Vous êtes sur la page 1sur 16

Inverse deadline

(Deadline Monotonic)

Réalisé par: Encadré par:


BENBRAITIT Hajar. Pr : O.GOURCHANE.
JALIL Sara.
Plan:
Introduction.
Quelques pré-requis.
 Ordonnancement préemptif ou non.
 Ordonnancement optimal.
 Test d’ordonnancement.
Deadline Monotonic/Inverse Deadline.
 Principe.
 Exemples.
 Avantages et inconvénients.
Exercice.
Introduction.
Un système temps réel est toute
application mettant en œuvre un système
informatique dont le fonctionnement est
soumis à l’évolution dynamique de l’état
d’un environnement qui lui est connecté
et dont il doit contrôler le comportement
dans le temps.
Les applications temps réel couvrent un très grand
domaine dont voici quelque exemples :
- Contrôle d'usines chimiques, de centrales nucléaires.
- Contrôle de procédures de production complexes.
- Applications embarquées
dans l'automobile.
-Implants médicaux.
- Systèmes de contrôle de vol,
de circulation des trains.
- Télécommunications.
- Robotique.
Quelques pré-
pré-requis.
Après la modélisation d’une application temps
réel sous forme d’un ensemble de tâches, on
doit assurer que l’implémentation de ces tâches
sur le système produit un résultat correct de
l’application. L’ordonnancement est une
opération très importante de fait qu’elle définit
l’ordre d’exécution des tâches d’une manière
qui prend en compte touts les contraintes de
synchronisation entre tâches.
Ordonnancement préemptif
ou non:

 Un ordonnanceur préemptif peut interrompre


une tâche au profit d'une tâche plus prioritaire.
 Un ordonnanceur non préemptif n'arrête pas
l'exécution de la tâche courante.
Ordonnancement optimal:
 Algorithme qui produit un ordonnancement
pour tout ensemble de tâches ordonnançables.

Test d’ordonnancement:
 Formule qui fournit une condition nécessaire
et/ou suffisante pour qu’un algorithme satisfasse
les contraintes temporelles d’un ensemble de
tâches.
Deadline Monotonic:
 Principe
Principe::
Avec cet algorithme, la priorité d’une tâche est
fonction de son délai critique. La tâche la plus
prioritaire est la tâche de plus petit délai
critique.
Cet algorithme constitue une généralisation de
l'algorithme Rate Monotonic à des tâches
quelconques. Une condition suffisante
d’acceptabilité de tâches est:
 Exemples:
xemples:
A- Données:
Tâche A (r0=0, C=2, R=6, P=6)
Tâche B (r0=0, C=3, R=5, P=8)
L’exemple est celui d’un ordonnancement “DM” pour
deux tâches périodiques:
B- Données:
Tâche A (r0=0, C=3, R=15, P=20)
Tâche B (r0=0, C=1, R=4, P=5)
Tâche C (r0=0, C=2, R=9, P=10)
L’exemple est celui d’un ordonnancement “DM” pour
trois tâches périodiques, la tâche la plus prioritaire est TB;
la tâche de plus basse priorité est TA.

Le test d’ordonnançabilité :
(3/15 + 1/4 + 2/9) ≤0,779 est vrai.
Avantages et inconvénients:
Avantages
 Simple à mettre en œuvre.
 Optimal pour les ordonnancements à priorité
statique.
 Répandu dans les exécutifs classiques.
 Bon comportement en cas de surcharge.
 Pénalise les tâches peu fréquentes (longue période)
mais urgentes (faible échéance).
Inconvénients
 Surdimensionnement possible du système.
Exercice:
Données:
 T1 (r1=0,C1=3,D1=7,P1=20)
 T2 (r2=0,C2=2,D2=4,P2=5)
 T3 (r3=0,C3=2,D3=9,P3=10)
Demandés::
Demandés
 Classer les tâches par ordre de priorité.
 Vérifier le test d’ordonnançabilité.
 Dessiner sur la période d’étude, l’ordonnancement
généré par « DM ».
Solution:
 Tâche de plus haute priorité : T2, tâche de plus
basse priorité :T3.
Donc: P(T2)>P(T1)>P(T3).
 La condition suffisante n’est pas vérifiée :
3/7+ 2/4+ 2/9= 1.14 > 0.77
Cependant, le chronogramme construit sur la
période d’étude montre qu’elles sont
ordonnançables sans faute temporelle.
2 2 1 1 1 2 2 3 3 0 2 2 3 3 0 2 2 0 0 0
Merci pour
votre attention.