Vous êtes sur la page 1sur 10

Faculté des sciences de Monastir TD

TD N°1 (Centrale de Production d’Energie nucléaire)



La fission d’un noyau d’uranium U235 libère en moyenne une énergie
de 200 MeV (eV = électronvolt). Seulement 30 % de cette énergie est
transformée en énergie électrique dans une centrale nucléaire. Rappels :
1 eV = 1,6.10-19 J ; masse d’un atome d’uranium U235 : m = 235 X 1,66.10-27
kg.

1. Pour une tranche de 900 MW d’une centrale nucléaire, calculer :

1.1 L’énergie électrique journalière fournie en GWh ;

1.2 L’énergie électrique en Wh correspondante à un noyau d’uranium


U235 ;

1.3 La consommation journalière en kg d’uranium U235.

2. La consommation annuelle d’énergie électrique de la ville de Bordeaux


est de 3,3 milliards de kWh. Cette énergie est en partie produite par les 4
tranches de la centrale nucléaire du Blayais (puissance de chacune : 900
MW). Evaluer le temps moyen en jours de fonctionnement de la centrale
pour alimenter la ville de Bordeaux.

3. Une tranche de centrale nucléaire de puissance P = 900 MW fournie au


réseau en moyenne 200 jours par an. Une éolienne fournit par an une
énergie de 1 GWh. Calculer le nombre d’éoliennes de ce type nécessaires
pour remplacer la tranche de centrale nucléaire.

Travaux sélectionnés par M.LAMIRI Charfeddine


Faculté des sciences de Monastir TD

TD N°2 Bilan de puissance d’une centrale nucléaire :


La structure d’une centrale nucléaire de type PWR (Pressurized Water Réactor : réacteur à
eau sous pression) est représenté ci-dessous.



A l’intérieur du réacteur, dans la cuve, l’uranium 235 est le siège d’une réaction nucléaire : la
fission. Il s’agit de casser le noyau d’un atome lourd (uranium 235) pour obtenir plusieurs
noyaux d’atomes plus légers en libérant une quantité importante de chaleur. En effet la
fission de 1 kg d’uranium dégage autant de chaleur que si on brûlait 2500 tonnes de charbon.
Cette chaleur doit être évacuée en permanence de la cuve du réacteur par la circulation d’un
fluide (eau sous pression) qui constitue le circuit primaire.
Cette chaleur est ensuite fournie à un circuit secondaire composée d’eau. Cette eau se
transforme en vapeur dans l’échangeur, puis elle est utilisée pour faire tourner la turbine. La
turbine entraîne à son tour l’alternateur qui produit l’énergie électrique.

1- Circuit primaire.
Le circuit primaire permet de prélever sur la cuve du réacteur une puissance thermique
de 2793 MW et de la fournir au circuit secondaire. Pour maintenir le réacteur dans des
conditions d’exploitation convenable, il est nécessaire de faire circuler en permanence
l’eau sous pression par l’intermédiaire de 3 pompes primaires d’une puissance électrique
de 5400 kW chacune. La pression de l’eau du circuit primaire est maintenue constante en
lui fournissant au niveau du pressuriseur une puissance électrique de chauffe de 1440
kW.

2- Circuit secondaire.
Le circuit secondaire reçoit grâce à l’échangeur, une puissance thermique de 2785 MW
de la part du circuit primaire. L’eau du circuit secondaire se transforme alors en vapeur
et entraîne la turbine qui fournit une puissance mécanique de 953 MW sur l’arbre de
l’alternateur. Le condenseur permet d’évacuer le reste de la puissance non transformée
vers l’extérieur. La puissance électrique totale des pompes permettant la circulation de
l’eau dans le circuit secondaire et de l’eau de refroidissement du condenseur est de
16,4 MW.

3- Alternateur.
Faculté des sciences de Monastir TD

L’alternateur reçoit une puissance mécanique de 953 MW de la turbine, pour la


transformer en puissance électrique de 934 MW.

4- Bilan global.
1) A partir des indications précédentes, compléter le schéma-bloc ci-dessous
représentant le bilan de puissance de la centrale en indiquant :

Ø la nature de la puissance correspondant à chaque type de flèche :

puissance ………….. puissance …………..

puissance ………….. puissance …………..



Ø la valeur de la puissance échangée (entrante ou sortante) correspondant à
chaque flèche.

……....MW Réseau
……....MW ……....MW ……....MW
Installation ……....MW électrique
Alternateur
de circuit
Installation secondaire
fission de circuit
uranium primaire Centrale
235 nucléaire
……....MW
……....MW ……....MW ……....MW

Σ pertes

2) En déduire les valeurs de :
-la puissance PA absorbée (entrante) par la centrale.
-la puissance utile PU de la centrale.
-la puissance totale perdue S pertes.
3) En déduire le rendement de la centrale nucléaire.

Travaux sélectionnés par M.LAMIRI Charfeddine


Faculté des sciences de Monastir TD


TD N°3 (Centrale de Production d’Energie hydraulique)

L’usine marémotrice de la Rance ne fonctionne que par
intermittence car le remplissage du bassin de retenue est soumis au
rythme des marées. On distingue 3 phases dans son fonctionnement :

- Phase 1 : production d’énergie électrique quand l’eau s’écoule du bassin


vers la mer lors de la marée descendante : W1 = 540 GWh par an ;

- Phase 2 : production d’énergie électrique quand l’eau s’écoule de la mer


vers le bassin lors de la marée montante : W2 = 70 GWh par an ;

- Phase 3 : consommation d’énergie électrique pour pomper l’eau de la


mer vers le bassin pendant les heures dites creuses afin de fournir plus
d’énergie électrique lors des heures dites de pointe : W3 = 60 GWh par an.

1. Calculer en tonnes équivalent pétrole ou t.e.p (1 t.e.p º 4500 kWh


électriques) l’énergie électrique fournie annuellement par l’usine
marémotrice.

2. Sachant que la puissance de l’usine marémotrice est P = 240 MW,


quelle que soit la phase de fonctionnement, calculer la durée moyenne en
heures de chacune des phases par jour. En déduire la durée totale en
heures de fonctionnement de l’usine marémotrice par jour.

Faculté des sciences de Monastir TD

TD N°4 Centrale hydraulique de montagne)



La centrale hydraulique de type Pelton utilise les chutes d’eau de grande
hauteur pouvant se présenter en montagne. La puissance P (en W) mise
en jeu par une chute d’eau (de masse volumique ρ = 10 3 kg / m3) de
hauteur h (en m) et de débit q (en m3/s) est égale à :
P = ρ.g.h.q avec g = 9,81 m2/s
L’eau, au bout de sa chute, entraîne une roue à aubes. Celle-ci est
accouplée à un alternateur qui fournit au réseau électrique une puissance
de 1,1 MW.
La turbine présente un rendement ηT = 88 %. L’alternateur présente un
rendement ηA = 95 %.


Compléter le schéma-bloc ci-dessous représentant le bilan de puissance
de la centrale, en indiquant la nature des puissances échangées
(entrantes et sortantes) et le rendement de chacun des convertisseurs
(turbine et alternateur).
Centrale hydraulique

Chute Turbine Alternateur Réseau


d’eau ηT = … ηT = … électrique

Puissance
Puissance Puissance Puissance ………….
…………. …………. ………….
Puissance
………….
Calculer la puissance absorbée par l’alternateur.
En déduire la puissance perdue par l’alternateur.
Vérifier que la puissance absorbée par la turbine est de 1316 kW.
En déduire la puissance perdue par la turbine.

Travaux sélectionnés par M.LAMIRI Charfeddine


Faculté des sciences de Monastir TD

Calculer le rendement η total de la centrale hydraulique.


Démontrer que le rendement η total est égal à : η = ηT. ηA
Calculer la hauteur h de la chute d’eau sachant que son débit est de 0,3
m3/s.
La retenue d’eau présente une réserve d’eau telle que l’on puisse
turbiner sans arrêt avec un débit de 0,3 m3/s pendant un intervalle de
temps de durée t1 :

Entrée d’eau de la Réserve d’eau


rivière captée :
de la retenue :
0,125 m3/s 6300 m3

Prise d’eau de
la turbine :
0,3 m3/s


Faire le bilan des quantités d’eau entrant et sortant de la retenue d’eau.
En déduire la durée t1 (exprimée en heures) pendant laquelle on peut
turbiner sans arrêt avec un débit de 0,3 m3/s.
Si la turbine ne fonctionne pas, calculer le temps t2 (exprimé en heures)
nécessaire pour que la rivière remplisse la réserve d’eau de la retenue.
Montrer que la centrale électrique ne peut fonctionner que 41,7 % du
temps dans les conditions précédentes.
Cette centrale peut-elle être utilisée comme outil permanent de
production d’énergie électrique ou comme outil temporaire permettant
de répondre à la demande des heures de pointes ?



Faculté des sciences de Monastir TD

TD N°5 ( Centrale hydraulique de Serre Ponçon)


La centrale hydraulique de Serre-Ponçon
exploite une retenue d’eau de capacité
1270.106 m3.
Elle possède 4 turbines de type Francis à axe
vertical. Chaque turbine est accouplée
mécaniquement à un alternateur fournissant
l’énergie électrique au réseau de distribution.
Chaque groupe turbine-alternateur
présente un rendement de 85 % et utilise un
débit d’eau q de 75 m3/s. La chute d’eau
utilisée a une hauteur h de 120 m.



1) Compléter le schéma-bloc ci-dessous représentant le bilan de puissance de la centrale, en
indiquant la nature des puissances échangées du groupe turbine-alternateur, ainsi que le
rendement de la transformation.
Puissance
………….
Centrale hydraulique

Groupes
Chute Réseau
Turbine-
d’eau Alternateur électrique
η =………

Puissance Puissance
…………. ………….

2) Rappeler la puissance P (en W) mise en jeu par une chute d’eau. (masse volumique de
l’eau ρ = 10 3 kg/m3 ; g = 9,81 m/s2) .
3) Calculer la puissance fournie à un groupe de production par la chute d’eau.
4) En déduire la puissance totale reçue par la centrale hydraulique.
5) Calculer la puissance fournie par la centrale au réseau électrique.
6) En déduire la puissance perdue par la centrale.
7) Quel serait le temps nécessaire (exprimé en heures) pour que le barrage soit
complètement vidé si l’on suppose que plus aucun cours d’eau ne se déverse dedans ?
8) Quelle serait l’énergie alors produite par la centrale, si on suppose que la hauteur de
chute est inchangée ?

Travaux sélectionnés par M.LAMIRI Charfeddine


Faculté des sciences de Monastir TD

Corrigés


TD N°1 (Centrale de Production d’Energie nucléaire) :
2.1ð68,4% ; 2.2ð35,1kW ; 24kW ; 2.3ð11,1kW ;

0 TD N°2 Bilan de puissance d’une centrale nucléaire


1°)
Ø la nature de la puissance correspondant à chaque type de flèche :

puissance électrique puissance thermique

puissance mécanique. puissance perdue


Ø la valeur de la puissance échangée (entrante ou sortante) correspondant à chaque flèche.

934MW Réseau
17,64MW 16,4MW 953MW
Installation 900MW électrique
Alternateur
2785MW de circuit
Installation secondaire
fission
de circuit
uranium primaire Centrale
235 nucléaire
2793MW
25,64MW 1848MW 19MW

Σ pertes

3°) rendement 0.32 soit 32%


TD N°3 (Centrale de Production d’Energie hydraulique)


1.1ð21,6 GWh ; 1.2ð2,66.10-15 Wh ; 1.3ð3,16kg ;
2.ð 153 jours ;

3.ð4320 ;

NB : 4320 éoliennes en fonctionnement donc beaucoup plus à


installer pour remplacer cette centrale nucléaire. Et cela vu
que les éoliennes s’installe en groupe afin de garantir que la
majorité d’entre elles soient sur le parcours du vent.
Faculté des sciences de Monastir TD

0TD N°4 Centrale hydraulique de montagne

Pelton
Haute

chute

Emosson 1960-1127 m
Francis
Moyenne
chute 30
à 200 m


Kaplan
Au fil de
l’eau
basse
chute



1°)
Centrale hydraulique

Chute Turbine Alternateur Réseau


d’eau ηT = 88 ηT = 95 électrique

Puissance
Puissance Puissance Puissance Electrique
hydraulique Mecanique Mécanique.
perdue Puissance
Perdue par
effet Joules

2°) PMécanique = Pabs alternateur = Pélec/η Alt =1,1/0,95 =1,157 MW
3°) Pperte alternateur = Pabs alternateur – Pélec = 57 kW
4°) Phydraulique = Pabs turbine = Pabs alternateur/η turbine = 1,157/0,88 = 1,315 MW
5°) Pperdue turbine = Phydrau – PMéca = 158 kW
6°) h= Pélec/Pchute d’eau = 1,1/1,315 = 0,836

Travaux sélectionnés par M.LAMIRI Charfeddine


Faculté des sciences de Monastir TD

Pélec P P P P
7°) η = = élec Méca = élec Méca = η Alt ×ηT
Pchute Pchute PMéca PMéca Pchute
{ {
η Alt ηT

Phydrau 1,315 ⋅10 6


8°) h = = = 447 m
ρ gq 1000 × 9,81× 0,3
9°) a) Le bilan nous donne un débit sortant plus important que le débit entrant donc au final : le débit
3
globalement est sortant de q= 0,3-0,125 = 0,175 m /s
3
9°) b) On turbine 6300 m donc t1 = 6300/0,175 = 36 000 s soit 10 h
3 3
9°) c) Remplissage des 6300 m au débit de 0,125 m /s soit t2 = 50400 s soit 14 h
10°) Sur 24 h on turbine 10h soit 41,7% du temps donc cette centrale répond aux besoins temporaires
d’énergie électrique.

0TD N°5 Centrale hydraulique de Serre Ponçon


Puissance
électrique
Centrale hydraulique

Groupes
Chute Réseau
Turbine-
d’eau Alternateur électrique
η =85%
Puissance Puissance
mécanique thermique
1°)
2°) Phydrau = q ρ gh
3°) Pour un groupe Phydrau = qρ gh = 75 ×1000 × 9,81×120 = 88,3 ⋅106 = 88,3 MW
4°) Pour les 4 groupes P4 hydrau = 4 × 88,3 MW = 353, 2 MW

4°) Pour 4 groupes P4élec = η × P4hydrau = 0,85 × 353, 2 ⋅106 = 300,05 ⋅106 = 300 MW
5°) Pperdue = P4hydrau − P4élec = 353, 2 ⋅106 − 300,05 ⋅106 = 52,7 MW
1270 ⋅106 1270 ⋅106
6°) Si on vide avec un groupe = 16,933 ⋅106 s soit = 4703 h soit
75 75 × 3600
1270 ⋅106
= 196 jours
75 × 3600 × 24
1270 ⋅106 6 1270 ⋅106
Si on vide avec les 4 groupes = 4, 23 ⋅10 s soit = 1176 h soit
4 × 75 4 × 75 × 3600
1270 ⋅106
= 49 jours
75 × 3600 × 24
7°) L’énergie produite est donc de 75 MW × 4703h = 352,8 GWh ou
4 × 75 MW ×1176h = 352,8 GWh ,soit 352,8 GWh = 352,8 ⋅109 × 3600 = 1, 27 ⋅1015 J