Vous êtes sur la page 1sur 16

ÉDITION DU SAMEDI

NELSON CISHUGI
ENTREPRENEUR TIC ET WEB www.adiac-congo.com N° 3205 DU 28 AVRIL AU 4 MAI 2018 / 200 FCFA, 300 FC, 1€

FONDS BLEU

Brazzaville au cœur des enjeux


du développement durable

Le roi Mohamed VI du Maroc, les présidents Teodoro Obiang ce 29 avril, aux côtés de leur hôte et homologue, Denis Sassou poumon vert de la planète après l’Amazonie. Le sommet de
Nguema Mbazogo (Guinée équatoriale), Paul Kagamé (Rwan- N’Guesso, au premier sommet de la Commission du Bassin du Brazzaville marque l’engagement des Africains à opérationna-
da), Ali Bongo Ondimba (Gabon), Alpha Condé (Guinée), Congo et du Fonds bleu pour le Bassin du Congo. liser ce Fonds, de sorte que les acteurs au développement et les
Mahamadou Issoufou (Niger), Macky Sall (Sénégal), Faustin Lancé le 9 mars 2017 à Oyo, à l’initiative du chef de l’Etat congo- pays industrialisés montrés du doigt pour la part qu’ils prennent
Archange Touadera (Centrafrique), Evaristo Carvalho (Sao lais, le Fonds bleu est une quête commune de sauvegarde des dans la pollution de la planète inversent la tendance en faveur de
Tomé-et-Principe), Joao Lourenço (Angola) prennent part, écosystèmes de la sous-région du Bassin du Congo, deuxième sa préservation. LIRE NOTRE DOSSIER EN PAGES 7,8,9,10

CINÉMA TIC DOSSIER FONDS BLEU


r Brazzaville accueille un invité spécial pour
Le film « L’histoire de Papa Des étudiants congolais en une conférence spéciale
r Le segment ministériel examine les documents actualisés
Wemba » évoque le parcours du Chine pour le programme r Fonds bleu

roi de la rumba congolaise « Seeds for the future »


• Un outil de préservation de la nature et de développement
• Un instrument pour porter la voix de l’Afrique face aux
Sur plus de cent vingt minutes, le documentaire réalisé par le ci- pays pollueurs
Huit jeunes issus des filières technologiques ont quitté Brazzaville, le 27 avril, pour
néaste franco-congolais, Elvis Adidiema, revient sur le riche par-
Beijing puis Shenzhen, où ils bénéficieront d’une formation pratique de deux r Sauvegarder la beauté naturelle du Congo
cours de l’artiste décédé le 24 avril 2016 en plein concert à Abidjan, semaines auprès du géant chinois des télécommunications, Huawei. Les bénéfi- r Tribune : 1er Sommet de la Commission Climat du Bas-
en Côte d’Ivoire. Projeté en avant-première le 23 avril à Brazzaville, ciaires du programme « Seeds for the future », c’est-à-dire les semences du futur, sin du Congo et du Fonds bleu du Bassin du Congo ou l’art
le film comporte d’illustres témoignages sur la vie privée et artis- ont été sélectionnés sur une centaine de candidats. Deuxième vague de ce pro- de penser le destin de la Nature au XXIe siècle
tique de l’artiste et retrace, images à l’appui, plus de trois décennies gramme, ces jeunes vont rejoindre des milliers d’autres étudiants du monde entier
r Maria Maylin parle de son engagement pour la cause
de présence continuelle au sommet de la musique congolaise et pour profiter de cette session qui vise à développer les talents des Technologies de
africaine
africaine. PAGE 3 l’information et de la communication (TIC). PAGE 4
2 / L’AIR DU TEMPS Les Dépêches de Brazzaville - Samedi 28 avril 2018

Éditorial Le chiffre Proverbe africain

Fonds bleu
1,5 million « Les condoléances ne
C’est le nombre de ressortissants d’Afrique subsaha- ressuscitent pas le défunt mais
elles entretiennent la confiance

L
rienne en Europe et aux Etats-Unis depuis 2010. La
’avenir des 220 millions d’hec- révélation a été faite par un centre de recherches amé-
tares de forêts du Bassin du
Congo dépend en grande par-
ricain, Pew Research Center, à l’issue d’une étude. entre ceux qui restent ».
tie de l’opérationnalisation du
Fonds bleu. Le sommet de Brazzaville
qui réunit pour la première fois les
chefs d’Etat et de gouvernement de
la Commission climat du Bassin du
Congo scrutera à fond la question sur
LE MOT
laquelle repose l’avenir de l’économie
bleue, l’économie verte et la lutte contre
les changements climatiques, y compris
GASTRONOMIE
celle contre la pauvreté.
Le Bassin du Congo constitue le second
r La gastronomie est l’ensemble des règles (fluctuantes, selon les pays, classes sociales et modes) qui définissent
réservoir de carbone au monde après l’art de faire bonne chère. Selon l’Académie française, l’expression « faire bonne chère », qui signifiait « faire bon
l’Amazonie. La préservation des forêts accueil », fut utilisée dès le XIXe siècle au sens de « faire un bon repas », un bon repas étant un élément d’un bon
de cette région représente un enjeu pri- accueil. Dans ce sens, « chère » comprend tout ce qui concerne la quantité, la qualité et la préparation des mets.
mordial pour la réduction des effets du
réchauffement climatique. Une épreuve
capitale pour le Fonds bleu pour le Bas-
sin du Congo qui doit mobiliser les res-
sources nécessaires à son démarrage.
IDENTITÉ
Si Oyo, au nord du Congo, a servi, le 9
mars 2017, à concrétiser l’accord por- ARTHUR
tant création de ce Fonds, signé par
douze pays de cette sous-région, la ban- Arthur est un prénom masculin d’origine celte, dont la tendance actuelle est stable.
lieue nord de Brazzaville, Kintélé, sera Le prénom Arthur est de style médiéval. Le signe astrologique qui lui est associé
l’occasion d’un appel du pied autour des
engagements qui seront pris en faveur
est Cancer. Le prénom Arthur est tiré du celte arzh qui signifie « ours ». Parmi les
de l’opérationnalisation du Fonds bleu. célébrités portant le prénom Arthur, on peut citer le poète du XIXe siècle, Arthur
Une action qui requiert à l‘évidence un
fique q
person
jesonne...
lechants.
doi
culer u
qui fait ses p
«tion
Tout
a pas Cc
orale. 
étant moi-mê
d
tion conte n
EUGÉNIE
matéké.mémoir
téké », OPOU
l’empor
un recueil
Eugénie Opou vient de p
J’aiaux
signer tout
de c

Chez le
simp
éditions l
En réalité,
Auteure je
de plusieur

Rimbaud ; le philosophe Arthur Schopenhauer. Les Arthur fêtent le 15 novembre.


financement conséquent. Les regards
sont tournés vers les pays industria-
lisés et les partenaires au développe-
ment. Comme le soulignait le président La phrase du week-end
Congolais, Denis Sassou N’Guesso, lors
de la conférence des Nations unies sur
la lutte contre le changement clima-
tique à Bonn, en Allemagne, mettre
Grande réussite est généralement
davantage de pression pour répondre à
leurs obligations et devoirs.
née d’un grand sacrifice et n’est
Les Dépêches de Brazzaville
jamais le résultat de l’égoïsme ».
Napoleon Hill

LES DÉPÊCHES DE BRAZZAVILLE- Service International : Nestor N’Gampou- Comptabilité et administration : Lukombo Assistante commerciale : Hortensia Tél. : (+242) 05 629 1317
Les Dépêches de Brazzaville sont une la (chef de service), Yvette Reine Nzaba, Caisse : Blandine Kapinga Olabouré eMail : imp-bc@adiac-congo.com
publication de l’Agence d’Information Josiane Mambou Loukoula, Distribution et vente : Jean Lesly Goga Commercial Brazzaville : Errhiade
d’Afrique centrale (ADIAC) Rock Ngassakys Bureau de Kinshasa : Colonel Ebeya Gankama INFORMATIQUE
Site Internet : www.brazzaville-adiac.com Service Culture et arts : Bruno Okokana n°1430, commune de la Gombe / Commercial Pointe-Noire : Mélaine Eta Anto Directeur adjoint : Abdoul Kader Kouyate
(chef de service), Rosalie Bindika Kinshasa - RDC - Tél. (+243) 015 166 200 Chef de service diffusion de Brazzaville : Narcisse Ofoulou Tsamaka (chef de ser-
DIRECTION Service Sport : James Golden Eloué Guylin Ngossima vice), Darel Ongara, Myck Mienet Mehdi,
(chef de service), Rominique Nerplat MAQUETTE Diffusion Brazzaville : Brice Tsébé, Irin Mbenguet Okandzé
Directeur de la publication : Jean-Paul Pigasse Makaya Eudes Banzouzi (chef de service) Maouakani
Secrétariat : Raïssa Angombo ÉDITION DU SAMEDI : Cyriaque Brice Zoba, Mesmin Boussa, Diffusion Kinshasa : Adrienne Londole. LIBRAIRIE BRAZZAVILLE
Quentin Loubou ( Coordination) Stanislas Okassou, Jeff Tamaff. Diffusion Pointe-Noire : Bob Sorel Mou- Directrice : Lydie Pongault
RÉDACTIONS Durly Emilia Gankama mbelé Ngono Émilie Moundako Éyala (chef de service),
Directeur des rédactions : Émile Gankama INTERNATIONAL Eustel Chrispain Stevy Oba, Nely Carole
Assistante : Leslie Kanga RÉDACTION DE POINTE-NOIRE Directrice : Bénédicte de Capèle TRAVAUX ET PROJETS Biantomba, Epiphanie Mozali
Photothèque : Sandra Ignamout Rédacteur en chef : Faustin Akono Adjoint à la direction : Christian Balende Directeur : Gérard Ebami Sala Adresse : 84, bd Denis-Sassou-N’Gues-
Lucie Prisca Condhet N’Zinga, Hervé Rédaction : Camille Delourme, Noël so, immeuble Les Manguiers (Mpila),
Secrétaire générale des rédactions: Brice Mampouya, Charlem Léa Legnoki, Ndong, Marie-Alfred Ngoma, Lucien INTENDANCE Brazzaville - République du Congo
Gerry Gérard Mangondo Prosper Mabonzo, Séverin Ibara Mpama, Dani Ndungidi. Assistante : Sylvia Addhas
Secrétaire des rédactions : Clotilde Ibara, Commercial : Mélaine Eta GALERIE CONGO BRAZZAVILLE
Rewriting : Arnaud Bienvenu Zodialo, Bureau de Pointe-Noire : Av. Germain ADMINISTRATION ET FINANCES DIRECTION TECHNIQUE Directrice : Lydie Pongault
Norbert Biembedi, François Ansi Bikoumat : Immeuble Les Palmiers (à Directrice : Lydie Pongault (INFORMATIQUE ET IMPRIMERIE) Chef de service : Maurin Jonathan
côté de la Radio-Congo Pointe-Noire). Secrétariat : Armelle Mounzeo Directeur : Emmanuel Mbengué Mobassi.
RÉDACTION DE BRAZZAVILLE Tél. (+242) 06 963 31 34 Chef de service : Abira Kiobi Assistante : Dina Dorcas Tsoumou Astrid Balimba, Magloire NZONZI B.
Rédacteur en chef : Guy-Gervais Kitina, Suivi des fournisseurs : Directeur adjoint : Guillaume Pigasse
Rédacteurs en chef délégués: RÉDACTION DE KINSHASA Comptabilisation des ventes, suivi des Assistante : Marlaine Angombo ADIAC
Roger Ngombé, Christian Brice Elion Directeur de l’Agence : Ange Pongault annonces : Wilson Gakosso
Service Société : Parfait Wilfried Dounia- Chef d’agence : Nana Londole Personnel et paie : IMPRIMERIE Agence d’Information d’Afrique centrale
ma (chef de service) Guillaume Ondzé, Rédacteur en chef : Jules Tambwe Itagali- Stocks : Arcade Bikondi Gestion des ressources humaines : www.lesdepechesdebrazzaville.com
Fortuné Ibara, Lydie Gisèle Oko Coordonnateur : Alain Diasso Caisse principale : Sorrelle Oba Martial Mombongo Siège social : 84, bd Denis-Sas-
Service Politique : Roger Ngombé (chef Économie : Laurent Essolomwa, Gypsie Chef de service prépresse : Eudes sou-N’Guesso, immeuble Les Manguiers
de service), Jean Jacques Koubemba, Oïssa PUBLICITÉ ET DIFFUSION Banzouzi (Mpila), Brazzaville, République du Congo /
Firmin Oyé Société : Lucien Dianzenza, Aline Nzuzi Coordinatrice, Relations publiques : Gestion des stocks : Elvy Bombete Tél. : (+242) 05 532.01.09
Service Économie : Quentin Loubou Sports : Martin Enyimo Adrienne Londole Adresse : 84, bd Denis-Sassou-N’Gues- Président : Jean-Paul Pigasse
(chef de service, Fiacre Kombo, Lopelle Relations publiques : Adrienne Londole Chef de service publicité : so, immeuble Les Manguiers (Mpila), Directrice générale : Bénédicte de Capèle
Mboussa Gassia Service commercial : Stella Bope Rodrigue Ongagna Brazzaville - République du Congo Secrétaire général : Ange Pongault

- www.lesdepechesdebrazzaville.fr -
Les Dépêches de Brazzaville - Samedi 28 avril 2018 LES GENS / 3

« L’HISTOIRE DE PAPA WEMBA »

Un film qui revient sur le riche parcours


du roi de la rumba congolaise
Un documentaire réalisé par le cinéaste franco-congolais, Elvis Adidiema, fait revivre la
mémoire du célèbre artiste musicien qui a quitté ce monde en servant sa passion.
Par Durly Emilia Gankama
Dans ce même élan d’hommage, en République démo- tubes, le roi de la rumba congolaise restera pour les artistes
cratique du Congo (RDC), de nombreuses activités ont africains un symbole de l’âge d’or de la musique congolaise
été organisées, notamment le séminaire de formation aux en particulier et africaine en général.
premiers secours qui a eu lieu le 23 avril, au Centre Wallo- Les tweets et posts recueillis lors de sa disparition en té-
nie-Bruxelles, avec la Fondation Papa-Wemba-Partage et la moignent
Croix-Rouge, le dépôt de gerbe de fleurs intervenu le 24 avril Serge Beynaud : « J’ai voyagé à travers l’Afrique au tout début
à la nécropole Entre Ciel et Terre, une exposition des célèbres de ma carrière par le biais de tes sonorités. Hommage à toi
tenues de scène du roi de la sape et le concert animé par l’or- maître d’école...Je réécoute une de tes chansons, j’ai des larmes
chestre symphonique de Kinshasa Staff Band et le Viva la aux yeux. Que la terre te soit légère Grand Baobab ».
Projeté en avant-première à la veille de la date anniversaire Musica, le 27 avril. C’est à cette occasion que la Fondation L’artiste Déna Mwana: «  Il était l’un des musiciens qui ont
de sa mort le 23 avril à Brazzaville, le film retrace sur plus Papa-Wemba-Partage a été officiellement présentée.  amené «le lingala», notre lingala, dans tous les quatre coins du
de 120 minutes le riche parcours de Papa Wemba, décédé Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, de son vrai nom, a monde et l’acteur du film congolais le plus connu au monde.
deux ans plus tôt (le 24 avril 2016 en plein concert en Côte véritablement marqué l’histoire de la musique congolaise. Il Toutes ces choses n’étaient pas un simple hasard, il avait l’art
d’Ivoire). détenait à lui seul plus de trois décennies de l’histoire musi- dans le sang et jusqu’à son dernier souffle ».
Dans « L’histoire de Papa Wemba », le jeune réalisateur fran- cale congolaise. Sa musique illustre les temps forts du passé, Samuel Eto’o : « Quelle triste façon de débuter cette journée en
çais d’origine congolaise, Elvis Adidiema, 30 ans, s’efforce la vivacité du présent et les lueurs de l’avenir. Sa discographie apprenant la disparition de ce monument d’Afrique! Il nous en
alors de retracer la vie, à la fois privée et artistique, de l’icône. comprend plus d’une quarantaine d’albums et des morceaux aura donné des frissons. Papa Wemba a tant aimé sa musique
De la veuve Marie-Rose dite « Amazone » livrant quelques qui ont marqué des milliers de fans à travers le monde. De « qu’il est parti en la servant... ».
anecdotes inédites sur la vie de son époux et sa carrière, La Vie est Belle » à « Kolo Histoire » en passant par « O’Ko- Lokua Kanza : « Papa Wemba…Un immense artiste vient de
à Lokua Kanza, l’un de ses auteurs dans l’album mémo- ningana » ou encore « Référence», Papa Wemba restait dans nous quitter… ».
rable « Émotion », disque d’Or aux États-Unis, en passant l’air du temps. Groupe Gaël Music: « Le Congo a perdu un artiste avec grand
par Ferre Gola, une soixantaine d’entretiens intergénération- En RDC, d’où il est originaire, c’est toute une jeunesse qui de- «A ».
nels, tirés de plusieurs personnalités du monde artistique et puis plus de trente ans suit ses pas. Bon défenseur de la mu- Il a certes disparu mais pas ses œuvres. Dans la mémoire des
politique des deux Congo et d’ailleurs, ponctue le documen- sique congolaise, l’artiste a largement participé à l’émergence millions de mélomanes à travers le monde et, particulière-
taire. de l’afro pop dans les chartes occidentales. L’homme à la voix ment en Afrique, la voix ténor et suave de l’illustre disparu
d’or, patron des « Ambianceurs », auteur d’innombrables continue à bercer.

n
Pour le reste, je n’ai fait que classer
mère qui en a été l’organisatrice.
les contes, je le dois à ma grand-
sissable. Tout ce que j’ai appris sur
qui m’ont permis de saisir l’insai-
ganisait des rencontres de contes
ma grand-mère, cette dernière or-
ma modeste personne. Élevée par
gistrement qui fait ses preuves en
dition orale.  C’est la loi de l’enre-
moi-même le produit de cette tra-
d’enfant a pu enregistrer étant
laté les contes que ma mémoire
un choix. J’ai tout simplement re-
E.O : En réalité, je n’ai pas eu à faire
le livre ?
choisi les contes qui composent
L.D.B  : Et comment avez-vous

tradition orale.
fils et de mère en fille valeur de la
ces contrées, véhiculés de père en
grante de la portée éducative dans
pas car les contes font partie inté-
à la portée de tous, je ne pense
du mot « populaire » qui veut dire
tradition écrite. La nuance vient
qui se reconnaîtra à travers cette
contes connus chez le peuple téké
Eugénie Opou : Ce sont des

iettradition
té.
d’un

esma
légendes populaires ?
est
chez Le

Les Dépêches
mencent
en le
rtes,
propre.

maconte

ix dece
puisé
nt
uple
pas
ges, eu
conte
l’Harmattan
Votrejamais
tirais
désert.

grand-mère
dernier
seuleouvrage

auxl’équi
ttanrelaté
sagesse
piration
transmet
est un recueil
essage. C’est pourquoi chaque conte a sa
même au publié

j’l’eanregistrement
i appris
a loi defantaisistes
e produit de cette tradi-
criture.
sources
m’arrive.
Congo « Voix
téké
à faire
Eugénie Opou
milieu
je ne me sen-:
de Brazzaville 
mes écrits,
modeste
sur
une personne libre, libre comme
ontes dans le
mon stylo et mon carnet, je suis
vivre, une drogue, dirait-on. Avec
de
venu l’
nfant
enseignement
pour
confier à a enregistrer
écrire à tout moment que l’ins-
me manquent parce que je dois
malheureuse quand ces outils
soient les circonstances. Je suis
me quittent jamais quelles que
amis le carnet et le stylo qui ne
autre forme d’exister. J’ai pour
E.O : L’écriture est pour moi une
pour vous ?  
L.D.B : Que représente l’écriture

qui lui est propre.


transmet un message spécifique
conte a sa personnalité. Le conte
message. C’est pourquoi chaque
met également de véhiculer un
des sachants. Certes, le conte per-
contes fantaisistes dans le monde
ment que l’on tirera. Il n’y a pas de
Chaque conte naît de l’enseigne-
en ce qui concerne les contes.
notion de la morale qui l’emporte
E.O : Chez le peuple téké c’est la
des histoires comme d’autres ?
sages ou simplement raconter
vous voulu faire passer des mes-
du royaume. Avec ce livre, avez-
des valeurs et une philosophie
ler auprès d’un grand nombre
d’un véritable désir de véhicu-
de votre appartenance à celui-ci,
téké. Est-ce des contes royaume téké dénote, au-delà

» de véhi-
per- également
permet
l’air. Grâce à ces outils qui ense-

que
laesttradi-
concerne
les»On
téké
deéditions
contes
aux
de-
peut toutque
de sagesse
c’estunvient
lachoix.
notion
de
un message spéci-
de contes et légendes propres à la L.D.B  : Votre exploration du

les rendre plus accessibles.


les contes par thème, question de

lesdescontes,
monde sa-
moi une manière de que l’on tirera. Il n’y
pu Écrire
les Congo
l’Harmattan contes. Propos
Chaque
de la morale qui
Steve Jobs
recueillis par Meryll Mezath
ENTREPRENEURIAT
Un groupe de jeunes congolais transforme les
moments de détente en opportunité d’affaires
L’afterwork, vous connaissez ? C’est un concept anglo-saxon qui consiste à partager un verre entre collègues après le travail.
Au Congo, grâce à un groupe de jeunes épaulé par Tanguy Zoungani, passionné du numérique, ces simples moments de
détente sont devenus des opportunités d’affaires. Nous sommes allés à la rencontre de Tanguy Zoungani pour en savoir plus.
Entretien.

Par D.E.G.
tente Afterwork. le 24 août 2016. Son but principal est la synergie avec une cible donnée, faire partie d’un réseau
Tanguy Zoungani, à l’extrême droite, en compagnie L.D.B. : D’où est partie l’initiative ? en prônant l’intelligence collectrive pour stimu- de plus sept cent cinquante profils professionnels
de deux membres de son staff
T.Z.  : L’initiative est partie d’un simple constat ler les acteurs à changer le monde autour d’eux. entre Pointe-Noire et Brazzaville.
Les Dépêches de Brazzaville (L.D.B.)  : Pou- d’entrepreneur. Dans notre pays le Congo, toutes Il s’agit de soutenir l’écosystème entrepreneurial L.D.B. : Vous existez depuis trois ans mainte-
vons-nous savoir qui est Tanguy Zoungani ? les conditions sont réunies pour que les entrepre- et d’accompagner le développement des entre- nant, quel bilan faites-vous de ces échanges ?
Tanguy Zoungani (T.Z.) : Je suis un Congolais neurs, demandeurs d’emploi, porteurs de projets, prises de croissance dans le pays; encourager T.Z : Le bilan est positif, dans la mesure où, hier,
passionné du numérique, du management du etc., émergent. Mais le nœud et les difficultés l’échange, le partage d’expérience et l’activité de personne n’accordait de l’importance à cette ac-
changement et de la communication, diplômé rencontrées sont l’accès à l’information, l’absence mentorat entre entrepreneurs; développer l’esprit tivité. Toutefois, nous n’avons pas baissé les bras,
(MBA) de Anglia Ruskin Université de Londres, de réseau sinon un réseau pas assez large, l’ab- d’entreprise auprès des étudiants et porteurs de bien au contraire, nous avons tenu tout ce temps
ingénieur commercial et communication, chef sence de plate-forme de Networking, la montée projets congolais via les différentes thématiques en travaillant le contenu. Aujourd’hui avec la
de famille. J’ai travaillé pendant  neuf ans dans en puissance des divertissements et loisirs de la abordées; promouvoir le réseautage d’affaires, conjoncture de crise, l’importance du réseautage
le secteur des technologies mobiles avant de re- jeunesse (les débits de boissons, boîtes de nuit) l’éthique et la conformité dans le management et et la nécessité d’avoir un carnet d’adresse étoffé
joindre, il y a deux ans, l’entreprise Suzy Consul- après le boulot. Nous nous sommes dit que ce la gouvernance des entreprises. ne sont  plus à démontrer.    De plus en plus, le
ting, un cabinet conseil en management et for- temps que nous perdons à ces différents endroits L.D.B. : Quels sont les avantages pour les par- club s’élargit, de nouveaux adhérents chaque
mation. Je pilote le Club de rencontres d’affaires pouvait être capitalisé. ticipants ? jour, deux mille à présent avec des demandes de
Congo et je promeus l’intelligence collective et Dans un autre angle, certains dirigeants et chefs T.Z.  : Les avantages sont multiples et sur plu- rencontres simultanées. La toute dernière ren-
collaborative. d’entreprises chez nous, par leurs fonctions, sont sieurs angles, la plupart de nos participants par- contre a eu lieu en février, à Pointe-Noire.
L.D.B. : Vous êtes à la tête d’une plate-forme très inaccessibles ou ne peuvent pas, à leurs lieux viennent à  générer un business; profiter d’un L.D.B .: A quelles réalisations vous vous atten-
sous le label « Crac », de quoi s’agit-il? de travail, nous accorder énormément de temps. point de vue différent; apprendre de l’expérience dez dans dix ans, par exemple ?
T.Z.  : Le Club de rencontres et d’affaires du A ce moment, nous avions réalisé qu’il fallait des autres; partager leurs difficultés avec  leurs T.Z. : Notre vision est que notre pays ne soit plus
Congo (Crac) est une plate-forme cognitive d’af- donc une plate-forme où nous nous réunirions pairs; apprendre à bien communiquer sur  leur celui  des individualismes, que l’intelligence col-
faires offrant aux entrepreneurs, entreprenants, tous les mois autour d’une même table et d’un business; rester connectés avec les nouveautés lective et collaborative soit notre leitmotiv pour
porteurs de projets, dirigeants d’entreprises et même buffet. Nous avons ainsi pensé aux af- et la passion; créer un réseau et développer des permettre de construire un écosystème de don-
étudiants la possibilité d’étoffer leur réseau, élar- terwork, des moments de détente après le boulot, contacts. Pour un chef d’entreprise ou directeur neurs d’ordres, d’entrepreneurs, d’investisseurs et
gir leur carnet d’adresse, créer des opportunités dans une ambiance conviviale et sans protocole. des ressources humaines,  cela peut être l’occa- de partenaires valorisant une économie créatrice
d’affaires, échanger, partager, promouvoir l’en- Nous y avons rajouté du contenu (thème, débat, sion de détecter une perle rare et recruter. Pour de croissance durable. Permettre aux membres
trepreneuriat.  Il est aussi inscrit dans l’optique tour de table, partage d’expérience pour détec- les étudiants finalistes, lever certaines objections de dépasser l’essentiel des freins à l’entrepre-
de rendre visible et promouvoir le climat des ter des modèles, faire émerger des champions, et appréhensions sur le monde professionnel. neuriat (trésorerie, isolement administratif,
affaires, d’accompagner les entrepreneurs dans mettre en relation pour enfin susciter des oppor- Pour les porteurs de projets, captiver l’attention formation, couverture sociale, accès au finan-
la création de leurs réseaux professionnels. Nous tunités à tous les niveaux). ou faire adhérer à un investissement participatif. cement…). Dans dix ans, nous rêvons d’être le
voulons créer et maximiser les bénéfices de la L.D.B. : Quand a été créé le Crac et pour quel Pour les apporteurs d’affaires et commerciaux, plus grand réseau indispensable d’entrepreneurs
mise en relation des potentiels partenaires d’af- but ? participer à nos rencontres est pour eux une et d’affaires de la sous-région, afin d’ouvrir nos
faires (B to B) et (B to C) dans un climat de dé- T.Z. : Au Congo, le Crac a été officiellement lancé occasion de faire de la prospection intelligente membres à l’internationalisation.
- www.lesdepechesdebrazzaville.fr -
4 /ACTU Les Dépêches de Brazzaville - Samedi 28 avril 2018

TIC
Des étudiants congolais en Chine pour le programme « Seeds for the future »
Huit jeunes issus des filières technologiques ont quitté Braz-
zaville, le 27 avril, pour Beijing puis Shenzhen, où ils bénéfi-
cieront d’une formation pratique de deux semaines auprès du
géant chinois des télécommunications Huawei.

Par Fiacre Kombo


Les bénéficiaires du pro- de l’Etat.
gramme «  Seeds for the fu- « Le gouvernement est en train
ture », c’est-à-dire les semences de faire des efforts pour déployer
du futur, ont été sélectionnés les infrastructures pour pouvoir
sur une centaine de candi- développer le secteur numé-
dats. Deuxième vague de ce rique. Les infrastructures seules
programme, ces jeunes vont ne suffissent pas, il faut aussi
rejoindre des milliers d’autres avoir des jeunes qualifiés en vue
étudiants du monde entier de les optimiser. C’est le point 4
pour profiter de cette session de la Marche vers le développe-
qui vise à développer les talents ment, le projet de société du chef
des Technologies de l’informa- de l’Etat », a déclaré Léon Juste
tion et de la communication Ibombo.
(TIC). Cette opportunité de formation
Au Congo, le programme ini- devait permettre aux jeunes
tié par Huawei technologies gens, a estimé le ministre, de
est piloté en partenariat avec le se tailler de bonnes carrières Le ministre s’adressant aux étudiants avant leur départ
ministère des Postes, télécom- dans le monde des TIC. «  Le Lancé pour la première fois diant en troisième année de fi- jeunes  pourront également
munications et de l’économie challenge, c’est de revenir en Thaïlande, en 2008, le pro- lière réseau et télécom, à l’Ecole monter une station de base 4G
du numérique. D’ailleurs, pour au pays avec des certificats gramme «  Seeds for the fu- africaine du développement. et d’autres applications.
encourager ces jeunes talents Huawei technologies qui vous ture » de Huawei a été expéri- Le plus important, d’après lui, A ce jour, dix-huit jeunes
sélectionnés, le ministre Léon permettront, à l’avenir, d’envi- menté récemment au Congo. Il c’est de pouvoir se familiari- congolais ont bénéficié du
Juste Ibombo a tenu à les ac- sager de bonnes carrières. Car, est destiné aux jeunes bilingues ser avec les équipements de programme « Seeds for the fu-
compagner à l’aéroport Maya- ces certificats vont vous ouvrir évoluant dans les filières de ré- Huawei, notamment l’étude de ture » et sont éligibles pour les
Maya. Il en a profité pour leur les portes de l’emploi », a inter- seau et télécom. C’est le cas de la 4G, l’aperçu à la recherche à prochaines sessions de perfec-
manifester son soutien et celui pellé Léon Juste Ibombo. Vardelly Marly Mpouo, étu- la cinquième génération.  Ces tionnement.   A
Mala Bryan, les pou-
pée albinos créée par
près Alexa, la pou-
marque Kay Black, la création
sur le marché. Conçue par la
pées vitiligo font leur entrée
à redonner confiance aux
quin Winnie Harlow. El
a été inspirée par le m

Ivoire d’Abi
riques innovants au servi
avait pour vocation de s
dans lesàpB
vet (C

de Brazzaville
le
Challenge App Afrique 
octobre
té par
lité, à travers l’Afrique
26 octobr
ce maxi single.au
pourfrac

la diversit diversité culturelle.


développement de
de l’IF
son
et Tunis) que le jury du Goncourt
Mogoya
MbotéBodyhip-hop
«Poignardé
Par Par2Dl
& hair
«Durly
bientô
place publique ler
Grâce
se décentralise
d’icides à cevaleurs
Liste de
prix, lasélect
la fin de
du tre
toléra
lauréa
la troisième fois de son histoireun(après
/ AGENDA
maxi
d’une
Beyrouth
singleavec
Kay
la 2 édition intitulé
édition afficôtoy
alphabétisation
cettenovembre
de l’anné
Black àche réu
p
gieux prix littéraires du monde francophone.
Huit titres retenus pour CONGO-
MUSIQUE
Roms Mundibu, ÉVÈNEMENT
CÔTE
C’est

RaissalaBan
BURKINA
Avec assistance
«Poignardé».
pourconnus
ront thème
vocale
FASO-FEST
verra
Par
vi l M
« C
au artiste
grammation
D’IVOIRE-
e musicien
profil des
de
le 30
co
magne, a retenu huit romans pour l’un des presti-
utilisatrices eSPECTA
nellement à la Foire du livre de Francfort en Alle-
« Lucie »
lauréat
conçuedepour
ld musicoff re, à travers
lapropose
de ganisa
variée.
lauréatefrança
2012,

Le jury de l’Académie Goncourt, réuni exception- Bobo Dioulasso,


riennepourRaissadévoiler
l’innovatio
dep
trée.
de
Banhoro
Mog
conde
RFI
Cette édition
CHALLENGE
année, de
le prix
dédié
S
sa
C’est APP A
p

La capitale burkinab
sonà
« R

EXAMENS D’ETAT

Conseils aux candidats


Tandis que certains élèves sont à l’orée des dernières compositions,
d’autres sont à l’approche des examens d’Etat. Pour bien les affronter,
une révision générale s’impose. Voici quelques astuces pour bien pas-
ser les moments les plus stressants de l’année scolaire.
Par Aubin Banzouzi
«On n’attend pas le jour de fête pour en-
graisser son poulet». Ce proverbe enseigne
qu’il ne faut pas attendre la dernière mi-
nute pour lire. Pour cela, à la veille des
examens, il faut tout de même des der-
niers coups d’œil.

Premièrement, réaménager son temps


Il faut élaborer un planning en fonction
des jours restants. Ne pas hésiter d’écrire de l’éducation, le repos est nécessaire pour
dans un coin de sa chambre jour J - 32 par éviter le surmenage. Alors, la pratique du
exemple. Cela aide pour bien concilier les sport est suggérée pour aider à déstresser
moments de travail individuel et ceux de et libérer l’esprit au même titre que la mu-
travail de groupe. sique. Cependant, il convient de faire at-
tention au sport qui peut blesser au point
Deuxièmement, recourir aux fiches d’empêcher la participation à l’EPS ou à
de lecture l’examen écrit.
Pour les matières où la mémorisation Enfin, quand arrive le jour fatidique
est sollicitée, les fiches aident beaucoup. La veille. Pour ceux qui sont candidats au
Toutefois, il faut éviter au mieux de faire BEPC, BET ou au Bac, il est prudent d’al-
le «perroquet» ou le psittacisme (pratique ler vérifier si on a son nom sur la liste de la
tendant à retenir par cœur les leçons mal salle et repérer la salle dans laquelle vous
comprises) et privilégier ou rechercher seriez.
une bonne compréhension. Et d’ajouter Le matin du jour de l’examen
que les fiches de lecture aident aussi à re- Vérifier que vous avez toutes les fourni-
tenir les formules en mathématiques et en tures scolaires nécessaires : stylos, règles,
physique chimie. compas, calculatrices, crayons...
Troisièmement, des pauses s’imposent D’ici là, bonne chance à tous les candi-
 A en croire l’avis des experts en sciences dats !
- www.lesdepechesdebrazzaville.fr -
Les Dépêches de Brazzaville - Samedi 28 avril 2018 ACTU/ 5

FESTIVAL MALOBA

Des grands auteurs africains


et caribéens à l’honneur
Le groupe Grace Art Théâtre a présenté, le 25 avril à l’Institut français du Congo(IFC)
de Brazzaville, la pièce «Encre noire», dans le cadre de la poursuite de la première édi-
tion du festival international de théâtre, de danse et du cirque qui a débuté le 22 avril.
Par Rude Ngoma (Stagiaire)
La pièce théâtrale, riche en son nés voire assassinés. pièce relate l’histoire de deux
et en image, est un hommage La scène dramatique se déroule frères qui n’ont pas grandi dans
aux grands noms de la littera- à l’approche de la fête de Noël, la même maison mais qui sont Les acteurs sur les planches/Adiac
ture comme Nelson Mandela, dans  une cellule de prison où emprisonnés un soir de Noël à Kancel, directrice du centre «  Nous voulons donc susci-
Aimé Césaire, Guy Tirolien  , se développe le quotidien des cause de leurs écrits engagés », a culturel Marie-José- Emma- ter l’envie des jeunes à faire du
Léopold Sédar Senghor et prisonniers, marqué par des indiqué le comédien guadelou- nuel-Albon-du-Raizet de la théâtre car, passer deux heures
autres. L’histoire de cette pièce tracasseries et de fantasmes. péen d’origine camerounaise, ville d’Abymes, en Guadeloupe, dans une salle de théâtre, c’est
est un cri des hommes de part Là, surgit aussi la crainte de Nicolas Mouen. a déclaré  :  «  Ma mission ici deux heures sans boire de l’al-
et d’autre de l’océan, qui ont perdre toute inspiration par la Interprétée par quatre comé- consiste à établir un lien entre cool », a précisé l’un des organi-
décidé de briser les chaînes pression carcérale. diens de la Guadeloupe, no- le Congo et la ville d’Abymes à sateurs du festival.
pour dire non à la soumission Cette pièce, mise en scène par tamment Isabelle Menal, la travers ce festival. Son déroule- Dans les jours qui viennent, les
et la peur. «Encre noire» réunit Éric Checco, a plongé le pu- gardienne de prison, Nicolas ment m’inspire  des projets que acteurs venus de plusieurs pays
les pensées des écrivains  afri- blic dans un univers artistique Mouen, Filip Calodat et Di- j’irai présenter à mon maire et à du monde iront jouer dans les
cains et caraïbéens qui se sont où les auteurs sont privés de dier Andenas qui ont joué le mes responsables culturels. Nous quartiers, afin de sensibiliser
positionnés dans la littérature liberté pour l’engagement de rôle d’écrivains détenus, cette avons de belles choses à conso- les Brazzavillois à l’importance
francophone et ont souvent été leurs textes contre le pouvoir pièce a émerveillé le public. lider entre Brazzaville et notre de l’art dans la vie .  
persécutés, décriés, emprison- colonial et l’oppression. «  La Présente dans la salle, Patricia ville en matière culturelle ». 

APPLICATION RÉVOLUTION NUMÉRIQUE


« Lopango », pour une meilleure
visibilité des entreprises locales Une alliée de la lutte contre
n

na
par la présence de taches
de la peau qui se caractérise
  Le vitiligo est une maladie
d’une autre manière.
grands à voir cette maladie
à éduquer les petits et les plus
poupée peut également servir
un reflet d’eux-mêmes. Ladite
d’avoir une représentation et
enfants atteints de vitiligo
un moyen pour les jeunes
té en mélanine. Elle est aussi
sonnes atteintes de cette céci-

née, le générique de ce maxi


mélomanes, d’ici la fin de l’an-
mettrai à la disposition de mes
attendant sa sortie officielle, je
prochains mois. Cependant, en
marché du disque dans les tout
bijou que je compte mettre sur le
à accueillir mon maxi single, un
musique en général d’être prêts
et les mélomanes de la bonne
« J’invite mes fans en particulier
dès la fin de cette année 2017.
mise sur le marché du disque
chanson promotionnelle sera
prochaine de son album. Une
noncé aux mélomanes la sortie
Le-Grand-Niamangoua, a an-
lais Roms Mundibu, dit
L’artiste musicien congo-

ucation des filles en Afrique.


Tropicales, RFI)
développement de services numé-
upées
rice
t déroulée à Abidjan le 11 octobre,
ubo
qui
e.

nes
Juliette Fie-

le
lustre
bien
TIVAL
du
nner
TACLE
xième
Dioulasso
Lasera
Majestic
deuxième
évènementetcent
de
numérique,
7eronicles
ur21 du
ultures

besoins,
présen-

laoctobre
beauté
26
marché
tançois-Henri
e de
d’une
ilia
urbaines
paix
ACTU
avant
etrap

oro remporte
nique
ongo
nier,
ène
on.
dAFRIQUE
dansdeDésérable,
bourse
générique
Élikia
prix

deétait
Ce
pplication
ture
nge
auà la29
qui est
Gankama
talentsl’ambition
èrement issus
foisà
du
le15 000€
/ officielle,
sa sortie
le congolais
aux
etolérance apprenantes
entre
sera remis
sélection
d’alphabétisation
(IFC),
lancement
l’Institut
festival
de la« Lucie »
international
App Afrique »
lle rendez-vous
ren- de(Leçon
du même nom.
«  Kay Custom  » et l’e-shop
sur le compte Instagram
poupées sont disponibles
nitaire. Les images de ces
d’une maladie auto-immu-
corps, mais il pourrait s’agir
taire de diverses parties du
exacte de la perte pigmen-
mélanine. On ignore la cause
des mélanocytes, s’appelle la
tion. Ce pigment, provenant
blanches ou dépigmenta-

riode d’absence.

l’IFC
ledisque
respectdestinée
de la
negro Koualakoua.
en dépit de cette longue pé- tale et dans le groupe Mondo
qu’il demeure toujours artiste chestre Les Bantous de la capi-
il réapparaît pour annoncer artiste qui a évolué dans l’or-
d’ordre artistique.  Aujourd’hui, le fils de Batel Sabou, un grand
té à de nombreux problèmes pelons que Roms Mundibu est
période, l’artiste était confron- lièrement sur Facebook. Rap-
congolaise durant une certaine les réseaux sociaux, particu-
Absent de la scène musicale Il est joignable également sur
six titres intitulé «Poignardé». pace QG Fikin (camp Comus).
gibecière, un maxi single de habituel de Moukondo à l’es-
d’enregistrement avec, dans sa ils peuvent le voir  à son siège
a repris le chemin du studio ter leur soutien multiforme,
mé le-Grand-Niamangoua, contact avec lui ou lui appor-
cien Roms Mundibu, surnom- qui voudront bien entrer en
d’absence que l’artiste musi- en gestation. Pour tous ceux
C’est après une longue période styles pour son nouvel opus
déclaré l’artiste.

édition du prix « RFI


notamment en mobi-
la Rumba, de la RnB et autres
single intitulé «Poignardé»», a L’artiste congolais pratique de

absolument pour quiconque est de passage à Abidjan.


tions, le spectacle véhicule des valeurs fortes de solidarité. À voir
poésie, mode et bien plus encore. Riche en couleurs et en émo-
Body & hair chronicles mêle à la fois danse, théâtre, musique,
à la réflexion.
et de profondeur »,explique l’artiste dont la parole engagée invite
qui présentent un univers féminin surprenant, plein de paradoxes
voir avec esthétisme et poésie, au gré de chorégraphies originales
mour, comique et dramatique que les femmes célèbrent leur pou-
la lutte contre le cancer du sein. « C’est avec un ton à la fois gla-
rienne Paule-Marie Assandre, réunit des femmes engagées dans
Ce spectacle inédit, mis en scène par la designer et auteure ivoi-

jour » et Alice Zeniter, « L’Art de perdre ».


titre
de véhicu-
phare de
ca Sabolo « Summer »; Éric Vuillard, « L’ordre du
il mettra sur la
lesles rudiments
peuples », Par Bruno Okokana
le 6 « Bakhita »; Alexis Ragougneau, « Niels »; Moni-
se prépare à mettre sur le marché du disque
’Ferrari.
évènement,plusieurs
Les on
modules de cours
fi nalistes se- «  Tiens ferme la couronne  »; Véronique Olmi,
or-
en 2016et
Leïla Slimani,
nseignement).
17. Il
qui
une
L’application
musique
revient
quatre jours durant la se-
s’adapte
pro-
dumobile
dédié à la wor-
en compagnie unique
Disparition de Josef Mengele  »; Yannick Haenel,
«  Un certain M. Piekielny  »; Olivier Guez, «  La
de
à l’Ivoi-

La start-up congolaise,
spécialisée dans les ser-
l’illettrisme en Afrique
vices IT, les campagnes L’affirmation vient de Callistus Ogol, expert en pédagogie auprès du département des
publicitaires et la création Ressources humaines, des sciences et des technologies de l’Union africaine (UA).
de contenus digitaux a de-
Par Durly Emilia Gankama
puis peu développé une
solution digitale de même phabétisation en ligne, afin de
nom qui a pour objectif de garantir que la jeunesse soit équi-
favoriser une grande visi- pée pour faire face aux métiers
du XXIe siècle.
bilité aux entreprises.
Par ailleurs, Charlotte Oloya,
responsable des programmes au-
Par Sage Bonazebi
près d’une association éducative
Considérée comme un mé- à but non lucratif ougandaise, a
dia,  la plate-forme numérique et traduisent en données utiles pour sa part soutenu que la tech-
Lopango est constituée d’un ré- pour l’entreprise, Lopango per- nologie et les innovations avaient
seau de points wifi qui fournit met aux entreprises d’améliorer permis à la jeunesse d’accéder
gratuitement l’internet dans les leur produit ou service et ainsi à une éducation de meilleure
lieux publics, les restaurants, les d’optimiser leurs sources de re- qualité malgré un contexte de
hôtels, les bus et taxis, les écoles. venu. «  Les algorithmes de cette ressources limitées. «  Nous de-
C’est en marge de la conférence thousiasme de la nouvelle géné-
En retour, elle diffuse des conte- plate-forme permettent de traiter vons maintenant tester des par-
panafricaine sur l’éducation qui ration. « L’Afrique a tout à gagner
nus riches, allant de la publicité une grande quantité de données tenariats innovants pour faire en
s’est tenue à Nairobi, au Kenya, à investir dans des connexions
à des contenus exclusifs et ciblés en un laps de temps. De plus, les sorte que les étudiants aient accès
le 26 avril, que Callistus Ogol a internet à haut débit qui permet-
sur les terminaux des inter- publicités ne sont pas logées dans aux appareils nécessaires et que les
lancé un appel aux gouverne- tront de développer l’apprentissage
nautes. des serveurs distants mais direc- écoles soient connectées à internet,
ments africains qui, d’après lui, à distance même dans les lieux les
Configurée de manière unique tement sur des routeurs. Ceci ré- dans le but de promouvoir l’ap-
doivent investir davantage dans plus reculés du continent », a-t-il
pour offrir la meilleure expé- duit considérablement le temps prentissage numérique  », a-t-elle
les infrastructures de haut débit assuré.
rience possible via des interfaces de latence  »,  a relevé Nelson affirmé.
pour élargir l’accès de la popu- Autre expert, Julius Jwan,  pré-
adaptables sur tous types de ter- Cishugi, créateur de la plate- Avec une forte révolution éco-
lation à l’éducation. « La révolu- sident directeur général de l’Ins-
minaux, Lopango a un réel im- forme. nomique qui sévit en Afrique
tion numérique permettrait de titut de développement des pro-
pact sur l’écosystème numérique Notons que la démocratisation depuis le début des années
renforcer les efforts de lutte contre grammes scolaires du Kenya,
car elle permet aux entreprises du Smartphone en Afrique joue 2000, l’économie digitale est de
l’illettrisme sur le deuxième plus a quant à lui indiqué que pour
de toucher plus de sept mille un rôle important dans la diffu- plus en plus considérée comme
grand continent du monde », a-t- réaliser l’objectif d’une éduca-
personnes à l’année, d’ accroître sion de l’information, ce qui in- une pierre angulaire pour une
il déclaré. tion pour tous en Afrique, il était
leur marché et de  mieux cibler duit un nouveau type de media, Afrique avançant vers l’émer-
L’expert a souligné que l’appren- nécessaire d’exploiter les outils
leur clientèle en fonction de leur mettant en avant un contenu gence. Selon plusieurs analystes,
tissage en ligne avait gagné en numériques afin de promouvoir
profil et de leurs besoins. local de qualité, accessible par- la technologie continue à trans-
popularité dans de nombreux l’apprentissage.
Développée à base des algo- tout. Dotée de bons outils, l’ap- former tous les secteurs de l’éco-
pays d’Afrique, notamment grâce S’appuyant sur deux modèles, il
rithmes qui récupèrent une plication délivre des données et nomie africaine. De nos jours, il
aux bonnes volontés politiques a dit que le Kenya et le Rwanda
grande quantité d’information du contenu rapidement et direc- s’agit d’un principal moteur pour
dans ce domaine, à l’abondance avaient lancé des programmes
qu’ils analysent, interprètent tement sur le terminal du client. le développement du continent.
de formateurs qualifiés et à l’en- pionniers pour promouvoir l’al-
- www.lesdepechesdebrazzaville.fr -
6 /CULTURE Les Dépêches de Brazzaville - Samedi 28 avril 2018

LIRE OU RELIRE

« Le spleen » de Théodore Mampinga


Le poète trépassé a longtemps enseigné la philosophie dans divers lycées de son pays, le Congo.
Il est auteur de «Le spleen», recueil de soixante-quinze poèmes édité par l’Harmattan-Congo
en 2014. Sa plume traduit, dans une tonalité épique et pathétique, une profonde aspiration à
un monde plus radieux.
Par  Aubin Banzouzi
Sur quatre-vingt-quinze pages, Théo- Par ailleurs, l’auteur ne cache pas son Fin observateur de la société, il nous
dore Mampinga transporte le lecteur attachement à la famille, au village et à met à l’école de l’enfant, chez qui
dans la mémoire du temps pour revi- la nature, restant marqué par les sou- nous pouvons imiter l’innocence et
siter deux nobles personnages qui ont venirs de l’enfance. Le spleen est égale- la candeur. Chez le père de famille,
marqué l’histoire contemporaine de ment cette évocation des réalités tradi- il met en relief l’autorité fondée sur
l’Afrique. Sankara et Mandela, dont tionnelles qui contrastent à certaines une sagesse pratique qui lui rend
la mémoire serait trahie par une gé- pratiques licencieuses du monde mo- irréprochable. Et dans le même ho-
nération qui n’a su tirer les leçons et derne. Dans le poème «Mon champ», rizon, il exalte le cœur de mère très
prendre le relais. Le poète s’apitoie sur il veut valoriser l’activité agricole qui attentionné et avenant, modèle du
une société qui va du mal en pis. assure le bonheur du paysan. véritable leadership.
Dans les bons soldats, le juste et la Cependant, on ne peut plus écologiste, Le spleen est en fin de compte une
flamme, il magnifie toutes les per- le poète décrit la besogne du chasseur cogitation sur la mort, la condition
sonnes anonymes qui militent pour qui décime les espèces, en l’opposant à humaine, le sens de la vie et toutes
des causes justes à travers le monde. l’éleveur qui, par son travail, préserve la les questions y relatives. Comme
Pour lui, elles entrent dans l’ordre des création. Théodore Mampinga est donc remède au tableau insolite qu’offre
immortels. Au même titre que le poète, un admirateur du paysage. Il se livre le monde d’aujourd’hui, le poète
ayant pour vocation d’être la voix des tantôt à une peinture pittoresque des suggère l’assainissement et la reva-
sans-voix, par la dénonciation habile éléments de la nature. Les cataractes, lorisation de l’école. L’homme n’est
des travers de l’existence. Suscitant des les papillons, le soleil et la lune, le fleuve plus mais sa pensée continue à nous
émotions de pitié et d’indignation de- Niari..., sa plume nostalgique nous dé- parler à travers ses écrits.
vant l’expansion des laideurs. voile les sentiments que cela lui inspire.

- www.lesdepechesdebrazzaville.fr -
Les Dépêches de Brazzaville - Samedi 28 avril 2018 ENVIRONNEMENT/ 7

SOMMET SUR LA COMMISSION CLIMAT DU BASSIN DU CONGO

Brazzaville accueille un invité


spécial pour une conférence spéciale
À l’invitation du président Denis Sassou N’Guesso, le roi Mohammed VI du Ma-
roc va faire le déplacement du Congo pour honorer et rehausser de sa participa-
tion effective la première réunion de haut niveau qui se tient du 27 au 29 avril
dans la capitale congolaise.

La Rédaction

Le roi Mohammed VI, dont le pays a ainsi que les présidents de la Banque « Sommet africain de l’action », en marge gence et du développement de ce conti- nomique partagée, une atténuation
organisé avec succès l’édition africaine africaine de développement et de la de la COP22, le souverain marocain a nent. Il s’agit, en effet, pour le Maroc de des disparités sociales et un renfor-
qu’a été la 22e conférence des parties Commission de l’Union africaine se toujours appelé à la mutualisation des ef- refonder ses liens avec son continent, cement du développement humain.
(COP22) à la Convention-cadre des sont donc donné rendez-vous à Braz- forts pour assurer le co-développement dans une relation tournée vers l’avenir La construction africaine, fondée sur
Nations unies sur les changements cli- zaville pour opérationnaliser le Fonds et la préférence africaine. Il n’a pas cessé et le progrès et ce, grâce à de nouveaux cette vision sud-sud prônée et mise
matiques est l’un des nouveaux leaders bleu. L’ordre du jour est, en effet, domi- de montrer la voie avec une série d’initia- partenariats multidimensionnels, en en œuvre par le roi Mohammed VI
qui affichent de grandes ambitions pour né par la mobilisation des ressources tives innovantes et des projets pionniers phase avec les réalités africaines, tant sur n’est plus une simple aspiration, c’est
l’Afrique et qui, en moins de deux décen- destinées à financer les programmes et dans tous les secteurs pouvant jeter les les plans économique et politique que aujourd’hui un impératif en voie de
nies, a propulsé le Maroc vers le statut projets dans les domaines de l’économie bases d’une vraie intégration continen- social et humain. concrétisation.
de pays émergent avant de s’attaquer au bleue, l’économie verte, la lutte contre les tale. D’importantes initiatives structurantes, Il est impératif pour l’Afrique de
chantier continental. changements climatiques et la pauvreté, hautement portées par le roi Moham- prendre en charge ses propres défis, en
Le sommet de Brazzaville, sous le haut comme préconisé par la Déclaration de Pour une coopération med VI en faveur de l’essor du continent, faisant valoir son développement mul-
patronage du président Denis Sassou Marrakech. sud-sud agissante se traduisent par des projets stratégiques tidimensionnel et répondre aux aspi-
N’Guesso, s’inscrit dans la mise en œuvre Le Maroc qui a abrité le lancement, en Conscient de l’urgence qui se pose à mutuellement bénéfiques pour le co-dé- rations socio-économiques auxquelles
et le suivi des décisions de la COP22 de novembre 2016, de cette initiative conti- l’Afrique en matière de préservation de veloppement et la co-émergence en aspirent légitimement sa population.
Marrakech où il avait annoncé la créa- nentale et qui était présent à la cérémo- l’environnement, de lutte contre le ré- Afrique, dans le respect des diversités. Pour ce faire, il convient d’accélérer le
tion du Fonds bleu pour le Bassin du nie de signature du mémorandum de chauffement climatique, le roi Moham- processus d’intégration intra-africain
Congo comme contribution majeure la mise en place du Fonds bleu pour le med VI appelle à une harmonisation L’Afrique appelée à prendre en charge pour placer le continent au cœur des
de l’Afrique. L’accord portant création Bassin du Congo est partie prenante des efforts et une éducation environne- ses propres défis chaînes de valeurs mondiales. L’in-
de ce fonds a été signé le 9 mars 2017 à dans ce fonds international de déve- mentale. C’est ainsi que pour mettre en Le Maroc, sous l’impulsion royale, veut tégration régionale est un impératif
Oyo, dans le département de la Cuvette, loppement. Un fonds qui, rappelons-le, œuvre la coopération sud-sud agissante une Afrique qui tire profit de la mon- majeur et toutes les actions visant à
par douze pays de la sous-région. Avec vise à permettre aux États de la sous-ré- et innovante, qui se nourrit d’expériences dialisation, plus qu’elle ne l’a subie, une renforcer les interconnexions énergé-
près de 220 millions d’hectares de fo- gion de passer d’une économie liée à concrètes, en faveur d’une Afrique inté- mondialisation à visage humain, plus tiques ainsi que les autres projets déve-
rêts, le Bassin du Congo est le deuxième l’exploitation des forêts à une économie grée, transformée et autonome, il multi- équilibrée, qui ne peut se concrétiser loppés dans les domaines de l’eau et du
poumon écologique de la planète après s’appuyant davantage sur les ressources plie les actions dans le cadre d’une vision sans développement inclusif, durable, changement climatique sont essentiels
l’Amazonie. issues de la gestion des eaux. pragmatique et assumée qui marque son solidaire et équitable. Une mondiali- pour assurer la sécurité et le dévelop-
Une vingtaine de chefs d’État africains Fidèle aux engagements pris lors du engagement ferme en faveur de l’émer- sation fondée sur une croissance éco- pement du continent.

INTERVIEW
Maria Maylin parle de son engagement pour la cause africaine
Maria Maylin est très difficile à classer. Femme de cœur et de cran, elle est capable de passer, le plus normalement du monde, de la brousse aux salons de
la jet-set où elle va mobiliser des fonds pour ses initiatives de développement humain en Afrique. Entretien avec une militante atypique.
Les Dépêches de Brazzaville (L.D.B.) : mes trois filles sont tous depuis impliqués s’efforcer de solliciter les donations pour une équipe d’éducateurs africains et européens
Quelles sont vos différentes activités pa- au plus haut degré dans ce défi qui consiste mobilisation, à titre gracieux, de ressources qui couvre de l’initiation aux éléments les
nafricaines ? à montrer qu’il est possible d’échapper à la locales et étrangères, afin de financer des plus basiques à des cours sur le terrain de
Maria Maylin (M.M.) :Tout d’abord, je fatalité, de faire bouger les lignes et de se actions humanitaires ; souligner la nécessité plus en plus sophistiqués au fil des classes,
tiens à vous remercier pour votre initiative prendre en charge soi-même tout en aidant d’accorder à l’Afrique la place qu’elle mérite. devrait progressivement instiller les prin-
et remercier toute la rédaction de m’avoir autrui à faire de même. Je n’ai jamais cessé Et c’est grâce à ce comité qui opère dans cipes et valeurs recherchés dans le citoyen
approchée pour cet entretien. Je vous dirais, de m’identifier au fameux arbre auquel feu les projets de développement et d’aide en africain de demain.
d’abord, qu’elles sont multiples et tendent Sa Majesté le roi Hassan II aimait à com- faveur de l’Afrique et qui organise des mis- L’école-pilote qui est en cours de réalisation
toutes vers la réalisation et l’émergence du parer le Maroc : un arbre qui se nourrit par sions d’aide et d’échange avec les hôpitaux et à Kintélé, près de Brazzavile, répond à toutes
citoyen et de la citoyenne africaine dans ses racines profondes et qui respire par son les dispensaires africains qu’il a été possible les normes écologiques avec son champ, son
toute leur splendeur. Sa Majesté le roi a tra- feuillage sur l’Europe. de concevoir et de lancer le projet « Terre énergie solaire et son système de recyclage tièrement à mobiliser les compétences et les
cé la voie royale pour une vraie renaissance Après avoir été, des années durant à Paris, d’Ecole ». d’eau. Elle doit bientôt recevoir ses six cents moyens pour faire la différence dans la vie
de notre continent. Tout a commencé par au service de mon prochain, notamment L.D.B. : Pourriez- vous présenter Terre élèves et servir de modèles à des écoles simi- de ces gens. Parfois, on a tendance à me qua-
la multiplication d’initiatives et d’actions les patients de pays africains, je me suis re- d’Ecole (TDE) ? laires en vue de créer un vrai réseau TDE à lifier ainsi quand je me montre intraitable
concrètes dans le cadre du co-développe- trouvée, le plus naturellement du monde, en M.M. : C’est le président congolais, Denis travers le continent. sur des choses qui ne sont pas négociables.
ment, de la coopération Sud-Sud, de la pré- train de collecter du matériel médical en Eu- Sassou N’Guesso, désigné par ses pairs afri- On a coutume de dire qu’il faut se soucier Mais, je reste fidèle à mes principes et aux
férence africaine. Toutes ces actions visent rope pour l’acheminer vers des régions en- cains porte-parole de l’Afrique pour le déve- de quelle planète nous laissons à nos en- objectifs de nos actions avec toute la cour-
le développement humain et l’émancipation clavées du continent où il faisait cruellement loppement durable, qui avait lancé l’idée que fants mais il faut également se préoccuper toisie et le savoir-vivre nécessaires.
du continent que tous s’accordent à qualifier défaut. Les opérations se sont multipliées l’école devait être adossée à un champ pour de quels enfants on laisse à notre planète. Vous savez, il y a beaucoup de gens qui, au
de celui de l’avenir mais les enfants doivent dans le cadre du Comité international pour permettre aux élèves d’aller se familiariser Il faut que ce soit une génération à la fois lieu d’agir, vont s’amuser à dénigrer ceux et
se mobiliser davantage pour le prendre en la renaissance de l’Afrique (Cira) que j’ai créé avec tout ce qui a trait à la terre et aux tech- consciente de la nécessité de la préserver celles qui le font et leur attribuer des am-
charge et choisir leur propre modèle d’inté- à cet effet avec un bon nombre d’amis et de niques traditionnelles qui ont permis de la mais aussi qui ait, dans ses comportements, bitions qu’ils n’ont pas ou je ne sais quels
gration et de développement. collaborateurs. Et c’est ainsi que le comité a cultiver et de la préserver. les réflexes des équilibres nécessaires avec la obscurs desseins. Je fais de mon mieux et je
En toute humilité, je m’inscris, avec les gens élargi l’éventail de ses actions en organisant Comme nous l’avons expliqué lors des planète. travaille toujours en équipe avec les gens qui
avec qui je travaille, dans cette logique, et des stages, des tournées de grands spécia- conférences des parties de la Convention En attendant l’ouverture du campus de Kin- partagent mes préoccupations et qui sont
épouse cette vision royale pour nos pays, listes dans plusieurs pays africains mais des Nations unies pour les changements cli- télé, le premier fleuron de ces écoles labé- prêts à des sacrifices énormes à la poursuite
de la ville du Cap à Tanger, de Brazzaville à surtout, les services, la formation et l’en- matiques, COP à Paris, Marrakech et Bonn, lisées TDE, avec l’accréditation de la COP, de cet idéal qui consiste tout simplement
Nairobi, et dont les contours ne cessent de se cadrement fourni dans un grand nombre le péril est en la demeure et des mesures ur- est l’Ecole de la Fraternité, à Brazzaville, à s’oublier un peu au profit d’un autre être
préciser. En Afrique, la solidarité ne devrait d’établissements hospitaliers africains. gentes par la communauté internationales opération menée dans le cadre d’un parte- humain.
pas être un vain mot et la société civile doit Pour faire court, le Cira a pour but de sou- sont nécessaires pour endiguer les dégâts et nariat avec le ministère de l’Enseignement Alors militante ? Oui, si c’est croire en son
jouer son rôle aux côtés de tous les interve- tenir les œuvres humanitaires et les actions inverser le processus si on veut garder l’es- primaire, secondaire et de l’alphabétisation, prochain et tout faire pour l’aider en s’aidant
nants et parties prenantes de son développe- sociales sur le continent africain ; contribuer poir de sauver la planète. Mais, il fallait aussi et qui ne manquera pas de faire école aussi soi-même. Panafricaine, assurément, et
ment humain. à la réalisation, à la coordination et à l’orga- s’inscrire dans le moyen et long termes et bien au Congo que dans d’autres pays du jusqu’au bout des ongles et jusqu’au dernier
Mon engagement dans ce qui est devenu nisation de toute œuvre de bienfaisance, de cueillir les enfants dès leur arrivée à l’école continent. souffle. Et entre nous, je pense que je n’avais
pour moi un vrai sacerdoce remonte à plus toute opération ou activité de même nature en intégrant au cursus scolaire une matière L.D.B. :Pourquoi vous qualifie-t-on même pas le choix. C’est dans les gènes. Je
de vingt-cinq ans et trouve ses origines ; s’engager à organiser les actions humani- dispensée du primaire à la fin du secondaire de militante panafricaine ? suis Marrakchie et Marrakech, je me per-
dans ma formation médicale et mon travail taires nécessaires à l’Afrique, qu’elles soient qui puisse les préparer et promouvoir l’avè- M.M. : Vous savez, à force d’aider les ma- mets de vous le rappeler, a toujours été le
en tant que responsable de département à médicales, sociales ou culturelles ; affirmer nement d’une société consciente des défis lades et voir défiler les souffrances et les mi- cœur qui bat de l’Afrique. Nous avons tou-
l’Hôpital Saint Louis de Paris. Mon mari, la priorité de tout projet au profit des caté- du changement climatique et du développe- sères du monde de l’Hôpital, un déclic s’est jours représenté les valeurs de partage, de
Claude, oncologue et pionnier de sa spé- gories sociales les plus défavorisées, notam- ment durable et en leur donnant les outils produit en moi et j’ai décidé de me mettre solidarité et de fraternité.
cialité au même établissement, ainsi que ment les femmes, les enfants et les jeunes ; pour les relever. Ce module, préparé par une au service des miens et de me consacrer en- La rédaction
- www.lesdepechesdebrazzaville.fr -
8 ENVIRONNEMENT/ Les Dépêches de Brazzaville - Samedi 28 avril 2018

FONDS BLEU

Un outil de préservation de la nature et de développement


Une année après son lancement officiel à Oyo, le Fonds bleu pour le Bassin du Congo
poursuit inexorablement son chemin. Il devrait permettre de financer les projets de dé-
veloppement des communautés et de préservation d’aires protégées, des forêts sèches
et inondées, des cours d’eau, bref de la nature.  
Par Christian Brice Elion
Le premier sommet des chefs d’Etat et nent dont le plus important est le fleuve des forêts et le changement climatique.
de gouvernement sur la commission du Congo, deuxième plus puissant du Il est aussi question de favoriser la va-
Bassin du Congo et le Fonds bleu pour le monde après l’Amazonie.     lorisation des plantations forestières et
Bassin du Congo arrive au bon moment. La forêt congolaise couvre 65% du terri- promouvoir les plantations à haute capa-
Hormis l’adoption de la Déclaration sur toire et représente 10% des forêts du Bas- cité de séquestration de carbone forestier
les tourbières, ce rendez-vous consacrera sin du Congo, deuxième poumon vert dans le cadre de la restauration des zones
une appropriation du Fonds bleu par les de la planète après l’Amazonie. Le Congo forestières dégradées.    
pays d’Afrique du centre et de l’est, ainsi déploie des efforts aussi bien dans la pro-  Le Congo compte deux sociétés fores-
que par des partenaires impliqués dans tection des aires protégées que dans la tières disposant d’une certification de La forêt congolaise représente une réserve abondante de biodiversité
la lutte contre le changement climatique. certification forestière et la conservation gestion responsable, notamment the Fo- grande superficie de forêts certifiées d’aires protégées transfrontalières, à
Initiative de la Fondation Brazzaville, de l’environnement. rest stewardship council (FSC). Il s’agit FSC dans le monde. savoir le Tri-national de la Sangha  re-
annoncée en 2016 lors de la COP 22 En vue de réduire la pression humaine de la Congolaise industrielle de bois, En ce qui concerne la préservation liant le Cameroun, la République cen-
au Maroc par le président Denis Sas- sur les forêts du pays, le gouvernement filiale du groupe Olam qui exploitait, de la faune, le pays compte  seize trafricaine  et la République du Congo
sou N’Guesso, le Fonds bleu vise, entre congolais a lancé, en 2011, un Pro- en 2009, environ 1,3 million d’hectares aires protégées, couvrant 13% du ; le Tri-national Dja-Odzala-Minke-
autres, à financer les projets concernant gramme national d’afforestation et de de forêts certifiées ; et de l’Industrie fo- territoire national, dont certaines be  entre le Cameroun, le Gabon et la
l’entretien des voies navigables, la pré- reboisement, portant sur dix ans et restière de Ouesso affiliée au groupe sont transfrontalières.   République du Congo ; le binational
servation des forêts, l’amélioration des prévoyant la réalisation d’un million Danzer qui occupait une superficie d’en- Selon la Commission des forêts Mayumba Conkouati  entre la Répu-
conditions de vie de la population, la d’hectares de plantations forestières viron 1,16 million d’hectares de forêts d’Afrique centrale, la sous-région blique du Congo et le Gabon ; le bina-
construction des barrages hydroélec- et agro-forestières. certifiées en 2009. compte environ 22,6 millions d’hec- tional Lac Télé – Lac Tumba entre la
triques, la protection et la préservation Ce programme poursuit également, La superficie totale des forêts certifiées tares de forêts denses humides, soit République du Congo et la République
de l’environnement. comme objectif, l’extension de la cou- FSC au Congo est d’environ 2,5 mil- 14% de la surface totale, bénéficiant démocratique du Congo ; le binational
L’Afrique centrale est l’une des régions verture forestière nationale pour lutter lions d’hectares. Ainsi, le Congo se place d’un statut d’aire protégée. Sena Oura- Bouba Ndjida  entre le Ca-
les plus nanties en cours d’eau du conti- contre la déforestation, la dégradation dans le groupe des dix pays ayant la plus En 2000, l’on notait cinq complexes meroun et le Tchad.

Sauvegarder la beauté naturelle du Congo


Au début de cette année, un pisteur a conduit ma famille à travers la jungle près d’Od-
zala. En arrivant dans une clairière, nous sommes soudainement tombés sur une
troupe de gorilles des plaines marchant à moins de dix mètres de nous. Nous nous te-
nions parfaitement immobiles avec un sentiment d’admiration; ils ont retourné notre
regard avec un air curieux. La vingtaine de gorilles menés par un impressionnant dos
argenté et comprenant plusieurs mères avec enfants se sont dirigés vers un bosquet
d’arbres, puis sont montés à la recherche de fruits. Après une vingtaine de minutes,
nous sommes retournés à notre camp de base, avec le souvenir à jamais gravé dans
notre mémoire.
Par Todd Haskell, ambassadeur
des Etats-Unis d’Amérique au Congo
Ce n’est que l’une des nom- travers la frontière ouest pour Le développement de l’écotou-
breuses merveilles naturelles relier le Parc national gabonais risme est depuis longtemps une
exceptionnelles que j’ai vues du Plateau Bateke. priorité dans les aires protégées
dans ce beau pays depuis mon Alors que le braconnage des telles que le Parc national de
arrivée, il y a huit mois. Des éléphants et la criminalité liée Nouabale-Ndoki, où les cher-
plages du Kouilou aux Cas- aux espèces sauvages ont dé- cheurs ont suivi pendant des
cades du Congo, des collines vasté la population de grands années trois groupes de gorilles
de Lefini aux vastes forêts du mammifères ailleurs dans la dans la forêt, de sorte qu’il y a
nord, le Congo est vraiment région, nous avons travaillé maintenant  dix-sept gorilles
une terre bénie avec une beauté avec la société civile et le gou- habitués à la présence d’obser-
naturelle. vernement congolais pour pro- vateurs humains. Le soutien
Je suis fier que le gouverne- téger la faune dans de vastes du gouvernement américain a
ment des États-Unis ait joué un régions du nord du Congo. aidé à construire des maisons
rôle clé dans la conservation de Par exemple, les populations d’hôtes et des tentes touris-
la biodiversité et le développe- de grands singes et d’éléphants tiques; le secteur privé pré-
ment rural en République du sont restées stables dans le voit déjà d’investir dans des Todd Haskell et sa famille aux environs
Congo pendant plus de deux paysage de Ndoki-Likouala, infrastructures touristiques du parc national d’Odzala-Kokoua
décennies. Par le biais du Pro- où des études récentes sur la supplémentaires au cours des
à la santé ou aux activités gé- système judiciaire et les procu-
gramme régional pour l’envi- faune montrent des popula- prochains mois. La République
nératrices de revenus pour la reurs pour s’assurer que les cri-
ronnement en Afrique centrale tions stables de grands singes du Congo va bientôt se targuer
population rurale vivant près minels de la faune sont traduits
(Carpe) de l’Usaid, le gouver- (estimés à 56 000 individus) d’une attraction écotouristique
des parcs. Les pêcheurs, en col- en justice. C’est un partenariat
nement des États-Unis appuie et d’éléphants (estimés à 10 à rivaliser avec celle des gorilles
laboration avec les autorités lo- qui fonctionne. Et je suis fier
la conservation à travers toute 550 individus). C’est en grande de montagne d’Afrique de l’est.
cales, ont commencé à mettre que les États-Unis jouent un
cette région qui abrite une bio- partie grâce au gouvernement Déjà, la conservation apporte
en œuvre une gestion durable rôle de soutien au Congo pour
diversité d’importance mon- congolais et à ses partenaires des avantages significatifs aux
des pêches dans le Parc natio- préserver cette belle terre. Le
diale. Ensemble, nous sommes ainsi qu’à un cadre de gestion communautés locales sous la
nal de Nouabale-Ndoki et dans gouvernement américain est
dans la dernière étape de la innovant qui place les parte- forme d’infrastructures locales
la réserve communautaire du fier de notre investissement à
création de son cinquième naires du secteur privé et les (écoles, hôpitaux, etc.) et un
Lac Télé. sauvegarder la beauté naturelle
parc national, le Parc national communautés locales au cœur soutien direct à l’éducation,
De plus, l’Usaid soutient le du Congo.
d’Ogooué Lekiti qui s’étend à des efforts de conservation. aux programmes de formation,
- www.lesdepechesdebrazzaville.fr -
Les Dépêches de Brazzaville - Samedi 28 avril 2018 ENVIRONNEMENT 9

COMMISSION CLIMAT DU BASSIN DU CONGO

Le segment ministériel examine les documents actualisés


La toute première réunion du segment ministériel de
la commission Climat du Bassin du Congo et du Fonds
bleu pour le Bassin du Congo a été ouverte le 27 avril par
le Premier ministre, chef du gouvernement du Congo,
Clément Mouamba.
Par Bruno Okokana
La réunion du segment ministé- de la Commission climat du Bas-
riel a connu la participation de la sin du Congo, Arlette Soudan-No-
secrétaire d’Etat marocain, chargée nault, a, dans son mot de bienve-
du développement durable, Nezha nue, précisé l’objectif visé par cette
El Ouafi. Dans son allocution, elle réunion du segment ministériel
a indiqué que le parcours vision- qui consiste à examiner les dossiers
né par les chefs d’Etat permet- à soumettre aux chefs d’Etat.
tra d’harmoniser la lutte contre En effet, en sa qualité de coordi-
les changements climatiques et natrice technique, il lui revient de
l’action en faveur du développe- veiller à ce que cette commission Photo de famille
ment durable. et le Fonds bleu pour le Bassin du Fonds devienne pleinement opé- bailleurs de fonds et la réalisation investisseurs, en vue du finance-
« C’est parce que le continent afri- Congo deviennent véritablement rationnel à travers les principales de deux projets pilotes intégrateurs ment des programmes et projets
cain fait face à de sérieuses menaces des outils de régulation du climat étapes identifiées par les experts. du Fonds bleu. qui concourent au développement
climatiques et à des enjeux de taille au niveau global, de la protection Il s’agit, entre autres, de la réali- Ouvrant la réunion du segment durable et à la promotion de l’écono-
en matière de développement que de l’environnement et de la pro- sation de l’étude de préfiguration ministériel de la Commission mie bleue dans le Bassin du Congo.
nous devons unifier notre voix et motion de l’économie bleue et du dont l’appel d’offres a été lancé climat du Bassin du Congo et « Avec toutes vos étendues d’eau, il
apporter des réponses collectives développement durable. après validation des termes de du Fonds bleu pour le Bassin du est question de promouvoir la pêche,
concrètes au phénomène du chan- référence par le comité ad hoc ré- Congo, Clément Mouamba a indi- l’aquaculture, le tourisme, les trans-
gement climatique et aux probléma- Les grands défis et enjeux gional, lors d’un atelier organisé à qué que de Marrakech à Bonn, en ports, les secteurs portuaire, minier,
tiques aigües», a-t-elle déclaré. du moment Rabat le mois dernier ; la mise en passant par Oyo, puis Brazzaville et de l’énergie, etc. Pour cela, nos pays
Nezha El Ouafi a rappelé que la La coordonnatrice technique de place d’une unité de démarrage à tout dernièrement à Rabat, beau- membres doivent s’atteler à monter
conférence de Brazzaville, tenue en la Commission climat du Bassin Brazzaville appuyée par les points coup a déjà été fait pour chemi- des projets éligibles au Fonds bleu », a
octobre 2017, avait recommandée du Congo a précisé que les docu- focaux du Fonds bleu désignés ner vers l’opérationnalisation de la instruit Cléméent Mouamba.
au Royaume du Maroc d’appor- ments actualisés que ce segment par les Etats et les organisations Commission climat du Bassin du Tout en remerciant les partenaires
ter son appui à travers le centre ministériel examine permettront de la société civile ; l’adoption des Congo et du Fonds bleu. C’est dire techniques et financiers publics et
de compétences en changement d’atteindre les objectifs escomptés, textes liés aux modalités relatives à que de nombreux défis restent en- privés pour leur accompagnement,
climatique (4C). Chose qui a été à travers notamment l’adoption l’organisation, au fonctionnement core à relever. le chef du gouvernement du Congo
honorée en mobilisant le finance- par les chefs d’Etat et de gouver- et à la mise en œuvre du Fonds Aussi, le Premier ministre a rappe- les a encouragés à davantage d’enga-
ment nécessaire à l’étude de préfi- nement du budget de démarrage (statuts, règlement intérieur, ma- lé que l’article 3 du mémorendum gement pour une mobilisation mas-
guration du Fonds bleu. du Fonds bleu et l’expression d’une nuel des procédures) ; la réalisation d’entente pour la création du Fonds sive des ressources nécessaires au
Pour sa part, la ministre du Tou- volonté politique forte, nécessaire à des études de faisabilité des pro- bleu pour le Bassin du Congo a financement du développement
risme et de l’environnement du la réalisation des différentes étapes grammes sectoriels de l’économie pour objectifs, parmi tant d’autres, durable et de la promotion de
Congo, coordonnatrice technique qui restent à franchir afin que ce bleue adoptés par les ministres ; de mobiliser les ressources néces- l’économie bleue dans la région
l’organisation d’une table ronde des saires auprès des contributeurs et du Bassin du Congo.

CHRONIQUE
Fonds bleu: un instrument pour porter la voix de l’Afrique
face aux pays pollueurs
Par Boris Kharl Ebaka

L
entement mais sûrement, cette judicieuse initiative sin souffre d’une déforestation croissante depuis plusieurs La cause écologique est devenue depuis des années indis-
dénommée « Fonds bleu pour le Bassin du Congo années, d’où l’impérieuse nécessité de protéger cette zone sociables aux questions économiques, cette initiative que
», qui répond aux défis et exigences environne- reconnue comme le deuxième poumon écologique de la porte avec un dévouement sans faille le président congolais
mentaux des temps modernes, prend la forme et planète après l’Amazonie. a besoin de capitaux. Pour sauver la planète, les enjeux fi-
les contours auxquels l’ont défini ses initiateurs, au premier Depuis le lancement du Fonds bleu pour le Bassin du nanciers sont énormes et le Fonds bleu ne déroge pas à la
chef desquels figure le président Denis Sassou N’Guesso. Congo, Brazzaville n’a pas arrêté de s’affirmer comme la ca- règle. Il lui faut trouver sur une base annuelle de cent mil-
Souvenons-nous qu’il y a de cela un peu plus d’un an, en pitale africaine d’où convergent les voix qui plaident pour la lions d’euros pour pouvoir subventionner différents projets
mars 2017, sous l’égide du chef de l’Etat congolais, douze sauvegarde environnementale du continent. Le Fonds bleu allant dans le sens de préserver l’environnement mais aussi
pays africains (Angola, Burundi, Cameroun, Gabon, Gui- n’est pas appelé à être un projet illusoire, son opérationna- de développer une économie verte.
née équatoriale, République Centrafricaine, République lisation, dont l’objectif principal est de mener des actions Depuis 2012 et au fil des conférences climatiques succes-
du Congo, République démocratique du Congo, Répu- de mobilisation des ressources au profit de la préservation sives, les pays les plus riches qui sont aussi les plus pollueurs
blique-Unie de Tanzanie, Tchad, Rwanda et Zambie) se et de la mise en valeur durable des écosystèmes uniques au de la planète prennent des engagements pour aider à lutter
réunissaient à Oyo, dans le département de la Cuvette, Bassin du Congo, est une priorité pour les chefs d’Etat si- contre le réchauffement climatique mais très peu sont res-
pour la création officielle du Fonds bleu pour le Bassin du gnataires du mémorandum d’Oyo. pectés. Les bailleurs de fonds qui ont bien conscience de la
Congo. Une initiative énoncée lors de la COP22 au Maroc, C’est dans cet esprit que Brazzaville abrite, du 27 au 29 avril, gravité de la situation ne se bousculent pas non plus pour
en 2016, et qui a pour objectif de subventionner des projets au Centre international de conférence de Kintélé, sous les venir en aide à la population des pays en développement
qui permettront de préserver les 220 millions d’hectares de auspices du chef de l’Etat congolais, le tout premier som- qui, pour la majorité, est victime du dérèglement clima-
forêts du Bassin du Congo menacés par la déforestation. met des chefs d’Etat et de gouvernement de la Commis- tique.
Rappelons que le Fonds bleu est né sur la base d’un constat sion du Bassin du Congo et du Fonds bleu. Sommet auquel Face à cela, une stratégie régionale efficace est à définir et
clair pour tous : l’observation par des experts de la dégrada- prennent part près d’une dizaine de présidents d’Afrique le Fonds bleu doit rapidement devenir un instrument opé-
tion écologique de la région du Bassin du Congo qui s’étend centrale et de l’est, y compris ceux du Niger, du Sénégal, du rationnel afin de porter d’une seule voix les projets et les
sur quatre millions de kilomètres, regorgeant une popula- Liberia et qui a pour « invité spécial » le roi Mohammed VI attentes des pays africains car, la préservation du Bassin du
tion globale de près de cent millions d’habitants. Ce bas- du Maroc. Congo est un défi crucial pour la sauvegarde de l’humanité.

- www.lesdepechesdebrazzaville.fr -
10 /ENVIRONNEMENT Les Dépêches de Brazzaville - Samedi 28 avril 2018

TRIBUNE LIBRE

Premier Sommet de la Commission Climat du Bassin


du Congo et du Fonds bleu du Bassin du Congo ou
l’art de penser le destin de la Nature au XXIe siècle
Par le Professeur Grégoire Lefouoba,Philosophe,
Université Marien Ngouabi de Brazzaville
L’opportunité du Sommet de Copenhague m’avait inspiré un article holistique » (Kant).
publié en français et en anglais dans « Les Dépêches de Brazzaville », La paix (dans le monde) est une question globale, même si les troubles
dans les n° 883 et 884 des 14 et 15 décembre 2009 sur le titre «Co- sont bien localisés en un endroit…,d’où l’intérêt des puissances à vou-
penhague ou le sommet de l’éthique de responsabilité universelle : tous loir circonscrire les crises ou problèmes susceptibles de compromettre
contre la chaleur universelle (et si l’Afrique refusait les conclusions du les équilibres nationaux ou régionaux.
sommet)». L’idée de la présente publication qui, sans doute, m’occupait La contribution de Kant sur «la paix perpétuelle des Nations» a conduit
beaucoup s’est cristallisée ce mois d’avril 2018, suite aux récentes tergi- à la mise en place de la Société des nations d’abord, et à l’Organisation
versations de l’administration américaine sur l’Accord de Paris. « On des Nations unies ensuite. La recherche de l’universel est devenue une
naît. On meurt. C’est mieux si entre les deux on a fait quelque chose » hantise d’un nouvel humanisme fondé sur la science du bien et de l’in-
(Francis Bacon). térêt général qu’est la politique (Aristote).
La prise de conscience relative au climat est un grand pas contre la
fascination de l’erreur et de l’insouciance. Il est constant de se rendre Le sommet de Brazzaville entre attentes solidaires et espérances de
à l’évidence en mettant en lumière l’aporie suivante : «On ne com- l’Humanité: le sens contractuel du défi de l’homme et de la nature
mande à la nature qu’en lui obéissant». Cette idée de Francis Bacon Le sommet de Brazzaville sera certainement ou doit être le lieu d’une
(1561-1626), philosophe anglais et homme d’Etat, constitue la base de profonde prise de la conscience de l’homme dans sa capacité à anti-
toute réflexion sur les questions actuelles sur les changements et le ciper historiquement...en dessinant le destin et l’avenir de l’humanité...
réchauffement climatiques. Quel enseignement peut-on tirer du refus Le temps est donc venu pour que les pays du bassin reformulent des
de cet aphorisme qui constitue l’intelligence absolue dans la réflexion options claires pour obtenir des compensations strictes consécutive-
philosophique sur le destin de l’humanité aujourd’hui ? ment aux différentes recommandations sur la sauvegarde et la pré-
Le Sommet de Brazzaville, au cœur du bassin du fleuve Congo, sau- servation de notre écosystème. Il sera donc question de suggérer des
ra-t-il sortir de l’impasse afin d’indiquer de manière pratique la voie propositions théoriques et pratiques à l’échelle de l’humanité :
à suivre avec des objectifs précis et concrets ? Rien ne nous permet a) Les solutions des principaux sommets préconisées jusqu’alors
de désespérer car la nourriture respiratoire est ici sur les berges du contre le réchauffement climatique restent vagues Il faut en toute chose savoir diagnostiquer le mal et identifier les
fleuve Congo. Quelle conduite internationale observer en direction Les solutions préconisées contre le réchauffement climatique sont agents coupables. Il est clair que c’est le capitalisme, dans sa toile pro-
des grands pollueurs du monde qui sont les pays industrialisés (pays tellement générales : gestion rationnelle et intelligente des espaces fo- ductiviste arrogante et sauvage dans sa version barbare, qui est la
occidentaux, Etats-Unis, Japon et Chine). Quelle est la perception du restiers, précisément des forêts du bassin du Congo et de l’Amazonie, cause première de la destruction des forêts. La preuve, le pays qui
reste de l’humanité sur leur conviction qui oscille entre égoïsme et éga- poumons de la planète, afin de maintenir l’équilibre climatique. La dé- remet en cause l’Accord de Paris demeure bien celui de l’oncle Sam
rement ? finition en compréhension, c’est-à-dire à l’aide des concepts reste vague (USA).
et ne contribue point à une définition en extension afin de préciser les Il est ridicule de constater que la planète est une et que Dieu n’a
I-Problématisons la question différentes étapes. jamais donné de manière intangible des propriétés foncières pour
Depuis près d’un demi-siècle, l’humanité constate que le climat change b) Trois propositions théoriques au point de vue cosmopolitique pour une occupation exclusive sans accepter fraternellement les autres
de manière dangereuse pour les habitants de la Terre. La conscience le bien de l’humanité humains. Le capitalisme est la cause actuelle du désordre climatique.
universelle se déploie, avec un engagement qui traduit la mesure ef- Pour ce faire, les solutions suivantes sont préconisées. Les solutions en-
fective du danger. Les déclarations et prises de positions de plusieurs visagées veulent dire en d’autres termes ceci, en simplifiant les choses : V- L’Afrique pollue le moins et souffrira le plus. Que doit-on
scientifiques et penseurs poussent les responsables des Etats à recher- 1- Que la population qui trouve du feu et qui cuit ses aliments grâce comprendre par cette affirmation ?
cher des solutions idoines pour éviter la catastrophe. Les conférences au bois de chauffe doit renoncer à moyen ou à long terme à cette tech- La chanson vient de commencer et l’air est connu d’avance : trauma-
de Rio (Brésil), de Kyoto (Japon), de Copenhague (Danemark), de nique. tiser au maximum les Africains et leur faire supporter seul le poids
Durban (Afrique du Sud) et de Colombie ont bien indiqué l’ampleur 2- Que la population des zones forestières réinvente en conséquence de l’économie productiviste, capitaliste. Tous les médias vont aussi
du danger. d’autres façons de produire, de faire l’agriculture et de supprimer l’agri- en chœur annoncer ceci : « Maintenant que la planète est menacée,
En décembre 2009, la conférence de Copenhague formule un préa- culture sur brûlis… il n’est plus question pour les habitants du Bassin du Congo de pui-
lable aux Etats-Unis pour qu’ils s’engagent solennellement à hâter la 3- Que les pays ou Etats concernés requalifient autrement leur déve- ser dans les richesses de leurs forêts ». Dire autrement, souffrez de
réponse à donner pour sauver l’humanité contre le réchauffement cli- loppement, en se passant, à court, moyen et long terme, relativement faim et mourrez pour nous tous. Ainsi, on se culpabilise et le tour
matique dû à l’émission des gaz à effet de serre. Paris 2015 fut l’une des des ressources de la forêt pour leur accès aux biens de consommation est joué !
plus grandes rencontres historiques où étaient présentes les plus hautes moderne. L’exigence prioritaire des pays africains du bassin forestier
autorités des Etats, ayant pris des engagements précis. et de l’Amazonie pour éviter la fumée des discours de l’enceinte onu- VI- A quand un sommet mondial pour traiter
sienne… le paludisme ?
II-Par la philosophie, ouvrir une transcendance sur les questions de Pour ne pas subir seuls, les mesures de gestion rationnelle des forêts, En vérité et assurément, ce n’est pas un procès d’intention contre les
la nature (et du climat) et circonscrire l’écart entre les riches et les des mesures compensatoires doivent être envisagées immédiatement maîtres du monde. Le réchauffement climatique avec effet de serre
pauvres dans le monde pour les deux poumons de l’écosystème mondial. n’aurait pas mobilisé autant d’énergies, si celui-ci n’était localisé qu’en
Dans toute la tradition marxiste, le rapport social entre les hommes sur c)-Cinq propositions pratiques au point de vue universel pour une du- Afrique noire. Combien de sommets annuels et mondiaux contre le
le contrôle de la nature semble absorber le rapport entre l’homme et la rée de 99 ans en faveur des pays du Bassin du Congo paludisme ou malaria ? Cette maladie ravage en dehors de la sphère
nature, et même la nature elle-même. Que la population concernée, pour éviter de détruire les forêts pour sa géographique des maîtres du monde. Vérité ou erreur ?
La nature, c’est l’existence des choses, en tant qu’elle est déterminée se- survie, soit dotée:
lon des lois universelles (Kant). « Pour mieux commander, il faut sa- 1- De manière gratuite d’instruments modernes de vie : réchauds à VII- Le développement durable ou une vraie mystification
voir obéir », écrivait Benjamin Constant mais obéir c’est aussi savoir gaz, réchauds électriques et, bien sûr, du gaz, de d’électricité pour la idéologique
renoncer à sa liberté. On n’est donc pas libre de détruire la nature au cuisson de ses aliments. Il faudrait peut-être désormais pouvoir dire ministère du « Déve-
motif que l’on se sert pour atteindre un but téléologique. 2- Qu’un fonds mondial pour la modernisation de l’agriculture et de loppement harmonieux »… La traduction française est une catas-
Dominer, maîtriser, contrôler et posséder la nature, en d’autres termes l’élevage paysan soit mis en place pour les pays des bassins forestiers trophe, au départ c’est en anglais « souteinable developpment », alors
rendre l’homme « maître » et « possesseur » de la nature, tel est l’objet prioritairement ; c’est donc le développement, il y a sens à penser ainsi.
de la science selon Descartes. 3- Qu’un programme cohérent de construction des cases modernes Question de bon sens : où se trouve le développement éphémère ? Il
Le destin de l’homme est ainsi tracé car, il sera question donc de bitumées soit adopté et financé par le Programme des Nations unies y a développement harmonieux, équilibré et non durable car rien ne
maîtriser afin de posséder la nature. Le réchauffement climatique étant pour le développement en faveur des pays du Bassin du Congo et de peut durer dans l’absolu même pas le temps sauf que l’idée du temps
une destruction écologique montante de notre espace vital, crée « un l’Amazonie, est absolue, le reste est faux.
écart croissant entre les riches et les pauvres » (Marx). 4- Qu’une compensation budgétaire pluriannuelle de l’ONU soit al- Conclusion
louée aux pays des bassins forestiers, notamment à la République du « La Nature a pris soin de faire en sorte que les hommes puissent
III- Ministère des eaux et des savanes : rare d’en trouver d’où l’ur- Congo, la République démocratique du Congo, la République gabo- vivre aux quatre coins de la terre ; elle les a dispersés par le moyen
gence de la préservation des eaux et des forêts devient un problème naise, le Cameroun, la République Centrafricaine, la Guinée équato- même des fruits de la discorde, la guerre, jusque dans les régions peu
global de l’humanité riale ... pour maintenir leurs richesses financières issues de la manne hospitalières ; elle les a obligés à contracter entre eux des relations
Jamais les hommes ne parviennent à parler de la fragilité de la terre forestière, ce, pendant deux siècles à la hauteur de 40% de leur budget ; juridiques » (Kant).
en tant que matériau fragile, sur laquelle poussent des plantes que 5- Que la transformation locale des matières premières africaines sur Il serait souhaitable que les autorités des pays du Bassin du Congo,
mangent à la fois les hommes et les animaux. le sol africain ne soit plus une intention à but de propagande philan- dignement, expliquent aux pollueurs de payer le prix pour nous
Un phénomène est dit global en philosophie et certainement en droit thropique à rebours … mais une vraie volonté le développement. épargner une catastrophe universelle. Les pays du bassin ne doivent
international, quand il concerne l’ensemble de l’humanité. La planète IV – L’origine du réchauffement climatique c’est le mode pas être seuls à supporter les privations au motif qu’ils ont leur habi-
terre contribue à « une nouvelle perception de la nature plus globale et de production capitaliste tat dans cette véritable source respiratoire de l’humanité .

- www.lesdepechesdebrazzaville.fr -
Les Dépêches de Brazzaville - Samedi 28 avril 2018 LIBRE FORMAT /11

BOURSES D’ÉTUDES EN LIGNE


Par Durly Emilia Gankama
Allocations de recherche de l’Ecole des hautes études en santé publique de Rennes (EHESP)

RÉFÉRENCE : BC0412 ÂGE PARTICULARITÉS


L’EHESP et son réseau doctoral proposent huit allocations de recherche aux Il n’y a pas de limite d’âge Le réseau doctoral de l’EHESP est ouvert aux étudiants français ou étrangers
doctorants désireux de poursuivre une thèse dans le domaine de la santé pu-
de toutes les disciplines ayant un rapport avec la santé publique.
blique en son sein.
NATIONALITÉ
PARTICULARITÉS
DESCRIPTION DU PROGRAMME Toutes.
Les doctorants doivent justifier d’un master ou équivalent.
Chaque année, l’EHESP et son réseau doctoral proposent huit allocations de DOMAINES D’ÉTUDES
recherche à des doctorants désireux de les rejoindre pour mener à bien un CONDITIONS SUPPLÉMENTAIRES
projet de thèse ayant un rapport avec le domaine de la santé publique. Santé et professions sociales.
Les étudiants sont sélectionnés sur la base de leurs résultats académiques et
L’octroi d’une allocation de recherche ne conférera pas le titre de boursier
NIVEAU D’ÉTUDE la qualité de leurs connaissances dans au moins une des disciplines requises
mais celui de salarié. L’étudiant bénéficiera d’un contrat à durée déterminée
pour le sujet de recherche, de leur intérêt éprouvé pour les questions de santé
conclu avec l’organisme. Doctorat. publique, et de la qualité du projet de thèse présenté.
Le financement des allocations du réseau doctoral vient de deux sources dif-
férentes : quatre viennent du budget de l’école, les quatre autres sont financées PIÈCES À FOURNIR
par le gouvernement français. INSCRIPTION
Projet de thèse
Les doctorants qui souhaitent postuler pour ce financement doivent en faire
DATE LIMITE
MONTANT/PRESTATIONS la demande lors de leur demande d’inscription.
Dossier à télécharger sur le site internet www.ehesp.fr/doctorate. Fin mai de chaque année.
Deux cas de figure se présentent : SPÉCIALITÉS :
PROCESSUS DE SÉLECTION
1- Rémunération mensuelle minimale brute de 1 663.22 euros.
Toutes les spécialités.
2- Lorsque le doctorant exerce des activités autres que celles de recherche ac- Si leur candidature est admissible (sur les critères d’admission au réseau doc-
complies en vue de la préparation de son doctorat, la rémunération mensuelle NIVEAU D’ÉTUDES : toral), ils devront présenter leur projet de recherche devant un jury (courant
brute est fixée à 1 998.61euros. juillet à Paris) qui sélectionnera les candidats auxquels il attribue les finan-
Etudiant en licence. cements. Bourse d’étude dans le domaine archéologique Achill school en Ir-
lande Êtes-vous intéressé par l’archéologie et cherchez-vous à travailler dans
LA SUBVENTION : ce domaine ? L’école Field d’Irlande offre actuellement des bourses pour cou-
DURÉE vrir six ou douze semaines de forage et s’engage à soutenir les étudiants dans
2 000 $.
les découvertes archéologiques.
Les financements sont attribués pour une durée de trois ans. DATE LIMITE : RÉGION ÉLIGIBLE :
30 avril 2018 INTÉRÊTS : Maghreb, Moyen-Orient, Europe de
UNIVERSITÉ ÉTATIQUE : Recherche. l’ouest, Europe centrale et orientale,
NOMBRE DE BOURSES
Asie-pacifique, Afrique, Amérique,
Achill école de terrain archéolo- FINANCEMENT :
Australie. Si vous avez quelques
gique. Financement partiel.
Huit financements sont attribués chaque année par l’EHESP et son réseau points qui ne sont pas clairs, vous
doctoral. REMARQUE : pouvez poser votre question sur
Programme financé par LANGUES
notre forum de discussion. Poser
Universités et écoles Les candidats doivent remplir les de- Anglais. votre question sur http://achill-
mandes avant le 30 avril 2018. fieldschool.com/scholarships/.

FEUILLETON

Samba de Dieu (15)


Par Lucien Mpama

Le député Perry Atondo s’est senti insulté par Samba des salons, pas dans les pestilences d’une poubelle fût- arrive à tous dans le métier une fois chaque siècle, an-
DD, artisan à la tête d’innocent jouant avec des allu- elle, ici aussi, celle d’un député. Il ne savait pas dire ces nonça à sa Une en une formule lapidaire qui fit l’una-
mettes. Il avait promis la tempête dans les travées. Dans choses. Et l’honorable prenait son silence pour un af- nimité contre elle: « La République a trouvé chaussure
cet épisode, il montre de quel bois il se chauffe. front délibéré, la marque d’un arrogant voulant défier à son pied ».

B
retteur de première heure à l’Assemblée, un « tu-sais-qui-je suis ? » A l’Assemblée, donc, l’entrée du député Atondo se fit
connu pour sa capacité à débusquer la virgule Mes témoins ne se rappellent pas la luxueuse voiture sous les cris de : « Ne chausse pas » !
mal mise dans les textes de lois présentés par du député s’arrachant du marché Total en écrasant des Incapable de remettre de l’ordre dans les travées, le
les élus et homme au verbe châtié. Mais aussi poubelles. Ils ne savent plus si elle regagna la grand président de la Chambre dut vite donner la parole au
esprit sanguin, prompt à s’enflammer et même à faire ’route en marche-arrière. Mais ils sont tous unanimes « héros » du jour. Qui prit la pose réglementaire, ap-
le coup de poing quand l’occasion lui en était donnée, à dire que la colère du député dut froisser bien des puya sa panse sur le rebord de son banc en cuir avant
c’était cela Perry Atondo. tôles et de précaires étals sur son passage. de prononcer, solennel : « chers collègues, je me rends
Son incompréhension à lui aussi frisait la colère rete- D’ailleurs le lendemain, la suite de l’actualité allait compte de l’écho suscité parmi vous par le manque de
nue: confirmer point par point leur récit de la scène. Car, respect dont s’est rendu responsable un petit rien de
- Que veux-tu dire par « Ne chausse pas » ? Parle au hasard ou formidable coup de nez, ce que l’on appel- cordonnier à mon endroit »…
moins français, petit idiot ! Tu sais qui je suis ? lera (faute d’autre mot) « échange » entre le député et Boouhhh ! Son entrée en scène était ratée. Ses pairs
Samba DD était visiblement désemparé. Son petit l’artisan-cordonnier, se déroula devant un témoin ob- étaient visiblement froissés par sa suffisance et le dé-
lexique se serait épuisé à chercher à expliquer ce qu’il jectif : un reporter, Alain Lefo. De L’Ergot qui gratte, dain pour le petit peuple.
voulait dire. Où aurait-il trouvé le vocabulaire, d’ail- grand échotier de la place. C’est lui qui, à la Une de son Mais un député parvint à rétablir le calme, en annon-
leurs, pour expliquer que vu leur vieillesse, ces sou- journal, écrivit contre « Ces députés qui harcèlent le çant contre toute attente : « votons une motion de
liers ne méritaient plus d’être portées ; que leur cuir petit peuple ». Et qui raconta par le menu ce qui s’était destitution contre tous les cordonniers de la ville ! Je
dégageant les miasmes de la moisissure et de l’âge de- passé, soulignant à coups d’insinuations et d’interpré- soutiens Perry Atondo !». Ce député, c’est JiEl, un nu-
venaient même dangereux à frotter à quelque orteil, tations le « Ne chausse pas » de l’homme des cuirs. méro.
fût-il de député ? Il ne trouvait pas le mot pour dire Lui trouvant une fine beauté cachée, et voulue ; une La clameur allait dépasser le cadre solennel du Palais
que les choses belles naissaient des choses belles. Que sorte de condensé d’une pensée nationale qui n’atten- du parlement. Nous le verrons la semaine prochaine.
le cuir était noble parce qu’il vieillissait dans le ronron dait jusqu’ici que son théoricien. Alain Lefo, cela nous Nous verrons Perry Atondo dans ses œuvres.

- www.lesdepechesdebrazzaville.fr -
12 /SANTÉ Les Dépêches de Brazzaville - Samedi 28 avril 2018

LAIT INFANTILE

Des boîtes rappelées par précaution


Au total, deux mille boîtes de lait infantile Prémilait 1er âge ont été rappelées par la société Pre-
mibio, suite à un contrôle réalisé par les autorités sanitaires, en raison d’un risque de contami-
nation par des entérobactéries. Une mesure de précaution annoncée par la DGCCRF, même si
aucun cas d’infection n’a été rapporté, dans le contexte de la récente affaire Lactalis.

Par  Destination santé

« En raison d’un risque de conta- La décision de rappel fait suite à


mination par des entérobactéries Que faire si vous utilisez cette un contrôle réalisé par les autori-
de type Enterobacter Sakazakii, marque pour votre enfant ? tés*. « Les inspecteurs ont constaté
Premibio a décidé de procéder « Les autorités sanitaires recom- qu’en octobre 2017, des contrôles
au retrait et rappel de boîtes de mandent aux parents qui dispose- menés par l’entreprise avant la
poudre de lait infantile Prémilait raient encore de boîtes de lait in- commercialisation avaient mis
1er âge appartenant au lot n°257 fantile correspondant à ce numéro en évidence la présence d’Entero-
(numéro indiqué sous la boîte) de lot de ne plus les utiliser, qu’elles bacter Sakazakii dans des échan-
et portant la date limite d’utili- soient neuves ou déjà entamées », tillons de produits appartenant
sation optimale (DLUO) 14-09- indique la DGCCRF. au lot n°257 », note la DGCCRF.
2020  », indique la DGCCRF. Si vous ne pouvez pas trouver Premibio avait alors « procédé
« Ce rappel concerne environ dans l’immédiat un lait de subs- à des analyses complémentaires
2 000 boîtes qui ont été com- titution, préparez un biberon pour déterminer les boîtes concer-
mercialisées à partir d’octobre avec le lait que vous possédez, nées et avait décidé de ne pas com-
2017», précise-t-elle. puis faites bouillir le lait pendant mercialiser une partie de ce lot ». dure de gestion des non-confor- laitiers destinées à l’élaboration de
Aucun cas d’infection n’a été rap- deux minutes dans une casserole, Toutefois, la direction générale mités a été considérée comme denrées pour nourrissons ou en-
porté aux autorités sanitaires à ce laissez-le refroidir et donnez-le de l’alimentation a considéré que insuffisante par les autorités qui fants en bas âge, décidé en janvier
jour. Toutefois, l’apparition d’une à votre bébé dans les trente mi- « les éléments présentés par l’entre- ont demandé à l’entreprise de la 2018  », précise la DGCCRF. Une
fièvre persistante chez l’enfant nutes. Il vous est ensuite recom- prise n’étaient pas suffisants pour revoir. décision prise suite à l’affaire Lac-
dans les quinze jours suivant la mandé de « trouver une alterna- exclure la contamination du reste talis au cours de laquelle la totalité
consommation de ce produit doit tive dans les meilleurs délais ». du lot ». La société a donc « déci- Echo à Lactalis ? des lots de lait en poudre fabriqués
conduire les parents à consulter dé d’ordonner le retrait et le rappel Le contrôle réalisé par les autorités en Mayenne avait finalement été
un médecin dans les meilleurs Une procédure de gestion de l’ensemble du lot et a informé « s’inscrit dans le plan de contrôles retirée/rappelée. Une vingtaine
délais. d’usine à revoir ses clients ». Reste que la procé- spécifique des établissements fa- de cas d’infection par salmonelle
briquant des poudres de produits avait été signalée.

SANTÉ MONDIALE

Les dix menaces pour 2018


Choléra, malnutrition, paludisme, grippe… dans un récent communiqué, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) fait le point sur les dix menaces qui fragi-
lisent la population en 2018.

De la crise en Syrie et en Yemen en ludisme touche deux cents millions enfants de moins de 5 ans trouvent dans les situations de guerre », ments de terre et les glissements de ter-
passant par celle des Rohingyas au de nouvelles personnes et entraîne leur origine dans la dénutrition. apprend-on. rain provoquent des conséquences sani-
Bangladesh, l’année 2017 a fragilisé quatre cent mille décès. Et « envi- Alors que l’OMS délivre des kits taires de très grande ampleur pour des
la stabilité de nombreux systèmes ron 90% des décès imputables à cette pour lutter contre la malnutrition, Les catastrophes naturelles : « les millions de personnes ».
de santé publique. Et pour anticiper maladie transmise par des mous- les pénuries alimentaires restent un inondations, les ouragans, les tremble-
au mieux les politiques de préven- tiques se produisent en Afrique sub- fléau au Soudan du Sud : dans ce
tion pour 2018, l’OMS dresse les
dix points les plus préoccupants.
saharienne, tandis que le reste de la
mortalité se répartit entre l’Asie du
pays, « on s’attend à ce que la mal-
nutrition touche 1,1 million d’en- COMMUNIQUÉ DE PRESSE
La grippe pandémique : mal- sud- est, l’Amérique du sud, le Paci- fants de moins de 5 ans et près de la
gré les efforts déployés en matière fique occidental et la Méditerranée moitié est confrontée à une insécuri- Le directeur général de la Société na-
de politique vaccinale, une autre orientale ». té alimentaire ». Et au Yemen, « sept
pandémie est inévitable. Si elle at- millions de personnes courent un tionale des pétroles du Congo, Maixent
teint un degré sévère, elle pourrait La méningite : une nouvelle souche
causer des milliers de décès. Mais virulente de méningite à ménin-
risque de malnutrition et dix-sept
millions restent exposées à l’insécu-
Raoul Ominga, a nommé, le vendredi
« on ne peut rien prévoir en matière gocoque C menace vingt-six pays rité alimentaire ». 27 avril 2018, aux postes de :
de grippe, ni comment ni quand », de la ceinture africaine, alors que
note-t-on. la pénurie de vaccin contre cette Les intoxications alimentaires - Secrétaire général, Georges Hossié
maladie se fait sentir dans cette ré- : tous les ans, six cents millions
Le choléra : la bactérie à l’origine gion. Le risque épidémique est telle d’individus tombent malades après
- Directeur de l’Amont pétrolier, Mon-
de cette maladie tue encore « près que trente-quatre millions de per- avoir consommé des aliments sieur Benjamin Makaya
de cent mille patients chaque année sonnes pourraient être touchées. Et contaminés. Parmi eux, 420 000
dans les communautés déjà acca- aujourd’hui 10% des patients infec- patients perdent la vie des suites - Directeur de l’Aval pétrolier,
tées par la méningite en meurent. de cette ingestion. Aujourd’hui,
blées par la pauvreté et les conflits
». Pourtant, en 2017, un total de l’Afrique du Sud lutte contre « la
Karl Rogatien Ngakala.
4,4 millions de personnes a pu être La fièvre jaune : une résurgence plus grande flambée de listériose ja- Concernant le poste de directeur des
protégé grâce aux vaccins anticho- de « cette maladie hémorragique mais enregistrée ».
lériques. virale aiguë est survenue au début finances et de la comptabilité, le pour-
Les conflits : le Yemen,
La diphtérie : grâce au vaccin an-
des années 2000 en Afrique et dans
les Amériques ». A travers ces deux l’Ukraine, la Syrie, le Soudan du
voi sera fait dans un délai raisonnable
tidiphtérique, cette affection respi- continents, quarante pays sont Sud et la République démocra- afin de compléter le staff dirigeant de la
ratoire très contagieuse a été éradi- considérés à haut risque. En 2018, tique du Congo continuent no-
quée dans de nombreux pays. Mais le Nigeria et le Brésil souffrent de tamment de voir leur person- SNPC.
elle persiste au Venezuela, en Indo- flambée majeure. nel médical et établissements
nésie, au Yémen et au Bangladesh. de soin décimés. « Les attaques
La malnutrition : dans le monde, chimiques et biologiques consti-
Le paludisme : tous les ans, le pa- 45% des décès rapportés chez des tuent aussi un risque important
- www.lesdepechesdebrazzaville.fr -
Les Dépêches de Brazzaville - Samedi 28 avril 2018 SPORT/13

COUPE AFRICAINE DE LA CONFÉDÉRATION

Le programme complet des matches de poules


La Confédération africaine de football a procédé, le
21 avril, au tirage au sort de la phase de groupes. Le
Club athlétique renaissance aiglons (Cara), le seul
représentant congolais encore resté en lice, hérite
d’un groupe C avec pour adversaires Williamsville
athlétic club de la Côte d’Ivoire, Enyimba FC du Ni-
geria et Djoliba Ac du Mali.  
Par James Golden Eloué

Dans le groupe du représentant composé,  quant à lui, de Rayon


congolais, il n’y a que lui et le club sport du Rwanda, Gor Mahia du
nigérian qui ont déjà remporté la Kenya, USM d’Alger et de Young
Ligue des champions. Enyimba Africans de la Tanzanie. Les deux
FC l’a remportée à deux  reprises, premiers de chaque groupe se-
notamment en 2003 et 2004, ront qualifiés pour les quarts de
couplé avec deux super coupes finale.
d’Afrique en 2004 et 2005.  Cette Le programme complet
formation connaît bien le foot- des rencontres
ball congolais et le stade Al- Première journée, le 6 mai
phonse-Massamba-Débat puis Renaissance sportive de Berkane-
qu’elle y a déjà éliminé  les Diables El Hilal (Groupe B) Le Cara/Adiac
noirs et le Saint-Michel de Ouen- Asec Mimosas-Aduana stars FC tic club  (Groupe C) (Groupe D) Masry club (Groupe B)
zé. Le Djoliba AC  reste, quant à (Groupe A) Gor Mahia FC- USM d’Alger Williamsville athletic club- En- Young Africans- USM d’Alger
lui, sur un souvenir amer  de la Enyimba FC-Djoliba AC (Groupe D) yimba FC (Groupe C) (Groupe D)
finale de la coupe de la Confédé- (Groupe C) Young Africans- Rayon sports Cara- Djoliba AC (Groupe C) Cara- Williamsville athletic club
ration perdue en 2012, à Dolisie, Rayon sports-Gor Mahia FC (Groupe D) Al Masry club- Renaissance (Groupe C)
face aux Léopards de la locali- (Groupe D) El Hilal- Al Masry club (Groupe sportive de Berkane (Groupe B) Aduana stars FC- Asec Mimosas
té. Williamsville athlétic club, Raja club athlétic- AS Vita club B) Uniao desportiva do Songo- EL (Groupe A)
le premier adversaire de Cara (Groupe A) Troisième journée,  le 17 juillet Hilal (Groupe B)
(vainqueur de la C1 en 1974)  à Williamsville athletic club- Cara Aduana stars FC- AS Vita club Raja club athletic- Asec Mimosas Sixième journée, le 28 août
la phase de poules, a atteint  cette (Groupe C) (Groupe A) (Groupe A) Enyimba FC- Cara (Groupe C)
étape pour la première fois. USM d’Alger –Young Africans Renaissance sportive de Berkane- AS Vita club- Aduana stars FC Renaissance sportive de
(Groupe D) Al Masry club (Groupe B) (Groupe A) Berkane- Uniao desportiva do
La composition des autres Al Masry club –Uniao desportiva El Hilal- Uniao desportiva do Young Africans-Gor Mahia FC Songo (Groupe B)
groupes do Songo (Groupe B) Songo (Groupe B) (Groupe D) Asec Mimosas- AS Vita club
Le groupe A mettra aux prises, Deuxième journée, le 16 mai  Enyimba FC- Williamsville ath- (Groupe A)
l’As Vita club de  Kinshasa, Aduana stars FC- Raja club ath- letic club (Groupe C) Cinquième journée, le 17 août Williamsville athletic club- Djoli-
Aduana stars Fc du Ghana, Raja letic (GroupeA) Gor Mahia FC- Young Africans Gor Mahia FC- Rayons sports ba AC (Groupe C)
club athlétic du Maroc et Asec AS Vita club- Asec Mimosas (Groupe D) (Groupe D) USM d’Alger- Gor Mahia FC
Mimosas de la Côte d’Ivoire. EL (Groupe A) Djoliba AC- Cara(Groupe C) AS Vita club- Raja club athletic (Groupe D)
Hilal du Soudan, Renaissance Cara- Enyimba FC (Groupe C) Asec Mimosas- Raja club athletic (Groupe A) Rayons sports- Young Africans
sportive de Berkane du Maroc, Uniao desportiva do Songo- Re- (Groupe A) EL Hilal- Renaissance sportive (Groupe D)
Al Masry d’Egypte et Uniao naissance sportive de Berkane Rayon sports-USM d’Alger ( de Berkane (Groupe B) Raja club athletic- Aduana stars
desportiva do Songo sont logés (Groupe B) Groupe D) Djoliba AC- Enyimba FC FC (Groupe A)
dans le groupe B. Le groupe D est Djoliba AC- Williamsville athle- Quatrième journée, le 27 juillet (Groupe C) Al Masry club- El Hilal (Groupe
USM d’Alger- Rayon sports Uniao desportiva do Songo- Al B)

BEACH VOLLEY

Report du championnat d’Afrique centrale prévu à Brazzaville


La nouvelle date à laquelle la compétition sous-régionale se disputera n’est pas encore connue.

Par Rominique Makaya


Selon les sources concordantes, le champion- JCM (minimes dames), JCM1rencontrera JCM2
nat d’Afrique centrale de beach-volley, réservé (minimes hommes), OVSP sera aux prises avec
aux équipes nationales des moins de 19 ans, est JCM3 avant qu’Inter club et la DGSP ne s’ex-
reporté sine die en raison des difficultés finan- pliquent en cadettes. « Les matchs des seniors
cières. La compétition était initialement prévue sont reportés au 10 mai », a indiqué le président
du 23 au 30 avril au complexe sportif de l’Unité, de la ligue, André Balemvouka.
à Kintélé. La République centrafricaine, la Répu-
blique démocratique du Congo, le Gabon, le Ca- Résultats des deux premières
meroun étaient attendus à Brazzaville, le Congo journées
étant le pays hôte. Renaissance-OVSP (minimes hommes) : 2 sets
à1
Au plan local JCM1-JCM3 (minimes hommes) : 0-2
Le report du championnat d’Afrique centrale Renaissance-Unisport (cadettes) : 2-0
n’est pas un frein pour les athlètes congolais. À JCM1-Inter club (cadettes) : 2-0
Brazzaville, en effet, le championnat départe- JCM2-OVSP (minimes hommes) : 2-0
mental de volleyball se poursuit. Dans le cadre Renaissance-JCM3 (minimes hommes) : 0-2
de la troisième journée plusieurs rencontres VBC Espoir-JCM (Juniors hommes) : 0-2
sont prévues. Renaissance en découdra avec Kinda Odzoho-DGSP (seniors hommes) : 0-3. Une rencontre de volley
- www.lesdepechesdebrazzaville.fr -
14 / SAVEURS Les Dépêches de Brazzaville - Samedi 28 avril 2018

Plaisirs de la table LE JUJUBE OU LES DATTES CHINOISES

Appelé aussi mandarin en berbère, ce petit fruit


produit par le jujubier appartient à la famille des
rhamnacées. Cultivé en Chine depuis des siècles,
ce petit rubis est également présent au nord de
l’Afrique. Découvrons-le ensemble.

Bien qu’il soit plus connu sous nord de l’Algérie, précisément


sa coloration rouge en Asie, dans la région des Annaba.
le jujube peut être aussi vert Surnommé « medinat » dans
ou jaune, selon sa maturité les pays arabes, de ce succu-
ou sa provenance. Comme lent fruit l’on vient à fabriquer
tout fruit, le jujube est idéal du miel.
dans les décorations de toutes Commercialisé sous la forme
sortes de recettes. séchée, où par kilo, il est aus-
Fruit tropical, il s’apparente à si beaucoup utilisé dans la
une olive avec un noyau dur préparation des boissons al-
à l’intérieur. Curieusement, coolisées. On l’associe pour
son goût est plus proche de les connaisseurs aux quatre
la pomme que la plupart des fruits pectoraux que sont la goissants, la perte d’appétit, les ulcères ou la frant d’hypertension. Tout est dans la juste
autres fruits auxquels il se datte, le raisin sec ou la figue gastrite chronique sont soulagés grâce aux mesure vous conseillera le médecin !
rapprocherait le plus. sèche. feuilles du jujubier ou à la consommation fré- Dans le cas de caries dentaires, ces fruits ou
Quoique ce fruit rare réserve En médecine douce, il répond quente (mais toujours de manière raisonnable) autres types de produits dérivés sont interdits
plusieurs surprises, tant par à bien des besoins. Le jujube des fruits rouges. en raison du fort taux de sucre qu’ils renfer-
les passages aux multiples tonifierait le système digestif Les fruits sont aussi bénéfiques dans l’apai- ment. Riches en vitamine A, B2 et C, l’acide bé-
couleurs que sur le fait qu’il et serait idéal dans le soula- sement du système nerveux et permet par tulinique contenu dans les jujubes permettent
rejoint le goût de nos célèbres gement des personnes pré- conséquent de calmer l’humeur dépressive, également de lutter ou de prévenir des cancers
dattes après quelques jours de sentant un souffle court ou la nervosité, l’irritabilité et bien d’autres dys- de la peau.
sa récolte. encore dans les cas de pertes fonctionnements liés à l’extrême dépression. À bientôt pour d’autres découvertes sur ce que
L’arbre est d’un vert brillant d’appétit. Toutefois les infusions à base de jujube sont nous mangeons !
qui pousse également dans le Les multiples soupirs an- fortement déconseillées aux personnes souf- Samuelle Alba

Recette
INGRÉDIENTS POUR QUATRE PERSONNES BOULES DE NEIGE
250 g de farine
- 100 g de sucre
- Un oeuf
- Une levure chimique
- 5 cl huile 100 g de confiture d’abricot (de votre
choix)
- 100 g noix de coco râpée

PRÉPARATION DE LA SAUCE GRAINE


Dans un saladier, battez les œufs avec le sucre. Ajou-
tez l’huile et mélangez puis versez la farine et la levure
chimique. Mélangez jusqu’à ce que la pâte soit homo-
gène.
Préchauffez le four à 180°C (th 6). Confectionnez des
boules avec la paume des mains et déposez-les sur une
plaque à four recouverte de papier cuisson et enfour-
nez pour dix minutes.
Trempez les boulettes dans de la confiture d’abricot
chauffée puis dans la noix de coco râpée et dégustez !

ASTUCES
Vous pouvez utiliser la confiture de votre choix pour
parfumer les boules coco.
Bon appétit !
S.A.
- www.lesdepechesdebrazzaville.fr -
Les Dépêches de Brazzaville - Samedi 28 avril 2018 JEUX /15

- www.lesdepechesdebrazzaville.fr -
16 / POINT FINAL Les Dépêches de Brazzaville - Samedi 28 avril 2018

COULEURS Ma famille
DE CHEZ NOUS

I
Loin d’évoquer la l y a deux grands rendez-vous pour mesu- solidarité au sein des familles. est différente d’une église à une autre. De même
rer la température d’une famille : la veillée En effet, hier, chacun permettait à son enfant qu’il y a des enfants, habitués à jouer dans la rue,
célèbre série télévisée mortuaire et la cérémonie de mariage cou- d’aller vivre chez son frère ou sa sœur et vice-ver- qui ne supportent pas d’aller vivre chez un oncle
ivoirienne, il s’agit, tumier. Ici, on peut observer deux individus sa. Le fait que tel enfant partait du village pour ou une tante qui les contraint à vivre entre les
assis, côte à côte, sans se parler. Parce qu’ils ne se aller étudier en ville chez l’oncle paternel ou le murs et à ne suivre que des dessins animés.
ici, de braquer le re- connaissent pas. Et un troisième arrive, les salue fait pour le chef d’une famille de recevoir chez Enfin, beaucoup de Congolais refusent d’envoyer
gard sur la famille et, constatant l’indifférence entre les deux pre- lui des enfants des autres membres de la famille leurs enfants passer ne serait-ce que le week-end
congolaise. Avez- miers assis, se lance dans les présentations. favorisaient les rencontres et renforçaient la so- chez les leurs dont ils ne s’expliquent pas l’ascen-
« Quoi ! Ne vous connaissez-vous pas ? C’est l’en- lidarité. sion sociale. Encore le soupçon !
vous, comme moi, fant de ta tante Maguy, la grande-sœur de ma- Or, mille raisons dont celles déjà évoquées Il n’est pas rare que deux frères (même père et
remarqué que celle-ci man.» « Ah oui ! Je connais seulement son pe- faussent ce jeu. La cherté de la vie qui ne per- même mère) ne connaissent pas les épouses des
tit-frère Roger.» met plus aux bonnes volontés d’abriter sous autres. Incroyable ! Parce que les visites à do-
prend des coups et A ce type d’échanges, s’ajoutent bien d’autres qui leurs toits des enfants des autres ; l’ingratitude micile n’ont plus cours chez nous. Un appel ou
se fissure ? Non ? renseignent suffisamment sur la distance qui se de certains qui oublient vite à la moindre incar- un message suffisent pour repérer l’autre, le re-
crée entre des membres de famille. Les causes tade ; la qualité de l’éducation des « enfants d’au- joindre, partager un pot et prendre les nouvelles
sont nombreuses pour expliquer cette réalité jourd’hui » et l’appartenance à des religions dif- de la famille qu’on ne voit jamais et qui, donc,
d’aujourd’hui qui tranche avec celle d’hier. La férentes contribuent à cette destruction des liens reste inconnue.
Par Van Francis Ntaloubi
mobilité des individus et l’expansion de nos villes de famille. Telle femme, adepte de l’église « Ton- Une couleur manquante à ce tableau : la sépara-
viennent en tête des raisons. Puis, l’égoïsme, le go etani », n’acceptera pas d’envoyer sa fille chez tion de famille. Autrement appelée «la coupure
soupçon porté sur l’autre et l’influence du mo- son frère athée ou membre de l’église « Moyi ebi- de la corde » qui, souvent, est décidée dans les
dèle occidental favorisent également la baisse de mi », parce que l’éducation ou la morale délivrée tribunaux coutumiers./-

Horoscope du 28 avril au 4 mai 2018


Bélier
(21 mars-20 avril)
Taureau
(21 avril-21 mai)
Lion Capricorne
Vous vous montrez fron- (23 juillet-23 août) (22 décembre-20 janvier)
Les idées fusent, vous
deur et réglez avec dextérité l’ensemble
Une discussion vous allègera l’esprit et semblez inarrêtable ! La période sera
de vos tracas. Vous y voyez d’un coup Prenez confiance en vous, affir-
vous vous ouvrira de nouvelles pers- propice pour mettre en œuvre vos
plus clair et vous êtes en mesure d’avan- mez-vous et vous verrez que vous serez
pectives. Vous serez probablement projets oubliés. Faites de la place, car
cer comme bon vous semble. Vous se- capable de grands miracles ! Vous dis-
amené à vous remettre en question, votre vie risque de prendre un beau
rez animé d’une belle énergie et vous posez de grandes capacités, il ne vous
cela vous fera avancer plus vite que tournant ! Célibataire, ne manquez
réaliserez de grandes choses, seul et manque plus qu’à les activer.
prévu. pas une occasion de vous montrer,
à deux.
l’amour vous tourne autour.

Verseau Gémeaux
(21 janvier-18 février) (22 mai-21 juin) Balance
Vierge (23 septembre-22 octobre)
(24 août-23 septembre)
Votre ciel amoureux
La vie vous sourit et vous donne de est resplendissant. Les Des moments complices passés en fa-
Votre positivisme vous fait gagner beau- mille vous invitent à retourner à l’es-
sacrés coups de pouce. Les astres sont couples vivront de grandes passions tan-
coup de points cette semaine. Cette belle dis que les célibataires rayonnent de mille sentiel. Vous profiterez de ces instants
de votre côté, profitez-en ! Amour
énergie vous fera un grand bien et sera feux. Les Gémeaux ont le cœur en feu ! chers pour faire le plein d’énergie !
: vos inquiétudes s’apaisent et vous
contagieuse. Votre présence sera natu- Vous avez la négociation facile, n’hésitez Vos finances pourraient vous causer
vous sentez prêt à vivre l’aventure à
rellement sollicitée. pas à vous lancer dans du marchandage quelques inquiétudes.
deux. Et ça tombe plutôt bien…
lorsqu’il s’agit d’affaire.

Poisson Sagittaire
(19 février-20 mars) Cancer Scorpion
(22 juin-22 juillet) (23 octobre-21 novembre) (22 novembre-20 décembre)
Beaucoup de responsabilités repo-
Vous pourrez compter sur le soutien La chance vous sourit, vous voilà
seront sur vos épaules cette semaine, Vous soufflez enfin ! Si les derniers temps
de vos amis dans les pires situations, dans une belle dynamique et vous
vous devrez faire preuve de sang-froid ont été difficiles et semés d’embuches,
n’ayez pas peur de demander de l’aide marquez des points dans tous les do-
et de méthodologie. Soyez rassuré et vous semblez vous remettre sur pied et
et des conseils. Un vent de pessimisme maines. L’heure est au changement,
comptez sur l’amour de vos proches avoir la chance de votre côté. Profitez-en
vous gagne, combattez les idées noires cette dynamique vous stimule et
qui vous donnera l’énergie nécessaire pour mettre un peu d’ordre dans votre
comme vous le pouvez, vous en êtes vous permet de regarder loin, vous
pour affronter ces défis. Évitez les jeux vie.
capable ! vous en réjouissez.
d’argent et de hasard.

PHARMACIES DE GARDE DU DIMANCHE 29 AVRIL 2018


- BRAZZAVILLE -
MAKELEKELE BACONGO POTO-POTO MOUNGALI OUENZE TALANGAI MFILOU
Dieu merci (arrêt Tahiti Centre (CHU) La Gloire
Angola libre) Colombe Beni (ex trois martyrs) Cleme
Trinite Franck Loutassi Santé pour tous
Sainte Bénédicte Marché Ouenze Saint Demosso
Reich biopharma Mavre Sainte-Rita Rossel Mariale
Tenrikyo Sainte Bernadette Emmanueli Yves
DelGrace Antony

- www.lesdepechesdebrazzaville.fr -