Vous êtes sur la page 1sur 103

CNAM

Bases de Traitement du Signal

ELE 103, Partie III (draft version)

D. ROVIRAS

daniel.roviras@cnam.fr Tel : 01 40 27 25 67 Accès 11, 2 ème étage

(version 9)

Sommaire :

1.

Introduction

2.

Rappels sur le filtrage (C1)

3.

Rappels sur la Série de Fourier et la Transformée de Fourier (C2 C3)

4.

Signaux déterministes à énergie finie (C4)

5.

Signaux déterministes à puissance finie (C4)

6.

Introduction aux probabilités (C5 C6 C7)

7.

Signaux aléatoires (C8 C9 C10)

8.

Filtrage des signaux aléatoires (C11)

9.

Signaux bande étroite (C12 C13)

10.

Modulations (C14 C15)

Signaux bande étroite

1. Propriétés dans le cas déterministe

2. Propriétés dans le cas aléatoire

Signaux aléatoires

CNAM ELE 103 D. Roviras

3

Signaux Bande Etroite

X(f) X A (f)=2.X + (f) X(f)=X A (f+fp) X - (f) X + (f)
X(f)
X A (f)=2.X + (f)
X(f)=X A (f+fp)
X - (f)
X + (f)
-fp
0
fp
f
Sx(f) Sx A (f)=4.Sx + (f) Sx(f)=Sx A (f+fp) Sx - (f) Sx + (f)
Sx(f)
Sx A (f)=4.Sx + (f)
Sx(f)=Sx A (f+fp)
Sx - (f)
Sx + (f)
-fp
0
fp
f

Signaux Bande Etroite

Soit x(t)

un signal bande étroite

[1]

x (t)=

A

Signal Analytique de

x(t)

 

x(t)

 

ˆ

j.x(t)

=

+

X A (f)=2.X + (f) X(f) X - (f) X + (f) -fp 0 fp
X A (f)=2.X + (f)
X(f)
X - (f)
X + (f)
-fp
0
fp
f
X
f
)
=
2
X
+ (
f
)
=
2
X
(
f
).
U
(
f
)
avec U(f)
=
échelon unité de fréquence
A (
 1
j
1 
)
x
( )
t
=
2.
x t
( )*
( )
t
+
( )
+
j
x t
( )*
=
x t
( )
+
j x t
.
( )
A
 =
2
2
t
 x t
t 

Signaux Bande Etroite

Soit x(t)

un signal bande étroite

 

(1)

 

ˆ

x (t)=

A

Signal Analytique de

x(t)

=

x(t)

+

j.x(t)

 

ˆ

x(t)

=

Transformée de Hilbert de x(t)

1

(2)

ˆ

x(t) =

*x(t)

 

π.t

) X ( f ) = X ( f ) ) ( ) Phase X
)
X
(
f
)
=
X
(
f
)
)
(
)
Phase X ( f )
=
Phase X ( f )
(
)
signe f
(
)
(3)
2

Signaux Bande Etroite

~

X(f)

~

x(t)

=

=

X

A

(f

+

fp)

=

2

.X

+

(f

+

fp)

[

Enveloppe complexe de

x(t)

]

=

x

A

( ) exp(

t

2

jfpt

)

(4)

x(t)

)

x(t)

[

2

= Im [x(t). exp 2

= Re

~

x(t).

~

(

(

exp

]

πjfpt)

πjfpt)]

 

x(t)

= Re

[x(t).exp ( 2πjfpt)]

~

 

(5)

~

 

(6)

X(f)

=

X

A

(f

+

fp)

=

2

.X

+

(f

+

fp)

S

 

(f)

=

S

(f

fp)

=

4

.S

+

(f

fp)

 

~

+

+

 

x

x

A

x

Signaux Bande Etroite

~ x(t) = Signalcomplexe = (t) + j.x (t) = a t ( ).exp[ .
~ x(t)
= Signalcomplexe
=
(t)
+
j.x (t)
=
a t
( ).exp[ .
j
( t )]
x p
q
x(t) = x (t) cos
(2.
.fp.t)- x (t) sin
(2.
(7)
.fp.t)
p
q
x(t) = a(t).cos
(2.
.fp.t +
(t))
(8)

x

p

(t),x (t),a(t),

q

(t) Signaux réels de type "passe- bas".

X(f) =

1 .[ X(f - fp) + X (-f - fp)]
2

~

~

*

1 .[S (f - fp) +S (-f - fp)]

S

(f) =

 

~

~

 

x

4

x

x

S

(f)

=

S

(f)

=

+

S (f

x

+

fp)

+

S (f

-

x

fp)

 

x

p

 

x

q

Signaux Bande Etroite

Comment calculer des enveloppes complexes ?

1. On peut calculer X(f), X A (f), X A (f+fp) et x A (t) par TF -1

2. SI LE SIGNAL x(t) EST BANDE ETROITE :

On pourra comparer (7) ou (8) avec l’expression de x(t) et déterminer les signaux x p (t), x q (t) ou bien a(t) et (t)

Exemple d’un signal m(t) de bande B multiplié par un cosinus à la fréquence fp avec fp>>B

Signaux Bande Etroite

x(t)

= Re

[x(t).exp ( 2πjfpt)]

~

x(t)

=

x (t) cos( 2πfpt )

p

x (t) sin( 2πfpt )

q

1 S x (f) = .[S (f -fp)+S (-f -fp)] ~ ~ x x 4
1
S
x (f) =
.[S (f -fp)+S (-f -fp)]
~
~
x
x
4
+
-
S
(f)
=
S
(f)
=
S (f
+
fp)
+
S (f
fp)
x
x
x
x
p
q

Filtre passe-bas équivalent

h(t)
h(t)

Passe-bande autour de fp

x(t) Signal Bande Etroite autour de fp

s(t)

s(t) = x(t )* h(t) ~

s (t)

~

x (t)*h

=

PBE

H

PBE

(

f

)

=

H

+

(

,

(t)

f

s(t) ˆ

=

avec

+

fp

)

x(t)*h(t) ˆ

,

s

A

(t)

=

h

=

PBE

1

2

.

(t)

~

H

=

filtre passe

(

f

)

1

2

~

h PBE

(t)

=

. h

t

( )

x (t)*h(t)

A

bas équivalent

Chaîne de transmission passe-bas équivalente

v(t)

y(t)
y(t)

m(t)

x(t)

g(t)
g(t)
h(t) Passe-Bande centré sur fp cos
h(t)
Passe-Bande
centré sur fp
cos

z(t)

m(t) x(t) g(t) h(t) Passe-Bande centré sur fp cos z(t) e(t) Passe-Bas fp.t) s(t) fp.t) Passe-Bas
e(t)
e(t)

Passe-Bas

fp.t)

s(t)

centré sur fp cos z(t) e(t) Passe-Bas fp.t) s(t) fp.t) Passe-Bas cos( On peut écrire :
centré sur fp cos z(t) e(t) Passe-Bas fp.t) s(t) fp.t) Passe-Bas cos( On peut écrire :
centré sur fp cos z(t) e(t) Passe-Bas fp.t) s(t) fp.t) Passe-Bas cos( On peut écrire :

fp.t)

Passe-Bas

cos(

On peut écrire : y(t)=v(t)*h(t) mais cela ne donne pas, en général, d’expression intéressante

On peut écrire :

 

2

ce qui donnera une expression intéressante

1

~

~ y t

( ) =

~

v

( )*

t

h

PBE

t

( )

=

~

v

( )*

t

h

t

( )

Chaîne de transmission passe-bas équivalente

m(t)

x(t)

g(t)

g(t)

g(t)
g(t)
Chaîne de transmission passe-bas équivalente m(t) x(t) g(t) Passe-Bas v(t) y(t) h(t) Passe-Bande centré sur fp
Chaîne de transmission passe-bas équivalente m(t) x(t) g(t) Passe-Bas v(t) y(t) h(t) Passe-Bande centré sur fp

Passe-Bas

v(t)

passe-bas équivalente m(t) x(t) g(t) Passe-Bas v(t) y(t) h(t) Passe-Bande centré sur fp z(t) e(t) Passe-Bas
y(t) h(t)
y(t)
h(t)

Passe-Bande centré sur fp

z(t)

Passe-Bas v(t) y(t) h(t) Passe-Bande centré sur fp z(t) e(t) Passe-Bas s(t) m(t) cos( fp.t) cos
e(t)
e(t)

Passe-Bas

s(t)

m(t)

cos( fp.t) cos fp.t) g(t) 1/4 h p (t) e(t) ~ h(t) = h (t)
cos(
fp.t)
cos
fp.t)
g(t)
1/4 h p (t)
e(t)
~
h(t)
=
h
(t)
+
j. h
(t)
p
q
+ *
H
p (f) = H
+ (f
+ fp)
+
H
(
f
+
fp)

s(t)

Chaîne de transmission passe-bas équivalente

Codeur

I/Q

m(t)

cos

fp.t)

cos

fp.t)

 

e(t)

e(t)

fp.t)

m(t) cos fp.t) cos fp.t)   e(t) e(t) fp.t) g(t) s I (t) (((( t) x(t)
g(t)

g(t)

g(t)
g(t)
g(t)
g(t)
g(t)
g(t)
g(t)
g(t)
g(t)
g(t)
g(t)
g(t)
g(t)
g(t)
g(t)
g(t)
g(t)
g(t)
cos fp.t) cos fp.t)   e(t) e(t) fp.t) g(t) s I (t) (((( t) x(t) +

s I (t)

fp.t)   e(t) e(t) fp.t) g(t) s I (t) (((( t) x(t) + - H(f) y(t)

((((t)

  e(t) e(t) fp.t) g(t) s I (t) (((( t) x(t) + - H(f) y(t) -sin
x(t) + -
x(t)
+
-

H(f)

y(t)
y(t)

-sin

g(t) Q((((t) sin fp.t)
g(t)
Q((((t)
sin
fp.t)

Passe-bas

+ - H(f) y(t) -sin g(t) Q((((t) sin fp.t) Passe-bas Passe-bande s Q (t) Passe-bas Modulateur

Passe-bande

s Q (t)

Passe-bas

sin fp.t) Passe-bas Passe-bande s Q (t) Passe-bas Modulateur Canal Démodulateur CNAM ELE 103 D. Roviras

Modulateur

sin fp.t) Passe-bas Passe-bande s Q (t) Passe-bas Modulateur Canal Démodulateur CNAM ELE 103 D. Roviras
sin fp.t) Passe-bas Passe-bande s Q (t) Passe-bas Modulateur Canal Démodulateur CNAM ELE 103 D. Roviras

Canal

sin fp.t) Passe-bas Passe-bande s Q (t) Passe-bas Modulateur Canal Démodulateur CNAM ELE 103 D. Roviras

Démodulateur

Chaîne de transmission passe-bas équivalente

m(t)

I(t) h p (t)/4 g(t) + + - h q (t)/4 Codeur I/Q h q
I(t)
h
p (t)/4
g(t)
+
+
-
h
q (t)/4
Codeur
I/Q
h
q (t)/4
g(t)
Q(t)
+
+
+
h
p (t)/4
Codeur I/Q h q (t)/4 g(t) Q(t) + + + h p (t)/4 e(t) e(t) S
e(t)
e(t)
Codeur I/Q h q (t)/4 g(t) Q(t) + + + h p (t)/4 e(t) e(t) S

e(t)

S I (t)

S Q (t)

Chaîne de transmission passe-bas équivalente

BRUIT ADDITIF

n(t) No/2

cos

fp.t)

e(t)

s

I (t)

 

e(t)

 

Q (t)

 

s

fp.t)

(t)   e(t)   Q (t)   s fp.t) sin + Bruits sur I et Q
(t)   e(t)   Q (t)   s fp.t) sin + Bruits sur I et Q
(t)   e(t)   Q (t)   s fp.t) sin + Bruits sur I et Q

sin

+
+
  e(t)   Q (t)   s fp.t) sin + Bruits sur I et Q Indépendants

Bruits sur I et Q Indépendants

n I (t) No/4

Bruits sur I et Q Indépendants n I (t) No/4 s I (t) s Q (t)
s I (t) s Q (t)
s
I (t)
s
Q (t)

+ e(t)

+ e(t)

n Q (t) No/4

Application aux modulations

1. Modulations d’amplitude

2. Modulations angulaires

3. Performances des modulations

4. Architecture d’un récepteur

Modulations

d’amplitude

1.

Modulation d’amplitude avec porteuse

2.

Modulation d’amplitude sans porteuse

3. Modulation BLU

Modulations d'amplitude

Cas général

Soit m(t) un signal aléatoire de Densité Spectrale de Puissance (DSP) S m (f), et de bande [-B, +B]

-B Sm(f) 0 +B
-B Sm(f) 0 +B
-B Sm(f) 0 +B
-B Sm(f) 0 +B
-B Sm(f) 0 +B
-B Sm(f) 0 +B

-B

Sm(f)

-B Sm(f) 0 +B

0 +B

(DSP) S m (f), et de bande [-B, +B] -B Sm(f) 0 +B f 1 m(t)

f

1

m(t) s(t), signal modulé en amplitude signal modulant Up.cos(2. .fp.t) avec fp>B
m(t)
s(t), signal modulé en amplitude
signal
modulant
Up.cos(2.
.fp.t) avec fp>B

Modulations d'amplitude

~ s (t) = Up.m(t) 2 Up Ss(f) = (Sm(f fp) Sm(f fp)) 4
~ s (t)
= Up.m(t)
2
Up
Ss(f) =
(Sm(f
fp)
Sm(f
fp))
4

+

+

+ +
Ss(f) 2.B -fp 0 fp f
Ss(f)
2.B
-fp
0
fp
f

Up 2 /4

Modulations d'amplitude avec et sans porteuse

m(t) a une valeur moyenne non nulle: une raie en f=0 sur S m (f), donc une raie en fp et -fp sur Ss(f) On parle de modulation d'amplitude avec porteuse (AM+P) ou DSB (Double Side Band)

Ss(f) Sm(f) 0 0 -fp fp f
Ss(f)
Sm(f)
0
0
-fp
fp
f

m(t) a une valeur moyenne nulle: pas de raie en f=0 sur S m (f), donc pas de raie en fp et -fp sur Ss(f) On parle de modulation d'amplitude sans porteuse (AM-P) ou DSB- SC (Double Side Band- Suppressed carrier)

Ss(f) Sm(f) 0 0 -fp fp f
Ss(f)
Sm(f)
0
0
-fp
fp
f

Modulations d'amplitude avec et sans porteuse

Démodulation synchrone

Dans les deux cas, AM-P et AM+P on peut faire de la démodulation synchrone:

AM-P et AM+P on peut faire de la démodulation synchrone: même fréquence et phase !! .fp.t
AM-P et AM+P on peut faire de la démodulation synchrone: même fréquence et phase !! .fp.t

même fréquence et phase !!

.fp.t + o )

signal

démodulé

s(t):

m(t).cos(2.

!! .fp.t + o ) signal démodulé s(t): m(t).cos(2. .fp.t + o ) Passe-bas |H(f)| Up.cos(2.

.fp.t + o )

o ) signal démodulé s(t): m(t).cos(2. .fp.t + o ) Passe-bas |H(f)| Up.cos(2. 1 -B 0

Passe-bas

signal démodulé s(t): m(t).cos(2. .fp.t + o ) Passe-bas |H(f)| Up.cos(2. 1 -B 0 +B f

|H(f)|

signal démodulé s(t): m(t).cos(2. .fp.t + o ) Passe-bas |H(f)| Up.cos(2. 1 -B 0 +B f

Up.cos(2.

1

-B

0

+B

f

Modulations d'amplitude avec et sans porteuse

Démodulation par détection d'enveloppe

~

s (t)

a(t) =

L'envelopp e a(t) est égale à m (t) si m(t ) 0

Up.m(t)= a (t).

m(t)

et

(t)=

(j.

(t))

=

exp

0

si m(t)>

0

ou bien π si m(t)<

0

On pourra faire de la détection d'enveloppe si le signal modulant, m(t), est toujours positif ou nul. Ce type de démodulation n'est valable qu'en AM+P Si le signal à transmettre est centré, il faudra rajouter une composante continue avant la modulation par le cosinus afin d'avoir un signal modulant positif ou nul

Modulations d'amplitude avec et sans porteuse

Démodulation par détection d'enveloppe

s(t)=m(t).cos(2.

.fp.t)

Vd

par détection d'enveloppe s(t)=m(t).cos(2. .fp.t) Vd R C v(t) Tracé de v(t) en fonction de s(t)
R C
R
C

v(t)

Tracé de v(t) en fonction de s(t) en supposant que la diode est idéale (circuit ouvert si Vd<0 et court circuit si Vd>0)

m(t) v(t) s(t) t
m(t)
v(t)
s(t)
t

Modulations d'amplitude avec et sans porteuse

Démodulation par détection d'enveloppe

Détecteur

d'enveloppe

par détection d'enveloppe Détecteur d'enveloppe Passe NL Bas Passe Bas s(t)=m(t).cos(2. .fp.t)
Passe NL Bas
Passe
NL
Bas
Passe Bas
Passe
Bas

s(t)=m(t).cos(2.

.fp.t)

s(t)=m(t).cos(2.

.fp.t)

s(t)=m(t).cos(2.

.fp.t)

.fp.t) s(t)=m(t).cos(2. .fp.t) s(t)=m(t).cos(2. .fp.t) v(t) v(t) v(t) CNAM ELE 103 D. Roviras 25

v(t)

v(t)

v(t)

Modulations d'amplitude avec et sans porteuse

Détection d'enveloppe très simple Rendement faible en AM+P car beaucoup de puissance dépensée dans la porteuse

= Puissance dépensée à amplifier

m(t).cos(2.

.fp.t)

Puissance totale consommée

Rendement = 33% si m(t) est un sinus Rendement =10% si m(t) est centré et gaussien et si on veut une bonne démodulation dans 99.9% des cas.

Démodulation synchrone difficile (reconstitution de la porteuse)

Dans les 2 cas, la bande occupée est de 2.B

Modulation à Bande Latérale Unique (BLU)

SSB (Single Side Band) Pourquoi SSB : économie de la moitié de la bande occupée par le signal modulé

Suppression d'une des bandes latérales par filtrage passe bande

d'une des bandes latérales par filtrage passe bande y(t) m(t) Up.cos(2. .fp.t) s(t) BLU Sy(f) Sm(f)

y(t)

m(t)

des bandes latérales par filtrage passe bande y(t) m(t) Up.cos(2. .fp.t) s(t) BLU Sy(f) Sm(f) 1

Up.cos(2.

.fp.t)

s(t) BLU

Sy(f) Sm(f) 1 Up 2 /4 0 -fp fp f Sm - (f) 0 Sm
Sy(f)
Sm(f)
1
Up
2 /4
0
-fp
fp
f
Sm - (f)
0 Sm + (f)
B
Ss(f)
Up
2 /4
BLU-Sup
0
-fp
fp
f

Modulation à Bande Latérale Unique (BLU)

Ss(f)

0 -fp 2 Up ( ) = . Sm + ( f 4 2 Up
0 -fp 2 Up ( ) = . Sm + ( f 4 2 Up
0 -fp 2 Up ( ) = . Sm + ( f 4 2 Up
0 -fp 2 Up ( ) = . Sm + ( f 4 2 Up
0 -fp 2 Up ( ) = . Sm + ( f 4 2 Up
0 -fp 2 Up ( ) = . Sm + ( f 4 2 Up
0
-fp
2
Up
(
) =
.
Sm
+ (
f
4
2
Up
(
) =
.
Sm
+ (
f
4
1
f
) =
.
Sm
f
)
A (
4
2
Up
) =
.
(
Sm
(
f
A
16
1
) =
.
(
~
S s
(
f
fp
4
2
Up
) =
.
Sm
(
f
)
A
4
. ( ~ S s ( f fp 4 2 Up ) = . Sm (
. ( ~ S s ( f fp 4 2 Up ) = . Sm (
fp f fp ) + fp ) + fp ) + ~ ) + S
fp
f
fp
)
+
fp
)
+
fp
)
+
~
)
+
S s
(
~
s
(
t
)
+ fp ) + fp ) + ~ ) + S s ( ~ ⇒ s

Ss

(

f

Ss

(

f

Sm

+

(

Ss

(

f

Ss

(

f

~

Ss

(

f

Sm

Sm

Sm

f

=

+

A

Up 2 /4

(

(

f

(

fp

Up

2

BLU-Sup

 

+

fp

)

)

 

f

 

fp

)

)

f

fp

)

)

 

)

)

(Propriété signaux bande étroite)

.

m

A

(

t

)

Modulation à Bande Latérale Unique (BLU)

Up

2

(

.

~

Up

2

~

s

s t

( ) =

t

( )

( ) =

t

m

A

= Re s

( ).exp(2.

t

s

s

(

(

t

t

) =

) =

Up

2

Up

2

(

.(

.

m

m

(

(

t

t

.

(

( )

m t

+

.

j fp t

.

. )

)

j m t

.

)

( )

fp . t

)

)

(

m t

fp . t

)

+

)

(

m t

)

fp t

. )

)

BLU-Sup

fp t

. )) BLU- Inf

m(t)

Up.sin(2. mˆ (t)
Up.sin(2.
mˆ (t)

Filtre de

Hilbert

Up.cos(2.

.fp.t) .fp.t)
.fp.t)
.fp.t)
m(t) Up.sin(2. mˆ (t) Filtre de Hilbert Up.cos(2. .fp.t) .fp.t) B L U

BLU

CNAM ELE 103 D. Roviras

29

Modulation à Bande Latérale Unique (BLU)

Démodulation BLU : démodulation synchrone

Avantage BLU: Bande occupée par le signal modulé

moitié moins grande qu'en AM

Problème BLU: il faut un certain espacement entre les

bandes inférieures et supérieures pour réaliser de la BLU

(comme avec des signaux de parole)

Remarque: la BLU n'est pas à proprement parler une modulation d'amplitude

Exemple:

m(t)=cos(2.

BLU-Sup: s(t)

contenue dans l'amplitude de la porteuse mais dans sa phase

.fm.t)

=cos(2.

.(fp+fm).t), l'information n'est pas

Démodulation synchrone de AM-P et BLU

Influence d'une erreur de phase en démodulation synchrone

d'une erreur de phase en démodulation synchrone y(t) s(t) AM-P o u B L U Passe-bas

y(t)

s(t)

AM-P

ou BLU

en démodulation synchrone y(t) s(t) AM-P o u B L U Passe-bas cos(2. .fp.t + )
en démodulation synchrone y(t) s(t) AM-P o u B L U Passe-bas cos(2. .fp.t + )

Passe-bas

cos(2.

.fp.t + )

v(t) signal démodulé

AM

P

:

s t

( )=

m t

( ).cos(

2

.

.

fp t

.

BLU

:

( )

s t

=

v

( ) =

t

( )

m t

2

m t

( ).cos(

.cos( )

±

2

.

fp t

.

)

) .sin(

.

m $( t

2

)

 

( )

m t

 

v t

( )=

2

±

$ ( ).sin(

m t

2

.

.

)

.cos( )

fp t

.

)

Démodulation synchrone de AM-P et BLU

Influence d'une erreur de phase en démodulation synchrone

m ( t )

2

m ˆ ( t )

2

BLU

Cas particulie r : m(t) = cos(2.

v ( t ) =

.cos(

)

±

.sin(

:

.fm.t)

ˆ

m(t)=

sin

(

2

.

.fm.t)

v(t) =

1

2

.cos(2.

)

.fm.t

±

)

Dans le cas d'une transmission de parole, toutes les composantes spectrales vont subir une rotation de phase de . Comme l'oreille humaine n'est pas très sensible à la phase des composantes spectrales on pourra faire de la démodulation synchrone avec une erreur de phase dans le cas de la BLU.

Démodulation synchrone de AM-P et BLU

Influence synchrone :

d'une

erreur

de

fréquence

en

démodulation

d'une erreur de fréquence en démodulation y(t) s(t) AM-P o u B L U Passe-bas cos(2.

y(t)

s(t)

AM-P

ou BLU

en démodulation y(t) s(t) AM-P o u B L U Passe-bas cos(2. .(fp+ f).t) v(t) signal
en démodulation y(t) s(t) AM-P o u B L U Passe-bas cos(2. .(fp+ f).t) v(t) signal

Passe-bas

cos(2.

.(fp+ f).t)

v(t) signal démodulé

AM

P

:

s t

( )=

m t

( ).cos(

BLU

:

( )

s t

=

v

( ) =

t

( )

m t

2

m t

( ).cos(

2

.cos( .

.

2

.

f

.

2

.

.

fp t

.

)

v

( )=

t

( )

m t

2

.cos( .

2

.

t

fp t

.

)

±

$ ( ).sin(

m t

)

±

m $( t

) .sin(

2

2

.

.

2

.

f

.

.

t

fp t

.

)

)

.

f

.

t

)

Démodulation synchrone de AM-P et BLU

Influence synchrone :

d'une

erreur

de

fréquence

en

démodulation

BLU

:

v

( )

t

=

(

m t

) .cos(

2

2

.

.

Cas particulier: m(t) = cos(2.

m(t)=$

sin ( 2.p.fm.t)

v(t) =

f

.

t

) ±

$(

m

t )

2

.sin(

. fm. t)

1

2 .cos(2.

.(fm

±

2

.

.

f).t)

f

.

t

)

Dans le cas d'une transmission de parole, toutes les composantes spectrales vont subir une translation de f. Si cette translation est faible (inférieure à quelques Hz) le signal de parole est toujours compréhensible. On peut donc faire de la démodulation synchrone avec une faible erreur de fréquence dans le cas de la BLU.

Modulations

angulaires

1.

Principe des modulations angulaires

2.

Spectre d’une modulation FM

3. Principe du démodulateur FM

Modulations angulaires

Cas général

Soit m(t) un signal aléatoire de Densité Spectrale de Puissance (DSP) Sm(f), et de bande [-B, +B]

m(t) signal modulant Sm(f) 0 +B -B Modulateur FM ou PM
m(t) signal modulant Sm(f) 0 +B -B Modulateur FM ou PM
m(t) signal
m(t)
signal

modulant

m(t) signal modulant Sm(f) 0 +B -B Modulateur FM ou PM
m(t) signal modulant Sm(f) 0 +B -B Modulateur FM ou PM
m(t) signal modulant Sm(f) 0 +B -B Modulateur FM ou PM

Sm(f)

m(t) signal modulant Sm(f) 0 +B -B Modulateur FM ou PM

0 +B

-B

Modulateur FM ou PM

Modulateur FM ou PM
Modulateur FM ou PM
Modulateur FM ou PM
modulant Sm(f) 0 +B -B Modulateur FM ou PM f 1 s(t), signal modulé en fréquence

f

1

s(t), signal modulé en fréquence ou phase

Modulations angulaires

s(t) =

fp.t + (t)),

Modulation de fréquence (FM)

(t) = fct(m(t))

t s t ( ) = Up .cos( . 2 . fp t . +
t
s t
(
) =
Up
.cos( .
2
.
fp t
.
+
2
.
.
K
.
m u
(
).
du
)
f
Modulation de phase (PM)
s
(
t
) =
Up
fp t
.
+
K
.
m
(
t
))
p

Modulation de fréquence

m(t)

Oscillateur Contrôlé en Tension (VCO) porteuse= fp gain en Hz/V = K f
Oscillateur Contrôlé en Tension (VCO) porteuse= fp gain en Hz/V = K f
Oscillateur Contrôlé en Tension (VCO) porteuse= fp gain en Hz/V = K f

Oscillateur Contrôlé en Tension (VCO) porteuse= fp gain en Hz/V = K f

Oscillateur Contrôlé en Tension (VCO) porteuse= fp gain en Hz/V = K f
Oscillateur Contrôlé en Tension (VCO) porteuse= fp gain en Hz/V = K f
Oscillateur Contrôlé en Tension (VCO) porteuse= fp gain en Hz/V = K f
Oscillateur Contrôlé en Tension (VCO) porteuse= fp gain en Hz/V = K f
Oscillateur Contrôlé en Tension (VCO) porteuse= fp gain en Hz/V = K f

i

( )

t

avec

=

f

i

t

i

(

u

).

du

( ) =

t

fp

+

=

K

f

t

.

2

.

.

m t

( )

f

i

(

u

).

s(t)=Up.cos( i(t))

du

i

( ) =

t

2

.

s t

( )

=

Up

.

fp t

.

.cos

2

+

.

2

.

.

K

f

.

fp t

.

+

.

2

t

.

(

m u

.

K

f

).

.

du

+

t

(

m u

0

).

du

+

0

Modulations angulaires FM et PM

m(t)

m(t)

Modulateur FM VCO, fp, K f

Modulateur FM VCO, fp, K f

Modulateur FM VCO, fp, K f
Modulateur FM VCO, fp, K f
Modulateur FM VCO, fp, K f
angulaires FM et PM m(t) m(t) Modulateur FM VCO, fp, K f Intégrateur t ∫ •

Intégrateur

t

Modulateur PM

fp, K p

=2.

.K f

t ∫ • Modulateur PM fp, K p =2. .K f s(t) signal modulé en FM
t ∫ • Modulateur PM fp, K p =2. .K f s(t) signal modulé en FM

s(t) signal modulé en FM

s(t) signal modulé en FM

Un même signal s(t) en modulation angulaire peut être vu comme le signal m(t) modulé en FM ou comme l'intégrale de m(t) modulée en PM. Dans la suite nous étudierons la modulation FM sachant que les résultats obtenus sont valables pour la PM.

Allure temporelle d'un signal FM

Signal modulant: m(t), Signal modulé en FM: s(t)

1 0.8 0.6 0.4 0.2 0 -0.2 -0.4 m(t) -0.6 -0.8 -1 0 100 200
1
0.8
0.6
0.4
0.2
0
-0.2
-0.4
m(t)
-0.6
-0.8
-1
0
100
200
300
400
500
600
700
CNAM ELE 103 D. Roviras

40

Allure temporelle d'un signal PM

Signal modulant: m(t), Signal modulé en PM: s(t)

dm(t)/dt 1 0.8 0.6 m(t) 0.4 0.2 0 -0.2 -0.4 -0.6 -0.8 -1 0 100
dm(t)/dt
1
0.8
0.6
m(t)
0.4
0.2
0
-0.2
-0.4
-0.6
-0.8
-1
0
100
200
300
400
500
600
700
CNAM ELE 103 D. Roviras
41

Spectre d'une modulations FM

s

s

s

(

(

(

t

t

t

)

)

)

=

=

=

Up

Up

Up

.cos( .

2

.

fp t

.

(

.Re exp( .

2

.Re exp(

2

.

.

.

+

j

.

j

.

(

t

))

=

Up

(

.Re exp( .

2

fp t

. ).exp(

j

.

(

t

))

)

=

fp t

.

).

1

+

j

.

( )

t

+

+

.

j

.

fp t

.

+

j

     

(

j

.

(

t

))

n

n !

.

(

t

)

)

=

Au vu de l'expression précédente, on ne peut pas donner, dans le cas général, une expression analytique de Ss(f) en fonction de Sm(f).

On peut dire, néanmoins, que Ss(f) aura un support infini du fait des termes (t) n .

Modulations FM dans le cas où m(t) est harmonique

(

m t

)

=

Um

.cos( .

2

.

fm t

.

)

 

t

 

s

(

t

)

=

Up

.cos( .

2

 

.

fp t

.

+

2

 

.

.

K

f

.

(

m u

 

).

du

)

 

.cos

2

 

K

f

.

Um

   
 

s

(

t

)

=

Up

.

.

fp t

.

+

fm

 

.sin(

2

.

.

.

 

s

(

t

)

=

Up

.cos

(

2

.

.

fp t

.

+

.sin(

2

.

.

fm t

.

)

)

~

s (t) = Up.exp

(

j.

 

.sin(2.

 

. fm.t)

)

 

=

fm t )

=

L'enveloppe complexe de s(t) est périodique, elle peut donc être développée en série de Fourier

Modulations FM dans le cas où m(t) est harmonique

.exp

(

~

s

~

s

( )

t

Up

j

.

=

t

k =+•

) = Up . ∑ Sk k = • + 1 2 . fm =
)
= Up
.
∑ Sk
k = •
+
1
2 . fm
= fm
.
exp
(
2 . fm

(

Sk

Sk

=

fm

.

+ 1 2 . fm ∫ exp 1 2 . fm
+
1
2 . fm
∫ exp
1
2 . fm

(

.sin( .

2

.exp( .

2

.

j

.

.sin( .

2

.

fm t

.

)

)

k

.

fm t

.

)

=

.

)

fm t

. ) .exp(

j

.

(

.sin(

2

.

.

fm t

.

)

2

.

.

2

k

.

.

.

j k

.

.

fm t

.

))

fm t

.

dt

=

)

dt

=

Modulations FM dans le cas où m(t) est harmonique

+ 1 2 . fm ( Sk = fm . ∫ exp j . (
+
1
2 . fm
(
Sk
=
fm .
∫ exp
j
.
(
.sin(
2
.
.
fm t
.
)
2
.
.
k
.
fm t
.
2 . fm
posons
2 .
.
fm t
.
=
v
+
1
(
))
Sk
=
.
exp
j
.
(
.sin( v )
k
.
v
dv
=
Jk
(
)
2
.
Jk (
):
Fonction de Bessel de première espèce

d'ordre k et d'argument

~

s (t)

=

Up.

k =+•

k =

Jk (

).exp( .

2

.k. fm.t)

))

dt

=

Modulations FM dans le cas où m(t) est harmonique

k =+•

~

s

t

( )

=

Up

.

k

=

Jk

(

).exp( .

2

.

k

.

fm t

.

)

 

(

~

 

.

j

.

fp . t

)

)

 

s

(

t

)

=

Re

s

( t ).exp(

2

.

 

k

=+•

s

(

t

)

=

Up

.

k

=

Jk

(

).cos( .

2

 

.(

k fm

.

+

fp

).

t

)

Signal FM avec signal modulant harmonique

 

=indice de modulation= f/fm

 

Modulations FM dans le cas où m(t) est harmonique

( )

s t

=

Up

.

k =+•

k =

Jk

(

Ss f

(

) =

Up

2

4 .

k

=+•

k =

).cos( .

2

Jk

(

)

2

.

[

.(

k fm

.

(

f

+

fp

+

+

fp

).

t

)

k fm

.

)

+

(

f

fp

k fm

.

]

Du fait des propriétés des fonctions de Bessel, le spectre de s(t) est:

un spectre de raies,

symétrique autour de fp,

décroissant à mesure que l'on s'éloigne de fp

Modulations FM : Fonctions de Bessel

Propriétés des fonctions de Bessel

Les fonctions de Bessel sont tabulées Fonctions réelles

J

k

(

u

)

=

(

1

)

k

.

J

k

J

k

(

u

) =

u

2 k

.

(

J

k

1

k

=+•

J

k =

lim

k

(

u

)

J

k

k +•

2

(

=

1

)

= 0

(

(

u

u

)

)

+

J

k

+

1

(

J

k

(

u

)

=

u

))

k

=+•

p =+•

∑ ∑

.

k =

p =

(

J

k

(

1

)

u

k

).

.

J

J

p

k

(

(

u )

u

)

=

1

Modulations FM : Fonctions de Bessel

Exemple de fonctions de Bessel:

1 k=0 k=1 k=2 k=3 k=4 k=5 0.5 0 -0.5 8 12 16 20 0
1
k=0
k=1
k=2
k=3
k=4
k=5
0.5
0
-0.5
8
12
16
20
0
4

Modulations FM dans le cas où m(t) est harmonique

Exemple de spectre d'un signal FM avec signal modulant sinusoïdal

m(t)=Um.cos(2.

=5

.fm.t)

Signaux m(t) et s(t)

sinusoïdal m(t)=Um.cos(2. =5 .fm.t) Signaux m(t) et s(t) D S P d e s ( t

DSP de s(t)

fp
fp

Largeur spectrale d'un signal FM

Spectre pour différents indices ,,,,

==== f/fm avec fm=cte

La largeur de bande considérée contient 98% de la puissance totale du signal

=0.2
=0.2
=1
=1
La largeur de bande considérée contient 98% de la puissance totale du signal =0.2 =1 =5
=5
=5
La largeur de bande considérée contient 98% de la puissance totale du signal =0.2 =1 =5
=10
=10

CNAM ELE 103 D. Roviras

La largeur de bande considérée contient 98% de la puissance totale du signal =0.2 =1 =5

51

Largeur spectrale d'un signal FM

Spectre pour différents indices ,,,,

==== f/fm avec f=cte

La largeur de bande considérée contient 98% de la puissance totale du signal

=0.2
=0.2
La largeur de bande considérée contient 98% de la puissance totale du signal =0.2 =1 =5
=1
=1
La largeur de bande considérée contient 98% de la puissance totale du signal =0.2 =1 =5
=5
=5
=10
=10

Largeur spectrale d'un signal FM

Pour fm=constante

La Bande augmente si augmente c.a.d. si f augmente Bande FM=K.