Vous êtes sur la page 1sur 3

7 – Conditions de réalisation

Pour atteindre les objectifs fixés, certaines conditions doivent être remplies notamment pour ce qui
concerne le matériel, les auditeurs et les formateurs.

7-1 – Equipement

La liste des équipements dont il faut disposer pour faire la formation dans les conditions optimales est
donnée dans ce document, et cela pour chaque ordre d’enseignement.
Ces équipements comportent entre autre ce qui suit :
- les appareils
- une photographie et un prix indicatif de la plupart des appareils
- une configuration possible des différentes salles de travaux pratiques
- un exemple de poste de travail.

7-2 – Matériel

La liste du matériel a été fournie. Cette liste n’est pas exhaustive. Elle concerne les produits
consommables ou périssables qui doivent donc être renouvelés périodiquement.

7-3 – Les élèves

Les élèves qui doivent recevoir ces formations doivent avoir le profil approprié, et surtout la motivation
réelle pour le diplôme qu’ils ont choisi de faire, pour éviter les désillusions et le désintérêt, toutes choses
qui peuvent entraîner un manque de compétence des élèves formés.
L’effectif des classes est également primordial dans la qualité des techniciens formés. Le nombre
d’élèves par poste de travail doit être de deux au maximum pendant les cours de travaux pratiques.

7-4 – Les locaux spécialisés

Les locaux sont constitués de salles de cours théoriques et de salles spécialisées de travaux pratiques.
Ces salles sont affectées aux travaux suivants :
- Mesures
- Fabrication de cartes électronique
- Fabrication de pièces mécaniques

7-5 – Durée de la formation

Les compétences théoriques et pratiques à acquérir étant nombreuses, le découpage de la formation


exige 25 semaines minimum de cours effectif.
En dessous de cette durée, la formation incomplète et inadaptée au diplôme.
7-6 – Formateurs

7-6-1 Qualité
Les formations doivent être assurées par les professeurs ayant les qualifications requises.
Ainsi la formation au bac F2 doit être faite par des professeurs qui sont au moins certifiés, ou
professeurs de lycée technique.
Les autres formations sont assurées par des professeurs PLP ou professeurs de collège.

7-6-2 Formation continue

7-6-2-1 Justification
L’électronique étant une discipline résolument pratique, les professeurs qui enseignent dans cette
spécialité doivent avoir dans leurs occupations pédagogiques, des séances de travaux pratiques.
L’électronique étant en évolution permanente, les professeurs qui l’enseignent doivent absolument
réaménager le contenu de leurs enseignements quasiment chaque année.
Pour arriver à cela afin de donner des informations justes et récentes aux apprenants, les professeurs
doivent obligatoirement faire des stages de formation et de perfectionnement.

7.6.2.2 Objectifs
Ces stages vont avoir plusieurs finalités entre autres celles-ci :
- Donner une connaissance large aux professeurs d’électronique afin qu’ils puissent enseigner
toutes les matières qui figurent dans les progressions, selon son grade.
- Avoir des connaissances actualisées et justes.
Ainsi, chaque professeur d’électronique sera capable à terme d’enseigner les matières suivantes :
 Electronique analogique
 Electronique numérique
 Technologie des composants et des systèmes
 Schémas
 Travaux pratiques d’atelier
 Typon
 Circuit imprimé simple et double face
 Sérigraphie
 Boîtier à l’aide de métaux en feuille
 Mesures
 Téléphonie fixe et mobile
 Radio et télévision
 Microcontrôleurs
 Asservissement
 Logiciels spécialisés
 Utilisation de l’ordinateur sur ses ports pour la commande de processus.

7.6.2.3 Les stages


Pour acquérir les connaissances, les stages se feront tant au niveau local qu’au niveau international.
Un cadre officiel, formel et permanent doit être créé pour que ces formations soient régulières aussi bien
pour les formations au niveau local, qu’au niveau international.

- Au niveau international
* Il doit être permis à un professeur d’électronique en activité d’enseignement ou d’encadrement
d’assister aux salons internationaux des composants qui se tiennent en France ou ailleurs.
* Des professeurs doivent régulièrement, au moins une fois par an, bénéficier de formations de haut
niveau à l’extérieur, dans des domaines recensés par les enseignants en accord avec les autorités
hiérarchiques compétentes.
- Au niveau local
Les formations se feront sur plusieurs axes :

1 – En entreprise
Les entreprises d’électronique recevront des enseignants qui y feront des stages de technicien
afin de s’imprégner des réalités industrielles et des nouveautés technologiques. Ce faisant, il y
aura une adéquation entre la formation et l’emploi.

2 – Dans les centres de formation


Des personnes ressources donneront des enseignements théoriques et pratiques dans des centres
équipés avec le matériel approprié.
Les personnes ressources sont :
a – Les professionnels ayant des aptitudes à l’enseignement.
b – Des professeurs ayant une maîtrise des sujets sur lesquels portent les
formations.
A terme, il serait souhaitable qu’un local équipé de matériel approprié pour toutes les formations
pratiques soit dégagé et exclusivement affecté à ces stages.