Vous êtes sur la page 1sur 60

Rue Saint-Hilaire (Côté Est)

Page 45
Croissant Couronné (#669)
Le 1er Octobre 1574
Jacques Dugaast est propriétaire de cette maison.

Le 23 Octobre 1591
Jean Lucas sergent, Louis Le Jongleur et Jean Abraham tuteur de Pierre Dugaast
doivent ces redevances pour la même maison.

Page 46
Le 21 Octobre 1606
Jean Brillot, marchand épicier à Senlis, et Barbe Le Jongleur sa femme, à cause de
son douaire, Noël Boucher, curateur à la succession vacante de Louis Le Jongleur
marchand à Senlis, Robert Foulon sergent royal à cause de Marguerite Dugaast sa
femme, Jacques Dugaast fils de feu Louis Dugaast, émancipé d’âge.
Propriétaires d’une maison à Senlis, rue Saint-Hilaire, les dits Foulon et
Marguerite Dugaast à cause de feue Barbe Le Jongleur leur mère veuve de Jacques
Dugaast, tenant le total d’un côté à la maison où demeure Antoine Parent serrurier.
[Voir aussi Tome V, page 80 & 369.]

(1984)
Rue Rougemaille (Côté Est) enseigne la Scie ; tenant d’un côté à Simon (2) Boulduc, d’autre à Rieul Germain (3),
par devant sur la dite rue, par derrière à la rue qui conduit aux Trois Poissons (4).
Page 90 Doit 40 sols et 6 deniers parisis à Noël.
La Torche Rouge (#713) 1 (1) S 5174 B Archives Nationale, p. 43.
Le 23 Février 1486 (1) (2) Mouton Rouge
Sentence contre Henri Boulduc pour 5 sols parisis de cens sur une maison (3) Levrette
contenant plusieurs édifices, près de la rue Rougemaille, tenant d’un côté de la rue (4) Coin Ouest des rues du Hautbergier et de Sainte-Geneviève.
Bellon à une « granchette » qui fut Raoulin Girard et à une maison qui fut Martin
Couste et d’autre côté à Millet Misette. D’un bout à Pierre Troullet, Jean Gamion et Page 209
Henry le Riche, et d’autre à Martin Cousté. Mouton Rouge (#1235) 3
(1) Directe (Inventaire des titres concernant la Directe du chapitre de Senlis – En 1507 (3)
Archives de l’Oise à Beauvais, Registre des cens et surcens dûs au chapitre Notre Les héritiers Jehan [Jacques] Boulduc au lieu de Jehan Gaille, pour leur maison où
Dame de Senlis), p. 453. demeure à présent Loys Thierry, drapier, joignant d’un côté à la maison de la Scie et
d’autre à l’hôtel de Jehan Thierry, potier d’étain.
Page 96 Doivent 24 sols parisis.
Trois Écuelles (#702) 2 (3) Compte de 1507 aux Archives de l’Oise – Dépôt de Senlis, p. 24.
En 1507 (2) Page 216
Les héritiers [de?] Henry Boulduc pour leur maison assise rue Rougemaille où
pend pour enseigne les Trois Écuelles joignant aux héritiers de la Buffette. Doivent
5 sols parisis de cens à Saint-Rémy.
(2) Compte de 1507 aux Archives de l’Oise – Dépôt de Senlis, p. 23.

En 1522 (3)
Lambert Boulduc au lieu de Henry Boulduc son père pour sa maison assise rue
Rougemaille où pend pour enseigne les Trois Écuelles ; tenant d’une part à l’hôtel
Saint-Paul. Doit 5 sols parisis.
(3) Déclaration de 1522, p. 48, no 3.

Place de la Halle au Blé (Côté Sud)


Page 211
Page 189 En 1522 (4)
Le Gournault (#1229) Louis Thierry au lieu de Jacques Boulduc et paravant Jehan Guille, pour la maison
En 1586 où il demeure séant en la rue de la Harangerie, qui fut Jean de Séry et depuis Jehan
Simon de Bonnaire garde du Scel [Père de Jacqueline ?]aux contrats et obligations Coulon, grenetier ; tenant d’une part à La Scie et d’autre à Christophe Lebel par
de la baillie et siège Présidentiel de Senlis pour une maison où soulait pendre pour devant sur la rue et par derrière à l’hôtel de la Queue de Goupil.
enseigne Les Gournaults ; tenant d’un côté à Guillaume Lemaitre, d’autre à l’hôtel Doit 24 sols parisis.
du Coq, d’un bout sur la dite rue, par derrière à l’hôtel des Quatre Fils Aymond. (4) Dion (déclaration ou grosse de 1522 à la Bibliothèque municipale de Senlis) de
Doit 3 deniers parisis de cens à la Commanderie Saint-Jean. 1522, p. 50, no 9.
Page 207 Le 28 Janvier 1531 (5)
La Scie (#1234) Sentence contre Simon Boulduc pour la maison où pend pour enseigne le Mouton
En 1586 (1) Rouge.
Regnault Germain, marchand, pour une maison contenant 3 corps d’hôtel, acquise Doit 24 sols parisis.
par succession de feue Geneviève Dolé, à Senlis, rue de la Harengerie, où pend pour
(5) Directe (Inventaire des titres concernant la Directe du chapitre de Senlis – 18 livres de rente sur une maison rue du Port au Pain tenant d’un côté à Nicolas
Archives de l’Oise à Beauvais, Registre des cens et surcens dûs au chapitre Notre Legrand, d’autre à Adam Lesecq, par devant sur la dite rue par derrière à la ruelle
Dame de Senlis), p. 419. aux Tripes. Et sur une autre maison (8) …
(7) Pourfour, notaire. Étude de Maîtres Durosoy et Garnier (Senlis).
Le 1er Juin 1607 (6) (8) Voir Coupe d’Or [Tome III] rue Saint-Aignan (de Beauvais).
Jacques Dugaast à Senlis, marchand pour subvenir aux frais de son mariage avec
Geneviève Lefebvre sa fiancée, vend à honorable homme Jean Thureau bourgeois de Le 7 Janvier 1623 (10)
Senlis le quart par individis, lui appartenant de son propre, par succession de … Jeanne Boulduc veuve de feu Louis Bruslé vend à honnête homme Pierre Lefebvre
Boulduc sa mère fille de feu Éloy Boulduc son père. chevaucheur de l’écurie du roi, tenant la Poste pour sa Majesté à Senlis, 25 livres de
D’une maison cour, cellier où pend pour enseigne le Mouton Rouge, rue de la rente sur une maison proche le Port au Pain où pend pour enseigne Les Deux
Halle, paroisse Sainte-Geneviève ; tenant d’un côté à Claude Stocq, au lieu des Cignes. (id…)
héritiers Claude Germain, d’autre côté à Gilette Francisque veuve de Jehan Laillier, (10) Fortier, notaire. Étude de Maîtres Durosoy et Garnier (Senlis).
d’un bout par devant sur la dite rue, par derrière à l’hôtel de la Queue de Goupil.
Chargée de 17 sols parisis de cens envers l’Évêque de Senlis dont la dite maison Page 258
est mouvante. Le 28 Septembre 1780 (13)
Et de 24 sols parisis de surcens envers le Chapitre Notre-Dame de Senlis. [Maison Les Deux Cignes] Chargée de 5 livres tournois envers le [dit] Chapitre
Moyennant 250 livres. Notre-Dame, évaluation de 4 livres parisis de rente.
(6) Laurens, notaire. Étude de Maîtres Durosoy et Garnier (Senlis). Reconnue par 3 sentences du Baillage de Senlis :
– le 20 Décembre 1641 contre Simon Frion.
– le 20 Mai 1627 contre Jean Duchange.
Rue du Port au Pain (Côté Sud) – le 23 Juin 1625 contre Jeanne Boulduc veuve de Louis Bruslé.
(13) Raymbault, notaire. Étude de Maîtres Durosoy et Garnier (Senlis).
Page 255
Les Deux Cignes (#1245)
Le 1er Mai 1602 (1)
Jehanne Boulduc veuve Bruslé pour une maison près le Port au Pain où pend pour
enseigne Les Cignes ; tenant d’un côté à Adam le Secq, d’autre à Marie Roynel, par
derrière à la rue aux Tripes.
Doit 4 livres parisis.
(1) Directe (Inventaire des titres concernant la Directe du chapitre de Senlis –
Archives de l’Oise à Beauvais, Registre des cens et surcens dûs au chapitre Notre
Dame de Senlis), p. 190.

Le 5 Avril 1605 (5)


Marie Roinel (6) veuve de Nicolas Legrand reconnait devoir à la Fabrique Saint-
Aignan 10 livres de rente viagère léguée par Daniel Vizet sur une maison rue du Port
au Pain conduisant à la Halle, à présent détentée par Jean Stocq son fils ; tenant d’un
côté à la veuve Louis Bruslé d’autre à Noël Cambronne, par derrière sur la ruelle du
Long Filet.
(5) Noyal, notaire. Étude de Maîtres Durosoy et Garnier (Senlis).
(6) C’est une partie de l’hôtel des Deux Cignes.

Le 28 Août 1614 (7)


Jeanne Boulduc veuve de feu Bruslé marchand à Senlis, Jacques Brugnard
marchand et Marguerite Bruslé sa femme, constituent à Maître Nicolas Laurens
procureur et Marie Mosnier sa femme :
Rue du Châtel (Côté Est)

Page 30
Les Deux Anges (#569) 4
En 1480 (1)
C’est Jean Boulduc qui paie le cens pour cette maison importante qui paie un droit
très lourd de 8 livres, tenant d’un côté à Adenet de Bonvillers, et d’autre à Jehan
Choren, par devant sur la rue, par derrière à Guy Thibaut.
Jaulnay (1) affirme qu’il existait autrefois une prison où est l’hôtel des Deux
Anges près de la Porte de la Cité.
(1) Docteur Bénard, manuscrit le fief du Port Bibliothèque de la Société d’Histoire et
Archéologie de Senlis.

(1985)
Îlot, Rue aux Fromages et de Saint-Aignan

Page 147
Saint-Georges (#184) 5
En 1547 (4)
La veuve Pierre Pourfour au lieu de Vincent Broulart et Pierre Rapine, auparavant
Guillaume Leplat pour sa maison rue de Saint-Aignan.
Tenant d’un côté aux hoirs Rieul Crochet et d’autre aux hoirs Jehan Boulduc, d’un
bout par devant sur la dite rue.
(4) Archives de l’Oise, Dépôt de Senlis, G G 181.

Îlot entre la Rue du Four et la Rue aux Coquilles

Page 175
La Coupe D’or (#174)
Le 28 Août 1614 (4)
Jehanne Boulduc, veuve de feu Loïs Bruslé, marchand à Senlis et Jacques
Brugnard, marchand, et Marguerite Bruslé, sa femme, constituent à Nicolas Laurent,
procureur à Senlis, 18 livres 15 sols de rente :
1o Sur une maison rue de Saint-Aignan, devant l’Église Saint-Aignan.
Tenant d’un côté à Jean Cerceau, d’autre à …, d’un bout sur la rue et par derrière à
Rieul Favier.
2o Sur une autre maison (5) …
Et le 26 Septembre 1630 (en marge de l’acte) Anne Boulard, veuve de Jean
Ledoux, conseiller du roi a reconnu avoir reçu de noble homme Louis Crochet
receveur du domaine de Senlis, la somme de 210 livres pour extinction de la rente de
11 livres 5 sols restant de 18 livres 15 sols du présent contrat, la dite rente avait été
acquise par la veuve Leroux le 20 Août 1620.
(4) Pourfour, notaire à Beauvais – Archives de l’Oise : Oise.
(5) Voir Deux Cignes Tome I, rue de Port au Pain.

(1986)
Rue Vieille de Paris, côté Est

Page 371
L’Aigle d’Or (#1118, Partie Nord)
Le 5 Août 1485 (1)
Devant Deshayes et Sanguin, notaires à Senlis, Étienne Damiens, laboureur, et
Jeanne Basse, sa femme, demeurant à Morlaye, ont vendu à Jean Faulconnier,
laboureur, la moitié d’une maison par indivis, où pend pour enseigne L’Aigle d’Or.
Tenant d’un côté à l’Hôtel du Miroir qui fut à Jean Cappesainte, d’autre à l’Hôtel
du Poulain, par derrière au jardin qui fut Regnault de Cuisy et à présent Henri
Boulduc.
Moyennant 38 livres et 5 deniers tournois.
(1) G 2341. Directe, page 665. Tome III, no 21.

Page 375
6 Dépendances jointes à l’Hôtel de l’Aigle d’Or (#1118, en Partie)
(En mouvance du Chapelain Sainte Bathilde)
28 Septembre 1506 (1)
Vente par Jean Malenvoge et sa femme Marie, fille et héritière de feu Henry
Boulduc (2), d’un appentis couvert de tuiles avec jardin et allée donnant sur la rue de
Paris, qui fut à défunt Nicolas Fournel.
Tenant d’une part, à Jehanne Voguer, veuve de feu Jehan Boullant, Jean
Faulconnier et aux Bonshommes de Senlis, et d’autre, à Jehan Golée, tenant d’un
bout par derrière au jardin des Cordeliers de Senlis, par devant à la rue de Paris. Le
petit jardin, rue de Paris, d’une contenance de 16 à 18 pieds de long, et de 12 à 13
pieds de large, tenant d’une part aux dits Bonshommes à cause de Jean Dodot et
d’autre part à la ruelle dessus dite …
À François Porchemin, laboureur à Rully.
Moyennant 80 livres parisis.
(1) H 6554. Cordeliers – Archives de l’Oise.
(2) Voir Aigle en 1477. [28 Janvier 1477 : Mahiet Basse, donne à la fabrique et au
curé de Saint-Aignan, 14 sols parisis de rente, sur une maison appelé L’Aigle d’Or
pour la fondation d’un obit.]

21 Avril 1507 (1)


Jehanne Boullant, veuve de Jehan Aubry, a vendu à Jean Cain, marchand,
bourgeois de Senlis, une partie de cour de la maison appartenant à ladite veuve, rue
de Paris, tenant d’un côté à Sandrin de l’Hostel et François Porchemin, à cause de
son acquet de feu Henry Boulduc. Aboutant par devant à la rue de Paris et par
derrière à la grange appartenant à Jean Faulconnier étant de l’Hôtel de l’Aigle d’Or.
A prendre la dite portion d’un côté et au long d’un côté du dit Porchemin depuis une
croisette imaginée sur le mur de la dite grange un pied et demi avant le dit mur, en
tenant vers le jardin de la dite veuve jusque et tenant à droite ligne à une autre
(1987) croisette aussi faite et imaginée sur icelle partie dedans le pillier de l’huis fermé de la
dite maison jetant sur la rue de Paris, séparant devant huis. Le dit Cain sera tenu de
faire un mur de clôture sur la dite portion vendue, à ses dépens, qui sera et demeurera
mitoyen, entre icelle partie et la dite portion de cour à icelle venderesse. Acquise
durant le mariage du dit défunt et d’elle comme du don à elle fait par le dit défunt.
Moyennant le prix de 18 livres tournois.
(1) H 6554. Cordeliers – Archives de l’Oise.

Page 376
17 Octobre 1538 (1)
Devant Jean Dollé, procureur et conseiller au Baillage de Senlis, François
Porchemin, laboureur, a donné aux Frères Mineurs Cordeliers de Senlis, ce acceptant
par honorable homme Adrien Le Quoy [Ancêtre de l’auteur de ces livres ?],
marchand, bourgeois du dit Senlis, procureur du dit couvent.
Savoir : un appentis couvert en tuiles, avec une étable à veaux, qui jadis faisait
portion d’un jardin étant devant cet appentis, et allée tenant à la rue de Paris. Tenant
d’une part aux hoirs de feu Henry Boulduc et d’autre à l’hôtel de L’Aigle d’Or et au
couvent des Bonshommes de Senlis, et d’autre part aboutant par derrière au jardin
des Cordeliers et d’autre part devant sur la rue de Paris.
Lui appartenant de son acquet de Jean Malavoge, en son vivant marchand à Senlis,
comme il est plus au long déclaré à l’acte d’acquisition du 28 septembre 1506.
(1) H 6554. Cordeliers – Archives de l’Oise.

(Vol I pp. 98-99, Maison sous l’enseigne « Les Trois Écuelles » [Encadré rouge].)

Photo : Dany Bolduc


Hôtel des Trois Écuelles.

Hôtel les Deux Anges Cave voisinante apparemment liée aux Deux Anges
(D’après Mr Marc Durand, ancien historien de la ville de
Senlis, les quatre fenêtres closes datent du XIVe siècle.)
Photos : Dany Bolduc, septembre 2007
Rue de Maux (Côté Nord) :

Page 35
Hôtel de Bellebast
(Constitué au XVIIe siècle par la réunion de plusieurs immeubles)
1o) Partie Ouest, Saint-Claude (#926) 7
1522 (3)
Adrien de la Barre, tondeur de grandes forces, au lieu de Pierre de la Barre, son
père, pour la maison séant au dit carrefour des Tisserands et de la rue des Vignes,
faisant l’un des coins du dit carrefour, qui fut Jehan Boulleduc. Tenant d’une part à
Philippe Hémart et d’autre à la rue des Vignes, aboutant par devant au dit carrefour
et par derrière aux héritiers Gilet Bruyer.
Doit aux quatres termes 16 sols parisis de cens et surcens.
(3) Déclaration de 1522, page 7, no 1.

Page 54
La Présentation
(Le monastère de la Présentation Notre Dame de Senlis, créé en 1629, a fini par
s’étendre, à la suite de différentes acquisitions, de la rue des Bordeaux au Rempart,
par jardin, maisons et souterrains sous les rues de Meaux et de la Cognée.
Nous étudions dans cet article son domaine situé au nord de la rue de Meaux
jusqu'à la rue des Bordeaux, bâti après démolition de plusieurs maisons, que nous
verrons d’ouest en est, vers la rue Saint-Yves-à-l’Argent.
1o Maison Coulon en 1522.
2o Grande grange et deux maisons Raoulquin Chrétien en 1522.
3o Maison Mathieu Salmon en 1522 – Saint Frambourg.
4o La Goberde, en 1522 Jehan de Beaumetz, et à partir de 1528 divisée en quatre
parties :
a) - Les Trois Croissants.
b) - La Goberde proprement dite ou Le Cygne.
c) - Saint Fiacre.
d) - Jardin de La Goberde. )

Page 56
1o – Maison Coulon (#900)
27 Août 1627
…Le second lot attribué à Catherine Lemoine comprend une maison, cour, grange,
jardin derrière, à Senlis, rue de Meaux, devant l’hôtel de la Présentation tenant d’un
côté à Jean de Cornouaille au lieu de la veuve Louis Bruslé, d’autre côté à Claude
Richevillain, d’un bout sur ladite rue, par derrière à Christophe Dathie.

(1988)
Page 57 Page 150
2o - Grande Grange et deux maisons (#900) 8 Mai 1602
31 Août 1622 (1) – Grange voisine …Item une autre maison, rue de Meaux, consistant en deux corps d’hôtel, cour,
Suzanne [Jeanne] Boulduc veuve de Louis Bruslé à Senlis, vend à noble homme jardin, cave, cellier ; tenant d’un côté à la veuve Louis Bruslé, d’autre à Pierre Buhot,
Jehan de Cornouaille, commissaire en l’Amirauté de France, demeurant à Senlis : par devant sur la rue et par derrière audit Lemoine.
Une grande grange couverte de tuiles, cour, puits commun, jardin à côté de ladite
grange, au bout de laquelle est un toit à porc, à présent réuni à ladite cour, qui à son
entrée par une grande porte donnant sur la rue de Meaux. Tenant le total d’un côté à Page 369
Pierre Lemoine au lieu des Coulon, d’autre côté au dit Cornouaille, à cause d’un 4 Juin 1615
jardin novellement acquis, venant des Truyart, d’un bout sur la rue, et d’autre par (…). Et Jacques Dugast, marchand, en son nom et comme tuteur d’Étienne et
derrière à maître Germain. Louise Dugast, enfants de lui et de feue Françoise Lefèvre, sa femme.
Lui appartenant de son propre et par acquisition, mouvante du Chapitre Notre-
Dame de Senlis.
Moyennant 500 livres tournois.
(1) Laurens, notaire. Étude de Maîtres Durosoy et Garnier à Senlis. Rue des Vignes :

8 Page 61 Page 459


a) Les Trois Croissants (#900) Hôtel Dufresne
(Cet hôtel représentait la partie ouest de la Goberde sur la rue de Meaux, lors de (Construit en 1705 sur les emplacements des hôtels du Porc Épic, de l’Étoile
sa division en 1528.) Couronnée et d’une grande maison à l’est.)
19 Novembre 1572 (1) 1o) Le Porc Épic (#831, Ouest) 9
Sentence du Baillage de Senlis condamnant Claude Desjardins, comme Novembre 1262
propriétaire et possesseur d’une maison rue de Meaux, où pend pour enseigne Les Vente par Robert de Nanteuil, le jeune, et Marie, sa femme, à Maître Renaud,
Trois Croissants, tenant d’une part aux héritiers Henry Boulduc, d’autre aux chantre à Senlis, de 12 sols parisis de surcens sur une maison rue Bellon ; tenant
héritiers Jean Decornouaille, d’un bout sur la rue, et d’autre à Guillaume Blanchet. d’une part à Gauthier de Belleduc [Voir page suivante.] et d’autre côté à la rue des
A payer au dit Chapitre 4 sols parisis de cens et 20 sols parisis de surcens. Vignes. La dite maison en censive du Chapitre de Senlis. Moyennant 8 livres
(1) Inventaire des titres concernant la Directe du chapitre de Senlis – Archives de parisis.
l’Oise à Beauvais, page 758.

Page 80
30 Juin 1631
Jacques Dugaast [fils de (?) Boulduc, fille de feu Eloy Boulduc ?], marchand a
Senlis, se faisant fort de Marie Peret, sa femme, vend a …

Page 81
25 Septembre 1621
Un jardin a Senlis, rue des Turlupins, tenant d’un cote a Pierre Lemoyne, d’autre a
Jehan Tirelet et Jacques Dugaast, par devant sur la rue et par derriere a la veuve
Louis Bruslé.
(…)

(…)

Source : http://books.google.fr/books?id=ULEVFMq3NEYC
Photos : Richard Bolduc, octobre 2013

1- La Torche Rouge

2- Les Trois Ecuelles


7- L’Hôtel de Bellebast

3- Le Mouton Rouge
Ville de Senlis, France
1 - La Torche Rouge (Henri Boulduc, occupant, 1486.) 2 - Trois Écuelles (Henry Boulduc, héritier en 1507 ; Lambert Boulduc, fils, propriétaire en 1522.)
3 - Mouton Rouge (Jacques Boulduc, héritier en 1507, propriétaire en 1522 ; Simon Boulduc, occupant, 1531 ; une fille Boulduc la lègue à son fils, en 1607.)
4 - Les Deux Anges (Jean Boulduc, occupant, 1480.) 5 - Saint-Georges (Jehan Boulduc en est voisin en 1547.) 6 - Dépendances jointes à l’Hôtel de l’Aigle
d’Or (Marie Boulduc, fille héritière de feu Henry, vend un appentis avec jardin en 1506.) 7 - Hôtel de Bellebast (Partie Ouest, Saint-Claude) (Coin du
carrefour, qui fut Jehan Boulleduc, 1522.) 8 - Les Trois Croissants (L’héritier Henry Boulduc en est voisin en 1572.) 9 - Le Porc Épic (Gauthier de Belleduc
en est voisin en 1262.)

9
1

2
8
7

4 3

Plan : http://www.bmsenlis.com/sitebmsenlis/galerie/picture.php?/639/category/218
[Les cadastres sont de 1808 pour les images suivantes.]
(Voir : http://www.bmsenlis.com/sitebmsenlis/jn15/index.php?option=com_content&view=article&id=26:cadastre&catid=14:manuscrit&Itemid=3)

2
4
(pp. 436-444)

(…)

(…)
Source : http://www.google.com/books?id=Ni0FAAAAQAAJ
Ville de Mons, Belgique
(ca 1581)
11 août 1541 Jeanne Boutein/Bouteux [Boulduc], fille de Henry et Marguerite Lobry
Parrain : Michel Vigis/Vizet
Marraine : Jeanne Lobry, fille de Pierre – Annette le Roy, fille de Denys/Pierre

[« Jeanne » découverte par Pierre Bolduc le 1er décembre 2012].


Boulduc Catherine Henry Roussel Marie 9 mai 1560
̶ Pierre " " 29 juin 1562
̶ Symonne Simon de Bonnaire Jacqueline 5 décembre 1565
̶ Henry " " 31 octobre 1567

9 mai 1560 Katherine Boulduc, fille de Henry et Marie Roussel


Parrain : M. Jean Roussel
Marraine : Marguerite Lobry – Prisce Boulduc
29 juin 1562 Pierre Boulduc, fils d’Henry et Marie Roussel
Parrain et Marraine : Jean Lobry, Philippe Rousel, Robine Beauroy

5 décembre 1565 Symonne Boulduc, fille de Symon et Jacqueline de Bonnaire


Parrain et Marraine : Jean Lobry – Simonne de Bonnaire, femme d’Arnoul(?) Noudars –
Jeanne Boulduc, femme de Loys Bruslé

31 octobre 1567 Henry Boulduc, fils de Simon et Jacqueline de Bonnaire


Parrain et Marraine : Clerusus[?] Noudars, Martin de Bonnaire, Jeanne Lobry

Boulduc Henry Simon de Bonnaire Jacqueline 31 octobre 1567


̶ Jacques " " 11 août 1569
̶ Louis " " 1er octobre 1570

11 août 1569 Jacques Boulduc, fils de Symon et Jaquette[?] de Bonnaire


Parrain et Marraine : Pierre de Barry, Pierre Crochet, Marie Rauxel

1er octobre 1570 Louis Boulduc, fils de Simon et Jaquette de Bonnaire


Parrain et Marraine : Louis Brusley, François Lobry, Nicolas Balle – Embauche
10 février 1560 Parrain : Charles Boulduc

20 juillet 1599 Marraine : Jacqueline Debonnaire, veuve de Symon Boulduc, marchand.

17 mai 1600 Marraine : Jeanne Boulduc, veuve de Loys Bruslé.

Baptêmes :
1543

19 avril Simon Bouleuc [Boulduc], fils de Henry et Marguerite Lobry


1545

21 avril Charles Boulduc, fils de Henry et Marguerite Lobry

1548

8 mars Jacqueline de Bonaire, fille de Simon et Colette Fouques


Marraine: Marie de Bonnaire, femme de Jacques Sauvage – Catherine Fouques, fille de
feu Jean.

1572

2 août Marguerite Boulduc, fille de Simon et Jacqueline de Bonnaire


Marraine : Symonne de Bonnaire, femme de Henry de Bury
– Catherine Boulduc, fille de Henry.
1574

31 août Jacques Boulduc, fils de Symon et Jacqueline de Bonnaire


Parrain : Symon de Bonnaire

1575

23 septembre Nicolas Boulduc, fils de Symon et Jacqueline de Bonnaire


Marraine : Marie de Verberie, femme de Charles Boulduc.

1577

10 janvier Antoine Boulduc, fils de… (v. 23 septembre 1575)


Parrain : Antoine Lagans, marchand – Jean Lobry, le jeune
Marraine : Marie Dollé, femme de Jean de Bonnaire

1579

30 janvier Jacqueline Boulduc, fille de… (v. 23 septembre 1575).


Parrain : Jean de Géresme
Marraine : Jacqueline Crochet, femme de Martin de Bonnaire – Marguerite Bruslé, fille
de Louis.
1585

23 mars Charles Boulduc, fils de… (v. 23 septembre 1575)


Parrain : Charles Boulduc, marchand à Paris – Jean Viset, fils de Nicolas
Marraine : Loyze Truiart, femme de Simon de Bonnaire, notaire royal à Senlis

1588

23 janvier Geneviève Boulduc, fille de… (v. 23 septembre 1575)


Parrain : Pierre Hupperet, sergent au Bataillon
Marraine: Geneviève Germain, femme de Wäast Truyart, receveur–parleur pour le Roy
du Prévôt de Maréchaux au Bataillon.

17 septembre 1575 Parrain : Symon Boulduc


12 avril 1556 Sébastien du Val, fils de Sébastien, et Jeanne du Chauffour
Parrain: Henri Boulduc

Bolduc Robert Henri Coussains Marguerite 5 décembre 1605

5 décembre 1605 Robert Bolduc, fils de Henri et Marguerite Coussains.


Parrain : Robert Prévost, bonnetier
Marraine : Marie duPuis, veuve de feu Loys Méttides[?]

6 avril 1570 Marraine : Marie Boulduc


Source : http://archives.oise.fr/archives–en–ligne/etat–civil/ (Découverte du site des actes grâce à Richard Bolduc, le 5 septembre 2011.)
Accord d'héritage entre frères concernant Jacqueline DEBONNAIRE, femme de Simon BOULDUC, 28 août 1579.
(Source : https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/rechercheconsultation/consultation/ir/consultationIR.action?udId=c1p6rdhpga2b--
k88ox6yzx3ws&consIr=&irId=FRAN_IR_041101&frontIr=&auSeinIR=false)
Observations de Yan, Pierre & Richard Bolduc en décembre 2015 sur ce document de six pages de 1579.
Cette minute du 28 août 1579 comprend trois parties. La première partie semble débuter comme ceci :

« Fût preszent en sa personne Symon bölduc marchant drappier demeurant a Senlis estant depui en ceste ville
de paris tant en son nom que comme son faisant (constant ?) méritant fort (…) le party être Jacqueline
Debonnaire sa femme (…) faveur (…) (aprometre ?) d’avoir partageable(?) la fortune(?) un leg la (…) » Par
‘avoir’ on voudrait dire l’avoir de Symon ? Jacques et Henry sont peut-être déjà décédés ? Là où on nomme
Simon deux fois et « Charles Bolduc dy (dit) frère », peut-être ça donnerait sa part du dit legs ? Ce ne serait pas
par hasard le testament de Simon ? Puis, pour ajouter à ça, la 2ème partie semble être Jacqueline Debonnaire qui
reçoit l’héritage et qui consent la part à Charles. Maintenant quel est ce mot compris sous Symon Bolduc et
sous cette faveur… « la part d’ LaVendetury » ? Est-ce le nom d’un établissement ? Ou est-ce un mot pour
désigner l’héritage (la part d’héritage d’hoirie) ?

Ce qui voudrait donc dire que notre ancêtre Symon était encore bel et bien vivant en août 1579. Cette
première partie ne parle que de Symon Boulduc, sa femme Jacqueline de Bonnaire, et de « Charles bölduc son
frere marchant hostellier bourgeois(?) de Paris » :

Aucune mention d’un Jacques ou Henry Boulduc. À la fin de cette première partie, deux signatures
Boulduc ; ce serait donc ceux de Charles avec un double « C », et notre ancêtre Symon avec un « S » au début :

Dans la deuxième partie, on parle de Jacqueline de Bonnaire femme de Symon Boulduc, et de Henry et
Charles Boulduc :
On ne peux pas lire si on donne des professions ici, et encore aucune mention d’un Jacques. On retrouve
qu’une signature d’un Boulduc :

Cet extrait semble être un legs, ou une vente.

La troisième partie semble être concentrée sur Charles Boulduc avec mention d’emplois, et de son frère
Symon avec aussi mention d’emplois. Cette partie mentionne beaucoup Charles et Symon, mais aucune
mention d’un Jacques ou Henry. On retrouve les deux mêmes signatures de la première partie, « (date) freres(?)
bolduc ont signe la (…) » :

On ne peut pas vraiment dire pourquoi ces documents ont été écrits, par manque de déchiffrage professionnel.
Pour des héritiers ? De qui ? On sait que Jacqueline est décédée après le 20 juillet 1599, parce qu’on la
retrouve marraine ce jour-là dans les archives de Senlis.

( Voir : Manuel de paléographie latine et française du VIe au XVIIe siècle, Maurice Prou, 1892.
[ https://books.google.fr/books?id=EgO7AAAAIAAJ ] )
BOULDUC, Archives Nationales (France)
Minutes et répertoires du notaire Charles I QUARRÉ, 27 février 1636 - décembre 1645 (étude XLIII)
Répertoire numérique détaillé
➢ COMPIÈGNE § Apprentissage d'Emmanuel d'ESTAIS âgé de 20 ans chez Pierre BOULDUC, marchand apothicaire
épicier bourgeois de Paris, avec procuration passée devant notaires de COMPIÈGNE, jointe, par Marie BILLOT, veuve
de Martin d'ESTAIS, Marchand à COMPIÈGNE, à Pierre DENISON épicier bourgeois de Paris rue des Lombards. (12
mai 1644)
➢ APOTHICAIRE-ÉPICIER (marchand) (Apprentissage) § Apprentissage chez Pierre BOULDUC marchand
APOTHICAIRE-ÉPICIER, bourgeois de Paris, rue Saint-Jacques. (12 mai 1644)
➢ APOTHICAIRES (marchands) (Marché pour la fonte de mortiers servant à des) § Marché par Pierre MAUBON, maître
fondeur grande rue et faubourg Saint-Marcel, à Pierre GERGER, Nicolas BEAUVAIN et Pierre BOULDUC, marchands
Mes APOTHICAIRES, bourgeois de Paris, pour livrer audit BERGER : trois mortiers, dont 2 pesant 150 livres, 1, 80
livres, pour lesquel BERGER fournira un vieux mortier qu'il a chez lui, pesant 150 livres ; MAUBON promet de fournir
le supplément en métal de cloche ; le tout moyennant 35 livres pour la fourniture du métal, 15 livres par façon, etc. (9
juin 1639)
➢ SAINT-JAMES diocèse d'Avranches § Résignation de Gilles de MONTLEON, prêtre prieur de la chapelle Saint-Armel
en la paroisse SAINT-JAMES, demeurant en la maison de Pierre BOULDUC, marchand épicier à Paris, rue Saint-
Jacques. (10 décembre 1643)
Minutes et répertoires du notaire Charles François de SAINT-VAAST, janvier 1637 - décembre 1646 (étude
LXXIII)
Répertoire numérique détaillé
➢ APOTHICAIRE-ÉPICIER (Me) Bourgeois de Paris BOULDUC (Pierre) rue Saint-Jacques § Apprentissage chez Pierre
BOULDUC. (6 janvier 1646)
➢ APOTHICAIRE-ÉPICIER (apprentissage) § Mise en apprentissage par Jean LEGER, apothicaire du Roi, pour 2 ans, de
Nicolas de SAINTE BEUFVE, fils de Marie GILLOT, sa femme, jadis femme de défunt Jacques de SAINTE BEUFVE,
aussi maître apothicaire épicier bourgeois de Paris, avec Pierre BOULDUC, marchand maître APOTHICAIRE ÉPICIER
bourgeois de Paris, moyennant 400 livres. (6 janvier 1646)
➢ BOULDUC (Pierre) maître apothicaire-épicier bourgeois de Paris, rue Saint-Jacques § Apprentissage de Nicolas de
SAINTE-BEUFVE avec Pierre BOULDUC. (6 janvier 1646)
➢ LEGER (Jean) maître apothicaire épicier du Roi suivant la cour, bourgeois de Paris, demeurant rue Saint-André des
Arts § Mise en apprentissage par Jean LEGER de Nicolas de SAINTE BEUVE son beau-fils, fils de défunt Jacques,
aussi maître apothicaire et épicier et de Marie GILLOT, à présent sa femme, avex Pierre BOULDUC, même profession.
(6 janvier 1646)
Minutes et répertoires du notaire Michel Ange de SAINT-GEORGES, 25 février 1707 - 20 juillet 1744 (étude
IV)
Répertoire numérique détaillé
➢ Boulduc (Pierre), orfèvre joaillier, rue des Lombards. (13 mai 1707)
➢ Boulduc (Pierre), marchand orfèvre, rue des Lombards § Bail à … (5 mars 1708)
➢ Boulduc (Pierre) marchand orfèvre le quai Pelletier § Inventaire après décès de sa femme. (19 juin 1711)
➢ Boulduc (Pierre), orfèvre, Paris § Rachat … (17 septembre 1720)
Placards de décès, 1639-1836
Catalogue
➢ Marie-Madeleine Boulduc, épouse Chastelus. (11 août 1738)
➢ Marie-Madeleine Boulduc, épouse Chastelus (François Spire). (11 août 1738)
➢ Edmée Catherine Million, épouse Boulduc (Gilles François). (2 avril 1749)
Minutes et répertoires du notaire Charles I QUARRÉ, janvier 1646 - décembre 1655 (étude XLIII)
Répertoire numérique détaillé
➢ CAPPON (Nicolas) Docteur régent en la Faculté de Médecine de Paris demeurant rue Tirechappe, paroisse Saint-
Germain l'Aux. § Bail par Nicolas CAPPON à Pierre BOULDUC, marchand apothicaire-épicier bourg. de Paris, d'une
maison sise rue Saint-Jacques, pour six ans, moyennant 710 l. de loyer annuel. (16 novembre 1649)
➢ BOULDUC (Pierre) marchand apothicaire et Marguillier de l'église Saint-Benoît § Accord entre les marchands
Libraires, Maîtres de la Confrérie Saint-Denis, et Pierre BOULDUC comme marguillier. (25 avril 1647)
➢ APOTHICAIRE (marchand) BOULDUC (Pierre) marchand APOTHICAIRE et Marguillier de Saint-Benoît § Accord en
présence de Pierre BOULDUC comme marguillier. (25 avril 1647)
Minutes et répertoires du notaire Claude I ROYER, janvier 1675 - 23 avril 1709 (étude I)
Répertoire numérique détaillé
➢ Contrat de mariage entre Guy-Erasme Emmerez, docteur en médecine de la faculté de Paris, rue de la Cochonnerie et
Marie-Elisabeth Boulduc, fille de Simon Boulduc, maître apothicaire épicier et bourgeois de Paris, rue des
Boucheries. (12 février 1691)
➢ Contrat de mariage entre Messire François-Spire Chastelus, procureur au Chatelet de Paris rue Saint-Martin, paroisse
Saint-Jacques-de-la-Boucherie et damoiselle Marie-Magdelaine Boulduc, rue des Boucheries, paroisse Saint-Sulpice.
(20 juillet 1704)
➢ Inventaire aprés décès de Gillette Pijard, rue Saint-Jacques, veuve de Pierre Boulduc, marchand apothicaire,
bourgeois de Paris. (14 mai 1693)
Minutes et répertoires du notaire Jean CHAZERETZ, 30 août 1576 - décembre 1605 (étude I)
Répertoire numérique détaillé
➢ Accord d'héritage entre frères concernant Jacqueline DEBONNAIRE, femme de Simon BOULDUC. (28 août 1579)
➢ Contrat de mariage entre Jean de Laulnay, marchand bourgeois de Paris, rue Darnetal, et Marie de Verberye, veuve
de Charles Boulduc, marchand hôtelier, bourgeois de Paris. (4 juillet 1591)
➢ Contrat de mariage entre Louis Boulduc, maître épicier, au marché aux poirées, et Françoise Lebrun, fille de feu
Ysambert Lebrun, rue Saint-Denis, à l'enseigne de la Sellette. (6 août 1595)
Minutes et répertoires du notaire Robert de VAUX, 16 décembre 1647 - 1er juin 1672 (étude XLI)
Répertoire numérique détaillé
➢ Marché de maçonnerie, maison, Halles (les), Paris. POCQUET, Jean.BOULDUC, Pierre.GON, Gilles. (12 avril 1650)
➢ Marché de charpenterie, maison, Halles (les), Paris. CHARPENTIER, Paul.BOULDUC, Pierre.GON, Gilles. (12 avril
1650)
➢ Marché de travaux de maçonnerie, maison, Marché aux poirées, Paris. POCQUET, Jean.GOND, Gilles.BOULDUC,
Pierre. (3 août 1650)
Lettres de faire-part classées par ordre alphabétique (XVIIe-XVIIIe siècle)
Inventaire analytique (AD/XXC/96-AD/XXC/107)
➢ BOULDUC. - Voir : CHASTELUS
➢ CHASTELUS. - Voir : FERRET (Marie Magdelaine BOULDUC ép. de François Spire)
+ r. St Martin inh. lundi 11 août 1738 à 10h en l'Eg. St Jacques de la Boucherie Bout de l'an mercredi 12 août 1739 à
9h en l'Eg. St Julien r. St Martin
Mari : Proc au Chat.
Minutes et répertoires du notaire Jean II CHAPELLAIN, 9 juillet 1610 - décembre 1623 (étude XXIV)
Répertoire numérique détaillé
➢ Bail par Nicolas Le Compte, maître brodeur demeurant au Hameau de Popincourt, paroisse Saint-Paul Antoine
Boulduc, marchand épicier, à cause de Louise et Marie Drouet, leurs femmes et par Geneviève Drouet, pour 3 ans, à
Pierre Pigoreau, marchand à Paris, d'une maison faisant l'un des coins de la rue de Marivaux et rue des Lombards,
moyennant 370 £. de loyer annuel. (19 septembre 1618)
➢ LE COMPTE (Nicolas) maître brodeur bourgeois de Paris, demeurant au hameau de Popincourt, paroisse Saint-Paul §
Bail par. …, Antoine BOULDUC, marchand épicier bourgeois de Paris, en leurs noms à cause de Louise et Marie
DROUET, leurs femme, Anne et Geneviève DROUET, d'une maison sise au coin des rues des Lombards et Marivaux
enseigne de la Coquille d'or. (5 avril 1619)
Minutes et répertoires du notaire Pierre CADOT, 12 septembre 1697 - 4 février 1726 (étude V)
Répertoire numérique détaillé
➢ Boulduc (Pierre), marchand orfèvre, quai Pelletier § Transport de bail. (30 septembre 1711)
➢ Boulduc (Pierre), marchand orfèvre, rue de Grève § Bail. (9 avril 1704)
Maison du roi. Copies d'actes émanés des rois Henri IV, Louis XIII et Louis XIV, recueillis pour servir de
modèles (1610-1669). Minutes ou transcriptions authentiques d'actes émanés des rois Louis XIV et Louis XV
expédiés par le secrétaire de la Maison du Roi et concernant le royaume ou des particul
Inventaire (O/1/1-O/1/128)
➢ PARIS(ECHEVINS DE), scrutin pour l'élection de deux…, de la ville de Paris : Sauvage, quartinier, et Boulduc,
apoticaire du Roi. (18 août 1726)
Châtelet de Paris. Y//163-Y//167. Insinuations (28 juin 1622 - 11 mars 1628)
Inventaire analytique
➢ Jacques Boulduc, bourgeois de Paris, et Marie Desnotz, sa femme, demeurant rue de la Tonnellerie, paroisse Saint-
Eustache : donation mutuelle. Notice n° 5005 (Date de l'acte : 20 juin 1624)
Châtelet de Paris. Y//194-Y//197. Insinuations (22 février 1657 - 13 août 1659)
Inventaire analytique
➢ Sébastien Pigart, prêtre, docteur en théologie, demeurant au couvent des dames religieuses ursulines du faubourg
Saint-Jacques à Paris : donation sous certaines conditions à Pierre Boulduc, marchand apothicaire épicier,
bourgeois des Paris, et à Gillette Pijard, femme dudit Boulduc, ses beau-frère et sœur, de tous ses biens meubles et
immeubles et de droits successifs. Notice n° 110 (Date de l'acte : 27 décembre 1656)
Bâtiments civils (Tome 2)
Inventaire semi-analytique (F/13/947-F/13/1639)
➢ 1655-1834. Titres de propriété de la maison Marie, n° 97 rue St-Jacques, acquise par l'Etat pour l'agrandissement du
Collège de France. Maison à l'enseigne des Trois Cochets, vendue en 1655 à Pierre Boulduc, apothicaire, par
Jacques Kerver, conseiller secrétaire du Roi et de ses finances, pour désintéresser ses créanciers.
Minutes et répertoires du notaire Nicolas LE VASSEUR, 26 janvier 1646 - 28 février 1673 (étude XXXV)
Répertoire numérique détaillé
➢ Bail, terres, Osny et Cergy. BOULDUC, Marie, épouse de GOND, Gilles, marchand épicier, GAUDEAU, Rodolphe,
épicier, BOUCHE, Charles, laboureur, Osny. (14 juin 1650)
Minutes et répertoires du notaire Claude CARON, 8 juin 1619 - 7 avril 1639 (étude XXIII)
Répertoire numérique détaillé
➢ Quittance de rachat par Jean Paradis,maître chirurgien barbier, bourgeois de Paris demeurant rue de la Harpe en son
nom et pour Claude Moreau, sa femme, à Louis Boulduc, marchand épicier, bourgeois de Paris. (9 avril 1620)
Minutes et répertoires du notaire Pierre CHUPPIN, 26 octobre 1680 - 11 novembre 1700 (étude XXI)
Répertoire numérique détaillé
➢ BOULDUC (Louis) orth : BOLDUC) Conseiller et procureur du roi § Transport de rente ; Vente de rente. (22 février
1693 - 4 septembre 1693)
Minutes et répertoires du notaire Pierre AVELINE, 22 avril 1687 - 5 décembre 1719 (étude XXXVIII)
Répertoire numérique détaillé
➢ Contrat de mise en apprentissage, pour 6 ans, entre Marie Elisabeth Gallien, femme de François Boulduc, marchand
orfèvre, et Claude Moreau, maître peintre, au profit de Jean François Boulduc, âgé de 15 ans, fils de François, logé,
nourri et blanchi par son maître, sans deniers déboursés (approuvé par les jurés en charge). (1er octobre 1713)
Minutes et répertoires du notaire Louis AUVRAY, 9 décembre 1687 - 25 avril 1712 (étude IX)
Répertoire numérique détaillé
➢ Boulduc (Pierre), marchand orfèvre, rue de Gesvres § Vente de rente. (25 septembre 1701)

Résultats issus de base(s) des Archives nationales extérieure(s) à ce site :


Arcade
Boulduc ; médaillon sculpté ; Lenoir (M.)
Cote F/21/233
dossier 55 ; [Dossier par artiste]
Auteur Lenoir (M.)
Dénomination médaillon sculpté
Matériau marbre
Titre Boulduc
Thème représenté portrait en buste
Prix de l'oeuvre 1000 fr.
Nature de l'acte commande
Procédure aboutissement positif
Date de l'acte 1874 ; 1878
Localisation Paris
Édifice faculté
Nom de l'édifice école supérieure de pharmaçie
Copyright Archives nationales, site de Pierrefitte-sur-Seine
N° notice AR326264
BOLDUC, Archives Nationales (France)
Minutes et répertoires du notaire Jean MARREAU, 6 mai 1627 - 1er avril 1661 (étude XCVIII)
Répertoire numérique détaillé
➢ Echange, BOLDUC, Laurent, marchand, bourgeois de Paris. (23 décembre 1638)
➢ Transport, BOLDUC, Marguerite, épouse de C. Drelincourt. (20 octobre 1638)
➢ § Testament de Laurent BOLDUC, marchand, bourgeois de Paris. (25 octobre 1638)
➢ § Inventaire de Marguerite BOLDUC, épouse de C. Drelincourt. (25 octobre 1638)
➢ Testament, BOLDUC, Laurent, père de Margueritte Bolduc, femme de Charles Drelincourt. (12 février 1635)
Châtelet de Paris. Y//156-Y//163. Insinuations (12 février 1615 - 28 juin 1622)
Inventaire analytique
➢ Jeanne Bolduc, veuve de Claude Bourdon, marchand joaillier, demeurant à Metz, et Robert Akakia, marchand joaillier,
demeurant à Paris rue de la Barillerie, devant l'horloge du Palais : accord au sujet de la succession dudit Claude
Bourdon. Notice n° 2534 (Date de l'acte : 9 septembre 1619)
➢ Claude Bourdon, marchand à Metz, et Jeanne Bolduc, veuve de Philippe Brasseur : contrat de mariage. Notice n° 134
(Date de l'acte : 4 mars 1600)
Châtelet de Paris. Y//201-Y//204. Insinuations (11 mars 1662 - 19 avril 1664)
Inventaire analytique
➢ Charles Drelincourt, ministre en l'église prétendue réformée, ayant son exercice à Charenton Saint-Maurice, et
Marguerite Bolduc, sa femme, demeurant à Saint-Germain des Prés lez Paris, rue princesse : donation à Henri
Drelincourt, aussi ministre, leur fils d'une rente de 66 livres tournois et d'une somme de 4800 livres tournois. Notice
n° 1754 (Date de l'acte : 23 octobre 1663)
➢ Charles Drelincourt, docteur en médecine, fils de Charles Drelincourt, ministre en l'église prétendue réformée de
Paris, ayant son exercice à Charenton et de Marguerite de Bolduc, et Suzanne Jacob : contrat de mariage passé en
présence de Henri Drelincourt, ministre de l'église de Gien. Notice n° 479 (Date de l'acte : 21 mai 1662)
Catalogue général des cartes, plans et dessins d'architecture
Inventaire des cartes de la série NN
➢ « PLAN TRES EXACT DE LA VILLE DE BOLDUC [BOIS-LE-DUC] AVEC LES NOUVEAUX TRAVAUX QU'ILS ONT FAICT
DEPUIS LEUR ASSIEGEMENT, COMME AUSSI LES DERNIÈRES APPROCHES QU'ONT FAICT LES HOLLANDOIS ET
LA RELATION DE CE QUI S'Y EST FAICT JUSQUES À PRESENT ». A Paris, chez Melchior Tavernier, dans l'île du
palais, sur le quay qui regarde la Mégisserie, à l'Espie d'Or, 1629.
Minutes et répertoires du notaire Augustin LOYSON, 14 octobre 1724 - 28 octobre 1761 (étude LXXXV)
Répertoire numérique détaillé
➢ Rente, constitution. (7 novembre 1751)

Informations complémentaires :
Intervenant 1, en première partie :
Nom, qualité : (M.) Picart, Toussaint Michel (bourgeois de Paris).
Intervenant 2, en première partie :
Nom, qualité : (Mme ou Mlle) Bolduc, Marie.
État civil : mariée.
Relations : épouse de l'intervenant 1.
Intervenant 3, en deuxième partie :
Nom, qualité : (M.) Brumer, Evrard Gaspard.
Profession : tailleur d'habits (maitre).
Domicile : Paris.
Intervenant 4, en deuxième partie :
Nom, qualité : (Mme ou Mlle) Pasquier, Marie Catherine.
État civil : mariée.
Relations : épouse de l'intervenant 3

Maison du roi. Copies d'actes émanés des rois Henri IV, Louis XIII et Louis XIV, recueillis pour servir de
modèles (1610-1669). Minutes ou transcriptions authentiques d'actes émanés des rois Louis XIV et Louis XV
expédiés par le secrétaire de la Maison du Roi et concernant le royaume ou des particul
Inventaire (O/1/1-O/1/128)
➢ ROUELLE apothicaire à Paris : provisions de démonstrateur en chimie au Jardin du roi sur la présentation du sr Le
Clerc de Buffon et par le décès du sr de Bolduc. (9 juin 1743)
Minutes et répertoires du notaire Mathieu BONTEMPS, 1er octobre 1581 - 12 novembre 1621 (étude LXXIII)
Répertoire numérique détaillé
➢ GONZAGUE de CLÈVES (Charles de) duc de NEVERS § Transport par Charles de GONZAGUE de CLÈVES à Pierre
LIGNAGE, son trésorier, de différentes sommes afin de payer ses créanciers (énumération). (A la suite : 4 octobre
1617 ; déclaration de Laurent BOLDUC, mercier au Palais, comme quoi Charles de GONZAGUE de CLÈVES lui doit
des chapeaux de castor, ceintures en broderie et choses fournies pour le service de Charles de GONZAGUE de
CLÈVES et de son fils). (22 août 1617)
Minutes et répertoires du notaire Michel Ange de SAINT-GEORGES, 25 février 1707 - 20 juillet 1744 (étude
IV)
Répertoire numérique détaillé
➢ Bolduc (Pierre), marchand orfèvre § Décès de sa fille ; notoriété (2 octobre 1725)
Source : https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/rechercheconsultation/recherche/ir/rechercheGeneraliste.action?fromIR=false
[Louis & Simon parrains en 1557]
Source : http://www.geneanet.org/archives/registres/place.php?id=232&place=Paris&type=acte_registre
Voir aussi : http://fr.geneawiki.com/index.php/Au_del%c3%a0_de_l%27Etat-Civil_-_75_-_Registres_Paroissiaux

Centres d'intérêt liés