Vous êtes sur la page 1sur 2

Face au vieillissement de sa population, la Chine va reculer l’âge du départ à la retraite

Le Monde.fr | 10.03.2015 à 13h13 • Mis à jour le 10.03.2015 à 13h30 | Par Harold Thibault (Shanghaï, correspondance)

Abonnez-vous à partir de 1 Réagir Classer

Partager facebook twitter google + linkedin pinterest

jeune-chinois-pourrait_b0a907885c9d404c1eb8d7febde72efd.jpg Confrontée au vieillissement de sa population, la Chine

Confrontée au vieillissement de sa population, la Chine devra reculer l’âge du départ à la retraite de ses citoyens. Alors que le pays le plus peuplé de la planète compte aujourd’hui 3 actifs pour 1 retraité, le ratio tombera à seulement 1,3 actif par sénior à l’horizon 2050, selon des prévisions publiées, mardi 10 mars, par le ministre des ressources humaines et de la sécurité sociale chinois, Yin Weimin.

En marge de la session annuelle de l’Assemblée nationale populaire, la chambre d’enregistrement du Parti communiste, M. Yin a expliqué que la Chine devra se résoudre à retarder progressivement l’heure de la retraite. Reconnaissant que le sujet ne fait pas encore consensus au sein de l’opinion, le ministre a pris soin de préciser qu’un plan détaillé sera présenté d’ici à 2017 et que le changement sera graduel, sur cinq ans. Un scénario consisterait

décaler ce départ de seulement deux mois la première année, puis de quatre mois la suivante, selon cet officiel.

Le départ à la retraite est aujourd’hui fixé à 60 ans pour les hommes, 55 ans pour les femmes fonctionnaires, et 50 ans pour les travailleuses à l’usine. Ces âges avaient été établis aux débuts de la République populaire. Il est aujourd’hui fréquent que de jeunes retraités gardent une activité informelle, les versements de pension demeurant très limités. Un grand nombre de Chinois âgés doit également s’en remettre à la piété filiale, le soutien des enfants servant de complément face à des versements étatiques qui n’ont pas suivi l’évolution rapide du coût de la vie.

« Phénomène 4-2-1 »

L’espérance de vie des Chinois est désormais de 75 ans, grâce à trois décennies de croissance économique rapide mais également au système de santé basique mis en place par l’Etat-parti.

A ces facteurs s’ajoute l’impact considérable de la politique de l’enfant unique, imposée au

tournant des années 1980. Elle crée pour la dernière génération la charge future décrite comme « phénomène 4-2-1 » : dans une famille, le jeune pourrait avoir à payer pour ses deux parents ainsi que ses quatre grands-parents, s’ils demeurent en vie. Le nombre d’actifs chinois a

commencé à baisser en 2012.

Parmi le train de réformes annoncées en novembre 2013, un an après l’arrivée à la tête du Parti communiste de Xi Jinping, Pékin a élargi les exceptions à cette politique critiquée – notamment

pour la violence des avortements imposés par la force par les agents du planning familial – sans

la supprimer complètement. Il suffit désormais qu’un seul membre d’un couple soit lui-même

enfant unique pour qu’il soit autorisé à avoir deux enfants, alors que les deux devaient l’être

auparavant. Les ruraux dont le premier enfant est une fille et les minorités ethniques bénéficiaient déjà de dérogations.

Yin Weimin a, par ailleurs, fait savoir que l’Etat entend moderniser la gestion de la caisse de retraite chinoise. « Les futurs investissements du fonds seront diversifiés afin d’éviter de placer tous nos œuf dans le même panier. Ces investissements iront dans des placements bancaires, des obligations d’Etat, des projets porteurs, entre autres », a détaillé le ministre, selon l’agence officielle, Chine Nouvelle.

Il a précisé, mardi 10 avril, que ce fonds reste actuellement excédentaire, à 2 300 milliards de

yuans (340 milliards d’euros) de revenus pour 2 000 milliards versés annuellement. Mais d’ici quelques années, les Chinois de plus de 60 ans représenteront jusqu’à 39 % de la population, à

comparer à 15 % aujourd’hui, selon ses chiffres.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/03/10/face-au-viellissement-

de-sa-population-la-chine-veut-reculer-l-age-du-depart-a-la-

retraite_4590734_3234.html#2W3S7TbLMhEHRJ7a.99