Vous êtes sur la page 1sur 23

Université AbdelMalek Essaadi

Faculté des sciences de Tétouan

Projet
MODULE : METHODES NUMÉRIQUES

LA méthode FDTD : stabilité et


convergence

Présenté Par :
Maimouni Chaimae Encadré par :
Joseph Naja Edaman Prof . Khalid Mounirh
SOMMAIRE
4.3.1 implémentation pour 1 D : Mode
1.Introduction Ex/Hy et Ey/Hx
2. Les équations de Maxwell 5. Condition aux limites parfaite
3.La méthode des différences finies : (Perfect Boundary Conditions)
Approximation à droite , à gauche et 6. Critères et caractéristiques de la
centrale FDTD
4. La discrétisation des équations de 6.1. La stabilité
Maxwell 6.2. La Dispersion numérique
4.1. La discrétisation temporelle 6.3. La Convergence
4.2. Construction du maillage : La grille 7. L’excitation

de Yee 8.Le calcul de nombre d'itération


4.2.1. Normalisation des champs 9. L’algorithme de la FDTD
4.2.2 .Dérivée spatiale 10.Conclusion
11.Code Matlab pour le mode Ey / Hx
4.3. La discrétisation spatiale
Bibliographie
INTRODUCTION

La FDTD (Finite Difference Time Domain) est une méthode de calcul de


différences finies dans le domaine temporel, qui permet de résoudre des
équations différentielles dépendantes du temps.

C’est une approche très populaire qui a d'abord été développée par Yee, en
1966, pour l'analyse de problèmes en électromagnétisme
EQUATIONS DE MAXWELL
&
EQUATIONS CONSTITUTIVES


→ 𝜕𝐵
𝛻∧𝐸 =−
𝜕𝑡
→ → →
𝛻. 𝐻 = 0 𝐷 𝑡 = [𝜀 𝑡 ] ∗ 𝐸 (𝑡)


𝜌ൗ → →
𝛻. 𝐸 = 𝜀 𝐵 𝑡 = [𝜇 𝑡 ] ∗ 𝐻(𝑡)
MÉTHODE DE DIFFÉRENCE FINIE
APPROXIMATION : À GAUCHE , À DROITE ET CENTRALE

Soit une fonction f(x), on peut trouver la dérivée sur


𝑓 𝑥 − 𝑓 𝑥 − ∆𝑥 l’arc sur ce droit ; l’un à droite, l’autres à gauche, et le troisième au centre :
𝑓′ 𝑥 ≈
𝛥𝑥

𝑓 𝑥 + 𝛥𝑥 − 𝑓 𝑥
𝑓 𝑥 ≈
𝛥𝑥
𝑓 𝑥 + 𝛥𝑥 − 𝑓 𝑥 − ∆𝑥
À GAUCHE 𝑓′ 𝑥 ≈
2𝛥𝑥

À DROITE

CENTRALE
DISCRÉTISATION DES EQ DE MAXWELL

Discrétisation temporelle

→ . 𝐸 𝑡 + 𝛥𝑡 − 𝐸 𝑡 𝐻 𝑡 + 𝛥𝑡 − 𝐻 𝑡
𝛻 ∧ 𝐸 𝑡 = −𝜇
𝐽 =0 𝛻∧𝐻 𝑡 =𝜀
𝛥𝑡
𝛥𝑡

Donc 𝐸 ȁ𝑡+𝛥𝑡 − 𝐸 ȁ𝑡
𝐻ȁ𝑡+𝛥𝑡/2 − 𝐻ȁ𝑡−∆𝑡/2 𝛻 ∧ 𝐻ቚ =𝜀
𝛻 ∧ 𝐸 ቚ = −𝜇 𝑡+𝛥𝑡∕2 𝛥𝑡
𝑡 𝛥𝑡

On obtient les équations de mis à jour dans le temps futur

𝛥𝑡 𝛥𝑡
𝐻ቚ = 𝐻ቚ − 𝛻 ∧ 𝐸ቚ 𝐸ቚ = 𝐸ቚ + 𝛻 ∧ 𝐻ቚ
𝑡+𝛥𝑡∕2 𝑡−𝛥𝑡∕2 𝜇 𝑡
𝑡+𝛥𝑡 𝑡 𝜀 𝑡+∆𝑡/2
Construction du maillage : La grille de
Yee
NORMALISATION DE CHAMPS
On normalise le champs H pour avoir le même ordre magnitude pour H et E.

→ →
→ 𝜕𝐻 → 𝜕𝐸
𝛻 ∧ 𝐸 = −[𝜇] 𝛻 ∧ 𝐻 = [𝜀]
𝜕𝑡 𝜕𝑡

~
~ 𝜇0 [𝜇𝑟 ]𝜕𝐻
𝛻∧𝐸 = −
𝐻= 𝐻 𝑐0 𝜕𝑡
𝜀0

~ [𝜀𝑟 ]𝜕𝐸
𝛻∧𝐻 =
𝑐0 𝜕𝑡
Dérivée spatial des équations
TENSEUR DIAGONAL

𝜀𝑥𝑥 0 0 𝜇𝑥𝑥 0 0
[ 𝜀] =
[
0
0
𝜀𝑦𝑦
0
0
𝜀𝑧𝑧 [𝜇] = 0
0
𝜇𝑦𝑦
0
0
𝜇𝑧𝑧

~
𝜕𝐸𝑧 𝜕𝐸𝑦 1 𝜕𝐻𝑥 ~ ~
− = − 𝜇𝑥𝑥 𝜕𝐻𝑥 𝜕𝐻𝑍 1 𝜕𝐸𝑦
𝜕𝑦 𝜕𝑧 𝐶0 𝜕𝑡 − = 𝜀𝑦𝑦
𝜕𝑧 𝜕𝑥 𝐶0 𝜕𝑡

~ ~ ~
𝜕𝐸𝑦 𝜕𝐸𝑥 1 𝜕𝐻𝑧 𝜕𝐻𝑦 𝜕𝐻𝑥 1 𝜕𝐸𝑧
− = − 𝜇𝑧𝑧 − = 𝜀𝑧𝑧
𝜕𝑥 𝜕𝑦 𝐶0 𝜕𝑡 𝜕𝑥 𝜕𝑦 𝐶0 𝜕𝑡

~ ~
~
𝜕𝐸𝑥 𝜕𝐸𝑧 1 𝜕𝐻𝑦 𝜕𝐻𝑧 𝜕𝐻𝑦 1 𝜕𝐸𝑥
− = − 𝜇𝑦𝑦 − = 𝜀𝑥𝑥
𝜕𝑧 𝜕𝑥 𝐶0 𝜕𝑡 𝜕𝑦 𝜕𝑧 𝐶0 𝜕𝑡
La Discrétisation spatiale : Implémentation dans la grille de
Yee

Pour Hx :

~ ~
𝑖,𝑗,𝑘 𝑖,𝑗.𝑘
𝑖,𝑗+1,𝑘 𝑖,𝑗,𝑘 𝑖,𝑗,𝑘+1
𝐸𝑦 ห −
𝑖,𝑗,𝑘
𝐸𝑦 ห 𝑖,𝑗,𝑘 𝐻 ቚ − 𝐻𝑥 ቚ
𝐸𝑧 ห𝑡 − 𝐸𝑧 ห𝑡 𝑡 𝑡 𝑢𝑥𝑥 𝑥 𝑡+𝛥𝑡Τ2 𝑡−𝛥𝑡/2
− =−
𝛥𝑦 𝛥𝑧 𝑐0 𝛥𝑡

Pour Ex :

~ ~ ~ ~
𝑖,𝑗,𝑘 𝑖,𝑗−1,𝑘 𝑖,𝑗,𝑘 𝑖,𝑗,𝑘−1
𝐻𝑧 ቚ − 𝐻𝑧 ቚ 𝐻𝑦 ቚ − 𝐻𝑦 ቚ 𝑖,𝑗,𝑘 𝑖,𝑗,𝑘
𝐸𝑥 ห𝑡+∆𝑡 − 𝐸𝑥
𝑖,𝑗,𝑘
ห𝑡
𝑡+𝛥𝑡Τ2 𝑡+𝛥𝑡/2 𝑡+𝛥𝑡Τ2 𝑡+𝛥𝑡/2 𝜀𝑥𝑥
− =
𝛥𝑦 𝛥𝑧 𝑐0 𝛥𝑡
SUITE ..
Pour Hy : Pour Hz :

Pour Ey : Pour Ez :
Implémentation pour 1 D : Mode Ex/Hy et Ey/Hx

On prend : ∆𝑥 = ∆𝑦 = 0

~ ~ ~ ~
𝑖,𝑗,𝑘 𝑖,𝑗,𝑘−1 𝑖,𝑗,𝑘 𝑖,𝑗,𝑘
𝐻𝑥 ቚ − 𝐻𝑥 ቚ 𝑖,𝑗,𝑘 𝑖,𝑗,𝑘 𝑖,𝑗,𝑘 𝑖,𝑗,𝑘+1 𝑖,𝑗,𝑘 𝑖,𝑗,𝑘 𝐻𝑦 ቚ − 𝐻𝑦 ቚ
𝑡+𝛥𝑡Τ2 𝑡+𝛥𝑡/2 𝜀𝑦𝑦 𝐸𝑦 ห − 𝐸𝑦 ห 𝐸𝑥 ห𝑡 − 𝐸𝑥 ห𝑡 𝑢𝑦𝑦 𝑡+𝛥𝑡Τ2 𝑡−𝛥𝑡/2
𝑡+∆𝑡 𝑡
= =−
𝛥𝑧 𝑐0 𝛥𝑡 𝛥𝑧 𝑐0 𝛥𝑡

~ ~ ~ ~
𝑖,𝑗,𝑘 𝑖,𝑗.𝑘 𝑖,𝑗,𝑘 𝑖,𝑗,𝑘−1
𝑖,𝑗,𝑘+1
𝐸𝑦 ห −
𝑖,𝑗,𝑘
𝐸𝑦 ห 𝑖,𝑗,𝑘 𝐻 ቚ − 𝐻𝑥 ቚ 𝐻𝑦 ቚ − 𝐻𝑦 ቚ
𝑡 𝑡 𝑢𝑥𝑥 𝑥 𝑡+𝛥𝑡Τ2 𝑡−𝛥𝑡/2 𝑡+𝛥 𝑡 𝑡+
𝛥𝑡
2
𝑖,𝑗,𝑘
𝜀𝑥𝑥
𝑖,𝑗,𝑘
𝐸𝑥 ห𝑡+∆𝑡 − 𝐸𝑥
𝑖,𝑗,𝑘
ห𝑡
− =− − 2
=
𝛥𝑧 𝑐0 𝛥𝑡 𝛥𝑧 𝑐0 𝛥𝑡

~
𝑖,𝑗,𝑘 𝑖,𝑗,𝑘
𝐸𝑧 =0 𝐻𝑧 =0
NOUVELLES EQUATIONS DE MIS À JOUR

~ ~
𝐻𝑥𝑘 ቚ − 𝐻𝑥𝑘−1 ቚ 𝐸𝑦𝑘+1 ห𝑡 − 𝐸𝑦𝑘 ห𝑡
𝑐0 𝛥𝑡 𝑡+∆𝑡/2 𝑡+∆𝑡/2 ~ ~ 𝑐0 𝛥𝑡
𝐸𝑦𝑘 ቚ 𝑘
= 𝐸𝑦 ቚ + 𝑘 𝐻𝑥𝑘 ฬ = 𝐻𝑥𝑘 ฬ +
𝑡+𝛥𝑡 𝑡 𝜀𝑦𝑦 𝛥𝑧 𝑡+𝛥𝑡 /2 𝑡−∆𝑡/2
𝑘
𝜇𝑥𝑥 𝛥𝑧

~ ~
𝐻𝑦𝑘 ቚ − 𝐻𝑦𝑘−1 ቚ
~ ~ 𝑐0 𝛥𝑡 𝐸𝑥𝑘+1 ห𝑡 − 𝐸𝑥𝑘 ห𝑡 𝑐0 𝛥𝑡 𝑡+∆𝑡/2 𝑡+∆𝑡/2
𝐻𝑦𝑘 ฬ = 𝐻𝑦𝑘 ฬ − 𝐸𝑥𝑘 ቚ = 𝐸𝑥𝑘 ቚ − 𝑘
𝑡+𝛥𝑡 /2 𝑡−∆𝑡/2
𝑘
𝜇𝑦𝑦 𝛥𝑧 𝑡+𝛥𝑡 𝑡 𝜀𝑥𝑥 𝛥𝑧

On prend :

𝑐0 ∆𝑡 𝑐0 ∆𝑡 𝑘 =
𝑚𝐸𝑘𝑦 = 𝑘 𝑘 =
𝑚𝐻 𝑘
𝑐0 ∆𝑡/𝜇𝑥𝑥 𝑚𝐸𝑘𝑥 = 𝑘 𝑚𝐻𝑦
𝑐0 ∆𝑡/𝜇 𝑘
𝑦𝑦
𝜀𝑦𝑦 𝑥
𝜀𝑥𝑥
Condition aux limites parfaite : Perfect Boundary Conditions

Soit le cas de 1D pour le mode Ey/Hx , et on suppose qu’aux extrémités du matériau ,


l’espace libre a des caractéristiques identiques à ce dernier. Pour qu’on aura pas de
réflection de champ

A la limite de z initiale : ~
𝐻𝑥1 ቚ − ℎ3
𝑡−∆𝑡/2
~ 𝐸𝑦1 ቚ = 𝐸𝑦1 ቚ + 𝑚𝐸𝑘𝑦
ℎ3 = ℎ 2 ℎ2 = ℎ1 ℎ1 = 𝐻𝑥1 𝑡+𝛥𝑡 𝑡 𝛥𝑧

A la limite de z fin : 𝑁
~
𝑁
~
𝑁
𝑒3 − 𝐸𝑦 𝑧 ห
𝑘 𝑡
𝐻𝑥 𝑧 ฬ = 𝐻𝑥 𝑧 ฬ + 𝑚𝐻
𝑁𝑧 𝑥 𝛥𝑧
𝑒3 = 𝑒2 𝑒2 = 𝑒1 𝑒1 = 𝐸𝑦 𝑡+∆𝑡/2 𝑡−∆𝑡/2
Critères et caractéristiques de la FDTD

La stabilité
Une OEM propageant dans l’espace libre ne doit pas dépasser la vitesse de la lumière
Pour que l’onde propage dans la distance 𝜂∆𝑧 𝜂∆𝑧 𝜂∆𝑧
∆𝑡 = ∆𝑡 = ∆𝑡 =
d’une cellule on a besoin d’une durée de 𝑐0 2𝑐0 3𝑐0

𝜂𝛥𝑧
𝜂𝛿 Pour 1 D 2𝛥𝑡 ≤
Si : 𝛥𝑥 = 𝛥𝑦 = 𝛥𝑧 =
𝛿 𝛥𝑡 ≤ 𝑐0
𝑐0 𝑛

Critère de stabilité de Courant-Friedrichs-Lewy : 𝜂


𝛥𝑡 ≤
1 1 1
𝑐0 + +
𝛥𝑥 2 𝛥𝑦 2 𝛥𝑧 2

La condition de stabilité constitue une des limitations Diverses solutions :


des méthodes FDTD . Les approximations de différences (i) maillages orthogonaux
finies introduisent des inexactitudes dans la (ii) maillages localement raffinés
description des champs, surtout dans les régions de (iii) maillages « conformes » non cartésiens
discontinuité et sur les frontières. (iv) maillages non uniformes
La Dispersion numérique

Lorsqu’un signal électromagnétique se propage dans un domaine de calcul maillé par les différences finies,
il subit des transformations (distorsion, atténuation) dues aux effets dispersifs du maillage.

Ces effets sont dus à la discrétisation qui donne une représentation approchée des signaux, mais aussi et surtout
aux précisions des formulations utilisées pour approcher les dérivées partielles.

En d’autres termes, cette dispersion dépend, d’une part, de la taille de la cellule dx , dy , dz


par rapport à la plus petite longueur d’onde présente dans le spectre d’analyse,
et d’autre part, de l’ordre de l’erreur commise lors de l’évaluation des dérivées
partielles.

En résumé, en choisissant une valeur d’incrément spatial inférieur à la valeur λ/10, il paraît juste
de dire que le phénomène de dispersion est négligeable.
LA CONVERGENCE
La convergence est la tendance d’un modèle numérique à approcher asymptotiquement
une solution constante à mesurer lorsqu’on diminue la résolution de la grille et / ou le pas temporel .

Pour assurer la convergence du résultat :


𝑐0
𝜆𝑚𝑖𝑛 =
𝑓𝑚𝑎𝑥 𝑛𝑚𝑎𝑥
 On doit trouver :

𝜆𝑚𝑖𝑛ൗ
𝛥𝜆 ≤ 10
On va résoudre l’onde au moins dans 10 cellules :

 La résolution doit être suffisante à résoudre la plus petite dimension sur la grille.

𝛥𝑥 = 𝛥𝑦 = 𝛥𝑧 = 𝑚𝑖𝑛[𝛥𝜆 , 𝛥𝑑 ]
La source d’excitation
L’impulsion Gaussienne
2
𝑡 − 𝑡0
𝑔 𝑡 = 𝑒𝑥𝑝 𝐺 𝑓 𝑡0 ≈ 6𝜏
𝜏

Pour ajouter la source aux champs, on ajoute la source au champ


à un point donné sur la grille après la mise en jeux des champs.
Cette méthode est appelée Simple Soft Source. Elle est plus efficace
que la méthode Simple Hard Source ou les champs sont remplacé par
la source a un point sur la grille. La SSS permet l’onde à se propager
dans les deux directions.
SSS = SIMPLE
SOFT SOURCE

~ ~
𝐻𝑥𝑘 ฬ = 𝐻𝑥𝑘 ฬ + 𝑔𝐻 ቚ 𝐸𝑦𝑘 ቚ = 𝐸𝑦𝑘 ቚ + 𝑔𝐻 ቚ
𝑡+∆𝑡/2 𝑡+∆𝑡/2 𝑘 𝑡+𝛥𝑡 𝑡+𝛥𝑡 𝑘
Calcul de nombre d'itérations
Le temps de propagation des champs dans la grille entière est : 𝑛𝑚𝑎𝑥 𝑁𝑧 𝛥𝑧
𝑡𝑝𝑟𝑜𝑝 =
𝑐0

AVEC : 𝑇 ≥ 12𝜏 𝑇 ≥ 5𝑡𝑝𝑟𝑜𝑝

Donc le temps de propagation


complet maintenant est :

DONC :
𝑇 = 12𝜏 + 5𝑡𝑝𝑟𝑜𝑝
𝑇
𝑁 = 𝑟𝑜𝑢𝑛𝑑 ↑
𝛥𝑡
ALGORITHME FDTD :
Conclusion
Ce travail est une contribution à l'étude de la technique de modélisation et implémentation
de la méthode FDTD. Nous avons utilisé pour cela la méthode des différences finies dans
le domaine temporel ou FDTD (Finite-Difference Time-Domain).
Nous avons vu que cette méthode de simulation numérique consiste à
transformer les équations aux dérivées
partielles que l’on veut résoudre soit dans le cadre de ce travail,
les équations de Maxwell-Faraday et de Maxwell-Ampère
sous leur forme locale et dans le domaine temporel en équations aux différences
finies par la discrétisation à la fois temporelle
et spatial. Le grille de Yee utilisée dans ce travail permet d’étudier en direct
l’interaction de l’OEM et le structure a modéliser.
MERCI ..
POUR VOTRE ATTENTION