Vous êtes sur la page 1sur 4

Le courant alternatif ( 2 )

Transformateur & redressement

Exercice N°1 :
On considère le circuit électrique ci-contre :
On applique au primaire du transformateur une tension alternative
sinusoïdale u1(t) délivrée par un générateur basse fréquence (G.B.F).
A l’aide d’un oscilloscope, on visualise la tension u1(t) et la tension u2(t)
aux bornes du secondaire. On obtient le diagramme de la figure 1
1) a- Déterminer la période T1 de u1(t). En déduire celle
de u2(t). On donne : la sensibilité horizontale 2 ms/div
b- Sachant que la valeur maximale de u1(t) est
U1max = 8 V. Déterminer la sensibilité verticale
commune aux deux voix de l’oscilloscope
c- Montrer que la valeur efficace de la tension u2(t) est
U2 = 4,24 V
d- Déduire alors le gain en tension Gu.
2) L’ampèremètre indique la valeur 0,17 A.
a- Que représente cette valeur. Déterminer la valeur R du
conducteur ohmique.
b- Montrer que la valeur de puissance P2 = 0,72 W
c- Le transformateur reçoit au primaire une puissance P1 = 0,8 W.
Interpréter la diminution de la valeur de la puissance dans le circuit du secondaire
3) On remplace le conducteur ohmique par un pont à diode.
a- Représenter l’allure de us (t) à la sortie du pont et préciser sa nature.
b- Déduire la fréquence de us (t)

Exercice N°2 :
On réalise le circuit représenté par le schéma ci-contre.
G : un générateur de tension ; T : un transformateur ;
et R : un conducteur ohmique de résistance R.
Sur l’écran de l’oscilloscope on observe l’oscillogramme de la figure 1.
1) Préciser le type de cette tension (continue / alternative sinusoïdale)
2) a- Déterminer la valeur de la tension maximale Um.
b- Déduire la valeur de la tension efficace U.
c- Déterminer la période de cette tension et déduire sa fréquence N.
3) Le générateur G délivre une tension alternative sinusoïdale
de valeur maximale UGm= 3 V.
a- Donner, en justifiant la réponse, la valeur de la fréquence
N de la tension uG du générateur.
b- Montrer que le rapport de transformation du transformateur
est n = 4.
c- Préciser, en justifiant la réponse, le type du transformateur
( abaisseur ou élévateur de tension ).
4) Le transformateur (T) est formé par deux bobines (B1) et (B2) comportant respectivement N1 et N2 spires.
On dispose de trois enroulements comportant respectivement 200 ; 100 et 400 spires. Quels enroulements
faut-il choisir pour constituer le transformateur T ? Préciser celui du primaire et celui du secondaire.
Exercice N°3 :
On alimente le primaire d’un transformateur, dont le rapport de transformation est n = 5.10-2, par une tension de
valeur efficace U1 = 170 V. Le secondaire délivre une tension u2 représentée ci-dessous à l’écran d’un oscilloscope.
L’enroulement secondaire comporte N2 = 120 spires.
On prendra 2 = 1,4142

1) a) Déterminer le nombre de spires N1 de l’enroulement primaire.


b) Quelle est la valeur de la tension U2 mesurée par un voltmètre branché aux bornes du secondaire ?
c) En déduire la tension maximale de la tension u2 aux bornes du secondaire.
d) Déterminer la sensibilité verticale de la voie utilisée sur l’oscilloscope.
2) a) Le courant circule-t-il dans le résistor dans un seul sens ou de part et d’autre ? Justifier.
b) Déterminer la période T et la fréquence N de cette tension.
3) On donne la représentation du montage suivant :

a) Le courant circule-t-il dans le résistor dans un seul sens ou de part et d’autre ? Justifier.
b) Représenter la forme de la tension, aux bornes du résistor, observée à l’écran de l’oscilloscope.
c) Quelle est la nature de la tension observée aux bornes du résistor ?
d) Quelles sont la période T’ et la fréquence N’ de la tension aux bornes du résistor ?

Exercice N°4 :
Soit le circuit électrique schématisé ci-dessous.
1) La tension u1 est alternative, sinusoïdale et dont la valeur maximale est U1max = 300 V.
Déterminer la valeur efficace U1
2) On dispose d’un transformateur dont le rapport de transformation est n.
On branche un oscilloscope aux bornes du secondaire pour visualiser la tension de sortie u2, on obtient le graphe de
la figure 1 ci-dessous. de cette tension (on donne 2 = 1,4142 ).
a) Déterminer à partir du graphe :
i. La valeur maximale U2max de la tension de sortie u2
ii. La période T de cette tension.
iii. La fréquence N de cette tension.
b) Quel est le type de ce transformateur ? Justifier.
c) Calculer le rapport de transformation n de ce transformateur.
d) Sachant que le primaire comporte N1 = 1000 spires, calculer le nombre N2 de spires du secondaire.
3) A la sortie du transformateur on place un pont de diodes.
a) Représenter sur le schéma du circuit le sens du courant débité par le secondaire lors de chaque alternance avec des
couleurs différentes.
b) Représenter sur la figure 2 la tension vue entre les bornes du résistor.
c) Comment appelle-t-on une telle tension ?

Exercice N°5 :
Un oscilloscope bi-courbe permet de visualiser à la fois sur la voie A, la tension primaire U1 et sur la voie B, la tension
secondaire U2 d’un transformateur ( voir figure ci-contre).
1) La période commune des deux tensions est T = 15ms
a) Expliquer que les deux tensions U1 et U2 sont synchrone.
b) Déterminer la sensibilité horizontale de l’oscilloscope.
2) Sachant que la sensibilité verticale est réglée sur la voie A à
2,5V/div et sur la voie B à 10V /div.
a) Déterminer les amplitudes des tensions du primaire et
du secondaire.
b) Dire s’il s’agit d’un élévateur ou un abaisseur de tension
c) Comparer N1 et N2 respectivement le nombre de spires
du primaire et le nombre de spires du secondaire
3) Le secondaire de ce transformateur est fermé sur une
diode, un conducteur ohmique de résistance R et un
ampéremètre qui indique I2 = 500mA.
a- Déterminer la valeur de R.
b- Expliquer brièvement le rôle de la diode.
c- Tracer l’allure de la tension de sortie u2 ( t ).