Vous êtes sur la page 1sur 2

CRISE DE CUBA

Après l’échec de la politique de Staline,son successeur Khrouchtchev, par peur


des risques nucléaires et pour gagner du temps,adopteune politique de coexistence
pacifique avec les occidentaux afin de rattraper son retard économique sur les Etats-
Unis. Un dégel est né, n'empêchant ni le renforcement des blocs ni de brefs regains
de tension sur la scène internationale. De part et d'autre, la méfiance demeure très
vive. Les années 1956 -1962 voient alterner des périodes de "dégel" et de tensions,
jusqu'à la crise majeure de Cuba qui a eu lieu en 1962.
Dans ce contexte, il serait subtil de s’interroger sur le contexte, le déroulement
et les conséquences de cette crise ?
Provoquée par un changement politique cubain à l’encontre des Etats-Unis
et une décision soudaine et clandestine d’implanter des armes stratégiques hors
du sol soviétique poussant ainsi les Etats-Unis à réagir, la crise de cuba a
engendré des répercussions sur l’évolution de la guerre froide.
Pour illustrer le bien-fondéde cette thèse, la présente étude soulignera
successivement le contexte de cette crise, les phases majeures et ses principales
répercussions sur l’évolution de la guerre froide.
---------------------------------------------------------------------------------------
Les tenants de La crise de Cuba résidaient dans le contexte de la guerre
froide attisés par la dégradation puis la rupture des relations Américano-
Cubaines et par l’installation des fusées Soviétique sur le sol Cubain.
Tout d’abord, L’arrivée de Fidèle Castro au pouvoir cubain avec une politique
de réforme agraire menaçante pour les Etats-Unis et la signature en février 1960 des
accords commerciaux avec l’URSS pousse les américains au cours de la même année
à mener l’embargo sur le commerce avec Cuba en août 1960 qui s’étend jusqu’à la
rupture des relations entre les deux Etats vers octobre 1960.
Ensuite, le débarquement raté d’avril 1961, soutenues par la CIA, de 1500
exilés cubains anticastristes incita Cuba à se tourner davantage vers l’URSS et lui
demander secrètement des armes et des fusées pour assurer sa défense face aux
Etats-Unis.
Enfin, la cause immédiate du déclanchement de la crise vienne des
installations des rampes de lancement de fusées nucléaires capable de cibler
quelques villes des Etats-Unis en mai 1962. En octobre de la même année ses
installations ont été prises en photo par un avion U2 américain à Cuba provoque
officiellement une crise grave entre les deux supers puissances.
Ainsi, la rupture des relations entre les Etats-Unis et Cuba était largement
suffisante pour les cubains de changer d’alliés donnant ainsi à la naissance de la
crise la plus dangereuse de l’histoire.
-----------------------------------------------------------------------------------
Partant d´un différend militaire entre les Etats-Unis et l’URSS, le conflit
dénotait son ascension par un droit de contrôle américain en pleine mer des
navires soviétiques pour interdire l’importation à Cuba des ogives nucléaires.
Ensuite, une phase de négociation caractérisée par la retraite conditionnée de
l’URSS et enfin la réaction légitime de Cuba, allier de ce derniers.
Pendant la première phase de la crise qui a débuté le 22 octobre 1962 par le
fameux discours du président Kennedy à la télévision américaine, appui par des
preuves illustrées de l’avion U2 et s’est achève par la mise en quarantaine et le
blocus de l’île par la flotte américaine ainsi que la mise d’alerte générale des forces
américaines.
En plus, avec l´intervention directe et intensive de l´armée américaine, le 27
octobre, les Soviétiques reculentet décidentle retrait de leurs missiles de l’île celui des
missiles américains installés en Turquie, avec la garantie de ne pas attaquer Cuba.
Enfin, devant cet accord critiqué par Castro, ce dernier refusa momentanément
l’inspection de l’ONU en vue du démantèlement des fusées. Certes, avec la
soumission de Cuba face à cet accord, Kennedy leva le blocus tout en maintenant les
inspections aériennes déclarant la fin de la crise.
Ainsi, les Etats-Unis n’ont pas temporisé à riposter face à l’appui armé de
l’URSS pour Cuba. Malgré ce règlement à l’amiable, la crise de Cuba n’a pas été sans
conséquences.

La crise de Cuba qui a opposé deux superpuissances a eu de sérieuses


conséquences, militaires et politiques,marquant ainsi à la fois le point
culminant de la guerre froide et le premier pas d’un processus qui permettra
d’avancer sur la voie de la détente.
Tout d’abord, le retrait négocié par U-Thant des missiles américains en Turquie
et en Iran et la signature en août 1963 du traité de Moscou par lequel les signatures
s’interdisent les essais nucléaires atmosphériques ont été les conséquences militaires
les plus marquants.
Aussi, dès juin 1963, une installation du téléphone rouge qui est désormais
une ligne direct de télex entre le Kremlin et la Maison Blanche pour un recours au
dialogue en cas de nouvelle crise.
Enfin, la crise de Cuba a souligné d’une part, une deuxième fois l’échec
politique soviétique perdant ainsi son crédit dans le tiers-monde. D’autre part, le
succès politique pour les Etats-Unis et surtout pour Kennedy, devenu en quelques
jours le héros de l’ère nucléaire.
Ainsi,les conséquences militaires et politiques marquent ainsi à la fois le point
culminant de la Guerre froide et le premier pas d’un processus qui permettra
d’avancer sur la voie de la détente.
-----------------------------------------------------------------------------------
En somme, la dégradation puis la rupture des relations Américano-Cubaines
après le changement politique à Cuba et l’installation des fusées Soviétique sur le sol
Cubain ont donné naissance à un crise considérée la plus grave de l’histoire. Aussi,
les Etats-Unis n’ont pas temporisé à riposter face à l’appui armé de l’URSS pour
Cuba. Enfin, La crise de Cuba qui a opposé deux superpuissances a eu de sérieuses
conséquences, militaires et politiques, marquant ainsi à la fois le point culminant de
la guerre froide et le premier pas d’un processus qui permettra d’avancer sur la voie
de la détente.
Par ailleurs, La crise de Cuba a fait prendre conscience du danger que la
possession et la multiplication des armes nucléaires font courir à l'humanité, quelle
serait l’avenir des blocs face à la nouvelle conjoncture ?