Vous êtes sur la page 1sur 2

P4-mesure de l’inflation

A- Les indices synthétiques pondérés


1- La méthode lospeyres
Indice des prix : Lp= (P1×Q0) / (P0×Q0)
Indice des quantités : Lq = (P0×Q1)/ (P0×Q0)
2- La méthode Paasches
Indice des prix : Pp = (P1×Q1)/ (P0×Q1)
Indice des quantités : Pq = (P1×Q1)/ (P1×Q0)

B- L’indice des prix à la consommation (IPC)


Indice officiel qui mesure la variation relative, dans le temps, de 478 biens et
services destinés à la consommation finale des ménages urbains
Il est calculé selon la méthode lospeyres sur la base de prix libres et prix
réglementés en prenant comme année de référence 2006
Les prix libres concernent la moyenne arithmétique des relevés de prix
collectés par les enquêteurs dans 17 villes (Rabat, Casa, Marrakech, Tanger,
Tétouan, Agadir, Oujda, Fès, Meknès, Laayoune, Dakhla, Safi, Beni Mallal,
Settat, Al houssaima, Kenitra, Goulmime)
Les prix réglementés sont par exemple ceux de l’ONCF, La régie d’eau et
électricité.
Taux d’inflation = (IPC1-IPC0)/ (IPC0) ×100
Les 478 biens et services sont réunis en groupes d’articles homogènes. Chaque
groupe est représenté dans l’IPC selon une pondération qui reflète
l’importance de la dépense correspondance dans le budget du ménage (Les
pondérations correspondent aux coefficients budgétaires)

Séquence 2 : Le chômage (dysfonctionnement du marché de travail)


P1-définitions
Le chômage est un déséquilibre sur le marché de travail. C’est une situation ou
l’offre de travail est supérieure à la demande de travail
Le chômeur est, selon le BIT (bureau international de travail) :
 Personne en âge de travailler (15 ans et plus)
 Sans emploi (qui n’a pas travaillé au moins une heure durant la semaine
de référence)
 Disponible pour occuper un poste dans les 15 jours
 Qui cherche activement un emploi (durant le mois précédent)
P2-les explications théoriques du chômage
A- L’analyse libérale
 Le marché de travail est analogue à celui des biens et services et il est
en situation de concurrence pure et parfaite
 L’offre de travail est fonction croissante du salaire et la demande de
travail est fonction décroissante du salaire
 La confrontation entre l’offre et la demande de travail permet de
déterminer le salaire d’équilibre qui assure le plein emploi (le marché
est en équilibre chaque fois que les salaires sont flexibles). Le chômage
lorsqu’il existe est volontaire. Seules demeurent au chômage les
personnes qui ont des exigences élevées et qui n’acceptent pas le
salaire d’insertion (les libéraux admette également le chômage
frictionnel)
 Chaque fois que le libre fonctionnement du marché de travail est
entravé par l’intervention de l’Etat et des syndicats, le chômage se
déclare. C’est donc la rigidité des salaires et leur