Vous êtes sur la page 1sur 13

Etude de la clé de Sol 29 ligne

Cette clé sert pour les instruments suivants: piano, org.ue et harpe,
(pour la main droite) violon, alto, (pour les notes étevées) violoncelle,
(pour les notes étevées) flûte, hautbois, eor anglais, clarinette, cor,
trompette, piston, saxophone et pour les voix de Soprano, Contralto
et Ténor
E:<ercice
Retenir les points de repàre suivants: æ
d +*
' ::i Do SoI Do Sol
Pouvoir les reconnaître sur la musiqire et les écrire sur la portée.
Le cture
Cette lecture, ainsi que toutes les suivantes, doit se faire à une
vitesse regulière, d,abord lente puis de plus en plus rapide, mais sans
battie de mesure.

Exercice
t9l Savoir l'ordre des notes en montant:
Do, Rd, Ml, Fa, Sol, La, Si, Do, etc.,.
et en descendant:
Do, Si, La, Sol, Fa, Mi, Ré,Do, etc...
en portant de n',i.mporte quelle note de la gamnt.e.
29 Trouver dnstantandment la note placée immédiatement au - des-
sus ou tmmédiatement au-dessous des podnts derepère"
Exemple: au - dessus de Sol : La - au - dessus de Do : Ré,
au-dossous dê Sol: Fa- au-dessous de Do: Si.
8ELA89AB.' Les notes qul se touchent sont toujours placées ainsi
sur la portée: I'une sur une Iigne, I'autre dans l'interligne voisin (su-
périeur ou inférieur); ou l'une dans un interlig:ne, I'autre sur la Iig:ne
voisine (inférleuré ou supérieure) .
.i
\
lAi
I-eCture9
r\**--F-'Dans
, -''2
cetto lecture ,les podnts derepère sont indiques en d
pour aider
t,élève à les reconnaltre. Mais on doit lire toutes les
notes à une vitesse

Dans cette lecture ,les poittts de repèr'e ne sont plus indiqués ;


mais
l,élève peut les marquer avec un signe quelconque avant d'étudier '
ll

A partir lecture, l'élève ne doit plus rien indiquer sur son


de cotte
cahier. Le travail doit sà poursuivre dans son cerveau jusqu'à ce qu'il sa-
che reconn aître ddrectement les nouvelles notes, apprises par rapport
aux
points de repèrc. ,tr

b
Exercice 19 Savoir I'ordre des notes en passant une note sur
deux, o'est-à-dire Par tierces
En montant: Do, Mi, Sol, Si, Ré, Fa, La, Do, etc"'
En descendant: Do, La, Fa, Ré, Si, Sol, Mi, Do ' eIc"'
en partant dc n'importc quclle notc de la ganme '

2g Trouver instantanément la note ptracée une 3c-e au-dessus ou rlne


3c-e au- dessous des point dc rcpère.

Ex:Une3c.eau.dessusdosol;Si-Unp3c.eau-dessusdeDo:Mi.La'
une 3o-e au-dessous de sol: Mi- une 3c-e au-dessous de Do:
portée à Ia ais-
,ry nEtAnQAE; Lrintervalle de 3o-e correspond sur la
voisin '
tance d,unâ ligne à laligne voisine, ou d'un interligne à I'interligne

29nEtAngIIB:||arrivorasouventqu,unemêmenotepuisseêtre
trouvde par deux moyens différents '

Exemple: La note peut être trouvée

Soit au moYen du I Soit au moYen du


podntdcrcPère Do en æ | potncdcrcpere Sor en <æ
descendantd'une note
T- D, St I montant d'une 3c-e d Sol 'sd
L'élève pourra se servir du moyen qui lui sera le
plus pratique '

.l /
Irecture Les points de rePère sont indiques en
8

try nEMAnguE: lrpartir de maintenant, I'élève connaît


toutes les notes
de la portée ei mêm" quetques notes sur les lignes supplémentaires.
Notes étuaiées jusqu'ici :

=79
La Si ao

Z?LBAABQUE: Ondoit remarquer gue, pour les lignes supplémentai-


."";l; o"o";â; q"i sert àtrouver les notes est exactement le même que
pour les notes de la portée, les lignes supplémentaires étant de
petites
iig.r"" qui serven t à- protonger la porttic au- dessus ou au- dessous il n'yil
quand
en est besoin. Uais ân n'éJ"it qou t" nombre de lignes nécessaires;
adoncjamaisd'interligne.Lesnotesseplacentsurleslignesetau-
dessus ou au-dessous des lignes supplémentaires

I-ecture "--"'*.o-*t \

\*__-=. .**:J
t2

Nouveaupodntderepèreàretenir,iËu.les.lignes""p.&.
plémentairu" au dF--
dessus de la portée (très employées
"o- dDo
piano et au violon).

t3
Lecture en croches. Le Mouvement doit atteindre prog.ressi _

vement la vitesse J= tOO

16
t0

19

20

2l

22

'zs

zi
*e,
r1

nEtAnQaR.' La distance d'octavo, si fréquente dans les instru _


ments à clavler, doit être reconnue drun seul coup d,@il. Bien re_
mârquer la posltion des deux notes qui forment l,octave: l,une sur
une Iigne, I'autre dans un interligne.

26

27

28
12

Lecture en triolets de croches. Le Mouvement doit atteindre


progressivement la vitesse J= roo

29

(r) cette noten'apas encore étôrencontrée.


L,étève entrouvera le norn en calcu-
lant de lafaçon quiaété déjà expliquée. Ir[ais, comme ir n,ya pas d,epointde rtpàre
assez rapproohé, il devra prendre pour base de son calcul une note
voisine connue
dontil se aervira de lamême façon que d'unpoint derepàre. pour les violonisres,il
eet nécessaire d'attirer l'attention sur ce so/ qui sera la note la prus g.rave
lnstrumeut. (aç corde)
de reur
33 æ=J

Êffi --_--
EÊÊ T+ 3-

34

35

36
14

37

Lecture en double - eroches . Le Mouvement doit atteindre Pro-


gressivement la vitesse J =IOO

39

(r) En plus des exercices écrits spécialenent en clé de Sol, l'élève pourra étudier
q,.i sont écrits dans drautres ctés. Il n'aura qu'à supprtmer mentaloment la clé
quiesiaudébui de ces éxercices etla remplacer paruno clé de Sol. La même opé'
""rr*
ration pourra être faite ensuite pour les autres clée.
r5

(r)
4l

(r) I'iusistance sur les formulss arpégées . C'est que,da4s un mor-


On remarquera
ceau de musitue, dès gue le mouvement est asae z -rapidor.on renoontre surtout des
fragments de gamme ou d'arpège. Les notes três étoi9nées les unes des autres sonl
généralement exécutées dans un mouvement lent ou peu rapide '
t8

oo

#-æffiEÊ# ffi=
*

46

+;
t7
Lecture en sextolets de double-croches. Le Mouvement doit
atteindr'e progre ssivement lavitesse J=fOO

48