Vous êtes sur la page 1sur 3

Règles de jeux de cartes

Le Kem’s :

Nombre de joueurs : de 4 à 8 joueurs.


Matériel : Un jeu de 32 cartes (4 joueurs) ou 52 cartes (8 joueurs), 1 papier et 1 crayon.
But du jeu : être l'équipe qui a le plus de points, en constituant le plus de groupes de 4
cartes de même valeur et en empêchant les autres équipes de le faire.

Comment jouer ?

• On crée des équipes de 2 joueurs.

• Chaque équipe convient d'un signe en secret : loucher, se gratter le nez…

• Les joueurs s'assoient, avec les 2 joueurs d'une même équipe face à face.

• Le meneur de jeu (un des joueurs) distribue 4 cartes par personne.

• Il prend ensuite 4 cartes dans la pioche et les étale sur la table. Tant qu'il n'a pas
donné le « top », personne n'a le droit de prendre de carte.

• Quand il dit « top », les joueurs échangent des cartes de leur jeu avec celles sur la
table (en posant d'abord la leur avant de d'en prendre une) pour faire des « carrés » de 4
cartes de même valeur (ex : les 4 rois). Il est interdit d'avoir plus de 4 cartes en main.

• Quand les joueurs ont fini, on met les 4 cartes restantes dans un autre tas appelé la «
poubelle ». Puis le meneur pose 4 nouvelles cartes de la pioche, il dit « top », etc.

• Quand un des joueurs a 4 cartes de même valeur, il fait alors le signe secret à son
partenaire, qui dit « Kem's ! » et l'équipe gagne 1 point. Si le partenaire a lui aussi un
Kem's, il dit « double Kem's » et l'équipe gagne 2 points.

• Si un joueur adverse pense avoir remarqué un signe, il peut dire « Contre-Kem's »


avant que l'autre équipe ne dise « Kem's », et si c'est vrai, son équipe gagne 1 point.

• Si un joueur dit « Contre Kem's » et se trompe, le joueur adverse doit lui montrer 2
cartes différentes, et l’équipe adverse gagne 1 point.

• Quand on arrive à la fin de la pioche, on mélange bien les cartes de la poubelle et elles
deviennent la nouvelle pioche.

Fin de la manche : quand il n'y a plus de cartes à piocher et que tous les « carrés »
sont constitués, on fait le total des points. Celle qui en a le plus gagne la manche.
Règles de jeux de cartes

Le Menteur :

Nombre de joueurs : 2 à 8 joueurs.


Matériel : un jeu de 52 cartes.
But du jeu : ne plus avoir de cartes en main.

Comment jouer ?

• On tire au sort pour désigner celui qui commence.

• Le premier joueur distribue la totalité des cartes entre les différents joueurs.

• Il pose une carte de son choix au milieu du jeu, face visible en annonçant la famille
(trèfle, pique…).

• À tour de rôle, chaque joueur doit poser par-dessus une carte de cette même famille,
toujours face cachée et toujours en annonçant la famille. Mais il peut mentir : par
exemple annoncer « carreau » et poser une carte de trèfle.

• S’il le soupçonne d’avoir menti, le joueur suivant peut lui dire : « Menteur ! » et retourner
la carte.

- Si la carte appartient bien à la famille demandée, le joueur qui a « accusé »


ramasse, en pénalité, la totalité des cartes posées sur la table.
- Si la carte n'appartient pas à la famille, c'est le joueur précédent, qui a « menti »,
qui ramasse les cartes.
- Le joueur qui a ramassé le tas de cartes relance le jeu en déposant la carte de la
famille de son choix, face visible, et ainsi de suite…

Fin de la partie

Le premier joueur à n'avoir plus de cartes gagne.


Règles de jeux de cartes

Le 8 Américain :

Nombre de joueurs : 2 à 5 joueurs par paquets.


Matériel : un ou deux jeux de cartes, 1 feuille et 1 crayon.
But du jeu : avoir le moins de points en se débarrassant de ses cartes.

Cartes :
- Les 8 permettent de changer de couleur. (Valent 50 points.)
- Les Jokers font piocher + 4 cartes au joueur suivant. (Valent 50 points.)
- Les Valets font sauter le tour du joueur suivant. (Valent 20 points.)
- Les As font changer le sens du jeu. (Valent 20 points.)

- Les 2 font piocher + 2 cartes au joueur suivant. (Valent 20 points.)

- Les rois et les dames ne sont pas spéciaux. (Valent 10 points.)

- Les 9, 7, 6, 5, 4 3 ne sont pas spéciaux. (Valent leur numéro.)

Comment jouer ?

• Un donneur distribue 7 cartes par joueurs. Le reste forme la pioche. Ensuite, le


donneur retourne la première carte de la pioche et la pose à côté. Si c‘est une carte
spéciale, on en tire une autre.

• Le premier joueur doit jouer soit une carte de la même couleur, de la même valeur ou
une carte spéciale.

• Si le joueur ne peut pas jouer, il pioche une carte. Si celle-ci est jouable, il peut la poser,
sinon, il passe son tour en conservant la carte.

• Lorsque qu’un joueur ne possède plus qu’une seule carte, il doit dire « Carte ». S’il
oublie de le faire et qu’un joueur s’en aperçoit, il devra piocher 2 cartes.

• S’il n’y a plus de pioche, on garde la première carte découverte et l’on mélange les
autres pour former la nouvelle pioche.

• Le joueur à n'avoir plus de cartes gagne la manche. On compte alors les points.

Fin de la partie : La partie s’arrête quand le premier joueur arrive à 500 points. Le joueur
ayant le moins de points remporte la partie.