Vous êtes sur la page 1sur 2

STROMAE – BÂTARD (2013)

“Racine carrée” est l'un des albums qui ont marqué la musique Francophone, il s'agit du
deuxième album de Stromae, qui a révélé d'emblée son génie pour la musique électro mais aussi
pour la poésie. L'album a fait couler 2,5 millions de ventes en 2015.
Parmi les chansons de l'album, nous retrouvons le titre « Bâtard ». Il s'agit d'une chanson
engagée qui aborde le sexisme, l'homophobie et le racisme. Dans le premier couplet de la
chanson, l'artiste démontre le caractère binaire imposé par la société : C'est une sorte de choix
forcé entre le noir et le blanc sans la moindre nuance. Stromae évoque également les jugements
constants des gens qui veulent mettre les autres dans une case bien précise.
Le mot « Batard » pourrait faire référence à l'individualisme. Dans le sens ou, n'importe quel
humain, ne devrait représenter que lui-même, et que ses origines ne doivent pas l'introduire dans
une subjectivité qui engendrera une stratification sociale et influencera ses choix vers le pire.
Aucune origine ne justifie un mal dans le monde.
Dans le deuxième couplet, Stromae parle des clichés qu'ont les gens par rapport aux courants
politiques et sociaux des autres, il les évoque d'un air moqueur et ironique, nous remarquons une
forte présence de l'allocution de Jacques Brel.
L'instrumentale de la chanson « Bâtard » est électro par excellence, Stromae nous invite à
danser sur ses chansons tout en nous pensons à méditer sur des sujets très sérieux qui touchent à
toutes les sociétés. 

Répondez aux questions:

1. Quel est l’auteur et le titre de la chanson?

2. Comment s’appelle l’album auquel appartient cette chanson?

3. Quel est le génie de Stromae?

4. Quels sont les sujets que traite la chanson?

5. De quoi la chanson parle-t-elle dans le premier couplet? Et dans le second?

6. D’après le texte, qu’est-ce que le mot “bâtard” veut dire?

7. L’instrumentale liée aux paroles poétiques de Stromae, qu’est-ce que cela


provoque chez les interlocuteurs?

PAROLES
Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai moi
moi Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai
Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai moi
moi Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai
Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai moi
T'es de droite ou t'es de gauche? Trou du cul ou bien nombril du monde
T'es beauf ou bobo de Paris? Monsieur se la pète plus haut que son trou de
Sois t'es l'un ou soit t'es l'autre balle
T'es un homme ou bien tu péris Surtout pas de coups de gueule, faut être
Cultrice ou patéticienne calme, heeeein
Féministe ou la ferme Faut être doux, faut être câliiin,
Sois t'es macho, soit homo Faut être dans le coup, faut être branchouille,
Mais t'es phobe ou sexuel Pour être bien vu partout, heeein
Mécréant ou terroriste
T'es veuch ou bien t'es barbu
Ni l'un, ni l'autre.
Conspirationniste, illuminati Bâtard, tu es, tu l'étais, et tu le restes!
Mythomaniste ou vendu? Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai
Rien du tout, ou tout tout de suite
moi
Du tout au tout, indécis.
Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai
Han, tu changes d'avis imbécile?
Mais t'es Hutu ou Tutsi? moi
Flamand ou Wallon? Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai
Bras ballants ou bras longs? moi
Finalement t'es raciste Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai
Mais t'es blanc ou bien t'es marron, hein? moi
Ni l'un, ni l'autre. Ni l'un, ni l'autre.
Bâtard, tu es, tu l'étais, et tu le restes!
Bâtard, tu es, tu l'étais, et tu le restes!
Ni l'un, ni l'autre.
Bâtard, tu es, tu l'étais, et tu le restes!
Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai
moi Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai
moi
Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai
moi moi
Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai
Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai moi
moi Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai
moi
Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai
Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai
moi moi
Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai
Han, pardon, Monsieur ne prend pas parti moi
Monsieur n'est même pas raciste Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai
Vu que Monsieur n'a pas de racines moi
D'ailleurs Monsieur a un ami noir, Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai
et même un ami Aryen moi
Monsieur est mieux que tout ça Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai
D'ailleurs tout ça, bah ça ne sert à rien moi
Mieux vaut ne rien faire que de faire mal Ni l'un ni l'autre, je suis, j'étais et resterai
Les mains dans la merde ou bien dans les moi
annales