Vous êtes sur la page 1sur 44

REPUBLIQUE DU CAMEROUN

.............................
MINISTERE DE L’ECONOMIE,
DE LA PLANIFICATION ET
DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

Cameroon Policy Analysis and Reseach Center

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE :


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points

DECEMBRE 2015

Série Note d’orientation :


www.camercap-parc.org # NOR 3.

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points I
LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE
II Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points
Cameroon Policy Analysis and Reseach Center

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE :


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points

Série Note d’orientation


# NOR 3.
LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE
Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points III
LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE
IV Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points
SOMMAIRE

SIGLES ET ABREVIATIONS ..................................................................................................... vi


AVANT-PROPOS ..................................................................................................................... vii
Introduction ............................................................................................................................. 9

I. CONTEXTE ........................................................................................................................... 11
I.1. Contexte général .................................................................................................................11
I.2. Contexte International .......................................................................................................14
I.3. Contexte national ................................................................................................................16

II. ETAT DES LIEUX ................................................................................................................. 18


II.1. Présentation de la diaspora camerounaise ......................................................................19
II.2. Apports de la diaspora camerounaise ............................................................................. 20
II.3. Revue des initiatives de valorisation de la diaspora camerounaise ................................21

III. ENJEUX ET DEFIS LIES AU ROLE DE LA DIASPORA CAMEROUNAISE ..................... 22


III.1. Enjeux liés à la valorisation de la diaspora .....................................................................22
III.2. Défis de la valorisation ..................................................................................................... 22

IV. VALORISATION DE LA DIASPORA CAMEROUNAISE .................................................. 25


IV.1. Objectifs stratégiques à atteindre .................................................................................. 25
IV.2. Principes directeurs ...........................................................................................................26
IV.3. Formulation du plan opérationnel .................................................................................. 29
IV.4. Axes stratégiques ............................................................................................................. 29

V. LE PLAN D’ACTION ....................................................................................................... 37

VI. CADRE DE MESURE DES RESULTATS DES ACTIONS A MENER ................................................ 38

VII. SUIVI ET EVALUATION DU PLAN D’ACTION ................................................................................ 41

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points V
SIGLES ET ABREVIATIONS

ACBF Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique


AGOA Accord commercial préférentiel pour les opportunités de croissance, offert par les Etats Unis aux pays d’Afrique
ANOR Agence des Normes et de la Qualité
APD Aide Publique au Développement
BAD Banque Africaine de Développement
CAD Comité d'Aide au Développement
CE Commission Européenne
CEMAC Communauté Economique et Monétaire de l'Afrique Centrale
CFC Crédit Foncier du Cameroun
CGAP Groupe Consultatif d’Assistance aux plus Pauvres
CIGEM Centre d'Information et de Gestion des Migrations
CTDs Collectivités Territoriales Décentralisées
DADM Division des Analyses Démographiques et des Migrations
DAVOC Draw A Vision Of Cameroon
DSCE Document de Stratégie pour la Croissance et l'Emploi
FNE Fonds National de l'Emploi
FENU/UNCDF Fonds d’Equipement des Nations Unies
FIDA Fonds International pour le Développement Agricole
FORECDIA Forum Economique et Commercial avec la Diaspora
HCR Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Refugiés
IDE Investissements Directs Etrangers
MAETUR Mission d’Aménagement et d’Equipement des Terrains Urbains et Ruraux
MINEFOP Ministère de l'Emploi et de la Formation Professionnelle
MINEPAT Ministère de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du Territoire
MINFI Ministère des Finances
MINREX Ministère des Relations Extérieures
OIM Organisation Internationale pour les Migrations
ONG Organisation Non Gouvernementale
PARIC Programme d’Appui au Retour des Immigrés Camerounais
PARI-JEDI Programme d’Aide au retour et à l’Insertion des Jeunes de la Diaspora
PIB Produit Intérieur Brut
UE Union Européenne
SNRC Stratégie Nationale de Renforcement des Capacités
USA United States of America
VRP Vendeur Représentant Placier

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


VI Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points
AVANT PROPOS

Dans la pratique diplomatique, est souvent nom- Ce « quelque chose » peut se faire dans le cadre
mée ambassadeur auprès d’un Etat, une per- de sa famille, son village, sa communauté ou à
sonne ayant des compétences certes en la ma- une échelle plus grande du pays. Dans tous les
tière, mais un critère discriminatoire additionnel cas, c’est le pays qui en tire profit.
est souvent privilégié, à savoir, la connaissance
du pays. Avoir eu des liens particuliers avec le Des exemples où la diaspora a joué un rôle im-
pays constitue le plus souvent un atout. C’est portant pour l’essor vers l’émergence en Afrique
l’une des finalités non écrites des institutions sont révélateurs. On cite volontiers les cas de
comme le Peace Corps pour les Etats Unis ou le l’Ethiopie, du Sénégal ou du Cap Vert. Au-delà
Service National pour la France où des jeunes des transferts d’argent (pour subvenir aux be-
étudiants vont à l’étranger pour des études, des soins essentiels comme au Mali, au Soudan ou
stages, des activités de bénévolat ou dans l’hu- en République Démocratique du Congo), le cas
manitaire. Ethiopien avec les investissements et le soutien
à la filière cuir à l’exportation dans le cadre de
Ils apprennent ainsi à connaître le pays d’accueil l’AGOA est plus édifiant. Comme dans les autres
dans les moindres recoins, la culture, la géogra- domaines, le Cameroun dispose d’un potentiel
phie, etc. Ils vendent par la même occasion, leur énorme avec sa diaspora. Il est temps d’agir ! Les
pays et leur culture (idéologie). Le Cameroun mesures/actions ici contenues n’ont pas la pré-
peut adopter le même principe avec sa diaspora. tention d’être le remède miracle, ni la panacée,
Si le niveau de développement ne peut pas per- mais elles peuvent représenter un tremplin, un
mettre un envoi «réglementaire» pour une poli- levier capable de booster notre décollage vers
tique active, il n’est pas abscons, ni saugrenu de l’émergence une fois en synergie avec les autres
« transformer » notre diaspora légale et illégale politiques.
en un vecteur de développement. Pour cela, il
suffit de s’organiser en créant des ponts et pas-
serelles entre le pays d’origine et ces «nationaux Barnabé OKOUDA
à l’étranger» souvent très désireux de «faire Directeur Exécutif / Camercap-Parc.
quelque chose» pour le pays.

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points VII
LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE
VIII Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points
INTRODUCTION

Parmi les leviers de croissance explorés par disparate d’instruments à caractère ponc-
les pays africains pour atteindre l’émergence tuel, d’outils décisionnels ou de déclarations
sociale et économique, figure en bonne place politiques. Cette absence de cadre formel ne
la contribution de la diaspora au développe- gâche pas la volonté des gouvernants de re-
ment des pays d’origine. Ce rôle et son impor- connaître le potentiel de la diaspora. A titre
tance sont à rattacher incontestablement à d’illustration, on peut citer les déclarations
l’intensification des mouvements des facteurs publiques du Chef de l’Etat, les positions offi-
de production liée à la mondialisation des cielles du Gouvernement, les plans d’action de
échanges et ses conséquences, à savoir, les im- quelques ministères agissant avec l’extérieur,
portants transferts de devises, le mouvement ainsi que quelques initiatives privées isolées.
des hommes et des savoir-faire, la densifica-
tion de l’activité commerciale et scientifique. L’absence d’un dispositif commun de pilotage
assurant la coordination et le suivi rapproché
Suivant en cela l’exemple d’autres pays afri- d’une stratégie de valorisation de la diaspora
cains dont les résultats ces dernières années et la dispersion de ces cadres d’objectifs par
ont été éloquents (Ethiopie, Sénégal, Kenya, les nombreux acteurs, dilue les gains que le
etc.), le Cameroun a mentionné dans sa Vi- pays peut tirer de ses ressources humaines. Le
sion 2035 les apports attendus en matière Cameroun se prive ainsi d'une part importante
de financement par sa diaspora. Il a en outre des bénéfices en capacités de sa diaspora.
manifesté son intérêt de plus en plus accru de
la participation politique des Camerounais de Le présent travail est un essai de formalisation
l’étranger par une série de mesures, telles que d’un tel cadre. Après avoir défini le contexte
le droit de vote, les plateformes de débats, de l’étude, il présente l’état des lieux en décri-
l’élaboration des cadres de coopération, ainsi vant notamment les caractéristiques sociodé-
que d’autres initiatives moins visibles, mais mographiques de la diaspora camerounaise,
tout autant significatives telles que la partici- ses activités économiques et ses apports. En-
pation à des missions expertes engagées par suite, sont présentés les enjeux et les défis
le Cameroun avec les Partenaires Techniques qui se posent dans la relation avec la diaspora
et Financiers. camerounaise. La levée de ces défis permet de
présenter la formulation d’une stratégie de
Toutefois, il apparaît à l’observation que le mobilisation visant à faire de la diaspora un
Gouvernement du Cameroun ne dispose pas des principaux leviers de développement du
jusqu’à l’heure actuelle d’un cadre organique pays. Le document s’achève par un plan d’ac-
formel de participation de la diaspora à la ges- tion à mener, avec leurs spécifications.
tion du développement. L’absence de ce cadre
est partiellement compensée par un ensemble

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points 9
L'Éthiopie a inauguré sa première ligne de métro urbain à Addis-Abeba
le 20 septembre 2015

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


10 Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points
I. CONTEXTE

I. 1. Contexte général tion des flux financiers, la capitalisation de


leurs expertises et leur incorporation explicite
Parmi les 40 idées énoncées comme pouvant dans les stratégies de développement. Cette
favoriser le décollage vers l’émergence dans démarche, déjà appliquée dans les pays déve-
la stratégie nationale de renforcement des loppés et les pays émergents, a soutenu notre
capacités1, l’action prioritaire AP13 propose approche.
d’exploiter au mieux les potentialités de la
diaspora. Il s’agit d’une part d’attirer leur Les apports de la diaspora sont devenus un
épargne pour investir et servir de caution lieu commun et sont recherchés par tous les
aux Investissements Directs Etrangers (IDE), et pays du monde, y compris les plus industria-
d’autre part de créer des synergies d’action lisés. Quand elle investit dans son pays d’ori-
pour développer la stratégie d’accroissement gine, elle peut jouer un rôle de catalyseur, car
des valeurs ajoutées locales des produits d’ex- son action indique clairement aux entreprises
portations. des pays d’accueil que le pays d’origine est
stable, digne de confiance et favorable à l’in-
Les études récentes sur la diaspora au niveau vestissement. Cette démarche constitue de ce
africain peuvent être réparties en deux prin- fait, une caution aux Investissements Directs
cipales catégories. La première relève de la Etrangers (IDE).
recherche fondamentale et émane des uni-
versités ou des centres spécialisés. Ces études Une analyse plus profonde montre cependant
s’attèlent à identifier, à la lumière des théo- que cet apport ne se réduit pas à fournir des
ries de l’économie internationale et des théo- ressources financières avec des effets posi-
ries de l’investissement, les apports éventuels tifs à court terme. Elle est aussi pourvoyeuse
de la diaspora dans le développement et les d’autres ressources susceptibles de produire
conditions d’efficacité de ces apports. Elles des effets bénéfiques plus durables et générer
ont notamment éclairé des aspects métho- des changements plus profonds. On distingue
dologiques et métrologiques du thème. Le ainsi cinq autres types de ressources non fi-
second axe de recherche relève des institu- nancières (cognitives, relationnelles, institu-
tions qui ont la charge d’impulser le dévelop- tionnelles, organisationnelles et symboliques)
pement. Fondé aussi bien sur les acquis théo- qui ont un effet accélérateur plus important
riques que les démarches empiriques, il a une en matière de rattrapage économique que les
visée clairement utilitaire et tente d’optimiser transferts de fonds. Selon l’approche dimen-
les apports diasporiques, à travers : le renfor- sionnelle du Renforcement des Capacités de
cement de leurs organisations, la rationalisa- l'ACBF reproduite dans la Stratégie nationale

1. Stratégie nationale de renforcement des capacités, stratégie de fondement aux autres cadres de référence : 40 idées pour
réussir le décollage vers l'émergence, CAMERCAP-PARC, Janvier 2014

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points 11
de renforcement des capacités du Cameroun, sion d’une évasion de cerveaux, et sur le plan
on peut les regrouper en quatre (04) dimen- politique, comme un nid d’opposants alimen-
sions : tant la subversion aux régimes africains, alors
fondés sur le parti unique. Mais à la faveur
1. la dimension institutionnelle ; de la libéralisation, de la mondialisation des
2. la dimension organisationnelle, (y com- échanges et des apports de ces émigrés, le
pris relationnelle et financière) ; statut de la diaspora a progressivement muté,
3. la dimension du capital humain (res- de simples citoyens à l’extérieur, à un puissant
sources cognitives) ; adjuvant du développement, à défaut d’en
4. la dimension socio-culturelle (ou symbo- être l’un des moteurs. Les gouvernements
lique). africains ont alors pris conscience que la dias-
pora peut apporter une importante contribu-
De telles ressources ont des effets directs, mais
tion à la croissance de l’économie nationale.
aussi des effets indirects qui ont tendance à
Ils ont alors engagé des initiatives susceptibles
amplifier les premiers. On peut synthétiser
de l’encourager à participer au renforcement
les multiples effets de la diaspora à travers le
des capacités financières et institutionnelles
tableau 1 ci-contre.
de ces pays. Le cas de l’Ethiopie depuis 2010
Ces apports de la diaspora ont apparu à un est un exemple d’école à illustrer. En outre,
grand nombre de pays comme une niche les envois de fonds des migrants sont désor-
importante de ressources financières, éco- mais pris en compte dans l’évaluation sou-
nomiques et intellectuelles, d’où une atten- veraine des pays à revenu intermédiaire et
tion soutenue dans tous les pays du monde, y l’analyse de la soutenabilité de la dette des
compris les plus développés. pays à faible revenu, dans la mesure où ils
ont contribué à réduire les déficits du compte
En Afrique en général et au Cameroun en par- courant des pays à faible revenu. Les cas du
ticulier, la diaspora a longtemps été décriée, Mali et du Sénégal en sont la meilleure illus-
sous l’angle économique, comme l’expres- tration.

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


12 Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points
Tableau 1 : Effets anticipés des actions de la diaspora selon la dimension des capacités

Capacités Effets directs Effets indirects


• Transferts des normes, des modèles et des règles
• Adoption des normes ;
formelles ;
• Transferts culturels ;
Institution- • Diffusion organisée des valeurs et pratiques politiques
• Diffusion spontanée des valeurs et pratiques poli-
nelles plus démocratiques et ouvertes ;
tiques plus démocratiques et ouvertes.
• Elaboration des politiques destinées à bénéficier à la
Diaspora.
• Transmission de nouvelles compétences professionnelles
• Création des filiales et des représentations d'entre-
et de nouveaux modèles organisationnels ;
prises ;
• Apparition des secteurs économiques vivant de la Dias-
• Création organisée des clusters ;
pora et des voyages ;
• Diversification des revenus et des risques ;
• Développement du secteur bancaire du pays d’origine ;
Organisa- • Investissements Direct Etrangers soutenus ;
• Effets relationnels des transferts intermédiaires d’affaires/
tionnelles • Financement des Projets collectifs ;
Accès à un réseau plus élargi de contacts ;
(y compris • Création des Programmes de transferts et d’orienta-
• Amélioration du climat d’investissement dans les pays
relationnelle tion vers l’investissement productif ;
d’origine ;
et financière) • Création des structures nationales pour bénéficier du
• Source d’information et d’interprétation dans le pays
capital social de la Diaspora ;
d’accueil ;
• Création des réseaux de communication ;
• Vecteur des changements politiques ;
• Organisation des réseaux diasporiques des personnes
• Plateforme d’expansion commerciale ;
hautement qualifiées ;
• Développement du tourisme nostalgique et incitaton aux
• Apparition des réseaux spéciaux virtuels de la Diaspora.
migrations de retour.
• Pratiques d’innovation par transmission de connais-
sances codifiées ;
Capital • Augmentation des capacités d’Innovation par l’accès
• Adaptations aux changements structurels induites par
humain aux technologies des pays d’accueil ;
l’économie de la connaissance ;
(ressources • Incitations à la formation dans les pays de départ ;
• Création d’un environnement propice au progrès
Cognitives) • Developpement des ressources cognitives non-inten-
scientifiques et techniques ;
tionnelles liées au territoire d’accueil.
• Mise en place des programmes formalisés de transfert
de connaissance.
• Perpétuation organisée de la mémoire collective du
Socio-
groupe et de l’image du pays d’origine ; • Perpétuation spontanée de la mémoire collective ;
culturelle
• Promotion de l’image du pays d’origine par l’associa- • Promotion de l’image du pays d’accueil ;
(ou Symbo-
tion de l’image de la Diaspora au pays d’accueil ; • Amélioration de l’image du pays source ;
lique)
• Elaboration des politiques du pays d’origine visant à • Réputation et de crédibilisation du pays d’origine
transmettre une image favorable.

Source : Notre analyse

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points 13
I.2. Contexte International Au niveau des ménages, il est constaté que
les bénéficiaires des transferts de fonds
Le développement rapide de la Chine, de en Afrique avaient un niveau d’éducation
l’Inde et de la Corée du Sud au cours des deux plus élevé, plus de chances de disposer d’un
dernières décennies tient aussi à leur diaspora compte d’épargne et d’avoir plus d’écono-
particulièrement active qui a su investir dans mies que ceux qui ne recevaient pas de fonds
le pays d’origine par les envois de fonds, des de l’étranger. Ainsi, il ressort des résultats de
transferts de savoirs et de compétences. Tout recherches qu’environ 10 à 20 % des 40 mil-
ceci a servi de socle et de garantie aux flux des liards de dollars EU de transferts de fonds vers
IDE, contribuant ainsi en partie à l’industriali- l’Afrique sont épargnés ou investis.
sation rapide que ces pays ont connue.
Toutefois, il est à la fois trop réducteur de
La diaspora africaine joue également un rôle limiter un plan opérationnel de mobilisation
reconnu. Face au grave déficit de finance- de la diaspora à ces envois de fonds. D’une
ment, les envois de fonds des migrants afri- part, ces flux de transferts dépendent de
cains ont atteint un montant aussi significatif plusieurs facteurs, comme des changements
que celui de l’aide publique au développe- intervenant dans la capacité de gain des mi-
ment (APD). grants, l’attachement persistant des migrants
Suivant des études de la Banque Mondiale, à long terme à leur pays d’origine, le contrôle
ces envois de fonds sont plus stables et pré- accru des transferts de fonds pour des raisons
sentent plus de résilience pendant la crise fi- sécuritaires de par le monde et la nécessité
nancière que d’autres flux de ressources tels d’appliquer des politiques strictes de lutte
que la dette privée, les capitaux propres et contre le blanchiment d’argent. D'autre part,
les IDE. les autres apports moins visibles peuvent se
révéler plus importants. D’où la nécessité de
Les avantages des transferts de fonds se véri- mettre sur pied de véritables politiques de
fient à plusieurs niveaux. Les membres de la valorisation de la diaspora.
diaspora préfèrent investir dans leurs propres
pays en se lançant dans de petites affaires, Comment exploiter efficacement la force de
dans la perspective de bénéficier d’un revenu la diaspora d’un pays grâce à l’intervention
local à leur retour définitif. De telles entre- et à une volonté politique de l’Etat ? C'est ce
prises investissent dans l’achat de terres et problème que de nombreux gouvernements
d’actifs, le transfert de technologie et de et organisations internationales tentent de
compétences et des méthodes de gestion re- solutionner avec succès.
lativement modernes. Elles s’ouvrent parfois Face à cette question, quelques pays ont éla-
un marché régional grâce à la valeur ajoutée boré des stratégies formelles de valorisation
en matière de commerce transfrontalier. de leur diaspora.

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


14 Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points
Quelques exemples en Afrique … entre les réseaux associatifs marocains en Es-
pagne et au Maroc. Cette stratégie d’appui,
1. Le Sénégal fondée sur une démarche participative et
intégrée de renforcement et d’accompagne-
A travers un document intitulé « Vision et
ment des associations partenaires vise à ren-
Approche du Co-développement : l’Apport de forcer la position et l’impact des associations,
l’Association pour le Co-développement AS- dans le processus de développement du pays
CODE dans l’appui aux migrants et le processus à travers la collaboration entre les ONG. Ces
du développement local », le Sénégal a créé un associations influencent également les poli-
cadre de réflexion et d’action permettant de tiques de l’immigration adoptées par le gou-
mobiliser l’effort des Sénégalais de l’étranger vernement, en vue d'une meilleure collabora-
pour le développement du pays. L’association tion au développement de leur pays d’origine
ASCODE s’investit à susciter des initiatives des et celui d’accueil.
migrants dans le développement local, le ren-
forcement des capacités des acteurs, le dévelop- … Et dans le monde
pement d’un partenariat avec les organismes
4. La Turquie
de développement et la création des centres
d’encadrement pour le co-développement. Pour assumer son rôle de pays en émergence,
assurer des parts de marché dans le monde (le
2. Le Mali pays est un candidat sérieux à l’Union Euro-
Le pays a procédé à un inventaire des com- péene (UE)) et consolider un leadership en Eu-
pétences de sa diaspora pour mobiliser ses rope centrale et au Moyen Orient, la Turquie
développe depuis près d’une dizaine d’années
ressortissants qualifiés à participer à l’accélé-
une stratégie d’exportation agressive. Pour ce
ration du développement du pays. Il bénéficie
faire, le pays met en avant sa diaspora pour la
d’un Centre d’Information et de Gestion des
promotion de ses produits et services. Pour ne
Migrations (CIGEM) qui l’assiste dans la défi- prendre que le cas du Cameroun, une ambas-
nition d’une politique migratoire répondant sade très dynamique et omniprésente orga-
aux besoins des migrants, et appuyant notam- nise une semaine turque chaque année. Oc-
ment le gouvernement dans la formulation casion de présenter les possibilités d’affaires
des recommandations sur les transferts de la avec les entreprises turques déjà installées sur
diaspora. Sur le plan opérationnel, le CIGEM le territoire ou non. Une école a même été
est chargé de suivre et d’appuyer les actions ouverte dès le primaire pour construire le
de valorisation du capital humain, technique socle de la coopération. Des restaurants turcs
et financier de la diaspora malienne et de sont ouverts, etc.
soutenir les initiatives de co-développement.
Le pays déploie la même stratégie à travers le
3. Le Maroc monde avec maestria grâce à son bras séculier
Turkish Airlines, quatrième meilleure compa-
Il a lancé un programme de co-développe- gnie aérienne du monde en 20151.
ment et de dynamisation de la coopération
2. Le Figaro.fr: "Le palmarès des meilleures compagnies aériennes de
2015"

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points 15
5. L’Inde, le Pakistan, le Liban De même les magasins Lifemate spécialisés
dans le mobilier sont détenus par les Chinois.
A travers l’Afrique, deux chaînes de magasins Il en va également des hôpitaux et autres ser-
présentent les mêmes gammes de produits vices médicaux qui proposent en priorité des
avec le même achalandage. produits chinois.
Les magasins Orca détenus par des Libanais/ Le vecteur de tout ceci est leur diaspora.
Turcs associés à quelques nationaux et les
magasins Mahima/Marina détenus par les
Indiens. I.3. Contexte national

La particularité et l’évidence de ces maga- Depuis 2010, le Cameroun s’est doté d’une Vi-
sins est de constater et de comprendre que sion à long terme (2035) qui se formule ainsi :
le système repose sur une centrale d’achat à «Le Cameroun : un pays émergent, démocra-
défaut d’une centrale de fabrication unique tique et uni dans sa diversité». Cette volonté
desdits produits qui sont ensuite dispatchés s’articule autour de quatre objectifs géné-
dans tous les magasins du réseau en Afrique raux, à savoir: (i) réduire la pauvreté à un ni-
(et dans le monde). Voilà comment on trouve veau socialement acceptable ; (ii) devenir un
des débouchés à ses produits à l’étranger pays à revenu intermédiaire ; (iii) atteindre le
en réduisant les coûts grâce aux économies stade de Nouveau Pays Industrialisé et ; (iv)
d’échelle. Et le principal vecteur de cette renforcer l’unité nationale et consolider le
commercialisation est la diaspora de ces pays. processus démocratique.

6. La Chine La Vision s’accompagne d’un Document


de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi
La coopération chinoise est très active et en- (DSCE) qui est une déclinaison opérationnelle
treprenante à travers le monde. Les Chinois de la Vision pour les 10 premières années. Elle
interviennent dans tous les domaines de la vise entre autres l’accélération de la crois-
vie économique, sociale et culturelle. Ainsi, sance, la mise en œuvre des grands projets
la construction des infrastructures se fait d’infrastructures, la modernisation de l’appa-
avec des ouvriers chinois « importés ». C’est reil productif national et la formation d’un
le matériel chinois qui est utilisé. La main- capital humain solide, capable de soutenir la
tenance est assurée par une main d’œuvre croissance.
chinoise. Des magasins de luxe, des boutiques
de produits de consommation courante, de La question du financement de cet ambitieux
brocante et de pacotille venant de Chine, des programme de développement a été posée
bars/restaurants, des hôtels sont tenus par dans la Vision et l’une des principales sources
leurs ressortissants d’abord pour satisfaire la identifiées est la diaspora dont l’important
demande de leur communauté à l’étranger et potentiel de financement a été reconnu. Sui-
de plus en plus intéresser les nationaux. vant ce document, la diaspora est à même de
servir :

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


16 Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points
• sur le plan économique, de relais à la pro- présentées par la diaspora comme l’une des
motion des productions nationales et donc actions prioritaires à prendre par le gouver-
à la conquête des marchés extérieurs ; nement, recommandant notamment quatre
orientations :
• sur le plan de la coopération, d’élite apte
à participer au renforcement des capacités • lever les entraves à la question de la
nationales sur des thématiques nouvelles double nationalité ;
et dans les négociations internationales ;
• utiliser la diaspora afin de créer des ponts
• sur le plan politique, de relais pour l’amé- pour soutenir les exportations des pro-
lioration de l’image de marque du pays ; duits finis (plus de valeur ajoutée) ;
ses positions conditionnant souvent consi-
dérablement celles des puissances exté- • attirer l’épargne pour investir et servir de
rieures. caution aux Investissements Directs Etran-
gers ;
En outre, la Vision anticipe une évolution
de la diaspora, affirmant notamment que le • tenir actualisé un rooster de toutes les
volume des transferts de la diaspora devrait compétences nationales à l‘étranger
s’accélérer avec le développement des Tech- L’objectif principal de cette étude est d’appré-
nologies et de la Communications (TIC) et la cier, qualitativement et quantitativement, les
diffusion de la monnaie immatérielle, au re-
apports potentiels de la diaspora dans la stra-
gard de l’effectif sans cesse croissant de cette
tégie globale de développement du Came-
diaspora.
roun et des attentes légitimes de cette dias-
A la suite de la Vision, le Document de Straté- pora pour créer des cadres de dialogue et de
gie Nationale de Renforcement des Capacités coopération avec la mère-patrie.
a incorporé l’exploitation des opportunités

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points 17
II. ETAT DES LIEUX

Tableau 2 : Répartition des représentations diplomatiques camerounaises selon les zones géographiques en 2015

Moyen
TYPE DE REPRÉSENTATION Afrique Amérique Europe Asie Océanie Total
Orient
Ambassades 12 2 8 2 0 2 26
Hauts Commissariats 2 1 1 0 0 0 4
Consulats Généraux 0 0 1 0 0 1 2
Consulats 2 0 1 0 0 0 3
Consulats Honoraires 0 0 6 1 1 0 8
Délégations du Cameroun 0 2 1 0 0 0 3
Total 16 5 18 3 1 3 46
Source : INS, Annuaire Statistique du Cameroun 2015

Au plan institutionnel, le gouvernement à • du suivi et de la gestion des évènements


travers le Ministère des Relations Extérieures heureux ou malheureux affectant les Ca-
a mis sur pieds la Direction des Camerounais merounais de la diaspora, en liaison avec
à l’Etranger, des Etrangers au Cameroun, des les autres administrations concernées ;
Questions Migratoires et des Réfugiés selon • de la préparation et du suivi des rencontres
l’article 120 du décret présidentiel, daté du 22 internationales portant sur la diaspora ;
avril 2013 et portant organigramme du Minis- • du suivi des questions d’évacuation sani-
tère des Relations Extérieures. taire et de rapatriement des dépouilles
Placée sous l’autorité d’un Directeur, cette mortuaires ;
structure est chargée : • du suivi et de l’encadrement des étrangers
• de la mise en œuvre de la politique gou- au Cameroun ;
vernementale en matière de gestion, de • de la protection consulaire des étrangers
promotion et de protection sociale et juri- au Cameroun ;
dique des Camerounais à l’étranger ; • de l’instruction des dossiers de délivrance
• du suivi et de l’élaboration des politiques des cartes consulaires ;
et stratégies en vue de la participation des • de la délivrance des cartes consulaires ;
Camerounais de l’étranger au développe- • du suivi des questions liées aux migrants et
ment politique, économique et social du aux réfugiés ;
pays, en collaboration avec les autres ad- • du suivi des activités de l’Organisation In-
ministrations concernées ; ternationale pour les Migrations (OIM) ;

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


18 Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points
• du suivi des activités du Haut Commissariat invitant notamment les Camerounais du Sé-
des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) ; négal, Mali, Mauritanie, Gambie, Cap Vert, et
• de la tenue et de la mise à jour du fichier de la Guinée Bissau, à s’enregistrer en ligne, il
des Camerounais à l’étranger, en liaison n’a pas encore été organisé un recensement
avec les autres services compétents. exhaustif des Camerounais de l’étranger.
Au-delà de toutes évaluations ou jugements Les chiffres restent imprécis et ne reflètent
quelconques, il n’est pas évident de disposer tout au plus qu’un ordre de grandeur. L’ef-
de quelques statistiques pouvant fonder une fectif de 4 millions officiellement estimé re-
prise de décisions efficace à ce niveau. présente tout de même autour de 20% de
la population résidente, ce qui en fait une
communauté relativement importante. Les
II.1. Présentation de la diaspora came-
grands foyers d’établissement des Camerou-
rounaise
nais sont d’abord les pays voisins (CEMAC et
Dans sa stratégie de mobilisation de la dias- Nigéria). Une telle présence est davantage
pora, le Conseil exécutif de l’Union africaine liée à la proximité géographique et cultu-
définit la diaspora comme « des personnes relle et constitue un prolongement naturel
d’origine africaine vivant hors du continent des réseaux socioculturels nationaux.
africain, qui sont désireuses de contribuer à
son développement et à la construction de Les Camerounais sont également nombreux
l’Union africaine, quelles que soient leur ci- dans les pays occidentaux. La France occupe
toyenneté et leur nationalité ». Pour cette une place importante en raison des liens his-
définition purement opérationnelle, une po- toriques avec le Cameroun. Quant aux autres
pulation d’expatriés ne constitue pas auto- pays européens et les USA, on peut y voir
matiquement une diaspora ; elle ne l'est que l’attractivité liée à leur niveau de vie et des
« lorsqu’elle devient une communauté dont opportunités recherchées par les migrants.
les membres communiquent les uns avec les
autres, ont construit et institutionnalisé une
autonomie collective, et partagent des ob-
jectifs et des activités donnés ».

Comme le reconnaît la Vision Cameroun 2035,


l’effectif de la diaspora camerounaise est in-
connu. Nonobstant quelques initiatives iso-
lées, comme celle menée depuis cette année
par le Ministère des Relations Extérieures,

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points 19
Tableau 3 : Estimation de la diaspora camerounaise patriement des gains et la création de petites
par pays d’accueil entreprises sur le territoire national.

N° Pays Effectif II.2. Apports de la diaspora camerou-


1. Nigéria > 2 000 000 naise
2. Etats-Unis et Canada > 700 000 Les envois d’argent apparaissent comme l’ap-
3 France 50 000 port le plus visible de la diaspora africaine et
4. Gabon 40 000 donc camerounaise. Suivant les statistiques
de la Banque Mondiale, ces envois n’ont pra-
Côte d’Ivoire et autres pays
5. 24 000 tiquement pas cessé de croître, passant de 103
de l’Afrique de l’Ouest
millions de dollars en 2004 à 167 millions en
6. Guinée Equatoriale 16 000 2008. De tels volumes ne représentent qu’une
7. Belgique / Pays Bas 15 000 très faible proportion du PIB (moins de 1%),
8. Allemagne 10 000 et s’opposent à des cas emblématiques où
Royaume Uni et Europe du ils représentent une proportion très impor-
9. 8 000 tante. Par exemple, ils ont atteint 9% du PIB
Nord
au Maroc, soit 7 fois et demi le montant de
10. Asie 5 000
l’aide publique au développement. Au Séné-
11. Suisse / Italie 4 200 gal, ils ont représenté 19% du PIB, 11% au
12. Afrique Australe 2 000 Mali et 24% aux Comores.
13 Autres pays confondus > 1 000 000
C’est dire que le Cameroun, de ce point de
Source : MINREX et nos investigations vue, dispose d’une marge considérable d’évo-
lution. La diaspora dispose d’autres atouts
Sur le plan historique, outre la première économiques au-delà de ces transferts. Mieux
vague d'émigrés de la période post-indé- informée que les compatriotes, elle peut
pendance (1960-1980), pour des motivations mieux tirer parti des cadres commerciaux
politiques et pour les études et la formation, préférentiels accordés aux pays pauvres par
depuis le milieu des années 1980, l’émigra- les pays riches (exemple de l’Accord commer-
tion camerounaise est surtout alimentée par cial préférentiel pour les opportunités de
des raisons économiques. Celle-ci concerne
croissance offert par les États-Unis aux pays
principalement les titulaires d’emplois quali-
d’Afrique l'AGOA).
fiés (universitaires, scientifiques, ingénieurs
et gestionnaires) à qui on peut associer des Elle alimente le tourisme nostalgique, phéno-
Camerounais doués d’exceptionnels talents mène qui s’accompagne d’une redécouverte
culturels, artistiques ou sportifs. A cet exode des racines, des voyages au Cameroun par des
de la classe moyenne s’ajoutent des jeunes générations nées à l’étranger, et entraîne le
sans-emplois soutenus par leur famille. C’est
développement des liens économiques tout
surtout cette seconde vague de la diaspora
en améliorant l’image de marque du Came-
qui incarne le profil type impliqué dans le ra-
roun. C'est le cas du projet Ark Jammers de

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


20 Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points
recherche ADN par les Américains de souche Le MINREX assure les tâches traditionnelles
camerounaise. de diplomatie ; la Division des Camerounais à
l’Etranger a engagé l’élaboration d’une poli-
II.3. Revue des initiatives de valorisation tique nationale intégrée des relations avec la
de la diaspora camerounaise diaspora, mais celle-ci reste encore au stade
A l’inverse d’un grand nombre de pays afri- de projet.
cains, le Cameroun n’a pas encore élaboré un Des estimations non officielles d’après nos
cadre formel de gestion et de valorisation de recherches et des recoupements auprès de
sa diaspora. Jusqu’à date, les actions y rela- cette Division, donnent un chiffre d’environ 4
tives se retrouvent éparpillées entre plusieurs millions de ressortissants camerounais dans la
structures (MINREX, MINEPAT, MINFI), sans diaspora (tableau 3).
une vue d’ensemble.

Tableau 4 : Quelques initiatives publiques et privées

Départements Ministériels
Missions assignées
Programmes
MINEPAT (Division des Analyses Démo- Suivi des migrations des populations nationales et étran-
graphiques et des Migrations (DADM) gères.
MINEFOP dans sa Déclaration de la Poli- Encadrement du retour, de l’employabilité et de l’investisse-
tique Nationale de l’Emploi, ment de la diaspora intellectuelle et professionnelle
Un Comité regroupant le MINREX et le Création et organisation du forum annuel des compétences
MINEFOP de la diaspora camerounaise.
Espace d’échanges de réflexion et d’actions entre les
Forum Draw A Vision Of Cameroon
Camerounais vivant à l’étranger, les entreprises et les divers
(DAVOC)
partenaires du Cameroun.
Forum Economique et Commercial avec la
Amélioration de la balance commerciale
diaspora (FORECDIA)
Le Programme d’Aide au retour et à
Développement des couloirs appropriés pour faciliter le re-
l’Insertion des Jeunes de la diaspora
tour et la réinsertion des jeunes camerounais de la diaspora.
(PARI-JEDI)
Le Programme d’Appui au Retour des
Appui à la réinsertion socioprofessionnel des Camerounais
Immigrés Camerounais (PARIC) Pro-
formés à l’étranger
gramme FNE
Aide à la recherche par l'ADN de l'origine camerounaise des
Ark Jammers
Africains Américains
Source : nos investigations

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points 21
III. ENJEUX ET DEFIS LIES AU ROLE DE LA DIASPORA CAMEROUNAISE

III.1. Enjeux liés à la valorisation de la termes de ressources humaines et finan-


diaspora cières, et de potentiel dans leurs capacités
relationnelles ;
Les enjeux d’une démarche de valorisation de • mettre en place des outils efficaces de mo-
la diaspora s’inscrivent aussi bien de la part bilisation et d’évaluation des apports de la
des Camerounais de l’extérieur que du côté diaspora au service du développement
des pouvoirs publics.
III.2. Défis de la valorisation
Pour les Camerounais de l’extérieur, le prin-
cipal enjeu est leur reconnaissance en tant La valorisation de la diaspora est confrontée
que Camerounais à part entière disposant des à un certain nombre de défis qu’il faudra sur-
droits inaliénables et contraints à des obliga- monter. Ils sont de quatre ordres :
tions et des devoirs. Plus spécifiquement, ces
Camerounais voudraient faire reconnaître a) La maîtrise de l’état, la structure et les
leur apport en termes de : qualifications de la diaspora
• Transferts de fonds qui devraient être L’une des conditions majeures de succès de la
mieux canalisés et optimisés comme levier capitalisation du potentiel de la diaspora est
de développement et non pas seulement l’existence des statistiques fiables. Malheu-
pour des aides au financement des besoins reusement, les statistiques documentées sur
de première nécessité des familles ; les migrants africains en général et camerou-
• Apports techniques et scientifiques comme nais en particulier sont peu fiables lorsqu’elles
moyens de renforcer les capacités des ad- existent. Selon le MINREX, l’effectif de la dias-
ministrations publiques, du secteur privé pora camerounaise est difficile à cerner, faute
et même de la société civile ; d’un recensement exhaustif. Les raisons sont
• Contributions directes en investissements multiples : Non seulement la carte consulaire
productifs. ne couvre pas tous les pays d’émigration, mais
même dans les pays qui en disposent, les Ca-
Du côté des pouvoirs publics, la principale
merounais ne se font pas systématiquement
attente est que les membres de la diaspora
enregistrer auprès des services consulaires,
se comportent en Camerounais responsables,
pour des raisons d’indifférence, d’ignorance
attachés à leur pays et organisés pour son
de la formalité, ou la nature clandestine de
développement. De manière spécifique, les
l’émigrant.
pouvoirs publics devraient :
• connaître, voire maîtriser les potentiels
réels des Camerounais de l’extérieur, en

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


22 Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points
b) L’organisation de la diaspora dans les pays tage. Le gouvernement camerounais doit
d’accueil donc encourager ces migrants à défendre les
intérêts nationaux du pays partout où ils se
La diaspora est représentative de la diversité trouvent. Des politiques devront être élabo-
d’origine. Comme la population dont elle est rées, des instruments et des mesures d’incita-
issue, elle a également tendance à se regrou- tion mis en place de façon à permettre aux
per en associations communautaires, souvent Camerounais de l’extérieur de fonctionner
antagoniques et dont la promotion indivi- comme une communauté soudée, capable de
duelle prime sur l’intérêt plus global. Les as- mobiliser des forces financières, politiques et
sociations ethnico-culturelles se prolongent diplomatiques, avec Yaoundé comme plaque
des clivages politiques. A ces deux clivages tournante, plutôt que des individus dispersés
s’ajoute la division sociale qui sépare l’élite dans le monde. Ainsi, la diaspora n’apparaîtra
des autres. Cette élite est généralement com- plus comme des individus ou des grumeaux
posée de cadres d’organismes internationaux, dispersés à travers le monde, mais plutôt
des représentants de l’Etat (diplomates), des comme une communauté de ressortissants
cadres du secteur privé et des milieux d’af- camerounais avec une force de plaidoyer et
faires. d'action.
Tous ces clivages montrent ainsi une diaspo- c) L’instauration d’une confiance réciproque
ra très dispersée, rongée par la suspicion et
la méfiance et incapable d’initiatives com- Les rapports entre la diaspora et les pou-
munes. En dehors des représentations consu- voirs publics ont évolué depuis l’Indépen-
laires, il n’existe pas d’organe citoyen de re- dance. Dans les premiers temps, le pouvoir
présentation qui soit inclusif ; on a même vu camerounais manifestait une vive hostilité à
des images de commémoration d’événements l’émigration de ses populations, considérée
nationaux organisées de manière disparate! comme un manque de confiance au régime
et une défiance à la politique nationale. Il
Non seulement cet éclatement et cette désor- faut noter que les opposants aux régimes des
ganisation ne favorisent pas le rapproche- partis uniques se recrutaient essentiellement
ment entre les communautés, mais ils laissent dans la diaspora que les pouvoirs politiques
les autorités locales des pays d’accueil face assimilaient volontiers à un nid de subver-
à un manque d’interlocuteurs. Leurs fré- sion politique. Dans ces conditions, le rôle des
quentes querelles entraînent la dégradation représentations diplomatiques du Cameroun
de l’image de marque du pays et suscite une se réduisait à l’établissement des pièces offi-
profonde défiance des pouvoirs publics. cielles, (passeport, carte consulaire).
Or, s’il est vrai que la diaspora peut être ca- Mais avec l’importance universellement re-
pable et désireuse de contribuer au dévelop- connue de la diaspora dans l’émergence des
pement national, des efforts devront être pays et le succès des Camerounais à l’extérieur
faits pour élaborer des objectifs qu’elle par- (sport, musique, sciences), les pouvoirs publics

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points 23
ont admis la nécessité d’utiliser les compa- d) La transformation de la diaspora en un mo-
triotes expatriés pour le rayonnement du Ca- dèle, sans encourager la fuite des cerveaux et
meroun, et celle de valoriser leurs éventuels l’émigration clandestine
apports dans la construction économique na-
tionale. Une avancée significative a été réa- La diaspora a besoin d’être impliquée dans les
lisée en faveur de la participation politique efforts de développement du Cameroun en
des membres de la diaspora. Ils ont pour la tant que partenaire stratégique, mais elle ne
première fois exercé le droit de vote lors de peut jouer que le rôle d’adjuvant à une poli-
l'élection présidentielle de 2011. tique nationale vigoureuse. En effet, le déve-
loppement du pays est toujours piloté de l’in-
Des sujets préoccupants et sensibles restent térieur et non de l’extérieur. Le risque serait
néanmoins pendants, notamment : (i) la d'interpréter cette analyse comme une sorte
question de la double nationalité, répu- d’appel au départ de tous les Camerounais les
tée pénaliser les Camerounais qui ont pu ac- plus compétents et à encourager l’émigration
quérir une autre nationalité de circonstance illégale. Que non !
pour tirer profit des opportunités qui se sont
offertes à eux dans le pays d’accueil ; (ii) le Ce qu’il faut éviter, c’est une dangereuse fuite
manque de proactivité des représentations des cerveaux qui hypothèque les ambitions
diplomatiques du Cameroun accusées quel- de développement puisqu’elle sèvre le pays
quefois d’inertie et de méfiance, comparées d’une partie du capital humain pour laquelle
au dynamisme des diplomates de l’Afrique de il a consacré d’importantes ressources pour la
l’ouest qui encadrent mieux leur diaspora, les formation. Le défi est ici de trouver des syner-
organisent et leur assignent un rôle institu- gies gagnantes entre les compétences locales
tionnel clair dans leur stratégie de dévelop- et les ressources de la diaspora pour une meil-
pement. leure animation des politiques de développe-
ment.Dans le contexte de la globalisation, la
diaspora pourrait aider le Cameroun à mieux
tirer profit des opportunités qu’offrent les
marchés mondiaux.

Les nombreux enjeux et défis ci-dessus relevés


devraient être positivés en actions ou en axes
stratégiques à impacts immediats et mesu-
rables. 

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


24 Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points
IV. VALORISATION DE LA DIASPORA CAMEROUNAISE
Le gouvernement camerounais a élaboré un IV.1. Objectifs stratégiques à atteindre
certain nombre de stratégies sectorielles et
thématiques qui déclinent les objectifs de Les Camerounais de l’extérieur entretiennent
la Vision et du DSCE. La Note d'orientation1 un ensemble complexe de relations avec leur
de valorisation de la diaspora camerounaise pays d'origine. Ces relations couvrent des do-
qui vient enrichir l’arsenal de ces instruments maines aussi variés que le transfert des capi-
stratégiques, est un cadre d’optimisation taux, la lutte contre la pauvreté à travers les
des apports éventuels des Camerounais de transferts effectués pour les proches, l’attrac-
l’étranger, dont le potentiel est considérable, tivité des capitaux étrangers, le transfert de
si on s’en tient à la place des diasporas dans technologie et la construction de l’image de
le processus de développement d’autres pays. marque du Cameroun à l’étranger.

Le plan opérationnel de valorisation de la La Vision 2035 et les documents de référence


diaspora consistera à mettre en place un envi- lui ont attribué un rôle important, mais ce
ronnement favorable dans le but de mobiliser potentiel déterminant pour notre système
davantage cette diaspora afin qu’elle apporte productif ne peut s’exprimer pleinement que
un appui solidaire aux objectifs prioritaires dans un cadre propice et transparent qui ras-
du développement national. Parmi les com- sure cette population émigrée. D’où l’objectif
posantes de cet environnement, on peut citer, principal du plan opérationnel : « Créer un
entre autres les mécanismes d’encourage- cadre opératoire propice pour une participa-
ment des investissements, l’établissement des tion optimale de la diaspora dans la réalisa-
relations économiques et sociales, la mise en tion de l’émergence du Cameroun en 2035 ».
place des mesures incitatives. . Il s’agit pour celà de capter ce potentiel na-
La formulation de ce plan opérationnel re- tional important, de haute qualité et multi-
quiert deux étapes préalables : la définition forme, délocalisé hors du territoire national,
des objectifs et le choix des principes direc- mais entretenant des rapports affectifs in-
teurs. tenses et disposée à contribuer au développe-
ment économique de la Nation, pour autant
qu’on lui ménage une place adéquate au sein
d’un cadre formel de collaboration.

Objectifs spécifiques : Les objectifs spé-


1 Selon le CAMERCAP-PARC, la Note d'orientation bien que respec-
tant globalement le canevas d'une stratégie sectorielle diffère de celle-ci
cifiques renvoient au rattachement du plan
dans son approche. La Note d'orientation se veut plus digeste et plus opérationnel de valorisation de la diaspora
opérationnelle, voir pratique et d'application immediate. D'où son profil aux autres cadres de référence nationaux et
éditoriale en ce qui concerne le volume et les propositions d'actions
prioritaires.
aux particularités de l’action diasporique.

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points 25
• La diaspora et le financement de la Vision pour renforcer les compétences techniques,
institutionnelles et opérationnelles de notre
Le Cameroun s’est doté d’une Vision globale pays, dans le domaine du champ polititique
de société qui devra inspirer toutes les straté-
et économique du pays.
gies nationales ou thématiques de dévelop-
pement. Les orientations stratégiques natio- Son action visera à renforcer d’autres straté-
nales s’articulent en effet autour de cette gies thématiques telles que son expérience
vision à long terme, dans laquelle s’inscrit le technique dans la Stratégie Nationale de Ren-
DSCE. Sa mise en œuvre implique la mobilisa- forcement des Capacités, les opportunités de
tion de toutes les capacités nationales, insti- coopération dans les stratégies commerciales,
tutionnelles, humaines et matérielles.
la lutte contre la pauvreté par la mise en
Le DSCE, première phase de la Vision 2035, place des filets sociaux, la stratégie de la coo-
est centré sur l’accélération de la croissance, pération et de la diplomatie, à travers l’image
la création d’emplois formels et la réduction de marque du pays, et l’attractivité des IDE à
de la pauvreté. Le défi actuel reste celui de travers les joint-ventures.
sa mise en œuvre satisfaisante. Un des grands
enjeux pour le Cameroun est par conséquent,
de développer et de renforcer sa capacité de IV. 2. Principes directeurs
financer le DSCE. Le plan de valorisation de la diaspora devra
La valorisation de la diaspora peut apporter s'appuyer sur un certain nombre de prin-
sa contribution à la réalisation des objectifs cipes directeurs qui renforceront sa cohé-
de la vision globale de la société camerou- rence interne et son articulation aux cadres
naise en ciblant son apport financier. de référence nationaux et aux orientations
internationales émanant de nos partenaires
La diaspora camerounaise devrait ainsi extérieurs. Ces éléments se présentent de la
constituer un véhicule pour la stratégie de manière suivante :
dynamisation des exportations comme un
levier de croissance. Ceci peut se faire au IV. 2.1 Une approche globale
travers (i) du réseautage (ii) de la promotion
d’une image positive et (iii) d'un apport fi- Le plan ne doit pas se limiter à des aspects
nancier structuré et canalisé vers les projets partiels de l’apport de la diaspora, tels les
productifs. transferts de fonds et méconnaître d’autres
potentialités telles que le renforcement des
• La diaspora et le renforcement des capa- capacités ou des préoccupations majeures à
cités l'instar de la gestion des migrations. Il doit
adopter une approche plus large, plus pro-
Le vécu des expériences extérieures par la dias- fonde et plus systémique impliquant l’éla-
pora, le contact étroit avec d’autres modes de boration de politiques et le renforcement de
production, de consommation, de fonction- mécanismes institutionnels, la mise en place
nement social et institutionnel, constituent de structures organisationnelles, le recours à
un important potentiel qui peut être utilisé des technologies de gestion des activités et

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


26 Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points
l’adoption de mesures incitatives pour mobi- action pour le bien-être socioéconomique
liser sa participation. individuel et familial, voire pour le dévelop-
pement de la communauté, il est nécessaire
IV. 2.2 Une démarche participative et consensuelle
de regrouper la diaspora autour des objectifs
Le plan opérationnel de valorisation de la de développement national, afin d’améliorer
diaspora devra se fonder sur un consensus sur les chances que cette action participe, avec les
des priorités de développement partagées, et autres actions issues d’autres stratégies, en
autour desquelles on devra optimiser l’exper- vue d'une transformation en profondeur de
tise et les ressources sous la forme de partena- l’économie.
riats diaspora-public-privé. Pour ce faire, des
fora consultatifs impliquant toutes les parties
prenantes devraient être organisés pour défi- IV. 2.5 L’articulation aux approches de référence
nir clairement les rôles dévolus aux différentes internationales
parties et les structures retenues pour leur
Pour rester en phase avec les approches dé-
mise en œuvre. Un des objectifs de ce plan
veloppées par les partenaires multilatéraux
sera la mise en place d’un cadre de dialogue
avec lesquels le Cameroun garde des rapports
avec le gouvernement sur les voies et moyens
intenses, l’un des principes directeurs du plan
les plus pratiques, efficients et rentables ca-
opérationnel camerounais sera son inspiration
pables d'influer sur l’économie camerounaise.
et sa compatibilité avec les orientations four-
nies par ces cadres internationaux.
IV. 2.3 Une perception de long terme
Le Cameroun pourra profiter des possibilités
La mobilisation optimale du potentiel de la
offertes par les Partenaires Techniques et Fi-
diaspora requiert une évaluation préalable,
nanciers qui prévoient de temps à autre des
à moyen et long termes des besoins des pou-
lignes de crédit et des programmes de finan-
voirs publics et ceux de la diaspora, de manière
cement à cet effet. On peut à ce propos signa-
à inscrire l’action dans le temps. Une telle
approche néccessite non seulement l’appré- ler la Banque Mondiale, avec ses instruments
ciation des dynamiques de la diaspora, mais de garantie des investissements pour stimuler
aussi, le développement des compétences lo- la participation financière de la diaspora au
cales susceptibles de capturer et de valoriser développement de l’entreprise et à la crois-
le transfert de connaissances. sance du secteur privé dans la région, ainsi
que les Nations Unies dans leurs programmes
de relocalisation.
IV. 2.4 L’efficience
On peut aussi citer le soutien apporté par la
L’action actuelle de la diaspora camerounaise Commision Européenne à l’Union Africaine en
reste, pour l’essentiel, le fait des individus ou vue de la création de l’Institut des transferts
des petits groupes et elle prend une allure in- de fonds africains géré actuellement par la
formelle. Malgré le caractère positif de cette Banque mondiale, et l’Initiative des transferts

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points 27
de fonds dans le monde du G8, qui vise à amé- tions capables de contribuer aux gros inves-
liorer la collecte d’informations sur les trans- tissements, de renforcer les placements et les
ferts, les cadres juridiques et réglementaires prêts, de rendre les IDE plus attrayants et de
et les coûts y afférents. De même, il existe participer à l’essor du secteur privé afin de
une facilité du FIDA et de partenaires tels créer des emplois.
que l’Union européenne, la BAD, le Groupe
IV. 2.6 La définition d’un statut symbolique à la
consultatif d’assistance aux plus pauvres diaspora
(CGAP) et le Fonds d’Equipement des Nations
Unies (FENU/UNCDF) qui réunit des organisa- Les légitimes attentes vis-à-vis de la diaspora
tions à but non lucratif et des intermédiaires camerounaise en feront un segment signi-
financiers aux fins d’améliorer les services de ficatif pour la réalisation de la prospérité
transferts de fonds en milieu rural en ache- nationale. De ce point de vue, elle a droit à
minant les ressources à travers des structures une considération, à la mesure de son impor-
financières rurales. tance. En conformité avec l’esprit de l’article
3 de l’Acte consultatif de l’Union Africaine,
La Banque Mondiale utilise aussi ses instru- la diaspora nationale devra être considérée
ments de garantie des investissements pour comme faisant partie intégrante du Came-
stimuler la participation financière de la dias- roun et de ses structures, comme une 11ème
pora au développement de l’entreprise et à la région qui vient s’ajouter aux dix nationales.
croissance du secteur privé. L’assurance dont
bénéficient les investissements de la Banque Dans le combat généralisé imposé par la com-
Mondiale, à travers son Département de la pétitivité internationale et les hégémonies,
gestion financière, peut aider à recueillir les elle doit être considérée comme des « troupes
fonds d’investissements de la diaspora grâce amies ».
aux partenariats diaspora-public-privé, pour
créer des industries capables de produire tout IV.3 Formulation du plan opérationnel
en créant des emplois pour le segment jeune Le plan opérationnel de valorisation de la dias-
en pleine croissance.
pora apparaît comme le cadre de référence des
Les entités de plus grande taille financées actions à mener pour asseoir une collaboration
avec les ressources de la diaspora pourraient fructueuse et bénéfique avec les Camerounais
aussi améliorer l’accès aux fonds institution- de l’étranger. Les questions adressées par ce
nels et autres produits de placement dispo- plan sont les suivantes: Comment faire pour
nibles dans les pays de résidence de la diaspo- accroître la participation de la diaspora
ra. La Banque Mondiale s’appuie également au développement du Cameroun ? Cette
sur ses relations avec les banques commer- question centrale se ramifie en questions plus
ciales régionales et les institutions du secteur spécifiques, portant sur le rôle classique joué
des finances pour utiliser la diaspora comme par les diasporas dans divers pays.
une source de nouvelles idées et d’innova-

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


28 Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points
• Sur le plan de l’épargne, la question se for- enjeux et défis, ses principes directeurs et ses
mule ainsi : Comment mobiliser l’épargne axes stratégiques. De manière spécifique, le
des migrants en faveur du co-développe- plan opérationnel poursuivra, à travers les
ment ? axes stratégiques, les objectifs ci-après :
• Structurer et renforcer les plates-formes
• Sur le plan commercial, il s’agit d’évaluer de collaboration avec la diaspora ;
comment la diaspora camerounaise peut • Renforcer la participation civique et
créer des ponts pour soutenir les exporta- citoyenne de la diaspora ;
tions de produits finis. • Mobiliser les ressources financières de la
• Sur le plan du renforcement du capital hu- diaspora (Domestic Ressources Mobiliza-
main, il sera question de voir dans quelle tion) ;
mesure l’expérience de la diaspora peut • Optimiser la valorisation des compétences
faire l’objet d’un transfert. de la diaspora pour le renforcement des
capacités de développement.
D’autres questions auront un rapport avec les IDE.
Axe 1 : Structurer et renforcer les plates-
Les réponses à ces questions ressortent de ce formes de collaboration avec la diaspora
plan opérationnel. Mais en même temps, ce-
lui-ci recouvre les instruments opératoires des- Les relations entre la diaspora et les pou-
tinées à rendre ces contributions pertinentes. voirs publics sont généralement teintées de
Il s’agira notamment des cadres de collabora- méfiance réciproque, dont la cause apparaît
tion. liée à des malentendus qui trouvent leur ex-
plication dans l’absence d’une communication
Pour cela, l'ambition de ce plan se définit structurée, qui permettrait de mieux se com-
comme suit : « Une diaspora active et im- prendre, d’engager des opérations communes
pliquée dans le développement du Came- et d’assurer une bonne collaboration.
roun ».
Dans ces conditions, il est nécessaire, avant
IV.4. Axes stratégiques toute capitalisation des atouts de la diaspora,
de mettre en place des organes et des instru-
Le plan opérationnel de Valorisation de la ments de dialogue. D’où le premier axe du
diaspora qui vient en appui aux cadres de plan opérationnel qui visera à structurer et à
référence (Vision 2035, DSCE, stratégies sec- renforcer les plates-formes de dialogue entre
torielles, etc.) vise à moyen et long termes, la diaspora et le Gouvernement.
à établir des liens permanents dans un cadre
organisé et consensuel, permettant la valori- Pour réaliser cet objectif, il s’agira de :
sation des ressources financières, techniques, • procéder à un recensement exhaustif des
scientifiques des Camerounais de l’étranger. Il Camerounais de l’étranger;
intègre cet objectif en inscrivant dans la vision • mettre en place des cadres permanents de
globale de développement du Cameroun, ses négociation ;

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points 29
• favoriser les publications et la diffusion est importante. Les associations des membres
des médias nationaux au sein de la dias- de la diaspora, ressortissants d’une même
pora et vice-versa ; communauté, constituent un point d’entrée
• instaurer une Journée des Camerounais pour la mobilisation des migrants en vue de
de l’extérieur ; participer à l’investissement collectif dans le
• mettre en place un interlocuteur unique, développement de l’infrastructure commu-
susceptible d’orienter la diaspora en ma- nautaire. Cette société civile constitue d’ail-
tière d’informations ; leurs, un canal très efficace pour la coopéra-
• constituer les fondations d’une structure tion décentralisée.
gouvernementale de coordination de la
politique nationale en faveur des Came- Dans ce cadre, les membres de la communau-
rounais de l’extérieur. té font appel à leurs valeurs fondamentales
de solidarité sociale pour rassembler des res-
Axe 2 : Renforcer la participation civique sources destinées à la construction d’infras-
et citoyenne de la diaspora tructures de base et à la prestation de services
publics (écoles et structures de formation,
Le processus de construction du Cameroun matériel et équipements pour la santé et ac-
repose pour une bonne partie sur la disponi- cès à l’eau potable et à l’électricité).
bilité de ressources humaines de la diaspora
mais aussi sur un dialogue politique et social, Pour développer cet axe, les pouvoirs publics
avec celle-ci. A cet égard, toute politique vi- devront créer un mécanisme d’encourage-
sant à transformer la diaspora en un acteur ment pour :
important requiert en contrepartie sa parti- • mettre en place des séances des donations
cipation active à la vie politique et en parti- symboliques dans le domaine de l’ensei-
culier, la possibilité de participer au processus gnement, de la santé ou d’infrastructures
électoral dans leur pays d’origine. Ceci exige sociales pour l’amélioration de la vie quo-
par conséquent : tidienne des populations locales ;
• d’impliquer la diaspora dans l’activité po- • stimuler les mécanismes et leviers de dé-
litique en lui donnant le droit de vote et veloppement local impliquant la diaspora
la double nationalité ; camerounaise, notamment dans le cadre
• de créer un poste de Sénateur des Came- de projets de coopération décentralisée.
rounais de l’étranger et rendre actif une
base de données des compétences came- Axe 3 : Mobiliser les ressources finan-
rounaises à l’étranger sans obligation. cières de la diaspora (Domestic Resources
Mobilization)3
Par ailleurs, l’action de la diaspora ne se li-
mite pas au plan politique ; son importance Dans le contexte actuel de dynamisation de
dans l’appui aux initiatives de la société civile la mobilisation des ressources domestiques,
et dans l’activité de ses communautés de base la diaspora fait partie des leviers à actionner.
3. Voir ACBF, Rapport sur les capacités en Afrique, 2015

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


30 Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points
Ainsi, les mécanismes de mobilisation des res- tures, ainsi que l’usage de divers instruments
sources de la diaspora peuvent prendre des spéciaux tels que les obligations, les transferts
formes différentes que devraient valoriser titrisés ou des mécanismes bancaires spéciaux.
le plan opérationnel. L’action de la diaspora
peut porter sur la réalisation des investisse- Le second axe du plan opérationnel de valori-
ments privés. En effet, la diaspora contribue sation de la diaspora aura ainsi pour objectif
à l’essor du secteur privé et à son expansion, d’encourager la multiplication des initiatives
en intervenant activement dans la création de création d'entreprises privées, de transfor-
de petites entreprises, en particulier dans les mer les entreprises de la diaspora en modèles
secteurs de l’agro-business, l’import-export, compétitifs et de mobiliser l’épargne oisive à
le transport et l'immobilier. Ces interventions travers des placements.
ont des retombées importantes sur l’indus- Cet axe stratégique sera ainsi réalisé par les
trie locale de l’immobilier et de l’artisanat en actions suivantes :
termes de briqueterie, maçonnerie et char- • créer des produits d’investissements spéci-
penterie, toutes activités génératrices de re- fiques pour les Camerounais de l’extérieur
venus et d’emplois pour les jeunes. notamment en matière de logements,
Malheureusement, aux difficultés liées à un d’acquisition des terres ou des prises de
climat des affaires défavorables s’ajoutent les participation ;
limites des structures créées. En effet, la créa- • créer d'un fonds d’investissement par les
tion de ces structures se fait généralement Camerounais de l’extérieur ;
sans étude de marché préalable. De plus, • créer des foires de projets, en favorisant
celles-ci sont souvent confiées aux membres le regroupement des ressources sous la
de la famille dont les compétences mana- forme de co-entreprises et de projets
gériales sont limitées. Le financement et les conjoints ;
risques sont supportés exclusivement par le • concevoire et émettre des titres spéciaux
membre de la diaspora sans aucun accès à un en direction de la diaspora ;
crédit ou à des garanties financières. Quel- • lancer un appel à contribution dans les
quefois, l’entreprise est capitalisée de ma- infrastructures publiques, etc.
nière inadéquate et sans liens suffisants avec
les autres éléments de l’industrie concernée Axe 4 : Optimiser la valorisation des com-
ou de la chaîne de valeur sectorielle. pétences de la diaspora pour le renforce-
ment des capacités de développement
A côté de ces créations d’entreprises, les res-
sources de la diaspora peuvent également être La recherche des compétences dans la concep-
valorisées sous la forme des placements. Le Ca- tion et l’élaboration des politiques écono-
meroun pourrait profiter de l’épargne oisive de miques efficaces et leur mise en œuvre à
la diaspora pour augmenter les fonds de déve- travers les projets et programmes est un phé-
loppement à travers des partenariats diaspora- nomène récurrent qui pousse le Cameroun à
public-privé dans la réalisation des infrastruc- souvent faire appel à des experts étrangers,

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points 31
plus coûteux et moins affectivement liés au perts camerounais avec leurs homologues
territoire national, et donc, moins attachés de la diaspora ;
au succès du pays. Or, dans bien des cas, bon • développer une collaboration scientifique
nombre de Camerounais exercent à de très et technologique avec les camerounais de
hauts niveaux dans des structures interna- la diaspora ;
tionales et d’autres mettent leurs talents au • encourager les actions humanitaires des
service des pays étrangers. Cette expertise camerounais de l’étranger en faveur du
devrait pourtant être utilisable de manière pays.
bénéfique dans notre pays et à moindre
coût. La diaspora, assimilée à une onzième région
du Cameroun, devra pour ce faire, relayer la
Des experts hautement qualifiés de la dias- politique nationale dans tous les aspects de la
pora camerounaise pourraient être recrutés vie publique. C’est en effet à travers sa dias-
dans des marchés publics de l’Etat, à titre de pora qu’un pays arrive à s’imposer à l’exté-
consultants ou de bureaux d’études. rieur, qu’il permet de diffuser ses modes de
consommation, et par suite, les produits pour
Les réseaux thématiques de la diaspora ca- lesquels il dispose d’un avantage comparatif.
merounaise dans les secteurs de la santé et Les expatriés ayant un pied dans chaque pays
de l’éducation devraient nouer des relations sont souvent d’excellents ambassadeurs pour
avec les universités camerounaises et les promouvoir les intérêts nationaux et de va-
centres de recherche, mobilisant à cet effet lables négociateurs entre les entreprises dans
l’aide de leurs pays de résidence. les deux pays.

L'obectif majeur de cette option vise donc La préférence de la diaspora pour les produits
à mettre en place un cadre général permet- de consommation du terroir donne l’oppor-
tant d’utiliser les compétences de la diaspora tunité de multiplier des magasins de produits
alimentaires « ethniques » à tous les endroits
dans le cadre de renforcement des capacités
où sont concentrés des groupes significatifs de
locales et de mobilisation d’une expertise
migrants. Cette demande de produits alimen-
moins onéreuse.
taires ethniques peut contribuer à améliorer
Pour mener cette politique, il faudra : des activités de transformation alimentaire,
• élaborer un fichier exhaustif des res- de conditionnement et de commercialisation
sources humaines de la diaspora; au Cameroun et par conséquent la balance
commerciale.
• Créer des espaces de collaboration intel-
lectuelle entre la diaspora et l’intelligent- Pour pénétrer le marché international, il peut
sia locale ; être très bénéfique et optimal d’utiliser sa
• établir des mécanismes de préférence diaspora comme intermédiaire entre le sec-
d’intervention des consultants experts de teur privé dans le pays d’accueil et des pro-
la diaspora camerounaise ; ducteurs dans leurs pays d’origine. Il n’y a pas
• mettre en place une plateforme de colla- mieux qu’un Camerounais pour promouvoir
boration entre les universitaires et les ex- les produits camerounais à l’étranger, d’abord

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


32 Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points
auprès des compatriotes par « attraction na- de création de réseaux et leur connaissance
tionaliste », puis par cercle concentrique au du système juridique local. Essentiellement,
reste du pays d’accueil. les réseaux commerciaux et sociaux qui sont
à cheval sur les frontières nationales peuvent
Sur un autre plan, le Cameroun devrait exploi-
aider à surmonter plusieurs obstacles contrac-
ter la présence de ses ressortissants dans les
tuels et informationnels, ainsi qu’à améliorer
économies avancées pour améliorer les rela-
des transactions internationales mutuelle-
tions d’affaires, les échanges commerciaux et
ment avantageuses.
l’investissement avec le pays-hôte.
De ce fait, la diaspora aura pour mission de
La diaspora constitue également une source
d'informations appréciables sur la structure forger une image positive du Cameroun dans
du marché, les préférences des consomma- leurs pays de résidence, servir de relais et de
teurs, l’éthique des affaires et les codes de vecteur de conquêtes des marchés extérieurs.
commerce dans les deux économies. Tous D’où la finalité de ce plan opérationnel qui
ces éléments qui peuvent aider à réduire les consiste à Transformer la diaspora en un ac-
coûts de négociation et d’exécution d’un teur extérieur du Développement du Came-
contrat grâce à leurs relations, leurs capacités roun.

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points 33
Encadré 1 : La KAMER HOUSE/Maison du Cameroun

Elle est conçue comme une représentation du Cameroun dans sa diversité hors des frontières nationales.
Les Camerounais sont habituellement chauvins et fiers de leur pays. Cela est connu dans le monde entier
et c’est souvent les occasions de manifester cet attachement à la patrie qui manquent, surtout pour les
Camerounais de l’étranger. Quelques points de convergence de cette fierté ont été la défunte CAMAIR,
naguerre baptisée onzième province, les Lions indomptables (du football et récemment les Lionnes du
basketball), et la campagne “ Touche pas à mon Cameroun ” suite aux exactions de Boko Haram à tra-
vers les réseaux sociaux.

i) Le concept : un lieu physique et un espace virtuel


L’idée est de permettre aux Camerounais de sang et de cœur de disposer d’une case à palabre, un lieu
de marché, un « stade » multifonctions, où l’on viendrait se ressourcer comme si on avait fait un voyage
au pays.
• Ce serait un espace commercial où l’on trouverait les produits alimentaires ou culturels du pays, à
défaut où l’on pourrait passer commande au pays ;
• Un lieu de rencontre culturelle pour tous ceux qui habitent dans la zone de couverture ;
• Un point d’informations et d’échanges sur l’actualité et les opportunités d’affaires à développer en
lien avec le pays d’origine ;
• Un espace de dialogue direct/virtuel sur les sujets et projets intéressant le pays avec les différentes
parties tant au pays que dans la diaspora ;
• Un lieu de culte et de célébration de la patrie ;
• Etc.

ii) Une initiative publique à gestion privée, mais devant bénéficier d’un encadrement du gouvernement
C’est le label Cameroun qui est promu.

iii) Une structure hybride entre chambre de commerce, centre culturel et représentation diplomatique.

iv) Une rentabilité garantie avec une autonomie à terme. La Kamer House peut s’autogérer à terme.

En effet, pour réduire le déficit de la balance commerciale, le Cameroun mise sur le développement
des exportations. Or, à l’observation, les actions et résultats in fine des institutions telles que l’ANOR, le
Bureau de Mise à Niveau, le Comité de Compétitivité ne peuvent être visibles à l’extérieur que par les
nationaux. Les autres ne feront pas la promotion de nos produits ! La diaspora agira d’abord comme
premier consommateur, puis comme VRP. C’est ce modèle que véhiculent les enseignes commerciales
comme Mahima, Orca ou Lifemate.
La Kamer House devra permettre aux Camerounais de sang ou de cœur de trouver du plantain et ses
dérivés, de l’okok/eru, du ndolè et du djansang, du bitter-kola ou du palm wine made in Cameroon; des
kabas, le tohgae (tenue traditionnelle du Nord-Ouest), le maillot des Lions Indomptables, etc.

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


34 Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points
Tableau 5 : Une cartographie des 40 KAMER HOUSES à implanter

Nombre de
Région Pays Ville
maisons
Angola Luanda 1
Congo Brazzaville 1
CEEAC République démocratique du Congo Kinshasa 1
Burundi/Rwanda Kigali 1
Gabon Libreville 1
Guinée Equatoriale Malabo 1
Nigeria Abuja, Lagos et Ibadan 3
Côte d’Ivoire et voisins Abidjan 1
CEDEAO
Sénégal et autres CEDEAO Dakar 1
Ghana/Togo/Bénin Accra 1
Maroc/Algérie/Tunisie Rabat/Tunis 2
Afrique du Sud & Afrique Australe Johannesburg 1
Ethiopie/Kenya Addis-Abeba/Nairobi 1
Paris 1
Caen 1
France
Lyon 1
Marseille 1
Berlin 1
République Fédérale d’Allemagne
EUROPE Munich 1
Suisse Zurich 1
Royaume Uni Londres 1
Belgique / Pays Bas Bruxelles 1
Espagne/Portugal Madrid 1
Italie / Europe du Sud Rome 1
New-York 1
Etats Unis
Los Angeles 1
AMERIQUE Montréal 1
Canada
Québec 1
Brésil Brasilia 1
Pékin 1
Chine
Guangzhou 1
ASIE
Japon Tokyo 1
Inde New Delhi 1
Arabie Saoudite / Egypte Riyad / Le Caire 2
MOYEN ORIENT &
Emirats Arabes Unis Dubai 1
¨GOLFE PERSIQUE
Turquie Ankara 1
Source : Notre proposition

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points 35
V. PLAN D’ACTIONS

Le plan opérationnel se décline en quatre


programmes comme suit :

Programme N° 1 : Structuration des rela-


tions avec la diaspora

Programme N° 2 : Renforcement de la par-


ticipation civique et citoyenne de la diaspora

Programme N° 3 : Mobilisation des res-


sources de la diaspora

Programme N° 4 : Optimisation de la valori-


sation des compétences de la diaspora pour le
développement des capacités

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


36 Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points
VI CADRE DE MESURE DES RÉSULTATS DES ACTIONS À MENER
Programme N°1 : Structuration des relations avec la diaspora
Objectifs spécifiques Résultats attendus Activités indicatives Indicateurs d'évaluation
Réaliser une carto- Base de données sociodémo-
Un fichier exhaustif de la
graphie des Came- Recensement exhaustif des graphiques et professionnelle
1 diaspora camerounaise
rounais vivant à camerounais de l’étranger des Camerounais de l’étranger
est établi
l’étranger disponibles et accessible
• Définition d’un pro-
gramme d’activités
prioritaires pour la par- • Des représentants dési-
Créer et rendre
Un dialogue franc et ticipation de la diaspora gnés au sein des instances
opérationnels les
permanent entre les à la gestion des affaires décisionnelles ;
mécanismes de par-
autorités nationales et publiques ; • Nombre de décisions
2 ticipation de la dias-
les représentants de la • Participation de la dias- stratégiques prises avec
pora à la gestion des
diaspora pora au débat parlemen- la contribution de la
affaires publiques au
taire ; diaspora.
Cameroun
• Organisation d’un forum
annuel Gouvernement/
diaspora.
• Une contribution • Création de produits
• Niveau des IDE ;
significative de la financiers spécifiques et
• Taux de participation
diaspora à l’investis- attractifs pour les Came-
financière de la diaspora
sement productif au rounais de la diaspora ;
Créer un mécanisme aux projets d’investisse-
Cameroun ;
de participation de ment ;
• Adoption des mesures
3 la diaspora à l’inves- • Taux de participation de
• La diaspora assure accordant à la diaspora
tissement productif la diaspora camerounaise
la promotion du des parts de participation
au Cameroun dans les emplois qualifiés
Cameroun comme au financement et à la
dans la réalisation des
destination des réalisation des projets
projets structurants.
Investissements structurants.
Directs Etrangers.

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points 37
Programme N°2 : Renforcement de la participation civique et citoyenne de la diaspora
Indicateurs objectivement obser-
Objectifs spécifiques Résultats attendus Activités indicatives
vables
Conservation d’un
Réforme de la législation en
Instaurer le principe sentiment d’appar-
vigueur sur le code de natio- Nombre de Camerounais avec
4 de la double natio- tenance et d’atta-
nalité autre(s) nationalité(s)
nalité chement au pays
d’origine
• Rechercher des partena-
Maintenir/réta- riats pour le développe-
blir les liens entre ment local avec l’appui
la diaspora et les de la diaspora ; • Nombre de communes
terroirs de départ Le processus de dé- • Mettre en place des offrant des facilités d’inves-
/ accompagner le centralisation offre mécanismes d’investisse- tissements aux migrants ;
5
retour et l’insertion des incitations au ments attractifs pour la • Nombre de projets de déve-
professionnelle des retour des migrants diaspora ; loppement local portés par
Camerounais de • Mettre en place un pro- la diaspora.
l’étranger désireux gramme immobilier spé-
de rentrer au pays cifique SIC/MAETUR/CFC
en faveur de la diaspora.

Programme N°3 : Mobilisation des ressources de la diaspora


Indicateurs objectivement obser-
Objectifs spécifiques Résultats attendus Activités indicatives
vables
Créer des produits Augmentation du Créer des mécanismes et
Ratio de prise de participations
d’investissement ratio d’investisse- autres facilités pour encou-
6 de la diaspora dans l’ensemble
spécifiques pour la ment privé porté par rager les Camerounais de
des investissements par année
diaspora la diaspora l’étranger à investir au pays
• Création d’une foire
Mettre en place des des projets favorisant
Création d’un cadre
zones économiques le regroupement des
de gestion des Le nombre de partenariats entre
spéciales pour la ressources ;
7 investissements de la la diaspora et les entrepreneurs
concentration des • Organisation d’un forum
diaspora locaux
investissements de la annuel des entrepreneurs
diaspora camerounais de l’étran-
ger au Cameroun.
Organiser au moins une fois
Mobiliser l’épargne Rapatriement des
par an, une opération finan-
de la diaspora par fonds des Camerou- valeur de titres acquis par la
8 cière de levée de fonds de la
une émission de nais de l’étranger diaspora
diaspora
titres spéciaux

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


38 Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points
Programme N°4 : Optimiser la valorisation des compétences de la diaspora pour le développement
des capacités
Indicateurs objective-
Objectifs spécifiques Résultats attendus Activités indicatives
ment observables
• Organiser des fora
d’échanges d’expé- • Le nombre de publi-
• Contribution de la dias-
riences entre les cations coécrites par
pora à la résorption de
institutions locales et les experts et univer-
Mettre en place la fracture scientifique,
la diaspora ; sitaires nationaux
une plateforme de technique et technolo-
• Etablissement des et ceux venus de
collaboration scien- gique ;
partenariats et l’étranger ;
9 tifique, technique et • Les résultats de la
développement des • Nombre de projets
technologique entre recherche et de l’inno-
projets communs de de recherche/déve-
la diaspora et les ins- vation sont valorisés
recherche en liaison loppement conduits
titutions nationales et contribuent à la
avec les chercheurs en partenariat avec
croissance économique
camerounais à la diaspora.
nationale.
l’étranger.

Promouvoir la
40 Kamer House implan- Les exportations de
culture et les expor- Une amélioration de la
10 tées et fonctionnelles biens et produits cultu-
tations camerou- balance commerciale
dans le monde rels en augmentation
naises par la diaspora

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points 39
VII. SUIVI ET ÉVALUATION DU PLAN D’ACTIONS

Le plan opérationnel de valorisation de la en matière de coordination économique lui


diaspora fait intervenir des Camerounais lo- donnent en premier chef, la mission de s’oc-
calisés dans d’autres pays et obéissant à des cuper de la problématique de la diaspora qui
législations étrangères et à des modes de a une dimension transversale évidente. Enfin,
production totalement différents. Il doit donc c’est le MINEPAT qui assure la supervision et
disposer de suffisamment de souplesse pour le suivi de toutes les stratégies, soit comme
s’adapter à des modifications de ce contexte auteur, soit comme encadreur.
“étranger”. En outre, il s’inscrit dans une
perspective d’accompagnement des autres D’autres ministères peuvent être impliqués
cadres de développement du Cameroun et en raison de leurs liens directs avec la diaspo-
notamment, de la Vision 2035 dont il n’est ra. On peut citer les ministères en charge des
qu’une déclinaison opérationnelle. Sports, de la Culture, en raison d’une compo-
sante très forte de ces corporations dans la
Il fera donc l’objet d’une révision ou d’une diaspora ; l’Enseignement supérieur égale-
actualisation chaque fois que besoin sera. ment pour les étudiants, la Formation pro-
fessionnelle pour l’insertion des immigrés, la
Quoique le plan d’actions recouvre les Recherche scientifique pour la coopération
champs de compétences de tous les départe- scientifique, etc. Chacun de ces ministères
ments ministériels, les acteurs non étatiques devrait éclairer les aspects qui recouvrent son
et les Partenaires Techniques et Financiers, secteur.
qui sont des institutions ayant le plus souvent
un contact direct avec la diaspora sont par- L’autre groupe d’acteurs qui devra jouer un
ticulièrement concernés et devraient pouvoir rôle déterminant comprend les associations
jouer un rôle. Il s’agit d’abord du Ministère de la diaspora ou affectées à des activités
des Relations extérieures qui, à travers les relatives à la diaspora. Elles présenteront les
missions diplomatiques et notamment, les points de vue et les sensibilités des Camerou-
Consulats, représente, le Cameroun à l’étran- nais de l’extérieur, en même temps qu’elles se
ger. A cet effet, la Division des Camerounais chargeront de la promouvoir auprès de leurs
de l'étranger créée en son sein, devrait être membres.
redynamisée.
Les Partenaires Techniques et Financiers in-
Le MINEPAT est aussi interpellé comme un terviendront en raison de leur expertise et de
acteur majeur. Ses missions de coopération leurs orientations de référence, ainsi que des
avec l’étranger complètent la diplomatie et programmes de référence et des lignes de
par suite, interfèrent aussi avec la diaspora. crédit d’appui à la valorisation de la diaspora.
Il assure aussi le suivi des mouvements de la Le programme de réinsertion des Camerou-
population qui sont précisément à la source nais d’Allemagne est une illustration.
de la diaspora. Par ailleurs, ses attributions

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


40 Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points
Pour sa mise en œuvre, il sera nécessaire
de mettre en place une organisation com-
posée de représentants des départements
ministériels impliqués, des représentants de
la diaspora et les Partenaires Techniques et
Financiers. Ce comité aura pour attributions
l’approbation et le suivi des programmes
opérationnels de mise en œuvre.

La Coordination pourrait être assurée conjoin-


tement par le MINREX et le MINEPAT.

Les mécanismes d’évaluation et de suivi se-


ront assurés par la définition d’une batterie
d’indicateurs d’efficacité. L’évaluation pourra
être interne ou externe.

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points 41
En cas de besoin ou de sollicitation,
la disponibilité du Centre reste garantie./-

© CAMERCAP-PARC,
Décembre 2015

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


42 Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points
Déja parus
Projet de renforcement des capacités en Projet de renforcement des capacités en Projet de renforcement des capacités en Projet de renforcement des capacités en
gestion économique et financière du Cameroun gestion économique et financière du Cameroun gestion économique et financière du Cameroun gestion économique et financière du Cameroun
CAMERCAP CAMERCAP CAMERCAP CAMERCAP

année année
année année
année année
année
2011 2011
2012 2011
2013 2011
2014
Yaoundé, août 2012 Yaoundé, août 2012 Yaoundé, août 2012 Yaoundé, août 2012

FONDATION POUR LE
REPUBLIQUE DU CAMEROUN RENFORCEMENT DES CAPACITES
............................. EN AFRIQUE (ACBF)
.............................
MINISTERE DE L’ECONOMIE,
DE LA PLANIFICATION ET
DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

Cameroon Policy Analysis and Research Center Cameroon Policy Analysis and Research Center
Centre d’analyse et de recherche sur les politiques économiques et sociales Economic and Social Policy Analysis and Research Centre Cameroon Policy Analysis and Reseach Center

CAMERCAP-PARC CAMERCAP-PARC

Country Policy and Institutions


Assessment (CPIA)
Evaluation des politiques et institutions du pays

STR ATEGIE NATIONALE DE NATIONAL CAPACITY-BUILDING


RENFORCEMENT DES CAPACITES STRATEGY Une analyse dynamique de 2011 à 2013

Stratégie de fondement aux autres cadres de référence Basic Strategy for other Reference Frameworks
40 idées pour réussir le décollage vers l’émergence 40 Ideas for a Successful Takeoff towards Emergence
Janvier 2015

Janvier 2014 January 2014


Série Etudes : # 001

Country policy and Institutions Assessment (CPIA) - Evaluation des politiques et institutions du pays
U ne anal y s e dy nam i que de 2 0 11 à 2 0 1 3 1

FONDATION POUR LE
RENFORCEMENT DES CAPACITES
REPUBLIQUE DU CAMEROUN
............................. EN AFRIQUE (ACBF) FONDATION POUR LE
.............................
MINISTERE DE L’ECONOMIE, RENFORCEMENT DES CAPACITES
DE LA PLANIFICATION ET REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIQUE DU CAMEROUN
............................. EN AFRIQUE (ACBF)
DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ............................. .............................
MINISTERE DE L’ECONOMIE, MINISTERE DE L’ECONOMIE,
DE LA PLANIFICATION ET DE LA PLANIFICATION ET
DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

Cameroon Policy Analysis and Reseach Center


Cameroon Policy Analysis and Reseach Center
Cameroon Policy Analysis and Reseach Center

FERMETURE DES ACTIVITÉS DU PORTEFEUILLE PRIVÉ :


COMMENT SAUVER LES ENTREPRISES DE LA FAILLITE AU CAMEROUN ?
IDENTIFICATION DE 10 PRODUITS ELIGIBLES AUX
DES PRODUITS CULTURELS ET TOURISTIQUES A SIX (06) MESURES DE POLITIQUE ÉCONOMIQUE À RESULTATS RAPIDES

INDICATIONS GEOGRAPHIQUES AU CAMEROUN


LABELISER ET A PROMOUVOIR A L’INTERNATIONAL
Policy Brief / Note Rapide de Politique Économique

AVRIL 2015
AVRIL 2015
S O M M A I R E Décembre 2015
05 Avant propos
07 De quoi s’agit-il ?
09 Le sauvetage des entreprises : une pratique connue dans le monde
11 Quelques initiatives de sauvetage des entreprises au Cameroun
Série Note d’orientation : 11 Quelques illustrations de fermeture d’entreprises au Cameroun
Série Note d’orientation :
www.camercap-parc.cm # NOR 2.
CENTRE D’ANALYSE ET DE RECHERCHE SUR LES POLITIQUES ECONOMIQUES ET SOCIALES DU CAMEROUN
www.camercap-parc.cm # NOR 1. 14
16
Quelques pistes de sauvetage des entreprises privées dans le contexte du Cameroun
Conclusion et dispositif de veille
Avenue FOCH - Immeuble CNR (4ème étage) B.P. 6175 Yaoundé
Tél. : (237) 222 22 58 58 / (237) 222 22 34 82 Fax : (237) 222 22 34 21
N°01

E-mail : camercapparc@yahoo.fr / Site web : www.camercap-parc.cm


www.camercap-parc.org
TOP 10 DES PRODUITS CULTURELS ET TOURISTIQUES A
40 IDENTIFICATION DE 10 PRODUITS ELIGIBLES AUX INDICATIONS GEOGRAPHIQUES AU CAMEROUN I IDENTIFICATION DE 10 PRODUITS ELIGIBLES AUX INDICATIONS GEOGRAPHIQUES AU CAMEROUN I
LABELISER ET A PROMOUVOIR A L’INTERNATIONAL

Numéro 01. Décembre 2015 1

LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE


Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points 43
Cameroon Policy Analysis and Research Center (CAMERCAP-PARC) ou Centre d’Analyse et
de Recherches sur les Politiques Economiques et Sociales du Cameroun est la résultante d’une
coopération active entre La Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF)
et le Gouvernement de la République du Cameroun à travers le Ministère de l’Economie, de la
Planication et de l’Aménagement du Territoire.

Le CAMERCAP-PARC dérive d’une mutation conceptuelle de l’ex-Projet de Renforcement des


Capacités en Gestion Economique et Financière (CAMERCAP phases 1 et 2) en un Think Tank,
parmi la vingtaine qu’ACBF soutient en Afrique.

CAMERCAP-PARC a pour missions principales :


1. d’assister le gouvernement en matière de formulation et d’analyse des politiques éco-
nomiques et sociales ;
2. de développer les capacités managériales dans le secteur public, le secteur privré et
la société civile pour la mise en oeuvre et le suivi-évaluation des politiques publiques
3. de renforcer les mécanismes de soutien à l’emploi des jeunes, l’entreprenariat privé
et les mécanismes innovants;
4. d’encourager Ie dialogue entre l’Etat et les acteurs non étatiques.

Le CAMERCAP-PARC bénéficie pour cela d’un financement conjoint de ACBF/Etat du Came-


roun et reste ouvert à d’autres sources de financement sous réserve que ceux-ci rentrent en
ligne avec ses missions et objectifs.

Ses principales activités sont concentrées dans la réalisation des études et la recherche appli-
quée sur les questions d’actualité en matière de développement. Il milite également pour une
diffusion et une appropriation pour tous, des enjeux et débats économiques et sociaux.

Il participe de la volonté du gouvernement et des partenaires techniques et financiers de


mettre en place tous les instruments nécessaires pour éclairer la prise de décision dans le
domaine économique et social.

CENTRE D’ANALYSE ET DE RECHERCHE SUR LES POLITIQUES ECONOMIQUES ET SOCIALES DU CAMEROUN


Avenue FOCH -Immeuble CNR (4ème étage) B.P. 6175 Yaoundé
Tél. : (237) 222 22 58 58 / (237) 222 22 34 82 / Fax : (237) 222 22 34 21
E-mail : camercapparc@yahoo.fr / Site web : www.camercap-parc.org
LA DIASPORA CAMEROUNAISE, UN ATOUT POUR L’EMERGENCE
44 Un plan opérationnel à résultats rapides en 10 points