Vous êtes sur la page 1sur 3

Licence L1-Math/Info – Algèbre II 2011-2012

3. Calcul matriciel
 
−1 0 3  
 4 −2 5  0 1
Exercice 3.1 On considère les matrices A =  , B =  2 0 
 1 0 0 
−1 1
  0 2 1
0 0 1 −1
et C =  2 0 0 2 .
1 −1 1 −1
Quels sont les produits possibles de deux de ces trois matrices ? Calculer ces produits.

Exercice 3.2 Soit S et T deux matrices de M3 (R) définies par
   
0 1 0 1 0 0
S =  1 0 0  et T =  0 0 1  .
0 0 1 0 1 0

Calculer S 2 , T 2 , ST , T S, ST S, T ST .

Exercice 3.3 Soient A et B deux matrices de Mp (C) satisfaisant AB = BA (pour un entier p ≥ 1).
1. Montrer que pour tout n ∈ N on a :
n  
X
n n n−k k
(A + B) = A B
k=0
k

2. Calculer An pour tout n ∈ N, où A est la matrice suivante :
 
2 1 0
A= 0 2 1 
0 0 2
   
2 1 0 5 1 0
Exercice 3.4 Soit A =  −3 −1 1  et B =  −3 2 1 .
1 0 −1 1 0 2
1. Vérifier que A2 6= 0 et A3 = 0.
2. Exprimer B en fonction de A et de la matrice unité I3 . En déduire les puissances B k , pour
tout k ∈ N.

Exercice 3.5 1. Soient a, b, q, r ∈ Z. Vérifier que a = bq + r si et seulement si
    
b 0 1 a
= .
r 1 −q b

2. L’algorithme d’Euclide appliqué aux nombres 237 et 53 donnent

237 = 53 × 4 + 25
53 = 25 × 2 + 3
25 = 3 × 8 + 1.

(bn )n∈N et (cn )n∈N définies par la donnée des permiers termes a0 .         −1 0 1 1 2 1 0 1 1 3 i i−4 3−i  2 0 0 1  A =  1 0 1  . −1 −2 4 cn Démontrer que pour tout n ∈ N. . – Soit s et t deux réels. = et = 1 1 −8 3 3 1 −2 25 25 1 −4 53     0 1 0 1 0 1 Soit A = .7 Soit A = 1 2 1 .9 En utilisant des opérations élémentaires. 1. Calculer A et en utilisant le calcul matriciel. sh t ch t – Calculer M (0). Calculer le PGCD de 738 et 395 à l’aide de l’algorithme d’Euclide. b0 . c0 et des relations de récurrences suivantes pour tout n ∈ N :   an+1 = an − 2bn + 2cn bn+1 = −an + bn + cn cn+1 = −an − 2bn + 4cn      1 −2 2 an 1. Exercice 3. Vérifier que A2 = 5A − 4I3 . déterminer si les matrices suivantes sont inversibles et calculer le cas échéant leurs inverses.   2 1 1 Exercice 3. En utilisant le calcul matriciel. en déduire une identité de Bézout. Calculer le produit M (s)M (t). – En déduire que pour tout réel t. D =   3 −1  0 1  0 1 2 2 −3 −4 1−i 4 −3 −2 0 −1 −1 Exercice 3.) Montrer que AB est triangulaire supérieure.8 A tout nombre réel t on associe la matrice   ch t sh t M (t) = . Xn =  bn  . Supposons que A et B sont triangulaires supérieures (c’est-à-dire aij = 0 et bij = 0 pour tout 1 ≤ j < i ≤ n. B =  −1 1 1 . 2. Supposons que la somme de chaque ligne de A et la somme de chaque ligne de B valent 1. Posons A =  −1 1 1  et pour tout n ∈ N.10 On se propose de déterminer trois suites de nombres réels (an )n∈N . la matrice M (t) est inversible et expliciter son inverse. Exercice 3. Exercice 3. 1 −8 1 −2 1 −4 déterminer des entiers u et v tel que 1 = 237u + 53v. C =  −i 3 − i i − 2 . Montrer qu’il en est de même pour le produit AB.Licence L1-Math/Info – Algèbre II 2011-2012 On a donc                3 0 1 25 25 0 1 53 53 0 1 237 = . 3. Xn = An X0 . En déduire que A est inversible 1 1 2 −1 et calculer A .6 Soit A = (aij ) ∈ Mn (C) et B = (bij ) ∈ Mn (C) (pour un entier n ≥ 1 fixé).

. vérifier que P est inversible 1 1 1 et calculerson inverseP −1 . c0 et n. 6. b. . où s est la somme des nombres |ai | pour i 6= p. En déduire les expressions recpectives des termes an . . 1. Montrer que |ap ||xp | ≤ s|xp |. Soit A ∈ Mn (R) tel sur chaque ligne de A. an ) ∈ Rn et (x1 . . bn . . En discutant suivant les valeurs du paramètre m. Exercice 3. . En utilisant des opérations élémentaires. 5. . 2.12 Soit m un nombre réel. n} et – a1 x1 + a2 x2 + · · · + an xn = 0. Montrer que A = P DP −1 . cn en fonction de a0 . Montrer que A est inversible. . Calculer An pour tout n ∈ N. . .11 Résoudre les systèmes suivants   x + 2y − 4z = −4 (S1 ) 2x + 5y − 9z = −10 3x − 2y + 3z = 11    x + y − z = 8 (S2 ) x + 2y − 3z = 5 3x + 2y − z = 2    x + 2y − 3z + 2t = 2 (S3 ) 2x + 5y − 8z + 6t = 5 3x + 4y − 5z + 2t = 4  Exercice 3. Soit D =  0 2 0  . c et d. . n}. la valeur absolue du terme diagonal est strictement supérieur à la somme des valeurs absolues des autres termes. b0 . Soit p ∈ {1. . x2 . En déduire que pour tout n ∈ N. 0 0 3 4. . 2. 2. pour tout entier naturel n. . résoudre le système suivant :    x − y − z = a 2x + y − z = b  (S)   x + y − 3z = c 2x − y − z = d  Exercice 3. résoudre le système suivant :   mx + my − z = 0 (Sm ) mx + y − mz = 0 x + my − mz = 0  Exercice 3. Soit P =  1 1 0  .14 Soit n un entier tel que n ≥ 2. a2 .13 Suivant la valeur des nombres réels a. xn ) ∈ Rn tels que – |xi | ≤ |xp | pour tout i ∈ {1. .Licence L1-Math/Info – Algèbre II 2011-2012   1 0 1 2. 1 0 0 3. . (a1 . (Indication : raisonner par l’absurde en faisant l’hypothèse que le système d’équations AX = 0 à une solution X non nulle.) . An = P Dn P −1 .