Vous êtes sur la page 1sur 3

1.

1 Etat des lieux

1.1.1 Le milieu naturel

Le site de Souani est situé sur la façade maritime ouest de la commune rurale d’Ait Youssef Ou
Ali. Cette dernière, d’une surface de 79,05 km2, est délimitée par la mer Méditerranée au Nord,
les communes d’Imzouren au Sud, Izemmouren et Ail Kamra à l’ouest. Elle s’étend sur la moitié
est de la plaine alluviale de Rhîs-Nekôr, avec des altitudes relativement faibles ne dépassant pas
les 100 m, sauf sur les périphéries sud et est de la commune où les altitudes peuvent dépasser les
100 m mais sans atteindre les 500 m.

Une grande partie de la couverture sédimentaire appartient au Néogène. Ce sont surtout des
limons gris du Quaternaire (Rharbien) qui couvrent la totalité de la plaine de Souani, la frange
littorale est couverte plutôt avec des sables dunaires et des alluvions modernes. Quelques glacis
côtiers et terrasses limoneux du Soltanien limitent la plaine vers le SE, alors que vers el NE
affleure une partie du Domaine Interne (Dorsale calcaire).

Climat

Le climat de la plaine alluviale de Rhîs-Nekôr est de type semi-aride, avec des précipitations
annuelles moyennes de l’ordre de 346 mm/an (170 mm/an de minima et 596 mm/an de maxima)
et compte 42 jours pluviaux en moyenne. La température moyenne est de 17 °C.

Photo 5: Zo
Photo 5: Zone de la Plage de Sfiha

Les plages

La baie d’Al Hoceïma comprend la plus vaste côte sableuse du Rif Central, dont une grande
partie appartient à la Commune Ait Youssef Ou Ali. Ces plages sont formées de sables fins
limoneux et peu

-calcaires. Ces sables sont mélangés à plus de 50% avec des galets, de calibre modeste (8 cm en
moyenne) et façonnés par la mer:

-La plage de Sfiha, située sur la plaine alluviale du côté ouest de la baie. Elle s’étend sur environ
2,4 Km et quelques 170 m de largeur, le haut de plage est occupé par des dunes sableuses, brun
foncé, à reboisement en Eucalyptus;

-La plage Souani, de 4,5 Km de long et d’une largeur de 115 m et séparée en deux unités;

--Le cordon dunaire, d’une largeur d’environ 100 m, assez bas, discontinu et constitué de sables
éoliens. Il est séparé de la plage actuelle par une bande étroite d’alluvions et montre un
reboisement assez dense d’Eucalyptus, servant de barrière à la progression du cordon dunaire sur
les terres de culture de la plaine;

-La plage actuelle n’occupe qu’une bande sableuse très étroite, de quelques dizaines de mètres.