Vous êtes sur la page 1sur 8

Faculté d’Electronique et Informatique-USTHB 2ème année Licence GTR

Module : Electronique numérique (GTR 303)

CIRCUITS ARITHMETIQUES

I. INTRODUCTION

Dans le système binaire, on peut représenter n'importe quel nombre comme dans le système
décimal et l'on peut effectuer les quatre opérations arithmétiques élémentaires: addition,
soustraction, multiplication et division.
Comme nous le savons, les trois dernières opérations peuvent être toutes ramenées à l'addition
qui est donc la plus importante.

II. ADDITIONNEUR BINAIRE

Nous allons tout d'abord rappeler l'addition de deux nombres binaires de 1 bit, nous obtenons
les 4 sommes suivantes :
0+0=0
0+1=1
1+0=1
1 + 1 = 10
1er cas : les deux chiffres sont égaux à 0 et la somme est 0.

2ème et 3ème cas : un chiffre vaut 0, l'autre vaut 1 : la somme vaut 1.

4ème cas : Les deux chiffres valent 1 et la somme vaut 10 (= 2 10 ).

1/8
Chapitre 6 : Circuits arithmétiques

On remarque que dans les trois premiers cas, il suffit d'un seul chiffre binaire (ou bit) pour
indiquer le résultat. Dans le quatrième cas, il faut deux chiffres : celui situé le plus à droite est
le résultat (ici 0) et l'autre est la retenue (ici 1).
La procédure décrite est la même que pour l'addition dans le système décimal. Elle diffère
seulement par la quantité de chiffres mise en jeu : les deux chiffres binaires contre les dix
décimaux.
II.1. Demi-Additionneur

Il permet l'addition des bits de plus faible poids (rang 0) de deux nombres binaires.

Table de vérité

A0 B0 R0 S0
0 0 0 0
0 1 0 1
1 0 0 1
1 1 1 0

A 0 et B 0 entrées du demi-additionneur, R 0 et S 0 sorties du demi-additionneur.

Equations logique

S 0 = A0 B0 + A0 B0 = A0 ⊕ B0
R0 = A0 B0

Circuit logique
A0 S0

R0
B0

2/8
Chapitre 6 : Circuits arithmétiques

II.2. Additionneur complet

Il permet L'addition des bits de poids quelconque (rang n > 0) de deux nombres binaires en
tenant compte d'une retenue R n -1 éventuelle provenant du calcul d'une colonne précédente
(rang n-1).

Table de vérité

An Bn R n -1 Sn Rn
0 0 0 0 0
0 0 1 1 0
0 1 0 1 0
0 1 1 0 1
1 0 0 1 0
1 0 1 0 1
1 1 0 0 1
1 1 1 1 1

L'additionneur possède trois entrées : il existe donc 23 = 8 combinaisons possibles quant


aux états des entrées.

A n + B n + Retenue = Somme

3/8
Chapitre 6 : Circuits arithmétiques

Equations logique

An Bn 00 01 11 10
R n-1
0) 2) 6) 4)
0 1 1
1) 3) 7) 5)
1 1 1

S n = Rn−1 An Bn + Rn−1 An Bn + Rn−1 An Bn + Rn−1 An Bn

S n = R n −1 ( An ⊕ B n ) + R n −1 ( An ⊕ Bn )

S n = Rn −1 ⊕ ( An ⊕ Bn )

An Bn 00 01 11 10
R n-1
0) 2) 6) 4)
0 1
1) 3) 7) 5)
1 1 1 1

Rn = Rn −1 An + An Bn + Rn −1 Bn

Rn = An Bn + Rn −1 ( An + Bn )

Pour pouvoir mettre en évidence la fonction 𝑨𝑨𝒊𝒊 ⊕ 𝑩𝑩𝒊𝒊 déjà réalisée avec la somme S i nous ne
rechercherons pas les groupements optimaux, en utilisant les 3 groupements suivants:

An Bn 00 01 11 10
R n-1
0) 2) 6) 4)
0 1
1) 3) 7) 5)
1 1 1 1

On obtient:

R n = An B n + An B n R n −1 + An B n R n −1
(
= An Bn + Rn −1 An Bn + An Bn )
= An Bn + Rn −1 ( An ⊕ Bn )

Rn = An Bn + Rn −1 ( An ⊕ Bn )

4/8
Chapitre 6 : Circuits arithmétiques

Circuit logique

Rn-1
Sn
An

Bn Rn

II.3. Application

• Additionneur 2 bits
Il réalise l'addition de deux nombres binaires de deux bits chacun A 1 A 0 et B 1 B 0
- L'addition des bits de rang 0 s'effectue avec un demi-additionneur ;
- L'addition des bits de rang 1 s'effectue avec un additionneur complet.

• Additionneur 4 bits
Il réalise l'addition de deux nombres binaires de quatre bits chacun A 3 A 2 A 1 A 0 et B 3 B 2 B 1 B 0
- L'addition des bits de rang 0 s'effectue avec un demi-additionneur ;
- L'addition des bits de rang 1, 2 et 3 s'effectue avec trois additionneurs complets.

5/8
Chapitre 6 : Circuits arithmétiques

III. SOUSTRACTEUR BINAIRE

La soustraction en binaire naturel reste, dans le principe, très proche de l’addition. Nous
allons tout d'abord rappeler la soustraction de deux nombres binaires de 1 bit, nous obtenons
les 4 possibilités suivantes :
0-0=0
0 - 1 = 01
1-0=1
1-1=0
1er cas : les deux chiffres sont 0 et la différence est 0.
2ème cas : 1er chiffre vaut 0, l'autre vaut 1 : la différence vaut 01 (=-1 10 ).
3ème cas : 1er chiffre vaut 1, l'autre vaut 0 : la différence vaut 1
4ème cas : Les deux chiffres valent 1 et la différence vaut 0.
III.1. Demi-Soustracteur

Il permet la soustraction des bits de plus faible poids (rang 0) de deux nombres binaires.

Le circuit demi-soustracteur est un circuit à deux entréesA 0 et B 0 et deux sorties D 0 et R 0 , qui


calcule A 0 -B 0 et produit en sortie le bit de différence D 0 et le bit de retenue R 0 .:

Table de vérité

A0 B0 D0 R0
0 0 0 0
0 1 1 1
1 0 1 0
1 1 0 0

Le circuit demi-soustracteur est un circuit à deux entréesA 0 et B 0 et deux sorties D 0 et R 0 , qui


calcule A 0 -B 0 et produit en sortie le bit de différence D 0 et le bit de retenue R 0 .

Equations logique

D0 = A0 ⊕ B0
R0 = A0 B0

6/8
Chapitre 6 : Circuits arithmétiques

Circuit logique

III.2. Soustracteur complet

Nous pouvons généraliser la structure du demi-additionneur pour décrire la soustraction de


mots de taille supérieure à 1. Pour cela il faut introduire une variable supplémentaire r qui
représente une retenue entrante. L’équation générale du soustracteur « 1 bit » avec retenue
entrante (ou soustracteur « complet ») est alors :

A n - B n - Retenue = Différence

Table de vérité

An Bn R n -1 Dn Rn
0 0 0 0 0
0 0 1 1 1
0 1 0 1 1
0 1 1 0 1
1 0 0 1 0
1 0 1 0 0
1 1 0 0 0
1 1 1 1 1

7/8
Chapitre 6 : Circuits arithmétiques

Equations logique

An Bn 00 01 11 10
R n-1
0) 2) 6) 4)
0 1 1
1) 3) 7) 5)
1 1 1
Dn
An Bn 00 01 11 10
R n-1
0) 2) 6) 4)
0 1
1) 3) 7) 5)
1 1 1 1
Rn

Un raisonnement identique à celui utilisé dans le cas de l’additionneur aboutit aux équations :

S n = Rn −1 ⊕ ( An ⊕ Bn )
(
Rn = An Bn + Rn −1 An ⊕ Bn )
Un schéma du soustracteur complet s’en déduit

8/8