Vous êtes sur la page 1sur 24
EXCLUSIF LE TRIPLE MESBAH DÉMENTI DE «C'était un excès de vitesse et non une conduite
EXCLUSIF
LE TRIPLE
MESBAH
DÉMENTI DE
«C'était un excès de vitesse et non une conduite en état d'ivresse»
«Si j’avais forcé un barrage de police, je serais en prison»
«La Sampdoria ne m'a jamais parlé de résiliation»
www.competition.dz VENDREDI 5 FEVRIER 2016 20 DA France 2 € N° 4539 ISSN 1111
Ça passe ou
ça casse
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
16h
15h
IL VA Y AVOIR DU FOOT Doukha, Boulaouidet, Rial : les 3 changements de Bijotat
IL VA Y AVOIR
DU FOOT
Doukha, Boulaouidet, Rial :
les 3 changements de Bijotat
Mebarki :
«Je marquerai
mon 1 er but »
Derrag :
«On va
récupérer
les points
du NAHD
face à la JSK»
ZITI
APTE
Abid Charef pressenti
Hannachi :
«Pourvu qu'il
soit juste»

Aouedj : «On doit jouer

l'attaque à outrance»

USMA-MCO J-1

USMA-MCO J-1 Andria : «Comme d'hab', on vise les 3 points» Meftah de nouveau forfait

Andria :

«Comme d'hab', on vise les 3 points»

Meftah de nouveau forfait

NAHD-USMH J-1

Ils sont prêts !

Bouzidi prépare une révolution Charef ne changera rien !

www.competition.dz Vendredi 5 février 2016 2 LIGUE 1 MOBILIS 19 e JOURNÉE NEKKACHE AOUDOU YAHIA
www.competition.dz
Vendredi 5 février 2016
2
LIGUE 1 MOBILIS 19 e JOURNÉE
NEKKACHE
AOUDOU
YAHIA CHERIF
BOUAZZA
15h
DRAOUI
NGOMO
CHEBIRA
BELAÏLI
CHERFAOUI
KHELILI
ASSELAH

Le CRB n'a qu'un seul objectif,

«surprendre la JSK»

Le Chabab disputera cet après-midi, un match décisif pour le reste de la saison. Une défaite anéantira les chances de l'équipe de concurrencer l'USMA pour la première place.

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

L'équipe belouizdadie en est bien consciente. C'est ce qui fait monter la pression au sein de l'équipe et même ses supporters, puisque cette ren- contre pèsera beaucoup sur le reste du parcours. C'est pour cette raison que le CRB est déterminé à jouer toutes ses chances face à la JSK. Les Belouizdadis se déplacent avec une seule et unique idée à Tizi-Ouzou, celle de sur- prendre les Canaris chez eux et rester le plus près possible du leader, qui pourrait même fêter le titre de champion si le CRB enregistrerait un mau- vais résultat de plus. Ce sera

donc un match très serré et sans doute très disputé où Nekache et ses coéquipiers auront également l'oreille ten- due sur la rencontre à Oran où se jouera l'autre sommet de cette 19e journée de la Ligue 1 Mobilis, à savoir MCO-USMA.

Gagner et espérer que l'USMA perde En plus des motivations financières de la direction, le CRB jouera cet après- midi à Tizi-Ouzou avec la seule intention de s'éloigner le plus possible de ses concurrents directs pour la

seconde place et surtout avec le grand espoir que l'USMA perde contre le MCO. On parle beaucoup de ce scénario au sein du groupe mais aussi entre supporters qui sont très

optimistes pour que cela se

produise.

S. B.

Malek aux joueurs : «Vous aurez une très belle surprise en cas de victoire»

Après s'être réuni avec eux au milieu de la semaine, le président du CRB, Réda Malek, a réitéré à ses joueurs en cette fin de semaine son intention de leur faire une belle surprise en cas de victoire contre la JSK. C'est ce que nous avons appris hier d'une source proche de

l'effectif du Chabab. Selon la même source, le premier responsable du club serait prêt à verser une prime de 20 millions de centimes si ses joueurs parviennent à s'adjuger les trois points. La prime devrait également être très encourageante en cas de match nul.

Onze de départ

Michel pourrait faire des changements

Contrairement à tout ce qui a été dit et annoncé ça et là à propos du onze de départ qu'il alignera contre la JSK, Alain Michel devrait, finalement, effectuer quelques change- ments. Jusqu'en fin de journée d'hier, Alain Michel n'avait tou- jours pas son onze de départ en tête. Le coach du Chabab était très hésitant par rapport à cela puisqu'il craignait que ça fonc- tionnerait mal et de passer à côté comme ça été le cas contre le NAHD. Selon nos informa- tions, il compterait même effec- tuer quelques changements. Cela ne devrait concerner que la ligne offensive de l'équipe. Il devrait donc sauter Derrag et Bougueroua et mettre à leur place Yahia Cherif et Aoudou. Pour les autres lignes, c'est les mêmes éléments qui seront reconduits. Dans les bois, ce sera donc Asselah. La charnière centrale sera composée de Cherfaoui et Khelili épaulés sur les flancs gauche et droit res- pectivement par Belaïli et Chebira. Au milieu de terrain, il y aura Draoui et Ngomo en récu- pération et Feham en meneur de jeu. Nekache, quant à lui, aura le rôle de déstabiliser la défen- se de la JSK. Il jouera en point de l'attaque. S. B.

DERRAG : «Nous sommes tenus de faire un bon résultat»

Dans cet entretien, qu'il nous a accordé récemment, l'attaquant Mohamed Derrag affirme que son équipe jouera contre la JSK pour faire un bon résultat.

Comment se présente pour vous ce match contre la JSK ?

Ce sera un match difficile, vu notre clas- sement actuellement mais aussi en raison de la victoire que nous avons ratée lors de la précédente journée contre le NAHD. Contre la JSK, nous sommes tenus de faire mieux et revenir avec un bon résultat.

Êtes-vous sous pression avant ce rendez-vous ?

Il n'y a de pas de pression particulière pour ce match. La seule pression que nous aurons est de bien jouer pour avoir un bon résultat afin de garder cette seconde place. Comme vous le savez, après notre match nul contre le NAHD, plusieurs équipes se sont rapprochées de nous. Donc, le classement que nous occupons actuellement sera très disputé prochaine- ment, et pour nous, nous devons tout faire pour bien le préserver.

Pensez-vous au reste de la saison ?

A vrai dire, nous sommes confiants, nous savons de quoi nous sommes

dire, nous sommes confiants, nous savons de quoi nous sommes capables, nous sommes des compétiteurs. Donc,

capables, nous sommes des compétiteurs. Donc, nous ne sommes pas très inquiets pour cela. Nous gérons nos rencontres une par une afin de ne pas user notre mental.

On parle actuellement de problème au sein de l'équipe. Qu'en est-il au juste ?

Il n'y a absolument rien de grave.

L'ambiance est plutôt bonne, mais comme toutes les autres équipes, on peut ne pas avoir un rythme parfait. Donc c'est nor- mal qu'il y est parfois des hauts et bas. En tout cas, ça se passe très bien pour nous.

A l'issue du dernier match, Alain Michel n'a pas caché sa déception envers certains joueurs qu'il a même accusés de choisir leurs matchs. Qu'en pensez-vous ?

A mon avis, c'est normal qu'il soit en

colère. Rater une victoire à la dernière

minute fait mal. Pour ce qui est du rende- ment des joueurs, il est le mieux placé pour donner plus de précision. Me concernant, j'avoue que je me donne à fond et j'essaie toujours d'être très ren- table pour l'équipe. On a certainement commis des erreurs contre le NAHD d'ordre collectives. On espère ne pas les refaire contre la JSK.

Quel effet cela vous fait de retrouver la JSK ?

Cela me fait toujours un grand plaisir de jouer à Tizi-Ouzou où j'ai connu le haut niveau à la JSK avec qui j'ai participé à plusieurs compétitions africaines. Ce match sera donc une occasion pour moi de me remémorer tous les bons moments que j'ai passés avec ce club. En résumé, je suis content de retrouver la JSK et son public que j'aime et que je respecte beau- coup.

Cette 19e journée devrait être une

occasion pour vous de vous rapprocher du leader. Qu'en pensez- vous ?

Oui, en effet puisque l'USMA jouera à l'extérieur, mais il ne faut pas oublier que notre tâche ne sera pas facile contre la JSK qui jouera à fond contre nous après sa dernière défaite. Beaucoup de paramètre doivent être pris en considération, donc nous nous concentrons seulement pour garder cette 2e place, sinon la 3e place, selon ce que la direction nous a fixé

comme objectif en début de saison. S. B.

Ultime

entraînement

hier matin

L'équipe fanion du CRB a effectué son ultime séance d'entraînement avant son déplacement vers Tizi Ouzou hier matin au stade du 20 Août. À cette occasion, le staff technique a mis au programme un travail technico- tactique et également d'autres ateliers, tels que les balles arrêtées.

Michel motive

ses joueurs

L'entraîneur en chef du CRB a profité de la dernière séance d'entraînement d'hier à Alger pour évoquer avec ses joueurs, d'une manière directe le match de cet après- midi contre la JSK. Alain Michel a voulu ainsi motiver son groupe et lui faire comprendre qu'il est nécessaire au CRB de bien se produire à Tizi Ouzou.

Mêmes

convoqués que

face

au NAHD

C'est à la fin de la séance d'entraînement d'hier qu'Alain Michel a annoncé la liste des 18 joueurs convoqués pour le match contre la JSK. Cette liste est la même que celle de la précédente rencontre.

Rebbih non

convoqué

N'étant pas au top de ses moyens physiques, Aboubakar Rebbih n'a pas été convoqué pour le match d'aujourd'hui. Souffrant d'une blessure pendant plusieurs jours, le joueur n'a repris les entraînements que depuis trois jours. Alain Michel a donc jugé prématuré de lui faire appel à un match s'annonçant intense contre la JSK. Rebbih rate ainsi son second match de suite, après celui contre le NAHD.

Mise au vert à l'hôtel Ittourar

Les joueurs du CRB ont quitté Alger hier après midi vers 15h. Ils ne sont arrivés à Tizi Ouzou vers de 18h, avant de prendre leurs quartiers à l'hôtel Ittourar.

www.competition.dz

Vendredi 5 février 2016

19 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

3

5 février 2016 19 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 3 DIAWARA BOULAOUIDET MEBARKI HARROUCHE 15h RAÏAH
DIAWARA BOULAOUIDET MEBARKI HARROUCHE 15h RAÏAH FERAHI Doukha à la place de Boultif, Rial à
DIAWARA
BOULAOUIDET
MEBARKI
HARROUCHE
15h
RAÏAH
FERAHI
Doukha à la place de
Boultif, Rial à la place de
Malo et Boulaouidet à la
place de Rahal :
FERHANI
ZITI
BERCHICHE
RIAL
Les 3
changements
de Bijotat
DOUKHA

Il va y avoir du foot

Le Chabab de Belouizdad n'est pas 2e au classement général pour rien. Les poulains d'Alain Michel ont réalisé un parcours presque parfait. Avec ses quatre attaquants redoutables, le Chabab peut battre n'importe quelle équipe du championnat, ou du moins transpercer toutes les défenses. N'était la fébrilité de sa défense, plus précisément de son axe central, et aussi les nombreux points perdus lors des derbys, les gars de Laâqiba seraient aujourd'hui plus proches du leader, ou mieux, leaders. Alain Michel sait très bien que sa défense est prenable. Pour combler cette faiblesse, il compte sur ses quatre attaquants, tous rapides et endurants pour étouffer l'adversaire dans sa zone, l'empêcher de progresser et d'arriver le moins possible à sa défense. Récupérer le ballon très haut dans la surface adverse est vital pour son équipe. Alain Michel ne veut pas récupérer le ballon très bas, ou chez son gardien. Il ne souhaite pas non plus construire ses actions à partir de sa défense, parce qu'il sait qu'il n'a pas les éléments pour. Le Français connaît les

qualités de son effectif et il a compris que la meilleure façon de gagner des matchs est d'exploiter au mieux ses forces et de faire en sorte à ce que ses faiblesses soient moins sollicitées.

Une vraie bataille tactique Même si ces données nous mènent à penser que le mach se jouera dans les trente derniers mètres de chaque équipe, la vraie bataille aura lieu au milieu du terrain. Plus précisément entre les duos Raïah-Ferrahi de la JSK et Ngomo-Niati du Chabab. Il est important avant de parler de ces duels de signaler que les deux coachs français utilisent presque la même organisation tactique, soit le 4-2-3-1 pour le Chabab et le 4-3-2-1 Pour la JSK. Bijotat a, depuis la phase retour, changé le poste de Rahal. Ce dernier occupe le poste de milieu droit. (il pourrait passer cet après midi au 4-2-3-1 en remplaçant Rahal par Boulaouidet et confier l'animation de jeu à Mebarki et Harrouche, N. D. L. R ). Ferrahi jouera dans l'axe et Raïah en milieu gauche. Dans l'animation offensive, on retrouve le talentueux Mebarki, Boulaouidet

joue en attaquant libre, juste derrière Diawara Banou qui, lui, évolue en pivot (voir le schéma). Alain Michel, lui, joue avec une sentinelle en la personne de Ngomo. L'international Draoui en relieur juste derrière les trois milieux de terrain offensifs alignés sur la même ligne. Pour le match de cet après-midi, tout porte à croire que le Chabab évoluera avec Yahia Cherif sur le côté gauche, Ngomo à droite et Bouazza dans l'axe. Nekkache, lui, sera en pointe. On rappellera que Derrag et Bougueroua ont eu un rendement décevant face au NAHD, ils devraient rester sur le banc.

L'efficacité et l'arbitrage :

les clés du match A la lumière de ces données, on pourra dire que le match sera certainement serré. La JSK est beaucoup plus forte et mieux organisée que lors de la phase aller et le CRB, qui veut rester collé à sa deuxième place qualificative pour la C1 négocie bien ses matchs en déplacement, surtout à Tizi Ouzou. Au-delà de la forme du jour de chaque équipe, de la gestion des

moments forts et des moments faibles de la partie, il y a deux éléments qui peuvent constituer les deux clés principales de cette rencontre au sommet. La première est l'arbitrage. La semaine passée les arbitres, trois au moins, ont faussé les résultats des matches. USMA-JSK, JSS- MCA et USMB-DRBT ont tous été gâchés par les referees. Parce que cela est devenu sujet à débat, on dira que la prestation du trio arbitral aujourd'hui sera décisive. La deuxième clé est l'efficacité. La JSK a perdu 5 points lors des trois derniers matchs à cause de la maladresse de ses attaquants. Diawara et Ziti ont raté des occasions nettes face à l'USMA, Boulaouidet et Mebarki ont fait de même face au MOB à Tizi Ouzou. La même chose peut-être dite du CRB. Les Derrag et compagnie ratent beaucoup de buts, d'où la colère de Michel. Ainsi, pour le match de cet après- midi, on dira que l'attaque qui se montrera plus réaliste, plus efficace et plus concentrée remportera le match parce qu'une chose est sûre : les occasions il y en aura et des deux côtés…

A. M.

Sauf surprise de dernière minute, l'entraîneur en chef des Canaris effectuera trois changements cet après- midi sur son onze type. Avec le retour à la compétition de Doukha, Boultif devrait sauter du onze de départ. C'est l'expérience du portier international des Canaris qui devrait faire la différence dans le choix du premier responsable de la barre technique des Canaris concernant le poste du dernier rempart. Concernant l'absence de Malo qui, faut-il le rappeler, est suspendu pour ce match, Bijotat ne fera pas trop de calculs pour meubler ce vide, Rial retrouvera à l'occasion de cette rencontre son poste au sein de la charnière centrale des Canaris, il composera avec Berchiche l'axe de la défense. En attaque, Boulaouidet qui a raté le match de l'USMA pour cause d'angine sera lui aussi de retour dans le onze de départ. C'est Rahal qui devrait sauter de l'équipe type pour laisser sa place à l'enfant de Constantine. Bijotat qui ne sera pas autorisé de rester sur le banc de touche cet après-midi optera pour le 4-4-2. A.H.

MEBARKI : «Je marquerai mon premier but cet après-midi»

Ayant réalisé trois grands matchs contre respectivement le CSC, le MOB et l'USMA, le joueur oranais de la JSK se dit prêt, et sur tous les plans, pour le match de cet après-midi. " A l'instar des autres joueurs, je suis prêt et sur tous les plans pour la rencontre de cet après- midi, on a bien préparé ce rendez-vous, le staff technique n'a rien laissé au hasard, maintenant, c'est à nous les joueurs de faire la différence sur le terrain et de gagner notre match ", nous dira Billal Mebarki, sur le match en lui-même, l'ancien pensionnaire du MOB estime : " La rencontre sera très difficile pour nous, on respecte beaucoup cette équipe du CRB mais on n'a pas beaucoup de choix, on doit et coûte que coûte battre cette formation du Chabab de

Belouizdad, on ne doit pas oublier qu'on jouera sur notre terrain et devant nos supporters, et puis, on a vraiment besoin des trois points de ce match afin de sortir la tête de l'eau et de respirer un peu avant de penser à autre chose ". Sur un autre plan et depuis qu'il est à la JSK, le natif d'el Bahia n'a pas encore ouvert son compteur but. Il promet :

" Sincèrement, je ne focalise pas trop sur ce sujet, moi je joue toujours pour l'équipe, peu importe celui qui marque, pourvu que mon équipe gagne, et puis, je trouve aussi du plaisir en faisant marquer mes équipiers. Bref, pour le match de cet après-midi, je sens le bon coup, inch Allah je vais marquer mon premier but cet après-midi sous le célèbre maillot Jaune et Vert ".

MEDJKANE : «On n'a pas le choix, on doit battre le CRB»

: «On n'a pas le choix, on doit battre le CRB» Même s'il a perdu sa

Même s'il a perdu sa place lors de cette phase retour du championnat, le défenseur franco-algérien des Canaris continue à travailler avec un grand sérieux, lui qui estime que la victoire est impérative pour son équipe cet après-midi.

Comment avez-vous préparé le match de cet après-midi qui opposera votre équipe au CRB ?

Dans de très bonnes conditions, et puis, mis à part Malo, tous les autres joueurs sont à la disposition de l'entraîneur. Maintenant, on doit faire le nécessaire sur le terrain pour qu'on garde les trois points de cette rencontre à la maison.

Votre mission ne sera pas facile, vous aurez affaire au dauphin du leader…

On ne craint aucune équipe, on jouera sur notre terrain et devant notre public. On doit gagner notre match, ni plus ni moins. On respecte toutes les équipes et on prépare chaque rencontre avec le même sérieux. Le CRB ou une autre équipe, la victoire est impérative pour nous cet après-midi.

Votre entraîneur ne sera pas présent sur le banc cet après-midi. Il suivra la rencontre à partir de la

tribune officielle…

On fera le maximum pour gagner cette rencontre et lui dédier par la suite la victoire. Je ne veux pas revenir en arrière, tout le monde a vu comment on a perdu la semaine passée à Bologhine.

Sur un plan personnel, vous avez perdu votre place de titulaire après la venue de Ferhani…

Comme je vous l'ai dit avant le début du mercato, la venue d'un arrière gauche ne me dérange pas. Je suis un professionnel, je ne crois qu'au travail, je vais continuer à travailler et cravacher très dur tout en restant à la disposition de l'entraîneur.

On vous laisse le soin de conclure…

Tout ce que j'espère et qu'aujourd'hui on sera dans notre jour, que la chance soit de notre côté et que les trois points de cette rencontre restent à la maison.

A. H.

www.competition.dz

Vendredi 5 février 2016

4

LIGUE 1 MOBILIS 19 e JOURNÉE

5 février 2016 4 LIGUE 1 MOBILIS 19 e JOURNÉE 15h Hannachi : «Tout ce qu'on
15h
15h

Hannachi : «Tout ce qu'on veut,

c'est un arbitre correct»

La séance d'hier à l'heure du match

C'est hier que les joueurs kabyles ont effectué leur dernière séance d'entraînement avant le match de cet après-midi. Le staff technique a bien profité de cet entraînement pour effectuer les derniers réglages sur son équipe.

Hannachi a assisté à toute la séance

Le président kabyle s'est déplacé hier au stade Premier Novembre, Hannachi a assisté à toute la séance d'entraînement. Il a parlé à l'issu de l'entraînement à quelques cadres de l'équipe et à l'entraîneur.

19 joueurs

retenus

Pour le match de cet après-midi, Dominique Bijotat a retenu 19 joueurs. Le coach kabyle sera appelé à sacrifier un joueur ce matin afin qu'il puisse remplir la feuille de match.

Boulaouidet et Doukha à la place de Malo et Messaoudi

Boulaouidate a pris la place de Malo dans la liste des 19 alors que Doukha a fait sauter le jeune Messaoudi. Ce sont les deux changements dans la liste des joueurs convoqués.

La nuitée à l'hôtel les Deux Palmiers

Comme à chaque veille du match, les joueurs Jaune et Vert sont rentrés hier en fin de journée en mise au vert à l'hôtel les Deux Palmiers de Draa Ben Khedda.

Azlef devrait rentrer au pays demain

Le bras droit du président Hannachi qui se trouve depuis samedi passé en France ratera le match de son équipe de cet après- midi. Azlef devrait rentrer au pays demain en fin de journée.

Les joueurs

convoqués :

Doukha, Boultif, Ziti, Guemroud, Medjkane, Ferhani, Rial, Berchiche, Tafni, Raiah, Ferrahi, Harrouche, Mebarki, Rahal, Diawarra, Boulaouidate, Aiboud, Ferguene, Hantat.

Apparemment, Hannachi n'est pas prêt à oublier l'injustice donc son équipe a été victime samedi passé à Bologhine.

PAR ABDELLAH HADDAD

Le premier responsable du club le plus titré du pays, qui attend avec impatience le verdict de la CD de la LFP concernant la sanction de l'arbitre Boukhalfa, exige des responsables de la CFA de désigner un bon arbitre, correct et honnête, pour le match de cet après-midi. " Comme je vous l'ai déjà dit la dernière fois, aucun arbitre n'aura le droit de toucher à la JSK à l'avenir, y en à marre, on a perdu plusieurs points cette saison à cause d'un mauvais arbitrage. Bref, pour le match de cet après- midi, on veut un bon arbitre, on n'a pas besoin de l'aide des arbitres pour gagner nos matchs à domicile, on à une bonne équipe, on ne demande pas l'aide comme

on à une bonne équipe, on ne demande pas l'aide comme d'autres équipes, on demande juste

d'autres équipes, on demande juste un arbitre correct et honnête qui dirigera la rencontre avec une main de fer. C'est tout ce que je demande, sinon, que le meilleur gagne ", nous dira le numéro un de la formation de la ville des Genêts

qu'on a joint hier après-midi par téléphone.

«Les trois points de cette rencontre resteront à Tizi» Concernant la rencontre, Hannachi reste optimiste et confiant : " On a

réalisé un grand match samedi passé à Bologhine, n'était l'arbitrage catastrophique, on n'aurait jamais perdu le match contre l'USMA, on a une bonne équipe. Certes, Bijotat ne sera pas sur le banc de touche, Malo sera absent, mais on est décidé à gagner ce match. Le staff technique a bien préparé ce rendez-vous, on a mis tous les moyens à la disposition des joueurs, toutes les conditions sont réunies pour que l'équipe gagne son match. Avec tout le respect que je dois à cette équipe du CRB, les trois points de cette rencontre resteront à Tizi-Ouzou."

«Les supporters doivent s'unir autour de leur équipe» Le président du club kabyle n'oublie pas l'apport du public : " Nos supporters ont joué un grand rôle dans les bons résultats enregistrés par l'équipe cette saison. Vu l'importance de la rencontre de cet après-midi, nos supporters doivent non seulement venir en masse au stade, mais aussi soutenir l'équipe jusqu'à la dernière seconde de la partie, avec leur apport, on battra le Chabab et Incha Allah. Nos fans fêteront la victoire à l'issue du match avec leurs joueurs." A. H.

Il réunira ses joueurs ce matin

Vu l'importance de la rencontre de cet après-midi pour l'avenir de la forma- tion du Djurdjura en L1 Mobilis, Hannachi veut mettre tous les moyens à la disposition de ses joueurs, pourvu que ces derniers arrivent à garder les trois points de ce match à la maison. D'ailleurs, Hannachi, qui a suivi avec intérêt la séance d'hier, la dernière avant le match de cet après-midi, devait dîner avec ses joueurs, hier soir, à l'hôtel les Deux Palmiers de Draa Ben Khedaa. Afin de gonfler à bloc ses hommes, le premier responsable du club le plus titré d'Algérie réunira les joueurs qui seront concernés par le match de cet après-midi ce matin à l'hôtel ou dans les vestiaires. Avec son expérience dans le domaine, Mohand Chérif Hannachi trouvera sans aucun doute les mots justes pour motiver davantage les camarades de Rial, il parlera même argent, puisque en cas de victoire cet après-midi, Ferrahi et consorts pourront tou- cher quelques primes de matchs juste au début de la semaine. A. H.

ABID CHAREF

pressenti

Cet après-midi, les yeux seront braqués sur le stade du 1er- Novembre où la JSK devrait en découdre avec le CRB, son rival de toujours.

Vu ce qui s'était passé la semaine dernière et celle d'avant, les Kabyles en particulier et les amoureux du foot de manière générale n'auront d'yeux que pour l'arbitre qui sera désigné par la CFA pour diriger cette rencontre. Selon une source généralement bien informée, Abid Charef, meilleur arbitre algérien en activité, le seul ayant le niveau mondial, selon les spécialistes, aura la lourde tâche d'officier ce JSK-CRB. Il n'y a malheureusement aucun moyen de confirmer cette information, vu que la désignation reste secrète, néanmoins la CFA de Khelil Hamoum veut en quelque sorte éviter de refaire la même erreur que samedi dernier et surtout tuer cette hypothèse disant que la JSK est ciblée par les responsables du football en envoyant Abid Charef qui, selon eux, fait l'unanimité. Si

Abid Charef qui, selon eux, fait l'unanimité. Si cette information venait à se confirmer, cela voudrait

cette information venait à se confirmer, cela voudrait dire que la CFA a des choses à se faire pardonner vis-à-vis de la JSK. Même si la plupart des supporters kabyles se sentant lésés seront soulagés de voir cet arbitre désigné pour ce match, les plus septiques pensent qu'une défaite du CRB cet après- midi à Tizi Ouzou, quelle que soit la manière, fera les affaires de l'USMA, un club, qui, selon eux, bénéficie des largesses des responsables de notre football.

Il s'est entraîné avec le groupe hier :

Ziti, bon pour le service

Le latéral droit des Jaune et Vert qui souffrait d'un petit bobo au niveau du talon s'est entraîné le plus normalement du monde hier avec le groupe. Le staff médical de la JSK a réussi en l'espace d'un laps de temps très court à remettre sur pied l'enfant de Sétif. Bijotat a même retenu ce joueur pour la rencontre de cet après-midi, Mohammed Khouthir Ziti est meme annoncé dans le onze de départ. D'ailleurs, c'est le seul joueur qui était incertain pour le rendez- vous de cet après- midi. Au grand bonheur de l'ancien entraîneur de l'AS Monaco, Ziti est prêt pour le CRB. A. H.

PROGRAMME DE LA 19 e JOURNÉE

Rencontre

Date

Lieu

MCA - USMB

Aujours’hui, 16h, à huis clos

Bologhine, Alger

CSC-MOB

Aujours’hui,16h

Hamlaoui, Constantine

MCO-USMA

Demain, 16h

Zabana, Oran

JSK-CRB

Aujours’hui, 15h

1 er -Novembre, Tizi Ouzou

ESS-RCR

Aujours’hui,16h,

 

à huis clos

8-Mai-45, Sétif

DRBT - ASMO

Demain, 15h

Lahoua Smaïl, Tadjenanet

RCA-JSS

Demain, 15h

Smaïl Makhlouf, Arba

NAHD-USMH

Demain, 16h

5-Juillet, Alger

20-Août-55, Alger

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. USMA

41

18

12

05

01

32

16

+16

2. CRB

31

18

08

07

03

26

13

+13

3. MOB

30

18

08

06

04

21

15

+06

4. MCA

27

18

07

06

05

19

15

+04

5. USMH

27

18

07

06

05

19

15

+04

6. DRBT

27

18

07

06

05

20

19

+01

7. JSS

24

18

05

09

04

24

18

+06

8. ESS

23

18

05

08

05

13

12

+01

9. MCO

22

18

05

07

06

28

27

+01

10. JSK

22

18

05

07

06

16

18

-02

11. NAHD

22

18

05

07

06

17

23

-06

12. USMB

21

18

04

09

05

12

19

-07

13. CSC

20

18

05

05

08

13

22

-09

14. RCR

18

18

04

06

08

19

22

-03

15. ASMO

17

18

05

02

11

15

26

-11

16. RCA

09

18

01

06

11

18

32

-14

 

20 e JOURNÉE

21 e JOURNÉE

MOB

 

ESS

NAHD USMB ESS JSS MCO RCR CSC CRB MOB USMA JSK DRBT MCA USMH RCA ASMO

RCR

JSK

USMB

RCA

JSS

NAHD

ASMO

MCA

USMH

DRBT

USMA

CSC

CRB

MCO

www.competition.dz

Vendredi 5 février 2016

18 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

5

5 février 2016 18 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 5 MCA 16h USMB  Les joueurs

MCA

16h

USMB

Les joueurs se sont retrouvés hier à midi à Aïn Benian

Hier à midi, les Vert et Rouge ont rejoint le complexe d'Aïn Benian comme il leur a demandé le coach Ighil afin d'assurer que tout le groupe reste concentré sur la ren- contre de cet après- midi contre l'USMB qui allait se jouer sans public et il fallait bien le préparer pour assu- rer que les trois points ne quittent pas Omar Hamadi.

Déjeuner et sieste avant la séance de 16h

Les équipiers de Gourmi ont déjeuné ensemble avant d'aller de se reposer, car l'ul- time séance d'entraî- nement était program- mé à l'heure du match, 16h pour permettre au coach de mettre les derniers réglages avant d'affronter l'USMB.

Kheiter rem- place Azzi dans les 18

Par rapport aux convo- qués de la dernière journée, Meziane Ighil, le premier responsable de la barre technique du Mouloudia d'Alger, a fait appel à Kheiter afin de remplacer Azzi, suspendu suite au car- ton rouge qu'il a pris contre la JSS.

Match d'appli-

cation au

menu d'hier

Dans sa dernière séan- ce avant le match de cet après-midi, Meziane Ighil a insisté sur le technico-tac- tique dans un match d'application au pro- gramme d'hier. Les joueurs se sont donné à fond en appliquant les consignes à la lettre afin d'assurer une rencontre au top cet après-midi.

Les hauteurs de Notre-Dame d'Afrique pour suivre la rencontre

La rencontre mettant aux prises le Mouloudia d'Alger avec l'USMB se jouera à huis clos. Les supporters du MCA vont certainement rejoindre les hauteurs de Notre-Dame d'Afrique comme gra- dins pour suivre la par- tie en live et voir ce que la bande à Ighil peut faire devant les Blidéens sans leur pré- sence.

KACEM :

«C'est le match qu'il faut gagner»

sence. KACEM : «C'est le match qu'il faut gagner» Le Mouloudia d'Alger n'aura pas d'autres choix

Le Mouloudia d'Alger n'aura pas d'autres choix que de vaincre l'USMB cet après-midi à 16h, sous peine de dire adieu à tout espoir de renouer avec ce public qui n'arrive plus à croire en cette équipe qui joue ses matches en se contentant de défendre. D'ailleurs, c'est la rai- son pour laquelle, les Chnaoua sont très remontés contre leur équipe depuis quelques jour- nées déjà. Le milieu de terrain du MCA, Kacem en est conscient et assure que ses équi- piers sont aussi conscients de l'importance de cette rencontre. "S'il y a un match qu'il faut gagner, c'est bien celui-ci. Un rendez-vous important pour plusieurs raisons. Déjà, la partie se joue chez nous et on doit assurer à domicile. Aussi, on veut renouer avec les victoires après la défaite concédée devant la JSS. On a envie de renouer avec notre public, et cela même en son absence, et surtout on n'a pas envie que l'écart avec les premiers se creuse davantage. Ceci dit, malgré toutes ses rai- sons, il ne faut pas se mettre plus de pression qu'il n'en faut. Il n'y a que les trois points qu'il faut prendre", a indiqué Kacem avant de livrer les clés néces- saires pour assurer face aux Blidéens : "Il faut être plus effi- cace, créer un maximum d'occa- sions et les jouer à fond, assurer en défense pour ne pas prendre de but. Je pense qu'on a les joueurs qu'il faut pour assurer tout cela. Vendredi, il faut mettre le paquet pour gagner le match."

A. Z.

il faut mettre le paquet pour gagner le match." A. Z. LE MOULOUDIA condamné à gagner

LE MOULOUDIA

condamné à gagner

Pour gagner des matches, il faut jouer l'offensive et le faire en équipe. C'est ce qui manque au MCA et Ighil l'a bien compris lors de la dernière journée. Donc, il est conscient que cet après- midi, il va falloir faire jouer l'équipe qui avait brillé dans les 30 dernières minutes contre la JSS. Il n'y aura pas de pression, car le MCA jouera l'USMB sans public.

PAR AMINA Z.

Les Vert et Rouge affrontent cet après-midi les Blidéens dans un match de la 19e journée du cham- pionnat qui se jouera sans la présen- ce du public à la suite de la sanction infligée au Doyen à cause des inci- dents qui se sont déroulés lors du dernier match à domicile contre le RCR. En plus, les camarades de Gourmi disputeront cette rencontre sous le signe du rachat après la défai- te concédée devant les Sudistes le week-end dernier. La bande à Ighil doit réagir et le faire violemment, elle doit surmonter tous ces soucis et faire en sorte de vaincre les Blidéens dans un match que ces derniers ont aussi envie de gagner. Les Mouloudéens savent donc ce qui les attend. De son retour de Béchar, le président du MCA n'a pas cessé de jeter des fleurs à l'équipe qui avait joué les 30 dernières minutes du match contre la JSS. Il avait assuré que le MCA aurait pu rentrer avec les trois points si la chance n'avait pas tourné le dos à son équipe et surtout si lui-même avait commencé la ren- contre avec cette équipe des 30 der- nières minutes de la JSS. En fait,

Meziane Ighil avait mis dans la cage Chaouchi. Hachoud et Zeghdane sur les couloirs. Dans l'axe, il y avait Azzi, associé à Demou, mais comme Azzi a pris un rouge, il y avait Demou avec Bouhenna ou avec Bachiri. Le coach avait commencé son match contre la JSS en plaçant au milieu Chita, Kacem, Ben Brahem et Boucherit. Mais il apporta des chan- gements dans ce compartiment et cela en remplaçant Boucherit par Derrardja. Mokdad a pris la place de Chita, et Aouedj la place de Ben Brahem. En attaque, il y avait Abid et Gourmi. Les Vert et Rouge s'étaient surpassés et avaient proposé de belles choses que même le président Betrouni avait décrites comme les 30 minutes de référence. Donc, le pre- mier responsable de la barre tech- nique du MCA, Meziane Ighil doit oser et doit le faire dès cet après midi face aux Blidéens, car comme tout le monde, le coach a compris que le MCA joue pour gagner… A. Z.

Equipe probable

Chaouchi, Hachoud, Zeghdane, Demou, Bouhenna (Bachiri), Chita, Kacem, Derrardja, Aouedj, Mokdad et Abid.

Mokdad veut s'imposer cet après-midi

Le milieu de terrain offensif, Abdelmalek Mokdad qui a réussi une très belle entrée face à la JSS, devrait être aligné d'entrer face aux Blidéens. Le joueur qui a failli quit- ter le MCA cet hiver, car Ighil lui a montré qu'il ne faisait pas partie de ses plans, compte se sur- passer pour réussir une nouvelle fois son entrée, mais cette fois, il devrait le faire devant un USMB qui est déterminé à quit- ter Omar Hamadi avec un bon résultat qui va lui permettre de voir l'avenir avec plus de sérénité. Seulement, comme le MCA doit de gagner son match, Mokdad est l'un des joueurs sur qui Ighil devrait compter pour assurer cette mission. Le joueur n'a qu'une seule envie, celle de jouer, car il a cette rage de vaincre qu'il veut faire explo- ser sur le carré vert cet après midi devant les Blidéens. A. Z.

le carré vert cet après midi devant les Blidéens. A. Z. Oseront-ils ? "Il faut gagner

Oseront-ils ?

"Il faut gagner ce match", Ighil dit cela avant chaque match. Seulement, pour gagner, il faut oser. Et jusque-là, Ighil ne l'a pas fait, ou pas suffisamment. Est-ce que celle-ci serait la bonne ? On attend pour voir… Avant chaque match, dans son rituel discours de motivation, le

premier responsable de la barre technique du MCA annonce devant ses troupes qu'il faut gagner le match du week-end. Mais tout le monde est déçu après le match, car même si dans certains cas, le Doyen remporte les trois points, les Vert et Rouge prônent surtout le système défensif. Cet après-midi, le

Mouloudia d'Alger accueille à Omar Hamadi l'USMB sans la présence des Chnaoua, donc, sans pression. Est-ce que le staff technique va oser enfin ? C'est la question que se pose le public du Mouloudia d'Alger qui veut voir ce MCA retrou- ver sa force offensive où il rasait tout sur son passage, mais pour cela, il jouait le tout pour le tout. Est-ce qu'Ighil va changer sa philo- sophie, ou serait-ce la même chose que les journées précédentes ? Plusieurs questions attendent des

réponses qui seront données cet après-midi quand le coach annonce- ra les onze Mouloudéens qui repré- senteront le MCA face à l'USMB. Il faut savoir que les Vert et Rouge n'ont plus le droit à l'erreur et il va falloir assurer dans cette rencontre à domicile pour retrouver la victoire et surtout renouer avec le public qui en a marre des déceptions depuis plusieurs journées déjà… A. Z.

www.competition.dz

Vendredi 5 février 2016 LIGUE 1 MOBILIS

6

19 e JOURNÉE

5 février 2016 LIGUE 1 MOBILIS 6 19 e JOURNÉE U21 MCA-USMB aujourd'hui à Bologhine Le
5 février 2016 LIGUE 1 MOBILIS 6 19 e JOURNÉE U21 MCA-USMB aujourd'hui à Bologhine Le

U21

MCA-USMB aujourd'hui à Bologhine

Le Mouloudia vise la première place Les jeunes des U21 du Mouloudia d'Alger croi- seront le fer cette après midi au stade Omar Hamadi de Bologhine avec l'USMB. Les cama- rades de Bramki sont appelés à glaner les trois points de la victoire pour chiper la place aux gars de la ville des Roses. Certes, la ren- contre est difficile face à une très bonne équi- pe de l'USMB, mais les équipiers de Chérif El Ouezzani croient fermement qu'ils gagneront ce match et qu'ils prendront cette première place. Les jeunes Mouloudéens ont souhaité que cette rencontre se joue devant leurs sup- porters, mais comme la LFP a infligé le huis clos au MCA, ils seront obligés de jouer ce match sans les Chnaoua. M. Z.

MCA

16h

USMB

AOUEDJ

« Je ferai tout pour marquer»

L'attaquant du MCA, Sid Ahmed Aouedj, promet de secouer les filets ce vendredi contre Blida. Il déclare que son équipe est prête pour renouer avec les victoires pour retrouver le podium qu'elle a perdu à la précédente journée.

Entretien réalisé par

M. ZERROUKI

A 24h du match face à l'USMB, comment est l'ambiance dans le groupe ?

On vient tout juste de rentrer de la mise au vert et je peux vous dire qu'il y a une bonne ambian- ce dans le groupe et tout le monde est hypermotivé pour donner le meilleur de lui-même pour gagner ce match, qui est très important pour nous, surtout qu'on jouera chez nous.

La défaite face à la JSS vous a fait très mal n'est-ce pas ?

Et comment ! Franchement, on ne méritait pas de perdre cette rencontre. L'arbitrage scandaleux est l'une des causes de cette défaite. Maintenant, on a tourné la page de la Saoura et on est très concentrés sur le rendez-vous de demain contre Blida qu'on doit gagner absolument pour renouer avec la victoire.

Comment comptez-vous battre cette équipe de l'USMB qui viendra se racheter après son semi-échec contre la DRBT ?

Il n'y a pas de secret pour

gagner ce match. On doit jouer l'attaque à outrance, mais rester vigilant derrière. On sait que les joueurs de Blida vont se regrou- per derrière, mais on trouvera les solutions pour marquer des buts et glaner les trois points de la vic- toire.

Le scénario idéal pour votre coach c'est de marquer d'entrée pour ne pas donner l'occasion à votre adversaire de prendre confiance…

C'est ce qu'il nous a dit à l'is- sue des séances de la semaine. On doit marquer le plus vite pos- sible en première période et pourquoi ne pas tuer le match dans le premier half. Certes la mission ne sera pas facile, mais comme je vous l'ai déjà dit, on trouvera les solutions pour secouer les filets du gardien de l'USMB.

Mais pour marquer il faut être efficace, ce qui n'est pas le cas pour vous ?

Certes, nous les attaquants on

a traversé un passage à vide, et je

rassure tout le monde que le vrai

départ du MCA et le réveil des

attaquants, ce sera ce vendredi contre l'USMB. Personnellement,

si je joue je promets de marquer

Incha Allah.

Depuis quelques journées, le coach vous laisse souvent sur le banc, comment vivez-vous ce nouveau statut ?

Sincèrement, ce n'est pas facile

Le coach hésite entre Bouhenna et Bachiri

L'entraîneur du Mouloudia d'Alger, Meziane Ighil, n'a pas encore pris de décision sur le défenseur qui épaulera Demou dans l'axe central de la défense mouloudéenne cet après-midi contre l'USMB.

Comme Azzi est suspendu pour ce match après avoir écopé d'un car- ton rouge face à la JSS, Ighil hésite entre Bouhenna, qui revient de blessure, et Bachiri qui est à 100% de ses moyens. Le technicien mouloudéen compte prendre une décision aujourd'hui pour choisir entre les deux joueurs pour faire par- tie des onze qui seront alignés face aux Blidéens. M. Z.

BOUHENNA :

«Prêt pour ce match»

Après avoir raté le match de la Saoura à cause d'une blessu- re, l'ancien joueur du CSC, Rachid Bouhenna, fera son grand retour cet après- midi à l'occasion du match de son équipe contre l'USMB. Le Franco-Algérien du MCA semble déterminé à retrouver sa place de titulaire, même s'il est en ballottage avec Bachiri qui, lui aussi, est annoncé pour épauler Azzi. Avant la mise au vert, Bouhenna nous a déclaré qu'il est prêt pour ce rendez- vous : "Je me sens en pleine forme et je suis prêt à jouer ce match. Le dernier mot revient au coach, c'est lui qui décidera qui est apte ou non à jouer ce match contre l'USB. En tous les cas, quel que soit le onze qui sera aligné, je peux vous dire que le groupe est déterminé à glaner les trois points qui sont importants pour la suite de la compétition."

M. Z.

de débuter le match sur le banc, mais je dois respecter le choix du coach. Si je joue titulaire, je promets de donner le meilleur de moi- même pour aider mon équipe à gagner ce match et si je rentre en cours de jeu je ferai tout pour marquer et offrir les trois points de la victoire à nos supporters.

En parlant de vos supporters, cette rencontre se jouera à huis clos, est-ce un handicap pour vous ?

Bien sûr que c'est un handicap pour nous. Les Chnaoua sont notre 12e homme, mais cette fois- ci, on n'a pas le choix, on jouera sans eux et Incha Allah on va gagner ce match pour leur procu- rer de la joie.

Ne pensez-vous pas que ce mois de février est décisif pour vous ?

Je suis tout à fait d'accord avec

vous. On a des matchs de cham- pionnat très importants pour la course à la C1 et aussi le match de coupe contre le RCR qu'on doit gagner pour passer au pro-

chain tour. En ce mois de février, on jouera notre saison et on est obligés de donner le maximum pour passer avec succès nos pro- chains rendez-vous Incha Allah. M. Z.

IGHIL :

«On doit gagner face à Blida»

L'entraîneur du MCA Meziane Ighil ne veut en aucun cas rater ce rendez-vous face à l'USMB, lui qui est dans une situation difficile après les mauvais résultats enregistrés au début de la phase retour. Sur les trois matchs qu'a joués son équipe, il n'a réussi que trois points face au RCR. Le premier responsable de la barre technique est sous pres- sion, il sait très bien qu'un faux pas compliquera davantage ses relations avec le public. Ighil s'est

adressé encore une fois à ses joueurs hier en insis- tant sur les trois points de la victoire : "On doit gagner ce match. On n'a pas le droit à l'erreur, alors je veux des guerriers sur le terrain demain à Bologhine." Une chose est sûre, la rencontre contre Blida de cet après-midi est décisive pour le MCA et les Chnaoua ne pardonneront pas une autre contre performance après celle du CRB et de la JSS.

M. Z.

Valdo présent mercredi au Parc des Princes

Invité par le président du PSG, Nasser El Khilfi, l'ancienne star du PSG, Valdo Candido, qui était l'entraîneur du Mouloudia d'Alger au début de cette sai- son a suivi la rencontre de son ancienne équipe, le PSG, contre Lorient. Valdo est

passé même dans les vestiaires du PSG ou il a salué ses compatriotes David Luis, Silva et Marquinios sans oublier l'entraî- neur Laurent Blanc, qui est un bon ami à lui. L'ancien joueur de la Seleçào des années 1980 et 90 est en train de passer

son diplôme pour retrouver les terrains. Valdo n'écarte pas l'idée de revenir tra- vailler en Algérie lorsque nous l'avons sol- licité hier : "Je garde que de bons souve- nirs de mon passage en Algérie, et surtout avec le Mouloudia d'Alger. Je profite de

cette occasion pour saluer tous ceux que j'ai connus, et en particulier les suppor- ters qui font partie des meilleurs que j'ai connus dans ma carrière."

www.competition.dz

Vendredi 5 février 2016

19 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

7

5 février 2016 19 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 7 MCA 16h USMB Blida veut profiter

MCA

16h

USMB

Blida veut profiter du huis clos

Le match de cet après-midi, qui mettra aux prises le MCA avec l'USMB à huis clos au stade Omar Hamadi s'annonce difficile pour les deux équipes, surtout pour la formation de la ville des Roses, qui jouera en déplacement.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

En plus, la rencontre d'aujourd'hui sera spéciale pour les coéquipiers du capitaine Benayada, qui essayeront de dicter leur loi au Doyen en le tenant en échec chez lui, surtout que le huis clos a toujours porté chance aux Blidéens face au MCA. En effet, l'absence des Chnaoua cet après-midi sera un atout de plus

pour les coéquipiers du portier Ouadah, qui

tenteront de profiter de la situation pour revenir avec le meilleur résultat possible de leur dépla- cement à la capitale. D'ailleurs, rappelons que l'USMB a réussi à battre le MCA à huis clos au match aller, qui s'est déroulé au stade Mustapha Tchaker. L'auteur du but de la victoire fut le pensionnaire actuel du MCEE, Fethi Noubli, qui

a pu surprendre le portier Chaouchi. Le match

de cet après-midi s'annonce plus compliqué pour les deux équipes, le MCA veut chasser la

poisse du huis clos, et l'USMB veut surprendre

le doyen dans son jardin. A. Dj.

Le onze probable

Ouadah, Benamara, Belhaoua, Benayada, Laïfaoui, Maroci, Badrane, Amiri, Sylla, Melika, Hichem Cherif.

3 e test pour les nouvelles recrues

La rencontre de cet après-midi sera un troisième test pour les nouvelles Kheloufi et Abed qui sont convoqués par l'entraîneur Bacha qui pourra compter sur leurs services au bon moment. Abed doit débloquer son compteur buts et pourquoi pas offrir la victoire à son équipe.

Nayet Slimane

blessé

Le nouveau

pensionnaire de

l'USMB, Nayet Slimane, n'a pas été convoqué par l'entraîneur Bacha à cause d'une blessure

à la cheville qu'il n'a

signalée qu'hier. Ce qui

a mis Bacha hors de lui et l'a décidé à écarter Nayet Slimani de la liste des 18 joueurs.

10 millions

pour battre

le MCA

Le président de l'USMB, Lyes Zouaoui, a promis une prime de 10 millions de centimes aux joueurs s'ils parviennent à battre le MCA. La balle est ainsi dans le camp des joueurs qui doivent faire de leur mieux pour éviter la défaite.

Sylla : «J'ai une revanche

à prendre sur les Mouloudéens»

L'attaquant guinéen de l'USMB, Brahim El Khalil

Sylla, nous a fait savoir qu'il

a une revanche à prendre du

MCA, il ira au stade Omar Hamadi pour offrir la victoire

à son équipe.

Comment s'est déroulée la préparation en prévision du match face au MCA ? Elle s'est déroulée dans de très bonnes conditions et avec un moral au beau fixe sous la houlette de l'entraineur Bacha qui nous a mis dans de bonnes conditions. On a préparé le match comme il se doit et on ira au stade Omar Hamadi en conquérant.

Le huis clos vous sera-t-il favorable ? C'est une arme à double tran- chant, il peut nous servir comme il peut servir l'équipe adverse. Le MCA a eu du mal à battre le RCR au stade Omar Hamadi à cause de la réaction négative de ses suppor- ters qui ont insultés les joueurs. Donc l'absence des Chnaoua pour- rait déchaîner les joueurs du MCA. De ce fait, on doit se méfier de la riposte de cette équipe.

Le match sera-t-il spécial pour

vous face à votre ancienne

Un dernier mot pour les supporters blidéens ?

équipe ? Mon passage au MCA fait partie du passé et j'ai déjà joué contre mon ancienne équipe au match aller à Tchaker. Ce match compte beaucoup pour moi et je vais faire de mon mieux pour secouer les filets de Chaouchi et permettre à mon équipe de revenir avec le meilleur résultat possible. J'ai une revanche à prendre.

On ira à Bologhine pour revenir avec un bon résultat. Et on va faire de notre mieux pour nous ressaisir après le semi-échec concédé face

au DRBT.

A. Dj.

Bacha : «C'est un match compliqué»

Selon l'entraîneur de l'USMB, Mohamed Bacha, "la rencontre de cet après- midi s'annonce très difficile et compliquée, surtout qu'on aura affaire à un adversaire qui joue bien au ballon et il essayera d'assurer la victoire malgré le huis clos. J'ai donné les conseils nécessaires aux joueurs et j'attends beaucoup d'eux. Si on joue de la même manière que le dernier match, on pourra revenir avec un bon résultat du stade Omar Hamadi."

Heriet blessé

Le milieu de terrain et plaque tournante des Blidéens, Hamza Heriet, bles- sé, sera absent cet après-midi. Il souffre d'une entorse à la cheville qu'il a contractée face à l'ASMO. Son repos a été prolongé par le médecin de l'équipe et il ne sera de retour à la compétition qu'à partir du prochain match de la Mitidja face au RCA.

partir du prochain match de la Mitidja face au RCA. Laïfaoui et Benayada pour bétonner la

Laïfaoui et Benayada pour bétonner la défense

Les deux défenseurs de l'USMB, Abdelkader Laïfaoui et Abdelkader Benayada doivent éviter des bourdes qui coûteront cher à leur équipe. Ils doivent faire de leur mieux pour permettre à leur gardien de but de maintenir ses filets vierges. Les deux joueurs, qui ont l'habitude de jouer les grands matchs, doivent faire de leur mieux pour fermer toutes les issues face aux attaquants mouloudéens. En plus, ces deux chevronnés défenseurs doivent faire confiance à leurs coéquipiers pour leur permettre de gagner la rencontre.

Maroci et Badrane dans la récupération

Le milieu de terrain Tayeb Maroci qui a remplacé Heriet face au DRBT sera incorporé encore une fois d'entrée cet après-midi dans la récupération pour pallier l'absence de Heriet qui est encore

une fois forfait. Maroci sera associé à son coéquipier Badrane. Ainsi, l'enfant de Maghnia qui est pétrie de qualités doit faire de son mieux pour permettre à son équipe de gagner le bataille du milieu de terrain afin d'étouffer les joueurs de l'équipe adverse. Badrane et Heriet doivent également filtrer des balles aux attaquants, surtout Maroci qui est une pièce maîtresse et qui a

les moyens de faire la différence.

A. Dj.

CSC

16h

MOB

Gomez : «Contre le MOB, on doit gagner»

L'entraîneur des Vert et Noir, Didier Gomez, nous a déclaré, lors de l'entretien qu'il nous a accordé, que pour s'éloigner de la zone rouge, son équipe doit gagner le match qu'elle va jouer contre le MOB.

De notre

correspondant

RABAH GATTOUCHE

le MOB. De notre correspondant RABAH GATTOUCHE Après avoir subi un revers face à la JSK,

Après avoir subi un revers face à la JSK, votre équipe s'est vite ressaisie et a aligné deux bons résultats d'affilée : un nul contre le MCO et une victoire sur l'ESS. Peut-on dire que la défaite contre la JSK a été bénéfique pour vous ?

Oui, ce revers subi contre la JSK, qui nous a fait très mal, nous a poussés à revoir notre stratégie de jeu et à n'aligner que les joueurs qui sont aptes à l'appliquer. Et ces changements ont été bénéfiques car ils nous ont permis d'arracher un point au MCO, à Oran, et de vaincre l'ESS, dans notre antre. Mais, je tiens à vous dire que si notre équipe a montré un bon visage contre le MCO et l'ESS, cela n'est que le fruit du dernier stage que nous avons effectué à Sétif, où nous avons fait travailler durement nos poulains afin qu'ils puissent réaliser un bon parcours lors de la phase retour.

Contre le MCO et l'ESS, des observateurs pensent que les deux nouvelles recrues, Mellouli et Cherfa, ont rendu votre défense plus solide. Etes-vous de leur avis ?

Oui, certes, les nouvelles recrues, Mellouli et Cherfa, qui sont des joueurs à l'expérience avérée, nous ont apporté un plus, mais, il faut aussi souligner que contre l'ESS, nos deux arrières latéraux Bahri et Mekaoui et le milieu défensif Anane, qui revient d'une blessure, ont réalisé un sans faute, vendredi passé, contre l'ESS, et, ont eux aussi rendu notre défense plus hermétique. Et, pour votre

information, j'ai fait aligner Anane pour permettre à Sameur de jouer à son poste de prédilection, ailier droit. Et, ce changement s'est avéré gagnant car Sameur a, non seulement, été très performant, mais il s'est illustré en marquant le but qui nous a permis de vaincre l'ESS.

Votre équipe va affronter le MOB. Comment aviez-vous préparé vos poulains à bien négocier cette rencontre ?

Ce match, qui s'annonce pour nous comme un tournant, que nous allons disputer contre le MOB, nous l'avons sérieusement préparé car nous sommes condamnés à le gagner pour nous éloigner de la zone rouge. Certes, le MOB, qui évolue bien hors de ses bases, va être plus difficile à manier que l'ESS que nous avons vaincue, vendredi passé, mais, vu que nous allons l'affronter à domicile, nous allons faire l'impossible pour que les trois points restent à Constantine.

Nous vous laissons le dernier mot…

Puisque vous me donnez l'occasion, je voudrais dire à nos milliers de fans qui nous ont boostés au dernier match joué contre l'ESS, qu'ils m'ont vraiment impressionné en ne cessant de nous soutenir durant toute la rencontre et, surtout lorsque notre équipe était en difficulté. C'est pourquoi, je souhaite de tout cœur que nos supporters viennent nombreux nous transcender, ce vendredi, afin que nous puissions vaincre le MOB.

R. G.

Les Sanafir veulent épingler les Crabes

Après avoir effacé leur revers subi face aux Canaris, à domicile, en réalisant deux bons résultats, un nul à Oran face au MCO et une victoire sur l'ESS, à Constantine, les Sanafir veulent épingler les Crabes qu'ils accueillent, ce soir, dans leur fief, le stade Hamlaoui. Et, ils sont décidés à tout faire pour que les trois points restent à Constantine. Reste à savoir avec quel onze et avec quelle stratégie, le coach du CSC compte-t-il piéger son adversaire du jour, Amrani, l'entraîneur du MOB, qui, cela est sûr, va tout faire pour que équipe ne rentre pas bredouille de Constantine, aujourd'hui.

Cheklam suppléera Mellouli

Le libéro Mellouli et le demi-défensif Gharbi, blessés le dernier match joué par le CSC contre l'ESS, et le stoppeur Aksas et le milieu offensif Meghni, qui, bien que guéris de bobos, n'ont pas repris les entraînements, cette semaine, avec le groupe, sont tous hors de combat. Vu qu'il ne pourra pas compter sur ces quatre éléments, on peut avancer que, cet après-midi, Didier Gomez, va, sans doute, contrer le MOB, avec, à un élément près, Mellouli, le même onze qui a vaincu l'ESS, le week-end dernier. Cela nous pousse à avancer que, ce soir, le coach clubiste va aligner, contre le MOB, Cédric dans les bois ; Bahri, Mekaoui, Cherfa et Cheklam en défense ; Anane, Guerabis, Sameur et Bezzaz au milieu, et Voavy et Boulemdaïs en attaque.

www.competition.dz

Vendredi 5 février 2016 LIGUE 1 MOBILIS

8

19 e JOURNÉE

5 février 2016 LIGUE 1 MOBILIS 8 19 e JOURNÉE CSC 16h MOB Vainqueurs face au

CSC

16h

MOB

Vainqueurs face au MCO à domicile, le week-end dernier, les poulains d'Amrani seront en appel cet après- midi, au stade Chahid Hamlaoui de Constantine pour affronter le CSC local.

BENALI :

«On fera valoir nos atouts»

Comment était l'ambiance au sein du groupe à l'entraînement cette semaine ?

Il y avait une très bonne ambiance au

sein du groupe. On a préparé notre match dans la sérénité, tous les joueurs ont travaillé sérieusement et sont conscients de la tâche qui les attend devant le CSC. Dans l'ensemble, on est bien concentrés et j'espère qu'on fera un grand match ce vendredi.

et j'espère qu'on fera un grand match ce vendredi. Comment voyez-vous cette rencontre face aux Constantinois

Comment voyez-vous cette rencontre face aux Constantinois ?

A mon avis, nous n'avons d'autres

alternatives que de réaliser un bon résultat pour confirmer notre dernière victoire et notre retour en forme, car nous devons d'ores et déjà récolter des points à l'extérieur pour rester dans le haut du tableau. Quant à notre adver- saire, je pense que le CSC est à prendre très au sérieux, car il fera, lui aussi, le maximum pour nous battre dans son jardin afin de confirmer son dernier bon résultat. Toutefois, nous sommes très remontés pour réussir notre sortie et revenir à Béjaïa avec un résultat pro- bant.

Vous semblez assez confiants alors

A Cirta pour Win et Go

De notre correspondant

BOUALEM AIZEL

A priori, les deux équipes partent à chances égales dans cette confrontation qui s'annonce très équilibrée. Mais cette fois, les Béjaouis sont animés d'une grande volonté pour continuer leur série d'invincibilité, surtout que les rencontres contre le CSC ont toujours été assez intenses ces dernières saisons. Autant dire que l'indécision planera avant le coup d'envoi de cette rencontre. Nous avons pu constater à l'entraînement de ces

trois derniers jours que les coéquipiers de Salhi semblent déterminés à arracher les trois points de la victoire qui restent très possibles. Tout en évitant de mettre une pression supplémentaire sur ses protégés, le travail de l'entraîneur a été axé surtout sur le plan psychologique. Une façon de motiver un peu plus les joueurs qui veulent garder cette dynamique de bons résultats et rester en haut du tableau. En tout cas, les Mobistes veulent prouver leurs capacités à jouer les premiers rôles, et cela devra

Le MOB n'a jamais battu le CSC chez lui

Concernant l'historique des confrontations entre les deux équipes, il faut savoir que le stade Hamlaoui de Constantine ne porte pas vraiment chance aux Mobistes. En effet, ces derniers n'ont jamais goûté à la victoire lors de leurs déplacements à Cirta pour affronter le CSC. Le dernier succès du MOB au stade Hamlaoui remonte à 2006, et l'adversaire était l'autre club de la ville, à savoir le MOC. Les camarades de Yaya arrivent bien à se défaire du CSC à Béjaïa ces dernières saisons, il est peut-être temps maintenant d'essayer de damer le pion à Boulemdaïs et ses coéquipiers dans leur antre.

2014/15 : MOB 2 - CSC 0 / CSC 1 - MOB 0. 2013/14 : CSC 2 - MOB 1 / MOB 2 - CSC 0 Coupe d'Algérie : CSC 2 - MOB 0 D2 - 2009/10 : CSC 0 - MOB 0 / MOB 1 - CSC 0.

passer obligatoirement par un bon résultat cet après-midi.

Le coach motive ses joueurs De son côté, le coach, Abdelkader Amrani, a boosté ses joueurs au cours des deux dernières séances pour les inciter à redoubler d'efforts et revenir de Cirta avec un bon résultat. En effet, une éventuelle victoire leur permettra d'aborder le reste du parcours avec plus d'aisance et d'assurance. Bien que les résultats de son équipe soient en nette amélioration, il n'en demeure pas moins que le coach des Vert et Noir veut toujours plus, ce qui est logique vu les objectifs du club. Pour preuve, Amrani n'a pas hésité à exhorter ses joueurs à redoubler d'efforts et rester vigilants afin d'éviter une mauvaise surprise lors de ce match. Néanmoins, malgré ses mises en garde, l'entraîneur du MOB reste confiant quant à un résultat probant. Il sait qu'une victoire face aux coéquipiers de Voavy est

Equipe probable

Rahmani, Aguid, Benali, Lakhdari, Mebarakou, Baouali, Bentayeb, Salhi, Yaya, Hamzaoui et Ndoye.

réalisable. Pour cela, il a préparé ses baroudeurs afin qu'ils puissent concrétiser un deuxième succès en déplacement, eux qui n'ont plus goûté à la victoire hors de leur base en championnat depuis la 1re journée face au RCA. Une idée qui a mûri dans l'esprit des joueurs et de leur entraîneur depuis quelques jours. C'est dire que le technicien béjaoui compte bien mettre en place tous ses atouts afin de réaliser cet objectif.

B. A. Gallas rebondit en Espagne Alors qu'il avait passé toute la première partie de
B. A.
Gallas
rebondit
en
Espagne
Alors qu'il avait passé toute la
première partie de saison à s'en-
traîner avec l'équipe du MOB,
sans jamais jouer faute de qualifi-
cation, le Sénégalais Gallass a fina-
lement trouvé un point de chute
après son départ du club béjaoui.
En effet, l'international espoir
sénégalais s'est engagé en faveur
du FC Gerona, pensionnaire de
D2 espagnole. Il pourra ainsi
relancer une carrière qui était à
l'arrêt.

Effectivement, et je peux vous dire que tous les joueurs ont bien travaillé toute la semaine pour arra- cher un bon résultat face au CSC. Tout le monde ne pense qu'à la victoire, tous les joueurs sont bien motivés pour faire un grand match. De toute façon, que ce soit le CSC ou un autre club, nous jouons pour la gagne, c'est notre seul mot d'ordre pour cette rencontre et il le reste- ra même pour les pro- chaines journées.

Amrani préserve Zerdab et Sidibé

Redoutant le marathon qui attend

son équipe en ce mois de février,

le coach des Vert et Noir,

Abdelkader Amrani, a décidé de ménager deux de ses cadres pour ce match du CSC. Ainsi, Sidibé et Zerdab n'ont pas fait le déplace- ment à Constantine, hier, avec

leurs coéquipiers. Le premier cité

a reçu un coup lors de la séance

de mardi dernier, mais l'échogra- phie qu'il a passée n'a rien révélé de grave, le joueur pouvait bien prendre sa place aujourd'hui, tou- tefois Amrani a voulu le préserver pour l'avoir à 100% de ses moyens pour les prochaines rencontres. Le capitaine du MOB, lui, a été ména- gé, il était un peu de fatigué ces derniers temps après sa participa- tion à presque toutes les ren- contres de son équipe depuis le début de saison. Les deux joueurs

seront certainement titulaires pour la réception de l'ESS mardi

prochain.

Yaya et Baouali pour les remplacer

Afin de pallier l'absence de Sidibé et Zerdab, Amrani fera certaine- ment appel à Yaya et Baouali pour

les remplacer dans le onze. Le pre- mier cité ne souffre plus des adducteurs et a été en regroupe- ment avec l'équipe nationale A' en début de semaine. L'enfant de Timezrith sera donc chargé d'ani- mer le jeu offensif de son équipe, lui qui n'a plus été titularisé depuis le début de cette phase retour. Soufiane Baouali, quant à lui, devrait occuper le poste devant la défense qui revient habi- tuellement à Sidibé, et sera chargé de casser le jeu adverse en com- pagnie de Bentayeb.

Salhi et Hamzaoui de retour dans le onze

L'autre nouveauté du onze de cet après-midi, c'est la titularisation de Hamzaoui et Salhi. Le premier s'est débarrassé de ses douleurs à la cheville, et semble complète- ment rétabli, et devrait donc com- poser une nouvelle fois un duo prometteur avec Ndoye en attaque. Salhi lui devrait prendre la place d'Athmani dans l'équipe type d'Amrani, sachant que le transfuge de Khenchela n'a pas du tout été convainquant dernière- ment. L'incorporation de Salhi devrait donner plus de fluidité dans le jeu des Béjaouis, qui ne devraient pas se contenter de défendre cet après-midi s'ils veu- lent rentrer chez eux avec quelque chose dans les bagages.

B. A.

Un dernier mot ?

J'appelle les sup- porters à rester confiants derrière nous, on est dans une dynamique depuis quelques semaines, et on compte bien tout faire pour essayer de faire durer le plaisir le plus long- temps possible. La rencontre du CSC n'étant qu'une étape avant d'autres.

B. A.

www.competition.dz

Vendredi 5 février 2016

 

USMA

9

Affrontant la deuxième plus mauvaise défense du championnat

Le coup est jouable pour

Les internationaux ont repris hier

Comme il fallait bien s’y attendre, les internationaux de l’USM Alger ont réintégré le groupe à l’occasion de la séance d’entraînement d’hier matin à

les Rouge et Noir

À EL BAHIA

Bologhine. Après avoir été libéré mercredi dernier du stage de la sélection nationale A’ (joueurs locaux), les Benayada, Khoualed, Boudebouda et Koudri ont, en effet, marqué de leur présence

séance d’hier qui s’est dérou-

la

lée dans une ambiance bonne enfant.

Départ cet après- midi à Oran par bus

Contrairement aux habitudes, la délégation usmiste effectuera finalement le déplacement à

PAR RAFIK KHALED

un pied en Ligue 2, aura fait pire puisque son gardien est allé chercher 32

un pied en Ligue 2, aura fait pire puisque son gardien est allé chercher 32 fois le cuir de l’intérieur de sa cage. Pendant que le MCO continue à « gaspiller » de précieux points à cause de ses défenseurs, loin d’être rassurants, l’USMA est dotée d’une ligne d’attaque crachant le feu, fai- sant trembler les meilleurs défen-

seurs du championnat. L’entraîneur Miloud Hamdi va certainement faire en sorte de mettre à profit l’inconsis- tance défensive oranaise pour aller récolter trois précieux points. Dans ce sillage, nous apprenons que les membres de la barre technique se seraient entendus sur quelques changements en attaque à même de

mettre tous les atouts du côté de leur équipe. Ainsi donc, le très décevant Mohamed Amine Aoudia, titularisé contre la JS Kabylie, ne sera pas reconduit. Il sera remplacé par Rachid Nadji qui aura retrouvé son flair de buteur.

Les défenseurs usmistes avertis Si Hamdi attend beaucoup de sa ligne d’attaque pour trancher en faveur de l’USMA lors du rendez- vous de demain, il reste que le coach en question se veut prudent sur le plan défensif. Le MCO est, contraire- ment à sa défense, l’une des meilleures équipes offensives de la Ligue 1 Mobilis. L’attaque oranaise est la deuxième avec 28 buts derrière son adversaire du jour, auteur de 32 buts. C’est ce qui explique la mise en garde de Hamdi pour ses défenseurs les invitant à faire preuve de pruden- ce pour parer à toute éventualité. Conclusion : les supporters présents demain au stade Zabana assisteront à coup sûr, à un duel relevé. R. K.

Récolte. Le leader incontesté du championnat professionnel de Ligue 1 Mobilis est visiblement devant une belle opportunité de conserver son écart de points sur ses poursuivants ou, mieux encore, le creuser davan- tage à l’occasion de son déplacement à Oran, en vue de croiser le fer, demain au stade Zabana, au Mouloudia d’Oran. Comptant pour la 19e journée du championnat, les retrouvailles orano-usmistes pour- rait balancer du côté des visiteurs. D’autant plus que cette équipe ora- naise est loin d’être au sommet de sa forme. Les Hamraouas vont visible- ment de mal en pis. En plus de l’in- quiétant passage à vide sanctionné par une crise de résultats, la forma- tion d’El Hamri a un point faible : la fragilité de son compartiment défen- sif. En dépit de joueurs de renom qui compose l’arrière-garde, celle-ci est, tenez-vous bien, la deuxième plus faible du championnat professionnel de Ligue 1 encaissant, depuis l’enta- me du présent exercice, pas mois de 27 buts. Seul le RC Arba, ayant déjà

Oran par bus. Le départ aura lieu juste après le déjeuner. L’équipe arrivera à la capitale d’El Bahia

en

fin d’après-midi. Tout comme

l’aller, le retour à Alger se fera par route.

Les membres du CA assistent à la veillée de feu Ayoub

La

famille de l’USM Alger est

toujours attristée par le décès samedi dernier du supporter Ayoub Yaâcoubi après un coma d’une semaine, suite à un tra- gique accident de circulation à

Bouira lors de son retour à Alger

l’issue du match contre l’ESS. Les membres du conseil d’admi-

à

nistration (CA) de l’USMA, à leur tête le président Rebouh Haddad, ont tenu à assister à la veillée

du

troisième jour du défunt.

Dernier entraînement ce matin à Aïn Benian

Meftah de nouveau forfait

Le défenseur usmiste, Mohamed Meftah, est de nou- veau absent en prévision du déplacement de son équipe pour croiser le fer avec les Rouge et Blanc d’El Hamri. La blessure de l’ancien pension- naire de la JS Kabylie et de la JSM Bejaïa n’est pas encore totalement guérie. Et pour cause, Meftah a ressenti des douleurs au niveau de sa bles- sure. Le staff médical estime que le joueur se doit de pro- longer son éclipse de la com- pétition officielle, histoire d’éviter toute complication. Après avoir raté le dernier match de championnat, le défenseur Meftah se doit, du coup, de s’absenter pour la deuxième rencontre de rang. Nonobstant le poids de Meftah dans l’échiquier de Hamdi, ce dernier saura tirer son épingle de jeu puisque le comparti- ment défensif de l’USMA se porte bien. D’ailleurs, le pre- mier responsable technique des Rouge et Noir a déjà une idée sur le défenseur devant remplacer Meftah. Il s’agit, selon nos informations, de l’international Hocine Benayada. Celui-ci devra être reconduit comme latéral droit après avoir laissé une forte impression contre les Canaris de Djurdjura. R. K.

Andria : «Objectif, ramener les trois points»

Andria : «Objectif, ramener les trois points» L’attaquant de l’USM Alger, Islam Andria, est optimiste quant

L’attaquant de l’USM Alger, Islam

Andria, est optimiste quant aux chances

de

capitale de l’Ouest avec un bon résultat. Lors de la zone mixte organisée mercre-

di

Bologhine, en marge de la conférence

de

barre technique Miloud Hamdi, l’atta- quant malgache a répondu aux ques- tions des journalistes. « Nous nous déplaçons à Oran avec un moral au beau fixe. Nous sommes à notre 17e match consécutif sans défaite. C’est de bon augure en prévision du match contre le MC Oran, qui se jouera sur le terrain de l’adversaire. Il est clair que notre objectif est de ramener les trois

l’équipe algéroise de revenir de la

dernier au stade Omar Hamadi de

presse tenue par le patron de la

points », déclare en substance l’interna- tional malgache qui s’est imposé dans l’effectif usmiste depuis son engage- ment avec le club. Andria insiste même sur une belle réaction en terre oranaise afin de consolider la position des Rouge

Noir en tête de classement. A ce titre,

il dira : « Nous avons débuté la phase retour timidement. Nous nous sommes

contentés, effectivement, de deux matchs nuls. La dernière victoire contre

la

moral. Un succès libérateur qui nous stimulera à faire encore plus dans les prochains matchs. A commencer par celui du MCO où il faudra savoir tirer notre épingle du jeu pour continuer à mener la course au titre ». Le joueur en question ne manquera pas, toutefois,

et

JSK aura eu un effet positif sur notre

d’attirer l’attention de ses coéquipiers sur le caractère « difficile du match », d’autant plus, poursuit-il, « l’adversai- re, qui traverse un passage à vide, aura à cœur de provoquer le déclic contre

l’USMA ».

«Nous ne sommes pas encore champions» Se voulant, par ailleurs, prudent et sur- tout pragmatique, l’attaquant malgache estime que la formation de Bab J’did est loin d’avoir assuré le titre. Malgré l’écart confortable de 10 points sur le Chabab de Belouizdad, l’USMA, selon Andria, est tenue de préserver sa concentration et surtout garder les pieds sur terre pour pouvoir terminer la saison confortable- ment installée dans le fauteuil du leader. « Nous comptons dix points d’avance sur le deuxième au classement général. Un écart considérable mais qui ne nous assure pas encore le titre de champion. Il faudra faire montre de persévérance

et de beaucoup de détermination afin de maintenir la cadence », estime encore Islam Andria, non sans exprimer sa farouche détermination à se battre corps et âme afin d’offrir un titre de champion

aux supporters qui méritent bien une telle récompense après les efforts et sacrifices consentis pour soutenir l’équi- pe. Andria profite de l’occasion pour exprimer ses sincères condoléances à la famille du supporter décidé, Ayoub. R. K.

Les coéquipiers du défenseur Nacerdine Khoualed boucleront aujourd’hui leur programme de préparation en prévision de leur rendez-vous en déplacement

contre les poulains de Bouali. Ils effectueront d’ailleurs leur der- nière séance d’entraînement ce matin à Aïn Benian sur le terrain

l’école supérieure d’hôtellerie

de

et

(ESHRA).

de la restauration d’Alger

Aoudia revient au banc de touche

L’attaquant Mohamed Amine Aoudia ne sera pas reconduit

dans le onze de départ ce same-

di

dans l’enceinte de Zabana

(Oran). Sa faible performance

contre la JSK lui a coûté sa place

de

titulaire attribuée désormais

Nadji, auteur d’une entrée vic- torieuse contre les Canaris.

à

L’ancien attaquant de l’Entente

de

avoir retrouvé la joie de jouer marquant de précieux buts cette saison.

Sétif semble, en tout cas,

Le match en direct sur Canal Algérie

Bonne nouvelle pour les suppor- ters de l’USM Alger qui n’auront pas l’occasion d’effectuer le déplacement à Oran pour voir à l’œuvre leurs potentiels cham- pions d’Algérie. Canal Algérie se chargera de la retransmission en direct de la rencontre demain au stade de Zabana à partir de 16 heures. Spectacle assuré dans un match plein d’enjeu.

www.competition.dz

Vendredi 5 février 2016 NAHD

10

www.competition.dz Vendredi 5 février 2016 NAHD 10 Il a étudié le jeu de l’USMH et prévoit

Il a étudié le jeu de l’USMH et prévoit quatre changements

La révolution Bouzidi

PAR MOHAMED ADRAR

Alors qu’ils ont repris les entraî- nements lundi dernier, les coéqui- piers de Mourad Benayad effectue- ront cet après-midi les derniers réglages en vue de la prochaine ren- contre qui les opposera au voisin har- rachi. Une rencontre que le Nasria doit impérativement remporter afin de se mettre quelque peu à l’abri, vu que l’étau s’est clairement resserré pour lui en bas du tableau depuis l’entame de la phase retour du cham- pionnat. Pour le coach Bouzidi, ce derby face à l’USMH doit être l’occa- sion pour signer le premier succès du Nasria depuis l’entame de cette seconde phase de la saison. Bouzidi, qui a bien étudié le jeu de l’adversai- re harrachi durant cette semaine, pré- voit d’apporter une véritable révolu- tion, au sein de son équipe, en effec- tuant pas moins de quatre change- ments pour adapter le jeu de son équipe à celui de son adversaire et contrer les Harrachis avec les armes dont ils disposent.

Herida pour remplacer Ghazi suspendu Certains changements qui seront opérés par le coach Bouzidi à l’occa- sion de la rencontre face à l’USMH le seront forcés pour l’entraîneur en chef du Nasria, qui ne fera que pallier l’absence d’autres éléments. En effet, devant faire avec la suspension de son latéral droit, Karim Ghazi, expul- sé face au CRB, et suspendu pour une seule rencontre, Bouzidi va faire confiance à son défenseur central, Mohamed Herida, lequel s’avère le mieux indiqué pour prendre ce poste à l’occasion de cette rencontre. Herida délaissera donc l’axe de la défense, cédant sa place à son coéqui- pier Ishak Guebli, qui épaulera lui un

à son coéqui- pier Ishak Guebli, qui épaulera lui un Hamza Zeddam qui a retrouvé toute

Hamza Zeddam qui a retrouvé toute la plénitude de ses moyens.

Khellef revient sur le couloir gauche Alors qu’il sera contraint d’apporter un changement sur le couloir droit de sa défense en l’absence de Karim Ghazi suspendu, le coach Youcef Bouzidi devra opérer un changement mi-forcé, mi-calculé en positionnant Billel Ouali au milieu de terrain, ce qui l’obligera à reconsidérer une autre solution pour occuper le poste de latéral gauche. Et c’est bien évi- demment Oussama Khellef qui retrouvera sa place de titulaire sur ce couloir gauche de la défense après l’avoir cédé à Billel Ouali depuis de longues semaines. On ne peut d’ailleurs pas dire que Ouali a failli à sa tâche à ce poste, bien au contraire, le n°22 Nahdiste a été égal à lui- même, mais face à une considération technico-tactique, Bouzidi sera contraint de repositionner Ouali au

milieu, faisant à nouveau appel à Khellef.

Ouali pour densifier le milieu de terrain Et si le coach Bouzidi songe sérieuse- ment à titulariser son latéral gauche Oussama Khellef, c’est pour la simple raison qu’il compte densifier son milieu de terrain en le renforçant par la présence d’un troisième élément, en la personne de Billel Ouali, lequel est aligné habituellement sur le cou- loir gauche de la défense. Le reposi- tionnement de Ouali au milieu de ter- rain sera sans nul doute la nouveauté du coach nahdiste pour ce match de l’USMH, et ce, après avoir aligné durant plusieurs semaines un milieu de terrain à deux éléments, avec les seuls Bendebka et Seddiki à la récu- pération, alors que Mbingui ne se chargeait, lui, que de l’animation du jeu. La nouveauté de ce nouveau dis- positif qui sera aligné par Bouzidi, c’est d’avoir un milieu de terrain qui

aura un double rôle, défensif, lorsque le Nasria sera en phase défensive, et un rôle de constructeur, lorsque le Nasria sera en phase offensive.

Ouhadda, évidemment Le quatrième et dernier changement qui sera opéré par le coach Youcef Bouzidi concernera évidemment le secteur offensif. Un changement qui n’en est en réalité pas un, c’est tout simplement un retour des plus atten- du de l’attaquant Zakaria Ouhadda, lequel reprendra sa place de titulaire à l’occasion de ce derby face à l’USMH, après avoir été contraint de renoncer à jouer la rencontre face au CRB, car diminué par une forte grippe ce jour- là. Ouhadda reprendra sa place dans le onze de départ du coach Bouzidi. C’est Billel Benaldjia qui fera les frais de ce retour, d’autant plus que Sofiane Choubani a, lui, réussi à gagner la confiance de son coach de par sa prestation lors du dernier derby face au CRB. M. A.

Il sera face à son club formateur

Les joueurs ont perçu avant-hier la prime du CRB

Comme annoncé par nos soins dans notre édition de mardi dernier, la direction du club nahdiste a décidé d’oc- troyer une belle prime à ses joueurs pour les récompenser des efforts fournis lors de la rencontre-derby de samedi dernier face au CRB. La direc- tion du club avait fait savoir aux joueurs qu’ils toucheront une prime de cinq millions de centimes, récompensant leur match nul du week-end der- nier. Une prime que les joueurs ont touché avant-hier après-midi à l’issue de la séance qui a eu lieu au com- plexe olympique Mohamed Boudiaf, au niveau du stade Hadjout. Les joueurs étaient d’ailleurs tout contents d’avoir touché cette belle prime qui les motivera davantage à faire encore mieux ce samedi face à l’USMH.

La frayeur Gasmi

Sa participation au derby de

ce samedi ne serait pas com- promise, mais l’attaquant et

le meilleur buteur du Nasria,

Ahmed Gasmi, pourrait bien évoluer diminué face à l’USMH. Le joueur souffrirait d’une légère blessure aux adducteurs qui l’empêcherait de se donner à fond à l’en- traînement. Le joueur a été

d’ailleurs ménagé par le staff technique durant les deux dernières séances pour évi- ter que sa blessure se com- plique davantage. Une chose est certaine, Gasmi tiendra bel et bien sa place ce same-

di face à l’USMH, et ce, quel

que soit l’état de sa blessure, quitte à jouer sous perfusion.

Aït Abdelmalek : «Ce match me tient particulièrement à cœur»

Pur produit de l’USM Harrach, Riad Aït Abdelmalek, la nouvelle pépite du Nasria, aura l’occasion demain après-midi d’affronter son club formateur.

Une occasion que le joueur ne voudrait pour rien au monde rater, même si cela dépend des choix de son coach qui décidera de lui accorder sa chance ou non. Dans cet entretien, le n°54 nahdiste nous parle lui, des U20 avec qui il est régulièrement convoqué, mais aussi et surtout de ce derby tant attendu entre son club actuel et son club formateur.

Alors Riad, vous êtes souvent, ces derniers temps, entre les U20 et le NAHD. Arrivez-vous à gérer cette situation ?

Je ne vous cache pas que c’est difficile de gérer pareille situation, car je suis souvent en sélection durant la semaine, avant que le sélectionneur nous permette de retrouver nos clubs pour la compétition en fin de semaine. C’est très difficile de combiner les deux, d’au- tant plus que j’arrive en club souvent la veille des matchs, et comme je dois garder ma forme, je me retrouve en train de jouer avec les U21, sans que je puisse m’entraîner avec mes coéquipiers durant la semaine, mais je fais avec.

Cette situation vous empêche également de jouer avec les A, puisque par deux fois,

vous vous retrouvez avec les U21 après un stage avec les U20…

Tout à fait, mais je m’accommode de la situation. Je suis avec la sélection, je me prépa- re, mais je ne vous cache pas que j’aurais aimé jouer avec les séniors pour gagner en maturi- té et en expérience, plutôt que de jouer des matchs amicaux avec la sélection nationale face à des clubs du championnat national. Il n’y a pas mieux que la compétition officielle, surtout lorsqu’il s’agit de jouer avec les A.

Vous avez retrouvé le groupe pro cette semaine, après le nul arraché face au CRB, on suppose que l’ambiance au sein du groupe est au beau fixe, non ?

Tout à fait, après le bon nul arraché face au CRB, j’ai pu retrouver un groupe qui a très bien pris ce résultat, encore plus lorsqu’on se remémore le cours du match et cette fin heu- reuse pour mon équipe. Les joueurs sont tous concentrés sur le prochain match où il est impératif de gagner. Les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend et l’am- biance au sein du groupe est juste parfaite.

En parlant de prochain match, vous

affronterez l’USMH dans un derby qui s’annonce difficile pour les deux formations…

C’est certain que ce sera un match bien dif- ficile pour les deux équipes. D’un côté, l’USMH pratique un beau football et a montré qu’elle restait l’une des meilleures équipes du championnat, et de l’autre, le NAHD, qui a besoin des trois points de la victoire. Nous sommes tous concentrés sur cette rencontre. Nous n’avons qu’un seul objectif en tête, c’est de gagner ce match afin de nous mettre à l’abri.

Pour vous, ce sera un match très spécial, puisque vous allez affronter votre club formateur…

C’est peu dire, c’est un match très spécial pour moi, j’ai passé l’essentiel de ma carrière de joueur à l’USMH durant quatre belles années où j’ai débuté ma carrière en minimes, jusqu’en junior. La saison dernière, j’avais d’ailleurs été promu en équipe fanion, sans avoir la chance de jouer des matchs officiels. Cette saison aussi, j’ai débuté la préparation avec l’équipe A de l’USMH, avant de me retrouver au NAHD après les problèmes qu’a

connus le club harrachi. Demain après-midi, si bien évidemment mon entraîneur juge utile de me convoquer, ça me fera tout bizarre de retrouver mes anciens coéquipiers en face en Jaune et Noir, mais je défendrai bien corps et âme les nouvelles couleurs que je porte fière- ment aujourd’hui.

NAHD-USMH, au temple olympique, c’est tout simplement le match rêvé pour vous, vous tenez certainement à jouer cette rencontre ?

Je ne vous le fais pas dire. Je tiens plus que jamais à jouer cette rencontre, et si le coach me donne la chance, je ferai tout mon possible pour apporter le plus qu’on attend de moi. Je sais que si je suis convoqué, je n’aurai que dix minutes, voire un quart d’heure de temps de jeu, suffisant pour moi pour tenter de faire la différence, car ma motivation est telle que je suis certain que je peux bien être décisif pour mon équipe. Ce match me tient particulière- ment à cœur, je ne voudrais le manquer pour rien au monde.

M. A.

www.competition.dz

Vendredi 5 février 2016

USMH

11

www.competition.dz Vendredi 5 février 2016 USMH 11 Pas de changements en vue pour le NAHD L'entraîneur

Pas de changements en vue pour le NAHD

L'entraîneur des Jaune et Noir ne devrait pas apporter de changements dans son onze pour le prochain match de championnat face au NAHD. Il compte reconduire le même effectif que celui des derniers matches.

PAR RACHID HAMADI

Même si des joueurs sont plus en forme physiquement que d'autres, ou que des éléments ne sont pas à leur meilleur niveau dans l'effectif des Jaune et Noir, l'entraîneur Boualem Charef compte renouveler sa confiance aux mêmes élé- ments pour le derby de samedi face au NAHD. Quelques choix sont toutefois contestables et incompréhensibles surtout après avoir vu le rendement de quelques éléments lors du dernier match face à l'ASMO. Il est évident que du sang neuf fera le plus grand bien à l'effectif de l'USMH dont le jeu est prévisibles pour les équipes adverses. Avec quasiment le même onze, à un ou deux éléments près, l'entraîneur ne semble pas faire jouer la concurrence dans son effectif. Cela per- met aux adversaires de bien étudier le jeu de l'équipe d'El-Harrach et connaître ses points forts et ses points faibles. En renou- velant son effectif, il sera difficile pour le NAHD de décortiquer comme il le sou- haite les qualités et les faiblesses des Jaune et Noir. Il serait peut-être temps pour l'équipe de brouiller les cartes afin de laisser l'adversaire dans le doute.

les cartes afin de laisser l'adversaire dans le doute. Certes, il est toujours difficile de subtiliser

Certes, il est toujours difficile de subtiliser le ballon à l'USMH, mais en connaissant à l'avance avec quel effectif entrera l'équi- pe, les adveraires savent sur qui jouer ou encore par où passer pour arriver aux buts de Chaâl. Pour le match de demain face au NAHD au 5-Juillet, Charef semble continuer à faire confiance aux mêmes au risque de se faire accrocher par une for- mation d'Hussein Dey en mal de points. Bouzidi a déjà décortiqué le jeu des Harrachis, ce qui risque de donner lieu à un match serré puisque les protégés de Charef entreront avec le même effectif que face à l'ASMO ou la JSS. C'est un

risque tout de même pour le coach qui ne veut surtout pas s'aventurer à apporter des changements pour un derby aussi important. Les joueurs qui méritent une chance devront donc encore patienter avant de prétendre à une place et offrir

d'autres solutions afin de continuer à jouer les premiers rôles et tenter de décro- cher cette coupe qui semble sourire à l'USMH. Quoi qu'il en soit, ce n'est pas pour le match du NAHD qu'on verrait des changements dans le onze rentrant, alors qu'un peu de concurrence ne ferait sûrement aucun mal à l'équipe, bien au

contraire.

R. H.

Les supporters préparent de belles couleurs pour décorer le temple

Comme pour chaque derby, les supporters de l'USMH se préparent à décorer le stade du 5 Juillet de belles couleurs. Pour le match face au NAHD, ils préparent des tifos et des messages adressés aux joueurs qu'ils soutiennent. Les préparatifs sont presque terminés, et ce qui vaut le coup d'être souligné, c'est cette capacité à récolter les sommes nécessaires pour colorier le stade de jaune et de noir. Du côté d'El Harrach, tout le monde met la main à la pâte pour que la fête aussi grandiose que possible. En plus du spectacle que va certainement nous offrir une nouvelle fois cette formation de l'USMH, l'ambiance est garantie dans les gradins avec ce public qui n'a pas fini de nous faire voir de belles choses.

Aujourd'hui,

ultime

séance

à 17h

Les Jaune et Noir effectueront leur ultime séance d'entraînement cet après-midi au stade de Mohammadia. C'est à 17h que ladite séance débutera, ce qui permettra à l'équipe d'apporter les tout derniers réglages avant le derby de demain face au NAHD. Le coach donnera une grande importance à cette séance afin de préparer au mieux son équipe et faire en sorte de renouer avec la victoire après la défaite de la journée précédente.

CHAREF

motive ses troupes avant le derby

L'entraîneur des Jaune et Noir, Boualem Charef, a tenu un discours à ses joueurs avant le derby algérois face au NAHD. Revenant d'abord sur la défaite concédée à Oran face à l'ASMO, le coach a par la suite évoqué la prochaine journée de championnat qui verra l'USMH affronter les Sang et Or au stade du 5-Juillet. Au sujet du match précédent, Boualem Charef a émis une petite critique en soulignant les fautes commises face aux Oranais. Il a montré les défaillances constatées lors de cette rencontre afin qu'elles ne se reproduisent plus, notamment demain face au NAHD. Le bloc défensif est appelé à être plus compact et faire preuve d'un bon placement afin d'empêcher l'adversaire d'arriver aux buts de Chaâl. L'entraîneur a demandé de la rigueur, de jouer en bloc pour fermer les espaces tout en maîtrisant le contrôle de la sphère. En ce qui concerne le prochain match, Charef a également demandé avant tout d'oublier la défaite de l'ASMO pour bien se concentrer sur le derby qu'il faudra gagner pour rester en course pour le podium. L'USMH aura une belle opportunité cette saison de finir parmi les trois premiers et l'entraîneur veut au moins atteindre cet objectif. Il a demandé la victoire dans le match de demain face au NAHD. Tout en affichant sa confiance au groupe, il a demandé de rester concentrés, de bien utiliser la largeur du 5-Juillet pour faire courir l'adversaire et l'user pour garantir une fin de match des Jaune et Noir plus frais que leurs adversaires. Le coach n'a pas omis également de rappeler aux joueurs que le NAHD est dans une position inconfortable au classement et qu'il allait se battre comme l'avait fait avant lui l'ASMO. Il a ainsi exigé de la concentration et de ne pas croire que le match sera aussi facile qu'à l'aller. Tenant à glaner les trois points, le coach a motivé à fond ses poulains pour renouer avec le succès et ainsi continuer à réaliser de bonnes performances. R. H.

BOULEKHOUA :

«Ce sera un match difficile»

Le latéral droit de l'USMH retrouve sa place de titulaire après avoir été longtemps absent en raison d'une blessure pendant que son concurrent s'illustrait. Evoquant le prochain match face au NAHD, il dira qu'il sera difficile mais que son équipe est déterminée à glaner les trois points.

Comment se porte le groupe à la veille du derby face au NAHD ?

Le groupe se porte très bien. On travaille d'arrache-pied pour bien préparer ce match face au NAHD ou nous devons réaliser une bonne performance. L'équipe est motivée et déterminé pour réaliser un bon match et engranger trois points.

Après la défaite de l'ASMO, pensez- vous être en mesure de vous ressaisir ?

Il est vrai que la défaite de l'ASMO nous avait affectés surtout que nous avons bien joué et que l'adversaire n'était pas supérieur à nous. Mais ce match est déjà oublié et nous sommes concentrés sur cette rencontre du NAHD où nous devons renouer avec le victoire.

Ressentez-vous une quelconque pression avant ce derby ?

A l'approche du match il est vrai que la pression commence à se faire sentir. A nous de savoir la gérer et la laisser peser sur l'adversaire. Nous allons aborder cette rencontre avec la ferme intention de gagner et faire en sorte que la pression se transforme en sérénité.

Une victoire face au NAHD pourrait vous propulser à la 3 e place, comptez- vous jouer le podium ?

Vous savez on ne se met pas la pression avec le classement. On essaye avant tout de produire un beau jeu et remporter le maximum de victoire. Si on parvient à nous emparer de la 3e place il est clair que ce sera un bon bonus pour nous, mais la priorité est de remporter le maximum de victoire, notamment lors des derbies, ce qui est important.

Selon vous quelles seront les clés du match face au NAHD ?

Comme pour chaque match, il faudra rester concentrés, ne pas tomber dans la facilité ou sous-estimer l'adversaire surtout que le NAHD cherchera à gagner pour gagner des places au classement et s'éloigner de la zone rouge. On sait que ce sera un match très difficile qui se jouera sur des détails. Espérons seulement que l'efficacité ne nous fera pas défaut cette fois ci.

l'efficacité ne nous fera pas défaut cette fois ci.  «Je me sens revenir à mon

«Je me sens revenir à mon meilleur niveau.»

Sur un plan personnel, vous revenez après une petite absence, comment vous sentez-vous ?

Avec les matches que je joue de plus en plus, je me sens revenir à mon

meilleur niveau. Je ne suis pas encore satisfait à 100% mais je sens que ça vient progressivement et je vais monter encore en puissance au fil des matches. J'espère continuer comme ça et que je serais encore plus performant lors des

prochains matches.

R. H.

www.competition.dz

Vendredi 5 février 2016

12

À LA UNE

www.competition.dz Vendredi 5 février 2016 12 À LA UNE L'EN perd 8 places et devient 3
L'EN perd 8 places et devient 3 e en Afrique à moins de 3 mois
L'EN perd 8 places et
devient 3 e en Afrique à
moins de 3 mois du
tirage du Mondial
C'est la dégringolade

L'équipe nationale de football a perdu 8 places au classement FIFA rendu public hier sur le site officiel de l'instance mondiale.

PAR SMAÏL M. A.

Les Verts ne sont que 36es au classement des meilleurs équipes du monde et chutent lourdement devant beaucoup de nations même africaines, puisqu'après avoir été lea- der des équipes africaines pendant très long- temps, l'équipe n'est actuellement que 3e du continent, derrière le champion d'Afrique en titre la Cote d'Ivoire et le Cap Vert qui a dépassé l'EN, grâce notamment à un bond de 6 places, ce pays occupe en effet la 33e posi- tion. Le classement qui est toujours dominé par la Belgique avec ses 1494 points a connu une stabilité durant ce mois pour les 18 premières nations, puisque le changement a été opéré à partir de la 19e place ou plusieurs équipes ont avancé d'une petite place pour chacune.

Ce qu'il faut retenir aussi c'est que les équipes africaines, du moins le leader et son poursui- vant du mois de janvier dernier, à savoir la Côte d'Ivoire et l'Algérie ont perdu du lest, les Eléphants ont perdu 9 positions et ne sont que 28es soit la même place que l'EN du mois dernier, tandis que l'équipe nationale a chuté donc de 8 places, ce qui a été profité par le Cap- Vert envoie l'EN à la 3e place dans le classement du continent.

A moins de 3 mois du tirage au sort du Mondial Avec une dégringolade de 18 places en quelques mois seulement, la situation reflète parfaitement le niveau de l'EN depuis le der- nier Mondial brésilien, l'équipe nationale et après la fin de l'effet Vahid, a connu une chute libre et les résultats ont suivi le niveau de jeu très en dessous des espérances. Le plus urgent à présent c'est de se ressaisir le plus rapidement possible, le mois de mars prochain donnera l'occasion à pratiquement toutes les sélections d'améliorer leur position dans ce classement très controversé de la FIFA.

Les Verts auront deux matches à jouer, le pre- mier ici en Algérie contre l'Ethiopie avant de se rendre dans leurs pays pour la seconde manche, et peut-être au bout, une qualif' à la CAN, ce qui serait un exploit réussi pour la 2e fois de suite, mais ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que la victoire va être importante parce que le classement FIFA du mois d'avril et sur- tout celui de mai, sera très important dans la désignation des chapeaux pour le tirage des poules du Mondial 2018. Le tirage au sort et contrairement à ce qui a été avancé çà et là, aura lieu lors de la 1re moitié du mois de mai, en marge du congrès de la FIFA à Mexico, et l'EN doit absolument se mettre en sécurité avant cette date.

CHAN et Top 5 Un petit coup d'œil nous donne une idée sur le danger qui guette les sélections, puisque chaque erreur est payée cash, l'exemple des Verts est là pour en témoigner, l'EN, a en effet perdu 100 points en un mois, ce qui a permis au Cap-Vert de passer à la 2e place du conti- nent, heureusement qu'au même temps, le Ghana a perdu aussi 8 places (41e) et que le

Sénégal s'est retrouvé à la 45e, ces 5 équipes citées d'ailleurs ci-dessus sont les teams qui composent actuellement et virtuellement le premier chapeau si l'on procède dans l'immé- diat au tirage au sort, et l'objectif donc sera de se maintenir parmi ces 5 premières places, comme l'a déclaré Raouraoua l'année passée, le président de la FAF a éloigné l'idée de voir l'EN perdre autant de places pour terminer 6e (position actuellement occupée par la Tunisie) d'où l'importance de la date FIFA du mois de mars, car le prochain classement verra sans doute d'autres modifications, et d'autres teams vont pointer leur nez dans le haut du classement et les Tunisiens, à titre d'exemple feront tout pour réapparaître dans le top 5, surtout qu'ils ont pris part au dernier CHAN et ont pu glaner quelques points de plus, sachant que depuis 2 ans, les résultats du championnat d'Afrique sont pris en consi- dération dans le classement FIFA, ce qui ne fait pas les affaires de l'EN en prévision du tirage au sort du Mondial du mois de mai qui rend la prochain date FIFA d'une importance capitale.

S. M. A.

Leicester a sollicité Ronaldinho pour encadrer Mahrez et Vardy

a sollicité Ronaldinho pour encadrer Mahrez et Vardy Toujours premier de la Premier League, Leicester City

Toujours premier de la Premier League, Leicester City a pensé à recruter l'ex-star brésilienne Ronaldinho. D'après El Mundo Deportivo, ce dernier, libre de tout contrat depuis septembre dernier, aurait été sollicité par le club anglais, qui aurait voulu s'attacher ses services lors de ce mercato hivernal. Cependant, n'ayant plus les qualités qui faisaient de lui l'un des meilleurs joueurs du monde, le Brésilien aurait eu le rôle d'encadrer le milieu international algérien et son coéquipier Jamie Vardy. La direction de Leicester voulait que Ronaldinho apporte son expérience et en fasse profiter Mahrez afin qu'il continue son évolution.

Afin de sauver leur saison

FEGHOULI

et VALENCE n'ont plus que l'Europa League

A la recherche d'une victoire depuis maintenant onze journées, Valence ne pourra certainement pas compter sur la Coupe du Roi pour se rattraper devant ses supporters. Alors qu'ils jouaient la demi-finale aller de la compétition mercredi soir face au FC Barcelone, Sofiane Feghouli et ses coéquipiers ont été malmené. Entrée à la 33e minute pour apporter un plus à l'attaque de son équipe déjà menée par trois buts à zéro, l'international algérien n'aura finalement rien pu faire. Au stade du Camp Nou, Messi et compagnie n'ont fait qu'une bouché de leur adversaire. En seconde mi-temps, Valence jouait à dix après l'expulsion de Mustafi et Sofiane Feghouli avait hérité du brassard de capitaine. Il faut dire que le club espagnol fait des pieds et des mains pour garder son joueur en fin de saison et l'inciter à signer une prolongation de contrat. L'entraîneur de l'équipe, Gary Neville, pour souligner l'importance de l'international algérien au sein du club, lui a cédé les commandes de son équipe sur le terrain. Il faut dire aussi que le technicien anglais voit en Feghouli un bon capitaine, mais lors de cette rencontre, l'équipe n'était pas de taille face à un FC

Après la débâcle face au FC Barcelone, Sofiane Feghouli et ses coéquipiers n'ont maintenant plus
Après la débâcle face au
FC Barcelone, Sofiane
Feghouli et ses coéquipiers
n'ont maintenant plus que
l'Europa League pour sauver
leur saison.

Barcelone qui compte remporter tous les titres cette saison. La rencontre s'est soldée sur le score de sept buts à zéro, ce qui ne laisse pratiquement aucun espoir à Valence pour le match retour. D'ailleurs, d'après la presse espagnole, les joueurs étaient attendus par des supporters à leur retour, qui ont manifesté leur mécontentement et demandé le départ de l'entraineur. En Liga, c'est la même situation pour eux, leur dernière victoire remonte au match face au Celta Vigo, il y a onze journées. Une situation délicate, qui les force à jouer le maintien. Rappelons que Sofiane Feghouli et ses coéquipiers ne sont qu'à cinq longueurs du premier

relégable. Ainsi, les hommes de Gary Neville, qui n'ont plus rien à espérer en Espagne, devront se tourner maintenant sur les compétitions internationales, car il ne faut pas oublier qu'ils sont toujours en course en Europa League. En plus, le tirage au sort a été clément avec eux, puisqu'ils rencontreront le Rapid Vienne en match aller dans deux semaine (16e de finale de l'Europa League) avant de participer au match retour dans trois semaines en Autriches. Pour l'international algérien et ses coéquipiers, cette compétition est maintenant la seule occasion pour redonner de la joie à leurs supporters, mais

aussi pour sauver leur saison.

M. K.

www.competition.dz

Vendredi 5 février 2016

À LA UNE

13

www.competition.dz Vendredi 5 février 2016 À LA UNE 13 Affaire Mesbah LE TRIPLE DÉMENTI DE MESBAH
Affaire Mesbah LE TRIPLE DÉMENTI DE MESBAH Les deux mensonges qui dévoilent le complot «C'est
Affaire Mesbah
LE TRIPLE DÉMENTI DE
MESBAH
Les deux
mensonges
qui dévoilent
le complot
«C'est un odieux
mensonge»
Djamel Mesbah a été
arrêté par la police
italienne dans la ville de
Gênes.

C'est un Mesbah calme mais extrêmement déçu qu'on a eu hier au téléphone. Qu'une partie de la presse de son pays l'ait lâché aussi facilement le dépite.

PAR ASMA H. A.

Croire à un mensonge fabriqué de toutes pièces par un site web italien sans même prendre la peine de vérifier l'information ou du moins lui accorder le bénéfice du doute le rend presque malade. Djamel Mesbah, tout au long de notre entretien, n'a pas arrêté de répéter le mot "pourquoi". Pourquoi, on lui a fait ça ? Pourquoi tenter de salir son image aux

yeux des Algériens lui qui a été tout le temps réglo avec tout le monde notamment les médias algériens, et ce, même quand il évoluait au Milan AC. Le défenseur de la Sampdoria de Gênes a tenu donc à démentir les mensonges racontés par le site italien TottoMercatoWeb, relayé par la Gazetta Delo Sport puis par les médias du monde et quelques télévisions et journaux algériens.

«C'était un excès de vitesse et non une conduite en état d'ivresse» Pour commencer, Djamel a voulu démentir l'information disant qu'il était ivre au moment des faits. "Ce n'était pas une conduite en état d'ivresse comme rapporté par la presse, mais juste un excès de vitesse. Sans le vouloir, j'ai dépassé la vitesse autorisée…Si vraiment on m'a arrêté pour conduite en état d'ivresse, je serais en prison aujourd'hui, même le président italien n'y échappera pas dans ce cas… c'est un odieux mensonge", nous dira-t-il.

«Je n'ai jamais forcé un barrage de police» Le deuxième mensonge que Djamel Mesbah a voulu démentir concernait le

barrage de police. "Si vraiment j'avais forcé un barrage de police, vous croyez que je serais là à vous parler maintenant ? Ce qui s'est passé est simple, j'ai été flashé

à une vitesse supérieure à celle autorisée

par la loi et avant d'arriver au barrage, j'ai tourné à droite, sans même savoir que

j'avais été flashé, comment je pouvais le savoir ? J'ai suivi mon chemin normalement, la suite vous la connaissez…"

«La Sampdoria ne m'a jamais parlé de résiliation» Avant de terminer, on a voulu en savoir plus sur la question de la résiliation du contrat de Mesbah par la Sampdoria, le joueur nous dira : "On ne m'a rien dit, le club ne m'a jamais parlé de résiliation de contrat."

A. H. A.

Le Sporting rejette une offre

de la Bundesliga pour SLIMANI

Le Sporting Lisbonne vient de rejeter une nouvelle offre qui lui est parvenue d'Allemagne cette fois-ci, pour son joueur, Islam Slimani.

Les

cette fois-ci, pour son joueur, Islam Slimani. Les offres continuent d'affluer chez le Sporting Lisbonne

offres continuent d'affluer chez le

Sporting Lisbonne pour l'international algérien. Après une offre de 23 millions d'euros en prove- nance de Chine dont on avait précédemment parlé, c'est le tour d'un club de la Bundesliga, dont le nom n'a pas été cité, qui cherche à s'attacher les services de l'attaquant international algérien. D'après le site spécialisé ligainsider, un club de la première division allemande aurait mis 23 mil- lions d'euros sur la table afin de convaincre le club portugais de lâcher son attaquant vedette. Cette offre aurait été faite juste avant la clôture du mer- cato hivernale, mais le Sporting Lisbonne a encore une fois refusé toute négociation et a expliqué qu'il ne comptait en aucun cas lâcher le meilleur buteur du mercato hivernal. Il faut dire que la direction du club a reçu beaucoup d'offre pendant le dernier marché des transferts. Pour ne citer que les plus importantes, Leicester City avec 15 mil-

Cadamuro à l'essai au Servette de Genève

A 27 ans, Liassine Cadamuro continue de broyer du noir. Le défenseur international algérien n'a pas encore trouvé de club pour poursuivre sa carrière et après avoir faire des essais au Standard de Liège, en Belgique il y a quelques mois, des tests qui se sont avérés non concluants, il a eu du mal à trouver un club preneur durant le dernier mercato d'hiver. Ceci dit, et comme quelques championnats n'ont pas encore fermé leurs portes, il est en train d'essayer sa chance ailleurs, cette fois, il passe des tests du côté du championnat suisse de 3e division, dans les rangs du Servette de Genève. Le club a annoncé officiellement l'arrivée du joueur international algérien à partir de mercredi dernier, il fera de son mieux pour gagner l'estime du staff technique et essayer d'arracher une place dans cette équipe avant le 15 février date de la clôture du marché hivernal des transferts. A noter qu'hier le nom de Cadamuro a été cité dans un article de " Mundo Deportivo " lequel a rappelé quelques noms de joueurs n'ayant pas trouvé de clubs avant le 1er février dernier.

S. M. A.

lions d'euros, Everton 18 millions d'euros, Crystal Palace 24 millions d'euros et enfin Fulham avec environ 21 millions d'euros. Rappelons que le contrat de l'international algérien expirera en 2020 et le Sporting Lisbonne compte en tirer un bon bénéfice après l'avoir recruté pour une petite somme. En plus, le premier objectif du club portugais est de remporter le championnat cette saison, et pour

cela il aura besoin des services de son attaquant. Il faut dire qu'Islam Slimani et ses coéquipiers sont bien partis pour remporter le titre de champion du Portugal cette saison. Avec 51 points au comp- teur, ils sont les premiers du classement et détien- nent deux longueurs d'avance sur le deuxième, le Benfica, qui avec le FC Porto, sont un sérieux concurrent pour le titre. Le Sporting Lisbonne aura l'occasion de creuser l'écart dès le prochain match prévu lundi prochain face à Rio Ave. Les poulains de Jorge Jesus auront l'avantage de jouer

à domicile et où Islam Slimani tentera d'exploser

son compteur de but qui est maintenant à 16 et qui

le place comme second meilleur buteur du cham-

pionnat portugais et premier de son club.

Meilleur moyenne de jeu de tête en Europe pour Slimani Grâce à son jeu de tête hors norme, l'attaquant international algérien est dans le top 5 des meilleurs joueurs de la tête dans les six grands championnats européens. D'après des statistiques

parues sur le site spécialisé Ojogo, Islam Slilmani

a une moyenne de 1.9 coup de tête par match. Le

seul joueur qui arrive à son niveau dans le jeu aérien en ce moment, n'est autre que l'attaquant d'Aston Villa, Rudy Gestede. Ce dernier a exacte- ment la même moyenne qu'Islam Slimani. La suite du classement du top 5 donne Pavoletti de Génoa (1.7), Giroud d'Arsenal (1.7) et enfin Dyego Sousa de Maritimo (1.6). M. K.

L'info a fait le tour de la grande toile atteignant même les sites des organes de presse du monde entier. C'est peut-être la raison qui a pous- sé certains à en faire un plat consis- tant pour salir l'international algé- rien, évoquant même une course poursuite et une conduite en état d'ivresse, ce qui est, selon nos infor- mations, totalement faux. A en croi- re l'un des proches du joueur, "ceci est un odieux mensonge, une machination". En effet, intrigués par le bruit causé par une telle info, nous avons préféré nous assurer d'abord de sa fiabilité, et ne pas se fier juste à une brève d'un site italien, avant d'attaquer à tort un international algérien, exemplaire et jamais cité dans une affaire semblable. On s'est renseigné, voilà nos conclusions.

L'incident remonte à une semaine, non pas à lundi ! Une petite discussion avec un proche du latéral gauche de l'EN est suffisante pour éclairer quelques zones d'ombre. Les Italiens ont évo- qué une arrestation qui aurait eu lieu lundi dernier, alors qu'en réalité l'incident a eu lieu il y a au moins une semaine, soit avant le week-end dernier. Le joueur a été arrêté au volant de sa voiture après avoir été flashé à une vitesse supérieure à la vitesse autorisée, et non pas en état d'ivresse comme rapporté par ce site et relayé par la presse mondiale et aussi algérienne. Le clan Mesbah ajoute que l'auteur de cette dépêche aurait une dent contre l'international algérien, et cela expliquerait tout le bruit créé par cette "info bidon".

La Porsche Cayenne, l'autre mensonge L'une des preuves que l'info bien taillée par le journaliste de tuttomer- catoweb était fausse, c'est le genre de véhicule dans lequel aurait été chopé. Le site italien parle d'une Porsche Cayenne, alors que, en réa- lité, c'est dans un autre véhicule que le joueur a été flashé. Une autre preuve du grotesque mensonge du journaliste italien.

Pas de départ… pour le moment Le moule dans lequel cette affaire a été mise a quelque peu perturbé le joueur, mais ce n'est nullement une raison qui le déconcentrera de sa principale mission, à savoir honorer son contrat jusqu'à son terme. Ce qu'il faut savoir, c'est que Mesbah a la particularité d'avoir le même agent que le coach de la Samp', à savoir Montella, et cela est déjà un grand avantage pour lui, mais cela ne veut nullement dire qu'il ne risque pas de quitter le club d'ici le 15 février prochain, date de la clôture du marché hivernal en Suisse. Lugano, qui lui fait depuis quelque temps les yeux doux, ne se décourage pas de l'avoir, même si d'autres pistes dans d'autres cham- pionnats toujours accessibles sont aussi possibles, comme la Suisse, l'Ukraine, la Premiership, la Russie et la Chine. Affaire close.

M. A.

www.competition.dz

Vendredi 5 février 2016 LIGUE 1 MOBILIS

14

19 e JOURNÉE

5 février 2016 LIGUE 1 MOBILIS 14 19 e JOURNÉE ESS 16h RCR L’Entente sans sept

ESS

16h

RCR

L’Entente sans sept joueurs

A l’issue de la dernière séance qui s’est déroulée hier soir, Alain Geiger a communiqué aux joueurs la liste des 18 éléments qui sont concernés par le match de cet après-midi. Une liste qui a confir- mé l’absence de Benlamri Djamel qui n’a même pas repris les entraî- nements avec le groupe et qui était déjà forfait pour ce rendez- vous. Un autre joueur ne fait pas partie de la liste, c’est Djabou qui s’est pourtant remis de sa blessure en réintégrant le groupe à l’entraî- nement. Geiger aurait jugé qu’il n’était encore prêt physiquement où qu’il avait d’autres choix plus intéressants, selon lui. Cette liste a également confirmé la non-dispo- nibilité d’Abdelmalek Ziaya qui a rechuté et qui ne pourra pas jouer contre le RCR, ainsi que Baouz et Dagoulou blessé, sans oublier Khedairia et Hadouche suspen- dus.

Nemdil et Kourbia convoqués

Toujours en ce qui concerne la liste des 18, nous avons constaté le retour des attaquants Zoheir Nemdil et Kourbia ilyes auxquels le coach sétifien a fait appel. Les deux joueurs ont rejoint le reste des éléments concernés par le match.

Hachi

opérationnel

S’agissant des joueurs qui étaient légèrement blessés et qui ont réintégré le groupe, Farès Hachi, comme déjà indiqué, s’est remis de sa blessure et ne ressen- tait plus les douleurs. Le latéral gauche sétifien avait réintégré le groupe avant-hier à l’entraîne- ment et a été jugé apte pour le ser- vice. Il est même pressenti dans le onze de départ d’Alain Geiger. A. K.

La formation sétifienne accueillera cet après- midi dans son chaudron du 8-Mai 1945 le Rapid de Relizane.

midi dans son chaudron du 8-Mai 1945 le Rapid de Relizane. Les Sétifiens ne jurent que

Les Sétifiens ne jurent que par la victoire

De notre correspondant

KACEM A.

Les Blanc et Noir, qui n’ont pas encore enregistré la moindre victoire à domicile depuis la dernière, face au RCA, sont au creux de la vague et de ce fait un autre échec compliquera davantage la situation de l’équipe. On sait que les Sétifiens ont souvent pris le meilleur sur leur adversaire, il est certain qu’un éventuel succès ce soir ne constituera pas une surprise. En fait, une victoire est tout à fait possible pour une équipe qui fait constamment parler d’elle dans le giron de l’élite. Conscients de leurs capacités, Delhoum et ses

camarades ne veulent en aucun cas déroger à la règle et comptent ainsi enchaîner avec un autre bon résultat. Une mission qui n’est pas du tout impossible et on peut s’attendre à un autre défi de la part des Sétifiens.

Amorcer le déclic La rivalité entre ces deux clubs devrait sans aucun doute donner plus de tonus et d’intensité à la rencontre que les poulains de Geiger ne veulent pas rater pour amorcer le déclic. Le match s’annonce donc palpitant et très disputé. La formation sétifienne, pour qui une victoire est impérative, aura l’avantage de recevoir sur son

terrain. Ce sera un atout majeur pour les poulains de Geiger qui devront sortir le grand jeu pour bien négocier le match afin de reprendre des couleurs, mais aussi pour prouver que la place de l’ESS est parmi le trio de tête. Il faut dire qu’il n’y a pas d’autre alternative pour les Ententistes s’ils veulent éviter la crise, ils joueront donc pour les trois points et rien d’autre. De son côté, l’équipe de RCR, classée 15e, se contentera de jouer la prudence afin de forcer son adversaire du jour au partage des points. En effet, il est certain que les Relizanais qui évolueront hors de leurs bases se contenteront d’un nul.

A. K.

BELAMEIRI :

«Rien que la victoire»

Vous recevrez le RCR. Comment se présente pour vous cette rencontre ?

Nous avons beaucoup de respect pour notre adversai- re. En ce qui nous concerne, nous devons bien négocier cette confrontation que nous espérons, bien évidemment, gagner Incha Allah.

Comment est l’état d’esprit du groupe, à quelques heures de cette affiche ?

Dieu merci, il existe une très bonne ambiance, et cela ne devra être que bénéfique pour nous. Je peux vous dire que le groupe est animé d’une grande volonté pour arracher un résultat positif.

Justement, on sent en vous une certaine détermination à arracher

un bon résultat

Nous avons une immense envie de remporter un suc- cès pour faire plaisir à nos supporters. On sait que notre mission sera difficile, mais pas impossible. C’est pourquoi on a décidé de mettre les bouchées doubles pour gagner ce match à domicile et de bien négocier les prochaines rencontres.

L’entraîneur mise beaucoup sur votre apport pour la victoire, quel est votre sentiment ?

Je considère que j’ai une mission à accomplir, je me dois de travailler dur pour la réussir. Je ferai de mon pos- sible pour être à la hauteur. Je saisirai la moindre occa- sion qui se présentera pour marquer.

A. K.

la moindre occa- sion qui se présentera pour marquer. A. K.  La dernière séance consacrée

La dernière séance consacrée au travail tactique

C’est hier à 16h que la formation sétifienne a effectué sa dernière séance au 8-Mai 1945. Pour cette ultime session, le coach n’a pas voulu trop forcer en programmant seulement quelques exercices avec ballon avant de clôturer par un tra- vail tactique. Cette séance était très légère afin d’éviter la fatigue aux joueurs. Juste après cette ulti- me séance, ils ont regagné l’hôtel Zidane, lieu de leur mise au vert où ils ont passé la nuit d’hier.

La prime sera fixée aujourd’hui

Le président s’est entendu avec les autres dirigeants sur cette déci- sion sans fixer le montant de la prime à accorder aux joueurs dont le montant sera divulgué aujour- d’hui au vestiaire avant le coup d’envoi de la rencontre. Une chose est sûre, cette prise dépassera les 5 millions. La direction joue la carte de la motivation même si cette fois, les joueurs n’accordent pas de l’importance à ce volet, ils veulent gagner tout simplement.

Ils ont dit sur le match

DELHOUM :

«On se battra jusqu’à la dernière seconde»

Les Blanc et Noir n’ont, aujour- d’hui, face au RCR, qu’une seule

alternative, celle de glaner les trois points et de s’assurer une victoire. Une empoignade de vérité pour les Sétifiens qui, malgré la victoire à Oran se retrouvent 8es après avoir occupé la 7e place pendant plusieurs journées. «Nous sommes déterminés

à nous battre jusqu’à la dernière

seconde pour arracher les trois points», renchérit Delhoum à propos de la confrontation d’aujourd’hui. Pour lui, l’ESS a les moyens néces- saires de gagner ce match, reste aux joueurs de faire montre de volonté pendant les 90 minutes de la ren- contre. «Notre équipe est capable de réaliser un grand match. Une victoire est considérée non seulement comme un défi mais elle ouvrira la voie vers d’autres performances», nous a déclaré Delhoum.

BELHANI :

«Condamnés à réagir»

«Depuis presque deux mois que nous n’avons pas gagné à domicile

en championnat, on est condamnés à réagir. Nous mesurons parfaitement l’importance de ce rendez-vous face

à Relizane. Nous savons que notre

tâche ne sera guère facile contre une équipe qui se débrouille pas mal hors de ses bases, mais nous sommes déterminés à décrocher les trois points», nous dira Belhani avant d’ajouter à une question relative à la pression qui pèsera sur les joueurs de l’ESS contraints d’arracher un succès : «Certes, la pression existe mais elle est positive, elle nous pous- se à faire le maximum pour gagner ce match. De toute façon, il n’y a aucune autre option à prendre que de jouer l’offensive à outrance pour avoir plus de chances de marquer. Il faut savoir aussi que le RCR est un adversaire qui peut nous créer beau- coup de problèmes.»

HAROUCHE :

«Attention au RCR»

«Des matchs comme celui face au RCR nécessitent une grande méfiance. Tous les joueurs doivent se transcender. N’oublions pas que l’équipe de Relizane reste sur une bonne performance. Donc, on s’at- tend à une forte opposition de sa part», nous dira Harouche avant d’enchaîner: «Affronter le RCR ne sera pas une mission facile pour nous, d’autant que cette équipe compte bien enchaîner avec un autre bon résultat. De notre côté, on sait ce qui nous attend. C’est à nous de savoir comment gérer le match. Personnellement, je suis confiant quant aux capacités du groupe. L’avenir de l’équipe nous intéresse tous, y compris les supporters qui seront absents.» A. K.

www.competition.dz

Vendredi 5 février 2016

19 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

15

5 février 2016 19 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 15 ESS 16h RCR Les Lions de
ESS 16h RCR Les Lions de la Mina restent sur une bonne performance à domicile
ESS
16h
RCR
Les Lions de la Mina
restent sur une bonne
performance à domicile
contre le RCA le week-
end dernier et ont
l’intention de le
confirmer et sortir la
tête de l’eau pour
quitter la zone rouge.

Le Rapid défie l’Aigle noir dans son antre

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Ils auront à le faire dans le chaudron du 8-Mai 1945 de Sétif cet après-midi. Leur adversaire est de haute volée, puisqu’il s’agira ni plus ni moins que de l’ex-champion d’Afrique. La tâche ne s’annonce pas du tout facile face à un ensemble sétifien qui, malgré ses dernières contre-performances contre l’USMA et le CSC, a montré de très belles choses ces derniers temps, avec de nombreux faits d’armes à son actif. Il faut dire qu’en plus des trois points, se défaire de l’ogre sétifien est excel- lent pour le prestige.

Prendre des initiatives, sinon… Le driver du RCR, Mohamed Henkouche, ne veut pas minimiser la tâche qui attend ses joueurs, elle sera compliquée devant une bonne équipe de Sétif : «Il nous faut faire preuve de vivacité et de détermina- tion. Mes joueurs auront à gagner

des duels dans toutes les zones du jeu. Ceci demandera une grande dépense d’énergie, mais ce ne sera qu’à ce prix que nous réaliserons un bon résultat.» Pour ce qui est de la façon dont son équipe doit aborder ce match, l’ex coach du CRB veut voir ses joueurs mordre dans le bal- lon et surtout qu’ils soient à cent pour cent dans leur match. L’enfant de Mascara veut gagner la bataille tactique. Quand on veut en découdre avec une des grosses cylin- drées du championnat, il est indis- pensable de choisir une stratégie de défense et une autre d’attaque. C’est à quoi a dû s’affairer le coach reliza- nais. Pour ses poulains, il s’agira d’abord de contenir des joueurs avides de victoire. Cela ne se fera que si un plan de jeu, judicieusement choisi, est appliqué à la lettre par les camarades de Zaïdi. Une stratégie doit aussi être de mise pour inscrire des buts, histoire de se mettre à l’abri très vite dans le match.

La prudence est de mise Il n’est pas question de se contenter

de défendre pour les joueurs du Rapid, qui seront deux à avoir pour mission d’animer le jeu et autant à occuper les lignes avant. Il n’y a, par ailleurs, aucune raison de prendre des risques inutiles et le mieux serait d’adopter plutôt une position d’at- tente pour, pourquoi pas, porter l’es- tocade si l’occasion se présente. Ce sera à Henkouche de faire les meilleurs choix en ce qui concerne la stratégie qui sera de mise et les hommes qui auront à l’appliquer. En faisant preuve d’intelligence dans le jeu, les gars de La Mina ont les moyens de surprendre la formation sétifienne.

Le faux pas est interdit Cependant, vu la situation actuelle du club en bas du tableau, le faux pas est interdit pour les coéquipiers de Benabderrahmane. Bien que leur adversaire jouisse de la faveur du pronostic, les Lions de la Mina doi- vent être vigilants car tout autre résultat que la victoire ou dans le pire des cas un match nul, risque d’avoir des conséquences néfastes.

En cas d’échec, le doute planera de nouveau sur le groupe au moment où il a le plus besoin de sérénité afin d’aborder les prochaines rencontres dans de bonnes conditions.

Henkouche a beaucoup parlé à ses joueurs Afin que ses joueurs abordent cette rencontre en possession de tous leurs moyens, le coach Henkouche a misé sur le travail psychologique, et c’est la raison pour laquelle il leur a beaucoup parlé, en essayant de les mettre en confiance. Le coach est persuadé que s’ils arrivent à s’expri- mer d’une bonne manière sur le ter- rain, la victoire ne pourra pas échap- per au Rapid. De leur côté, les joueurs savent qu’ils sont face à un véritable tournant du championnat, et ils comptent bien accrocher l’Aigle noire à leur tableau de chasse, sur- tout que le match se déroulera en huis clos et en l’absence de plusieurs joueurs titulaires. B. B.

Meddahi : «On exploitera le huis clos pour battre l’Entente»

Comment se porte le groupe à quelques heures de la rencontre ?

L’ambiance est bonne, nous sommes concentrés sur notre match de cette après-midi devant une grande équipe de l’Entente.

Face à l’ESS, vous allez jouer derrière ou ouvrir le jeu ?

Tout dépendra du schéma adopté par le staff technique. Nous n’aurons qu’à appliquer les consignes de l’entraîneur qui a une meilleure lecture du jeu et trouvera la façon d’aborder ce match très important pour nous car on est obligé de réaliser un bon résultat.

Quelles sont vos chances lors de cette affiche ?

Nous avons des chances, même si sur le papier l’Entente reste favori avec sa grande expé- rience dans ce genre de ren- contre et le fait de jouer dans son

dans ce genre de ren- contre et le fait de jouer dans son jardin, mais nous,

jardin, mais nous, on a l’avanta- ge du huis clos, d’ailleurs on le mettre comme atout pour battre l’Entente.

Pensez-vous que l’équipe pourra redresser la barre des

résultats lors des prochaines journées ?

On a besoin seulement de reprendre un peu de confiance pour montrer un autre niveau et gagner un maximum de matchs. On est sous forte pression en ce moment à cause des résultats et ça nous prive énormément de nos moyens. On a besoin d’autres victoires pour déblo- quer la situation.

Qu’avez-vous à dire aux supporters qui seront absents et qui s’attendent à un résultat positif ?

Je leur demande de rester aux côtés de l’équipe en ces moments difficiles et qu’ils continuent à nous encourager comme ils l’ont fait depuis le début de la saison. Aussi, ils doivent se montrer patients avec cette jeune équipe qui a grandement besoin de leur soutien.

B. B.

Les dirigeants conscients de l’importance du match

Conscients que les points de cette ren- contre sont très importants pour leur équipe afin de quitter la zone rouge, les dirigeants ont décidé de motiver leurs joueurs par une forte prime pour les pous- ser à décrocher une victoire. Cette derniè- re fera énormément de bien aux poulains de Mohamed Henkouche et leur permettra d’aborder les prochains matches avec le moral au beau fixe.

Une prime de 20 millions en cas de victoire

Selon une source proche du club relizane, les dirigeants du club ont décidé de mettre la main à la poche pour motiver leurs joueurs à aller chercher la victoire aujourd’hui face à l’Entente de Sétif. En effet, une prime de 20 millions de cen- times attend les coéquipiers de l’atta- quant ivoirien Kouakou Manucho en cas de succès. C’est le président du CSA, Djilali Azzi, qui serait dernière cette initiative. Il s’est réuni avec son staff technique quelques heures avant de prendre la route pour discuter de cette décision qui est censée motiver les joueurs.

B. B.

Le même onze sera reconduit

Après la bonne performance des Lions de la Mina face au RCA le week- end derniers, ainsi que le travail effectué cette semaine, le driver Mohamed Henkouche s’est fixé définitivement sur les onze joueurs qui seront alignés d’entrée. Ainsi, il ne faut pas s’attendre à beaucoup de changements par rapport à la dernière rencontre livrée face à l’Arba, car le coach mise sur cette stabilité de l’effectif qui permet à la machine de huiler ses mécanismes surtout que l’équipe type a connu plusieurs changements. En effet, le gardien de but Mustapha Zaidi gardera la cage des Lions de la Mina, Meddahi Karim et Benharoun Rachid occuperont leurs couloirs, tandis que la paire Benabderrahmen- Keddad sera reconduite dans l’axe de la défense, le milieu du terrain sera composé de Djerrar et Moundji, qui ont un rôle de stopper les balles de l’adverse avant qu’elles arrivent à la défense. Amar Bourdim et Ishak Bouda vont faire circuler le ballon pour Manucho et Tiaiba qui eux ont l’unique rôle de mettre le ballon au fond des filets.

Et veut gagner pour les supporters Les joueurs sont très concentrés sur cette rencontre et veulent absolument décrocher les trois points pour donner de la joie à leur supporters et les remercier pour tout le soutien qu’ils leur ont apporté durant les moments difficiles. En effet, les coéquipiers de Bouda veulent enchaîner avec une deuxième victoire consécutive pour se faire pardonner les dernières contre-performances.

B. B.

Remerciements

La famille KHELLADI remercie tous ceux qui ont compatie à sa douleur suite à la disparation tragique de ce Moudjahid qui était exemplaire comme mari, père, grand-père, frère, oncle et cousin, ce cher KHELLADI ABDEREZAK. La présence de tous les proches et les messages de soutient que nous avons reçu témoignent de la place qu’occupait le défunt dans le cœur de tous ceux qui l’ont connu, notamment ceux avec lesquels il a combattu au sein du MALG. Ces gens qu’il a aimé sincèrement le lui ont bien rendu en l’accompagnant à sa dernière demeure et en se montrant disponibles pour apaisé un tant soit peu le chagrin de ses proches après le départ de leur cher ABDEREZAK. Encore une fois merci, avec un dernier souhait. Ayez une pieuse pensée pour lui.

www.competition.dz

Vendredi 5 février 2016 RCA

16

www.competition.dz Vendredi 5 février 2016 RCA 16 Le derby de la Mitidja délocalisé au Stade Mustapha

Le derby de la Mitidja délocalisé au Stade Mustapha Tchaker

Louable initiative de la LFP

au Stade Mustapha Tchaker Louable initiative de la LFP De notre correspondant MOHAMED AZEB Après avoir

De notre correspondant

MOHAMED AZEB

Après avoir été pro- grammé au minuscule stade des Frères Brakni pour le vendredi 12 du mois en cours, le derby de la Mitidja, comptant pour la 20e jour- née de Ligue 1 Mobilis, a été délocalisé par la LFP au stade Mustapha Tchaker. Une initiative louable, sauf que le maintien de la date reste inapproprié au vu de l’importance de la rencontre aux yeux des deux forma- tions et de tous les amou- reux de la balle ronde, ainsi que le nombre d’observa- teurs que va charrier ce grand derby. Chose qui n’est pas encore trop tard, car l’une des journées du jeudi ou samedi aurait été plus indiquée pour permettre à tout le monde de vivre ce moment exceptionnel. Messieurs de la LFP seraient encore plus compréhensifs si se pencheraient une nouvel- le fois sur la journée du ven- dredi comme tout le monde le sait est une journée reli- gieuse pour l’ensemble des Algériens. L’étroitesse de

l’heure (15h) par rapport à la fin de la prière du Vendredi (14h), une heure dans l’en- semble donnerait un embou- teillage monstre auprès de l’entrée du stade et du fil à retorde aux services de sécu- rités et par ricochet toutes les situations déplorables que l’on a tendance à voir ces derniers temps autour de nos stades entre public et services de sécurités. Une situation envisageable que messieurs de la LFP avec beaucoup de taquet et de bon sens pourraient de par leur compréhension éviter à l’ensemble des présents qu’il y ait débordement de part et d’autres. Pour l’instant, l’ini- tiative de délocalisé la ren- contre du stade Brakni vers le stade Tchaker est salué par l’ensemble de la Mitidja reste juste à décaler ou avan- cer l’horaire ou la journée pour que l’initiative soit applaudi des deux mains par l’ensemble des sportifs y compris par les services de sécurités qui auront la latitu- de de travail dans la calme et la sérénité. Encore un petit effort messieurs de la LFP. M. A.

Guessan

n’en fait

qu’à sa

tête

La séance d’en- trainement d’avant-hier s’est déroulée dans la matinée et a connu deux faits notables, le retour de l’en- traîneur des gar- diens de but, Abdelhalim Tifour, qui nous a indiqué que son absence est due à un problème familial urgent, mais aussi le rappel de deux jeunes joueurs de la catégorie des U 21, en l’oc- currence Athman Amara et Salim Nedjah pour pal- lier la défection de Ghislain Guessan, sus- pendu pour deux matches. Ce der- nier, jusqu’à l’heure actuelle, n’a pas daigné se présenter au stade pour s’en- traîner avec ses camarades. Une situation qui mérite d’être relevée, car elle sort de l’ordinai- re et de l’esprit sportif. Une situation qui interpelle aussi les responsables du club qui appa- remment n’ont plus l’autorité nécessaire sur le joueur qui n’en fait qu’à sa tête. Autre fait mar- quant tiré de cette séance de travail est l’ab- sence quasi totale des membres de la direction du club. Aucun dirigeant des Bleu et Blanc sur la main cou- rante.

M. A.

Lounici : «Il reste des chances à saisir»

«Faire le maximum pour ne pas regretter à la fin»

C’est un coach serein et plein d’optimisme que nous avons rencontré pour un large tour d’horizon sur les Bleu et Blanc.

Coach, peut-on dire que le match de samedi est capital pour vous ? Oui, il est capital tout comme celui qu’on vient de perdre à Relizane. Si, on gagne samedi face à l’équipe de Saoura, ceci va mettre les joueurs dans une nou- velle dynamique qui va booster les joueurs moralement à vouloir arracher une nouvelle victoire. Maintenant, si on regarde tout autour de nous et voir dans quelle situation on est, je dirais que tous nos prochains matches auront un caractère plus qu’important car il y va de la survie du club en Ligue 1 Mobilis.

Pouvez-vous nous expliquer cette phobie de relégation qui s’est emparé de tous les Arbéens cette saison ? Tout d’abord, elle est naturelle chez tous les sportifs algériens qui refusent ou n’admettent pas que leur équipe rétrograde. Disons un réflexe humain. Maintenant, si on fait une bonne analyse de ce qui s’est réellement passé depuis l’en- tame de la saison à ce jour et on se pose les bonnes questions, on pourrait dire qu’il y a eu beaucoup de facteurs négatifs qui se sont produits dans le parcours de l’équipe, ce qui fait que l’équipe est en grosse difficulté aujourd’hui pour se maintenir. Je pourrais même dire courageusement que l’équipe est plus proche de la relé- gation que du maintien. Tout ceci a fini par influer sur le moral des supporters. Mais bon, il reste des chances à saisir, on va s’atteler à faire le maximum pour au moins ne pas regretter, à la fin de saison, de ne pas avoir essayé. Sinon, tous les grands clubs ont connu la relé- gation et tous se sont relevés en acceptant leur sort et corriger toutes les erreurs faites, pour revenir parmi l’élite.

Donc, pour vous, une relégation

c’est un accident de parcours ?

Tout

connu

à

ça

fait.

avec

Moi-même,

des

j’ai

équipes

Tout connu à ça fait. avec Moi-même, des j’ai équipes comme El Harrach et Médéa qui

comme El Harrach et Médéa qui ont connu ce genre d’accident de parcours. J’ai fait deux accessions avec ces deux formations car les dirigeants de ces deux équipes ont su corriger leurs erreurs de par- cours d’avant et mis les moyens nécessaires pour remonter. La relégation, ce n’est pas la mort d’une équipe mais c’est plutôt une remise en question qu’il faut bien étudier puis corriger toutes les lacunes.

Votre équipe, le RCA refuse de mourir, mais n’arrive pas à s’en sortir. Quelles sont les causes ? Les causes sont nombreuses et je suis dans l’incapacité de les énu- mérer toutes. Ce que je retiens en premier c’est que, en prenant le train en marche, j’ai constaté que l’équipe manque de jus et les joueurs sont sujets à de multiples blessures musculaires. Ce qui m’amène à dire qu’elle n’a pas fait de préparation estivale du tout et les résultats sont la pour le confir- mer. Je retiens aussi que les revers, essuyés principalement à la maison, ont fait que l’équipe a été atteinte moralement, d’où la cassure entre l’équipe et son public. Une cassure qui a fait beaucoup plus de mal que les revers essuyés. C’est pour ça que je vous ai dit qu’une victoire pour- rait relancer une nouvelle dyna- mique dans le groupe et par rico- chet le lien avec les supporters qui est aussi vital pour remonter la pente. Maintenant pour commen- cer, on a besoin des trois points qui

à mes yeux et ceux de mes joueurs sont impératifs. On va tout faire pour les avoirs.

Comment expliquez-vous toutes ces absences que l’on constate quotidiennement ? Les majorités des absences sont dues aux différentes blessures que les joueurs ont contractées, soit aux entraînements, soit en matches amicaux ou officiels. Dès ma prise de fonction, j’ai expliqué à tout le monde ma démarche envers les joueurs qui s’absentent sans motif valable. Dieu merci, je constate que mon message est bien passé puisque tout le monde répond présents. Certes, on enre- gistre des absences à l’image d’Achiou, que j’ai, moi-même, poussé pour qu’il aille soigner sa blessure chez un spécialiste, il est de même pour Cherchar. En ce qui concerne Ghislain, il est suspendu pour deux matches, son cas est entre les mains de la direction. Voilà tout.

Y aura-t-il des changements dans la composante samedi ? On n’a pas encore tranché sur le sujet mais au vu des blessures de certains joueurs on va laisser le temps faire, mais je pense qu’on va faire bouger un peu l’équipe sur le plan tactique. Nous avons un effectif très réduit et la majorité des doublures proviennent des catégories de jeunes. Avez-vous idée des difficultés que l’on ren- contre dès qu’il y a une défection d’un joueur ou deux ? Prions Dieu pour que les blessés retrou- vent leur forme.

Un dernier mot ? Mon dernier mot, je le réserve à mes joueurs en leur disant ceci. On a tous signés un contrat pour por- ter les couleurs du RCA. Alors, soyons professionnel jusqu’au bout et à la fin on fera les comptes. Si on arrive à sauver l’équipe, c’est tout à notre honneur et si on n’ar- rive pas, ce n’est pas la fin du monde, car de grands clubs ont connu ce genre d’accident de par- cours. Un grand club ne meurt jamais, il souffre, il tombe et puis il se relève.

M. A.

JSS

Entraînement à Koléa

Les camarades de Bousmaha s’entraîneront au stade communal de Koléa. Pour cela, ils tien- nent à remercier vive- ment les responsables de l’ESMK qui n’ont pas trouvé d’inconvénient pour leur faciliter la tâche.

Les supporters seront présents

Une trentaine ou une quarantaine de suppor- ters effectueront le long voyage Béchar-Arba, soit plus de deux mille kilo- mètres à parcourir en aller et retour. Ils prou- vent une fois de plus leur fidélité aux Vert et Jaune qu’ils sont là pour les encourager.

Match d’application entre joueurs

Les dernières retouches de Khouda

De notre correspondant

MOHAMED AYMEN

Après quelques exercices, l’entraî- neur en chef a programmé un match d’application entre joueurs. Pour avoir une idée sur les jeunes espoirs et quelques réservistes. C’était aussi une bonne occasion pour apporter les correc- tifs nécessaires avant le rendez-vous de samedi face au RCA. Les camarades de Dehamri se sont imposés devant ceux de Djemili sur le score de deux buts à un. Khouda a déjà une idée sur les joueurs qu’il doit aligner contre les gars de la Mitidja, pour le compte de la prochaine journée.

Terbah reconverti en milieu de terrain Le latéral gauche Djalal Terbah a passé plusieurs semaines à subir des soins intensifs pour se rétablir de sa blessure à la cheville. Le coach a trouvé en Legraa,

ancien joueur de l’ES Sétif, le mieux indi- qué pour le remplacer en attendant son retour à la compétition. L’enfant de Tiaret, qui a une longue expérience, s’est facilement imposé faisant oublier Terbah. Il était quasiment impossible à ce dernier de récupérer sa place vue les excellentes prestations de Legraa. Tout le monde a reconnu que la nouvelle recrue est devenue un élément indispensable dans l’échiquier de l’entraîneur. Ce der- nier a pris la décision de faire jouer Terbah au milieu du terrain et voir ce qu’il peut apporter.

Mansouri : «Je compte arracher ma place en séniors» Le jeune espoir, Hicham Mansouri, a joué plusieurs matches la saison écoulée en équipe séniors avant d’être mis à la disposition des espoirs à la suite d’une décision de l’entraîneur qui estime que c’était préférable au lieu de chauffer le banc de touche avec les arrivées de

défenseurs expérimentés. Le concerné s’entraîne actuellement avec ses aînés mais évolue avec les U-21. Ce jeune à toutes les qualités pour jouer en équipe première et il ne tardera pas à être convoqué avec Djalit et compagnie. « Les places sont chères en équipe séniors, vu sa riche composante. Je m’entraîne avec Belkheir et compagnie mais j’évolue avec les Espoirs pour ne pas rester inactif. Je dois consentir de très grands sacrifices aux entraînements pour espérer arracher une place en équipe A», dira-t-il. Pour ce qui est du match de demain, « ce ne sera pas du gâteau pour mon équipe devant un adversaire décidé à remonter la pente et quitter la dernière place. Les gars doi- vent redoubler d’efforts pour enchaîner une deuxième victoire consécutive et améliorer en même temps leur classe- ment », ajoute-t-il. Il reste confiant aux possibilités des poulains de Khouda de sortir victorieux de cette empoignade. M. A.

Le relâchement de certains éléments inquiète les dirigeants

Tout le monde a constaté que les Vert et Jaune dominent lar- gement leurs adversaires en première mi-temps et prennent parfois l’avantage à la marque. Leurs spectateurs pensaient qu’ils continueront à ce rythme durant le second half pour s’imposer avec l’art et la manière. Mais c’est le contrai- re qui se produit, ils baissèrent complètement les bras en lais- sant leurs vis-à-vis faire le jeu. Pourtant, ils cravachent durent aux entraînements. « On dirait qu’ils n’ont plus de jus après la pause, c’est à ne rien com- prendre pour une équipe qui s’entraîne deux fois par jour », estime un fan saouri.

www.competition.dz

Vendredi 5 février 2016

MCO

17

  www.competition.dz Vendredi 5 février 2016 MCO 17 L’USMA, une autre bête noire sur la

L’USMA, une autre bête noire sur la route des Hamraoua

Demain sur son terrain du stade Ahmed Zabana, la formation du MC Oran sera au rendez-vous d’un match qui ne rappelle que de mauvais souvenirs aux Hamraoua.

De notre correspondant

L. M. AZZI

Cette formation affronte- ra son homologue de l’USM Alger qui n’est autre que sa bête noire et son bourreau, mainte- nant que les temps ont changé

pour le MCO ! Les chiffres énu- mérés ci-dessous sont édifiants pour dire que les derniers ren- dez-vous entre les deux équipes ont souvent souri aux gars de Soustara. Comme l’équipe est en déclin depuis le début de la deuxième moitié du champion- nat, les joueurs de Bouali savent très bien ce qu’il leur reste à faire. Autrement dit, une réac- tion positive s’impose même s’il s’agit de l’actuel chef de file du premier palier du football natio- nal. En plus, Zaabia et ses coéquipiers auront une belle carte à jouer, celle de faire connaître aux Rouge et Noir leur deuxième revers de la saison. La balle est dans leur camp, d’au- tant que cette fois, ils ne seront sûrement pas épargnés par des insultes qui se feront certaine- ment entendre bien avant le coup d’envoi de la rencontre.

Pas de victoire at-home depuis 3 ans Depuis l’avènement du profes- sionnalisme, le Mouloudia d’Oran n’a pas été de la fête face à l’USMA dans le jardin d’El- Hamri, En effet, sur les six pro- ductions disputées contre l’ogre usmiste, les Rouge et Blanc n’en ont gagné que deux contre trois partages des points et une défai- te, stupide d’ailleurs. Leur der- nière victoire remonte à la saison 2012-2013 comme le montre le tableau ci-dessous : L. M. A.

Les derniers matches MCO-USMA à Zabana

2009-2010 : MCO 1 - 1 USMA 2010-2011 : MCO 1 - 0 USMA 2011-2012 : MCO 1 - 1 USMA 2012-2013 : MCO 2 - 0 USMA 2013-2014 : MCO 0 - 1 USMA 2014-2015 : MCO 0 - 0 USMA

Il s'est rendu aux entraînements d'hier

Le wali booste les joueurs

La séance tenue, hier, au stade Ahmed

Zabana a été précédée de la visite du wali d'Oran, Abdelghani Zaalane. En effet, ce dernier, accom- pagné du DJS, Gherbi Badreddine, et du chef de la sûreté de wilaya d'Oran, a salué les joueurs et les membres de l'équipe fanion du

MC Oran. " Je suis venu

vous encourager pour améliorer les résultats de

ce grand club qu'est le

Mouloudia. Je sais aussi

bien que vous les moyens pour

parvenir à le faire. Vous l'avez prouvé. En tout cas, nous sommes là pour vous aider,

c'est notre devoir parce que

vous représentez les couleurs d'un grand club porté par une grande population ", a-t-il lancé à l'adresse des joueurs.

Il encense Zaâbia Dans la foulée, le premier res- ponsable étatique de la willaya

la foulée, le premier res- ponsable étatique de la willaya d'Oran a profité de l'occasion pour

d'Oran a profité de l'occasion pour encenser Berradja et notamment Zaâbia. " C'est un grand joueur, d'une excellente moralité. J'espère qu'il va ajou- ter d'autres buts inch Allah ", a- t-il souligné en s'adressant au Libyen.

Il s'adonne à des tirs au but Avant de quitter le terrain et l'enceinte du stade Ahmed

Zabana, le wali d'Oran s'est adonné à une série de tirs au but invitant Abdelkader Benfares le chargé du matériel à garder les bois. Ce dernier a pu arrêter deux essais, deux autres ont raté le cadre contre deux buts de toute beauté. A noter la présence de Belhadj Ahmed ainsi que des secrétaires K. Hassani et T. Bellahcène. L. M. A.

Qui remplacera Merbah ?

Pour Fouad Bouali, les solu- tions ne devront pas man- quer pour remplacer Abdelmalek Merbah confor- té à une blessure. A Béjaia, le rôle a été confié à Benchaib, habitué à prendre le relais maintenant qu’une blessure l’a éloigné des ter- rains pendant une longue durée. Avec le libéro Benyahia, ce jeune défen- seur a toutes les chances de composer la charnière centrale devant protéger Natèche et ses bois. Sinon, le driver du Mouloudia a sa propre idée sur la question.

Baba menacé

Un putsch se prépare- t-il ?

Beaucoup de signes pré- voient cette éventualité qui circule dans l’entourage de la direction de ce club qui n’arrive plus à se défaire de ces interminables conflits. Car une volonté de destituer Ahmed Belhadj de son poste se prépare de plus de belle. Même si certains membres du semblant CA de la SSPA du club se seraient rendus dans le bureau du patron pour le rassurer, soit dit en passant, néanmoins, ces signes virent au rouge pour Baba. La raison pourrait être liée à cette histoire de dettes que ce dernier a pu éponger en un temps record. La situation finan- cière du club s’est assainie maintenant que les dettes n’existent plus, ou presque. Le futur patron serait un revenant aux commandes des affaires du MC Oran. Le tapis rouge l’attendrait à la moindre occasion, surtout si la rue mouloudéenne lâche- rait l’actuel président de la société. Et comme la coupe de la CAF approche

Moussi a repris

Après un stage de 3 jours avec la sélection nationale des locaux, l'attaquant Abdessalem Moussi a repris les entraînements. Hier ce joueur au numéro 7 a pris part aux entraînements tenus ce jeudi sur le terrain de l'antre d'El-Hamri.

BENAMARA :

«Voilà pourquoi il faut battre les Usmistes»

Tout en regret- tant les points perdus en ce début d’année, le jeune Abdelhafid Benamara souhaite une prise de conscience de l’ensemble des joueurs pour une réaction posi- tive.

Ces trois contre- performances vous ont refroidis, qu’en dîtes-vous ?

Je crois que oui dans la mesure où on a abordé la deuxième phase avec une série de faux pas, dont deux chez nous au stade Zabana. Disons que nous avons très mal géré ce début de nou- velle année. On ne s’at- tendait guère à com- mencer par des échecs. Mais c’est le passé, on va tâcher de prendre note afin de mettre fin à cette série négative. Vous savez, la phase retour est plus compli- quée avec les enjeux qui commencent à se dessiner. Trois matches sans victoire, c’est la première fois que ça nous arrive depuis notre match gagné contre l’ASMO (Ndlr 3-2). C’est pourquoi il va falloir penser à réagir et faire très attention sous peine de se retrouver dans le bas du classement. Donc, il faut réagir dans ce match contre l’USMA. Cela dit, nous sommes dans l’obliga- tion de gagner.

Et qu’avez-vous retenu de ce match contre Béjaia ?

Beaucoup de choses. Seulement, il faut qu’on retienne la leçon de ce match, mette en relief les points posi- tifs, puis qu’on tâche de corriger ce qui n’a pas marché. En un

mot, il faut se mobili- ser pour essayer de retrouver le moral et la voie du succès. Ce match contre l’USMA, on doit le gagner et empocher les trois points. On ne tiendra pas compte de la manière, même s’il s’agit du chef de file de notre palier.

Pensez-vous que la pression y est pour quelque chose ?

Possible ! Mais nous sommes appelés à bien gérer cette pression. Nous sommes là pour le faire et penser à notre travail sur le ter- rain. La pression est partout dans les clubs. Donc nous ne devons pas tenir compte de ce phénomène.

Ça risque de se produire contre l’USMA, qu’en dîtes- vous ?

Justement on y a pensé mais nous savons que ce phéno- mène ne mènera nulle part. Alors nous ferons en sorte de rester concentrés sur le sujet pendant la durée de la partie. On jouera à fond afin de pouvoir parvenir à l’emporter inch Allah.

Qu’avez-vous à dire aux supporters ?

Je leur dis pardon pour ces résultats négatifs en ce début d’année. Nous avons fait ce qu’il fallait à Béjaia. Ils ont dû voir que nous étions supé- rieurs. Donc ils doivent venir soutenir l’équipe face à l’USMA. Les joueurs que nous sommes, avons besoin du soutien de nos sup- porters.

L. M. A.

ASMO

Boudoumi : «On jouera nos chances à fond contre le DRBT»

Le milieu asémiste, Omar Boudoumi, assure que son équipe est appelée à engranger beaucoup de points à commencer par ce match de Tadjenanet. Selon lui, l’équipe a des atouts lui permettant de compter sur un bon résultat demain.

Dans quel état d’esprit se présente ce match contre le DRBT ?

Hamdoullah, tout va pour le mieux. La victoire contre l’USM Harrach nous a fait beaucoup de bien sur le plan mental. De plus, nous venons de décrocher un deuxième résultat positif d’affilée. Donc nous sommes prêts pour ce match contre l’équipe de Tadjenanet, chez qui on va essayer de faire un bon résultat inch Allah.

Vous pensez que c’est possible

de le faire

?

Bien sûr qu’on peut le faire. Vous savez, nous avons une équi- pe capable de faire le résultat qu’il faut. Nous l’avons prouvé maintes fois, même si nous étions poursui- vis par la malchance due à de nombreuses absences pour diverses raisons. A Tadjenanet, on jouera onze contre onze, même si on sait que ça ne va pas être facile.

Le maintien peut passer par un bon résultat là-bas…

Je sais mais il ne faut pas oublier une chose, c’est qu’il reste beaucoup de rencontres à jouer, le fait de récolter quatre points en deux matchs, reste une bonne chose pour nous. C’est vrai que nous devons confirmer ces résul- tats. Donc je peux dire que les chances de maintien sont intactes sauf qu’on doit maintenant songer à récolter d’autres points, notam- ment hors de nos bases. Nous savons qu’aucun match ne sera facile. On prend les matches selon la programmation, c’est-à-dire

qu’on jouera match par match. Donc, nous allons faire tout notre possible pour sauver l’équipe de cette mauvaise posture. Notre pré- occupation, c’est de penser à la nécessité d’engranger le maxi- mum de points. Nous sommes obligés de le faire parce que nous devons nous en sortir. Cela pour dire qu’on jouera nos chances à fond contre cette équipe de Tadjenant.

Et comment vous voyez cette équipe de Tadjenanet ?

C’est une équipe très solide qui a montré beaucoup de qualités. Elle reste une des meilleures for- mations de notre championnat. Ils nous ont surpris chez nous, où ils nous ont battus à l’aller (ndlr 1-0). Mais ce match nous l’avons oublié. Chez eux nous n’allons pas nous rendre en victimes. Loin s’en faut. Nous avons nos propres atouts. A nous de les exploiter afin de pouvoir réaliser un bon résultat et rester sur la dynamique actuelle inch Allah.

L. M. A.

www.competition.dz

Vendredi 5 février 2016

18

LIGUE 2 MOBILIS 19 e JOURNÉE

5 février 2016 18 LIGUE 2 MOBILIS 19 e JOURNÉE CRBAF USMBA Benyellès : «On peut

CRBAF

CRBAF USMBA

USMBA

Benyellès : «On peut accrocher les Fakrounis»

Le coach d'El Khadra, cheikh Abdelkrim Benyelles, estime que son équipe sera appelée à confirmer aujourd'hui face au CRB Aïn Fakroun son résultat de la semaine passée obtenu à domicile face à la JSMS, et ce, juste pour rester parmi les trois premiers du groupe.

De notre correspondant

MALEK BOUZID

Dans quelles conditions votre équipe se prépare pour le match contre le CRBAF ?

Je dirais que le groupe travaille dans une bonne ambiance du fait que les conditions sont réunies et les joueurs se donnent à cœur joie durant les entraîne- ments. Ce sont là les genèses de l'état d'esprit prévalant chez les joueurs après que nous eûmes assuré une première vic- toire à domicile lors de la phase retour vendredi dernier. A propos de la ren- contre en elle-même, je dirais qu'elle a un cachet distinctif. Malgré l'importance du match, on essaye de modérer les débats, mais je dirais qu'on a besoin de points, tout comme notre adversaire, qui joue sa survie en Ligue 2 Mobilis.

Qu'attendez-vous de cette confrontation ?

Nous espérons bien sûr revenir avec un bon résultat pour confirmer notre sta- tut de favori à l'accession, continuer dans la dynamique des performances et sur- tout confirmer le résultat de Skikda enre- gistré à domicile le week-end dernier.

L'adversaire n'est pas facile à manier dans ses bases, non ?

Toutes les équipes sont difficiles à jouer aussi bien à domicile qu'en déplace-

ment. Certes, on dit que les joueurs du CRBAF sont hargneux chez eux, mais cela ne nous empêche pas de défendre crânement nos chances. C'est avec un esprit conquérant que nous aborderons cette rencontre. Nous aussi nous avons des atouts à faire valoir.

Pensez-vous être capables de réaliser l'exploit à Aïn Fakroun qui joue sa survie en Ligue 2 Mobilis ?

En football, il faut être ambitieux et présomptueux. On ne va pas se poser trop de questions. Pour nous, toutes les rencontres ont leur importance, leur impact et elles se valent toutes. C'est une raison suffisante pour croire à un résultat probant. C'est vrai que ça ne sera pas une simple partie de plaisir, mais comme je l'ai dit, le groupe est déterminé à se sur- passer et à réaliser un bon résultat.

Le fait que l'équipe soit amoindrie n'amenuise pas vos chances ?

Pas forcément. Notre ligne de conduite est la dynamique du groupe, C'est vrai

que lorsque l'entraîneur dispose de tout son effectif il n'aura que l'embarras du choix. Ce qui nous donne d'autres argu- ments pour espérer accrocher notre adversaire, mais en football, il faut d'abord un bon moral pour pouvoir bien aborder la rencontre, sinon le reste ne

viendra

que par la suite. M. B.

sinon le reste ne viendra que par la suite. M. B. Une première à Aïn Fakroun

Une première à Aïn Fakroun dans l'histoire des 2 clubs

Pour le compte du match retour comptant pour la 19e journée du championnat national de Ligue 2 Mobilis, le CRBAF recevra sur son terrain la formation de l'USMBA, et ce, pour la première fois dans son histoire en championnat national de Ligue 2 Mobilis dans une empoignade qui va certainement marquer l'histoire du club de l'ex-la Vallée des rois. Pour rappel, les deux formations ne se sont jamais rencontrées dans leur histoire, ni en championnat ni en coupe d'Algérie. Le CRBAF, qui n'a joué en Ligue 1 qu'une seule saison, ce fut durant l'exercice 2013-2014, l'année où El-Khadra était en Ligue 2 et a réussi l'accession en Ligue 1, contrairement au CRBAF, qui a quitté l'élite. Il fallait attendre la descente de l'USMBA et le maintien du CRBAF, durant la saison passée en Ligue 2 pour que les deux teams puissent se croiser pour une première fois lors du match aller joué au stade du 24 Février 56, de Sidi Bel Abbès et sanctionné par la victoire des Bel- abésiens sur le score d'un but à zéro but marqué par Bounoua

à la 82.'Au match retour, la rencontre ne s'est pas jouée à Aïn

Fakroun.

M. B.

La direction verse un mois de salai- re aux joueurs

Avant le départ de l'équipe en direction de Aïn Fakroun, la direction du club phare de la Mekerra a alimenté les comptes des joueurs en leur versant un mois de salaire. Une façon d' encourager les joueurs à réaliser un bon résultat aujourd'hui sur le terrain du stade communal de Aïn Fakroun.

Départ jeudi à Constantine par avion en deux temps

L'équipe d'El-Khadra a rallié la capitale régionale de l'Est, Constantine, par avion, à partir de l'aéroport Ahmed Ben Bella, hier matin, par le vol de 7h et via Alger dont le vol de 11h en direction de Constantine. Arrivée à 12h 10. La délégation a rejoint ensuite par route la ville de Aïn M'lila (40 km), où elle a passé une nuitée à l'hôtel Frères Bouali. L'équipe se dirigera ensuite vers la ville

de Aïn Fakroun distante de Aïn M'lila de 37 km, aujourd'hui, quelques heures avant le match. Le retour au bercail étant prévu par route juste après la fin du match.

Une séance de décrassage à Aïn M'lila

Afin de permettre au groupe d'évacuer la fatigue du voyage, le coach, Cheikh Benyelles, a assuré une séance de décrassage quelques heures après l'arrivée de son groupe à Aïn M'lila, et ce, sur le terrain du stade Frères Demmen Debbih.

Les U21 ont rallié Oum El-Bouaghi par la route

Les U 21 de l'USMBA, qui ont réussi un exploit à domicile, la semaine passée, face au PAC, rallieront l'ex- Canrobert par la route. En effet, les poulains du duo Abdelkader Sennour et Samir Lalmas, ont pris le chemin

en direction de l'est du pays,

mercredi à 20 h.

M. B.

en direction de l'est du pays, mercredi à 20 h. M. B. Karouf a toutes ses

Karouf a toutes ses cartes entre les mains

Rappelons que le Chabab Aïn Fakroun a certes perdu difficilement la rencontre face au Chabab Aurès Batna, où ils ont laissé les 3 points à Sefouhi. Cette seconde défaite, après celle de Chlef, a compliqué davantage la situation de la formation de Mourad Karouf, lequel n'a aucune autre alternative que de battre l'USMBA aujourd'hui.

De notre correspon- dant

AMMAR SAGHIRI

Le coach Karouf n'aura aucun problè- me face à l'USMBA, tout l'effectif est sous sa main, il a l'embarras du choix pour dégager et aligner le onze type qui tiendra tête à l'ad- versaire, du fait que les blessés et sanction- nés sont de retour. Il s'agit de Mancer, Chouieb et Boukhari, lesquels étaient absents face au CAB. Ces derniers sur les- quels le coach compte énormément pour soulever les filets de l'adversaire. A ce titre il nous dit : "La ren- contre de Batna c'est du passé, nous devons

penser à la prochaine rencontre qui sera dif- ficile, seulement nous n'avons aucune excuse à présenter, je veux dire les joueurs n'ont aucune autre alternati- ve que de battre Bel Abbès et rien d'autre. Contre le CAB, mes joueurs lui ont facilité la tâche, la preuve une peti- te erreur d'inattention de notre défense nous a coûté les 3 points".

Se ressaisir et chasser le doute Au cours de la dis- cussion avec ses joueurs, Karouf leur a demandé de se concentrer rien que sur le match contre l'USMBA. Il les a aver- ti que la rencontre sera difficile, Bel-Abbés

reste sur une victoire acquise chez elle face à Skikda, "en venant à Aïn Fakroun, elle veut rééditer un autre exploit et mettra toutes ses forces pour nous créer des pro- blèmes ". A cela le technicien Kabyle a expliqué à ses troupes le système de jeu à appliquer et la tac- tique à développer sur le terrain. A cet effet, les Noir et Blanc doi- vent et au plus vite se ressaisir pour reprendre confiance et chasser le doute qui s'est installé depuis les deux victoires acquises de rang sur Hadjout et El-Khroub lors de la 14e et 15e journée de la phase aller. Depuis le

CRBAF s'est sombré que dans de mauvais résultats (ASO, JSMB et CAB) et n'a récolté qu'un seul point sur les 9 possibles, très insuffisant pour une formation qui veut rester en L 2 Mobilis. Le Chabab Aïn

Fakroun aura un avantage à partir de la 20e journée, il ira tout d'abord affronter la JSMS sur ses terres, puis recevra deux fois de suite sur son jardin son voisin d'Oum Bouaghi en l'occurren- ce Itihad Chaouia (21e jr) et le Paradou Athletic Club lors de la 22 e journée, dont il compte bien leur pré- parer une surprise, et engranger au moins 7

points .

A. S.

Les supporters boudent l'équipe

La reprise des entraîne-

ments a été faite dimanche

passé

Abderrahmane Allègue, sans la présence des supporters qui d'habitude viennent beau- coup nombreux assister aux séances d'entraînements, cela a été remarqué que depuis les mauvais résultats concédés par Aïn Fakroun lors de cette phase retour, à savoir défaite contre l'ASO, match nul à domicile face à la JSMB et der- nièrement une défaite à Batna contre le Chabab, laquelle défaite lui est restée en travers la gorge. Les supporters des Noir et Blanc ont retourné le dos à leur équipe et ça se com- prend, seulement ce n'est point le moment, car les joueurs ont grand besoin de leur soutien et aide.

Boufeneche :

«On s'excuse»

stade

au

Pour savoir ce qui se dit entre joueurs et ce, depuis leurs trois derniers résultats, nous nous sommes rappro- chés du gardien Boufeneche qui nous dit ce qui suit : "Je voudrais dire à nos suppor- ters, que au nom de mes coéquipiers et à mon nom personnel, toutes nos excuses et j'avoue qu'ils ont entière- ment raison. Seulement, nous leurs promettons que doréna- vant nous serons mieux et nous commencerons par gagner le match d'aujourd'hui contre Bel-Abbès". A. S.

www.competition.dz

Vendredi 5 février 2016

19 e JOURNÉE LIGUE 2 MOBILIS

19

5 février 2016 19 e JOURNÉE LIGUE 2 MOBILIS 19 ABS JSMB La victoire ou la

ABS

ABS JSMB

JSMB

La victoire ou la cassure

La formation béjaouie se déplacera cette après-midi à Bousaada où la cité du Bonheur, comme l'aiment l'appeler les habitants de cette charmante petite ville, qui constitue la porte entrée du désert.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

A la recherche d'une victoire qui peut servir de déclic, la formation des Vert et Rouge, sera dans l'obligation de réagir dès cet après-midi, après avoir vécu une semaine compliquée. Le déplacement qu'effectueront les camarades de Lamaïci, dans cette ville, peut être celui qui fera retrouver au grou- pe l'espoir de reprendre la course à l'acces- sion en cas d'un résultat favorable, dans le cas contraire, cela va certainement plonger la formation de Yemma Gouraya dans la crise. Petite coïncidence peut être, le pre- mier responsable de la barre technique du club jouera sa tête face au club, entraîné par le technicien qu'il avait remplacé après quelques journées du début du champion- nat. En effet, Amine Ghimouz, qui avait d'ailleurs façonné ce groupe, en étant der- rière l'arrivée de nombreux joueurs, affrontera une formation de la JSMB, qu'il connaît très bien. Un duel entre deux for- mations qui se connaissent très bien et qui auront chacune envie de réaliser un résul- tat positif. La rencontre qui entre dans le cadre de la 19e journée du championnat de ligue 2 Mobilis, constituera un véritable test pour Said Hammouche et ses hommes. Le fait d'affronter la formation de l'ABS, dans ce moment charnière, va permettre aux fans de situer le niveau de l'équipe. En effet, un petit rappel s'impose,

de l'équipe. En effet, un petit rappel s'impose, les Vert et Blanc de l'A. Bousaada, qui

les Vert et Blanc de l'A. Bousaada, qui ont réalisé une grosse performance la semaine passée en allant s'imposer sur les terres d'une formation de Chlef, qui prétend à un retour en ligue 1 Mobilis, tenteront de poursuivre leur lancée et profiter de la mauvaise passe que traverse le doyen des

clubs kabyles. Du côté de la JSM Béjaia, c'est la mobilisation générale, l'entraîneur Said Hammouche, veut retrouver l'état d'esprit affiché au début de sa prise de fonctions et cela afin de battre cette équipe de Bousaada.

B. E. Z.

Les joueurs ont élu domicile à l'hôtel El Kalaa

La délégation des Vert et Rouge qui avait pris la route dans la matinée à destination de la wilaya de M'Slia, a élu domicile au niveau de l'hôtel El Kalaa en prévision de la rencontre de cet après-midi qui opposera la JSM Béjaia à la formation de l'A. Bousaada.

La liste des convoqués

Djebarat, Kacem, Benkhoudja, Mebarki, Lamaici, Doumi, Benatsou, Cheheima, Boukhalfa, Ait Fergane, Attek, Dehouche, Zerrouki, Nait Yahia, Benzekri, Hammoum, Zeghli, Frioui et Bensaha.

Le repositionnement des attaquants sera peut-être la solution

Le fait que la JSMB ne marque plus de buts depuis quelques journées, serait peut être due à une mauvaise utilisation des attaquants sur le terrain. Beaucoup n'arrivent d'ailleurs plus à comprendre le rôle de chaque joueur sur le ter- rain. Alors que la JSMB évoluait avec trois atta-

quants au départ, avec notamment un Zeghli qui joue derrière Bensaha et Frioui, le change- ment opéré par le staff technique a complète- ment désorienté le jeu de la JSMB qui ne marque plus depuis quelques journées.

Cheheima finit sa suspension

Cheheima qui revient d'une suspension à cause de son carton rouge reçu, lors de la 17e journée face à la formation du CRB Ain Fekroune (0-0), son retour peut constituer un plus à l'équipe, surtout qu'il est un joueur talen- tueux.

Le retour d'Aït Fergane apportera plus de fluidité

Absent depuis trois rencontres déjà, le retour de Nabil Aït Fergane au milieu de terrain, constitue la seule bonne nouvelle pour la rencontre de cette après-midi. Encore faut-il qu'il soit titu- larisé d'entrée. Son absence s'est d'ailleurs faite ressentir énormé- ment sur le rendement global de l'équipe. Avec le retour de ce der- nier, le jeu de la JSMB qui battait de l'aile depuis quelques ren- contres déjà, va se fluidifier, chose à laquelle on n'a pas assisté depuis son absence.

OMA

OMA CABBA

CABBA

Mebarki : «On se doit de réagir»

L'un des rares joueurs à avoir été applaudis par les supporteurs à son arrivée lors de la séance de reprise effectuée dimanche dernier, Mebarki Soufyane, se dit dans l'obligation de réagir et cela avant qu'il ne soit trop tard.

«On ne comprend pas ce qu'il nous arrive» Pour revenir aux der- niers résultats que l'équi- pe a enregistré depuis le début de la phase retour, le défenseur des Vert et Rouge, ne comprend d'ailleurs pas les choses qui ont poussé l'équipe à se rater de cette façon. " On voulait franchement reprendre en force, mais les derniers résultats, nous ont surpris. Franchement on ne s'at- tendait pas à ce scénario. Nous avions bien tra- vaillé lors du stage d'Alger et il y a une bonne ambiance entre les joueurs. On est unis et on

veut réaliser l'objectif qui est celui de faire retrou- ver à la JSMB sa place en ligue 1. " «Les points de l'ABS sont impor- tants « Pour revenir à la situa- tion de l'équipe au classe- ment et aussi à l'impor- tance des prochaines ren- contres : " On est dans l'obligation de réagir, je crois que nous n'avons plus droit à l'erreur. Les joueurs sont conscients de l'importance des points de la rencontre de demain et on se doit de faire notre possible afin de revenir à Béjaia, avec un résultat qui nous satisfera» B. E. Z.

Benatsou : «On visera la victoire»

Le défenseur gauche des Vert et Rouge, qui réalise une saison à la hauteur depuis son retour à son club formateur, se veut rassurant.

« Face à la situation actuelle, je crois qu'on n'a pas trop le choix. Je pense qu'on doit se battre afin d'arracher la victoire. On doit fournir plus d'efforts afin qu'on puis- se atteindre cet objectif. " La situation qui est clairement critique, notamment concernant les objectifs que la direction avait arrêtés et qui est celui du retour de la JSMB en ligue 1 est en train de s'éloigner pour la forma- tion des Vert et Rouge. " Je pense qu'on est tous conscients de l'importance des prochaines rencontres, on doit faire notre possible afin qu'on puisse atteindre cet objectif. On doit se donner à fond sur le terrain pour espérer réaliser un bon résultat.» B. E. Z.

Benmansour et Benmeghit ne seront pas du voyage

Deux joueurs ne seront pas du voyage à Bousaada en raison de blessures, il s'agit de Benmansour Farouk et Benmeghit Hichem, le premier qui a été soumis aux soins depuis le début de la semaine, n'a toujours pas reçu le feu vert des membres du staff technique. Hichem de son côté a raté les deux dernières séances en raison d'une blessure qui l'a empêché de s'entraî- ner avec le groupe. Deux absences qui seront préjudi- ciables pour le groupe.

Bordj amoindri mais optimiste

Le club des Bibans dénombre plusieurs absents qui vont manquer à l'appel aujourd'hui au profit du 19e round du championnat de Ligue 2 Mobilis, dans l'empoignade qui l'opposera au club d'Arzew.

De notre correspondant

LARBI BABOUCHE

C'est ainsi que trois titulaires avérés, en l'occurrence Bouguelmouna, suspendu, Bekakchi et Hamimid convales- cents, manqueront à l'effectif des Jaune et Noir. Ce qui compliquera davantage la mission de Mahdaoui. Mais les Bordjiens continuent à afficher tout de même un optimiste sur le pronostic du

débat. " Nous allons nous rattraper dans ce match de telle sorte à oublier notre dernier échec à domi- cile" déclare Boudjelal, président du CA. Mahdaoui, lui, se montre plus logique car il annonce que la rencontre se jouera sur le terrain et que ce sont les plus volontaires et les plus réalistes qui l'emporteront. Dans ce même esprit, le driver compte sur un bon moral de sa troupe pour faire la différence dans ce duel : " Nous allons affron- ter une bête blessée, d'où la néces-

sité d'être sur nos gardes mais en même temps, nous tenterons nos chances à fond. La fragilité psycho- logique de l'adversaire pourrait jouer en notre faveur", déclare-t-il.

Zeguine : «Je vais me rattraper» Inefficace depuis plusieurs jour- nées, l'ex-goléador du CABBA, Youcef Zerguine, a promis de se rattraper dans cette rencontre en tentant d'inscrire une réalisation qui donnerait l'avantage aux siens

dans ce match décisif.

Hadiouche de retour La bonne nouvelle dans la mai- son bordjienne, c'est le retour offi- ciel de Hadiouche qui a fait sa pre- mière apparition dans le dernier match contre l'OM en tant que remplaçant d'un quart d'heure. Le joueur, qui admet qu'il n'est pas vraiment prêt à cent pour cent pour disputer cette rencontre, esti- me qu'il sera malgré tout présent physiquement pour apporter son

aide à ses coéquipiers : " Je tente- rais du mieux que je peux d'être utile à mes camarades ", souligne l'attaquant du CABBA.

Bouafia et Benhamla dans les 19 Malgré leur absence injustifiée, Bouafia et Benhamla seront alignés

cet après-midi face à l'OMA. Seront-ils titularisés ou non ? Seul Mahdaoui est en mesure de répondre à la question le jour du

match.

L. B.

www.competition.dz

Vendredi 5 février 2016

20

LIGUE 2 MOBILIS 19 e JOURNÉE

5 février 2016 20 LIGUE 2 MOBILIS 19 e JOURNÉE MCEE ASO EVITER LA DÉFAITE Face

MCEE

MCEE ASO

ASO

EVITER LA DÉFAITE

Face au MCEE, les Chélifiens tenteront de faire le maximum pour gagner ou tout simplement pour éviter la défaite qui pourrait leur être fatale, l'objectif de jouer l'accession étant en jeu.

De notre correspondant

ADAM BENABDELKADER

Le calme étant revenu après une reprise très mouvementée, les cama- rades de Zazou ont promis de faire de leur mieux pour tenter d'engranger le maximum de points , eux qui sont pas- sés à côté face à l'ABS où ils ont concé- dé la seconde défaite at home. Aït Mohamed, qui a tenté tant bien que mal de remettre le groupe au travail en l'exhortant à saisir la moindre occa- sion lors du match face au Babya pour tenter d'amadouer les supporters,

face au Babya pour tenter d'amadouer les supporters, voire pour entrevoir les matches sui- vants avec

voire pour entrevoir les matches sui- vants avec un meilleur moral, se plaint toujours de la présence de joueurs blessés dans l'effectif et sur lesquels il ne peut désormais compter, mais tou- jours est-il qu'il se doit d'aligner les meilleurs pour un bon résultat au stade Zeggar. Prétendant à l'acces- sion, le MCEE étant dans l'obligation de confirmer devant ses supporters, la bataille ne sera pas facile, surtout pour les Asnamis, le Babya sera sûrement

porté par sa galerie qui l'assistera de tout son poids. Sur le plan de l'effectif, le staff technique asnami devrait apporter des changements dans la composante qui a joué le dernier match, lui qui n'a pas d'autre choix que de jouer l'attaque pour récolter les trois points dont l'entourage du club en sera réjoui. De son côté, la direction du club a promis une forte prime aux joueurs en cas de bon résultat et espè- re une meilleure réaction e l'équipe.

Aït Mohamed voudrait un commando sur le terrain L'entraîneur intérimaire de l'ASO,

tout autant que Zaoui qui l'assiste dans

sa mission, ont fait de leur mieux pour

remettre sur pied les joueurs en les encourageant à user de leurs qualités intrinsèques, mais aussi de leur abnéga- tion sur le terrain en luttant sans merci pour ne pas lâcher prise. Ainsi, après deux séances physiques auxquelles ont été soumis les joueurs mardi, la prépa- ration tactique a débuté mercredi avec pour objectif les moyens d'assurer un résultat probant face au MCEE. Un

débat fort intéressant a été entamé entre l'en- traîneur intérimaire et ses joueurs. Tentant

de leur remonter le moral, Aït Mohamed

les a exhortés à oublier ce revers et à se remettre au travail en se concentrant davantage sur le prochain match pour en faire une occasion de ressaisie, d'autant plus que l'entourage du club est dans l'at- tente d'une réaction positive.

Les Chélifiens comptent jouer l'attaque Face au Babya dont le nouveau coach

a réuni le maximum d'informations,

l'équipe chélifienne devrait joue l'at- taque puisque trois joueurs formeront

la ligne avant de l'équipe : Madouni,

Touili et Khodja et autre Messaoud. A. B.

Benhocine :

«On relèvera le défi»

A l'image de tout le groupe, le nouveau demi défensif de l'ASO, Benhocine, affirme que le groupe est paré à la nouvelle mission.

Face à l'ABS, l'équipe n'a pas été à la hauteur, un commentaire

Disons que cette défaite a surpris tout le monde dont les joueurs eux-mêmes telle- ment on tenait à effacer la défaite précédente mais les choses ont été tout autres. Je dois dire que l'adversaire a su gérer son avance notam- ment en seconde période en profitant de notre affole- ment.

Une défaite qui a mis à mal l'entourage du club dont ses supporters

Tout ce que j'ai à dire et qu'on regrette ce revers devant nos supporters et on leur demande pardon. Nous devons penser à nous rache- ter pour montrer que ce n'est là qu'un accident de par- cours. Le défi est à relever même si ce ne sera pas facile face au MCEE.

D'aucuns estiment que la pression devient intenable à Boumezrag, vous le confirmez ?

Je ne dis pas le contraire mais il n'y a pas que cela, jouer chaque match avec une équipe différente en raison des défections pèse aussi. L'effectif ne manquant pas de défections, le staff tech- nique trouve des difficultés à composer le onze.

Comment allez-vous aborder ce match face au MCEE ?

On n'a pas d'autre choix que de négocier en notre faveur ce déplacement. C'est un défi à relever et on fera le maximum pour réussir ce match qui ne sera pas facile certes mais dont l'obligation de le réussir nous incombe à plus d'un point. A. B.

Les Djawarih comptent y être en grand nombre

Sentant le danger qui guette l'équipe et pour prouver leurs bonnes intentions envers le club qu'ils aiment, les suppor- ters de l'ASO se sont organisés pour effectuer un déplace- ment en grand nombre au stade Zougar pour assister leur équipe qui aura à réussir cette mission pour rester dans l giron des prétendants et surtout pou ne pas perdre du lest.

Une prime de 15 millions en cas de victoire

Outre la présence de leurs supporters qui devraient être en grand nombre, les camarades de Salah ont été promis à une prime de 15 millions de centimes s'ils parviendront à gagner dans ce match.

La mise au vert au Rif

Ayant effectuée le déplacement à El- Eulma par route, l'équipe chélifienne devait passer la nuit d'hier à l'hôtel "Rif" pour une meilleure mise au vert.

Saâdi une

piste

sérieuse

Même si une victoire pourrait donner droit à ce que Aït Mohamed continue de mener le groupe jusqu'à la fin de saison, certaines rumeurs avancent que la direction pense à Saâdi dont certains dirigeants auraient contacté pour conduire l'équipe après ce match face au Babya.

Les Eulmis déterminés à Chlef

De notre correspondant

AMAR T.

Motivés par la victoire rame- née du Khroub au tour précédent, une belle opportunité s'offre aux Eulmis cet après-midi face à l'ASO pour s'approcher un peu des équipes qui occupent le haut du tableau. Les camarades de Madani sont déterminés et confiant pour gagner ce match pour avancer dans le classement. Cela reste jouable puisqu'ils ont encore 12 matchs à disputer, c'est- à-dire beaucoup de points de jeu pour servir à l'accession. Ce sont les prévisions envisagées dans les objectifs du club qui veut rebondir pour le reste du championnat. Du côté de la barre technique l'entraî- neur adhère à ces objectifs, mais il

estime qu'il est encore tôt pour y penser. La bonne volonté des diri- geants l'encourage, encore faut-il que ses joueurs soient collective- ment inclus avec la même déter- mination pour les prochaines échéances.

Pas de changement Mouassa devra aligner la même composante qui a donné la réplique à l'ASK samedi dernier. Le seul changement que le coach envisage touchera le comparti- ment offensif vu que Kadri ne sera pas de la partie en raison de sa baisse de forme physique ces der- niers temps. Il sera remplacé par Tchiko qui revient d'une blessure en lieu et poste pour un attaquant qui fait du bon travail sur le ter- rain. Au milieu du terrain, tout

porte à croire que si Amar doit laisser sa place à l'un des rempla- çants tandis que lui sera laissé sur le banc.

Mouassa relance les jeunes Le coach a fait appel à deux juniors, Fercha et Haïder qui pourraient avoir leur chance en senior. En estimant que ces deux jeunes ont été à la hauteur dans leur catégorie, l'entraîneur pense qu'ils ont leur place dans son équipe. Une initiative qui encou-

rage beaucoup de jeunes dont plusieurs possèdent d'énormes qualités pour être promus en caté- gorie supérieure. De son côté, la direction encourage la relance prise par l'entraîneur qui pense déjà à la relève de la prochaine

saison.

T. A.

Madani : «On n'a pas le droit à l'erreur»

nous considérons comme un adversaire difficile. Mais il n'est pas question de se relâcher. Chlef viendra chercher les trois points. Il ne doit rien espérer.

Le défenseur eulmi estime que le groupe est prêt pour ce rendez- vous et déterminé à ce que les trois points restent à El Eulma.

Comment est l'ambiance au sein du groupe ?

Sereine. On s'est bien préparés durant la semaine dans de bonnes conditions. On se donne à fond pour le match face à l'ASO que

rumeurs doutant de votre qualification au MCEE ?

Mon affaire est claire comme de l'eau de roche. Je suis bel et bien dans mes droits de jouer dans ce club où j'ai renouvelé ma signatu- re dans les délais conformément aux règlements de la FAF. Je n'ai pas tenu compte des réserves contre mois étant donné que je suis règle avec mon club.

Avant de conclure, que pensez- vous de votre équipe ?

De l'avis de tout le monde, mon équipe ne mérite pas de jouer

dans un palier inférieur, sa place est parmi l'élite. Elle est en marche pour reconquérir son rang et j'es- père que c'est l'occasion cette sai-

Vous n'avez donc pas d'autre choix que de gagner au risque de perdre l'espoir de l'accession…

On le sait. Notre victoire contre l'ASK nous poussera à obtenir un autre succès ce soir pour entrete- nir l'espoir de nous rapprocher des premières places au classe- ment. Notre objectif actuel est de glaner le maximum de points sans en perdre aucun si possible.

Parlons de vous, comment avez-vous réagi face aux

son.

A. T.

www.competition.dz

Vendredi 5 février 2016

19 e JOURNÉE LIGUE 2 MOBILIS

21

5 février 2016 19 e JOURNÉE LIGUE 2 MOBILIS 21 OM MCS Les Saïdis ne se

OM

OM MCS

MCS

Les Saïdis ne se déplaceront pas en victimes

Le match d'aujourd'hui entre le MCS et l'OM sera certainement très disputé en raison de l'enjeu qui va le caractériser.

De notre correspondant

K. DJELLOUL

En effet, les Saïdis cherchent à confirmer après trois victoires consécu- tives et le leader veut les 3 points de la rencontre pour conserver la première place. Le match pourrait se jouer jusqu'à l'ultime minute et espérons seulement que les vingt-deux acteurs seront au ren- dez-vous sportivement parlant.

Le défi Contre le leader qui joue l'acces- sion les gars de la ville des Eaux n'auront plus qu'à aborder ce match avec l'intention de le négocier par un résultat positif parce que tout simplement ils ont besoin de confirmer la bonne santé de l'équipe. Les poulains de Rahmouni qui restent sur trois victoires consécutifs concédés contre le MCEE, l'USMMH et l'OMA savent qu'ils n'auront pas d'autre choix que de retourner à Saïda avec un résultat positif pour amélio- rer encore leur classement. Des changements Alors que le

rer encore leur classement. Des changements Alors que le coach Rahmouni semble être inquiété par le

coach Rahmouni semble être inquiété par le rendement du compartiment offensif qui n'arrive plus à rassurer durant ces dernières rencontres, voilà que le staff technique Saïdi songe sérieusement à opérer de nouveaux changements pour donner un nouveau sang au groupe et se permettre de réussir les résultats escomp- tés. Des changements en attaque où de nouveaux joueurs seront incorporés, reste à savoir si le coach dispose de tous les ingrédients pour aligner l'équipe qui sera en mesure de réaliser le résultat escompté. Benchohra, Bouhedda, Saad

et Zahzouh La bonne nouvelle lors de ce match face a l'OM aujourd'hui est certaine- ment le retour du l'attaquant Benchohra qui n'a pas joué les deux matchs contre l'USMMH et l'OMA, ainsi que le retour du gardien Bouhedda blessé lors de la dernière rencontre du match aller, d'autre part l'équipe va connaitre l'ab- sence du défenseur axial Zahzouh et l'attaquant Saad a cause de blessure le premier aux adducteur et le deuxième a la cheville.

K. Dj.

La confirmation au bout

A la recherche de sa cinquième victoire de suite, la formation de Médéa projette de jouer à fond ses chances pour se maintenir en haut du podium.

à fond ses chances pour se maintenir en haut du podium. De notre correspondant A. BENABDELKADER

De notre correspondant

A. BENABDELKADER

Même si l'adversaire du jour se trouve sur une lancée positive avec trois victoires consécutives, les poulains de Slimani ne jurent que par la victoire, eux qui seront assis- tés par un public record étant donné le rêve qui réchauffe les cœurs des " blues ". L'effectif étant presque au complet, on s'at- tend à ce que Slimani aligne une équipe à vocation offen- sive pour mettre en évidence les prétentions des cama- rades de Banouh. La dyna- mique actuelle donnant des ailes à l'Olympique, le pre- mier responsable technique n'a pas raté l'occasion d'ex- horter ses hommes à plus de

retenue et surtout à plus de

concentration, comme quoi est à mettre pieds sur terre. Voulant mettre tous les fac- teurs de son côté, l'équipe Médéenne ne veut surtout pas rater l'occasion de gagner ce match qui lui permettra de consolider sa position sur le fauteuil tout en espérant le faux pas de ses poursuivants dont la plupart évolueront hors de leurs bases.

ddadi : «Seule la vic- toire nous intéresse» L'ex Saidéen, Addadi affirme que son équipe joue- ra pour gagner e math face au MCS, on ancienne équipe :

«Il est vrai que je ferai face à mon ancienne équipe et ce ne sera pas sans plaisir de revoir mes amis mais je joue-

rai pour l'objectif de mon équipe actuelle qui consiste à gagner et consolider sa position au classement. Ce ne r pas facile mais on fera le maximum pour arracher les trois points "

Ziane Cherif : «Je laisserai les senti- ments de côté» " C'est un match qu'il fau- dra gagner car nous sommes obligés de confirmer et d'al- ler de l'avant. Il est vrai que le MCS est mon club forma- teur mais je dos laisser les sentiments de côté.0 sur le terrain, je porte les couleurs de l'OM. Enfin, je serai très heureux de les accueillir" A. B.

Dans l'attente d'un public record

Les résultats et la position de l'équipe aidant, le match face au MCS se jouera désormais à guichets fermés puisque les billets ont été mis en vente depuis deux jours.

Addadi et Ziane Cherif face à leur ancienne équipe

Deux joueurs de l'OM feront face à leur ancienne équipe. Addadi qui a quitté Essadda depuis seulement deux sisons et Ziane Cherif do t c'est le club formateur.

Retour de Cherfaoui

N'ayant pu jouer face au CABBA en raison d'une blessure, Chefaoui devrait être de retour dans ce match face au MCS où il occupera le flanc gauche de la défense.

Belguerfi ménagé

Même s'il se porte mieux, Belguerfi qui a été ménagé face au CABBA ne jouera pas ce match face aux Saidéens, Slimani voulant l'avoir avec un meilleur état de santé lors des prochaines sorties de l'équipe.

Slimani compte faire confiance au nouveau trio

Estimant que les trois nouvelles recrues, Hamia, Rachedi et Toumi, ont réussi à le convaincre depuis qu'ils sont à l'OM, on s'attend à ce que Slimani les fasse jouer dans ce match pour que le public les découvre mieux.

Pour quel gardien de but ?

Il est vrai que Lamraoui effectue un parcours remarquable dans les buts depuis qu'il supplée Ousserir mais on s'attend à ce que ce dernier refasse surface dans ce match pour permettre à son camarade et alter ego de souffler quelque peu à moins que le staff technique ne veuille l'aligner pour qu'il continue à briller.

Ce qu'ils pensent du match

Rahmouni : «Consolider notre position au classement»

Pour l'entraîneur Mourad Rahmouni son équipe est prête pour ce match "Ce rendez-vous ne sera pas facile parce que l'équipe adverse sera obligée de confirmer le statu de leader. Donc elle ne va pas se laisser faire. C'est pourquoi notre mission risque d'être assez pénible Mais nous nous sommes bien préparés pour tenter d'empocher des points qui nous permettront de consolider notre posi- tion au classement", a-t-il lancé.

Hamidi :

«C'est

le leader,

donc…»

L'attaquant, cheikh Hamidi assure que son équipe a bien préparé cette rencontre contre l'O Médéa. "Nous sommes prêts pour ce rendez-vous et que nous devons retour- ner à Saïda avec un résultat posi- tif. Nous ferons de notre mieux pour passer avec succès ce déplacement face au leader d'autant qu'il nous faut des points pour améliorer notre classement et approcher des équipe du haut du tableau" a lancé le capitai- ne de MCS

Sefioune : «La mission ne s'annonce pas faci- le»

De son côté le gardien Ahmed Sefioune mesure l'importance de la difficulté de la tâche qui attend son équipe. "Nous sommes prêts à abor- der ce match avec la détermination de revenir avec un résultat positif. Néanmoins on sait ce qui nous attend car la mission ne s'annonce pas facile. Sauf que nous avons les moyens pour décrocher un bon résultat incha Allah. Nous devons le faire afin de consoli- der notre position au classement", a-t- il souligné

Saadi : «Confirmé notre bonne santé»

Le milieu de terrain Mohamed Saâdi affirme pour sa part que le groupe a bien préparé cette confronta- tion contre les gars de Médéa. "Après les trois victoires consécutives depuis le début de la phase retour nous sommes dans l'obligation de confirmé notre bonne santé. Nous savons que la tâche ne paraît pas aisée mais comme nous avons besoin de points nous allons aborder ce rendez-vous avec la volonté de le négocier par un succès. Donc nous sommes conscients de l'im- portance d'un tel résultat", confirme le numéro 44 Saïdi.

K. Dj.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. OM

34

18

10

04

04

17

10

+07

2. CAB

33

18

09

06

03

14

08

+06

3. USMBA

32

18

08

08

02

18

09

+09

4. PAC

28

18

07

07

04

18

12

+06

5. JSMB

27

18

07

06

05

14

15

-01

6. ASO

26

18

07

05

06

16

14

+02

7. CABBA

25

18

06

07

05

19

15

+04

8. MCEE

25

18

06

07

05

18

16

+02

9. MCS

23

18

06

05

07

17

20

-03

10. ABS

23

18

06

05

07

13