Vous êtes sur la page 1sur 67

Gestion de parc

Brevet fédéral d’informatique de gestion


Module 014
Patrick Ostertag, Novembre 2006
Petite histoire de
l’informatique
Avant l’ère de
l’informatique
• En 1632, Blaise Pascal invente le règle à calcul
• En 1750, 1ère utilisation des bandes perforées.
• En 1924, naissance d'IBM : Caisse enregistreuse,
machine comptable
Les débuts
(1945 à 1957)
• ENIAC, 150 m2, 500'000 $ de l'époque, programmation par
branchement de câble, 18'000 lampes.

• Von Neumann, concept de programme enregistré (EDVAC)

• 1950, UNIVAC 1, 1er ordinateur commercial, 12 Ko

• 1953, IBM série 700

• Création par IBM du 1er langage non binaire, le FORTRAN.


Puis, de COBOL.
La 2ème génération
(1958 à 1963)
• 1958, apparition du 1er ordinateur
transistorisé, l'UNIVAC Solid State (plus
rapide que les anciens tubes)
• IBM série 1400 entièrement transistorisé.
• 1959 mise au point du 1er circuit intégré
amène la 3ème génération d'ordinateur.
3ème et 4ème génération
(de 1964 à nos jours)
• Diminuer la longueur des câbles qui relient les transistors
pour gagner du temps. Implique miniaturisation des
transistors

• 1964, IBM lance la série 360 et devient leader. Large gamme


d'ordinateur compatible entre eux, même structure et
même système d'exploitation. Nouveau concept, la
compatibilité.

• 1971, apparaît le processeur (puce)

• 1977, micro-ordinateur (PET, Apple II, etc.)

• puis, ...
Evolution de l’utilisation
de l’informatique
Au début, il y avait le
batch
• Ordinateurs très coûteux, on en a
qu'un, on l'appelle le système
central

• Un ensemble de spécialiste devaient


gérer ces ressources précieuses et
on créa des centres informatique au
sein des grandes entreprises

• L'informatique est utilisée pour les


traitement de masse uniquement
Au début, il y avait le
batch
• Peu (pas) de dialogue entre
informaticien et utilisateur

• Des opératrices de saisie


introduisent les informations dans le
système grâce à des perforatrices de
cartes

• L'utilisateur voit des listes, souvent


volumineuses ainsi que des cartes
perforées.
Le télétraitement
• Ordinateurs toujours très coûteux
• Ils sont toujours utilisés que pour
les traitements de masse.
• Des terminaux judicieusement
distribués permettent de saisir et
de consulter certaines
informations
• Système pas disponible 24 / 24
Le télétraitement
• Un dialogue commence à s'établir
entre informaticiens et
utilisateurs...
• L'utilisateur peut toucher
l'informatique
• "Le TP, c'est compliqué à
programmer."
• Peu de soucis d'ergonomie
Les départementaux
• Des minis ordinateurs, moins
coûteux (moins puissant !?!), sont
réparties dans les départements.
• "L'information est plus proche de
l'utilisateur."
• "Sur S36, c'est plus facile à
programmer"
• Système utilisable 24 / 24
Les départementaux
• On commence à parler d'ergonomie
• Sous l'impulsion du nouveau marché
de la mini, de nombreux logiciels
standards (compta, stock,
créancier,...) sont disponibles.
• La population des utilisateurs
d'ordinateurs s'agrandit.
L'enfant terrible :
la micro
• Les micro-ordinateurs sont peu
coûteux

• On peut s'en procurer et l'utiliser sans


intervention du centre informatique

• "Je peux faire ce que je veux et quand


je le veux"

• C'est facile à utiliser, il y a même des


jeux et des graphiques. C'est pas pro...
L'enfant terrible :
la micro
• Le micro est indépendant (individuel)
et coupé du reste de l'entreprise. On
l'assimile à une super machine à
calculer ou à écrire.

• L'utilisateur passe plus de temps à


s'amuser qu'à manipuler et rechercher
des informations

• On ne voyait pas trop ce que l'on


pourrait en faire
Les infocentres
• Nouveau secteur dans les centres informatique.

• Eviter l'invasion non contrôlée de la micro-


(mini-) informatique

• Lié à l'idée de langage évolué :


• Outils d'interrogation

• Générateur de rapport

• Langage graphique

• Générateur d'application

• Progiciels paramétrés
Les infocentres
• L'informatique sans programmeur. "On
aura plus besoin de vous"

• Mettre à disposition des informations


sans de coûteux développement
d'application

• Assister l'utilisateur dans le


développement de nouveau système

• Encourager les utilisateurs à utiliser les


moyens existants.
Les systèmes reliés
l'information au bout
du doigt
• Rendre l'informatique de plus en plus facile à utiliser, de
plus en plus conviviale

• Evolution de la technologie et des mentalités

• L'information est considérée comme une ressource à


disposition de l'ensemble de l'entreprise

• Indépendamment de la technologie utilisée

• Le poste de travail devient une fenêtre sur les systèmes


d'information de l'entreprise
Une définition du poste
de travail
Un ordinateur sur un
bureau
• Type de machine
• Description de la machine
• constructeur

• capacité mémoire

• écran

• unité de stockage

• Périphérique

• Prix de la machine
Un être humain utilisant un ordinateur
sur un bureau
• On l'appelle "L'utilisateur"
• Il s'agit de quelqu'un qui, pour
exercer son activité, a besoin
d'information et génère des
informations

• Ces informations sont partagées


avec d'autres êtres humains au sein
ou à l'extérieur de l'entreprise

• Son métier n'est pas de manipuler


un ordinateur ni à apprendre à
l’utiliser
Une structure
• Les ressources humaines de
l'entreprise sont organisées au sein
d'une structure

• Structure = division, secteur, cellule,


poste de travail, filiale, etc.

• Structure = Choix d'organisation Entreprise

• Les choix d'organisation ont des Vente Production Finances Recherche

conséquences sur les choix


Etranger

Suisse

informatiques et donc sur la définition Réclémations

du poste de travail

• Structure = politique informatique


Des activités
• La structure détermine la répartition des
activités entre site, division, secteur et
poste de travail
• Des informations sont nécessaires à
l'exercice de toute activité
• Une même activité peut être exercée par
plusieurs cellules et une cellule peut
exercer plusieurs activités
Des activités

• Il existe différents types d'activités :


• Activité de production
• Activité d'administration
• Activité de conception
• Activité de pilotage
Des applications
• Application = ensemble d'outils
informatiques assistant les ressources
humaines à exercer leurs activités

• Une application accède à des informations


d'une base de données et les affiches sur
des supports

• C'est par les applications que l'on crée,


recherche, modifie, consulte et supprime les
informations

• Plusieurs applications peuvent être


nécessaire à un poste de travail
Un système
d’exploitation
• Le système d'exploitation permet à
l'ordinateur d'utiliser les applications
• Il met les composants matériels à
disposition des applications
• Il permet aux applications de dialoguer
entre elles
Administrer le système
d’information
Les “nouveaux”
composants
• PDA, Téléphone VoIP, Téléphone mobile
• Antenne Wifi
• Webcam, caméra de surveillance
• Système de contrôle d’accès
• etc...
• Le système d’information s’étend…
Administrer, c’est...
Enumérer
Les stations de travail-
type
• Chaque type d’activité mérite une station de travail
adaptée
• le catalogue des stations de travail contient :
• une description de la station

• une description de l’utilisateur-type

• les caractéristiques

• le prix

• Le catalogue est réactualisé et publié


Le fil rouge
Les sources de
données-type
• Les informations affichées, modifiées sur le poste
de travail proviennent de et sont mémorisées
dans des sources de données différentes
• Fichiers «bureautique» (tableur, document texte) à 1
niveau

• Base de données «Desktop» à 1 niveau

• Base de données «Client/Serveur» à 2 niveaux

• Application à 3 ou N niveaux
Le fil rouge
Administrer, c’est...
Classifier
La propriété de
l’information
Les droits d’accès

• Qui accède à quelles


applications et à
quelles ressources ?
Base de données
d’entreprise
• Contient des informations utilisées
par l’ensemble de l’entreprise
• N’est pas égale à gros volume
• Accessible à travers la géographie
«en direct» ou en «réplication»
Base de données d’un
domaine
• Utilisée par l’ensemble des
acteurs d’un domaine :
• par exemple, le domaine «Finances»
ou le domaine «R & D»

• Accès à travers la géographie


également
Base de données d’un
groupe

• Est utilisée par un groupe


• En général localisée dans un endroit bien
délimité (immeuble, étage)
Les bases de données
individuelles
• Une données appartient à
l’utilisateur si aucun autre que lui
ne l’utilise directement ou
indirectement
• Par exemple : la liste des 10
derniers documents ouverts, la
police par défaut
Les bases de données
individuelles
• Dès qu'un autre utilisateur
doit accéder à une information
d'un autre utilisateur, cette
information ne lui appartient
plus, elle appartient au "groupe
de travail".
• Par exemple, la liste des
dossiers traités par un
collaborateur peut être
consultée par la secrétaire
Le fil rouge
Ce qui est stratégique
et ce qui ne l’est pas
• Une application stratégique est une
application vitale pour l'exercice d'une
activité. Elle est le fondement d'une
nouvelle organisation du travail et, sans
elle, le bon déroulement de l'activité est
fortement corrompu ou impossible
• "Mission critical"
Le fil rouge
Administrer, c’est...
Enumérer
Les types de serveurs
Serveur de groupe
• Cette configuration est utilisée pour stocker les
fichiers provenant de tableurs, de traitements de
textes ou d'outils bureautiques
• “Share réseau”
• Elle est également utilisé dans le cadre de bases
de données ayant un nombre limité d'utilisateurs
sur un réseau local. Dans ce cadre, on parle de
"Desktop Databases".
Serveur stratégique
• Cette configuration est utilisée pour mémoriser
les informations manipulées par des applications
stratégiques
• La seule tâche de ce serveur est de faire
fonctionner le logiciel de base de données (SQL
Server ou Oracle par exemple)
• Pour des raisons de sécurité et de performance, il
ne devrait fonctionner qu'en mode Client/
Serveur (pas d’accès au File System)
Serveur stratégique
• Ce type de serveur est placé dans un site
sécurisé choisi par la direction informatique
en tenant compte de l'architecture et des
capacités du réseau
• Son rayon d'action est au niveau du groupe
de travail ou d'un service, voire d'un
département
Serveur d’entreprise
• Un serveur d'entreprise prend en charge
les bases de données partagées par des
utilisateurs distants, de provenances
diverses (de domaines d'activités et
d'emplacements géographiques) et pour
lesquelles les informations ont une
importance stratégique.
• Accent mis sur la puissance et la sécurité.
Serveur d’entreprise
• Le grand nombre
d'utilisateurs
accédant à ses
ressources demande
une organisation
particulière assurant
un haut niveau de
fiabilité.
Le fil rouge
Administrer, c’est...
Enumérer
Les types de connexion
Permettre l’accès au
système d’information
• fixe
• sans-fil
• rapide
• Longue distance
• Internet
A qui appartient la
connectique ?
• Les informations de l’entreprise ne
circulent pas forcément sur des réseaux qui
lui appartiennent
• Un exemple que tout le monde connaît :
Internet
Fil rouge
Administrer, c’est...
Enumérer
Les applications
Les applications
Fil rouge
Administrer, c’est...
Intervenir à distance
Intervenir à distance

• Déploiement de
logiciel et de droits
d’accès
• Prise en main
• Assistance
Conclusion
• Administrer le système d’information. C’est :
• Identifier chaque composant
• Déterminer son niveau de criticité
• Savoir à quelle activité il est utilisé
• Intervenir à distance
• Afin de diminuer les coûts de mise en oeuvre et de
rendre l’utilisation de l’informatique transparente