Vous êtes sur la page 1sur 5

Exercices de Mathématiques

Polynômes : relations coefficients-racines


Énoncés

Énoncés des exercices

Exercice 1 [ Indication ] [ Correction ]


Résoudre x4 − 4x3 + x2 + 6x + 2 = 0 sachant que la somme de deux des solutions vaut 2.

Exercice 2 [ Indication ] [ Correction ]


Calculer la somme des puissances quatrièmes des racines a, b, c de P = X 3 + pX + q.

Exercice 3 [ Indication ] [ Correction ]


Résoudre 8x3 − 42x2 + 63x − 27 = 0 sachant que les solutions sont en progression géométrique.

Exercice 4 [ Indication ] [ Correction ]


Soient a, b, c les racines de A = X 3 + pX 2 + qX + r = 0.
Former l’équation dont les racines sont α = b + c, β = a + c et γ = a + b.

Exercice 5 [ Indication ] [ Correction ]


On pose A(x) = x3 + px2 + qx + r.
Déterminer la condition sur p, q, r pour que l’une des racines de A soit la somme des autres.

Exercice 6 [ Indication ] [ Correction ]


X  α + 2 3
Calculer , où α décrit l’ensemble des racines de A = x3 + 2x2 − x + 1.
2α + 5

Page 1 Jean-Michel Ferrard www.klubprepa.net EduKlub


c S.A.
Tous droits de l’auteur des œuvres réservés. Sauf autorisation, la reproduction ainsi que toute utilisation des œuvres autre que la consultation
individuelle et privée sont interdites.
Exercices de Mathématiques
Polynômes : relations coefficients-racines
Indications, résultats

Indications ou résultats

Indication pour l’exercice 1 [ Retour à l’énoncé ]


Noter a, b, c, d les racines de P = x4 − 4x3 + x2 + 6x + 2.
Écrire les relations coefficients-racines et ajouter par exemple la condition a + b = 2.
 
a+b=2 c+d=2
On aboutit à et .
ab = −1 cd = −2
√ √ √ √
Les racines de P sont 1 − 2, 1 + 2, 1 − 3 et 1 + 3.

Indication pour l’exercice 2 [ Retour à l’énoncé ]


On observe tout d’abord que a + b + c = 0, et a2 + b2 + c2 = −2p.
En exprimant que a, b, c annulent P on trouve a3 + b3 + c3 = −3q.
Finalement a4 + b4 + c4 = 2p2 .

Indication pour l’exercice 3 [ Retour à l’énoncé ]


Soient a, b, c les racines de P . On ajoute ac = b2 aux relations coefficients-racines.
On trouve 34 , 32 , 3, qui sont en progression géométrique de raison 2.

Indication pour l’exercice 4 [ Retour à l’énoncé ]


On commence par justifier les égalités α = −p − a, β = −p − b et γ = −p − c.
On utilise ensuite le changement de variable y = −p − x.

Indication pour l’exercice 5 [ Retour à l’énoncé ]


La somme des racines a, b, c de A vaut −p. Donc a = b + c ⇔ 2a = a + b + c = −p.
p
La condition est donc que − 2 est racine de A.

Indication pour l’exercice 6 [ Retour à l’énoncé ]


α+2
On inverse le changement de variable β = .
2α + 5
On en déduit que A(α) = 0 ⇔ B(β) = 0, avec B(β) = 3β 3 − 20β 2 + 15β − 3.
On cherche donc la somme des cubes des racines de B. On trouve 5381
27 .

Page 2 Jean-Michel Ferrard www.klubprepa.net EduKlub


c S.A.
Tous droits de l’auteur des œuvres réservés. Sauf autorisation, la reproduction ainsi que toute utilisation des œuvres autre que la consultation
individuelle et privée sont interdites.
Exercices de Mathématiques
Polynômes : relations coefficients-racines
Corrigés

Corrigés des exercices

Corrigé de l’exercice 1 [ Retour à l’énoncé ]


Notons a, b, c, d les racines de P = x4 − 4x3 + x2 + 6x + 2.
On choisit par exemple de noter a et b celles qui vérifient a + b = 2.
On écrit les relations coefficients-racines et on ajoute la condition a + b = 2.
On transforme ce système par équivalences :
  
 a+b+c+d=4  c+d=2  c+d=2
  
 ab + ac + ad + bc + bd + cd = 1   ab + cd = −3


  (a + b)(c + d) + ab + cd = 1 
 


abc + abd + acd + bcd = −6 ⇔ ab(c + d) + cd(a + b) = −6 ⇔ ab + cd = −3
  
abcd = 2 (ab)(cd) = 2 (ab)(cd) = 2

 
 


 
 

  
a+b=2 a+b=2 a+b=2
Le fait qu’on obtienne deux équations identiques confirme que le problème a des solutions.
ab + cd = −3

Le sous-système signifie que ab et cd sont les solutions de t2 + 3t + 2 = 0.
(ab)(cd) = 2
ab + cd = −3

2
Or t + 3t − 2 = (t + 1)(t + 2). Donc ⇔ {ab, cd} = {−1, −2}.
(ab)(cd) = 2
{a, b} et {c, d} jouant le même rôle, on peut supposer ab = −1 et cd = −2.
 
a+b=2 c+d=2
On obtient finalement et .
ab = −1 cd = −2

a+b=2
Le système signifie que a, b sont les racines de t2 − 2t − 1 = 0.
ab = −1

c+d=2
Le système signifie que a, b sont les racines de t2 − 2t − 2 = 0.
cd = −2
√ √ √ √
2
Or t − 2t − 1 = 0 ⇔ t ∈ {1 − 2, 1 + 2} et t2 − 2t − 2 = 0 ⇔ t ∈ {1 − 3, 1 + 3}.
√ √ √ √
Finalement, on peut choisir a = 1 − 2, b = 1 + 2, c = 1 − 3 et d = 1 + 3.
On a ainsi obtenu les solutions de P = x4 − 4x3 + x2 + 6x + 2.

Corrigé de l’exercice 2 [ Retour à l’énoncé ]



a + b + c = σ1 = 0
Avec les notations habituelles, on a
a2 + b2 + c2 = σ12 − 2σ2 = −2p
 3
 a + pa + q = 0
On a (S) : b3 + pb + q = 0 donc a3 + b3 + c3 = −p(a + b + c) − 3q = −3q.
 3
c + pc + q = 0
 4 2
 a + pa + qa = 0
Mais (S)⇒ b4 + pb2 + qb = 0 ⇒ a4 + b4 + c4 = −p(a2 + b2 + c2 ) − q(a + b + c) = 2p2 .
 4
c + pc2 + qc = 0
La somme des puissances quatrièmes des racines de P = X 3 + pX + q est donc égale à 2p2 .

Page 3 Jean-Michel Ferrard www.klubprepa.net EduKlub


c S.A.
Tous droits de l’auteur des œuvres réservés. Sauf autorisation, la reproduction ainsi que toute utilisation des œuvres autre que la consultation
individuelle et privée sont interdites.
Exercices de Mathématiques
Polynômes : relations coefficients-racines
Corrigés

Corrigé de l’exercice 3 [ Retour à l’énoncé ]


Selon l’énoncé, P = 8x3 − 42x2 + 63x − 27 admet trois racines a, b, c telles que ac = b2 .
On ajoute cette condition aux relations coefficients-racines :

a + b + c = 21 a + b + c = 21
 
b = 32

4 4

 


 
 

ab + ac + bc = 63 b(a + b + c) = 63

 
 

8 ⇔ 8 ⇔ a + c = 15
4
 27  3 27 

 abc = 8

 b = 8

 9
ac = 4

 
 
 
2
ac = b ac = b2
Les deux dernières équations expriment que a, c sont les solutions de 4t2 − 15t + 9 = 0.
n3 o
2
Or 4t − 15t + 9 = (t − 3)(4t − 3). On obtient donc {a, c} = ,3 .
4
3 3
Les racines de P = 8x3 − 42x2 + 63x − 27 sont , , 3.
4 2
Ces racines sont effectivement en progression géométrique de raison 2.

Corrigé de l’exercice 4 [ Retour à l’énoncé ]


La somme des trois racines a, b, c de A(X) = X 3 + pX 2 + qX + r = 0 est a + b + c = −p.
Les scalaires α, β, γ peuvent donc s’écrire : α = −p − a, β = −p − b et γ = −p − c.
Or si on pose y = −p − x, on a l’équivalence A(x) = 0 ⇔ A(−p − y) = 0.
Ainsi x est racine A si et seulement si y = −p − x est racine de B(Y ) = −A(−p − Y ).
Le polynôme unitaire dont les racines sont α, β, γ est donc :

B(X) = −A(−p − X) = (p + X)3 − p(p + X)2 + q(p + X) − r

= X 3 + 2pX 2 + (p2 + q)X − r + qp

Corrigé de l’exercice 5 [ Retour à l’énoncé ]


Notons a, b, c les solutions de A(x) = x3 + px2 + qx + r = 0.
On sait que a + b + c = −p.
Dire que a est égal à b + c, c’est écrire que 2a = a + b + c = −p.
p
Finalement la condition s’exprime en disant que − est solution de A(x) = 0.
2
 p p3 p3 pq p3 pq
Or A − =− + − +r = − + r.
2 8 4 2 8 2
La condition recherchée est donc : p3 − 4pq + 8r = 0.

Page 4 Jean-Michel Ferrard www.klubprepa.net EduKlub


c S.A.
Tous droits de l’auteur des œuvres réservés. Sauf autorisation, la reproduction ainsi que toute utilisation des œuvres autre que la consultation
individuelle et privée sont interdites.
Exercices de Mathématiques
Polynômes : relations coefficients-racines
Corrigés

Corrigé de l’exercice 6 [ Retour à l’énoncé ]


α+2 5β − 2
Le changement de variable β = s’inverse en α = − . On a les équivalences :
2α + 5 2β − 1

A(α) = 0 ⇔ α3 + 2α2 − α + 1 = 0
 5β − 2 3  5β − 2 2 5β − 2
⇔− +2 + +1=0
2β − 1 2β − 1 2β − 1
⇔ −(5β − 2)3 + 2(5β − 2)2 (2β − 1) + (5β − 2)(2β − 1)2 + (2β − 1)3 = 0
⇔ 3β 3 − 20β 2 + 15β − 3 = 0

Ainsi A(α) = 0 ⇔ B(β) = 0, avec B(β) = 3β 3 − 20β 2 + 15β − 3.


P 3
La question posée revient donc à calculer β , où β décrit l’ensemble des racines de B.
20 P 2  20 2 310
β = σ12 − 2σ2 =
P
Avec les notations habituelles, σ1 = β = et − 10 = .
3 3 9
On somme les égalités 3β 3 − 20β 2 + 15β − 3 = 0, pour toutes les racines β de B :
P 3 20 P 2 6200 100 5381
3 β 3 − 20 β 2 + 15 β − 9 = 0 ⇒
P P P P
β = β −5 β+3 = − +3 =
3 27 3 27
X α + 2 3 5381
Conclusion : quand α décrit l’ensemble des racines de A, on a = .
2α + 5 27
Ce résultat est confirmé par Maple en une seule instruction :
> sum(((alpha+2)/(2*alpha+5))^3,alpha=RootOf(x^3+2*x^2-x+1,x) ;
5381
27

Page 5 Jean-Michel Ferrard www.klubprepa.net EduKlub


c S.A.
Tous droits de l’auteur des œuvres réservés. Sauf autorisation, la reproduction ainsi que toute utilisation des œuvres autre que la consultation
individuelle et privée sont interdites.