Vous êtes sur la page 1sur 10

TP N°1 : Installer un serveur trixbox.

I OBJECTIF

L’objectif de ce tp est d’installer un serveur trixbox, un Softphone et un téléphone IP Cisco de façon à


tester la voix sur IP. Pour ce tp vous aurez besoin d’un serveur virtuel linux de type Centos, d'un client
windows Seven et d'un téléphone IP Cisco. Vous travaillerez par groupe de deux, le softphone sera
installé sur un de vos postes Windows Seven. Le serveur Trixbox Centos est installé sous VmWare
Workstation, sa carte réseau est en bridge. Le téléphone IP est connecté sur le même commutateur que
vos deux machines. Tous les matériels devront se "pinguer".

II INSTALLATION DU SERVEUR TRIXBOX

Lancez votre machine virtuelle après avoir connecté l’image ISO fournie à votre lecteur de cd-rom.
Choisissez le clavier sg-latin1. Réglez le fuseau horaire. Donnez un mot de passe à l’utilisateur root.

Votre système s’installe.


En utilisant Internet qu’est-ce que Trixbox ?

III CONFIGURATION DE VOTRE SERVEUR TRIXBOX.

III.1 CONFIGURATION DU SERVEUR

Commencez par configurer votre clavier en français en tapant la commande « loadkeys fr ». Utilisez
ensuite la commande help-trixbox pour trouver la commande permettant de mettre une adresse ip fixe
à votre serveur trixbox (chaque groupe se met sur le réseau 192.168.1.0/24 et vous utilisez des vlan
différents si vous partagez le même commutateur Cisco), et de donner un mot de passe à l’utilisateur
de l’interface graphique nommé « maint ».

Lancez votre navigateur Internet et connectez-vous au serveur web de votre serveur trixbox en tapant
son adresse ip dans la zone URL.

1 Marie-pascale Delamare à partir d’un travail de L Burri et David Duron


Cliquez sur « switch » et connectez-vous sous le user « maint ».

III.2 CRÉATION DES COMPTES DE TÉLÉPHONES SUR LE SERVEUR TRIXBOX

En utilisant Internet qu’est-ce qu’un PBX ?

Cliquez sur PBX et PBX settings.

2 Marie-pascale Delamare à partir d’un travail de L Burri et David Duron


Cliquez sur « Extensions ».
En utilisant Internet qu’est-ce que SIP ?

Choisissez « Generic SIP Device » et soumettre cela va vous permettre de créer des comptes pour vos
téléphones IP.
Sur l’écran suivant créez deux comptes en renseignant les données suivantes :
 extension utilisateur : YYXX (avec YY le numéro de votre groupe et avec XX est le numéro
de votre ordinateur Seven) ;
 nom affiche : client YYXX (avec YY le numéro de votre groupe et avec XX le numéro
de votre ordinateur Seven) ;
 secret : mdpYYXX (avec YY le numéro de votre groupe et avec XX le numéro de
votre ordinateur Seven).

IV INSTALLATION DES SOFTPHONES SUR LES CLIENTS SEVEN

En utilisant Internet, qu’est-ce qu’un softphone ?

3 Marie-pascale Delamare à partir d’un travail de L Burri et David Duron


Vous pouvez télécharger soit ExpressTalk (http://www.nch.com.au/talk/) pour Windows, soit X-lite.
Pour X-lite , ajouter un compte SIP avec les données suivantes :
 Display name : clientYYXX (avec YY le numéro de votre groupe et avec XX le numéro de
votre ordinateur)
 U s e r I D : Y Y X X ( avec YY le numéro de votre groupe et a v e c X X l e numéro de
votre ordinateur)
 P a s s w o r d : m d p Y Y X X ( avec YY le numéro de votre groupe et a v e c X X l e numéro
de votre ordinateur)
 domain: adresse IP du serveur de téléphonie
 cocher « domain »
(Soyez cohérents avec le paramétrage de votre serveur TRIXBOX).

Pour ExpressTalk, créer un compte SIP avec les données suivantes en utilisant ce choix du menu :
 Full Name : clientYYXX (avec YY le numéro de votre groupe et avec XX le numéro de votre
ordinateur)
 S I P N u m b e r : Y Y X X ( avec YY le numéro de votre groupe et a v e c X X l e numéro
de votre ordinateur)
 p a s s w o r d : m d p Y Y X X ( avec YY le numéro de votre groupe et a v e c X X l e numéro
de votre ordinateur)
 serveur SIP: adresse IP du serveur de téléphonie

4 Marie-pascale Delamare à partir d’un travail de L Burri et David Duron


N'oubliez pas de désactiver le Stun s'il est activé.

V CONFIGURATION DES TÉLÉPHONES CISCO

Votre téléphone doit pour ce TP être branché sur le même commutateur et même vlan que votre
serveur TRIXBOX (HP). Ces téléphones n'ayant pas d'écran, nous allons utiliser l'interface Web pour
les configurer. Mais il faut auparavant leur donner une adresse IP qui soit sur le même réseau que
votre serveur TRIXBOX. Pour vérifier la configuration de votre téléphone appuyez rapidement quatre
fois sur la touche "*" puis choisir l'option, numéro ci-dessous, suivi de la touche "#":
Numéro Option
100 Indique si le protocole DHCP est activé.
110 Affiche l'adresse IP du téléphone.
120 Affiche le masque de réseau du téléphone.
130 Affiche l'adresse de la passerelle.
140 Affiche l'adresse MAC (matérielle) du téléphone.
150 Affiche la version du logiciel du téléphone.
160 Affiche l'adresse du serveur DNS principal.
170 Affiche le port HTTP d'écoute du serveur Web (par défaut le 80).
180 Affiche l'adresse de multidiffusions IP (utilisée pour la communicationdu
système Cisco SPA 9000 avec le téléphone IP).
220 Affiche la méthode de contrôle des appels (SIP ou SPCP).
221 Définit le contrôle des appels (saisissez la valeur correspondant à la méthode
choisie et appuyez sur #) :
0 SIP
1 SPCP
Appuyez sur 1 pour enregistrer, sur 2 pour vérifier la valeur, sur 3 pour entrer
une nouvelle valeur et sur * pour quitter.
73738 Rétablit les paramètres et éléments logiciels d'usine du téléphone.

5 Marie-pascale Delamare à partir d’un travail de L Burri et David Duron


Appuyez sur 1 pour confirmer ou sur * pour quitter. Si vous optez pour la
réinitialisation, raccrochez le combiné pour quitter et lancer le processus de
restauration.
732668 Redémarre le téléphone. Appuyez sur #, puis raccrochez le combiné pour
réamorcer le téléphone.
Vous pouvez aussi connaitre la configuration de votre téléphone en appuyant quatre fois sur "*" suivi
du 9 et suivre les instructions (1 pour la configuration réseau par exemple).
Pour modifier la configuration de votre téléphone appuyez rapidement quatre fois sur la touche "*"
puis choisir l'option, numéro ci-dessous, suivi de la touche "#":

101 Active ou non le protocole DHCP.


0 DHCP
1 Adressage Statique
Appuyez sur 1 pour enregistrer, sur 2 pour vérifier la valeur, sur 3 pour saisir une
nouvelle valeur et sur * pour quitter.
111 Définit une adresse IP statique. Saisissez l'adresse (utilisez « * » pour saisir la valeur
« . »), puis appuyez sur #.
Appuyez sur 1 pour enregistrer, sur 2 pour vérifier la valeur, sur 3 pour saisir une
nouvelle valeur et sur * pour quitter.
REMARQUE Le protocole DHCP doit être désactivé pour l'utilisation de cette
option. Si ce n'est pas le cas, un message d'erreur s'affiche.
121 Définit un masque de réseau. Saisissez l'adresse (utilisez * pour saisir la valeur « . »),
puis appuyez sur #.
Appuyez sur 1 pour enregistrer, sur 2 pour vérifier la valeur, sur 3 pour saisir une
nouvelle valeur et sur * pour quitter.
REMARQUE Le protocole DHCP doit être désactivé pour l'utilisation de cette
option.
131 Définit une passerelle. Saisissez l'adresse (utilisez * pour saisir la valeur « . »), puis
appuyez sur #.
Appuyez sur 1 pour enregistrer, sur 2 pour vérifier la valeur, sur 3 pour saisir une
nouvelle valeur et sur * pour quitter.
REMARQUE Le protocole DHCP doit être désactivé pour l'utilisation de cette
option. Si ce n'est pas le cas, un message d'erreur s'affiche.
161 Définit l'adresse du serveur DNS principal. Saisissez l'adresse (utilisez « * » pour
saisir la valeur « . »), puis appuyez sur #.
Appuyez sur 1 pour enregistrer, sur 2 pour vérifier la valeur, sur 3 pour saisir une
nouvelle valeur et sur * pour quitter.
181 Définit l'adresse de multidiffusion IP (utilisée pour la communication du système
Cisco SPA 9000 avec le téléphone IP). Saisissez l'adresse (utilisez « * » pour saisir la
valeur « . »), puis appuyez sur #.
Pour enregistrer, appuyez sur 1. Pour vérifier la valeur saisie, appuyez sur 2. Pour
saisir une nouvelle valeur, appuyez sur 3. Pour quitter, appuyez sur *.
L'adresse IP paramétrée vous pouvez utiliser l'interface de configuration Web pour finir la
configuration du téléphone.

6 Marie-pascale Delamare à partir d’un travail de L Burri et David Duron


Lancer l'interface web, n'oubliez pas de passer en Admin Login sinon vous ne verrez pas tous les
onglets. L'onglet qui nous intéresse est l'onglet EXT. Voici comment vous devez le mettre à jour :

Serveur Asterisk
Nom Affiché
Secret
Numéro d'appel (Dial)
Compte utilisateur

VI TESTS DE VOS INSTALLATIONS ET CONFIGURATIONS

Tester vos installations en utilisant un casque et le téléphone et en vous appelant l’un l’autre.

VII LES PRINCIPAUX FICHIERS DE CONFIGURATION

Dans l'interface Graphique du serveur TRIXBOX, choisissez PBX et Config Files editor.
Observez le contenu du fichier extensions.conf et des fichiers sip.conf et sip_additionnal.conf.

VIII SUR LE SERVEUR ASTERISK

Le service asterisk est-il démarré ?


Quelle(s) commande(s) avez-vous tapée(s) ?
Sur quel(s) port(s) le service asterisk attend-il (listen) des requêtes ? (netstat -anp| grep asterisk)

Est-ce un port « bien connu » ?

Faites une copie d’écran du résultat obtenu.

7 Marie-pascale Delamare à partir d’un travail de L Burri et David Duron


Observez le contenu du répertoire /etc/asterisk
Combien de fichiers contient-il ?
Quelle(s) commande(s) avez-vous tapé ?
Que contient le fichier sip.conf ?

Que contient le fichier sip_additionnal.conf ?


.
Pour chaque compte du fichier sip_additionnal.conf , relevez les paramètres suivants :
type =
secret =
dial =
context =
Que contient le fichier extensions.conf ?

On peut accéder à la console asterisk, pour voir ce qui s’y passe, déboguer, lancer des commandes en
direct.
Lorsque le service asterisk n’est pas démarré, on peut le démarrer en mode console en tapant :
La commande : asterisk -cvvvv
Lorsque le service asterisk est déjà démarré, comme c’est le cas ici, on peut rejoindre le mode console
en tapant :
La commande : asterisk -rvvvv

8 Marie-pascale Delamare à partir d’un travail de L Burri et David Duron


A noter que le nombre de v correspond à la quantité d’informations que l’on veut voir s’afficher :
plus il y a de v, et plus c’est « verbose », autrement dit « verbeux », donc plus il y a de détails !
A noter que des messages s’affichent dans cette console au fur et à mesure du déroulement des
opérations, ce qui peut être utile par la suite pour déboguer un « dial plan » qui dysfonctionne, ou tout
simplement pour vérifier que les communications s’établissent.
Si on regarde la console pendant l’établissement de la connexion, on peut observer que les instructions
prévues dans le « dial plan » s’exécutent bien :

Ici le poste 1002 est appelé, il sonne.


L'appelant est 1001 et correspond au SIP « client03 »
On peut vérifier les communications en cours en listant les « canaux » (« channels ») ouverts avec la
commande sip show channels :

Étonnamment, pour une seule communication (cf. ci-dessus), deux canaux sont ouverts, ce qui signifie
qu’il y a bien 2 dialogues SIP actifs.
Pourquoi ? Tout simplement parce que chaque terminaison SIP converse bien avec le serveur Asterisk.
C’est bien lui l’intermédiaire qui a permis d’établir la communication entre les deux clients SIP.

9 Marie-pascale Delamare à partir d’un travail de L Burri et David Duron


On retrouve les adresses IP des postes, leur numéro et le codec utilisé (ulaw).
La commande sip show peers montre tous les « appareillages » entre comptes SIP et terminaisons,
autrement dit toutes les terminaisons qui se sont enregistrées auprès de l’IPBX :

Les terminaisons ou hôtes sont connus d’après leur adresse IP


On note que les softphones utilisent un port quelconque alors que le téléphone Cisco utilise le port
5060.

10 Marie-pascale Delamare à partir d’un travail de L Burri et David Duron