Vous êtes sur la page 1sur 2

18- La biodisponibilité d’un médicament désigne :

1- Une molécule médicamenteuse traverse les membranes a.L’existence d’une forme pharmaceutique adaptée
biologiques par diffusion passive sans possibilité de passage au d’administration particulière
travers des pores membranaires. La diffusibilité de cette molécule b. La fraction non liée aux protéines plasmatiques
est conditionnée par : c. La fraction de la dose résorbée à l’état actif
a.Sa liposolubilité d. La vitesse de résorption
b. Son degré d’ionisation e. La concentration plasmatique maximum
c. Sa liaison aux protéines cd
d. La nécessité de la présence d’un transporteur 19- Le passage transmembranaire d’une substance par diffusion
e. La nécessité d’un apport d’énergie passive :
abc a.S’effectue selon le gradient de concentration
10- La biotransformation des médicaments peut être influencée b. Est indépendant du pH
par : c. Dépend de l’épaisseur de la membrane
a.Age d. Est indépendant du pKa de la substance
b. Sexe ac
c. Dose administrée 20- La demi-vie d’un médicament
d. Association d’autres médicaments a.Est la moitié du temps que met une dose unique de
abcd médicament pour disparaître en totalité de l’organisme
11- La résorption d’une molécule médicamenteuse à travers la b. Est paramètre pharmacocinétique caractéristique d’un
muqueuse digestive peut être influencée par médicament donné, pour un sujet donné
a.Le pH c. Est le temps au bout duquel la moitié, d’une dose unique de
b. La forme pharmaceutique utilisée médicament est éliminée
c. La liposolubilité de la molécule d. Peut être mesurée graphiquement sur la courbe de
d. La présence simultanée d’autres médicaments décroissance de la concentration sanguine d’un médicament
abcd e. Est le temps nécessaire pour que la concentration plasmatique
12- On administre à un malade en 2 prises quotidiennes un diminue de moitié
médicament dont la ½ vie est de 12 heures. Au bout de combien de bde
temps la concentration plasmatique de ce médicament aura-t-elle 21- Les transformations métaboliques des médicaments
atteint un plateau a.Conduisent, dans la plupart des cas, à des dérivés plus
a.Un jour liposolubles
b. Deux jours b. Peuvent conduire à des dérivés actifs
c. Six jours c. S’effectuent toujours dans le foie
b d. Peuvent être l’objet de variations inter individuelles
(4x la ½-vie) bd
22- On peut éviter ou réduire l’importance de l’effet de premier
13- Le volume de distribution du médicament dans l’organisme passage pour un médicament
a.Est un volume fictif a.En le prescrivant en suppositoire
b. Peut dépasser le volume total de l’organisme b. En le prescrivant par voie intramusculaire sous une forme
c. Varie en fonction du degré de fixation protéique du retard
médicament c. En le prescrivant sous une forme pour application cutanée
d. Est corrélé à la concentration plasmatique de ce d. En évitant de réitérer le traitement à intervalles de temps
médicament trop rapprochés
e. Augmente avec l’âge abc
abcd 23- Médicament qui peut conduire à la production de métabolite
14- La fixation d’un médicament aux protéines plasmatiques dépend toxique qui peut être responsables d’une hépatite
a.Du nombre de sites de fixation a.Phénobarbital
b. De l’affinité b. Isoniazide
c. De la concentration plasmatique du médicament c. Digitoxine
d. De la concentration plasmatique de la protéine porteuse d. Gentamycine
abcd b
15- Tous les médicaments suivants sont inducteurs enzymatiques, 24- La clairance totale d’un médicament peut être estimer en
sauf deux les quels : connaissant
a.Phénytoïne a.La ½-vie plasmatique d’élimination de ce médicament
b. Carbamazépine b. Le flux plasmatique rénal
c. Aspirine c. La clairance rénale de ce médicament
d. Erythromycine abc
e. Rifampicine 25- La pratique de la dose de charge donnée au début d’un
cd traitement prolongé est réalisée pour :
a.Les médicaments dont la ½-vie plasmatique est moins de 6
16- Les antagonistes des AVK sont les suivants : heures
a.Protamine b. Les médicaments dont la ½-vie est de plusieurs jours
b. Vitamine K c. Raccourcir le délai d’installation de la concentration
c. Antifibrinolytiques plasmatique stationnaire du médicament
d. PPSB d. Saturer les mécanismes d’élimination du médicament
bd e. Raccourcir la durée totale du traitement
17- Tous les médicaments suivants sont capables de potentialiser bcde
l’action des AVK à l’exception d’un seul, lequel 26- La fixation protéique des médicaments de type acide faible dans
a.Aspirine le plasma
b. Indométacine a.Se fait surtout sur l’albumine
c. Phénobarbital b. Est réversible
d. Phénylbutazone c. Est plus forte chez l’homme que chez la femme
e. Clofibrate d. Est généralement saturable
c e. Diminue en cas de prise concomitante d’un médicament base
faible
abd a. l'absorption est rapide
NB : les médicaments de type acide faible ont une fixation à forte b. l'effet du 1 passage hepatique est minimise
affinité et à faible nombre de sites (donc saturable). Les sites sont c. " " " " est évité
différents de ceux de médicaments bases faibles. d. l'absorption est lente

27- La filtration glomérulaire d’un médicament est favorisée


directement par :
38- la biodisponibilité des médicaments est locale
a.Une forte lipophilie
Anti vitamine k (anticoagulant) + Clofibrate ==> on risque:
b. Une forte ionisation au pH du plasma a. d'augmenter l'effet de anti vit k
c. Une forte fixation aux protéines plasmatiques b. diminuer l'effet de anti vit k
b c. augmenter l'effet de clofibrate
NB : une forte ionisation donne une bonne hydrosolubilité mais la d. diminuer l'effet de clofibrate
filtration est surtout influencée par le poids moléculaire et le débit e. risque d'hémorragie
sanguin glomérulaire f. risque de coagulation
28- La plus part des AINS peuvent majorer dangereusement l’effet
des anticoagulants oraux et des hypoglycémiants sulfamidés. Cela
s’explique par :
a.Une induction enzymatique
b. Une inhibition enzymatique
c. La défixation protéique par compétition
c
29- La biodisponibilité d’un médicament administré par voie IV vraie
est de :
a.Imprévisible
b. 50 %
c. 100 %
c
30- le volume de distribution du médicament dans l’organisme
a.Est un volume théorique
b. Peut dépasser le volume total de l’organisme
c. Varie en fonction du degré de fixation protéique du
médicament
d. A une incidence sur la concentration plasmatique du
médicament
abcd
31- Quel est le diurétique qui n’est pas contre-indiqué au cours de
l’insuffisance rénale sévère :
a.Le clopamide
b. Le furosémide
b
32- Inhibiteur enzymatique
a.Phénytoïne
b. Cimétidine
c. Phénobarbital (Gardénal®)
b
33- La demi-vie d’un médicament représente :
a.La moitié de temps nécessaire à l’élimination du médicament
contenu dans l’organisme
b. Le temps nécessaire pour éliminer 50% d’une dose
administrée par voie orale
c. Le temps nécessaire pour que sa concentration plasmatique
initiale diminue de moitié
c
34- La biodisponibilité d’un médicament :
a.Est strictement dose dépendante
b. Dépend de la voie d’administration
c. Est diminuée par l’effet de premier passage
bc

35-la 1/2 vie des médicaments suivants peut être prolongée:


a. Fortement lies sur les protéines plasmatiques avec faible
affinité
b." " " " " " " " " " avec forte affinité
c. réabsorption rénale
d. cycle enterohepatique
e. fortement ionisée au ph plasmatique

36-le milieu intestinal est le lieu favorable a l'absorption grâce a :


a. absence des réactions des métabolisme
b. la présence de transporteurs
c. la riche vascularisation
d. la diversification du ph

37-par voie rectale :