Vous êtes sur la page 1sur 13

Le pont de Ben-Ahin

Le pylône
1. Géologie
2. La semelle du
pylône
3. Le pylône
4. L’exécution du
pylône
Géologie et Géotechnique

 3 couches : calcaire sain en rive gauche, calcaire et dolomie en rive droite,


schiste et grès.
 Fondations :
 Semelle du pylône fondée directement sur Le massif de calcaire
 C1, P1 et P2 appuyés sur la couche de schiste par l’intermédiaire de pieux battus
 P3 et C2 fondés sur les alluvions
La semelle du pylône

 Élément essentiel de la rotation


 1er rôle : transmettre 19.500 t au
rocher
 Décomposée en 2 parties
 Semelle fixe
 Semelle mobile
 Forme de croix
 Partie intégrante du pylône
 Encastrement après rotation
Le pylône

 Hauteur par rapport au niveau de fondation :


93,50 m
 Forme de Y renversé
 Jambes inférieures retroussées
 Traverse horizontale
 Appui du tablier
 Reprise des efforts de poussée au vide
 Béton armé
 Cage métallique dans la tête
 Éclairage de la chaussée
Tête du pylône
L’exécution du pylône

Étapes de la construction
La semelle fixe

 Terrassement à l’abris d’un batardeau

 Cavités de la roche comblées avec du béton maigre

 Bétonnage de la semelle fixe en fond de fouille


Semelle mobile, jambes inférieures et
traverse

 Bétonnage par coffrages classiques

 Exécution de ces parties en position finale du pylône

 Mise en tension des câbles de la traverse pour assurer


la précontrainte
Pylône en position finale
Jambes supérieures et tête

 Pré-rotation pour la construction du tablier


 Bétonnage des jambes supérieures par coffrage
grimpant
 Levée de 5,75m
 Avancement rapide
 Bétonnage de la tête par coffrage grimpant