Vous êtes sur la page 1sur 22

Démographie et dev.

Y a-t-elle une relation de causalité entre la


demog et le dev.?
• La question de la relation démographie
(demog) dev. a beaucoup préoccupé les
économistes à telle mesure que certains vont
la considérer même comme étant le principal
facteur de Ss-dev. car pour eux, « là où le
R/habitant est le plus élevé, le Tx de croissance
(C+) demog est le plus bas, alors qu’à l’inverse,
c’est dans les pays au Tx de C+ demog le plus
élevé que les R sont les plus bas »
La relation C+ demo et C+ ecoq
• La vision Malthusienne :
( Voir cours HPE ou Wikipédia )

• La vision Néo-malthusienne
La vision Néo-malthusienne
• La pression demog menace l’humanité dans ses
ressources naturelles par :
• déboisement et intensification de l’ag
• Déséquilibre des sols par la désertification
• C° plus d’ énergie suscitant changement
climatique et donc réchauffement de la planète
• Tout cela avec une demog galopante (+ 2,5% /an,
soit un doublement en 25 ans) détruit l’effort
d’Inv suite d’une pénurie alimentaire
• La pression demog suscite le déséquilibre ecoq via la
concurrence entre C° et accumulation car:
• Une pop° en faible C+ dégage des ressources lui
permettant d’ élever le niveau de vie au lieu de les
affecter à des Inv demog constituant une lourde charge
pour les actifs
• Une C+ demog rapide engendre une augmentation de
la part relative des chômeurs
• L’ accroissement de cette part entraine augmentation
des frais de santé et des charges éducatives
• A défaut de R suffisant, le niveau de demande
baisse et donc baisse du Tx de C+
• Le develop de l’auto-C° aux dépens des P°
commercialisables
• La faible mécanisation et rationalisation de l’ag
• Le morcellent des terres ag
• Autres conséquences:
• Pour un Tx de C+ demog annuel de 2,5% à 3%, le
Tx de C+ urbaine est de 5% et le Tx d’expansion
des bidonvilles de 10 à 20%
• L’exode rural augmente le niveau du chômage
urbain
• Le cout de scolarisation est considérable, un
cinquième des enfants, dans les PSD, allant à l’
école arrive au secondaire
PNB et C+ demog (PNUD, 1994)
PNB/habitant en $ en C+ demog en % période
1991 1992-2000
Pays industrialisés 14 920 0,6
Pays les moins avancés 240 2,8
monde 4 160 1,6
Vision pour une corrélation positive
entre C+ demog et dev
• Pour apprécier la relation demog-dev. , des
chercheurs ont rejeté les thèses
Malthusienne et Néomalthusienne. Pour ce,
ils recommandent une étude approfondie qui
fait appel à la théorie de la transition demog.
et aux avantages que l’on peut tirer d’une C+
demog. élevée
la théorie de la transition demog.

• Voir Wikipédia
La thèse Anti-malthusienne : la C+ demog.
est un facteur de dev.
• Cette est fondée sur des travaux de:
• J. Bodin pour qui « il n’y a de richesse que
d’hommes »
• Burleigh pour qui « il faut donner à vivre à une
infinité de peuples et retenir dans le royaume
des millions d’or »
• La C+ demog. entraine une augmentation des
consommateurs mais aussi des producteurs
permettant d’augmenter la richesse au niveau
local, Le rajeunissement de la pop° facilite la
remise en cause des structures anciennes et
l’acceptation des techniques et d’institutions
nouvelles, alors qu’une pop° villessante est une
pop° conservatrice
• La C+ demog. Peut participer dans une large
mesure à réaliser des investissements
importants ( infrastructure: ports, écoles,
hôpitaux, etc.. )
• La C+ demog. Contribue à l’ élargissement du
marché local par l’offre du travail suscitant une
distribution des R supplémentaires
• Le dev. du marché intérieur facilite très
souvent la réalisation des exportations
• La C+ pourrait favoriser l’ innovation
technique et donc contribuer à
l’accroissement des rendements
• L’ expérience des PA montre que
l’accroissement démographique coïncide avec la
relance de leur économie : le démarrage vers le
dev dans l’ occident n’était possible sans
l’augmentation assez élevée de la pop°:
• En Europe: de 190 à 546 millions entre 1800 et
1950;
• En Amérique du Nord: de 15 à 210 millions
d’habitants.