Vous êtes sur la page 1sur 3

DAEU A

DELBAUFFE Emilia
Histoire

LES REGIMES TOTALITAIRES


DM2

1. Dans quel contexte naissent les 3 régimes totalitaires ?

Pour la Russie, avant la prise de pouvoir de Staline, c'est le Tsar qui gouverné mais en
1917, une guerre éclate au sein de pays faisant tomber le Tsar. C'est donc un régime provisoire
qui est mis en place mais qui ne convient pas au pays puis-ce que la crise économique donne
lieu à de violentes manifestations et même à la guerre civile, Lénine prend alors le pouvoir
mais mourant, il le donne à Staline qui débute avec un régime totalitaire communiste.

Pour l'Italie, la fin des métiers de guerre finit par faire exploser le chômage et une crise
économique se déclare, des manifestations (notamment des ouvriers) ont lieus dans toute
l'Italie. Tandis que la monarchie de l'époque se retrouve incapable de gérer la situation, elle
finit par céder le pouvoir à Mussolini qui essayait de prendre le pouvoir par la force.

Pour l'Allemagne, c'est suite à la défaite de la première guerre mondiale que le pays rentre en
crise économique et politique. L’Allemagne fait à une hyperinflation qui donne suite à des
manifestations et des coups d’état à de nombreuses reprises et les sanctions de la Première
Guerre Mondiale sont sévères et font couler le pays. Les nationalistes reprochent au nouveau
régime d'avoir signé trop vite l'armistice et le traité de Versailles. Hitler dirigeant de son parti
d'extrême-droite est nommé Chancelier par Hindenburg, chef d’État de l'époque et finit par
obtenir les pleins pouvoirs complets après sa mort.

On constate que les contextes des montées en pouvoir de ces trois régimes totalitaires sont
tous, plus ou moins, similaires : ravage de la Première Guerre Mondiale, crise voire pénurie
financière, chômage, problèmes de gestion du pays par le gouvernement, opposants aux
réformes politiques actuelles et enfin, des manifestations qui mènent parfois jusqu'à la guerre
civile.

2. Comment les démocraties réagissent-elles face à la montée de ces puissances


totalitaires ?

Les parties/pays démocratiques n'ont pas réagit immédiatement face à la montée des
puissances totalitaires, restant plutôt en position de défense. Les parties démocraties de la
SDN sont d'accord pour ne pas intervenir par peur d'une nouvelle guerre mondiale malgré le
traité de Versailles rompu a de nombreuses reprises par le nazisme, lui-même allié au régime
fasciste de Mussolini.
Tandis que Staline essaye de joindre à la SDN afin de lutter contre le régime de guerre d'Hitler,
il décide finalement de faire un pacte avec l'Allemagne face à la non-intervention des régimes
démocratiques. Suite aux guerres déclarées par Hitler et Mussolini, les régimes démocratiques
se contentent de protestations diplomatiques tandis que le nombre d'opposants augmentent.
Lorsque la Tchécoslovaquie est attaquée après une promesse rompue de l'Allemagne et de
l'Italie, les démocraties alliées se sentent dupées afin de préparer une défense. C'est lors de
l'attaque de la Pologne, que La France et le Royaume-Unis déclare enfin le 3 septembre 1939 la
guerre.

3. Après avoir présenté le document, vous évoquerez les caractéristiques des régimes
totalitaires (nazi, fasciste et stalinien) en insistant sur les convergences et
divergences. Enfin, vous proposerez une critique du document.

Le document est une affiche propagande de la SFIO (parti politique socialiste de


1905 à 1969, devenu le PS par la suite) en 1951 contre les régimes totalitaires. L'affiche
démontre que le régime Stalinien, tout comme le fascisme et le nazisme est un régime de
dictature et totalitaire. Cette affiche indique les caractéristiques communes aux régimes
totalitaires.
Ces régimes bien qu'un peu différent, regroupent énormément de points en communs :
– La tolérance d'un seul et unique parti : le leur.
– Un système concentrationnaire, la mise en place de camp de concentration dédié à
l’esclavagisme d'une population qui ne convient pas aux régimes et/ou d'opposants
politiques.
– La propagande : toutes les informations appartiennent aux régimes, ainsi, ils ont donc
un pouvoir totale sur la presse, la radio, la cinématographie, l'art de tout genre mais
également des syndicats obéissants. Le but étant de faire l'éloge de ce régime et enfin
de ne pas permettre la diffusion d'informations pouvant y nuire.
– L'annexion : les régimes piétinent les petites nations pour subvenir à leurs besoins,
enfin, leurs envies : soit, pour une possession territoriale ou soit, pour imposer leur
régime et idéologies.
– Un système corrompu dans tous les milieux tel que les meurtres : l'élimination des
opposants et des adversaires politiques et le placement d'agents dans tous les pays afin
de coloniser et de poursuivre un point précis :
– Le culte du chef, déifié grâce à ces divers points dont la prise du pouvoir par la terreur
mais également les propagandes qui les présentent comme des hommes présidentiels.

Malgré ces points communs, une grande divergence s'engendre dans les enjeux socio-
économiques et politiques de ces régimes.

En Italie, le régime du Dulce (Mussolini) n'a pas de grande précision comme les autres
régimes. Mussolini souhaite un État fasciste avec comme principal objectif : celui de créer un
homme nouveau viril, discipliné et dévoué à ce fameux état fasciste tel un soldat. Il suit le
mouvement allemand après son alliance avec et devint antisémite mais ne participera pas aux
organisations des camps de la mort. Économiquement, Mussolini veut réduire le taux de
chômage de son pays par la mise en place de constructions et de travaux, atteindre l'autarcie
afin de ne pas dépendre des importations étrangères et enfin, préparer la guerre.

L'URSS prône la laïcité et souhaite un pays complètement athée bien que Staline souhaite
qu'on le déifie. Une collectivité des terres et une industrialisation complète.

En Allemagne, le nazisme a une répression beaucoup plus importante sur les opposants
politiques, mais son plus grand projet est de purifier l'Allemagne par une race autoproclamé :
la race aryenne. Ainsi, pour y parvenir, Hitler fait appel aux génocides de masses :
antisémitisme (juifs) mais également des personnes non conventionnelles à cette race : les
personnes portants d'un handicap, les homosexuels mais également les Tziganes.

L'affiche qui nous est présenté est une réelle affiche de propagande française, à travers
l'opposition des régimes totalitaires, elle essaye de démontrer que le partie socialiste est
meilleur que ces régimes, elle les réprime donc pour faire-valoir le partie socialiste français.
L'utilisation de l'anaphore crée un slogan choc « STALINE AUSSI ! », ainsi les parties
totalitaires et l'horreur qui en découle sont montrés, on peut croire, uniquement afin de de
développer une répression face au régime communiste français. L'affiche n'est donc pas une
dénonciation des parties totalitaires fascistes et nazismes mais un appel à une lutte contre le
partie communiste français pour, une poussée du pouvoir socialiste. La propagande qui est
une technique utilisé par les régimes totalitaires et finalement utilisé tout en parlant de liberté
alors qu'une réprime et une attaque directement aux opposants est clairement mis en place.