Vous êtes sur la page 1sur 16

Grand Orient de France  

Puissance Symbolique Régulière Souveraine 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
RITUEL DE 
CÉRÉMONIE D'ADOPTION 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Édition 6012 
DISPOSITION DU TEMPLE 
 
Le  Temple,  décoré  le  plus  brillamment  possible,  doit  être  disposé  comme  pour  toutes  les 
réunions maçonniques.  Quelque  besoin  que  l'on  ait  de  multiplier,  sur  chaque  Colonne, 
le  nombre  des places  destinées  aux  profanes,  il  faut  toujours  conserver,  au  milieu  du  
Temple,  un  espace suffisant pour l'exécution facile de la cérémonie. 
 
Suivant les dispositions du Temple, on place une Colonne d'Harmonie. 
 
Au milieu  du Temple,  tout près des marches  de l'Orient,  est la Table  d'Adoption.  C'est  une 
table enveloppée  d'une  draperie  et  sur  laquelle  sont  placés,  recouverts  d'un  voile  qui  les 
soustrait  à la vue, les objets symboliques nécessaires à la cérémonie, à savoir : 
 
1. un petit vase à demi plein d'eau, recouvert d'une petite serviette pliée 
2. un petit tablier d'Apprenti 
3. un petit verre de cristal, contenant un peu de vin 
4. autant de petites brioches qu'il doit y avoir d'adoptés 
5. autant  de cordons  d'adoption  qu'il doit y avoir  d'adoptés  (ils se portent  soit en sautoirs, 
soit en écharpe. Ils sont bleus et se terminent par le bijou de la Loge) 
6. une cassolette symbolique, contenant une éponge imbibée d'alcool 
 
Quelques  corbeilles  remplies  de  bouquets,  destinés  à  être  distribués  aux  dames,  sont 
dissimulés à portée du Frère (de la Sœur) Grand Expert ou du Maître des Cérémonies. 
 
Des flambeaux doivent éclairer la Table d'Adoption. 
 
Le  plateau  du  Vénérable  Maître  doit  être  aussi  surélevé  que  possible  et  très  vivement 
éclairé.  Il est utile également de surélever un peu les plateaux des Surveillants. 
 
Sur  chaque  Colonne,  la  dernière  rangée  de  chaises  contre  la  paroi,  doit  être  strictement 
réservée aux Maçons et il ne faut, sous aucun prétexte, laisser les profanes s'y installer. 
 
Tous  les  Maçons,  ainsi  que  les  enfants  qui  doivent  être  adoptés,  se  réunissent  au 
préalable  dans les locaux du Temple. 
 
Les  profanes,  au  contraire,  sont  directement  introduits  dans  le  Temple  et  placés  sur  les 
Colonnes avec les dames au premier rang. Les hommes sont priés de se découvrir. 
 
On  exigera,  sinon  le  silence,  du  moins  que  les  conversations  se  fassent  à  voix  basses. 
Pendant l'installation des profanes, l'Orient et la Table d'Adoption ne sont pas éclairés. 
 
Quand  tout  le  monde  est  arrivé  et  que  le  Vénérable Maître  a  fait  dire  que  tout  est 
prêt,  on allumera toutes les lumières. 
 

Rituel de cérémonie d’adoption – 6012    2 
ENTRÉE DES MAÇONS DANS LE TEMPLE 
 
Dans  le  local  où  ils  sont  réunis,  les  Maçons,  tous  revêtus  du  cordon  de  Maître  (même  les 
Apprentis  et  les  Compagnons)  ou  de  leurs  sautoirs,  sans  tablier  ni  gants,  se  rangent  en 
cortège : 
 
‐   d'abord  les  Officiers,  deux  par  deux  (les  Surveillants  en  dernier),  précédés  du 
Maître  des  Cérémonies  (qui  leur  rappellera  discrètement  de  ne  pas  se  mettre  à 
l'Ordre ni faire le signe ou la batterie) ; 
‐   puis tous les Maçons ; 
‐   ensuite l’Orient ; 
‐   enfin  le  Vénérable  Maître  de  la  Loge  précédé  du  Maître  des  Cérémonies,  du  Grand 
Expert et d'un Frère (une Sœur) porteur d'un Flambeau. 
 
Ils pénètrent alors dans le Temple et gagnent leur place respective : 
 
‐   le Maître des Cérémonies s'arrête entre les Colonnes ; 
‐   tandis que les Officiers et les Maçons s'installent sur les Colonnes ; 
‐   le Vénérable Maître gagne l'Orient. 
 
Colonne d'Harmonie 
 
Pendant la musique, les lumières s'allument progressivement. 
 
Le Vénérable Maître 
 
Prenez place, Mesdames, Messieurs, mes Sœurs et mes Frères. 
 
Notre  Frère  ( n o t r e   S œ u r )   Orateur  va  vous  rappeler  les  principes  de  la  Franc‐
Maçonnerie par  la  lecture  de l’article premier de notre Constitution. 
 
L’Orateur 
 
Article  premier  :  «  La  Franc‐Maçonnerie,  institution  essentiellement  philanthropique, 
philosophique  et  progressive,  a  pour  objet  la  recherche  de  la  vérité,  l'étude  de  la 
morale  et  la pratique  de  la  solidarité.  Elle  travaille  à  l'amélioration  matérielle  et  morale, 
au  perfectionnement  intellectuel  et  social  de  l'humanité.  Elle  a  pour  principes  la 
tolérance  mutuelle,  le  respect  des autres et de soi‐même, la liberté absolue de conscience. 
Considérant  les  conceptions  métaphysiques  comme  étant  du  domaine  exclusif  de 
l'appréciation  individuelle  de  ses  membres,  elle  se  refuse  à  toute  affirmation 
dogmatique.  Elle  attache  une  importance  fondamentale  à  la  Laïcité.  Elle  a  pour  devise  : 
Liberté, Égalité, Fraternité ». 
 
   

Rituel de cérémonie d’adoption – 6012    3 
Colonne d'Harmonie 
 
Le Vénérable Maître 
 
Coup de maillet :  ‐ • ‐ 
 
Frères  ( S œ u r s )   Premier  et  Second  Surveillants,  vous  savez  que  la  présence  de  profanes 
dans  ce  Temple  nous    interdit    d'ouvrir    nos    travaux    selon    notre    rituel.  Veuillez  donc 
simplement  inviter  les  personnes  extérieures  à  notre  Ordre  qui  se  trouvent  parmi  nous 
aujourd'hui,  à  suivre  la  cérémonie  symbolique  qui  va  se  dérouler  sous  leurs  yeux,  avec 
l'attention  et  le  silence  que  méritent  les usages et la tradition des Francs‐Maçons. 
 
Le Premier Surveillant 
 
Coup de maillet  :  ‐ • ‐ 
 
Frère  (Sœur)  Second  Surveillant,  Mesdames,  Messieurs  qui, extérieurs  à notre Ordre,  vous 
trouvez parmi nous  aujourd'hui,  vous  êtes  invités,  par  le  Vénérable  Maître  et  par  moi, 
à  prêter  attention  et silence à la cérémonie symbolique qui va se dérouler devant vous. 
 
Le Second Surveillant 
 
Coup de maillet  :  ‐ • ‐ 
 
Mesdames   et  Messieurs   qui  vous  trouvez  parmi  nous  aujourd'hui,  vous  êtes  invités  
par  le Vénérable Maître, le Frère (la Sœur) Premier Surveillant et par moi, à prêter attention 
et silence à la cérémonie symbolique qui va se dérouler devant vous. 
 
Le Premier Surveillant 
 
Coup de maillet :  ‐ • ‐ 
 
L'annonce est faite, Vénérable Maître. 
 
Le Vénérable Maître 
 
Au  nom  du  Grand  Orient  de  France  et  en  vertu  des  pouvoirs  qui  m'ont  été  conférés,  je 
déclare ouverts,  sur  mon  simple  coup  de  maillet,  les  travaux  en  Tenue  Blanche  de  cette 
Respectable Loge. 
 
Coup de maillet  :  ‐ • ‐ 
 
Les travaux sont ouverts. 

Rituel de cérémonie d’adoption – 6012    4 
 
ENTRÉE DES DÉLÉGATIONS MAÇONNIQUES 
 
Colonne d'Harmonie 
 
Le Vénérable Maître 
 
Mes  Sœurs,  mes  Frères,  nos  travaux  sont  aujourd'hui  ouverts  à  des  personnes  non 
membres  de notre  Ordre,  c'est  pourquoi un  certain  nombre  de  nos  formes  symboliques  
traditionnelles  ne seront pas pratiquées. 
 
Vous  me permettrez  donc  simplement  de vous  souhaiter  la bienvenue  au  nom  de tous  les 
Maçons ici présents. 
 
ENTRÉE DES ENFANTS ‐ INSTRUCTION ET ADOPTION SYMBOLIQUES 
 
Les  enfants  ou  les  adolescents  qui  doivent  être  adoptés  sont  dans  les  parvis  avec  leurs 
parrains respectifs. Le mot "enfant" sera remplacé pendant la cérémonie par leur prénom. 
 
Colonne d'Harmonie 
 
Le Vénérable Maître 
 
Coup de maillet : ‐ • ‐ 
 
Arrêt de la musique. 
 
Frère (Sœur) Couvreur, veuillez ouvrir en grand les portes du Temple. 
 
Les futurs adoptés et leurs parrains respectifs restés dans les parvis doivent entendre ce qui 
suit. 
 
Le Premier Surveillant 
 
Vénérable  Maître,  il y a dans les parvis  des enfants  accompagnés  par des Maçons.  Ce sont 
les  fils  et/ou  les  filles  de  nos  Frères  et  Sœurs.  Ils  viennent  s'adjoindre  à  nous  et 
réclamer  la  protection de  la Franc‐Maçonnerie. 
 
Le Vénérable Maître 
 
Quels  moyens  nous  proposez‐vous  d'employer,  Frère  (Sœur)  Premier  Surveillant,  pour 
venir  en  aide  à ces enfants (ou prénoms) ? 
 
Le Premier Surveillant 
 
Admettons‐les dans le Temple, Vénérable Maître. Ils trouveront un protecteur en chacun de 
nous. Nous les initierons à la vie de l'intelligence. Nous leur enseignerons les hautes valeurs 
morales  de  notre  Ordre.  Nous  leur  inspirerons  l'esprit  de  force,  de  vertu  et  de  Fraternité. 
Nous les adopterons comme nôtres. 
Rituel de cérémonie d’adoption – 6012    5 
 
Le Vénérable Maître 
 
Qu'il en soit fait comme vous l'avez dit. 
 
Mon Frère (ma Sœur) Maître des Cérémonies, conduisez‐les au milieu du Temple afin qu'ils 
entendent  quelques‐uns  de  nos  enseignements  et  que  nous  leur  conférions,  aux  côtés  de 
leurs parents, l'adoption maçonnique qu'on réclame en leur nom. 
 
Coup de maillet : ‐  • ‐ 
 
Colonne d'Harmonie 
 
Les enfants,  tenus par la main par leurs parrains et précédés  par le Maître des Cérémonies, 
sont  conduits  lentement  jusqu'au  milieu  du  Temple  où  on  les  fait  asseoir,  ainsi  que  leurs 
parrains, sur des sièges préparés à cet effet devant la Table d'Adoption. 
 
Le Vénérable Maître 
 
Coup de maillet : ‐  • ‐ 
 
Arrêt de la musique. 
 
Frères et Soeurs qui  avez  guidé  ces  enfants  (ou  le  prénom)  dans  ce  Temple  et  qui,  au  
nom    de    ce  Respectable  Atelier,  allez  leur  servir  de  parrains,  vous  veillerez  à  ce  que  vos 
pupilles  demeurent  attentifs  et  silencieux.  Qu'ils  regardent  et  écoutent  ;  les  formes 
symboliques  de  cette  cérémonie  leur  feront  comprendre  plus  aisément  et  surtout 
graveront  dans  leur  mémoire  les  principes  de  notre  Ordre  que  nous  voulons  leur  faire 
entendre. 
 
Coup de maillet : ‐  • ‐ 
 
Frère (Sœur)  Premier Surveillant, pourquoi les Maçons se réunissent‐ils dans leur Temple ? 
 
Le Premier Surveillant 
 
Vénérable  Maître,  c'est  pour  contribuer  à  amener  sur  la  terre  le  règne  de  la  Liberté,  de 
l'Égalité, de la Fraternité, de la Solidarité et de la Justice. 
 
Le Vénérable Maître 
 
Frère (Sœur)  Second  Surveillant,  comment  les Francs‐Maçons  travaillent‐ils  à la réalisation 
de ce grand œuvre ? 
 
Le Second Surveillant 
 
En employant les voies du dialogue, de la persuasion et de l'exemple, Vénérable Maître. 
 
Le Vénérable Maître 
Rituel de cérémonie d’adoption – 6012    6 
 
Tels  sont  en  effet,  succinctement  résumés,  notre  but  et  nos  moyens.  Nous  regardons 
tous  les Hommes comme nos égaux et comme nos Frères. 
 
Le Second Surveillant 
 
Nous  nous  attachons  à  combattre  l'orgueil,  les  erreurs  et  les  préjugés.  Nous  luttons  sans 
trêve  contre  l'ignorance  et  les  superstitions  qui  sont  les  principales  sources  des  maux  de 
l'humanité. 
 
L’Orateur 
 
Nous  aidons  ceux  qui  s'efforcent  de  les  maintenir  et  de  les  propager.  Nous 
recommandons  la justice réciproque grâce à laquelle les droits et les intérêts de chacun sont 
préservés et la tolérance qui laisse tout Homme maître de sa pensée. 
 
Le Premier Surveillant 
 
Nous  aspirons  surtout  à la  solidarité,  traduction  concrète  de  notre  amour  fraternel  envers 
tous les hommes, au‐delà de la diversité des cultures et des croyances. Nous voulons aimer 
tous  nos  semblables  sans  distinction,  le  pauvre  comme  le  riche,  le  faible  comme  le  fort, 
l'ignorant comme l'érudit. 
Le Second Surveillant 
 
Quelle  que  soit  sa  condition,  nous  nous  efforçons  de  ramener  dans  le  droit  chemin 
celui  qui s'égare. Nous venons au secours de l'infortuné et de l'affligé. 
 
A  nos  yeux,  les  biens  à  acquérir  et  à  conserver  sont  avant  tout  :  l'honneur,  la  vertu, 
l'estime  de soi‐même et des autres. 
 
Le Vénérable Maître 
 
Et maintenant, Frère (Sœur)  Premier Surveillant, veuillez nous dire quelles sont les qualités 
indispensables à un Maçon. 
 
Le Premier Surveillant 
 
La  conviction  qui  donne  le  courage  et  qui  conduit  à  la  réussite,  Vénérable  Maître.  La 
persévérance  qui  finit  par  renverser  tous  les  obstacles.  Le  dévouement  qui  naît  du 
sentiment profond de la solidarité humaine. 
 
Cette  manifestation  la  plus  haute  de  la  morale  trouve  sa  propre  satisfaction  dans 
l'accomplissement du bien, en dehors de tout espoir de récompense présente ou à venir. 
 
Le Vénérable Maître 
 
C'est  en  effet  sur  la  grande  loi  de  solidarité,  ainsi  que  vous  venez  de  le  dire,  mon  Frère 
(ma Sœur),  que reposent les principes moraux que nous enseignons dans nos Temples. 
Rituel de cérémonie d’adoption – 6012    7 
 
Ils  deviendront,  dans  un  avenir  que  nous  travaillons  à  rapprocher,  les  grandes  forces 
directrices des sociétés humaines. 
 
Et maintenant, Frère (Sœur)  Surveillant, veuillez nous dire quels sont les devoirs des Francs‐
Maçons, envers leurs enfants. 
 
Le Second Surveillant 
 
Leur donner  les connaissances  qui peuvent  leur être utiles,  Vénérable  Maître.  Les protéger 
contre la   pauvreté   de   l'esprit   et   la   sécheresse   du   cœur   et   les   mettre   en   état   de  
servir   un   jour judicieusement leurs familles, leurs semblables et l'Humanité. 
 
Le Vénérable Maître 
 
Par  quels  moyens,  Frère  (Sœur)  Premier  Surveillant,  un  Franc‐Maçon  peut‐il  accomplir  ces 
devoirs plus aisément que ne le ferait un profane ? 
 
Le Premier Surveillant 
 
En présentant ces enfants (ou prénom) à l'adoption maçonnique, notre Frère (notre Sœur ou 
nos Frères /nos Sœurs) désire(nt)  ainsi  contribuer  à  la  pérennité  de  notre  idéal.  Il/elle(s) 
souhaite(nt)  que  les  Frères et Sœurs  de  sa (leur) Loge(s) prennent l'engagement  de veiller 
à  la  conduite  de  ces  enfants,  de  le  (les)  remplacer  si  besoin  était,  dans  les  devoirs  qui  lui 
(leur) incombent. 
 
Ces  enfants   (ou  prénoms)   se  trouveront   effectivement   placés  sous  la  protection   de  
tous  les Francs‐Maçons qui sont solidaires les uns des autres dans la pratique du bien. Nous 
les aiderons avec ferveur et joie à devenir des humains dignes de ce nom. 
Le Vénérable Maître 
 
Mes enfants (ou prénoms), les devoirs et obligations que nous venons de vous rappeler sont 
ceux  que  les  Frères  et  Sœurs  de  ce  Respectable  Atelier  contractent  en  vous  conférant 
l'adoption. 
 
Confirmez‐vous  la demande de vos parents en vue de votre adoption par cette Respectable 
Loge ? 
 
Les Enfants 
 
Nous confirmons. 
 
Le Vénérable Maître 
 
Frère  (Sœur)  Premier  Surveillant,  croyez‐vous  que  ces  enfants  soient  capables  de  suivre 
dès maintenant les vertus et les principes de notre Ordre ? 
 
Le Premier Surveillant 

Rituel de cérémonie d’adoption – 6012    8 
 
Je ne sais, Vénérable Maître. 
 
Le Vénérable Maître 
 
Néanmoins, mes Sœurs et mes Frères, nous avons confiance. 
 
Nous souhaitons que soit évoqué pour vous ce poème écrit par notre Frère Rudyard Kipling 
pour son fils. 
 
Le Récitant ou L’Orateur 
 
Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie,  
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir, 
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties, 
Sans un geste et sans un soupir, 
Si tu peux être amant sans être fou d'amour,  
Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre,  
Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,  
Pourtant lutter et te défendre, 
Si tu peux supporter d'entendre tes paroles,  
Travesties par des gueux pour exciter des sots, 
Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles,  
Sans mentir toi‐même d'un mot, 
Si tu peux rester digne en étant populaire, 
Si tu peux rester peuple en conseillant les Rois,  
Et si tu peux aimer tous tes amis en Frères, 
Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi, 
Si tu sais méditer, observer et connaître, 
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,  
Rêver, sans laisser ton rêve être ton maître,  
Penser, sans n'être qu'un penseur, 
Si tu peux être dur sans jamais être en rage, 
Si tu peux être brave et jamais imprudent,  
Si tu peux être bon, si tu sais être sage,  
Sans âtre ni moral ni pédant, 
Si tu peux rencontrer triomphe après défaite, 
Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,  
Si tu peux conserver ton courage et ta tête,  
Quand tous les autres les perdront, 
Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire,  
Seront à tout jamais tes esclaves soumis, 
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire, 
Tu seras un homme, mon fils. 
 
Silence. 
 

Rituel de cérémonie d’adoption – 6012    9 
Le Vénérable Maître 
 
Sommes‐nous parvenus à cet idéal, mes Sœurs et mes Frères ? 
 
Le Premier Surveillant 
 
Nous devons travailler sans cesse à le réaliser, Vénérable Maître. 
 
Le Vénérable Maître 
 
Pourquoi cette adoption est‐elle importante pour nous ? 
 
Le Second Surveillant 
 
Parce  qu'en  rappelant  nos  devoirs  envers  ces  enfants  (ou  prénoms),  elle  nous  rappelle  
plus généralement nos devoirs de Francs‐Maçons. 
 
Le Vénérable Maître 
 
Maintenant  que  nos  devoirs  nous  ont  été  rappelés,  acceptez‐vous  de  travailler  à  les 
réaliser  et  à les aider dans cette tâche ? 
 
Le Premier Surveillant 
 
Nous le promettons, Vénérable Maître. 
 
Le Vénérable Maître 
 
Que ces enfants (ou prénoms) soient donc adoptés par nous comme vous le désirez ! Frère 
(Sœur)  Maître des Cérémonies, enlevez le voile qui recouvre la Table d'Adoption.  
 
L'ordre est exécuté. 
 
Et  vous  mes  Frères  e t   S œ u r s   qui  portez  l'Équerre,  le  Compas,  le  Maillet  et  la  Règle, 
venez  vous  ranger entre les Colonnes. 
 
L'ordre est exécuté. Le Grand Expert porte obligatoirement la Règle. 
 
Colonne d'Harmonie 
 
La  musique  est  en  fond  sonore  continu.  Elle  augmente  pendant  que  les  ordres  sont 
exécutés  et baisse pendant les paroles. 
 
Le Vénérable Maître 
 
Frère  (Sœur)  qui  portez  l'Équerre,  venez  déposer  sur  cette  table  ce  symbole  de  la 
rectitude  et  de  la précision  que  les  Maçons  s'efforcent  d'apporter  dans  leurs  pensées, 
dans  leurs  paroles  et  dans leurs actes. 
 
Rituel de cérémonie d’adoption – 6012    10 
Coup de maillet : ‐  • ‐ 
 
L'ordre est exécuté puis le Frère (la Sœur) retourne sur sa Colonne. 
 
Le Premier Surveillant 
 
Frère (Sœur) qui portez le Compas,  déposez sur cette table cet emblème  de la mesure, de 
la logique et de la sagesse avec lesquelles les Maçons doivent diriger toutes leurs actions. 
 
Coup de maillet : ‐  • ‐ 
 
L'ordre est exécuté puis le Frère (la Sœur)  retourne sur sa Colonne. 
 
Le Second Surveillant 
 
Frère  (Sœur)  qui  portez  le  Maillet,  déposez  sur  cette  table  ce  symbole  de  puissance  de  la 
raison  avec laquelle  la  Maçonnerie,  semblable  à  un  ouvrier  dégrossissant  la  pierre  brute, 
frappe sans relâche sur l'esprit et le cœur de ses initiés, afin de les conduire vers un idéal de 
perfection. 
 
Coup de maillet : ‐  • ‐ 
 
L'ordre est exécuté puis le Frère (la Sœur) retourne sur sa Colonne. 
 
L’Orateur 
 
Et  vous  Frère (Sœur)  Grand  Expert  qui  portez  la  Règle,  symbole  de  la  discipline  à  laquelle 
nous  avons tous librement  et solennellement  consenti,  placez à votre tour, sur cette table, 
cet emblème du respect  des  Maçons  pour  les  lois  qui  les  unissent  et  qui  les  conduisent, 
sans  jamais  les  laisser dévier de la ligne droite, dans la voie du progrès universel. 
 
Coup de maillet : ‐ • ‐ 
 
L'ordre est exécuté puis le Frère (la Sœur) Grand Expert reste près de la Table. 
 
Le Vénérable Maître 
 
Frère  (Sœur)  Maître  des  Cérémonies,  distribuez  aux  Frères  ( a u x   S œ u r s )   parrains  nos 
cordons  d'Adoption  afin  qu'ils ornent le cou de ces enfants. 
 
Ces cordons dont ils devront toujours être revêtus désormais dans celles de nos cérémonies 
auxquelles  ils  pourront  assister,  leur  rappelleront  le  lien  étroit  et  puissant  qui  les  rattache 
dès  ce  jour  à  cette  Respectable  Loge,  au  Grand  Orient  de  France,  ainsi  qu'à  tous  les 
autres  Rites  de la Maçonnerie universelle. 
 
Ils leur permettront aussi de se souvenir sans cesse de nos principes. 
 
L'ordre est exécuté. 
 
Rituel de cérémonie d’adoption – 6012    11 
Le Second Surveillant 
 
Allumez  notre  foyer  symbolique,  Frère  (Sœur)  Maître  des  Cérémonies,  et  que  ce  feu, 
emblème de purification morale et physique, apprenne à nos jeunes adoptés que désormais 
leur  être tout  entier doit  être embrasé  par  l'amour  et que leur  intelligence  doit  grandir  en 
dominant la matière. 
 
Le Vénérable Maître 
 
Et  maintenant  Frère (Sœur)  Grand  Expert,  donnez  à  nos  enfants  adoptifs  le  triple  baiser 
symbolique. C'est un baiser de paix et d'amour qui, nous l'espérons, leur sera doux et nous 
souhaitons  que  ce  symbole  leur  rappelle  l'affection  que  devraient  se  porter  tous  les  êtres 
humains. 
 
L'ordre est exécuté. 
 
Frère  (Sœur)  Grand  Expert,  munissez  les  parrains  d'un  glaive  et  accompagnez‐les  ainsi 
que  les  enfants devant l'Autel des Serments. 
 
L'ordre est exécuté. 
 
Colonne d'Harmonie 
 
Debout, Mesdames, Messieurs, mes Sœurs, mes Frères. 
 
Frères  ( S œ u r s )   parrains,  croisez    vos  glaives    sur  la  tête  des   enfants    afin  qu'ils  se 
souviennent  que  la Franc‐Maçonnerie veille désormais sur eux. 
 
L'ordre est exécuté. 
 
Le Vénérable Maître 
 
Mes  enfants  (ou  prénoms),  promettez‐vous,  sur  le glaive,  symbole  de  l'Honneur,  que  vous 
appliquerez au mieux les principes et les vertus que nous venons de vous exposer ? 
 
Les Enfants 
 
Nous le promettons. 
 
Le Vénérable Maître 
 
Nous prenons acte de cette promesse. 
 
Au nom du Grand Orient de France et en vertu des pouvoirs  qui m'ont été conférés  par ce 
Respectable Atelier, je confirme l'adoption maçonnique aux cotés de vos parrains et je vous 
proclame enfants adoptifs de cette Respectable Loge. 
 
Coup de maillet : ‐  • ‐ 
 
Rituel de cérémonie d’adoption – 6012    12 
Frères  ( S œ u r s )   Premier  et  Second  Surveillants,  invitez  les  Sœurs  et  les  Frères  qui  sont 
parmi  nous  à  les reconnaître désormais en cette qualité et à leur accorder l'affection, l'aide 
et la protection que se doivent entre eux les Maçons. 
 
Le Premier Surveillant 
 
Coup de maillet : ‐  • ‐ 
 
Frère (Sœur) Second Surveillant,  Sœurs et Frères, vous êtes invités par le Vénérable Maître 
et par moi à reconnaître   désormais   en   qualité   d'enfants   adoptifs   de  cette   Respectable  
Loge,    les    enfants  (ou  prénoms)  qui  sont  au  milieu  du  Temple  et  à  leur  accorder 
l'affection,  l'aide  et  la protection que se doivent entre eux les Maçons. 
 
Le Second Surveillant 
 
Coup de maillet : ‐  • ‐ 
 
Sœurs  et  Frères,  vous  êtes  invités  par  le  Vénérable  Maître,  le  Frère (la Sœur)   Premier  
Surveillant   et moi‐même  à  reconnaître  désormais  en  qualité  d'enfants  adoptifs  de  cette 
Respectable  Loge,  les enfants (ou prénoms) qui sont au milieu du Temple et à leur accorder 
l'affection, l'aide et la protection que se doivent entre eux les Maçons. 
 
Le Premier Surveillant 
 
L'annonce est faite, Vénérable Maître. 
 
Le Vénérable Maître 
 
Coup de maillet : ‐  • ‐ 
 
Prenez place, Mesdames, Messieurs, mes Sœurs, mes Frères. 
 
Mes  Frères (Soeurs) Parrains,  rompez  la  voûte  d'acier  et  avant  de  vous  asseoir,  faites  
distribuer  aux profanes, par les enfants, les fleurs que va vous remettre notre Frère (Sœur) 
Maître des Cérémonies. 
 
L’Orateur 
 
Que ces fleurs soient pour les personnes étrangères à notre Ordre un témoignage d'amitié. 
 
Nous  ouvrons  rarement  nos  Tenues  aux  profanes.  Vous  pourrez  ainsi  constater  que 
dans  nos  Temples  rien  de  ce  qui  s'y  fait  n'est  contraire  à  l'honneur  et  au  bonheur  de 
l'humanité. 
 
Colonne d'Harmonie 
 
Les   enfants   adoptifs   distribuent   lentement   et   silencieusement   les   bouquets   de   fleurs  
puis reviennent s'asseoir à leur place. La musique se poursuit puis s'arrête peu après. 
 
Rituel de cérémonie d’adoption – 6012    13 
Le Vénérable Maître 
 
La parole est à notre Frère (Sœur) Orateur. 
 
L’Orateur 
 
Vénérable Maître, …. 
 
Une fois le discours terminé. 
 
Le Vénérable Maître 
 
Coup de maillet : ‐  • ‐ 
 
Au nom de toutes les personnes  ici présentes,  je vous remercie  mon Frère  (Sœur) Orateur 
des paroles que vous venez de prononcer. 
 
Je  tiens  aussi  à  remercier  tous  ceux  qui  ont  bien  voulu  nous  donner  aujourd'hui,  par  leur 
présence, un témoignage de sympathie. 
 
J'ai l'espoir que la cérémonie à laquelle ils viennent d'assister leur aura fait sentir la grandeur 
et  la  haute    portée    morale    de    ce    symbolisme    traditionnel    dans    tous    nos    actes  
maçonniques   et matérialise les grandes idées qui nous unissent. 
 
Premier  langage  de  l’Humanité,  les  symboles  s'imposent  à  l'esprit  et  sont  au  centre  de 
notre  vie imaginative.  Personne  ne  peut  s'y  soustraire.  Ils  permettent  à  notre  esprit  de 
vagabonder,    de  franchir  les  obstacles  et  ouvrent  celui‐ci  à  l'infini,  à  l'inexplicable.  Sa 
perception est laissée à l'appréciation  personnelle  de  chacun  qui  en  tirera  profit  dans  la  
recherche  d'un  plus  grand équilibre. 
 
Coup de maillet : ‐  • ‐ 
 
Aujourd'hui,  ces  enfants  ont,  en  plus  de  leurs  parents,  tous  les  Maçons  de  ce  Respectable 
Atelier, tous pleins d'amour et d'attention, à leur disposition. 
 
Long silence. Puis un coup de maillet répété par les deux Surveillants : ‐  • ‐ 
 
Le Vénérable Maître 
 
Notre  réunion  est  à  sa  fin.  Je  déclare  fermés,  sur  mon  simple  coup  de  maillet,  les 
travaux  en 
Tenue Blanche Ouverte de cette Respectable Loge. 
 
Coup de maillet : ‐  • ‐ 
 
Debout,  Mesdames,   Messieurs,   mes  Sœurs,  mes  Frères,  Frères (Sœurs) Parrains  vous  
guiderez  tout d'abord hors de cette enceinte nos enfants adoptifs. 
 
Les  personnes  extérieures  à  notre  Ordre  sortiront  après  eux,  guidées  par  le  Frère  (la 

Rituel de cérémonie d’adoption – 6012    14 
Sœur)   Maître  des Cérémonies. 
 
Coup de maillet : ‐  • ‐ 
 
Colonne d'Harmonie 
 
Les enfants sortent les premiers, puis les profanes, puis la musique s'arrête dès qu'il ne reste 
que des Maçons dans le Temple. 
 
Le Vénérable Maître 
 
Mes  Sœurs  et  mes  Frères,  les  travaux  en  Tenue  Blanche  sont  terminés.  Je  vous  invite  à 
quitter  le Temple selon l'ordre suivant : l'Orient, le Midi et le Nord. Séparons‐nous  en paix, 
mes Sœurs et mes Frères. 

Rituel de cérémonie d’adoption – 6012    15 
Ce rituel de cérémonie d’adoption a été revu en 6012 par la Commission du Maçonnisme du 
Conseil de l’Ordre et approuvé  par  le Conseil de l’Ordre 
dans sa Tenue du mercredi 29 août 6012. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le Garde des Sceaux,  Le Grand Maître, 
Président du Conseil de l’Ordre 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le présent exemplaire du Rituel de cérémonie d’adoption est délivré,  
avec deux exemplaires identiques, sous le sceau du Grand Orient de France,  
à la R∴ L∴ ………..………………., à l’O∴ de …………..……………. 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le Garde des Sceaux.  Le Grand Maître, 
Président du Conseil de l’Ordre 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les Membres du Conseil de l’Ordre. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Délivré sous le n° 
 
Le Grand Secrétaire aux Affaires Intérieures.