Vous êtes sur la page 1sur 31

Béton armé

Principes et technologie

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 1


1. Principes généraux
• Usage
– Traction
• Faible résistance
• Fissurations

– Compression
• Exclusivement
• Maçonnerie

– Flexion
• Armatures
• Béton armé > matériau Coulage d’une poutre en béton armé
composite http://www.jexpoz.com/537-3-coulage-poutre-beton-arme

• Contraintes
Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 2
1. Principes généraux
• Colonne en
compression pure
– Régime élastique
• Répartition des efforts
en fonction des raideurs
du béton et de l’acier
– Etat plastique
• Répartition des efforts
en fonction des
contraintes de
plastification des
matériaux
• Effort A-B inchangé sur
toute la hauteur Photo artistique
http://jldphoto70.unblog.fr/2007/04/24/colonn
• Adhérence importe peu e-de-beton/
Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 3
1. Principes généraux
• Poutre en flexion
– Poutre uniformément chargée
• Fibre supérieure comprimée

• Fibre inférieure tendue > armatures


– Cisaillement < Effort tranchant
• Contraintes principales de traction et de compression à 45° par rapport
à l’axe > bielles en compression et zones de traction
• Armatures placées à 45°

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 4


1. Principes généraux
• Poutre en flexion
– Cisaillement < Effort tranchant
• « Barres inclinées » > étriers = armatures verticales dans la pratique
• Comportement =poutre en treillis
• Distance étriers ≤ z
• Pratique : étriers plus rapprochés > plusieurs poutres décallées
superposées

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 5


1. Principes généraux
• Poutre en flexion
– Résistance des assemblages > résistance des noeuds
• Adhérence béton-acier en pied de bielle
• Ancrage des armatures à l’extrémité de la poutre

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 6


1. Principes généraux
• Poutre en flexion
– Percements
• Passage de canalisations
• Examen du schéma en treillis > localisation des zones de percements
possibles
• Matière strictement nécessaire
– Calcul des poutres en béton
• Vérification des contraintes dans le béton
• Dimensionnement des armatures

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 7


1. Principes généraux
• Armatures - fibres d’acier
– Résistance à la traction
• Fibres de +- 5 cm de longueur pour une section de l’ordre du mm2
• Ancrages aux extrémités (pliage, surépaisseur)
• Quantité : 30 kg/m3
– Résistance à la fissuration
• Couturent les fissures
– Bonne ductilité
– Usage
• Faible résistance à la traction > Dalles sur le sol
• Dimensionnement des armatures
– Aspect économique
• Fibres inutiles dans les zones en compression

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 8


2. Armatures
2.1. Caractéristiques mécaniques

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 9


2. Armatures
2.2. Caractéristiques géométriques • Pliage des armatures
– Rayon de courbure minimum
• Éviter l’allongement excessif de la
• Diamètre nominal fibre extérieure qui pourrait conduire
> Définit la section de l’armature à la fissuration de l’acier et à la
rupture de l’armature dans la zone
– Diamètre en mm d’ancrage > armature inutile
• 6,8,10,12,14,16,18,20,25,28,32,40

• Crénelures
• Diamètre d’encombrement – Garantit l’adhérence acier-béton
– Circonférence circonscrite à la barre
et englobant les nervures
d’adhérence • Livraison
– Longueurs standards : 12 ou 14m
– Limitation des chutes lors du
ferraillage

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 10


2. Armatures
2.3. Adhérence - Ancrage - Recouvrement
2.3.1.Adhérence
• Permet les transferts d’efforts entre acier et béton

• Où? A l’ancrage des pieds de bielles (adhérence en pleine barre) et à


l’ancrage des armatures à leurs extrémités.

• Obtenue par
 Adhérence directe entre les matériaux acier et béton (prise autour de l’armature)
 Frottement consécutif aux efforts radiaux résultant du retrait du béton autour de
l’armature
 Crénelures de l’armature

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 11


2. Armatures
2.3. Adhérence - Ancrage - Recouvrement
2.3.1.Adhérence
> Mesures des caractéristiques d’adhérence
> Essai « d’extraction » d’une barre scellée dans le béton

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 12


2. Armatures
2.3. Adhérence - Ancrage - Recouvrement
2.3.2. Ancrage
• Armatures ancrées à leurs extrémités
• Par sécurité, la résistance de l’ancrage > effort nécessaire à la plastification de
l’armature -> prévenir toute rupture fragile
• Types d’ancrages : droits, par pliage, en crosse

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 13


2. Armatures
2.3. Adhérence - Ancrage - Recouvrement
2.3.2. Ancrage
• Armatures ancrées à leurs extrémités
• Par sécurité, la résistance de l’ancrage > effort nécessaire à la plastification de
l’armature -> prévenir toute rupture fragile
• Types d’ancrages : droits, par pliage, en crosse

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 14


2. Armatures
2.3. Adhérence - Ancrage -
Recouvrement
!r #2

2.3.2. Ancrage la"# $ f yk"


• Dans le cas de l’ancrage droit
s 4
f yk #
• S= sécurité prise sur la contrainte
d’adhérence acier-béton

la $
• Longueurs d’ancrages
• définies par la norme > contrainte
s
!r 4
dans l’armature
• Première approximation : la = 30ø
• Ancrage de l’armature
• tout le périmètre concerné

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 15


2. Armatures
2.3. Adhérence - Ancrage - Recouvrement

2.3.3. Recouvrement

• Liaisons entre armatures


• Pour obtenir de grandes longueurs
• Bétonnage par phase
• Transfert de l’effort par recouvrement

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 16


2. Armatures
2.3. Adhérence - Ancrage - Recouvrement

2.3.3. Recouvrement

• Effort tangentiel à l’interface acier béton


• Formation de bielles de compression entre armatures qui assurent le transfert des efforts

• Efforts extérieurs de poussée au vide


• Repris le plus souvent par butée contre le béton, plus rarement contre d’autres armatures

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 17


2. Armatures
2.3. Adhérence - Ancrage - Recouvrement

2.3.3. Recouvrement

• Dans ce système de transfert d’effort


• La totalité du périmètre des barres n’est pas également impliquée > les longueurs de
recouvrement sont plus importantes que les longueurs d’ancrage (1,5 à 2 fois)

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 18


2. Armatures
2.3. Adhérence - Ancrage - Recouvrement

2.3.3. Recouvrement

• Zones de recouvrement
• Plus faibles qu’en pleine barre
• Eviter de les placer dans des zones de
sollicitations maximales
• Eviter de concerner la totalité des barres

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 19


2. Armatures
2.3. Adhérence - Ancrage - Recouvrement

2.3.3. Recouvrement
• Liaison entre armatures
• Manchon

• Soudage des armatures


• En usine

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 20


3. Dispositions constructives
3.1. Armatures structurelles - armatures technologiques

• Armatures structurelles
– Assurent la stabilité de l’ouvrage
– Définies par calcul
– Position privilégiée et bien protégées
– Exemples : armatures de flexion d’une poutre, armatures de reprise
de l’effort tranchant,…

• Armatures technologiques à caractères structurel

• Armatures technologiques de montage

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 21


3. Dispositions constructives
3.1. Armatures structurelles - armatures technologiques

• Armatures structurelles

• Armatures technologiques à caractères structurel


– Objectif : limitation de la fissuration liée au retrait, aux sollicitations
secondaires,…
– Déterminées par la bonne pratique et les normes
– Déterminante pour la durabilité des ouvrages
– Exemples : étriers des poutres dans les zones où ils ne sont pas
nécessaires du point de vue structurel, armatures de répartition des
dalles,…

• Armatures technologiques de montage

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 22


3. Dispositions constructives
3.1. Armatures structurelles - armatures technologiques

• Armatures structurelles

• Armatures technologiques à caractères structurel

• Armatures technologiques de montage


– Destinées à permettre la réalisation du ferraillage
– Servent à maintenir les étriers et à constituer une cage d’armatures
– Exemples : armatures supérieures des poutres quand elles ne
sont pas nécessaires du point de vue structurel

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 23


3. Dispositions constructives
3.2. Positionnement des armatures

3.2.1. Généralités

• Enrobées de béton > ordre de


grandeur de 2,5 cm (suivant
conditions d’exposition)
- Protection (corrosion et feu)
- Adhérence à développer sur toute la
périphérie
• Positionnées par rapport au
coffrage par des dispositifs
« écarteur » en matière plastique ou
en fibro-béton Types de support en fibro-ciment et en
• Placées sur toutes les faces des plastique
M. Provost
ouvrages sauf pour les faces
comprimées des dalles

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 24


3. Dispositions constructives
3.2. Positionnement des armatures

3.2.1. Généralités
• Distance maximale entre armatures
≈ 20cm pour limiter la fissuration
• Distance minimale entre armatures
supérieure au plus gros granulat et
au moins égale au diamètre de
l’armature pour le développement
de l’adhérence acier-béton. ≈ 3cm
• Ligature des armatures pour
assurer leur positionnement en
cours de bétonnage
• Possibilité de préfabrication des Types de support en fibro-ciment et en
cages d’armatures en usine > plastique
M. Provost
assemblage par soudage

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 25


3. Dispositions constructives
3.2. Positionnement des armatures

3.2.2. Colonnes

• Armatures verticales
• Renforcer la section pour la
compression
• Reprendre la traction pour la flexion

• Armatures technologiques
• Imposées par la norme

• Etriers et épingles
• Empêchent le flambement des
armatures
M. Provost

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 26


3. Dispositions constructives
3.2. Positionnement des armatures

3.2.3. Poutres

• Armatures principales disposées à


l’intérieur des étriers pour assurer la
décomposition des efforts, un meilleur
enrobage des armatures principales et
faciliter la réalisation du ferraillage

• Préfabrication des armatures des poutres


sous forme de cages placées ensuite
dans le coffrage

• Attentif au placement des armatures de


flexion car l’espace disponible est
nettement inférieur à la largeur de la M. Provost
poutre

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 27


3. Dispositions constructives
3.2. Positionnement des armatures

3.2.4. Dalles

• Dalles portant dans une direction >


Fonctionnement semblable à un
ensemble de poutres placées côte à côte

• Dans la réalité, les dalles ne sont


quasiment jamais uniformément
chargées > flexions transversales à
reprendre

M. Provost

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 28


3. Dispositions constructives
3.2. Positionnement des armatures

3.2.4. Dalles

• Dalles portant dans une direction >


Fonctionnement semblable à un
ensemble de poutres placées côte à côte

• Dans la réalité, les dalles ne sont


quasiment jamais uniformément
chargées > flexions transversales à
reprendre

• Armatures de répartition pour la reprise


des flexions transversales

M. Provost

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 29


3. Dispositions constructives
3.2. Positionnement des armatures

3.2.4. Dalles

• Dans la réalité, les dalles ne sont quasiment jamais uniformément chargées > flexions
transversales à reprendre

• Armatures de répartition pour la reprise des flexions transversales

• Point de vue microscopique

M. Provost

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 30


3. Dispositions constructives
3.2. Positionnement des armatures

3.2.4. Dalles

• Section des armatures de répartition fixée par la norme à au moins 20% de celle des
armatures principales
• Armatures principales placées en premier lit > maximise le bras de levier

M. Provost

Horta 2010-11 RDM _ Béton _ ir. G. Martin 31