Vous êtes sur la page 1sur 7

(Séance 11)

Activité - Le vol d'un vautour

Un vautour fauve vol au-dessus des


Alpes et rejoint sa colonie.
À 11h, que l'on considère comme
l'instant 𝑡 = 0, il part du point A de
coordonnées (5 000; −3 200; 2 200)
dans un repère local. Les
coordonnées sont en mètres et la
dernière représente l'altitude.
Le vautour suit une trajectoire rectiligne pour arriver au lieu de
regroupement qui se trouve à l'altitude de 1 000 m.
Le temps est exprimé en secondes. La vitesse de l'oiseau est
constante durant son trajet : le vecteur vitesse 𝑣⃗ associé à son
11
déplacement a pour coordonnées ( 8 ), chaque coordonnée
−2
-1
étant exprimée en m.s .
À l'instant 𝑡, la position M du vautour est donnée par l'égalité
vectorielle ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
𝐴𝑀 = 𝑡𝑣⃗.
1. Soit (𝑥 (𝑡); 𝑦(𝑡); 𝑧(𝑡))les coordonnées de la position du vautour
à l'instant 𝑡.
En utilisant les coordonnées de 𝑣⃗, calculer 𝑥 (𝑡), 𝑦(𝑡) et 𝑧(𝑡) en
fonction de 𝑡.
2. À quelle altitude se trouve le vautour après quatre minutes de
vol ?
3. Combien de temps doit durer son trajet pour rejoindre la
colonie ?
4. Quelles sont les coordonnées du point d'arrivée du vautour ?
5. Dans l'après-midi, le vautour reprend son vol et sa position est
donnée à chaque instant 𝑡′ par le système
𝑥 (𝑡′) = −8,25𝑡 ′ + 11 600
{ 𝑦(𝑡′) = −6𝑡 ′ + 1 600 .
𝑧(𝑡 ′ ) = 1,5𝑡 ′ + 1 000
a. Pourquoi l'instant 𝑡 ′ = 0 correspond-il à l'instant de départ
de l'après-midi ?
b. Justifier que le vautour suit la même trajectoire que le matin.
c. Aura-t-il rejoint le point de départ du matin au bout de 10
minutes ?

+20
Le cours

I. Représentations paramétriques de droite et de plan

A. Droite

Propriété

Dans un repère (𝑂; 𝑖⃗, 𝑗⃗, 𝑘⃗⃗) de l’espace, on considère la


droite 𝑑 passant par 𝐴(𝑥𝐴 ; 𝑦𝐴 ; 𝑧𝐴 ) et de vecteur directeur
𝛼
⃗⃗ (𝛽). 𝑀(𝑥; 𝑦; 𝑧) ∈ 𝑑 si et seulement si il existe un réel 𝑡 tel
𝑢
𝛾
que :
𝒙 = 𝒙𝑨 + 𝒕𝜶
{𝒚 = 𝒚𝑨 + 𝒕𝜷
𝒛 = 𝒛𝑨 + 𝒕𝜸

Démonstration

𝑀(𝑥; 𝑦; 𝑧) ∈ 𝑑 si et seulement si ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗


𝐴𝑀 et 𝑢⃗⃗ sont colinéaires,
c’est-à-dire qu’il existe un réel 𝑡 tel que ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
𝐴𝑀 = 𝑡𝑢 ⃗⃗. Cela se
𝑥 − 𝑥𝐴 = 𝑡𝛼
traduit en termes de coordonnées par {𝑦 − 𝑦𝐴 = 𝑡𝛽 ⇔
𝑧 − 𝑧𝐴 = 𝑡𝛾
𝑥 = 𝑥𝐴 + 𝑡𝛼
{𝑦 = 𝑦𝐴 + 𝑡𝛽
𝑧 = 𝑧𝐴 + 𝑡𝛾
+5
Définition
On dit que le système d’équations :
𝑥 = 𝑥𝐴 + 𝑡𝛼
{𝑦 = 𝑦𝐴 + 𝑡𝛽 où 𝑡 ∈ ℝ est une représentation paramétrique
𝑧 = 𝑧𝐴 + 𝑡𝛾
de la droite 𝑑 passant par 𝐴(𝑥𝐴 ; 𝑦𝐴 ; 𝑧𝐴 ) et de vecteur
𝛼
directeur 𝑢 ⃗⃗ (𝛽 ).
𝛾
+5

B. Plan

Propriété

Dans un repère (𝑂; 𝑖⃗, 𝑗⃗, 𝑘⃗⃗) de l’espace, soit le plan 𝑃 passant
𝛼 𝛼′
par 𝐴(𝑥𝐴 ; 𝑦𝐴 ; 𝑧𝐴 ) et de vecteurs directeurs 𝑢 ⃗⃗ (𝛽) et 𝑣⃗ (𝛽′).
𝛾 𝛾′
𝑀 (𝑥; 𝑦; 𝑧) ∈ 𝑃 si et seulement si il existe deux réels 𝑡 et 𝑡′
tels que :
𝒙 = 𝒙𝑨 + 𝒕𝜶 + 𝒕′𝜶′
{𝒚 = 𝒚𝑨 + 𝒕𝜷 + 𝒕′𝜷′
𝒛 = 𝒛𝑨 + 𝒕𝜸 + 𝒕′𝜸′
Démonstration

𝑀(𝑥 ; 𝑦 ; 𝑧) ∈ 𝑃 si et seulement si ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗


𝐴𝑀, 𝑢 ⃗⃗ et 𝑣⃗ sont
coplanaires, c’est-à-dire qu’il existe deux réels 𝑡 et 𝑡′ tels que
⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
𝐴𝑀 = 𝑡𝑢 ⃗⃗ + 𝑡′𝑣⃗.
Cela se traduit en termes de coordonnées par :
𝑥 − 𝑥𝐴 = 𝑡𝛼 + 𝑡′𝛼′ 𝑥 = 𝑥𝐴 + 𝑡𝛼 + 𝑡′𝛼′
{𝑦 − 𝑦𝐴 = 𝑡𝛽 + 𝑡′𝛽′ ⇔ {𝑦 = 𝑦𝐴 + 𝑡𝛽 + 𝑡′𝛽′
𝑧 − 𝑧𝐴 = 𝑡𝛾 + 𝑡′𝛾′ 𝑧 = 𝑧𝐴 + 𝑡𝛾 + 𝑡′𝛾′
+5
Définition
On dit que le système d’équations :
𝑥 = 𝑥𝐴 + 𝑡𝛼 + 𝑡′𝛼′
{𝑦 = 𝑦𝐴 + 𝑡𝛽 + 𝑡′𝛽′ où 𝑡 ∈ ℝ et 𝑡′ ∈ ℝ est une
𝑧 = 𝑧𝐴 + 𝑡𝛾 + 𝑡′𝛾′
représentation paramétrique du plan 𝑃 passant par
𝛼 𝛼′
⃗⃗ (𝛽 ) et 𝑣⃗ (𝛽′).
𝐴(𝑥𝐴 ; 𝑦𝐴 ; 𝑧𝐴 ) et de vecteurs directeurs 𝑢
𝛾 𝛾′

Remarque
Il existe une infinité de représentations paramétriques,
que ce soit pour une droite ou pour un plan.
+5
Les exercices
Page 315

+20

Page 318

+15
Page 318

+15