Vous êtes sur la page 1sur 225

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’enseignement supérieur


et de la recherche scientifique
Université Mentouri de Constantine

Faculté des sciences de l‘ingénieur

Département du : Génie climatique

Option : Installations des bâtiments

Mémoire de fin d’étude pour l’obtention de


diplôme d’ingénieur d’état

Présenté par : Dirigé par :


 El hadj-ali Saïd Massinissa M. Med Boukabache
 Bousbia Billel

Promotion 2008/2009
Dédicaces et Remerciement

L’homme cet être faible, née sans aucun savoir, sans aucune connaissance et au fil du
temps il acquit de petit à petit et à travers toute sa vie quelques éléments d’un savoir
incessant ; ce savoir qui lui approche de son Dieu, et lui fait savoir que Dieu ne laisse
jamais l’homme démuni, ce sont des leçons de la vie. Donc le tout premier remerciement
va à notre Dieu qui m’a donné la force et la volonté de débuter et de terminer ce modeste
travail, tout en espérant que ce travail soit bon et acceptable.

Je voudrais en suite remercier ma petite famille : à ma mère qui après le décès de mon père
à pris le flambeau, je voudrais qu’elle sache que jamais je n’es manqué de rien ; à ma petite
sœur qui ma supportait comme on supporte des athlètes jusqu'à ce que ce travail prend sa
fin ; à mon père « paix à son âme » de la ou il est; j’aimerais qu’il soit fière de son fils,
mon travail et mon diplôme je le dédie pour vous ma famille, vous êtes ma raison d’être.

J’aimerais aussi remercier tout mes amis et mes copains sans aucune exception car ils
mont soutenu, et ils n’ont pas voulues me déranger durant toute cette année de travail pour
cela il mérite amplement que je dédie ce mémoire pour eux aussi.

Un grand remerciement aussi pour notre encadreur Monsieur : Boukaabache Med qui nous
a suivi et aidé à accomplir notre projet, en nous consacrant tout son précieux temps,
j’espère que notre projet soit à la hauteur de sa réputation.

Je souhaite remercier tout les profs qui nous ont enrichit avec leurs savoirs, et qui nous ont
aidé à progresser dans le domaine ; sans oublier de remercier toutes les personnes qui nous
ont aidé de prêt ou de loin, et merci à la personne qui nous à procuré les plans de l’hôtel.

El hadj-Ali Saïd Massinissa.


Dédicaces et Remerciement

Tout d’abord remercions Dieu de nous avoir donné la santé et bien être.

Ceci est une Dédicace.

A celui qui m’a indiqué la bonne voie en me rappelant que la volonté fait toujours les
grands hommes... à mon Père.

A celle qui a attendu avec patience les fruits de sa bonne éducation,... à ma Mère.

A celui que j’admirais et qui nous procurais la joie et la guettée journalière ; mais hélas il
nous a quitté cette année,… à mon Grand Père « paix à son âme ».

A ceux qui ont partagé des plaisirs, des souvenirs et des beaux moments avec moi,... à mes
Frères et à mes Amis.

A celui qui nous a pris dans son enclos, et qui nous a aidés à faire notre projet,… à notre
encadreur M Boukaabache.

A ceux qui nous ont enseigné et éduqué,… à nos profs.

J’aimerais aussi remercier tout mes amis et mes copains sans aucune exception

Bousbia Billel.
SOMAIRE

Chapitre I : Dénomination du projet


I-1 Introduction …………………………………………………………. 1
I-2 Présentation de la nouvelle ville…………………………………….. 1
I-3 La situation………………………………………………………….. 1
I-4 Les différents locaux de l’hôtel…………………………………....... 4
I-5 Conditions de bases ………………………………………………… 4
I-5-1 Conditions de bases extérieures……………………………………. 4
I-5-2 Conditions de bases intérieures……………………………………. 4
I-6 Les différents locaux de l’hôtel……………………………………... 5
I-6-1 Le Rez de chaussée ……………………………………………….. 5
I-6-2 Le premier étage…………………………………………………... 6
I-6-3 Le 2, 3, 4éme étages ……………………………………………… 7
I-6-4 Le 5, 6, 7éme étages………………………………………………. 8
I-6-5 Le 8éme étage……………………………………………………... 9
Chapitre II : Etude thermique
II-1 Calcul thermique des parois………………………………………… 10
II-1-1 Calcul du coefficient K……………………………………………… 10
II-2 Les différentes couches des parois et leurs caractéristiques………… 10
II-2-1 Valeur du coefficient K pour les portes et les fenêtres……………… 13
II-3 Etude de la résistance thermique minimale exigée des parois………. 13
II-4 Etude de la condensation……………………………………………. 15
II-4-1 Condensation superficielle………………………………………... 15
II-4-2 Condensation dans la masse……………………………………… 16
Chapitre III : Calcul du bilan thermique
III-1 Calcul des déperditions calorifiques………………………………… 21
III-1-1 Généralité…………………………………………………………. 21
III-1-2 Méthode de calcul du bilan thermique en période hivernale……... 21
III-1-2-1 Déperditions par transmission……………………………………. 21
III-1-2-2 Déperditions par ventilation……………………………………… 22
III-2 Calcul des apports…………………………………………………… 23
III-2-1 Méthode de calcul du bilan thermique en période estivale……….. 23
III-2-1-1 Apports externes………………………………………………….. 23
III-2-1-2 Apports internes………………………………………………….. 27
III-3 Application au projet………………………………………………... 28
III-3-1 Période hivernale………………………………………………… 28
III-3-2 Période estivale……………...…………………………………… 30
Chapitre IV : Choix du système de climatisation
IV Introduction……………………………………………………….. 31
IV-1 Critères du choix d’une installation de climatisation……………….. 31
IV-1-1 Confort thermique………………………………………………... 31
IV-2 Classification des systèmes de climatisation………………………... 32
1 Le système centralisé……………………………………………. 32
2 Le système décentralisé………………………………………….. 32
3 Le système semi centralisé……………………………………….. 32
Le système centralisé…………………………………………..
IV-3 Méthode calcul……………………………………………………… 34
IV-3-1 Période estivale………………………………………………….… 34
IV-3-2 Période hivernale………………………………………………… 36
IV-4 La répartition de l’air dans les locaux………………………………. 42
IV-4-1 Le choix des bouches de soufflage………………………………… 42
IV-4-2 Le choix des bouches de reprise…………………………………… 42
Le système semi centralise ……………………………………
IV-5 Procèdes de climatisation avec le ventilo-convecteur………………. 44
IV-5-1 Principe de fonctionnement avec le ventilo-convecteur…………… 44
IV-5-2 Les fonctions d’un ventilo-convecteur………………………….... 44
IV-5-3 Déférent type de ventilo-convecteur…………………………........ 44
IV-6 Classification des ventilo-convecteur……………………………….. 44
IV-7 Le système de climatisation choisi dans le cadre du projet…………. 45
IV-7-1 Les solutions proposées……………………………………………. 46
IV-7-2 Le choix de ventilo-convecteur……………………………………. 46
IV-8 Méthode de calcul des ventilo-convecteur………………………….. 47
IV-8-1 Donnés de basse………………………………………………….. 47
IV-8-2 Méthode de calcul…………………………………………………. 47
IV-8-3 Méthode de sélection …………………………………………… 48
IV-8-4 Exemple de calcul…………………………………………………. 49
IV-9 Le choix du matériel………………………………………………… 50
IV-9-1 Choix des CTA……………………………………………………. 50
IV-9-1-1 Calcul et choix des éléments sur le circuit d’eau froide…………... 52
IV-9-1-2 Calcul et choix des éléments sur le circuit d’eau chaude………….. 54
IV-9-1-3 Vase d’expansion………………………………………………….. 59
IV-9-2 Choix des unités de production d’eau chaude et d’eau glacée……… 61
Chapitre V : Calcul aéraulique et hydraulique
Calcul aéraulique…………………………………………………
V-1-1 Introduction………………………………………………………….. 64
V-1-2 Calcul des pertes des charges d’un réseau aéraulique………………. 64
V-1-3 Détermination des dimensions………………………………………. 65
V-1-4 Equilibrage du réseau……………………………………………….. 65
Calcul hydraulique………………………………………………..
V-2 Introduction………………………………………………………….. 66
V-2-1 Calcul hydraulique…………………………………………………... 66
V-2-2 Les pertes de charges linéaires……………………………………… 66
V-2-3 Les pertes de charges locales...……………………………………… 67
V-2-4 Les pertes de charges totales………………………………………… 67
V-2-5 Méthode de calcul…………………………………………………… 67
V-2-6 Equilibrage…………………………………………………………... 68
Chapitre VI : La ventilation
VI-1 Introduction…………………………………………………………. 70
VI-2 Type de ventilation………………………………………………….. 70
VI-2-1 Ventilation naturelle………………………………………………… 70
VI-2-2 Ventilation mécanique ……………………………………………… 70
VI-2-3 Calcul du débit d’extraction de l’air pour les locaux à ventilés…….. 71
VI-2-3-a Première façon de calcul………………………………………….. 71
VI-2-3-b Deuxième façon de calcul………………………………………… 71
VI-3 Ventilation des toilettes et salles de bains…………………………... 71
VI-3-1 Choix du ventilateur……………………………………………… 71
VI-3-1-1 Premier modèle………………………………………………….. 72
VI-3-1-2 Deuxième modèle……………………………………………….. 77
VI-4 Dimensionnement du réseau de la VMC……………………………. 81
VI-5 Ventilation du parking et du sous sol……………………………….. 83
VI-5-1 Description générale du système…………………………………. 84
VI-5-2 Les ventilateurs d’extraction et d’amenée d’air…………………... 84
VI-5-3 Dispositif d’insonorisation………………………………………... 84
VI-5-4 Ventilateurs d’impulsion…………………………………………... 84
VI-5-5 Tableau électrique de commande et de régulation………………… 85
VI-5-6 Système de détection de CO……………………………………….. 85
VI-5-7 Système de détection d’incendie…………………………………... 85
VI-5-8 Registre et rideau coupe fumées…………………………………… 86
VI-6 Ventilation journalière et contrôle des teneurs en CO……………... 86
VI-6-1 Principe de ventilation en fonction des teneurs CO mesurées……... 86
VI-6-2 Calcul du débit d’air maximum de ventilation…………………….. 87
VI-7 Désenfumage………………………………………………………… 88
VI-7-1 Direction de conception……………………………………………. 88
VI-7-2 Objectif du système de désenfumage………………………………. 88
VI-7-3 Domaine d’application……………………………………………... 88
Chapitre VII : La régulation
VII-1 Introduction………………………………………………………….. 92
VII-2 Régulation des ventilo-convecteurs…………………………………. 92
VII-3 Régulation du groupe de production réversible……………………... 92
VII-4 Régulation du CTA………………………………………………….. 98
VII-5 Boucle de régulation………………………………………………… 98
Conclusion générale
AVANT PREPOS

UN ENVIRONNEMENT INTERIEUR SAIN EST UN ENVIRONNEMENT DE


TRAVAIL PRODUCTIF :
Nous passons, en moyenne, plus de 90 % de notre temps à l'intérieur. D'où l'importance de la
climatisation intérieure sur notre bien-être, notre santé et notre productivité. En plus
d'améliorer notre qualité de vie, les systèmes de climatisation intérieure réduisent les coûts du
cycle de vie d’un bâtiment ainsi que les impacts environnementaux. En concevant des
systèmes de climatisation intérieure et d'autres solutions, c’est pourquoi les ingénieurs en
génie climatique et installation des bâtiments visent à garantir le confort climatique intérieur
et l’optimisation du cycle de vie du bâtiment. La qualité de l’air intérieur stimule la créativité.

Un environnement intérieur sain est un environnement de travail productif :


La productivité est directement liée au confort climatique intérieur et au bien-être qu'il
procure. 90 % des coûts annuels d'un bâtiment de bureaux standard étant liés au personnel
qu'il abrite, même une légère baisse de productivité de l’ordre de 1 à 3 % a des répercussions
importantes sur le budget des entreprises. Les facteurs qui influencent cette productivité sont
bien sûr l'efficacité au travail mais aussi la santé du personnel, une bonne santé réduisant le
nombre de jours d'absence pour maladie. Maintenir le confort climatique à un niveau voulu, et
ce indépendamment de l’affectation des lieux ou des modifications de l'aménagement du
bâtiment, revêt une importance capitale pour le bien-être physique de toute personne amenée
à fréquenter celui-ci.

Les effets du cycle de vie :

Plusieurs facteurs peuvent contribuer à la réduction des coûts du cycle de vie : la réduction
des coûts d’énergie et de fonctionnement en toutes circonstances, la simplification du modèle
d'entretien et une modularité des équipements capable de répondre à toute modification
d'aménagement ou d’affectation des lieux. Une solution de climatisation intérieure bien
conçue, en plus de générer un confort climatique intérieur propice à une productivité accrue,
permet de réduire les coûts du cycle de vie.

Une climatisation intérieure respectueuse de l'environnement :


Plusieurs études réalisées dans le secteur de la construction ont souligné l'impact des
économies d'énergie et de l'utilisation de sources d'énergie renouvelable sur l'environnement
et sur la réduction des émissions de gaz carbonique. Au sein de l'UE, les bâtiments constituent
le plus grand utilisateur final d'énergie et sont responsables à eux seuls de 40 % de la
consommation énergétique totale. Le secteur du bâtiment est celui qui présente le plus grand
potentiel en matière d'économies d’énergie, soit une réduction possible de 22 % d'ici 2010.
L’amélioration de la qualité des systèmes de climatisation et de ventilation peut en effet
contribuer de manière significative aux économies d’énergie réalisées dans les bâtiments. La
consommation énergétique de ces derniers est en effet directement liée à la conception des
systèmes de climatisation et à leur entretien. En ne tenant compte que de la consommation
énergétique et des émissions de CO2 qui en résultent, l'impact environnemental des systèmes
de climatisation, très gourmands en énergie, est beaucoup plus élevé que celui des systèmes
éco énergétiques.
CHAPITRE I : Dénomination de projet

Dénomination du projet

I-1 : introduction :

Notre projet est celui de climatiser un Hôtel de 180 Chambres, ce dernier situé à la
nouvelle ville de Constantine : Ali Mendjeli ; cet Hôtel est en court d’exécution et lors de
son ouverture il sera un point culminant dans l’industrie Hôtelière aussi bien dans la ville
de Constantine que dans le reste du pays, car comme chacun le sait notre pays à traversé
une décennie noire qui a fait que cette industrie se trouve en régression, mais dieu merci le
pays se voit en bonne santé financière et sécuritaire aujourd’hui ce qui fait que des grands
projets comme celui la ou comme le projet d’un million d’habitats de voir le jour, et c’est à
nous les futures ingénieurs et diplômés fils de ce pays de prendre la torche de progrès et de
faire de ces Œuvres quantitatives, des Œuvres qualitatives.

I-2 : Présentation de la ville nouvelle :

Créer en 1983, à 15km de l’ancienne ville au sud de l’aéroport, elle est d’une superficie
de 1.500 hectares.
- Créer dans le cadre du P.U.D du groupement de Constantine approuvé par l ‘arrêté
interministériel N° 16 98/83 du 12/01/88.
- Création confirmé dans le caddie du P.D.A.U du groupement de Constantine approuvé
par le décret exécutif N° 98/83 du 25/02/89.
- Baptisée ville nouvelle (ALI-MENDJELI) par décret présidentiel N° 2000/17 du
05/08/2000.

I-3 : La situation :

Le site de la ville est situé sur le plateau d’Ain El Bey. C’est un site vierge, vaste,
légèrement ondulé et raviné .il est localisé sur le territoire des communes d’Ain Smara et
d’El Khroub à 15Km de l’ancienne ville.

La ville nouvelle est située entre 3 agglomérations :


1- A 6Km sud de Constantine.
2- A 6Km d’El Khroub.
3- A proximité de Ain Smara.

La ville est à une altitude de 800 m, la température extérieure de base est de : 1°C l’hiver,
l’humidité extérieure est d’environ 80%. D’après les données de la carte climatique
d’Algérie ; la ville se situe à la Zone II.
Et voici les données géographiques : D’après (1)
Latitude : 36,15°Nord.
Longitude : 6,35°Est.
Altitude : 800 m.
Ecart de diurne : 15°.

1
CHAPITRE I : Dénomination de projet

2
CHAPITRE I : Dénomination de projet

3
CHAPITRE I : Dénomination de projet

I-4 : Les différents locaux de l’hôtel :

L’hôtel comporte :
 Un sous-sol.

 Un rez de chausser.

 Un 1er étage destiné au commerce et aux services.

 Un 2éme, 3éme et 4éme étages qui sont tous identiques et ils disposent de 36
chambres par étage, donc 108 chambres en tout.

 Le 5éme, le 6éme et le 7éme étages sont aussi identiques, mais à l’instar des étages
précédant, ils comportent que 24 chambres par étage, donc 72 chambres en tout.

 En fin un 8éme étage destiné au confort des résidants de l’hôtel, ou il y’a le


prestige et la raffinerie de cet hôtel, nous voulons parler de son restaurant et de sa
bonne gastronomie.

Le travail que nous allons effectuer pour l’instant et de numéroter tous les locaux de cet
hôtel, à fin de calculer leurs surfaces ainsi que les températures du confort.

Donc on va procéder pour ce travail par étage on commençant par le sous sol et en
finissant par le 8éme et dernier étage.

I- 5 : Conditions de base :

I- 5-1 : Conditions de base extérieure :

Saison Température sèche (°C) Humidité relative (%)


Hiver +1 80
Eté +37 28

Tableau (I.1) : condition climatique extérieures de base.

I- 5-2 : Condition de base extérieure :

Période hivernale Période estivale


Local T (°C) (%) T (°C) (%)
Grande surface, bureau, magasin, hall, salon, cafeteria 20 50 27 50
Salle polyvalente, office d’étage, secrétariat, coffre 20 50 27 50
Réception, direction, exposition, restaurant, cuisine 20 50 27 50
Salle de banque, Comptabilité, administration, chambre 20 50 27 50
archive, Businesse centre, salon de thé 20 50 27 50
WC, cage d’escalier, climatisation, Stockage, 15 50 27 50
chaufferie, stock maint, couloir, dépôt journalier 15 50 27 50

Tableau (I.2) : conditions intérieures de confort.

4
CHAPITRE I : Dénomination de projet

I-6 : Les différents locaux de l’hôtel :

Le sous-sol de notre hôtel contient un parking de voitures et d’autres locaux que nous
prêchons de les mentionner dans le tableau suivant :

N° du Désignation Hauteur Langueur Largeur Surface


local [m] [m] [m] [m2]
S01 Climatisation 2,95 10,5 5,35 56,2
S02 Stockage 2,95 10,15 5,15 52,3
S03 Office 2,95 5,35 3,85 21
d’étage

I-6-1 : Le rez de chausser :

Le rez de chausser se compose des locaux sites dans le tableau suivant :

N° du Désignation Hauteur Langueur Largeur Surface


local [m] [m] [m] [m2]
R01 Grande surface 3,65 14,8 12,7 178,96
R02 Chaufferie 3,65 7,55 6,4 48,3
R03 Bureau chef 3,65 2,75 2,64 7,3
personnel
R04 Stock maint 3,65 5,34 4,3 23
R05 Lingerie 3,65 5,65 5,3 30
R06 Buanderie 3,65 9,35 5,1 43
R07 Couloir 3,65 9,45 2,81 27
R08 Magasin 3,65 6,54 4,85 27,5
R09 Magasin 3,65 6,54 5,3 30,4
R10 Grande surface 3,65 14,81 9,85 146
R11 Hall d’entrée 3,65 35,75 14,63 158
R12 Salon 3,65 9,15 4,5 41,175
R13 Magasin 3,65 6,54 4,9 32,046
R14 Magasin 3,65 5,34 4,9 26,166
R15 Salon 3,65 6,94 5,3 36,782
R16 Magasin 3,65 6,54 5,5 35,97
R17 Magasin 3,65 5,34 5,2 27,768
R18 Salle polyvalente 3,65 21,42 20,5 439,11
R19 Magasin 3,65 6,54 4,9 32,046
R20 Magasin 3,65 5,34 4,75 25,365
R21 WC 3,65 5,15 2,38 12,257
R22 WC 3,65 5,15 2,54 13,081
R23 Office d’étage 3,65 5,35 3,85 20,5975
R24 Hall d’entrée 3,65 32,43 12,92 418,9956

5
CHAPITRE I : Dénomination de projet

R25 Coffre 3,65 4,5 2 9


R26 Secrétariat 3,65 4,5 2 9
R27 Réception 3,65 5,3 4,8 25,44
R28 Direction 3,65 5,3 5,25 27,825
R29 Exposition 3,65 24 15 360
R30 Cafeteria 3,65 15,15 6 90,9
R31 Office 3,65 10,5 5 52,5
R32 Salle de banque 3,65 11,65 9,85 114,7525
R33 Restaurant 3,65 22 9,15 201,3
R34 WC 3,65 4,2 1,7 7,14
R35 WC 3,65 4,2 1,7 7,14
R36 Vestiaires 3,65 4,3 3 12,9
R37 Cuisine 3,65 14,7 10,75 158,025
R38 Dépôt général 3,65 5,2 5 26
R39 Dépôt journalier 3,65 4,3 2,4 10,32
R40 Dépôt 3,65 2,4 2,4 5,76
R41 Dépôt 3,65 2,5 2,4 6

I-6-2 : Le premier étage :

Le tableau qui suit nous montre les différents locaux de cet étage :

N° du Désignation Hauteur Langueur Largeur Surface


local [m] [m] [m] [m2]
E101 Grande surface 3,45 15,25 12,8 195,2
E102 Grande surface 3,45 14,5 12,8 185,6
E103 Magasin 3,45 10,3 6,54 67,362
E104 Grande surface 3,45 19,7 9,15 180,255
E105 Magasin 3,45 9,5 6,54 62,13
E106 Magasin 3,45 5,26 5,25 27,615
E107 Magasin 3,45 10,25 5,3 54,325
E108 Magasin 3,45 10,5 6,54 68,67
E109 Magasin 3,45 10,7 5,3 56,71
E110 WC 3,45 4,65 2,36 10,974
E111 WC 3,45 4,65 2,38 11,067
E112 Office d’étage 3,45 5,35 3,85 20,5975
E113 Hall 3,45 31,1 9,1 283,01
E114 Salle de coffre 3,45 3,15 3 9,45
E115 W C Homme 3,45 3,95 1,7 6,715
E116 W C Femme 3,45 4,4 1,7 7,48
E117 Bureau personnel 3,45 3,78 3,6 13,608
E118 Comptabilité et 3,45 3,6 3,25 11,7
finances

6
CHAPITRE I : Dénomination de projet

E119 Administration 3,45 15,45 5,3 81,885


E120 Archive 3,45 4,7 2,45 11,515
E121 Secrétariat 3,45 4,7 2,6 12,22
E122 Directeur 3,45 5,3 4,85 25,705
E123 Salon de thé 3,45 22 12 264
E124 Business centre 3,45 9,8 5,43 53,214
E125 WC 3,45 4,55 1,7 7,735
E126 Business centre 3,45 15,05 14,7 221,235
E127 Business centre 3,45 9,85 5,43 53,4855
E128 Salle d’Internet 3,45 14,85 5,75 85,3875
E129 Hall 3,45 35,72 2,4 85,728
E130 Couloir 3,45 30,45 3,45 105,0525
E131 WC 3,45 4,65 2,36 10,974
E132 WC 3,45 4,65 2,38 11,067

I-6-3 : Le deuxième, le 3éme et le 4éme étage :

Le tableau qui suit nous montre les différents locaux de cet étage :

N° du Désignation Hauteur Langueur Largeur Surface


local [m] [m] [m] [m2]
E201 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E202 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E203 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E204 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E205 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E206 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E207 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E208 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E209 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E210 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E211 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E212 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E213 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E214 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E215 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E216 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E217 Office d’étage 2,81 5 3,85 19,25
E218 Salon 2,81 5,3 4,2 22,26
E219 Chambre 2,81 9,22 5,37 39,978
E220 Chambre 2,81 9,22 5,37 39,978
E221 Salon 2,81 5,24 4,4 23,056

7
CHAPITRE I : Dénomination de projet

E222 Salon d’étage 2,81 13,8 3,6 49,68


E223 Circulation 2,81 108,5 2,7 292,95
E224 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E225 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E226 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E227 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E228 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E229 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E230 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E231 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E232 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E233 Office d’étage 2,81 5,5 3 16,5
E234 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E235 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E236 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E237 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E238 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E239 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E240 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E241 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E242 Chambre 2,81 5,4 5,1 22,4115
E243 Cage d’escaliers 2,81 5,26 2,7 14,2

I-6-4 : Le 5éme, le 6éme et le 7éme étage :

N° du Désignation Hauteur Langueur Largeur Surface


local [m] [m] [m] [m2]
E501 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E502 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E503 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E504 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E505 Office d’étage 2,81 5 3,85 19,25
E506 Salon 2,81 5,3 4,2 22,26
E507 Suite 2,81 9,22 5,37 39,978
E508 Suite 2,81 9,22 5,37 39,978
E509 Salon 2,81 5,24 4,4 23,056
E510 Salon d’étage 2,81 13,8 3,6 49,68
E511 Circulation 2,81 108,5 2,7 292,95
E512 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E513 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E514 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E515 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E516 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E517 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525

8
CHAPITRE I : Dénomination de projet

E518 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525


E519 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E520 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E521 Office d’étage 2,81 5,5 3 16,5
E522 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E523 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E524 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E525 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E526 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E527 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E528 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E529 Chambre 2,81 6,5 4,85 28,525
E530 Chambre 2,81 5,4 5,1 22,4115
E531 Cage 2,81 5,26 2,7 14,2
d’escaliers

I-6-5 : Le 8éme étage :

N° du Désignation Hauteur Langueur Largeur Surface


local [m] [m] [m] [m2]
E801 Salon de thé 3,75 15 10 150
E802 Office 3,75 5 3,9 19,5
E803 Sanitaire Hommes 3,75 4,7 2,3 11
E804 Sanitaire Femmes 3,75 4,7 4,66 18
E805 Restaurant 3,75 45,5 15,81 6,2
panoramique
E806 Sanitaire Femmes 3,75 3,47 2,94 10
E807 Sanitaire Hommes 3,75 4,7 2,5 12
E808 Office 3,75 5,25 4,8 25,2
E809 Cuisine 3,75 25,3 10,86 275
E810 Dépôt journalier 3,75 5,45 5,45 30
E811 Chambre de 3,75 5,45 4,5 24,5
préparation
E812 Stock 3,75 12,29 5,45 67
E813 Cage d’escalier 3,75 5,26 2,7 14,2

Tableau (I.3) : désignation des différents locaux

9
Chapitre II : Étude thermique

Étude thermique

II-1 : Calcul thermique des parois :

II-1-1 : Calcul du coefficient K :

Pour des parois à plusieurs couches le coefficient de chaleur global se calcul par la
formule suivante: (2)
K =1/R tot = 1/ (Ri + ∑ Ri + Re). Ri=1/hi=0,12 [m2. °C /W]; Re= 1/he=0,043[m2. °C/W].
hi=8,141[W / m2. °C], he=23,26[W /m2. °C].
Pour les sols et plafonds en cas de transmission calorifique du haut vers le bas
Ri=1/hi= 0,17 [m2. °C /W], hi= 5,815 [m2. °C /W].

II- 2 : Les différentes couches des parois et leurs caractéristiques :

a) : Mur extérieur :

Le mur extérieur est fini, il à une épaisseur de 0,35 m, il est constitué de 5 couches :

N° Elément de construction : ei [m] λi [W/m °C] Ri [m2 °C/W]


1 Enduit en plâtre 0,025 0,7 0,036
2 Briques creuses 0,10 0,465 0,215
3 Lame d’air 0,05 / 0,18
4 Briques creuses 0,15 0,465 0,32
5 Mortier en ciment 0,025 1,4 0,018
∑ Ri=0,769

Tableau (II.4) : résistance de déférente couche de la paroi.

K= 1/[0.12+0.769+0.043]=1.07 W/m2°C
K=1.07W/m2°C

b) : Mur extérieur en bois (menuiserie) :

Ce mur est construit exceptionnellement pour le huitième étage dans les parois
extérieures du restaurant, du salon de thé et des autres locaux de cet étage.
Le mur en bois à une épaisseur de 0.35m

10
Chapitre II : Étude thermique

N° Elément de construction : ei [m] λi [W/m °C] Ri [m2 °C/W]


1 Bois 0.15 0,17 0,88
2 Lame d’air 0,05 / 0,18
3 Bois 0.15 0.17 0,88

K= 1/[0.12+1.94+0.043]=0.47 W/m2°C
K=0.47W/m2°C
c) : Mur intérieur de 20 (cm) :

N° Elément de construction : ei [m] λi [W/m °C] Ri [m2 °C/W]


1 Enduit en plâtre 0,025 0,7 0,036
2 Briques creuses 0,15 0,465 0,32
3 Enduit en plâtre 0,025 0,7 0,036
∑ Ri=0,392

K= 1/[0.12+0.392+0.12]=1.58 W/m2°C
K=1.58W/m2°C

d) : Mur intérieur de 15 (cm) :

N° Elément de construction : ei [m] λi [W/m °C] Ri [m2 °C/W]


1 Enduit en plâtre 0,025 0,7 0,036
2 Briques creuses 0,10 0,465 0,215
3 Enduit en plâtre 0,025 0,7 0,036
∑ Ri=0,287

K= 1/[0.12+0.287+0.12]=1.89 W/m2c0
K=1.89W/m2°C
e) : Planche entre étage :

N° Elément de construction : ei [m] λi [W/m °C] Ri [m2 °C/W]


1 Carrelage 0,025 0,55 0,045
2 Ciment 0,025 1,4 0,018 1
3 Béton armé 0,1 2,1 0,048 2
3
4 Hourdis 0,1 0,98 0,102 4

5 Enduit en plâtre 0,05 0,81 0,062 5


∑ Ri=0,275

K= 1/[0.17+0.275+0.17]=1.62W/m2°C
K=1.62W/m2°C

11
Chapitre II : Étude thermique

f) : Plancher sur sol :

Le planché sur sol a une épaisseur de 80cm et il est composé de 6 couches + le sol.

N° Elément de construction : ei [m] λi [W/m °C] Ri [m2 °C/W]


1 Carrelage 0,025 0,55 0,045
2 Ciment 0,025 1,4 0,018
3 Sable 0,025 0,67 0,037
4 Mortier en ciment 0,075 1,4 0,053
5 Béton armé 0,15 2,1 0,071
6 Pierres 0,33 2,67 0,12
7 Sol 0,17 2,43 0,07
∑ Ri=0,414

K= 1/[0.17+0.414+0.17]=1.32W/m2°C
K=1.32W/m2°C
g) : La toiture :
La toiture à une épaisseur de 40Cm et elle est formée de 7 couches.

1
2
3
4
5
6
7

N° Elément de ei λi Ri ρ C π
2 3
construction [m] [W/m °C] [m °C/W] [Kg/m ] [W h/ Kg°C ] [g/m h mm hg]
1 Gravillon 0,02 0,95 0,021 100 0,256 0,022
2 Carton bitumé 0,03 0,2 0,15 1100 0,233 0,003
3 Liège 0,02 0,06 0,33 175 0,49 0,013
4 Chape en ciment 0,01 1,63 0,006 1080 0,71 0,005
5 Béton 0,2 2,1 0,095 2400 0,35 0,015
6 Hourdis 0,1 0,98 0,102 1800 0,256 0,008
7 Enduit en plâtre 0,02 0,81 0,025 936 0,452 0,013

Ri=0,732

K= 1/[0.12+0.732+0.043]=1.11W/m2°C
K=1.11W/m2°C

12
Chapitre II : Étude thermique

II-2-1 : Valeur du coefficient K pour les portes et les fenêtres :

K [W/m2 °C]
Portes : Porte extérieure en acier. 5,815
Porte extérieure en bois. 3,5
Portes intérieures en bois 2,326
Fenêtres : Fenêtres extérieures simples en bois. 5,233
Fenêtres intérieures 3,5

Tableau (II.5) : donnée des valeurs du coefficient K. (2)

II–3 : Etude de la résistance thermique minimale exigée des parois:

Le but de l’isolation thermique est d’assurer le confort thermique à l’intérieur avec un coût
d’investissement acceptable et qui permet d’avoir un coût d’exploitation réduit, pour cela il
faut déterminer la résistance thermique minimale exigée, qui a deux avantages.
 Assurer la température convenable sur les faces intérieures et extérieures, et
de là, le confort thermique.
 Eviter les risques de condensation superficielle.
La résistance thermique minimale exigée est donnée par la relation :

(ti – te)
Rmin= n ———— [m2 °C/ W]
hi ∆θmax
D’où :
ti : Température intérieure.
te : Température extérieure.
n : Coefficient de réduction qui tient compte de l’influence de la température extérieure.

Situation n
Mur extérieur. 1
Plancher sur sol, terrasse. 0,9

Tableau (II.6) : donnée des valeurs du coefficient de réduction. (2)


hi : Coefficient de transmission de chaleur.
∆θmax : L’écart minimal admis entre la température et celle de la façade intérieure de la
paroi.

Désignation ∆θmax
Paroi Terrasse
Bâtiment, administration, hôpital. 3,5 4,5
Cinéma, théâtre, école. 7 5,5
Bâtiment industriel. 8 – 12 7 – 12
Douche, salle de bain. 6,5 6,5
Habitation. 3,5 3

(2)
Tableau (II.7) : donnée des valeurs du ∆θmax.
13
Chapitre II : Étude thermique

La résistance thermique est vérifiée si Rcal ≥ Rmin


Rcal : la résistance effective du mur. Rcal = 1/K [m2 °C/W]
Dans le cas ou Rcal < Rmin : la paroi nécessite une isolation supplémentaire jusqu’à ce que
Rcal ≥ Rmin.

Application au projet :

Mur extérieur de 35 Cm :

- K =1,07 W/m2 °C.


- Ti = 20°C.
- Te = 1°C.
- ∆θmax = 3,5 °C, n = 1.
- hi =8,141 W/m2 °C.

Rmin = 0,667[m2 °C/ W]


Rcal = 0,934[m2 °C/ W]
Rcal > Rmin donc la structure est bonne.
Le tableau ci-dessous montre la vérification de la condition (Rcal > Rmin) pour chaque type
de paroi de l’habitat.

Paroi Ti Te K ∆θmax n Rcal Rmin Rcal > Rmin


[°C] [°C] [W/m2°C] [°C] [m2°C /W] [m2°C /W]
Mur extérieur de 35Cm 20 1 1,07 3,5 1 0,934 0,667 Vérifiée.
Mur extérieur de 35Cm 15 1 1,07 3,5 1 0,934 0,491 Vérifiée.
Mur extérieur (bois) de 20 1 0.47 3,5 1 2,127 0,667 Vérifiée.
35Cm
Mur intérieur de 20Cm 20 10 1,58 3,5 1 0,633 0,351 Vérifiée.
Mur intérieur de 15Cm 20 15 1,89 3,5 1 0,529 0,175 Vérifiée.

Mur intérieur de 15Cm 20 10 1,89 3,5 1 0,529 0,351 Vérifiée.

Toiture 20 1 1,11 3 0,9 0,9 0,700 Vérifiée.


Toiture 15 1 1,11 3 0,9 0,9 0,516 Vérifiée.
Toiture 10 1 1,11 3 0,9 0,9 0,332 Vérifiée.
Plancher entre étages 20 10 1,62 3 0,9 0,617 0,368 Vérifiée.

Tableau (II.8) : Etude de la résistance thermique minimale exigée.

14
Chapitre II : Étude thermique

II- 4 : Etude de la condensation :

La condensation est la transformation sous forme d’eau liquide de la vapeur d’eau


contenue dans l’air ambiant et son apparition à l’intérieur d’une paroi de construction.
L’humidité qui apparaît parfois à la surface ou à l’intérieur même des parois des
constructions est souvent l’origine du désordre grave.

 Il peut s’agir de condensation superficielle qui se manifeste sur les surfaces des
parois sous formes de liquide en film continu ou bien de gouttelettes, ce qui
provoque la détérioration de la peinture ou le décollage du papier peint.

 Il peut aussi s’agir de condensation dans la masse.

II- 4-1 : Condensation superficielle :

La condensation superficielle apparaît sur les parois internes pendant la période hivernale
lorsque la température de ces parois est inférieure à celle de rosée. Donc pour l’éviter il
faut que : TPi > Tr
1
Avec : TPi= ti - —— (ti – te) K [°C]
hi
D’où :
TPi : Température de la face interne de la paroi [°C].
ti : Température de l’ambiance interne [°C].
te : Température de l’ambiance externe [°C].
Tr : Température de rosée est la température à la quelle l’air humide que l’on
refroidit arrive à la saturation (φ= 100%).
La détermination du point de rosée s’effectue d’après le diagramme (H-X)

Application au projet :

Mur extérieur de 35 Cm :

-K =1,07 W/m2 °C.


Pour : -ti = 20 °C Tr = 9 °C
- i= 50 %

 1,07 
TPi= 20 –  (20 − 1) = 17,5°C.
 8,141 
TPi > Tr : pas de condensation superficielle.

Le tableau qui suit montre la vérification de la condition (Rcal > Rmin) pour chaque type de
paroi de l’établissement :

15
Chapitre II : Étude thermique

mur Ti Te K Tr TPi TPi > Tr


[°C] [°C] [W/m2°c] [%] [°C] [°C]
Mur extérieur de 35Cm 20 1 1,07 50 9 17.50 Vérifiée.
Mur extérieur de 35Cm 15 1 1,07 50 5 13.16 Vérifiée.
Mur extérieur de 35Cm 20 13 1,07 50 9 19.08 Vérifiée.
Mur extérieur (bois) de 35 20 1 0,47 50 9 18.90 Vérifiée.
Mur extérieur (bois) de 35 15 1 0,47 50 5 14.19 Vérifiée.
Toiture 20 1 1,11 50 9 17.41 Vérifiée.
Toiture 15 1 1,11 50 5 13.09 Vérifiée.

Tableau (II.9) : Etude de la Condensation superficielle.

II- 4-2 : Condensation dans la masse :

Ce type de condensation se forme sous l’effet de différence de température et de


pression partielle à l’intérieur des parois, ainsi s’établit un flux de vapeur d’eau de
l’ambiance. Le risque de condensation dans la masse s’établit graphiquement par le
diagramme de Glaser. Cette détermination est basée sur l’étude de variation de la
pression de saturation comparée à la pression partielle de la vapeur d’eau à travers la
paroi.

 Méthode de Glaser :

 Détermination de la résistance de la diffusion de la vapeur des différentes couches des


parois Rd=S/π.

S : Epaisseur de chaque élément de la construction en [m].


π : Coefficient de perméabiliser de la vapeur d’eau en [g/m h mm Hg].

 Détermination des températures des différentes couches de la paroi.


 Détermination des pressions de saturation correspondantes aux différentes
températures.
 Détermination des pressions partielles respectivement intérieures et extérieures (PPi),
(PPe).
PPi= PSI/100.
PPe= PSe/100.
Avec :
, : humidité relative intérieure et extérieure en [%].
PSI et PSe : pression de saturation de l’air intérieur et extérieur en [mm Hg].

 Tracer les courbes des pressions partielles et de saturation respectivement en fonction


de l’épaisseur de chaque couche de la paroi.
 A la fin on compare l’évaluation de ces couches.

16
Chapitre II : Étude thermique

Application au projet :

Mur extérieur de 35 Cm :

ti=20°C =50%
te=1°C =80% K=1.07w/m2°C

Détermination de la température de chaque couche :

t p i =ti – ( ti -te) x ( K/hi ) tpi=17.50 °C


t p1=t p i – K (ti –te) x R1 =16.77°C
t p2=t p 1– K (ti –te) x R2 =12.40°C
t p3=t p 2 – K (ti –te) x R3=8.74°C
t p4=t p 3 – K (ti –te) x R4 =2.23°C
t pe=t p 4– K (ti –te) x R5 =1.86°C
Détermination de la résistance de chaque couche :

élément de Epaisseur (m) π Rd


2
construction [g/m h mm Hg] [m h mm Hg/g]
1-Enduit en plâtre 0,025 0,013 1.92
2-brique creuse 0,10 0,015 6.66
3-lame d’air 0,05 0,09 0.55
4-brique creuse 0,15 0,015 10
5-mortier en ciment 0,025 0,05 0.5

Tableau (II.10) : résistance de chaque couche.

Détermination de la pression partielle :

∑ Rd = ∑ (e/ π) = 19,69 [m2 h mm Hg/g]


P P e=φ e P S e /100 = 80 x 4, 93/100 = 3.944 mm Hg (1°C p se =4.93 mm hg)
P P i=φ i P S i /100 = 50 x 17.53/100 = 8.76 mm Hg (20°C p si =17.53 mm hg)

(P p i –P p e)/ ∑ (e/ π) =(8.76 -3.944)/( 19.69)=0.24 g/m 2h

Pp1=Pp i - (P p i –P p e)/ ∑ (e/ π) x Rd1=8.29 mmhg


Pp2=Pp i - (P p i –P p e)/ ∑ (e/ π) x Rd2=6.69 mmhg
Pp3=Pp i - (P p i –P p e)/ ∑ (e/ π) x Rd3=6.55 mmhg
Pp4=Pp i - (P p i –P p e)/ ∑ (e/ π) x Rd4=4.15 mmhg
Ppe=Pp i - (P p i –P p e)/ ∑ (e/ π) x Rd5=4.03 mmhg

17
Chapitre II : Étude thermique

T (°C) 20 17.5 16.77 12.40 8.74 2.23 1.86 1


Ps (mm Hg) 17.53 15 14.32 10.80 8.59 5.38 5.23 4,93
pp / 8.29 6.69 6.55 4.15 4.03 / /
e/ π / 1.92 8.58 9.13 19.13 19.63 / /

Tableau (II.11) : les pressions partielles au niveau des interfaces.

e/ π
[g/hmmHg]

Diagramme de Glaser « mur extérieur »

D’après le graphe : (PP < Ps), on déduit qu’il n’y a pas de condensation dans la masse.

Toiture de 40cm:

ti=20°C =50%
te=1°C =80% K=1.11 w/m2°C

Détermination de la température de chaque couche :

t p i =ti – ( ti -te)x( K/hi ) tpi=17.43°C


tp1=t p i – K (ti –te )x R1 =16.99°C
tp2=t p 1– K (ti –te) x R2 =13.82°C
tp3=t p 2 – K (ti –te) x R3= 6.86°C
tp4=t p 3 – K (ti –te) x R4 =6.73°C
tp5=t p 4– K (ti –te) x R5 =4.72°C
tp6=t p 5– K (ti –te) x R6 =2.56°C
tpe=t p 6– K (ti –te) x R7 =2.14°C

18
Chapitre II : Étude thermique

Détermination de la résistance de chaque couche :

Désignation Epaisseur π Rd
(m) [g/m h mm Hg] [m2 h mm Hg/g]
1-gravillon 0.02 0,022 0.909
2-carton bitumé 0.03 0,003 10
3- Liège 0.02 0,013 1.53
4-Chape en ciment 0.01 0,005 2
5-Béton 0.2 0,015 13.33
6-Hourdis 0.1 0,008 12.5
7-Enduit en plâtre 0.02 0,013 1.53

Tableau (II.12) : résistance de chaque couche.

∑ Rd = ∑ (e/ π) = 41.78 [m2 h mm Hg/g]


P P e= P S e /100 = 80 x 4,93/100 = 3.944 mm Hg (1°C p se =4.93 mm hg)
P P i= P S i /100 = 50 x 17.53/100 = 8.76 mm Hg (20°C p si =17.53 mm hg)

(P p i –P p e)/ ∑ (e/ π) =(8.76-3.944)/(41.78)= 0.115 g/m 2h

Pp1=Pp i - (P p i –P p e)/ ∑ (e/ π) x Rd1=8.65 mmhg


Pp2=Pp i - (P p i –P p e)/ ∑ (e/ π) x Rd2=7.50 mmhg
Pp3=Pp i - (P p i –P p e)/ ∑ (e/ π) x Rd3=7.32 mmhg
Pp4=Pp i - (P p i –P p e)/ ∑ (e/ π) x Rd4=7.09 mmhg
Pp5=Pp i - (P p i –P p e)/ ∑ (e/ π) x Rd5=5.55 mmhg
Pp6=Pp i - (P p i –P p e)/ ∑ (e/ π) x Rd5=4.10 mmhg
Ppe=Pp i - (P p i –P p e)/ ∑ (e/ π) x Rd5=3.92 mmhg

T (°C) 20 17.43 16.99 13.82 6.86 6.73 4.72 2.56 2.14 1

Ps (mm Hg) 17.3 14.94 14.53 11.85 7.44 7.37 6.41 5.51 5.34 4.93
pp / 8.65 7.50 7.32 7.09 5.55 4.10 3.92 / /
e/ π / 0.909 10.90 12.439 14.43 27.76 40.269 41.78 / /

Tableau (II.13) : les pressions partielles au niveau des interfaces.

19
Chapitre II : Étude thermique

e/ π
[g/hmmHg]

Diagramme de Glaser « Toiture»

Résultat :
Dans le cas de notre projet, la condensation des parois de l’établissement « mur extérieur
et toiture » s’avère bonne au point de vue condensation dans la masse et ça d’après la
méthode de Glaser. (2)

20
CHAPITRE III : Calcul du bilan thermique

Calcul du bilan thermique

III- 1 : Calcul des déperditions calorifiques :


III- 1-1 : Généralité :
Les températures intérieures et extérieures d’un local sont généralement différentes, ce
qui cause des échanges incessants de chaleur entre les deux ambiances.
La température d’un local résulte de l’équilibre de deux flux de chaleur :
• Le flux de chaleur perdu vers l’extérieur : qui comprend lui-même :
- Les échanges à travers les parois.
- Les échanges par renouvellement d’air.
• Le flux de chaleur apporté par l’installation de chauffage ou de climatisation.

III-1- 2 : Méthode de calcul du bilan thermique en période hivernale :

On établit un calcul qui nous permet de déterminer la puissance calorifique à mettre


en œuvre pour maintenir la température stable pour cela on a choisi la méthode Allemande
DIN 4701 qui nous permettra d’effectuer les calculs suivants les normes et avec une grande
précision. D’après (2)

III-1- 2-1 : Déperditions par transmission :

Les parois extérieures et intérieures d’un local ainsi que les fenêtres, planché…etc.,
transmettent un flux de chaleur résultant de la différence de température entre le local et
son environnement. Ce flux de chaleur dépend de toutes les dimensions et du genre de la
construction mais aussi de l’isolation du local ou du bâtiment.
Les déperditions calorifiques par transmission se calculent pour chaque surface
d’enveloppement d’un local suivant la formule suivante :

  Zu + Za + Zh 
Qt = Q0 1 +   [W].
  100 
Avec :

Qt : déperdition par transmission totale en [W].

Q0 : perte par transmission.

Q0=K x S x (ti-te) [W].

K : coefficient global de transmission de chaleur en [W/m² °C].

S : surface d’échange en [m²].

(ti – te) : différence de températures entre deux ambiances différentes en [°C].

Zu, Za, Zh : majorations [%].

21
CHAPITRE III : Calcul du bilan thermique

Zu : majoration pour interruption d’exploitation du système de chauffage.

Za : majoration pour compensation des surfaces extérieures froides.

 Coefficient de majoration (D) :

Physiquement le coefficient « D » peut être considéré comme la perméabilité


moyenne de l’ensemble des éléments de l’enveloppe d’un local.
Un coefficient D élevé signifie un mauvais isolement calorifique, donc de grandes
surfaces du mur extérieur avec une faible valeur d’isolement et une forte proportion de
fenêtres ; un petit coefficient D indique un bon isolement calorifique et une faible
proportion de surface extérieure cède la chaleur par rapport aux surfaces d’enveloppe des
locaux :

Qo
D= [W/m² °C].
S totale (ti − te )

Stotale : la totalité des surfaces entourant la pièce, comme Zu dépend non seulement du mode
d’exploitation mais encore de la perméabilité moyenne en réunissant ces deux suppléments
en un seul qui est Zd:

Zd = Zu + Za.

Et on les déduits du total du tableau qui vient, après en fonction de la perméabilité à la


chaleur et du mode d’exploitation :

Perméabilité moyenne 0,1 à 0,9 0,3 à 0,69 0,7 à 1,49 ≥ 1,5


Service réduit ou limité 7 7 7 7
Interruption de 9 h à 12 h 20 15 15 15
Interruption de 12 h à 16 h 30 25 25 15

Orientation S SO O NO N NE E SE
Zh -5 -5 0 +5 +5 +5 0 -5

On a en l’occurrence : Z = 1 + Zd + Zh.

III-1- 2-2 : Déperdition par ventilation :

L’air pénètre naturellement dans les locaux du fait des défauts d’étanchéité des
ouvertures (portes, fenêtres…etc.) sa quantité dépend des dimensions des parties non
étanches du bâtiment, et des différences de pression entre l’intérieur et l’extérieur.

Les déperditions par ventilation sont les pertes dues à la différence entre la quantité
de chaleur emportée par l’air qui sort et la quantité de chaleur apportée par l’air qui entre
ou qui pénètre à l’intérieur.

Les déperditions par ventilation Qv sont données par la formule suivante :

Qv = ∑ (a × l ) R H (ti – te) Ze. [W].


22
CHAPITRE III : Calcul du bilan thermique

Avec:

a: perméabilité à l’air d’un joint par mètre de longueur.


l : longueur du joint. En [m].
R : la caractéristique du local.
Ze : facteur de majoration pour fenêtre d’angle.

 Les déperditions totales :

Les besoins calorifiques d’un local se calculent par la relation :


Qtot = Qtr + Qv [W]

III- 2 : Calcul des apports :

III-2- 1 : Méthode de calcul de bilan thermique en période estivale :

III-2-1 -1 : Apports externes :

Les apports externes peuvent être divisés en apports externes à travers les parois sans
inerties (vitrage) et les parois avec inertie (opaques)

A) : Apports par les surfaces vitrages :

Qv= Qtr+Qens [W]

Qtr : apports par transmissions [W]


Qens : apports par ensoleillements [W]
A-1) : Apports par transmissions :

QTR=K ×S ×(te - ti) [W]


Avec:
K: coefficient global de transfert de chaleur à travers les vitres [W/m2°C]
S : surface du vitrage [m2]
ti : température intérieure du local [°C]
te : température extérieure pour l’heure du calcule considérée [°C], cette température est
calculée par la relation suivante :
te= t b – E ∆h
t b : température extérieure de basse [°C]
E : écart diurne qui représente la différance entre la température maximale et la
température minimale [°C]

23
CHAPITRE III : Calcul du bilan thermique

h : coefficient de correction qui dépend de l’heure de calcul donnée par la relation


suivante :
h= 0,5(1-cos (+9) ×15)
 : L’heur de calcule
A-2) : Apports par ensoleillements :
Qens=F×C×K1× (Sen×Ig+Som×Id) [W]
F: coefficient de correction en fonction du type de menuiserie :
F= (0.8- 0.9) menuiserie en bois, F=1 menuiserie métallique
C : coefficient de correction tenant compte du dispositif de protection solaire (en choisie
un rideau intérieure de couleur claire)
K1 : coefficient de correction en fonction de l’épaisseur de la vitre [W/m2]
Sen : surface ensoleillée du vitrage [m2]
Sen= (L - L0)× (H - H0)
Som : surface ombrée de la fenêtre [m2]
Som=St - Sens
L : largeur de la vitre [m2]
H : hauteur de la vitre [m2]
L0= R×Tg (b)
H0 : hauteur de la partie ombrée de la vitre [m]
H0= R ×Tg× (h)/cos (b)
R : retrait de la fenêtre [m]
B : l’angle d’incidence
h : hauteur du soleil calculée à partir de la fonction :
sin (h) = sin.sin+cos.cos.cos
 : Latitude du lieu considéré (degré)
: L’angle horaire (degré)
 : La déclinaison solaire calculée à partir de la fonction :


 =23.45.sin (284 –n)




N : Nombre de jours jusqu’ au jour de calcul


B : angule entre la projection des rayons solaires et la normale au plan considéré, il est
donnée par :

24
CHAPITRE III : Calcul du bilan thermique

b = a - am
a : l’azimute solaire donnée par :
Sin a= cos.sin/cos h
am: l’azimut du vitrage (angle formé par la normale au plan de la vitre et la direction sud)
Les valeurs de am son donné en fonction de l’orientation
Ig : intensité du flux solaire global (W/m2), donné par :
Ig= ID + Id
ID : intensité du flux solaire direct sur une surface quelconque [W/m2]
Id : intensité du flux solaire diffus sur une surface quelconque [W/m2]
ID = IDN ×Cos i
IDN : intensité du rayonnement solaire par (m2) reçue par une surface placée
Perpendiculairement à la direction du rayonnement solaire au niveau de la mer
IDN= I0×m
I0 : émission énergétique du soleil en dehors de l’atmosphère (constante solaire)
I0=1367 [W/m2]
 : Coefficient de transparence dépendant du climat
 =0.75 temps clair et sec
 =0.70temps moyen et brumeux
mR : masse relative de l’air
m=1/sin h
i : représente l’angule d’incidence, représente l’angule entre la direction des rayons solaire
et la normale à la surface considérée
Pour un plan horizontal : cos (i)=sin h
Direct: IDH=IDN.sin (h)
Diffuse: IDH=a1. (Sin (h)) b1
Pour un plan vertical: cos (i) =cos (h).cos (b)
Direct: IDV=IDN.cos (h). cos (b)
Diffuse: IDV=0.5 a1. (Sin (h)) b1+ a2. (sin (h))b2

B):Apports à travers les parois opaques :


Les apports par parois opaques prennent en compte :
• Les parois opaques internes
• Les parois opaques externes

25
CHAPITRE III : Calcul du bilan thermique

Pour les parois internes, la quantité de chaleur échangée est donnée par la relation
suivante :
Q=K.S.∆t [W]
D’où :
S : surface de la paroi ou l’élément de construction en [m2]
K : coefficient de transmission de chaleur globale [W/m2 °C]
∆t : différence de température entre les deux milieux séparés par la paroi en [°C]
Pour les parois opaque externes, le calcule des apports est plus compliqué, ceci est du à
l’influence de trois facteurs :
1-la variation cyclique de la température extérieure sèche au cours d’une même journée
2- la variation de l’intensité du rayonnement solaire sur les parois qui dépend de leurs
orientations
3- l’inertie thermique des parois qui dépend de la structure de ces dernières
Qop= K.S. (teqm- ti) + m. (teq – teqm) [W]
D’où :
K: coefficient global de transfert de chaleur [W/m2°C]
S : surface de la paroi [m2]
m : coefficient d’amortissement
teq : température extérieure équivalente [°C], donné par la relation suivante :
teq= te + (A.Ig/ he)
teqm: température extérieure équivalente moyenne [°C], donné par la relation suivante :
teqm= tem+ (A.Im / he)
tem: température extérieure moyenne, donné par la relation suivante :
tem= tB + 0.52.E
Im : intensité globale du rayonnement solaire en moyenne journalière
∑24
Im= 1 Igi [W/m2h]
24
Ig: intensité globale pour l’heur considérée en tenant compte du retard [W/m2]
A : coefficient qui tiennent compte de conditions météorologiques
 Le retard (  ) et le coefficient d’amortissement (m) :
1 (3)
 =2.7× D - 0.4 (h) et m=  i ×)

D: indice d’inertie thermique de la paroi considérée sans dimension qui est égale à :

D= 0.51× Σ Ri ×     ρ

26
CHAPITRE III : Calcul du bilan thermique

Ri: résistance de la 1ère couche de la paroi considérée [m2°C/W]


i: conductivité thermique de la 1ère couche de la paroi considérée [W/m2°C]

Cpi : chaleur massique de la 1ère couche de la paroi considérée [J/Kg°C]


i : la masse volumique de la 1ère couche de la paroi considérée [Kg/m3]
v : rapport entre les amplitudes de la variation des températures superficielles du coté
extérieur et du coté intérieur, il est calculé par la formule suivante :
"
v=2D× 0.83+ 3× ∑
 ! #
Si la paroi comporte une lame d’air le coefficient v calculé par la relation suivant :
Vc= v B1 B1=1+0.05Ra (D/ Σ Ri)
Ra : résistance de la lame d’air
Si la paroi composées de plusieurs coche (maçonnerie +isolant) coefficient v calculé par
la relation suivant :
Vc= v B2 B2=0.85+0.15. (     ρ $%ç/    ρ is)
C) : Apports par infiltrations :

Q= a ×Cp×V×r × (te – ti) [W]


D’où :
V : volume du local [m3]
a : masse volumique de l’air [Kg/m3]
Cp : chaleur spécifique de l’air [KJ/Kg °C]
R : coefficient d’infiltration, dépend du volume du local [l/s]

III-2- 1-2 : Apports internes :

Le calcule des apports internes est une étape très importante dans le calcul final du bilan
thermique, en effet ce calcul nécessite la connaissance non seulement de la destination du
local mais également des conditions d’occupation (nombre des occupants, et leurs
activités) du choix de type d’éclairage, des machines électriques utilisées et leurs
caractéristiques

a) : Apports dus aux occupants :

Qocc= N. (Qs+Ql)
N : nombre d’occupants

27
CHAPITRE III : Calcul du bilan thermique

Qs : chaleur sensible dégagée par les occupants [W]


Ql : chaleur latente dégagée par les occupants [W]
b) :Apports dus à l’éclairage :
Qécl = K.S.N
K : coefficient de simultanéité (local ventiler K=0.25, non ventiler K=1)
S : surface du local considéré [m2]
N : puissance dépendant d’éclairage (fluorescent ou incandescent) [W/m2]
C) : Apports dus aux équipements électriques :
Qmac= ' .N
' : Coefficient de simultanéité (' = 0.3÷0.95)
N : puissance de l’appareil [W]

III-3 : application au projet :


On prend comme exemple de calcule la salle R01 : (grande surface)
III-3-1 : période hivernale :

Pour notre projet :

-On prend une exploitation réduite de service donc ⇒ Zd = 7.

-La perméabilité des joints (a) par mètre de longueur de joint en [m3/h] :

a = 2,0 pour fenêtres doubles et fenêtres simples avec étanchéité garantie. (Fenêtres
extérieures).
a = 2,0 pour les portes extérieures.
a = 15 pour les portes intérieures.

-Caractéristiques de l’immeuble :

H = 0,41 CAD : Région normale site découvert.

-Caractéristiques de local : ⇒ R = 0,9.

Majoration pour les fenêtres d’angle : ⇒ Ze = 1.

28
CHAPITRE III : Calcul du bilan thermique

29
CHAPITRE III : Calcul du bilan thermique

Calcul des surfaces Calcul des déperditions majoration


Abréviation

Orientation

épaisseur
largeur
longueur ou

hauteur

Surface

nombre

déduction

surface de calcul m2

K
∆t

∆t×K

Q0

Zd
Zh

Qt
Qv

Q
cm

m2

m2

W/m2 °C
°C

W/m2

%
%

1+%

W
W

W
ME M E M I PL

SE 35 14,8 3,65 54,02 1 0 54,02 1,07 19 20,33 1098,2266

SO 35 12,7 3,65 46,355 1 0 46,355 1,07 19 20,33 942,39715

NE 15 12,7 3,65 46,355 1 0 46,355 1,89 5 9,45 438,05475


étage

/ 30 14,8 12,7 187,96 1 0 187,96 1,62 10 16,2 3044,952

5523,6305 7 -5 1,02 5634,10311 0 5634,10311

30
CHAPITRE III : Calcul du bilan thermique

III-3-2 période estival:

Pour notre projet

•  =2.7×4.267- 0.4 =11.12h


• m=0.33
• L’heure de calcul : 15h
• N=202jours (21juillet)
•  =0.75
• Volume de local V= 410.625 m3
• Nombre d’occupants= 6
D’après les calculs on a trouvés on a trouvés les résultats suivants :
Apports externes :
Qv = 0.00 [KW]
Qop = 3.190 [KW]
Qinf = 0.799 [KW]

Apports internes :
Qéc l = 0.450 [KW]
Qmac = 0.415 [KW]
Qoc = 0.876 [KW]
Répartition des déférentes charges :

Charge Q Q Q Q Q Q Q
Total vitrage opaque infiltration éclairage machines occupants total
(KW) 0.00 3.190 0.799 0.450 0.415 0.876 5.73

Remarque :

De même façon on fait le calcul pour les autres locaux et en obtiens les résultats motionnés
dans les tableaux dans l’annexe (A)

31
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

Système de climatisation

IV : Introduction :

La climatisation consiste à donner à l’ambiance les caractéristiques hygrothermiques


nécessaires pour assurer le confort des occupants.
Un système de climatisation c’est l’ensemble de matériel dont les fonctions essentielles
sont de préparer et distribuer l’air dans les locaux à climatisé par l’intermédiaire de
conduits et d’appareils terminaux.
Une installation de climatisation assure au moins deux des fonctions suivantes :
Chauffage, refroidissement, humidification et déshumidification. Elle est destinée à assurer
des conditions d’ambiance compatible avec la physiologie de l’organisme humain.
Une installation de climatisation à pour rôle :
 Eliminer du local considéré les impuretés diverses telles que les odeurs, produits
nocives, …etc.
 Equilibrer les échanges en chaleurs sensibles soit par apport d’énergie thermique en
cas des déperditions, soit par évacuation d’énergie thermique (c'est-à-dire apport de
froid).
 Equilibrer les échanges en chaleurs latentes soit par humidification soit par
déshumidification suivant le cas.
Par contre une installation de chauffage ne peut assurer qu’une fonction thermodynamique
qu’est le chauffage par l’utilisation de corps de chauffe statique.

IV-1 : Critères du choix d’une installation de climatisation :

Le choix entre différents procédés de climatisation s’effectue en tenant compte des :

- Facteurs économiques (investissement, frais d’exploitation, économies d’énergie,


…etc.)
- Conditions de confort que l’on peut obtenir avec chaque procédé.
- L’encombrement des équipements.
Ces installations de climatisation doivent assurer le confort suivant

IV-1-1 : Confort thermique :


a) : Confort et température :

Dans les conditions habituelles, l’homme assure le maintien de sa température


corporelle autour de 36,7°C. Cette température est en permanence supérieure à la
température d’ambiance, aussi un équilibre doit – il être trouvé afin d’assurer le bien
être de l’individu.

31
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

b) : Confort et humidité :

L’humidité relative ambiante influe sur la capacité de notre corps à éliminer une chaleur
excédentaire. L’inconfort n’apparaît que dans des situations extrêmes :

 Soit une humidité relative inférieure à 30%.


 Soit une humidité relative supérieure à 70%.

c) : Confort et vitesse de l’air :

La vitesse de l’air (plus précisément la vitesse relative de l’air par rapport à l’individu) est
un paramètre à prendre en considération car elle influe sur les échanges de chaleur par
convection et augmente l’évaporation à la surface de la peau.

d) : Confort acoustique :

Pour imposer un niveau de confort, la première idée consiste à imposer un niveau de bruit
maximal, un seuil en décibel à ne pas dépasser.

IV- 2 : Classification des systèmes de climatisation :

Le choix d’un système de climatisation se fait en fonction des :

 Conditions imposées à l’intérieur des locaux et de la destination de ces derniers.


 Du degré de centralisation du traitement de l’air.
Par conséquent il y a trois principaux types de système en climatisation :

1- Les systèmes centralisés.


2- Les systèmes décentralisés.
3- Les systèmes semi centralisé.

1 : Le système centralisé :

L’air est traité dans une centrale, puis distribué par un réseau de conduits aéraulique
dans les locaux à climatiser.

Les centrales d’air sont réalisées à partir d’éléments (dénommés aussi caissons ou
section) juxtaposées et accolées en usine ou dans le local technique prévu pour les
recevoir.

32
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

2 : Le système décentralisé :

Se présentent sous forme d’équipement monobloc «compact » ou à éléments séparés


« Split système ».

On distingue dans cette catégorie :

 Les climatiseurs individuels.


 Les armoires de climatisation.

3 : Le système semi centralisé :

Leurs principale caractéristique consiste dans le fait que leurs sources de chaleur ou du
froid ne sont pas incorporées mais centralisées en dehors des appareils, n’étant reliées à ces
derniers que par des tuyauteries pour réseaux hydrauliques « eau chaude ou glacée » qui
circule dans des appareils conçues pour ce types de système comme : les ventilo –
convecteurs, les radiateurs, …etc., ou pour réseaux aéraulique (bouches de diffusion,
grilles de diffusion, …etc.).

Dans le cadre de nôtre projet les charge sont très différentes, donc nous avions souhaité
faire la démarche de choisir un réseau aéraulique composé de CTA et de bouche circulaire
de diffusion pour les étages suivante (RDC, 1erétage, 8emeétage), en plus d’un réseau
hydraulique « eau chaude, eau glacée » utilisant les ventilo – convecteurs comme appareils
de chauffage ou de climatisation, et cela pour les étages suivants (2, 3, 4, 5, 6 et 7éme
étages).

 Choix du système :

Pour le rez de chaussée et le 1 er étage dont les locaux avec des charges importantes et très
différentes le choix de la CTA s’impose.

Le choix de la CTA s’établi également sur le 8 éme étage à causes des raisons précédentes
aux quelles vient s’ajouter l’éloignement de cet étage aux rez de chaussée.

En fin en ce qui concerne les autres étages restants le choix d’un système semi centralisé
utilisant un réseau hydraulique s’impose aussi pour cause des charges similaire (chambres)
ainsi que les petits espace ou aires contenu dans ces chambres.

33
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

 Le système centralisé :

IV-3 : Méthode de calcul :

IV-3 -1 : Période estivale :

À partir des données de base (Ti, ), (Te, ) on tire sur le diagramme (H-X) pour les deux
points : l’enthalpie « h » en (KJ/Kg) et la teneure en eau « x » (g/Kg)

a) : Les paramètres de soufflage :


 Le rapport caractéristique « j » du traitement d’air et l’angle d’inclinaison « i » :

J=Qtot/W [KJ/Kg]

Qtot : la charge (puissance totale) [KW]

W: debit d’humidité [Kg/s)]

 La droite de soufflage et point de soufflage :

Pour la droite de soufflage : Du point intérieur (i) on trace la droite inclinée de l’angle (i)
par rapport à l’horizontale

Pour le point de soufflage : en fixe un écart de soufflage ∆ s =Ti-Ts le point de soufflage


« s »et sur la droit de soufflage

b) : Le débit de soufflage :

Le débit de soufflage dépend de deux bilans :

- Bilan enthalpique :

Q tot=Vmas x (hi - hs) Vmas=Q tot / (hi - hs)

Vas1=Vmas x v

-Blain thermique:

Qs=V masx Cp x (Ti-Ts) V mas= Qs / Cp x (Ti-Ts)

Vas2=V mas x v

D’où:

Qtot : quantité de chaleur totale du local considéré [KW]

Q s : quantité de chaleur sensible du local considéré [KW]

hi, hs : enthalpie spécifique de l’air intérieure et de l’air soufflé [KJ/Kgas]

Ti, Ts : température de l’air intérieur et de l’air soufflé [°C]

34
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

Cp : chaleur spécifique de l’air égale 1.004 [KJ/Kgas°C ]

v : volume spécifique de l’air [m3]

Vmas : débit massique de l’air soufflé [Kgas/s]

Vas : débit volumique de l’air soufflé [m3/h]

c) : Débit d’air frais et recyclé :

Le débit d’air soufflé soit composé seulement avec l’air frais ou avec un mélange d’air
frais et recyclé

 Le débit d’air frais : (Vaf)

Le débit d’air frais ou neuf est déterminé d’après le nombre d’occupant et le taux d’air neuf
minimale par heur et par personne. D’après (4)

 Le débit d’air recyclé : (Var)

Le débit d’air recyclé donné par la relation suivante :

Var= Vas –Vaf [m3/h]

e): Les paramètres de mélange :

hm= (he x Vaf +hi x Var) / Vs [Kj/Kg]

Tm=(Te x Vaf +Ti x Var) / Vs [°C]

Xm= (Xe x Vaf +Xi x Var) / Vs [g/Kg]

D’où:

hm: enthalpie du point de mélange [Kj/Kgas]

he : enthalpie de l’air intérieur [Kj/Kgas]

hi: enthalpie de l’air extérieur [Kj/Kgas]

Xm : teneur en eau du point de mélange [g/Kgas]

Xi : teneur en eau de l’air intérieur [g/Kgas]

Xe : teneur en eau de l’air extérieur [g/Kgas]

Te : température de l’air extérieur [°C]

Ti : température de l’air intérieur [°C]

35
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

f) : Caractéristique des éléments composant la centrale de traitement d’air :

Puissance de la batterie froide :

Pbf= x Vas x (hm - hs) [KW]

Puissance sensible:

Ps= Vmas x (h4 - hs) [KW]

Débit d’eau condense sur la batterie froide:

Qmah=Vmas x (Xm – Xs) [Kg/s]

Efficacité :

E= (Tm – Ts) /(Tm – Tfpt) [%]

IV-3 -2 : Période hivernale :

À partir des données de base (Ti, ), (Te, ) on tire sur le diagramme (H-X) pour les
deux points : l’enthalpie « h » en (KJ/Kg) et la teneure en eau « x » (g/Kg)

Dans notre cas de la période hivernale En prendra le même débit que pour la période
estivale

a) : Les paramètres de soufflage :

Les paramètres de point de soufflage sont calculés à partir des relations suivantes :

hs=hi – (Qtot/ x Vas)

Ts=Ti – (Qs/ xCp x Vas)

Xs=Xi – (Qs/ x Vas)

b) : Caractéristique des éléments composant la centrale de traitement d’air :

Puissance de la batterie chaude :

PbC = x Vasx (hs – hm)

 Exemple de calcul :
 Période estivale : Le système centralisé 01

Qtot= 190.991 KW

Qs= 152.8775 KW

W= 69080 g/h

36
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

Condition intérieur :

Ti=27 °C hi=55.6 KJ/Kg

=50% Xi= 11.15 g/Kg

Condition extérieur :

Te=37 °C he=65.41 KJ/Kg

=28% Xe= 10.98 g/Kg

Caractéristique de l’air soufflé :

J= 9953.20 i= 167

hs= 39.75 KJ/Kg

Xs= 9.35 g/Kgas

Ts= 16 °C

Vas1= 36048.4969 m3/h


Vas= 41411.47 m3/h
3
Vas2= 41411.4749 m3/h

Vaf= 6618 m3/h

Var= 34793,47 m3/h

Les Paramètres de mélange:

Tm= 28.60 °C
Xm= 11.12 g/Kgas
hm= 57.17 KJ/Kg

 Période hivernale :

Qtot= -113.217 KW

Qs= -89.137 KW

W= 39615 g/h

Condition intérieur :

Ti=20 °C hi=38.57 KJ/Kg

=50% Xi= 7.27 g/Kg

37
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

Condition extérieur :

Te=1 °C he= 9.12 KJ/Kg

=80% Xe= 3.24 g/Kg

Caractéristique de l’air soufflé :

Xs= 6.47 g/Kg


Ts= 30.11 °C
hs= 46.83 KJ/Kg

Les Paramètres de mélange:

Xm= 6.62 g/Kg


Tm= 17 °C
hm= 33.86 KJ/Kg

(2)

(1) Local
(3) (4) (5)
+ -

(1) : Air extérieur.

(2) : Air intérieur.

(3) : Air mélangé.

(4) : Air sortie BC

(5) : air sortie BF

38
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

 Calcul de système centralisé

Le système centralisé 01 : pour les locaux du (RDC ; 1erétage)

période estivale:
Qtot 190,991 KW Vs 41411,47 m3/h
Qs 152,8775 KW Vaf 6618 m3/h
W 69080 g/h Vr 34793,47 m3/h
paramètres extérieurs paramètres intérieurs Paramètres de soufflage paramètres de mélange
Te °C 37 Ti °C 27 Ts °C 16 Tm °C 28,60
% 28 % 50 % 82 % 45
he KJ/Kg 65,41 hi KJ/Kg 55,6 hs KJ/Kg 39,75 hm KJ/Kg 57,17
Xe g/Kg 10,98 Xi g/Kg 11,15 Xs g/Kg 9,35 Xm g/Kg 11,12
v (m3/kg) 0,8937 v m3/kg 0,8651 v m3/kg 0,8315 v (m3/kg) 0,8697

Pbf= x Vas x (hm - hs) = x41411.47 x (57.17-39.75) = 241 KW

Ps= Vmas x (h4 - hs) = x49833.30x (52.62 -39.75) = 214.70 KW

Qmah=Vmas x (Xm – Xs) = x49833.30x (11.12-9.35)=0.029Kg/s

E= (Tm – Ts) /(Tm – Tfpt) = (28.6-16)/ (28.9-12) =74.55%

période hivernale :
Qtot -113.217 KW Vs 41411,47 m3/h
Qs -89.137 KW Vaf 6618 m3/h
W 39615 g/h Vr 34793,47 m3/h
paramètres extérieurs paramètres intérieurs Paramètres de soufflage paramètres de mélange
Te °C 1 Ti °C 20 Ts °C 30.11 Tm °C 17
% 80 % 50 % 24 % 55
he KJ/Kg 9.12 hi KJ/Kg 38.57 hs KJ/Kg 46.83 hm KJ/Kg 33.86
Xe g/Kg 3.24 Xi g/Kg 7.27 Xs g/Kg 6.47 Xm g/Kg 6.62
v m3/kg 0,7803 v m3/kg 0.8397 v m3/kg 0.8676 v m3/kg 0.8303

PbC = x Vasx (hs – hm) = x41411.47 x (46.93-33.86) =173.29 KW

39
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

Le système centralisé 02 : pour les locaux du (8emeétage)

période estivale:
Qtot 69.731KW Vs 15050.07 m3/h
Qs 55.5265 KW Vaf 5074 m3/h
W 21980 g/h Vr 9976.07 m3/h
paramètres extérieurs paramètres intérieurs Paramètres de soufflage paramètres de mélange
Te °C 37 Ti °C 27 Ts °C 16 Tm °C 30.38
% 28 % 50 % 86 % 41
he KJ/Kg 65,41 hi KJ/Kg 55,6 hs KJ/Kg 40.74 hm KJ/Kg 58.91
Xe g/Kg 10,98 Xi g/Kg 11,15 Xs g/Kg 9.74 Xm g/Kg 11,09
v m3/kg 0,8937 v m3/kg 0,8651 v m3/kg 0.8315 v m3/kg 0,8747

Pbf= x Vas x (hm - hs) = x15050.07 x (58.91-40.74) = 91.35 KW

Ps= Vmas x (h4 - hs) = x 18099.91 x (55.49 -40.74) = 89.19 KW

Qmah=Vmas x (Xm – Xs) = x18099.91x (11.09-9.74)=0.008Kg/s

E= (Tm – Ts) /(Tm – Tfpt) = (30.38-16)/ (30.38-12.9) =82.26%

période hivernale:
Qtot -43.546 KW Vs 15050.07 m3/h
Qs -36.197 KW Vaf 5074 m3/h
W 10190 g/h Vr 9976.07 m3/h
paramètres extérieurs paramètres intérieurs Paramètres de soufflage paramètres de mélange
Te °C 1 Ti °C 20 Ts °C 30.02 Tm °C 13.63
% 80 % 50 % 25 % 61
he KJ/Kg 9.12 hi KJ/Kg 38.57 hs KJ/Kg 47.32 hm KJ/Kg 28.64
Xe g/Kg 3.24 Xi g/Kg 7.27 Xs g/Kg 6.70 Xm g/Kg 5.91
v m3/kg 0,7803 v (m3/kg) 0.8397 v m3/kg 0.8676 v m3/kg 0.8197

PbC = x Vasx (hs – hm) = x15050.07 x (47.32-28.64) =90.01 KW

40
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

 Vérification des conditions intérieures :

On prend la CTA 01 :

hi= hs + Qtot / xVas) =46.83+ (-113.217x3600x0.8676)/(41411.47)=38.29 KJ/Kg

Xi=Xs+ W/ xVas) = 6.47+ (39615x0.8676)/ (41411.47) =7.29 g/Kgas

D’après le diagramme H-X

Xi= 7.29 g/Kg Ti=19.67 °C

Hi= 38.29 KJ/Kg 51 %

On prend la CTA 02 :

hi= hs + Qtot / xVas) =47.32+ (-49.546x3600x0.8676)/(15050.07)=37.04 KJ/Kg

Xi=Xs+ W/ xVas) = 6.70+ (10190x0.8676)/ (15050.07) =7.28 g/Kgas

D’après le diagramme H-X

Xi= 7.28 g/Kg Ti=19.70 °C

Hi= 38.29 KJ/Kg 51 %

Conclusion:

L’emplacement d’un humidificateur pour les deux CTA s’avère inutile d’après la
vérification des conditions intérieures.

41
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

IV-4 : La répartition de l’air dans les locaux :

Les dispositifs de diffusion de l’air font partie des principaux des éléments de toute installation de
ventilation, climatisation.

Donc il doit être réalisé de façon à éviter l’appariation de courant d’air dans les locaux traités

IV-4-1 : Le choix des bouches de soufflage :

Une bouches de soufflage permet de réaliser a l'intérieure du local un mélange homogène


de l'air ambiant et de l'air soufflé à des conditions de température et humidité différentes
par rapport à celle du local.
La distribution de l'air et l'implantation des bouches doivent respecter les conditions
suivantes :
-Assurer le débit nécessaire pour le local.
-Vitesse de l'air recommandée dans la zone d'occupation.
-Assurer une bonne distribution de l'air, et un niveau sonore faible.
Pour notre projet on à choisie les bouches de soufflage suivant :

Diffuseur plafonnier type DAU03-45 Référence [a]

Diffuseur plafonnier type DAU43 Référence [a]

IV-4-2 : Le choix des bouches de reprise :

Dans notre cas on à choisie


Grille de reprise GAF 81 Référence [a]

 Méthode de sélection :
 Application au projet : R01 « grande surface »

Diffuseur plafonnier type DAU03-45


Débit Vs=1910.14m3/h
Dimension de locale : L=14.8, B=7.6
Pour une installation habituelle, diffuseur installé à 0,3 m à ras du plafond :
(5)
h=0 Ch=1 (d’après le graphique « facteur de correction ») D’après
La portée Xc = C.Ch
X=3.06
Xc=3,06 m portée corrigée
Ch=1
Vz : 0.2m/s vitesse maximale dans la zone d’occupation

42
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

On prend Vs=475m3/h
D’après le graphe de l’unité terminale de diffusion DAU03-45 :
Nombre 04
NR : 42 NR : indice sonore suivant ISO, basé en Lw sans atténuation du local

∆Pt :40pa ∆Pt : perte de charge de l’UTD

Vk : 8m/s Vk : vitesse effective de l’air dans l’UTD

Ak : 0.018m2 Ak : surface effective de l’UTD

200 mm diamètre de l’UTD

Pour le réseau d’extraction on a opté une extraction par les cotés bas en utilisant les grille
de reprise de type GAF81 et on prend le débit d’extraction =le débit de soufflage

Grille de reprise GAF 81

Débit Vs=1910.14m3/h dimension 600x500 nombre et : 1


Dimension de locale : L=14.8, B=7.6
NR : 36 NR : indice sonore suivant ISO, basé en Lw sans atténuation du local
∆Ps :5.5pa ∆Ps : déférence de pression statique

Vn : 3.5m/s Vn : vitesse nette dans la grille

An : 0.168m2 An : surface nette dans la grille

43
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

 Le système semi centralisé

IV- 5 : Procédés de climatisation avec les ventilo – convecteurs :

IV- 5- 1 : Principe de fonctionnement du ventilo – convecteur (V – C) :


Le système à V – C est un système de rafraîchissement utilisant l’eau pulsée comme fluide
primaire.

Un réseau de tuyauterie distribue de l’eau chaude ou glacée dans une batterie incorporée dans
un appareil terminal appelé V – C qui est installé dans le local à climatiser.

Un ventilateur incorporé permet de souffler de l’air repris (ou bien mélange) à travers cette
batterie de façon à obtenir des caractéristiques d’air soufflé compatible avec les charges du local

IV -5-2 : Les fonctions d’un ventilo – convecteur :

Les fonctionnements d’un ventilo – convecteur sont les suivantes :

 Filtration de l’air repris et de l’air neuf admis dans l’appareil.


 Chauffage ou refroidissement de l’air mélangé.
 Déshumidification éventuelle de l’air mélange.
 Soufflage dans le local de l’air mélangé et réchauffé ou refroidi.

IV-5-3 : Différents types de ventilo – convecteur :

Il existe plusieurs types :

 Les V – C en allège, qui sont installés contre une paroi extérieure généralement en allège
de façon à admettre une certaine quantité d’air neuf extérieur.
 Les V – C plafonniers sont installés en plafond (faux plafond).
 Les V – C verticaux qui sont incorporés dans un habillage prévu dans le local à climatiser.

IV -6 : Classification des ventilo – convecteur :

Les V – C sont traditionnellement classés d’après le nombre de tuyaux aboutissant à chaque


appareil, on distingue :

 Les installations à deux tubes :

Ils ne disposent que d’un seul échangeur, alimenté alternativement en eau chaude en hiver, et
en eau glacée en été (un pour l’aller et l’autre pour le retour d’eau chaude ou glacée).

C’est un système très souple à la régulation ; mais l’inconvénient de ce système c’est que les
besoins doivent être similaires dans les différents locaux d’une même zone.

 Les installations à trois tubes :

Dans ce type d’installation les ventilo – convecteurs sont alimentés en toute saison par un
ensemble de trois tuyaux :

44
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

 Une distribution d’eau chaude.


 Une distribution d’eau froide.
 Un retour commun de l’eau chaude et de l’eau froide.
L’inconvénient majeur de ce type d’installation est l’existence d’un retour commun dans le quel
se mélange l’eau glacée et l’eau chaude à la sortie des ventilo – convecteurs donc une perte
d’énergie importante.

 Les installations à quatre tubes :

Ils disposent de deux échangeurs qui peuvent être connectés en permanence soit au réseau d’eau
chaude, soit à celui d’eau glacée (un aller et un retour pour l’eau chaude et l’eau glacée).

 Les avantages de ce système sont les suivants :

 La souplesse d’utilisation est totale puisque chaque ventilo – convecteur est autonome : un
local peut être refroidi tandis que son local voisin est chauffé.
 La possibilité de récupérer la chaleur extraite dans un local pour la fournir au local en
demande.
 Plus de circuits de zones, de vannes de commutation, …etc., la régulation est plus simple
et le service de maintenance ne s’en plaindra pas.
 Les inconvénients de ce système sont :

 Le coût d’installation est plus élevé puisque les ventilo – convecteurs contiennent deux
échangeurs, les circuits sont dédoublés, de même que le nombre de vannes, de calculateurs,
…etc.
 L’encombrement est également plus important (appareils plus volumineux et gaines
techniques plus larges).
 Durant toute une partie de l’année, il faut maintenir en fonctionnement les deux réseaux,
les pertes énergétiques de ces réseaux ne sont pas négligeables.

IV-7 : Le système de climatisation choisi dans le cadre du projet :

Notre choix va se porter selon les normes suivantes :

a) Les conditions de confort obtenu avec chaque procédé.


b) L’installation choisie doit couvrir largement les besoins d’oxygène. Il est donc essentiel, de
maintenir une bonne qualité de l’air intérieur ; dans le cas d’un immeuble comme le
bureau, la ventilation par les ouvertures (dite naturelle) ne se révèle possible qu’au
maximum pendant 25 à 30% du temps d’occupation (bruits, influence directe), donc on
doit choisir un système équipé de dispositifs de prise d’air neuf.
c) L’encombrement des équipements.
d) L’esthétique et le niveau sonore des appareils thermiques.
e) L’installation de climatisation dans un immeuble réputé par la qualité doit généralement
satisfaire les exigences multiple et parfois contradictoires : le système installé doit
notamment être identique pour tout le bâtiment, garantir aux utilisateurs une flexibilité
maximale des surfaces.
f) La diversité des critères ne nous permet pas de les satisfaire tous ; mais de créer un
équilibre entre eux.

45
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

IV-7-1 : Les solutions proposées :

Nous allons les indiquer dans ces points suivants :

 Système à deux tubes (deux tuyaux) :

Le bâtiment est homogène dans ses besoins ; donc on se contentera d’un « système à deux
tubes », moins coûteux que d’autres systèmes : un seul réseau de tuyauteries véhiculant
alternativement de l’eau chaude en hiver ainsi que de l’eau froide en été.

IV-7-2 : Le choix de V-C :

Nous avions pris la décision que pour ce type d’immeuble il faut quelque chose de raffiné, alors un
model de ventilo – convecteur à retenu notre attention, il s’agit du model Hégoa ® Silence.
Référence [a]

46
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

IV- 8 : méthode de calcul des ventilo – convecteurs :

Le type et le nombre de ventilo – convecteurs à placer dans chaque local est imposé par
les charges thermiques ou frigorifiques.

IV-8-1: Données de base :

Pour les deux périodes, les données de base sont :

 Charge thermique du local considéré.


 Le régime d’alimentation de la batterie en eau.
 La température intérieure du local.
 Le débit d’air frais en [m3/s]
*
Nous prendrons V AN = 18 m3/h et par occupant. D’après (4)

IV-8-2 : Méthode de calcul :

Pour notre projet nous n’avons qu’un seul cas pour le calcul :

 Introduction à l’aspiration du ventilo – convecteur d’air neuf aux conditions


extérieures :

L’air neuf n’étant pas introduit directement dans le local, il ne crée pas de charge pour
celui-ci, donc connaissant le débit d’air nécessaire qmas et en partant d’un débit d’air neuf
qman ; on obtient pour le point représentatif du mélange :

(q mar × ri ) + (q man × re) (q mar × hi ) + (q man × he)


rm= [ge/Kgas]. hm = [KJ/Kg].
q mas q mas

47
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

Avec :

qmas : Débit d’air soufflé en [m3/s].

qman : Débit d’air neuf en [m3/s].

qmar : Débit d’air recyclé en [m3/s].

h s: Enthalpie de soufflage en [KJ/Kg].

r s: Teneur en humidité de soufflage en [ge/Kgas].

h m: Enthalpie du mélange en [KJ/Kg].

t m: Température du mélange en [°C].

H : Puissance totale en [KW].

M : Apport d’humidité en [ge/s].

HR : puissance supplémentaire en [KW].

MR : Apport d’humidité supplémentaire en [ge/s].

Et à partir des données précédentes on peut déterminer les paramètres de soufflage :

Evolution en été : Evolution en été :

H H
hs = hi - [KJ/Kg]. h s = h i+ [KJ/Kg].
q mas q mas

M M
r s = ri- [ge/Kgas]. r s = ri - [ge/Kgas].
q mas q mas

IV-8-3: Méthode de sélection :

A partir des données de base et d’après [5] ; on peut déterminer les paramètres suivants :

 Le type et le nombre de ventilo – convecteurs.


 La puissance réelle totale installée QT [W], ainsi que la puissance sensible QS [W].
 Le débit d’air soufflé qmas [m3/s].
 Le débit de l’eau dans la batterie G [l/h].
 La perte de charge dans la batterie ∆P [mmCE].

48
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

IV-8-4: Exemple de calcul :

Nous prenons comme exemple de calcul le local « E201 » qui est une chambre (la 1ére du
2éme étage) :

Les données de base sont mentionnées dans le tableau si dessous :

P période estivale période hivernale


Charge totale [W] 1553 1436
Régime d’eau [°C] (7 – 12) (50 – 40)
Température intérieure [°C] 27 20
Débit d’air neuf [m3/h] 36 36

Les paramètres de fonctionnement des ventilo – convecteurs sont :

P période estivale Péri période hivernale


Type Hégoa 2 – 3 – 2T Hégoa 2 – 3 – 2T
Puissance totale [W] 1800 2100
Puissance sensible [W] 1390 -
Nombre 1 1
qmas [m3/h] 290 290
qmar [m3/h] 254 254
r s [ge/Kgas] 7.27 11.15
h s [KJ/Kg] 45.81 49.39
r m [ge/Kgas] 6.77 11.13
h m [KJ/Kg] 34.91 56.82
G [l/h] 310 180
∆P [mmCE] 800 350

Remarque :

Le choix et la sélection des bouche de soufflage et reprise ainsi les ventilo-convecteurs est
Porté sur le tableau dans l’annexe (B)

49
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

IV-9 : Le choix du matériel :

Le choix du matériel s’effectue essentiellement grâce aux catalogues des fabriquant qui
donnent les différentes caractéristiques techniques des appareils. L’ingénieur doit choisir le
matériel de façon a réalisé un coût d’investissement le moindre possible, tout en assurant le
bon fonctionnement de l’installation.

IV-9-1 : Choix des CTA :

Notre projet sera desservis par deux centrales de traitement d’air, en en rapportant au
catalogue[B] , en sélectionnera les deux CTA.

 Les filtres :

Notre choix s’est porté sur la CTA modèle CCB, le choix des filtres et basé sur
l’environnement de la ville, comme notre ville de Constantine est située dans une zone
urbaine.

CTA 01 :

-Type CCB 745

-vitesse d’air sur la section nominal : 3.2 m/s

Filtre :

-Type : filtre plans.

-Perte de charge de l’air : ∆P= 18 mmCE

Les filtres sont montés sur cadres en tôle d’acier, plissés pour permettre le
passage d’un grand débit d’air et régénérable par lavage.

-Efficacités 95%

Non inflammable et la température limite d’emploi 130°c

Batterie froide :

-Type H12

- Perte de charge cote air : ∆P= 15 mmCE

- Puissance : 448 kw

Batterie chaude

- Régime : (50-40°c)

- Perte de charge cote air : ∆P= 3.5 mmCE

- Puissance : 480 kw

50
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

Ventilateur de soufflage :

- ∆Pdyn = 56.5 mmCE

- ∆Psta = 24.79 mmCE

- Puissance : 36.5 kw

- Niveau sonore :

Ventilateur d’extraction :

Le choix du ventilateur se fait en fonction du débit d’air à extraire et la pression totale

CTA02 :

-Type CCB 370

- vitesse d’air sur la section nominal : 2.75 m/s

Filtre :

-Type : filtre plans.

- perte de charge de l’air : ∆P= 15 mmCE

Les filtres sont montés sur cadres en tôle d’acier, plissés pour permettre le

Passage d’un grand débit d’air et régénérable par lavage.

-Efficacités 95%

Non inflammable et la température limite d’emploi 130°c

Batterie froide :

-Type H12

- Perte de charge cote air : ∆P= 12.5 mmCE

- Puissance : 222 kw

Batterie chaude

- Régime : (50-40°c)

- Perte de charge cote air : ∆P= 2.75 mmCE

- Puissance : 237 kw

51
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

Ventilateur de soufflage :

- ∆Pdyn = 46.25 mmCE

- ∆Psta = 32.5 mmCE

- Puissance : 14.6 kw

IV-9-1-1 : Calcule et choix des éléments sur le circuit d’eau froide :

a) : Groupe frigorifiques 01 :

Puissance de la batterie froide = 241 KW

D’après le catalogue [C] on a choisi :

Type : RTAD, taille de l’unité0.85

Puissance frigorifique installer= 271 KW

Puissance frigorifique absorber= 107.4 KW

Régime d’eau= 12/7

Caractéristique technique :

Compresseur :

-Nombre=2

-Fluide frigorigène=R134a

-Nombre de circuits= 2

-Coefficient de performance COP=11

Evaporateur :

-Model : multitubulaire à tubes cuivre rainures

-Contenance en eau : 106L

Ventilateur de condenseur :

-Nombre=3/3

-Débit d’air total =17.9m3/h

52
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

b) : Groupe frigorifiques 02 :

-Puissance de la batterie froide = 91.35 KW

-D’après le catalogue [C] on a choisi :

-Type : CGAN, taille de l’unité400

-Puissance frigorifique installer= 104.2 KW

-Puissance frigorifique absorber= 37.6 KW

-Régime d’eau= 12/7

Caractéristique technique :

Compresseur :

-Nombre=3

-Fluide frigorigène=R407C

-Nombre de circuits= 1

-Coefficient de performance COP=2.36

Evaporateur :

-Type : plaques brasée

-Contenance en eau : 10.5L

Ventilateur de condenseur :

- Nombre=3

- Débit d’air total =37m3/h

 La pompe :

La pompe est un appareil destiné à assure la circulation de l'eau chaude ou froide dans
toute l’installation, elle à comme rôle de vaincre les pertes de charge du circuit le plus
défavorable.
Le choix s'effectuera à partir et en fonction de:
Le débit d'eau.
La hauteur manométrique(les pertes de charge)

53
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

Application au projet :
CTA 01 :

G = Pt/(Cp x ∆t) =241x3600/4.185x1000x5)

G=41.46 m3/h

H= 1.158x2=2.32 mCE

CTA 02 :

G = Pt/(Cp x ∆t) =91.35x3600/4.185x1000x5)

G= 15.71 m3/h

H= 1.28x2=2.57 mCE

A partir de catalogue [D], Le choix s'est porté sur la pompe «Circulateur à rotor noyé»
dans les caractéristiques sont les suivantes:

-Type de pompe: TCR 15-4 (230v-50hz)


-Vitesse: 2500 tr/min
 Dans notre cas le choix est porté sur deux pompes 1 marche et l’autre réserve
Pour le circuit d’eau chaude le choix s’effectue de la même manière que les pompes sur le
circuit d’eau chaud.
IV-9-1-2 : Calcul et choix des éléments sur le circuit d’eau chaude :

Le circuit d’eau chaude comprend le générateur de chaleur « chaudière » les pompes de


circulation, le vase d’expansion

a) La chaudière :

La fonction principale d’une chaudière est d’assure l’élévation en température du fluide


caloporteur (eau) et de couvrir les besoin calorifique des batteries chaude et l’échangeur de
chaleur

La puissance que doit fournir par la chaudière est donnée par la relation

Suivante:

QCH = QT * (1+Zr).

54
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

QCH: La puissance nominale de la chaudière en [KW].

QT: besoins calorifiques totaux en [KW].

Zr: coefficient de correction pour les pertes calorifiques du

Réseau (Zr = 10%).

On va opte pour un système fonctionnant à2/3 de sa puissance, donc on prévoit


3chaudiéres (2en marche et 1 réserve) à une puissance :

Qch=2/3 QCH

Application au projet :

CTA01 :

QCH = 173.29 x (1+0.1) = 190.62KW

Qch=2/3 x190.62=127.08 KW

CTA02 :

QCH = 90.01 x (1+0.1) = 99.01KW

Qch=2/3 x990.1=66 KW

A partir du catalogue [E], on a choisi

CTA01 :

Model : EDENA4

Puissance nominale : 132.5KW

Perte de charge : 0.8 mbar

Contenance en eau : 49 L

CTA02 :

Model : EDENA3

Puissance nominale : 66.2KW

Perte de charge : 0.8 mbar

Contenance en eau : 30 L

55
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

b) : Dimensionnement de la cheminée :

Les conduits de fumées sont destinés à évacuer la totalité des gaz de combustion, la
cheminée sert à créer une dépression à l'intérieur du foyer pour l'introduction de l'air frais
nécessaire à la combustion

Le triage est provoqué par la différence de poids volumique entre l'air extérieur et les gaz
chauds dus a la combustion

Le tirage de la cheminée est calculé à partir de la relation suivante:

H = hx ( γe – γi )

D’ou :

H: tirage de la cheminée en [mmCE].

h: hauteur de la cheminée en (m), h = hb + 1

hb: la hauteur du bâtiment (chaufferie) en [m].

γe : poids volumique de l'air extérieur [kg/m3].

γe = 1.252 (kg/m3) à 1 °C.

γi : poids volumique de gaz de combustion (des fumées) en (kg/m3).

γi = 0.742 (kg/m3) à 176 °C

Application au projet:

CTA01 :

hb = 21.15 Donc: h = 23.15m

H = 23.15 * (1.252 - 0.742) = 11.80 mmCE.

H = 11.80 mmCE

56
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

CTA02 :

hb = 3.75 Donc: h = 4.75m

H = 4.75 * (1.252 - 0.742) = 2.42 mmCE.

H = 2.42 mmCE

c) : Détermination de la section de la cheminée:

La section de la cheminée se calcul à partir de la relation suivante:

Sch = QCH / [106 * (h/l0) l/2] [m2]

D’où :

Sch : section de la cheminée [m2].

QCH: puissance de chaudière [W].

h : hauteur de la cheminée [m].

d) : Carneau de fumée:

La section de carneau est augmentée de 20 à 30 % par rapport à la section de la cheminée.

Scar = (1,2 -:- 1,3) .Sch [m2]

57
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

Application au projet:

CTA01 :

Sch = QCH / [106 * (h/l0) l/2] = 127080/ [106 * (1/10)1/2].

Sch =0.40 m2

Carneau de fumée:

La section de carneau de fumée est augmentée de 25%, donc:

S car = (1.25x 0.40) = 0, 50 m2

S car = 0.50 m2

On prend un carneau de section circulaire donc le diamètre du carneau sera:

d = [(4 * Scar) / π] 1/2

CTA02 :

Sch = QCH / [106 * (h/l0) l/2] = 66000/ [106 * (1/10)1/2].

Sch =0.21 m2

Carneau de fumée:

La section de carneau de fumée est augmentée de 25%, donc:

S car = (1.25x 0.21) = 0, 26 m2

S car = 0.26m2

On prend un carneau de section circulaire donc le diamètre du carneau sera:

d = [(4 * Scar) / π] 1/2

58
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

IV-9-1-3 : Vasse d’expansion :

 Calcul du volume d’expansion :

Ce dernière se déterminer par la relation suivant :

Vexp=Vt x C [L]

D’où :

Vt : capacité total en eau

C : augmentation de volume à la température moyenne de chauffe

 Calcul du volume utile du vase:

Vu = (Pt+1)-(Ps+1)/ (Pt+1) [L]

D’où :

Pt : pression de tarage [bar]

Ps : pression statique [bar]

 Capacité brute de vase :


VBR=Vexp / Vu [L]

D’où :

VBR : capacité brute du vase

Vexp : volume d’expansion du vase

Vu : volume utile du vase

Application au projet :

CTA01 :

Vt=Vtuy+Vbat+Vch

Température de chauffe 90/70°C (la moyenne 80°C) donc : C=2.96%

Vexp= 27.15L

Pt= 3 bar Ps= 0.31 bar Vu= 1.17 L

VBR= 23.21 L

59
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

CTA02 :

Vt=Vtuy+Vbat+Vch

Température de chauffe 90/70°C (la moyenne 80°C) donc : C=2.88%

Vexp= 12.86 L

Pt= 3 bar Ps= 0.31 bar Vu= 1,17 L

VBR= 11 L

A partir de catalogue [F] Le choix s'est porté sur le vase :

Caractéristiques sont les suivantes:

• Pression de gonflage: 1bar


• Dimension : ØA = 245mm ; B = 381mm
• Masse : 2.7 kg
• Pression de service maximale: 3bar

60
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

IV-9-2: Choix des unités de production d’eau chaude et d’eau glacée (réversible) :

Pour notre projet nous avions songé à placer un groupe de production d’eau chaude/ eau
glacée (réversible), et cela pour les raisons suivantes :

 Nous offrir de l’espace.


 Eliminer la chaudière.
 Le coût moins élevé.
Pour le choix, il s’effectue avec les paramètres suivants :

 Les puissances fournies en prévoyant une majoration pour tenir compte des pertes
éventuelles dans le réseau.
 Les régimes d’eau (chaude/glacée).
La puissance fournie par le groupe est donnée par :

Q groupe = Q T × (1+C). [KW].

Avec :

Q groupe : La puissance fournie par le groupe de production d’eau (chaude et glacée)

en [KW].

Q T : La puissance totale consommée par les V – C (Calorifique/ Frigorifique) en [KW].

C : Coefficient de correction qui tient compte des pertes dans la tuyauterie, on le prend
entre 10 et 15%. Pour notre cas on a décidé de le prendre 15%.

Application à notre projet :

La puissance totale consommée par les ventilo – convecteurs est :

Puissance calorifique : Q T = 404500 W = 404,5 KW

Puissance Frigorifique : Q T = 375450 W = 375,45 KW.

On tenant compte de la majoration C = 0,15 pour les conduites non protégés, on aura :

à chaud : Q groupe = 404,5 × 1,15 = 465,175 KW.

à froid : Q groupe = 375,45 × 1,15 = 431,7675 KW.


Les régimes d’eau :

Température eau chaude [°C] : 50/40.

Température eau froide [°C] : 7/12.

En feuilletant les catalogues [G]:

61
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

Et d’après leurs méthode de choix de ces groupes qui son les suivants On a choisit le
model suivant : NRA 1800 H T R 08.

Ce qui veut dire : une groupe de production d’eau glacée à sigle NRA, de taille 1800, à
modèle avec pompe à chaleur, avec récupérateurs totaux, version standard, batterie en
cuivre, avec ballon tampon avec trous pour résistance complémentaire, à forte hauteur
d’élévation et pompe de secours.

Et voici toutes les données sur notre groupe NRA 1800 H T R 08, illustrées dans ce
tableau qui sui

Mode. NRA Vers. 1800 H


Puissance frigorifique [KW] H 470
Puissance totale absorbée [KW] H 182
Débit d’eau [l/h] H 80840
Perte de charge [KPa] H 38,5
Courant de service [A] H 314
Puissance thermique [KW] H 534
Puissance totale absorbée [KW] H 206
Débit d’eau [l/h] H 91850
Perte de charge [KPa] H 71
Courant de service [A] H 345
Débit d’air total [m3/h] H 160000
Compresseur [n.] H 6
Courant maximal [A] H 423
Intensité de démarrage [A] H 611
Pression sonore dB [A] H 62
Résistance du carter [W] H 6 × 130
Raccordements hydrauliques [Φ]* ° 4"
Capacité ballon [l] H 700
Pression utile [KPa] (groupe de pompage à H 244
forte hauteur d’élévation)
Hauteur [mm] H 2450
Longueur [mm] L 2200
Profondeur [mm] P 5750
Poids [Kg] H 3990

62
CHAPITRE IV : Choix du système de climatisation

D’autres informations sur le groupe :

-6 grandeurs disponibles.

-Versions froid seul, pompes à chaleur et unités de condensation.

-Toutes les versions sont avec gaz frigorigène R407C.

-Disponibles versions froid seulement, équipées d’un récupérateur partiel ou total de


chaleur.

-Disponibles en 4 versions :

- Standard avec filtre à eau inclus.

- Avec pompe de circulation seule, filtre à eau déjà monté.

- Avec groupe de pompage à basse hauteur d'élévation, ballon tampon de 700 l avec
résistances électriques antigel, filtre à eau déjà monté, fluxostat et vase d'expansion.

- Avec groupe de pompage à forte hauteur d'élévation, ballon tampon de 700 l avec
résistances électriques antigel, filtre à eau déjà monté, fluxostat et vase d'expansion.

-A l'exception du modèle à condensation et ‘ pompes à chaleur, toutes les versions peuvent


être fournies pour fonctionner à basse température, pour la production d'eau réfrigérée de 4
°C à - 6 °C. Cette option ne peut être fournie que si elle est bien indiquée au moment de la
commande.

-Compresseur scroll haut rendement et faible absorption électrique.

-Régulation modulable par microprocesseur.

-Affichage de tous les paramètres de fonctionnement en 4 langues.

-Panneau à distance simplifié. Il permet d’effectuer les contrôles de base de l’unité avec
signalisation des alarmes.

-Echangeurs à plaques à haute efficacité réelle.

-Résistance électrique antigel pour l’échangeur de chaleur à plaques.

-Résistance électrique pour le carter des compresseurs.

-Transducteurs haute pression.

-Transducteurs basse pression (NRA H seul).

-Groupes de ventilateurs axiaux pour un fonctionnement extrêmement silencieux.

-Dimensions compactes.

-Carrosserie de protection en métal avec peinture en polyester anticorrosion.

63
Chapitre V : calcul aéraulique et hydraulique

Calcul aéraulique et hydraulique

 Calcul aéraulique :

V-1-1 : Introduction :

Le but principal du calcul aéraulique est de déterminer les dimensions des tronçons des
gaines constituants le réseau, les pertes de charge dans le réseau afin d’avoir une
distribution homogène de l’air.

V-1-2 : Calcul des pertes de charge d’un réseau aéraulique :

Les pertes de charge sont de deux types :

∆Ptot= ∆Pl + ∆Psin

∆Pl : pertes de charge linières (pa)

∆Psin : pertes de charge singulière (pa)

 Les pertes de charge linéaires dues aux frottements dans les longueurs droites.

∆Pl =J x lD

J : pertes de charges unitaire (pa/m)

lD : longueur droite (m)

 Les pertes de charges singulières dues aux singularités du circuit : robinet, coude
…etc.

∆Psin = x

: Coefficient de pertes de charge singulières (4)

: Masse volumique de l’air (Kg/m3)

W : vitesse de l’air (m/s)

Donc le calcul de la vitesse réelle dans chaque tronçon :

Wréelle =

64
Chapitre V : calcul aéraulique et hydraulique

V-1-3 : Détermination des dimensions :

Dans ce chapitre on présente la méthode à pertes de charge constante couramment utilisée


pour des réseaux de soufflage simples et symétrique et pur les réseaux de reprises.

 Perte de charge linéique unitaire j=0.8à1.5 pa/m.


 Vitesse de l’air dans les réseaux principaux w=5à10 m/s

V-1-4 : Équilibrage du réseau :

L’équilibrage des réseaux de gaine consiste à obtenir dans deux ou plusieurs en parallèle
des pertes de charge respectives sensiblement égales pour les débits d’air prévus.

 L’équilibrage :

L’équilibrage est réalisé par la création d’une perte de charge supplémentaire dans le
circuit déséquilibres au moyen de diaphragmes tel que :

∆Pdef - ∆Pcir =0

∆Pdef : perte de charge du circuit le plus défavorable (Pa)

∆Pcir : perte de charge du circuit a équilibré (Pa)

Calcul des diaphragmes :

∆Pcre= ∆Pdef - ∆Pcir (Pa)

∆Pcre : perte de charge crée par le diaphragme (Pa)

Pour déterminer la section de diaphragme, on fait le calcul de coefficient qui est


donné

Par la relation suivante :

V : vitesse effective du circuit a équilibré (m/s)

Le diamètre équivalent du diaphragme sera tire à partir du tableau suivant :

deq2/Deq2 0.05 0.1 .15 0.20 0.25 0.30 0.35 0.40 0.45
1000 300 100 50 30 20 15 8 7
deq2/Deq2 0.50 0.55 0.60 0.65 0.70 0.75 0.80 0.85 0.90
4 3 2 1.5 1 0.7 0.4 0.25 0.15

Tableau (V.14) : diamètre équivalent du diaphragme

65
Chapitre V : calcul aéraulique et hydraulique

deq : diamètre équivalent du diaphragme

Deq : diamètre équivalent du tronçon

: Coefficient de perte de charge singulière du diaphragme

 Calcul hydraulique :

V-2 : Introduction :

Le calcul hydraulique a pour but de déterminer les dimensions de la tuyauterie, le diamètre,


la perte de charge linéaire et secondaire ainsi que la vitesse d’écoulement, les pertes de
charge dues au frottement entre l’eau et les parois de la tuyauterie aussi bien que les
résistances localisées des coudes des ventilo – convecteurs.

Donc le but du dimensionnement de toute sorte d’installation à eau chaude ou à eau


froide est de trouver le réseau le plus économique possible.

V-2-1: Calcul hydraulique :

Le réseau de distribution doit assurer le transport de l'eau chaude ou glacée de la


chaufferie jusqu'aux différents locaux. Pour le dimensionnement du réseau de la tuyauterie,
il est apparu utile de distinguer les pertes de charge dans les tronçons rectilignes des tubes
«pertes de charge linéaires "R. l" » et les «pertes de charge locales "Z" », les résistances
particulières comportent tous les changements de direction : robinets, vannes, coudes,
corps de chauffe, chaudière, groupe d’eau glacée, collecteur, distributeur et aussi tous les
rétrécissements et élargissement de la conduite.

Toutes ces pertes de précision doivent être remplacées par une pression résiduelle
résultante d'une pompe.

V-2-2: Les pertes de charge linéaires :

Dans la technique de chauffage les pertes de charge unitaires sont généralement désignées
par la lettre "R" et elles dépendent de :

- la pression dynamique du fluide.


- Diamètre intérieur du tube.
- Facteur "λ" en fonction du types d'écoulement et de la qualité du tube; on
l'appelle "coefficient de frottement du tube".
Les pertes de charge unitaires sont :

R = (λ/d) × (w2/2g) ×ρ. [mm CE/m].

R : pertes de charge unitaires [mm CE/m].

66
Chapitre V : calcul aéraulique et hydraulique

• Les pertes de charges linéaires sont :

∆p = P1 – P2 = R. l = (λ/d) × (w2/2g) ×ρ×l. [mm CE].

λ : coefficient de frottement.

w : la vitesse de l'eau dans le tronçon considéré [m/s].

d : diamètre intérieur du même tronçon [m].

ρ : poids spécifique de l'eau [Kg/m3].

g : la force de gravité.

En pratique, il est très compliqué de calculer le terme de "R" par la relation précédente,
c'est pour ça que les ingénieurs ont développé des abaques qui fournissent la détermination
de "R".

V-2-3 : les pertes de charge locales :

Z = ∑ξ × (w2/2g) ×ρ. [mm CE].

Z : pertes de charge locales [mm CE].

w : la vitesse de l'eau dans le tronçon considéré [m/s].

ρ : masse volumique de l'eau [Kg/m3].

g : la force de gravité.

ξ : coefficient de résistance, qui résulte en premier lieu de la forme de résistance


particulière.

V-2-4: les pertes de charge totales :

Les pertes de charge totales sont la somme des pertes de charge linéaires et locales.

∆P totales = P1 + P2 = R. l + Z = (λ/d) × (w2/2g) ×ρ×l + ∑ξ × (w2/2g) ×ρ. [mm CE].

V-2-5: Méthode de calcul :

On détermine tout d'abord le schéma de calcul, en définissant le circuit le plus défavorisé


du point de vue hydraulique.

Les tableaux de calcul comprennent les étapes suivantes :

1- On divise le circuit en tronçons transportant le même débit de chaleur d'eau. En


quelques sortes on va les numérotés, et pour cela, il existe deux manières :

67
Chapitre V : calcul aéraulique et hydraulique

a) Les conduites d'aller et de retour sont toujours parallèles, du même diamètre, on


note alors les circuits aller et retour avec la même numérotation (mêmes pertes de
charge).
b) Pour des raisons de construction, les conduites d'aller et de retour ainsi que leurs
dimensionnements se feront séparément, donc leur numérotation sera différente.
2- On porte sur chaque tronçon le débit d'eau transporté (Gn), [Kg/h).
3- Dans le cas où l'on travaille à base du débit d'eau, ces derniers seront déterminés
par la relation :

Gn = Qn / Cp. ∆t. [Kg/h].

Avec :

Gn : débit d'eau transporté [Kg/h].

Cp : chaleur spécifique de l'eau [Kcal/Kg].

∆t : écart de température entre l'aller et le retour [°C].

4- On porte sur chaque tronçon la longueur réelle relevée sur le plan en [m].
5- A l'aide d'abaque et pour la quantité de chaleur Qn donnée ou pour le débit d'eau
Gn donné on tire le diamètre d nécessaire dont le choix est subordonné à certains
critères.
6- Pour le diamètre d choisi, le même abaque donne la vitesse, par ailleurs n'est pas
aléatoire et tiendra compte de la plage des vitesses économiques recommandées.
Il est souhaitable de dimensionner le réseau avec R contant.

R = 10 mm CE/m; pour le circuit le plus défavorisé puis on tire l'abaque le diamètre et la


vitesse, on détermine alors les pertes de charge linéaire du tronçon on écrit : R. l.

Avec :

l : La longueur du tronçon considéré, on porte sur chaque tronçon la somme des modules
des résistances ∑ξ × (w2/2g) ×ρ ; ou on utilise directement des abaques qui donnent pour
∑ξ la valeur de Z.

On déduit alors pour chaque tronçon les pertes de charge totales en calculant R. l + Z. en
[mm CE].

V-2-6 : Equilibrage :

L’équilibrage hydraulique consiste à obtenir des pertes de charge égaux pour deux
circuits bifurques.

Cette opération est indispensable à cause de la tendance d’un fluide à éviter le chemin
où il y a plus de résistances.

68
Chapitre V : calcul aéraulique et hydraulique

Donc il faut réaliser l’équilibrage de tout le réseau de telle façon que les tronçons liés au
circuit principal exaucent la condition suivante :

∆Pdef − ∆Pcircuit
≤ 10%
∆Pdef

Avec :

∆P def : La somme des pertes de charge du circuit le plus défavorisé en [mCe].

∆P circuit : La perte de charge disponible à l’entrée du circuit que nous allons équilibrer
[mCe].

-Si cette condition n’est pas vérifiée, nous devons procéder à un changement du diamètre
sans toucher au circuit défavorisé.
-On peut placer un organe de réglage comme les vanne ou robinets d’équilibrage tout en
calculant la pression à réduire c'est-à-dire : la pression manquante dan le circuit è
équilibrer, en utilisant la formule suivante :
∆Pcréer = ∆Pdef − ∆Pcircuit [mCe].

∆P créer : La pression à créer en [mCe].

Dans notre cas nous avons deux étapes d’équilibrage du réseau hydraulique :

1) Equilibrage des ceintures d’étages.


2) Equilibrage de la colonne principale.

Remarque :

Les résultats de calcul aéraulique et hydraulique seront consignés dans l’annexe (C) et
l’équilibrage dans l’annexe (D)

69
CHAPITRE VI : La ventilation

La ventilation

VI – 1 : Introduction :

L’aération à pour but d’améliorer la nature de l’air que nous respirons, donc son rôle
est d’évacuer l’air vicié et tous genres de pollutions atmosphérique et de la remplacer avec
un air pur et propre.

Les installations d’extraction sont utilisées pour les locaux dits fermés c'est-à-dire des
locaux fortement atteints par les mauvaises odeurs, l’humidité, les gaz, la poussière ainsi
que les températures élevées entre autres. Ces locaux peuvent être les cuisines, les salles de
bain, les waters, les parkings, les salles des transformateurs, …etc.

Faire ventiler un logement correctement est bien essentiel afin de favoriser l’élimination
des polluants, les poussières, les acariens et l’humidité et cela pour des raisons sanitaires
comme par exemple les allergies, les maladies respiratoires.

VI-2 : Types de ventilation :

On peut distinguer deux types de ventilation qui sont :

VI-2-1 : Ventilation naturelle (dite : libre) :

La ventilation naturelle ne nécessite aucun dispositif mécanique pour fonctionner. La


circulation de l’air est induite par le tirage thermique, dû aux différences de températures
entre l’intérieur et l’extérieur, et les pressions du vent sur l’enveloppe du bâtiment.
Les ouvertures naturelles d’évacuation sont des ouvertures disposées dans les locaux
d’où l’air vicié doit être évacué.
Les ouvertures doivent être disposées de façon à permettre une légère ventilation
permanente, ainsi qu’un renouvellement rapide de l’air.

VI-2-2 : Ventilation mécanique (dite : forcée) :

C’est plus souvent un système qui assure la ventilation en mettant le local en dépression
ce qui provoque l’entrée d’air neuf.
L’air frais pénètre par les ouvrants, fenêtres, grilles …etc. et l’air vicié et extrait par un
ventilateur d’extraction.
La ventilation mécanique assure :
 Le maintien d’un faible écart de température entre l’intérieur et l’extérieur.
 Le maintien du local en dépression tout en assurant sa ventilation ce qui évitera la
propagation de l’air vicié dans les autres locaux.
 L’élimination des odeurs et les polluants de l’air dans le local.
Ce type de ventilation pourra avoir :
 Une ventilation par reprise seule.
 Une ventilation par soufflage seul.
 Une ventilation par couplage soufflage et reprise.
Le rejet de l’air vicié dans l’atmosphère se fait de deux manières :
 Horizontalement.
 Verticalement.

70
CHAPITRE VI : La ventilation

Au niveau du bruit, le rejet vertical est toujours préférable au rejet horizontal car les
ondes sonores sont plus dispersées facilement dans l’air du local.
Selon le taux de renouvellement d’air et pour répondre aux besoins, un aérateur doit
avoir un débit horaire égal (ou supérieur de référence) aux besoins en renouvellement
horaire calculés pour un local donné :

VI-2-3 : Calcul du débit d’extraction de l’air pour les locaux à ventiler :

Pour ça nous avions décidé d’utiliser deux façons entres plusieurs autres façons
d’extraction, une façon tirée des catalogues [I] (entre autres) et l’autre de déduction à fin
de choisir la façon la plus fonctionnelle pour notre projet :

VI-2-3-a : Première façon de calcul :

Cette façon consiste en utilisant le taux de renouvellement des locaux ventilés qui est
donné d’après le catalogue [I] pour obtenir le débit d’évacuation selon cette formule :

VS
K= [h-1].
V
Avec :
VS : débit de ventilation des locaux [m3/h].
V : volume des locaux [m3].
K : taux de renouvellement [h-1].

Le taux de renouvellement K est donné dans le tableau si dessous :

Pièces Taux de renouvellement


Cuisine 6 à 10
Salle de bain 8 à 12
WC 8 à 10
Petits bureaux 5à7

VI-2-3-b : Deuxième façon de calcul :

Cette façon consiste à dire que le débit d’air soufflé par le ventilo – convecteur sera
celui extrait par les bouches d’extraction.

q vs = q extrait en [m3/h].

VI-3 : Ventilation des toilettes et salles de bains :

VI-3-1 : Choix du ventilateur :

La ventilation des WC et des salles de bains est la solution la plus adéquate pour
éviter la propagation des odeurs indésirables.
Pour l’entrer d’air neuf, il n’y a pas à prévoir une ouverture particulière. En générale,
les portes et les fenêtres sont suffisamment in étanches pour passer assez d’air.
A cause des contraintes architecturelle (dispersion des pièces secondaires toilettes,
salles de bains, deux modèles de ventilation s’imposent.
Le premier modèle est celui de la VMC, et le second et localisé :

71
CHAPITRE VI : La ventilation

VI-3-1-1 : Premier modèle :

En plaçant une conduite verticale d’évacuation au bout de la quelle un extracteur d’air


est fixé à la terrasse du dernier étage, afin de maintenir les salles d’eau en dépression.
Il existe au niveau des bloques sanitaires une conduite de maçonnerie parcourant toute
la hauteur de l’immeuble, ce qui nous a permis de placer des extracteurs d’air en toiture.

Figure d’après [I]

Le choix du ventilateur d’extraction va s’éclaircir on utilisant les deux façons de choisir


afin d’obtenir le meilleur résultat en les comparants.

72
CHAPITRE VI : La ventilation

a : Première façon pour le premier modèle :

Comme nous avons le volume d’une salle d’eau égale à 18,827 m3, et comme les salles
d’eau sont toutes de volume identique donc le résultat sera le suivant :

 Dans le premier palier de l’hôtel nous avant 60 salles d’eau de volume identique
qui est de 18,827 m3/salle, et on a décidé de prendre un taux de renouvellement
maximal pour ces salles qui est de 10 h-1.
Le tableau suivant nous montre le résultat :

Pièces Nombre V [m3] K [h-1] V extrait [m3/h]


Salles d’eau 60 1129,62 10 11296,2

 Dans le deuxième palier de l’hôtel nous avons 102 salles d’eau, du même volume
que les salles précédentes 18,827 m3/salle :
Le tableau suivant montre bien le résultat obtenu :

Pièces Nombre V [m3] K [h-1] V extrait [m3/h]


Salles d’eau 102 1920,354 10 19203,54

 Dans le troisième palier de l’hôtel nous avons 8 salles d’eau, d’un volume de
18,827 m3/salle :
Le tableau suivant montre bien le résultat obtenu :

Pièces Nombre V [m3] K [h-1] V extrait [m3/h]


Salles d’eau 12 370,2456 10 3702,456

b : Deuxième façon pour le premier modèle :

Pour ce model le débit soufflé sera le débit extrait, et après nos calculs nous avions
obtenu le résultat suivant :
 Dans le premier palier de l’hôtel : la somme des débits soufflés par les V–C était de
16140 m3/h, ce même résultat sera celui du débit extrait ; donc la somme de tous
les débits extraits est 16140 m3/h.
 Dans le deuxième palier de l’hôtel : la somme des débits soufflés par les V–C était
de 29580 m3/h, ce même résultat sera celui du débit extrait ; donc la somme de
tous les débits extraits est 29580 m3/h.
 Dans le troisième palier de l’hôtel : la somme des débits soufflés par les V–C était
de 3570 m3/h, ce même résultat sera celui du débit extrait ; donc la somme de tous
les débits extraits est 3570 m3/h.

73
CHAPITRE VI : La ventilation

c : Le choix entre les deux façons :

Les résultats que nous avions obtenus était presque semblable (il n’y a pas beaucoup
de différence) avec :
 Pour le 1er palier 11296,2 m3/h (avec la 1ére façon), et 16140 m3/h (avec la 2éme
façon).
 Pour le 2éme palier 19203,54 m3/h (avec la 1ére façon), et 29580 m3/h (avec la
2éme façon).
 Pour le 3éme palier 3702,456 m3/h (avec la 1ére façon), et 3570 m3/h (avec la 2éme
façon).

Enfin comme vous en douter bien sur ; nous allons choisir le résultat optimum pour le
choix de nos extracteurs (comme nous avons trois paliers dans l’hôtel), donc nous allons
choisir la deuxième façon qui offre le plus grand résultat :
Pour le choix de nos extracteurs, nous avons décidés de nous rendre auprès des
catalogues [a] en VMC (ventilation mécanique contrôlée) : et nous avions opté pour les
caissons d’extraction à pression constante : VEGA RT Control.

74
CHAPITRE VI : La ventilation

 Pour le 1er palier de l’hôtel : notre choix s’est basé sur deux ventilateurs
d’extraction de même débit qui est de 8500 m3/h chacun.
Avec PVMC = 200 Pa, et P abs = 1600 W.

 Pour le 2éme palier de l’hôtel : notre choix est tombé sur trois ventilateurs de
10000 m3/h chacun.
Avec : PVMC = 200 Pa, et P abs = 2350 W.

 Pour le 3éme palier de l’hôtel : notre choix est tombé sur un ventilateur de
4000 m3/h.
Avec : PVMC = 210 Pa, et P abs = 600 W.
Pour le raccordement et le montage des ventilateurs tout est expliqué dans l’image qui
suit :

VEGA RT Control caisson de VMC C4 entraînement poulie courroie à pression constante :

 Avantages
• Basse consommation d’énergie (≤ 0,25 Wh/m3).
• Alimentation monophasée.
• Entretien et réglage aisés grâce au système SdR.
• Courbes plates (pression constante).
 Gamme
• 4 modèles :
- de 500 à 10 000 m3/h.
• Modèles disponibles avec pressostat monté et taré à 80 Pa.
Ces modèles comprennent une courroie et un pressostat de secours.
Pour les logements collectifs, le pressostat doit être monté par le constructeur du caisson.

75
CHAPITRE VI : La ventilation

 Application / utilisation du produit


• VMC pour logements collectifs et locaux tertiaires ayant des débits inférieurs à 200 m3/h
par local cloisonné.
• Utilisable dans le cadre de la RT 2005 et des avis techniques hygroréglables de type A et
B.
• Mise en œuvre en intérieur, en extérieur.
• Pour Vmc auto réglable, hygroréglables A et B et Gaz
 Construction / composition
• Enveloppe :
- Caisson en tôle d’acier galvanisé.
- Double raccordement à l’aspiration avec refoulement vertical avec grille de protection.
• Régulateur :
- Caisson en tôle d’acier galvanisé.
- Interrupteur cadenassable IP55 monté.
- Régulateur de fréquence pré-câblé.
- filtre d’antiparasitage.
- alimentation 230 V - 50 Hz.
• Ventilateur :
- Moto ventilateur centrifuge à action double ouïe, monté sur le système SdR®.
• Motorisation :
- Moteur à pattes.
- 1 vitesse : 4 pôles - 230/400 V - 50 Hz - IP55 - classe F.
- Transmission par poulie courroie.
- Courroie de secours montée.
 Option
• VMC Gaz : pressostat taré à 80 Pa et monté en usine.
 Conditionnement
• A l’unité.
 Texte de prescription
• Le caisson d’extraction VMC catégorie 4 aura une structure en tôle d’acier galvanisé. Le
moto ventilateur sera double ouïe centrifuge à action, transmission par poulie courroie
équipée du système SdR.
• La régulation de pression constante se fera par le régulateur
RT Control équipé d’un filtre d’antiparasitage.
• Type Véga RT Control, marque France Air.

76
CHAPITRE VI : La ventilation

d : Choix des bouches d’extraction pour le premier modèle :

Notre choix des bouches d’extraction est dû grâce aux catalogues [H]

VI-3-1-2 : Deuxième modèle :

Le ventilateur est placé sur le mur donnant à l’extérieur dans les salles d’eau éloignées
du premier réseau de la VMC et ces locaux ne contiennent pas de cheminée.

Notre choix des ventilateurs est fait d’après les catalogues [I] du type : « STYLEA»

 Extracteurs hélicoïdes pour mur ou plafond - Gamme STYLEA :

Avantage :
• Face esthétique et discrète : épaisseur 17 mm
• Gamme complète : jusqu'à 300 m3/h, détection de
présence, hygro
• Clapet anti-retour
• Témoin lumineux de fonctionnement
• Multiples versions de mise en route
• IP x 4.

Description et application :

Extracteur à face extra plate pour une discrétion


optimale.
Montage mur ou plafond (enlever clapet anti-retour
dans ce cas).
Rejet direct ou par conduit court.
Ventilateur hélicoïde.

77
CHAPITRE VI : La ventilation

Construction :

Matière plastique couleur blanche.


Isolation électrique : classe 2.
Alimentation : mono 230 V - 50 Hz.
Protection : IP X 4. Moteur sur roulements à billes. GARANTIE 2 ANS

Caractéristiques :

STYLEA 100, 120, 150 : Mise en route par interrupteur indépendant (non fourni).
STYLEA 100 T, 120 T, 150 T : Mise en route couplée avec l'éclairage de la pièce. Arrêt
temporisé (réglable de 3 à 25 mn environ).
STYLEA 100 HY, 120 HY : Mise en route automatique par hygrostat incorporé
(temporisation réglable 3 à 25 mn, hygrostat réglable de 40 à 85% d'humidité).
STYLEA 100 HYV, 120 HYV : Mise en route automatique par hygrostat incorporé.
Variation du débit automatique en fonction du taux d'humidité.
STYLEA 100 GIR : Mise en route par cellule infrarouge. Arrêt automatique
(temporisation réglable de 3 à 25 mm environ).

Puis. Déb. Niv.


Diam. Poids A B C
REFERENCE Abs. d'air Son. CODE
mm (Kg) (mm) (mm) (mm)
W M3/h dB (A)
STYLEA 100 98 11 95 29 0.5 160 17 95 123116
STYLEA 100 T 98 11 95 29 0.5 160 17 95 123115
STYLEA 100 HY 98 11 95 29 0.5 160 17 95 123114
STYLEA 100 HY V 98 11 95 29 0.5 160 17 95 123028
STYLEA 100 GIR 98 11 95 29 0.5 160 17 95 123139
STYLEA 120 119 14 170 31 0.7 180 18 101 123135
STYLEA 120 T 119 14 170 31 0.7 180 18 101 123136
STYLEA 120 HY 119 14 170 31 0.7 180 18 101 123717
STYLEA 120 HY V 119 14 170 31 0.7 180 18 101 123029
STYLEA 150 149 26 300 38 1 200 22 119 123137
STYLEA 150 T 149 26 300 38 1 200 22 119 123138
Face Chrome 422593
Face Inox

78
CHAPITRE VI : La ventilation

Le tableau qui suit montre les locaux à ventilation individuelle :

Pièces V [m3] K Vextrait Type de ventilateur CODE Vextrait Nombre de


[h-1] [m3/h] corrigé ventilateurs
[m3/h]
WC 37,86 10 378,6 * STYLEA 100 T 123115 95 395 1
E110 * STYLEA 150 T 123138 300 1
WC 38,18 10 381,8 * STYLEA 100 T 123115 95 395 1
E111 * STYLEA 150 T 123138 300 1
WC 37,86 10 378,6 * STYLEA 100 T 123115 95 395 1
E131 * STYLEA 150 T 123138 300 1
WC 38,18 10 381,8 * STYLEA 100 T 123115 95 395 1
E132 * STYLEA 150 T 123138 300 1
WC 41,25 10 412,5 * STYLEA 120 T 123117 170 470 1
E803 * STYLEA 150 T 123138 300 1
WC 67,5 10 675 * STYLEA 150 T 123138 300 * 2 695 2
E804 * STYLEA 100 T 123115 95 1
WC 37,5 10 375 * STYLEA 100 T 123115 95 395 1
E806 * STYLEA 150 T 123138 300 1
WC 45 10 450 * STYLEA 120 T 123117 170 470 1
E807 * STYLEA 150 T 123138 300 1

Tableau(VI.15) : locaux à ventilation individuelle

e : Les grilles de transfert :

L’installation des grilles de transfert rectangulaire à ailettes fixes sur les portes des
salles d’eau, toilettes, et salles de bains à l’aide d’un contre cadre pour avoir un
renouvellement d’air dans tout le volume de ces locaux.
Les caractéristiques de cette grille de transfert des catalogues [a] sont les suivants :
Avantage :

• Ailettes en forme de chevron, effet pare vision.


• Facilité de pose.
Gamme :

• 9 modèles de 50 à 1 400 m3/h.


Désignation :

GAV 91 200 x 100


Type forme dimensions
Larg. x haut (mm)

G : grille 91 : grille de transfert rectangulaire


A : aluminium
V : fixation par vis

79
CHAPITRE VI : La ventilation

Application / utilisation :

• Grille de transfert pare vision pour montage en porte ou en paroi.

Construction / composition :

• Encadrement et ailettes en aluminium extrudé.


• Construction en 2 éléments
• Fixation par vis apparente sur la porte ou la paroi.
• Finition : anodisation aluminium naturel satiné 10 microns.

Option :

• Existe en inox avec les dimensions modifiées.


• Toutes peintures RAL.

Conditionnement :

• Emballage individuel sous film plastique.

Texte de prescription

• La grille de transfert sera à ailettes horizontales en forme de chevron avec un contre cadre
télescopique de finition pour le côté opposé. Elle sera fixée par des vis apparentes sur la
porte ou la paroi (maxi 50 mm).
• Elle sera en aluminium anodisé naturel.
• Type GAV 91, marque France Air.

80
CHAPITRE VI : La ventilation

 Pour les portes des salles d’eau du 2 éme jusqu'au 7 éme étages :

Pièces Débit d’air max Grille de transfert Dimension


transféré [m3/h]
Salles d’eau 300 GAV 91 400 × 300

 Pour les portes des W C :

Pièces Débit d’air max Grille de transfert Dimension


transféré [m3/h]
WC E110 390 GAV 91 400 × 300
WC E111 390 GAV 91 400 × 300
WC E131 390 GAV 91 400 × 300
WC E132 390 GAV 91 400 × 300
WC E803 440 GAV 91 400 × 300
WC E804 700 GAV 91 400 × 300
WC E806 390 GAV 91 400 × 300
WC E807 450 GAV 91 400 × 300

VI – 4 : Dimensionnement du réseau de la VMC :

Comme pour le réseau hydraulique ou aéraulique, on fait aussi le dimensionnement du


réseau de la VMC.
Le but de ce dimensionnement est de trouver le réseau le plus économique possible.
H = ∆P = ∑ [( j × L) + Z ] [Pa].
Avec :
j : Résistance linéaire par frottement [mCe].
Z : Perte de pression due aux résistances localisées :
V² 
Z = ∑ ξ ×  2 g  [Pa].
 
ξ : Coefficient des résistances localisées (particulière).
V : Vitesse d’écoulement de l’eau en [m/s].
g : Accélération de la pesanteur [m/s²].

Avec un schéma de l’installation et des quantités chaleur données, il est possible de :


 Porter pour chaque tronçon la longueur réelle relevée sur le plan en [m].
 Porter pour chaque tronçon le débit de chaleur « Q » ou le débit de l’eau glacée ou
chaude « G ».
 En utilisant l’abaque des pertes de charge D’après(5) {j air, petits diamètres}, tirer le
diamètre nominal "Φ", le coefficient des pertes de charge en longueur « j », ainsi
que la vitesse correspondante.

81
CHAPITRE VI : La ventilation

 Passer ensuite à la détermination des pertes de charge en longueur « j × L ».


 Porter pour chaque tronçon la somme des coefficients, des résistances locales
« ∑ ξ » tirée ensuite les pertes de charges locales « Z » d’après la formule citée
auparavant.
 Avec de faibles diamètres, avoir un réseau de bon marché, mais également des
vitesses de circulation élevées, d’où la chute de pression élevée, et ça fait une
consommation importante d’énergie du ventilateur d’extraction. Au contraire, des
vitesses faibles impliquant un réseau coûteux et des frais d’exploitation plus faibles.
 Le problème est donc de trouver le réseau le plus avantageux du point de vue
économique.

Remarque :

Les résultats de calcul aéraulique de la VMC seront consignés dans l’annexe (E)

82
CHAPITRE VI : La ventilation

VI – 5 : Ventilation du parking du sous sol :

Les exigences imposées aux systèmes de ventilation des parkings sont importantes et la
sécurité est une priorité absolue. L'époque où l’on plaçait un quelconque système de
ventilation est heureusement révolue et cette approche peu professionnelle a été remplacée par
une véritable spécialisation.

INTRODUCTION :

La ventilation par impulsion est appliquée depuis de nombreuses années dans le domaine de
la ventilation des tunnels. L'influence positive d'un système de ventilation par impulsion sur
un certain nombre de facteurs externes, comme les mouvements du trafic, les différences de
pression du vent, les foyers d'incendie, etc. a contribué au passage des systèmes
conventionnels de ventilation des parkings vers les systèmes actuels de ventilation par
impulsion.
Un système de ventilation par impulsion fonctionne selon le principe du jet d'air libre. Le
ventilateur d'impulsion, grâce à la poussée qu’il délivre, donne une impulsion à la masse d'air
déjà présente et immobile. Cette masse d'air qui est ainsi mise en mouvement est un multiple
de la masse primaire d'air délivrée par le ventilateur d’impulsion. On génère ainsi une vitesse
de déplacement d'air dans la totalité de la couche d'air présente.
Le nombre de ventilateurs d'impulsion installés détermine la vitesse de l'air qui est obtenue
pour l'ensemble du parking. L'installation d'un nombre incorrect de ventilateurs d'impulsion
pourrait engendrer :
• En ventilation journalière : des zones à trop fortes concentrations de CO
• En désenfumage : une mauvaise évacuation des fumées
Le positionnement des ventilateurs d'impulsion requiert dès lors beaucoup d’attention.
Souvent, un certain nombre de facteurs externes, comme la configuration de la dalle de
plafond, les hauteurs libres et les subdivisions du parking, etc.… ne simplifient pas un
placement optimal.
Une installation conçue avec le système de ventilation par impulsion répond aux
réglementations en vigueur.

83
CHAPITRE VI : La ventilation

VI -5-1 : DESCRIPTION GENERALE DU SYSTEME :

Dans la grande majorité des parkings intérieurs fermés, l’introduction d’air frais se fait par les
entrées et les sorties du parking. L'extraction mécanique est réalisée au moyen d’un ou de
plusieurs ventilateurs qui sont en mesure de fournir la capacité totale d'extraction requise.
Une bonne répartition des flux d'air, évitant la formation de zones mortes, s'obtient au moyen
de ventilateurs d'impulsion judicieusement positionnés.
Une centrale de détection CO envoie des ordres de commutation aux différents ventilateurs
qui composent le système de ventilation. Un ordre de commutation venant d'une centrale de
détection incendie aura toujours priorité sur les ordres de commutation de la centrale CO.
Un système de ventilation par impulsion requiert les composants suivants :
 Les ventilateurs d'extraction
 Les ventilateurs d'impulsion
 Les ventilateurs d’amenée d’air (si requis)
 Les registres coupe fumée (si requis)
 Les rideaux coupe fumée (si requis)
 La centrale de détection CO
 La centrale de détection incendie
 Le tableau électrique de commande et régulation
 Les dispositifs d’insonorisation (si requis)

VI-5-2 : Les ventilateurs d'extraction et d’amenée d’air :

Les types de ventilateurs suivants peuvent être utilisés :


 Ventilateurs axiaux
 Ventilateurs centrifuges
 Ventilateurs de toiture

VI-5-3 : Dispositifs d'insonorisation :

En fonction des exigences à respecter, des dispositions peuvent être prises afin de limiter les
nuisances sonores :
 Sélection optimale des ventilateurs
 Fourniture d’éléments d’atténuation sonore
Les exigences en matière de niveaux sonores seront en règle générale définies en rapport avec
les normes et réglementations en vigueur.
Le cas échéant, des prescriptions spécifiques du Maître de l’Ouvrage ou de l’Auteur de Projet
seront prises en considération
.
VI-5-4 : Ventilateurs d'impulsion :

Le choix des types de ventilateurs d’impulsion et les emplacements dans le parking dépendent
de nombreux paramètres.
Plusieurs modèles de ventilateurs d’impulsion peuvent être utilisés :
 Différentes valeurs de poussées
 1 ou 2 vitesses de fonctionnement
 Réversible ou mono-directionnel

84
CHAPITRE VI : La ventilation

VI-5-5 : Tableau électrique de commande et de régulation :

Le tableau électrique, conforme aux normes et réglementations en vigueur, comprend :


 Alimentations et protections des équipements
 Dispositifs d’asservissement et de commande des différents
équipements composant le système
 Gestion des informations de la détection CO
 Gestion des informations de la détection incendie

VI-5-6 : Système de détection de CO :

Un parking fermé doit être équipé d'un système de détection, afin de protéger les utilisateurs
du parking contre l’inhalation d’une forte concentration de CO.
En plus des détecteurs, le parking doit être équipé d'une signalisation d’alarme. Cette
signalisation est composée de pictogrammes, de lampes flash de signalisation et de sirènes,
qui fournissent des indications aux utilisateurs du parking en cas de dépassement des seuils
prédéfinis.
La surface maximum couverte au sol par un détecteur CO est de ± 400 m².

VI-5-7 : Système de détection d'incendie :

Le système de détection d'incendie génère les informations qui doivent être prises en compte
par le tableau de commande et de régulation qui pilote le système de désenfumage.
Les informations reçues de la détection incendie ont toujours priorité sur les commandes de la
ventilation journalière.

85
CHAPITRE VI : La ventilation

VI-5-8 : Registres et rideaux coupe fumée :

Ces éléments sont utilisés pour isoler le niveau sinistré et éviter la propagation des fumées
dans les niveaux non sinistrés.

VI-6 : VENTILATION JOURNALIERE ET CONTROLE DES TENEURS EN CO :

VI-6-1 : Principe de ventilation en fonction des teneurs CO mesurées :

La solution la plus économique en matière de ventilation journalière d’un parking consiste à


adapter le brassage et le débit d’air de ventilation en fonction du niveau de pollution présent
dans le parking.
Pour réaliser cet objectif avec un système de ventilation horizontale mécanique, il est possible
en fonction des teneurs CO mesurées dans le parking :
 De moduler le débit d’air extrait
 De moduler le brassage par les ventilateurs d’impulsion
La modulation du débit d’air extrait peut être obtenue soit en équipant les ventilateurs
d'extraction de moteurs à 2 vitesses, soit en utilisant un variateur de fréquence (seul ou en
complément des 2 vitesses).
Le variateur de fréquence offre un avantage au point de vue énergétique.
La modulation du brassage sera réalisée par les 2 vitesses de ventilateurs d’impulsion, voire
même par l’arrêt complet de certains d’entres eux lorsque les teneurs CO mesurées sont très
faibles.
Dans de nombreux cas, l'introduction d'air frais peut être assurée par aspiration au travers des
ouvertures entrées et sorties véhicules du parking.
Si nécessaire, des ventilateurs d’introduction d’air frais doivent être prévus. Dans ce cas, ces
ventilateurs sont asservis au fonctionnent des ventilateurs d’extraction.

86
CHAPITRE VI : La ventilation

VI-6-2 : Calcul du débit d’air maximum de ventilation :

Le débit d’air maximum, fonction de la teneur CO maximale autorisée dans le parking, est
calculé au moyen de la formule suivante d’après le catalogue [J] :

Q = débit d'air de ventilation [m³/h]


n = nombre estimé de véhicules présents dans le parking, moteur tournant, pendant un laps de
temps de 1 heure
Pco = production moyenne de monoxyde de carbone d'un moteur tournant [m³/h]
TGG30min = teneur max. en CO autorisée dans le parking [°/oo].
Ca = teneur en CO de l'air frais introduit dans le parking [°/oo].

Remarque :

1. n est calculé en fonction du taux d’occupation T du parking, du nombre d’emplacements N,


de la distance moyenne parcourue par les véhicules D [m], des temps de circulation TE/S et
TM [s] et de la vitesse de déplacement V [m/s] des véhicules.
Les taux d’occupation T sont en général :
Bureaux = 50 – 70%
Habitations = 20 – 30%
Centres commerciaux = 70 – 100%
Salles de spectacles = 100%

2. la teneur maximale TGG30min autorisée est en général limitée à 120 ppm (0,12°/oo).
3. La valeur Pco diffère d'un véhicule à l'autre et est, entre autre, fonction de la puissance du
moteur, d'un démarrage à chaud ou à froid et du type de véhicule. On considère en général
une valeur Pco = 0,35 m³/h.
4. La teneur en CO de l'air frais introduit par la ventilation est variable en fonction de
l’environnement. On considère en général des valeurs de 10 ppm (0,01°/oo) à 20 ppm
(0,02°/oo).

 Modulation de la ventilation suivant teneurs CO :

Différentes lois de modulation peuvent être envisagées. Par exemple, on peut considérer :
CO < 25 ppm (1): ventilation à l’arrêt
CO < 40 ppm : ≈ 0,3 x ventilation maximale et ventilateurs d’impulsion en petite vitesse
CO < 80 ppm : ≈ 0,3 x ventilation maximale et ventilateurs d’impulsion en grande vitesse
CO < 100 ppm : ≈ 0,6 x ventilation maximale et ventilateurs d’impulsion en grande vitesse
CO < 120 ppm (2) : ventilation maximale et ventilateurs d’impulsion en grande vitesse
CO ≥ 120 ppm : Fermeture du parking et procédure d’évacuation - Maintien en service de la
ventilation maximale.

87
CHAPITRE VI : La ventilation

La procédure d'évacuation comprend :


 L’activation des lampes – flash
 L’activation des signaux sonores
 L’activation des pictogrammes
‘’ Arrêtez le moteur – Quittez le parking ‘’
(1) durée de présence max. 8 heures suivant
AR 11/10/2002 (Directive 2000/39/CE)
(2) durée de présence max. ½ heures.

VI-7 : DESENFUMAGE :

VI-7-1 : Directives de conception :

Les directives générales de conception énumérées ci-après sont un condensé des prescriptions
de la norme NBN S21-208-2 2e Ed. Août 2006.
Cette norme, traitant de la conception des systèmes d’évacuation des fumées et de la chaleur
(EFC) des parkings intérieurs, est le document de référence pour les installations de
désenfumage des parkings.

VI-7-2 : Objectifs du système de désenfumage :

 Limiter la propagation des fumées et de la chaleur à l’ensemble du parking


 Faciliter l’intervention et l’accès du service incendie vers le foyer (ventilation
horizontale).

VI-7-3 : Domaine d’application :

La norme NBN S21-208-2 peut s’appliquer à des parkings intérieurs d’une superficie > 1000
m², sur un ou plusieurs niveaux.

 Parkings ouverts et parkings fermés :

• Parkings ouverts : EFC par une ventilation naturelle autorisée


• Parkings fermés : EFC par une ventilation mécanique obligatoire
Le désenfumage mécanique par ascension verticale des fumées (cantons de fumées) n’est
autorisé que dans les hypothèses suivantes concernant la hauteur libre de fumées Y :
- avec sprinklage : Y ≥ 2,5 m
- sans sprinklage : Y ≥ 3,5 m.
Dans le cas contraire, seule une EFC par ventilation horizontale mécanique est autorisée.
• Selon la norme NBN S21-208-2, un parking est considéré comme ouvert si, à chaque
niveau, les baies de ventilation sont situées sur au moins deux façades opposées et sont plus
grandes ou égales à 1/3 de la superficie totale de toutes les parois verticales et plus grandes ou
égales à 5 % de la surface au sol d’un niveau.

88
CHAPITRE VI : La ventilation

 EFC par ventilation horizontale mécanique

Le principe est d’assurer une vitesse de balayage horizontal afin de maintenir libre de fumée
l’accès au foyer d’incendie, à partir du point d’entrée sur la voie publique. La vitesse d’air
doit être suffisante pour s’opposer à la propagation des fumées à contresens du flux d’air frais
et ainsi ‘’pousser’’ les fumées vers le point d’extraction.

La NBN S21-208-2 définit de manière précise les différents critères de performance qui
doivent être respectés pour la validation du système de désenfumage proposé.
En fonction de la taille et de la complexité du parking, un ou plusieurs scénarii de
désenfumage sont définis. Chaque scénario est asservi à une zone EFC et doit satisfaire
entièrement aux critères de performance de la norme.
Le balayage horizontal mécanique du parking est assuré par :

• Introduction d’air de compensation


- par voie naturelle
- par voie mécanique
- par voie mécanique et naturelle combinées

• Effet de poussée des ventilateurs d’impulsion.


Une disposition judicieuse des ventilateurs d’impulsion permet de créer des flux et des
mouvements d’air préférentiels dans le parking, pour guider les fumées vers le point
d’extraction.

• Extraction des fumées au moyen de ventilateurs de désenfumage (certification minimum


F200 suivant EN 12101-3).

89
CHAPITRE VI : La ventilation

 Application au projet :

36 × 0,3 × [120 + 120 + (148 / 6)]


n= = 0,794
3600

0,794 × 0,35 × 10 3
Q= = 2779 [m3/h].
0,12 − 0,02

Le choix des ventilateurs d’impulsion et d’extraction s’effectue à l’aide des catalogues Rucon
– Ventilatoren :
On choisit deux ventilateurs (unités réversibles) pour chaque fonction, c'est-à-dire 2
ventilateurs d’impulsion et 2 ventilateurs d’extraction de 1500 m3/h chacun.

90
CHAPITRE VI : La ventilation

Chaque modèle (taille 315 et taille 400) est disponible en plusieurs versions :

a) 1 direction (non réversible) – 1 vitesse : b) 1 direction (non réversible) – 2 vitesses :


AGM02-0315-2D-10 AGM06-0315-2D-10 AGM02-0315-FD-11 AGM06-0315-FD-11
AGM02-0400-2D-11 AGM06-0400-2D-11 AGM02-0400-FD-11 AGM06-0400-FD-11
c) 2 directions (réversible) – 1 vitesse : d) 2 directions (réversible) – 2 vitesses :
AGM12-0315-2D-10 AGM16-0315-2D-10 AGM12-0315-FD-11 AGM16-0315-FD-11
AGM12-0400-2D-11 AGM16-0400-2D-11 AGM12-0400-FD-11 AGM16-0400-FD-11
Options sur demande :
- Peinture du caisson

Notre choix est : 4 Ventilateur AGM Rév.100. À 2 directions (réversible) – 2 vitesses : (AGM
16-0315-FD-11)

91
CHAPITRE VII : LA RÉGULATION

Régulation

VII – 1 : Introduction :

Une installation de climatisation a pour but de maintenir constante la température dans


une pièce ventilée à une valeur donnée, indépendamment de l’état de l’air extérieur et qui ce
passe dans la pièce. On utilise donc des procédés pour réchauffer ou refroidir les différents
éléments de l’installation devront être disposé et associés de façon qu’il en résulte des
combinaisons utiles ce qui nécessite un système de régulation.

VII – 2 : Régulation des ventilo – convecteurs :

Une sonde de température est insérée à la prise d’air ou bien en ambiance mesure la
température du local. En fonction de l’écart mesure/consigne, on module l’ouverture d’une
vanne à trois voies, et donc le débit d’eau chaude (en hiver) ou d’eau glacée (en été).

Il s’agit généralement d’un régulateur à action progressive, qui peut commander plusieurs
ventilo – convecteurs d’un même local.

En hiver, plus le local est froid, plus il faut ouvrir la vanne d’eau chaude. En été, c’est
l’inverse, c’est la montée en température qui doit ouvrir la vanne d’eau glacée.

VII – 3 : Régulation du groupe de production réversible :

La production est assurée par une machine de production d’eau glacée réversible : lors
du changement été / hiver, le sens de circulation du fluide frigorigène s’inverse à l’aide d’une
vanne à 4 voies et une pompe à chaleur (air/eau) est crée.

Le microprocesseur gère le fonctionnement de la machine et des alarmes (voire la figure qui


suit).

Il compare en permanence la température de l’eau mesurée par une sonde (S1) et la valeur de
la température de consigne rentrée par l’intermédiaire du clavier. La sonde (S1) de régulation
est placée sur la conduite d’entrée d’eau.

Une sonde (S2) est placée sur la sortie d’eau pour protection antigel.

Un système anti court cycle de la régulation impose un temps minimum de marche du


compresseur. En cas d’arrêt de la machine, il se peut que les compresseurs fonctionnent
pendant un certain temps (150 secondes maxi).

Les modules hydrauliques sont équipés d’un pressostat de sécurité interdisant le


fonctionnement de la pompe de circulation d’eau et donc de l’appareil en cas de manque de
pression (coupure 0,6 bar, enclenchement 1,4 bar).

92
CHAPITRE VII : LA RÉGULATION

Entrées Digitales

Sonde température S1 CARTE ELECTRONIQUE TRANSFO


(Entrée d’eau pour régulation) A MICROPROCESSEUR D’ALIMENTATION
µ CHILLER 24 VAC
Sonde température S2
(Sortie d’eau pour protection antigel)

ACTIONNEURS CLAVIER
AFFICHEUR

Schéma de gestion du microprocesseur

93
CHAPITRE VII : LA RÉGULATION

AIR SOUFFLE
R

Batterie réversible +

Bac de récupération
des condensats

Ventilateur

AIR REPRIS AIR NEUF

Filtre

Eau chaude ou glacée

Vers le Groupe réversible Vers d’autres V – C

Groupe Réversible

SCHEMA DE REGULATION D’UN VENTILO – CONVECTEUR A 2 TUBES

94
CHAPITRE VII : LA RÉGULATION

Schéma de régulation du groupe réversible :

95
CHAPITRE VII : LA RÉGULATION

Schéma hydraulique de raccordement à l’installation :

Le choix et l’installation des composants requièrent la compétence de l’installateur qui devra


opérer suivant les règles en vigueur. Avant de raccorder les conduits, s’assurer qu’il n’y a pas
de sable, rouille et autres corps étrangers qui provoqueraient une dégradation de l’installation.
Il est conseillé de réaliser un By-pass sur l’installation pour pouvoir nettoyer l’échangeur à
plaque sans avoir à découpler le groupe. Les conduites doivent avoir un diamètre adéquat et
être fixées pour éviter les efforts de traction sur l’appareil.

 Les raccordements hydrauliques pourront être complétés en installant :

o A l’entrée (retour installation), un filtre à tamis métallique avec une maille de 1mm.
o En sortie (départ installation), un flussostat dimensionné et réglé en fonction des
caractéristiques de l’installation ; accordé à la moitié d’un tube droit horizontal et
d’une longueur d’au moins 1 ml.
Ceci devrait garantir, avec le pressostat différentiel installé dans la machine, le débit d’eau
correct qui traverse l’appareil avec un delta T minimal de 4°C et maximal de 6°C.
o Purgeurs d’air situés en partie haute de l’installation.
96
CHAPITRE VII : LA RÉGULATION

o Joints élastiques et flexibles.


o Vannes d’isolement.
o Vannes d’isolement pour traitement chimique.

Les eaux d’alimentation et remplissage particuliers, devront être conditionnées avec un


système de traitement approprié.
Les valeurs de référence seront au moins celles du tableau suivant :

Le débit d’eau devra être maintenu constant pendant le fonctionnement. La quantité


d’eau de l’installation devra être suffisante pour éviter les insuffisances de fonctionnement du
circuit froid.

Prévoir le système de remplissage et de vidange sur le point bas du circuit hydraulique.

Les installations remplies avec de l’antigel ou celles répondant à des réglementations


particulières devront être équipées d’un disconnecteur.

La mauvaise installation de filtres, flussostat, joint anti-vibratiles peut causer des


problèmes d’obstruction, de rupture, et de bruit, pour lesquels le constructeur ne saurait être
tenu pour responsable.

97
CHAPITRE VII : LA RÉGULATION

VII – 4 : Régulation du CTA :

Le principe du système à débit d’air variable est de souffler dans chaque local climatisé le
débit d’air correspondant à ses charges propres, de façon à maintenir ses conditions
intérieures à la valeur souhaitée.
Concrètement, une centrale de traitement d’air de type uni zone (ou à deux conduites) prépare
l’air dans des conditions prédéterminées. Celui-ci est en suite acheminé vers les locaux
climatisés par des conditions d’air, puis diffusé à débit variable en fonction des charges pour
un local le débit de soufflage est en fonction de la hauteur du local (qvas = f (H)).
On escompte de ce système de climatisation un contrôle plus rigoureux et une
individualisation des ambiances, ainsi que des économies d’énergie, notamment d’énergie
électrique
L’air est préparé dans une CTA, classique, intérieure ou extérieure au bâtiment.
Les conditions de soufflage, température et humidité sont contrôlées en fonction des besoins
et de la température extérieure. Pratiquement, l’air est soufflé à une température de 16°C en
été, et de 31°C en hiver.

VII – 5 : Boucle de régulation :

Une boucle de régulation comprend :


- Un organe de détection de la grandeur à régler.
- Un régulateur qui compare la valeur instantané de la grandeur à régler avec la
valeur de consigne de cette grandeur, puis en cas d’écart de réglage constaté,
élabore sur certaines bases de calcul une certaine grandeur de réglage.
- Un organe de réglage : vanne ou registre, est piloté par un actionneur :
servomoteur qui reçoit la grandeur de réglage du régulateur.

 Régulation de l’installation de production d’eau chaude :

On prévoie deux sondes, l’une à l’extérieur et l’autre placé sur le circuit aller de l’eau chaude
(aller). Ce mode de régulation consiste à maintenir la température de départ de l’eau et la
température ambiante constante.
Les deux transmette leurs indications au régulateur R qui compare à celle de consigne, et
donne le signale au brûleur ou a la pompe pour ajuster selon les besoins le débit d’eau chaude,
et au servomoteur qui agit sur la vanne a trois voie pour faire le mélange.

 Régulation des centrales :

 Période estivale :

Une sonde externe prélève la température, la transmet au régulateur qui la compare avec la
valeur de consigne et transmet le signale grâce au servomoteur qui agit sur la vanne a trois
voies de la batterie froide.

 Période hivernale :

En période hivernale la régulation est la même sauf dans ce cas on agit sur la batterie chaude

98
CHAPITRE VII : LA RÉGULATION

 Réglage de débit par clapet :

Une boite contenant un dispositif de réglage mécanique ajuste e débit d’air soufflé en fonction
de la température intérieure, représentative des charges du local.
Pratiquement un servomoteur électrique ou pneumatique actionne le clapet de réglage de
débit.
Les boites de détente sont garnies d’un absorbant acoustique limitant le niveau de pression
acoustique perçu dans le local.

99
1er Local Vers les autres locaux nième Local

Air soufflé

Air neuf Air repris

Conduite d’aller pour l’eau

S1
T
Conduite du retour d’eau

T 9
Régulateur de température

2
S2
8

3 4

Schéma de régulation d’une installation de ventilo – convecteurs 2 tubes avec groupe réversible
Nomenclature :

1 – Compresseur.
2 – Evaporateur.
3 – Condenseur.
4 – Détendeur réversible.
5 – Vanne d’inversion à 4 voies.
6 – Ballon tampon.
7 – Ventilo – Convecteur.
8 – Pompe.
9 – Résistance antigel.
S1 : Première sonde.
S2 : Deuxième sonde.
T : Thermostat d’ambiance.

: Inversion du cycle.
Nomenclature :

1-Sonde
2-Régulateur
3-Bruleur
4-Soupape de sécurité
5-Thermostat de sécurité
6-Robinet droite
7-Vanne à trois vois
8- Thermostat de départ
9-pompe ou calculateur
10- Régulateur de débit par clapet
Air repris
Air rejeté
Ventilateur de
reprise

T R
Local

10

Air recyclé R
Ventilateur de
T Filtre BC BF Soufflage T
+
+ --
Air neuf
Air soufflé
2
1 Silencieux
R

8
T
7
5 Groupe
T 4 T T

9 Frigorifique
T T T
3
CH CH CH

Schéma de régulation du système centralisée


PRESENTATION DES POINTS SUR LE DIAGRAMME PSYCHROMETRIQUE

Diagramme (H – X) Pour Ventilo – Convecteur (Période Hivernale)

Repère Température Humidité Masse d’eau Enthalpie Volume Température Température


sèche relative massique humide de rosé
TS °C φ % x ge/Kgas h KJ/Kgas v m3/Kgas Th °C Tr °C
ext 1 80 3,24 9,12 0,7803 -0,17 -2,04
int 20 50 7,27 38,57 0,8397 13,82 9,27
mél 17,65 54 6,77 34,91 0,8323 12,40 8,23
souffl 27,10 33 7,27 45,81 0,8601 16,49 9,27
PRESENTATION DES POINTS SUR LE DIAGRAMME PSYCHROMETRIQUE

Diagramme (H – X) Pour Ventilo – Convecteur (Période Estivale)

Repère Température Humidité Masse d’eau Enthalpie Volume Température Température


sèche relative massique humide de rosé
TS °C φ % x ge/Kgas h KJ/Kgas v m3/Kgas Th °C Tr °C
ext 37 28 10,98 65,41 0,8937 22,48 15,44
int 27 50 11,15 55,60 0,8651 19,51 15,69
mél 28,24 46 11,13 56,82 0,8686 19,95 15,66
souffl 20,95 72 11,15 49,39 0,8476 17,56 15,69
PRESENTATION DES POINTS SUR LE DIAGRAMME PSYCHROMETRIQUE

Diagramme (H – X) Pour La 1ére CTA (Période hivernale)

Repère Température Humidité Masse d’eau Enthalpie Volume Température Température


sèche relative massique humide de rosé
TS °C φ % x ge/Kgas h KJ/Kgas v m3/Kgas Th °C Tr °C
ext 1 80 3,24 9,12 0,7803 -0,17 -2,04
int 20 50 7,27 38,57 0,8397 13,82 9,27
mél 17 55 6,62 33,86 0,8303 11,98 7,91
souffl 30,11 24 6,47 46,83 0,8676 16,89 7,58
PRESENTATION DES POINTS SUR LE DIAGRAMME PSYCHROMETRIQUE

Diagramme (H – X) Pour La 1ére CTA (Période Estivale)

Repère Température Humidité Masse d’eau Enthalpie Volume Température Température


sèche relative massique humide de rosé
TS °C φ % x ge/Kgas h KJ/Kgas v m3/Kgas Th °C Tr °C
ext 37 28 10,98 65,41 0,8937 22,48 15,44
int 27 50 11,15 55,60 0,8651 19,51 15,69
mél 28,60 45 11,12 57,17 0,8697 19,98 15,50
souffl 16 82 9,35 39,75 0,8672 14,19 13,01
X 28,60 38 9,35 52,65 0,8672 18,65 12,89
FPT 12 100 8,74 34,12 0,8187 11,99 12
PRESENTATION DES POINTS SUR LE DIAGRAMME PSYCHROMETRIQUE

Diagramme (H – X) Pour La 2éme CTA (Période hivernale)

Repère Température Humidité Masse d’eau Enthalpie Volume Température Température


sèche relative massique humide de rosé
TS °C φ % x ge/Kgas h KJ/Kgas v m3/Kgas Th °C Tr °C
ext 1 80 3,24 9,12 0,7803 -0,17 -2,04
int 20 50 7,27 38,57 0,8397 13,82 9,27
mél 13,63 61 5,91 28,64 0,8197 12,38 9,09
souffl 30,02 25 6,70 47,22 0,8676 16,96 7,85
PRESENTATION DES POINTS SUR LE DIAGRAMME PSYCHROMETRIQUE

Diagramme (H – X) Pour La 2éme CTA (Période Estivale)

Repère Température Humidité Masse d’eau Enthalpie Volume Température Température


sèche relative massique humide de rosé
TS °C φ % x ge/Kgas h KJ/Kgas v m3/Kgas Th °C Tr °C
ext 37 28 10,98 65,41 0,8937 22,48 15,44
int 27 50 11,15 55,60 0,8651 19,51 15,69
mél 30,38 41 11,09 58,91 0,8747 20,61 15,64
souffl 16 86 9,74 40,74 0,8315 14,56 13,66
X 30,38 36 9,74 55,46 0,8729 19,59 13,63
FPT 12,9 100 9,28 36,41 0,8220 12,89 12,90
CONCLUSION GENERALE

Pour limiter la multiplication de petites unités extérieures et les coûts de la climatisation en


général, il faudrait privilégier l’installation de systèmes plus centralisés. Les ventilo-
convecteurs et la CTA offrent une solution souple et un confort optimum. Ces derniers
peuvent également apporter une réponse aux nombreuses demandes de climatisation en
minimisant la consommation d’énergie. Cependant l’obstacle à l’installation de ces deux types
de climatisation, demeure l’investissement de départ qui ne peut être reporté entièrement sur le
ou les premiers demandeurs. Il faudrait donc disposer d’un budget « tampon » que l’on
pourrait répercuter ensuite sur les différents demandeurs.

Dans le cas contraire, l’installation de split continue à se propagé pour répondre aux demandes
incessant sur ce types de climatisation, relativement coûteux en maintenance et
« dommageables » au niveau de la structure et de l’esthétique des bâtiments.
Même si on est opposé à la climatisation avec des split systèmes, le fait de ne pas en tenir
compte, amène des surcoûts importants, lorsqu’il faut répondre à une demande.

De même lors de la création de bâtiments neufs ou lors de réaménagements importants, la


climatisation n’est quasiment jamais envisagée. La mise en place d’une climatisation
centralisée ou semi centralisée dans un local existant est une opération qui coûte cher.

Aujourd’hui encore lors de la construction de bâtiments neufs, ce type d’équipement n’est


jamais intégré. Il ne représente pourtant que 4 à 6 % du prix global du bâtiment, ce qui est
relativement modeste.
Annexe A : les charges

Période hivernale Période estival


Apports externes Apports internes
Local Q tr QV QT Q opp Qvitr Qinf Q occ Qmach Qécl QT
[KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW]
R01 -5,634 0,00 -5,634 3,19 0,00 0,739 0,876 0,415 0,450 5,671
R03 -0,567 -0,169 -0,736 0,431 0,00 0,060 0,102 0,593 0,029 1,215
R08 -0,821 0,00 -0,821 0,544 0,00 0,181 0,440 0,00 0,055 1,229
R09 -0,903 0,00 -0,903 0,441 0,00 0,200 0,440 0,00 0,061 1,141
R10 -4,711 -0,442 -5,153 2,816 0,00 0,639 0,876 0,415 0,584 5,330
R11 -3,415 -0,447 -3,862 6,166 0,00 0,692 0,292 0,00 0,632 7,782
R12 -1,743 -0,210 -1,953 0,649 0,00 0,271 1,020 0,490 0,165 2,594
R13 -0,9 0,00 -0,9 0,583 0,00 0,211 0,440 0,00 0,064 1,298
R14 -0,424 0,00 -0,424 0,631 0,00 0,215 0,440 0,00 0,052 1,338
R15 -1,730 -0,210 -1,940 0,673 0,00 0,242 1,020 0,490 0,147 2,572
R16 -1,011 0,00 -1,011 0,587 0,00 0,236 0,440 0,00 0,072 1,335
R17 -0,450 0,00 -0,450 0,565 0,00 0,182 0,440 0,00 0,056 1,243
R18 -11,211 -0,266 -11,477 6,447 0,00 1,923 5,840 0,650 0,00 4,860
R19 -1,052 0,00 -1,052 0,571 0,00 0,211 0,440 0,00 0,064 1,286
R20 -0,411 0,00 -0,411 0,288 0,00 0,208 0,440 0,00 0,051 0,987
R24 -9,547 -0,650 -10,197 4,631 0,948 1,835 2,040 0,490 1,676 11,620
R25 -0,156 0,00 -0,156 0,102 0,00 0,074 0,102 0,518 0,036 0,832
R26 -0,156 0,00 -0,156 0,102 0,00 0,074 0,102 0,518 0,036 0,832
R27 -0,236 0,00 -0,236 0,598 0,00 0,209 0,102 0,518 0,102 1,128
R28 -0,258 0,00 -0,258 0,216 0,00 0,183 0,102 0,518 0,111 1,130
R29 -4,290 -0,133 -4,423 3,016 0,00 1,577 1,168 0,00 1,440 7,201
R30 -2,450 0,00 -2,450 0,999 0,00 0,597 0,00 0,130 0,364 3,090
R31 -0,626 0,00 -0,626 0,517 0,00 0,345 0,102 0,518 0,210 1,692
R32 -2,341 -0,315 -2,656 0,608 0,00 0,754 0,816 4,231 0,459 6,868
R33 -7,018 -1,157 -8,175 2,262 4,611 0,551 2,040 1,130 0,805 11,399
R37 -4,170 -1,071 -5,241 1,57 0,00 0,692 1,944 2,110 0,632 6,948

Tableau (III-1) bilan thermique RDC


Annexe A : les charges

Période hivernale Période estival


Apports externes Apports internes
Local Q tr QV QT Q opp Qvitr Qinf Q occ Qmach Qécl QT
[KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW]
E101 -4,799 0,00 -4,799 0,92 0,00 0,808 2,920 0,415 0,781 5,843
E102 -6,165 -0,210 -6,375 1,745 0,527 0,768 2,920 0,415 0,742 7,118
E103 -0,737 0,00 -0,737 0,00 0,00 0,418 0,440 0,00 0,135 0,993
E104 -3,300 -0,841 -4,141 1,321 1,372 0,746 0,876 0,415 0,721 5,452
E105 -0,680 0,00 -0,680 0,378 0,00 0,386 0,440 0,00 0,124 1,328
E108 -0,924 0,00 -0,924 0,488 0,00 0,426 0,440 0,00 0,137 1,492
E112 -0,118 0,00 -0,118 0,173 0,00 0,160 0,102 0,518 0,082 1,035
E113 -4,181 -0,557 -4,738 0,862 0,00 0,160 0,102 0,518 0,082 1,724
E118 -0,110 0,00 -0,110 0,101 0,00 0,091 0,880 2,071 0,047 3,190
E119 -0,279 -0,484 -0,763 0,244 0,00 0,508 0,730 0,00 0,328 1,810
E120 -0,112 -0,019 -0,131 0,074 0,00 0,089 0,440 1,485 0,046 2,134
E121 -0,097 -0,019 -0,116 0,074 0,288 0,095 0,220 1,598 0,049 2,323
E122 -0,171 -0,031 -0,202 0,313 0,352 0,194 0,220 1,598 0,103 2,780
E123 -11,531 -1,450 -12,981 2,551 4,611 0,683 4,860 0,905 1,056 14,666
E124 -0,514 -0,324 -0,838 0,429 0,352 0,322 0,880 2,551 0,213 4,747
E126 -0,133 -0,294 -0,427 1,083 0,00 0,916 4,400 2,551 0,885 9,836
E127 -0,352 -0,376 -0,728 0,27 2,518 0,208 1,760 2,551 0,214 7,522
E128 -1,135 -0,625 -1,760 0,66 3,963 0,331 2,200 2,101 0,342 9,597
E129 -0,915 -0,315 -1,230 0,593 0,00 0,532 2,200 0,240 0,343 3,909

Tableau (III-2) bilan thermique 1erétage


Annexe A : les charges

Période estival
Période hivernale
Apports externes Apports internes
Local Q tr QV QT Q opp Qvitr Qinf Q occ Qmach Qécl QT
[KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW]
E201 -1,102 -0,334 -1,436 0,34 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,553
E202 -1,034 -0,334 -1,368 0,415 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,765
E203 -0,724 -0,334 -1,058 0,232 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,446
E204 -0,795 -0,334 -1,129 0,307 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,657
E205 -0,724 -0,334 -1,058 0,232 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,446
E206 -0,795 -0,334 -1,129 0,307 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,657
E207 -0,724 -0,334 -1,058 0,232 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,446
E208 -0,795 -0,334 -1,129 0,307 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,657
E209 -0,724 -0,334 -1,058 0,232 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,446
E210 -0,795 -0,334 -1,129 0,307 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,657
E211 -0,724 -0,334 -1,058 0,232 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,446
E212 -0,795 -0,334 -1,129 0,307 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,657
E213 -0,724 -0,334 -1,058 0,232 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,446
E214 -0,795 -0,334 -1,129 0,307 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,657
E215 -1,054 -0,334 -1,388 0,357 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,570
E216 -0,795 -0,334 -1,129 0,307 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,657
E217 -0,543 -0,275 -0,818 0,347 0,771 0,122 0,220 0,518 0,077 2,055
E218 -0,804 -0,302 -1,106 0,447 0,00 0,141 1,020 0,715 0,089 2,412
E219 -0,932 -0,264 -1,196 0,171 0,00 0,202 0,204 0,715 0,160 1,452
E220 -0,975 -0,264 -1,239 0,082 0,00 0,202 0,204 0,715 0,160 1,363
E221 -0,841 -0,302 -1,143 0,391 0,00 1,460 1,020 0,250 0,092 1,898
E224 -0,977 -0,334 -1,311 0,417 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,787
E225 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E226 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
Annexe A : les charges

Période estival
Période hivernale Apports externes Apports internes

Local Q tr QV QT Q opp Qvitr Qinf Q occ Qmach Qécl QT


[KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW]
E227 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E228 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E229 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E230 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E231 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E232 -1,083 -0,323 -1,406 0,427 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,777
E233 -0,449 -0,169 -0,618 0,324 0,00 0,102 0,102 0,518 0,066 1,115
E234 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E235 -0,788 -0,334 -1,122 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E236 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E237 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0.114 1,660
E238 -0,724 -0,334 -1,058 0,078 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 0,232
E239 -0,724 -0,334 -1,058 0,078 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 0,232
E240 -0,724 -0,334 -1,058 0,078 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 0,232
E241 -0,724 -0,334 -1,058 0,078 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 0,232
E242 -0,478 -0,286 -0,764 0,019 1,943 0,113 0,102 0,715 0,114 0,384

Tableau (III-3) bilan thermique 2emeétage


Annexe A : les charges

Période estival
Période hivernale Apports externes Apports externes

Local Q tr QV QT Q opp Qvitr Qinf Q occ Qmach Qécl QT


[KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW]
E301 -1,102 -0,334 -1,436 0,34 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,553
E302 -1,034 -0,334 -1,368 0,415 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,765
E303 -0,724 -0,334 -1,058 0,232 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,446
E304 -0,795 -0,334 -1,129 0,307 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,657
E305 -0,724 -0,334 -1,058 0,232 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,446
E306 -0,795 -0,334 -1,129 0,307 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,657
E307 -0,724 -0,334 -1,058 0,232 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,446
E308 -0,795 -0,334 -1,129 0,307 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,657
E309 -0,724 -0,334 -1,058 0,232 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,446
E310 -0,795 -0,334 -1,129 0,307 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,657
E311 -0,724 -0,334 -1,058 0,232 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,446
E312 -0,795 -0,334 -1,129 0,307 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,657
E313 -0,724 -0,334 -1,058 0,232 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,446
E314 -0,795 -0,334 -1,129 0,307 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,657
E315 -1,054 -0,334 -1,388 0,357 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,570
E316 -0,795 -0,334 -1,129 0,307 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,657
E317 -0,543 -0,275 -0,818 0,347 0,771 0,122 0,220 0,518 0,077 2,055
E318 -0,804 -0,302 -1,106 0,447 0,00 0,141 1,020 0,715 0,089 2,412
E319 -0,932 -0,264 -1,196 0,171 0,00 0,202 0,204 0,715 0,160 1,452
E320 -0,975 -0,264 -1,239 0,082 0,00 0,202 0,204 0,715 0,160 1,363
E321 -0,841 -0,302 -1,143 0,391 0,00 1,460 1,020 0,250 0,092 1,898
E324 -0,977 -0,334 -1,311 0,417 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,787
E325 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E326 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
Annexe A : les charges

Période estival
Période hivernale Apports externes Apports externes

Local Q tr QV QT Q opp Qvitr Qinf Q occ Qmach Qécl QT


[KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW]
E327 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E328 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E329 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E330 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E331 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E332 -1,083 -0,323 -1,406 0,427 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,777
E333 -0,449 -0,169 -0,618 0,324 0,00 0,102 0,102 0,518 0,066 1,115
E334 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E335 -0,788 -0,334 -1,122 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E336 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E337 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0.114 1,660
E338 -0,724 -0,334 -1,058 0,078 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 0,232
E339 -0,724 -0,334 -1,058 0,078 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 0,232
E340 -0,724 -0,334 -1,058 0,078 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 0,232
E341 -0,724 -0,334 -1,058 0,078 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 0,232
E342 -0,478 -0,286 -0,764 0,019 1,943 0,113 0,102 0,715 0,114 0,384

Tableau (III-4) bilan thermique 3emeétage


Annexe A : les charges

Période estival Période estival


Période hivernale Apports externes Apports externes

Local Q tr QV QT Q opp Qvitr Qinf Q occ Qmach Qécl QT


[KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW]
E401 -1,716 -0,334 -2,050 0,484 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,698
E402 -1,678 -0,334 -2,012 0,559 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,909
E403 -1,337 -0,334 -1,671 0,377 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,590
E404 -1,468 -0,334 -1,802 0,452 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,802
E405 -1,337 -0,334 -1,671 0,377 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,590
E406 -1,468 -0,334 -1,802 0,452 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,802
E407 -1,337 -0,334 -1,671 0,377 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,590
E408 -1,468 -0,334 -1,802 0,452 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,802
E409 -1,337 -0,334 -1,671 0,377 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,590
E410 -1,468 -0,334 -1,802 0,452 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,802
E411 -1,337 -0,334 -1,671 0,377 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,590
E412 -1,468 -0,334 -1,802 0,452 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,802
E413 -0,724 -0,334 -1,058 0,232 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,446
E414 -0,795 -0,334 -1,129 0,307 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,657
E415 -1,054 -0,334 -1,388 0,357 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,570
E416 -0,795 -0,334 -1,129 0,307 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,657
E417 -0,543 -0,275 -0,818 0,347 0,771 0,122 0,220 0,518 0,077 2,055
E418 -0,804 -0,302 -1,106 0,447 0,00 0,141 1,020 0,715 0,089 2,412
E419 -0,932 -0,264 -1,196 0,171 0,00 0,202 0,204 0,715 0,160 1,452
E420 -0,975 -0,264 -1,239 0,082 0,00 0,202 0,204 0,715 0,160 1,363
E421 -0,841 -0,302 -1,143 0,391 0,00 1,460 1,020 0,250 0,092 1,898
E424 -0,977 -0,334 -1,311 0,417 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,787
E425 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E426 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
Annexe A : les charges

Période estival
Période hivernale Apports externes Apports externes

Local Q tr QV QT Q opp Qvitr Qinf Q occ Qmach Qécl QT


[KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW]
E427 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E428 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E429 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E430 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E431 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E432 -1,083 -0,323 -1,406 0,427 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,777
E433 -0,449 -0,169 -0,618 0,324 0,00 0,102 0,102 0,518 0,066 1,115
E434 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E435 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E436 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E437 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E438 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E439 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E440 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E441 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E442 -0,478 -0,286 -0,764 0,403 1,943 0,113 0,102 0,715 0,114 3,390

Tableau (III-5) bilan thermique 4emeétage


Annexe A : les charges

Période estival
Période hivernale Apports externes Apports externes
Local Q tr QV QT Q opp Qvitr Qinf Q occ Qmach Qécl QT
[KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW]
E501 -1,102 -0,334 -1,436 0,34 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,553
E502 -1,034 -0,334 -1,368 0,415 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,765
E503 -1,054 -0,334 -1,388 0,232 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,446
E504 -0,795 -0,334 -1,129 0,307 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,657
E505 -0,543 -0,275 -0,818 0,232 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,446
E506 -0,804 -0,302 -1,106 0,415 0,00 0,141 0,020 0,715 0,089 2,380
E507 -0,932 -0,264 -1,196 0,171 0,00 0,202 0,204 0,715 0,160 1,452
E508 -0,975 -0,264 -1,239 0,253 0,00 0,202 0,204 0,715 0,160 1,534
E509 -0,841 -0,302 -1,143 0,391 0,00 1,460 1,020 0,250 0,092 1,898
E512 -0,977 -0,334 -1,311 0,417 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,787
E513 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E514 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E515 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E516 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E517 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E518 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E519 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E520 -1,083 -0,323 -1,406 0,427 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,777
E521 -0,449 -0,169 -0,618 0,324 0,00 0,102 0,102 0,518 0,066 1,115
E522 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E523 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E524 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E525 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E526 -0,724 -0,334 -1,058 0.31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
Annexe A : les charges

Période estival
Période hivernale Apports externes Apports externes

Local Q tr QV QT Q opp Qvitr Qinf Q occ Qmach Qécl QT


[KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW]
E527 -0,724 -0,334 -1,058 1,738 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E528 -0,724 -0,334 -1,058 1,738 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E529 -0,724 -0,334 -1,058 1,738 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E530 -0,478 -0,286 -0,764 3,409 1,943 0,113 0,102 0,715 0,114 1,660
Annexe A : les charges

Période estival
Période hivernale Apports externes Apports externes

Local Q tr QV QT Q opp Qvitr Qinf Q occ Qmach Qécl QT


[KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW]
E601 -1,102 -0,334 -1,436 0,34 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,553
E602 -1,034 -0,334 -1,368 0,415 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,765
E603 -1,054 -0,334 -1,388 0,232 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,446
E604 -0,795 -0,334 -1,129 0,307 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,657
E605 -0,543 -0,275 -0,818 0,232 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,446
E606 -0,804 -0,302 -1,106 0,415 0,00 0,141 0,020 0,715 0,089 2,380
E607 -0,932 -0,264 -1,196 0,171 0,00 0,202 0,204 0,715 0,160 1,452
E608 -0,975 -0,264 -1,239 0,253 0,00 0,202 0,204 0,715 0,160 1,534
E609 -0,841 -0,302 -1,143 0,391 0,00 1,460 1,020 0,250 0,092 1,898
E612 -0,977 -0,334 -1,311 0,417 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,787
E613 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E614 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E615 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E616 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E617 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E618 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E619 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E620 -1,083 -0,323 -1,406 0,427 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,777
E621 -0,449 -0,169 -0,618 0,324 0,00 0,102 0,102 0,518 0,066 1,115
E622 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E623 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E624 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E625 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E626 -0,724 -0,334 -1,058 0.31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
Annexe A : les charges

Période estival
Période hivernale Apports externes Apports externes

Local Q tr QV QT Q opp Qvitr Qinf Q occ Qmach Qécl QT


[KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW]
E627 -0,724 -0,334 -1,058 1,738 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E628 -0,724 -0,334 -1,058 1,738 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E629 -0,724 -0,334 -1,058 1,738 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E630 -0,478 -0,286 -0,764 3,409 1,943 0,113 0,102 0,715 0,114 1,660
Annexe A : les charges

Période estival
Période hivernale Apports externes Apports externes

Local Q tr QV QT Q opp Qvitr Qinf Q occ Qmach Qécl QT


[KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW]
E701 -1,102 -0,334 -1,436 0,34 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,553
E702 -1,034 -0,334 -1,368 0,415 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,765
E703 -1,054 -0,334 -1,388 0,232 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,446
E704 -0,795 -0,334 -1,129 0,307 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,657
E705 -0,543 -0,275 -0,818 0,232 0,00 0,180 0,204 0,715 0,114 1,446
E706 -0,996 -0,302 -1,298 0,415 0,00 0,141 0,020 0,715 0,089 2,380
E707 -0,932 -0,264 -1,196 0,171 0,00 0,202 0,204 0,715 0,160 1,452
E708 -0,975 -0,264 -1,239 0,253 0,00 0,202 0,204 0,715 0,160 1,534
E709 -1,050 -0,302 -1,352 0,391 0,00 1,460 1,020 0,250 0,092 1,898
E712 -0,977 -0,334 -1,311 0,417 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,787
E713 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E714 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E715 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E716 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E717 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E718 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E719 -0,977 -0,334 -1,311 0,314 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,664
E720 -1,083 -0,323 -1,406 0,427 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,777
E721 -0,546 -0,169 -0,715 0,324 0,00 0,102 0,102 0,518 0,066 1,115
E722 -0,823 -0,334 -1,157 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E723 -0,823 -0,334 -1,157 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E724 -0,823 -0,334 -1,157 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E725 -0,823 -0,334 -1,157 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E726 -0,724 -0,334 -1,058 0.31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
Annexe A : les charges

Période estival
Période hivernale Apports externes Apports externes

Local Q tr QV QT Q opp Qvitr Qinf Q occ Qmach Qécl QT


[KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW]
E727 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E728 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E729 -0,724 -0,334 -1,058 0,31 0,136 0,180 0,204 0,715 0,114 1,660
E730 -0,478 -0,286 -0,764 0,403 1,943 0,113 0,102 0,715 0,114 3,390

Tableau (III-8) bilan thermique 7emeétage

Période estival
Période hivernale
Apports externes Apports externes
Local Q tr QV QT Q opp Qvitr Qinf Q occ Qmach Qécl QT
[KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW] [KW]
E801 -5,441 0,00 -5,441 1,276 0,00 0,675 6,480 0,905 0,600 9,935
E802 -0,942 -0,107 -1,049 0,135 0,771 0,165 0,220 0,518 0,078 1,887
E805 -23,957 -0,995 -24,952 0,771 1,943 1,012 40,48 2,185 2,877 49.267
E808 -0,646 0,00 -0,646 0,154 0,00 0,213 0,220 0,518 0,101 1,205
E809 -10,070 -1,389 -11,459 3,439 0,771 0,207 0,810 2,110 0,098 7,435

Tableau (III-9) bilan thermique 8emeétage


Annexe B : ventilo – convecteurs

Choix des ventilo – convecteurs (période hivernale) :

local Qt Qréel Taille Nombre qmas qman qmar rm hm rs hs G ∆p


[W] [w] /unité [m3/h] [m3/h] [m3/h] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [l/h] [mmCE]

E201 1436 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E202 1368 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E203 1058 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E204 1129 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E205 1058 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E206 1129 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E207 1058 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E208 1129 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E209 1058 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E210 1129 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E211 1058 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E212 1129 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E213 1058 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E214 1129 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E215 1388 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E216 1129 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E217 818 2100 2 1 290 18 272 7,02 36,74 7,27 45,81 180 350
E218 1106 2100 2 1 290 180 110 4,77 20,29 7,27 45,81 180 350
E219 1196 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E220 1239 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E221 1143 2100 2 1 290 180 110 4,77 20,29 7,27 45,81 180 350
E224 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E225 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E226 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E227 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E228 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E229 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E230 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
Annexe B : ventilo – convecteurs

Choix des ventilo – convecteurs (période hivernale) :

local Qt Qréel Taille Nombre qmas qman qmar rm hm rs hs G ∆p


[W] [w] /unité [m3/h] [m3/h] [m3/h] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [ge/Kgas] [KJ/Kg] (l/h) [mmCE]

E231 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E232 1406 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E233 618 1300 1 1 190 18 172 6,89 35,78 7,27 45,41 110 260
E234 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E235 1122 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E236 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E237 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E238 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E239 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E240 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E241 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E242 764 2700 3 1 380 18 362 7,08 37,18 7,27 45,68 235 290
E301 1436 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E302 1368 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E303 1058 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E304 1129 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E305 1058 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E306 1129 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E307 1058 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E308 1129 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E309 1058 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E310 1129 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E311 1058 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E312 1129 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E313 1058 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E314 1129 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E315 1388 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E316 1129 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
Annexe B : ventilo – convecteurs

Choix des ventilo – convecteurs (période hivernale) :

local Qt Qréel Taille Nombre qmas qman qmar rm hm rs hs G ∆p


[W] [w] /unité [m3/h] [m3/h] [m3/h] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [ge/Kgas] [KJ/Kg] (l/h) [mmCE]

E317 818 2100 2 1 290 18 272 7,02 36,74 7,27 45,81 180 350
E318 1106 2100 2 1 290 180 110 4,77 20,29 7,27 45,81 180 350
E319 1196 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E320 1239 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E321 1143 2100 2 1 290 180 110 4,77 20,29 7,27 45,81 180 350
E324 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E325 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E326 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E327 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E328 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E329 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E330 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E331 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E332 1406 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E333 618 1300 1 1 190 18 172 6,89 35,78 7,27 45,41 110 260
E334 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E335 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E336 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E337 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E338 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E339 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E340 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E341 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E342 764 2700 3 1 380 18 362 7,08 37,18 7,27 45,68 235 290
E401 2050 2400 2 1 360 36 324 6,87 35,63 7,27 45,24 210 440
E402 2012 2400 2 1 360 36 324 6,87 35,63 7,27 45,24 210 440
E403 1671 1800 1 1 300 36 264 6,79 35,04 7,27 44,57 155 200
E404 1802 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
Annexe B : ventilo – convecteurs

Choix des ventilo – convecteurs (période hivernale) :

local Qt Qréel Taille Nombre qmas qman qmar rm hm rs hs G ∆p


[W] [w] /unité [m3/h] [m3/h] [m3/h] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [ge/Kgas] [KJ/Kg] (l/h) [mmCE]

E405 1671 1800 1 1 300 36 264 6,79 35,04 7,27 44,57 155 200
E406 1802 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E407 1671 1800 1 1 300 36 264 6,79 35,04 7,27 44,57 155 200
E408 1802 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E409 1671 1800 1 1 300 36 264 6,79 35,04 7,27 44,57 155 200
E410 1802 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E411 1671 1800 1 1 300 36 264 6,79 35,04 7,27 44,57 155 200
E412 1802 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E413 1058 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E414 1129 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E415 1388 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E416 1129 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E417 818 2100 2 1 290 18 272 7,02 36,74 7,27 45,81 180 350
E418 1106 2100 2 1 290 180 110 4,77 20,29 7,27 45,81 180 350
E419 1196 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E420 1239 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E421 1143 2100 2 1 290 180 110 4,77 20,29 7,27 45,81 180 350
E424 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E425 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E426 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E427 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E428 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E429 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E430 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E431 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E432 1406 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E433 618 1300 1 1 190 18 172 6,89 35,78 7,27 45,41 110 260
E434 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
Annexe B : ventilo – convecteurs

Choix des ventilo – convecteurs (période hivernale) :

local Qt Qréel Taille Nombre qmas qman qmar rm hm rs hs G ∆p


[W] [w] /unité [m3/h] [m3/h] [m3/h] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [ge/Kgas] [KJ/Kg] (l/h) [mmCE]

E435 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E436 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E437 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E438 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E439 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E440 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E441 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E442 764 2700 3 1 380 18 362 7,08 37,18 7,27 45,68 235 290
E501 1436 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E502 1368 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E503 1388 1500 1 1 240 36 204 6,67 34,15 7,27 44,82 130 100
E504 1129 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E505 818 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E506 1106 2100 2 1 290 180 110 4,77 20,29 7,27 45,81 180 350
E507 1196 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E508 1239 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E509 1143 2100 2 1 290 180 110 4,77 20,29 7,27 45,81 180 350
E512 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E513 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E514 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E515 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E516 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E517 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E518 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E519 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E520 1406 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E521 618 1300 1 1 190 18 172 6,89 35,78 7,27 45,41 110 260
E522 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
Annexe B : ventilo – convecteurs

Choix des ventilo – convecteurs (période hivernale) :

local Qt Qréel Taille Nombre qmas qman qmar rm hm rs hs G ∆p


[W] [w] /unité [m3/h] [m3/h] [m3/h] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [ge/Kgas] [KJ/Kg] (l/h) [mmCE]

E523 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E524 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E525 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E526 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E527 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E528 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E529 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E530 764 2700 3 1 380 18 362 7,08 37,18 7,27 45,68 235 290
E601 1436 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E602 1368 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E603 1388 1500 1 1 240 36 204 6,67 34,15 7,27 44,82 130 100
E604 1129 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E605 818 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E606 1106 2100 2 1 290 180 110 4,77 20,29 7,27 45,81 180 350
E607 1196 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E608 1239 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E609 1143 2100 2 1 290 180 110 4,77 20,29 7,27 45,81 180 350
E612 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E613 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E614 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E615 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E616 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E617 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E618 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E619 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E620 1406 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E621 618 1300 1 1 190 18 172 6,89 35,78 7,27 45,41 110 260
E622 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
Annexe B : ventilo – convecteurs

Choix des ventilo – convecteurs (période hivernale) :

local Qt Qréel Taille Nombre qmas qman qmar rm hm rs hs G ∆p


[W] [w] /unité [m3/h] [m3/h] [m3/h] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [ge/Kgas] [KJ/Kg] (l/h) [mmCE]

E623 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E624 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E625 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E626 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E627 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E628 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E629 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E630 764 2700 3 1 380 18 362 7,08 37,18 7,27 45,68 235 290
E701 1436 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E702 1368 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E703 1388 1500 1 1 240 36 204 6,67 34,15 7,27 44,82 130 100
E704 1129 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E705 818 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E706 1298 2100 2 1 290 180 110 4,77 20,29 7,27 45,81 180 350
E707 1196 1300 1 1 190 36 154 6,51 32,99 7,27 45,41 110 260
E708 1239 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E709 1352 2100 2 1 290 180 110 4,77 20,29 7,27 45,81 180 350
E712 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E713 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E714 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E715 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E716 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E717 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E718 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E719 1311 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E720 1406 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E721 715 1300 1 1 190 18 172 6,89 35,78 7,27 45,41 110 260
E722 1157 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
Annexe B : ventilo – convecteurs

Choix des ventilo – convecteurs (période hivernale) :

local Qt Qréel Taille Nombre qmas qman qmar rm hm rs hs G ∆p


[W] [w] /unité [m3/h] [m3/h] [m3/h] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [ge/Kgas] [KJ/Kg] (l/h) [mmCE]

E723 1157 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E724 1157 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E725 1157 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E726 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E727 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E728 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E729 1058 2100 2 1 290 36 254 6,77 34,91 7,27 45,81 180 350
E730 764 2700 3 1 380 18 362 7,08 37,18 7,27 45,68 235 290
Annexe B : ventilo – convecteurs

Choix des ventilo – convecteurs (période estivale) :

local Qt Qréel Qs Taille Nombre qmas qman qmar rm hm rs hs G ∆p


[W] [w]/unité [w]/unité [m3/h] [m3/h] [m3/h] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [l/h] [mmce]

E201 1553 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E202 1765 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E203 1446 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E204 1657 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E205 1446 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E206 1657 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E207 1446 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E208 1657 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E209 1446 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E210 1657 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E211 1446 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E212 1657 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E213 1446 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E214 1657 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E215 1570 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E216 1657 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E217 2055 2150 1680 2 1 360 18 342 11,14 56,09 11,15 49,63 370 1050
E218 2412 2500 2100 2 1 450 180 270 11,08 59,52 11,15 50,04 430 1300
E219 1452 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E220 1363 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E221 1898 2150 1680 2 1 360 180 180 11,07 60,51 11,15 49,63 370 1050
E224 1787 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E225 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E226 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E227 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E228 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E229 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E230 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
Annexe B : ventilo – convecteurs

Choix des ventilo – convecteurs (période estivale) :

local Qt Qréel Qs Taille Nombre qmas qman qmar rm hm rs hs G ∆p


[W] [w]/unité [w]/unité [m3/h] [m3/h] [m3/h] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [l/h] [mmce]

E231 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E232 1777 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E233 1115 1300 1000 1 1 240 18 222 11,14 56,34 11,15 50,18 225 410
E234 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E235 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E236 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E237 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E238 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E239 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E240 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E241 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E242 3193 3500 2950 3 1 600 18 582 11,14 55,89 11,15 49,77 605 1250
E301 1553 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E302 1765 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E303 1446 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E304 1657 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E305 1446 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E306 1657 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E307 1446 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E308 1657 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E309 1446 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E310 1657 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E311 1446 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E312 1657 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E313 1446 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E314 1657 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E315 1570 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E316 1657 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
Annexe B : ventilo – convecteurs

Choix des ventilo – convecteurs (période estivale) :

local Qt Qréel Qs Taille Nombre qmas qman qmar rm hm rs hs G ∆p


[W] [w]/unité [w]/unité [m3/h] [m3/h] [m3/h] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [l/h] [mmce]

E317 2055 2150 1680 2 1 360 18 342 11,14 56,09 11,15 49,63 370 1050
E318 2412 2500 2100 2 1 450 180 270 11,08 59,52 11,15 50,04 430 1300
E319 1452 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E320 1363 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E321 1898 2150 1680 2 1 360 180 180 11,07 60,51 11,15 49,63 370 1050
E324 1787 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E325 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E326 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E327 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E328 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E329 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E330 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E331 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E332 1777 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E333 1115 1300 1000 1 1 240 18 222 11,14 56,34 11,15 50,18 225 410
E334 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E335 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E336 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E337 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E338 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E339 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E340 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E341 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E342 3193 3500 2950 3 1 600 18 582 11,14 55,89 11,15 49,77 605 1250
E401 1698 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E402 1909 2150 1680 2 1 360 36 324 11,13 56,58 11,15 49,63 370 1050
E403 1590 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E404 1802 2150 1680 2 1 360 36 324 11,13 56,58 11,15 49,63 370 1050
Annexe B : ventilo – convecteurs

Choix des ventilo – convecteurs (période estivale) :

local Qt Qréel Qs Taille Nombre qmas qman qmar rm hm rs hs G ∆p


[W] [w]/unité [w]/unité [m3/h] [m3/h] [m3/h] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [l/h] [mmce]

E405 1590 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E406 1802 2150 1680 2 1 360 36 324 11,13 56,58 11,15 49,63 370 1050
E407 1590 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E408 1802 2150 1680 2 1 360 36 324 11,13 56,58 11,15 49,63 370 1050
E409 1590 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E410 1802 2150 1680 2 1 360 36 324 11,13 56,58 11,15 49,63 370 1050
E411 1590 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E412 1802 2150 1680 2 1 360 36 324 11,13 56,58 11,15 49,63 370 1050
E413 1446 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E414 1657 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E415 1570 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E416 1657 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E417 2055 2150 1680 2 1 360 18 342 11,14 56,09 11,15 49,63 370 1050
E418 2412 2500 2100 2 1 450 180 270 11,08 59,52 11,15 50,04 430 1300
E419 1452 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E420 1363 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E421 1898 2150 1680 2 1 360 180 180 11,07 60,51 11,15 49,63 370 1050
E424 1787 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E425 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E426 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E427 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E428 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E429 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E430 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E431 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E432 1777 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E433 1115 1300 1000 1 1 240 18 222 11,14 56,34 11,15 50,18 225 410
E434 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
Annexe B : ventilo – convecteurs

Choix des ventilo – convecteurs (période estivale) :

local Qt Qréel Qs Taille Nombre qmas qman qmar rm hm rs hs G ∆p


[W] [w]/unité [w]/unité [m3/h] [m3/h] [m3/h] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [l/h] [mmce]

E435 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E436 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E437 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E438 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E439 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E440 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E441 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E442 3193 3500 2950 3 1 600 18 582 11,14 55,89 11,15 49,77 605 1250
E501 1553 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E502 1765 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E503 1446 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E504 1657 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E505 1446 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E506 2380 2500 2100 2 1 450 180 270 11,08 59,52 11,15 50,04 430 1300
E507 1452 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E508 1534 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E509 1898 2150 1680 2 1 360 180 180 11,07 60,51 11,15 49,63 370 1100
E512 1787 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E513 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E514 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E515 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E516 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E517 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E518 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E519 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E520 1777 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E521 1115 1300 1000 1 1 240 18 222 11,14 56,34 11,15 50,18 225 410
E522 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
Annexe B : ventilo – convecteurs

Choix des ventilo – convecteurs (période estivale) :

local Qt Qréel Qs Taille Nombre qmas qman qmar rm hm rs hs G ∆p


[W] [w]/unité [w]/unité [m3/h] [m3/h] [m3/h] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [l/h] [mmce]

E523 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E524 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E525 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E526 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E527 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E528 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E529 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E530 3193 3500 2950 3 1 600 18 582 11,14 55,89 11,15 49,77 605 1250
E601 1553 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E602 1765 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E603 1446 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E604 1657 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E605 1446 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E606 2380 2500 2100 2 1 450 180 270 11,08 59,52 11,15 50,04 430 1300
E607 1452 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E608 1534 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E609 1898 2150 1680 2 1 360 180 180 11,07 60,51 11,15 49,63 370 1100
E612 1787 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E613 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E614 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E615 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E616 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E617 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E618 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E619 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E620 1777 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E621 1115 1300 1000 1 1 240 18 222 11,14 56,34 11,15 50,18 225 410
E622 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
Annexe B : ventilo – convecteurs

Choix des ventilo – convecteurs (période estivale) :

local Qt Qréel Qs Taille Nombre qmas qman qmar rm hm rs hs G ∆p


[W] [w]/unité [w]/unité [m3/h] [m3/h] [m3/h] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [l/h] [mmce]

E623 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E624 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E625 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E626 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E627 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E628 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E629 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E630 3193 3500 2950 3 1 600 18 582 11,14 55,89 11,15 49,77 605 1250
E701 1553 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E702 1765 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E703 1446 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E704 1657 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E705 1446 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E706 2380 2500 2100 2 1 450 180 270 11,08 59,52 11,15 50,04 430 1300
E707 1452 1500 1250 1 1 300 36 264 11,13 56,78 11,15 50,60 260 440
E708 1534 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E709 1898 2150 1680 2 1 360 180 180 11,07 60,51 11,15 49,63 370 1100
E712 1787 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E713 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E714 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E715 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E716 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E717 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E718 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E719 1664 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E720 1777 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E721 1115 1300 1000 1 1 240 18 222 11,14 56,34 11,15 50,18 225 410
E722 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
Annexe B : ventilo – convecteurs

Choix des ventilo – convecteurs (période estivale) :

local Qt Qréel Qs Taille Nombre qmas qman qmar rm hm rs hs G ∆p


[W] [w]/unité [w]/unité [m3/h] [m3/h] [m3/h] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [ge/Kgas] [KJ/Kg] [l/h] [mmce]

E723 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E724 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E725 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E726 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E727 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E728 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E729 1660 1800 1390 2 1 290 36 254 11,13 56,82 11,15 49,39 310 800
E730 3193 3500 2950 3 1 600 18 582 11,14 55,89 11,15 49,77 605 1250
Annexe B : bouche de soufflage et grille de reprise

désignation qvs (m3/h) L (m) B (m) Xc (m) V0 (m3/h) N°= NR ∆Pt (pa) Vk (m/s) Ak (m2) Φ (mm)
R01 1910,14 14,8 7,6 3,06 475 4 DAU03-45 42 40 8 0,018 200
R03 329,06 2,75 2,64 1,37 330 1 DAU03-45 <20 8 3,7 0,025 250
R08 367,06 6,54 4,85 2,42 370 1 DAU43 25 11 5,5 0,019 250
R09 275,20 6,54 5,3 2,65 275 1 DAU43 34 29 8,6 0,009 160
R10 1795,23 14,8 9,85 2,46 450 4 DAU03-45 23 7 4,5 0,03 315
R11 2044.22 6,54 4,5 2,25 680 3 DAU03-45 33 16 5,2 0,036 315
5,7 4,75 2,37 680 1 DAU03-45 35 23 6,4 0,05 250
5 3,8 1,9 680 1 DAU03-45 22 9,5 4 0,045 315
R12 1299,36 9,15 4,5 2,25 650 2 DAU43 27 15 5 0,04 315
R13 313,07 6,54 4,9 2,45 310 1 DAU43 30 18 6,8 0,011 200
R14 322,72 5,34 4,9 2,45 320 1 DAU43 27 14 3,9 0,012 200
R15 1288,34 6,94 5,3 2,65 1300 1 DAU03-45 25 10 4,2 0,09 400
R16 321,99 6,54 5,5 2,75 320 1 DAU43 34 28 8,5 0,01 160
R17 299,80 5,34 5,2 2,6 300 1 DAU43 33 22 7,5 0,011 200
R18 3998.43 14,68 9,48 2,37 445 4 DAU03-45 39 38 7,8 0,017 200
10,6 8,9 2,22 445 4 DAU03-45 37 33 7,3 0,018 200
7,39 47,5 2,25 445 1 DAU03-45 37 33 7,3 0,018 200
R19 310,17 6,54 4,9 2,45 310 1 DAU43 30 18 6,8 0,011 200
R20 230,94 5,34 4,75 2,37 230 1 DAU43 20 12 5,4 0,012 200
R23 203,80 5,35 3,85 1,92 200 1 DAU43 37 40 8 0,008 160
R24 2802.71 4,4 4,36 2,18 460 2 DAU03-45 36 30 8 0,016 200
8 4,4 2 460 2 DAU03-45 33 23 6,3 0,018 200
8 3 1,5 460 2 DAU03-45 <20 8 3,7 0,037 315
R25 416,75 4,5 2 1 420 1 DAU03-45 <20 2 1,8 0,065 355
R26 416,75 4,5 2 1 420 1 DAU03-45 <20 2 1,8 0,065 355
R27 189,99 5,3 4,8 2,4 190 1 DAU43 <20 7 4,4 0,012 200
Annexe B : bouche de soufflage et grille de reprise

R28 272,55 5,3 5,25 2,62 270 1 DAU43 33 25 8 0,009 160


R29 3607.059 15 4 2 720 3 DAU03-45 22 10 4 0,065 355
5 5 2,5 720 2 DAU03-45 32 18 5,8 0,038 315
R30 830.64 5 5 2,5 270 2 DAU03-45 39 19 5,9 0,014 160
5 5 2,5 270 1 DAU03-45 39 19 5,9 0,014 160
R31 416,53 10,5 5 2,5 420 1 DAU43 25 10 5 0,023 315
R32 3440.25 11,65 5 2,5 1130 2 DAU03-45 22 7 3,5 0,11 450
7,47 4,55 2,27 1130 1 DAU03-45 22 7 3,5 0,11 450
R33 2749,40 22 9,15 2,28 350 8 DAU43 40 40 8,2 0,012 160
R37 1424.71 9,95 4,2 2,48 350 2 DAU03-45 40 40 8,1 0,012 160
7.5 4.4 2.2 475 1 DAU03-45 37 30 7 0.02 200

Tableau(B.1) : bouches de soufflage RDC


Annexe B : bouche de soufflage et grille de reprise

désignation qvs (m3/h) L (m) B (m) Xc (m) V0 (m3/h) N°= NR ∆Pt (pa) Vk (m/s) Ak (m2) Φ (mm)
E101 2333.79 12,6 9,7 2,42 460 4 DAU03-45 43 50 10 0,016 200
8 5,1 2,55 460 1 DAU03-45 45 55 9,4 0,014 160
E102 2677,60 14,5 12,8 3,2 675 4 DAU03-45 36 28 6,8 0,03 250
E103 232,34 10,3 6,54 2,62 115 2 DAU43 23 25 8 0,005 160
E104 1485,46 19,7 9,15 2,28 250 6 DAU03-45 42 50 9 0,009 160
E105 320,30 9,5 6,54 3,27 320 1 DAU43 33 25 8 0,011 200
E108 367,29 10,5 6,54 2,62 180 2 DAU43 <20 10 5 0,011 200
E112 249,639 5,35 3,85 1,92 250 1 DAU43 <20 10 5 0,014 200
1674.87 4,4 4,36 2,18 280 2 DAU03-45 36 35 6,8 0,01 160
E113
8 4,4 2 280 2 DAU03-45 32,5 25 7 0,012 160
8 3 1,5 280 2 DAU03-45 29 20 5,8 0,014 160
E118 724,73 3,6 3,25 1,8 725 1 DAU03-45 <20 5 2,9 0,07 400
E119 350,10 1,7 1,55 0,77 350 1 DAU43 <20 1,5 1,7 0,065 355
E120 514,71 4,7 2,45 1,22 520 1 DAU03-45 <20 2,2 1,8 0,09 400
E121 597,076 4,7 2,6 1,3 560 1 DAU43 <20 2 1,8 0,08 400
E122 747,37 5,3 4,85 2,35 750 1 DAU43 33 20 5,8 0,037 315
E123 7346,35 22 9,15 2,28 900 8 DAU03-45 38 8 3,6 0,07 355
E124 1001,16 9,8 5,43 2,45 500 2 DAU43 40 40 9 0,02 200
E126 1504,77 15,05 14,7 3,67 400 4 DAU03-45 42 38 10 0,011 200
E127 1480,00 9,85 5,41 2,71 700 2 DAU03-45 40 35 7,5 0,027 250
E128 2362,56 14,85 5,75 2,47 790 3 DAU03-45 30 18 5,5 0,042 315
E129 417,01 5 4,5 2,25 420 1 DAU43 40 40 8 0,012 160

Tableau(B.2) : bouches de soufflage 1erétage


Annexe B : bouche de soufflage et grille de reprise

désignation qvs (m3/h) L (m) B (m) Xc (m) V0 (m3/h) N°= NR ∆Pt (pa) Vk (m/s) Ak (m2) Φ (mm)
E801 1922,08 15 10 2,5 480 4 DAU43 25 8 4,8 0,029 315

E802 459,94 5 3,9 1,95 400 1 DAU43 <20 4 3,5 0,035 355

E805 11450, 20,05 5,5 2,5 820 8 DAU03-45 29 15 5 0,045 315


11 3,75 1,72 820 2 DAU03-45 <20 5,5 3 0,08 400
11,7 4,4 2,2 820 2 DAU03-45 26 13 4,6 0,05 315
4,4 4,3 2,15 820 1 DAU03-45 22 9 3,9 0,065 355
4,75 3,75 1,87 820 1 DAU03-45 <20 5,5 3 0,08 400
E809 3164,10 24,4 8,6 2,15 396 8 DAU03-45 42 40 8,6 0,013 160

Tableau(B.3) : bouches de soufflage 8emeétage


Annexe B : bouche de soufflage et grille de reprise

V0
désignation H×L(grille) (m3/h) N°= NR ∆Pt (pa) Vn (m/s) An (m²)
R01 600x500 1910,14 1 37 5,5 3,5 0,16
R03 300x300 329,06 1 37 9 8 0,021
R08 300x300 367,06 1 40 13 5 0,021
R09 300x300 275,20 1 32 7 3,8 0,021
R10 600x500 1795,23 1 37 5 3,3 0,16
R11 600x500 2044,22 1 41 7 3,8 0,072
R12 600x500 1299,36 1 27,5 3 2,8 0,16
R13 500x400 313,073 1 23,5 3 2,7 0,021
R14 300x300 322,72 1 25 3,5 2,8 0,021
R15 600x500 1288,34 1 27,5 3 2,8 0,16
R16 300x300 321,99 1 25 3,5 2,8 0,021
R17 300x300 299,80 1 23,5 3 2,7 0,021
R18 1000x600 3998,43 1 45 8 4,3 0,27
R19 300x300 310,17 1 23,5 3 2,7 0,021
R20 300x300 230,94 1 <20 2 2 0,021
R23 300x300 203,80 1 <20 1,4 1,65 0,021
R24 300x300 2802,71 1 27 4 2,9 0,021
R25 300x300 416,75 1 32,5 6 3,7 0,021
R26 300x300 416,75 1 32,5 6 3,7 0,021
R27 300x300 189,99 1 <20 1,4 1,7 0,021
R28 300x300 272,55 1 32 7 3,8 0,021
R29 1000x600 3607,05 1 43,5 7,5 4 0,27
R30 500x400 830,64 1 34 5 3,45 0,72
R31 300x300 416,53 1 32,5 6 3,7 0,26
R32 1000x600 3440,25 1 42 6 3,2 0,16
R33 1000x600 2749,40 1 37 4,3 3 0,27
R37 600x500 1424,71 1 30 3 2,8 0,16

Tableau(B.4) : grilles de reprise RDC


Annexe B : bouche de soufflage et grille de reprise

V0
désignation H×L(grille) (m3/h) N°= NR ∆Pt (pa) Vn (m/s) An (m²)
E101 600x500 2333,79 1 41 7,5 3,9 0,16
E102 1000x600 2677,60 1 37 4,3 3 0,27
E103 300x300 232,348 1 <20 2 2 0,021
E104 600x500 1485,46 1 22,5 4 2,8 0,16
E105 300x300 320,309 1 25,5 3,5 2,8 0,021
E108 300x300 367,296 1 27,5 4,5 3,2 0,021
E112 300x300 249,639 1 <20 2,5 2,2 0,021
E113 600x500 1674,87 1 35 4,5 3,2 0,16
E118 500x500 724,73 1 29 4 3,8 0,072
E119 300x300 350,10 1 27 3,9 2,9 0,021
E120 300x300 514,71 1 38 8 4,5 0,021
E121 300x300 597,07 1 40 10 4,8 0,021
E122 500x500 747,37 1 31 4,4 3 0,072
E123 1000x600 3673,17 2 <45 19 6,8 0,16
E124 600x500 1001,16 1 22 1,8 2,9 0,16
E126 600x500 1504,77 1 22,5 4 2,8 0,16
E127 600x500 1480 1 22,5 4 2,8 0,16
E128 600x500 2362,56 1 41 7,5 3,9 0,16
E129 300x300 417,01 1 32,5 6 3,7 0,021

Tableau(B.5) : grilles de reprise 1erétage

V0
désignation H×L(grille) (m3/h) N°= NR ∆Pt (pa) Vn (m/s) An (m²)
E801 600x500 1922,08 1 37 5,5 3,5 0,16
E802 300x300 459,94 1 37,5 9 4,5 0,021
E805 600x500 11450 3 37 5,5 3,5 0,16
E808 300x300 290,64 1 23 3 2,7 0,021
E809 500x500 3164,10 1 23 2,3 2,1 0,072

Tableau(B.6) : grilles de reprise 8emeétage


Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

tronçon débit Diamètre dimensionnement V réelle J L jL ξ ρξv2/2 P tot


m3/h mm a (mm) b (mm) m/s pa/m m pa pa pa
CTA-A 57707 1100 1200 9200 1.45 1.5 5.35 8.02 1.4 1.77 9.79
A-B 31155 900 1000 800 10.81 1.5 5.7 8.55 0.25 17.55 26.10
B-B1 950 250 250 250 4.22 1.5 1.68 2.52 1.4 14.97 17.49
B1-1 475 192 180 200 3.66 1.5 3.36 5.04 0 5.04
B1-2 475 192 180 200 3.66 1.5 3.36 5.04 0 5.04
B1-5 300 160 200 130 3.20 1.5 21.47 32.20 0 32.20
B-B2 950 250 250 250 4.22 1.5 5.66 8.49 1.4 14.97 23.46
B2-3 475 192 180 200 3.66 1.5 3.36 5.04 0 5.04
B2-4 475 192 180 200 3.66 1.5 3.36 5.04 0 5.04
B-C 29255 900 1000 800 10.15 1.5 9 13.5 0.2 12.38 25.88
C-C1 370 176 175 175 3.356 1.5 4.8 7.2 0 7.2
C-D 28880 900 1000 800 10.02 1.5 2.46 3.69 0.4 24.13 27.82
D-d1 680 220 250 200 3.77 1.5 11 16.5 0 16.5
D-d2 1800 740 900 600 0.92 1.5 3 4.5 1.4 0.72 5.22
d2-1 450 190 180 200 3.47 1.5 2.76 4.14 0 4.14
d2-2 450 190 180 200 3.472 1.5 2.76 4.14 0 4.14
d2-d3 900 240 250 250 4 1.5 7.4 11.1 1.4 13.44 24.54
d3-3 450 190 180 200 3.47 1.5 2.76 4.14 0 4.14
d3-4 450 190 180 200 3.42 1.5 2.76 4.14 0 4.14
D-E 26405 850 900 800 10.18 1.5 1.75 2.62 0.2 12.45 15.07
E-e1 275 156 150 150 3.39 1.5 4.8 7.2 0 7.2
E-F 26130 850 900 800 10.08 1.5 4.84 7.26 0.2 12.19 19.45
F-f1 680 220 250 200 3.77 1.5 4.8 7.2 0 7.2
F-G 25450 850 900 800 9.81 1.5 2.42 3.63 0.4 23.13 26.76
G-g1 2600 850 900 800 1.00 1.5 10.3 15.45 1.4 0.84 16.29
g1-g2 1300 275 300 210 5.73 1.5 2.95 4.425 0 4.425
g1-g3 1300 275 300 210 5.73 1.5 2.25 3.37 1.4 27.59 30.97
g3-1 650 220 250 200 3.61 1.5 2.58 3.87 0 3.87
g3-2 650 220 250 200 3.61 1.5 2.58 3.87 0 3.87
G-H 22850 780 800 750 10.57 1.5 3 4.5 0.2 13.42 17.92
H-H1 310 168 200 150 2.87 1.5 3.37 5.05 0 5.055
Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

H-H2 320 168 200 150 2.96 1.5 4.8 7.2 0 7.2
H-I 22220 780 800 750 10.28 1.5 4.85 7.275 0.2 12.69 19.97
I-I1 300 160 200 130 3.20 1.5 3.37 5.055 0 5.05
I-I2 320 168 200 150 2.96 1.5 4.8 7.2 0 7.2
I-J 21600 780 800 750 10 1.5 3.72 5.58 0.26 15.6 21.18
J-j1 2250 340 400 300 5.208 1.5 11 16.5 1 16.27 32.77
J1-j2 900 240 250 250 4 1.5 2.65 3.975 1.4 13.44 17.41
J2-1 450 190 180 200 3.472 1.5 2.52 3.78 0 3.78
J2-2 450 190 180 200 3.472 1.5 2.52 3.78 0 3.78
J1-j3 900 240 250 250 4 1.5 2.65 3.975 1.4 13.44 17.41
J3-3 450 190 180 200 3.472 1.5 2.52 3.78 0 3.78
J3-4 450 190 180 200 3.472 1.5 2.52 3.78 0 3.78
J1-j4 450 190 180 200 3.47 1.5 8.74 13.11 0 13.11
J-K 19350 770 800 750 8.95 1.5 2.74 4.11 0.4 19.26 23.37
K-K1 680 220 250 200 3.77 1.5 3.37 5.055 0 5.055
K-K2 310 168 200 150 2.87 1.5 4.8 7.2 0 7.2
K-L 18360 750 800 700 9.10 1.5 4.62 6.93 0.2 9.95 16.88
L-l1 230 148 150 150 2.83 1.5 3.37 5.055 0 5.055
L-M 18130 750 800 700 8.993 1.5 4.15 6.225 0.4 19.41 25.63
M-m1 200 140 150 130 2.84 1.5 3.37 5.055 0 5.055
M-N 17930 725 800 650 9.57 1.5 4.2 6.3 0.2 11.00 17.30
N-n1 460 192 180 200 3.54 1.5 1.31 1.965 0 1.96
N-n2 17470 725 800 650 9.33 1.5 3 4.5 1.4 73.15 77.65
n2-1 460 192 180 200 3.54 1.5 2.2 3.3 0 3.3
n2-2 460 192 180 200 3.54 1.5 2.1 3.15 0 3.15
n2-n3 16550 700 700 700 9.38 1.5 4 6 0.25 13.20 19.20
n3-3 460 192 180 200 3.54 1.5 2.1 3.15 0 3.15
n3-4 460 192 180 200 3.54 1.5 2.2 3.3 0 3.3
n3-n4 15630 700 700 700 8.86 1.5 3 4.5 0.75 35.32 39.82
n4-5 460 192 180 200 3.54 1.5 1.31 1.965 0 1.965
n4-O 15170 680 700 650 9.26 1.5 8 12 0.2 10.29 22.29
O-O1 190 138 150 130 2.70 1.5 3.05 4.575 0 4.575
O-P 14980 680 700 650 9.14 1.5 5 7.5 0.2 10.03 17.53
Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

P-p1 270 155 160 150 3.15 1.5 3.05 4.57 0 4.57
P-p2 270 155 160 150 3.12 1.5 7.5 11.25 0 11.25
P-Q 14440 675 700 650 8.81 1.5 5 7.5 0.2 9.32 16.82
Q-q1 720 155 160 150 8.33 1.5 3.05 4.57 0 4.57
Q-q2 720 155 160 150 8.33 1.5 2.55 3.8 0 3.82
Q-R 13000 650 700 600 8.59 1.5 2.75 4.12 0.19 8.42 12.55
R-r1 540 200 200 200 3.75 1.5 7.25 10.87 1.4 11.81 22.68
r1-1 270 155 160 150 3.125 1.5 2.55 3.82 0 3.82
r1-2 270 155 160 150 3.125 1.5 3.05 4.57 0 4.57
R-S 12460 650 700 600 8.24 1.5 2.25 3.37 0.4 16.29 19.67
S-s1 720 155 160 150 8.33 1.5 3.05 4.57 0 4.57
S-T 11740 630 650 600 8.36 1.5 5.25 7.87 0.19 7.97 15.84
T-t1 720 155 160 150 8.33 1.5 3.05 4.57 0 4.57
T-t2 720 155 160 150 8.33 1.5 7.55 11.32 0 11.32
T-U 10300 600 600 600 7.94 1.5 0 1.4 53.05 53.05
U-u1 4860 450 500 400 6.75 1.5 9.16 13.74 0.5 13.66 27.40
u1-u2 1550 290 300 270 5.31 1.5 2.5 3.75 0.3 5.08 8.83
u2-1 1130 260 260 260 4.64 1.5 3.52 5.28 0 5.28
u2-2 420 185 200 180 3.24 1.5 5.3 7.95 0 7.95
u1-u3 2260 330 380 300 5.50 1.5 2.5 3.75 1.4 25.47 29.22
u3-3 1130 260 260 260 4.64 1.5 3.21 4.815 0 4.81
u3-4 1130 260 260 260 4.64 1.5 3.21 4.815 0 4.81
u1-V 1050 250 250 250 4.66 1.5 12.2 18.3 1.4 18.29 36.59
V-v1 350 175 200 160 3.03 1.5 2.5 3.75 0 3.75
V-v2 700 225 250 200 3.88 1.5 2.1 3.15 1.4 12.70 15.85
v2-1 350 175 200 160 3.03 1.5 2.78 4.17 0 4.17
v2-2 350 175 200 160 3.03 1.5 2.78 4.17 0 4.17
U-u4 5440 475 500 475 6.36 1.5 9.74 14.61 1.4 34.00 48.61
u4-u5 2100 775 800 725 1.00 1.5 2.25 3.375 0.3 0.18 3.55
u5-1 350 175 200 160 3.03 1.5 2.67 4.00 0 4.00
u5-2 350 175 200 160 3.03 1.5 2.67 4.00 0 4.00
u5-u6 1400 675 700 625 0.88 1.5 5.5 8.25 1.4 0.66 8.91
u6-3 350 175 200 160 3.03 1.5 2.67 4.00 0 4.00
Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

u6-4 350 175 200 160 3.03 1.5 2.67 4.00 0 4.00
u6-u7 700 225 250 200 3.88 1.5 5.5 8.25 1.4 12.70 20.95
u7-5 350 175 200 160 3.03 1.5 2.67 4.005 0 4.00
u7-6 350 175 200 160 3.038 1.5 2.67 4.005 0 4.00
u4-u8 3340 390 400 390 5.94 1.5 3.25 4.875 0.25 5.30 10.18
u8-7 350 175 200 160 3.03 1.5 2.67 4.005 0 4.00
u8-8 350 175 200 160 3.03 1.5 2.67 4.005 0 4.00
u8-u9 2640 360 400 330 5.55 1.5 6.42 9.63 0.25 4.62 14.25
u9-9 450 190 180 200 3.47 1.5 2.67 4.005 0 4.00
u9-10 450 190 180 200 3.47 1.5 2.67 4.005 0 4.00
u9-u10 1740 310 310 300 5.19 1.5 7.34 11.01 0.5 8.10 19.11
u10-11 450 190 180 200 3.472 1.5 2.67 4.005 0 4.00
u10-12 450 190 180 200 3.47 1.5 2.67 4.005 0 4.00
u10-u11 840 240 250 250 3.73 1.5 5.7 8.55 1.4 11.70 20.25
u11-13 420 185 200 180 3.24 1.5 2.55 3.825 0 3.82
u11-14 420 185 200 180 3.24 1.5 2.55 3.825 0 3.82

Calcul aéraulique RDC soufflage


Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

tronçon débit Diamètre dimensionnement V réelle J L jL ρξv2/2 P tot


ξ
m3/h mm a (mm) b (mm) m/s pa/m m pa pa pa
CTA-A 57707 1100 1200 9200 1.45 1.5 5.35 8.025 1.4 1.77 9.79
A-B 26552 850 900 800 10.24 1.5 5.7 8.55 0.25 15.74 24.29
B-b1 3160 380 400 360 6.09 1.5 2.85 4.275 0.25 5.57 9.84
b1-1 460 192 180 200 3.54 1.5 3.81 5.715 0 5.715
b1-b2 2700 360 400 330 5.68 1.5 6.17 9.255 0.5 9.68 18.93
b2-2 675 220 250 200 3.75 1.5 3.5 5.25 0 5.25
b2-3 675 220 250 200 3.75 1.5 3.5 5.25 0 5.25
b2-b3 1350 275 300 210 5.95 1.5 7.24 10.86 1.4 29.76 40.62
b3-4 675 220 250 200 3.75 1.5 3.5 5.25 0 5.25
b3-5 675 220 250 200 3.75 1.5 3.5 5.25 0 5.25
B-b4 1840 320 350 300 4.86 1.5 2.12 3.18 0.3 4.26 7.44
b4-6 460 192 180 200 3.54 1.5 3.81 5.715 0 5.71
b4-7 460 192 180 200 3.54 1.5 3.81 5.715 0 5.71
b4-b5 920 240 250 250 4.08 1.5 4.84 7.26 1.4 14.04 21.30
b5-8 460 192 180 200 3.54 1.5 3.81 5.715 0 5.715
b5-9 460 192 180 200 3.54 1.5 3.81 5.715 0 5.715
B-M 21552 790 800 790 9.47 1.5 7 10.5 0.4 21.53 32.035
M-m1 417 185 200 180 3.21 1.5 3.2 4.8 0 4.8
M-C 21135 775 800 725 10.12 1.5 2.75 4.125 0.3 18.44 22.56
C-c1 1500 290 300 250 5.55 1.5 10.3 15.45 1.4 25.92 41.37
c1-c2 1000 250 250 250 4.44 1.5 3.28 4.92 0.3 3.55 8.475
c2-3 250 150 150 150 3.08 1.5 2.58 3.87 0 3.87
c2-4 250 150 150 150 3.08 1.5 2.58 3.87 0 3.87
c2-c3 500 195 200 190 3.65 1.5 6.56 9.84 1.4 11.22 21.06
c3-5 250 150 150 150 3.08 1.5 2.58 3.87 0 3.87
c3-6 250 150 150 150 3.08 1.5 2.56 3.84 0 3.84
c1-c4 500 195 200 190 3.65 1.5 3.28 4.92 1.4 11.22 16.14
c4-1 250 150 150 150 3.08 1.5 2.58 3.87 0 3.87
c4-2 250 150 150 150 3.08 1.5 2.58 3.87 0 3.87
Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

C-c5 230 148 150 150 2.83 1.5 4.5 6.75 1.4 6.77 13.5
c5-7 115 115 125 100 2.55 1.5 2.92 4.38 0 4.38
c5-8 115 115 125 100 2.55 1.5 2.92 4.38 0 4.38
C-D 19405 770 800 750 8.98 1.5 10.25 15.375 0.4 19.37 34.74
D-d1 640 215 215 200 4.13 1.5 4.5 6.75 1.4 14.35 21.10
d1-1 320 165 175 150 3.38 1.5 2.67 4.005 0 4.005
d1-2 320 165 175 150 3.38 1.5 2.67 4.005 0 4.005
D-E 18765 750 800 700 9.30 1.5 10.25 15.375 0.2 10.39 25.77
E- e1 360 175 200 160 3.12 1.5 4.5 6.75 1.4 8.20 14.95
e1-1 180 135 150 135 2.46 1.5 2.92 4.38 0 4.38
e1-2 180 135 150 135 2.46 1.5 2.92 4.38 0 4.38
E-F 18405 750 800 700 9.12 1.5 12.6 18.9 0.2 10.00 28.90
F-f1 250 150 150 150 3.08 1.5 3.07 4.605 0 4.60
F-G 18155 750 800 700 9.00 1.5 4.12 6.18 1.4 68.12 74.30
G-1 280 160 170 150 3.05 1.5 1.31 1.965 0 1.96
G-g1 17875 725 750 700 9.45 1.5 3 4.5 1.4 75.13 79.63
g1-2 280 160 170 150 3.05 1.5 2.2 3.3 0 3.3
g1-3 280 160 170 150 3.05 1.5 2.1 3.15 0 3.15
g1-g2 17315 725 750 700 9.16 1.5 4 6 1.4 70.50 76.50
g2-4 280 160 170 150 3.05 1.5 2.2 3.3 0 3.3
g2-5 280 160 170 150 3.05 1.5 2.1 3.15 0 3.15
g2-g3 16755 700 700 700 9.49 1.5 3 4.5 0.2 10.82 15.32
g3-6 280 160 170 150 3.05 1.5 1.3 1.95 0 1.95
g3-g4 16475 700 700 700 9.33 1.5 0 3.5 183.17 183.17
g4-11 725 225 250 200 4.02 1.5 2.65 3.975 0 3.975
g4-g5 15750 700 700 700 8.92 1.5 2.9 4.35 0.2 9.56 13.91
g5-7 350 175 200 160 3.03 1.5 5.85 8.775 0 8.77
g5-g6 15400 700 700 700 8.73 1.5 2.4 3.6 3.5 160.05 163.65
g6-8 520 195 200 190 3.80 1.5 2.65 3.975 0 3.975
g6-g7 14880 700 700 700 8.43 1.5 1.3 1.95 0.25 10.673 12.623
g7-10 790 230 275 200 3.98 1.5 7.55 11.325 0 11.32
g7-H 14090 700 700 700 7.98 1.5 13 19.5 3.5 133.98 153.48
Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

H-1 560 200 200 200 3.88 1.5 2.65 3.97 0 3.97
H-h1 13530 650 700 600 8.94 1.5 3.8 5.7 0.25 12.011 17.711
H1-2 750 225 250 200 4.16 1.5 2.65 3.97 0 3.97
H1-I 12780 650 700 600 8.452 1.5 2.5 3.75 0.25 10.71 14.46
I-i1 1580 700 700 700 0.89 1.5 7.25 10.87 1.4 0.673 11.54
i1-1 790 230 275 200 3.98 1.5 3.05 4.57 0 4.575
i1-2 790 230 275 200 3.98 1.5 3.05 4.57 0 4.575
I-J 11200 625 650 600 7.97 1.5 10 15 1.4 53.45 68.45
J-J1 1400 280 300 250 5.18 1.5 7.25 10.87 1.4 22.58 33.45
J1-1 700 225 250 200 3.88 1.5 2.8 4.2 0 4.2
J1-2 700 225 250 200 3.88 1.5 2.8 4.2 0 4.2
J-j2 8200 550 600 500 7.59 1.5 2.71 4.06 0 4.06
J2-3 500 195 200 190 3.65 1.5 2.75 4.12 0 4.12
J2-4 500 195 200 190 3.65 1.5 2.75 4.12 0 4.12
J2-j3 7200 525 550 500 7.27 1.5 5.08 7.62 1.4 44.42 52.04
J3-j4 3600 400 400 400 6.25 1.5 2.5 3.75 0.45 10.54 14.29
J4-5 900 240 250 350 2.85 1.5 2.67 4.00 0 4.00
J4-6 900 240 250 250 4 1.5 2.67 4.00 0 4.00
J4-j5 1800 325 375 300 4.44 1.5 5.5 8.25 1.4 16.59 24.84
J5-7 900 240 250 250 4 1.5 2.67 4.00 0 4.00
J5-8 900 240 250 250 4 1.5 2.67 4.00 0 4.00
J3-j6 3600 400 400 400 6.25 1.5 2.5 3.75 0.45 10.54 14.29
J6- 9 900 240 250 250 4 1.5 2.67 4.00 0 4.00
J6- 10 900 240 250 250 4 1.5 2.67 4.00 0 4.00
J6-j7 1800 325 375 300 4.44 1.5 5.5 8.25 1.4 16.59 24.84
J7-11 900 240 250 250 4 1.5 2.62 3.93 0 3.93
J7-12 900 240 250 250 4 1.5 2.62 3.93 0 3.93
J-K 1600 700 700 700 0.90 1.5 7.5 11.25 1.4 0.69 11.94
K-k1 800 230 275 200 4.04 1.5 5.87 8.80 1.4 13.71 22.51
K1-1 400 185 200 180 3.08 1.5 4.06 6.09 0 6.09
K1-2 400 185 200 180 3.08 1.5 4.06 6.09 0 6.09
Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

K-k 2 800 230 275 200 4.04 1.5 1.47 2.205 1.4 13.71 15.91
K2-3 400 185 200 180 3.08 1.5 4.06 6.09 0 6.09
K2-4 400 185 200 180 3.08 1.5 4.06 6.09 0 6.09

Calcul aéraulique 1erétage soufflage


Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

tronçon débit Diamètre dimension V réelle J L jL ξ ρξv2/2 P tot


m3/h mm a (mm) b (mm) m/s pa/m m pa pa pa
CTA-A 17263 720 800 630 9.51 1.5 8.1 12.15 3.5 190.10 202.25
A-a1 396 180 200 160 3.43 1.5 2.15 3.225 0 0 3.22
A-a2 396 180 200 160 3.43 1.5 2.15 3.225 0 0 3.22
A-B 16471 700 700 700 9.33 1.5 3.05 4.575 3.5 183.08 187.66
B-b1 396 180 200 160 3.43 1.5 2.15 3.225 0 0 3.22
B-b2 396 180 200 160 3.43 1.5 2.15 3.225 0 0 3.22
B-C 15679 690 700 675 9.21 1.5 3.05 4.575 3.5 178.42 182.99
C-c1 396 180 200 160 3.43 1.5 2.15 3.225 0 0 3.22
C-c2 396 180 200 160 3.43 1.5 2.15 3.225 0 0 3.22
C-D 14887 180 200 160 129.22 1.5 3.05 4.575 3.5 35069.43 35074
D-d1 396 180 200 160 3.43 1.5 2.15 3.225 0 0 3.22
D-d2 396 180 200 160 3.43 1.5 2.15 3.225 0 0 3.22
D-E 14095 665 700 625 8.94 1.5 5.55 8.325 3.5 168.18 176.51
E-e1 820 230 300 180 4.21 1.5 2.15 3.225 0 0 3.22
E-e2 290 164 200 140 2.87 1.5 2.15 3.225 0 0 3.22
E-F 12985 640 700 580 8.88 1.5 2.5 3.75 1.4 66.29 70.04
F-f1 820 230 300 180 4.21 1.5 2.75 4.125 0 0 4.12
F-G 12165 625 700 575 8.39 1.5 2.5 3.75 1.4 59.20 62.95
G-g1 1640 290 300 280 5.42 1.5 2.5 3.75 1.3 22.94 26.69
g1-1 820 230 300 180 4.21 1.5 2.75 4.125 0 0 4.15
g1-2 820 230 300 180 4.21 1.5 5.25 7.875 0 0 7.87
G-H 10525 600 600 600 8.12 1.5 2.5 3.75 1.3 51.44 55.19
H-h1 765 225 300 175 4.0 1.5 5.25 7.875 0 0 7.87
H-h2 820 230 300 180 4.21 1.5 5.25 7.875 0 0 7.87
H-I 8940 560 600 520 7.95 1.5 2.5 3.75 1.3 49.414 53.16
Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

I-i1 820 230 300 180 4.21 1.5 5.25 7.875 0 0 7.87
I-i2 820 230 300 180 4.21 1.5 5.25 7.875 0 0 7.87
I-J 7300 520 600 450 7.510 1.5 2.5 3.75 1.3 43.99 47.74
J-j1 820 230 300 180 4.21 1.5 5.25 7.875 0 0 7.87
J-K 6480 500 500 500 7.2 1.5 4.1 6.15 0.7 21.77 27.92
K-K1 3280 375 400 350 6.50 1.5 7 10.5 1.4 35.57 46.07
K1-K2 1640 290 300 280 5.42 1.5 0.6 0.9 1.4 24.70 25.60
K2-1 820 230 300 180 4.21 1.5 2.5 3.75 0 0 3.75
K2-2 820 230 300 180 4.21 1.5 2.5 3.75 0 0 3.75
K1-K3 1640 290 300 280 5.42 1.5 2.3 3.45 1.4 24.70 28.15
K3-3 820 230 300 180 4.21 1.5 2.5 3.75 0 0 3.75
K3-4 820 230 300 180 4.21 1.5 2.5 3.75 0 0 3.75
K-L 3200 380 400 360 6.17 1.5 14 21 1.3 29.72 50.72
L-l1 820 230 300 180 4.21 1.5 7.4 11.1 0 0 11.1
L-M 2380 336 400 290 5.69 1.5 3.4 5.1 1.3 25.33 30.43
M-m1 460 192 200 188 3.39 1.5 3.4 5.1 0 0 5.1
M-N 1920 320 400 265 5.03 1.5 7.3 10.95 1.4 21.26 32.21
N-n1 960 250 300 225 3.95 1.5 2.5 3.75 1.4 13.11 16.86
n1-1 480 194 200 190 3.50 1.5 2.3 3.45 0 0 3.45
n1-2 480 194 200 190 3.50 1.5 2.7 4.05 0 0 4.05
N-n2 960 250 300 225 3.95 1.5 7.4 11.1 1.4 13.11 24.21
n2-3 480 194 200 190 3.50 1.5 2.3 3.45 0 0 3.45
n2-4 480 194 200 190 3.50 1.5 2.7 4.05 0 0 4.05

Calcul aéraulique 8emeétage soufflage


Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

tronçon débit Diamètre dimensionnement V réelle J L jL ρξv2/2 P tot


ξ
m3/h mm a (mm) b (mm) m/s pa/m m pa pa pa
CTA-A 58241 1170 1100 910 16.16 1.5 8.66 12.99 1.4 219.41 232.40
A-B 31851 900 900 900 10.92 1.5 11.2 16.8 2.1 150.32 167.1
B-b1 330 170 200 190 2.41 1.5 35.8 53.7 0.35 1.22 54.92
B-b2 1910 750 800 700 0.94 1.5 10.2 15.3 0.35 0.188 15.48
B-C 29611 880 900 850 10.75 1.5 1.4 2.1 2.1 145.66 147.78
C-c1 2040 325 400 275 5.15 1.5 5.4 8.1 0.35 5.57 13.67
C-c2 370 178 200 160 3.21 1.5 10.2 15.3 0.35 2.16 17.46
C-D 27201 875 900 850 9.87 1.5 4.8 7.2 2.1 122.91 130.11
D-d1 275 160 200 130 2.93 1.5 10.2 15.3 0.35 1.81 17.11
D-E 26926 870 900 820 10.13 1.5 3.9 5.85 0.7 43.13 48.98
E-E1 4400 440 400 380 8.04 1.5 16.4 24.6 2.1 81.46 106.06
E1-1 1800 740 800 690 0.90 1.5 3.5 5.25 0.4 0.19 5.44
E1-E2 2600 850 900 800 1.00 1.5 5.12 7.68 0.4 0.24 7.92
E2-2 1300 650 600 600 1.00 1.5 3.5 5.25 0.35 0.21 5.46
E2-3 1300 650 600 600 1.00 1.5 8.56 12.84 0.35 0.21 13.05
E-G 22526 800 800 800 9.77 1.5 5.8 8.7 1.4 80.29 88.99
G-g1 320 168 200 180 2.46 1.5 10.2 15.3 0.35 1.28 16.58
G-g2 310 165 200 175 2.46 1.5 10.2 15.3 0.35 1.27 16.57
G-H 21896 780 800 750 10.13 1.5 5.1 7.65 1.4 86.31 93.96
H-h1 300 164 200 174 2.39 1.5 10.2 15.3 0.35 1.20 16.50
H-h2 320 168 200 180 2.46 1.5 10.2 15.3 0.35 1.28 16.58
H-I 21276 780 800 750 9.85 1.5 6.12 9.18 2.12 123.41 132.59
I-I1 310 165 200 175 2.46 1.5 10.2 15.3 0.35 1.27 16.571
I-j 20966 776 800 740 9.83 1.5 5 7.5 2.1 121.94 129.44
J-j1 230 148 150 140 3.04 1.5 10.2 15.3 0.4 2.22 17.52
Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

J-K 20736 776 800 740 9.72 1.5 5.6 8.4 2.1 119.28 127.68
K-K1 200 140 150 130 2.84 1.5 10.2 15.3 0.35 1.70 17.00
K-L 20536 776 800 740 9.63 1.5 4.05 6.075 2.1 116.99 123.06
L-l1 2800 374 400 320 6.07 1.5 7 10.5 0.35 7.75 18.25
L-m 17736 730 800 650 9.47 1.5 19.6 29.4 2.1 113.10 142.50
M-m1 190 136 150 140 2.51 1.5 12.2 18.3 0.35 1.32 19.62
M-N 17546 726 800 640 9.51 1.5 5.2 7.8 2.1 114.17 121.97
N-n1 270 158 170 150 2.94 1.5 12.2 18.3 0.35 1.81 20.11
N-O 17276 720 800 630 9.52 1.5 10.8 16.2 2.1 114.23 130.43
O-o1 830 240 300 190 4.04 1.5 9.85 14.775 0.35 3.43 18.21
O-P 16446 716 800 615 9.28 1.5 2.2 3.3 0.7 36.21 39.51
P-p1 8816 574 600 550 7.42 1.5 3.15 4.725 0.7 23.12 27.85
p1-1 3600 410 500 350 5.71 1.5 12.2 18.3 0.35 6.85 25.15
P-p2 7630 546 600 500 7.06 1.5 11 16.5 2.1 62.88 79.38
p2-2 2800 840 900 780 1.10 1.5 6 9 0.35 0.25 9.25
p2-p3 4830 450 500 400 6.70 1.5 2.2 3.3 0.7 18.900 22.20
p3-3 4000 425 500 380 5.84 1.5 7.8 11.7 0.35 7.18 18.88
p3-p4 830 230 275 200 4.19 1.5 18 27 1.4 14.76 41.76
p4-4 415 182 200 160 3.60 1.5 7.1 10.65 0.35 2.72 13.37
p4-5 415 182 200 160 3.60 1.5 7.1 10.65 0.35 2.72 13.37
p1-Q 5216 470 500 430 6.73 1.5 2.2 3.3 1.4 38.14 41.44
Q-q1 3400 390 400 380 6.21 1.5 9.85 14.775 0.35 8.10 22.88
Q-q2 1400 280 300 260 4.98 1.5 12.2 18.3 0.35 5.22 23.52
Q-q3 416 182 200 160 3.61 1.5 22 33 0.35 2.738 35.73

Calcul aéraulique RDC reprise


Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

tronçon débit Diamètre dimension V réelle J L jL ξ ρξv2/2 P tot


m3/h mm a (mm) b (mm) m/s pa/m m pa pa pa
CTA-A 58241 1170 1100 910 16.16 1.5 8.66 12.99 1.4 219.41 232.40
A-B 26390 850 900 800 10.18 1.5 11.2 16.8 0.4 24.87 41.67
B-b1 2680 360 400 320 5.81 1.5 23.5 35.25 0.35 7.10 42.35
B-b2 2350 346 400 315 5.18 1.5 10.2 15.3 0.35 5.63 20.93
B-C 21360 776 800 740 10.02 1.5 6.91 10.365 2.1 126.56 136.93
C-c1 420 185 200 190 3.07 1.5 5.85 8.775 0.35 1.97 10.75
C-D 20940 778 800 740 9.82 1.5 3 4.5 2.1 121.63 126.13
D-d1 230 148 150 140 3.04 1.5 10.2 15.3 0.35 1.94 17.24
D-E 20710 776 800 740 9.71 1.5 10 15 1.4 79.32 94.32
E-E1 1500 290 300 280 4.96 1.5 19.9 29.85 0.35 5.16 35.01
E-E2 320 168 200 180 2.46 1.5 10.2 15.3 0.35 1.28 16.58
E-F 18890 750 800 700 9.37 1.5 10.5 15.75 2.1 110.62 126.37
F-f1 360 166 200 175 2.85 1.5 10.2 15.3 0.35 1.71 17.01
F-G 18530 740 800 675 9.53 1.5 7.3 10.95 2.1 114.4 125.42
G-g1 250 152 150 150 3.08 1.5 10.2 15.3 0.35 2.00 17.300
G-H 18280 740 800 680 9.33 1.5 4.05 6.075 1 52.27 58.35
H-h1 1700 725 800 650 0.90 1.5 7 10.5 0.35 0.173 10.67
H-J 16580 716 800 520 11.07 1.5 20.8 31.2 2.1 154.43 185.63
J-j1 350 164 200 140 3.47 1.5 11.5 17.25 0.35 2.53 19.78
J-K 16230 714 800 620 9.08 1.5 2.15 3.225 0 3.25
K-k1 725 228 300 180 3.72 1.5 6.1 9.15 0.35 2.92 12.07
K-L 15505 700 700 700 8.78 1.5 4.15 6.225 2.1 97.34 103.57
L-l1 515 196 200 195 3.66 1.5 6.1 9.15 0.35 2.82 11.97
L-M 14990 690 700 680 8.74 1.5 0.7 1.05 2.1 96.41 97.46
M-m1 600 220 300 165 3.36 1.5 6.1 9.15 0.35 2.38 11.53
Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

M-N 14390 680 700 650 8.78 1.5 6.8 10.2 2.1 97.24 107.44
N-n1 750 230 300 175 3.96 1.5 6.1 9.15 0.35 3.30 12.45
N-O 13640 650 700 600 9.01 1.5 2 3 0.7 34.18 37.18
O-o1 7300 530 600 475 7.11 1.5 15.6 23.4 0.7 21.26 44.66
o1-1 3650 410 500 350 5.79 1.5 3.5 5.25 0.35 7.04 12.29
o1-o2 3650 410 500 350 5.79 1.5 24.5 36.75 0.35 7.04 43.79
O-p 6340 500 500 500 7.04 1.5 3.8 5.7 0.7 20.84 26.54
P-p1 2360 340 400 300 5.46 1.5 9.85 14.775 0.35 6.26 21.04
P-q 3980 418 500 375 5.89 1.5 2.2 3.3 0.7 14.60 17.90
Q-q1 1480 280 300 260 5.27 1.5 9.85 14.775 0.35 5.83 20.60
Q-q2 2500 350 400 320 5.42 1.5 8.8 13.2 0.7 12.36 25.56
q2-1 1000 250 300 220 4.20 1.5 6.1 9.15 0.35 3.71 12.86
q2-2 1500 282 300 260 5.34 1.5 11.15 16.725 0.35 5.99 22.71

Calcul aéraulique 1erétage reprise


Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

tronçon débit Diamètre dimension V réelle J L jL ξ ρξv2/2 P tot


m3/h mm a (mm) b (mm) m/s pa/m m pa pa pa
CTA-A 17287 730 800 650 9.23 1.5 25.4 38.1 1.3 66.51 104.61
A-a1 3164 375 400 350 6.27 1.5 6.7 10.05 0.35 8.27 18.32
A-a2 290 160 200 130 3.09 1.5 14.1 21.15 0.35 2.01 23.16
A-B 13833 660 700 600 9.14 1.5 10.4 15.6 1.3 65.2 80.8
B-b1 3817 440 500 390 5.43 1.5 8 12 0.35 6.20 18.20
B-C 10016 600 600 600 7.72 1.5 10.1 15.15 0.7 25.08 40.23
C-c1 3817 440 500 390 5.43 1.5 10.7 16.05 0.35 6.20 22.25
C-D 6199 490 500 490 7.02 1.5 18 27 0.7 20.74 47.74
D-d1 3817 440 500 390 5.43 1.5 6.5 9.75 0.35 6.2 15.95
D-E 2382 340 400 300 5.51 1.5 5.3 7.95 0.4 7.29 15.24
E-e1 460 192 200 188 3.39 1.5 11.75 17.625 0.35 2.42 20.05
E-e2 1922 324 400 270 4.94 1.5 16.8 25.2 0.35 5.13 30.33

Calcul aéraulique 8emeétage reprise


Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

Calcul hydraulique :

Les colonnes montantes et le tuyau principal :

LE TUYAU PRINCIPAL T :

N° l [m] Q [W] G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z


Tronçon [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

T 65,56 370950 63960 125 1,22 9,22 604,69 4,50 333,50 938,19

LES COLONNES C :

N° l Q [W] G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [m] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

cI 6,25 190800 32910 100 1,20 12,15 75,94 1,00 72,00 147,94
cII 2,81 154350 26620 100 0,96 8,13 22,84 1,00 46,00 68,84
cIII 2,81 117900 20330 80 1,10 13,29 37,34 1,00 59,00 96,34
cIV 2,81 81450 14040 65 1,01 15,08 42,37 1,00 50,90 93,27
cV 2,81 54300 9360 60 0,85 10,91 30,67 1,00 36,00 66,67
cVI 2,81 27150 4680 50 0,64 8,70 24,45 1,00 20,36 44,81

LES COLONNES C’ :

N° l Q [W] G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [m] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

c'I 16,7 180150 31050 100 1,10 10,90 182,03 1,50 89,00 271,03
c'II 2,81 144400 24890 100 0,90 7,12 20,00 1,00 40,50 60,50
c'III 2,81 108650 18730 80 1,00 11,29 31,72 1,00 50,00 81,72
c'IV 2,81 72900 12570 65 0,95 12,14 34,11 1,00 45,00 79,11
c'V 2,81 48600 8380 60 0,75 8,90 25,01 1,00 28,00 53,01
c'VI 2,81 24300 4190 50 0,56 7,12 20,00 1,00 15,56 35,56
Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

Calcul hydraulique :

Les tuyaux reliés aux Ventilo - Convecteurs

Pour les V-C de débit 310 Kg/h :

2éme étage:
E201,E202,E204,E206,E208,E210,E212,E214,E215,E216,E224,E225,E226,E227,E228,E2
29,E230,E231,E232,E234,E235,E236,E237,E238,E239,E240,E241:

3éme étage:
E301,E302,E304,E306,E308,E310,E312,E314,E315,E316,E324,E325,E326,E327,E328,E3
29,E330,E331,E332,E334,E335,E336,E337,E338,E339,E340,E341:

4éme étage:
E401,E403,E405,E407,E409,E411,E414,E415,E416,E424,E425,E426,E427,E428,E429,E4
30,E431,E432,E434,E435,E436,E437,E438,E439,E440,E441:

5éme,6éme et 7éme étage:


E501,E502,E504,E508,E512,E513,E514,E515,E516,E517,E518,E519,E520,E522,E523,E5
24,E525,E526,E527,E528,E529,E601,E602,E604,E608,E612,E613,E614,E615,E616,E617
,E618,E619,E620,E622,E623,E624,E625,E626,E627,E628,E629,:

N° l Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [m] [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

tV 1,5 1800 310 20 0,24 4,53 6,80 1,50 4,30 11,10

Pour les V-C de débit 260 Kg/h :

2éme étage: E203,E205,E207,E209,E211,E213,E219,E220:

3éme étage: E303,E305,E307,E309,E311,E313,E319,E320:

4éme étage: E413,E419,E420:

5éme,6éme et 7éme étage: E503,E505,E507,E603,E605,E607,E703,E705,E707:

N° l Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [m] [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

tV 1,5 1500 260 20 0,22 3,28 4,92 1,50 3,60 8,52


Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

Pour les V-C de débit 370 Kg/h :

2éme étage: E217,E221:

3éme étage: E317,E321:

4éme étage: E402,E404,E406,E408,E410,E412,E417,E421:

5éme,6éme et 7éme étage: E509,E609,E709:

N° l Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [m] [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

tV 1,5 2150 370 20 0,30 6,31 9,47 1,50 6,70 16,17

Pour les V-C de débit 430Kg/h :

2éme étage: E218:

3éme étage: E318:

4éme étage: E418:

5éme,6éme et 7éme étage: E506,E606,E706:

N° l Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [m] [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

tV 1,5 2500 430 20 0,35 8,39 12,59 1,50 9,13 21,71

Pour les V-C de débit 605Kg/h :

2éme étage: E242:

3éme étage: E342:

4éme étage: E442:

5éme,6éme et 7éme étage: E530,E630,E730:

N° l Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [m] [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

tV 1,5 3500 605 20 0,49 15,70 23,55 1,50 17,95 41,50


Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

Calcul hydraulique :

2 éme étage

La branche A :

N° l Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [m] [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

A1 5,23 12600 2180 32 0,60 13,00 67,99 3,00 54,00 121,99


A2 5,77 10800 1870 32 0,54 9,70 55,97 5,00 72,40 128,37
A3 6,63 9300 1610 32 0,45 7,30 48,40 5,00 50,50 98,90
A4 6,24 7800 1350 32 0,39 5,29 32,98 5,00 38,00 70,98
A5 5,88 6300 1090 25 0,55 14,50 85,26 5,00 75,00 160,26
A6 5,98 4800 830 25 0,41 8,62 51,52 5,00 42,00 93,52
A7 6,09 3300 570 20 0,46 14,00 85,26 7,00 74,00 159,26
A8 7,54 1800 310 20 0,24 4,53 34,17 9,00 26,28 60,45

La branche A’ :

N° l [m] Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

A'1 3,98 23850 4110 40 0,87 20,75 82,59 1,50 56,50 139,09
A'2 10,15 21350 3680 40 0,80 16,91 171,63 2,50 79,50 251,13
A'3 7,32 19850 3420 40 0,73 14,67 107,36 1,00 26,60 133,96
A'4 12,11 18350 3160 40 0,68 12,62 152,77 2,50 57,60 210,37
A'5 7,63 16200 2790 40 0,60 9,93 75,79 4,00 72,00 147,79
A'6 6,02 14400 2480 40 0,54 7,94 47,78 3,00 43,50 91,28
A'7 5,98 12600 2170 32 0,60 12,89 77,08 5,00 89,00 166,08
A'8 6,08 10800 1860 32 0,53 9,60 58,37 5,00 69,80 128,17
A'9 6,67 9000 1550 32 0,44 6,79 45,26 5,00 48,00 93,26
A'10 6,05 7200 1240 25 0,63 18,50 111,93 5,00 98,60 210,53
A'11 5,97 5400 930 25 0,47 10,65 63,59 5,00 55,00 118,59
A'12 6,07 3600 620 20 0,50 16,45 99,85 7,00 86,00 185,85
A'13 7,54 1800 310 20 0,24 4,53 34,17 9,00 26,28 60,45

La branche B :

N° l Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [m] [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

B1 5,07 16550 2850 40 0,62 10,36 52,51 2,00 38,40 90,91


B2 5,17 14750 2480 40 0,55 8,31 42,98 2,00 30,00 72,98
B3 6,32 12950 2170 32 0,63 13,56 85,67 5,00 98,60 184,27
B4 6,44 11150 1860 32 0,55 10,20 65,69 5,00 75,00 140,69
B5 6,02 9350 1550 32 0,45 7,30 43,95 5,00 50,50 94,45
B6 6,05 7550 1240 25 0,66 20,29 122,73 5,00 108,20 230,93
B7 6,11 5750 930 25 0,50 11,96 73,05 5,00 62,00 135,05
B8 6,08 3950 620 20 0,55 19,63 119,36 7,00 105,00 224,36
B9 7,47 2150 310 20 0,30 6,31 47,15 9,00 40,50 87,65
Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

La branche B’ :

N° l [m] Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

B'1 16,13 19200 3310 40 0,70 13,77 222,10 2,50 61,00 283,10
B'2 4,16 17900 2705 40 0,57 9,37 38,97 3,00 48,60 87,57
B'3 5,96 16100 2395 40 0,50 7,42 44,20 3,00 37,50 81,70
B'4 6,06 14300 2085 32 0,60 11,94 72,38 5,00 89,00 161,38
B'5 6,03 12500 1775 32 0,50 8,77 52,90 5,00 62,00 114,90
B'6 6,73 10700 1465 32 0,43 6,13 41,22 5,00 46,00 87,22
B'7 5,95 8900 1155 25 0,60 16,13 95,94 5,00 89,00 184,94
B'8 6,03 7100 845 25 0,42 8,90 53,69 5,00 44,00 97,69
B'9 6,2 5300 535 20 0,43 12,46 77,24 7,00 65,00 142,24
B'10 7,83 3500 225 20 0,20 2,77 21,66 9,00 17,80 39,46

3 éme étage

La branche C :

N° l Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [m] [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

C1 5,23 12600 2180 32 0,60 13,00 67,99 3,00 54,00 121,99


C2 5,77 10800 1870 32 0,54 9,70 55,97 5,00 72,40 128,37
C3 6,63 9300 1610 32 0,45 7,30 48,40 5,00 50,50 98,90
C4 6,24 7800 1350 32 0,39 5,29 32,98 5,00 38,00 70,98
C5 5,88 6300 1090 25 0,55 14,50 85,26 5,00 75,00 160,26
C6 5,98 4800 830 25 0,41 8,62 51,52 5,00 42,00 93,52
C7 6,09 3300 570 20 0,46 14,00 85,26 7,00 74,00 159,26
C8 7,54 1800 310 20 0,24 4,53 34,17 9,00 26,28 60,45

La branche C’ :

N° l [m] Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

C'1 3,98 23850 4110 40 0,87 20,75 82,59 1,50 56,50 139,09
C'2 10,15 21350 3680 40 0,80 16,91 171,63 2,50 79,50 251,13
C'3 7,32 19850 3420 40 0,73 14,67 107,36 1,00 26,60 133,96
C'4 12,11 18350 3160 40 0,68 12,62 152,77 2,50 57,60 210,37
C'5 7,63 16200 2790 40 0,60 9,93 75,79 4,00 72,00 147,79
C'6 6,02 14400 2480 40 0,54 7,94 47,78 3,00 43,50 91,28
C'7 5,98 12600 2170 32 0,60 12,89 77,08 5,00 89,00 166,08
C'8 6,08 10800 1860 32 0,53 9,60 58,37 5,00 69,80 128,17
C'9 6,67 9000 1550 32 0,44 6,79 45,26 5,00 48,00 93,26
C'10 6,05 7200 1240 25 0,63 18,50 111,93 5,00 98,60 210,53
C'11 5,97 5400 930 25 0,47 10,65 63,59 5,00 55,00 118,59
C'12 6,07 3600 620 20 0,50 16,45 99,85 7,00 86,00 185,85
C'13 7,54 1800 310 20 0,24 4,53 34,17 9,00 26,28 60,45
Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

La branche D :

N° l Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [m] [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

D1 5,07 16550 2850 40 0,62 10,36 52,51 2,00 38,40 90,91


D2 5,17 14750 2480 40 0,55 8,31 42,98 2,00 30,00 72,98
D3 6,32 12950 2170 32 0,63 13,56 85,67 5,00 98,60 184,27
D4 6,44 11150 1860 32 0,55 10,20 65,69 5,00 75,00 140,69
D5 6,02 9350 1550 32 0,45 7,30 43,95 5,00 50,50 94,45
D6 6,05 7550 1240 25 0,66 20,29 122,73 5,00 108,20 230,93
D7 6,11 5750 930 25 0,50 11,96 73,05 5,00 62,00 135,05
D8 6,08 3950 620 20 0,55 19,63 119,36 7,00 105,00 224,36
D9 7,47 2150 310 20 0,30 6,31 47,15 9,00 40,50 87,65

La branche D’ :

N° l [m] Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

D'1 16,13 19200 3310 40 0,70 13,77 222,10 2,50 61,00 283,10
D'2 4,16 17900 2705 40 0,57 9,37 38,97 3,00 48,60 87,57
D'3 5,96 16100 2395 40 0,50 7,42 44,20 3,00 37,50 81,70
D'4 6,06 14300 2085 32 0,60 11,94 72,38 5,00 89,00 161,38
D'5 6,03 12500 1775 32 0,50 8,77 52,90 5,00 62,00 114,90
D'6 6,73 10700 1465 32 0,43 6,13 41,22 5,00 46,00 87,22
D'7 5,95 8900 1155 25 0,60 16,13 95,94 5,00 89,00 184,94
D'8 6,03 7100 845 25 0,42 8,90 53,69 5,00 44,00 97,69
D'9 6,2 5300 535 20 0,43 12,46 77,24 7,00 65,00 142,24
D'10 7,83 3500 225 20 0,20 2,77 21,66 9,00 17,80 39,46

4 éme étage

La branche E :

N° l Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [m] [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

E1 5,23 12600 2180 32 0,60 13,00 67,99 3,00 54,00 121,99


E2 5,77 10800 1870 32 0,54 9,70 55,97 5,00 72,40 128,37
E3 6,63 9300 1610 32 0,45 7,30 48,40 5,00 50,50 98,90
E4 6,24 7800 1350 32 0,39 5,29 32,98 5,00 38,00 70,98
E5 5,88 6300 1090 25 0,55 14,50 85,26 5,00 75,00 160,26
E6 5,98 4800 830 25 0,41 8,62 51,52 5,00 42,00 93,52
E7 6,09 3300 570 20 0,46 14,00 85,26 7,00 74,00 159,26
E8 7,54 1800 310 20 0,24 4,53 34,17 9,00 26,28 60,45
Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

La branche E’ :

N° l [m] Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

E'1 3,98 23850 4110 40 0,87 20,75 82,59 1,50 56,50 139,09
E'2 10,15 21350 3680 40 0,80 16,91 171,63 2,50 79,50 251,13
E'3 7,32 19850 3420 40 0,73 14,67 107,36 1,00 26,60 133,96
E'4 12,11 18350 3160 40 0,68 12,62 152,77 2,50 57,60 210,37
E'5 7,63 16200 2790 40 0,60 9,93 75,79 4,00 72,00 147,79
E'6 6,02 14400 2480 40 0,54 7,94 47,78 3,00 43,50 91,28
E'7 5,98 12600 2170 32 0,60 12,89 77,08 5,00 89,00 166,08
E'8 6,08 10800 1860 32 0,53 9,60 58,37 5,00 69,80 128,17
E'9 6,67 9000 1550 32 0,44 6,79 45,26 5,00 48,00 93,26
E'10 6,05 7200 1240 25 0,63 18,50 111,93 5,00 98,60 210,53
E'11 5,97 5400 930 25 0,47 10,65 63,59 5,00 55,00 118,59
E'12 6,07 3600 620 20 0,50 16,45 99,85 7,00 86,00 185,85
E'13 7,54 1800 310 20 0,24 4,53 34,17 9,00 26,28 60,45

La branche F :

N° l Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [m] [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

F1 5,07 16550 2850 40 0,62 10,36 52,51 2,00 38,40 90,91


F2 5,17 14750 2480 40 0,55 8,31 42,98 2,00 30,00 72,98
F3 6,32 12950 2170 32 0,63 13,56 85,67 5,00 98,60 184,27
F4 6,44 11150 1860 32 0,55 10,20 65,69 5,00 75,00 140,69
F5 6,02 9350 1550 32 0,45 7,30 43,95 5,00 50,50 94,45
F6 6,05 7550 1240 25 0,66 20,29 122,73 5,00 108,20 230,93
F7 6,11 5750 930 25 0,50 11,96 73,05 5,00 62,00 135,05
F8 6,08 3950 620 20 0,55 19,63 119,36 7,00 105,00 224,36
F9 7,47 2150 310 20 0,30 6,31 47,15 9,00 40,50 87,65

La branche F’ :

N° l [m] Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

F'1 16,13 19200 3310 40 0,70 13,77 222,10 2,50 61,00 283,10
F'2 4,16 17900 2705 40 0,57 9,37 38,97 3,00 48,60 87,57
F'3 5,96 16100 2395 40 0,50 7,42 44,20 3,00 37,50 81,70
F'4 6,06 14300 2085 32 0,60 11,94 72,38 5,00 89,00 161,38
F'5 6,03 12500 1775 32 0,50 8,77 52,90 5,00 62,00 114,90
F'6 6,73 10700 1465 32 0,43 6,13 41,22 5,00 46,00 87,22
F'7 5,95 8900 1155 25 0,60 16,13 95,94 5,00 89,00 184,94
F'8 6,03 7100 845 25 0,42 8,90 53,69 5,00 44,00 97,69
F'9 6,2 5300 535 20 0,43 12,46 77,24 7,00 65,00 142,24
F'10 7,83 3500 225 20 0,20 2,77 21,66 9,00 17,80 39,46
Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

5 éme étage

La branche G :

N° l Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [m] [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

G1 5,23 3300 570 20 0,46 14,00 73,22 7,00 74,00 147,22


G2 7,27 1800 310 20 0,24 4,53 32,94 9,00 26,28 59,22

La branche G’ :

N° l [m] Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

G'1 3,98 23850 4110 40 0,87 20,75 82,59 1,50 56,50 139,09
G'2 10,15 21350 3680 40 0,80 16,91 171,63 2,50 79,50 251,13
G'3 7,32 19850 3420 40 0,73 14,67 107,36 1,00 26,60 133,96
G'4 12,11 18350 3160 40 0,68 12,62 152,77 2,50 57,60 210,37
G'5 7,63 16200 2790 40 0,60 9,93 75,79 4,00 72,00 147,79
G'6 6,02 14400 2480 40 0,54 7,94 47,78 3,00 43,50 91,28
G'7 5,98 12600 2170 32 0,60 12,89 77,08 5,00 89,00 166,08
G'8 6,08 10800 1860 32 0,53 9,60 58,37 5,00 69,80 128,17
G'9 6,67 9000 1550 32 0,44 6,79 45,26 5,00 48,00 93,26
G'10 6,05 7200 1240 25 0,63 18,50 111,93 5,00 98,60 210,53
G'11 5,97 5400 930 25 0,47 10,65 63,59 5,00 55,00 118,59
G'12 6,07 3600 620 20 0,50 16,45 99,85 7,00 86,00 185,85
G'13 7,54 1800 310 20 0,24 4,53 34,17 9,00 26,28 60,45

La branche H :

N° l Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [m] [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

H1 5,07 5100 880 25 0,43 9,60 48,67 3,00 27,75 76,42


H2 5,17 3600 620 20 0,50 16,45 85,05 7,00 86,00 171,05
H3 7,82 1800 310 20 0,24 4,53 35,43 9,00 26,28 61,72
Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

La branche H’ :

N° l [m] Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

H'1 16,13 19200 3310 40 0,70 13,77 222,10 2,50 61,00 283,10
H'2 4,16 17900 2705 40 0,57 9,37 38,97 3,00 48,60 87,57
H'3 5,96 16100 2395 40 0,50 7,42 44,20 3,00 37,50 81,70
H'4 6,06 14300 2085 32 0,60 11,94 72,38 5,00 89,00 161,38
H'5 6,03 12500 1775 32 0,50 8,77 52,90 5,00 62,00 114,90
H'6 6,73 10700 1465 32 0,43 6,13 41,22 5,00 46,00 87,22
H'7 5,95 8900 1155 25 0,60 16,13 95,94 5,00 89,00 184,94
H'8 6,03 7100 845 25 0,42 8,90 53,69 5,00 44,00 97,69
H'9 6,2 5300 535 20 0,43 12,46 77,24 7,00 65,00 142,24
H'10 7,83 3500 225 20 0,20 2,77 21,66 9,00 17,80 39,46

6 éme étage

La branche I :

N° l Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [m] [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

I1 5,23 3300 570 20 0,46 14,00 73,22 7,00 74,00 147,22


I2 7,27 1800 310 20 0,24 4,53 32,94 9,00 26,28 59,22

La branche I’ :

N° l [m] Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

I'1 3,98 23850 4110 40 0,87 20,75 82,59 1,50 56,50 139,09
I'2 10,15 21350 3680 40 0,80 16,91 171,63 2,50 79,50 251,13
I'3 7,32 19850 3420 40 0,73 14,67 107,36 1,00 26,60 133,96
I'4 12,11 18350 3160 40 0,68 12,62 152,77 2,50 57,60 210,37
I'5 7,63 16200 2790 40 0,60 9,93 75,79 4,00 72,00 147,79
I'6 6,02 14400 2480 40 0,54 7,94 47,78 3,00 43,50 91,28
I'7 5,98 12600 2170 32 0,60 12,89 77,08 5,00 89,00 166,08
I'8 6,08 10800 1860 32 0,53 9,60 58,37 5,00 69,80 128,17
I'9 6,67 9000 1550 32 0,44 6,79 45,26 5,00 48,00 93,26
I'10 6,05 7200 1240 25 0,63 18,50 111,93 5,00 98,60 210,53
I'11 5,97 5400 930 25 0,47 10,65 63,59 5,00 55,00 118,59
I'12 6,07 3600 620 20 0,50 16,45 99,85 7,00 86,00 185,85
I'13 7,54 1800 310 20 0,24 4,53 34,17 9,00 26,28 60,45
Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

La branche J :

N° l Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [m] [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

J1 5,07 5100 880 25 0,43 9,60 48,67 3,00 27,75 76,42


J2 5,17 3600 620 20 0,50 16,45 85,05 7,00 86,00 171,05
J3 7,82 1800 310 20 0,24 4,53 35,43 9,00 26,28 61,72

La branche J’ :

N° l [m] Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

J'1 16,13 19200 3310 40 0,70 13,77 222,10 2,50 61,00 283,10
J'2 4,16 17900 2705 40 0,57 9,37 38,97 3,00 48,60 87,57
J'3 5,96 16100 2395 40 0,50 7,42 44,20 3,00 37,50 81,70
J'4 6,06 14300 2085 32 0,60 11,94 72,38 5,00 89,00 161,38
J'5 6,03 12500 1775 32 0,50 8,77 52,90 5,00 62,00 114,90
J'6 6,73 10700 1465 32 0,43 6,13 41,22 5,00 46,00 87,22
J'7 5,95 8900 1155 25 0,60 16,13 95,94 5,00 89,00 184,94
J'8 6,03 7100 845 25 0,42 8,90 53,69 5,00 44,00 97,69
J'9 6,2 5300 535 20 0,43 12,46 77,24 7,00 65,00 142,24
J'10 7,83 3500 225 20 0,20 2,77 21,66 9,00 17,80 39,46

7 éme étage

La branche K :

N° l Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [m] [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

K1 5,23 3300 570 20 0,46 14,00 73,22 7,00 74,00 147,22


K2 7,27 1800 310 20 0,24 4,53 32,94 9,00 26,28 59,22
Annexe C : calcul aéraulique et hydraulique

La branche K ’:

N° l [m] Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

K'1 3,98 23850 4110 40 0,87 20,75 82,59 1,50 56,50 139,09
K'2 10,15 21350 3680 40 0,80 16,91 171,63 2,50 79,50 251,13
K'3 7,32 19850 3420 40 0,73 14,67 107,36 1,00 26,60 133,96
K'4 12,11 18350 3160 40 0,68 12,62 152,77 2,50 57,60 210,37
K'5 7,63 16200 2790 40 0,60 9,93 75,79 4,00 72,00 147,79
K'6 6,02 14400 2480 40 0,54 7,94 47,78 3,00 43,50 91,28
K'7 5,98 12600 2170 32 0,60 12,89 77,08 5,00 89,00 166,08
K'8 6,08 10800 1860 32 0,53 9,60 58,37 5,00 69,80 128,17
K'9 6,67 9000 1550 32 0,44 6,79 45,26 5,00 48,00 93,26
K'10 6,05 7200 1240 25 0,63 18,50 111,93 5,00 98,60 210,53
K'11 5,97 5400 930 25 0,47 10,65 63,59 5,00 55,00 118,59
K'12 6,07 3600 620 20 0,50 16,45 99,85 7,00 86,00 185,85
K'13 7,54 1800 310 20 0,24 4,53 34,17 9,00 26,28 60,45

La branche L :

N° l Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [m] [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

L1 5,07 5100 880 25 0,43 9,60 48,67 3,00 27,75 76,42


L2 5,17 3600 620 20 0,50 16,45 85,05 7,00 86,00 171,05
L3 7,82 1800 310 20 0,24 4,53 35,43 9,00 26,28 61,72

La branche L’ :

N° l [m] Q G d v Rréelle R× l ∑ξ Z (R × l) +Z
Tronçon [W] [Kg/h] [mm] [m/s] [mmCE/m] [mmCE] [mmCE] [mmCE]

L'1 16,13 19200 3310 40 0,70 13,77 222,10 2,50 61,00 283,10
L'2 4,16 17900 2705 40 0,57 9,37 38,97 3,00 48,60 87,57
L'3 5,96 16100 2395 40 0,50 7,42 44,20 3,00 37,50 81,70
L'4 6,06 14300 2085 32 0,60 11,94 72,38 5,00 89,00 161,38
L'5 6,03 12500 1775 32 0,50 8,77 52,90 5,00 62,00 114,90
L'6 6,73 10700 1465 32 0,43 6,13 41,22 5,00 46,00 87,22
L'7 5,95 8900 1155 25 0,60 16,13 95,94 5,00 89,00 184,94
L'8 6,03 7100 845 25 0,42 8,90 53,69 5,00 44,00 97,69
L'9 6,2 5300 535 20 0,43 12,46 77,24 7,00 65,00 142,24
L'10 7,83 3500 225 20 0,20 2,77 21,66 9,00 17,80 39,46
Annexe D : équilibrage

tronçon ∆p total ∆Pt (pa) ∆Pc (pa) emplacement ξ


boucle 1 (CTA-A) + (A-B)+ (B-B1) + (B1-1) 98,43 675,22 (B1-1) 84,01
boucle 2 (CTA-A) + (A-B)+ (B-B1) + (B1-2) 98,43 675,22 (B1-2) 84,01
boucle 3 (CTA-A) + (A-B) + (B-B1) + (B1-5) 77,44 696,21 (B1-5) 86,62
boucle 4 (CTA-A) + (A-B) + (B-B2) + (B2-3) 104,40 669,25 (B2-3) 83,26
boucle 5 (CTA-A) + (A-B) + (B-B2) + (B2-4) 79,98 693,67 (B2-4) 86,30
boucle 6 (CTA-A) + (A-B) +(B-C)+(C-C1) 69,98 703,67 (C-C1) 104,50
boucle 7 (CTA-A) + (A-B)+( B-C)+(C-D)+(D-d1) 115,60 658,04 (D-d1) 77,16
boucle 8 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-d2)+(d2-1) 105,96 667,68 (d2-1) 92,41
boucle 9 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-d2)+(d2-2) 105,96 667,68 (d2-2) 92,41
boucle 10 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-d2)+(d2-d3)+(d3-3) 130,50 643,14 (d3-3) 89,02
boucle 11 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-d2)+(d2-d3)+(d3-4) 130,50 643,14 (d3-4) 89,02
boucle 12 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-e1) 140,88 632,77 (E-e1) 91,76
boucle 13 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-f1) 154,33 619,31 (F-f1) 72,62
boucle 14 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(g1-g2) 181,62 592,02 (g1-g2) 34,21
boucle 15 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(g1-g3)+(g3-1) 178,40 595,24 (g3-1) 76,12
boucle 16 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(g1-g3)+(g3-2) 178,40 595,24 (g3-2) 76,12
boucle 17 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-H1) 187,89 585,76 (H-H1) 85,96
boucle 18 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-H2) 194,035 579,61 (H-h2) 41,92
boucle 19 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-I1) 215,86 557,79 (I-I1) 90,78
boucle 20 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-I2) 224,00 549,64 (I-I2) 104,55
boucle 21 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-J1)+(J1-J2)+(J2-1) 296,95 476,69 (J2-1) 65,98
boucle 22 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-J1)+(J1J2)+(J2-2) 296,95 476,69 (j2-2) 65,98
boucle 23 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-J1)+(J1-J3)+(J3-3) 296,95 476,69 (J3-3) 65,98
boucle 24 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-J1)+(J1-J3)+(J3-4) 296,95 476,69 (J3-4) 65,98
boucle 25 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-J1)+(J1-J4) 288,8 484,779 (J1-J4) 67,10
boucle 26 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-K1) 254,41 519,24 (K-K1) 60,89
boucle 27 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-K2) 258,55 515,09 (K-K2) 104,22
boucle 28 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+(L-l1) 267,29 506,35 (L-l1) 10,19
boucle 29 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-m1) 320.93 452,72 (M-m1) 93,55
boucle 30 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-n1)
303,15 470,50 (N-n1) 62,57
Annexe D : équilibrage

boucle 31 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+


(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-1) 404,14 369,51 (N2-1) 49,14
boucle 32 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-2) 396,99 376,66 (N2-2) 50,09
boucle 33 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-3) 423,19 350,45 (N3-3) 46,61
boucle 34 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-4) 416,34 357,30 (N3-4) 47,52
boucle 35 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-5) 439,83 333,81 (N4-5) 44,39
boucle 36 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-O1) 463,74 309,91 (O-O1) 70,85
boucle 37 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-p1) 499,27 274,37 (P-p1) 5,47
boucle 38 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-p2) 499,95 273,70 (P-p2) 46,86
boucle 39 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-q1) 501,10 272,5 (Q-q1) 6,54
boucle 40 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-q2) 500,35 273,30 (Q-q2) 6,56
boucle 41 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-r1)+(r1-1) 544,59 229,06 (r1-1) 39,21
boucle 42 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-r1)+(r1-2) 545,34 228,31 (r1-2) 39,08
boucle 43 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-s1) 556,01 217,63 (S-s1) 5,22
boucle 44 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-T)+
(T-t1) 575,28 198,36 (T-t1) 4,76
boucle 45 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-T)+
(T-t2) 582,03 191,61 (T-t2) 4,60
Annexe D : équilibrage

boucle 46 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+


(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-T)+
(T-U)+(U-u1)+(u1-u2)+(u2-1) 636,18 137,47 (u2-1) 10,64
boucle 47 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-T)+
(T-U)+(U-u1)+(u1-u2)+(u2-2) 641,85 131,80 (u2-2) 20,92
boucle 48 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-T)+
(T-U)+(U-u1)+(u1-u3)+(u3-3) 656,10 117,54 (u3-3) 9,09
boucle 49 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+
(S-T)+ (T-U)+(U-u1)+(u1-u3)+ (u3-4) 656,10 117,54 (u3-4) 9,09
boucle 50
(CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-T)+ 639.47 134,17 (V-v1) 16,97
(T-U)+(U-u1)+(u1-V)+ (V-v1)
boucle51 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-T)+
(T-U)+(U-u1)+(u1-V)+ (V-v2)+(v2-1) 695,75 77,90 (v2-1) 14,14
boucle52 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-T)+
(T-U)+(U-u1)+(u1-V)+ (V-v2)+(v2-2) 695,75 77,90 (v2-2) 14,14
boucle 53 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-T)+
(T-U)+(U-u4)+(u4-u5)+(u5-1) 683,83 89,81 (u5-1) 16,30
boucle 54 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-T)+
(T-U)+(U-u4)+(u4-u5)+ (u5-2) 683,83 89,81 (u5-2) 16,30
boucle 55 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-T)+
(T-U)+(U-u4)+(u4-u5)+ (u5-u6) + (u6-3) 692,74 80,90 (u6-3) 14,68
Annexe D : équilibrage

boucle 56 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+


(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-T)+
(T-U)+(U-u4)+(u4-u5)+ (u5-u6) + (u6-4) 692,74 80,90 (u6-4) 14,68
boucle 57 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-T)+
(T-U)+(U-u4)+(u4-u5)+ (u5-u6) + (u6-u7) + (u7-5) 713,70 59,95 (u7-5) 10,88
boucle 58 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-T)+
(T-U)+(U-u4)+(u4-u5)+ (u5-u6) + (u6-u7) + (u7-6) 713,70 59,95 (u7-6) 10,88
boucle 59 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-T)+
(T-U)+(U-u4)+(u4-u8)+ (u8-7) 690,45 83,19 (u8-7) 15,10
boucle 60 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-T)+
(T-U)+(U-u4)+(u4-u5)+ (u5-u6) + (u6-4) 692,74 80,90 (u6-4) 14,68
boucle 61 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-T)+
(T-U)+(U-u4)+(u4-u8)+ (u8-8) 690,45 83,19 (u8-8) 15,10
boucle 62 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-T)+
(T-U)+(U-u4)+(u4-u8)+ (u8-u9) + (u9-9) 742,71 30,93 (u9-9) 4,28
boucle 63 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-T)+
(T-U)+(U-u4)+(u4-u8)+ (u8-u9) + (u9-u10) + (u10-11) 751,57 22,07 (u10-11) 3,05
boucle 64 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-T)+
(T-U)+(U-u4)+(u4-u8)+ (u8-u9) + (u9-u10) + (u10-12) 751,57 22,07 (u10-12) 3,05
boucle 65 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+ /
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-T)+
(T-U)+(U-u4)+(u4-u8)+ (u8-u9) + (u9-u10) + (u10-u11) + (u11-13) 773,65 / /
boucle 66 (CTA-A) + (A-B)+(B-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-H)+(H-I)+(I-J)+(J-K)+(K-L)+ /
(L-M)+(M-N)+(N-N2)+(N2-N3)+(N3-N4)+(N4-O)+(O-P)+(P-Q)+(Q-R)+(R-S)+(S-T)+
(T-U)+(U-u4)+(u4-u8)+ (u8-u9) + (u9-u10) + (u10-u11) + (u11-14) 773,65 / /

Tableau (I-1) :Equilibrage RDC


Annexe D : équilibrage

tronçon ∆p total ∆Pt (pa) ∆Pc (pa) emplacement ξ


boucle 1 (CTA-A)+ (A-B)+(B-B1)+(B1-1) 104,64 1053,96 (B1-1) 135.54
boucle 2 (CTA-A)+ (A-B)+(B-B1)+(B1-B2)+(B2-2) 151,12 1007,49 (B2-2) 133.99
boucle 3 (CTA-A)+(A-B)+(B-B1)+(B1-B2)+(B2-3) 151,12 1007,49 (B2-3) 119.40
boucle 4 (CTA-A)+ (A-B)+(B-B1)+(B1-B2)+(B2-B3)+(B3-4) 191,74 966,86 (B3-4) 114.59
boucle 5 (CTA-A)+ (A-B)+(B-B1)+(B1-B2)+(B2-B3)+(B3-5) 191,74 966,86 ( B3-5) 114.59
boucle 6 (CTA-A)+ (A-B)+(B-B4)+(B4-6) 97,24 1061,36 (B4-6) 125.79
boucle 7 (CTA-A)+ (A-B)+(B-B4)+(B4-7) 97,24 1061,36 (B4-7) 141.15
boucle 8 (CTA-A)+ (A-B)+(B-B4)+(B4-B5)+(B5-8) 118,55 1040,06 (B5-8) 138.32
boucle 9 (CTA-A)+(A-B)+(B-B4)+(B4-B5)+(B5-9) 118,55 1040,06 (B5-9) 138.32
boucle 10 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-m1) 110,92 1047,694 (M-m1) 139.34
boucle 11 (CTA-A)+(A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-c1)+(c1-c2)+(c2-3) 232,41 926,20 (c2-3) 149.81
boucle 12 (CTA-A)+(A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-c1)+(c1-c2)+(c2-4) 232,41 926,20 (c2-4) 182.72
boucle 13 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-c1)+(c1-c2)+(c2-c3)+(c3-5) 253,47 905,14 (C3-5) 159.02
boucle 14 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-c1)+(c1-c2)+(c2-c3)+(c3-6) 253,44 905,17 (C3-6) 159.03
boucle 15 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-c1)+(c1-c4)+(c4-1) 200,07 958,54 (c4-1) 168.40
boucle 16 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-c1)+(c1-c4)+(c4-2) 200,07 958,54 (c4-2) 168.40
boucle 17 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-c5)+(c5-7) 131,59 1027,02 (c5-7) 180.43
boucle 18 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-c5)+(c5-8) 131,59 1027,02 (c5-8) 263.23
boucle 19 (CTA-A)+(A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-d1)+(d1-1) 173,54 985,06 (d1-1) 252.48
boucle 20 (CTA-A)+(A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-d1)+(d1-2) 173,54 985,06 (d1-2) 109.05
boucle 21 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-e1)+(e1-1) 224,64 933,96 (e1-1) 103.39
boucle 22 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-e1)+(e1-2) 224,64 933,96 (e1-2) 275.22
boucle 23 (CTA-A)+(A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-f1) 192,71 965,90 (F-f1) 266.01
boucle 24 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-1) 299,37 859,24 (G-1) 150.96
boucle 25 (CTA-A)+(A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-2) 289,37 869,24 (g1-2) 155.73
boucle 26 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-3) 360,34 798,27 (g1-3) 143.02
boucle 27 (CTA-A)+(A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+(g2-4) 355,19 803,42 (g2-4) 143.94
boucle 28 (CTA-A)+(A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+(g2-5) 436,84 721,768 (g2-5) 129.31
boucle 29 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+
(g2-g3)+(g3-6) 431,69 726,91 (g3-6) 130.23
Annexe D : équilibrage

boucle 30 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ 125.01


(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-11) 460,82 697,792 (g4-11)
boucle 31 (CTA-A)(A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ 5.59
(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-7) 616,02 542,58 (g5-7)
boucle 32 (CTA-A)+(A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ 95.73
(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-g6)+(g6-8) 631,24 527,37 (g6-8)
boucle 33 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ 42.45
(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-g6)+(g6-g7)+(g7-10) 790,79 367,82 (g7-10)
boucle 34 (CTA-A)+(A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ 7.78
(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-g6)+(g6-g7)+(g7-H)+(H-1) 826,56 332,047 (H-1)
boucle 35 (CTA-A)+(A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ 42.63
(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-g6)+(g6-g7)+(g7-H)+(H-H1)+(H1-2) 773,52 385,09 (H1-2)
boucle 36 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ 16
(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-g6)+(g6-g7)+(g7-H)+(H-H1)+(H1-I)+(I-I1)+(I1-1) 992,41 166,20 (I1-1)
boucle 37 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ 14.89
(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-g6)+(g6-g7)+(g7-H)+(H-H1)+(H1-I)+(I-I1)+(I1-2) 1017,02 141,58 (I1-2)
boucle 38 (CTA-A)+(A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ 14.89
(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-g6)+(g6-g7)+(g7-H)+(H-H1)+(H1-I)+(I-J)+(J-J1)+
(J1-1) 1017,02 141,58 (J1-1)
boucle 39 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ 3.46
(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-g6)+(g6-g7)+(g7-H)+(H-H1)+(H1-I)+(I-J)+(J-J1)+
(J1-2) 1124,01 34,59 (J1-2)
boucle 40 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ 3.83
(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-g6)+(g6-g7)+(g7-H)+(H-H1)+(H1-I)+(I-J)+(J-J2)+
(J2-3) 1124,01 34,59 (J2-3)
boucle 41 (CTA-A)+(A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ 11.73
(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-g6)+(g6-g7)+(g7-H)+(H-H1)+(H1-I)+(I-J)+(J-J2)+
(J2-4) 1064,80 93,81 (J2-4)
boucle 42 (CTA-A)+(A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ 11.73
(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-g6)+(g6-g7)+(g7-H)+(H-H1)+(H1-I)+(I-J)+(J-J2)+
(J2-J3)+(J3-J4)+(J4-5) 1064,80 93,81 (J4-5)
Annexe D : équilibrage

boucle 43 (CTA-A)+(A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ 5.09


(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-g6)+(g6-g7)+(g7-H)+(H-H1)+(H1-I)+(I-J)+(J-J2)+
(J2-J3)+(J3-J4)+(J4-6) 1133,77 24,84 (J4-6)
boucle 44 (CTA-A)+(A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ 2.58
(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-g6)+(g6-g7)+(g7-H)+(H-H1)+(H1-I)+(I-J)+
(J-J2)+(J2-J3)+(J3-J4)+(J4-J5)+(J5-7) 1133,77 24,842 (J5-7)
boucle 45 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ /
(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-g6)+(g6-g7)+(g7-H)+(H-H1)+(H1-I)+(I-J)+
(J-J2)+(J2-J3)+(J3-J4)+(J4-J5)+(J5-8) 1158,61 / (j5-8)
boucle 46 (CTA-A)+(A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ /
(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-g6)+(g6-g7)+(g7-H)+(H-H1)+(H1-I)+(I-J)+(J-J2)+
(J2-J3)+(J3-J6)+(J6-9) 1158,61 / (J6-9)
boucle 47 (CTA-A)+(A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ 5.56
(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-g6)+(g6-g7)+(g7-H)+(H-H1)+(H1-I)+(I-J)+(J-J2)
+(J2-J3)+(J3-J6)+(J6-10) 1105,17 53,43 (J6-41)
boucle 48 (CTA-A)+(A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ 5.56
(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-g6)+(g6-g7)+(g7-H)+(H-H1)+(H1-I)+(I-J)+(J-J2)+
(J2-J3)+(J3-J6)+(J6-J7)+(J7-11) 1105,17 53,43 (J7-11)
boucle 49 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ 2.94
(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-g6)+(g6-g7)+(g7-H)+(H-H1)+(H1-I)+(I-J)+(J-J2)+
(J2-J3)+(J3-J6)+(J6-J7)+(J7-12 1129,94 28,66 (J7-12)
boucle 50 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ 5.04
(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-g6)+(g6-g7)+(g7-H)+(H-H1)+(H1-I)+(I-J)+(J-K)+
(K-K1)+(K1-1) 1129,94 28,66 (K1-1)
boucle 51 (CTA-A)+(A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ 5.04
(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-g6)+(g6-g7)+(g7-H)+(H-H1)+(H1-I)+(I-J)+(J-K)+
(K-K1)+(K1-2) 1129,90 28,71 (K1-2)
boucle 52 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ 5.04
(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-g6)+(g6-g7)+(g7-H)+(H-H1)+(H1-I)+(I-J)+(J-K)+
(K-K2)+(K2-3) 1129,90 28,71 (K2-3)
boucle 53 (CTA-A)+ (A-B)+(B-M)+(M-C)+(C-D)+(D-E)+(E-F)+(F-G)+(G-g1)+(g1-g2)+ 6.20
(g2-g3)+(g3-G4)+(g4-g5)+(g5-g6)+(g6-g7)+(g7-H)+(H-H1)+(H1-I)+(I-J)+(J-K)+
(K-K2)+(K2-4) 1123,30 35,31 (K2-4)

Tableau (I-2) :Equilibrage 1er étage


Annexe D : équilibrage

tronçon ∆p total ∆Pt (pa) ∆Pc (pa) emplacement ξ


Boucle1 (CTA-A)+(A-B)+(B-B1) 324,29 921,80 (B-B1) 264,51
Boucle2 (CTA-A)+(A-B)+(B-B2) 279,43 966,66 (B-B2) 1823,33
Boucle3 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-c1) 360,58 885,51 (C-c1) 55,64
Boucle4 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-c2) 364,05 882,04 (C-c2) 142,66
Boucle5 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-d1) 422,77 823,32 (D-d1) 159,83
Boucle6 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-E) +(E-E1)+(E1-1) 536,90 709,19 (E1-1) 1459,23
Boucle7 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-E) +(E-E1)+(E1-E2) +(E2-2) 543,30 702,79 (E2-2) 1171,32
Boucle8 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-E) +(E-E1)+(E1-E2) +(E2-3) 550,89 695,20 (E2-3) 1158,67
Boucle9 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-E) +(G-g1) 551,28 694,81 (G-g1) 191,35
Boucle10 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-E) +(G-g2) 550,75 695,34 (G-g2) 191,50
Boucle11 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-E) +(G-H) +(H-h1) 619,87 626,22 (H-h1) 182,71
Boucle12 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-E) +(G-H) +(H-h2) 620,58 625,51 (H-h2) 172,27
Boucle13 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-E) +(G-H) +(H-I) +(I-i1) 687,45 558,64 (I-i1) 153,85
Boucle14 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-E) +(G-H) +(H-I) +(I-J) +(J-j1) 753,94 492,15 (J-j1) 88,75
Boucle15 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-E) +(G-H) +(H-I) +(I-J) +(J-K) +(K-k1) 817,86 428,23 (K-k1) 88,49
Boucle16 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-E) +(G-H) +(H-I) +(I-J) +(J-K)+(K-K)+(L-l1) 894,73 351,36 (L-l1) 15,89
Boucle17 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-E) +(G-H) +(H-I) +(I-J) +(J-K)+(K-K)+
(L-M)+(M-m1) 964,82 281,27 (M-m1) 74,40
Boucle18 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-E) +(G-H) +(H-I) +(I-J) +(J-K)+(K-K)+
(L-M)+(M-N)+(N-n1) 987,36 258,73 (N-n1) 49,89
Boucle19 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-E) +(G-H) +(H-I) +(I-J) +(J-K)+(K-K)+
(L-M)+(M-N)+(N-O)+(O-o1) 1103,69 142,40 (O-o1) 14,54
Boucle20 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-E) +(G-H) +(H-I) +(I-J) +(J-K)+(K-K)+
(L-M)+(M-N)+(N-O)+(O-P)+(P-p1)+(p1-1) 1212,29 33,80 (p1-1) 1,72
Boucle21 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-E) +(G-H) +(H-I) +(I-J) +(J-K)+(K-K)+
(L-M)+(M-N)+(N-O)+(O-P)+(P-p2)+(p2-2) 1119,01 127,08 (p2-2) 175,04
Boucle22 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-E) +(G-H) +(H-I) +(I-J) +(J-K)+(K-K)+
(L-M)+(M-N)+(N-O)+(O-P)+(P-p2)+(p2-p3)+(p3-3) 1246,09 / / /
Boucle23 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-E) +(G-H) +(H-I) +(I-J) +(J-K)+(K-K)+
(L-M)+(M-N)+(N-O)+(O-P)+(P-p2)+(p2-p3)+(p3-p4)+(p4-4) 1184,60 61,49 (p4-4) 7,90
Annexe D : équilibrage

Boucle24 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-E) +(G-H) +(H-I) +(I-J) +(J-K)+(K-K)+


(L-M)+(M-N)+(N-O)+(O-P)+(P-p2)+(p2-p3)+(p3-p4)+(p4-5) 1184,60 61,49 (p4-5) 7,90
Boucle25 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-E) +(G-H) +(H-I) +(I-J) +(J-K)+(K-K)+
(L-M)+(M-N)+(N-O)+(O-P)+(P-p1)+(p1-Q)+(Q-q1) 1241,38 4,71 (Q-q1) 0,20
Boucle26 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-E) +(G-H) +(H-I) +(I-J) +(J-K)+(K-K)+
(L-M)+(M-N)+(N-O)+(O-P)+(P-p1)+(p1-Q)+(Q-q3) 1233,66 12,43 (Q-q3) 0,83
Boucle27 (CTA-A)+(A-B)+(B-C) +(C-D) +(D-E) +(G-H) +(H-I) +(I-J) +(J-K)+(K-K)+
(L-M)+(M-N)+(N-O)+(O-P)+(P-p1)+(p1-Q)+(Q-q2) 1244,27 1,82 (Q-q2) 0,23

Tableau (I-3) :Equilibrage 8eme étage


Annexe D : équilibrage

Equilibrage du réseau hydraulique :

2 éme étage

Branche A

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+cI+tr A1+tV+Vent) 2,02 2,02 Equilibré
(T+cI+tr A2+tV+Vent) 1,66 2,02 0,36
(T+cI+tr A3+tV+Vent) 1,63 2,02 0,39
(T+cI+tr A4+tV+Vent) 1,61 2,02 0,41
(T+cI+tr A5+tV+Vent) 1,69 2,02 0,32
(T+cI+tr A6+tV+Vent) 1,63 2,02 0,39
(T+cI+tr A7+tV+Vent) 1,69 2,02 0,33
(T+cI+tr A8+tV+Vent) 1,95 2,02 Equilibré

Branche A’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+cI+tr A'1+tV+Vent) 2,55 2,55 Equilibré
(T+cI+tr A'2+tV+Vent) 1,79 2,55 0,76
(T+cI+tr A'3+tV+Vent) 1,67 2,55 0,88
(T+cI+tr A'4+tV+Vent) 2,36 2,55 Equilibré
(T+cI+tr A'5+tV+Vent) 2,05 2,55 0,50
(T+cI+tr A'6+tV+Vent) 1,99 2,55 0,56
(T+cI+tr A'7+tV+Vent) 2,06 2,55 0,48
(T+cI+tr A'8+tV+Vent) 2,03 2,55 0,52
(T+cI+tr A'9+tV+Vent) 1,99 2,55 0,56
(T+cI+tr A'10+tV+Vent) 2,11 2,55 0,44
(T+cI+tr A'11+tV+Vent) 2,02 2,55 0,53
(T+cI+tr A'12+tV+Vent) 2,08 2,55 0,46
(T+cI+tr A'13+tV+Vent) 1,95 2,55 0,60

Entre les Branches A et A’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(branche A, A’) 2,02 2,55 0,53
Annexe D : équilibrage

Branche B

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+c'I+tr B1+tV+Vent) 2,37 2,37 Equilibré
(T+c'I+tr B2+tV+Vent) 2,09 2,37 0,27
(T+c'I+tr B3+tV+Vent) 2,20 2,37 Equilibré
(T+c'I+tr B4+tV+Vent) 2,16 2,37 Equilibré
(T+c'I+tr B5+tV+Vent) 2,11 2,37 0,25
(T+c'I+tr B6+tV+Vent) 2,25 2,37 Equilibré
(T+c'I+tr B7+tV+Vent) 2,16 2,37 Equilibré
(T+c'I+tr B8+tV+Vent) 2,24 2,37 Equilibré
(T+c'I+tr B9+tV+Vent) 2,10 2,37 0,27

Branche B’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+c'I+tr B'1+tV+Vent) 2,78 2,78 Equilibré
(T+c'I+tr B'2+tV+Vent) 2,11 2,78 0,68
(T+c'I+tr B'3+tV+Vent) 2,10 2,78 0,68
(T+c'I+tr B'4+ tV+ Vent) 2,18 2,78 0,60
(T+c'I+tr B'5+ tV+Vent) 2,14 2,78 0,65
(T+c'I+tr B'6+tV+Vent) 2,11 2,78 0,68
(T+c'I+tr B'7+ tV+Vent) 2,21 2,78 0,58
(T+c'I+tr B'8+ tV+Vent) 2,12 2,78 0,67
(T+c'I+tr B'9+ tV+Vent) 2,16 2,78 0,62
(T+c'I+tr B'10+ tV+Vent) 1,66 2,78 1,13

Entre les Branches B et B’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(branche B, B’) 2,37 2,78 0,42

3 éme étage

Branche C

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+cI+cII+tr C1+ tV+Vent) 2,09 2,09 Equilibré
(T+cI+cII+tr C2+ tV+Vent) 1,73 2,09 0,36
(T+cI+cII+tr C3+ tV+Vent) 1,70 2,09 0,39
(T+cI+cII+tr C4+ tV+Vent) 1,67 2,09 0,41
(T+cI+cII+tr C5+ tV+Vent) 1,76 2,09 0,32
(T+cI+cII+tr C6+ tV+Vent) 1,70 2,09 0,39
(T+cI+cII+tr C7+ tV+Vent) 1,76 2,09 0,33
(T+cI+cII+tr C8+ tV+Vent) 2,02 2,09 Equilibré
Annexe D : équilibrage

Branche C’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+cI+cII+tr C'1+ tV+Vent) 2,62 2,62 Equilibré
(T+cI+cII+tr C'2+ tV+Vent) 1,85 2,62 0,76
(T+cI+cII+tr C'3+ tV+Vent) 1,74 2,62 0,88
(T+cI+cII+tr C'4+ tV+Vent) 2,43 2,62 Equilibré
(T+cI+cII+tr C'5+ tV+Vent) 2,11 2,62 0,50
(T+cI+cII+tr C'6+ tV+Vent) 2,06 2,62 0,56
(T+cI+cII+tr C'7+ tV+Vent) 2,13 2,62 0,48
(T+cI+cII+tr C'8+ tV+Vent) 2,09 2,62 0,52
(T+cI+cII+tr C'9+ tV+Vent) 2,06 2,62 0,56
(T+cI+cII+tr C'10+ tV+Vent) 2,18 2,62 0,44
(T+cI+cII+tr C'11+ tV+Vent) 2,08 2,62 0,53
(T+cI+cII+tr C'12+ tV+Vent) 2,15 2,62 0,46
(T+cI+cII+tr C'13+ tV+Vent) 2,02 2,62 0,60

Entre les Branches C et C’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(branche C, C’) 2,09 2,62 0,53

Branche D

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+c'I+c'II+tr D1+ tV+Vent) 2,43 2,43 Equilibré
(T+c'I+c'II+tr D2+ tV+Vent) 2,15 2,43 0,27
(T+c'I+c'II+tr D3+ tV+Vent) 2,27 2,43 Equilibré
(T+c'I+c'II+tr D4+ tV+Vent) 2,22 2,43 Equilibré
(T+c'I+c'II+tr D5+ tV+Vent) 2,18 2,43 0,25
(T+c'I+c'II+tr D6+ tV+Vent) 2,31 2,43 Equilibré
(T+c'I+c'II+tr D7+ tV+Vent) 2,22 2,43 Equilibré
(T+c'I+c'II+tr D8+ tV+Vent) 2,31 2,43 Equilibré
(T+c'I+c'II+tr D9+ tV+Vent) 2,16 2,43 0,27
Branche D’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+c'I+c'II+tr D'1+ tV+Vent) 2,84 2,84 Equilibré
(T+c'I+c'II+tr D'2+ tV+Vent) 2,17 2,84 0,68
(T+c'I+c'II+tr D'3+ tV+Vent) 2,16 2,84 0,68
(T+c'I+c'II+tr D'4+ tV+Vent) 2,24 2,84 0,60
(T+c'I+c'II+tr D'5+ tV+Vent) 2,20 2,84 0,65
(T+c'I+c'II+tr D'6+ tV+Vent) 2,17 2,84 0,68
(T+c'I+c'II+tr D'7+ tV+Vent) 2,27 2,84 0,58
(T+c'I+c'II+tr D'8+ tV+Vent) 2,18 2,84 0,67
(T+c'I+c'II+tr D'9+ tV+Vent) 2,22 2,84 0,62
(T+c'I+c'II+tr D'10+ tV+Vent) 1,72 2,84 1,13
Annexe D : équilibrage

Entre les Branches D et D’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(branche D, D’) 2,43 2,84 0,42

4 éme étage

Branche E

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+cI+cII+cIII+tr E1+ tV+Vent) 2,18 2,18 Equilibré
(T+cI+cII+cIII+tr E2+ tV+Vent) 1,83 2,18 0,36
(T+cI+cII+cIII+tr E3+ tV+Vent) 1,80 2,18 0,38
(T+cI+cII+cIII+tr E4+ tV+Vent) 1,77 2,18 0,41
(T+cI+cII+cIII+tr E5+ tV+Vent) 1,86 2,18 0,32
(T+cI+cII+cIII+tr E6+ tV+Vent) 1,80 2,18 0,39
(T+cI+cII+cIII+tr E7+ tV+Vent) 1,86 2,18 0,32
(T+cI+cII+cIII+tr E8+ tV+Vent) 2,11 2,18 Equilibré

Branche E’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+cI+cII+cIII+tr E'1+ tV+Vent) 2,71 2,71 Equilibré
(T+cI+cII+cIII+tr E'2+ tV+Vent) 1,95 2,71 0,76
(T+cI+cII+cIII+tr E'3+ tV+Vent) 1,83 2,71 0,88
(T+cI+cII+cIII+tr E'4+ tV+Vent) 2,53 2,71 Equilibré
(T+cI+cII+cIII+tr E'5+ tV+Vent) 2,21 2,71 0,50
(T+cI+cII+cIII+tr E'6+ tV+Vent) 2,15 2,71 0,56
(T+cI+cII+cIII+tr E'7+ tV+Vent) 2,23 2,71 0,48
(T+cI+cII+cIII+tr E'8+ tV+Vent) 2,19 2,71 0,52
(T+cI+cII+cIII+tr E'9+ tV+Vent) 2,16 2,71 0,56
(T+cI+cII+cIII+tr E'10+ tV+Vent) 2,27 2,71 0,44
(T+cI+cII+cIII+tr E'11+ tV+Vent) 2,18 2,71 0,53
(T+cI+cII+cIII+tr E'12+ tV+Vent) 2,25 2,71 0,46
(T+cI+cII+cIII+tr E'13+ tV+Vent) 2,11 2,71 0,60

Entre les Branches E et E’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(branche E, E’) 2,18 2,71 0,53
Annexe D : équilibrage

Branche F

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+c'I+c'II+c'III+tr F1+ tV+Vent) 2,51 2,51 Equilibré
(T+c'I+c'II+c'III+tr F2+ tV+Vent) 2,24 2,51 0,27
(T+c'I+c'II+c'III+tr F3+ tV+Vent) 2,35 2,51 Equilibré
(T+c'I+c'II+c'III+tr F4+ tV+Vent) 2,31 2,51 Equilibré
(T+c'I+c'II+c'III+tr F5+ tV+Vent) 2,26 2,51 Equilibré
(T+c'I+c'II+c'III+tr F6+ tV+Vent) 2,40 2,51 Equilibré
(T+c'I+c'II+c'III+tr F7+ tV+Vent) 2,30 2,51 Equilibré
(T+c'I+c'II+c'III+tr F8+ tV+Vent) 2,39 2,51 Equilibré
(T+c'I+c'II+c'III+tr F9+ tV+Vent) 2,24 2,51 0,27
Branche F’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+c'I+c'II+c'III+tr F'1+ tV+Vent) 2,93 2,93 Equilibré
(T+c'I+c'II+c'III+tr F'2+ tV+Vent) 2,25 2,93 0,68
(T+c'I+c'II+c'III+tr F'3+ tV+Vent) 2,24 2,93 0,68
(T+c'I+c'II+c'III+tr F'4+ tV+Vent) 2,32 2,93 0,60
(T+c'I+c'II+c'III+tr F'5+ tV+Vent) 2,28 2,93 0,65
(T+c'I+c'II+c'III+tr F'6+ tV+Vent) 2,25 2,93 0,68
(T+c'I+c'II+c'III+tr F'7+ tV+Vent) 2,35 2,93 0,58
(T+c'I+c'II+c'III+tr F'8+ tV+Vent) 2,26 2,93 0,67
(T+c'I+c'II+c'III+tr F'9+ tV+Vent) 2,30 2,93 0,62
(T+c'I+c'II+c'III+tr F'10+ tV+Vent) 1,80 2,93 1,13

Entre les Branches F et F’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(branche F, F’) 2,51 2,93 0,42

5 éme étage

Branche G

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+cI+cII+cIII+cIV+tr G1+ tV+Vent) 1,94 2,20 0,26
(T+cI+cII+cIII+cIV+tr G2+ tV+Vent) 2,20 2,20 Equilibré
Annexe D : équilibrage

Branche G’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+cI+cII+cIII+cIV+tr G'1+ tV+Vent) 2,81 2,81 Equilibré
(T+cI+cII+cIII+cIV+tr G'2+ tV+Vent) 2,04 2,81 0,76
(T+cI+cII+cIII+cIV+tr G'3+ tV+Vent) 2,29 2,81 0,52
(T+cI+cII+cIII+cIV+tr G'4+ tV+Vent) 2,67 2,81 Equilibré
(T+cI+cII+cIII+cIV+tr G'5+ tV+Vent) 2,30 2,81 0,50
(T+cI+cII+cIII+cIV+tr G'6+ tV+Vent) 2,25 2,81 0,56
(T+cI+cII+cIII+cIV+tr G'7+ tV+Vent) 2,32 2,81 0,48
(T+cI+cII+cIII+cIV+tr G'8+ tV+Vent) 2,28 2,81 0,52
(T+cI+cII+cIII+cIV+tr G'9+ tV+Vent) 2,25 2,81 0,56
(T+cI+cII+cIII+cIV+tr G'10+ tV+Vent) 2,37 2,81 0,44
(T+cI+cII+cIII+cIV+tr G'11+ tV+Vent) 2,27 2,81 0,53
(T+cI+cII+cIII+cIV+tr G'12+ tV+Vent) 2,34 2,81 0,46
(T+cI+cII+cIII+cIV+tr G'13+ tV+Vent) 2,21 2,81 0,60

Entre les Branches G et G’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(branche G, G’) 2,20 2,81 0,60

Branche H

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+tr H1+ tV+Vent) 1,96 2,41 0,46
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+tr H2+ tV+Vent) 2,41 2,41 Equilibré
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+tr H3+ tV+Vent) 2,29 2,41 Equilibré

Branche H’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+tr H'1+ tV+Vent) 3,01 3,01 Equilibré
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+tr H'2+ tV+Vent) 2,33 3,01 0,68
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+tr H'3+ tV+Vent) 2,32 3,01 0,68
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+tr H'4+ tV+Vent) 2,40 3,01 0,60
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+tr H'5+ tV+Vent) 2,36 3,01 0,65
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+tr H'6+ tV+Vent) 2,33 3,01 0,68
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+tr H'7+ tV+Vent) 2,43 3,01 0,58
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+tr H'8+ tV+Vent) 2,34 3,01 0,67
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+tr H'9+ tV+Vent) 2,38 3,01 0,62
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+tr H'10+ tV+Vent) 1,88 3,01 1,13
Entre les Branches H et H’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(branche H, H’) 2,41 3,01 0,59
Annexe D : équilibrage

6 éme étage

Branche I

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+tr I1+ tV+Vent) 2,01 2,27 0,26
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+tr I2+ tV+Vent) 2,27 2,27 Equilibré

Branche I’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+tr I'1+ tV+Vent) 2,87 2,87 Equilibré
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+tr I'2+ tV+Vent) 2,11 2,87 0,76
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+tr I'3+ tV+Vent) 2,36 2,87 0,52
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+tr I'4+ tV+Vent) 2,74 2,87 Equilibré
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+tr I'5+ tV+Vent) 2,37 2,87 0,50
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+tr I'6+ tV+Vent) 2,31 2,87 0,56
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+tr I'7+ tV+Vent) 2,39 2,87 0,48
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+tr I'8+ tV+Vent) 2,35 2,87 0,52
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+tr I'9+ tV+Vent) 2,32 2,87 0,56
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+tr I'10+ tV+Vent) 2,43 2,87 0,44
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+tr I'11+ tV+Vent) 2,34 2,87 0,53
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+tr I'12+ tV+Vent) 2,41 2,87 0,46
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+tr I'13+ tV+Vent) 2,27 2,87 0,60

Entre les Branches I et I’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(branche I, I’) 2,27 2,87 0,60

Branche J

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+tr J1+ tV+Vent) 2,01 2,47 0,46
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+tr J2+ tV+Vent) 2,47 2,47 Equilibré
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+tr J3+ tV+Vent) 2,35 2,47 Equilibré
Annexe D : équilibrage

Branche J’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+tr J'1+ tV+Vent) 3,06 3,06 Equilibré
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+tr J'2+ tV+Vent) 2,38 3,06 0,68
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+tr J'3+ tV+Vent) 2,38 3,06 0,68
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+tr J'4+ tV+Vent) 2,46 3,06 0,60
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+tr J'5+ tV+Vent) 2,41 3,06 0,65
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+tr J'6+ tV+Vent) 2,38 3,06 0,68
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+tr J'7+ tV+Vent) 2,48 3,06 0,58
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+tr J'8+ tV+Vent) 2,39 3,06 0,67
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+tr J'9+ tV+Vent) 2,44 3,06 0,62
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+tr J'10+ tV+Vent) 1,93 3,06 1,13

Entre les Branches J et J’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(branche J, J’) 2,47 3,06 0,59

7 éme étage

Branche K

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+cVI+tr K1+ tV+Vent) 2,05 2,32 0,26
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+cVI+tr K2+ tV+Vent) 2,32 2,32 Equilibré

Branche K’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+cVI+tr K'1+ tV+Vent) 2,92 2,92 Equilibré
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+cVI+tr K'2+ tV+Vent) 2,16 2,92 0,76
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+cVI+tr K'3+ tV+Vent) 2,40 2,92 0,52
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+cVI+tr K'4+ tV+Vent) 2,78 2,92 Equilibré
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+cVI+tr K'5+ tV+Vent) 2,41 2,92 0,50
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+cVI+tr K'6+ tV+Vent) 2,36 2,92 0,56
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+cVI+tr K'7+ tV+Vent) 2,43 2,92 0,48
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+cVI+tr K'8+ tV+Vent) 2,40 2,92 0,52
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+cVI+tr K'9+ tV+Vent) 2,36 2,92 0,56
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+cVI+tr K'10+ tV+Vent) 2,48 2,92 0,44
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+cVI+tr K'11+ tV+Vent) 2,39 2,92 0,53
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+cVI+tr K'12+ tV+Vent) 2,45 2,92 0,46
(T+cI+cII+cIII+cIV+cV+cVI+tr K'13+ tV+Vent) 2,32 2,92 0,60
Annexe D : équilibrage

Entre les Branches K et K’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(branche K, K’) 2,32 2,92 0,60

Branche L

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+c'VI+tr L1+ 2,04 2,50 0,46
tV+Vent)
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+c'VI+tr L2+ 2,50 2,50 Equilibré
tV+Vent)
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+c'VI+tr L3+ 2,38 2,50 Equilibré
tV+Vent)

Branche L’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+c'VI+tr L'1+ tV+Vent) 3,09 3,09 Equilibré
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+c'VI+tr L'2+ tV+Vent) 2,42 3,09 0,68
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+c'VI+tr L'3+ tV+Vent) 2,41 3,09 0,68
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+c'VI+tr L'4+ tV+Vent) 2,49 3,09 0,60
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+c'VI+tr L'5+ tV+Vent) 2,45 3,09 0,65
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+c'VI+tr L'6+ tV+Vent) 2,42 3,09 0,68
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+c'VI+tr L'7+ tV+Vent) 2,52 3,09 0,58
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+c'VI+tr L'8+ tV+Vent) 2,43 3,09 0,67
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+c'VI+tr L'9+ tV+Vent) 2,47 3,09 0,62
(T+c'I+c'II+c'III+c'IV+c'V+c'VI+tr L'10+ tV+Vent) 1,97 3,09 1,13

Entre les Branches L et L’

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(branche L, L’) 2,50 3,09 0,59
Annexe D : équilibrage

Entre les Colonnes cI et c'I

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(colonnes cI, cI’) 1,09 1,21 0,12

Entre les Colonnes cI et cII

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(colonnes cI, cII) 1,09 1,15 Equilibré

Entre les Colonnes cII et cIII

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(colonnes cII, cIII) 1,15 1,25 Equilibré

Entre les Colonnes cIII et cIV

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(colonnes cIII, cIV) 1,25 1,34 Equilibré

Entre les Colonnes cIV et cV

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(colonnes cIV, cV) 1,34 1,41 Equilibré

Entre les Colonnes cV et cVI

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(colonnes cV, cVI) 1,41 1,46 Equilibré

Entre les Colonnes c'I, et c'II

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(colonnes c'I, c’II) 1,21 1,27 Equilibré

Entre les Colonnes c'II et c'III

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(colonnes c'II, c’III) 1,27 1,35 Equilibré
Annexe D : équilibrage

Entre les Colonnes c'III et c'IV

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(colonnes c'III, c’IV) 1,35 1,43 Equilibré

Entre les Colonnes c'IV et c'V

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(colonnes c'IV, c’V) 1,43 1,48 Equilibré

Entre les Colonnes c'V et c'VI

Circuit ∆P Circuit ∆P Défavorisé ∆P à Créer


[mCE] [mCE] [mCE]
(colonnes c'V, c’VI) 1,48 1,52 Equilibré
Annexe E : calcul aéraulique VMC

Dimensionnement du réseau de la VMC :

1er palier

Tronçon Débit Diamètre a V réel J l J× l ξ V2 ∆P Totale


[m3/h] Φ [mm] b [m/s] [Pa/m] [m] [Pa] [Pa] ξ.ρ. [Pa]
2
[Pa]
[mm]
Caisson-A 16140 780 850*700 9,25 1 5,74 5,74 7,1 364,50 370,24

A-B 15030 760 800*700 9 1 2,81 2,81 2,1 102,06 104,87


B-C 13920 740 750*700 8,4 1 2,81 2,81 2,1 88,91 91,72
C-D 12810 720 720*700 8,1 1 2,81 2,81 2,1 82,67 85,48
D-E 8080 580 600*550 8,8 1,5 2,81 4,22 2,1 97,57 101,79
E-F 4040 430 460*400 7,65 1,5 2,81 4,22 2,1 73,74 77,95
A-A1 (B-B1) (C-C1) 1110 270 400*200 5,6 1,5 5,15 7,73 3,3 62,09 69,82
A1-A2 (B1-B2) (C1-C2) 580 210 225*200 4,75 1,5 4,96 7,44 2,1 28,43 35,87
D-D1 4730 460 510*400 8 1,5 5,15 7,73 3,3 126,72 134,45
D1-D2 4150 440 490*400 7,75 1,5 4,96 7,44 2,1 75,68 83,12
D2-D3 3670 420 440*400 7,5 1,5 5,62 8,43 2,1 70,88 79,31
D3-D4 3080 390 400*380 7,35 1,5 4,96 7,44 2,1 68,07 75,51
D4-D5 2490 350 400*300 6,75 1,5 4,79 7,19 2,1 57,41 64,59
Annexe E : calcul aéraulique VMC

Tronçon Débit Diamètre a V réel J l J× l ξ V2 ∆P Totale


[m3/h] Φ [mm] b [m/s] [Pa/m] [m] [Pa] [Pa] ξ.ρ. [Pa]
2
[Pa]
[mm]
D5-D6 1900 330 360*300 6,5 1,5 5,25 7,88 2,1 53,24 61,11
D6-D7 1310 290 300*280 5,9 1,5 4,81 7,22 2,1 43,86 51,08
D7-D8 720 235 270*200 5,05 1,5 5,15 7,73 2,1 32,13 39,86
E-E1 (F-F1) 4040 430 460*400 7,65 1,5 5,15 7,73 3,3 115,87 123,60
E1-E2 (F1-F2) 3460 400 400*400 7,35 1,5 4,96 7,44 2,1 68,07 75,51
E2-E3 (F2-F3) 2980 380 400*360 7,2 1,5 5,62 8,43 2,1 65,32 73,75
E3-E4 (F3-F4) 2500 360 400*320 6,9 1,5 4,96 7,44 2,1 59,99 67,43
E4-E5 (F4-F5) 2020 340 350*300 6,55 1,5 4,79 7,19 2,1 54,06 61,24
E5-E6 (F5-F6) 1540 300 300*300 6 1,5 5,25 7,88 2,1 45,36 53,24
E6-E7 (F6-F7) 1060 260 300*230 5,5 1,5 4,81 7,22 2,1 38,12 45,33
E7-E8 (F7-F8) 580 210 230*200 4,8 1,5 5,15 7,73 2,1 29,03 36,76
A1-P1(A2-P3)(A2-P4)(B1-P5) 290 168 200*145 4 1,5 2,15 3,23 1,9 18,24 21,47
(B2-P3)(B2-P7)(C1-P8)(D1-
P13)
(D2-P15)(D3-P16)(E1-
P29)(E1-P30) (E2P31)(E3-
P33)(E4-P35)(E5-P37)
(E6-P39)(E7-P41)
Annexe E : calcul aéraulique VMC

Tronçon Débit Diamètre a V réel J l J× l ξ V2 ∆P Totale


[m3/h] Φ [mm] b [m/s] [Pa/m] [m] [Pa] [Pa] ξ.ρ. [Pa]
2
[Pa]
[mm]
A1-P2 (B1-P6) (C1-P10) 240 150 200*125 3,8 1,5 2,15 3,23 1,9 16,46 19,69
E3-P34(E4-P36)(E5-P38) 300 168 200*145 4 1,5 2,15 3,23 1,9 18,24 21,47
(E6-P40)(E7-P42)
E8-P43 (E8-P44) 360 180 200*160 4,3 1,5 2,15 3,23 1,9 21,08 24,30
E2-P32 190 140 200*110 3,6 1,5 2,15 3,23 1,9 14,77 18,00
Annexe E : calcul aéraulique VMC

2 éme palier

Tronçon Débit Diamètre a V réel J l J× l ξ V2 ∆P Totale


[m3/h] Φ [mm] b [m/s] [Pa/m] [m] [Pa] [Pa] ξ.ρ. [Pa]
2
[Pa]
[mm]
Caisson-A 29580 1000 1000*100 11 1 10,4 10,4 7,1 515,46 525,94
0 8 8
A-B 24650 920 1000*820 10,4 1 2,81 2,81 2,1 136,28 139,09
B-C 19720 850 880*820 9,75 1 2,81 2,81 2,1 119,78 122,59
C-D 14790 750 800*700 9 1 2,81 2,81 2,1 102,06 104,87
D-E 9860 600 700*540 9,5 1,5 2,81 4,22 2,1 113,72 117,93
E-F 4930 460 500*420 8 1,5 2,81 4,22 2,1 80,64 84,86
A-A1 4930 460 500*420 8 1,5 4,36 6,54 3,3 126,72 133,26
A1-A2 4350 440 460*420 7,8 1,5 5 7,50 2,1 76,66 84,16
A2-A3 3770 420 440*400 7,5 1,5 5 7,50 2,1 70,88 78,38
A3-A4 3190 390 400*380 7,35 1,5 5 7,50 2,1 68,07 75,57
A4-A5 2610 370 400*350 7 1,5 5,6 8,40 2,1 61,74 70,14
A5-A6 2030 340 350*300 6,55 1,5 5 7,50 2,1 54,06 61,56
A6-A7 1450 290 300*280 6 1,5 5,63 8,45 2,1 45,36 53,81
A7-A8 870 240 300*190 5,45 1,5 4,84 7,26 2,1 37,43 44,69
A8-A9 290 168 200*145 4 1,5 4,64 6,96 2,1 20,16 27,12
A1-P1 290 168 200*145 4 1,5 2,15 3,23 1,9 18,24 21,47
Annexe E : calcul aéraulique VMC

3 éme palier

Tronçon Débit Diamètre a V réel J l J× l ξ V2 ∆P Totale


[m3/h] Φ [mm] b [m/s] [Pa/m] [m] [Pa] [Pa] ξ.ρ. [Pa]
2
[Pa]
[mm]
Caisson-A 3570 420 440* 400 7,5 1,5 4,7 7,05 3,3 111,38 118,43
A-B 2980 380 400*360 7,2 1,5 2,81 4,22 2,1 65,32 69,53
B-C 2390 350 400*300 6,5 1,5 2,81 4,22 2,1 53,24 57,45
C-D 1800 320 350*300 6,4 1,5 2,81 4,22 2,1 51,61 55,82
D-E 1200 275 300*250 5,75 1,5 2,81 4,22 2,1 41,66 45,87
E-F 600 210 225*200 4,8 1,5 2,81 4,22 2,1 29,03 33,25
A-G 590 210 225*200 4,8 1,5 1,96 2,94 2,1 29,03 31,97
B-H 590 210 225*200 4,8 1,5 1,96 2,94 2,1 29,03 31,97
C-I 590 210 225*200 4,8 1,5 1,96 2,94 2,1 29,03 31,97
D-J 600 210 225*200 4,8 1,5 1,96 2,94 2,1 29,03 31,97
E-K 600 210 225*200 4,8 1,5 1,96 2,94 2,1 29,03 31,97
F-L 600 210 225*200 4,8 1,5 1,96 2,94 2,1 29,03 31,97
G-P1 290 168 200*145 4 1,5 6,41 9,62 1,9 18,24 27,86
H-P3 290 168 200*145 4 1,5 6,41 9,62 1,9 18,24 27,86
I-P5 290 168 200*145 4 1,5 6,41 9,62 1,9 18,24 27,86
J-P7 300 168 200*145 4 1,5 6,41 9,62 1,9 18,24 27,86
K-P9 300 168 200*145 4 1,5 6,41 9,62 1,9 18,24 27,86
Annexe E : calcul aéraulique VMC

Tronçon Débit Diamètre a V réel J l J× l ξ V2 ∆P Totale


[m3/h] Φ [mm] b [m/s] [Pa/m] [m] [Pa] [Pa] ξ.ρ. [Pa]
2
[Pa]
[mm]
L-P11 300 168 200*145 4 1,5 6,41 9,62 1,9 18,24 27,86
G-P2 (I-P8) 300 168 200*145 4 1,5 6,63 9,95 1,9 18,24 28,19
H-P4 (K-P10) 300 168 200*145 4 1,5 6,63 9,95 1,9 18,24 28,19
I-P6 (L-P12) 300 168 200*145 4 1,5 6,63 9,95 1,9 18,24 28,19
AXONOMETRIE DE TOUS LES RESEAUX (HYDRAULIQUE ET AERAULIQUE) DE L’HÔTEL
BIBLIOGRAPHIE :

(1) : atlas solaire de l’Algérie


(2) : H.REITSCHEL&WRAISS : « traité de chauffage et de climatisation »
(3) : cours IVCA et chauffage (4emeannée)
(4) : document technique réglementaire « DTR »
(5) : mémothech « génie énergétique »
• Livre : climatisation conditionnement d’air (les systèmes)

SITES INTERNET :

http://www.acierconstruction.com/prism/energie/index.htm

http://www.atlantic-ventilation.com/

http://www.rucon.net/content/subcatlist.aspx?Country=fr&Lang=fr&ID=10

http://www.franceair.com/

CATALOGUE :

[a]: FRANCE AIR

[B]: HYDRONIC

[C]: TRANE

[D]: LOWARANE

[E]: CHAPPÉE

[F]: FLAMCO

[G]: AERMEC NRA

[H]: HALTON-URH

[I]: ATLANTIC

[J]: RUCON VENTILATEUR