Vous êtes sur la page 1sur 10

Université Moulay Ismaïl

Ecole Supérieure de Technologie


Meknès

Filière : Techniques de management


2ème Année DUT
Prof. MAGHNOUJ SELLAM

Matière : L’HARMONISATION COMPTABLE INTERNATIONALE

1
L’HARMONISATION COMPTABLE INTERNATIONALE

Plan du cours

1- Principes et enjeux de la normalisation

2- Structure et rôle de l’IASB

3- Normes IAS/IFRS

4- Principes applicables aux normes IFRS

5- Principaux impacts de l’introduction des normes

6- Planning d’introduction des normes en Europe

2
1- Principes de la normalisation
A. Le développement des marchés financiers
L’évolution récente des marchés financiers a montré les limites des référentiels
comptables nationaux et spécifiques dont notamment :
- l'absence d'un système unifié de normes pour les entreprises opérant sur des
marchés internationaux et surtout sur les marchés financiers.
- l'absence d'homogénéité des informations fournies aux investisseurs.
- le passage aux nouveaux référentiels exige du temps et des coûts
supplémentaires au niveau des ressources humaines et informatiques ...
Exemple
Une entreprise cotée à Paris souhaitant se placer sur la bourse de New York
afin d'accroitre son développement au niveau international.
Cette entreprise qui présente ses informations selon le référentiel français,
doit présenter également ces informations à la SEC (Securities and Exchange
Commission).
Il s'agit de présenter un tableau qui traduit les états financiers en normes
françaises en états financiers en US GAAP.
Actuellement, seuls les US GAAP sont admis par la SEC pour les sociétés
cotées aux USA.

3
B. L'harmonisation des marchés financiers
Pourquoi faut-il harmoniser les marchés financiers ?

Crise asiatique de 1998 :


- impact économique
- faillites
- scandales financiers...
(Affaire ENRON)
( Obligation de présenter
d'autres référentiels :
- surcoûts
- données comptables variables
selon le référentiel local
- source de confusion pour
le public, les investisseurs et Nécessité
Forte augmentation les Etats ... d'harmoniser
des besoins en les marchés
capitaux Crise de confiance des financiers
différents acteurs : managers,
auditeurs, investisseurs ...

Inadéquation entre
Augmentation mondialisation économique
du nombre des Etats et financière avec des
ayant mis en oeuvre des référentiels isolés
programmes importants
de privatisation
(IDE : investissements
directs étrangers) d

4
C. Les objectifs de la normalisation comptable

L'harmonisation vise les objectifs suivants :

 améliorer les méthodes de tenue comptable pour améliorer l'image fidèle et


la réalité économique des états financiers ;

 permettre une meilleure compréhension des informations comptables et de


leur contrôle et vérification ;

 permettre la comparaison des informations comptables dans l'espace et dans


le temps ;

 faciliter la consolidation des comptes pour les groupes ;

 élaborer des statistiques.

5
D. Les principes de la normalisation comptable

Les normes comportent des principes, des règles, des méthodes intégrées
dans un référentiel comptable.

Pour être applicable, ce référentiel doit fréquemment être intégré au sein d'un
cadre juridique “le droit comptable”.

A cet effet, certains conseillers en finance essayent d'embellir les états


financiers des groupes par des montages «déconsolidants» pour faire sortir
des bilans des actifs ou des passifs pour contrôler certaines opérations
(titrisations, ventes «lease-back», par exemple).

Les normes comptables permettent de limiter l’ampleur de ces pratiques pour


que les états financiers présentés aux investisseurs soient réalistes « image
fidèle » basée sur la primauté économique sur l'aspect juridique. Cela résulte
de la prééminence économique sur les considérations juridiques de la
comptabilité classique.

6
E. Pourquoi des normes comptables internationales ?

C'est une nécessité absolue pour les investisseurs qui ont des activités sur un
marché financier afin de comparer les états financiers.
Donc, si les normes comptables ne sont pas identiques, il ne peut y avoir la
possibilité de comparaison des états comptables et financiers.

Exemple
Le cas de la société Daimler Benz ayant des normes comptables différents en
1993, elle présente un bénéfice de 602 millions de DM en normes allemandes
et une perte de 1 839 millions de DM selon ses comptes en normes
américaines.

En outre, une société cotée sur plusieurs marchés financiers doit établir ses
comptes selon des normes différentes ce qui est coûteux et peut engendrer des
confusions.

7
F. L'harmonisation européenne des marchés financiers
Selon le Plan d'action des services financiers, il a été décidé de créer un
marché financier intégré à partir de 1999.

- - Règlement sur le «Statut de la société européenne» (Octobre 2001)


- - Directive sur la lutte contre le blanchissement de capitaux (Octobre 2005)
Juridique - Rapport d'un groupe d'experts sur la modernisation du droit des sociétés
( (Novembre 2002)
- - Directive sur la «juste valeur» (Mai 2001)
- - Règlement sur les normes IAS (Juillet 2002)
Comptable - Directive de modernisation des 4e et 7e directives (Mai 2003)

- - Directive sur les «prospectus» (Juillet 2003)


Information
- - Directive sur l'information périodique (Juillet 2003)
financière - Directive sur la transparence de l'information financière des sociétés
c cotées (Décembre 2004)
- - Directive sur les abus de marché (Décembre 2002)
-
Opérations - Directive sur services d'investissement (Avril 2004)
- Directive sur les OPA(Offre publique d'achat), Avril 2004
et marchés

- - Recommandation sur l'indépendance (Mai 2002)


Audit2 - Modification de la 8e directive du droit des sociétés sur l'audit légal (Juin
2006)

8 8
2. L’enjeu du choix d'un référentiel comptable européen, quels en sont
les choix possibles ?
2.1) Les choix possibles
Face à la nécessité d'une normalisation, la commission européenne à
le choix entre deux alternatives :

Refonte des Choix d'un référentiel


directives international existant
4e et 7e

US GAAP IAS : IFRS

• La création d'un référentiel proprement européen va créer un dispositif


coûteux tout en isolant les pays d'Europe dans un référentiel spécifique.
• Le choix de référentiel US GAAP est propre aux acteurs américains sans
influence des membres de la Commission européenne.
• Le choix du référentiel IAS / IFRS est donc principalement politique.

9
2.2) Le calendrier d'adoption du référentiel IAS / IFRS
Le règlement européen a imposé le passage aux normes IAS / IFRS au premier
janvier 2005 d'abord pour les comptes consolidés des sociétés cotées
européennes.
Sociétés cotées de EEE* Sociétés non cotées

Normes IAS / IFRS Sur option des Etats-


Comptes consolidés obligatoires membres : extension
au 1er janvier 2005 du référentiel IAS / IFRS

Comptes individuels Sur option des Etats-membres :


extension du référentiel IAS / IFRS
(*) Espace économique européen

D'autres options sont laissées aux Etats-membres :


- adoption anticipée des IAS / IFRS ;
- application obligatoire, facultative ou interdite pour les comptes consolidés des
entreprises non cotées.
- un délai supplémentaire de 2 ans (1er janvier 2007) est accordé aux
sociétés cotées européennes qui :
- n'émettent que les obligations ;
- suivent déjà le référentiel US GAAP.

10