Vous êtes sur la page 1sur 16

CHAN 2011 Météo Fruits et légumes

FOOTBALL
MONNAIE

SANTÉ
Aujourd'hui, au stade Khartoum L'euro frais et secs
(Soudan), 15 h 30 17° PÉTROLE
à 1,355
dollar
Bons
Algérie Les Verts à Alger Le Brent
à 100
pour les
Gabon 20°
optimistes à Adrar
dollars
le baril
diabétiques
P. 32 PP. 16-17

Essais nucléaires
français à Reggane Une caravane pour Adrar P. 5

5 R a b i ’ E l A o u e l 1 4 3 2 - M a r d i 8 F é v r i e r 2 0 1 1 - N ° 1 4 1 2 1 - N o u ve l l e s é r i e - w w w. e l m o u d j a h i d . c o m - I S S N 1 1 1 1 - 0 2 8 7

Le président de l’Association
des anciens condamnés
à mort, M. Mostefa Boudina,
au Centre de presse
d’El Moudjahid

“La levée
L A R E V O L U T I O N PA R L E P E U P L E E T P O U R L E P E U P L E de l’état
d’urgence,
M. Farouk Ksentini, président de la CNCPPDH une décision
à saluer”
“La décision d'interdire les marches Tayeb Louh
P. 15

à Alger est motivée par des raisons “La promotion


de l’emploi
reste tributaire
purement de la croissance
économique”
P. 3

sécuritaires” Enseignement supérieur


Transfert
des produits
scientifiques
et technologiques
vers le monde
socio-économique P. 4

Protection civile
Ph. : Nacéra I.

Le statut
particulier
bientôt
La décision d'interdire les marches à Alger
est motivée par des raisons "purement sécuri-
peut faire des dégâts humains considérables", a-
t-il expliqué à ce sujet. M. Ksentini a estimé,
te dans lequel cette décision avait été prise,
affirmant que "l'état d'urgence n'a pas été pro- en vigueur P. 7
taires", a indiqué, hier, à Alger le président de la dans ce cadre, qu'"il existe toujours une menace mulguée pour combattre la démocratie et les
Commission nationale consultative de promo- terroriste, tant que l'Etat n'est pas venu à bout du démocrates". "L'Etat d'urgence nous a été impo- Forum social mondial
tion et de protection des droits de l'homme dernier terroriste". "Il ne faut pas se précipiter. sé par la situation sécuritaire qui prévalait dans
(CNCPPDH), M. Farouk Ksentini. Il faut faire les choses par étapes", a-t-il averti à le pays", a-t-il expliqué, ajoutant que "la situa- à Dakar
"Les conditions de sécurité à Alger sont
autres qu'ailleurs. A mon avis, l'interdiction des
ce propos, estimant toutefois que "d'ici peu la
levée de l'interdiction des marches dans la capi-
tion sécuritaire s'étant améliorée et le terrorisme
étant marginalisé, il est normal de penser à
Babès plaide
marches à Alger est motivée par des raisons
purement sécuritaires", a déclaré à la presse M.
tale est envisageable, du fait que le refus des
marches n'est pas définitif".
reconsidérer la situation et aller dans le sens de
la levée de l'état d'urgence".
pour un rôle
Ksentini, en marge de la conférence de presse
organisée avant le départ de la caravane de soli-
Le président du CNCPPDH a soutenu, en
outre, que les marches "ne sont pas une fin en
Il a rappelé, dans ce cadre, que la CNCPPDH
avait salué cette décision, notant à ce sujet qu'"il
efficace des pays
darité vers Reggane dans la wilaya d'Adrar
(1600 km au sud-ouest d'Alger), en commémo-
soi", appelant, à cette occasion, à ne pas "sacra-
liser" cette forme de revendication.
s'agit d'une revendication de la société civile".
"Quand l'Etat veut bien faire, il faut l'encou-
du Sud dans
ration du 51e anniversaire du 1er essai nucléaire "Nous pouvons dialoguer et nous exprimer rager au lieu de le décourager", a-t-il dit à la prise
français en Algérie. "L'Etat est constitutionnel- surtout que les médias lourds vont être ouverts l'adresse des partis politiques ayant exprimé des
lement responsable de la sécurité des citoyens et au débat politique", a-t-il assuré. S'agissant de doutes sur la décision prise récemment pour la de décisions
un attentat à Alger, à l'occasion d'une marche, l'état d'urgence, M. Ksentini a rappelé le contex- levée de l'état d'urgence.
mondiales P. 12

ces
Loi de f inan Solidarité nationale
2011 et encouragement à l’investissement P. 2

Quotidien national d’information — 20, rue de la Liberté - Alger — Tél. : (021) 73.70.81 — Fax : (021) 73.90.43 — 52e Année — Algérie : 10,00 DA - France : 1 €
2 EL MOUDJAHID

17° à Alger, h 45,


Ce matin, à 10
la ré si denc e El Mithak
à animé
Météo 20° à Adrar sse
Point de pre ourad
Ce matin, à 10 h
bas par M. M
es et nuages rale- Table ronde sur les TIC . Kim
Après la dissip
ation des brum
ée, le tem ps sera géné ont Medelci et Man
but de ma tin
annoncés en dé en cours de journée. Les
vents ser en tant que moteur Su ng H w
ment ensoleillé s et la mer sera belle. gagé à par- de croissance économique Mithak abriter
a ce matin à 10-
variable s faible lem ent dé La résidence El sse qui sera animé conjointe
ps sera généra à nord-
Au Sud, le tem s vents seront de secteur est Le centre de presse d’El Moudjahid organise ce matin, à 10 h, une table ronde
pre
h 45 un point deMourad Medelci, ministre
des
. Le Hwan,
tiellement voilé 17° à Alger, consacrée aux technologies de l’information et de la communication (TIC) en tant ment par M. ères, et M. Kim Sung erce
est 20/30 km/h. i, le mercure affichera emcen, 14° à que moteur de croissance économique du pays. A cette rencontre ont été conviés des Affaires étrang aires étrangères et du Comm
Aujourd’hu , à Ghardaïa et à Tl experts et professionnels, représentants d’institutions spécialisés. ministre des AffRépublique de Corée.
an ° Sétif 20° à
, extérieur de la
Annaba , à Or nstantine, 15° à Chlef, 12
Batna, 13° à Co lah.
Adrar et In Sa Finances
L'autorisation Un dixième du PIB
Aujourd’hui, à Béchar de la marche du 12 février algérien destiné aux
Conférence sur la stratégie refusée par la wilaya transferts sociaux
du MALG durant la Glorieuse d'Alger Un dixième du Produit intérieur brut (PIB)
Révolution de l'Algérie, ou l'équivalent d'un cinquième des
La wilaya d'Alger a refusé la demande d'autorisation d'une dépenses publiques, va aux transferts sociaux,
L’association Machaâl Chahid de la wilaya de Béchar organise marche à Alger le samedi 12 février et propose à ses initiateurs une qui seront de plus de 1.200 milliards de dinars en
aujourd’hui à Béchar, une conférence portant sur la stratégie du des salles de la capitale, selon un communiqué de la wilaya rendu 2011, a annoncé hier, à Alger un responsable du
« MALG » durant la Glorieuse Révolution de Novembre 1954. public dimanche. "En application des textes réglementaires en ministère des Finances.
Ces transferts, estimés à 1.202,5 milliards de
vigueur, un refus a été notifié aux auteurs de cette demande", indique dinars pour l'année en cours, et plus de 18% des
Ce matin, à 9 h, à la résidence la wilaya. La manifestation peut être tenue dans "l'une des dépenses globales de l'Etat, sont axés sur
El Mithak différentes salles de la capitale, y compris la coupole du complexe plusieurs actions sociales, dont le soutien à
olympique Mohamed-Boudiaf d'une capacité de 10.000 places", l'habitat, aux familles, aux retraites, à la santé et
Journée d’étude sur ajoute le communiqué. aux moudjahidines, aux démunis et autres
El Hadj Omar Tall El Fouti, catégories vulnérables, a précisé le Directeur
des transferts sociaux et de la protection sociale,
le sénégalais Aissani Kamel. Le soutien aux familles
représente plus d'un quart des transferts, avec
Le Conseil islamique supérieure organise ce matin à partir de 9 Cet après-midi, à 14 h, au palais de la culture 302,2 mds de DA dont 42 mds de DA pour les
h à la résidence El Mithak, une journée d’étude sur Cheikh El Moufdi- Zakaria allocations, 89 mds de DA pour l'éducation
(bourses, transports universitaires...), 93 mds de
Hadj Omar Tall El Fouti, le Sénégalais, le guide de la voie sou-
fie Tidjania, au Sénégal, (1794-1864). Ouverture de la 11e semaine DA pour le soutien des prix du lait et du blé et
78 mds de DA pour l'accès à l'eau et à
Ce matin à 9 h, au Hilton culturelle et historique l'électricité. Les transferts alloués au secteur de
l'habitat, d'un montant de 282,7 milliards (mds)
Rencontre des DSI C’est sous le haut patronage du Président de la République, M. Abdelaziz
de DA absorbent 23,5% de la totalité des
transferts. Ils se répartissent sur 100 mds de DA
Bouteflika, que s’ouvrira cet après-midi à 14 h au palais de la culture d’Alger Moufdi- pour les logements sociaux locatifs, 181,7 mds
Le cabinet international de conseil aux entreprises Ernst and Zakaria, la 11ème semaine culturelle et historique sous le thème «transmettre le message de DA pour le logement public aidé (LPA) et 1
Young organise ce matin à partir de 9 h à l’hôtel Hilton du Chahid à la génération de l’indépendance ». (un) milliard de DA pour la bonification des
d’Alger, une rencontre des DSI directeurs des Systèmes crédits immobiliers. Plus de 18% des transferts
d’Information sous le thème « Mettre une organisation infor- vont au soutien à la Santé avec un montant de
matique en place pour répondre aux défis de l’entreprise». 220,6 mds de DA dont la plus grande partie
La rencontre qui sera présidée par des experts d’Ernst and Ce matin à 11 h, au Centre (218,5 mds de DA) va aux établissements de
Young sera clôturée vers 11 h 30. Echaâb des études stratégiques santé publique, selon la même source.
Les aides aux démunis, handicapés ainsi
Ce matin, à 9 h, au siège Conférence sur qu'aux titulaires de faibles revenus sont
estimées à près de 135 mds de DA en 2011, soit
de la direction de l’ANVREDET le “Fonds de la Zakat” 11,2% des transferts. Ces aides sont destinées
surtout à contribuer dans les financements de
Atelier de valorisation d’une Le Cente Echaâb des études stratégiques organise ce matin à 11 h en son siège l'Agence de développement social (ADS) avec
58 mds de DA, dans les oeuvres sociales des
création une conférence sur le fonds de la Zakat.
La rencontre sera animée par MM. Bachir Mostapha et Aissa Mikari. fonctionnaires, les dotations au fonds de
solidarité nationale et au fonds d'indemnisation
L’Agence nationale de valorisation des résultats de la recherche des victimes du terrorisme.
et du développement technologique organise ce matin à 9 h au Le soutien aux retraites avec 136,7 mds de
siège de sa direction, un atelier de valorisation d’une création DA, représente quant à lui 11,36% des
présentée par M. Harrabi Abdelhamid de l’université de transferts. Il est destiné aux compléments
Constantine. Coordination nationale des associations de soutien différentiels servis aux moudjahidines et aux
au programme du Président de la République petites pensions, afin de garantir le seuil
Projet national « la jeunesse minimum légal de 75% du SNMG, à la
s’exprime et dialogue» Le bureau de Tizi-Ouzou salue contribution du fonds de réserve des retraités et
aux indemnités complémentaires de pensions et
Lancement de la première les mesures prises par allocations de retraite et d'invalidité, précise
encore le même responsable.
opération, cet après-midi, Abdelaziz Bouteflika
à Baraki Le bureau de Tizi-Ouzou de la
FRR : Disponibilités
coordination nationale des associa-
tions de soutien au programme du
suffisantes pour
Le commandement général des SMA procédera cet après-midi
à 14 h au siège de l’APC de Baraki, au lancement de la pre- Président de la République s’est couvrir trois ans de
réuni dimanche lors d’une session
mière opération du projet national « la jeunesse s’exprime et
dialogue». ordinaire qui a été marquée par la déficit budgétaire
présence d’étudiants universitaires
et des diplômés de plusieurs centres Les disponibilités actuelles du Fonds de
Cet après-midi de formation professionnelle. régulation des recettes (FRR), estimées à plus
Le coordinateur de la wilaya, de 4.800 milliards de DA à fin 2010 permettront
à 17 h, Mustapha Khodja, a rappelé à cet de couvrir le déficit budgétaire de trois exercices
au siège de la wilaya de Blida effet les différentes activités organi- successifs et d'assurer une exécution "sereine"
sées par sa coordination, notam- du programme quinquennal d'investissements
Conférence animée par ment les campagnes de sensibilisation et les journées d’information sur l’em- publics, a affirmé hier, un haut responsable du
ministère des Finances.
ploi et la création des petites et moyennes entreprise (PME) et mis à profit cette
Djamel Ben Abdesslam opportunité pour saluer les dernières mesures prises par le Président de la "Les disponibilités du FRR se sont position-
République lors du dernier Conseil des ministres et visant, selon lui, à consoli- nées à 4.842 Mds de DA à fin 2010, ce qui
Le SG du Mouvement El Islah El Watani, M. Djamel Ben der l’Etat de droit et à renforcer la justice sociale. couvre trois années de déficits du Trésor", a sou-
Abdesslam, animera une conférence cet après-midi à 17 h au ligné Abdelmalek Zoubeidi, directeur général
siège de la wilaya de Blida. de la prévision et de la politique, ajoutant que
"cela veut dire que la sécurisation des dépenses
Ce matin, à 10 h M. Raouia l’a annoncé hier publiques est assurée sur le moyen terme". Basé
depuis 2008 sur un prix référentiel de baril de
12e SIFTECH du 17 au 19 mai Le Conseil national pétrole à 37 dollars, le budget de l'Etat dégage
annuellement un déficit de 1.200 à 1.400 mil-
Ce matin, à 10 h, au palais de la culture, une conférence de de la fiscalité opérationnel liards de DA, un niveau "soutenable", selon
M. Zoubeidi, puisqu'il "équivaut à 10-12% du
presse sera co-animée par l’organisateur de la 12e édition du
Salon des TIC (SIFTECH) qui aura lieu du 17 au 19 mai 2011,
dans quelques mois PIB". Le responsable a tout de même précisé que
avec la participation du ministère de la Poste et des les ressources du FRR ne prenaient en charge
Le Conseil national de la fiscalité, inactif depuis sa créa- qu'une "partie" du déficit du Trésor, le cas
Technologies de l’information et de la communication. tion il y a dix ans, sera opérationnel dans les prochains mois, contraire serait une "aberration", selon lui.
a annoncé hier, à Alger le directeur général des Impôts Crée en 2000, le FRR est alimenté à partir du
Journée d’étude ce matin à l’hôtel (DGI), Abderrahmane Raouia. différentiel entre la fiscalité pétrolière budgéti-
"Ce conseil n'a malheureusement pas vu le jour en raison de problèmes d'ordre sée, élaborée sur la base d'un baril de 37 dollars,
El Djazair technique, nous ferons le nécessaire pour le relancer et le mettre en œuvre dans les et celle réelle, engendrée par des ventes de
Présentation du manuel prochains mois", a-t-il déclaré à des journalistes en marge d'une rencontre sur les
dispositions de la loi de finances pour 2011. La structure sera "un espace d'échange
pétrole calculées sur un prix moyen sur les mar-
chés internationaux. Mais, comme le finance-
de formation en intelligence entre l'administration et les partenaires économiques et sociaux qui viendront
débattre de leurs difficultés et problèmes en relation avec le système fiscal", a-t-il pré-
ment du programme quinquennal est aussi com-
posé d'une partie en devises, explique
économique cisé, ajoutant que la DGI ne comptait pas assurer sa présidence "parce qu'elle pré- M. Zoubeidi, ''les réserves de changes, qui avoi-
fère laisser les professionnels s'exprimer pour pouvoir les éclairer et leur donner les sinent les 155 milliards de dollars, sont un autre
Une journée d’étude sera organisée ce matin à partir de 8 h 30 explication nécessaires". L'activation du Conseil de la fiscalité a été préconisée par indicateur de sécurisation des financements'', a-
à l’hôtel El Djazair à Alger pour la présentation du manuel de plusieurs opérateurs économiques présents à la rencontre. t-il relevé. Ces réserves en devises permettent
formation en intelligence économique en Algérie. "Pourquoi ce conseil reste-t-il inactif ? n'est-ce pas un lieu approprié pour de "financer trois mois d'importations", a-t-il
Des communications sur ce thème seront présentées par les res- débattre des dispositions fiscales des lois de finances", s'est demandé Slim Outhmani, encore ajouté. Les importations de l'Algérie
ponsables du ministère et des experts. opérateur privé. avaient atteint 40,2 milliards de dollars en 2010.

Mardi 8 Février 2011


EL MOUDJAHID
Nation 3

La commission nationale de promotion de l’emploi a tenu, hier, sa première réunion

«La promotion de l’emploi reste tributaire


de la croissance économique»
soutient Tayeb Louh
● La commission dispose d’un délai d’un mois pour remettre ses propositions.

C
ette réunion présidée par le ministre
du Travail, de l’Emploi et de la A retenir ----------------------
Sécurité sociale coïncide avec l’an-
nonce par le Chef de l’Etat, à la faveur du ◗ 181 835 placements dans le secteur
Conseil des ministres du 3 février courant, économique ont été opérés par l’Anem
d’importantes mesures destinées à consolider en 2010 soit plus de 90% de l’objectif
les dispositifs de l’emploi pour répondre aux arrêté pour 2010.
revendications pressantes des jeunes chô- ◗ Au titre du DAIP, 273 141 primo
meurs. Le Président de la République a, dans demandeurs d’emplois dont 99 691
ce sens, instruit le gouvernement pour une diplômés ont bénéficié d’insertions.
« prise en charge sans délais, des attentes des ◗ 130 000 diplômés ont été insérés
citoyens » a déclaré M. Tayeb Louh à l’ou- dans le secteur économique au titre du
verture des travaux de la réunion de cette
commission appelée à finaliser ses
DAIP et de l’Anem.
propositions dans un délai d’un mois ◗ Le réseau Anem a effectué, au
conformément aux recommanda- L’employeur, total, 454 976 placements en 2010.
tions du Président. La contribution un élément ◗ Les projets financés dans le cadre
des dispositifs Cnac et Ansej ont atteint,
de cette instance installée officielle-
ment le 19 août 2010 en application
essentiel pour la même période, 35 141 soit
du septième axe du plan d’action dans la créatio
n l’équivalent de 75 937 emplois écono-
pour la promotion de l’emploi et la d’emplois trie comme étant le cré- économiques, outre les grands pourvoyeurs miques permanents en 2010.
lutte contre le chômage devra, ainsi neau qui bénéficiera d’un d’emplois), chargée d’émettre des avis, de D. A.
s’inspirer des mesures prises en intérêt particulier qui sera traduit formuler des propositions et des recomman-
Conseil des ministres en matière d’encoura- par la mise en œuvre d’un programme natio- dations est appelée à assurer le suivi de la ploi dont l’Anem, comme seuls intervenants
gement à l’emploi notamment au profit des nal de relance, l’objectif étant de ramener la mise en œuvre de ces programmes, notera le pour appeler les membres de la commission à
jeunes à travers, entre autres, l’élargissement part de ce secteur dans le PIB à 10% à l’hori- ministre. De par les missions qui lui sont contribuer au changement des mentalités pré-
des mesures incitatives à l’endroit des pro- zon 2014 contre 6% actuellement. L’effort assignées, la Commission qui est également valentes. Aussi, le ministre a insisté sur l’im-
moteurs et des investisseurs et à la création sera, par ailleurs axé sur le projet de chargée de plication des autorités locales dans la mise en
de PME, l’augmentation des capacités d’ac- création, d’ici 2014, de nes réunir les
Plus de 72% des person
œuvre de la politique de l’emploi. A propos
cueil des dispositifs d’emplois d’attente, 200.000 PME/PMI, ce qui conditions de la séance du jour, le ministre a affirmé que
l’amélioration des soutiens publics aux devra concourir à la création
jeunes candidats aux dispositifs de microcré- d’emplois dans les secteurs
en quête d’emploi pour
meilleure
une l’agenda portera sur l’élaboration et l’adop-
dit, l’extension de la durée de validité des de l’industrie et des services, ont moins de 30 ans cohésion entre
tion du règlement intérieur de la Commission
et la mise en place des sous commissions
dispositifs de pré-insertion dans la vie pro- notera le ministre. Concernant les acteurs dans le spécialisées, l’examen du bilan pour 2010
fessionnelle, a affirmé le ministre. Dans ce l’emploi des jeunes, le ministre rappellera domaine de l’emploi et une synergie dans la pour chaque secteur et l’élaboration et
contexte, l’action des pouvoirs publics trou- que 350 milliards de dinars ont été affectés à politique de l’emploi, relèvera le ministre. A l’adoption d’un programme de travail pour
vera son prolongement dans le programme ce chapitre (quinquennat 2010-2014). Une ce propos, M. Tayeb Louh dira la nécessité l’année 2011. Le ministre indiquera que la
quinquennal 2010-2014 portant sur la créa- enveloppe destinée à accompagner le proces- d’axer, à moyen et long termes, sur les capa- sous commission spécialisée en charge des
tion de 3 millions d’emplois dont 1,5 million sus d’accompagnement de l’insertion des cités de l’économie à créer de l’emploi, en jeunes demandeurs d’emplois issus des uni-
dans le cadre des dispositifs publics de pro- diplômés de l’enseignement supérieur et de dehors des hydrocarbures arguant du fait que versités et des centres de formation profes-
motion de l’emploi. Un programme qui la formation professionnelle, à soutenir la plus de 72% des demandeurs d’emplois ont sionnelle devra plancher sur la problématique
accorde les priorités aux secteurs pour- création de micro-entreprises et à financer les moins de 30 ans d’où l’intérêt à intégrer l’en- liée à la qualification et à l’employabilité des
voyeurs d’emplois comme l’habitat, les tra- dispositifs publics de promotion d’emplois. treprise comme acteur clé dans la politique primo-demandeurs d’emplois face aux fluc-
vaux publics, le transport et l’hydraulique, La Commission qui est une institution de l’emploi et rompre avec la vision actuelle tuations du marché de l’emploi.
soulignera M. Tayeb Louh qui citera l’indus- consultative (regroupant tous les secteurs tendant à considérer les dispositifs de l’em- D. Akila

Médicaments Création d’emplois


Baisse de près de 5% de la facture Convention de partenariat
des importations en 2010 entre le ministère
de l’Enseignement supérieur
L
a facture des importations en 2010 contre environ 35,17 mil- de volume, au lieu de 20% actuelle-
algériennes de médicaments
a enregistré une baisse de
lions en 2009, en hausse de 24,37%,
selon les chiffres des Douanes. Le
ment, et passer de 8 à 20% en terme
de valeur de notre production sur le
et des organismes publics
près de 5% en 2010, la plus "impor- gouvernement avait décidé en jan- marché", a souligné récemment le

U
vier 2009 d'interdire l'importation P-DG du groupe, M. Boumediène ne convention de publics, dont l'Agence nationale de
tante" depuis la décision prise en
janvier 2009 par le gouvernement des médicaments produits locale- Derkaoui. partenariat a été signée, soutien à l'emploi de jeunes
d'interdire l'importation des médi- ment après avoir constaté un alour- Les mesures de régulation prises hier à Alger, entre le (ANSEJ), l'Office national des
caments fabriqués localement, a dissement de la facture d'importa- à travers les dernières lois de ministère de l'Enseignement droits d'auteur et des droits voisins
appris hier l'APS auprès des tion de médicaments combiné à un finances ont permis de maîtriser les supérieur et de la Recherche (ONDA) et la Chambre algérienne
douanes. recul de la production nationale flux d'importations en général et des scientifique et des organismes de Commerce et d'Industrie
La facture des importations de dans ce domaine. médicaments en particulier, relè- publics portant sur la création (CACI). La signature a eu lieu en
médicaments en 2010 a fléchi de Depuis cette décision, cette fac- vent les professionnels. d'emplois et d'opportunités de présence du ministre de
4,66%, passant à 1,66 milliard de ture a entamé sa baisse avec 6,53% De son côté, le Président de la travail pour les universitaires. l'Enseignement supérieur et de la
dollars, contre 1,74 milliard de dol- (-12 millions de dollars), passant République avait instruit le gouver- La convention porte sur la Recherche scientifique, M. Rachid
lars en 2009 et 1,86 milliard de dol- ainsi de 1,86 milliard de dollars en nement à l'effet d'encourager l'in- création d'un consortium de Harraoubia. Dans une allocution,
lars en 2008, précise le Centre natio- 2008 à 1,74 milliard à fin de l'année dustrie nationale pharmaceutique en M. Harraoubia a souligné que cette
2009. Depuis trois ans, le gouver- lui fixant des objectifs précis de partenariat entre les universités et
nal de l'informatique et des statis- convention constitue une
tiques des Douanes (CNIS). nement s'est engagé fermement à couverture des besoins du pays, de les centres de recherche d'un coté
Pour les médicaments à usage encourager la production locale de faire jouer la concurrence interna- et des organismes sociaux et passerelle entre le milieu de la
humain, qui représentent 96% des médicaments, notamment le géné- tionale la plus large pour assurer économiques des différents recherche scientifique et un
importations globales des médica- rique, par l'amélioration des incita- l'approvisionnement du pays en secteurs professionnels. nombre d'organismes et des
ments, le montant est passé de 1,692 tifs à l'investissement et par la médicaments et produits médicaux Elle permettra aux institutions entreprises professionnels relevant
milliard de dollars en 2009 à 1,598 réunion des conditions appropriées aux conditions les plus avanta- concernées d'avoir une des différents secteurs.
milliard de dollars en 2010, en bais- pour le développement, notamment geuses. représentation au niveau des La convention permettra
se de 5,5%, selon le centre. des capacités et gammes de produc- L'Algérie compte une centaine universités et des centres de notamment "l'accompagnement"
Les médicaments destinés à la tion du groupe pharmaceutique d'unités de fabrication de médica- recherches qui offrira aux du travail de la recherche
médecine vétérinaire, qui représen- public Saidal. ments dont une dizaine relevant du universitaires un soutien matériel scientifique, "son développement
tent (1,16%) du total, ont légère- A cet effet, Saidal a contracté un groupe pharmaceutique Saidal, aux- et sa valorisation", ainsi que de
emprunt de 16 milliards de dinars quelles vont s'ajouter prochaine-
et technique dans la réalisation de
ment augmenté passant de 15,54 bénéficier des expériences acquises
millions de dollars en 2009 à 19,25 auprès du Fonds national d'investis- ment 15 autres projets, rappelle-t- leurs projets.
millions de dollars, en hausse de sement (FNI) pour la réalisation de on. Ce consortium de partenariat a par ces organismes, à même de
23,8%. son programme de développement, Ces nouveaux projets permet- été signé au siège du ministère, développer le partenariat entre les
Cette tendance a été enregistrée dont la première phase devrait tront la production de 359 médica- entre le directeur général de la différentes parties, a-t-il indiqué.
également par les produits paraphar- s'achever vers la fin de 2013 afin de ments de différents types, soit 210 recherche scientifique et du Un comité de pilotage a été créé
maceutiques, qui représentent doubler sa production. D'ici là, appellations internationales de développement technologique, M. pour accompagner la réalisation de
2,63% du total, puisque le montant "nous devrions détenir entre 35 et médicaments, selon un responsable Hafid Aourag et les directeurs ce partenariat, a-t-il ajouté.
est passé à 43,70 millions de dollars 40% du marché national en terme du ministère de la Santé. d'entreprises et d'organismes APS

Mardi 8 Février 2011


4 Nation EL MOUDJAHID

La justice sociale
priorité des priorités
Algérie a toujours été au rendez- ner ce que serait devenue l’Algérie en micro-entreprise et prendre en charge revendiquant ce qui est déjà une réali-

L’ vous des grands événements les


plus déterminants pour son ave-
nir. Depuis 1999, date du premier man-
2011 si le sacrifice qu’il fallait après
deux décennies de panne économique
n’avait pas été envisagé en son temps.
leur avenir. Des aides considérables
sont apportées à tous ceux qui veulent
s’impliquer dans le programme de
té politique évidente dans notre pays.
La levée prochaine de l’ « état d’urgen-
ce » annoncée par le Chef de l’Etat ne
dat du Président Bouteflika, la vision Cet effort exceptionnel, dans les développement en cours et beaucoup semble pas les avoir ramenés à la rai-
politique se fait dans le court, moyen domaines économiques et sociaux, de cas de réussite ont été enregistrés son, après qu’ils en ait fait leur princi-
et ong terme, selon les priorités défi- mais aussi politique, nous en aurions parmi les demandeurs d’emplois. pale revendication au mépris de ce
nies dans le programme présidentiel. payé le prix , aujourd’hui, à l’heure où Le pays est à l’abri de toute dérive de que cela aurait pu coûter à leur peuple
La lutte implacable contre le terrorisme des masses entières de citoyens nature à compromettre ce formidable et à leur pays comme danger au plan
n’a pas connu de répit comme les aspi- arabes sortent dans les rues pour capital des Algériens, né du respect sécuritaire. L’Algérie est l’un des rares
rations à la paix, à la concorde natio- réclamer les acquis que les Algériens des engagements pris par le Président pays du Sud à avoir accompli autant de
nale et à la cohésion politique n’ont ont déjà obtenus. et de l’attention particulière du gouver- progrès au plan du respect des droits
pas été différées mais traitées avec La justice sociale a été sans doute le nement aux attentes des citoyens dans de l’homme, des libertés politiques et
méthode et d’une manière appropriée choix le plus judicieux effectué par le tous les domaines. Jamais le de la presse. Tout le monde le consta-
aux conditions du moment. Président Bouteflika avec la recherche Président de la République ne s’est te en Algérie, en dehors de ces cercles
C’est une chance salutaire pour la de la paix et de la concorde entre les avancé dans ses promesses à la assoiffés de revanche sur un sort qui a
nation et le peuple, la stabilité politique Algériens. Le pouvoir d’achat des nation sans avoir la certitude de les été contraire à leurs visées aventu-
du pays et la recherche de son équi- citoyens est en hausse constante, honorer. ristes. Tout le monde à l’étranger,
libre social, que les décisions les plus même s’il est vrai, qu’une bonne pro- C’est certainement cet aspect le plus classes politiques, gouvernements et
importantes engageant l’avenir du portion des jeunes se cherchent enco- positif de l’action des pouvoirs publics médias, ont salué les dernières déci-
pays aient été prises au bon moment re. qui a fait que les protestations sociales sions courageuses du Président
par le Président Abdelaziz Bouteflika Pour cela l’Etat n’a pas attendu des en Algérie ont eu une portée limitée Bouteflika, ce qui apporte la nette
qui a toujours réfléchi aux meilleures protestations des jeunes pour lancer dans l’espace et dans le temps. Il reste conviction que les buts recherchés par
solutions longtemps avant que ne sur- programme sur programme pour for- que des cercles opportunistes persis- ces cercles sont ailleurs.
gissent les problèmes. On peut imagi- mer et inciter les jeunes à opter pour la tent à vouloir faire dans l’amalgame en H Ab.

Démocratisation et développement
au centre de la politique publique
L’Algérie a inscrit dans démocratique n’est pas Conseil des ministres de que des réalisations nom- une préoccupation au
son élan refondateur les moindre quand on sait jeudi dernier, les avan- breuses ont été concréti- centre de la politique
changements que com- l’envergure des charges cées réalisées en matière sées , les besoins demeu- publique. Le Président de
mandent les mutations inhérentes à la mise en du libre exrecice du droit rent grands en raison des la République a réitéré ses
mondiales et les impéra- œuvre des programmes politique et syndical, déficits que cumulent pra- engagements en affirmant
tifs internes. C’est dans successifs. consacré par la loi fonda- tiquement tous les sec- que "Cela étant, et quels
perspective que la transi- L’organisation d’élec- mentales et conforté par teurs. De cela, les pou- que soient les résultats
tion est, pour ainsi dire, tions démocratiques des meures consolidant voirs publics en sont déjà atteints dans la
conduite à l’ombre de consacrant la souverainté constamment les libertés conscients et s’attellent à réponse aux aspirations
réformes profondes populaire et l’effort perma- individuelles et collec- rattraper les retards par de notre peuple, les
visant la rupture avec un nent d’adapation de la tives. l’injection d’un program- récentes manifestations
système de gouvernance législation nationale avec Parallelement à la me d’investissements sont, sans aucun doute,
dépassé par les événe- les textes de loi et autres réponse politique appor- publics porteur de l'expression d'inquiétudes
ments. dispositifs adoptés par la tée aux besoins nouveaux grandes perspectives et d'impatiences chez nos
Les Algériens peuvent communauté internationa- de la société en mutation, pour le pays. compatriotes. Il est donc
s’énorgueillir du fait que le, découlent de la déter- le Président de la Le Chef de l’Etat, qui de notre devoir d'en tenir
leur pays ait arraché le mination affichée des pou- République s’est totale- est constamment à l’écou- compte et d'y répondre
statut de pionnier en voirs publics de construi- ment investi dans la te de la société n’ a pas par des efforts accrus ».
matière d’ouverture sur re une démocratie à la conduite du développe- manqué de souligner que Et les orientations et ins-
les valeurs en vogue et ait hauteur des aspirations ment national, avec pour la finalité des programmes tructions qu’il a données à
consacré l’irreversibilité des citoyens. souci majeur, de satisfaire nouveaux massifs lancés l’adresse du gouverne-
de l’option démocratique. Nul aujourd’hui ne peut les attentes de l’Algérie et les réformes fondamen- ment convergent toutes
L’effort consenti dans l’an- nier, comme l’ a souligné profonde et l’amélioration tales en cours demeurent vers la concrétisation du
crage et la consolidation le Président de la des conditions de vie des l'amélioration des condi- bien-être du citoyen.
progressive du processus République lors du citoyens. En dépit du fait tions de vie des citoyens , S. Lamari

Des avancées et des perspectives encourageantes


Levée imminente de l’état d’urgence, largement favorables de la part de la soulevé un immense sentiment de satis- à favoriser dans une très large propor-
mesures fortes et significatives contre le population et des formations politiques. faction, mais aussi quelques réserves et tion, à procurer de l’emploi aux jeunes,
chômage des jeunes, des réponses effi- Dans tous les cas de figure, ce Conseil réticences somme toute prévisibles. à bâtir des logements, à assurer une dis-
caces aux préoccupations des citoyens, des ministres a, une fois de plus, mis en Il faut attester, sans risque de tomber ponibilité permanente des produits et
des instructions fermes pour accélérer le valeur et renseigné sur la sollicitude du dans l’outrance, que toutes ces mesures denrées alimentaires, à conforter des
rythme des constructions des logements, Chef de l’Etat qu’il porte à l’égard de , contrairement à ce qui se « décrète » au démarches constantes et des stratégies
des signes palpables d’une persévérance nos concitoyens et de son souci à ne pas travers de certains points de vue et irréversibles en faveur d’une promotion
accrue dans la préservation du pouvoir lésiner sur les efforts pour agir dans le appréciations qui sonnent comme un sociale digne de ce nom.
d’achat, des décisions rigoureuses enga- sens de leurs intérêts et de leur bien- témoignage assez surprenant de circons- La levée très prochaine de l’état d’ur-
gées en faveur de la régulation du mar- être. C’est la première leçon qu’il faut pection et de pessimisme exacerbé, ne gence qui avait été instauré pour les
ché, une détermination qui s’affirme tirer. Son action se renforce et se conso- sont pas conjoncturelles, ni dictées par seuls besoins de la lutte antiterroriste
résolument pour s’opposer au gaspillage lide par des décisions qui ne manque- l’urgence. Elles sont en réalité, en gran- n’a jamais constitué, à vrai dire, une
des deniers publics ou à leur usage ront pas de faire leur effet au sein des de adéquation et dans le sillage d’une entrave ou un obstacle insurmontable à
immodéré, lutte contre la corruption, la larges couches de la population. politique de promotion des conditions de l’activité partisane. Par conséquent, elle
très salutaire et réconfortante dépénali- Les commentaires et les analyses de vie des citoyens, dans une perspective représente une étape substantielle et un
sation de l’acte de gestion, de nouvelles la presse nationale et internationale permanente tendant à faire évoluer la pas important dans l’approfondisse-
mesures régissant la Cour suprême et le étaient largement attendus à propos de société dans la dynamique de progrès ment du droit de toutes les composantes
Conseil d’Etat, des dispositions pour la levée, dans un très proche avenir, de qui est poursuivie sans répit depuis une politiques à agir dans le cadre de la
renforcer le secteur de l’énergie, ce sont l’état d’urgence qui prévaut dans notre décennie. Ce Conseil des ministres ne Constitution et des lois en vigueur dans
autant de mesures éminemment posi- pays depuis 19 ans pour les raisons que constitue pas, loin s’en faut, une excep- notre pays.
tives qui ont été prises par le Président tout le monde connaît. L’ouverture des tion, ni un acte solitaire. Il traduit une S’il faut concéder à l’exercice haute-
de la République, M. Abdelaziz médias lourds a attiré le regard des préoccupation pérenne qui vise à conso- ment bénéfique et opportun des lectures,
Bouteflika lors de ce dernier et remar- observateurs de la chose politique, lider les acquis enregistrés jusqu’à pré- des interprétations et autres débats
qué Conseil des ministres qui s’était compte tenu de l’impact et du rôle sent dans tous les domaines de la vie d’idées qui sont, à l’occasion, la marque
tenu le jeudi passé. qu’ils jouent dans la confrontation plu- publique, économique, sociale, institu- de la démocratie et de la liberté d’ex-
Il aura retenu l’attention des obser- raliste et partisane. tionnelle du pays. En d’autres termes, pression, on ne peut faire l’impasse sur
vateurs politiques, soulevé moult réac- Cette question sensible et épineuse les instructions du Président de la une telle conclusion.
tions, parfois mitigées ou au contraire, n’est donc pas passée inaperçue et elle a République visent, et c’est une évidence, M. B.

Mardi 8 Février 2011


EL MOUDJAHID
Nation 5
Essais nucléaires français à Reggane Ould Abbès rassure
Les préoccupations des paramédicaux
Une caravane pour Adrar "prises en charge"
Les préoccupations des paramédicaux ont été officielle-
ment prises en charge, a assuré hier à Alger le ministre de la
Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, M.
Djamel Ould Abbès.
"Le ministère lance un appel solennel à l'ensemble des
paramédicaux pour les informer que leurs préoccupations ont
été officiellement prises en charge et qu'ils doivent accomplir
honorablement leur mission dans l'intérêt du malade", a
déclaré M. Ould Abbès, lors d'une visite d'inspection l'établis-
sement public hospitalier de Birtraria Djilali-Belkhenchir
(Alger).
Il a ajouté que le ministère a été "fidèle à ses engagements
en prenant en charge les doléances des paramédicaux, mais a
été surpris par l'appel à la grève du Syndicat algérien des
paramédicaux (SAP) du 1er et 2 février, déclarée par la justi-
ce “injustifiée” et “illégale”.
"Le SAP a encore lancé un autre appel à la grève à partir
du 8 février, qui a été également déclarée +illégale+ par la
justice, en vertu d'une ordonnance de référé d'heure en heure
Ph. Nacera I. datée du 6 févier 2011", a-t-il précisé.
M. Ould Abbès a encore assuré que le ministère demeure
"fidèle" à tous ses engagements avec les partenaires sociaux,
La Commission nationale consul- rappelant qu'il a déposé à la Fonction publique le nouveau
tative de promotion et de protection projet de statut avec le LMD et la catégorie 11.
des droits de l’homme présidée par Il a ajouté que le ministère "continuera toujours à traiter les
M. Mustapha Farouk Ksentini et l’as-
sociation El Amel d’aide aux per-
revendications socioprofessionnelles avec l'ensemble des par-
sonnes atteintes de cancer, organisent tenaires sociaux concernés".
du 10 au 13 février, une action
conjointe intitulée “Une caravane
pour Adrar”, qui vise deux objectifs :
«Il n'y a pas de pénurie en vaccins
Elargir le cercle de sensibilisation à mais plutôt un dysfonctionne-
toutes les régions d’Algérie ;
Améliorer la prise en charge des ment dans la distribution»
patients cancéreux dans notre pays. «Il n'y a pas de pénurie en matière de vaccins mais plutôt un dys-
Cette caravane s’inscrit dans le fonctionnement dans la distribution», a affirmé dimanche dernier
cadre de la célébration de la journée le Dr. Djamel Ould Abbès lors de sa visite d’inspection à l’Institut
mondiale de Lutte contre le cancer et Pasteur de Dely Brahim et de l’annexe de Kouba. Le ministre
la célébration du 51e anniversaire des annonce un stock de 6 mois au lieu de trois. « Ceci dit plus que
essais nucléaires français à Reggane prévu ». Afin de remédier à cette situation le ministre appelle à
dans la wilaya d’Adrar. irradiés, en violation des exigences de car selon les propos de M. Farouk l’organisation d’une journée de sensibilisation en la matière avant
La conférence de presse organisée santé et de sécurisation des popula- Ksentini, les effets de ces essais la fin février. Pour ce qui est du problème des vaccins périmés
hier au siège de la CNCPPDH avait tions. Pour sa part, M. Layachi seront ressentis encore pendant des stockés au niveau de l’annexe de l’IPA de Kouba depuis 20 ans et
pour but de livrer des informations Daâdoua, membre de la CNCPPDH, générations.La caravane d’Adrar est qui attendent l’autorisation du ministère de l’Environnement pour
sur cette caravane de l’espoir, des a précisé que cette caravane de soli- une occasion pour en étudier les leur insémination le ministre a promis de saisir les instances
détails sur son activité et sur sont darité, va effectuer des missions modalités et les formes, tant au concernées pour leur destruction dans les normes. En visitant les
déroulement. Dans une brève intro- médicales avec l’appui des spécia- niveau national qu’international. Une différents services de cette annexe cédée par le ministère de la
duction, M. Farouk Ksentini a mis listes en cancérologie, en ORL et plate-forme de revendications pour Santé en 1974, le ministre s’est intéressé au moindre détail du
l’accent sur la nécessité d’organiser radiologie, assurer des visites médi- une prise en charge adéquate des laboratoire de diagnostic et de recherche en microbiologie vétéri-
une telle initiative dont l’importance cales et distribuer des aides maté- droits des victime sera ainsi proposée naire et d'épizootiologie (diagnostic de la rage notamment) ainsi
réside dans son aspect historique et rielles aux victimes d’irradiations à l’issue de ces journées. En Algérie, que le laboratoire de production des vaccins viraux vétérinaires le
sur l’obligation de prendre en charge nucléaires. Des rencontres de sensibi- d’après les propos de Mme Hamida service de production des vaccins contre la rage (à usage humain
nos concitoyens victimes de ces lisation dans la commune d’Adrar et Kettab, la lutte contre le cancer est et à usage vétérinaire), les animaux de laboratoire, les chevaux
essais nucléaires français qui ont été de Reggane sont projetées notamment une nécessité impérieuse. Chaque producteurs de sérum antirabique. Le ministre s’est rendu par la
effectués en pleine guerre de en direction de la frange féminine à année, 40.000 personnes s’ajoutent à suite au siège de la Direction de Dely Brahim, où il a exprimé sa
Libération nationale. Mme Hamida l’effet de mettre l’accent sur le dépis- la liste des malades atteints de cancer. « fierté » quant à la qualité de formation de son personnel, à la
Kettab, président de l’association El tage précoce des cancers de l’utérus et L’implication de tous les acteurs et bonne gestion de ses différents services ainsi qu’au matériel
Amel a abondé dans le même sens en du sein, les voies et moyens de leur parties concernées est le plus sûr sophistiqué acquis par l’Institut qui s’est doté de trois appareils de
indiquant que la maladie du cancer traitement. La caravane regroupera moyen d’arrêter l’accroissement de détection de médicaments contrefaits. Conçus aux Etats-Unis, ces
sévit particulièrement dans la wilaya des représentants des médias, des ce nombre et de le diminuer autant appareils de pointe disponibles uniquement en Algérie et en
d’Adrar où le taux de prévalence des cadres médicaux et chefs de service, que faire se peut. Afrique du Sud, d’un montant de 22,5 milliards de centimes,
différents types de cancer est l’un des avec le concours d’experts étrangers Notons aussi que la relation de "devraient permettre aux cadres de l'Institut de détecter facilement
plus élevés du pays. La raison princi- et de professeurs en droit. Ce sera une cause à effet, entre les essais les faux médicaments", a précisé le Dr. Djamel Ould Abbès. Le
pale de cet état de fait remonte aux opportunité de débattre de la question nucléaires et l’aggravation des cas de ministre a rappelé à cette occasion que l'Algérie avait signalé, par
années soixante, suite aux essais des essais nucléaires effectués par la cancer dans les zones où se sont le biais de l'Institut Pasteur, certains médicaments contrefaits qui
nucléaires de la France coloniale dans France coloniale, dans la région de effectués les tirs, ne fait plus l’ombre ont été retirés définitivement du marché mondial.
cette région, sans qu’aucune précau- Reggane. d’un doute. M. Ould Abbès a salué les efforts fournis par les cadres et le per-
tion ne soit prise pour protéger les Une cérémonie de commémora- Cette preuve scientifique, dûment sonnel de l'Institut notamment pour ce qui est du contrôle des
populations des radiations toxiques. tion sera organisée à la mémoire des vérifiée, servira de base à la question médicaments aussi bien produits en Algérie que ceux importés et
Le France a réalisé des essais à l’air victimes des essais nucléaires. Il faut de l’indemnisation des victimes des leur "conscience professionnelle" "Pour lutter contre la pénurie,
libre à Reggane, laissé sur place au souligner que la CNCPPDH compte essais nucléaires français dans notre les médicaments seront désormais commercialisés dans un délai
moment du démantèlement des sites demander des indemnisations aux pays. ne dépassant pas les trois mois", a souligné le ministre rappelant
de tirs nucléaires, tous les matériaux victimes passées, présentes et à venir Mohamed Bouraïb que l'Etat s'est engagé à assurer la disponibilité de tous "les médi-
caments dont le citoyen a besoin".
Sarah S.
Des moudjahidine de Souk Ahras n’oublient
pas le 8 février 1958 à Sakiet Sidi-Youcef 120 millions dinars pour la
Les Moudjahidine de Souk Ahras que le jour du bombardement, un fuyaient en direction de la forêt où
restauration des services
sont encore nombreux à garder en samedi, alors qu’il était chez un l’armée française les attendait pour d'urgences de l'établissement
mémoire les évènements sanglants du parent à Sakiet Sidi Youcef, il s’était les pourchasser.
8 février 1958 à Sakiet Sidi Youcef, dirigé vers le marché où de nombreux De nombreux corps sont restés hospitalier de Birtraria
de l’autre côté de la frontière algéro- tunisiens et algériens étaient massés. ensevelis sous les décombres des mai-
tunisienne où, sous les bombarde- A 11 heures, se souvient-il, les sons, rapporte encore ce témoin qui 120 millions dinars ont été affectés, comme première tranche,
ments de l’aviation française, avait avions, après avoir survolé ce village demeure, plus d’un demi-siècle après, à la restauration de certains services d'urgences de l'établissement
coulé le sang des deux peuples. d’ordinaire paisible, se sont mis à le visiblement choqué par la tuerie public hospitalier de Birtraria Djilali-Belkhenchir (Alger), a
Après cinquante trois ans, ces évè- bombarder, en commençant par les d’enfants sortant de l’école. déclaré M. Djamel Ould Abbès.
nements ont gardé plus que jamais, locaux des douanes, jusqu’à atteindre Le bilan des victimes des bombarde- Le ministre qui présidait l'ouverture de l'unité d'urgences chi-
selon un Moudjahed, toute leur sym- le centre du village où algériens et ments de Sakiet Sidi-Youcef furent rurgicales au même établissement, a affirmé que les anciennes
bolique car illustrant le destin com- tunisiens furent nombreux à tomber. lourds, plus de 100 civils dont 20 éco- constructions en préfabriqué abritant les services d'urgences, de
mun, la lutte glorieuse des pays du De son côté, le Moudjahed Sadek liers et 31 femmes ont été tués, en médecine interne et de pharmacie ainsi que le centre de transfu-
Maghreb pour leur indépendance et Chabbia (76 ans) se rappelle de la sion sanguine allaient être démolies et remplacées par de nou-
les sacrifices consentis par les bataille engagée par l’ALN qui avait plus de 130 blessés, affirme M.
Abdelhamid Aouadi de l’Association velles constructions dotées d'équipements modernes.
peuples tunisien et algérien. fait quatre prisonniers, emmenés en M. Ould Abbès a mis en avant l'importance du service d'ur-
Pour les habitants des localités fron- territoire tunisien, dans la région de locale de défense du Patrimoine de la
Révolution. Ce chercheur rappel- gences chirurgicales, construit conformément aux normes
talières, telles que Heddada, Djebel El Koucha, prés de Sakiet Sidi modernes en vigueur et renfermant du matériel de pointe saluant
Lakhdara et Souk Ahras, le bombar- Youcef. le que les quatre soldats français arrê-
tés furent régulièrement jugés, selon par la même la compétence des médecins qui y exercent.
dement de Sakiet Sidi Youcef, com- Se trouvant dans le village durant Au sein du même établissement, le ministre a effectué une visi-
mis par l'armée coloniale française les bombardements, le même témoin les lois de la guerre. "En cela, l’ALN
venait de donner une leçon de bra- te d'inspection aux différents services ainsi qu'à la clinique Ali
visait à briser le bloc soudé entre se souvient encore que les avions ont Bouzid relevant de l'établissement de Birtraria et spécialisée dans
algériens et tunisiens et à frapper les visé le siège de la sous-préfecture de voure et d’honneur à l’armée françai-
se qui s’était acharnée contre des la chirurgie infantile, qui a fait l'objet de travaux de restauration
bases arrières de la Révolution algé- Sakiet Sidi Youcef où Algériens et
civils isolés, ce 8 février 1958, à de certains services. La clinique a été dotée de deux blocs opéra-
rienne. Tunisiens, dont des femmes, des
Le moudjahed Mahmoud Mehdi, 74 vieillards et des enfants ont été tués Sakiet Sidi Youcef", ajoute-t-il. toires, le premier pour la gastro-entérologie et le deuxième pour
ans, âgé de 21 ans à l’époque, raconte sur place, tandis que les survivants la chirurgie orthopédiques.

Mardi 8 Février 2011


EL MOUDJAHID
Nation 7

Protection civile

Le statut particulier bientôt en vigueur


 Le régime indemnitaire sera débattu la semaine prochaine au niveau de la Fonction publique.  Les taux d’augmentations des
salaires dépendent du régime indemnitaire qui sera instauré.  Les augmentations seront conséquentes avec effet rétroactif à partir
de janvier 2008.  Un niveau de 2e/AS est exigé pour le recrutement des agents de la protection civile.  Les agents ayant cumulé 10
ans de service au 1er janvier 2008 passeront systématiquement au grade de caporal.  Le personnel assimilé aura les mêmes droits
et obligations que les fonctionnaires appartenant aux corps spécifiques de la protection civile.

A près une longue attente et approche a permis de déterminer le tection civile, on citera le recrute-
plusieurs ronds de négocia- régime indemnitaire en tenant comp- ment qui voit l’introduction de nou-
tions entamées avec la te des contraintes et sujétions liées à velles dispositions à travers le relè-
Fonction publique, le statu particu- l’accomplissement des activités vement du niveau d’instruction pour
lier des fonctionnaires appartenant d’ordre opérationnel et de formation l’accès aux grades d’agents et de
aux corps spécifiques de la protec- », expliquent les initiateurs du texte sous-lieutenant. Désormais, pour
tion civile voit enfin le jour après en question en soulignant qu’il défi- pouvoir espérer rejoindre le rang de
son approbation par le gouverne- ni au final un certain nombre de dis- la protection civile en tant qu’agent
ment, le 2 février dernier. Le nou- positions propres aux fonctionnaires simple, le candidat doit justifier un
veau texte qui abroge le précédent de la protection civile qui s’articu- niveau de 2ème année secondaire et
entrera en application dés sa promul- lent, entre autres, autour des droits et d’être âgé de 19 à 25 ans à la date du
gation, d’ici peu, dans le journal obligations, du code de déontologie, concours. Pour ceux qui auront
officiel, assurent les colonels du recrutement et de la promotion, accompli 10 ans de service effectif à
Mandja et Guerrache, membres de la de l’avancement d’échelon, et de la la date du 1er janvier 2008, ces
commission d’élaboration de ce sta- formation. Quid des revalorisations agents passeront au grade de
tut lors d’un point de presse organisé des salaires ? A cette question, les Caporal. « Ils sont prés de 1400
hier en présence de Mohamed colonels Mandja et Guerrache nous agents qui en bénéficieront de cette
Medjkane, directeur de la communi- révèlent que tout dépend du régime promotion », confie le colonel
cation de la protection civile. indemnitaire qui sera instauré et qui Guerrache qui affirme la promotion
Elaboré en vue de « moderniser » la sera soumis dans quelques jours à aux grades se fera tous les 5 ans sous mation du personnel qui prend une tection civile (appariteurs, mécani-
gestion des ressources humaines du des négociations avec la Fonction réserves de réunir des conditions part « importante » dans la stratégie ciens, cuisiniers,…). « Ils seront mis
corps en question, le nouveau statut publique après que la direction géné- précises. Pour le recrutement des des responsables de la protection au même pied d’égalité que les fonc-
de la protection civile « prend en rale de la protection civile ait fait ses sous-lieutenants, deux options s’of- civile et le nouveau statut offre tionnaires appartenant aux corps
charge » les préoccupations du sec- propositions en la matière. « Ce qui frent. La première concerne les titu- même la possibilité aux fonction- spécifiques de la protection civile,
teur via notamment le réaménage- est certain, c’est que les augmenta- laires du diplôme universitaire naires de la PC de solliciter des for- avec les même droits et les mêmes
ment de la nomenclature des tions seront conséquentes avec en d’études appliquées (DUEA) qui mations par leur propre initiative. obligations », indiquent les colonel
emplois spécifiques au secteur, la sus effet rétroactif à partir de janvier seront soumis à 24 mois de forma- Mandja et Guerrache. Soumis en
définition de l’évolution des car- 2008 », tiennent-ils à rassurer les tion. La seconde porte sur les titu- effet auparavant aux heures adminis-
rières, la détermination des tâches 45.000 personnes qui composent laires d’une licence de l’enseigne- Du nouveau pour le tratives, le personnel assimilé sont
relationnelles entre les différents aujourd’hui le personnel de la PC. Il ment supérieur qui doivent accom- personnel assimilé désormais appelés à exercer leurs
corps ou encore les conditions d’ac- y a lieu de relever par ailleurs plir une formation probatoire d’une fonctions de jour comme de nuit et
cès et la définition des emplois spé- qu’avec l’entrée en application du durée de 12 mois. L’autre nouveauté La protection civile, c’est aussi le leurs périodes de repos légaux peu-
cifiques. On soutient ainsi que grâce nouveau statut, l’ensemble des fonc- contenue dans ce nouveau texte personnel assimilé qui rend vent être différées. Cependant, les
à ce statut, les fonctionnaires de la tionnaires de la protection civile porte sur la mise en place d’un dis- d’énormes services au corps en se heures accomplies au-delà des
protection civile bénéficieront d’un bénéficient systématiquement d’une positif d’évaluation qui contraire- chargeant d’activités complémen- limites de la durée légale de travail
plan de carrière approprié et d’un hausse de catégories estimée à un ment à l’ancien qui était « superficiel taires de soutien administratif et sont compensées par des repos équi-
système de motivation qui encoura- point. Parmi les nouveautés appor- », celui-ci fonctionnera sur des cri- technique, nécessaires à l’accom- valents.
ge plus le personnel. « Cette tées par le nouveau statut de la pro- tères « objectifs ». Idem pour la for- plissement des missions de la pro- SAM

Affaires religieuses Environnement


Le travail de proximité Lancement prochain des travaux de réalisation d’un complexe industriel
pour réussir la campagne pour le traitement des déchets à Boumerdès
de la zakat
L es travaux de réalisation d'un blissement, prévu sur une surface grands caissons, avant leur inciné- pération des émanations de gaz
complexe industriel pour le de 30 ha, obéira à toutes les condi- ration et enfouissement. Les autres dans l’air". La mise en service de ce

L e conseiller chargé du fonds de


la zakat au ministère des
Affaires religieuses et Wakf, M.
Ahmed Saidi, a insisté hier, à
Tissemsilt sur la nécessité du travail de
traitement des déchets ména-
gers seront lancés prochainement
dans la banlieue de Zemmouri
(Boumerdes), a-t-on indiqué auprès
tions et autre critères en vigueur
établis par son cahier des charges,
selon la même source, qui cite,
entre autres, "son éloignement des
déchets recyclables seront destinés,
selon la même source, à des unités
industrielles spécialisées liées par
des conventions avec l’administra-
complexe "est de nature à réduire
considérablement les problèmes de
rejet des déchets solides et ména-
gers d’un grand nombre d’habita-
proximité au sein de la société pour de la direction de l’environnement. zones d’habitations et la disponibi- tion chargée de la gestion de ce tions de la wilaya, notamment
réussir la campagne de la zakat de l'ac- Le démarrage de ce projet, premier lité dans la région de son implanta- centre de traitement des déchets, celles de sa zone- Est", est-il
tuelle saison. Animant une journée du genre dans la wilaya, a enregis- tion d’une infrastructure de base est-il souligné. Par ailleurs, quelque escompté. Les populations de ces
ouverte sur le fonds de la zakat, en pré- tré un retard dû à des contraintes (routes et divers réseaux viables). 20 emplois directs, outre de nom- régions se sont à maintes fois éle-
sence d'un nombre d'imams et des diverses, dont la principale est liée ''Il sera en outre doté d’équipe- breux autres indirects, seront géné- vées contre le phénomène de rejet
représentants des associations reli- à l'"opposition exprimée" par les ments de dernière technologie", a rés par ce projet, dont les méthodes anarchique des ordures, en revendi-
gieuses et bienfaiteurs de la wilaya, M. populations de la région de Zaatra ajouté ce responsable, qui assure d’exploitation s’appuieront sur des quant, notamment, la mise hors ser-
Saidi a appelé les imams " à se rappro- de Zemmouri. Des actions sont que cet établissement sera pourvu "systèmes modernes de préserva- vice de plusieurs décharges
cher davantage des couches sociales les actuellement entreprises pour d’équipements modernes en matiè- tion de l’environnement et du publiques ne répondant aucune-
plus nanties et d'entretenir un contact convaincre ces populations "du re de recyclage et tri des divers milieu", a relevé le responsable du ment, selon leurs dires, aux condi-
permanent avec elles afin de les inciter bien fondé de ce projet pour leur déchets (plastiques, ferreux, secteur, qui a cité à cet effet le "sys- tions de base nécessaires pour la
à participer à l'opération de collecte de région", a expliqué le directeur du papiersà), dont les résidus inexploi- tème de drainage des lixiviats des protection tant du milieu que de la
la zakat et à augmenter ses fonds cette secteur. La réalisation de cet éta- tables finiront leur course dans de déchets, outre le système de récu- santé des riverains, signale-t-on.
année". Le conseiller du ministère a Salon DJAZAGRO 2011
ajouté que l'imam, par ses prêches et
orientations, a un grand rôle à jouer
dans la sensibilisation des citoyens, à
Les investisseurs constantinois en quête d’un accompagnement "durable et de qualité"
L
travers un travail de proximité continu, es opérateurs économiques économique annuel. Créé en 2003 mage (CNAC), le Fonds de garan- d’informations administratives,
afin d'inciter les gens à contribuer affiliés à la Chambre de par une société française spéciali- tie des crédits aux petits et réglementaires, fiscales, tech-
davantage dans la campagne de la Commerce et d’Industrie du sée, Djazagro est un Salon interna- moyennes entreprises (FGAR) et niques et autres, en vue de concréti-
zakat. Il a également souligné la néces- Rhumel ont exprimé lundi à tional annuel organisé en partena- l’Union générale des commerçants ser leurs projets. La dernière édi-
sité de développer le discours de la Constantine le vœu de bénéficier riat avec l’Association française et artisans algériens (UGCAA). tion a vu la participation de 340
mosquée en orientant les gens vers ce d’un accompagnement "durable et pour le développement des L’objectif de cette initiative est de exposants représentant 19 pays et
troisième pilier de l'Islam qu'est la de qualité" de la part des organisa- échanges internationaux de pro- faciliter la tâche aux investisseurs à 10.600 visiteurs, selon ses organi-
zakat, d'améliorer ses mécanismes teurs du Salon international de duits et techniques agroalimen- la recherche d’équipements ou sateurs.
selon les objectifs tracés tout en faisant l’agroalimentaire en Algérie taires (DEPTA) et la Chambre algé-
participer les zaouïas et les associations (Djazagro). Mettant à profit la rienne de Commerce et d’Industrie
à caractère religieux. M. Saidi a appe- tenue, au siège de la Chambre,
d’une rencontre consacrée à la pré-
(CACI) en coordination avec la
SAFEX, a rappelé le même respon-
120 milliards de dollars d'investissements
lé, lors de cette rencontre organisée par
la direction des affaires religieuses et paration du salon international des
industries agroalimentaires, de la
sable. La participation à ce Salon
devenu, au fil des ans, une "référen-
nécessaires d'ici à 2030
wak, les commerçants et les agricul- Les investissements nécessaires pour la mise en place du programme
teurs de la wilaya de Tissemsilt à parti- restauration et de l’hôtellerie, prévu ce à l’échelle maghrébine", est des énergies nouvelles et renouvelables (ENR) sont estimés entre 90 et
ciper à la campagne de zakat de cette au palais des expositions, à Alger, exclusivement destinée aux profes- 120 milliards de dollars à l'horizon 2030, ont souligné des spécialistes.
saison, pour atteindre un objectif les professionnels locaux du sec- sionnels du secteur des industries Cet investissement devrait inclure les financements consentis par les
dépassant les cinq millions de dinars, teur ont souligné la nécessité, pour agroalimentaires, a-t-il indiqué, pouvoirs publics en plus de ceux à réaliser dans le cadre de partenariats
ce qui permettra, a-t-il dit, aux jeunes les organisateurs du Salon, d’assu- assurant qu’il est ouvert aux expo- avec des opérateurs étrangers publics ou privés, indique le consultant
de la région de bénéficier de bons cré- rer un "accompagnement promo- sants fabricants de process, d’ingré- dans les ENR et ancien cadre au ministère de l'Energie et des Mines,
dits "Qard Hassen" pour la réalisation tionnel et une médiation efficace dients et d’emballages agroalimen- Khaled Boukhelifa, au Forum d'El Moudjahid. De son côté, le directeur
de projets d'investissement. afin de permettre aux jeunes inves- taires, d’équipements et de produits du Centre de développement des énergies renouvelables (CDER),
Cette rencontre vise, selon les orga- tisseurs, notamment, de développer pour la boulangerie-pâtisserie et la Mayouf Belhamel, a affirmé que le dispositif financier à mettre en place
nisateurs, à activer l'opération de col- leurs projets et de les mener à bon restauration et enfin des produits pour accompagner l'exécution du programme des ENR devrait permettre
lecte de la zakat pour cette saison et port". Le directeur du Salon, M. alimentaires et de boissons. De son de "produire de l'électricité à bon marché au profit des régions enclavées
œuvrer à faire participer tous les Christophe Painvin, a assuré, dans côté, M. Rabah Alilat, représentant dans l'extrême Sud du pays" et qui ne sont pas interconnectées au réseau
acteurs du secteur, à savoir les imams ce contexte, que les promoteurs de de la CACI, a affirmé que le salon national de distribution d'électricité. Approuvé jeudi par un Conseil des
et les associations caritatives pour la Djazagro qui en sera, cette année, à offrira, pour la circonstance, des ministres, le programme national des ENR prévoit un financement de 14
réussite de cette campagne. Lors de la sa 9ème édition, veilleront à "tradui- stands équipés, gratuits pour cer- milliards de dinars pour les trois prochaines années dont deux milliards
présentation du bilan de la huitième re en actes" les suggestions émises tains organismes que sont la CACI, de Dinars pour la réalisation des études et 12 milliards nécessaires à la
campagne du fonds de zakat de 2010, et à répondre positivement aux pré- l’Agence nationale de développe- subvention de l'électricité, qui sera produite par les réalisations
le directeur des affaires religieuses et occupations des partenaires algé- ment des investissements (ANDI), expérimentales d'ENR. Le gouvernement est aussi chargé de faciliter la
du wakf a indiqué qu'un montant esti- riens dans le souci de les fidéliser l’ANSEJ (Agence nationale de sou- mobilisation de plus de 50 milliards de dinars de crédits bancaires à des
mé à 4.964.000 DA a été collecté et davantage à une participation régu- tien à l’emploi des jeunes), la conditions avantageuses, pour permettre la réalisation des unités
distribué à 1.085 familles démunies. lière et constante à ce rendez-vous Caisse nationale d’assurance chô- expérimentales durant la même période.

Mardi 8 Février 2011


EL MOUDJAHID
Nation 9

DGRSDT - partenaires professionnels

Transfert des produits scientifiques


et technologiques vers le monde socioéconomique
Il y a lieu de mettre à profit l’exper-
tise et les compétences des organismes L’Université Mentouri –
professionnels au service de la nouvelle Constantine classée
ressource humaine qui aura pour mis-
sion de jouer un rôle primordial, celui première sur le plan
d’être l’interface la mieux préparée pour national et maghrébin


conduire les projets issus de la recherche
vers les entreprises, à savoir l’unité de L’Université Mentouri –
production lieu de richesse et d’emploi. Constantine (UMC) prend la
1re place en Algérie, devant

L
e consortium recherche scienti- l'université Aboubaker Belkaid de
fique, institutions de recherches Tlemcen et l'université des sciences et
spécialisées dans différents sec- technologies Houari Boumediène
teurs, a été lancé hier matin avec la signa- d'Alger. L'UMC est classée aussi pre-
ture d’une convention de partenariat entre mière sur le plan maghrébin, 19e sur
la Direction de la recherche scientifique et 635 universités en Afrique, 26e dans le
du développement technologique monde Arabe et 2.664e sur 20.000 uni-
(DGRSDT) et plusieurs organismes profes- versités dans le monde devant la New
sionnels qui auront la charge d’assurer sa Ph. A. Hamadi York city collège of technologie, en
mise en œuvre dans un cadre collégial et Amérique. Le classement a été réalisé
intersectoriel par l’institution d’un comité convention qui vise le travail collaboratif rents mécanismes prévus à cet effet et aux par le Laboratoire de Cybermetrics, un
technique de pilotage. intersectoriel, complémentaire et concerté à différentes structures et services de valori- groupe de recherche appartenant au
Cette stratégie de mise en œuvre de travers de nouvelles initiatives afin d’amor- sation, dont disposent les établissements Consejo Superior de Investigaciones
développement technologique entre dans le cer le processus d’innovation par une dyna- d’enseignement supérieur et de recherche Científicas (CSIC), le plus grand orga-
cadre de la programmation des activités de mique des encadreurs chargés des services scientifique et les institutions de recherche nisme de recherche publique en
la DGRSDT dans le domaine de l’accom- de la valorisation des produits issus de la dans différents secteurs. Espagne.
pagnement et de l’encouragement pour recherche. Pour le ministre, cette conven- Pour ce faire, une première phase incon-
l’investissement dans les résultats de la tion de partenariat mettra à profit l’experti- tournable consiste dans la sensibilisation et
recherche scientifique. se et les compétences des organismes pro- la mise en œuvre de ces mêmes structures des entités de transfert et de développement
Présidée par M. Rachid Harraoubia, fessionnels au service de la nouvelle res- et de leur encadrement sur les différents technologique à savoir les centres d’inno-
ministre de l’Enseignement supérieur et de source humaine qui aura pour mission de aspects liés à la valorisation des résultats de vation et transfert de technologie, les incu-
la Recherche scientifique la cérémonie de jouer un rôle primordial, celui d’être l’in- la recherche, de l’identification d’opportu- bateurs, les filiales, etc.
signature de la convention a regroupé des terface la mieux préparée pour conduire les nités à valoriser jusqu’à la création et la La démarche principale repose sur la
représentants des secteurs de l’Industrie, de projets issus de la recherche vers les entre- commercialisation des produits à valeur vision intégrative, notamment avec la stra-
la PME et de la Promotion de l’investisse- prises, à savoir l’unité de production lieu de ajoutée, passant par les aspects de proprié- tégie du développement industriel d’une
ment, de la Culture, du Commerce et de richesse et d’emploi. té intellectuelle et sa protection, d’essais, part, et le plan national d’aménagement du
l’Emploi et de la Sécurité sociale ainsi que Ce projet vise notamment la valorisation de normalisation, d’investissement et d’ac- territoire (SNAT 2025) d’autre part.
les directeurs de l’ALGERAC, l’ANDI, économique de l’activité de recherche et du compagnement à la vie commerciale et Le ministre a fait remarquer que l’uni-
l’ANSEJ, la CACI, l’IANOR, l’INAPI, développement technologique à travers le industrielle, pour ne citer que ceux-là. versité algérienne forme, chaque année
l’INPED, l’ONDA et l’ONML. transfert des produits scientifiques et tech- La deuxième phase de cette stratégie, 180.000 cadres diplômés, qui doivent trou-
Dans son allocution d’ouverture le nologiques ainsi que les savoirs vers le sera axée, selon les intervenants, sur la ver leur place dans le monde du travail.
ministre a insisté sur l’objectif de ladite monde socioéconomique, grâce aux diffé- construction des infrastructures de base et Sarah Sofi

Energie Tébessa
L'Algérie prête à exporter La production de phosphate atteindra
6,5 millions de tonnes en 2016
“en partenariat” de l’électricité solaire
L
a production annuelle de tion des besoins locaux, a ajouté matière première à partir du gise-
affirme M. Boutarfa phosphate brut atteindra,
dans la wilaya de
le responsable de cette entreprise
relevant du groupe FERPHOS,
ment de Ouled El-Hadhba, situé à
14 km au sud des anciens gise-
Tébessa, 6,5 millions de tonnes M. Noureddine Zaïdi. ments de Djebel Onk, dans la
en 2016, soit "plus du triple de la Les besoins de cette future région de Bir El Ater.

L’
Algérie per", affirme M.
e s t Boutarfa. production actuelle", a affirmé usine en eaux industrielles, esti- Les réserves de phosphate
prête à "Pour l'ex- hier, le directeur général de la més à 6 millions de mètres cubes brut de la wilaya de Tébessa sont
développer en portation, nous Société des mines et phosphate par an, proviendront du barrage estimées à 2,2 milliards de
partenariat des n'allons pas la (SOMIPHOS). de Oued Mellag, près de la loca- tonnes, localisées pour la plupart
projets de pro- faire avec notre Une importante partie de cette lité de Ain Zerga, dès 2016, à Djebel Onk, a ajouté M. Zaïdi,
duction d'électri- argent, celui production, soit 4,5 millions de année prévue pour la réception de affirmant que la production d’aci-
cité solaire, des- qui veut de tonnes, sera transformée en acide cet ouvrage dont les travaux de phosphorique, un produit très
tinés exclusive- l'électricité, il phosphorique (NDLR: un acide viennent d’être relancés, selon le demandé sur les marchés interna-
ment à l'exporta- doit la payer", minéral obtenu par traitement du même responsable. tionaux, permettra à l’Algérie,
tion, a indiqué précise-t-il. minerai de phosphate) dans une Le coût de réalisation de cette après l’entrée en fonction de
hier, à Alger le En 2010, usine en voie de lancement dans usine qui devrait générer, à son l’usine de Oued El-Kebrit, de dis-
P-dg du groupe l'Algérie avait la région de Oued El-Kebrit démarrage, un millier d’emplois, poser de la seconde ressource en
Sonelgaz M. lancé un énor- (Souk Ahras), le reste étant desti- est évalué à 1,5 million d’euros. devises du pays, après les hydro-
Noureddine me programme né à l’exportation et à la satisfac- L’unité sera approvisionnée en carbures.
Boutarfa, préci- de développe-
sant que le pays ment des éner-
"n'allait pas gies renouve- M’sila
prendre le risque lables étalé sur
de financement" de ces projets tout
seul.
vingt ans, qui va lui permettre à l'ho-
rizon 2030 de produire environ
Près de 450 millions de dinars pour
"Nous sommes disponibles au cas 22.000 MW d'électricité, soit le
double des quantités produites
la réhabilitation des vieux villages et ksour
où les conditions de partenariat et les
financements extérieurs existent à actuellement à partir du gaz naturel,

U
ne enveloppe de 447,57 pisé, a rendu nécessaire l'intégra- tectural local nécessite d’intégrer
développer des centrales de 10.000 selon le programme approuvé jeudi millions de dinars a été tion de matériaux nouveaux, un module de maçonnerie tradi-
MW dédiées l'exportation", a déclaré passé par le Conseil des ministres. mise en place pour la dont le ciment et le plâtre, a-t-on tionnelle dans l'offre de forma-
à la presse M. Boutarfa à l'issue de La réalisation, dans ce cadre, de réhabilitation des vieux villages ajouté, estimant que malgré tout tion professionnelle afin de dis-
l'ouverture des plis pour la réalisation l'usine de production de panneaux et ksours de la wilaya de M'sila, l'objectif de ce programme poser, à terme, d’une main-
d'une usine de panneaux photovol- solaires de Rouïba en 2013, constitue ont indiqué hier, les services de consiste à préserver et à réhabili- d'œuvre qualifiée pour ce type
taïque. la première phase de développement la wilaya. ter le mode de construction tradi- d'actions salutaires pour la pré-
Selon le dirigeant de Sonelgaz, de cet énorme programme et devrait Cette opération, déjà entamée tionnel. servation de la mémoire. La plu-
l'Algérie refuse de prendre toute seule placer l'Algérie au rang des leaders sur le terrain, exige "du temps, Pour atteindre ce but, il est part des campagnes de M'sila
le financement de ces projets en rai- mondiaux dans l'industrie du photo- beaucoup d’attention et une apparu important d'associer des sont parsemées, rappelle-t-on, de
son des risques que représente le mar- voltaïque, signale M. Boutarfa. main d'œuvre qualifiée'' afin de universitaires spécialisés en ksours construits il y a plusieurs
ché international des énergies renou- Sonelgaz, chargée de la mise en préserver les spécificités cultu- architecture traditionnelle de siècles et qui subissent aujour-
velables. oeuvre de ce programme, étudie relles et artistiques de l'architec- sorte à faire des chantiers de d’hui une dégradation constante
"Nous n'allons pas financer avec actuellement le lancement à El Oued ture traditionnelle du Hodna, a-t- réhabilitation de ''véritables ate- en l'absence, a-t-on noté à la
nos propres sources les centrales des- d'une grande station du solaire ther- on expliqué. liers d'histoire, d'art et de cultu- direction de l'urbanisme et de la
tinées à l'exportation. Nous n'allons mique d'environ 150 MW et projette L'absence de travailleurs re", a-t-on indiqué à la wilaya de construction, de "mécanismes
pas prendre les risques du marché aussi de construire une autre usine ayant un véritable savoir-faire M’sila. Pour le président de clairs d'entretien adaptés à l'évo-
extérieur, s'il a besoin de nous (le pour la fabrication du silicium, a fait lié, notamment, à la production l'Association de solidarité avec lution démographique de ces
marché) nous sommes prêts à aller savoir le dirigeant de ce groupe. de matériaux de construction les jeunes ruraux de M'sila, la centres urbains".
vers un partenariat pour les dévelop- authentiques, en particulier le sauvegarde du patrimoine archi- APS

Mardi 8 Février 2011


12
Monde EL MOUDJAHID

Ouverture de la 10e édition du Forum social mondial


Message d’espoir depuis l’île de Gorée M. Babès plaide pour
un rôle efficace des pays
De notre envoyé spécial à Dakar :
Abderrahmane Marouf Araibi
du Sud dans la prise
de décisions mondiales
C' est parti, le forum social artiste, Youssou N'Dour. Le ton
mondial en son édition est donné, les laissés-pour-compte
2011, la dixième du de l'hégémonie mondiale donnent
genre, s'est ouvert ce dimanche libre cours à leur sentiment, criant
dans la capitale sénégalaise Dakar leur rejet de ce système inique,
par une marche grandiose qui a matrice de plus d'une crise mais
réuni malgré un soleil qui tapait dont les effets et les conséquences
fort, étant pratiquement à son désastreuses en font les premières
zénith, des dizaines de milliers de et les seules victimes, victimes de
personnes, des personnes d'âge faits et d'action dont ils ne sont
différent, parlant des langues dif- nullement responsables. « non à la
férentes, venus de pays différents marchandise de l'agriculture, pro-
séparés par des frontières natu- mouvoir un système monétaire et
relles qui se perdent par-delà les financier, démocratique, transpa-
horizons comme cet immense rent et responsable » lit-on sur une
océan Atlantique ou encore telles banderole. Tout un programme, de
autres hermétiquement fermées, lutte s'entend. Chaque carré, son le soleil avec un tamis » pour dis- Atlantique, face à l'île de Gorée
bien gardées, mais des personnes, slogan. « Libérez, libérez la tiller la marocanité du Sahara sur laquelle s'est écrite en lettres
des êtres humains qui partagent le Palestine », dans toutes les occidental avec force argument de sang et d'indicibles souffrances
langues, sur toutes les lèvres. La fallacieux, avec même l'organisa- morales et tortures physiques une

L
même état d'esprit, qui ont en e président du Conseil national
commun cet espoir que le monde souffrance du peuple palestinien, tion d'un atelier ou une délégation des plus grandes tragédies mais économique et social (CNES),
peut être autre, un autre monde spolié de sa terre, de ses droits à de femmes sahraouies y est pré- aussi l'une des plus grandes hontes M. Mohamed-Seghir Babès, a
possible, plus juste, plus solidaire, vivre en liberté et souverainement sente. de l'humanité, la mise en condi- plaidé hier à Dakar pour un rôle effi-
plus humain. est entièrement partagée. Autre Le cortège continue. Un par- tion de marchandises d'êtres cace des pays du Sud dans la prise de
Depuis le siège de la radio et souffrance, autre drame humani- cours long de près de cinq kilo- humains par d'autres êtres décisions et la conception d’un nouvel
télévision sénégalaises, situées taire, véhiculé par une délégation mètres, de l'avenue Malick Sy jus- humains, des négriers qui captu- ordre mondial. Arrivé la veille dans
juste en face de la grande mos- sahraouie venue spécialement des qu'à l'université Cheikh Anta rent et vendent des êtres humains la capitale sénégalaise pour prendre
quée, le cortège se met en place territoires occupés. Un petit carré Diop, sur la corniche. Les jambes nés libres pour être revendus part aux débats du FSM, M. Babès a
dans une indescriptible ambiance, venu chercher du réconfort auprès commencent à fléchir, les langues comme des esclaves, plus d'un indiqué à l’APS, en marge du Forum
des carrés se forment, méga- des milliers d'organisations parta- s'assèchent mais la mobilisation million d'esclaves seront ainsi social mondial (FSM) qui se tient à
phones en main, banderoles haut geant cette soif de liberté, de justi- reste grande grossie par les nom- acheminés entre le 16e et le 18e Dakar, qu’"il est maintenant question
hissées. Plusieurs organisations ce et leur parler justement de leurs breux flux humains qui tels des siècle. Au nom du chef d'Etat bré- de chercher un chemin pour l’Afrique
algériennes sont présentes, souffrances, du drame humanitai- rus se déversaient au fur et à silien, Mme Dilma Russef, un en vue d’assigner au continent et au
l'UNFA, l'Organisation nationale re qu'ils vivent sous le joug de mesure que le cortège passait. ministre brésilien s'incline solen- pays du Sud en général une place qui
des victimes du terrorisme, l'occupant marocain, un tout petit Une tribune érigée à la sortie de nellement à leur mémoire et pré- leur est propre dans l’écheveau de la
l'AFCARE, l'ANSEDI ou encore carré qui se fait cependant tout l'université marque la fin de la sente ses excuses à leurs descen- décision mondiale". Soulignant l’im-
la FNPE versée dans la question simplement agresser, au vu de tout marche, des orateurs se succèdent dants. Autre moment fort, l'inter- portance du FSM, qui sera une occa-
de l'environnement ou la FACM le monde. Une honte pour ces au micro, le thème rassembleur vention du chef d'Etat de la sion d’échanges sur des termes de
qui œuvre pour la modernité et la pseudo-organisations marocaines, revient, un autre monde est pos- Bolivie, M. Evo Morales qui avait référence pour "une alternative" et
question de la citoyenneté, une la délégation sahraouie est moles- sible, les injustices sont dénon- tenu auparavant à se joindre à la affirmer qu’"un autre monde est pos-
dizaine au total sans compter la tée, empêchée de s'exprimer. Il cées, l'exploitation des enfants qui marche, il a, tout en transmettant sible", M. Babès à souligné "les défis
délégation du CNES. Elles pren- aura fallu l'intervention du service travaillent comme des forçats son message d'espoir aux partici- et les enjeux" qui se dressent sur le
nent la tête du parcours aux côtés d'ordre et des organisateurs pour dans les champs de culture mais pants, fustigé les démons du capi- chemin des pays du Sud dans un ordre
de femmes sénégalaises vêtues à que le petit carré soit sécurisé. Des qui ne peuvent se permettre ne talisme et du néolibéralisme, sour- mondial déséquilibré.
la traditionnelle avec leurs bou- « organisations » marocaines serait-ce que de s'acheter une ce à ses yeux de tous les maux que "Il faut mettre de l’ordre et consi-
bous, le pas alerte et rythmé, des venues, il faut le souligner, en barre de chocolat ou de se vêtir connaît la planète, et vanté le côté dérer ce qui et jouable dans le monde
artistes de l'association des force, occupant et les stands et les d'un pull en laine ou en coton. positif des nationalisations. actuel tel qu’il est paramétré et forma-
femmes de la Médina, quartier de différents ateliers thématiques Moment émouvant et hautement A. M. A. té. Sinon, on est dans l’irréalisme le
Dakar qui a enfanté un autre grand avec cependant ce jeu de « cacher symbolique, face à l'océan plus total", a affirmé le président du
CNES.
Sahara occidental Notant qu’il s’agit-là d’un défi
qu’il faut relever, M. Babès a, en
Une page nouvelle s’ouvre dans la lutte outre, constaté qu’"il y a de la matière
à construire un partenariat et une
des Sahraouis pour leur indépendance coopération interactive entre les pays
du Sud et en particulier entre les

U n responsable sahraoui a République arabe sahraouie le même responsable a dénoncé la ment ajouté. peuples africains".
indiqué hier à Dakar démocratioque (RASD). M. Radhi pression que subie l’élite maro- M. Radhi Bachir a, dans le Après avoir évoqué également la
qu’une "nouvelle page" Bachir, qui est également caine de la part du makhzen en même ordre d’idées, constaté que revendication actuelle pour l’Afrique,
s’ouvrait dans la lutte du peuple conseiller en charge des Affaires vue de l’empêcher de parler de cet élan de solidarité et de sym- qui est à la fois "identitaires, écono-
du Sahara occidental pour l’indé- des droits de l’homme, s’expri- l’indépendance du Sahara occi- pathie a suscité l’unanimité parmi miques et sociales", M. Babès a souli-
pendance, affirmant que le soutien mait en marge du Forum social dental et maintenir “le caractère les organisations défendant les gné l’importance de lancer, à la
à cette cause s’élargit à travers le mondial (FSM) ouvert la veille tabou et criminel” sur ce sujet". Il droits de l’homme et la justice à faveur du FSM, la réflexion au niveau
monde entier ainsi qu’au Maroc, dans la capitale sénégalaise. a notamment rappelé, dans ce travers le monde. Après avoir rap- des panels et ateliers d’échanges en
même si "la liberté d’expression, "La marche du peuple sahraoui sens, que cette importante frange pelé le soutien affiché à travers le vue de "sortir avec des résolutions
vis-à-vis de cette question, est vers l’indépendance est sereine. de la société marocaine a condam- monde à la cause sahraouie, responsables et réalisables".
systématiquement muselée" dans Même si le Maroc ne veut pas né "la répression contre les civils notamment en Espagne, ancien "Des résolutions qui, a-t-il dit, per-
ce pays. "La mobilisation est aller droit vers notre objectif qui sahraouis et l’usage dispropor- pays colonisateur, M. Radhi mettraient notamment d’engager le
beaucoup plus grande aujourd’hui est l’indépendance, il arrivera le tionné de la force par les services Bachir s’est notamment félicité débat autour des alternatives pour
en faveur du peuple sahraoui. Il y jour où il cédera sous la pression de sécurité du Maroc lors du de "la solidarité qui ne cesse construire un autre monde dans un
a aussi des organisations maro- internationale et acceptera le droit démantèlement du camp de Gdim d’augmenter avec le peuple sah- contexte de crises financière, alimen-
caines qui soutiennent le droit du à l’autodétermination du peuple Izik à El-Ayoun". "Il y a un sou- raoui en France". "Beaucoup d’as- taire, économiques, énergétiques et
peuple sahraoui à l’indépendance sahraoui", a notamment dit M. tien qui s’intensifie au profit du sociations françaises soutiennent environnementaleà" Il est à rappeler
à travers des positions exprimées Radhi Bachir. Affirmant que des Polisario, et ce de la part de plu- actuellement notre combat. C’est que l’Algérie prend part au FSM avec
par des opposants et de grands militants marocains participants sieurs organisations africaines et quelque chose de très positif. Ces un nombre de délégués issus de la
journalistes, soutenant le droit à au FSM de Dakar "sont venus mondiales. C’est important pour organisations ont un grand impact société civile engagée en faveur du
l’autodétermination", a déclaré à féliciter la délégation sahraouie notre cause. Le soulèvement sur l’opinion publique au Maroc", développement dans tous ses seg-
l'APS M. Radhi Segheir Bachir, pour la résistance qui ne faiblit populaire à El-Ayoun a été massi- a-t-il conclu. ments, les droits humains et la santé.
conseiller à la présidence de la pas dans les territoires occupés", vement soutenu", a-t-il notam-

Des Marocains empêchent la tenue à Dakar d’une conférence sur le Sahara occidental
U ne conférence sur le Sahara des slogans hostiles à la cause sah- "Les conditions pour un débat conférence en présence de plusieurs Marocains à la fin de l'ouverture
occidental, prévue hier, à raouie. démocratique et sincère conformé- personnalités internationales de officielle du forum.
Dakar, a été empêchée par Profitant d’une absence totale de ment à la charte du FSM ne sont renom. Mais nous avons été surpris Réagissant à cet "grave" inci-
les membres de la délégation maro- service d’ordre, les "squatteurs" de pas réunies", a dit M. Meyer, par l’occupation de la salle où le dent, les organisateurs ont promis
caine venus nombreux perturber la salle ont révélé leur plan de constatant un "manque d’argu- service d’ordre a été carrément de prendre "toutes les dispositions
cette rencontre programmée dans le déstabilisation, dès la prise de la ments pour convaincre ceux qui ne inexistant", s’est indigné M. Chikh de protection avec le concours des
cadre du Forum social mondial parole par un militant sahraoui qui veulent pas que la vérité historique Lahbib. services d'ordre".
(FSM), a-t-on constaté sur place. allait prononcer une allocution de ainsi que juridique, sur le Sahara M. Chikh Lahbib, également Toutefois, a-t-on regretté auprès
Programmée dans un amphi- présentation et de bienvenue. occidental, soit dite et entendue lors secrétaire général de l’Union des de la délégation sahraouie, "cet
théâtre à l’université de Dakar, la En outre, constatant l’impossibi- du FSM et à travers le monde". travailleurs sahraouis (UGTS), a engagement n’a pas été respecté".
conférence, ayant pour thème : "Le lité de tenir les débats en toute liber- De son côté, le chef de la délé- dénoncé l’attitude de ces "énergu- Une situation qui rend impossible
Sahara occidental : dernière colonie té et démocratie sur un thème telle- gation sahraouie, M. Mohamed mènes" qui se sont également atta- l’animation de débats, l’organisa-
en Afrique", devait regrouper des ment important, le député du Chikh Lahbib, a dénoncé les agis- qués à la presse et l’ont empêchée tion des conférences ainsi que une
étudiants, militants et associations Parlement européen, M. Willy sements provenant de "ce grand d’accomplir sa mission d’informer. participation "sereine et sécurisée"
qui ont été surpris après l’envahis- Meyer, issu du parti espagnol, nombre de ressortissants marocains Il est à rappeler que dimanche, au FSM.
sement des lieux par des centaines Izquierda Unida (la Gauche Unie) a extrémistes qui n’ont que la violen- les membres de la délégation sah- APS
d’individus déchaînés, brandissant regretté ce comportement "indigne ce comme moyen d’expression". raouie, présente au FSM, ont fait
des drapeaux marocains et scandant et inacceptable". "Nous avons voulu tenir la l'objet d'une agression de

Mardi 8 Février 2011


EL MOUDJAHID
Coopération 13

17e conférence de l’Union parlementaire arabe à Doha Fête nationale


de Grenade
M. Ziari appelle à une analyse "audacieuse Le Président
Bouteflika
et objective" de la réalité arabe félicite
le gouverneur
L
e président de quences de la crise, il a cité le long terme, qui
recul du pouvoir d'achat des tiennent compte des
l'Assemblée populaire
nationale (APN), M. citoyens, la pauvreté et la misè- spécificités de nos général
Abdelaziz Ziari, a appelé hier, à re, soulignant qu'il est "impos- sociétés", a ajouté
Doha (Qatar), à une analyse
"audacieuse et objective" de la
réalité arabe. Dans une allocu-
tion à la première journée des
sible de trouver des solutions
immédiates et globales à ces
problèmes, à défaut de moyens
nécessaires et de capacités d'y
M. Ziari.
Il a, d'autre part,
expliqué le blocage
de l'union arabe par
L e Président de
République, M. Abdelaziz
Bouteflika a adressé un
message de félicitations au gou-
verner général de Grenade, M.
la

travaux de la 17e conférence de faire face". Il a estimé que la "la faiblesse de nos
résolution de ces problèmes Carlyle Arnold Glean, à l'occa-
l'Union interparlementaire arabe institutions poli- sion de la fête nationale de son
(UIPA), M. Ziari a affirmé : "exige l'élaboration d'un nouvel tiques et la margi- pays.
"Nous ne devons pas nous limi- acte social et politique", ajoutant nalisation de l'opi- "La célébration de la fête
ter à des lectures et à des ana- que "la mise en oeuvre de cet nion publique nationale de votre pays m'offre
lyses superficielles, mais plutôt acte et son acceptation par les arabe". A ce pro- l'agréable opportunité de vous
réfléchir à des démarches effec- peuples concernés, nécessitent pos, il a estimé que adresser, au nom du peuple et du
tives à même de pallier les diffi- l'édification d'institutions la consécration du gouvernement algériens ainsi
cultés structurelles", a indiqué capables de restaurer la confian- concept "la rue qu'en mon nom personnel, mes
un communiqué de l'APN."Les ce entre l'Etat et la société et arabe" au lieu de chaleureuses félicitations et nos
circonstances actuelles nous entre le gouverneur et le gouver- "l'opinion publique vœux de santé et de bonheur pour
obligent à faire face aux pro- né". M. Ziari a fait savoir que les arabe", reflète clai- vous même, de paix et de prospé-
blèmes épineux qui menacent la grands défis qui se posent à nous rement le fossé qui rité pour le peuple ami de
stabilité et l'équilibre dans nos sont "complexes et se présen- se creuse entre les Grenade", a écrit le Président
sociétés", a ajouté M. Ziari. Le tent sous plusieurs aspects inter- gouvernements et Bouteflika dans son message.
président de l'APN a souligné actifs : politique, économique, les peuples arabes, "Je voudrais saisir cette heu-
légitimité et une crédibilité les reuse occasion pour vous réitérer
que "des problèmes socio-éco- social, scientifique, technolo- et l'absence d'un dialogue
habilitant à accomplir pleine- ma disponibilité à œuvrer, de
nomiques ayant induit des gique, culturel, idéologique et constructif à travers des institu-
ment le rôle qui leur est assigné concert avec vous, au développe-
crises politiques ont maqué le religieux". M. Ziari s'est interro- tions fortes et crédibles.
pour faire face aux défis et aux ment des relations d'amitié et de
début de cette année", ajoutant gé sur l'incapacité du monde "Si nous voulons que l'union
problèmes qui se posent". Il a coopération entre nos deux pays",
que "la plupart de nos pays, arabe à "concrétiser l'union arabe ne demeure pas confinée
cité, à titre d'exemple, la ques- a souligné le Chef de l'Etat.
notamment ceux à forte densité arabe à laquelle aspirent nos dans des discours, nous devons
tion palestinienne et la situation
de population, font face, depuis peuples depuis des décennies", oeuvrer ensemble à construire
tragique que vit le peuple pales-
des années, à de grands défis". appelant à tirer profit de l'expé- une vraie stratégie issue de notre
"La crise économique mondiale
a joué un grand rôle dans la
rience de l'Europe dans la créa-
tion de l'Union européenne
réalité et suivant un processus
qui nous oblige a dépasser nos
tinien, "menacé même dans son
existence". M. Bensalah reçoit
détérioration des équilibres (UE) avec ses dimensions éco- différends qui ne servent ni les
"La situation difficile que
vivent les Palestiniens n'est plus
l'ambassadeur
nomique, scientifique, sociale, Etats, ni les peuples arabes ni la
socio-économiques, accentué le
chômage et démontré l'incapaci- culturelle, politique et institu- nation arabe", a tenu à préciser
une question politique, mais
plutôt une question civilisation-
de Palestine à Alger
té du marché de l'emploi à tionnelle. "L'union arabe, projet M. Ziari. M. Ziari a appelé, à
nelle et d'éthique qui nous inter- Le président du Conseil de la
répondre aux demandes des ambitieux, ne peut se concrétiser cette occasion, à "centrer les
pelle sur ce point, car cet état de Nation, M. Abdelkader Bensalah a
jeunes, notamment les diplômés qu'à travers la conjugaison des efforts sur l'édification d'Etats reçu hier, à Alger l'ambassadeur de
fait touche la dignité de la nation
universitaires", a indiqué M. efforts, dans le cadre d'une stra- politiquement forts, à travers des Palestine à Alger, M. Hussein
arabe toute entière", a conclu M.
Ziari. Parmi les autres consé- tégie efficiente et une vision à institutions qui reposent sur une Abdelkhalek qui lui a rendu une visite
Ziari.
de courtoisie. Les deux parties ont
Le ministre iranien des Affaires étrangères à Alger passé en revue la situation dans les ter-
ritoires occupés et la politique d'ex-
Le ministre iranien des Affaires Ahmadinejad, souligne la même lidation du cadre juridique de pansion coloniale pratiquée par Israël,
étrangères, M. Ali Akbar Salehi a source. coopération bilatérale, à travers la a indiqué un communiqué du conseil.
entamé, à partir d’hier, une visite de La visite du ministre iranien se signature de 10 conventions et La rencontre a également porté sur les
deux jours en Algérie, à l'invitation veut "une occasion pour évaluer la mémorandums d'entente dans derniers développements sur la scène
du ministre des Affaires étrangères, mise en œuvre des recommanda- divers domaines, a-t-on ajouté de palestinienne et la situation dans le
M. Mourad Medelci, indique un tions de la 1re session de la haute même source. monde arabe. Les deux parties ont
communiqué du ministère. commission mixte algéro-iranien- L'Algérie est le premier pays souligné en outre la nécessité pour les
La visite s'inscrit dans le cadre ne, tenue en novembre 2010 à que visite M. Salehi, après qu'il eut Palestiniens de renforcer leur position
de "la nouvelle dynamique" qui Téhéran et co-présidée par le obtenu, le mois dernier, la confian- en unifiant leurs rangs et en restant
marque désormais les relations Premier ministre algérien et le pre- ce du conseil consultatif iranien attachés à leurs droits légitimes pré-
bilatérales entre l'Algérie et l'Iran mier vice-président iranien, selon (Majlis Choura) et sa désignation vus par les chartes internationales.
durant ces dernières années, en le document. officielle au poste de ministre des
application des orientations du Plusieurs résultats positifs Affaires étrangères, dont il assure
Président de la République, M. avaient sanctionné cette session, l'intérim, depuis le 13 décembre Yousfi reçoit l’ambassadeur
Abdelaziz Bouteflika et son homo- dont la définition de nouveaux 2010. de Tchéquie
logue iranien, M. Mahmoud domaines de coopération, la conso-
Les sociétés tchèques
Le ministre coréen des AE à Alger intéressées par le secteur
Le ministre des Affaires étran- en décembre 2003 par le de M. Kim Sung Hwan sera une
gères et du Commerce extérieur Président de la République et occasion pour examiner les rela- énergétique en Algérie
de la République de Corée, M. celle en Algérie en mars 2006 du tions de coopération qui enregis-
Kim Sung Hwan, effectue une Président sud-coréen", souligne trent, depuis l'établissement des Le ministre de l’Energie et des
visite en Algérie du 8 au 10 la même source. Il est rappelé relations diplomatiques entre les Mines, M. Youcef Yousfi, a reçu hier
février 2011, à l'invitation du qu'au cours de cette dernière visi- deux pays, en janvier 1990, une au siège de son département ministé-
ministre des Affaires étrangères, te, les deux pays avaient signé constante progression", précise le riel, l’ambassadeur de la République
M. Mourad Medelci, a indiqué une déclaration de partenariat ministère dans son communiqué. de Tchéquie, M. Pavel Kluky qui lui a
hier un communiqué du ministè- stratégique qui vise à hisser les Les échanges commerciaux bila- rendu une visite de courtoisie. Les
re. "La visite de M. Kim Sung relations entre les deux pays à un téraux sont passés de 2,6 mil- entretiens entre les deux parties ont
porté sur le développement des rela-
Hwan en Algérie constituera une niveau élevé dans tous les liards USD en 2009 à 3,5 mil- tions de coopération entre l’Algérie et
excellente opportunité pour le domaines politique, économique, liards USD en 2010, dont 2 mil- la Tchéquie dans les domaines de
renforcement des relations entre financier, culturel, scientifique, liards d'exportations algériennes, l’énergie, des énergies renouvelables
les deux pays qui ont connu une technologique ainsi que tout relève-t-on. et des mines. Le ministre a présenté, à
nouvelle impulsion depuis la autre domaine d'intérêt commun. cette occasion, les importantes poten-
visite d'Etat effectuée en Corée, "Au plan économique, la visite tialités de l’Algérie en matière d’éner-
gie et de recherche minière notamment

Négociations algéro-italiennes en mars pour la facilitation des procédures de visas l’ambitieux programme de développe-
ment des énergies nouvelles et renou-
velables en insistant sur la nécessité de

L' Algérie et l'Italie ont l'étranger, M. Halim grée", rappelant que le gouver- Italie dans le cadre d'une tour- fabrication des équipements locale-
convenu hier, de négo- Benatallah, et la secrétaire nement italien a accordé "un née dans plusieurs pays euro- ment. Pour sa part, l’ambassadeur de
cier, en mars prochain, d'Etat, auprès du ministère ita- quota de 1.000 permis de tra- péens, destinée à "la mise en la République tchèque a exprimé l’in-
un projet de texte portant sur la lien des Affaires étrangères, Mme vail, non encore consommé, aux œuvre des orientations du térêt des sociétés tchèques à établir un
facilitation des procédures de Stefania Gabriella Anastasia ressortissants algériens déjà Président de la République, M. partenariat avec les entreprises algé-
visas en faveur des ressortis- Craxi, ont indiqué, également, établis en Italie". M. Benatallah Abdelaziz Bouteflika, visant la riennes du secteur dans la fourniture et
sants des deux pays. Les deux lors d'un entretien à Rome, que et Mme Craxi se sont dit "satis- prise en charge des préoccupa- la réalisation des équipements énergé-
parties, représentées par le le phénomène de l'immigration faits" que l'accord de réadmis- tions et des aspirations de cette tiques et pétrochimiques.
secrétaire d'Etat auprès du clandestine est "en nette sion signé entre les deux pays communauté". L’ambassadeur a également remis à M.
ministre des Affaires étran- déclin". Mme Craxi a affirmé "fonctionne bien". M. APS Youcef Yousfi une invitation de son
gères, chargé de la que la communauté algérienne, Benatallah a effectué, depuis homologue tchèque pour visiter la
Communauté nationale à établie en Italie, est "bien inté- samedi, une visite de travail en Tchéquie.

Mardi 8 Février 2011


EL MOUDJAHID
Forum 15

Point de presse, hier, du président de l’Association des anciens condamnés à mort,


M. Mostefa Boudina, au Centre de Presse d’ El Moudjahid

La levée de l’état d’urgence,


une décision “à saluer”
La levée de l'état d'urgence est
une décision à saluer car elle ne
pourra que permettre davantage de
libertés individuelles et celles inhé-
rentes à l'expression, a affirmé hier,
à Alger, M. Mustapha Boudina,
président de l'Association nationa-
le des anciens condamnés à mort.
"A la faveur de la levée de l'état
d'urgence, les differents acteurs de
la vie politique, dont ceux faisant
partie de l'opposition peuvent s'ex-
primer en toute sérénité", a fait
savoir M. Boudina qui s'exprimait
au forum d'El Moudjahid.
Pour M. Boudina, les opposants
peuvent maintenant s'exprimer, à la

Ph : Nacera
faveur du débat démocratique,
"responsable et contradictoire" que
permet désormais la télévision.
S'adressant aux élèves du lycée
Tayeb-Bougacemi de Médéa, pré-
sents dans la salle, il leur a fait
savoir que l'avenir de ce pays repo-
sait sur les générations montantes
qui doivent "s'armer de science" et
faire preuve d'esprit citoyen pour
"pouvoir mener l'Algérie à bon
port".
L e président de l’Association des
anciens condamnés à mort de la
Guerre de Libération nationale, M.
Mostefa Boudina a assuré un point de
presse hier au Centre de presse d’El
M. Boudina a rappelé aux Moudjahid en présence de lycéens venus
jeunes, qu'en tombant au champ de la wilaya de Médéa, les Moudjahidine
d'honneur, les martyrs "avaient et représentants des médias. Le président
pour aspiration de voir leurs suc- de l’Association s’est surtout adressé aux
cesseurs bâtir un Etat indépendant, jeunes venus l’écouter en rappelant ce que
fort et prospère", reconnaissant fut le combat de leurs aînés, leur engage-
que la population jeune rencontrait ment en faveur de la lutte pour beaucoup
un certain nombre de problèmes. d’entre-eux au sortir à peine de l’adoles-
"Nous comprenons parfaitement cence. Les anciens condamnés à mort ont
la colère des jeunes, mais nous refu- fait partie , relève M. Mostefa Boudina ,
sons que celle-ci soit instrumentali- de ces jeunes épris de paix et de liberté, de
sée par des personnes aux desseins dont beaucoup ont fait don de leur vie en problèmes que pose le dévelop-
inavoués", a martelé M. Boudina, périssant sur l’échafaud dressé par l’occu- pement, il faut donc soutenir ces efforts.
exhortant les jeunes à faire preuve pant colonial. Mais il faut bien souligner que
de vigilance et d'un esprit critique. L’orateur a mis en ceux-ci ne peuvent aboutir qu’en
"Certes les problèmes sont exergue la période dehors de toute violence.
légion mais ce n'est pas une raison d’édification nationa- M. Mostefa Boudina a rappelé
pour s'adonner à des actes de van- le au lendemain de les dernières décisions annoncées
dalisme et de destruction", a-t-il l’indépendance, qui par le Président de la République
dit, ajoutant que "ce ne sont pas elle-même avait qui consolident l’Etat de droit,
uniquement les jeunes qui souffrent besoin de grands confortent la liberté d’association
mais également les anciens sacrifices et la néces- et d’expression. Nous soutenons
condamnés à mort dont certains sité pour la jeunesse ces
de relever les défis du
n'ont, à ce jour, pas de logements".
Pour ce membre du Conseil de la présent. Le pays,

e s s a g e d e N o v e m b re :
Le m
c’est vrai, a traversé
nation, les partis politiques n'ont des crises multiples
rien fait pour dialoguer avec les
é r ie
C o n s tr u ire u n e A lge
pour beaucoup dues
jeunes et tenter de les convaincre aux terribles stig-
quant à la nécessité de préserver les mates de la période

fo r te e t s o li d a ir
acquis et contribuer à la consruc- d’occupation de notre
tion de l'Algérie. pays. Aujourd’hui,
M. Boudina a estimé qu'il était note le président de l’Association des
"impératif" que les maisons de anciens condamnés à mort, notre pays est
jeunes et les centres culturels rou- orientations note l’ora-
sorti d’une violence que lui a imposé le teur. Le président de
vrent leurs portes dans les "plus terrorisme pour s’engager dans une ère de l’Association a voulu, à
brefs délais". réconciliation nationale notant que le travers son intervention,
"Ces espaces ne pourront que peuple algérien est un peuple qui aspire à montrer combien l’histoire
constituer des espaces de communi- la paix, à la sécurité, à la démocratie et de notre pays est une his-
cation et d'échanges d'idées", a-t-il aux développement . M. Mostefa Boudina toire légendaire portée par
expliqué. a rappelé les importants programmes des femmes et des
Au sujet de la marche non auto- engagés par les autorités politiques du hommes qui au-delà des
risée dans la capitale pour samedi pays pour le règlement de problèmes générations ont été des
prochain, M. Boudina a estimé sociaux mais aussi pour aller dans le sens Algériens libres, jaloux de
qu'"aucun parti ne peut se targuer de la promotion économique du pays. leur identité et des valeurs
de pouvoir organiser une marche D’importantes réalisations dit-il, ont qui la sous-tendent. C’est à
sans que des dérapages ne se pro- vu le jour en matière de logement et de la jeunesse de perpétuer ce
duisent". création d’emplois. C’est réalisations doi- combat qui placera le pays
"Cela est assurément inévitable. vent être amplifiées, c’est vrai, est-il noté, dans le lot des pays émer-
Il y aura toujours des opportu- car les déficits en la matière ont été très gents.
lourds au moment de leur prise en charge. fléaux sociaux singulièrement la corrup-
nistes, des casseurs qui profiteront tion, la bureaucratie qui sont autant de ten- L’écho de la Libération nationale a coïn-
de l'occasion pour se faufiler au Nous continuons à soutenir les programmes cidé, hier, avec la commémoration de la
initiés, relève le président de l’association tatives de nuire à la politique de développe-
milieu de la foule et accomplir leurs ment telle qu ‘initiée s’adressant aux jeunes journée du Chahid, célébrée le mois de
actes destructeurs", argumente-t-il. qui affirme que l’association qui s’affiche février de chaque année.
en tant que juge de touche. Il s’agit d’un lycéens présents nombreux dans la salle, M.
Concernant les crimes coloniaux Mostefa Boudina les a appelés à s’impré- Le président de l’Association des
en Algérie, le conférencier affirmé soutien critique qui va dans le sens du dia- anciens condamnés à mort au vu de réac-
logue et de la concertation pour faire avan- gner des valeurs qui fondent notre société, à
que les anciens condamnés à mort aller au devant de la culture, de l’éducation, tions suscitées par son intervention , notam-
ne comptaient pas "baisser les cer le pays dans la bonne direction. ment auprès des jeunes lycéens, peut se dire
Le président de l’Association invite de la science et de la technologie, mises au
bras", dans une allusion à la loi cri- service de la société. que le message est bien passé.
minalisant les crimes coloniaux de l’ensemble des forces vives à soutenir l’ac- TAHAR Mohamed Al Anouar
tion du Président de la République et le L’Etat a mis en place, notre l’orateur, les
la France. combat initié sous son autorité contre les instruments nécessaires pour le règlement
APS

Mardi 8 Février 2011


16 Santé EL MOUDJAHID

Selon une étude britannique Comment reconnaître


Avoir affaire à la justice un infarctus ?
Vous avez du cholestérol, des soucis cardiaques ? Soyons
augmenterait le risque clairs, vous présentez des risques d’infarctus...
Douleurs dans la poitrine
Le premier symptôme de l’infarc-
ment de pair avec un infarctus du
myocarde...
de suicide tus du myocarde, et le plus connu,
est une douleur thoracique dans la
poitrine.
A noter : La transpiration peut
s’accompagner d’un sentiment de
malaise, pouvant aller jusqu’à l’éva-
"Plus d'un tiers des hommes qui se découvert également que si le C’est une douleur qui serre comme nouissement...

A voir eu des démêlés avec le


système judiciaire, qu'on
ait fait ou non l'objet d'une
condamnation, augmenterait le
risque de suicide, selon une étude
sont suicidés (34,8%) avaient eu
affaire à la justice, contre 24,6%
dans le groupe de contrôle" du reste
de la population, expliquent les
risque de suicide était plus élevé
chez ceux qui ont fait un séjour en
prison, surtout les plus jeunes ou
ceux qui ont eu affaire plusieurs
un étau. Elle peut se diffuser dans la
mâchoire, le bras (surtout le gauche),
la nuque, mais aussi dans le dos ou
l'estomac.
Un infarctus sans douleur ?
Environ 20 % des personnes vic-
times d’un infarctus du myocarde
n’éprouvent aucune douleur. "Il
chercheurs de l'université de fois à la justice, "il était particuliè- Cette douleur est due à l'arrêt total s’agit surtout des personnes diabé-
britannique rendue publique hier de la circulation sanguine dans une tiques", précise le Dr Nay, cardio-
aux Etats-Unis. Manchester (Grande-Bretagne) rement significatif chez les per-
dont la communication paraît dans sonnes ayant été condamnées sans ou plusieurs artères qui irriguent le logue. Le diabète peut entraîner des
Pour mener à bien cette cœur. complications qui atteignent le sys-
recherche qu'ils présentent comme la version en ligne des Archives of peine, placées en libération condi-
General Psychiatry, une des publi- tionnelle, relaxées, ou qui avaient Quand une artère est abimée (par tème nerveux. On parle alors de
inédite, les chercheurs ont exami- l’excès de cholestérol entre autres), "neuropathie diabétique".
né 27.219 décès par suicide au cations du Journal of the American reçu un autre verdict", selon l'étu-
Medical Association (JAMA). de. Dans cette catégorie, les per- un caillot peut s'y former, empêcher C’est cette neuropathie qui altère la
Danemark entre 1981 et 2006 le sang de circuler et d'oxygéner le perception des douleurs, donc de
qu'ils ont comparés à un groupe Pour les femmes, la proportion sonnes dirigées par le système judi-
est de 12,8% pour celles qui ont eu ciaire vers un traitement psychia- coeur. certains symptômes de l’infarctus.
représentatif de la population de Résultat : le muscle cardiaque En clair : Les diabétiques doivent
524.899 personnes. affaire à la justice, contre 5,4% trique sont celles présentant le plus
pour les autres, précise l'équipe de risques de commettre un suici- souffre, ce qui provoque la douleur être particulièrement vigilants et se
Ils ont ensuite comparé les deux très forte de l'infarctus. faire suivre régulièrement en consul-
groupes avec un registre judiciaire. dirigée par Roger Webb. Ils ont de.
A retenir : Les douleurs de l’in- tant un cardiologue au moins une
farctus, à la différence de celles fois par an.

Des veines humaines cultivées en laboratoire d’une angine de poitrine, durent plus
de 20 minutes.
Douleurs gastriques
"Les douleurs gastriques sont des
Les hommes plus à risque ?
L’infarctus du myocarde survient
plus tôt chez la gent masculine.
En moyenne, les hommes qui
Les veines artificielles teuse qui laisse entrevoir seul donneur permettrait En effet, les premiers tests signes trompeurs car on ne les asso- subissent un infarctus ont plus de 55
utilisées en chirurgie de nombreux avantages. même d'en obtenir près de effectués sur les animaux cie pas toujours à un infarctus", ans (sauf antécédents familiaux ou
pourraient être rempla- En effet jusqu'ici, les 27. ont démontré qu'elles explique le Dr Nay, cardiologue. maladies particulières), alors que les
cées par des veines natu- patients avaient seule- "Les veines que nous étaient aussi très résis- Ces douleurs caractéristiques se femmes en ont plus de 65 !
relles, beaucoup plus ment le choix entre utili- avons cultivé peuvent être tantes et diminuaient le manifestent dans le creux de l’esto- Cependant, chez la gent féminine,
sûres et cultivées en labo- ser leurs propres veines conservées durant de risque de caillot. Au bout mac, et sont associées à des nausées, l’accident s’avère hélas plus souvent
ratoire. C'est ce que révè- pour faire un greffon ou longues périodes dans de de six mois de greffe, les voire des vomissements. fatal... Les femmes se croient sou-
lent les travaux de scienti- opter pour une veine arti- simples réfrigérateurs, ce animaux n'avaient de plus A noter : Ce type de souffrance est vent peu concernées (avant la méno-
fiques américains publiés ficielle. Dans les deux qui signifie qu'elles peu- présenté aucun signe de le signe d’un infarctus "inférieur", pause, les hormones féminines pro-
dans la revue Science cas, le processus était vent être immédiatement rejet. c’est-à-dire d’une occlusion de l’ar- tègent des maladies cardio-vascu-
Translational Medicine. délicat, parfois long et disponibles pour des Ces veines de laboratoi- tère coronaire droite. laires).
Après plusieurs années pouvait entrainer de malades au moment où ils re pourraient donc consti- Transpiration Résultat : Pour elles, le diagnostic
de recherche, ceux-ci sont sérieuses complications. en ont besoin", souligne tuer un véritable espoir Un infarctus du myocarde se mani- est souvent plus tardif. "Les hommes
parvenus à produire des Pour cette nouvelle Shannon Dahl, directrice pour tous les patients feste souvent par d’importantes devraient bénéficier d’une consulta-
vaisseaux sanguins à par- méthode, un simple prélè- des opérations scienti- atteints de problèmes vas- sudations (généralement associées à tion en cardiologie à partir de 50 ans,
tir de cellules d'un don- vement de cellules a suffi. fiques de la firme culaires. la douleur). les femmes à partir de 60 ans, ou
neur humain et de tubes Il n'a ensuite pas fallu Humacyte qui a participé A condition que les Pourquoi ? Parce que la sueur est plus tôt en cas de facteurs de risques
de polymère biodégra- plus de dix semaines pour à l'étude. Mais leur dispo- essais cliniques, qui sécrétée par les glandes sudoripares, (tabac, surpoids, sédentarité, hyper-
dable. produire une seule veine. nibilité n'est pas le seul devraient bientôt débuter, qui sont stimulées par des émotions cholestérolémie, hérédité familiale,
Une méthode promet- Selon les chercheurs, un avantage de ces veines. soient concluants. fortes et des douleurs excessives. Or, hypertension artérielle)", précise le
douleurs et émotions vont générale- Dr Nay.

Pub

Mardi 8 Février 2011


EL MOUDJAHID
Santé 17

Bronchiolite Fruits et légumes frais et secs : La migraine


Bons pour les diabétiques
Les gestes doublerait le risque
simples En substi- cardiovasculaire
tuant aux
pour éviter pommes de
terre et au
Les migraineux auraient
l’infection pain, une
alimentation
plus de risques de mala-
dies cardiovasculaires et
d’accidents vasculaires
En période d'épidémie de à base de riz selon une récente étude
bronchiolite, pensez à : et de pâtes, américaine.
- Vous laver systématique- on observe Les personnes qui souf-
ment les mains à l'eau et au une amélio- frent de migraines présen-
savon, plusisuers fois par ration signi- teraient des facteurs de
jour pendant 30 secondes, et ficative de risques cardiovasculaires
systématiquement avant de l'équilibre plus marqués (hyperten-
vous occuper de votre bébé. glycémique, sion, cholestérol élevé, risque d’avoir un jour un
- N'embrassez pas votre du taux des diabète) et courraient un infarctus du myocarde.
bébé sur son visage lorsque phospholi- risque deux plus élevé Elles ont également un
vous êtes enrhumée. Une pides et des d’avoir un infarctus du risque d’accident vascu-
précaution à généraliser à triglycérides. myocarde. C’est ce que laire augmenté de 50 %,
toutes les personnes de votre entourage. Le rempla- révèle une étude publiée et ce, indépendamment
- Astreignez-vous à porter un masque en tissu lorsque cement de ce mois-ci dans la revue des autres facteurs de
vous changez votre bébé, si vous êtes enrhumée. 50 % des Neurology. risques cardiovasculaires.
- N'échangez pas les tétines, sucettes et biberons des hydrates de L’étude a porté sur de L’analyse des résultats
différents enfants. carbone à 6000 personnes migrai- révèle qu’avec ou sans
- Evitez autant que possible la fréquentation des lieux fort index neuses. Les chercheurs de aura (points scintillants,
publics (transports en commun, grands magasin...) où glycémique, l’université de médecine lignes brisées lumineuses,
vous pouvez être en contact avec des personnes enrhu- par des ali- Albert Einstein de New fourmillement, etc. qui
mées. ments à York (États-Unis) ont peuvent précéder la
- Limitez le nombre de peluches dans la chambre de faible index comparé la fréquence des migraine), la migraine est
votre bébé : on ne pense pas forcément à les laver alors glycémique, problèmes cardiovascu- associée à un risque de
que le virus y reste présent réduit l'hé- laires, d’hypertension, de diabète, d’hypertension et
pendant plusieurs moglobine diabète et de cholestérol d’hypercholestérolémie –
heures. glyquée de 9 dans ce groupe à celle trois facteurs de risque de
%, la fructo- d’un groupe de 5243 per- maladie cardiovasculaire
- Nettoyez ses Si votre bébé samine de 8
jouets (et sur- sonnes qui ne souffraient – augmenté de 40 %, avec
tout ceux l’attrape %, le choles- pas de migraine. cependant un risque légè-
qu'il met à térol de 6 % Les scientifiques ont rement supérieur lorsque
Si votre bébé attrape la bronchiolite : et les trigly- la migraine est accompa-
l a - Nettoyez son nez régulièrement avec un cérides de observé que les personnes
bouche) spray nasal à l'eau de mer. qui souffrent de migraines gnée d’auras.
avec de - Surveillez sa température et n'hésitez-pas à 9 %. ont deux fois plus de
l ' e a u consulter votre médecin si vous voyez qu'il est
s a v o n - somnolent, qu'il vomit ou qu'il a la diarrhée.
neuse et - Fractionnez ses repas pour éviter les vomis-
Contre les caries : Les excès
Nutrition
une peti- sements et épaississez son lait.
te brosse. - Ne donnez ni sirop antitussif, ni mucoly-
de
- Evitez
fumer
tique : c'est le kinésithérapeute qui éva-
des yaourts plutôt alimentaires
cuera les sécrétions lors des séances
chez vous
pour respecter
de kiné respiratoire prescrites se payent à
les bronches de
votre bébé.
par le médecin.
que des chips long terme
- Aérez sa chambre quotidien- La revue Nutrition &
nement. Pour protéger ses dents, ne).
mangez du fromage et De plus, le yaourt est plein de Metabolism vient de publier
aussi du yaourt. Plus promesses vis-à-vis des bacté- une étude
les enfants mangent ries responsables des maladies démontrant
les effets à
Petit rappel de yaourts, moins ils des gencives. Différents pro-
ont de caries ! biotiques présents dans les long terme
d’une mau-
pour bien En effet des cher- yaourts ou les laits fermentés
cheurs japonais ont (lactobacilles, bifidobacté- vaise ali-
mentation.
vivre avec attiré l’attention sur ries…) ont été testés avec suc-
cet aliment: une étude cès en laboratoire contre plu- Des cher-
cheurs sué-
conduite chez plus de sieurs souches de bactéries res-
le diabète 2.000 enfants âgés de 3 ans ponsables des parodontites dois se sont
intéressés
montre que ceux qui ont la (atteintes du tissu de soutien de
Suivez votre taux d'hémo- Sucreries consommation la plus élevée la dent). Les probiotiques inhi- aux effets
globine glyquée évidemment, mais aussi de yaourts (4 ou plus par bent l’action des bactéries sur l’orga-
Lorsque leur maladie appa- snacks, et chips… ces aliments semaine) ont beaucoup moins pathogènes, sans nuire à l’effi- n i s m e
raît à la maturité, de nombreux attaquent les dents et favorisent de caries que ceux qui ont la cacité des bactéries protec- d’une ali-
diabétiques de type 2, jugent les caries. En revanche, les consommation la plus faible trices. mentation
leur maladie mineure. Pourtant, dents ont besoin de yaourts. (moins d’un yaourt par semai- trop calo-
les complications à long terme, rique, asso-
oculaires, cardiaques et rénales ciée à un
existent. Si vous êtes diabé-
tique et que vous n'avez jamais
Les brocolis réduisent-ils le cancer ? manque d’activité physique pendant
une courte période. Ils ont demandé à
entendu parler de l'hémoglobi- Oui, si l'on en croit les universitaires de son trop longue fait disparaître l'enzyme myro- un groupe de dix-huit jeunes gens de
ne glyquée (HbA1c), vous l'Illinois qui suggèrent de sinase, le composant du brocoli anti-cancer et se prêter à une expérience : prendre
n'êtes sans doute pas assez bien mélanger brocolis et anti-inflammatoire. Et comme les germes de des repas composés de junk food deux
suivi. Ce dosage permet d'éva- germes de brocolis, et brocoli contiennent beaucoup de fois par jour pendant un mois, en res-
luer la quantité moyenne de surtout de ne pas trop myrosinase, et les scientifiques ont tant sédentaires. A la fin des quatre
sucre ayant circulé dans votre les faire cuire, pour découvert que manger du brocoli semaines, les volontaires avaient gros-
sang les mois précédents. Car rendre ce légume avec des germes de brocoli per- si en moyenne de 6,4 kilos. Des kilos
l'hémoglobine fixe le gluco- deux fois plus effi- mettait de renforcer les effets qui s'installent Cette prise de poids est
se.... Et stabilisez ce taux en cace contre le can- anti-cancer, par rapport à la une conséquence attendue du manque
dessous des 7 % cer. consommation de chacun de d’activité couplé à une mauvaise ali-
D'un pays européen à Le brocoli, préparé ces aliments séparément. Pour mentation. Mais le résultat alarmant
l'autre, l'objectif est de ne pas correctement, est un maximum d'impact, sau- de cette étude, c’est qu’un an après
dépasser 6,5 à 7 %. Chaque extrêmement effica- poudrez votre brocoli de s’être prêtés au jeu, ces jeunes adultes
baisse de 1 % réduit le risque ce pour combattre le germes de brocoli, et ne faites affichaient sur la balance un poids
de complications vasculaires de cancer. Trois à cinq pas cuire votre brocoli à la supérieur d'1,5 kilo à celui précédant
25 %. portions par semaine vapeur pendant plus de quatre leur cure hypercalorique. Les partici-
Prise de sang tous les 3 sont suffisantes pour qu'il fasse minutes, pour protéger l'enzy- pants de même âge qui faisaient partie
mois effet", affirme la chercheuse me et les nutriments du légu- du groupe de référence, ayant gardé
Cette prise de sang vous per- Elizabeth Jeffery, qui a participé à me. Parmi les autres aliments leurs habitudes sportives et alimen-
met de contrôler le taux d'hé- cette étude de l'Université de qui contiennent du sulforapha- taires, ont eux vu leur poids rester
moglobine glyquée dans le l'Illinois publiée dans la revue ne et que l'on peut mélanger avec le brocoli, on stable.
sang, mesure plus fiable que Nutrition and Cancer. Mais pour profiter plei- trouve la moutarde brune (moutarde chinoise), Les chercheurs concluent de ces
celle de la glycémie (taux de nement des effets anti-cancer du brocoli, il est le radis, la roquette et le wasabi, toujours selon observations qu’une période d’excès
sucre dans le sang). important de ne pas trop le cuire, car une cuis- cette étude. alimentaires, même très courte, boule-
verse l’organisme sur le long terme.
Mardi 8 Février 2011
18 Culture EL MOUDJAHID

Ecouter la voix des ancêtres Musée régional


de Biskra
Le 8e Festival culturel “Raconte-Arts” Recueil de
en juillet prochain près de Tizi Ouzou témoignages
La 8e édition du Festival culturel itinérant "Raconte-Arts" se tien-
dra du 9 au 15 juillet prochain au village Taourirt Amokrane à
vivants et
Tizi-Ouzou sous le thème: "écouter la voix des ancêtres, éclairer la
voie de l'avenir", a-t-on appris hier auprès des organisateurs.
d’objets de la
guerre de
I nitié par la Ligue des arts ciné- rels en partenariat ainsi que la ren-
matographiques et drama- contre entre artistes et artistes
tiques de Tizi-Ouzou,
Comité du village de Taourirt
le confirmés, a expliqué à l'APS, M.
Metref, président de la Ligue des
Libération
Amokrane et l'association arts cinématographiques et drama-

U
tiques de Tizi-Ouzou. Soulignant
ne vaste opération de
Imnayen du même village, ce ren-
dez-vous culturel annuel sera que la manifestation intervient recueil de témoignages
animé par quelque 150 artistes de dans des espaces géographiques vivants et d’objets liés
différentes disciplines dont une où "l'action culturelle des pouvoirs à la guerre de Libération natio-
trentaine venant d'Italie, d'Espagne publics est quasi-inexistante", M. nale vient d'être lancée à Biskra
et de France. Nuits du conte, réci- Metref a relevé qu'elle avait été par le musée régional du
tals poétiques et de chants, ren- rendue possible par la mobilisation Moudjahide de la wilaya VI
contres littéraires, spectacles de de la société civile qui, a-t-il dit, historique. Selon Faouzi
rue et défilés, théâtre, cinéma, ate- "tente de combler les lacunes des Masmoudi, directeur par inté-
liers thématiques et expositions- institutions publiques". rim du musée, l'initiative qui
ventes des produits du terroir "Là où le Festival passe, il laisse relève des actions fondamen-
seront au menu de cette rencontre des traces qui donnent à réfléchir tenue en 2004 à Beni Yenni (Tizi sitées" (Beni Yenni, 2005), tales du musée, consiste notam-
multidisciplinaire créée en 2003 à pour inciter les gens à sortir de Ouzou) autour de "La fenêtre du "L'appel de la montagne"
leur léthargie. Pour nous, il s'agit
ment à enregistrer les témoi-
l'initiative des artistes Denis vent", une performance de l'artis- (Ouadhias, 2006), "Culture de
Martinez (plasticien), Salah Silem de mettre du baume au cœur des te peintre Denis Martinez, ambi- montagne, culture de résistance" gnages d'acteurs de la guerre de
(plasticien) et Hacène Metref (phi- gens, initier les jeunes aux arts et tionnent de sillonner d'autres (Ouadhias, 2007), "Des mots Libération par les techniciens
latéliste). Le Festival vise à ancrer éduquer un public. Vaste pro- régions du pays, outre ceux de la comme un chapelet sur les mon- du musée.
les traditions culturelles dans les gramme qui nous incite à sillonner Kabylie, éditer un livre et réaliser tagnes" (Ighil Bwammas, 2008), Les enregistrements seront
villages de montagne, et à encou- toutes les localités isolées", s'est-il un court métrage sur ce Festival "La Kabylie, aux portes de effectués auprès d'anciens
rager l'innovation dans la création, félicité. atypique. Les précédentes éditions l'Afrique" (Bouzeguène, 2009) et combattants, d’acteurs repré-
la mise en synergie des moyens Les organisateurs de ce Festival, avaient porté sur des thèmes aussi "Terre-eau-feu, beauté de femmes" sentant les différentes catégo-
pour créer des évènements cultu- dont la première édition s'était variés que "Les sept djemaâs revi- (Aït Smaïl, 2010). ries professionnelles, dont les
commerçants et les artisans,
"Sur un air de nouba", une nouvelle production ainsi qu’auprès de gens ordi-
naires, affirme la même source.
de la chanteuse Beihdja Rahal Il sera également procédé,
indique la même source, à la
"Sur un air de nouba", une nouvelle production de la chanteuse Beihdja Rahal, est désormais disponible sur le marché, a-t-on appris récupération de photographies
récemment de l’artiste, établie en France. et de documents audiovisuels

I l s’agit de deux noubas, auditeurs tout ce qu'elle a appris et datant de la Révolution de


"M’djenba" et "Mezmûm", ce qu'elle continue de recueillir. Novembre.
qu’accompagne une traduc- Dans leur ouvrage "la plume, Les personnels et les équi-
tion des poèmes chantés en fran- la voix et le plectre", paru en pements nécessaires à l'opéra-
çais, réalisée par Saâdane 2008, Saâdane Benbabaâli et
Benbabaâli, et en anglais, signée Beihdja Rahal définissaient la tion ont été mobilisés, en plus
Farouk Tazerouti. nouba, signifiant "attendre son de l'aménagement des salles où
Selon Saâdane Benbabaâli, tour", comme "une suite de pièces seront effectuées les enregistre-
universitaire et co-éditeur, entre instrumentales et vocales chantées ments, affirme M. Masmoudi,
autres, d’ouvrages sur la musique sur des mélodies appartenant à estimant que l'opération devra
andalouse avec Beihdja Rahal, ce des modes caractéristiques. permettre, à terme, de consti-
double album parle de la joie d'ai- Elle est exécutée sur des tuer une "banque de données
mer et est un "miroir du cœur de rythmes d'allures différentes se brutes" à mettre à la disposition
l'amant qui souffre". succédant avec une accélération
Dans une présentation de progressive du tempo". des chercheurs en histoire.
l’œuvre, le spécialiste de la littéra- Chaque nouba repose sur un L'exécution de cette action
ture arabo-andalouse et maître de mode appelé "tab'" (mode), qui lui sera menée par le musée ainsi
conférence à l'université Paris III, donne généralement son nom. que par les différentes annexes
Sorbonne-Nouvelle, estime que la "perles vouées à l'oubli". Beihdja Rahal ce que son père Dans l'école algérienne, ils sont au qui en dépendent dans les
voix "émouvante" de la chanteuse Selon lui, ces perles ont été passionné de musique lui a légué" nombre de douze : dîl, m'djanba, wilayas d’El Oued, de M'sila,
porte, en plus des pièces connues "sauvées grâce à la générosité de et grâce à "l'opiniâtreté" d'une h'sîn, raml al-mâya, raml, ghrîb, de Djelfa, de Laghouat, de
du répertoire andalou, quelques Yacine Bensemmane qui a livré à chanteuse désireuse d'offrir à ses zîdân, rasd, mazmûm, sîka, rasd Ouargla et de Ghardaïa.
ad-dîl et mâya.

17e édition du Maghreb du livre


Révolution du jasmin et témoignages des intellectuels tunisiens
Des intellectuels tunisiens ont apporté dimanche à l'Hôtel de ville de Paris leurs témoignages sur la forte protestation populaire ayant conduit au départ du président Ben Ali et
aux mesures prises par le gouvernement de transition pour réussir sans heurts le passage à la démocratie.

M oment phare de la 17e édition du ment, sans être coopté, sans être allégeant Romdhane a expliqué que la Tunisie s’est tation.
"Maghreb des livres", dédiée cette mais qui permettent aussi de contribuer à la dotée d'institutions qui vont lui permettre de
année à la Tunisie, cette rencontre réflexion universelle", a-t-il dit, soulignant la réussir.
placée sous le thème "la parole retrouvée" a que l’enseignement des sciences politiques
donné lieu à des témoignages d’une vérité est interdit en Tunisie.
"Ces réseaux sociaux, qui réunissaient
quelque 20 000 adhérents tunisiens contes-
Ainsi, a-t-il poursuivi, une commission tataires du régime de Ben Ali, ne savaient pas
d’enquête sur les violations massives com- comment traduire cette contestation sur le
cinglante sur le régime du président déchu Pour ce militant des droits de l’homme, mises par les forces de sécurité été mise en terrain et il a fallu le geste de Bouazizi pour
Ben Ali copieusement décrié par l’ensemble "tous les agents sociaux, étaient conscients place pour juger les coupables, pour que les l’exprimer", a-t-elle affirmé.
des Tunisiens qui, par une conjonction de que la démocratie était la seule voie pour forces de l’ordre "soient respectueuses des "On n’arrivait pas à exprimer le raz-le bol
plusieurs forces, ont bousculé un régime où sauver la Tunisie et lui permettre de partici- droits des citoyens y compris dans ce main- général et l’acte du 17 décembre de Bouazizi
l'expression était bâillonnée. per à l’avenir du monde", ajoutant que si le tien de cet l’ordre". qui s’est sacrifié pour nous tous et qui a vrai-
Le professeur Mahmoud Ben Romdhane, mouvement social a explosé, "c’est par ce Une commission du contrôle de la cor- ment exprimé ce raz-le bol a été le catalyseur
de l’université de Tunis, fondateur et ancien qu’il n’était pas intégré dans les appareils ruption, de la prévarication et du népotisme de cette révolte et, du coup, la rue s’est
président de la section tunisienne d’Amnesty politiques existants". a également été nommée pour veiller "à ce exprimée et le rôle de Facebook a alors été de
International, a témoigné en sa qualité de "Ce fut un mouvement spontané animé que plus jamais la Tunisie ne soit soumise à relayer cette information", a expliqué
porte-parole d’une quinzaine d’intellectuels par un désenchantement de plus en plus pro- la corruption" et un comité de la transition Fatima.
et d’universitaires, représentant la classe fond face à l’absence de perspectives qui démocratique appelé Comité de la réforme Youcef a, pour sa part, déploré le fait qu’il
intellectuelle tunisienne, invités à apporter commença par un sacrifice suprême : l’im- politique, a en outre été instauré. Celui-ci a y a eu toujours "deux paroles en Tunisie, la
leur témoignages et point de vues dans le molation d’un diplômé, pauvre", a-t-il rappe- en charge l'abrogation de "toutes les lois parole du pouvoir et la parole du peuple qui
cadre de salon littéraire. Il est ainsi revenu lé. liberticides" et l’élaboration de lois permet- ne se sont jamais rencontrées".
sur la période Ben Ali où, a-t-il dit, "seule la A travers le cas de Mohamed Bouazizi, a tant à la Tunisie "d’aller vers des élections Il s’est également interrogé sur la nature
cooptation et l’allégeance étaient admises", expliqué M. Ben Romdhane, "il y a eu libres transparentes et compétitives et d’avoir du terrain sur lequel vont devoir s’exprimer
soulignant que tous les espaces "étaient her- l’identification de tous les Tunisiens qui ont à tous les niveaux une direction qui soit issue les Tunisiens à l’avenir, sur internet ou les
métiques aux intellectuels". considéré que ce jeune homme qui avait du peuple" , a ajouté cet intellectuel qui esti- institutions ainsi que sur le rôle des médias
"En raison de cette fermeture, les intellec- accepté un travail qu’il pouvait considérer me que la révolution "n’est pas un long fleu- pour structurer cette parole et le métier de
tuels qui n’ont pas choisis la voie de l’allé- comme indigne de sa formation : vendeur à ve tranquille" et que le chemin "est semé journaliste qui, selon lui, doit être "totale-
geance, ont opté pour d’autres voies pour ne la brouette de fruits et légume n’était même d’embuches". ment réinventé", dénonçant dans la foulée
pas se soumettre et choisi des domaines plus en mesure d’exercer cette profession Deux jeunes tunisiens ont également l’absence d’investigations et d’enquêtes.
désamorcés", a-t-il dit. "Ils ont alors parlé ou pour venir en aide à sa famille. apporté leurs témoignages lors de cette ren- A la faveur de cette rencontre, le maire de
traité de choses importantes, mais pas de la Sa brouette lui a été saisie et il a reçu une contre dédiée à la parole retrouvée. Fatima, Paris, M. Bertrand Delanoë, a annoncé qu’il
Tunisie. gifle. Il n’avait plus d’autres solutions pour une jeune tunisienne a affirmé qu’Internet et saisira prochainement le Conseil de Paris
L’islam et d’autres thèmes génériques échapper à l’indignité que de s’immoler". Facebook ont joué un grand rôle dans le pour proposer la dénomination d’une rue qui
qui permettent au moins de travailler noble- Sur la transition démocratique, M. Ben déclenchement de cette gigantesque contes- portera le nom du jeune Mohamed Bouazizi.

Mardi 8 Février 2011


30 Vie Quotidienne EL MOUDJAHID

Vie religieuse
Lancement de «Imagine Cup 2011» de Microsoft :
Horaires des prières de la journée du mardi 5 Rabi’
6e participation des étudiants El Aouel 1432 correspondant au 8 février 2011 :
— Dohr...............….....13 h 02
— ‘Asr.........................15 h 58
algériens au concours — Maghreb................. 18 h 23
— ‘Icha....................... 19 h 43
Mercredi 6 Rabi’ El Aouel 1432 correspondant au 9 février
2011 :

P
our la 6e année consécutive, l’Algérie versités de Bab Ezzouar et de Boumerdès qui — Fedjr......................... 06 h 15
participe au concours technologique y participent massivement. Pour l’édition — Chourouk.................. 07 h 43
international «imagine Cup 2011» 2011, Microsoft Algérie a entamé depuis le
qu’organise depuis neuf ans Microsoft. mois de janvier sa campagne de communica-
Microsoft vient de donner le coup d’envoi tion sur les campus algériens pour promou- Tizi-Ouzou
officiel de la 9e édition de la prestigieuse com- voir le concours et plusieurs équipes algé-
pétition scientifique «Imagine Cup» ouverte
dans 124 pays.
riennes sont déjà qualifiées au 2e tour de la
compétition dans les catégories «Digital
Découverte macabre
Réunissant les meilleurs talents des cinq
continents, «Imagine Cup» permet depuis
Media» et «IT Challenge». La finale nationa-
le qualificative à la finale mondiale de New
dans une bâtisse en construction
2003 aux férus de l’informatique et du design
du monde entier d’exercer leur passion et leur
York du 8 au 14 juillet est programmée le 30
avril à Alger. Pour cette édition, les partici- à la Nouvelle ville
créativité, en imaginant, concevant et déve- pants algériens, dont le nombre n’est pas

U
n corps inanimé d’un jeune de 33 n’ont pas tardé à se rendre sur les lieux
loppant des solutions technologiques au servi- encore arrêté, peuvent bénéficier de l’assis- ans a été découvert dans la matinée pour entamer les procédures d’usage. La
ce de l’humanité conformément aux tance de coachs pour mieux schématiser leurs dépouille mortelle de la victime originaire
idées et les réaliser. Selon les responsables d’hier à l’intérieur d’un étage
«Objectifs du Millénaire pour le de la ville de Larbaa Nath Irathen a été
Développement», fixés par les Nations-Unies. de la compétition en Algérie, les projets les d’une bâtisse en construction sise à la cité
Sous le thème «Imaginez un monde où la plus ambitieux trouveront même un débou- 2000 logements, Nouvelle ville de Tizi- évacuée par l’ambulance de la protection
technologie nous aide à répondre aux enjeux ché commercial et une assistance sera offerte Ouzou, apprend-on de la protection civile. civile au CHU Nedir Mohamed pour les
les plus cruciaux de la société», la finale mon- aux gagnants pour monter leurs propres entre- Le cadavre de la victime qui ne portait pas besoins de l’autopsie. Les services de poli-
diale d’Imagine Cup aura lieu cette année à prises à partir de leurs projets. de traces de violence a été découvert par ce de la 3e sûreté urbaine ont ouvert une
New-York du 8 au 14 juillet prochains. A noter que l’inscription à l’édition 2011 les travailleurs de cet immeuble en chan- enquête pour déterminer les causes et cir-
Pour rappel, la finale "Imagine Cup 2010" s’effectue sur le site Web dédié à la compéti- tier qui ont immédiatement alertés les ser- constances exacte de ce drame.
qui s’est déroulé en Yougoslavie a enregistré tion (http://algeria.imaginecup.com) ou en vices de sécurité et la protection civile qui B. A.
une participation record, avec plus de 325 000 contactant l’ETIC Club au niveau de l’Ecole
étudiants, dont 1000 en Algérie. nationale supérieure d’informatique (ESI).
Au niveau national, l’édition 2010 a été
organisée au niveau de l’Ecole nationale
Hamida B. Bordj Bou-Arréridj
supérieure de l’informatique et remportée par
l’équipe : «BilyLand» pour leur projet VIHM Tébesa Un homme meurt asphyxié
Plus de 30 kg de kif
(Vision interaction Homme-Machine) qui les

U
a qualifié pour la finale mondiale dans la caté- n homme est membres de la famille, âgés de 41 ans,
traité saisis son épouse, et de 15 ans, ont été admis
gorie Software design (création de logiciels). mort samedi
Trois catégories regroupant neuf disci- à Ras El à l’hôpital de la ville. C’est la mère
plines sont ouvertes à la compétition à savoir ire de cet appa r- étourdie qui a donné l’alerte au petit
le propriéta Oued à la suite d’une
les solutions technologiques (conception de ne importante quan- mêm e

U tem ent a été arrê té, en asphyxie au matin. Mais son mari qui répond aux
logiciel, développement embarqués et déve- tité de kif traité, esti- temps que son frère.
loppement de jeux vidéo), les compétences mée à plus de 30 monoxyde de carbo- initiales de B.A était déjà perdu. Les
techniques (le projet Hoshimi, système et ser- Une enquête a été dili- ne. L’homme âgé de secours qui sont arrivés sur les lieux
réseaux et algorithmes) et les Arts numériques kg, a été saisie par les gentée par les services
de
nuit n’ont rien pu faire pour lui.
(la photographie, le court métrage et le design vices de sécurité dans la à police afin d’établir d’év s
en- 53 ans était avec les
de dimanche à hier dan membres de sa Rappelons que la ville connait une
d’interface). une tuelles complicités
Depuis la première participation algérien- Tébessa, a indiqué hier cette affaire, a-t-on indi 0
qué, famille quand il a recrudescence de ce genre d’accidents.
ne en 2006, le concours mobilise de plus en source sécuritaire. ie rappelant que plus de 1.85is inhalé une grande La direction de la protection civile a
ue a été sais
plus d’étudiants dont le nombre a plus que tri- La drog
dans kg de kif traité ont été saisier quantité de gaz brû- lancé plusieurs campagnes de sensibili-
plé. Après l’Egypte, la participation algérien- dans un domicile situé à depuis décembr e dern lés qui se dégageait sation contre les dangers de ces gaz bru-
ne est même considérée comme la plus impor- le quartier El-Wiam de , ya de l’ex trê-
dans cette wila du chauffage de la lés. Mais le bilan reste élevé.
tante d’Afrique à ce concours. l’ouest du chef-lieu de me Est du pays. maison apparem-
L’initiative suscite notamment un engoue- wilaya, a-t-on précisé ment défectueux. F. D.
ment particulier auprès des étudiants des uni- que
même source, ajoutant
Deux autres

Condoléances Condoléances Accident mortel sur l’autoroute près de Zennouna


L’
Le ministre des Affaires Le président-directeur autoroute Est-Ouest a été le théâtre d’A.A., âgé de 41 ans est mort sur le coup.
étrangères, le ministre délégué d’un accident de la circulation mortel Son compagnon âgé quant à lui de 28 ans est
général, les cadres dirigeants, hier. L’accident qui a eu lieu à 7 dans un état critique.
chargé des Affaires maghrébines et la coordination syndicale et heures 15 minutes près de la localité de Les agents de la protection civile ont
africaines, le secrétaire d’Etat l’ensemble du personnel du Zennouna à une douzaine de kilomètres de transporté le jeune homme à l’hôpital de
chargé de la Communauté Bordj Bou-Arréridj . Bordj Bou-Arréridj. Le cadavre du conduc-
nationale établie à l’étranger, le
Groupe GIPEC, très affectés Le conducteur d’une voiture touristique a teur a été placé à la morgue de la même struc-
secrétaire général et l’ensemble du par le décès de la mère de M. perdu le contrôle de son véhicule et a fait plu- ture. La gendarmerie également présente sur
ELHABBAS Hamoud, sieurs tonneaux avant de s’écraser sur la bar- les lieux a ouvert une enquête pour détermi-
personnel du ministère des Affaires rière en béton. ner les causes exactes du drame.
étrangères, très affectés par le directeur général de la filiale Le chauffeur qui répond aux initiales F. D.
décès de la mère de leur collègue PAPCAS, lui présentent ainsi
Mme TIAB DRISS Anissa, lui qu’à toute sa famille, leurs
présentent ainsi qu’aux membres sincères condoléances et les Condoléances --------------------------------------------------------------------------
de sa famille leurs sincères prient de trouver ici l’expression
condoléances et les assurent en La présidente, les membres du Conseil et l’ensemble des personnels de
de leur profonde sympathie. l’ARPT très affectés par le décès de la sœur de leur collègue Mme FERRAD
cette pénible circonstance de leur
profonde compassion. Que Dieu le Tout-Puissant Karima, lui présentent ainsi qu’à toute sa famille leurs sincères condoléances
Il prient Dieu le Tout-Puissant accueille la défunte en Son et les assurent en cette pénible circonstance de leur profonde sympathie.
Vaste Paradis et lui accorde Sa Que Dieu le Tout-Puissant accueille la défunte en Son Vaste Paradis et lui
d’accorder à la défunte Sa Sainte
accorde Sa Sainte Miséricorde.
Miséricorde. Sainte Miséricorde.
A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.
El Moudjahid/Pub ANEP 842247 du 08/02/2011 El Moudjahid/Pub ANEP 842225 du 08/02/2011

BUREAUX REGIONAUX ANNABA :


CONSTANTINE TLEMCEN :12, place Kairouan 7, cours de la Révolution
100, rue Larbi Ben M’hidi Tél.-Fax : (043) 27.66.66 Tél. : (038) 84.86.38 Edité par EPE-EURL
Tél. : (031) 64.23.03 Fax : (04) 84.86.38 EL MOUDJAHID
QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATION MASCARA : Maison de la Presse Siège social : 20, rue de la Liberté, Alger
ORAN
Edité par l’EPE-EURL Maison de la Presse Rue Senouci Habib Régie publicitaire IMPRESSION
Tél.-Fax : (045) 81.56.03 Edition du Centre :
EL MOUDJAHID 3, place du 1er Novembre
Tél. : (041) 39.34.94
EL MOUDJAHID Société d’Impression d’Alger (SIMPRAL)
au capital social de 50.000.000 DA 20, rue de la Liberté, Alger Edition de l’Est :
20, rue de la Liberté, Alger ANNABA CENTRE AÏN-DEFLA : Tél./Fax : 021 73.56.70 Société d’Impression de l’Est, Constantine
2, rue Condorcet Cité Attafi Belgacem (Face à la Poste) Edition de l’Ouest :
Téléphone : 021.73.70.81 Tél/Fax: 027.60.69.22 Société d’Impression de l’Ouest, Oran
Tél. : (038) 86.64.24 ABONNEMENTS
Directeur de la publication - Gérant Edition du Sud :
BORDJ BOU-ARRERIDJ Pour les souscriptions d’abonnements, Unité d’Impression de Ouargla (SIA)
Abdelmadjid CHERBAL Ex-siège de la wilaya PUBLICITE achats de journaux ou commandes de DIFFUSION
Directeur de la rédaction Rue Mebarkia Smaïl, B.B.A. 34000 Pour toute publicité, s’adresser photos, s’adresser au service commercial: Centre : EL MOUDJAHID
Tél/Fax : (035) 68.69.63 à l’Agence Nationale de Tél. : 021 73.94.82
Larbi TIMIZAR 20, rue de la Liberté, Alger.
SIDI BEL-ABBES Communication d’Edition et de Est : SARL “SODIPRESSE”
Maison de la presse Amir Benaïssa Tél-fax : 031 92.73.58
DIRECTION GENERALE Publicité “ANEP” COMPTES BANCAIRES Ouest : SARL “SDPO”
Immeuble Le Garden, S.B.A.
Téléphone : 021.73.79.93 Tél/Fax : (048) 54.42.42 Agence CPA “Che” Guevara - Alger Tél-fax : 041 46.84.87
ALGER : 1, avenue Pasteur Sud : SARL “TDS”
Fax : 021.73.89.80 CONSTANTINE : Tél. : (021) 73.76.78 - 73.71.28 - 73.30.43 Compte dinars n° 102.7038601 - 17 Tél-fax : 029 75.02.02
DIRECTION DE LA REDACTION Route de Sétif 7e km Fax : (021) 73.95.59 - Télex : 56.150 Agence BNA Liberté France : IPS (International Presse Service)
Tél. : (031) 66.49.65 - (031) 92.30.99 Télex : 81.742 - Dinars : 605.300.004.413/14 Tél. 01-46-07-63-90
Téléphone : 021.73.99.31 Fax : (031) 66.49.37
Fax : 021.73.90.43 - Devises : 605.310.010078/57
TIZI OUZOU : ORAN : 3, rue Mohamed Khemisti Cptes BDL - Agence Port Saïd Les manuscrits, photographies ou tout autre document et
Internet : http://www.elmoudjahid.com Cité Mohamed Boudiaf (ex-2.000 logts) Tél. : (041) 39.10.34 - Dinars : 005.00 107.400.247 86 20.28 illustration adressés ou remis à la Rédaction ne sont pas
rendus et ne peuvent faire l’objet d’une réclamation..
E-mail : elmoudjahid@elmoudjahid.com Bâtiment 3, 1er étage, Nouvelle ville Fax : (041) 39.19.04 - Télex : 22.320 - Devises : 005.00 107.457.247 86 20.28
Tél. - Fax : (026) 21.73.00

Mardi 8 Février 2011


EL MOUDJAHID
Sports 31

La star de la sélection algérienne A’, Abdelmoumen Djabou optimiste


“Nous sommes capables de battre
n’importe quelle équipe”
L e meneur de jeu de la sélec- Nous sommes bien en jambes deux prochains matchs avec ment sur notre prochain adversai-
tion algérienne A’, et j’espère que nous allons confir- confiance et sérénité. J’ai contri- re pour la simple raison qu’il a
Abdelmoumen Djabou, mer contre le Gabon aujourd’hui", bué à l’instar de tous mes coéqui- joué le match d’ouverture contre
auteur d’un beau but contre a déclaré à l’APS Djabou. Le piers au premier succès, mainte- le pays organisateur.
l’Ouganda, affirme que son équi- maître à jouer de l’Entente de nant, il faut confirmer contre le La pression était grande sur les
pe est capable de battre n’importe Sétif a été l’un des artisans du Gabon pour assurer la qualifica- joueurs gabonais et cela était
quel adversaire au Championnat premier succès des Verts contre tion aux quarts de finale", a-t-il visible sur le terrain". "Face à
d’Afrique des Nations "CHAN- l’Ouganda (2-0) avec des accélé- expliqué. nous, les données seront diffé-
2011" qui se déroule au Soudan. rations déroutantes, des dribbles Interrogé sur l’équipe gabonai- rentes. Les Gabonais n’ont plus
"Nous possédons une équipe faciles et un travail de récupéra- se, qui reste sur un échec face au droit à l’erreur. Ils vont se jeter
homogène capable de s’imposer tion extraordinaire au milieu du Soudan (1-0) lors de la première dans la bataille. Il faut être vigilant
face à n’importe quel adversaire. terrain. "Le premier match était journée du CHAN-2011, le numé- et concentré du début jusqu’à la
Aucune formation ne nous fait capital pour nous. Il fallait s’impo- ro 19 des Verts a répondu "On ne fin pour obtenir un résultat posi-
peur. ser à tout prix pour aborder les peut pas se prononcer objective- tif", a-t-il affirmé.

 Tournoi de l’UNAF (U-20)


Victoire de l'Algérie sur le Maroc 2 à 0
La sélection algérienne de football des moins de 20 ans s'est imposée Les Algériens joueront leur seconde rencontre mardi contre le Kenya
contre son homologue marocaine 2 à 0, dimanche à Tripoli, pour le comp- avant d'affronter le pays hôte jeudi. Voici par ailleurs le programme des
te de la première journée du tournoi de l’Union nord-africaine (UNAF) deux prochaines journées:
de la catégorie. Ce tournoi, qui se déroule en Libye jusqu’au 10 février, Aujourd’hui : Algérie-Kenya (14 h) Libye-Maroc (17 h)
regroupe l’Algérie, le Maroc, la Libye et le Kenya comme invité. Jeudi 10 février: Kenya-Maroc (14 h) / Libye-Algérie (17 h).

Selon Mohamed Timouni, l’ancien international marocain


“La rencontre Algérie-Maroc ne doit pas sortir de son cadre
de derby maghrébin”
L’ ancien meneur de jeu de "Al-Massa Erriadhi" que cette ren- Lokeren (Belgique), a néanmoins de la Centrafrique. Après deux jour-
l’Equipe nationale de football contre n’était qu’un match de football considéré que la sélection marocaine nées, l’Algérie est dernière en compa-
du Maroc, Mohamed où il y aura au final un vainqueur et un possédait autant d’atouts pour ramener gnie de la Tanzanie avec un point et
Timoumi, a déclaré hier que la ren- vaincu sinon un match nul, selon la loi un résultat positif de son déplacement un goal-average défavorable après un
contre face à l’Algérie, le 27 mars à du sport". "L’esprit sportif doit carac- à Alger pour continuer son parcours et match nul à Alger face à la Tanzanie
Alger, "ne devait pas sortir de son tériser ce match, malgré son importan- se qualifier pour la prochaine coupe (1-1) et une défaite en Centrafrique (0-
cadre de derby maghrébin quel que ce", a-t-il insisté avant de souligner d’Afrique CAN-2012, dont la phase 2). Le Maroc est classé deuxième du
soit le résultat du match".Le Ballon que "les deux équipes doivent accepter finale aura lieu au Gabon et en Guinée groupe avec 4 points après deux
d’or africain 1985 ayant participé à la le résultat de la rencontre en toute Equatoriale. L’Algérie rencontrera le matchs joués (0-0) à domicile contre
coupe du 1986 au Mexique a souligné sportivité". Mohamed Timoumi qui a Maroc pour le compte de la troisième la Centrafrique et (1-0) en Tanzanie. Il
dans une interview au journal bi-heb- fait sa carrière aux FAR de Rabat, journée du groupe D composé, outre est devancé à la différence de buts par
domadaire marocain en langue arabe RCD Majorque (Espagne), et KSC l’Algérie et le Maroc, de la Tanzanie et la Centrafrique.

Championnats européens Ligue des Champions d'Afrique (tour


préliminaire/retour)
Barça irrésistible, Manchester Utd Zamalek-Stars reporté
tombe à Wolverhampton pour le 25 février
La Confédération africaine de football (CAF), a décidé

L e FC Barcelone a consolidé sa place avoir enregistré deux succès de rang


de leader de la Liga en enregistrant contre deux nuls pour le Milan AC. de reporter le match retour qui devait opposer le 13 février
un 16e succès de rang contre La Lazio, 4e, a été tenue en échec à au Caire l'équipe du Zamalek (Egypte) à son homologue de
l'Atletico Madrid (3-0), au moment où le domicile par le Chievo Vérone (1-1) Stars (Kenya), comptant pour le tour préliminaire de la
leader de la Premier League, Manchester alors que la Juventus (8e) est allée battre Ligue des Champions d'Afrique, pour le 25 février, en rai-
United, a, après 26 journées, concédé sa Cagliari (3-1) grâce notamment à deux son de la situation qui prévaut en Egypte, a rapporté hier la
première défaite de la saison contre buts de Matri qui a "puni" son ancienne presse locale. Cette décision a été prise par l'instance afri-
Wolverhampton, la... lanterne rouge. En équipe pour laquelle il avait signé un caine à la suite d'une demande introduite par le club cairo-
Angleterre, le leader de la Premier League, doublé il y a une semaine dans le même te, précise la même source. "La CAF a fini par accepter le
Manchester United, s'est incliné à la sur- stade. En Allemagne, le Borussia report de cette rencontre, le temps que la situation actuelle
prise générale chez la lanterne rouge Dortmund et Schalke 4 n'ont pu se dépar- que traverse l'Egypte ne trouve son dénouement", a indiqué
Wolverhampton (1-2) après avoir mené au tager vendredi (0-0) lors de la 137e édi- le président du Zamalek, Ibrahim Djalal. Le patron du
score. Les Mancuniens devront ainsi tion du derby de la Ruhr dominée pour- Zamalek estime que dans le cas où la situation ne permet-
oublier leur rêve de rejoindre dans l'histoi- tant de bout en bout par le leader. Les trait pas le déroulement de cette rencontre en Egypte, le
re du football anglais les "Invincibles" le Real Madrid de Di Stefano, qui avait poursuivants n'ont pas profité de la 21e match sera délocalisé à l'étranger. "Si la situation en Egypte
d'Arsenal, les derniers à avoir bouclé une enchaîné 15 succès lors de la saison journée du Championnat d'Allemagne ne trouve pas sa stabilité d'ici la date de cette rencontre, on
saison de Premier League sans avoir perdu 1960-1961. Battu le week-end dernier à pour réduire l'écart sur Dortmund. jouera soit au Kenya, chez l'adversaire, soit en Libye", a-t-
un seul match, en 2003-2004. Justement Pampelune (1-0), le Real s'est repris Le Bayer Leverkusen (2e) a été battu il précisé. Lors du match aller, le Zamalek s'était imposé à
Arsenal n'a pas profité de l'échec des "Red dimanche en étrillant la Real Sociedad à Nuremberg (1-0) alors que le Bayern Nairobi face à l'équipe de Stars sur le score de 4 à 1, avec
Devils" pour s'approcher de la tête du clas- (4-1) au stade Santiago Bernabeu. Le Munich, qui croyait tenir sa victoire à un but de l'attaquant international algérien Mohamed
sement en concédant un nul (4-4) à Portugais Cristiano Ronaldo a marqué un Cologne en menant à la mi-temps 2 à 0, Amine Aoudia.
Newcastle après avoir mené 4 à 0. doublé et rejoint Messi en tête du clas- s'est incliné finalement 3 à 2. Les
Les "Gunners", qui sont à 4 points du sement des buteurs avec 24 réalisations
chacun. Le club "merengue" reste néan-
Bavarois, 3emes à la veille de cette jour- Mohamed Amine Aoudia
leader, ont été rattrapés au score en 20 née, se retrouvent 5emes à 15 points de
minutes après l'expulsion d'Abou Diaby. moins à sept points de Barcelone. Dortmund alors que Leverkusen compte (Zamalek) à l'arrêt
L'arbitrage a été mis à l'index par
Arsenal pour avoir fermé l'oeil sur plu-
Villareal a été surpris pour sa part à
domicile par Levante (0-1).
12 points de retard sur le leader. En
France, Lille a raté l'occasion de creuser
pour blessure
sieurs fautes des joueurs de Newcastle. Le "sous-marin" jaune garde sa 3e l'écart sur ses poursuivants en concédant L'attaquant international algérien
De son côté, Liverpool est allé battre place mais voit revenir à un point le nul à Auxerre (1-1) au moment où son du Zamalek (Div 1 égyptienne),
Chelsea à Stamford Bridge 1 à 0. Valence (4e), vainqueur à domicile dauphin, le Paris SG, s'est incliné à Mohamed Amine Aoudia, souffre
L'attaquant espagnol Fernando d'Hercules Alicante (2-0). En Italie, Rennes (3e) 1 à 0 lors de la 22e journée d'une blessure au niveau de la
Torres, qui est passé des "Reds" aux Naples et l'Inter mettent la pression sur le du Championnat de France. jambe, qui l'a contraint d'observer
"Blues" la semaine passé, n'a pas empê- Milan AC. Le Milan AC a été forcé au De son côté, Marseille s'est imposé au quelques jours de repos, rapporte
ché la défaite de son nouveau club qui partage des points dimanche lors de son forceps contre Arles-Avignon (1-0) au hier la presse locale. "L'équipe a
reste 4e. Manchester City garde pour sa déplacement à Genoa (1-1) pour le stade Vélodrome, de même pour Saint- retrouvé le chemin des entraîne-
part la 3e place après sa victoire contre compte de la 24e journée du Etienne (5e) vainqueur à Montpellier 2 à ments avec la présence de l'en-
West Bromwich (3-0) grâce à un triplé de Championnat d'Italie et voit son dauphin 1. Lyon, 6e, a perdu pour sa part du ter- semble des joueurs, à l'exception de Aoudia qui est blessé,
l'Argentin Carlos Tevez. En Espagne, le Naples et l'Inter (3e) revenir à trois et rain et ses derniers espoirs de titre contre et qui devrait reprendre le travail avec le groupe dans
FC Barcelone s'est largement imposé cinq longueurs. Naples a battu aisément Bordeaux (0-0). deux jours", a affirmé l'entraîneur du Zamalek, Hossam
samedi contre l'Atletico Madrid avec un Cesena (2-0) alors que l'Inter s'est impo- Au classement, Lille compte cinq Hassan. Le transfuge de la JS Kabylie, avait inscrit son
triplé de Lionel Messi (3-0) à l'occasion sé contre la Roma (5-3) au terme d'un points d'avance sur le duo PSG-Rennes premier but avec sa nouvelle équipe face au club kenyan
de la 22e journée du Championnat match fou. et six sur Marseille. Monaco (19e) s'est de Stars, en match aller (4-0) disputé à Nairobi, comptant
d'Espagne. L'Inter, qui compte encore un match compliqué davantage la tâche en perdant pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions
Ce nouveau succès (le 16e de rang) en retard contre la Fiorentina, a réussi à à Toulouse 2 à 0 et voit son avenir en d'Afrique. Prévu initialement pour le 13 février au Caire, le
permet au Barça de battre le record de récupérer quatre points à son voisin et Ligue 1 s'assombrir de plus en plus. match retour a été reporté par la CAF au 25 février, suite à
victoires consécutives en Liga détenu par leader en l'espace de trois jours après une demande formulée par le club cairote.

Mardi 8 Février 2011


C H A N 2 0 1 1
Aujourd'hui, au stade Khartoum (Soudan), 15 h 30
Algérie-Gabon
LES VERTS
OPTIMISTES
a dans ses "tripes", ne une très bonne confiance pratiquement sont tout près
sera pas facile si l'on prestation face à au même groupe de la qualification
ne la prend pas l'Ouganda, mais la qui avait affronté aux quarts de finale.
en considération. prudence ne doit l'Ouganda le 05 février On ne doit pas laisser
La déclaration de leur pas être ignorée. dernier au stade cette chance nous
coach, Pierre Ambane, Il est certain qu'à international de filer entre les doigts.
est assez significative. quelques éléments Khartoum. On peut On jouera pour gagner.
En effet, Ambane avait près, Benchikha fera dire que les "Verts" H. Gharbi
affirmé que son équipe
avait raté le coach
devant le pays
organisateur, le Soudan
Les “Verts” en quête
et qu'elle avait raté à de confirmation
L
Les "Verts", après avoir es Algériens
ont montré plusieurs reprises
fait une très bonne entrée
L
qu'ils l'égalisation. Elle avait a sélection algérienne A’, leader de son contre l’Ouganda. Pour le match d’aujourd’hui,
dans cette CHAN 2011 possèdent un manqué, selon lui, groupe grâce à son succès contre le staff technique pourra compter sur les 23
très bon d'efficacité. C'est l’Ouganda (2-0) lors de la première jour- joueurs après les informations rassurantes sur
en dominant les groupe capable d'aller le pour cette raison que née, tentera aujourd’hui contre le Gabon à 15h30 l’état de santé du capitane Abdelkader
Ougandais sur le score Benchikha et son au stade international de Khartoum, de confirmer Laifaoui et du milieu de terrain Abdelmoumen
plus loin possible dans Djabou, lesquels ont participé
groupe doivent faire sa belle entame du deuxième Championnat
de 2 à 0 sur des cette compétition. Cette
très attention à cette d’Afrique des Nations CHAN-2011. Les normalement à l’entraînement avec le reste du
équipe, ougandaise est
réalisations de Djabou et loin d'être un faire-valoir équipe gabonaise, hommes d'Abdelhak Benchikha, qui ont rempor- groupe. "Je suis à la disposition du sélectionneur
lorsqu'on sait que le té aisément leur premier match du tournoi contre national", a affirmé le défenseur
Soudani, joueront et que les "Verts" sont un adversaire ougandais limité, savent pertinem- de l’ES Sétif. Et sauf surprise de dernière minu-
tombés sur une équipe football de ce pays ne
aujourd'hui, vers 15 h nous réussit pas très ment que la seconde sortie contre les "Panthères te, c’est la même équipe qui
assez faible. Il est certain B" du Gabon sera extrêmement ardue et qu’il sera alignée par Benchikha contre le Gabon.
30, contre le Gabon, leur qu'ils se trompent ceux bien. On avait subi
faudrait sortir le grand jeu pour s’imposer. Jouer Dos au mur après sa sortie ratée face au pays
deuxième match dans qui ont privilégié cette quelques contre- organisateur, le Gabon est condamné à réagir
performances contre le sans pression et sans calculs. Le sélectionneur
cette CHAN. thèse, car ce sont les national est conscient que les Gabonais vont se aujourd’hui face à l’Algérie pour éviter une
Algériens qui étaient les Gabon, d'où la nécessite donner à fond pour tenter de jouer un mauvais élimination dès la deuxième journée du tour-
plus forts et les plus de rester sur ses gardes tour aux partenaires de Mohamed Lamine noi. "Je crois qu’on n'a pas le choix de notre
motivés pour l'emporter. jusqu'au bout. Zemmamouche. "Nous avons une idée sur côté. Nous sommes dos au mur, il faut réagir
Cette équipe gabonaise, Certes, les poulains de l’équipe gabonaise, comme eux possèdent des face à l’équipe algérienne.
qui mettra tout ce qu'elle Benchikha ont réussi informations sur notre sélection. Nous les avons Ce serait une réaction normale", a décla-
vus jouer contre le Soudan. C’était un match re le sélectionneur gabonais Pierre
d’ouverture et chaque équipe était crispée et vou- Aubameying à l’APS, à l’issue de l’entraîne-
Ali
Le Mauritanien Lenghaifry
lait à tout prix éviter de perdre", a indiqué ment de dimanche soir à Khartoum. La défai-
Benchikha. Après avoir savouré son succès te essuyée par les partenaires de Bitseki Moto
arbitrera Algéri e-G abo n contre l’Ouganda, l’équipe algérienne a repris sa est loin d’affecter le moral de l’équipe,
a été désigné par la Confédération afri-
aifry Ali préparation pour le match d’aujourd’hui avec une d’après le coach des "Panthères B". "Je suis
L’arbitre international mauritanien Lenghtre Algérie - Gabon prévue aujourd’hui
à 15 h 30 première séance de décrassage dimanche soir obligé de me remettre en question, de ne plus
caine de football pour diriger la rencon de Khartoum pour le compte de la deuxième jour- avant l’ultime entraînement à huis clos, la veille regarder derrière mais de regarder devant
(heure algérienne) au stade international s CHAN-2011. Le directeur de jeu mauritanien de la rencontre. "Le moral est au beau fixe, tout le pour essayer de conquérir la victoire. Les
Nation
née du Championnat d’Afrique des (Erythrée) et Dirra Balla (Mali). Le
quatrième monde se donne à fond sur le terrain et en dehors. joueurs ont un esprit de guerrier et de com-
sera assisté de Angessom Ogbamariamtandis que le commissaire du match est Khaled Il règne une excellente ambiance au sein du grou- pétiteur", a-t-il affirmé. Lanterne rouge du
arbitre est Eddy Maillet (Seych elles), ure différe nce de pe", s’est réjoui le coach national. Face à une groupe en compagnie de l’Ouganda, les
du groupe A grâce à une meille
Sancho (Tunisie). L’Algérie est leaderLe Gabon et l’Ouganda ferment la marche (0 pt). équipe gabonaise dos au mur, les Algériens joue- Gabonais sont conscients que le match ne
n.
buts (+2) contre (+1) pour le Souda ront sans pression et sans calculs pour sortir vain- sera pas facile et qu’il faudra trouver des solu-
queurs de cette confrontation décisive, selon tions offensives pour espérer sortir vain-
Benchikha. Cependant, les partenaires d'Hocine queurs de cette confrontation face au leader
Abdelhak Benchikha, sélectionneur national Metref se doivent d’élever un peu du groupe A. "Nous allons affronter une
“Il faut jouer sans faire de calculs” plus leur niveau de jeu pour éviter toute mauvai-
se surprise. "Nous allons aborder la rencontre
bonne équipe d’Algérie. Je l’ai vue contre
l’Ouganda, c’est une très bonne formation. Je
Le sélectionneur national est plus qu’important, et avec la même détermination et l’envie le dis avec toute honnêteté. C'est une équipe
Abdelhak Benchikha a esti- qu’il faudrait bien le négo- de gagner. Certes, la rencontre ne sera pas une qui joue bien au ballon. Je ne suis pas surpris
mé qu’il faudra jouer "sur sa cier pour engranger les partie de plaisir, mais je pense de la voir jouer comme ça. Aujourd’hui, on
réelle valeur" et "sans calcul" trois points de la victoire, que nous sommes bien armés pour s’imposer", a voudra gagner ou au pire faire un match nul",
pour sortir vainqueur de la synonyme de qualification. indiqué le buteur de l’ASO Chlef, a souhaité Aubameying.
confrontation d’aujourd’hui Mais le coach des Verts est Hilal Soudani, auteur de la deuxième réalisation
contre le Gabon à 15 h 30 au conscient que la partie
stade international de d’aujourd’hui ne sera pas
Khartoum pour le compte de
la deuxième journée du
facile face à un adversaire
dos au mur, après sa pre-
“Contre le Gabon, ce sera
championnat d’Afrique des
Nations CHAN-2011. "Si
mière sortie ratée devant le
Soudan (1-0).
un match piège” estime Laifaoui
nous jouons sur notre réelle "L’adversaire est sous pres- Le capitaine de la sélec- "Il faut confirmer face au
valeur, sans faire de calculs, sion, une défaite face à tion algérienne A’, Gabon et fournir un grand
on sortira vainqueur inchallah. Je suis l’Algérie et c’est l’élimination. Ils vont Abdelkader Laifaoui a indi- match. Lors de notre premiè-
serein et toujours positif à la veille d’une jouer le tout pour le tout. Il ne faut pas s’at- qué que le match face au re sortie, nous n’avons pas
rencontre", a déclaré à l’APS Benchikha. tendre à un match facile, il faut se préparer Gabon aujourd’hui à 15h30 réalisé un match de haute
Leader du groupe A après sa victoire en conséquence", a-t-il averti. Interrogé sur au stade international de facture à cause des condi-
contre l’Ouganda (2-0) lors de la première les qualités de l’adversaire d’aujourd’hui, Khartoum pour le compte de tions climatiques difficiles.
sortie, l’équipe algérienne abordera cette Benchikha estime que le Gabon est une la deuxième journée du Il faisait très chaud avec
seconde rencontre contre les Panthères du bonne équipe, qui joue bien au ballon. Championnat d’Afrique des une température difficile à
Gabon avec le même état d’esprit pour " Il faut faire attention, il possède de Nations CHAN-2011, sera de la première rencontre face supporter, notamment sur un
assurer dès mardi, sa qualification aux belles individualités". une rencontre "piège et diffi- à l’Ouganda, s’attend à un terrain synthétique, mais le
quarts de finale. "J’ai laissé mes joueurs Pour la deuxième sortie de l’équipe cile". "C’est un match piège, match difficile contre les plus important c’était la vic-
décompresser après la première rencontre, d’Algérie, le sélectionneur national devrait, qu’il faudrait aborder soi- Panthères du Gabon. "Ce toire", a-t-il estimé. D'autre
maintenant place au travail et la concentra- sauf imprévu de dernière minute, recondui- gneusement et avec la même sera un match difficile pour part, le défenseur central des
tion pour bien préparer le deuxième match re le même onze de départ aligné face à détermination affichée contre les deux équipes. Le Gabon Verts se dit prêt a prendre
dans les meilleures conditions" a souligné l’Ouganda. "Je ne peux pas m’avancer, tout l’Ouganda. Le Gabon va tout possède une bonne équipe part à la rencontre aujour-
le sélectionneur, qui estime que la belle peut arriver. Je préfère laisser tous les donner lors de cette rencontre avec un milieu du terrain d’hui contre le Gabon après
entame de la compétition a fait beaucoup de joueurs concentrés et prêts pour la ren- pour se ressaisir de son pre- entreprenant et un attaquant les examens rassurants pas-
bien au groupe. contre. Je suis confiant, j’ai un banc de mier échec. De notre coté, de pointe qui travaille beau- sés à l’hôpital de Khartoum.
"La victoire contre l’Ouganda était vita- touche extraordinaire, l’ambiance est fami- nous allons faire le maximum coup. Mais je pense que nous "Je commence à récupérer de
le pour nous, afin de préparer le match du liale, c’est très important pour une sélec- pour remporter un second avons les arguments pour ma grosse brûlure à la jambe.
Gabon dans de meilleures conditions, c’est tion", a-t-il affirmé. Enfin, Benchikha s’est succès dans le tournoi", a nous imposer", a t-il indiqué. J’ai passé une radio qui n’a
encourageant, mais rien n’est encore joué. réjoui de la programmation du match à 17 h déclaré à l’APS Laifaoui. Le Pour Laifaoui, l’équipe rien décelé de grave. Je ne
On a plus de confiance, l’ambiance est au 30 (heure soudanaise). "C’est mieux que de défenseur de l’ES Sétif, qui d’Algérie est la meilleure du ressens plus de douleurs,
beau fixe", a-t-il dit. Pour le patron de la jouer sous la chaleur comme ça été le cas se remet d’une "grosse brûlu- groupe A, mais il précise que Dieu merci. Je suis à la dis-
sélection nationale A’, le match du Gabon contre l'Ouganda". re" au pied, contractée lors rien n’est encore acquis. position de l’entraîneur".