Vous êtes sur la page 1sur 3

Paris, le 16 juillet 2009

Réf : 090704

Note à Monsieur le Ministre de la Défense

er
Ce document est la synthèse du 1 cycle de trois conférences « Défense et environnement : une
nouvelle manière de penser ». Il indique les premières perspectives dégagées à partir des réflexions
menées depuis 2007.

Importance de lʼenjeu

Les problèmes liés à lʼenvironnement et au développement durable incitent à poser en termes


nouveaux les questions afférentes aux forces armées.
• Quels rôles jouent lʼenvironnement et le développement durable dans ce contexte rénové ?
• En quoi, dans quelle mesure et de quelle manière peuvent-ils servir dʼarme défensive ?
• A quelle condition la réflexion stratégique du haut commandement peut-elle intégrer un certain
nombre dʼobligations juridiques internationales qui relèvent du droit international public, du
droit international humanitaire et du droit de lʼenvironnement ?

Le développement international et la question environnementale sont une constante structurante de


ces trois dernières décennies. Rien nʼindique pour lʼavenir leur affaiblissement, au contraire. Sʼy ajoute
la volonté politique et économique de développer une industrie européenne de la défense. Comment
anticiper sur les futures normes ou directives qui peuvent intervenir et modifier la conception des
matériels notamment dans une dimension européenne devenue évidente.
Le poids des opinions publiques est également une donnée de base de plus en plus significative.

Les thèmes abordés

Lʼécoconception et les normes


Le métier des armes et leur utilisation doivent aujourdʼhui tenir compte des règles imposées dès leur
conception (amiante par exemple) pour une protection plus efficace de lʼenvironnement, non
seulement en période de conflits armés, mais aussi et surtout en période de paix lors de
lʼentraînement des forces militaires. Lʼutilisation des armes dans le cadre du droit des conflits armés et
conventions internationales qui les régissent, lʼattrition des moyens, la fin du cycle de vie des armes et
le démantèlement des matériels de guerre doivent faire lʼobjet dʼune attention toujours plus poussée et
sʼil y a lieu dʼune révision des procédures et des pratiques à lʼéchelle européenne.
Il est important que les industriels qui travaillent pour le monde de la Défense puissent être novateurs
en matières de normes pour développer de nouveaux concepts et de nouveaux matériels.

4, rue Suger 75006 Paris France Tél 33 (0)1 40 51 83 87 Tél-Fax : 33 (0) 1 43 26 20 paris@3bconseils.com
Stratégie et impact des conflits sur lʼenvironnement
Lʼenvironnement constitue aujourdʼhui un facteur stratégique quʼil convient dʼanticiper et dʼintégrer
dans les choix opérationnels. Cʼest ainsi que des exemples peuvent être cités : la prévention et la
réparation des dommages environnementaux avec la lutte contre les mines anti-personnel, les
bombes à sous munitions, la station dʼassainissement de Beit Lahia (territoire palestinien), les forces
de lʼOTAN en Afghanistan, les perspectives du changement climatique en Arctique ou Natura 2000 en
Europe…

Lʼaction du ministère
Pour la France, le ministère de la Défense se doit de demeurer dʼautant plus concerné, directif et force
de proposition, quʼil est propriétaire du second espace foncier pour la superficie ainsi que dʼune
richesse faunistique et floristique (50 000 hectares «Natura 2000») des plus consistantes. Il a
dʼailleurs passé des accords de gestion avec des Conservatoires des Espaces naturels et Parcs
naturels régionaux. Dʼautre part, il dispose dʼun parc immobilier important, et il sʼest lancé dans un
projet de rénovation énergétique de ses bâtiments (normes bâtiment basse consommation en vigueur
en 2010) et de la dépollution (pyrotechnique et chimique) des sols. Le ministère sʼest également
engagé à réduire ses stocks dʼarmes. Lʼensemble de ces efforts peut contribuer à générer une force
fédératrice.

Demande
er
Le ministère de la Défense a accordé son haut parrainage pour ce 1 cycle de conférences. Nous le
sollicitons pour continuer cette démarche, la développer au niveau européen grâce à un soutien dans
nos recherches de partenariats financiers auprès des entreprises et des instances internationales.

Alain Crémieux président du comité scientifique, Général Jean Menu co-président, Professeur Michel
Ricard président de la conférence N°3, Louis Charles de la Taille co-président, Alain Piquemal juriste,
Brigitte Bornemann fondatrice et déléguée générale.

2/3
Annexe

Propositions pour le nouveau cycle de conférences à partir des conclusions et


de lʼenquête réalisée à lʼissue de la 3ème conférence

Lʼenquête effectuée par 3B Conseils auprès des participants à la conférence N°3 a permis de
confirmer les thèmes dʼactions pressentis dans un ordre décroissant de priorités. Le lancement dʼun
nouveau cycle de conférences dont la première devra se dérouler en 2010 à Bruxelles est projeté. Elle
sera organisée à partir dʼactions structurantes et en lien avec les parlementaires européens, la
Commission Européenne et les institutions concernées (DEFNET, OTAN, Comité militaire) et en
France (le MEEDDM, le Parlement, et nouveaux instituts issus des fusions entre lʼIHEDN, le CHEAR,
lʼINHES et lʼIHEJ ).

Formations continue et initiale sur l'environnement 20,70%

Mise en place d'un Think tank 17,80%

Conférences 2010 17,30%

Enquête 2009 16,50%

Développement du médiablog 15,70%

Développement d 'une démarche éducative 12,00%

Clas s ement des priorités retenues , en fonc tion du c las s ement établi par c hac une des 27 répons es au s ondage , ramené à une bas e 100.

Commentaires

1 - Création de modules de formation et de sensibilisation à lʼenvironnement.


Ils concerneraient les techniciens et ingénieurs à deux niveaux : industrie de lʼarmement et ingénieurs
civils qui travaillent pour les forces armées.
Dans le cadre de la formation initiale, ces formations à lʼenvironnement pourraient sʼinscrire dans
lʼERASMUS militaire évoqué par le Ministre de la Défense. Une formation pour les civils et les élus
pourrait être également envisagée à lʼimage des CLI (Comité locaux dʼinformation).

2 - La mise en place dʼun « Think tank – lieu de réflexion » (à partir de la rentrée de 2009-2010)
Il serait dédié à la problématique environnementale dans le secteur des industries à vocation militaire
dont le but est de proposer au niveau européen une réflexion sur les ajustements normatifs
notamment et sʼappuiera sur des enquêtes existantes (DGA, DCNS, OTAN) qui pourront être
complétées si besoin.

3 - Le développement du blog-média http://defenseetenvironnement.blogspot.com (en 2009) en


site web avec lʼinstallation dʼun forum de discussion réservé aux membres et aux partenaires pour
mettre en commun les bonnes pratiques et assurer le suivi des relations et des réflexions.

Brigitte Bornemann fondatrice, déléguée générale, 3B Conseils

3/3