Vous êtes sur la page 1sur 24

2.2.

NormalisationNormalisation

• Concepts

2. 2. Normalisation Normalisation • Concepts • Normalisation Internationale ISO-CEI-UIT… • ISO9000 et
2. 2. Normalisation Normalisation • Concepts • Normalisation Internationale ISO-CEI-UIT… • ISO9000 et
• Normalisation Internationale ISO-CEI-UIT… • ISO9000 et ISO14000 Loi n°89-23 du 19/12/1989 relative à la
• Normalisation Internationale ISO-CEI-UIT…
• ISO9000 et ISO14000
Loi n°89-23 du 19/12/1989 relative à la normalisation
loi n°89-02 du 7/2/89 règles générales de protection du consommateur
loi n°90-18 du 31/7/90 système national légal de métrologie
arrêté du 3/11/90 élaboration des normes
arrêté du 3/11/90 organisation et fonctionnement des comités techniques
… autres textes
2001-2006 (JO-RADP)
consulter aussi sur internet les sites web ISO et CEI (plus liens vers d’autres sites: UIT…)
http://www.iso.ch et http://www.cei.ch
Voir aussi: www.cigre.org et www.ieee.org
liens vers d’autres sites: UIT…) http://www.iso.ch et http://www.cei.ch Voir aussi: www.cigre.org et www.ieee.org
liens vers d’autres sites: UIT…) http://www.iso.ch et http://www.cei.ch Voir aussi: www.cigre.org et www.ieee.org

CONCEPTS

Normalisation (unifier - simplifier – spécifier)

- d’après ISO, la normalisation se définit comme étant la manière d'établir et d'appliquer des règles en vue de mettre de l'ordre dans un domaine d'activité déterminé, dans l'intérêt et avec le concours de tous les intéressés, et plus spécialement, en vue de promouvoir dans l'intérêt général, une économie optimale tenant dûment compte des conditions fonctionnelles et des exigences de la sécurité.

- d'après la Loi Algérienne 1989 la normalisation est une activité propre à établir, face à des problèmes réels ou potentiels, des dispositions destinées à un usage commun et répété, visant à l'obtention du degré optimal d'ordre dans un contexte donné.

Les objectifs de la normalisation sont:

la sauvegarde de la sécurité des hommes et des biens, la préservation de la santé et protection de la vie, la protection de l'environnement, la protection du consommateur et des intérêts collectifs l'augmentation de la productivité du travail, la préservation du patrimoine par la promotion de la maintenance, l'intégration de la production nationale et valorisation des ressources naturelles du pays, l'amélioration de la qualité des biens et services, l'élimination des entraves techniques aux échanges.

Les objectifs de la Normalisation concernent surtout:

l'interchangeabilité des produits les interfaces entre produits différents l'optimisation des variétés l'optimisation des paliers techniques la sécurité les méthodes de certification des produits la formulation de certaines règles de l'art la terminologie pour les techniques qui donnent lieu à normalisation

NormesNormes

D'après ISO, Les normes sont des accords documentés contenant des spécifications techniques ou autres critères précis destinés à être utilisés systématiquement en tant que règles, lignes directrices ou définitions de caractéristiques pour assurer que des matériaux, produits, processus et services sont aptes à leur emploi.

D'après la Commission Électrotechnique Internationale "CEI", une norme est un document, établi par consensus et approuvé par un organisme reconnu, qui fournit, pour des usages communs et répétés, des règles, des lignes directrices ou des caractéristiques, pour des activités ou leurs résultats, garantissant un niveau d'ordre optimal dans un contexte donné.

D'après la loi algérienne 1989, une norme est une spécification technique ou un autre document accessible au public, établi avec la coopération et le consensus ou l'approbation générale de toutes les parties intéressées, fondé sur les résultats conjugués de la science, de la technologie et de l'expérience, visant à l'avantage optimal de la communauté dans son ensemble et approuvé par une autorité reconnue.

La spécification technique est un document définissant les caractéristiques requises d'un produit tels que les niveaux de qualité ou de performance, la sécurité, les dimensions, l'essai et les méthodes d'essai, l'emballage, le marquage ou l'étiquetage.

Les normes algériennes portent notamment sur:

Les normes algériennes portent notamment sur: les unités de mesures, la forme, la composition, les dimensions,

les unités de mesures, la forme, la composition, les dimensions, les propriétés physiques et chimiques et la qualité des produits, la terminologie, la représentation symbolique, les méthodes de calcul, d'essais, d'échantillonnage et de mesure, la sécurité, la santé et la protection de la vie, l'étiquetage ainsi que le mode d'emploi des produits.

L'homologation des normes algériennes est prononcée par arrêté du ministre chargé de la normalisation, sur proposition de l'organisme chargé de la normalisation (l'INAPI anciennement et IANOR actuellement). L'enregistrement des normes algériennes est prononcé par décision de l'organisme de normalisation, après avis du comité technique concerné.

Les organes de normalisation:

Le ministre chargé de la normalisation est assisté par:

le comité d'orientation et de coordination des travaux de normalisation

l'organisme chargé de la normalisation

les comités techniques.

Établissement des normes

La procédure classique généralement retenue par l'organisme chargé de la normalisation est l'élaboration de normes au sein d'un comité technique rassemblant un groupe de spécialistes et d'experts.

rassemblan t un groupe de spécia listes et d'experts. Les différentes phases des travaux sont: définition

Les différentes phases des travaux sont:

définition des objectifs et fixation des priorités,

rassemblement de la documentation et exploitation,

élaboration d'un avant-projet qui sera soumis à discussion,

modification (correction) de l'avant-projet,

formulation sous forme de projet de norme,

soumission du projet à enquête administrative et publique,

étude et éventuellement modification tenant compte des remarques de l'enquête,

formulation finale,

homologation sous forme de norme à caractère obligatoire ou facultatif ou sous forme de recommandation, publication et diffusion du document. (normes homologuées et normes enregistrées)

Certification de conformité

D'après la loi algérienne, la certification de conformité est l'action ayant pour objet de certifier au moyen d'un certificat de conformité et/ou d'une marque de conformité, qu'un produit est conforme à des normes ou à des spécifications techniques telles que définies dans la loi.

Le verbe certifier signifie "déclarer comme certain". Il doit être compris dans un sens relatif. En réalité, la certification apporte une certaine probabilité que le produit soit satisfaisant. Une probabilité de défaillance de l'ordre de 5% est souvent citée. Une probabilité plus faible est assurée pour beaucoup de produits dont la défaillance serait grave, au point de vue sécurité, ou au point de vue des conséquences économiques.

Le mot produit signifie: tout matériau, substance, composant, équipement, système, procédure, fonction ou méthode.

La certification est faite par une tierce personne indépendante à la fois du fournisseur et du client

Certification de conformité aux normes algériennes

La conformité d'un produit aux normes algériennes est certifiée par une ou plusieurs marques nationales de conformité et/ou un certificat de conformité à ces normes.

Les marques nationales de conformité aux normes algériennes sont déposées auprès de l'autorité administrative compétente conformément aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux marques.

Les procédures de certification et les caractéristiques des marques nationales de conformité aux normes algériennes sont fixées par voie réglementaire.

Qualité :

ISO 8402 - 1994

Ensemble des caractéristiques d ’une entité qui lui confèrent l ’aptitude à satisfaire des

besoins exprimés et implicites.

à satisfaire des besoins exprimés et implicites. ( ISO 9000 -2000 ) Aptitude d ’un ensemble

( ISO 9000 -2000 ) Aptitude d ’un ensemble de caractéristiques d ’un produit , d ’un système ou d ’un processus à satisfaire les exigences des clients et des autres parties intéressées.

Assurance de la Qualité ( ISO 8402 - 1994 )

Ensemble des activités préétablies et systématiques mises en œuvre dans le cadre du système qualité et démontrées en tant que de besoin, pour donner la confiance appropriée en ce qu’une entité satisfera aux exigences pour la qualité.

Système Qualité : ( ISO 8402 - 1994 )

Ensemble de l ’organisation, des procédures, des processus et des moyens nécessaires pour mettre en œuvre le management de la qualité.

Normalisation internationale Les normes internationales contribuent à accroître la fiabilité et l'efficacité des
Normalisation internationale
Les normes internationales contribuent à accroître la fiabilité et l'efficacité des biens et services
que nous utilisons.
L'existence de normes non harmonisées pour des technologies semblables, dans des pays
différents, peut contribuer à ce que l'on appelle des "obstacles techniques au commerce".
La normalisation internationale commença dans le domaine électrotechnique avec la création, en
1906, de la Commission Électrotechnique Internationale (CEI). Les premiers travaux fondamentaux
dans d'autres domaines furent entrepris par la fédération internationale des associations nationales
de normalisation (ISA), créée en 1926. Au sein de l'ISA, l'accent portait de façon prépondérante sur
l'ingénierie mécanique.
Les activités de l''ISA cessèrent en 1942 en raison de la seconde guerre mondiale. A la suite d'une
réunion tenue à Londres en 1946, les délégués de 25 pays décidèrent de créer une nouvelle
organisation internationale "dont l'objet serait de faciliter la coordination et l'unification
internationales des normes industrielles". La nouvelle organisation, "ISO", entra officiellement en
fonction le 23 février 1947.
normes industrielles". La nouvelle organisation, "ISO", entra officiellement en fonction le 23 février 1947.
ISO – CEI - UIT Au niveau international, le processus de normalisation volontaire est essentiellement
ISO – CEI - UIT
Au niveau international, le processus de normalisation volontaire est essentiellement géré et coordonné sous
les auspices de la Commission Électrotechnique Internationale (CEI), de l'Organisation Internationale de
Normalisation (ISO) et de l'Union Internationale des Télécommunications (UIT).
Pour des raisons historiques et pratiques, les travaux de normalisation internationale sont répartis en trois
grandes catégories: les technologies des télécommunications et de radiodiffusion sont traitées par l'UIT; les
technologies électriques et électroniques relèvent de la CEI et tous les autres secteurs technologiques sont
couverts par l'ISO. En ce qui concerne les technologies de l'information, qui recouvrent d'importants secteurs
d'intérêt propres à chacune des organisations concernées, l'ISO et la CEI ont créé un comité technique mixte
(JTC 1). D'autre part, des procédures de travail communes et coordonnées ont été établies entre le JTC 1 et le
secteur de normalisation des télécommunications de l'UIT (UIT-TS).
Les trois organisations poursuivent des éléments de mission communs destinés à promouvoir le
développement de la normalisation consensuelle volontaire sur les marchés mondiaux aux fins, notamment, de
renforcer:
• La qualité et la fiabilité des produits à des coûts raisonnables,
• La sécurité de l'utilisateur, la protection de l'environnement et la diminution des déchets,
• La compatibilité et l'inter-opérabilité des biens et des services,
• La simplification en vue d'une capacité d'utilisation accrue,
• L'optimisation du nombre de modèles et l'extension de la production en séries,
• L'efficacité en matière de distribution et la facilité de la maintenance,
• La réduction des coûts pour les utilisateurs.
Réagissez aux plans d'actions des TC de l'ISO © ISO | Texte seulement | English
Réagissez aux plans d'actions des TC de l'ISO © ISO | Texte seulement | English

Réagissez aux plans d'actions des TC de l'ISO

Réagissez aux plans d'actions des TC de l'ISO © ISO | Texte seulement | English lien
Réagissez aux plans d'actions des TC de l'ISO © ISO | Texte seulement | English lien
Réagissez aux plans d'actions des TC de l'ISO © ISO | Texte seulement | English lien
Réagissez aux plans d'actions des TC de l'ISO © ISO | Texte seulement | English lien
Réagissez aux plans d'actions des TC de l'ISO © ISO | Texte seulement | English lien
Réagissez aux plans d'actions des TC de l'ISO © ISO | Texte seulement | English lien
Réagissez aux plans d'actions des TC de l'ISO © ISO | Texte seulement | English lien
Réagissez aux plans d'actions des TC de l'ISO © ISO | Texte seulement | English lien
Réagissez aux plans d'actions des TC de l'ISO © ISO | Texte seulement | English lien
Réagissez aux plans d'actions des TC de l'ISO © ISO | Texte seulement | English lien
Réagissez aux plans d'actions des TC de l'ISO © ISO | Texte seulement | English lien
Réagissez aux plans d'actions des TC de l'ISO © ISO | Texte seulement | English lien
Réagissez aux plans d'actions des TC de l'ISO © ISO | Texte seulement | English lien

© ISO | Texte seulement

| English

lien

| Plan du site

Anglais Plan du site Page d'accueil Contact ISO Tous droits réservés. Le matériel publié sur

Anglais Plan du site

Page d'accueil

Contact ISO

Tous droits réservés. Le matériel publié sur ISO Online est sujet aux mêmes conditions en matière de droits d’auteur que les publications de l’ISO et son emploi est conditionné par l’acceptation, par l’utilisateur, des conditions de l’ISO en matière de droits d’auteur régissant les publications de l’ISO, telles qu’énoncées ci-dessous. Toute utilisation du matériel concerné, y compris sa reproduction intégrale ou partielle vers un autre site Internet, requiert l’autorisation écrite de l’ISO. Toutes les publications de l’ISO sont protégées par le droit d’auteur. Par conséquent, sauf prescription différente, aucune partie d’une publication de l’ISO ne peut être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l’accord écrit de l’éditeur. Toute demande à cet effet doit être adressée à:

Responsable de droit d'auteur 1, rue de Varembé Case postale 56 CH-1211 Genève 20

Fax

E-mail copyright@iso.ch

+ 41 22 749 09 47

d'auteur 1, rue de Varembé Case postale 56 CH-1211 Genève 20 Fax E-mail copyright@iso.ch + 41
CASCO - Comité pour l'évaluation de la conformité COPOLCO - Comité pour la politique en

CASCO - Comité pour l'évaluation de la conformité COPOLCO - Comité pour la politique en matière de consommation DEVCO - Comité pour les questions relatives aux pays en développement REMCO - Comité pour les matériaux de référence

- Comité pour les questions re latives aux pays en développement REMCO - Comité pour les
L'ISO est composée de membres qui sont répartis en trois catégories : •Comités membres Un
L'ISO est composée de membres qui sont répartis en trois catégories : •Comités membres Un
L'ISO est composée de membres qui sont répartis en trois catégories :
•Comités membres
Un comité membre de l'ISO est l'organisme national " le plus représentatif de la normalisation dans son pays ". Un seul
organisme par pays peut être admis en qualité de membre de l'ISO. Les comités membres sont habilités à participer avec plein
droit de vote à tout comité technique et à tout comité de politique générale de l'ISO.
•Membres correspondants
Un membre correspondant est en général une organisation dans un pays qui n'a pas encore entièrement développé son
activité nationale en matière de normalisation. Les membres correspondants ne prennent pas une part active aux travaux
techniques et d'élaboration de politiques mais ont le droit d'être tenus pleinement informés des travaux qui présentent pour eux
un intérêt.
•Membres abonnés
La catégorie de membre abonné a été créée pour des pays à économie très limitée. Ces membres abonnés paient une
cotisation réduite qui leur permet néanmoins de rester en contact avec la normalisation internationale.
•Membre ISO dans votre pays
Algérie (IANOR)
Adresse: Institut algérien de normalisation
5 et 7 rue Abou Hamou Moussa (ex-rue Daguerre)
B.P. 104 R.P DZ-Alger
Téléphone:+213 21 64 20 75 - Téléfax:+213 21 64 17 61
Télex:55 331 inapi dz - E-mail:ianor@wissal.dz

Introduction à l'ISO

Introduction à l'ISO
Introduction à l'ISO • Qu'est-ce qu'une norme ? • Qu'est-ce que l'ISO ? • Pourquoi la

Qu'est-ce qu'une norme ?

Qu'est-ce que l'ISO ? Pourquoi la normalisation internationale est-elle

nécessaire?

Les réalisations de l'ISO

Qui sont les membres de l'ISO ?

Qui fait le travail ?

Quels sont les domaines traités ?

Comment élabore-t-on une norme ISO ?

Comment les travaux de l'ISO sont-ils financés ?

Les partenaires

Où peut-on s'informer ?

Services-conseil et services de formation

Historique

? • Services-conseil et services de formation • H i s t o r i q

Le siege de l'ISO à Genève, Suisse

Voyage initiatique et démystificateur – dans ISO 9000 et ISO 14000 Etapes du voyage •Itinéraire
Voyage initiatique et démystificateur – dans ISO 9000 et ISO 14000
Etapes du voyage
•Itinéraire commun ISO 9000 et ISO 14000
•Au commencement
•Normes génériques de systèmes de management
•ISO 9000 et ISO 14000 en clair
•L'hydre à trois têtes: certification, enregistrement et accréditation
•Il n'y a pas de "certificat ISO"
•La publicité pour votre certification
•Ne malmenez pas notre logo
•Itinéraire ISO 9000
•ISO 9000 pour responsables affairés
•Origines et auteurs d’ISO 9000
•ISO 9000 "un-deux-trois"
•Tirez le meilleur parti de la famille ISO 9000
•ISO 9000 et les petites entreprises
•Normes et publications ISO 9000
•Itinéraire ISO 14000
•L'ISO et l'environnement
•Origines et auteurs d’ISO 14000
•Faites connaissance avec la famille ISO 14000!
•ISO 14000 et systèmes de management environnemental pour responsables affairés
•ISO 14000 – des atouts pour l’entreprise
•Normes et publications ISO 14000
•Les bonnes choses n'ont pas vraiment une fin
des atouts pour l’entreprise •Normes et publications ISO 14000 •Les bonnes choses n'ont pas vraiment une

L’hydre à trois têtes: certification, enregistrement, accréditation

trois têtes: certification, enregistrement, accréditation • L’évaluation d’un système qualité par rapport

L’évaluation d’un système qualité par rapport aux exigences de l’une ou l’autre des normes de la série ISO 9000 et, par la suite, la remise d’un certificat confirmant sa conformité à ses exigences est diversement désignée par certification ou enregistrement, selon les pays. En fait, ces deux termes sont utilisés dans un contexte d’évaluation de la conformité plus large que celui de la série ISO 9000 et, selon leur définition normalisée, ils ne sont pas synonymes. De même, les organismes qui délivrent des certificats ISO 9000 – "organismes de certification" – deviennent, dans certains pays, "organismes d’enregistrement" ou registraires", des appellations différentes mais qui désignent le même type d’organisme.

L’accréditation est une autre expression qui, dans le contexte ISO 9000 ou ISO 14000 est parfois utilisée–àtort–comme synonyme de "certification" ou d’"enregistrement".

L’"accréditation" est la procédure par laquelle un organisme faisant autorité reconnaît formellement qu’un organisme ou individu est compétent pour effectuer des tâches spécifiques. Dans le contexte ISO 9000 ou ISO 14000, l’accréditation se rapporte aux travaux d’organismes nationaux d’accréditation mis en place dans un certain nombre de pays afin d’exercer un certain contrôle sur les activités d’organismes de certification de systèmes de management de la qualité ou de management environnemental. Un organisme d’accréditation accréditera – ou, plus simplement, approuvera – un organisme de certification pour sa compétence en matière de certification de systèmes de management de la qualité selon ISO 9000, ou de systèmes de management environnemental selon ISO 14000 dans des secteurs d’activités spécifiés.

la "certification ISO 9000" signifie une certification selon ISO 9001, ISO 9002 ou ISO 9003. D’une manière générale, l’expression générique "certification ISO 9000" convient mieux que des solutions maladroites et, peut-être, déroutantes

• En ce qui concerne la famille ISO 14000, il n’existe actuellement qu’une norme – ISO 14001 – prévue comme modèle pour la certification de systèmes de management environnemental. On utilisera l’expression "Certification ISO 14000" pour la cohérence avec "certification ISO 9000".

L’audit et la certification selon ISO 9000 et ISO 14000 sont assurés par des organismes de certification indépendants, sous leur propre responsabilité.

ISOISO 90009000 pourpour responsablesresponsables affairaffairééss Bienvenue à l’itinéraire ISO 9000 de notre
ISOISO 90009000 pourpour responsablesresponsables affairaffairééss
Bienvenue à l’itinéraire ISO 9000 de notre Voyage initiatique et démystificateur!
-Qu'est-ce qu'ISO 9000?
- Pourquoi mon organisation devrait-elle mettre en oeuvre ISO 9000?
- Comment fonctionnent les normes de la famille ISO 9000?
• Les normes de la famille ISO 9000 sont le fruit d’un consensus international sur les bonnes pratiques
de management. Leur objectif est d'assurer qu'une organisation peut régulièrement fournir des
produits ou services qui répondent aux exigences de la clientèle en matière de qualité.
• La réponse est qu'ISO 9000 établit à quelles exigences votre système qualité doit répondre, mais ne
stipule pas comment y répondre dans votre organisation, ce qui crée une grande latitude et une
souplesse pour la mise en oeuvre dans divers secteurs et cultures d'entreprises
cultures nationales.
et dans différentes
• Ainsi, la famille ISO 9000 comprend des normes qui donnent aux organisations des orientations et
des exigences sur ce qui constitue un système efficace de management de la qualité. ISO 9004-1 (ainsi
que les autres parties d'ISO 9004) donne des lignes directrices sur les éléments du management de la
qualité et du système qualité.
• La famille comprend également des modèles permettant d'auditer ce système afin de donner à
l'organisation et à ses clients une assurance qu'il fonctionne efficacement. Les trois modèles
d'assurance de la qualité sont ISO 9001, ISO 9002 et ISO 9003.
EtEt sisi monmon organisatiorganisatioonn ddéécidecide dede mettremettre enen oeuvreoeuvre ISOISO 9000?9000?
Elle devrait procéder elle-même à un audit de son système qualité fondé sur ISO 9000 afin de vérifier
qu'elle gère efficacement ses processus ou, pour le dire autrement, qu'elle maîtrise rigoureusement ses
activités.
De plus, l'organisation peut inviter ses clients à auditer le système qualité afin de leur donner
confiance dans son aptitude à livrer des produits ou services qui répondent à leurs exigences.
Enfin, l'organisation peut solliciter les services d'un organisme indépendant de certification de
systèmes qualité afin d'obtenir un certificat de conformité à ISO 9000. Cette option a gagné toute la
faveur des entreprises en raison de la crédibilité dont jouit une évaluation indépendante.

ISOISO 90009000 "un"un--deuxdeux--trois"trois"

"un "un - - deux deux - - trois" trois" • ISO 9001 établit les exigences

ISO 9001 établit les exigences relatives à une organisation dont les activités vont de la conception et du développement à la production, à l'installation et aux prestations associées;

ISO 9002 est la norme appropriée pour une organisation qui ne s'occupe pas de la conception et du développement; elle ne contient pas les exigences relatives à la maîtrise de la conception d'ISO 9001, les autres exigences étant identiques;

ISO 9003 est la norme qui correspond aux besoins d'une organisation dont les processus d'activité ne portent pas sur la maîtrise de la conception, la maîtrise des processus, les achats ou les prestations associées, et qui a fondamentalement recours aux contrôles et aux essais pour assurer que les produits et les services finaux satisfont aux exigences spécifiées.

Aussi, c’est à l'organisation de choisir ISO 9001, ISO 9002 ou ISO 9003 pour faire certifier son système qualité, en fonction des processus d'activité couverts par son système qualité. Il n'y a pas de différence de nature hiérarchique entre les trois normes.

LL’’ISOISO etet l'l'envenvironnementironnement • D'une part, l'ISO offre un vaste éventail de
LL’’ISOISO etet l'l'envenvironnementironnement
• D'une part, l'ISO offre un vaste éventail de méthodes normalisées
d'échantillonnage, d'essai et d'analyse permettant de traiter d’enjeux
spécifiques liés à l’environnement. L’ISO a élaboré plus de 350 Normes
internationales (sur un total de plus de 11 400) pour la maîtrise
d'aspects comme la qualité de l'air, de l'eau et du sol.
• D'autre part, l'ISO adopte une approche stratégique en élaborant des
normes relatives à des systèmes de management environnemental
susceptibles d’être appliqués dans toute organisation, du secteur public
ou privé (entreprises, administrations, services publics).
• l'ISO/TC 207, Management environnemental, a été créé par l'ISO en
1993.
• Les premières normes élaborées par le TC 207 ont paru en 1996. On
désigne par "famille ISO 14000" l’ensemble des documents produits
par le comité.
ISO 14000 est le fruit de l'engagement de l'ISO à appuyer l'objectif du
"développement durable", examiné lors de la Conférence des Nations Unies
sur l'Environnement et le Développement à Rio de Janeiro en 1992.
Cette création a été précédée par d’intenses consultations dans le cadre du
Groupe consultatif stratégique ISO/CEI sur l'environnement (SAGE),
établi en 1991, où 20 pays, 11 organisations internationales et plus de
100 experts de l'environnement ont contribué à définir les exigences
fondamentales d'une nouvelle approche de normes relatives à
l'environnement.

ISO 14000 et systèmes de management environnemental pour responsables affairés

de management envi ronnemental pour responsables affairés La famille ISO 14000 traite de divers aspects du

La famille ISO 14000 traite de divers aspects du management environnemental. Les deux premières normes, ISO 14004 et ISO 14001, publiées respectivement en septembre et en octobre 1996, portent sur les systèmes de management environnemental (SME).

Qu'estQu'est--cece qu'unqu'un SMESME ISOISO 14000?14000?

Un SME fondé sur les normes ISO 14000 est un outil de gestion qui permet à une organisation de toute taille et type de maîtriser l'impact de ses activités, produits ou services sur l'environnement.

Comment cela fonctionne-t-il?

Les normes ne fixent aucun niveau de performance environnementale. Outre ISO 14000, l'ISO dispose d'un important portefeuille de normes qui se rapportent spécifiquement, par exemple, à la pollution de l'air, de l'eau ou du sol. Des organisations très diverses, quel que soit leur niveau actuel de maturité environnementale, peuvent appliquer ces normes. Cependant, il est indispensable qu’elles s’engagent à se conformer aux lois et règlements relatifs à l’environnement, ainsi qu'à l'amélioration continue, le système de management environnemental fournissant le cadre approprié.

Que trouve-t-on dans les normes SME?

ISO 14004 donne des lignes directrices relatives aux éléments d'un système de management environnemental et à sa mise en oeuvre et en examine les enjeux principaux. ISO 14001 spécifie les exigences pour un tel système. Satisfaire à ces exigences demande des preuves objectives, susceptibles d'être soumises à audit, que le système de management environnemental fonctionne avec efficacité conformément à la norme.

Que se passerait-il si mon entreprise appliquait un SME ISO 14000?

ISO 14001 est un outil qui peut être utilisé au plan interne, pour donner l'assurance à la direction que vous maîtrisez les processus et activités qui ont un impact sur l'environnement. Les collaborateurs de l’entreprise, quant à eux, seront heureux de savoir qu'ils travaillent pour une organisation respectueuse de l'environnement. La norme sert aussi à des fins externes, pour donner une assurance aux parties intéressées, c’est-à-dire aux protagonistes que sont par exemple les clients, la société et les instances réglementaires.

Notre voyage ISO 9000 et ISO 14000 s’achève. Mais cliquez encore si vous croyez que
Notre voyage ISO 9000 et ISO 14000 s’achève. Mais cliquez encore si vous croyez que
Notre voyage ISO 9000 et ISO 14000 s’achève. Mais cliquez encore si vous croyez que
Notre voyage ISO 9000 et ISO 14000 s’achève. Mais cliquez encore si vous croyez que

Notre voyage ISO 9000 et ISO 14000 s’achève. Mais cliquez encore si vous croyez que les bonnes choses n'ont pas vraiment une fin Visitez le site www.iso.ch

Mais cliquez encore si vous croyez que les bonnes choses n'ont pas vraiment une fin Visitez
www.iec.ch A L'INTERIEUR DE LA CEI Informations générales •Qu'est-ce que la CEI? •La mission de
www.iec.ch
www.iec.ch
A L'INTERIEUR DE LA CEI Informations générales •Qu'est-ce que la CEI? •La mission de la
A L'INTERIEUR DE LA CEI
Informations générales
•Qu'est-ce que la CEI?
•La mission de la CEI
•Qu'est-ce qu'une norme internationale?
•Pourquoi les normes internationales sont-elles aussi importantes?
Qu'est-ce que la CEI?
Fondée en 1906, la Commission Électrotechnique Internationale (CEI) est l'organisation mondiale
qui élabore et publie des normes internationales pour tout ce qui a trait à l'électricité, à
l'électronique et aux technologies apparentées. La CEI a été créée pour donner suite à une
résolution passée lors du Congrès International d'Électricité qui s'est tenu à Saint Louis (États-
Unis) en 1904. La Commission groupe plus de 50 pays participants, y compris toutes les grandes
nations commerçantes du monde et un nombre croissant de pays en voie d'industrialisation.
Visitez: www.ieee.org www.iee.org www.cigre.org
du monde et un nombre croissant de pays en voie d'industrialisation. Visitez: www.ieee.org www.iee.org www.cigre.org
Les temps forts de l'histoire de l'UIT 1837 Invention du premie r télégraphe électrique 1865
Les temps forts de l'histoire de l'UIT 1837 Invention du premie r télégraphe électrique 1865
Les temps forts de l'histoire de l'UIT 1837 Invention du premie r télégraphe électrique 1865

Les temps forts de l'histoire de l'UIT

1837

Invention du premier télégraphe électrique

1865

Paris, 17 Mai. Fondation de l'Union télégraphique internationale par vingt États qui

signent la première Convention. Premier Règlement télégraphique.

1869

Publication du Journal télégraphique.

1876

Alexander Graham Bell fait breveter son invention du téléphone.

1885

Berlin - Conférence télégraphique. Premières dispositions relatives au service

téléphonique international

1895 Premier signaux émis par faisceaux hertziens

…………

1993

Helsinki - Première Conférence mondiale de normalisation des télécommunications Genève - Première Conférence et Assemblée mondiales des radiocommunications

1994

Kyoto - Conférence de plénipotentiaires

1995

130e anniversaire de l'UIT

1998

Minneapolis - Conférence de plénipotentiaires

voir:

www.itu.int

1998 Minneapolis - Conférenc e de plénipotentiaires voir: www.itu.int
Invention Produit - protection de la PI – Production Normalisation Conformité aux Normes – Qualité/Fiabilité
Invention Produit - protection de la PI – Production Normalisation Conformité aux Normes – Qualité/Fiabilité

Invention Produit - protection de la PI – Production Normalisation Conformité aux Normes – Qualité/Fiabilité – Certification Innovation – Produit Environnement