Vous êtes sur la page 1sur 5

Maniatux's Blog

Welcome to the internet


Proxmox VE: la virtualisation facile

Rédigé par Xavier - 27 juillet 2010 - 11 commentaires

Proxmox VE (Virtual Environment) est un système d'exploitation dédié au fonctionnement de machines


virtuelles. Il offre une interface web pour gérer KVM et OpenVZ de manière totalement transparente,
avec quelques fonctionalités intéressantes (ponts réseaux sans se casser la tête, cluster, transfert des
machines sur un autre serveur...)

Cet article a pour but de présenter rapidement le fonctionnement de Proxmox via des captures d'écran et
des explications. Je vais installer Windows Server 2008 dessus.

Installation de Proxmox

Vous avez deux solutions:

Télécharger une ISO toute prête sur leur site


Installer un système Debian 64 bits et ajouter leur dépôt
Installer un système Debian 32 bits et ajouter leur dépôt

Dans mon cas j'ai récupéré une ISO toute prête chez eux. L'inconvénient est qu'elle écrase tout à
l'installation, il lui faut un disque dur dédié (donc attention si vous avez un autre OS sur votre ordinateur).
Le système de fichiers utilisé est le LVM. Vous devez configurer une adresse IP car tout l'administration
se fera dans le navigateur web d'une machine distante.

Découverte

La page d'accueil donne quelques informations matérielles et logicielles sur le serveur.


Écran d'accueil (cliquez pour agrandir)

Voici la liste des pages:

Virtual Machines: Permet de lister/créer/déplacer les machines virtuelles.


Appliances Templates: Permet de télécharger/uploader des scripts pour l'installation de systèmes
dans OpenVZ
ISO Images: Pour envoyer des ISO sur le serveur
System: Configuration du serveur (IP, time...)
Storage: Liste des disques durs sur le serveur
Backup: Permet de planifier des sauvegardes des machines tournant dans OpenVZ
Server: Daemons et certificats
Logs: Journaux
Cluster: Pour faire un cluster avec plusieurs serveurs

Téléchargement d'un ISO (cliquez pour agrandir)


Liste des services (cliquez pour agrandir)

Création d'une machine virtuelle

Rendez-vous dans la page "Virtual Machines" puis l'onglet "Create". Puisque nous voulons installer un
Windows Server 2008, il faut sélectionner une machine de type "Fully Virtualized (KVM)". Pour le reste,
remplissez selon vos besoins. Exemple:

Téléchargement d'un ISO (cliquez pour agrandir)

Note: Si vous voulez émuler un Windows 64bits Seven ou 2008, ne sélectionnez pas VirtIO. Je l'ai fait sur
la capture d'écran et finalement je n'ai pas pu installer l'OS car il n'accepte pas mes pilotes (non signés par
Microsoft). Si comme moi vous trouvez insultant d'être bloqué sur une bêtise comme ça, sur un OS
serveur (donc l'utilisateur est censé savoir ce qu'il fait) sachez qu'il est à priori impossible d'y remédier (à
part en n'utilisant PAS windows :P)

EDIT: Le pilote 64bits signé est dispo ici (network+scsi)

Après avoir créé votre machine virtuelle, vous pouvez la voir dans la liste.
La machine apparait (cliquez pour agrandir)

En cliquant dessus, vous accédez à certaines options, notamment dans l'onglet "Hardware"

Retournez sur l'onglet "Status" et cliquez sur "Start" pour lancer la machine virtuelle. Un lien "Open VNC
console" apparait. Il ouvre un applet Java dans le navigateur qui est en fait un client VNC et il se connecte
à la session KVM créée.

Client VNC (cliquez pour agrandir)

Vous n'avez plus qu'à suivre les étapes.

OpenVZ

Si vous devez installer un système Linux, dans la mesure du possible créez une machine de type
"OpenVZ". Pour cela il faut vous rendre dans la page "Appliance Templates" et sélectionner le système
que vous voulez (ou alors vous pouvez le récupérer ailleurs et l'uploader ici). Ensuite créez une nouvelle
machine virtuelle, sélectionnez le type "Container (OpenVZ)" et dans la liste déroulante "Template"
sélectionnez le bon fichier. Renseignez une adresse IP. Le tour est joué.

Note: Les OS invités tournant dans OpenVZ partagent le noyau et la configuration réseau de l'hôte.

Classé dans : Virtualization, Linux - Mots clés : aucun