Vous êtes sur la page 1sur 11

EDUCATION TECHNIQUE Réalisé par : Mr Badra Sahbi Durée : 2 heures

Devoir de synthèse N° 2 ( 2éme science 2 et 4 ) Barème sur 40


Nom :……………….…...……. Prénom :……….…………….. Classe : 2eme S… N°… Note :……/20

A – DEFINITION GRAPHIQUE D’UN PRODUIT (Cotation fonctionnelle)


On se proposePrénom
Nom :……………….………. de réaliser une opération
:……….………….. de: perçage
Classe 2eme S… sur une plaque
N°…… :……/20 d’épaisseur 2 mm pour
Notemétallique
cela on utilise une mini-perceuse avec sont support dont le dessin d’ensemble est le suivant :

( ) Mini- perceuse

Vue 3D de l’ensemble

Zone d’étude

Plaque métallique à percer

Trous percés

ECHELLE : Nom : Badra Sahbi


Mini-perçeuse
Date : Le 24-02-2013
avec support (Modèle 1)
Numéro : 00
ETABLISSEMENT : Lycée secondaire taha houssein

Lycée secondaire Taha Houssein Année 2012-2013 Page- 1-


- Travail demandé : On se réfère à la zone d’étude représenté par la figure ci-dessous :

16 Plaque support
8 Vis
7 Rondelle M6 U
(2 pt) 6 Rondelle
5 Colonne
Rep Désignation

Figure 1 : Zone d’étude


1- Donner la nature et la raison d’existence des cotes condition « a » et « b » : (1 pt)
« a » ………………………………………………………………………………………………..
……………………………………………………………………………………………………….

« b » ……………………………………………………………………………………………….
……………………………………………………………………………………………………….
2- Compléter les différentes cases du tableau suivant : (7.5 pt)
Côtes tolérancées Côtes Nominales Ecart supérieur Ecart inférieur CMax Cmin IT
1
b16  7 0.5 ………………… …………. …………. ……. ……… …..

b8  40.2 ………………… …………. …………. ……. ……… …..


0.1
b7  1.2 0 ………………… …………. …………. ……. ……… …..
0.3

a6  5 0.8 ………………… …………. …………. ……. ……… …..

a16  60.2 ………………… …………. …………. ……. ……… …..

3- Etablir les diagrammes et tracer les chaines minimales de cotes (sur figure 1) qui installent les conditions :

(0.5pt) (0.5pt)

Condition Condition
«a» «b»

4- Ecrire les équations donnant : (2 pt)


a Max = …………………………… b Max = ……………………………

a min = …………………………… b min = ……………………………


5- D’après les valeurs données dans le tableau précédent calculer : (2 pt)

a Max = …………………………… b Max = ……………………………


AN : D’ou a =…… D’ou b= ……
a min = …………………………… b min = ……………………………

Lycée secondaire Taha Houssein Année 2012-2013 Page- 2-


Nom :………………………………….….………. Prénom :……….………………....................... Classe :2 éme S… N°….…

6- Reporter les côtes fonctionnelles obtenues sur les dessins des pièces séparées suivants : (0.5 pt)

7- Une opération de poinçonnage est réaliser sur la plaque mettalique afin de souder sur celle-ci un tube

Etape 1 :
Poinçonner la plaque
Etape 2 : Couper un tube Etape 3 : Souder le tube coupé sur la plaque

Dans l’étape 2 on utilise un système technique appelé « COUPE TUBE »

5 4
Zone d’étude

1
3

a- Etablir sur la figure 2 les chaines minimales de cotes qui installent les conditions « c » et « d » :

(0.5pt) (0.5pt)

Condition Condition
«c» «d»

b- Ecrire les équations donnant : (2 pt)


c Max = …………………………… d Max = ……………………………

c min = …………………………… d min = ……………………………

Lycée secondaire Taha Houssein Année 2012-2013 Page- 3-


Figure 2 : Zone d’étude

3 5 2

c
(2 pt)

d
4 1
0.025 0.423
c- Calculer la cote « d3 » sachant que : d1  d 2  7 0
et d  1 0.5 (2,5 pt)

d3Max = …………………………… d3 Max = …………………………… D’ou


AN :
d3 min = …………………………… d3 min = …………………………… d3= …………

d- Reporter les côtes fonctionnelles obtenues sur les dessins des pièces séparées suivants :

(1 pt)

e- En se référant au calcul réalisé sur la cote « d3 » ; indiquer par une croix la case correspondante :
Côtes mesurées Pièce bonne Pièce mauvaise
12.5
d 3 13,472 (0.75 pt)
13.480

B – COMPORTEMENT DES MATERIAUX


I – Système support de la mini-perceuse :
Pour vérifier la résistance et l’allongement du goujon (11) nous avons besoin de connaître les propriétés
mécaniques du matériau constituant cette pièce. Pour définir ces propriétés, on procède à un essai de
traction. L’essai de traction s’effectue sur une éprouvette extraite du même matériau que la pièce (11).
L’essai consiste à chercher la variation de la longueur en fonction de l’intensité de l’effort exercé sur
l’éprouvette.

Diamètre d = 10 mm

Longueur L = 100 mm
Goujon (11) Eprouvette

Lycée secondaire Taha Houssein Année 2012-2013 Page- 4-


Nom :………………………………….….………. Prénom :……….………………....................... Classe :2 éme S… N°….…

 Tableau de valeurs :
Forces en N 5000 10000 15000 20000 25000 Force élastique 35000 Force de rupture
∆L en mm 0.03 0.06 0.09 0.12 0.16
F (KN) F (KN)
B
35 35

30
A C
25
25

20

15

10

0 0
0.01 ∆L (mm) 22 ∆L (mm)

Figure 3 : Courbe tracée à partir du tableau de valeur Courbe enregistrée par la machine
a- Tracer à partir du tableau la courbe d’essai de traction de l’éprouvette : (sur la figure 3) (0.5 pt)
b- Indiquer par une croix la bonne réponse: (2.75 pt)
Zone De déformation permanente De déformation Elastique De rupture
Zone OA
Zone AB
Zone BC
 Zone OA :
- Calculer le module d’Young E= ……………………………………………………

- Calculer la résistance à l’extension Re =……………………………………………

 Zone BC :
- Calculer la résistance à la rupture Rr =……………………………………………

- Calculer le coefficient d’allongement pour cent A% = …………………………..

II – Système poinçonneuse d’établit :


Dans l’étape 1 la descente du poinçon permet de réaliser des trous comme le montre la figure 4

Poinçon

Figure 4

Lycée secondaire Taha Houssein Année 2012-2013 Page- 5-


Le poinçon choisi qui est un poinçon plein en acier.de forme cylindrique est sollicité à la compression
Au cours de l’opération de poinçonnage la force exercée sur le poinçon est : F  40 KN
1- Calculer le diamètre « d » du poinçon pour qu’il résiste à cette sollicitation.
On donne Re= 318 N/mm2 (résistance élastique) et s = 2 (coefficient de sécurité) (3.5 pt)
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………… Choix d = ……..

2- Calculer la variation de la longueur (Δl) sachant que la longueur initiale du poinçon L0 = 200 mm;
On donne E=2.105 N/mm2 (Module d’Young) : (2 pt)
…………………………………………………………………………………………...............
…………………………………………………………………………………………...............
…………………………………………………………………………………………...............
………………………………………………………………………… Δl = …………...
3- On se propose de changer la forme de poinçon par la forme suivante :
Soit la section « S »
Poinçon (2)
a

Section carrée a

a- Calculer le diamètre « d » minimal du poinçon pour qu’il résiste à cette


sollicitation. On donne Re= 318 N/mm2 ; s = 5 (coefficient de sécurité) et a =20 mm
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
(4 pt)
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………… Choix d min = ……..
b- Tableaux de comparaison des nuances d’acier usuelles
Nuances S235 S275 S355 S460

Re (N/mm2) 235 275 355 460 (2 pt)


Rpe (N/mm2) ……. ……. ……… ……..

Choisir les nuances qui conviennent le mieux pour que le poinçon résisté en toute sécurité :
…………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………….

Lycée secondaire Taha Houssein Année 2012-2013 Page- 6-


CORRECTION
- Travail demandé : On se réfère à la zone d’étude représenté par la figure ci-dessous :

16 Plaque support
5
6 8 Vis
16 7 Rondelle M6 U
6 Rondelle
5 Colonne
Rep Désignation

7
8 Figure 1 : Zone d’étude
8- Donner la nature et la raison d’existence des cotes condition « a » et « b » :
« a » C’est un jeu qui assure l’appuis de la rondelle (6) sur la plaque support (16) ……………
……………………………………………………………………………………………………

« b » C’est un retrait de la tête de la vis (8) par rapport à la plaque support (16) pour pouvoir
utiliser la surface de cette dernière………………………………………………………………….
9- Compléter les différentes cases du tableau suivant :
Côtes tolérancées Côtes Nominales Ecart supérieur Ecart inférieur CMax Cmin IT
1
b16  7 0.5 7 1 -0.5 8 6.5 1.5

b8  40.2 4 0.2 -0.2 4.2 3.8 0.4


0.1
b7  1.2 0 1.2 0.1 0 1.3 1.2 0.1
0.3

a6  5 0.8 5 0.3 -0.8 5.3 4.2 1.1

a16  60.2 6 0.2 -0.2 6.2 5.8 0.4

10- Etablir les diagrammes et tracer les chaines minimales de cotes (sur figure 1) qui installent les conditions :

T16 T8
T16 T6 b
a b16 16 8 b8
16 6
Condition Condition SL1/5 SL5/2
a16 a6 7
«a » SL16/6 «b» b7

11- Ecrire les équations donnant :


a Max = a 16 Max - a 6 min b Max = b 16 Max - b 7 min - b 8 min

a min = a 16 min - a 6 Max b min = b 16 min - b 7 Max - b 8 Max


12- D’après les valeurs données dans le tableau précédent calculer :

a Max = 6.2 – 4.2 = 2 1


b Max = 8 – 1.2 – 3.8 = 3
AN : D’ou a = 1 0.5
D’ou b= 21
a min = 5.8 – 5.3 = 0.5 b min = 6.5 – 1.3 – 4.2 = 1

Lycée secondaire Taha Houssein Année 2012-2013 Page- 7-


13- Reporter les côtes fonctionnelles obtenues sur les dessins des pièces séparées suivants :

14- Une opération de poinçonnage est réaliser sur la plaque mettalique afin de souder sur celle-ci un tube

Etape 1 :
Poinçonner la plaque
Etape 2 : Couper un tube Etape 3 : Souder le tube coupé sur la plaque

Dans l’étape 2 on utilise un système technique appelé « COUPE TUBE »

5 4
Zone d’étude

1
3

f- Etablir sur la figure 2 les chaines minimales de cotes qui installent les conditions « c » et « d » :
T4 T2 T1 T3
c d
c4 4 2 c2 d1 1 3 d3

Condition SL4/1 SL1/2 Condition SL1/2 SL2/3


«c» 1 2
c1 «d» d2

g- Ecrire les équations donnant :


c Max = c 1 Max + c 2 Max - c 4 min d Max = d 1 Max + d 2 Max - d 3 min

c min = c 1 min + c 2 min - c 4 Max d min = d 1 min + d 2 min - d 3 Max

Lycée secondaire Taha Houssein Année 2012-2013 Page- 8-


Figure 2 : Zone d’étude

3 5 2

T4 T2

c
SL 2/3

C2

d2
d3
SL 1/2 SL 1/2

C4

d1
C1

T3
d

T1
SL 4/1

4 1

0.025 0.423
h- Calculer la cote « d3 » sachant que : d1  d 2  7 0
et d  1 0.5
 0.5
d3Max = d 1 min + d 2 min - d min d3 Max = 7 + 7 – 0.5 = 13.5  0.473
AN : d3= 13
d3 min = d 1 Max + d 2 Max - d Max d3 min = 7.025 + 7.025 – 0.577 = 13.473

i- Reporter les côtes fonctionnelles obtenues sur les dessins des pièces séparées suivants :
C2

+0.025
0
7
+ 0.473
+0.5

C4
13

+0.025
0
7
C1

j- En se référant au calcul réalisé sur la cote « d3 » ; indiquer par une croix la case correspondante :
Côtes mesurées Pièce bonne Pièce mauvaise
12.5 X
d 3 13,472 X
13.480 X

B – COMPORTEMENT DES MATERIAUX


I – Système support de la mini-perceuse :
Pour vérifier la résistance et l’allongement du goujon (11) nous avons besoin de connaître les propriétés
mécaniques du matériau constituant cette pièce. Pour définir ces propriétés, on procède à un essai de
traction. L’essai de traction s’effectue sur une éprouvette extraite du même matériau que la pièce (11).
L’essai consiste à chercher la variation de la longueur en fonction de l’intensité de l’effort exercé sur
l’éprouvette.

Diamètre d = 10 mm

Longueur L = 100 mm
Goujon (11) Eprouvette

Lycée secondaire Taha Houssein Année 2012-2013 Page- 9-


 Tableau de valeurs :
Forces en N 5000 10000 15000 20000 25000 Force élastique 35000 Force de rupture
∆L en mm 0.03 0.06 0.09 0.12 0.16
F (KN) F (KN)
B
35 35

30
A C
25
25

20

15

10

0 0
0.01 ∆L (mm) 22 ∆L (mm)

Figure 3 : Courbe tracée à partir du tableau de valeur Courbe enregistrée par la machine
c- Tracer à partir du tableau la courbe d’essai de traction de l’éprouvette : (sur la figure 3)
d- Indiquer par une croix la bonne réponse:
Zone De déformation permanente De déformation Elastique De rupture
Zone OA X
Zone AB X
Zone BC X
 Zone OA : F . L0 4.F . L0 4.10000.100
- Calculer le module d’Young E     212206.59 N / mm2
S . L  . d . L
2
 .10 .0.06
2

F 4. Fe 4.25000
- Calculer la résistance à l’extension Re  e    318.3 N / mm2
 Zone BC : S  .d 2
 .10 2

Fr 4. Fr 4.35000
- Calculer la résistance à la rupture Rr     445.63 N / mm2
S  .d 2
 .10 2

L 22
- Calculer le coefficient d’allongement pour cent A%  .100  .100  22
II – Système poinçonneuse d’établit : L0 100
Dans l’étape 1 la descente du poinçon permet de réaliser des trous comme le montre la figure 4

Poinçon

Figure 4

Lycée secondaire Taha Houssein Année 2012-2013 Page- 10-


Le poinçon choisi qui est un poinçon plein en acier.de forme cylindrique est sollicité à la compression
Au cours de l’opération de poinçonnage la force exercée sur le poinçon est : F  40 KN
4- Calculer le diamètre « d » du poinçon pour qu’il résiste à cette sollicitation.
On donne Re= 318 N/mm2 (résistance élastique) et s = 2 (coefficient de sécurité)
F Re 4. F Re 4. F . s
  Rpe      4. F . s   . d 2 . Re  d 2 
S s . d 2
s  . Re
4. F . s 4.40000.2
d AN : d   d  17.89 mm Choix d = 18 mm
 . Re  .318
5- Calculer la variation de la longueur (Δl) sachant que la longueur initiale du poinçon L0 = 200 mm;
On donne E=2.105 N/mm2 (Module d’Young) :
L F L 4. F L
  E.    E.   E.   E .  4. F .L0   . d 2 .E. L
L0 S L0  .d 2
L0
4. F .L0 4.40000.200
L  AN : L   0.157 mm Δl  0.16 mm
 .d 2. E  .182.2.105
6- On se propose de changer la forme de poinçon par la forme suivante :
Soit la section « S »
a Poinçon (2)
Section carrée a

c- Calculer le diamètre « d » minimal du poinçon pour qu’il résiste à cette


sollicitation. On donne Re= 318 N/mm2 ; s = 5 (coefficient de sécurité) et a =20 mm
F Re F R 4. F R
  Rpe     e  e  4.F .s  Re .( . d 2  4. a 2 )
S s  . d 2
2 s  . d  4. a
2 2
s
 4 a 
 
4.( F . s  Re . a 2 ) 4.( F . s  Re . a 2 )
4.F . s  Re . . d  4. Re . a  Re . . d  4.F . s  4. Re . a  d 
2 2 2 2 2
d
 . Re  . Re
4.(40000.5  318. 202 )
AN : d   d  36.19 mm Choix d min = 36.2 mm
 .318
d- Tableaux de comparaison des nuances d’acier usuelles
Nuances S235 S275 S355 S460
2
Re (N/mm ) 235 275 355 460
2
Rpe (N/mm ) 47 55 71 92
Choisir les nuances qui conviennent le mieux pour que le poinçon résisté en toute sécurité :
F  .d 2 4. F 4.40000
  avec S   a2    AN :    63.57 N / mm2
S 4  . d  4. a
2 2
 .36, 2  4. 20 2

  Rpe donc on choisi les nuances S355 et S460 .

Lycée secondaire Taha Houssein Année 2012-2013 Page- 11-