE DE BERNARD DUFOUR
PAULHAN (Jean),
Le repas et l’amour chez les Merinas,
Montpellier, Fata Morgana, 1970.
In-8. En feuilles. Couverture rempliée.
AVEC UNE EAU-FORTE DE BERNARD DUFOUR, SIGNÉE & NUMÉROTÉE HC

EXEMPLAIRE HC SUR VÉLIN D’ARCHES. La justification annonce 50


exemplaires numérotés sur Arches, seuls à contenir l’eau-forte.
Dos de la couverture émoussé. Bel intérieur.
Dernière étape malgache de Jean Paulhan, Le repas et l’amour
chez les Merinas, joue le jeu du renversement des valeurs. Chez les
Merinas, le même terme désigne en effet ce qui est aimable, et ce
qui peut être avalé.
“Et cette sentimentalité attachée au repas n’a rien, après tout, qui puis-
se nous surprendre. Dans nos civilisations antiques, aussi, le repas a
été très sentimental, l’amour si peu.”
TRÈS RARE EXEMPLAIRE DE TÊTE, BIEN COMPLET DE SON EAU-FORTE.
630 €
77. EAU-FORTE ORIGINALE DE JACQUES HEROLD
BUTOR (Michel), HEROLD (Jacques),
Petites liturgies intimes pour hâter l’avènement du grand
transparent de Jacques Herold.
Paris, Galerie de Seine, 1972.
In-8 broché, couverture un peu salie.
ÉDITION ORIGINALE
TIRÉE À 100 EXEMPLAIRES SUR ARCHES
Exemplaire signé par l’auteur et par
l’artiste à la justification (n°13/75). Belle
eau-forte originale tirée en couleurs, et
signée par Jacques Herold.
Ouvrage placé sous le signe des “grands
transparents” d’André Breton : “Ces êtres
faut-il les convaincre qu’ils procèdent du
mirage ou leur donner l’occasion de se
découvrir ?”
180 €

78. LA COLLECTION FANTÔME RÉUNIE PAR PHILIPPE SOUPAULT


SOUPAULT (Philippe),
Collection Fantôme,
Paris, Galerie de Seine, 1973.
In-8, broché, couverture glacée rouge, étui.
ÉDITION ORIGINALE
1 DES 75 EXEMPLAIRES SUR ARCHES, SIGNÉ
PAR SOUPAULT
Belle réunion et présentation par
Philippe Soupault de sa “collection
fantôme” des “œuvres qui exaltent les pou-
voirs toujours explosifs du surréalisme”.
“J’ai voulu réunir et présenter pour un
jour (...) une transparence de Picabia,
un Malkine aux yeux-têtards, un Klee de
1932” et des dizaines d’autres œuvres
de Brauner, Ernst, Masson, Tanguy,
Klee, etc.
AVEC 4 GRAVURES ORIGINALES, SIGNÉES,
PAR BONA, CAMACHO, CARDENAS & LJUBA
TOUTES NUMÉROTÉES 73/75
580 €
79. LITHOGRAPHIE ORIGINALE DU POÈTE DE LA TERRE
PIAUBERT (Jean),
Mes Moires,
Paris, Albert Verbeke, 1974.
In-8 carré, broché.
LITHOGRAPHIE DE PIAUBERT AU FRONTISPICE
ENVOI AUTOGRAPHE :
“Bien amical hommage, à Monsieur et
Madame Jean-Pierre Crespelle, et ma fi-
dèle amité, Jean Piaubert”.
Poète tellurique, Jean Piaubert pei-
gnait avec des résines, du sable et des
cailloutis. Cette lithographie semble
s’éclairer de l’intérieur. Curieux poèmes
sur la poésie & la vocation. “Trop
d’éteignoirs, Peu d’Allumeurs, Ne pleure
pas dans ta baignoire, C’est important la
bonne humeur”.
90 €
80. L’ABÉCÉDAIRE DE PAUL VALÉRY
VALÉRY (Paul),
Alphabet,
Paris, Blaizot, 1976.
Petit in-4, 28 ff. Broché, couverture rempliée.
ÉDITION ORIGINALE, RARE. Exemplaire sur Arches, non numéroté.
(Tirage total annoncé de 200 exemplaires). Belle impression bicolore,
grandes marges. “O ceinture - ZONE - à quoi riment Toi et Moi ?”
145 €
81. DOCUMENTS RARISSIMES CONCERNANT L’ATELIER DEUX
DEUX (Fred), REIMS (Cécile),
Invitations, présentation autographe
& 3 gravures originales,
Vence & Paris, 1977-1980.
Bel ensemble sur le couple d’artistes,
qui fut l’objet d’une rétrospective à la
Halle Saint-Pierre en 2009. Le dessi-
nateur, Fred, et la graveuse, Cécile,
QUI OFFICIA POUR HANS BELLMER OU
LEONOR FINI.
1) Dessins récents de Fred Deux, Vence,
Galerie Alphonse Chave, 1977. Texte
de présentation de Processus, suite de
gravures au Burin. Processus I fut
préfacé par Mandiargues.
2) L’atelier du graveur, (Bellmer, Wunderlich, Leonor Fini, Fred
Deux), Paris, Galerie Obliques, 1979. Texte sur la gravure par Roger
Borderie. Belle invitation au format triptyque. Au centre GRAVURE
ORIGINALE DE CÉCILE DEUX, SIGNÉE PAR FRED DEUX. On joint une
épreuve supplémentaire de la gravure, signée.
3) Plaquette de présentation d’Abréviations, 1980. Détail du tirage
(30 exemplaires) avec corrections manuscrites & indications des prix.
ENVOI MANUSCRIT DE FRED DEUX : “Cet envoi pour que vous puissiez
savoir ce qui est fait ici, dans nos ateliers. En ne désespérant pas de vous
y voir, un jour de beau ciel (...) Bien amicalement, Fred”. Joint une
GRAVURE ORIGINALE, ANNOTÉE AU CRAYON “SPÉCIMEN”. 450 €
82. BONA ET L’ŒUVRE INACHEVÉE D’ANDRÉ PIEYRE DE MANDIARGUES
MANDIARGUES (André Pieyre de), BONA,
Les Variations Citadines,
Paris, Michel Cassé, 1992.
In-4, en feuilles, bel emboîtage par Dermont-Duval.
TRÈS RARE ILLUSTRÉ MODERNE

4 LITHOGRAPHIES TIRÉES EN COULEURS, SIGNÉES PAR BONA


TIRAGE UNIQUE À 80 EXEMPLAIRES SUR ARCHES, N°45 - SIGNÉ PAR BONA
À LA JUSTIFICATION - TAMPON A.P.M.

4 villes, autant de points cardinaux pour ces Variations Citadines


d’André Pieyre de Mandiargues : Paris, Rome, Sienne et Berlin.
“Les quatre lithographies de Bona créées en 1990 et les poèmes de
André Pieyre de Mandiargues interrompus le 13 décembre 1991 ont
donné naissance à ce livre”. Si l’œuvre de Mandiargues reste inachevé,
“c’est son décor souvent rêvé, son plan imaginaire que Bona semble avoir
cherché à reproduire.” (Gérard Macé). 450 €
ADLER, Rose 49 LOMBROSO, Cesare 2
AUDIBERTI, Jacques 40 LUCA, Gherasim 64, 69
AURIOL, Georges 7 MAGRITTE, René 37, 42, 73
AURY, Dominique 32 MANDIARGUES, André Pieyre de B, 82
BARBUSSE, Henri 3 MANDIARGUES, Bona de 78, 82
BATAILLE, Georges 28 MAN RAY, 57
BELLMER, Hans 30, 34 MASSON, André 28
BENAYOUN, Robert 47 MATISSE, Henri 48
BERGSON, Henri 18 MICHAUX, Henri 72
BOUSQUET, Joë 34 MIRBEAU, Octave 16
BRAUNER, Victor 29, 35, 64, 66 MIRÓ, Joan 61
BRETON, André 45, 50, 51, 57, 74 MUSIC, Zoran 55
BUTOR, Michel 77 OPPENHEIM, Meret 58
BRYEN, Camille 40 PAROUTAUD, J.-M. Amédée 41
CARCO, Francis 24 PAULHAN, Jean 76
COCTEAU, Jean 44 PÉRET, Benjamin 29, 47, 52, 58
CROS, Charles 1 PÉRIER, Odilon-Jean 15
DESNOS, Robert 32 PÉRIN, Cécile 14
DEUX, Fred 81 PIAUBERT, Jean 79
DIETRICH, Luc A, 26 PICABIA, Francis 21, 71
DUBUFFET, Jean 31, 31b PICASSO, Pablo 27, 61
DUCHAMP, Marcel 21, 71 PONGE, Francis 38
DUFOUR, Bernard 54 QUENEAU, Raymond 39
DUPREY, Jean-Pierre 56 RACHILDE 6
ÉLUARD, Paul 27, 30, 31, 62 REIGL, Judith 51
ENSOR, James 22 ROUSSEL, Raymond 8 à 12
ERNST, Max 59, 65 SAINT-JOHN PERSE 20
FARGUE, Léon-Paul 15, 19 SANGUINETI, Edoardo 67
FINI, Leonor A, 43 SCHWOB, Marcel 4, 5
FLOR O’SQUARR, Charles-Marie 3 SCUTENAIRE, Louis 37
FRAPIÉ, Léon 17 SEIGLE, (Henri & No) 45
GENET, Jean 43, 46 SOULIER, René de 54
GOLBERG, Mécislas 13, 14 SOUPAULT, Philippe 78
GONNET, Tony 47 TARNAUD, Claude 63
GRANEL, Eugenio 52 TOUSSAINT, Franz 33
HEROLD, Jacques 77 TOYEN, 50, 53
HUGNET, Georges 36 VALÉRY, Paul 80
JOUFFROY, Alain 66, 73 VERONESI, Luigi 67
KLEIN, Yves 60, 68 VULLIAMY, Gérard 38
KLINGSOR, Tristan 6 WALDBERG, Patrick 59
LARBAUD, Valery 23, 25 WELLS, H.G. B
NOUS SOMMES
ACHETEURS
DE LIVRES ANCIENS ET MODERNES,
D’AUTOGRAPHES
À LA PIÈCE, LOT,
OU BIBLIOTHÈQUE

nicolasmalais@yahoo.fr
tél. 0664270559
www.lebibliophile.com

NOTRE MAISON D’ÉDITION VOUS PROPOSE UN CHOIX D’INÉDITS,


PUBLIÉS À PARTIR DE MANUSCRITS INCONNUS

PIÈCE ET LETTRES INÉDITES D’EDMOND ROSTAND


En un volume bicolore, de 512 p.
+ 4 calques, présentation tête-bêche :
Lettres à Rosemonde Gérard, 162 p.
Le Gant Rouge, 350 p.
Édition annotée par Michel Forrier &
Olivier Goetz. - 28,50 euros.
TIRAGES DE TÊTE :
- 65 exemplaires sur papier bleu, gant rouge
de velours joint. - 65 euros.
- 18 exemplaires sur papier bleu, non coupés,
gant rouge de velours joint. Avec une œuvre
originale signée et numérotée par Raphaël
Denis. - 230 euros.