20

MAI

Une semaine importante pour l’égalité, les libertés et la lutte contre le racisme C'est avec beaucoup de soulagement que nous avons appris l'avis favorable du Conseil Constitutionnel au mariage pour tous ce vendredi 16 mai, journée mondiale de lutte contre l'homophobie. Une page de l'histoire du droit de la famille est tournée et aucun autre gouvernement n'y reviendra. Cette semaine a vu aussi de très grandes avancées du droit à l'Assemblée nationale. Mercredi 15 mai nous avons voté un projet de loi ayant pour objet d'adapter dans notre législation pénale de nombreux textes de l'Union Européenne. Notre pays avait pris ces dernières années un retard considérable que nous comblons petit à petit. L'examen de ce texte par la commission des lois a donné lieu à l'adoption de 118 amendements, ce qui démontre que, contrairement aux idées reçues, le Parlement a un rôle important à jouer pour la transposition des textes européens et l'adaptation de notre législation au droit international. Parmi ces nouveaux droits : • la prévention et la lutte contre la traite des êtres humains et la protection des victimes et grâce à un amendement très soutenu d'Axelle Lemaire, rapporteure, l'entrée de la définition de l'esclavage dans notre code pénal • le droit à la traduction et l'interprétation de toutes les pièces essentielles du dossier pénal, c'est un énorme progrès pour les droits de la défense • la lutte contre les abus sexuels et l'exploitation sexuelle des enfants et la pédopornographie • renforcement d'Eurojust • principe de reconnaissance mutuelle aux jugements en matière pénale prononçant des peines ou des mesures privatives de liberté, ce qui signifie que les peines pourront désormais être exécutées dans leur intégralité dans l'Etat d'origine • prévention et lutte contre les violences à l'égard des femmes et des violences dites domestiques • abrogation du délit d'offense au chef de l'Etat Jeudi 16 mai nous avons voté la proposition de loi du groupe GDR visant à supprimer le mot "race" dans nos textes législatifs. Le groupe socialiste m'avait désignée en qualité de responsable de ce texte. Afin de renforcer le caractère hautement symbolique de ce texte j'ai proposé une réécriture de l'article 1 par voie d'amendement : « La République française interdit et condamne le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie. Elle ne reconnaît l'existence d'aucune prétendue race.» Le rapporteur du texte, mon collègue Alfred Marie Jeanne, député de Martinique, a proposé de supprimer de mon texte le mot "interdit" pour donner plus de force au mot "condamner". J'ai bien entendu accepté et le texte ainsi amendé a été voté à l'unanimité : «La République française condamne la racisme, l’antisémitisme, la xénophobie. Elle ne reconnaît l’existence d’aucune prétendue race.» Vous comprendrez ma fierté d'avoir participé directement à l'écriture et avoir voté ce texte historique car la France est le premier pays au monde à supprimer le mot "race" de son corpus législatif (59 articles dont 17 dans le code pénal). Nous avons choisi de remplacer ce mot par des expressions substitutives. Reste maintenant à supprimer ce mot de notre Constitution et, en qualité de pionniers, de convaincre nos amis européens à nous suivre dans cette lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie. Je vous invite à écouter mon intervention en discussion générale, le soutien à l'amendement présenté et l'explication de vote.

26
MAI

LA LETTRE DE LA DÉPUTÉE N°18

Colette CAPDEVIELLE Députée des Pyrénées-Atlantiques

20
MAI

L’AGENDA
LUNDI 20 MAI
11:00 Fête de la Mer - Boucau 14:00 Permanence parlementaire 17:00 Rencontre avec Greenpeace et artisans pêcheurs à bord de l’Artic Sunrise - Bayonne 10:00 Commission des lois : examen du projet de loi portant réforme du Conseil supérieur de la magistrature 15:00 Questions d’actualité 16:00 Examen du projet de loi relatif à l’enseignement supérieur et à la recherche 17:00 Examen du projet de loi relatif à la réforme du Conseil supérieur de la magistrature 21:30 Examen du projet de loi relatif à l’enseignement supérieur et à la recherche

26
MAI

LA LETTRE DE LA DÉPUTÉE N°18

MARDI 21 MAI
10:00 Groupe de travail : Projet de loi relatif à la transparence de la vie publique 11:00 Réunion de groupe SRC 15:00 Questions d’actualité 16:00 Examen du projet de loi habilitant le gouvernement à légiférer pour accélérer les projets de construction 17:00 Commission des lois : examen du projet de loi portant réforme du Conseil supérieur de la magistrature 20:00 Dîner de travail sur le projet de loi relatif à la limitation du cumul des mandats 21:30 Examen du projet de loi habilitant le gouvernement à légiférer pour accélérer les projets de construction

JEUDI 23 MAI
09:00 Permanence parlementaire Rendez-vous avec des particuliers 14:00 Permanence parlementaire Rendez-vous avec des particuliers et des associations

VENDREDI 24 MAI
09:00 Permanence parlementaire 14:00 Permanence parlementaire Rendez-vous avec des associations et des particuliers 17:00 Débat citoyen sur la transition énergétique à la Maison des Associations - Biarritz 20:30 Vernissage de la Cinquième biennale d’art contemporain Anglet

MERCREDI 22 MAI
08:00 Petit déjeuner avec Alain Vidalies, ministre chargé des relations avec le Parlement, afin d’examiner le projet de loi relatif à la transparence de la vie publique

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful