Vous êtes sur la page 1sur 3

Que sera le SENEGAL après le Covid19

1. Prochaines années mettre en place des sites de prise en charge :

Après avoir enregistrer son premier de coronavirus, le Ministère de la Santé et de l’action


sociale a activé le 2 mars 2020 le Centre des Opérations d’Urgence Sanitaire. Un système de
gestion des incidents a été mis en place et le Dr Abdoulaye Bousso est désigné comme
gestionnaire d’incident. Ce système de gestion est chargé de :

 Conduire en urgence les opérations pour interrompre rapidement la transmission de la


maladie et prévenir la propagation de l’épidémie dans les autres régions du pays
 Coordonner les activités de surveillance pour identifier les cas et stopper la
transmission
 Fournir le cadre, le concept les outils d’analyse et de rapportage pour la surveillance et
le laboratoire
 Conduire et coordonner les activités de communication, éducation pour la santé dans
le but de réduire le risque envers la population pour arrêter la transmission
 Identifier et recommander les mesures pour améliorer la sécurité et la santé des
communautés à travers le pays
 Tenir informés les autorités sur l’évolution de l’épidémie

1. Baisse economique : notre économie a bcp souffert du covid19, 70 pour 100 de notre tissu
economique est soutenu par le secteur informel et ce méme secteur est le plus touché par
les décisions anarchique du gouvernement car l’arret des transport inter-region à pénalisé
l’approvisionnement en produit des régions, bcp de commercant se sont retrouvé en faillite,
10 pour 100 des jeunes sont des manœuvres ou macon et ils n’ont pas travaillé de méme
que les braves dames, les transporteurs et les enseignants du privé bref les conséquences
ont bcp plus affecté le secteur informel. La seul solution qui sied est de distribuer les aides
alimentaires à toute la population, enfin reportés les déclarations d’impot et payement de
taxe pour 2mois supplémentaire et de soutenir les facture d’electricité et d’eau encore, de
subventionné les denrés de premieres necessités ainsi gni amoul sakh ci aide alimentaire bi
dinagn meuna dieund ravitaillement à un prix abordable
2. Prime spécial covid au personnel de santé : après covid bi li bokk na ci lou Etat bi wara deff,
nous sommes tous d’accord qu’ils mérites cette reconnaissance de la nation vu le dur travail
qu’ils font tous les jours, les milliards distribué par l’Etat à leurs petits copains du
gouvernement aurait pu servir à cela. Avez-vous pensé aux infirmieres et aux aides soignant
qui cotoie les malade et risque leurs vie nuit et jour.
3. Le monopole de l’institut pasteur et sa position au senegal : le premier flop de ce covid est le
monopole des tests et analyse sensible confié a l’institut pasteur ce qui a créé des retards sur
bcp d’action de lutte du covid, nous vous informons que l’institut pasteur est present dans
plusieur pays de l’afrique de l’ouest et ça appartient à la France. En cet temps de pandémie,
le docteur babacar gueye de souma assistance a dénoncait ce monopole et il n’est pas le seul
a critiqué le monopole de l’institut pasteur car bcp de structures de santé ont les capacités
de faire les test et la prise en charges de certains cas avec l’appui de l’Etat. Toute structure
de santé qui fait le test du tuberculose a les capacités de faire les test du covid.
4. Etat ne veut pas soutenir nos champiosn nationaux, il l’a fait avec les entreprises et il est
entrain de le faire avec le secteur de la Santé.

Etat bou incompétent moniou djité parsk il n’apprenne pas de leurs anciennes les erreurs, beuss
bouniou diougé ci li inchalla espérons que Macky Sall changera son PSE par un plan bcp plus inclusif
et avec un impact direct sur les populations les plus démunis

5. La liberté des senegalais un pays independants : senegalais tient bcp a sa liberté et ne se


laisse jamais oppresser on a tous vu les manifestations dans certaines villes du pays
notament touba et leona niassene. Apres le covid nous pensont que Etat va prendre en
compte la preoccupation des population avec une approche plus exclusive en y associant les
chef de village et les délégués de quartier qui sont en contact permanent avec les
populations, ce genre d’approche permettrai vraiment de prevenir les manif et anticiper sur
les prise de décisions a la place de leur rattrapages qu’ils font nuit et jour selon les humeurs
des populations.
6. Augmenter la technologie et le plateaux sanitaires

Suniu plateaux médical bi est trop faible, c’est une vrai urgence dans ce pays, combien
d’ambulance sont en panne dans le pays ? combien de maladie la vie a cause d’un
manque de machine de dialyse ou de laboratoire d’echographie ou il faut prendre rdv
car la demande est tellement forte que ce qu’il ya ne peut pas satisfaire tout le monde

Pour le Pr Samb, renforcer le plateau médical reste une urgence pour un pays comme
le Sénégal. “L’Etat ne reconnait pas ses erreurs. Il faut savoir à un moment donné
reculer pour mieux sauter. C’est vrai le gouvernement construit des hôpitaux, mais
cela ne suffit pas. Il faudra renforcer le plateau médical afin d’avoir une autonomie
sanitaire.”

Ce politicien Sénégalais…Sur la malice des politiciens, il professera : “Le politicien


Sénégalais en général a une façon malsaine de faire la politique. Le constat est clair.
Pendant les campagnes électorales, les candidats font tout pour séduire la population,
promettent du miel, mais une fois élu, changent de discours.”

7. Changer l’approche de la politique

Nous avons vu énormément de scandale pendant le covid19, les politiciens ont montré leurs
manques de savoir vivre et d’inconsciences. Ils ne maitrisent pas le peuple et ont très souvent perdu
le lien avec le peuple car ils ne savent pas écouter la peine de leur population.

Au moment ou le peuple a mal vécu le confinement brutal qui a été faite du jour au lendemain mais
n’a pas dit mot car ayant peur de la mort. L’Etat a compris que le culte de la panique marche souvent
bien avec le peuple sénégalais. Ils ont fait croire que la mort est eminente ba paré dém wané le
contraire en octroyant des laisser-passer pour des fils de riche au moment ou le bas peuple est
confiné chez lui, l’image de macky sall jouant au ludo au moment ou les péres de familles s’inquiéte
sur comment nourrir leur famille avec l’arret du travail, c kom si l’Etat a oublié que bcp de personne
travail du jour le jour pour avoir la dépense, kokou dagn ko wara massa tiono, il ya aussi eu le
bradage du tefess et les marchés donné entre politicien et le fait de nommé des transhumants a des
poste stratégique pour les récompensée, tout ca renvoie une image négative de notre élite politique,
on attendait d’eux un discours de soutien et de reconfort mais aussi un accompagnement sans
relache juska la fin du covid19. Senegal li fi nek dafa doywar, au mem moment Merkel en Allemagne
a été filmé la nuit entrain de travaillé avec ces collaborateurs, Macron mou bone mi sakh se déplacait
chak semaine vers les hopitaux et centre de recherche pour encourager les medecins, la chine a
investit des milliards pour accélérer la recherches de vaccins. Li yeup moy comporté ndjitt bou yekk
son peuple, beuss bouniou diougué ci coovid bi on espére que l’etat connaitra ses priorités et fera
tous pour relever le niveau du plateaux médicales des hopitaux et centre de santé. Sénégal si tu dois
faire une opération dans un hopital tu dois prendre rdv 2 ou 3 mois avant soi disant la liste d’attente
est trop longue, ceci prouve un manque énorme d’infrastructure avec d’ancienne batisse qui doivent
etre modifié en hauteur et l’augmentation du personnel de santé. Sur un autre domaine l’Etat a bcp
misé sur le facteur economique et social alors qu’il devait renforcé les capacités des médecin pour
bien mener le combat, on a vu au départ l’engagement des medecins avait permi de ralentir le covid
mais depuis que l’etat a commencé a parlé d’autre point non essentiel sans y inclure l’avis des
médecin a pris de haut les medecin. Déjà l’envoi des enseignement a été decidé sans l’avis des
medecin, les mesures d’allégement ont été décidé sans l’avis des medecins. Notre etat a montré
trop de faiblesse et d’incompréhension

On se demande tjr qu’attend l’etat pour sorti les resultat sur l’analyse du covid organic malgache ?
quand l’etat va commencé à l’administration du covid malgache aux malades ?