Vous êtes sur la page 1sur 5

L'endoscopie

Définition

Types d'endoscopies
- Arthroscopie du genou et de l'épaule
- Cœlioscopie
- Coloscopie
- Cystoscopie
- Fibroscopie broncho-pulmonaire
- Fibroscopie œso-gastro-duodénale : FOGD
- Hystéroscopie
- Laryngoscopie

Préparation à l'examen
Surveillances de l'examen

Définition

L'endoscopie est une technique d'exploration visuelle consiste à introduire un appareil optique pour
explorer les organes, et éventuellement pratiquer des gestes médicaux.

L'endoscope est un tuyau souple et de petit diamètre qui contient, d'une part des fibres optiques,
d’autre part, un petit canal dans lequel sont introduites des pinces permettant de réaliser des biopsies.

Les types d'endoscopies

L'arthroscopie du genou et de l'épaule

Principe

• Permet de visualiser l'intérieur d'une cavité articulaire (cartilages, ménisques,


ligaments).

Objectifs

• Faire le bilan de lésions qui se situe à l'intérieur de l'articulation d'origines dégénérative


ou traumatique.
• Réaliser un geste chirurgical local pour traiter les lésions.

La cœlioscopie

Principe

• Permet de visualiser de l'intérieur des organes pelviens et abdominaux.

Objectifs
• Diagnostic et bilan de certaines maladies gynécologiques (tumeurs bénignes ou
malignes, endométriose).
• Explorer certaines causes d'infertilité.
• Traitement chirurgical de l'appareil digestif et de l'appareil reproducteur.

La coloscopie

Principe

• Permet de visualiser l'intérieur du côlon et de la muqueuse qui le tapisse.

Objectifs

• Diagnostic et suivi sous traitement de certaines maladies coliques chroniques, de nature


notamment inflammatoire.
• Dépistage du cancer du côlon, chez des personnes à risque de cancer colique.
• But thérapeutique : polypectomie, électrocoagulation de tumeurs, hémostase lors
d'hémorragie, réduction volvulus sigmoïde.

La cystoscopie

Principe

• Permet de visualiser l'intérieur de la cavité vésicale en passant par l'urètre.

Objectif

• Rechercher l'origine d'infections urinaires récidivantes ou de saignements urinaires.

La fibroscopie broncho-pulmonaire

Principe

• Permet de visualiser l'intérieur le larynx et les cordes vocales, la trachée, les bronches et
la muqueuse qui les tapisse.

Objectifs

• But étiologique : recherche cancer, étude bactériologique, lavage broncho-alvéolaire,


enlever un corps étranger.
• But thérapeutique : désencombrement bronchique, pose d'une sonde gastrique,
installation d'un médicament intra-bronchique.

La fibroscopie œso-gastro-duodénale : FOGD

Principe
• Permet de visualiser l'intérieur de l'œsophage, de l'estomac, du duodénum et de la
muqueuse qui les tapisse.

Objectifs

• But étiologique : rechercher la cause de douleurs digestives hautes ou de saignements


digestifs visibles ou non.
• But thérapeutique : dilatation œsophagienne, pose de prothèse œsophagienne,
destruction des tumeurs inopérables, scléroses de varices œsophagiennes, ablation de polypes
et de corps étrangers.

L'hystéroscopie

Principe

• Permet de visualiser l'intérieur de la cavité utérine et la muqueuse qui la tapisse.

Objectif

• Rechercher l'origine d'un saignement génital, chez une femme en période d'activité
génitale ou ménopausée.

La laryngoscopie

Principe

• Permet de visualiser l'intérieur de la cavité laryngée.

Objectif

• Dépistage de tumeur, notamment en cas de symptômes comme une dysphonie, une


dysphagie, des douleurs,…

La préparation à l'examen

L'arthroscopie du genou et de l'épaule

• Consultation d'anesthésie car peut se fait sous anesthésie générale.


• Bilan sanguin préopératoire : numération sanguine, bilan de la coagulation, bilan pré-
transfusionnel, autres.
• Vérifier les examens prescrits faits : ECG, radiographie pulmonaire.
• Vérifier que la personne soit à jeun.
• Préparation cutanée, tonte, douche antiseptique, enlever toutes les prothèses.
• Poser le bracelet d'identification.
• Prendre les paramètres : température, pulsations, pression artérielle, fréquence
respiratoire.
• Faire uriner avant de donner la prémédication.

La cœlioscopie
• Consultation d'anesthésie car se fait sous anesthésie générale.
• Bilan sanguin préopératoire : numération sanguine, bilan de la coagulation, bilan pré-
transfusionnel, autres.
• Vérifier les examens prescrits faits : ECG, radiographie pulmonaire.
• Vérifier que la personne soit à jeun.
• Préparation cutanée, tonte, douche antiseptique, enlever toutes les prothèses.
• Poser le bracelet d'identification.
• Prendre les paramètres : température, pulsations, pression artérielle, fréquence
respiratoire.
• Faire uriner avant de donner la prémédication.

La coloscopie

• Consultation d'anesthésie car se fait sous anesthésie générale.


• Bilan sanguin préopératoire : numération sanguine, bilan de la coagulation, bilan pré-
transfusionnel, autres.
• Vérifier les examens prescrits faits : ECG, radiographie pulmonaire.
• Régime alimentaire sans fibres ni résidus.
• Solution de purge à boire la veille.
• A jeun 6 heures avant l'examen.
• Douche antiseptique, enlever toutes les prothèses.
• Poser le bracelet d'identification.
• Prendre les paramètres : température, pulsations, pression artérielle, fréquence
respiratoire.
• Faire uriner avant de donner la prémédication.

La fibroscopie broncho-pulmonaire

• Faire enlever les prothèses dentaires, lunettes.


• A jeun 4 avant l'examen.

La fibroscopie œso-gastro-duodénale

• A jeun 6 heures avant l'examen.


• Oter prothèses dentaires, lunettes, lentilles.
• Vérifier que le dossier est complet : bilan de coagulation, numération sanguine, bilan
pré-transfusionnel.

La laryngoscopie

• Consultation d'anesthésie car se fait sous anesthésie générale.


• Bilan sanguin préopératoire : numération sanguine, bilan de la coagulation, bilan pré-
transfusionnel, autres.
• Vérifier les examens prescrits faits : ECG, radiographie pulmonaire.
• Vérifier que la personne soit à jeun.
• Préparation cutanée, tonte, douche antiseptique, enlever toutes les prothèses.
• Poser le bracelet d'identification.
• Prendre les paramètres : température, pulsations, pression artérielle, fréquence
respiratoire.
• Faire uriner avant de donner la prémédication.

Les surveillances de l'examen

L'arthroscopie du genou et de l'épaule


• Surveillance de l'anesthésie.
• Surveillance des complications liées à l'examen : hémorragie, douleur.
• Laisser à jeun au moins 2 heures après l'examen s'il y a eu anesthésie générale.

La cœlioscopie

• Surveillance de l'anesthésie.
• Surveillance des complications liées à l'examen : hémorragie, douleur.
• Laisser à jeun au moins 2 heures après l'examen.
• Surveillance de la reprise du transit et de la diurèse.
• Reprise de l'alimentation : bouillon à J0, repas léger à J1.

La coloscopie

• Surveillance de l'anesthésie.
• Surveillance des complications liées à l'examen : hémorragie, perforation
(pneumopéritoine : douleur abdominale, ballonnement).
• Laisser à jeun au moins 2 heures après l'examen s'il y a eu anesthésie générale.
• Reprise du transit : gaz.

La fibroscopie broncho-pulmonaire

• A jeun pendant 3 heures.


• Possibilité de fièvre, de crachats de sang.
• Surveiller la respiration.
• Surveiller le réflexe de déglutition.

La fibroscopie œso-gastro-duodénale

• Faire cracher si besoin.


• Si anesthésie locale : à jeun pendant 30 minutes. Test de déglutition : faire boire de
l'eau.
• Si pas d'anesthésie : réalimentation immédiate possible.
• Si polypectomie : à jeun pendant 12 heures. Alimentation lactée froide.
• Surveillance des complications :
• Pneumopathie : surveillance de la respiration et de la température car risque
d'hyperthermie.
• Perforation ou fissure de l'œsophage : emphysème cutané cervicale (dilatation anormale
pouvant aller jusqu'à des infiltrations d'air), signe sur le plan respiratoire, douleur abdominale.
• Hémorragie : hématémèse, pouls (tachycardie), tension artérielle (hypotension),
coloration des téguments.
• Nausée, toux réflexe, ballonnement transitoire.

L'hystéroscopie

• Surveillance de la diurèse.

La laryngoscopie

• Surveillance de l'anesthésie.
• Surveillance des complications liées à l'examen : hémorragie, douleur.
• Laisser à jeun au moins 2 heures après l'examen.