Vous êtes sur la page 1sur 11

Nomenclature

des qualifications (ou des capacités)


de l’OPQIBI
(Mise à jour 07/03/05)

Organisme de Qualification de l’Ingénierie


73/77, rue de Sèvres - 92514 Boulogne-Billancourt Cedex
Tél. : 01.46.99.14.50 - Fax : 01.46.99.14.51 - E-mail : opqibi@wanadoo.fr
Site Internet : www.opqibi.com
Sommaire

Préambule p3
1. Objet de la nomenclature p3
2. Principes généraux d’établissement de la nomenclature p3
2.1. Les qualifications (ou capacités) d’étude p3
2.2. Les qualifications (ou capacités) d’ingénierie p3
2.3. Les niveaux de complexité des qualifications (et des capacités) p4
3. Informations complémentaires p4
3.1. Fiches des qualifications (ou capacités) p4
3.2. Code tarifaire des qualifications (ou capacités) p4
3.3. Critères et processus de qualification p4
3.4. Label ingénierie p4
3.5. Attestation d’identification des groupes et des holdings p4

Liste des qualifications et des capacités OPQIBI par rubrique p5


Rubrique 01 : Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) p5
Rubrique 02 : Programmation p5
Rubrique 03 : Planification – Coordination (OPC) p5
Rubrique 04 : Management de Projet p5
Rubrique 05 : Loisirs – Culture – Tourisme (LCT) p6
Rubrique 06 : Évaluation environnementale p6
Rubrique 07 : Techniques des milieux p6
Rubrique 08 : Protection de l’environnement p6
Rubrique 09 : Pollutions et décontaminations p7
Rubrique 10 : Techniques du sol p7
Rubrique 11 : Terrassements - Voiries - Réseaux enterrés p7
Rubrique 12 : Génie civil - Gros œuvre - Second œuvre p7
Rubrique 13 : Fluides et Génie climatique (réseaux et installations) p8
Rubrique 14 : Électricité : courants forts et courants faibles p8
Rubrique 15 : Techniques et procédés particuliers p9
Rubrique 16 : Acoustique p9
Rubrique 17 : Ouvrages et systèmes industriels (en préparation) p 10
Rubrique 18 : Ouvrages et systèmes d’infrastructure p 10
Rubrique 19 : Ouvrages et systèmes de bâtiment p 10
Rubrique 20 : Ouvrages et systèmes en énergie p 10
Rubrique 21 : Ouvrages et systèmes en environnement p 11
Rubrique 22 : Maîtrise des coûts p 11

2/11
Préambule

1. Objet de la nomenclature En outre, les professions qui réalisent ces prestations sont
Le principal objectif des qualifications OPQIBI est d’aider les également très diverses, utilisent des vocabulaires propres et sont
maîtres d’ouvrage et les donneurs d’ordre (publics et privés) à plus ou moins structurées en organisations professionnelles.
sélectionner des prestataires d’ingénierie compétents. Enfin, la dénomination des structures pouvant faire reconnaître
La nomenclature ci-après répertorie les libellés de l’ensemble leurs compétences par l’OPQIBI est également très variée
des qualifications (ou des capacités) attribuées par l’OPQIBI. (consultants, experts, spécialistes, bureaux d’études, bureaux
d’études techniques, ingénieurs-conseils, sociétés ou cabinets
Rappel : d’ingénierie, économistes, architectes, urbanistes, géomètres,
- Une qualification est attribuée à une structure qui programmistes, …). Si l’on y ajoute les vocabulaires européens
possède l’aptitude à réaliser et a déjà réalisé à la et anglo-saxons, la liste s’allonge encore.
satisfaction de clients les prestations pour lesquelles
elle est qualifiée. L’OPQIBI a donc opté pour les dispositions suivantes :
- Une capacité est attribuée à une structure qui possède  Le libellé d’une qualification (ou d’une capacité) ne
l’aptitude à réaliser les prestations pour lesquelles fait référence à aucune désignation de profession
elle est qualifiée, mais ne les a pas encore ou pas  L’éventail des prestations qualifiées a été
suffisamment réalisées. volontairement limité. C’est pourquoi, 85 % des
Dans la nomenclature OPQIBI, les libellés des qualifications (ou qualifications (ou des capacités) concernent des
des capacités) sont classés par rubrique : missions d’études et des missions d’ingénierie telles
que définies par l’OPQIBI (cf. ci-après). Les 15 %
Rubrique 01 : Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) restant concernent, pour des qualifications (ou
capacités) bien identifiées, les missions suivantes :
Rubrique 02 : Programmation
l’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO), la
Rubrique 03 : Planification - coordination (OPC) programmation, la planification - coordination
Rubrique 04 : Management de projet (OPC), le diagnostic et la maîtrise d’œuvre (pour la
rubrique pollutions et décontaminations) ainsi que la
Rubrique 05 : Loisirs - Culture - Tourisme (LCT) maîtrise des coûts.
Rubrique 06 : Évaluation environnementale
Un système appelé « thésaurus », accessible par tous sur le site
Rubrique 07 : Techniques des milieux Internet de l’OPQIBI, permettra, dans l’avenir, d’instaurer une
Rubrique 08  Protection de l’environnement correspondance entre les principales prestations existantes
(répertoriées en français puis en anglais) et les libellés des
Rubrique 09 : Pollutions et décontaminations qualifications (ou des capacités) OPQIBI, afin d’aider les
Rubrique 10 : Techniques du sol donneurs d’ordre et les maîtres d’ouvrage dans leurs recherches
de prestataires compétents.
Rubrique 11 : Terrassements - Voiries - Réseaux
enterrés 2.1. Les qualifications (ou capacités) d’étude
Rubrique 12 : Génie civil - Gros œuvre - Second œuvre
L’attribution d’une qualification (ou capacité) d’étude implique
Rubrique 13 : Fluides et Génie climatique (réseaux et que la structure postulante a déjà réalisé (ou possède l’aptitude à
installations) réaliser), au minimum, l’une des missions ci-après,
Rubrique 14 : Électricité : courants forts et courants éventuellement complétées par d’autres missions spécifiées dans
faibles la fiche de la qualification concernée :
Rubrique 15 : Techniques et procédés particuliers  Échantillonnage - Diagnostic – Faisabilité – Plan
directeur - Évaluation
Rubrique 16 : Acoustique
 Études réglementaires et non réglementaires
Rubrique 17 : Ouvrages et systèmes industriels (en
préparation)
 Choix de technologie, de savoir-faire (know-how), de
process
Rubrique 18 : Ouvrages et systèmes d’infrastructure
 Conception technique
Rubrique 19 : Ouvrages et systèmes de bâtiment
 Rédaction de cahiers des charges ou de marchés de
Rubrique 20 : Ouvrages et systèmes en énergie travaux et de maintenance
Rubrique 21 : Ouvrages et systèmes en environnement  Établissement des documents d’exécution
Rubrique 22 : Maîtrise des coûts Ces missions amont ou aval peuvent être exécutées dans le cadre
de contrats d’études, d’assistance technique, de maîtrise
d’œuvre, d’ensemblier et s’appliquent à une ou plusieurs
2. Principes généraux d’établissement de la techniques.
nomenclature
2.2. Les qualifications (ou capacités)
Chaque qualification (ou capacité) est désignée d’abord par la d’ingénierie
nature des prestations.
L’attribution d’une qualification (ou d’une capacité) d’ingénierie
Or, l’éventail des prestations pratiquées en France (tant pour le implique que la structure postulante a déjà réalisé (ou possède
secteur public que pour le secteur privé) et à l’international est l’aptitude à réaliser) la globalité des tâches suivantes :
très vaste. Ainsi est-il facile d’en recenser plusieurs dizaines,  Conception de projet, par la maîtrise des cœurs de
voire plusieurs centaines. métiers, la gestion des interfaces entre les différentes
techniques jugées nécessaires pour concevoir l’objet

3/11
de la mission, y compris son optimisation (qualité, 3. Informations complémentaires
coût, délai)
 Rédaction de cahiers des charges et de marchés de 3.1. Fiches des qualifications (ou capacités)
fournitures et de travaux Une fiche précise le contenu du libellé de chaque qualification
 Supervision, conduite de projet, assistance à la (ou capacité), afin d’en faciliter la compréhension par les
réception ou à la recette fonctionnelle prestataires d’ingénierie et les maîtres d’ouvrage ou donneurs
 Management de projet avec s’il y a lieu, la gestion d’ordre.
des procédures de sous-traitance ou de co-traitance L’ensemble des fiches est réuni dans le catalogue des fiches des
pour les prestations qui ne sont pas maîtrisées en qualifications (ou capacités). (1)
propre.
Cette mission « ingénierie » correspond, notamment pour les 3.2. Code tarifaire des qualifications (ou
projets en industrie, en infrastructure ou en environnement, à la capacités)
mission communément désignée « maîtrise d’œuvre » et incluant
les différents éléments de mission de la phase « Conception » et À chaque qualification (ou capacité) correspond un code tarifaire
de la phase « Travaux » (selon la Loi MOP, par exemple). Elle (1, 2, 3 ou 4).
n’inclut pas les missions d’AMO, de programmation et d’OPC Ce code est utilisé pour le calcul des frais d’instruction des
qui font l’objet de qualifications (ou de capacités) particulières. dossiers de demande de qualification (ou de capacité).
La mission « ingénierie » s’applique à une ou plusieurs Le montant de chaque code est défini dans le barème de
techniques, à un ouvrage ou à un système. tarification de l’OPQIBI. (1)

Les structures qualifiées pour des missions d’ingénierie 3.3. Critères et processus de qualification
possèdent des chefs de projet ayant une compétence globale de
tous les corps d’état, tant au point de vue conception que suivi et Les critères et le processus de qualification sont définis dans la
recette des travaux. « Règle d’attribution des qualifications, des capacités et du
label ingénierie ». (1)
2.3. Les niveaux de complexité des Si des critères spécifiques sont nécessaires à l’obtention d’une
qualifications (ou des capacités) qualification ou d’une capacité, ils sont alors précisés dans la
fiche de la qualification ou de la capacité concernée.
Ces 2 niveaux sont définis comme suit :
 Niveau « courant » : 3.4. Label ingénierie
Les techniques, ouvrages ou systèmes concernés par L’OPQIBI délivre un label ingénierie, afin d’identifier les
ces qualifications (ou capacités) utilisent des « professionnels de l’ingénierie » parmi les structures titulaires
solutions usuelles ; ils se concrétisent par l’absence d’un certificat de qualification ou de capacité.
de difficultés d’ensemble majeures ; les contraintes
physiques et l’insertion de l’objet dans Les modalités de délivrance du label ingénierie sont précisées
l’environnement sont classiques, sans exigence dans la « Règle d’attribution des qualifications, des capacités
particulière notamment liée aux risques, au site, à et du label ingénierie ». (1)
l’environnement urbain, aux nuisances ou aux
contextes réglementaires. 3.5. Attestation d’identification des groupes
et des holdings
 Niveau « complexe »
Les techniques, ouvrages ou systèmes concernés par Une attestation d’identification peut être délivrée à un groupe ou
ces qualifications (ou capacités) impliquent des à une hoding.
recherches, des innovations, des cohérences
Cette attestation a pour objectif de renseigner les maîtres
particulières entre les techniques, des contraintes
d’ouvrage et donneurs d’ordre sur l’identité d’un groupe ou
d’utilisation sévères ou des niveaux de performances
d’une holding, son organisation et ses moyens communs et les
élevés ; les contraintes physiques et l’insertion dans
qualifications (ou capacités) détenues par chacune de ses filiales.
le site sont difficiles, avec des exigences
particulières, liées notamment aux risques, aux Les modalités de délivrance de l’attestation de groupe ou
nuisances ou aux réglementations. holding sont précisées dans la « Règle d’attribution des
qualifications, des capacités et du label ingénierie ». (1)

(1) Documents disponibles sur le site Internet de l’OPQIBI (www.opqibi.com)


ainsi que, sur demande, au secrétariat de l’OPQIBI.

4/11
Liste des qualifications (ou capacités) par rubrique

01. Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) de délais vont grandissant dans tous les domaines de l'industrie,
de l'infrastructure, du bâtiment, de l'énergie comme de
Les maîtres d’ouvrage d’opérations importantes ou d’opérations l'environnement. Il importe, dès l'initialisation d'une opération,
techniquement complexes sont souvent dans l’impossibilité, d'assurer la maîtrise des délais - au sens de connaître la situation,
avec les moyens internes dont ils disposent, d’appréhender la prévoir son évolution et proposer des mesures - ainsi que la
totalité des actions nécessaires à leur organisation tant technique cohérence et l'harmonisation des actions des différents acteurs.
que financière ou administrative. Les qualifications en planification - coordination (OPC) ont trait
Dans bon nombre de cas, ils doivent donc faire appel à des à l'étude du calendrier - ou planning - directeur du délai global
spécialistes dont le rôle principal est précisément de les assister de l'opération, puis à l'élaboration des calendriers opérationnels
dans cette organisation depuis l’origine jusqu’à la mise en par le recensement détaillé des études et travaux, et à sa mise en
exploitation des ouvrages. L’intervention de ces spécialistes est application dans une animation fonctionnelle et dynamique des
directement rattachée à la maîtrise d’ouvrage et revêt un intervenants.
caractère transversal au regard des intervenants maîtres d’œuvre, Les compétences requises portent sur la planification des études
concepteurs, contrôleurs de réalisation, entrepreneurs,
et travaux et la coordination des actions des intervenants, ainsi
fournisseurs, exploitants, concessionnaires, …. que sur l'OPC identifié notamment par la loi sur la maîtrise
Les qualifications d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage concernent d'ouvrage publique (MOP) de 1985.
tous les ouvrages ou systèmes de l’infrastructure, de l’industrie,
du bâtiment, de l’environnement et de l’énergie. Libellés des qualifications et capacités :
Tarif :
Libellés des qualifications et capacités :
Tarif : 03.01 Planification - coordination (OPC) 2
d’exécution courant
01.01 AMO en administratif et juridique 3 03.02 Planification - coordination (OPC) 2
01.02 AMO en finance et économie 3 d’exécution complexe
01.03 AMO en technique 3 03.03 Planification - coordination des études 2
01.04 AMO en exploitation et maintenance 3 03.04 Planification - coordination d’ensemble 3
01.05 AMO en maîtrise d’ensemble (validité jusqu’au 4
01.06.07)
01.06 AMO en développement durable 3 04. Management de projet
01.07 AMO en planification stratégique 3
Le choix d’un projet ou de multiples projets sur un même site ou
01.08 AMO globale pré-opérationnelle 3
sur des sites différents résulte de décisions d’un donneur d’ordre
01.09 Conduite d’opération 4 après réalisation d’études prospectives, stratégiques, financières,
de faisabilité et de pré programmation. Ce donneur d’ordre en
définit alors les besoins et objectifs.
02. Programmation Sur la base de ces besoins et objectifs, le (ou les) maître(s)
d’ouvrage pouvant être distinct(s) du donneur d’ordre, en
La programmation est simultanément la première phase du définit(ssent) le programme détaillé et s’assure(nt) de sa (leur)
processus de réalisation d’un projet et un ensemble de conformité lors des phases de conception et de réalisation. Ce(s)
documents que cette phase produit. La programmation a pour but maître(s) d’ouvrage, indépendamment de missions d’assistance
d’assurer la définition de l’objet à concevoir (réel ou virtuel). spécifiques éventuelles, peut(vent) être amené(s) à confier, sous
Elle ne fournit pas les solutions au problème posé, mais explicite sa (leur) responsabilité, à un organisme externe une mission de
les exigences et les contraintes qui doivent être satisfaites. Elle Management de projet(s) se déroulant tout au long des phases de
se développe sous la conduite du donneur d’ordres (ou maître conception et de réalisation.
d’ouvrage ou commanditaire). Elle précède la conception
proprement dite qui, elle, dépend de la maîtrise d’œuvre. Le Management de projet est un acte dynamique transversal au
regard des missions à remplir par les différents intervenants :
La programmation débouche sur un document, le programme maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, entrepreneurs, contrôleurs,
général qui résume et synthétise l’ensemble des études amont. concessionnaires, autres organismes externes, … il contribue à la
Lorsque l’objet à concevoir comporte de nombreuses maîtrise du projet et à la minimisation des risques.
dispositions techniques réparties, le programme général doit être Le Management de projet(s) se décline en 2 fonctions
complété par le programme technique détaillé qui concerne le complémentaires et une troisième éventuelle :
niveau élémentaire de l’objet. Son établissement relève de la
programmation technique détaillée. - La Gestion de projet qui apporte les éléments de
jugement à la direction de projet
Libellés des qualifications et capacités : - La Direction de projet qui correspond au niveau
Tarif : décisionnel ou d’aide à la décision pour un projet
donné
02.01 Programmation générale 3 - Eventuellement la direction multi projets qui
02.02 Programmation technique détaillée 3 correspond au niveau décisionnel ou d’aide à la
02.03 Programmation en développement durable 3 décision pour les aspects transversaux et communs à
plusieurs projets.
La présente rubrique regroupe donc les 3 niveaux de
03. Planification - Coordination (OPC) qualification correspondants et s’applique aux ouvrages de
bâtiment, d’infrastructure, d’industrie, d’énergie et
La complexité des technologies, la multiplicité des intervenants, d’environnement.
les difficultés des procédures administratives et les contraintes

5/11
Libellés des qualifications et capacités : écosystèmes, à la filière eau, à la pollution des sols, aux déchets
Tarif : pendant et après la réalisation des travaux, aux bruits et
vibrations, à l’air, à l’hygiène, à la santé publique, …
04.01 Gestion de projet 3 Les compétences requises portent sur le diagnostic, l’évaluation
04.02 Direction de projet 3 des impacts, les méthodologies ou prescriptions nécessaires pour
04.03 Direction multi-projets 3 les maîtriser. La démarche intègre une dimension stratégique et
d’assistance à la médiation ainsi qu’une approche financière des
solutions proposées.
Il s’agit ici d’une approche globale. Les missions plus
05. Loisirs – Culture – Tourisme (LCT) spécialisées sont couvertes par les qualifications de « techniques
L’Ingénierie Loisirs – Culture – Tourisme (LCT) est la branche des milieux » et de « protection de l’environnement ».
de l’ingénierie qui assiste les commanditaires et donneurs
d’ordres dans l’élaboration , la mise en œuvre et la gestion Libellés des qualifications et capacités :
courante des produits et investissements de loisirs, de culture et Tarif :
de tourisme.
06.01 Évaluation environnementale en écologie 1
L’Ingénierie LCT s’exerce dans 5 filières qui sont : urbaine
- Sport, loisirs et santé. 06.02 Évaluation environnementale sur les 1
- Culture et patrimoine. territoires et ressources naturelles
- Tourisme professionnel et éducatif. 06.03 Évaluation environnementale en 1
- Hébergement, restauration. infrastructures et grands travaux
- Voyages. 06.04 Évaluation environnementale des activités 1
industrielles
Elle recherche l’optimisation de la solution à apporter à l’attente
du client et la coordination des nombreuses disciplines appelées
à intervenir dans ce but.
L’Ingénierie LCT agit le plus souvent, très en amont, dans la 07. Techniques des milieux
définition des stratégies de développement, dans la Les milieux sont des ensembles cohérents (physico-chimiques,
requalification d’existants en fonctionnement, dans la création biologiques, naturels et souvent aménagés par l’Homme),
ou le positionnement de produits nouveaux ou le constitutifs d’un patrimoine donné, d’intérêt général ou imposé
repositionnement de sites, dans l’amélioration permanente des par des réglementations.
services et des produits.
Les études des milieux concernent des prestations spécifiques
Lorsqu’il y a réalisation (aménagement, ouvrage neuf ou comportant une approche pluridisciplinaire.
rééquipement), l’ingénierie LCT accompagne le processus
constructif. Elle peut notamment intervenir en conseil et appui. Les prestataires qualifiés sont capables d’effectuer tout ou partie
d’un large éventail de missions telles : le conseil et diagnostic,
Une fois l’équipement livré ou parallèlement à sa livraison, elle l’étude de la réglementation (incluant les interprétations et
peut avoir à intervenir à la demande du commanditaire, par recommandations pour la satisfaire), l’évaluation des dangers,
exemple pour la mise en marché. risques et impacts, la détermination des indicateurs
Ultérieurement ou pour un équipement ou un produit existant, environnementaux, l’établissement des modèles physiques ou
l’Ingénierie LCT peut assurer totalement ou partiellement mathématiques, les préconisations, les schémas directeurs, …
l’assistance à l’exploitation et à la gestion. Les études des milieux impliquent la maîtrise à la fois de la
Notons que les qualifications LCT s’adressent particulièrement technicité environnementale et de la méthodologie s’inscrivant
aux missions de consultance. Pour les missions portant sur des dans l’approche du management environnemental ou de
ouvrages ou des systèmes et concernant LCT : missions de l’assurance qualité.
maîtrise d’œuvre ou d’assistance à maître d’ouvrage,
conceptions et réalisations de systèmes, il a été estimé que les Libellés des qualifications et capacités :
qualifications déjà délivrées par l’OPQIBI convenaient. Tarif :
Libellés des qualifications et capacités : 07.01 Étude des écosystèmes terrestres. Diagnostic 1
Tarif : faune - flore
07.02 Étude des techniques du paysage 1
05.01 Étude stratégique LCT 1
07.03 Étude de la qualité de l’air atmosphérique 1
05.02 Étude opérationnelle et de faisabilité LCT 1
07.04 Étude des bassins versants et des milieux 1
05.03 Assistance à l’exploitation et à la gestion LCT 1 aquatiques
05.04 Assistance processus qualité LCT 1
05.05 Interprétation et valorisation LCT 1
05.06 Enquêtes et analyses statistiques LCT 1 08. Protection de l’environnement
05.07 Assistance à la maîtrise de projet LCT 2
Dans cette rubrique, il est question de pallier, réduire ou
d’annuler les impacts jugés négatifs des actions de l’Homme ou
des éléments naturels eux-mêmes.
06. Évaluation environnementale Il s’agit d’experts ou spécialistes dont le métier est
prioritairement le conseil ou l’ingénierie. Ils peuvent bien sûr
La prise en compte de l’environnement dès l’initialisation d’un exercer un plus large éventail d’activités, comme la réalisation
programme, d’un plan, d’un projet ou d’une opération devient la de systèmes correspondant aux techniques qualifiées ou la
règle. Il s’agit de mieux évaluer les enjeux environnementaux et modélisation et l’exploitation de laboratoires spécialisés dans ces
le plus en amont possible l’impact des nouveaux projets afin d’y techniques.
remédier au nom de l’intérêt général. Les conséquences et
l’acceptation sociale peuvent également être suivies dans le Libellés des qualifications et capacités :
temps.
Tarif :
Les qualifications de cette rubrique ont trait à l’évaluation
qualitative et quantitative des principaux paramètres 08.01 Étude de la qualité et de la protection des 1
environnementaux relatifs à l’écologie, à l’impact sur les ressources en eau

6/11
08.02 Étude de protection contre les crues 1 11. Terrassements - Voiries - Réseaux
08.03 Étude d’assainissement et de protection des 1 enterrés
milieux récepteurs
Les qualifications de cette rubrique concernent les études
08.04 Étude de la pollution des nappes et des sols 1 relatives :
08.05 Étude du traitement des rejets gazeux 1 - à la préparation des terrains destinés à recevoir des
08.06 Étude de la collecte, du traitement et de la 1 ouvrages de bâtiment, d'infrastructure ou des
valorisation des déchets ouvrages d'art,
08.07 Étude des ressources en eau : gestion et 1 - à des ouvrages d'infrastructure eux-mêmes :
potabilisation  voiries : rurales, urbaines, routières et
08.08 Étude de projets courants en hydraulique 1 autoroutières, pistes d'aérodromes…
fluviale ou maritime  ouvrages hydrauliques : canaux, écluses
08.09 Étude de projets complexes en hydraulique 1 retenues, quais…
fluviale ou maritime  ports naturels ou artificiels…
 ouvrages souterrains, tunnels…
- au génie civil de réseaux enterrés destinés à
09. Pollutions et décontaminations l'assainissement, à la distribution des fluides (eau,
Les lieux de vie (logement, lieux de travail, de loisirs, de soins) gaz, électricité, télécommunications…).
sont parfois soumis à des pollutions dont les origines sont : Les techniques mises en jeu sont celles :
- soit constructives (pollutions liées aux matériaux - du terrassement : excavation, stabilité des terrains,
employés dans les bâtiments) : amiante, plomb, … gestion des eaux d'infiltration, mouvements de terre,
- soit induites par le parasitisme : « légionnella » se travaux en milieu aquatique…
développant dans les systèmes de ventilation ou de - du traitement des surfaces : constitution des couches
conditionnement d’air ; parasites du bois : insectes d'assise, de roulement et d'usure…
xylophages, champignons lignivores, …
- du génie civil.
La lutte contre ces pollutions est en général réglementée ; les
propriétaires d’ouvrages, touchés ou simplement à risques, qui Les qualifications d'ingénierie correspondant à ces différents
ne disposent pas en propre des moyens nécessaires, peuvent faire ouvrages sont regroupées dans la rubrique "Ouvrages et systèmes
appel à des prestataires spécialisés pour qu’ils effectuent des d'infrastructure".
diagnostics, définissent et évaluent les remèdes à apporter et
assurent la maîtrise d’œuvre pour les travaux de mise en Libellés des qualifications et capacités :
conformité et les fournitures nécessaires. Tarif :
Les qualifications attestent que les prestataires ont suivi la
formation réglementaire et maîtrisent les moyens spécifiques 11.01 Étude en terrassements courants 1
pour les décontaminations. 11.02 Étude en terrassements complexes 1
11.03 Étude de voiries courantes 1
Libellés des qualifications et capacités : 11.04 Étude de voiries complexes 1
Tarif : 11.05 Étude du génie civil de réseaux enterrés 1
09.01 Diagnostic amiante 3 11.06 Étude de confortement 1
09.02 Maîtrise d’œuvre en désamiantage 3 11.07 Étude d’ouvrages fluviaux 1
09.03 Diagnostic états parasitaires du bois 3 11.08 Étude de tunnels ou de souterrains 1
09.04 Maîtrise d’œuvre états parasitaires du bois 3 11.09 Étude d’ouvrages de stockage 1
09.05 Diagnostic légionella 3
09.06 Maîtrise d’œuvre légionella 3
09.07 Diagnostic plomb 3 12. Génie civil - Gros œuvre - Second œuvre
Les qualifications de cette rubrique concernent les techniques du
gros œuvre et du second œuvre de tous les types de construction
10. Techniques du sol (à réaliser ou à rénover), que l’on désigne, en général, par les
vocables de « bâti » ou de « clos couvert », des domaines du
Les qualifications de cette rubrique concernent les techniques bâtiment (logement, éducation, santé, loisirs, …), de l’industrie
relatives aux sols et aux matériaux nécessaires pour concevoir ou (usine, stockage, silo, …), de l’énergie, de l’environnement et de
moderniser les ouvrages ou les systèmes qui seront installés sur l’infrastructure.
ces sols ou qui utiliseront ces matériaux pour leur réalisation.
On y trouve les techniques suivantes :
Les missions qualifiées en géotechnique, géologie, hydrologie,
hydrogéologie et pédologie concernent prioritairement des - Fondations
prestations intellectuelles pouvant nécessiter la maîtrise de - Ossature, génie civil
moyens d’essais d’ateliers de laboratoires avec pour finalité - Restauration, démolition d’ouvrages
principale d’interpréter les essais et tests, de proposer des
recommandations, … - Couverture, parois extérieures, isolation
- Corps d’états techniques du second œuvre tant pour
Libellés des qualifications et capacités : l’intérieur que pour l’extérieur du bâti.
Tarif : Les titulaires des qualifications d’ingénierie maîtrisent les
techniques correspondantes et la gestion des interfaces des autres
10.01 Étude de projets courants en géotechnique 1 corps d’états du gros œuvre et du second œuvre. Ils maîtrisent
10.02 Étude de projets complexes en géotechnique 1 également la qualité, les délais et les coûts aux différentes étapes
10.03 Étude en géologie 1 d’un projet : comparaison de choix, estimations, suivi financier.
Ils maîtrisent enfin les critères de développement durable et
10.04 Étude en pédologie 1 notamment : la sécurité (incendies, séismes, tempêtes, …), le
10.05 Étude en hydrogéologie 1 confort (isolation, …), le choix et durabilité des matériaux, …

7/11
D’une façon générale, les prestations concernées sont des Elles ont trait aux prestations les plus usuelles, de la production
prestations identifiées par la loi sur la maîtrise d’ouvrage ou du traitement jusqu’à la diffusion (thermique) ou l’évacuation
publique de 1985, dite loi MOP, pour le bâti (tant pour les (gaz).
constructions neuves que pour la rénovation ou la transformation Les qualifications d’ingénierie, s’appliquant à tout ou partie des
de constructions anciennes). spécialités mentionnées ci-dessus, incluent à la fois les process
correspondants et les moyens de contrôle et de gestion de
Libellés des qualifications et capacités : l’ensemble des installations. Elles incluent aussi la maîtrise des
Tarif : critères de développement durable qui leur sont applicables et
notamment : sécurité (fluides spéciaux ou à risques,
12.01 Étude de fondations complexes 1 désenfumage, incendies), santé (pollutions), confort thermique,
12.02 Étude de structures béton courantes 1 écogestion (énergie, eau), choix des équipements et leur
12.03 Étude de structures béton complexes 1 interchangeabilité, …
12.04 Étude de structures métalliques courantes 1 Les qualifications d’ingénierie incluent enfin la maîtrise des
coûts aux différentes étapes du projet : comparaison de choix,
12.05 Étude de structures métalliques complexes 1 estimations, suivi financier.
12.06 Étude de structures bois courantes 1
12.07 Étude de structures bois complexes 1 Libellés des qualifications et capacités :
12.08 Étude de démolition d’ouvrages 1 Tarif :
12.09 Étude en restauration d’ouvrages 1 13.01 Étude de réseaux courants de distribution 1
12.10 Étude des corps d’état intérieurs de finition 1 d’eau
12.11 Étude de corps d’état de clos couvert courant 1 13.02 Étude de réseaux complexes de distribution 1
d’eau
12.12 Étude de corps d’état de clos couvert 1
complexe 13.03 Étude de réseaux courants d’assainissement 1
12.13 Étude de murs rideaux et éléments verriers 1 13.04 Étude de réseaux complexes d’assainissement 1
incorporés 13.05 Étude de systèmes et de réseaux d’extinction 1
12.14 Étude en isolation thermique courante du 1 incendie courants
bâtiment 13.06 Étude de systèmes et de réseaux d’extinction 1
12.15 Étude en isolation thermique complexe du 1 incendie complexes
bâtiment 13.07 Étude de réseaux de fluides divers 1
12.16 Ingénierie des risques d’incendie courants 2 13.08 Étude de réseaux de gaz combustibles 1
12.17 Ingénierie des risques d’incendie complexes 2 13.09 Étude d ’installations sanitaires et 1
12.18 Ingénierie en génie civil et gros œuvre 2 d’assainissement courantes
courants 13.10 Étude d ’installations sanitaires et 1
12.19 Ingénierie en génie civil et gros œuvre 2 d’assainissement complexes
complexes 13.11 Étude de ventilation et de désenfumage 1
12.20 Ingénierie en second œuvre courant 2 mécaniques
12.21 Ingénierie en second œuvre complexe 2 13.12 Étude d’installations courantes de chauffage 1
et de VMC
12.22 Ingénierie en génie civil, gros œuvre et 3
second œuvre courants 13.13 Étude d’installations complexes de chauffage 1
et de VMC
12.23 Ingénierie en génie civil, gros œuvre et 3
second œuvre complexes 13.14 Étude d’installations frigorifiques et de 1
climatisation courantes
13.15 Étude d’installations frigorifiques et de 1
climatisation complexes
13. Fluides et Génie climatique (réseaux et
13.16 Étude de traitement d’air de locaux en 1
installations) atmosphère contrôlée
Cette rubrique s’applique à des ouvrages courants et tout 13.17 Étude d’installations de fluides médicaux 1
particulièrement aux ouvrages de bâtiment, aux bâtis des 13.18 Étude d’installations de froid industriel 1
infrastructures, aux installations industrielles courantes. Les
fluides pour les grands complexes industriels (pétrochimie, 13.19 Étude de réseaux de transport de chaleur et de 1
sidérurgie, …) ou pour les centrales énergétiques ne sont pas froid
prises en compte dans cette rubrique. 13.20 Ingénierie de fluides courants 2
Les qualifications d’étude en fluides concernent : 13.21 Ingénierie de fluides complexes 2
- L’eau : potable, industrielle ou de laboratoire, 13.22 Ingénierie en génie climatique courant 2
- Des gaz : domestiques (gaz de ville) ou industriels 13.23 Ingénierie en génie climatique complexe 2
(corps simples : oxygène, azote,…) ou composés 13.24 Ingénierie en fluides et génie climatique 3
(hydrocarbures), courants
- Des corps liquides variés : hydrocarbures, huiles. 13.25 Ingénierie en fluides et génie climatique 3
Elles ont trait aux prestations les plus usuelles qui concernent la complexes
production, le stockage, la distribution jusqu’à la mise à
disposition du fluide à l’individu ou aux équipements de la
production.
14. Électricité : courants forts et courants
Les qualifications d’étude en génie climatique concernent le
traitement de l’ambiance pour : faibles
- Le chauffage, la climatisation et la réfrigération Cette rubrique s'applique à tous les ouvrages de construction
- La ventilation mécanique, le dépoussiérage et le neuve ou ancienne, de bâtiments (civils, publics, industriels, …),
désenfumage, d'infrastructures (bâtis, réseaux, …) et de travaux publics, pour
toutes installations électriques courants forts et faibles.

8/11
Les courants forts couvrent les domaines de la distribution et 15. Techniques et procédés particuliers
protection des réseaux haute et basse tension, des installations de
distribution, de protection électrique et contre les perturbations Dans cette rubrique sont regroupées des qualifications
diverses, d'alimentation normale et secourue, et de tout correspondant à des fonctionnalités particulières que l'on peut
équipement force et éclairage. trouver dans les domaines du bâtiment, de l'infrastructure, de
Les courants faibles couvrent tant les réseaux de communication l'industrie, de l'environnement et de l'énergie.
tous débits (voix, données, images, signaux d'antennes, …), Ces qualifications concernent notamment :
d’information et de sonorisation, que les systèmes d'alarmes et
- les moyens de déplacement des personnes, des
de gestion technique, de sécurité, et de sûreté (incendie, des
marchandises et des produits,
personnes et des biens, …), de contrôle et de signalisation.
- la restauration, qu'elle soit commerciale ou non,
Les qualifications d'étude concernent essentiellement des
collective ou non, dans des domaines très variés tels
prestations de la conception au contrôle technique et financier
que scolaire et universitaire, entreprise et
des travaux jusqu'à leur réception et mise en service, prenant en
administration, loisirs, transport (cattering ferroviaire
compte les normes, réglementations, …
ou aérien), médico-social (hôpitaux, cliniques et
Les qualifications d'ingénierie concernent des savoir-faire maisons de retraite…), armée, milieu carcéral,
globaux impliquant le savoir-faire d'une ou plusieurs spécialités hôtellerie (restauration traditionnelle, à thème,
et la maîtrise des interfaces ainsi que la maîtrise des critères de rapide…).
développement durable qui leur sont applicables et notamment :
sécurité (incendie, secours), confort (éclairage, confort Les prestataires qualifiés maîtrisent les savoir-faire spécifiques
thermique éventuel), écogestion, choix des équipements et leur du cœur de métier : connaissance des procédés, des techniques,
interchangeabilité, … des équipements, de la réglementation et selon les métiers les
règles d'hygiène, l'ergonomie du travail ou celle des usagers.
Les qualifications d’ingénierie incluent enfin la maîtrise des
coûts aux différentes étapes d’un projet : comparaison de choix, Selon les qualifications obtenues, ils peuvent intervenir dans le
estimations, suivi financier. cadre de missions partielles (définition, audit, faisabilité,
N.B. : Les techniques appliquées aux installations et domaines généraux, sont programmation, assistance au donneur d'ordre et à
précisées dans les fiches des qualifications. l'exploitant…) et de missions plus globales couvrant l'ensemble
des services, de la conception à la réception des travaux.
Libellés des qualifications et capacités : Enfin, les qualifications de cette rubrique incluent la maîtrise des
Tarif : coûts des techniques correspondantes et l’établissement d’une
approche financière des solutions proposées.
14.01 Étude de réseaux HTB (supérieure ou égale à 1
50 kV) Libellés des qualifications et capacités :
14.02 Étude de réseaux HTA (inférieure à 50 kV) 1 Tarif :
14.03 Étude de réseaux BT courants 1
15.01 Étude d’installations courantes de transport de 1
14.04 Étude de réseaux BT complexes 1 personnes
14.05 Étude d’installations électriques courantes 1 15.02 Étude d’installations complexes de transport 1
14.06 Étude d’installations électriques complexes 1 de personnes
14.07 Étude d’éclairagisme intérieur courant 1 15.03 Étude d’installations courantes de 1
14.08 Étude d’éclairagisme intérieur complexe 1 manutention
14.09 Étude d’éclairagisme extérieur courant 1 15.04 Étude d’installations complexes de 1
manutention
14.10 Étude d’éclairagisme extérieur complexe 1
15.05 Étude d’oléoducs ou de gazoducs 1
14.11 Étude de systèmes courants de gestion 1
technique 15.06 Étude de trafic 1
14.12 Étude de systèmes complexes de gestion 1 15.07 Étude de plans, de modes de transport 1
technique 15.11 Étude en Restauration collective et 1
14.13 Étude de systèmes courants de sécurité - 1 commerciale
incendie 15.12 Ingénierie en Restauration collective et 2
14.14 Étude de systèmes complexes de sécurité - 1 commerciale
incendie 15.13 Assistance à l’exploitation et à la gestion en 1
14.15 Étude de systèmes de sûreté 1 Restauration collective et commerciale
14.16 Étude de systèmes et réseaux courants 1
d’informatique et de communication
14.17 Étude de systèmes et réseaux complexes 1 16. Acoustique
d’informatique et de communication
La maîtrise de l’acoustique revêt une importance croissante
14.18 Étude de systèmes de signalisation et de 1 quels que soient les ouvrages ou systèmes (en infrastructure,
gestion d’ouvrages d’infrastructure industrie, bâtiment, environnement ou énergie).
14.19 Ingénierie en électricité courante 2 Mais les missions sont très variées. Si pour des ouvrages
14.20 Ingénierie en électricité complexe 2 particuliers (studios d’enregistrement par exemple), l’acoustique
est le principal savoir-faire influant sur la conception de
14.21 Ingénierie en courants faibles courants 2
l’ensemble, pour la plupart des opérations, elle a pour finalité de
14.22 Ingénierie en courants faibles complexes 2 corriger les nuisances et d’améliorer les conditions
14.23 Ingénierie en électricité et courants faibles 3 environnementales du système en exploitation.
courants Aussi ont donc été distinguées dans la nomenclature :
14.24 Ingénierie en électricité et courants faibles 3 - Les qualifications d’étude qui concernent un éventail
complexes de missions telles que : le diagnostic initial, les
mesures acoustiques avec leur analyse, les
suggestions pour améliorer l’existant, la conception
du système acoustique

9/11
- Les qualifications d’ingénierie qui nécessitent la commun (en préparation)
maîtrise d’ensemble du système acoustique et tout 18.11 Ingénierie de voiries et réseaux divers 4
particulièrement le respect des réglementations et la courants
gestion des interfaces avec les autres lots concernés,
ainsi que la maîtrise des critères de développement 18.12 Ingénierie de voiries et réseaux divers 4
durable qui leur sont applicables et notamment : le complexes
confort et la santé. 18.13 Ingénierie d’opérations courantes 4
d’infrastructure
Libellés des qualifications et capacités : 18.14 Ingénierie d’opérations complexes 4
Tarif : d’infrastructure
18.15 Développement durable en infrastructure 3
16.01 Étude en acoustique 1
18.16 Ingénierie de systèmes ou d’ouvrages 2
16.02 Ingénierie en acoustique des infrastructures de 2 d’assainissement
transport 18.17 Ingénierie de routes hors agglomération ou de 2
16.03 Ingénierie en acoustique industrielle 2 pistes de petits aérodromes
16.04 Ingénierie en acoustique bâtiment 2 18.18 Ingénierie de ponts courants 2
16.05 Ingénierie en acoustique d’environnement 2 18.19 Ingénierie de ponts complexes 2

17. Ouvrages et systèmes industriels ( e n 19. Ouvrages et systèmes de bâtiment


préparation)
Les ouvrages de bâtiment sont très divers.
Certains répondent à des fonctions bien spécifiques : bâtiments
pour le logement, pour l’éducation ou pour l’administration dans
18. Ouvrages et systèmes d’infrastructure lesquels les équipements qui y sont installés sont peu
contraignants. Pour l’industrie, l’énergie ou l’environnement, les
Cette rubrique rassemble les qualifications relatives aux
équipements sont souvent contraignants, le bâtiment devenant
ouvrages et systèmes, que l’on classe le plus souvent dans le
l’un des constituants du système industriels comme, par
domaine des infrastructures.
exemple : une usine, un stockage mécanisé, une centrale
Ces qualifications concernent des ouvrages spécialisés dits énergétique, une usine d’incinération, …
d’« ouvrages d’art » ou de « travaux publics », comme : les
Pour tous les types de bâtiments, cependant, la maîtrise de la
ponts, les tunnels, les canaux, les ouvrages portuaires, les
qualité globale et durable des constructions, de la prise en
routes,…
compte de la sécurité du public, du respect des normes et règles
Elles concernent également des ouvrages ou systèmes relevant liées à la santé publique et plus largement de l’intérêt général
de l’important domaine de l’eau (tant pour l’amont que pour revêt une importance particulière.
l’aval), relatifs à l’alimentation en eau, au traitement pour
Au stade actuel, c’est l’approche « Ingénierie générale » qui
l’alimentation en eau ou à l’assainissement.
prévaut pour l’attribution des qualifications de cette rubrique.
Les prestataires qualifiés dans cette rubrique possèdent la Mais des qualifications plus spécialisées par secteur, en fonction
maîtrise des cœurs de métiers (savoir-faire) identifiés par les des différents types de bâtiments, sont à l’étude.
libellés des qualifications, la capacité à gérer les interfaces des
Les structures qualifiées sont à même d’assurer l’ingénierie des
différents composants des ouvrages ou systèmes concernés, pour
terrassements – voiries et réseaux enterrés, du bâti (gros œuvre
lesquels ils sont les « maîtres d’œuvre ». Ils en assurent la
et second œuvre), des corps d’états techniques, d’optimiser les
maîtrise des coûts à toutes les étapes du déroulement d’une
différents choix techniques, de manager l’opération et de
opération et notamment : l’optimisation de scenarri ou de choix,
l’optimiser en terme de qualité, de coût et de délai, depuis la
les estimations prévisionnelles successives, la gestion financière,
conception initiale jusqu’à la réception de l’ouvrage. Cette

optimisation est complétée au niveau la maîtrise des coûts par les
Ils assurent, en outre, la coordination générale des différents estimations successives et la gestion financière de l’opération.
critères de développement durable, à savoir : intégration
Les structures qualifiées assurent, en outre, la coordination
environnementale, sécurité, santé, confort, écogestion,
générale des différents critères de développement durable, à
écoconstruction, qualité des matériaux et des systèmes de
savoir : intégration environnementale, sécurité, santé, confort,
fonctionnement, impact économique et social, raisonnement en
écogestion, écoconstruction, qualité des matériaux et des
coût global, …
systèmes de fonctionnement, impact économique et social,
raisonnement en coût global, …
Libellés des qualifications et capacités :
Tarif : Libellés des qualifications et capacités :
18.01 Ingénierie des routes, autoroutes ou de pistes 2 Tarif :
d’aérodrome
19.01 Ingénierie d’ouvrages de bâtiment courants 4
18.02 Ingénierie de voies ferrées 2
19.02 Ingénierie d’ouvrages de bâtiment complexes 4
18.03 Ingénierie de canaux, d’ouvrages fluviaux, 2
hydrauliques ou portuaires courants 19.03 Développement durable en bâtiment 3
18.04 Ingénierie de canaux, d’ouvrages fluviaux, 2
hydrauliques ou portuaires complexes
18.05 Ingénierie de systèmes et d’ouvrages 2 20. Ouvrages et systèmes en énergie
d’alimentation en eau Cette rubrique rassemble les qualifications relatives aux
18.06 Ingénierie d’ouvrages de traitement des eaux 2 ouvrages et systèmes de production d'énergie
d’alimentation  quelle que soit son usage : permanent, de secours ou
18.07 Ingénierie de ponts (validité jusqu’au 01/06/07 ; 2 de remplacement
remplacée par 18.18 et/ou 18.19)
 quelle que soit la source d'énergie utilisée :
18.08 Ingénierie de tunnels ou d’ouvrages 2
conventionnelle (charbon, pétrole, nucléaire…) ou
souterrains
renouvelable (hydraulique, aéraulique, géothermique,
18.09 Ingénierie d’ouvrages de stockage 2 biologique, solaire…)
18.10 Ingénierie de systèmes de transport en 2
commun (en préparation)
10/11
 quel que soit la forme d'énergie produite : électrique, Les prestataires qualifiés maîtrisent le process et les capacités de
thermique/frigorifique, gazeuse… conception de l’ouvrage ou du système concerné. Ils possèdent
 quel que soit le procédé utilisé : direct (ex : solaire -> des capacités en management de projet, coordination et contrôle
électrique) ou indirect (ex : fuel -> thermique -> de la réalisation pour la globalité de l’opération, ce qui les rend
électrique). aptes à être de véritables maîtres d’œuvre. Ils maîtrisent
également les corps d’états techniques et le génie civil
Les installations de production prises en compte sont de tailles qu’implique l’ouvrage ou le système, objet de la qualification
variables : (soit ils les maîtrisent en propre, soit ils sont capables de les
 centrales de forte puissance (plusieurs MW) pour des sous-traiter et de contrôler les sous-traitants) ainsi que les
unités alimentant des réseaux publics ou industriels critères de développement durable qui leur sont applicables et
importants (thermiques, électriques…), utilisant en notamment : la sécurité, la santé (pollutions, …), l’écogestion,
général les sources d'énergies actuellement l’écoconstruction, la maîtrise du coût global, l’intégration
employées de façon classique (fuel, nucléaire, environnementale, …
rivières, marées, vent) (1), Enfin, les qualifications de cette rubrique incluent la maîtrise des
 installations de puissance plus modeste (de quelques coûts à toutes les étapes d’une opération et notamment :
kW à plusieurs centaines de kW), pour des l’optimisation de scenarri ou de choix, les estimations
installations privées, de particuliers, d'exploitants prévisionnelles successives, la gestion financière, …
agricoles, d'artisans, de collectivités, de petits
industriels… utilisant les énergies renouvelables. Libellés des qualifications et capacités :
Les qualifications d'étude s'appliquent principalement à des Tarif :
prestations de faisabilité, d'estimation des coûts, de conception
technique et de suivi de la réalisation. Elles impliquent la 21.01 Ingénierie de systèmes courants d’épuration 2
maîtrise du savoir-faire propre à chaque spécialité des eaux usées
Les qualifications d'ingénierie s'appliquent à toutes les énergies 21.02 Ingénierie de systèmes complexes d’épuration 2
et à la globalité de l'opération et des installations ; elles incluent des eaux usées
prioritairement les process spécifiques aux énergies concernées, 21.03 Ingénierie de systèmes courants de traitement 2
mais concernent également les bâtiments techniques des des déchets
centrales de production. Elles impliquent le savoir-faire d'une ou 21.04 Ingénierie de systèmes complexes de 2
plusieurs spécialités et la maîtrise des interfaces, ainsi que la traitement des déchets
maîtrise des critères de développement durable qui leur sont 21.05 Ingénierie des paysages et des écosystèmes 2
applicables et notamment : la sécurité, la santé (pollutions, …), terrestres et aquatiques
l’écogestion, l’écoconstruction, la maîtrise du coût global,
l’intégration environnementale, …
Les qualifications d’ingénierie incluent, enfin, la maîtrise des
coûts à toutes les étapes d’une opération et notamment : 22. Maîtrise des coûts
l’optimisation de scenarri ou de choix, les estimations La maîtrise des coûts de construction et d’exploitation constitue
prévisionnelles successives, la gestion financière, … un enjeu fondamental qui s’impose de l’amont à l’aval de toute
(1) Les installations de plus faible puissance utilisant le fuel, le charbon ou opération de bâtiment, d’infrastructure ou d’industrie.
l'électricité sont prévues dans les qualifications 1312 et 1313 pour la production de
chaleur, 1314 et 1315 pour la production de froid et 1405 et 1406 pour la production
électrique.
Elle trouve son origine dès la phase amont et de programmation
pour définir une enveloppe budgétaire cohérente avec les
Libellés des qualifications et capacités : objectifs définitifs ou optionnels envisagés.
Tarif : Elle se poursuit lors des étapes successives de la conception par
l’optimisation des choix de partis, l’établissement d’estimations
20.01 Ingénierie de production d’énergie électrique 2 adaptées et la mise au point des marchés d’entreprises.
20.02 Ingénierie de production d’énergie thermique 2
Elle se poursuit encore lors des étapes de la réalisation par la
20.03 Ingénierie de production d’énergie 2 maîtrise de la gestion financière du chantier.
frigorifique
20.04 Ingénierie de production combinée d’énergies 2 Elle intervient enfin dans le cadre de la consultation et des
électrique, thermique ou frigorifique marchés des intervenants de l’exploitation-maintenance et
pendant toute la durée de celle-ci.
20.05 Ingénierie des installations de production 2
utilisant les énergies aérauliques, Elle nécessite des analyses en termes de coût global intégrant les
hydrauliques ou géothermiques coûts d’investissement et d’exploitation et la prise en compte des
20.06 Ingénierie des centrales de production 2 objectifs de développement durable.
utilisant les énergies aérauliques,
hydrauliques ou géothermiques Libellés des qualifications et capacités :
20.07 Ingénierie de l’énergie nucléaire 2 Tarif :
20.08 Ingénierie des installations de production 2 22.01 Maîtrise des coûts en phase amont et de 3
utilisant les bioénergies programmation
20.09 Ingénierie des installations de production 2 22.02 Maîtrise des coûts en phase de conception et 3
utilisant l’énergie solaire de réalisation
20.10 Étude d’installations de production utilisant 1 22.03 Maîtrise des coûts d’exploitation et de 3
l’énergie solaire thermique maintenance
20.11 Étude d’installations de production utilisant 1
l’énergie solaire photovoltaïque

21. Ouvrages et systèmes en environnement


Il s’agit d’ouvrages ou systèmes classés le plus souvent dans le
domaine de l’environnement, certains pouvant quelquefois être
considérés comme des ouvrages ou systèmes d’infrastructure.

11/11