Vous êtes sur la page 1sur 51

l’Aquarelle

L’A RT DE N ° 46

L E M AG A Z I N E D ’A R T D ES AQ UA R E L L I ST ES
À conserver
JANINE GALLIZIA
CAHIER
Bien se préparer pour TECHNIQUE
réussir une peinture SPÉCIAL
14 pages

ALICIA FARRIS
Scènes de vie
aux couleurs
transparentes

Les conseils Herman Pekel ET AUSSI


de Pasqualino Magnifiques Olga Dadasheva
Fracasso panoramas australiens Danièle Fabre
Fernand David Norman
Thienpondt Sun Jiangang
Ses scènes urbaines Amarjeet Maan…
chaleureuses
Irena Roman DIVERTI Éditions CPPAP

Carnet de voyage Restituer l’âme L 19444 - 46 - F: 8,00 € - RD


IMPRIMÉ
EN FRANCE

en Afrique des modèles


Découvrez comment votre
aquarelle se répand sur la toile édito Le plaisir de chercher
et non de trouver

À
l’heure où nous mettons sous presse, de nombreuses incertitudes demeurent.
Incertitudes quant à la rentrée scolaire, ambiguïtés quant aux renforcements
des mesures sanitaires et enfin questionnements quant à l’évolution du coro-
navirus. Quoi qu’il en soit, l’étendue planétaire de ce « phénomène » a bien
démontré sa capacité à bouleverser de nombreux aspects de nos vies, voire
de notre civilisation.
L’impact de la pandémie sur le monde de l’aquarelle a été, comme dans à
peu près tous les autres domaines, bien évi-
demment majeur avec des annulations d’ex-
positions et de stages, entraînant pour les
artistes, déjà fragilisés, des pertes de revenus
conséquentes. Mais cette situation a également
permis aux peintres de mettre en œuvre de
nouvelles stratégies et de se réinventer avec,
par exemple, des démonstrations en direct sur
les réseaux sociaux et des cours qui ont contri-
bué – comme toutes les autres initiatives simi-
laires pendant le confinement – à entretenir une
forme de sociabilité et de partage en commun.

Nous n’avons pas encore le recul suffisant et


nécessaire pour dresser un bilan des consé-
quences de la pandémie, et sur l’aquarelle en
Notre couverture :
Janine Gallizia, particulier. Une des leçons que l’on peut néanmoins d’ores et déjà en retenir est l’humilité : l’hu-
Italian Port 2.
milité face au fragile équilibre de notre écosystème global. Cette humilité est également une des
qualités premières des aquarellistes maniant une technique organique, dotée de son propre tem-
pérament, et que l’artiste ne fait que guider afin de dévoiler l’aquarelle sur la feuille, sans garantie
absolue de résultat. Il faut chercher pour le plaisir de chercher et non de trouver, comme l’écrivait
Borgès. Nul doute que notre société devrait s’inspirer de cette humilité qui est le trait fondamental,
si ce n’est l’essence même, de l’aquarelle.

Bonne peinture,

La rédaction
Phoenix Arts Europe, S.L.U.
Tel.+34 973 311963 Fax +34 973 311336
pae@phoenixarts.eu - www.phoenixarts.eu
A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 3
58 Au sommaire

Sommaire N° 46
24 de ADA 47
(sortie le 2 décembre 2020)

44 72

MONIQUE REIFENBERG
Découvrez de nouvelles
techniques et effets à employer
dans vos peintures.

48 68 74 WATANA
32 KREETONG
L’art de
la figure
humaine
dans
l’humide.

40

6 ACTUALITÉS 40 ALICIA FARRIS 74 IRENA ROMAN


Les salons et expositions d’aquarelle d’automne. Capturer l’essence d’un personnage ou d’un moment de vie. Portraits saisissants de vérité.
10 L’ACTU DES ARTISTES 44 OLGA DADASHEVA 78 CAROLE HÉDOUIN-LEROUX
Toutes les infos concernant vos artistes préférés.
L’aquarelle florale dans toute sa splendeur. Sublimer les scènes du quotidien et le patrimoine local.
14 CONCOURS PERMANENT
Résultats sur le thème « L’originalité ». 48 PORTFOLIO HERMAN PEKEL 84 CAHIER TECHNIQUE
Célébrer l’eau et la lumière dans des paysages vaporeux. Janine Gallizia. Bien se préparer pour obtenir une peinture réussie.
20 GAGNANT DU CONCOURS PRÉCÉDENT
Wael Nour. 58 THOMAS SCHALLER 88 CAHIER TECHNIQUE
22 LES AUTRES LAURÉATS Architecte de renom, cet artiste construit des scènes urbaines John Cooney. Les clés d’un paysage réussi.
Marie-Françoise Ingels ; Dominique Boni. oniriques au réalisme réinventé.
90 CAHIER TECHNIQUE
24 FERNAND THIENPONDT 62 MURIEL SEYS Sun Jiangang et les nids d’oiseaux. Ou comment explorer en profondeur
Cet aquarelliste belge travaille la transparence pour créer Découvrez les carnets de voyage aux couleurs acidulées le rapport de l’homme à la nature par le biais de la série.
des vues urbaines aux atmosphères captivantes. d’une globe-trotteuse passionnée.
30 ROSE LOOS 92 CAHIER TECHNIQUE ADRIÁN MARMOLEJO CLARHED
Quand l’abstraction devient messagère des émotions. 66 LA LIBRAIRIE DE L’AQUARELLISTE David Norman. Retranscrire la lumière de paysages urbains grâce aux lavis. Utiliser petites et grandes formes
pour des compositions fortes.
32 PASQUALINO FRACASSO 68 DANIÈLE FABRE 94 CAHIER TECHNIQUE
Des scènes graphiques aux frontières de l’abstraction. Peindre la rencontre intime avec la beauté du quotidien. Peinture en négatif et paraffine. Les secrets de Fernand Thienpondt
pour rendre le mouvement de l’eau.
38 RÉVÉLATIONS 72 AMARJEET MAAN
Domenico Di Meo. Des natures mortes hyper-réalistes où danse la lumière. 98 PETITES ANNONCES
www.lartdelaquarelle.com
l’Aquarelle
L’ART DE RÉDACTION DIRECTEUR DIFFUSION : Patrick PRÉSIDENT CAPELITIS GROUPE : Jean-Paul Cyr ou partielle des articles publiés dans Abonnement Belgique : Service Abonnements L’Art de l’Aquarelle ISSN : 2103-2653 is published
Directeur de la rédaction : Jean-Philippe Moine Lefebvre – p.lefebvre@diverti.fr ADMINISTRATION : Fabien Richard L’Art de l’Aquarelle. sans accord écrit de la société Partner Press, 451, Route de Lennik, quarterly, 4 times a year (March, June, September,
Directrice artistique : Janine Gallizia Imprimerie : AUBIN, chemin des Deux Croix Diverti Éditions est interdite, conformément 1070 Bruxelles. December) by Diverti Éditions c/o Distribution
CHARGÉE DE PRODUCTION/ à la loi du 11 mars 1957 sur la propriété littéraire Tél. : 02 556 41 40/Fax : 02 556 41 46. Grid. at 900 Castle Rd Secaucus,
www.lartdelaquarelle.com Rédacteur en chef adjoint : Laurent Benoist DIFFUSION : Ludivine Coret – 86240 Ligugé
et artistique. Les articles et photos non retenus Web : www.viapresse.be. Compte bancaire : IBAN : NJ 07094, USA. Periodicals Postage
Secrétaire générale de la rédaction : Élodie Blain l.coret@diverti.fr L’envoi des textes ou photos implique l’accord ne sont pas renvoyés. La rédaction n’est pas BE 93 2100 9808 7967 — BIC : GEBABEBB. paid at Secaucus, NJ. POSTMASTER :
Secrétaire de rédaction : Laure Valentin des auteurs pour une reproduction libre de tous responsable des textes, illustrations et photos Important ! Nous prions nos abonnés belges send address changes to L’Art de
Présidente Diverti Éditions : Édith Cyr-Chagnon RÉGLAGES ET CONTACTS DÉPOSITAIRES : droits et suppose que l’auteur se soit muni de toutes
Conception graphique : Daniel Tallet qui lui sont communiqués. d’indiquer lisiblement sur le talon de versement l’Aquarelle c/o Express Mag, P.O box
Édité par DIVERTI Éditions — S.A.S. au capital de Éric Jonard, tél. : 05 49 90 37 52 les autorisations éventuelles nécessaires à la leurs noms et adresses et de spécifier que 2769, Plattsburgh, NY 12901-0239.
250 000 € — 490 317 369 RCS Poitiers — Première rédactrice graphiste : Audrey Salé Commission paritaire : 0922 K 90149.
RESPONSABLE E-COMMERCE : Sonia Seince parution. Actionnariat : Capelitis Groupe (50 %),
ISSN : 2103-2653. Dépôt légal à la date l’abonnement est destiné à L’Art de l’Aquarelle. Origine du papier : Allemagne BEV JOZWIAK
17, avenue du Cerisier Noir 86530 Naintré, France Rédacteur graphiste et scannériste : E. Cyr-Chagnon (5 %), J.-P. Cyr (5 %), F. Richard
Tél. : 05 49 90 37 64. E-mail : redaction@ Jean-Marc Lefort ABONNEMENTS : Nathalie Réveillon
(20 %), J.-P. Moine (20 %). Tous droits réservés
de parution. Trimestriel – N° 46 Ce numéro comporte 2 encarts brochés
en p. 18-19 (vente France uniquement),
10-31-1601 Taux de fibres recyclées : 0 % Maîtriser la fluidité et la
Septembre-Octobre-Novembre 2020. Certification : PEFC
lartdelaquarelle.com – Imprimé en France/Printed in Journalistes : Elsa Colin, Audrey Fréhel, PUBLICITÉ PRINT-INTERNET ET BRANDING : pour les documents et textes publiés dans
Abonnement France 1 an (4 nos) : 27 €. 1 encart broché en p. 66-67 (vente France pefc-france.org Eutrophisation : transparence de l’aquarelle.
France. Directrice de publication : Édith Cyr-Chagnon Vanessa Schmitz-Grucker. Frédérik Favier, 06 08 74 02 59 L’Art de l’Aquarelle. La reproduction totale + abonnés France). Ptot 0.021 Kg/tonne
ACTUALITÉS Par Laurent Benoist. Photos : D. R.

BELGIQUE Corinne Izquierdo.

Aquarellistes
Jardin privé.
Aquarelle,
50 x 40 cm.

francophones de Belgique
L
e salon, dont l’invitée d’honneur est Corinne Izquierdo, accueillera les artistes suivants :
Diana Avramova, Ingrid Barviau, Marie-Jeanne Bronzini, Nicole Bruynseraede, Éléonore
Carlier D’Odeigne, Valerio Codogno, Bernard Cornille, Rita Dauchot, Catherine de Ryck,
Madeleine Defawes, Babette Delire-Mattart, Christiane Denayer, Marie-France Doguet, Monique
Faye, Liliane Ghelen, Ghislaine Gilmont, Isabelle Halin,
RENSEIGNEMENTS Chantal Hendrickx, Carine Hubeaux, Éliane Joosten,
Aquarellistes francophones de Belgique Christine Julien, Helga Kahl, Alain Lefebvre, Ingrid
Galerie du Beffroi Lefebvre, Geneviève Lienard (Geli), Annick Malotaux,
13, rue du Beffroi Rosaria Marozzo, Michel Dt, Brigitte Moens, Hélène
Namur Moulin, Marinette Mousset, Sylvie Naro, Jean-François
aquarelbel.com
Nassel, Elodia Pasuch, Caroline Peters, Fabien Petillon,
Exposition du 10 au 18 octobre 2020
Michèle Poels, Brigitte Pretzenbacher, Yves Quets,
Annick Ranwez, Jean Rivière, Catherine Sommelette, Cécile Souris, Claudette Stroobant, Olivier
Surin, Myriam Van Eyll, Agnès Vanoverschelde. En outre, notons la présence de stages avec Marie-
Françoise Ingels, Corinne Izquierdo, Christine Javaux, Sylvie Naro, Annick Malotaux, Michel Dt,
Catherine Sommelette, et Joëlle Thirion.

VINCENNES (94)

Vincennes
Aquarelles
L
es deux invités d’honneur seront Anne Baron et
Joëlle Krupa (sous réserve de confirmation). L’association
a pour but de promouvoir l’art de l’aquarelle et de faire
Aquarelle de Pedro Callo Anco, l’un des quatre invités, cette année, à Aquarelle Reims Événement.
REIMS (51) découvrir au public des aquarellistes confirmés en organisant
des expositions. Un atelier hebdomadaire permet aux membres

Aquarelle Reims Événement RENSEIGNEMENTS


Aquarelle Reims Événement
Maison diocésaine Saint-Sixte
de l’association de se rencontrer,
de peindre et d’échanger sur
les réalisations, expériences,
RENSEIGNEMENTS
Vincennes Aquarelles

À
techniques et astuces… Exposition du 20 au 31 octobre 2020
l’occasion de la quinzième édition de l’exposition annuelle Aquarelle Reims Événement sont invités quatre artistes, 6, rue du lieutenant Herduin
vincennes.aquarelle.free.fr
dont le talent et la créativité sont reconnus sur la scène internationale. Il s’agit de Michal Jasiewicz (en démonstration 51100 Reims Les membres de l’association
publique le 25 septembre 2020 à 14 h), Marie-Line Montécot (en démonstration publique le 25 septembre à 15 h 30), Exposition du 25 septembre participent également aux
Théo Sauer et Pedro Callo Anco. Comme chaque année, près d’une centaine d’aquarelles de qualité seront exposées. au 4 octobre 2020 activités de représentation lors de manifestations locales ou
www.aquarellereimsevenement. nationales : Journée des associations, Journée du jardinier
L’exposition La Quinzième se tiendra à la maison diocésaine, à 200 m de la cathédrale et du conservatoire de Reims. com Anne Baron. Le bruissement du feuillage et des branches. 2018. Aquarelle, 44 x 62 cm.
et Téléthon.

AIGUILLON (47)
SAINT-CHAMOND (42)

Festival international Biennale


Fernand Thienpondt. Le Coq-sur-
Mer. Aquarelle, 30 x 40 cm.

Confluences Aqua’Rêve 2020


C
ette manifestation accueille chaque année des aquarellistes et des

L
carnettistes. Parmi les premiers, les invités d’honneur seront Marie- ’Entente artistique organise chaque année paire une biennale internationale
Hélène Stokkink (France), Adam Papke (Pologne), Pablo Ruben d’aquarelle, Aqua’Rêve. Son objectif est de promouvoir les artistes
Lopez (Espagne) et Pasqualino Fracasso (Italie). Quant aux seconds, il internationaux et nationaux. L’invité d’honneur de l’édition 2020 est
s’agira de Marie-Hélène Puget (France) et de Yann Lesacher (France). Ils Fernand Thienpondt. Il sera accompagné d’une vingtaine d’autres aquarellistes.
seront entourés d’une quinzaine de carnettistes. Le festival se déroulera Plusieurs démonstrations seront données :
du 10 au 25 octobre 2020 à RENSEIGNEMENTS Fernand Thienpondt (18 octobre 2020 de 14 h à
Aiguillon. Ouverture au public RENSEIGNEMENTS Biennale Aqua’Rêve 2020 16 h), Béatrice Morel (18 octobre 2020 de 16 h à
Festival international d’aquarelle Salle Lamartine
le samedi 10 octobre 2020 de Musée Raoul Dastrac : rue République 18 h), Didier Georges (23 octobre de 14 h à 16 h),
Avenue Antoine Pinay
17 h à 19 h 30 puis, à compter Espace Théophile de Viau : Place du 14 Juillet Umberto Rossini (23 octobre de 16 h à 18 h) et
42400 Saint-Chamond
du dimanche 11 octobre, Centre d’animation municipal : 1, rue de Visé entente-artistique.com/les-expo- Donna Acheson-Juillet (6 novembre de 14 h à
de 14 h à 18 h tous les jours, Foyer : impasse Jean Monnet sitions 18 h). De nombreux stages seront également
le matin pour les groupes Salle Daguerre : place Lunac Exposition du 17 octobre dispensés.
sur rendez-vous. aquarelleaiguillon.com Adam Papke. Mer Baltique. Aquarelle, 54 x 76 cm. au 8 novembre 2020

6 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 7
ACTUALITÉS Thierry
de Marichalar.
Le surfeur basque.
Aquarelle,
36 x 51 cm.
Christine Créhalet. ZhangJiajie.
SAINT-SÉRIÈS (34) Chine. Aquarelle, 50 x 70 cm. JOUÉ-LÈS-TOURS (37)

6e édition des Rencontres IWS France


Lun’Aquarelle RENSEIGNEMENTS
Les Aquarielles 2020
IWS France E
n 2019, ils ont exposé à Varna (Bulgarie),
Hô Chi Minh-Ville (Vietnam), Tirana
(Albanie), New Delhi (Inde), etc. En 2020,

L
es invitées d’honneur de cette sixième édition, dont le thème est « Ambiance florale Galerie du Parc, 37300 Joué-lès-Tours
aquarielles.iws.france@gmail.com
ils accrocheront leurs aquarelles à Izmir
et végétale », sont Christine Créhalet et Amanda Lapierre Ibanez. Les artistes (Turquie), Madrid (Espagne), Kharkiv
Exposition du 24 octobre
sélectionnés pour les 6e Rencontres Lun’Aquarelle sont les suivants : Véronique au 1er novembre 2020 (Ukraine), etc. et ils seront tous réunis à la
Albert, Emilian Alexianu, Véronique Alvernhe, Dominique Barrachina, Alain Bidault, Ouverture au public : du samedi 24 octobre galerie du Parc, à Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire), du 24 octobre au 1er novembre 2020. Pour la première fois, les
Ghyslaine Bihan-Van Eenoo, Dominique Boni, Nicole Boulet, Bernard Camborde, Chantal au dimanche 1er novembre 2020 (14 h-19 h en aquarellistes membres de la branche française d’International Watercolor Society (IWS) exposeront ensemble. Ce
Capmas, Claude Carretta, Marie-Christine Chante-Perdrix, Guy Covelli, Bernard Cremon, semaine, 10 h-19 h samedis et dimanches). premier événement en France, « Les Aquarielles », sera l’occasion de voir des œuvres de Thierry de Marichalar,
Hélène Darmagnac, Daniel Delaunay, Françoise Delpuech, Christian Dubois, Françoise Corinne Izquierdo, Christine Créhalet, Catherine Rey, Cesare Pecci, Isabelle Fournier-Perdrix, Françoise Croigny-
Enjalbert, Roselyne Farail, Dominique Gioan, Claude Hatteau, Corinne Izquierdo, Stéphane Manier, Sylvie Griselle, Claude Carretta, Jean-François Arnaud, Emmanuelle Brunet, etc., et d’assister à des démonstrations. Il sera également la première
RENSEIGNEMENTS
Langeron, Raynald Lebourgeois, Isabelle Malassis, Mande, Cathy Meric, Rémy Morlais, occasion en France de mettre en commun les valeurs d’IWS : paix, partage, amitié, solidarité entre tous les aquarellistes sans frontières, ni barrières.
6e édition des Rencontres Lun’Aquarelle
Jean-Louis Nourrit, Danielle Perello, Françoise Perrotton, Véronique Piaser-Moyen, Complexe Pierre Perret – Salle La Grange
Danièle Saniez, Lessia Scafi, Maryse Segarra, Fernand Thienpondt, Angélique Verleyen, 34400 Saint-Sériès
Jacques Williet. lunaquarelle.e-monsite.com
Exposition du 17 au 24 octobre 2020 ALBI (81)
BAGNÈRES-DE-BIGORRE (65)

LYON (69) TOURCOING (59)


IWS Art Santé & A ctualité chargée et importante pour le musée
Salies de Bagnères-de-Bigorre avec pas moins
de trois expositions. En effet, en juillet 2019, une
RENSEIGNEMENTS
Musée des beaux-arts Salies
Place des Thermes

Exposition Biennale IWS Vietnam collection inédite de 75 aquarelles de Daniel Estrade a 65200 Bagnères-de-Bigorre
été offerte au musée, rassemblant vingt ans de création,
composée aussi bien d’esquisses que d’aquarelles abouties comme témoignages

« Only papier » des aquarellistes L


’Exposition internationale d’aquarelle organisée par
IWS Art Santé & IWS Vietnam, IWS Global et la ville
ou traces de l’ensemble de la démarche de l’artiste. De ses aquarelles, l’artiste confie
pudiquement : « Je ne les veux ni impressionnistes, ni naturalistes, ni fantastiques, ni surréalistes,

Peintures et sculptures en Nord


d’Albi se tiendra cet automne à la galerie Art Espace. mais sur-naturelles. » Il faut avoir vu l’artiste absorbé, guetteur tendu vers les hauteurs
Près de 300 peintures d’artistes de 58 pays et régions du comme un animal, la tête hors de sa bauge. Quant à Jean-Louis Morelle, il présentera
monde entier y seront 51 œuvres, dont de récentes acquisitions du musée, esquisses et aquarelles. Enfin, une
RENSEIGNEMENTS troisième exposition est consacrée à Blanche Odin, aujourd’hui considérée comme l’une
exposées. Il s’agit de

L A
a manifestation se déroule à Lyon du 26 au 29 novembre 2020. L’association quarellistes en Nord est une association fondée en IWS Art Santé et IWS Vietnam des plus importantes aquarellistes de son temps.
Galerie Art Espace la première exposition
Papiers 7 réunit les artistes Magali Dion-Novak, Franck Perrot, Emmanuelle Roger, 2010. Elle regroupe plus de quarante aquarellistes internationale en
13, place Fernand Pelloutier
Anne Bironneau, Franck Rollier et Marc Folly avec la volonté de présenter leurs confirmés, professionnels et amateurs. Ils vivent France de la Société Jean-Louis Morelle :
81000 Albi
œuvres, encres et aquarelles sur papier. Comme l’explique Marc Folly : « De nombreux dans l’Euro-métropole Lille Kortrijk Tournai, les Hauts de Exposition du 20 au 23 octobre 2020 internationale Au fil de l’eau créatrice
artistes français et étrangers contemporains ont revisité l’aquarelle et ont fait de cet art l’un des France (Nord-Pas-de-Calais, Picardie), la région de Mons d’aquarelle (IWS). Jusqu’au 24 octobre 2020
plus dynamiques de ces vingt dernières années. Ils ont exploré les très nombreuses possibilités et un peu plus loin. L’association s’est fixée pour but de Les démonstrations d’artistes européens (français, Daniel Estrade :
de cette technique et révélé la force contenue sous son apparente favoriser les rencontres des membres, les échanges, espagnols…) sont prévues lors de la cérémonie d’ouverture Visions pyrénéennes
légèreté et fugacité. Avec succès, ils ont suscité un réel et sincère d’organiser des expositions collectives et de promouvoir de l’exposition et à l’Association de santé d’Albi. Jusqu’au 24 octobre 2020
engouement salué par le public. Chacun d’entre eux a développé l’aquarelle dans tous ses états. Tous les deux ans, elle Cette exposition ne constitue que Blanche Odin, la grande
son univers et perfectionné son écriture. Contrastes forts, lumières présente le travail de ses membres lors d’une exposition le premier volet d’un diptyque dame de l’aquarelle
puissantes, couleurs saturées, abstraction et figuration sont collective de haut niveau. Toutes les formes de styles ou puisque en décembre 2020, Jusqu’au 24 octobre 2020
l’alphabet de leur langage pictural. Le corps, l’animal, l’urbain et le de genres sont représentées, avec en point commun 50 des meilleures peintures
quotidien contemporain sont les thèmes de leurs univers singuliers. l’aquarelle. Cette édition 2020 aura lieu dans le site sélectionnées seront exposées
Only papier L’aquarelle prestigieux de l’Hospice d’Havré à Tourcoing. à Hô Chi Minh-Ville au Vietnam.
Palais de Bondy d’aujourd’hui, sous Daniel Estrade. La Vallée du lys.
leurs pinceaux, prend RENSEIGNEMENTS Jung Hun Sung.
18, quai de Bondy
Biennale des aquarellistes en Nord Portrait de vieil
69005 Lyon toute son ampleur,
Hospice d’Havré homme. Aquarelle,
papiers7.jimdofree.com entre tradition 100, rue de Tournai
Exposition du 26 au 29 novembre et modernité. » 75 x 56 cm.
59200 Tourcoing
Vernissage : jeudi 26 novembre 2020
www.aquarellistes-en-nord.eu/expositions.html
de 18 h à 21 h RENSEIGNEMENTS
Exposition du 27 novembre au 20 décembre 2020
Festival international d’aquarelle
MORCENX-LA-NOUVELLE (40) Salle du Maroc
Centre Jean-Jaurès, médiathèque de Morcenx
2e Salon régional de
Festival
BALLAN-MIRÉ (37) Maison de site Arjuzanx.
RENSEIGNEMENTS www.landesaquarelle.com
l’aquarelle de Saint-Égrève Exposition du 12 au 20 septembre

Symphonie
Symphonie d’aquarelles

Landes Aquarelle
Centre culturel La parenthèse

A
37510 Ballan-Miré nnulé en 2020 pour cause de Covid-19, le
Exposition du 11 au Salon régional de l’aquarelle est de retour à

d’aquarelles 13 septembre 2020 Saint-Égrève. Au programme : une exposition

A
Entrée libre d’œuvres d’aquarellistes de la région sélectionnés fin de faire vivre le festival Landes Aquarelle, les artistes vous proposent chaque jour
De 10 h à 18 h par un jury d’experts, des démonstrations, des des démonstrations qui se tiendront au cinéma de Morcenx : David chauvin, Fernand

I
nvités : Joëlle Krupa, Didier Brot, David Chauvin, Adrien Coppola, Gilles stages autour de cet art pictural qu’est l’aquarelle. Thienpondt, Anne Larose, Thierry de Marichalar, Eugen Chisnicean, Isabelle Fournier-Perdrix,
Brunerie, France Salaün, Roland Sanchez, et les élèves de Joëlle Krupa. Exposition du 1er au 11 avril 2021 Liliane Goossens, Bernard Quillacq, Pierre Valaincourt, Corinne Izquierdo, Bernard Neulat, etc., soit
Au programme : exposition d’aquarelles au profit de l’association Vernissage : jeudi 1er avril 2021 à 18 h 30 un total de 40 aquarellistes français et internationaux, avec quinze œuvres pour chacun d’entre eux.
Programme détaillé courant mars 2021 Les invités d’honneur sont Anne Larose et Thierry de Marichalar.
Cancen ; démonstration collective le 13 septembre 2020 à 15 h.
Eugen Chisnicean. Santa Cruz. Portugal. Aquarelle, 55 x 75 cm.
8 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 9
L’ACTU DES ARTISTES Par Elsa Colin. Photos : D. R.

L’Art de l’Aquarelle est votre magazine : dans chaque numéro, vous, artistes, faites partager à nos lecteurs Roland Palmaerts Josy Masbou
et à nos lectrices vos coups de cœur, découvertes et satisfactions relatives à votre pratique, à votre expérience
de l’aquarelle, aux événements auxquels vous participez, à vos rencontres… Cette rubrique est la vôtre ! Défis ludiques Les yeux de l’aquarelle
Claudius Pralus. Le viaduc Perrache. Roland Ancienne élève des Beaux-Arts de Toulouse, Josyane Fabian-Masbou
Annie Chemin Palmaerts. découvre l’aquarelle au cours d’un stage d’été dans le Lot. Elle ressent
Promesses. un véritable coup de cœur pour la technique qui lui permet, grâce à
Un nouveau livre Aquarelle,
30 x 40 cm.
la légèreté du matériel, de travailler sur site et de découvrir ce qui l’entoure,
avec, dit-elle, « une acuité visuelle, une attention décuplée ». Suite à ce stage, elle
Ce qu’il reste de blanc. Tel est le quitte son travail de graphiste pour créer un atelier et l’association Aquarella,
titre du dernier ouvrage d’Annie avec l’aide de la commune d’Aucamville, près de Toulouse. « Et quand le
Chemin, paru au printemps. travail sur site n’est plus possible, comme au printemps, l’évasion vers mes souvenirs
Citons-en un passage, écrit par ou mes rêves de voyages prend le relais… »
Patrick Chemin : « Immensité > josyfabianmasbou@free.fr
des décors, au loin la montagne,
les ciels vaporeux, profondeur et Josy Masbou.
sérénité du bleu pluriel. Il y a de Gondoles et
l’Orient dans la précision du peintre San Giorgio.
et son détachement. Natures Aquarelle,
mortes, petites scènes où se jouent 36 x 36 cm.
les couleurs et les contrastes. Le
peintre est envoûté par le temps, celui qui nous délimite et nous contraint, mais Les défis créatifs et ludiques de Roland Palmaerts, très largement suivis
aussi celui qui nous promet le printemps. » Un album de 136 pages, présentant en ligne, auront été diffusés à grande échelle depuis ce printemps — ils
80 aquarelles reproduites en grand format — deux œuvres sont expliquées Gilles Durand et la Sociéte des aquarellistes lyonnais sont aussi visionnables a posteriori. L’artiste choisit de simplifier l’abord
étape par étape — et une quarantaine de textes inédits. de l’aquarelle en proposant aux stagiaires d’apprivoiser la technique
> www.anniechemin.com Deux expositions astucieusement, logiquement et de manière plaisante. Avec son œuvre
Promesses, par exemple — en démonstration publique rapide sur arts20.com
Cet automne, l’artiste Gilles Durand participera à deux événements dédiés –, l’exercice est basé sur des principes clairs : les fondus des trois couleurs
à l’aquarelle : l’exposition « France Chili », organisée par la Société française primaires l’une dans l’autre pour le ciel et l’eau ; avant séchage, la façon
de l’aquarelle (SFA) jusqu’au 20 septembre 2020 à Avignon, et le 85e Salon de parvenir à bien maîtriser la soustraction dans l’étape 1 et 2 ; enfin, la
de la Société des aquarellistes lyonnais, qui se tiendra du 6 au 23 novembre suggestion des bateaux et de la marina avec une ou deux taches de couleur
2020 à Lyon. Cette année, les organisateurs y rendront hommage à foncée. Relevez (facilement) le défi !
Claudius Pralus, doyen de la Société des aquarellistes lyonnais, disparu cette
année à l’âge de 99 ans. Sa peinture est une ode vibrante aux deux passions
> www.arts20.com
France
exposition Chili
> www.stages-aquarelle.be
qui l’ont animé tout au long de sa vie : la montagne et le patrimoine lyonnais,
comme en témoigne, par exemple, l’œuvre Le viaduc Perrache. Société française de l’aquarelle
> www.gillesdurand.fr
Aquarelle
> www.societe-des-aquarellistes-lyonnais.com
Deux temps forts
Deux actualités fortes marquent cette rentrée pour
Pierre Sentjens la Société française de l’aquarelle (SFA) : la grande
exposition annuelle d’Avignon et la sortie du livre-
AVIGNON - Cloître St Louis
Marjolaine Denimal
Stage de vacances à Lanzarote
du 5 au 20 septembre 2020
catalogue des 79 artistes membres de la société.
Le jazz aime l’aquarelle…
20 rue du portail Boquier - ouvert de 14h à 18h30 sauf les lundis - entrée libre

Michel Duvoisin. Le parterre d’eau. Aquarelle, 40 x 60 cm. Cette année est accueillie à Avignon la Fundación
Passionné par les grands espaces et les éléments naturels, Pierre Sentjens a Museo Casa de la Acuarela de Santiago du Chili ; sont aussi présents
découvert l’île de Lanzarote en 1978. « J’en suis tout de suite tombé amoureux, L’artiste a réalisé cette année un travail important sur le jazz et l’aquarelle.
Michel Duvoisin une cinquantaine d’aquarellistes français, avec quelque 200 œuvres, ainsi
déclare-t-il. Artiste peintre, j’ai toujours entretenu une passion pour la nature et Elle a notamment organisé un stage de peinture sur du jazz et peint sur
que 44 œuvres de peintres chiliens. En échange, 44 œuvres des membres
Une expo cet automne principalement pour la mer la musique de Philippe Laudet et de ses sept musiciens lors d’une soirée
de la SFA seront exposées du 19 novembre 2020 au 6 février 2021 à
et le minéral. Lanzarote spéciale. Toujours en lien avec le jazz, Marjolaine Denimal a réalisé pour la
l’université de Talca, Maule, au Chili. À Avignon, une installation de 70 petits
m’a comblé par son Biennale de Caussade et la Fête de la musique 2020 une démonstration
Michel Duvoisin présente du 3 au 28 novembre prochain une exposition formats sera présentée pour honorer le Chili, en illustration de cette phrase
mariage de l’eau et du en duo avec un saxophone (disponible sur YouTube, sur la chaîne Denimal
à la boutique-galerie d’artistes Capsule Market, à Versailles. Le vernissage de Pablo Neruda : « Nous sommes aujourd’hui : hier, doucement, a chu entre des
feu. J’ai retrouvé l’île à de Marjolaine, vidéo « Pas à pas saxophone » ).
aura lieu le vendredi 6 novembre 2020 et deux après-midi dédicaces- doigts de jour et des yeux de sommeil, demain arrivera de sa verte démarche et nul > marjolaine-denimal.com
démonstration sont prévues, les 15 et 21 novembre 2020. À découvrir nombreuses reprises et n’arrêtera le fleuve de l’aurore. » À cette occasion, la SFA diffusera son nouvel
également, en avant-première nationale, la série de six posters 30 x 40 cm je la connais maintenant ouvrage, recensant les œuvres, univers et écritures des 72 artistes Marjolaine
sur le château de Versailles. dans ses recoins les plus sélectionnés dans le meilleur de l’aquarelle en France. Un recueil de près de Denimal.
> www.michel-duvoisin.com sauvages. Le stage de 300 pages, avec 280 reproductions d’œuvres. Moment inspiré.
Lanzarote, déjà organisé Aquarelle,
> sfaquarelle.fr 30 x 30 cm.
Lélie Abadie en mars 2019, compte
parmi les plus réussis. C’est
Joëlle Krupa
Un livre en préparation un réel enchantement. »

Lélie Abadie travaille depuis quelque


L’édition 2020 aura lieu
du 8 au 15 novembre. À distance et en présence
temps sur le projet d’un ouvrage. Celui-ci Les inscriptions sont À l’heure où les conditions habituelles d’accueil et de déroulement
présentera des croquis à l’encre et des possibles jusqu’au des stages se trouvent perturbées par la crise sanitaire, les artistes
aquarelles réalisés in situ, pendant les 1er octobre 2020. trouvent des parades. Pour ses élèves de Tours, Joëlle Krupa a inventé
stages qu’elle a organisés au Maroc, où > www.pierresentjens.be
« un système débrouille avec une caméra reliée à une potence depuis
elle est née, et en Tunisie. Berbères sera [son] atelier, à Muret ». La vidéo live est diffusée à Tours sur grand écran.
édité d’ici à la fin de l’année et sera riche À Muret, l’artiste reçoit des stagiaires dans son jardin, dans le respect
de 200 pages environ. des règles de sécurité. L’art et son partage continuent malgré tout !
> www.lelieabadie.com
Pierre Sentjens. > www.joelle-krupa.com
Au commencement.
Aquarelle, 68 x 47 cm.

10 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 11


L’ACTU DES ARTISTES
André Méhu

Pour apprendre ou progresser


André Méhu
organise des stages
d’aquarelle, de
un à trois jours,
avec possibilité
d’hébergement sur Adrien Coppola
place. Ces sessions
sont réalisées dans
l’esprit du cours Retour au plein air
particulier avec « Le temps de la peinture en plein air est enfin revenu ! Avec mes stagiaires,
un petit nombre nous nous sommes accordé de petites séances de trois heures, sur la presqu’île
de participants, de Giens, pour remplir nos carnets de sujets aussi variés qu’éclatants de
afin de permettre beauté ! Du centre de Giens en montant sur le square, où la vue est un pur régal,
un meilleur du port du Niel à celui de la Madrague, où l’activité des pêcheurs bat son plein
approfondissement au cœur de l’été… Une multitude d’images à mettre à plat simplement à l’aide
de la technique. d’une micro-palette, muni d’un carnet et d’un grand chapeau ! Une ambiance
André Méhu. Jour de marché à Merville. Aquarelle, 30 x 39 cm. L’artiste a de vacances, des sourires partout, un réel bonheur. »
également > adrien-coppola.fr
mis en place des cours en ligne pour débutants ou confirmés,
avec démos et supports vidéo, réalisés en petit nombre afin d’être
à l’écoute de chacun. André Méhu anime également des ateliers
Découverte de l’aquarelle.
> Tél. : 06 61 74 21 25 François Malnati
Xavier Swolfs Quand la crise questionne
Le temps de créer l’aquarelle
« Rester chez soi confiné, « En ces temps de confinement, au printemps, beaucoup de créations à
prendre du temps pour l’aquarelle ont été publiées sur le net et les réseaux sociaux, inspirées par
achever et réaliser quelques la période si particulière que nous avons vécue et continuons de vivre. Le plus dur
aquarelles a été pour moi pour les grands-parents, dont je suis, a été d’être privé de la turbulente et parfois
une prise de conscience pour fatigante, mais somme toute agréable et vivante, présence des petits-enfants.
revenir à l’essentiel, vivre au La vue de cette peluche abandonnée sur le sol résume ce désarroi. Maintenant,
jour le jour pour planifier le cette aquarelle est accrochée au mur de la salle de jeux des petits, en signe
travail qui reste à faire. Nous de défi à la période qui nous en avait privés. J’ai échangé avec un certain nombre
avons eu le temps de mieux d’artistes sur cette période. Certains se sont arrêtés de peindre, trop affectés par
choisir et créer les sujets et la situation ou par des décès autour d’eux. D’autres ont saisi cette opportunité
d’être plus à notre aise pour pour se remettre en question, changer d’orientation artistique. D’autres encore
bien mettre une aquarelle en ont travaillé davantage pour mieux se préparer à la reprise des expositions et des
route. En ce qui me concerne, salons. C’est mon cas. Pour les artistes qui essaient de vivre de leur art, c’était
Xavier Swolfs. Lumière et chaleur du Sud. bien entendu dramatique : plus de ventes, plus de cours… et plus d’envie de
Aquarelle sur toile, 100 x 120 cm.
pour réussir, il me faut être
amoureux de l’image que je travailler. Mais le désir d’aller de l’avant pour l’amour de l’art et de l’aquarelle est
veux exprimer, être constamment vigilant et, avec beaucoup de patience, arriver souvent le plus fort ! »
au but à atteindre. Le résultat n’est pas toujours satisfaisant, mais il faut oser > malnaquarelle.over-blog.fr
prendre des risques pour aboutir à l’idée du départ. C’est toujours une surprise et François
c’est justement cela qui rend la technique de l’aquarelle si passionnante ! » Malnati.
> www.xavierswolfs.be Petits-enfants
absents.
Corinne Izquierdo Aquarelle,
50 x 40 cm.

Deux expos en Belgique


L’artiste sera présente, outre-Quiévrain, en deux occasions cet automne.
Tout d’abord, pour une
exposition personnelle d’une
cinquantaine d’aquarelles
à la Watercolor Art Gallery
Bel Aquarel, à Bruges, du 3 au
17 octobre 2020. En même
temps, Corinne Izquierdo
sera l’invitée d’honneur
internationale de l’exposition
de l’AFB (Aquarellistes
francophones de Belgique)
au Beffroi de Namur, du
9 au 18 octobre prochain.
> www.corinne-izquierdo.fr
Corinne Izquierdo. Lagures. Aquarelle marouflée sur bois
et vernie, 38 x 46 cm.

12 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020


Le concours permanent de L’Art de l’Aquarelle Vous le savez, votre magazine L’Art de l’Aquarelle
vous offre un concours à chaque numéro.
NOUVEAU ! TOU(TE)S
les participant(e)s
C’est désormais vous qui déterminez les gagnant(e)s en votant sur la page www.lartdelaquarelle.com. En prenant part au concours,
vous êtes TOU(TE)S gagnant(e)s ! Pourquoi ? Parce que tou(te)s les participant(e)s seront publié(e)s dans notre galerie des artistes.
seront gagnant(e)s.
Exposez vos œuvres devant Celle-ci sera présentée sur notre site et envoyée à toute notre base d’e-mails pour recueillir vos votes, soit plus de 30 000 contacts.
L’opportunité de faire partager votre travail aux artistes, organisateurs de salons, propriétaires de galeries, associations et autres
qui suivent notre magazine. Alors, ne manquez surtout pas cette occasion de participer ! Et en plus, c’est GRATUIT !

plus de 30 000 lecteurs ! TOTAL des votes


exprimés :
(Vous retrouverez toutes les infos utiles en page 19)

16 432
Pas de danse.
33OT2ES 2019.
V
20TE1S Aquarelle,
80 x 60 cm.
VO
Miroir. Annie-Paule
Pensée Vanin
2020. d’évasion.
Aquarelle, 2018.
63 x 48 cm. Aquarelle,
50 x 50 cm.
André
Farnier

195ES
VOT
Dominique
Auger

213ES
VOT Agitation
thermique.
2018.
Aquarelle,
48 x 63 cm.
Jean Coutard

Partir…
2020.
Aquarelle,
65 x 50 cm.
Isabelle 193 Rando. 2019.
Fournier- VOTES
Perdrix Aquarelle, Le fantastique
50 x 65 cm. chat. 2018.
Isabelle Aquarelle,
NOUVEAU Fournier-Perdrix 40 x 40 cm.
Le jury, c’est vous ! André Farnier
22T9ES Mille feuilles. 2019. Le principe est simple.
Déposez vos œuvres sur
VO Aquarelle, 35 x 55 cm. www.lartdelaquarelle.com
Dominique Auger
32T5ES puis votez. Les œuvres plébiscitées
par vos votes seront publiées dans
VO le prochain numéro de votre magazine

193
L’Art de l’Aquarelle.
VOTES
14 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 15
163ES 142ES
VOT
VOT
Blue Light. L’aube en feu.
2019. 2020.
Aquarelle, Aquarelle,
60 x 80 cm. 29 x 38 cm.
Fabien Véronique
Petillion Vrijdag

141ES
VOT
Éclat de dune.
2020.
Aquarelle,
24 x 34 cm.
Véronique
Vrijdag
Nuances Le héron.
vertes. 156ES 2020.
2020. VOT Aquarelle,
Aquarelle 28 x 23 cm.
et encre Hongzhe Yin
de Chine,
30 x 15 cm.
Dominique
Lecot
14T0ES
VO
Pic chevelu.
Fraîcheur 2020.
hivernale. Aquarelle,
170 2020.
Aquarelle et
52 x 34 cm.
VOTES encre de Chine, 131 Robert
Deschenes
24 x 34 cm. VOTES
Dominique Le signe
Lecot d’Anaïs.
2020.
145ES Aquarelle,
VOT 23 x 31 cm.
Le mont Laura Murias
Saint-Michel.
2018.
Aquarelle, 159 NOUVEAU
31 x 23 cm. VOTES Le jury c’est vous !
Le principe est simple.
Hongzhe Yin Déposez vos œuvres sur
www.lartdelaquarelle.com
puis votez. Les œuvres plébiscitées
par vos votes seront publiées dans

139
le prochain numéro de votre magazine
L’Art de l’Aquarelle.
VOTES
126 Sans titre.
VOTES 2020.
More Than its Light. Aquarelle,
2020. 38 x 32 cm.
Aquarelle, Hongzhe Yin
57 x 38 cm.
Marina Legovini

16 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 17
Comment participer Thème du prochain
concours :
Fenêtre.
2020.
Aquarelle,
au grand concours Votre sujet favori
Date limite
de participation

de L’Art de l’Aquarelle ?
30 x 20 cm.
Véronique pour ADA n° 47 :
Vrijdag Le 30 octobre à minuit,
heure de Paris.
Date limite de vote :
T
NOUVEAU RÈGLEMEN Le 6 novembre 2020 à
minuit, heure de Paris.
127
VOTES
Ce concours est ouvert à tous les lecteurs et à toutes précisant que la reproduction de la peinture transmise est le fruit
les lectrices de L’Art de l’Aquarelle âgé(e)s de 18 ans de son travail original. « Original » signifie que l’œuvre n’est pas
une copie/contrefaçon d’une autre œuvre, et que si elle a été réalisée
et plus, résidant dans n’importe quel pays du monde. d’après photo, cette dernière a été prise par l’artiste-candidat(e) ou
avec l’autorisation de l’auteur de la photographie pour sa reproduction
Thunderstorm.
Comment concourir ? en peinture.
Déposez 1 à 3 œuvres en suivant les instructions du formulaire
2020. situé à l’adresse suivante : www.lartdelaquarelle.com
Aquarelle, Quel est le processus du concours ?
et cliquez sur l’onglet « Concours L’Art de l’Aquarelle ». Une fois déposées, les peintures sont exposées dans une galerie sur
57 x 76 cm. Toutes les explications vous y sont fournies.
Marina Internet. Tou(te)s les participant(e)s, ainsi que tou(te)s les artistes,
Legovini lecteurs et lectrices qui nous ont transmis leurs coordonnées en se
Quelles sont les techniques acceptées ? connectant sur notre site reçoivent, quelques jours après la date de
Les peintures réalisées 100 % à l’aquarelle sont acceptées, mais aussi clôture du dépôt des œuvres, un mail leur indiquant qu’il(elle)s peuvent
128S celles dont la réalisation a nécessité l’utilisation d’autres techniques,
à condition que la technique de l’aquarelle soit dominante.
voter en cliquant sur un lien hypertexte. Ainsi tou(te)s les « ami(e)s »
du magazine L’Art de l’Aquarelle voient TOUTES les œuvres de TOUS
VOTE
NOUVEAU les participants et de TOUTES les participantes et peuvent contribuer
Tendre plaine. Le jury, c’est vous ! à la promotion de tel(le) ou tel(le) artiste, mais aussi à l’évolution du
2020. Aquarelle, Le principe est simple. Doit-on respecter un format ?
Aucun format n’est imposé. magazine en indiquant les artistes et œuvres plébiscité(e)s.
123ES
Déposez vos œuvres sur
48 x 36 cm. www.lartdelaquarelle.com
Laura Murias puis votez. Les œuvres plébiscitées
par vos votes seront publiées dans
le prochain numéro de votre magazine
VOT Quels sont les documents à fournir ? Comment saurai-je si j’ai gagné ?
L’Art de l’Aquarelle.
Pour participer, chaque candidat(e) doit renseigner le formulaire Les 10 à 15 candidat(e)s les plus plébiscité(e)s par vos votes
proposé en ligne et joindre les documents listés ci-dessous : seront publié(e)s dans le magazine de décembre 2020 (n° 47).
Légèreté. Les trois premier(ère)s bénéficieront d’un article publié
2020. • Une à trois photos en format numérique de bonne qualité présentant dans le numéro de mars 2021 (n° 48).
aquarelle. les aquarelles choisies pour participer au concours (10 x 15 cm,
80 x 60 cm. en 300 DPI minimum, sous le format JPEG exclusivement). Le poids
Fabien

NOUVEstAvUous !
de chacune des images ne doit pas dépasser 10 Mégaoctets.
Petillion
• La ou les photos des peintures doi(ven)t être accompagnée(s) du nom

Le jury c’e
de son auteur(e), de son adresse e-mail, du titre de l’œuvre, du format
(hauteur x largeur), de l’année de réalisation et de la technique utilisée.
c ip e e s t simple.
• Un portrait du candidat ou de la candidate de bonne qualité Le prin vres sur
(10 x 15 cm, en 300 DPI minimum, sous le format JPEG exclusivement). e z vo s œ u
12T0ES Dépos la q u arelle.comitées
a r t d e
VO • Les coordonnées complètes du candidat ou de la candidate : nom, www.l s œuvres plébisc s
. Le dan
puis votez tes seront publiées gazine
prénom, âge et date de naissance, adresse, code postal, ville, pays,
téléphone et adresse e-mail.
par vos vo uméro de votre ma
n
le prochain de l’Aquarelle.
• Le candidat ou la candidate doit cocher l’autorisation de reproduction
121 S des photos transmises (œuvres et portrait) dans les magazines
VOTE
L’Art de l’Aquarelle et The Art of Watercolour, sur les sites
www.lartdelaquarelle.com et www.artofwatercolour.com, ainsi que
L’Art
La nona à la fontaine. sur les sites web partenaires du concours.
2020. Aquarelle,
39 x 29 cm. • Le candidat ou la candidate doit cocher la déclaration sur l’honneur
Gilbert Cnops

18 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 19


RÉSULTAT DU CONCOURS
Mon matériel

Wael Nour
J’utilise des brosses Arches
pour les grandes surfaces,
ainsi qu’un certain nombre
de brosses Cotman,
de chez Winsor & Newton.
Je me sers de papier
Arches, en grain torchon,
pressé à froid. Quant aux
GAGNANT DE NOTRE PRÉCÉDENT CONCOURS LECTEURS, couleurs, j’emploie surtout
la marque Van Gogh,
L’ARTISTE ÉGYPTIEN A À CŒUR DE PEINDRE SON PAYS MAGNIFIQUE
LARTISTE un peu de Winsor
& Newton et de Reeves.
ET D’Y POPULARISER LAQUARELLE
L’AQUARELLE. Mon chevalet, portable,
est en bois léger.
Je dessine avec un crayon

« En Égypte, les aquarellistes


2B de 1/2 mm.

se comptent sur les doigts Ramesseum 1.

d’une main »
Aquarelle,
30 x 42 cm.

L’Art de l’Aquarelle : Y a-t-il une dimension ethnolo- de l’été en sortant très tôt le matin ou en fin de jour-
gique dans votre travail ? née, avant le coucher du soleil, lorsque les tempéra-
Wael Nour : Je suis touché par tout ce qui m’entoure. tures sont acceptables. J’utilise également un papier
Et, bien sûr, ma présence en Égypte, en Afrique et de plus petite taille pour mieux en contrôler l’humi-
dans le monde arabe le fait paraître ethnologique. dité et, dans certains cas, je fais un croquis en couleur ADA : Pourquoi avoir choisi de participer au concours
Mais si j’étais ailleurs, il me paraît évident que je serais et prends une photo, puis je retourne travailler dans lecteurs avec cette aquarelle ?
influencé par la beauté, la nature, le patrimoine, l’origi- mon atelier climatisé. W. N. : Lors de ma dernière exposition, en février der-
nalité, l’histoire et l’humanité en général. nier, j’ai constaté l’ampleur de l’interaction du public
ADA : Commencez-vous par dessiner au crayon ? avec les peintures qui incluent des animaux – c’était
ADA : Quel est le statut de l’aquarelle en Égypte ? W. N. : Je soigne beaucoup le dessin au crayon et il ma première expérience en la matière. Je trouve que
Est-ce une technique très pratiquée, avec des asso- me faut beaucoup de temps pour être complètement c’est une bonne composition et un moment qui valait
ciations, des expositions ? satisfait. Je peux retourner au même endroit pour la peine d’être dessiné, avec ce soleil radieux et très
W. N. : En Égypte, l’aquarelle faire d’autres croquis jusqu’à ce que je sois convaincu coloré. J’aime beaucoup cette peinture et j’espérais
est une technique rare, prin- par le dessin avant de me lancer. Se hâter conduit que les lecteurs l’aimeraient aussi.
cipalement parce qu’elle n’est toujours à de mauvais résultats et le temps que vous
pas étudiée dans les facultés passez à dessiner vous fait réfléchir davantage. L’œuvre gagnante :
ADA : Pensez-vous que les concours sont importants
des beaux-arts. Il n’est donc Aswan. 2020. pour la carrière d’un artiste ?
pas facile de trouver quelqu’un Aquarelle, W. N. : Je n’ai pas participé à beaucoup de concours,
qui vous en transmette les prin- 30 x 42 cm. mais j’ai aimé l’idée que le public soit l’arbitre. Je
cipes et les secrets. Les per- dessine pour le public et pour moi-même, et je ne
sonnes qui travaillent l’aquarelle participe à aucun concours où d’autres artistes sont
peuvent être comptées sur juges. Je pense que certaines compétitions sont vrai-
les doigts d’une main. Je m’ef
m’ef- ment importantes, mais leur importance réside dans
Repères force de proposer des ateliers le fait que l’artiste touche ainsi mieux les gens.
Wael Nour est né en aux jeunes artistes pour qu’ils
1979 et vit à Louxor. Il a puissent populariser l’aquarelle ADA : Que conseilleriez-vous aux aquarellistes qui Ramesseum 2.
étudié avec Bekhet Farag, Aquarelle,
l’un des pionniers de l’aquarelle
en Égypte. souhaiteraient participer ? 30 x 42 cm.
en Égypte et dans le monde W. N. : La première chose que je recommande est la
arabe, et a obtenu son diplôme ADA : Q uelles sont les patience, car c’est la clé de l’aquarelle. Et la deuxième
à la faculté d’éducation contraintes de la peinture en est l’honnêteté envers soi-même. Si vous êtes
artistique de l’université
d’Assiout en 1999. Il a exposé plein air dans votre pays ? En convaincu que vous êtes né pour être aquarelliste,
en Belgique, à Louxor, au Caire particulier, comment gérez- vous devez le prouver.
et à Assiout et a participé à vous l’humidité de la feuille par
de nombreuses expositions
collectives et symposiums grande chaleur ?
artistiques. Il prévoit W. N. : L’hiver, en Égypte, est le
une exposition en 2020, afin Village Street.
de documenter davantage
meilleur moment pour travail- Propos recueillis par Laurent Benoist. Aquarelle,
la ville historique de Louxor. ler à l’aquarelle, mais il est très Photos : Tous droits réservés. 30 x 42 cm.
court. Je lutte contre la chaleur

20 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 21


LES AUTRES LAURÉATS L’ŒUVRE FINALISTE
Marie-Françoise Ingels ŒUVRE
Dominique Boni
Cette aquarelle intitulée à l’origine Esmeralda me
semblait correspondre au thème imposé. Le visage,
baigné de soleil, exprime une joie de vivre
communicative. Les couleurs, bien qu’imaginées,
E
FINALIST L’Art de l’Aquarelle : Avez-vous des sont vives, intenses et harmonieuses.
sujets de prédilection ?
Dominique Boni : Actuellement, je
E
peins de préférence des sujets d’ex- FINALIST
L’Art de l’Aquarelle : Nous vous avions consacré un article il térieur, de nuit ou baignés de lumière
y a un peu plus de trois ans. En quoi votre pratique a-t-elle artificielle ou à contre-jour. J’aime parti-
changé depuis ? culièrement réaliser de grandes aqua-
Marie-Françoise Ingels : Ma pratique évolue constamment. relles (jusqu’à 175 x 85 cm) de per-
Je n’utilise pas nécessairement d’autres couleurs ni ne peins sonnages mythiques, mais cela nécessite un matériel
d’autres sujets. En revanche, j’essaie d’aller plus loin dans adapté. Et attention au mal de dos !
l’expression. Je travaille maintenant davantage par étapes
successives, par superposition de couches. Cela me permet ADA : Votre choix de couleurs est-il conscient ?
d’augmenter l’intensité, la force des couleurs, d’enrichir les har
har- D. B. : Les couleurs sont pensées dès le départ.
monies et d’obtenir des valeurs plus accentuées. Pour résumer, Actuellement, j’utilise des teintes plus douces et harmo-
je dirais : oser aller plus loin plutôt que s’arrêter par peur de nieuses. Je préfère réaliser une aquarelle en petit format
gâcher. (37 x 56 cm), puis la reproduire en 56 x 76 cm ou en
110 cm. Ainsi, une fois l’harmonie des couleurs et des
ADA : La composition participe grandement de la réussite de contrastes travaillée sur de petits formats, je me lance
vos tableaux. Parlez-nous de cette étape de votre travail… sans crainte sur les grands.
M.-F. I. : La composition est un élément très important dans
mon travail et est souvent très « réfléchie ». Le plus souvent ADA : Quel est votre processus : commencez-vous par
d’ailleurs, c’est par elle que je commence. En tout cas par les un dessin au crayon, etc. ?
lignes de force. Ensuite et selon le besoin, elle s’enrichit. Il m’ar
m’ar- D. B. : Oui, d’ailleurs le plus long, dans mon travail, est
rive aussi de démarrer sans composition, mais j’ai un peu l’im- le dessin. J’ai besoin d’un dessin précis pour avoir une
pression de « sauter dans le vide », ce qui est déstabilisant. Le bonne idée d’ensemble, puis j’en gomme la majeure
résultat final est différent, mais peut être intéressant, comme partie en ne conservant que des points de repère. Je
chaque fois que l’on sort de sa zone de confort. hachure légèrement les zones à réserver pour éviter

ADA : Votre choix de couleurs est-il pensé dès le départ ou se


construit-il en cours de route ?
M.-F. I. : Je choisis mes couleurs de manière très intuitive. Cela
part d’une émotion. C’est pendant le travail que petit à petit les
couleurs s’imposent, se répondent. Je recherche alors l’har-
monie, la complémentarité ou la force, les contrastes… À cette
étape, la technique vient soutenir l’intuition.

ADA : Avez-vous une idée de la direction que vous souhaitez Anse d’Arlet. 2020.
donner à votre peinture dans l’avenir ? L’ŒUVRE FINALISTE Aquarelle, 70 x 50 cm.
M.-F. I. : Je n’ai pas d’idée précise de la direction que prendra mon travail. J’ai choisi de participer au concours avec
Je suis ouverte à toute nou- cette aquarelle parce que je la trouve lumineuse et que
velle rencontre et décou- sa composition est dynamique et originale. Elle a été
verte artistique. Que ce réalisée sur le motif de façon très spontanée. C’est ce
qui lui donne une certaine fraîcheur, je pense. Ce sont
soit au travers de stages, souvent les appréciations que je reçois de mon travail :
de publications ou d’exposi- lumière, force et fraîcheur des couleurs, dynamisme Plein soleil.
2018. Aquarelle,
tions d’autres artistes. Tout de la composition et originalité. de les mouiller. Je peins essentiellement en humide 120 x 85 cm.
cela m’intéresse, m’enrichit Je participe de temps en temps aux concours, sur humide et je mélange mes couleurs sur le papier.
et me fait évoluer. particulièrement quand le sujet m’inspire – comme Mes pinceaux – j’en ai des dizaines – sont tous prêts,
c’était le cas ici. Cela peut constituer un défi pour
soi-même, un objectif, une motivation, ce qui était gorgés de couleur le moment venu.
bienvenu pendant cette période de confinement.
D’autre part, je participe parfois à des concours ADA : Que conseilleriez-vous aux aquarellistes qui ont
Je travaille internationaux (IWS, Fabriano, SCA…), qui permettent
de se confronter à d’autres artistes et de faire
à cœur de progresser ?
davantage connaissance avec des peintres de tous les pays.
D. B. : Choisir des sujets avec de très forts contrastes,
des parties lumineuses et de belles ombres. Utiliser
Bien sûr, il est très plaisant que son aquarelle soit
par étapes sélectionnée par un jury international. Et surtout, toujours le même papier, avec le même protocole,
j’aime l’idée que mon tableau voyage au Québec, pour supprimer un certain nombre d’aléas. Mais s’au-
successives, en en Italie, au Kosovo ou au Vietnam… Parfois, je l’y toriser également des expériences sur des chutes de
retrouve quand il ne va pas trop loin.
superposition papier pour obtenir des rendus originaux.

de couches. Évasion.
Propos recueillis par Laurent Benoist.
Aquarelle, 70 x 50 cm. Photos : Tous droits réservés.
22 A °46 / S -NQUARELLE N EPTEMBRE OVEMBRE 2020 Derrière ma maison. Aquarelle, 50 x 30 cm. A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 23
Fernand Thienpondt
RENCONTRE

Atmosphères
urbaines LA LUMIÈRE, LES COULEURS, L’AMBIANCE, LE MOUVEMENT : DANS LES
ŒUVRES DE CET AQUARELLISTE BELGE, TOUT CONCOURT À L’ÉMERGENCE
D’UNE SCÈNE CAPTIVANTE. FORMÉ À L’ARCHITECTURE D’INTÉRIEUR,
IL AFFECTIONNE LES VUES URBAINES. ET IL NE MANQUE JAMAIS D’IDÉES
POUR TRADUIRE LA LUMIÈRE ET LES EFFETS D’AMBIANCE SUR LE PAPIER !

Portrait
Fernand Thienpondt a étudié
l’architecture d’intérieur.
Parallèlement à sa carrière
professionnelle, il a suivi
des cours du soir à l’Académie
des beaux-arts et au Centre
culturel de Bruges. Mais ce
n’est qu’en 1998, à l’occasion
d’un stage à Bruges avec
le maître-aquarelliste John
Yardley et à Louvain avec
Alvaro Castagnet, qu’il
est poussé à intensifier La Grande Place. Bruges.
sa pratique de l’aquarelle. Aquarelle sur papier, L’Art de l’Aquarelle : En quoi l’aquarelle convient-elle ADA : D’où vient votre attirance pour le thème des
Persuadé que de solides 56 x 76 cm.
connaissances élémentaires, aux scènes urbaines ? villes ?
« Les techniques à
telles que la perspective,
l’eau sont idéales pour
Fernand Thienpondt : L’aquarelle est une technique F. T. : Cela vient probablement de mes études d’archi-
l’étude de la forme, le pure, spontanée et honnête, qui évolue sans cesse tecture. Peut-être aussi parce que je vis à Bruges, ce
rendre des impressions,
mélange des couleurs et les
ombres sont à la base d’une des atmosphères. Il en au cours du processus même de peinture. Elle est qui me laisse tout le loisir de sentir le caractère médié-
faut très peu pour restituer
œuvre d’art, il crée la Vlaamse
la lumière : quelques réserves
transparente et cela donne de nombreuses possi- val de cette ville. On retrouve la même ambiance
Aquarel-en Tekenschool, bilités pour capturer les lumières, chaudes comme conviviale jusqu’au plein centre de Paris, tellement plus
de blanc venant de droite
soit l’École flamande
d’aquarelle et de dessin. Afin et elle est là ! » froides. C’est un médium très sensible et formidable grande que Bruges, et pourtant tout aussi inspirante.
de contribuer à la promotion pour créer une atmosphère, une ambiance. Dans les
de l’art de l’aquarelle, il met scènes urbaines, l’aquarelle permet de bien travail- ADA : Comment sélectionnez-vous une vue urbaine ?
bénévolement toutes 19, place Colette. Paris.
ses connaissances techniques Aquarelle sur papier, ler le flou pour les effets de distance, par exemple. F. T. : J’aime les ambiances, mais aussi le pittoresque :
à la disposition de ses élèves. 50 x 40 cm. Appliquer progressivement la peinture plus concen- une terrasse, les gens qui se promènent ou encore
vlaamseaquarel-tekenschool.be Travailler les traits trée sur la surface humide augmente également la la foule, le chaos de la circulation.
verticaux et horizontaux est théâtralité. De plus, traiter la lumière par la réserve
une astuce précieuse pour
les effets d’eau et de reflet. des blancs est si simple ! De même pour les ombres ADA : Exécutez-vous des croquis et peignez-vous
Fernand Thienpondt brosse portées, que l’on peut obtenir avec des pigments d’après photo ?
littéralement sa feuille avec transparents, afin que les éléments sous-jacents F. T. : Oui, il faut absolument faire des esquisses ! Mais
le pinceau.
restent visibles. de préférence chez soi, pour se laisser porter par des

24 A QUARELLE N °46 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 25


Trafalgar Square. Londres.
FERNAND THIENPONDT
Aquarelle sur papier, 76 x 56 cm.
Travailler les ombres donnera
impressions, par l’atmosphère dont on se souvient. toujours de la profondeur
à vos aquarelles.
Je ne peins pas d’après photo : je suis capable de
faire abstraction des détails inutiles car je connais
les règles de perspective architecturale. Je travaille à
l’extérieur de chez moi pour « voir » avec tous mes
sens. Dehors, vous sentez le soleil, le chaud ou le
froid. Vous sentez le vent, la nature, vous entendez
les oiseaux… ou les bruits de la ville ou de la circu-
lation ! Bref, vous vivez la véritable atmosphère,
alors qu’à l’atelier, vous puisez dans les souvenirs,
du moins ceux qui vous restent ! Mais j’aime aussi
travailler à l’atelier après avoir exploré l’atmosphère
sur place.

ADA : Comment se préparer au travail en extérieur,


et quel est le matériel nécessaire ?
F. T. : À l’extérieur, je peins sur des formats de
56 x 76 cm maximum. Pour cela, j’apporte une table
pliante maison. Je pose tout sur un trépied d’appareil
photo rétractable, petit et maniable. Comme je me
tiens toujours droit, je n’ai pas besoin de siège.

ADA : Quels conseils aimez-vous donner à vos


étudiants ? Quai Spignola. Bruges. Aquarelle sur papier, 76 x 56 cm.
F. T. : Je recommande de maîtriser d’abord profon- Les détails des visages, notamment les lunettes
dément la technique et les effets spéciaux pour ne des personnages, sont réalisés avec un pinceau très
pas être limité dans le choix des sujets. Essayez-les fin. Le conseil de l’artiste ? L’appliquer au bon endroit.
La figure humaine est souvent présente dans les vues
tous, même si cela prend des années. Bien sûr, faites urbaines de Fernand Thienpondt, elle est même centrale.
ce qui vous plaît le plus mais osez continuer à expé-
rimenter. Et avant tout : apprenez à dessiner ! Pour
un portrait, des fleurs, un arbre, des animaux, des
natures mortes ou une vue urbaine, le dessin doit
être correct.

Texte : Vanessa Schmitz-Grucker


Photos : D. R.

3 effets à l’aquarelle Le Coq-sur-Mer. Aquarelle sur papier, 30 x 40 cm


Pour Fernand Thienpondt, impossible de faire l’impasse
avec Fernand Thienpondt sur le dessin ! Il va falloir travailler la perspective jusqu’à
ce qu’elle devienne une habitude et que vous n’y pensiez
L’Art de l’Aquarelle : Quel est votre effet préféré et comment le réalisez-vous ? plus. À force d’exercices, vous apprendrez à repérer
Fernand Thienpondt : Le mélange contrôlé de pigments fins et très granuleux. les lignes en quelques regards.
Il est préférable de le réaliser sur une surface humide et sur du papier rugueux
avec des pigments mélangés à un milieu « granulant ».
ADA : Comment réalisez-vous les effets de l’eau ? Le pont des Dunes.
Ses règles de composition, de perspective et de couleur
F. T. : Dans une première couche, je peins le ciel, bien sûr à Bruges. Aquarelle Il y a beaucoup à dire sur les règles En ce qui concerne la perspective, 1. Toutes les lignes horizontales, dans Dans une scène urbaine avec
l’envers puisque l’eau est le reflet du ciel, donc dans l’eau sur papier, de composition : division de la feuille est en 2D. Nous y percevons l’espace réel, ont un point de fuite sur de la profondeur, il faut utiliser
claire en haut à foncée en bas. Dans cette couche encore 76 x 35 cm. la surface, lignes de tension, rythme, la 3D sur la base de « tout ce qui est la ligne des yeux. soit les règles de la perspective
humide, j’applique l’ondulation de l’eau. Le reste est le reflet, « Les lignes
équilibre, etc. En résumé, j’essaie, plus loin devient plus petit ». C’est 2. Toutes les lignes parallèles, dans atmosphérique, soit la perspective
inversé, de l’image directe. Les lignes verticales sont plus verticales sont celles
quoique assez inconsciemment, ainsi que surgit la perspective, ni plus l’espace réel, ont le même point des couleurs : l’essentiel est d’utiliser
nettement visibles que les lignes horizontales. C’est pourquoi qui se reflètent d’appliquer le « nombre d’or ». ni moins. Mais il faut aussi penser à de fuite. De nombreuses lignes des tons bleu-gris clairs à distance
je brosse parfois un « effet vertical » sur la surface mouillée. le mieux dans l’eau,
Ce « point focal » est le point la ligne des yeux, incorrectement horizontales sont parallèles en même et que, à mesure que nous nous
le plus important de ma peinture. appelée horizon ! La ligne des yeux temps, elles ont donc le même point rapprochons, les couleurs deviennent
ADA : Comment travaillez-vous les effets de lumière ? mettez-y l’accent ! »
La perspective du dessin crée est la ligne horizontale imaginaire (en plus intenses et plus pures. Évitez,
de fuite sur la ligne des yeux. Le reste
F. T. : Tout d’abord, il y a une grande différence entre une vue nocturne également des lignes de force qui fait un plan horizontal) au niveau de est dérivé de cette seule ligne. enfin, de mettre trop de couleurs
et une scène de jour ! Le soir ou la nuit, je peins d’abord les tons clairs puis mènent au point focal. Si vous notre œil. Par « nous », je veux dire différentes dans une œuvre.
les couleurs plus foncées qui l’entourent. Pendant la journée, je laisse blanches voulez beaucoup d’espace, placez la l’observateur, le dessinateur. C’est Pour les couleurs, soit vous travaillez
les zones fortement éclairées. J’obtiens les effets de lumière, en peignant, ligne des yeux sur le bas de la feuille, donc là où vous, l’artiste, êtes situé. avec des couleurs complémentaires,
en fait, les ombres contrastées. si vous voulez beaucoup de surface, Les lois de la perspective n’ont été soit en harmonie. Mais même dans
placez-la en haut, mais jamais découvertes qu’en 1492 à Florence une harmonie, vous pouvez ajouter
au milieu ! et sont les suivantes : un accent avec une complémentaire.

26 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 27
Les questions techniques Frites belges. Bruges.
NICHOLAS POULLIS
Aquarelle sur papier,
de Janine Gallizia 76 x 56 cm.
Janine Gallizia : Comment trouver un sujet idéal ?
Fernand Thienpondt : Cela dépend de
l’atmosphère, mais également de votre humeur.
Si vous souhaitez peindre une nature morte, faites
une belle composition avec vos objets préférés.
Vous pourrez placer la lumière vous-même
et déterminer la hauteur et la direction des ombres.
Si vous êtes en extérieur, cherchez un sujet
avec les yeux d’un photographe. Recherchez
une composition en sondant les limites extérieures
du sujet, sans perdre de vue le point focal. Tenez
également compte du mouvement du soleil et,
bien sûr, des zones d’ombre. Tout commence par
l’observation. Parfois, un détail, comme quelques
fruits tombés d’un étal, peut représenter un défi
plus fascinant qu’une aquarelle sur le marché
entier. Personnellement, je prends rarement des
photos. Je regarde les volumes et les proportions
les plus importantes. En observant, je pense déjà
en termes d’aquarelle. Par exemple, que je peindrai
ce motif sur une surface mouillée et que j’affinerai
certains éléments dans une deuxième couche
sèche. De retour à la maison, je fais des croquis
jusqu’à ce que je trouve une belle composition ou
un bon angle. Là, j’ose parfois m’éloigner un peu
de la réalité. Dans tous les cas, je ne me laisse
pas distraire par les couleurs ou les détails qui ne
rentreraient pas dans l’ensemble. Pont Zonneke Meers. Bruges.
Aquarelle sur papier, 76 x 56 cm.
J. G. : La peinture de grande dimension a-t-elle besoin
de préparations différentes ? Les effets de transparence : une histoire de couches !
F. T. : Il y a grande et grande dimension ! Un rouleau
peut faire 113 ou 152 cm de large et 10 m de long.
Mais une pleine page de 56 x 76 cm est déjà
une grande dimension. Ainsi, si vous travaillez L’aquarelle
sur une telle feuille en 300 g, avec des zones à
travailler mouillées et d’autres à laisser sèches, est une
le papier ondulera inéluctablement et fera courir
votre peinture dans l’eau là où vous ne le voulez
pas. C’est pourquoi il faut tendre le papier, de
technique pure,
préférence sur une planche de peuplier solide et
sans acide. Mais cela vaut aussi pour les petites
spontanée
dimensions. Bien sûr, vous pouvez prendre du
papier plus épais (640 g ou
et honnête.
Le cycliste solitaire. 800 g) et ne pas avoir besoin
Bruges. Aquarelle sur de tendre ce dernier, mais
C’est un
papier, 76 x 56 cm. il est assez onéreux. Vous
pouvez également mouiller médium
L’exemple même
d’un point focal
réussi ! La lumière
le papier au verso. Il séchera
moins vite, mais restera très sensible
rouge au centre
de la convergence
plus plat. Si vous travaillez
avec la méthode humide et formidable
des lignes va
jusqu’au spectateur
sur humide, vous mouillez
le papier de part en part et pour créer une
le placez sur une plaque non
en un long reflet. absorbante, comme du Plexi atmosphère,
ou de la mélamine. Je travaille
souvent sur des grands formats, 90 x 90 cm ou
120 x 120 cm. Dans ce cas, j’étire le papier sur
une ambiance.
un cadre en bois. J’utilise du papier plus épais, que
j’ai mouillé au préalable et agrafé. Je le laisse sur
ce cadre au lieu de le couper et de l’encadrer. Mon matériel
J. G. : Faut-il travailler avec des couleurs opaques Les peintures : Les marques que j’utilise dépendent des sujets Le papier : Le choix du papier dépend de la technique utilisée.
ou transparentes ? que je peins. Je me sers principalement des Winsor & Newton. En général, je peins sur un papier 100 % coton, qui retient mieux
F. T : Cette question se pose à partir de Mais ce ne sont pas seulement les couleurs qui comptent, je la peinture. Il est donc idéal pour les peintures à plusieurs couches.
la deuxième couche. Si vous voulez percevoir regarde également les caractéristiques des pigments. Il faut les Il y a, par exemple, les papiers Arches ou Saunders (légèrement
les couches sous-jacentes, vous ne devez connaître par cœur, penser à leur texture transparente ou semi- moins blancs). J’aime beaucoup le grain torchon parce que je peux
pas appliquer des couleurs opaques mais transparente, opaque ou semi-opaque, très granuleuse ou plus fine, utiliser la texture de la surface avec des coups de pinceau secs pour,
transparentes. L’application de mêmes couleurs à leur pouvoir colorant, à la dominante par exemple, les éclaboussures de mousse dans
sur plusieurs couches transparentes peut rendre et à la tenue à la lumière. Selon le sujet, les vagues. Il est également évident que si vous
les couleurs plus brillantes. Cela peut aussi être j’utilise également les aquarelles Qor voulez peindre le portrait d’un bébé à l’aquarelle,
une méthode pour mélanger les couleurs : pensez (États-Unis), qui ont une composition vous faites mieux de prendre un grain fin.
au jaune transparent qui, en coulant sur un bleu, chimique différente. J’aime également Pour la technique mouillé sur mouillé, plus le
donne un vert. Attention, si vous superposez la peinture Rosa (Ukraine) et papier contient de cellulose, plus il est facile
des couleurs complémentaires, vous obtenez Schmincke (Allemagne), qui possèdent d’enlever la peinture. Personnellement, j’aime
des tons grisâtres, qui ne sont pas toujours des pigments à forte transparence. travailler avec les Fidélis d’Arches, qui sont
souhaitables. Les pigments opaques, crayeux, Les aquarelles Maimeiri (Italie) et composés de 75 % de cellulose et de 25 % de
peuvent être utilisés pour adoucir un élément. Old Holland (Hollande) sont légèrement coton. On peut toujours ajouter mais aussi retirer
plus opaques. une couche supplémentaire.

28 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 29
RENCONTRE
Rose Loos
Loki.
Aquarelle sur papier
Arches 300 g,
40 x 30 cm.

L’aquarelle
au cœur
EN 1988, ELLE DÉCOUVRE L‘AQUARELLE. AUJOURD’HUI,
L’ARTISTE A À SON ACTIF VINGT ANS DE FORMATION,
DE MASTER CLASSES ET DE STAGES INTERNATIONAUX.
ELLE S’EXPRIME AUSSI BIEN DANS LA VEINE FIGURATIVE
QU’ABSTRAITE ET POUSSE LE MÉDIUM DANS DES
RETRANCHEMENTS QUI SERVENT SON SUJET : LA MAÎTRISE
TECHNIQUE EST AU SERVICE DE L’ÉMOTION.

L’artiste, pour laquelle l’aquarelle est une technique Sans titre. Aquarelle sur papier Arches 300 g, 56 x 38 cm.
unique qui n’a que des qualités, le dit sans ambages :
« L’aquarelle est l’art qui fait partie de nous. Elle est créa- Les questions techniques
trice, elle est complexité, elle est passion. Elle sait très bien de Janine Gallizia
compliquer la vie de l’artiste, mais pour autant c’est elle Janine Gallizia : Quelle est l’importance de l’imagination en peinture ?
qui l’épanouit. Elle me donne toutes les opportunités pour Rose Loos : L’aquarelle est plus facilement associée à un style
figuratif qu’à une expression abstraite. Pour moi, seule l’émotion
comprendre sa philosophie, sa technique, en m’obligeant qui s’en dégage importe. Je ne suis pas soucieuse des diktats
à fouiller dans son univers. » du moment et essaye d’imposer mes convictions de peintre,
de proposer une œuvre aux accents intemporels. L’imagination fait
partie des pensées, donc elle est le pigment de la créativité.
Entre figuratif et abstrait
Rose Loos refuse de choisir entre abstrait et figura- J. G. : Les effets d’eau et de couleur sont-ils aussi importants
tif, deux domaines où elle excelle. « L’abstrait est une que le sujet ?
R. L. : Tout a son importance. Les effets de l’eau, la couleur
peinture d’une grande intensité, explique-t-elle. Elle me et le sujet sont des éléments complémentaires qui, selon
Repères donne le plaisir de peindre dans un champ immense où la progression et la direction du travail, peuvent dériver.
Rose Loos est je privilégie les ressentis, la perception des émotions. Elle C’est ce que l’on appelle la magie de l’aquarelle. Les cadeaux
contemplative de de la vie sont mes sources d’inspiration : tout ce qui me
procure à celui qui la regarde le plaisir de rêver, de voyager, touche, ce que je ressens, ce que je vois… J’aime la pureté
la vie : elle aime la
solitude, la nature et les de s’évader… Elle me transmet une force de caractère pour et la superposition des pigments qui, sur le papier, apportent
animaux. Ces univers valoriser l’abstrait dans le monde de l’aquarelle. » la fraîcheur et l’identité qui font vibrer les couleurs et la luminosité.
ont exalté sa curiosité et L’aquarelle est un défi entre l’eau et les pigments, qui s’harmonisent
ses créations. L’aquarelle au rythme d’une musique, d’une poésie.
est devenue sa peinture. La technique au service du sujet
Celle-ci est un défi, Lorsqu’il s’agit de définir son style, Rose Loos, J. G. : D’où vient l’inspiration pour
une école de patience vos peintures ?
vibrionnante et imaginative, ne trouve pas les mots : R. L. : Mes coups de cœur, parmi
et de compréhension.
Elle l’a entraînée « Je suis passionnée de la vie et curieuse de la nature. les artistes que j’admire, vont
dans deux mondes : Mon style reflète toutes ces nuances. Il est le messager de à Blanche Odin, Anders Zorn,
le figuratif et l’abstrait. Andrew Wyeth, Zao Wou Ki,
l’émotion, du sentiment de liberté… » Avec Rose Loos, Rembrandt… J’ai été également
Rose Loos a représenté
les aquarellistes on ne s’embarrasse pas de propos qui noient l’œuvre inspirée par de grands maîtres
du Luxembourg dans une théorie superfétatoire. On est dans la mise internationaux avec qui j’ai
à la Convention travaillé. Aujourd’hui, je leur suis
en scène d’une émotion brute, livrée au spectateur reconnaissante pour ce qu’ils
internationale de
l’aquarelle Fabriano in de manière directe. ont partagé avec moi et ce qu’ils
Acquarello, en Italie, m’ont appris…
en 2018, 2019 et 2020.
Plusieurs fois primée, elle
est active sur la scène Envie de rêves.
internationale et expose Texte : Audrey Fréhel Aquarelle sur papier
dans de nombreux pays. Photos : D. R. Arches 300 g, 56 x 38 cm.

30 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 31
RENCONTRE Astratto urbano.

Pour moi, 75 % de l’impact d’une peinture provient de la com position (tonale ou chromatique). 2019.

La bellezza
nascosta
del quotidiano.
2019.

Pasqualino Fracasso
Oltremara in citta.
2019.
L’Art de l’Aquarelle : À vos débuts, aviez-vous un plan
de carrière ?
Pasqualino Fracasso : Non, j’ai commencé par passion.

L’appel de
Puis, en progressant, je suis devenu plus ambitieux : j’ai
NOUS AVIONS CONSACRÉ UN ARTICLE À LARTISTE
L’ARTISTE voulu participer à d’importantes compétitions. À partir
de ce moment-là, j’ai commencé à étudier, rechercher,
ITALIEN DANS L’ART DE L’AQUARELLE N°40. créer en vue de devenir artiste davantage qu’aquarel-
UN AN PLUS TARD, IL NOUS EST PARU liste. Mais la route est encore longue.

l’abstraction
INTÉRESSANT DE VOIR LES CHANGEMENTS ADA : Le sujet dicte-t-il la façon dont vous peignez,
INSUFFLÉS À SA PRATIQUE ET LES NOUVELLES les couleurs et le style que vous choisissez ?
P. F. : Je choisis un sujet car quelque chose me
ORIENTATIONS PRISES. touche ou m’intrigue. Je cherche ensuite à

32 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 33
Les conseils de
Pasqualino Fracasso
PASQUALINO FRACASSO
pour peindre en plein air
Je pense qu’il est très important de
peindre en plein air pour réussir à
capturer les émotions et les atmosphères
d’une situation donnée et pour synthétiser
très vite ce que l’on voit. Le pire ennemi,
lorsque l’on peint en extérieur, est d’essayer
de représenter fidèlement ce que l’on
voit. Au commencement, cela peut être
utile, mais ensuite cela devient une prison.
Pour moi, peindre en plein air signifie
aujourd’hui recueillir des idées, comprendre
les couleurs, étudier leurs harmonies,
trouver des compositions intéressantes,
entraîner mon regard à simplifier et à
voir. Puis je retourne dans mon atelier et
je cherche à mettre ensemble toutes ces
émotions, ces idées et à les travailler afin
de parvenir à une œuvre. Le conseil que
je donne toujours, avant de peindre en
plein air, est d’étudier les autres artistes pour comprendre leur processus de simplification
de la réalité, et de commencer par des esquisses monochromes, afin de travailler avant tout
la composition à l’aide des valeurs.

Le piccole
I colori del mio quotidiano.
cose 01.
2019.
développer cette idée. Parfois, il s’agit de la couleur ADA : Votre choix de couleurs est-il conscient et 2019.
de quelques objets ou de la disposition de certains pensé dès le départ ou construit en cours de route ?
éléments. Je pense ensuite à ce que je peux faire P. F. : J’étudie le comportement des couleurs entre
ressortir et je compose en utilisant les règles que elles. Quand je commence à réfléchir à un sujet, le
je me suis créées et le style plus approprié à ma choix des couleurs est instinctif. Puis, avec rationa- Les motivations
« vision ». Parfois, l’idée est immédiate et instinctive, lité, je cherche à équilibrer l’harmonie (ou l’absence qui me
d’autres fois je crée une composition à partir de pho-
tos et de différents éléments.
d’harmonie) de la composition chromatique. Il m’ar-
rive souvent, pendant la réalisation, d’en changer en
poussent
apposant des teintes opaques ou en procédant à des à évoluer
ADA : La composition participe grandement de la retraits pour rechercher de nouvelles solutions. en tant
réussite de vos tableaux. Pouvez-vous nous parler qu’artiste
de cette étape de votre travail ? ADA : Peut-on tout peindre à l’aquarelle ? l Apprendre à regarder
P. F. : Ces trois dernières années, j’ai beaucoup P. F. : Oui, en ce qui concerne les sujets. Mais on ne et à imaginer.
réf léchi et travaillé sur la composition. Si la peut pas tout faire avec la technique, il y a des limites. l Étudier les grands
artistes, mais surtout pas
technique peut être maîtrisée à force d’exercices, Il existe aussi des potentialités propres à l’aquarelle les aquarellistes.
la composition ne peut être que comprise et le seul qu’il faut savoir exploiter. L’avenir de ce médium sera l Rechercher
moyen d’y parvenir consiste à étudier les œuvres peut-être de le bousculer, afin de le faire sortir de ses des techniques différentes
des grands maîtres. Pour moi, 75 % de l’impact retranchements. et des matériaux
que je ne connais pas.
d’une peinture provient de la composition (tonale
l Ne pas rester dans
ou chromatique). C’est pourquoi, avant de passer ADA : Quelles sont, du point de vue de votre pra- ma zone de confort,
au tableau, je travaille sur des photos en noir et tique, les qualités fondamentales de l’aquarelle ? mais toujours chercher
blanc, j’exécute des esquisses, je fais des photo- P. F. : Les nuances résultant de la fusion des couleurs, à en sortir.
copies, je coupe… Je passe beaucoup de temps à la transparence, les textures des granulations, les dif- l Écouter
les critiques des experts.
chercher la juste composition, celle qui sera forte, férents coups de pinceau possible (la gestualité) et,
Orchidée
en juillet équilibrée et dynamique. bien sûr, l’imprévisibilité.
50 x 34 cm
34 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 35
Le sujet
Démo L’inspiration m’est venue après
PASQUALINO FRACASSO
une promenade en famille. J’étais intrigué
par la forme de l’arbre et la disposition
ADA : Que conseilleriez-vous aux aquarellistes qui À d’autres reprises, je peins simplement pour créer

Les formes cachées


des maisons. J’ai affiné la composition par
ont à cœur de progresser ? quelque chose d’esthétiquement intrigant. D’autres des croquis monochromes puis un dessin
P. F. : Étudier de nombreux styles, copier les maîtres, fois encore, je peins seulement pour le plaisir de 32 x 52 cm distribuant les formes principales.
ne pas être banal et oser ! peindre !
Étape 1
ADA : Quels sont les éléments qui font un « bon » ADA : Y a-t-il des règles à respecter en matière 1 2 J’ai commencé avec une base de couleur sur
l’ensemble, en laissant en blanc uniquement
sujet ? Autrement dit, par quoi êtes-vous attiré ? d’aquarelle, et d’autres que vous ne suivez pas,
les maisons.
P. F. : Il n’y a pas de bons ou de mauvais sujets. Il volontairement ?
y a seulement une belle et intrigante composition P. F. : Il y a des règles concernant la technique à bien Étape 2
de formes et de couleurs que l’on peut trouver, de connaître et à maîtriser. Mais choisir de les respec- Puis, alors que la partie du papier contenant
manière imprévisible, presque partout. Chaque objet, ter ou non dépend toujours de l’artiste. Chaque le ciel était encore mouillée, j’ai posé la
scène, paysage peut devenir une grande peinture. sujet ou style peut exiger des règles différentes. silhouette de l’arbre
Souvent, des éléments clés attirent mon attention Paradoxalement, l’une des règles que je ne suis en utilisant des couleurs granulantes.
(une texture, une couleur, une disposition d’objets jamais consiste précisément à m’imposer des règles ! Étape 3
ou de formes, des ombres…). Je me saisis alors mon Pour un artiste, la règle à suivre est d’oser. J’ai ajouté des couleurs plus saturées
smartphone et je fais des photos. Puis, si j’ai le temps, sur la partie correspondant aux toits
je prends mon cahier de croquis et je dessine une ADA : Avez-vous une idée de la direction que vous des maisons.
synthèse (très petit croquis) de ce que j’ai vu, travail- souhaitez donner à votre peinture à l’avenir ? Étape 4
lant seulement à partir de ma mémoire et me repo- P. F. : Je souhaite aller de plus en plus vers l’abstrac- 3 4 Les valeurs les plus sombres sont ajoutées
sant sur mon imagination. tion pour retourner, plus avant, au figuratif, mais en partant de l’arbre et en utilisant plusieurs
d’une façon encore plus moderne. couleurs ensemble : certaines granulent,
d’autres non.
ADA : Est-il primordial pour vous qu’un tableau ait
quelque chose « à dire » ? En d’autres termes, est-il ADA : Cette nouvelle approche, en termes de cou- Étape 5
Géométries de lumières important de ne pas peindre pour des raisons pure- leur et de composition, est-elle récente ? Je joue encore avec les couleurs qui
30 x 36 cm ment esthétiques ? P. F. : Oui. Au cours de ces dernières années, je me granulent et apportent des textures à
l’aquarelle. Je pose des valeurs sombres
La forte structure des P. F. : Cela dépend. Je cherche toujours à cacher une suis concentré sur la synthèse, j’ai cherché à m’abs- afin de dynamiser les contrastes.
valeurs tonales devient signification dans le tableau, quelque chose que l’on traire de la réalité, à simplifier les formes et à obtenir
plus intéressante
grâce aux touches de ne comprend pas immédiatement mais que l’on peut de meilleures harmonies de couleurs. Je pense que Étape 6
couleurs saturées. imaginer ou comprendre grâce au titre, par exemple. pour être libre de faire ce que l’on souhaite, il faut bien Je place des taches de couleurs très intenses
près des lumières pour faire ensuite
maîtriser le sens de l’abstraction, des retraits.
même si l’on veut être un grand
peintre réaliste. Mon approche est
5 6 Final
désormais plus graphique, plus J’effectue des retraits au premier plan,
à l’eau claire que je viens ensuite sécher,
essentielle, elle nécessite un plus et j’ajoute des petits détails et des taches
grand sens de la conception pour de couleurs opaques.
avoir des résultats intéressants.
La route est longue et je sais que
je suis à une étape difficile, mais
cruciale, de mon parcours.

ADA : Quels sont vos projets ?


P. F. : Je travaille actuellement
sur des grands formats (100 x Mars.
150 cm, voire 100 x 200 cm) pour Équilibrer la
dynamique
une exposition dans un musée et d’une œuvre
je me suis récemment lancé dans entre éléments
des œuvres à technique mixte, contrastants est la
clé pour la rendre
avec l’aquarelle comme médium intéressante.
principal.

Propos recueillis
par Laurent Benoist
Photos : Tous droits réservés

36 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 37


RÉVÉLATIONS
Par Laurent Benoist / Photos : D. R.

Domenico di Meo / Italie

Q
Quand je peins, j’essaie de me concentrer
sur la raison d’être de ce que je dessine, la
force et la fragilité des objets. Si je travaille
sur un vieux marteau, j’essaie d’imaginer les L’ excel l ence qui r évèl e vot r e i n s p i r a t i o n !
mains fatiguées et calleuses qui le tenaient ;
E n t i è re m e n t Sé l e c t i o n d e s C h a q u e p i n ce a u e st t e st é
si je dessine une rose, je pense à son odeur,
à sa lumière et à ses pétales transparents ; f a b ri q u é s à l a m a i n m e i l l e u re s f i b re s i n d i vi d u e l l e m e n t
si je peins un champ de canne, je ne peux
m’empêcher d’être distrait par le vent qui
souffle à travers elle. Parfois, il me semble
être choisi par les sujets qui finiront sur ma feuille. J’essaie d’ap-
pliquer les règles classiques de composition en donnant une
grande importance à la lumière : pour cela, Le Caravage est
ma meilleure source d’inspiration.
Avec le temps et l’expérience, j’ai réussi à trouver les bonnes
proportions et à comprendre les besoins des pinceaux et du
papier. Maintenant, je « laisse faire » : je laisse couler les cou-
leurs sur les papiers. Et vous savez quoi ? Elles vont toujours,
ou presque toujours, là où elles sont censées aller, car elles
obéissent à mes ordres silencieux.
La composition est déjà arrêtée au moment même où elle C

attire mon attention. Je n’aime pas les arrangements artificiels,


car la spontanéité est perdue. Je me contente de déterminer
M

les dimensions par rapport à la feuille, en respectant les règles J

d’or de la peinture classique. J’essaie de recréer des couleurs CM

naturelles sans artifice et, d’année en année, je me rends MJ

compte que j’utilise de moins en moins de nuances de cou-


leur. Elles sont toujours dans l’espace que j’observe. Je suis une
CJ

règle cardinale : les tons les plus brillants doivent être proches CMJ

des plus sombres. N

« Le Caravage est ma meilleure REPÈRES


Vecchia finestra. Aquarelle, 70 x 42 cm.

source d’inspiration. » La formation


en aquarelle de
Domenico di Meo
remonte aux cours de
dessin du secondaire.
Plus tard, sa quête
l’a amené à suivre
des stages avec
Ewa Karpinska,
Angus McEwan,
Jerôme Cossé, Silvia La Mar t r e Kol i nsky Pur e, Le Pet i t G r i s Pur, L e Syru s, L ’ Isaq u a,
De Bastiani et surtout
Pedro Cano, avec qui l a f i nesse l ’i ndi spensabl e l a créatio n le p in ceau
il a tissé une véritable i ncom par abl e à l ’aquar el l e or i gin ale Isab ey Syn th étiq u e
amitié. Il admire
également Jean-Louis
Morelle et Dean
Mitchell. Il collabore Une gam m e de 88 pi nceaux pour l ’ aq u a r e l l e d i s p o n i b l e s
avec l’équipe
organisatrice de
dans 4 t ypes de f i br e s
Ricordi d’infanzia. Aquarelle, 30 x 30 cm.
Fabriano In Acquarello
I s a b e y t r i e l e s p o i l s p o u r n ’ e m p l o y e r q u e l e s m e i l l e u r s e t f a b r i q u e 1 0 0% de s e s pi nc e a ux à l a ma i n pour ga r a nt i r
(International
Watercolor MES COULEURS u n e q u a l i t é i r r é p r o c h a b l e . L ’ a r t d u p i n c e a u I s a b e y c ’ e s t d ’ ê t r e mode r ne , i ns pi r a nt e t pr a t i que .
Community Year Mes marques préférées sont Winsor & Newton L a m a r q u e p r ô n e l e r e s p e c t d e l ’ o b j e t e t l u i r e n d s e s l e t t r e s de nobl e s s e .
Convention), et Daniel Smith. Mes couleurs principales sont :
avec laquelle il a bleu outremer, bleu de cobalt, gris de Payne,
souvent exposé. alizarine cramoisie, rouge de cadmium, terre w w w. i s a b e y. f r
Il enseigne l’aquarelle de Sienne brûlée et terre de Sienne, jaune
Max S au er s.a.s. - 2 , r u e L amar ck - CS 3 0 2 0 4 - 22002 Saint Brieuc
à l’Université pour auréoline, or quinacridone, oxyde de chrome
Una calda estate. Aquarelle, 28 x 38 cm. d’adultes d’Ancône. vert, violet de cobalt, turquoise de cobalt.

38 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020


RENCONTRE

Doorway
Discussion.
ADA : Vous utilisez différentes techniques, telles que Aquarelle sur
l’huile, l’acrylique et l’aquarelle. Quels sont, selon papier Yupo,
vous, les principaux avantages de cette dernière ? 51 x 71 cm.
A. F. : La plupart de mes œuvres sont réalisées à l’eau, « J’effectue
bien que j’aime peindre à l’huile en plein air. J’apprécie des expériences
aussi la liberté de l’acrylique et j’adore la mélanger avec
des techniques
avec l’aquarelle, mais j’ai l’impression que cette der- mixtes :
nière est capable de choses qu’aucun autre médium superposition
n’est en mesure de faire. Je crois que la luminosité de couches
d’acrylique sur
que l’on peut obtenir avec des couches d’aquarelle de l’aquarelle,
Portrait transparente est spécifique à ce médium. Parce que puis derniers
lavis à
Alicia Farris vit dans l’aquarelle évolue par elle-même, elle présente un défi
le Missouri et donne l’aquarelle, afin
et une magie que l’on ne retrouve dans aucune autre que les couches
des stages aux États-Unis
et à l’étranger. Son travail technique. de couleur et
a été reconnu dans de de température
contribuent

La vie en transpare nce


nombreuses expositions, ADA : Comment vous décidez-vous entre les diffé-
y compris récemment à au caractère
Qingdao, en Chine. Elle a rentes techniques : l’aquarelle, par exemple, n’est-elle dramatique
reçu en 2017 le prix Edgar utilisée que pour certains sujets ? du sujet. »
Whitney Transparent A. F. : Je ne peux pas vraiment dire que certains sujets
Watercolor de la SWS.
Elle est membre de la NWS, m’inspirent une technique plus que d’autres. Parfois,
de la WHS, de la SWS, l’effet que je recherche semble logique en utilisant une Page de
de la Missouri WS et de technique ou une autre, mais il m’est déjà arrivé de gauche :

Alicia Farris
la St. Farris. Elle a créé Patience
récemment neuf grandes peindre le même sujet dans plusieurs techniques, afin and Promises.
L’Art de l’Aquarelle : Comment trouvez-vous vos mère, d ’un grand- œuvres acryliques pour de rendre compte d’atmosphères différentes. Aquarelle sur
sujets ? père ou d’un autre le musée de la Bible papier Yupo.
à Washington D. C.
Alicia Farris : Je suis toujours à la recherche de bons être cher. ADA : Vos compositions sont complexes et impliquent
www.afarris.com
sujets, où que je sois. Les personnages constituent de nombreux objets et des formes différentes. Il en
L’ARTISTE PEINT DES SCÈNES DE LA VIE mon sujet de prédilection et je suis fascinée par
la possibilité de capturer un moment dans une
ADA : Vos peintures sont-elles généralement por-
teuses d’un message ?
résulte une peinture que l’œil prend le temps de par
par-
courir. Est-ce quelque chose d’important pour vous ?
QUOTIDIENNE NIMBÉES DE LUMIÈRES FORTES, conversation, un lien entre des personnes ou sim- A. F. : Bien que j’aie étudié l’art, je me suis également A. F. : Toutes mes peintures ne sont pas aussi com-
QU’ELLE TRADUIT DANS DES COMPOSITIONS plement une expression sur laquelle je peux bro- spécialisée en psychologie. L’étude de ces deux disci- plexes que celles que je peins sur du Yupo. La texture
ZOOM
der ma propre histoire. Je m’implique émotionnel- plines a contribué à me définir comme une observa- lisse de ce papier m’invite à jouer davantage avec
COMPLEXES AUX COULEURS TRANSPARENTES. lement dans mes sujets, en fonction de ma propre trice des gens. Dans mes peintures, j’essaie de cap- les textures et la richesse des couleurs, car celles-ci pages
interprétation de ce qu’ils sont. Parfois, après avoir turer le caractère unique et la complexité de chaque peuvent être facilement ajustées. Complexe ou non, suivantes
ET MET L’HUMAIN AU PREMIER PLAN. terminé un tableau, je me rends compte soudain individu, de transmettre l’histoire de personnes que je m’efforce de faire en sorte que chaque partie de
que l’un de mes sujets a pris les traits d’une grand- j’observe dans des situations quotidiennes. la peinture fonctionne par elle-même.

40 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 41
Zoom sur…
ALICIA FARRIS

Meeting of the Minds


Aquarelle sur papier Yupo, 48 x 63,5 cm.
Le sujet
1 2 Je suis tombée amoureuse
de mon sujet car j’ai senti
A Day in the Life. que ces femmes étaient
Acrylique sur profondément liées les unes
toile, 30 x 41 cm.
aux autres, tout en dégageant
chacune une certaine force
« Que mon message individuelle et en ayant
soit transmis ou non sa propre personnalité.
comme je l’entends,
le plus important pour
moi est de ne pas Je les ai peintes en utilisant
oublier d’apprécier des couleurs exagérées
le processus de la pour représenter leur lien
peinture ! Je pense et leur amitié séculaire.
que nous devons faire Le fond coloré comporte
confiance à notre de nombreuses textures.
propre cheminement Les personnages se tenaient
artistique et continuer
à être guidés par
notre cœur. »
3 devant la porte d’une grande
cathédrale lorsque j’ai pris la
photo. J’avais le sentiment
qu’elles méritaient d’être unies
par de belles couleurs vives
et « jeunes » , mais j’avais
prévu de faire contraster
leur visage avec une couleur
forte ou même simplement
d’utiliser le papier blanc
pour attirer l’attention sur
leurs expressions.

merveilleuse de voir notre travail critiqué avec un


ADA : Y a-t-il des artistes, passés ou présents, aqua- regard neuf de la part des juges, ainsi que des autres
rellistes ou non, que vous admirez particulièrement ? participants au concours. C’est un grand avantage de
A. F. : J’ai été surtout inspirée par l’art de mon arrière- comprendre comment quelqu’un d’autre voit notre Mon matériel
grand-mère, de ma grand-mère, de ma mère et de travail. Je pense qu’il est important de rester ouvert J’aime le papier Yupo
ma belle-sœur. Elles ne peignaient pas de manière d’esprit. Si je soumets un tableau à une exposition pour exécuter des sujets
professionnelle, mais leurs œuvres et leurs encou- et qu’il n’est pas accepté, ce dernier pourra être vu variés, et notamment
ragements ont contribué à façonner ma passion d’une manière tout à fait différente dans une autre pour Meeting of the
Minds. J’utilise du
pour l’art. J’ai eu la chance d’hériter des gènes artis- exposition avec un autre juge. papier Arches, grain
tiques du côté de mon père et de ma mère. Je suis fin, pour les paysages
très reconnaissante à ma famille d’avoir accepté ADA : Avez-vous le sentiment de faire partie d’une et les rues, du Fabriano
Artistico, grain satin,
mon parcours et de m’avoir encouragée à mettre grande communauté d’aquarellistes ? pour les personnages et
tout mon cœur au service de cette passion ! Ma pro- A. F. : J’ai eu l’honneur de nouer des amitiés avec de les portraits. Je travaille
fesseur d’art au lycée, Marilynne Bradley, m’a aidée nombreux collègues artistes et je me sens privilégiée principalement avec
les aquarelles Holbein et
à apprendre la liberté des couleurs et à être plus à et très reconnaissante de faire partie d’une commu- Winsor & Newton, même
l’aise en tant qu’artiste. De nombreux autres m’ont nauté internationale de l’aquarelle aussi dynamique. si j’ai aussi quelques
inspirée. J’ai eu la chance de pouvoir étudier avec Je crois que les aquarellistes ont beaucoup à offrir couleurs préférées dans
d’autres marques.
Fealing Lin, qui m’a ouvert les yeux sur une toute car l’aquarelle est un médium innovant, expressif Bleu outremer, bleu paon,
nouvelle façon d’utiliser la couleur et la forme. J’aime et toujours stimulant. Et l’œuvre finie respire la per- laque écarlate, jaune
également le travail d’Edgar Whitney et la solidité sonnalité de l’artiste plus que dans n’importe quelle auréoline, turquoise de
cobalt, terre de Sienne,
avec laquelle il construit ses œuvres. autre technique. Je me suis beaucoup inspirée de terre de Sienne brûlée
Debra Sutherland, Jean Haines, George Kontoupis, et rose de quinacridone
ADA : Vous participez souvent à des concours. George James, Joseph Zbukvic, Alvaro Castanet, font partie de ma palette
de couleurs préférées,
Pensez-vous qu’il s’agit de quelque chose d’important Don Andrews et bien d’autres. Tout ce que j’ai appris ces derniers temps.
dans la carrière d’un artiste ? et toutes les connaissances que j’ai acquises m’ont J’aime les couleurs
A. F. : Oui. J’ai commencé à participer à des concours aidé à devenir meilleure. transparentes et
je recherche une bonne
régionaux de moindre envergure il y a environ permanence dans
dix ans et j’ai obtenu d’assez bons résultats, même au les pigments.
début. Je pense que les concours, quels que soient
leurs résultats, sont un excellent outil d’apprentissage Propos recueillis par Laurent Benoist.
pour les artistes. Il nous est offert une opportunité Photos : Tous droits réservés.

42 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020


RENCONTRE La matinée
à Paris. 2020.

Repères
Olga Dadasheva est
née en Russie en 1979,
au bord de la Volga.
Elle suit la formation
Technologie et
Création de produits
de couture à
l’université de design
et de technologie
de Moscou. Elle
travaille ensuite dans
une maison de mode.
Depuis 2004, elle
vit au Luxembourg,
où elle a commencé
en 2010 son parcours
d’aquarelliste.
En 2017, son aquarelle
Printemps remporte
le grand prix de la ville
d’Audun-le-Tiche,
en France. Depuis
lors, elle transmet
son expérience
et ses connaissances.
En 2018 et 2019,
elle est déléguée
Myriade du Luxembourg à
70 x 40 cm. Fabriano In Acquarello.
Ces deux années, elle
participe également à
de nombreux festivals
d’aquarelle en Malaisie,
au Myanmar, au
Vietnam, en Bulgarie,
en Bolivie et en
Pologne. Depuis 2019,
Olga Dadasheva est
également la déléguée
d’IWS Luxembourg.

Olga Dadasheva
Rose sur le motif. 2019. Aquarelle, 38 x 28 cm.
« L’aquarelle est la technique qui me correspond Je cherche avant tout, dans ma peinture, à me nous ne vivons qu’une seule fois. Dans ma peinture,
le mieux car, avec sa transparence et sa légèreté, concentrer sur la manière dont je peux exprimer plei- j’essaie de faire en sorte que les fleurs soient belles
elle possède une vivacité de couleurs que j’adore. » nement ce que je ressens quand je contemple des (tonalités, coups de pinceau, atmosphère…). Tous

Fleurs en majesté
fleurs. Certaines sont douces, d’autres puissantes. ces éléments rendent la peinture plus sensible. C’est
Pour moi, ce qui compte, c’est à la fois le naturel et la quelque chose d’indescriptible. C’est sans doute pour
fluidité de la peinture. L’aquarelle est – et doit rester cela que je n’utilise pas souvent le crayon pour des-
– un véritable plaisir, avec les surprises et les décou- siner les contours. Je préfère profiter des caractéris-
vertes qu’elle procure. Chaque aquarelle est une nou- tiques de l’aquarelle, la laisser couler de manière libre
velle aventure et, chaque fois, j’agis différemment. sur la feuille, jouer avec son caractère intrinsèque.

Une peinture sensible Conserver la spontanéité du sujet


D’ORIGINE RUSSE ET VIVANT AU LUXEMBOURG, L’ARTISTE AIME À PEINDRE LES FLEURS DANS TOUTE J’adore peindre les fleurs, peut-être parce que leur flo- La peinture de fleurs est différente de la peinture
LEUR SPLENDEUR. EFFUSION DE TEINTES, FORMES SE FONDANT LES UNES DANS LES AUTRES GRÂCE AU raison nous survit. Elles sont magnifiques, puis elles d’autres sujets, tel que le paysage, par exemple. On
fanent. Mais elles ont ceci de différent par rapport à y trouve une répétition de nombreuses formes. J’ai
MOUILLÉ SUR MOUILLÉ, ELLE NOUS EN DIT PLUS SUR SON APPROCHE DE CE SUJET SI POÉTIQUE. nous que leur cycle de vie peut reprendre, alors que souvent recours à la peinture de formes négatives

44 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 45
Étape 1.
OLGA DADASHEVA À l’inverse de
mes peintures de fleurs

Démo des champs, pour


lesquelles je ne fais pas

Nature morte
de dessin préalable,
je commence ici par
une esquisse. Mais
28 x 38 cm la composition se crée
aussi avec le pinceau
et les couleurs.
Mes préoccupations
portent sur les valeurs,
les couleurs, les ombres
et les lumières.

Étape 2. C’est le moment magique où l’aventure commence, en offrant un ensemble Étape 3. Le papier ne brille presque plus, l’apport de couleurs crème se
de pistes d’exploration et d’expression. Les pigments fusent sur le papier mouillé. diffuse moins, le dessin devient plus précis avec les couleurs. J’en superpose
Je manipule le support pour donner les directions aux couleurs et, selon le sujet choisi, de différentes valeurs pour créer de la profondeur dans l’herbe. Le travail
je continue avec la pose de couleurs directement sorties des tubes, avec très peu d’eau. dans l’humide est terminé. Maintenant, je dois patienter jusqu’à ce que
la feuille soit sèche et vivante, à l’image de la nature !

Le final.
Je n’ai pas
réalisé de dessin
Fleurs d’eau. 2020. préparatoire.
Aquarelle, 21 x 28 cm. et positives pour les distinguer les unes des autres. rapides, plus spontanées et plus dynamiques. La plu- J’ai créé
« Mes premières la composition,
séries de fleurs des Je joue également sur la saturation des couleurs afin part de mes aquarelles sont réalisées en une seule
les ombres
champs remontent de rythmer l’image. Bien sûr, tout ceci implique une séance. Mais pour certaines pièces plus grandes, je et les lumières
à 2017. De là date réflexion préalable avant de se lancer dans la pein- peux les terminer le lendemain.
aussi mon exploration
directement
de toutes les nuances ture. C’est pourquoi j’effectue souvent des esquisses sur le papier
de la couleur verte, ou des études de couleur. J’aime beaucoup travail- Une source d’inspiration sans fin grâce à l’eau et à
sans doute la plus ler en mouillé sur mouillé. Cette technique est plus Pour moi, une aquarelle est réussie lorsque tous les l’emplacement
polyvalente. Je cherche, précis
dans mes aquarelles, spontanée et fait davantage appel à l’émotion et aux éléments vont dans le même sens. Les couleurs des des pigments.
à en montrer toute associations qu’à la logique. La composition globale fleurs sont riches, mais il faut établir des relations entre Avant de
l’étendue des nuances est plus importante que l’ensemble des parties. L’un les teintes primaires et secondaires. La saturation et commencer,
chaudes ou froides. » je réfléchis
des enseignements les plus importants de l’aquarelle la luminosité changent également en fonction de la
florale est de nous apprendre ce que nous devons relation entre les primaires et les secondaires, il suffit aux couleurs
que je vais
conserver et ce que nous devons laisser de côté. Je d’essayer de rendre l’image plus rythmée. Je m’arrête utiliser et aux
ne peins en détail que quelques fleurs principales, afin souvent dans les champs pour observer et contem- valeurs que
de dire au spectateur ce qu’elles sont, puis je laisse son pler les fleurs – aussi bien du point de leurs formes que je vais travailler.
imagination terminer ma peinture. de leurs tonalités. J’aime ressentir le mouvement du Je mouille
vent, la lumière du matin ou du soir qui jouent sur les généreusement
le papier
Place à l’expressivité pétales et les mettent en valeur. Je prends quelques et je commence
J’ai tendance à penser que la façon de peindre est photos, qui me serviront une fois de retour à l’ate- par les couleurs
plus importante que ce que l’on peint. En d’autres lier. Pour moi, tout peut être source d’inspiration. Je et les mélanges
termes, l’expressivité des coups de pinceau et de la m’extasie aussi bien devant un paysage de montagne préalablement
couleur prévaut sur la reproduction fidèle du sujet. qu’un orage ou un ciel calme, et les éléments en géné- préparés.
Les premiers
La vraie inspiration est celle qui survient en peignant. ral, l’eau, la terre, le ciel… Tous les sujets m’intéressent jets ne
Concernant les projets plus grands et plus com- et je tente de montrer que nous pouvons trouver la nécessitent pas
plexes, c’est seulement une question de temps. Pour beauté en toute chose. de précautions
le moment, certains sont mis de côté par manque Propos recueillis par Laurent Benoist particulières.
de temps, mais ils laissent place à des peintures plus Photos : Tous droits réservés

46 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 47
PORTFOLIO

The Dam Tatura. Aquarelle, 38 x 56 cm.

Herman Pekel
Lumière & eau CE PEINTRE AUSTRALIEN RÉPUTÉ EST UN ARTISTE DE PLEIN AIR CHEVRONNÉ
QUI AVOUE SANS PEINE QUE L’ON NE MAÎTRISE JAMAIS COMPLÈTEMENT
L’AQUARELLE. RENCONTRE PLACÉE SOUS LE SIGNE DE DEUX ÉLÉMENTS,

Eltham. Aquarelle, 76 x 56 cm.


LA LUMIÈRE ET L’EAU, QU’IL AIME À TRADUIRE AVEC LE PAYSAGE SOUS LES YEUX.

48 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 49
PORTFOLIO

« Ce n’est pas le sujet qui compte,


mais la manière dont vous le peignez. »

Near Tooridan.
Aquarelle, 56 x 76 cm.

The Pool Halls Gap.


Aquarelle, 76 x 56 cm.

50 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 51
PORTFOLIO Last Light Emerald.
Aquarelle, 56 x 76 cm.

Yarra Studley Parham.


Aquarelle, 56 x 76 cm.

My Favourite Pond. Lysterfield. Aquarelle, 76 x 56 cm.

52 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 53
PORTFOLIO

Repères
Herman Pekel est né en 1956
en Australie. Il a commencé
à peindre dès son plus jeune
âge et a été influencé par
ses professeurs Roger Webber,
Ernest Buckmaster et Lance
McNeill. Il expose ses aquarelles
pour la première fois à l’âge de
17 ans. Titulaire d’un diplôme
des beaux-arts de l’université
RMIT de Melbourne, il a
remporté plusieurs prix :
le prix d’aquarelle du Rotary
de Camberwell en 1993,
la meilleure huile du Camberwell
Rotary Art Show en 2004,
le prix d’aquarelle du Rotary de
Camberwell en 1989, 1993, 1995
et 2006, la bourse de voyage du
Rotary de Camberwell en 1989
et en 1989 et le prix Alice Bale
en 1993. Il expose régulièrement
en Australie et à l’étranger.
Ses stages sont très courus.
hermanpekelart.com

Castlemaine View. Aquarelle, 56 x 76 cm.

54 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 55
PORTFOLIO

Entretien
L’Art de l’Aquarelle : Vous êtes davantage un peintre de plein air que d’atelier.
Herman Pekel : Oui, je peins principalement sur le motif, en plein air, et plus
rarement d’après photo. Dans ce dernier cas, je cherche toujours à m’éloigner
le plus possible de la photo d’origine. Une peinture est avant tout une harmonie de
couleurs et de valeurs, ainsi qu’une harmonie entre le peintre et son sujet. La nature
est ma première source d’inspiration. C’est un réservoir inépuisable de sujets,
mais il est vrai que je suis avant tout attiré par la lumière et l’atmosphère.

ADA : Pourquoi cet attrait particulier pour la peinture en extérieur ?


H. P. : Je pense que le peintre d’atelier a plus tendance que l’artiste de plein air à se
reposer sur ses acquis, sur son savoir et sur l’expérience qu’il a emmagasinée au cours
de sa carrière. Il se laissera moins influencer par ce qu’il a sous les yeux, par les accidents
et les aléas auxquels il devra faire face et qui se refléteront dans l’œuvre finale.

ADA : Avez-vous recours à certaines astuces lorsque vous peignez dehors ?


H. P. : La composition suit souvent la même règle (même si je pense que les règles
doivent être apprises pour mieux être oubliées !) : un premier plan très sombre,
avec un arrière-plan dans des tonalités plus chaudes. Je ne me lance jamais dans
une aquarelle avant d’avoir une image du résultat en tête. Une aquarelle doit
être mentalement peinte au préalable ; il faut avoir visualisé le tableau fini, avant
même de poser son pinceau sur la feuille. Il faut accepter les caractéristiques de la
technique, ses limites aussi, et ne pas essayer de lui faire faire ce qu’elle ne peut faire.
Savoir à l’avance où se situent les zones d’ombre et de lumière, par exemple,
me permet de peindre sur le motif malgré les changements de luminosité.

ADA : Quels sont les ingrédients nécessaires pour réussir une peinture de paysage ?
H. P. : La lumière, l’ambiance et l’atmosphère sont les trois points clés. De plus,
le rythme lui donne sa fluidité. Enfin, il est important de placer rapidement
les formes et les zones qui seront plus poussées et détaillées que les autres.
Pour cela, je cherche toujours à décomposer mes sujets en formes abstraites.

ADA : Vos peintures se démarquent notamment par des teintes très sombres…
Quelles couleurs utilisez-vous ?
H. P. : Mes teintes sombres sont obtenues par un mélange de bleu outremer,
d’alizarine cramoisie et de terre de Sienne brûlée. Je passe toujours deux lavis :
le premier pour établir la couleur (habituellement des teintes chaudes), le second
pour les valeurs (généralement des couleurs plus froides). Je me considère d’ailleurs
plutôt comme un peintre de valeurs qu’un peintre de couleurs.

Winter
Warrandyte.
Aquarelle,
75 x 56 cm.

56 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 57
RENCONTRE

Thomas Schaller Mes trucs

Composition forte
pour gérer
la peinture
N’oubliez jamais que vous
pouvez utiliser l’inclinaison
et l’angle de votre papier

et engagée
pour gérer le flux des lavis
et leur temps de séchage.
Même quand je peins
en plein air, je ne fixe
CET ARCHITECTE ET jamais mes peintures au
chevalet. J’ai l’habitude de
AQUARELLISTE DE RENOM, D’UNE
les scotcher à une planche,
mais je veux que celle-ci
MODESTIE ET D’UNE DISPONIBILITÉ
reste accessible et lâche,
afin de pouvoir l’incliner
dans un angle très raide,
À LA HAUTEUR DE SON SUCCÈS, la tourner d’un côté à
l’autre ou encore la poser
PROPOSE DES SCÈNES URBAINES à plat. Ce faisant, je peux
aider les lavis à couler dans
ENLEVÉES ET POÉTIQUES, À une certaine direction
(particulièrement utile
L’ONIRISME CERTAIN.
DEPUIS dans les peintures de ciel,
par exemple).
SON ATELIER DE LOS ANGELES, Ou réduire l’inclinaison
pour laisser davantage
de temps de séchage et
OÙ IL VIT ET TRAVAILLE EN CE empêcher deux couleurs
MOMENT, IL NOUS FAIT PARTAGER de se mélanger trop ou
trop rapidement.
SA VISION DE L’AQUARELLE
C’est une chose si utile et
simple à faire que je suis
ET SES CHOIX TECHNIQUES.
toujours surpris quand
je vois des peintres poser
leur papier complètement
à plat sur leur table ou
leur chevalet.
Neuf fois sur dix, tous ces
problèmes disparaissent
en utilisant la gravité.
Et jusqu’à présent,
c’est encore gratuit !

Octavia,
Aquarelle.

Repères
Thomas W. Schaller est un artiste américain,
architecte et auteur primé. En tant qu’architecte,
il a reçu une bourse de la Fondation Graham et a
été récipiendaire à deux reprises du Hugh Ferris
Memorial Prize. Il est l’auteur de trois livres :
le best-seller et lauréat du prix AIA, Architecture
in Watercolor (VNR-McGraw Hill), The Art of
Architectural Drawing (J. Wiley and Sons), Thomas
W. Schaller, Architect of Light: Watercolour Paintings L’Art de l’Aquarelle : En tant qu’architecte, pourquoi leurs effets. L’aquarelle – telle qu’elle m’a été présen-
by a Master et une rétrospective de ses œuvres avez-vous choisi l’aquarelle pour vous exprimer ? tée à travers le mouvement français des Beaux-Arts
récentes publiées par North Light Books / Thomas Schaller : À l’université et au début de ma vie et la tradition du paysage anglais – était le médium le
F+W Media et Penguin/Random House en 2018.
Il est réclamé dans le monde entier comme professionnelle, l’illustration numérique en architec- plus efficace pour exprimer une partie de la poésie
conférencier, exposant, auteur, professeur et ture n’en était qu’à ses balbutiements. Puis sa popula- et certaines des qualités invisibles et éphémères de
juré. Artist Network Television a produit deux rité a rapidement augmenté. Mais j’ai toujours consi- l’environnement bâti. Lorsque l’on peut découvrir
séries à succès de vidéos pédagogiques et de
DVD présentant sa technique. Creative Catalyst/ déré que quelque chose de crucial manquait dans l’environnement construit dans un contexte humain
Streamline Video a publié une vidéo complète la plupart des images que j’ai vues. C’est une chose et naturel plus complet, on commence à comprendre
de son processus en 2020. que d’observer les détails structurels du paysage les connexions que nous avons tous avec lui, ainsi
www.thomasschaller.com urbain, c’en est une autre de sentir ces choses et que les uns avec les autres. L’aquarelle a toujours
Faded Blue. Havana. Aquarelle.
58 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 59
Peindre la lumière
Dans mes cours, je dis souvent à mes élèves, en tenant
THOMAS SCHALLER
une feuille de papier vierge : « Regardez ! La peinture est à moitié
faite ! » Je le dis comme une plaisanterie, mais c’est la vérité.
Peut-être la plus grande force de l’aquarelle réside-t-elle dans
le fait que nous ne peignons pas la lumière. Celle-ci est déjà là,
elle nous attend sur la feuille de papier. Je parle de l’aquarelle
comme d’une « technique soustractive ». Je veux dire que
nous commençons avec la plus grande quantité de lumière
disponible sur le papier vierge et que nous soustrayons une
partie de celle-ci en peignant les nuances et les ombres qui
révèlent la lumière déjà là. De cette façon, il est vrai de dire que
les zones de la peinture qui ne sont pas peintes sont tout aussi
Mon matériel fortes que les zones qui le sont.
• Papiers : Des nombreuses
forces de l’aquarelle, aucune n’est
plus importante pour moi que
la transparence et la luminosité.
Donc, quels que soient les matériaux préhension. On prétend que ce médium
que je choisis, je garde cela à l’esprit.
Le papier, qui est généralement plus est difficile à contrôler. C’est là que réside
rugueux dans la texture de surface, le malentendu. Lorsque nous apprenons
me permet d’améliorer ces qualités à lâcher prise et à laisser faire la peinture,
fondamentales. Pour ces raisons,
je me fournis chez Baohong (papier rien n’est moins facile que l’aquarelle. Il est
The Master’s Choice), Arches, dit qu’elle a « un esprit qui lui est propre »,
Fabriano (Artistico), et Saunders qu’elle « se comporte rarement deux fois
Waterford. Toutes ces surfaces sont
de grande qualité, fabriquées à base de la même façon », etc. Oui, tout est vrai.
de coton, avec une texture et une Mais une fois que vous acceptez cela et
personnalité distinctes. que vous tentez de travailler « avec elle »
• Peintures : Je préfère les pigments plutôt que « contre elle », elle peut deve-
à base de sédiments et souvent
un peu plus granuleux. Cela permet nir une partenaire dans la peinture.
une luminosité et une transparence
accrues et de beaux mélanges de ADA : Voyagez-vous pour peindre ?
tons complémentaires à la surface
du papier. Pour cette raison, je suis T. S. : Pendant des années, j’ai eu le pri-
particulièrement friand des pigments vilège de voyager partout pour exposer
fabriqués par Daniel Smith, même et enseigner. Notre monde est différent
s’il m’arrive d’utiliser des Holbein ou
des Sennelier. aujourd’hui. Une grande partie de ma
• Pinceaux : Mes préférences vont peinture se passe dans mon atelier et
aux Versatil, Aquario et Perla Series dans mon quartier. Comme tout le monde,
par Escoda, Soft Aqua par Raphaël et j’ai dû réévaluer à la fois les endroits où
Masters par Neef. J’utilise également
des pinceaux de Paul Reubens, je peins et ce que je peins. Mais un ami
Tintoretto, Da Vinci et Roubloff. artiste, sage et respecté, m’a dit qu’il n’y
• Ma palette est une boîte de avait pas de mauvais sujets de peinture,
peintures pliante en laiton par seulement de mauvaises peintures. La
Steve Fanelli de House of Hoffman.
Pour les crayons à croquis, j’utilise leçon est qu’un bon peintre doit être en
des Palomino de chez Blackwing mesure de trouver des sujets dans sa
et Faber-Castell. Et je préfère rue, sa cuisine ou même son esprit. C’est
les carnets de croquis de la série
Beta par Stillman & Birn. avant tout ce que j’ai exploré ces derniers
temps : des peintures de rêves, de souve-
nirs, d’imagination.

été pour moi le pont entre les mondes créés par ADA : Comment définiriez-vous votre style ? Granville Memory important pour moi est de peindre dans une gamme ADA : Utilisez-vous des photos ou peignez-vous sur
Island Bridge. of Cities.
l’homme et les mondes naturels. T. S. : C’est une question difficile parce que même Vancouver. Aquarelle.
de valeurs claires et communicatives avec une com- le motif ?
si les gens et les lieux que je peins semblent recon- Aquarelle. position forte et une intention engagée – indépen- T. S. : Je fais comme je peux. Je pense que mon travail
ADA : Quels sont les sujets qui vous inspirent ? naissables, ils ne sont, la plupart du temps, pas réels. damment de toute couleur utilisée. Je peins dans des restera plus frais et plus vivant si je peins de diffé-
T. S. : Je suis inspiré par les contrastes. Parce que Je peins autant à partir de rêves et de souvenirs que tonalités complémentaires. Je ne pense donc jamais rentes manières. Mon travail est un amalgame d’ob-
dans le choc de deux opposés résident des histoires de l’idée que je me fais de quelque chose d’observé. à un bleu sans penser à un orange. Pour poursuivre servations du monde et de mon interprétation au
qui nous connectent au spectateur d’une manière On pourrait dire de mon style qu’il est une sorte l’illustration, le bleu outremer et la terre de Sienne moyen de croquis. J’utilise le moins possible les pho-
tacite. Dans la résolution du problème que posent de « réalisme réinventé », formé par beaucoup de forment un duo complémentaire parfait. L’un peut tos parce que nous pouvons trop facilement tom-
les contrastes ou dans la réunion de deux forces choses, mais très peu de la « réalité réelle ». réchauffer ou refroidir l’autre. Et là où ils s’affrontent ber dans le piège d’essayer de copier ce que nous
opposées se trouve souvent la tension dans laquelle sur la surface du papier, ils peuvent se neutraliser en voyons plutôt que de l’interpréter. Et enfin, je pense
se forge la poésie de l’art. Mon travail est donc tou- ADA : Quelle est votre palette préférée ? se fondant l’un dans l’autre. qu’il est important d’inclure des éléments de rêve, de
jours une étude en juxtaposition : ce qui est le fait de T. S. : J’admets volontiers que je ne me considère pas mémoire et d’invention pure.
l’homme et ce qui est naturel, le vertical et l’horizontal, comme un coloriste. J’aime la couleur, mais c’est la ADA : Selon vous, qu’est-ce qui est facile ou difficile
le passé et le présent, le visible et l’invisible, l’obscurité dernière chose sur ma liste de considérations quand dans l’aquarelle ?
et la lumière. Je me demande chaque fois où réside le je conçois une peinture. La première est l’intention, T. S. : Par réputation, l’aquarelle est considérée comme
contraste. Et, une fois que je l’ai découvert, je trouve la la deuxième la composition, la troisième les valeurs, notoirement difficile à utiliser. Je ne partage pas cette Propos recueillis par Audrey Fréhel.
manière de le mettre en lumière. et la dernière la couleur. Je crois donc que le plus opinion. Bien sûr, la pratique aide, mais aussi la com- Photos : Tous droits réservés.

60 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 61
RENCONTRE
Murielle Seys
En quête d’authen ticité
FASCINÉE PAR LES TONS OCRE DE L’AFRIQUE ET LES COULEURS VIVES
DE L’INDE, ELLE EXPLORE LE MONDE, AQUARELLE À LA MAIN.
VÉRITABLE GLOBE-TROTTEUSE, ELLE NOUS LIVRE SES SECRETS
POUR PENSER ET CONSTRUIRE UNE PAGE DE CARNET DE VOYAGE.

La Petite Venise de Syros, en Grèce.


« J’ai réalisé cette double page sur place en
deux matinées, assise sur un petit bout de quai.
J’ai scindé le panorama en deux, en identifiant la
partie qui rentrait sur la page de gauche et celle
qui rentrait sur la page de droite. Je n’ai posé que
trois touches de couleur. J’aime ne pas toujours tout
remplir, cela donne une vraie force au dessin. »

L’Art de l’Aquarelle : Pouvez-vous nous raconter et, en école d’infirmière, je me suis fait plaisir en des- Murielle Seys Son matériel
votre rencontre avec l’aquarelle ? sinant les muscles, les os, l’anatomie. Simplement, est passionnée l Un carnet de dessin, un carnet de notes.
par l’Afrique. l Un carnet d’aquarelles, A4 paysage, et
Murielle Seys : J’ai découvert l’aquarelle en Afrique, dans ma famille, il n’était pas question d’aller aux Elle a le goût des feuilles libres préparées à l’avance.
où j’ai suivi mon mari, muté à Abidjan, il y a vingt- beaux-arts ! À l’époque, on ne choisissait pas vrai- des couleurs ocre l Un carton à dessin
quatre ans. J’y ai rencontré un artiste américain, ment ce que l’on avait envie de faire. et de la lumière. (sert aussi de support).
aquarelliste, qui y donnait des cours et je m’y suis l 3 pinceaux à
lavis synthétiques
inscrite. Avant cela, je ne connaissais pas du tout ADA : Pourquoi avez-vous décidé de rester fidèle à Aquarellys (3/0, 2 et 5).
l’aquarelle, je ne faisais que de la gouache ou du l’aquarelle ? l Des feutres
coloriage. J’ai pris pas mal de cours avec cet artiste, M. S. : Quand j’ai pris des cours en Afrique, il y avait Faber-Castell Pitt noir
et sépia.
puis j’ai commencé à exposer et à vendre en Côte un parcours obligatoire. On commençait par le l Acrylique blanche.
d’Ivoire. Je suis revenue en France en 1990 et je n’ai crayon, puis l’encre de Chine, le pastel, l’aquarelle l 1 tube de colle.
plus eu le temps de peindre pendant vingt ans. En et on finissait par l’huile. J’ai longtemps fait de l’huile l 1 crayon HB.
l Deux pinces pour fixer les feuilles.
m’y remettant, je me suis inscrite à un stage avec puis, en rentrant en France, je suis retournée vers l Une boîte d’aquarelles : jaune primaire, jaune de
Janine Gallizia. J’en ai fait deux ou trois par an pen- l’aquarelle. C’était aussi pour des raisons pratiques Naples, rouge de cadmium, orange de cadmium,
dant plusieurs années. Quand j’ai arrêté de travailler, car je n’avais pas beaucoup de place à la maison. magenta, or quinacridone, terre de Sienne brûlée,
vert de Hooker, green gold, bleu outremer, bleu de
il y a six ans, je me suis mise à peindre plus intensé- cobalt, turquoise de cobalt, moonglow, noir de lune.
ment. ADA : Vous aimez parcourir le monde. Quand je pars en Grèce ou à Chefchaouen
M. S. : Oui. Déjà, jeune, je partais seule ou avec ma ou Essaouira, au Maroc, ma palette contient
davantage de bleus.
ADA : Vous êtes donc totalement autodidacte. sœur et des copines. Je faisais pas mal de photos, j’ai l Du brou de noix.
M. S. : Je dessinais en autodidacte, oui. Je suis infir- même fait des stages. Puis, j’ai connu des problèmes l Un Posca blanc.
mière de métier. Mais j’ai toujours dessiné, depuis articulaires et musculaires et j’ai eu plus de mal à por- J’emporte également une boîte avec plein de
petites bricoles qui peuvent me servir (plumes
toute petite. J’aimais également la calligraphie ter le matériel. Entre-temps, je me suis également d’oiseau, calame, plumes d’écolier, Scotch, couteau
gothique, les parchemins. À l’école, je faisais de rendu compte qu’il était mieux de dessiner directe- à peindre pour étaler l’acrylique, bouts de ficelle
superbes cartes géographiques dans mes cahiers ment sur place plutôt que d’après photo. Donc j’ai et de bois pour faire des empreintes…

62 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 63
La perspective
MURIELLE SEYS
Repères dans le carnet de voyage
Murielle Seys est
née et a grandi
à Hazebrouck,
dans le nord de
acheté un plus petit appareil photo, plus léger, et
je suis partie avec des carnets de dessin. Je ne fais
pratiquement plus que ça aujourd’hui. J’ai arrêté de
J’ai eu beaucoup de mal au départ avec la perspective.
Puis, à force d’en faire de travers, j’ai pris des cours !
Mais il s’agit encore une fois d’une question de regard.
Derrière le rideau : ses petits secrets
Il faut prendre le temps de bien regarder le sujet et savoir
la France. Elle a travailler pour des raisons de santé ; cela me libère ce que l’on veut faire, où l’on va. Dans le carnet de voyage,
suivi des études ce n’est pas dramatique si la perspective n’est pas parfaite. « Il m’a fallu une bonne
d’infirmière à du temps. Infirmière libérale, c’est très prenant. Je Mais je ne voulais pas entendre des critiques sur mes heure pour réaliser
Lille, avant de partais à 5 heures du matin, je rentrais à 21 heures ! aquarelles en salon. Désormais, j’ai une petite règle avec ce bateau. J’ai fait
partir vivre à Maintenant, je me consacre beaucoup à l’aquarelle une barre verticale, une barre horizontale et une attache des taches bleues
Abidjan, en Côte parisienne pour prendre les angles, pour les toits par exemple : et rouges, puis j’ai
d’Ivoire, de 1982 à et j’organise aussi des stages avec mon association, je cherche l’inclinaison et je la reporte sur mon papier. redessiné par-dessus. »
1990. C’est là-bas Miramar. Mais je le confirme, la perspective vient avec la pratique !
qu’elle découvre C’est vraiment le regard qui compte.
l’aquarelle grâce
à un peintre ADA : Comment se lance-t-on dans les carnets de
américain. voyage ? nisation et un peu de découverte à la fois. Je marche
De retour M. S. : J’ai fait un stage à Sète avec Sonia Privat et aux coups de cœur.
dans le sud
de la France, Vivi Navarro, puis je suis allée seule au Maroc. J’y
elle redevient allais deux ou trois fois par an, j’aimais beaucoup ce ADA : Quels sont les ingrédients d’un sujet coup de
infirmière, pays. J’ai ensuite visité la Grèce. Et, cette année, je cœur ?
jusqu’à ce qu’elle
retrouve du me suis rendue en Inde, où j’envisage de retourner M. S. : Il y a des gammes de couleurs que j’aime
temps pour l’année prochaine. bien, par exemple tous les ocres au Maroc, parce
reprendre que j’adore les tons terre. J’aime également les vieux
l’aquarelle
et s’adonner ADA : Quid de votre préparation ? bâtiments, les vieux murs, les vieilles portes. J’aurais
aux carnets
de voyage.
M. S. : Je fais un repérage sur Internet avant de par- du mal à faire un carnet de croquis à New York, par Le dessin
Elle participe
tir. Ensuite, tout se passe sur place. J’ai aussi besoin exemple ! Je préfère la campagne et ses vieux toits. Je commence toujours par une petite composition sur un papier à part.
désormais à d’humain et de relationnel : je me pose là où les gens Propos recueillis par Vanessa Schmitz-Grucker En effet, je me suis souvent rendu compte, une fois lancée – et je le vois
l’organisation sont sympathiques ! C’est donc un minimum d’orga- Photos : Tous droits réservés aussi chez mes étudiants –, qu’il n’y avait pas assez de place. Ensuite, je pars
de la Biennale directement au stylo. Je ne suis pas du tout gomme et crayon de papier.
d’aquarelle et au Parfois, je ne dessine même pas, je pose les couleurs directement. Mais il y Une rue,
Salon du carnet au Maroc,
a toujours des pages où il n’y a pas de couleur. Je laisse souvent les arbres en
de voyage de sur un journal
Saint-Cyr-sur-Mer.
Elle organise
noir et blanc, j’aime bien l’effet. Mes écueils ? Il peut m’arriver d’oublier de
prendre une photo et la lumière change ! Cela s’est encore passé ce week- Le texte en arabe.

également end : après un stage d’herboristerie, je me suis installée devant un champ de Partout où je vais, j’achète un journal écrit dans la langue du pays.
des stages lavande à 18 h 30. Or, à cette heure, il ne reste plus beaucoup de temps côté Je m’en sers souvent de fond pour mes pages de carnet, comme
avec de grands lumière. J’ai oublié de faire une photo. J’ai donc fait travailler ma mémoire ! sur cette rue du Maroc. Je conserve également toujours de l’argent local.
aquarellistes
en France
et à l’étranger. La lumière
Il ne faut jamais commencer
miramart.
murielleseys.fr sans savoir où l’on va placer
la lumière ! D’ailleurs, je ne pars
jamais tête baissée, je prends
du temps, je réfléchis, je pense
aux couleurs, je fais des essais.
Et je teste des compositions :
je vois quel format (paysage
ou portrait) convient le mieux.
Quand je tiens un sujet, aussi
beau soit-il, je me demande
toujours comment je vais
l’aborder. Je prends du temps
pour gagner du temps ! Quand
on anticipe, on gagne du temps.
Il ne faut pas être pressé d’avoir
fini. Ceux qui ont compris cela
ont tout de suite de meilleurs
résultats. Pour la lumière,
il est nécessaire de la penser
en amont. C’est ce qui donne
de la profondeur au tableau.
Un arbre, par exemple, ne doit
Ici, Murielle Seys a peint sur un morceau de carte pas être rempli : il y a toujours de
marine, plus exactement une copie. Il lui arrive la lumière entre ses branches.
d’imprimer ou de photocopier des documents pour
peindre dessus. Elle a réalisé cette peinture dans
« Je suis passionnée par l’Afrique,
les environs de Toulon, où elle vit :
où j’ai vécu, mais l’Inde m’a également
« J’aime partir seule. L’autre jour, je suis partie peindre
beaucoup marquée. Les Indiens sont
des grands pins parasols sur la presqu’île de Giens,
adorables. L’Afrique est toujours
pendant trois heures. Je suis assez solitaire. »
terre et ocre, alors que l’Inde est
d’une multitude de couleurs. On retrouve
partout ces bassines colorées. »

64 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 65
LA LIBRAIRIE DE L’AQUARELLISTE L’ASTUCE : pour trouver rapidement ces ouvrages
sur www.divertistore.com, tapez simplement Vous avez manqué les numéros précédents ?
leur référence dans la recherche du site internet !
Directement RENDEZ-VOUS SUR www.divertistore.com OU COMPLÉTEZ LE BON DE COMMANDE CI-CONTRE PUIS RETOURNEZ-LE À :
sur votre
Commande Divertistore – 17, AVENUE DU CERISIER NOIR – 86530 NAINTRÉ
Facile et rapide : commandez sur www.divertistore.com ou par téléphone au 05 49 90 09 16. téléphone,
accédez
OU COMMANDEZ PAR TÉLÉPHONE AU 05 49 90 09 16.
Si vous préférez commander par courrier, complétez le bon de commande ci-contre à notre boutique
en flashant
et retournez-le à : Commande Divertistore – 17, avenue du Cerisier Noir – 86530 Naintré. le QRcode
Web ci-contre.

Sandrine Andrews, historiee de l’art


Ji-Yng Dem Park
Les peintres
de la Méditerranée
NOUVEAU LA
De l’impressionnisme avec Monet et Renoir,
au pointillisme avec Signac et Cross, en
Des rives et des crêtes
Ji-Young Demol Park, amoureuse de la nature BOUTIQUE
passant par le fauvisme avec Camoin, par tous les temps et en toutes saisons, ne sort
DU
numérique
Derain, Vlaminck, Marquet et le regard d’un jamais sans ses carnets de croquis. De retour
Bonnard, d’un Dufy ou encore d’un Chagall, à l’atelier, ils deviennent le ferment des séries
cet album richement illustré témoigne de picturales qu’elle développe du petit au très grand
la fascination exercée par les paysages format. Dans le prolongement de ses travaux sur les
méditerranéens sur les plus grands Alpes, où elle vit, l’artiste coréenne a développé une Magazines & livres à lire sur tablette / portable / ordinateur
peintres de l’histoire, allant jusqu’à façonner série d’aquarelles et encres de Chine inspirée par
de nouveaux mouvements artistiques. ces paysages lacustres entre rives et crêtes.
ADA N° 45 9 € TTC ADA N° 44 9 € TTC
Lumineuses, mélancoliques, colorées, 96 pages – 24,5 x 18 cm – Éditions Glénat.
Nicholas Poullis, Bénédicte Stef- Viktoria Prischedko, Marc Folly, La Boutique du numérique est ouverte !
éclatantes, chatoyantes, découvrez ou
redécouvrez des œuvres magistrales et
Réf. 2823 – 19,95 € TTC. Frisbey, Adam Papke, Lana Privitera, Mark Mehaffey, Sergey Temerev, Découvrez toute notre collection sur www.divertistore.com
Jean-Paul Olivari, Théo Sauer, Eban… Ingrid Albrecht, Catherine Rey, Ye Yint
des coloristes absolument uniques !
128 pages – 20 x 24 cm – Larousse éditions. Portfolio : Jean-Luc Decron. Myint Naing, André Farnier, Alexey
rubrique « BEAUX-ARTS > Editions numériques ».
Réf. 2844 – 12,90 € TTC. Technique : Suivez les conseils Pelevin, Sean Barrett, Frank Liao
du portraitiste Jean-Luc Decron. XiaoPing… Livres numériques >
Exercices simples de travail des Portfolio : Igor Mosiychuk. Après l’achat,
NOUVEAU INDISPENSABLE valeurs et des formes. Pratique des Arts > téléchargez tout
Aquarele, pastel, huile, de suite les PDF
NOUVEAU acrylique, gache L’Art de l’Aquarelle > Les magazines numériques et lisez-les sur
Lise Herzog Plaisirs de peindre > votre tablette,
portable ou
Perspective Le Guide des techniques oubliées Secrets d’Artistes > ordinateur !
50 modèles pour débuter Enrichissez votre pratique artistique grâce à ces
Le dessin en perspective n’est pas réservé recettes facilement réalisables chez vous !
qu’aux artistes confirmés ! Il est basé Enfin un ouvrage entièrement consacré à des
sur des règles simples : les points de pratiques anciennes, mais qui sont toujours très
fuite et la ligne d’horizon sont des outils utiles aux artistes peintres. 160 pages de conseils,
de construction dont vous apprendrez de démonstrations et d’explications vous aideront
aisément le maniement, guidés par de à parfaire votre technique picturale. Avec ce
multiples démonstrations décomposées en Guide essentiel, vous pourrez appliquer à votre
2 à 7 étapes simples. Pour finaliser pratique artistique ces recettes ancestrales.
votre dessin, diverses techniques vous Plus de 50 recettes, toutes techniques confondues.
sont expliquées, qui vous permettront 164 pages – 22 x 28 cm – Diverti Éditions.
de donner relief et caractère à votre sujet. ADA N° 43 9 € TTC ADA N° 42 9 € TTC
Réf. 11398 – 12,50 € TTC. Franck Hérété, Thierry de Marichalar, Alexis Le Borgne, Marnie Becker,
Laissez-vous simplement guider !
32 pages – 21,5 x 29 cm Tom Schaller, Paul Jackson, Prafull Julie Gilbert Pollard, Galina Gomzina,
Mango Éditions. Sawant, Julio Jorge, Galina Gomzina, Anne Baron, Annick Malotaux,
Réf. 2836 – 8,95 € TTC. William Rogers, Andrzej Gosik… Jan Min, Mikhail Starchenko…
Portfolio : Jansen Chow. Portfolio : hommage à Charles Reid.
Ca€erine Michel Cahier technique : maîtrisez les Cahier technique : Comment
Giles Brunerie quatre dimensions du processus créatif réserver les blancs.
Mon petit coin de Bretagne
Aquarelliste depuis 25 ans, Gilles Brunerie nous fait
Renata Lahale NOUVEAU découvrir les paysages de ses voyages à travers le
monde. Et dans ce livre, le pays de Morlaix : L’île Callot,
Dessiner un carnet de voyage l’île Louet, Carantec, Saint-Pol-de-Léon, Roscoff, Batz,
Un carnet très pratique, dans lequel Renata Plouescat, Brignogan, Huelgoat, et bien sûr les marins,
propose une méthode pas à pas pour les bateaux, les vacanciers, le ciel bleu et la tempête !
dessiner sans complexe, croquer, colorier Un vrai voyage en Bretagne.
et fabriquer ce qui deviendra votre plus beau 48 pages – 30 x 21,5 cm – Auto-édité.
souvenir : votre carnet ! Ici ou ailleurs, tout
Réf. 2807 – 30 € TTC.
est prétexte à dessin : une tasse de café,
votre fenêtre, un bord de mer, des jolies
NOUVEAU
façades, vos compagnons de voyage,
des arbres… Et même si vous pensez
ne pas savoir tenir un crayon, vous vous
surprendrez. Pratique et pédagogique,
ce livre est illustré de nombreux croquis,
NOUVEAU
d’astuces et d’essais à réaliser sur les pages ADA N° 41 11 € TTC ADA N° 40 9 € TTC
blanches du carnet. Carnet de voyage en Argentine David Chauvin, Alain Dizès, Corinne Angus McEwan, Atsushi
144 pages – 15 x 22 cm – Hachette Livre. Composé d’aquarelles accompagnées de textes Izquierdo, Julia Barminova, Donna Matsubayashi, Ryan Fox, Pasqualino
et de collages, ce carnet de Catherine Michel nous invite
Réf. 2821 – 14,50 € TTC.
à une découverte de ce beau pays qu’est l’Argentine,
Acheson, John Salminen… Fracasso, Tatiana Shundeeva, Liu
riche de sa culture, de ses paysages et de ses habitants. Portfolio : Hommage à Notre-Dame. Xide, Valentina Verlato… Portfolio :
120 pages – 24 x 24 cm – Éditions Voyage en Aquarelle. Cahier technique : comment créer 10 grands maîtres de l’aquarelle.
Réf. 2837 – 39 € TTC.
des peintures qui marchent. Dossier Cahier technique : Faire son
10 ans : 100 astuces à conserver. aquarelle soi-même.

66 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 67
RENCONTRE Tosca.
Aquarelle,
70 x 50 cm.

Repères
En 1990, Danièle Fabre
découvre l’aquarelle
en autodidacte.
Rapidement, elle participe
à des expositions et est
sollicitée pour animer
des stages. Elle est membre
de la Société française
de l’aquarelle (SFA) depuis
2011. Elle a d’ailleurs pris
part à l’exposition nationale
de la SFA au cloître
Saint-Louis, à Avignon,
du 5 au 20 septembre,
et à l’université de Talca,
au Chili. Ses cours
et ses stages reprendront
dès mi-septembre dans
son atelier, à Villeneuve-
lès-Avignon. Elle ouvrira
également les portes
de son atelier lors
des Journées portes
ouvertes des ateliers
d’artistes, les 14 et
15 novembre prochains.
www.aquarelledanielefabre.

Danièle Fabre
com

Dans l’intimité
« C’est la beauté Dans l’attente.
des choses simples qui L’Art de l’Aquarelle : Vous articulez vos compositions font en fonction de l’inspiration du moment, au plus Aquarelle,
m’émeut et m’inspire. avec soin. Quelles sont les règles que vous suivez ? près de l’idée que je me fais du tableau fini. 50 x 60 cm.
Pour que je puisse
les peindre, j’ai besoin Danièle Fabre : J’accorde beaucoup de temps à
d’avoir une histoire en la composition d’un tableau. J’y pense longtemps ADA : Justement, commet arrivez-vous à déterminer
commun avec elles. avant de peindre : je fais des photos, des croquis qu’une œuvre est terminée ?
C’est cette histoire qui me

du sujet
guide afin de composer pour poser mes idées et choisir. Une fois le format D. F. : C’est un ressenti très personnel et délicat à
un tableau. Je peins déterminé, je note les points d’or sur ma feuille. Là on expliquer. Un tableau est terminé lorsqu’il y a un bel
pour laisser une trace de peut parler d’un rituel ! Puis en fonction de la manière équilibre entre le tout et les parties et lorsque l’émo-
notre rencontre, et lorsque
au moment de peindre dont je souhaite exprimer le sujet, je positionne les tion espérée me semble être présente. Mais quand
je prends mes pinceaux masses en cherchant un équilibre esthétique et par- le résultat n’est pas entièrement satisfaisant, il ne faut
pour poser les mots sur lant. Ensuite, selon le sujet, je précise le dessin. surtout pas avoir peur d’aller plus loin et d’oser faire
le papier, je suis aussi
attentive à l’objet qu’à basculer le tableau vers un ailleurs qui n’était pas tout
l’espace qui l’entoure, là ADA : Durant vos séances de peinture, avez-vous à fait prévu.
SES AQUARELLES RETRACENT LA RENCONTRE ENTRE LE PEINTRE où se déroule l’histoire. » des habitudes particulières ?
ET SON SUJET. RENDEZ-VOUS AVEC UNE ARTISTE POUR QUI PEINDRE D. F. : Je n’applique pas de méthode systématique. ADA : Votre choix de sujet répond-il à un processus
Chacune de mes peintures est différente, selon le réfléchi ou à une envie soudaine devant un motif ?
ÉQUIVAUT À POSER DES MOTS DE COULEUR SUR LA FEUILLE. sujet et ce que j’ai à en dire. Mes choix techniques se D. F. : C’est un processus conscient et longuement

68 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 69
DANIÈLE FABRE
réfléchi, qui part parfois d’une envie soudaine à l’oc-
casion d’une rencontre avec un sujet potentiel.

ADA : Peindre est-il un défi pour vous ?


D. F. : Lorsque je suis confrontée à des difficultés
techniques, on peut parler à ce moment-là d’un défi
à relever, oui !

ADA : Certains sujets sont-ils plus rapides et plus


simples à exécuter que d’autres ?
D. F. : J’accorde autant d’importance à chacun de mes
sujets. Bien sûr, le dessin et la peinture seront plus
rapides si je n’ai pas prévu une expression impor-
tante dans les détails. Mais, quel que soit le sujet, les
fonds, qui sont essentiels pour moi
Mon matériel et représentent une part importante
du tableau, demandent que je les tra-
• Mon papier : Je peins sur
des feuilles Arches 300 g, vaille longuement, jusqu’à ce qu’ils
grain fin, pour leur force correspondent à ce que je souhaite
et leur douceur. Ce papier exprimer. Ensuite, cela implique que
me permet de travailler
longuement dans le mouillé je doive rééquilibrer la peinture du
avec beaucoup de pigment et sujet lui-même par rapport au fond…
de revenir avec de nombreux
glacis sans soulever
les couches sous-jacentes de ADA : Quelle relation y a-t-il entre
pigments. J’aime également valeurs et couleurs dans vos tableaux ?
son rendu velouté. D. F. : Dans ma façon de peindre, le
• Mes pinceaux : Je possède travail des valeurs est plus impor-
différents types de
pinceaux (gros, plats, fins tant que la couleur elle-même. Je
et très fins), sans marque de peins avec une gamme très res-
prédilection. Mes pinceaux treinte de couleurs pour privilégier
plats sont synthétiques,
les autres sont en poils tous les dégradés de tons possibles,
naturels — de type Raphaël des plus clairs aux plus intensément Faust. Aquarelle,
803 —, mais aussi plus ou sombres, ce qui me permet de créer Traduire ses idées en peinture est bien plus com- 76 x 57 cm.
moins fins, de type Raphaël
804 pour les petites zones des atmosphères intimes. pliqué que la technique elle-même. C’est pourquoi, « Le meilleur
lorsqu’on apprend l’aquarelle, il ne faut pas remettre conseil que l’on
et les détails… et j’en prends
m’ait donné est
grand soin ! ADA : Quelles sont les « astuces » à plus tard cette partie essentielle de la peinture. Il de chercher, au
• Mes aquarelles : J’opère que vous avez pu apprendre au faut qu’elle fasse partie intégrante de l’apprentissage. fond de soi et
avec des aquarelles en tube dans le monde
Daler-Rowney extrafines, par cours de votre parcours ?
qui nous entoure,
habitude des couleurs, de D. F. : Il y en a quelques-unes. ADA : Y a-t-il un outil, accessoire ou autre dont vous les sensations,
leur spécificité sur le papier, Spontanément, je répondrai que ne pourriez absolument pas vous passer ? les émotions, et
de leur réaction avec l’eau seulement après
et entre elles. C’est très le plus important est de rester soi- D. F. : Ah oui ! Mon vieux pinceau plat de 8 cm de
de peindre. »
important car je travaille même, de peindre naturellement large et qui a au moins trente ans et n’a plus de
beaucoup la matière de avec sa propre écriture, de ne sur- manche ! J’ai récemment commandé le même,
l’aquarelle. Difficile de me
fier à une autre marque. tout pas chercher à ressembler à mais visiblement sa fabrication a changé car je n’ai
D’un fabricant à l’autre, quelqu’un d’autre. Et puis d’oser ! pas du tout les mêmes sensations. Je n’ai donc qu’à
si les dénominations sont J’ajouterai qu’en aquarelle il faut faire souhaiter que mon vieux compagnon vive encore
les mêmes, les teintes
paraissent différentes… corps avec l’eau, les pigments, le longtemps !
Je n’utilise les pigments en papier et être conscient en perma-
godets que lorsque je fais nence de chacun de nos gestes et ADA : Quel regard portez-vous sur votre production
de petits croquis en extérieur.
de ce qu’ils induisent. passée ?
D. F. : À mes débuts, je peignais à l’aquarelle de
ADA : Peindre peut être parfois assi- manière légère, rapide et spontanée. À ce moment-là,
milé à la retranscription des idées je n’avais pas encore conscience du grand champ
de l’artiste sur la feuille. Est-ce qu’en des possibles de cette technique. Toutefois, je porte
tant qu’artiste, vous êtes satisfaite de sur ces aquarelles un regard plutôt bienveillant car,
la manière dont vous arrivez à tra- dans leur légèreté, il y a une fraîcheur, une joie, une
duire vos idées en peinture ? spontanéité que j’ai perdues.
D. F. : Parfois oui. Mais, malgré le Sortie de terre.
fort engagement émotionnel, cela Propos recueillis par Laurent Benoist Aquarelle,
ne fonctionne pas à tous les coups ! Photos : Tous droits réservés 76 x56 cm.
RENCONTRE
L’Art de l’Aquarelle : Vos peintures ressemblent à des ADA : Dans quelle mesure composez-vous les scènes
défis personnels. Chacune est plus complexe et plus avant de commencer un tableau ?
minutieusement rendue que la précédente… A. M. : J’arrange tous les objets moi-même. Je prends
Armajeet Maan : J’aime peindre des sujets qui me des photos avec différents réglages de lumière et
mettent au défi de fournir davantage d’efforts pour sous différents angles, ainsi que des gros plans pour
atteindre le résultat souhaité. J’étudie toujours le sujet les détails. Puis, j’ajoute les valeurs et les couleurs.
avant le dessin et la peinture. Il est important de se
familiariser avec les détails les plus précis : c’est la pre- ADA : Parlez-nous du choix des objets utilisés dans
mière étape vers le réalisme, qui est mon style de pré- vos peintures.
dilection. Il faut beaucoup de patience pour peindre à A. M. : Je peins plus volontiers des objets qui se rap-
l’aquarelle car c’est une technique impitoyable, surtout portent à ma vie ou à mes voyages. Mais j’aime éga-
lorsqu’elle est appliquée en superposant les glacis… lement peindre le verre et le cristal sous différentes
sources de lumière. C’est une joie de voir la lumière
ADA : Pourquoi cette attirance pour l’aquarelle ? danser, se refléter et se réfracter, créant des effets fas-
A. M. : Je dessine et je peins depuis que je sais tenir un cinants et des arcs-en-ciel de couleur. Quant au verre,
crayon. J’ai progressé en découvrant les crayons de il réfléchit les objets et crée des formes abstraites.
couleur, les pastels, l’aquarelle et les techniques mixtes.
Il s’est avéré que l’huile était ma technique préférée ADA : Qu’est-ce qui est le plus important lors des pre-
jusqu’à ce que je redécouvre l’aquarelle. Je n’ai reçu mières étapes : les formes, les valeurs, les couleurs ?
aucune formation artistique. J’ai passé un diplôme A. M. : Je les placerais dans cet ordre : forme, valeur,
en textiles appliqués et en design. Mais je ne me suis couleur. Mais il arrive qu’un sujet dicte un ordre. Il m’est
jamais éloignée de l’art, j’ai juste adopté des formes de arrivé de choisir des sujets pour la lumière du soleil et
créativité différentes. d’autres parce qu’ils se détachent dans l’ombre.

ADA : Quelle importance l’éclairage a-t-il dans vos ADA : Exposez-nous votre processus pictural.
œuvres ? A. M. : Je tends la feuille avant de peindre et je la garde à
A. M. : Pour moi, l’essence de la vie dans un tableau un angle peu élevé ou à plat. Une fois les formes initiales
est la lumière. J’aime faire preuve d’innovation et maî- définies, je peins mouillé sur mouillé. Je n’utilise pas de
Fish Out triser l’éclairage de chaque sujet pour obtenir des blanc ni de noir et je travaille avec une palette limitée.
Of Water. ambiances et des effets différents. La lumière est ce Une fois le tableau terminé, je le garde à l’atelier une
Aquarelle, qui dévoile l’histoire du sujet. semaine, pour voir si des corrections sont nécessaires.
28 x 35,5 cm.
A Window to Nestled. Jar of Joy 1.
Reflections. Aquarelle, Aquarelle,
Aquarelle, 56 x 76,2 cm. 38 x 56 cm.
61 x 45,7 cm. Les 4 considérations

Amarjeet Maan
à prendre en compte
dans la peinture
de nature morte

Le chemin de 1
Choisissez des sujets de
tailles et de formes variées,
qui se complètent les uns
les autres sous forme de textures
et de couleurs et qui unifient
la composition.

la lumière
2
Prêtez attention à l’espace
en négatif créé par ces formes
ELLE ENVISAGE L’AQUARELLE car cela constitue le schéma
directeur pour obtenir une bonne
COMME UN DÉFI : CELUI DE lumière dans la peinture.

RENDRE LES JEUX DE LUMIÈRE


3
La règle des tiers ou du
ET DE TRANSPARENCE.
nombre d’or doit vous servir
de guide pour placer votre
RENCONTRE AVEC UNE Repères sujet principal, car elle permet
d’attirer le regard du spectateur.
Amarjeet Maan est une artiste Vous pouvez néanmoins y déroger
ARTISTE POUR QUI CHAQUE autodidacte originaire d’Inde.
Ses peintures ont été exposées
dans une certaine mesure, si
votre composition est très forte.
ŒUVRE EST UN PAS SUR aux expositions internationales
d’aquarelle suivantes : IWS Delhi,
LE CHEMIN DE LA PERFECTION.
4
Fabriano, IWS Canada, IWS Hong Enfin, veillez à ce que toute
Kong, IWS Thaïlande, Biennale la gamme des valeurs soit
d’aquarelle de Thessalonique, et présente, car elle constitue
plusieurs autres à travers le monde. l’élément de base pour peindre
la lumière.
Propos recueillis par Laurent Benoist
Photos : Tous droits réservés

72 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 73
RENCONTRE Repères
Irena Roman est
membre signataire
de l’American
Watercolor Society,
de la Transparent
Watercolor Society
of America et de
la New England
Watercolor Society.
Elle a reçu deux fois
le Watercolor West
Award de la National
Watercolor Society,
trois médailles d’or
et une médaille
d’argent de la New

Irena
England Watercolor
Society. En outre,
elle est professeur
au Massachusetts
College of Art and

Roman
Design et compte
plus de vingt ans
d’expérience dans
l’enseignement. Elle
dirige également des
ateliers d’aquarelle
pour adultes en
Nouvelle-Angleterre
et dans les environs.
www.irenaroman.com
John B.
Aquarelle,
59 x 53 cm.
niques et je ne peins qu’avec des aquarelles transpa-
rentes. Pour moi, l’aquarelle n’est jamais aussi belle
que lorsque sa transparence est respectée et que
l’on laisse le blanc du papier se dévoiler.

ADA : Parlez-nous des tons que vous utilisez pour


rendre la chair.
I. R. : Plutôt que d’essayer de rendre avec précision
ce que je pense être la couleur locale, je cherche à
obtenir des résultats plus picturaux, en exagérant
légèrement les tons chauds et les tons froids, afin
de révéler les formes et rendre le volume. À la base,
n’importe quel mélange de rouge, de jaune et de bleu
donne des tons chair convaincants à l’aquarelle. Cela
dépend vraiment du teint du modèle. Par exemple,
pour un teint clair, je peux utiliser un mélange de
rouge de cadmium, de jaune et de bleu. Pour un teint
moyen, de la terre de Sienne, de la terre d’ombre brû-
lée et du mauve. Pour un teint plus foncé, j’utiliserai
de l’alizarine cramoisie, de la terre de Sienne, du vert

Détails
Colin. de Hooker ou du rouge de cadmium, du bleu Winsor
Aquarelle, L’Art de l’Aquarelle : Pourquoi cet attrait pour le portrait ? et du mauve.
53 x 53 cm
Irena Roman : Les portraits possèdent une merveil-
leuse qualité narrative. Le destin de chacun est unique, ADA : Dans quelle mesure votre caractère transpa-
ce qui signifie que l’exploration du portrait ouvre de raît-il dans vos œuvres ?

& transparence
nombreuses possibilités conceptuelles. Je trouve très I. R. : Je suis une observatrice imprégnée de pensée
inspirant de connaître l’histoire de ces personnes et orientale, amoureuse de tout ce qui est parfaitement
de découvrir comment elles sont devenues qui elles imparfait. De plus, je reste fascinée par le fait qu’une
sont aujourd’hui. J’aime particulièrement peindre les source de lumière puissante a la capacité de trans-
personnes âgées qui, grâce à l’expérience de toute former instantanément le familier ou l’imparfait en
une vie, sont riches de connaissances. extraordinaire. J’essaie de pratiquer cette façon de
voir au quotidien. Le but est d’insuffler cette éner-
ADA : Vous considérez-vous comme une aquarelliste gie à mes œuvres. J’espère donc que mon point de
IRENA ROMAN AIME RESTITUER À L’AQUARELLE L’ÂME DE SES SUJETS. UNE DÉMARCHE SENSIBLE traditionnelle ? vue transparaîtra et entrera en résonance avec les
I. R. : Oui, je suis une puriste en matière d’aquarelle. spectateurs.
QUI MARIE GRANDE CONNAISSANCE DE SES MODÈLES ET AQUARELLE TRADITIONNELLE. Je n’ajoute jamais de blanc ni ne mélange les tech-

74 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 75
Démo
Harvey
IRENA ROMAN
Aquarelle, 75 x 52 cm.

1
3

4
Léon. Sharon.
Aquarelle, Aquarelle,
75 x 52 cm. 71 x 47 cm.

ADA : Commencez-vous par une idée de l’aquarelle


aboutie pour ensuite improviser sur la feuille ou Pour moi, l’aquarelle n’est
est-ce que tout a été pensé au préalable ?
I. R. : Dans la mesure du possible, tout est résolu jamais aussi belle que lorsque
avant de commencer à peindre. Mais je m’efforce
toujours de faire preuve de spontanéité lorsque je
sa transparence est respectée 2
peins avec des lavis mouillé sur mouillé. et que l’on laisse le blanc du papier
Étape 1. Avec une idée en tête et avant de tenter de peindre quoi que
ADA : Comment choisissez-vous vos sujets ?
se dévoiler. ce soit, je commence par réaliser des esquisses et des études de valeur.
Comme je travaille tout en transparence et que je commence souvent un
I. R. : Il s’agit aussi bien d’amis que d’étrangers, les- tableau par un lavis de valeur moyenne, tous les problèmes de composition
quels sont généralement des amis d’amis. Parfois, Et, espérons-le, il saisit également l’essence ou le et d’éclairage doivent être réglés à l’avance. En consacrant du temps à la
c’est le bouche-à-oreille. D’autres fois, je fais des caractère de la personne qui pose pour moi. composition et à la valeur, j’optimise l’ambiance et l’atmosphère générale.
recherches dans les journaux ou sur Internet, sur- Étape 2. Une fois mes décisions prises, je prépare le terrain et prends
tout si j’essaie de trouver quelqu’un avec un potentiel ADA : Pensez-vous que le matériel que vous choisis- des dizaines de photos de référence. L’éclairage est insaisissable, l’expression
particulier ou une histoire de vie insolite. sez influence votre travail ? d’un modèle peut être fugace… Je travaille lentement, aussi ai-je besoin
I. R. : Je pense que les matériaux que j’utilise ont une d’informations visuelles sur ce moment précis que j’essaie de capturer.
ADA : Quels sont les éléments les plus difficiles grande influence non seulement sur la façon dont je Étape 3. Quand je suis prête à me lancer, je crée un dessin de contour très léger
lorsque l’on peint des portraits ? travaille (mon processus), mais aussi sur ma façon et simplifié directement sur mon papier aquarelle et je masque toutes les zones
I. R. : Même si je passe beaucoup de temps avec mes de penser et sur ce que je choisis de peindre. En tant qui doivent rester vierges, grâce à de la gomme à masquer. Il est indispensable
de réserver les zones blanches. Paradoxalement, plus je planifie, plus je peux être
modèles, je crains toujours de ne pas réussir à saisir que technique soustractive, l’aquarelle se manipule spontanée dans l’application de la peinture et apprécier les hasards de l’aquarelle.
pleinement leur personnalité. J’ai en tête cette citation de la même manière que le dessin, en superposant
d’Oscar Wilde selon laquelle « tout portrait peint avec des glacis transparents sur une surface blanche. Je Étape 4. Je prépare ma peinture en la mélangeant avec de l’eau dans
des tasses, en m’assurant d’avoir suffisamment de pigment fluide pour couvrir
émotion est un portrait de l’artiste… et non du modèle ». prends donc soin de choisir les matériaux qui offri- de grandes surfaces. Ce premier lavis sert de point de référence pour le reste
ront les meilleurs résultats, des pigments aussi peu des valeurs du tableau. Même si je teste mes couleurs avant de verser, je ne
ADA : Qu’est-ce qui importe le plus : la ressemblance opaques que possible et un papier durable qui peut sais jamais vraiment si le résultat final sera trop clair ou trop foncé : s’il est
physique ou la retranscription de l’âme du sujet ? supporter les retraits successifs et le grattage occa- Propos recueillis trop sombre, je devrai recommencer (ce qui m’arrive souvent) ; s’il est trop
I. R. : Je pense que les deux sont étroitement liés. sionnel à l’aide d’une lame de cutter. par Laurent Benoist. clair, je devrai superposer plus de lavis, au risque de ternir ma peinture.
Une fois que je suis satisfaite du résultat, le liquide de masquage est enlevé
Un portrait réussi transcende le genre en faisant Photos : et je commence à ajouter les détails essentiels, en construisant le reste de
allusion à la nature intangible et inhérente du sujet. Tous droits réservés la peinture avec une combinaison de glacis et de gestes sec sur sec.

76 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020


RENCONTRE

Repères
Carole Hédouin-
Leroux est architecte
et enseigne
le design d’espace.
Elle a fait l’objet de
plusieurs expositions
personnelles et a
reçu, entre autres,
le prix Solidor à
Saint-Malo. Elle a
publié deux ouvrages
aux éditions EPI,
Carnet de la baie
et Carte postale. Elle
parcourt le monde
avec un œil presque
ethnographique pour
capturer à l’aquarelle
des moments
du quotidien et
le patrimoine oublié.

Burano. Italie. 2016. Milos. Grèce. 2016.


Aquarelle sur papier, 29 x 42 cm. Aquarelle sur papier,
« Burano est un village de pêcheurs 35 x 35 cm.
très coloré. Les touristes y passent L’architecture
rapidement, mais j’y suis restée pour passionne Carole
ses habitants. J’ai vu cette femme Hédouin-Leroux,
qui fait presque partie du décor ; elle surtout en voyage :
faisait ce geste simple d’étendre « Ici aussi, à Milos,
le linge. Il y a un côté presque en Grèce, je me
ethnographique. J’aime ces sujets suis intéressée à
populaires, mettre en valeur l’habitat traditionnel.
ce que l’on ne regarde pas. » Je travaille en frontal

Carole Hédouin-Leroux
pour mieux montrer
ce contraste d’ombres
et de lumière.
J’utilise également
des couleurs très
fortes, comme pour

Quand l’ombre
ce portail orangé.
Le côté aléatoire
de l’aquarelle
permet d’aller vers
l’abstraction, sans
chercher pour autant
l’hyper-abstraction.
Il y a toujours un sujet

fait la lumière
pris dans des lignes
nettes. Toutefois,
il est vrai que je peux
jouer sur les lignes
nettes et floues.
Le mot d’ordre,
c’est le contraste,
L’Art de l’Aquarelle : Avant de parler voyage et aqua- ADA : Qu’apporte l’aquarelle à l’architecture ? dans la ligne, les
couleurs, les lumières,
relle, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ? C. H.-L. : L’aquarelle fait partie de l’histoire de la le sujet. Turner
Carole Hédouin-Leroux : Je suis quelqu’un qui représentation de l’architecture. Autrefois, pour
INSPIRÉE PAR LES ARTISTES DE L’OMBRE ET DE LA LUMIÈRE, MAIS AUSSI PAR a toujours aimé le dessin. Architecte, j’enseigne passer le concours des Beaux-Arts en architec-
est une référence
importante. Mais,
LE MINIMALISME, ELLE S’APPROPRIE L’AQUARELLE ET SON CÔTÉ ALÉATOIRE POUR
chez lui, tout est flou.
aujourd’hui le design d’espace à des étudiants de ture, ainsi que pour se présenter au fameux Grand Moi je reste dans
niveau licence. Pour simplifier, le design d’espace, Prix de Rome, les épreuves se faisaient en aqua-
TRAVAILLER LES ATMOSPHÈRES ET LES ÉMOTIONS. SENSIBLE À CE QUE L’ON NE
l’entre-deux : c’est
c’est tout ce qui est paysage, architecture, architec- relle. On n’était pas dans une représentation réa- important de montrer
de quoi l’on parle. »
REGARDE PLUS, ELLE TRAQUE LES DÉTAILS DU QUOTIDIEN ET DU PATRIMOINE POUR ture d’intérieur : c’est un travail sur les couleurs, les liste, hyper-précise. En concours, il est aussi très
matières, les textures, la composition. important de donner une sensibilité au projet
LES SUBLIMER À RENFORT DE COULEURS INTENSES ET DE CONTRASTES FORTS. d’architecture.

78 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 79
Sault. France. 2015.
Aquarelle sur papier, 65 x 42 cm.
CAROLE HÉDOUIN-LEROUX
« J’étais chez des amis en Haute-
Provence. C’était vraiment un moment
de rencontre, de partage et de discussion,
Venise. 2017. comme en Afrique autour de l’arbre à
Aquarelle sur papier, palabre. J’ai voulu mémoriser cette scène,
42 x 65 cm. son atmosphère. On y ressent vraiment
« Je voulais éviter le mouvement, dans la scène en général
les grands classiques et de façon particulière avec la lumière.
sur Venise, C’est l’heure de la pause, mais tout
la perspective bouge, tout frétille. Je n’utilise jamais
des canaux, de fluide de masquage, pas même pour
les palais, la lumière: je me sers d’aquarelle opaque,
les gondoles qui ont à la limite de la gouache. Je ne suis pas
un dessin compliqué. une aquarelliste traditionnelle, je travaille
J’ai voulu montrer en couches et multi-couches ; les bavures,
un détail, une autre les coulures, les taches ne me gênent pas,
façon de regarder je cherche la déstructuration du motif,
la ville. C’est Venise sa simplification. Je fais énormément
et son obscurité. de lavis pour ôter le côté rigide du dessin.
La perspective est Parfois, il y a des traces de crayon :
frontale de façon à cela ne me gêne pas ! J’ai fait du dessin
simplifier le dessin. pendant des années ; je sais faire, mais
Je souhaitais mettre cela ne m’intéresse plus : désormais, c’est
en valeur la matière, la mise en couleur et les allers-retours
les textures, sur l’aquarelle qui me préoccupent.
la lumière et l’eau. Il m’arrive même de reprendre mes
Autant d’éléments aquarelles un mois après : je les relave, je
qui apparaissent repasse un grand coup d’eau dessus et
déjà dans c’est reparti ! »
mes photos. »

ADA : Et vous aimez jouer avec cette atmosphère… ADA : Quelle place occupe le voyage dans ce
C. H.-L. : Je suis une peintre valoriste. J’insiste for- processus ?
tement sur cette notion. Je joue beaucoup sur les C. H.-L. : Je voyage beaucoup. Je voyage pour l’expé-
contrastes. Ce qui m’intéresse, c’est le rapport clair/ rience, pour rechercher une émotion. Je fais des car-
obscur, la lumière, comment elle entre dans le noir. nets de croquis dans lesquels je raconte : on est sur
Mes références vont dans ce sens : j’aime beaucoup de l’histoire. Et il faut que ça aille très vite. J’utilise alors
Le Caravage, qui peint à partir du noir pour mettre l’aquarelle sous toutes ses formes : crayons aquarel-
en valeur les blancs, mais aussi Sorolla et surtout lables et godets Saint-Petersbourg pour des couleurs Siphnos. Grèce. 2015.
Turner, car il travaille beaucoup sur les atmosphères. vives. Il faut que ce soit fini en 10 ou 15 minutes, donc Aquarelle sur papier, 42 x 29,7 cm.
Singer Sargent fait également partie de ces peintres il faut simplifier. Je repère, je regarde, j’étudie, puis je « J’aime les noirs bleutés, ainsi que toute
que j’admire et qui travaillent l’obscurité de façon à passe à plus grande échelle en atelier. la gamme des noirs colorés. »
rehausser la lumière. Je suis également une valoriste
dans le sens théorique : j’essaye de mettre en valeur ADA : À ce propos, comment passez-vous du cro-
des milieux, des éléments du quotidien, des scènes quis à l’aquarelle en atelier ?
de la vie populaire et du patrimoine local, qui n’est C. H.-L. : Dans les carnets, je suis dans la narration. Les questions techniques de Janine Gallizia
pas forcément un patrimoine remarquable. En atelier, je travaille la composition. Je simplifie Janine Gallizia : Quel rôle jouent les formes technique d’architecture est ultra-précis et réaliste. J. G. : Changez-vous les couleurs de vos sujets pour créer
pour mettre en valeur. Je ne sélectionne donc qu’un dans votre peinture ? À l’inverse, avec l’aquarelle, on ne maîtrise pas ce une harmonie de couleurs ?
ADA : Comment rendez-vous compte du sensible ? seul élément, souvent pris dans l’architecture ou le Carole Hédouin-Leroux : Je parle beaucoup de que l’on fait, on est davantage sur de l’inattendu, C. H.-L. : Je suis une valoriste ; j’utilise peu de
sublimer. Pour cela, il faut faire un arrêt sur image en raison du comportement de l’eau. C’est ce côté couleurs, mais des couleurs puissantes. On le voit
C. H.-L. : Dans mes peintures, je travaille de façon cadre de vie. de façon à montrer et non seulement à voir. Et flou et ce rendu de l’atmosphère qui m’intéressent. sur Venise (page de gauche). Ce ne sont pas des lavis
frontale. Je me place face à l’objet, non en perspec- pour cela, j’essaye de faire un dessin le plus simple L’aquarelle m’emmène vers des choses qui sont fades, mais forts. Je n’ai pas d’astuce pour créer
tive. C’est ce que j’appelle faire un arrêt sur image et ADA : Vous nous parlez beaucoup de simplification. possible. Je suis architecte, je sais représenter la presque de l’ordre de l’abstraction. Pour revenir une palette, les couleurs viennent instinctivement,
réalité. Mais, dans la peinture, ce n’est pas ce qui à la question, la forme va s’effacer au profit de en fonction du travail sur l’ombre et la lumière. Je
simplifier au maximum les formes. Pour moi, c’est J’imagine que vous l’enseignez à vos étudiants. m’interpelle. C’est plutôt de simplifier au maximum la lumière et de l’ambiance. Chez Turner, on est rajoute les couleurs qui me plaisent. J’aime les bleus.
cela qui est important : sur Sault (voir page de droite), C. H.-L. : Je leur fais faire des exercices chronométrés. les formes. Pour ce faire, je vais vers le minimalisme, complètement dans l’atmosphère, on devine j’adore la Grèce, les Cyclades, c’est blanc et lumineux,
on est face à face, cela me permet de jouer sur la Pour simplifier, il faut aller plus vite. Et parfois, je les avec le moins de détails possible pour tendre vers à peine la forme. Pour que celle-ci se dissimule, avec des contrastes d’ombre et des portes ou des
l’abstraction. Mais ce n’est pas une vraie abstraction j’utilise aussi les textures, les peintures qui fenêtres très colorées. En architecture d’intérieur, je
perspective lointaine. Matisse travaillait avec ses fais dessiner avec de la musique pour qu’ils rentrent car je suis dans le réel, de façon à montrer granulent. C’est le genre de composantes dont dis toujours qu’il faut une ambiance générale dans
découpages sur des plans. De mon côté, j’essaye dans une atmosphère : une musique dynamique l’évidence, l’essentiel. Et je n’obtiens pas cela avec l’on se sert beaucoup en architecture d’intérieur laquelle les touches colorées représentent un tiers
d’œuvrer sur des plans frontaux immergés dans pour un trait dynamique, par exemple. les formes, les volumes mais avec les ambiances, avec la couleur, la matière et les matériaux. de la composition. Pas plus ! Ces touches colorées
les atmosphères. Cela suppose de l’immersion : je permettent aussi à l’œil de se promener dans la toile
un ensemble. Je tends vers la simplification, mais je veux que les gens soient immergés à cet endroit-là. J. G. : Comment modifier un sujet pour en faire et de s’arrêter tout à coup sur une accroche. J’aime
ne veux pas être dans l’abstraction, je veux encore La peinture figurative ne m’intéresse pas. J’essaye une œuvre ? également le noir parce qu’il révèle la lumière, un
montrer des choses. Simplement, je veux rendre d’apporter une émotion, en passant par la lumière C. H.-L. : En simplifiant, en évitant les détails. Mais peu comme dans le travail de Soulages, une autre de
et la couleur. Je travaille sur le sensible et non cela vient aussi de ma démarche d’architecte, j’aime mes références. Certains architectes travaillent ainsi,
sensible quelque chose de l’ordre de la perception, Texte : Vanessa Schmitz-Grucker sur une représentation hyper-réaliste. C’est pour le minimalisme. Chez Le Corbusier, la lumière avec des contrastes. Par exemple, Jean Nouvel et
de l’émotion. Photos : D. R. cette raison que j’ai choisi l’aquarelle. Le dessin l’emporte. Je ne suis pas dans le baroque ! son palais de justice, à Nantes.

80 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 81
T DE
N E
VIE RAÎTR

cahier technique
PA

Simplifier, accentuer et intriguer

Bien se préparer Une passion


pour obtenir pour le paysage
L’important, pour lui, c’est que l’image ait
une peinture réussie une histoire à raconter. C’est cette histoire
qui donne à l’œuvre finie une ambiance,
Une bonne peinture n’est pas le résultat qui lui prodigue un intérêt.
d’une simple action, mais d’une série
de gestes bien pensés, bien compris et Page 92.
maîtrisés qui travaillent ensemble en Par David Norman
parfaite harmonie. Il faut donc s’entraîner
et répéter des gestes spécifiques afin
d’obtenir le meilleur résultat possible. Un seul sujet,
Page 84.
Par Janine Gallizia
une multitude
d’interprétations
Il explore toutes les connotations
d’un sujet en travaillant par série,
La nature afin de mieux traduire ses idées.
Page 90.
à l’état Par Sun Jiangang

sauvage
Les clés pour mieux Petites cascades
appréhender la
peinture de paysage. et rapides Grande
démo
Page 88. Des rochers, une rivière,
Par John Cooney une forêt. Comment donner
de la profondeur et du relief
à cette carte postale ?
Page 94.
EN VENTE chez votre MARCHAND DE JOURNAUX Par Fernand Thienpondt
ou directement sur www.divertistore.com A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 83
cahier technique
Par Janine Gallizia
L’art va au-delà de ces jeux
Simplifier, accentuer et intriguer Appelez-moi rétrograde ou conservatrice, mais pour

Bien se préparer pour obtenir


moi, l’art va au-delà de ces jeux. Je frémis à l’idée de
ce qu’en penseraient Rembrandt, Andrew Wyeth
ou John Singer Sargent. L’art est une inspiration
émouvante, une histoire, une émotion déclenchée par

une peinture réussie


ce que l’artiste propose, combinées à la perception
du spectateur. Bien sûr, mes peintures ne se vendent
pas des millions, mais je peux vous dire que la route
vers une carrière heureuse, longue et réussie ne
« Il faut peindre tous les jours pour musique, il faut s’entraîner et sans direction est tout aussi inef
inef- Objectif : rechercher comment obtenir une expression passe pas par une pensée créative de ce genre, mais
répéter des gestes spécifiques, ficace qu’aucune direction du par une réflexion et une concentration intelligentes,
progresser », entend-on souvent. C’est faux ! afin d’obtenir un meilleur résultat tout.
« Ce dessin est un travail permettant de comprendre comment jouer avec les rides,
les poches sous les yeux et les yeux eux-mêmes pour créer une expression. » c’est-à-dire tout ce que j’ai appris pendant mes
Peindre sans se focaliser sur ce qui ne va pas le jour de la performance. journées passées au basket. Cependant, nous pouvons
ne fait pas avancer. Bien plus, cela accentue Comment nous sommes- apprendre des hauts et des bas du monde de l’art pour
les mauvaises habitudes. En revanche,
L’oubli des leçons
de nos maîtres
nous perdus en chemin ?
L’art contemporain n’est pas Histoires de canulars préparer une nouvelle ère pour notre chère aquarelle,
où chacun de nous est capable de s’exprimer et de
travailler avec un but précis et selon des É t r a n g e m e n t , l e s p e i n t re s connu pour ses efforts ; le « tout progresser dans un environnement qui soutient et
choix conscients fait progresser très vite. semblent aujourd’hui avoir oublié est permis » au nom de la créa- encourage une grande variété de styles, d’idées et de
la nécessité de la formation répé- tivité a été la règle d’or au cours techniques.
titive et ciblée que pratiquaient des trois dernières décennies.

Q
uand j’étais plus jeune, To u t ! M ich e l l e e s t co n n u e autrefois les maîtres de la vieille Nous semblons nous laisser gui- « Définissez votre objectif,
je jouais au basket. comme la joueuse la plus dure et école. En fait, nous sommes allés der par l’inspiration, et l’émotion
C’était ma deuxième la plus déterminée sur le terrain. plus loin en croyant toujours en espérant que les résultats restez concentré
p a s sio n ; l e d e s si n De sept ans mon aînée, elle m’a que la spontanéité, l’émotion et se matérialiseront mystérieu- sur sa réalisation en
étant la première. J’ai joué au bas-
ket de compétition pendant dix-
dit un jour : « Janine, comprends
une chose : tu n’as pas besoin d’être
la créativité sont les principaux
moteurs d’une bonne peinture.
sement sur nos feuilles. Si cela
ne fonctionne pas, pourquoi ne
éliminant tout ce qui crée
sept ans et je me souviens avoir la meilleure, tu dois être la plus « Qui a besoin de pratiquer ?! » pas retourner le tableau ? Peut- une distraction par rapport
pensé, quand j’avais 15 ans, que
je devrais faire un choix : allais-je
déterminée, la plus concentrée et
agir en conséquence. » C’est ce
Nous prenons simplement nos
pinceaux, dessinons parfois un
être que c’est mieux ainsi ! C’est
toujours une pratique courante.
à cet objectif. »
poursuivre une carrière dans le que j’ai fait depuis ! sujet, laissons la spontanéité du L’art est même allé jusqu’à sortir
basket ou dans l’art ? moment nous emporter dans de toute réalité et logique. Et sou- Mais alors, comment
Le choix était dif f icile car, à S’entraîner pour créer un moment de passion créative, vent, plus il va loin, plus ça rap-
l’époque, ma voisine et amie des gestes naturels et voilà une peinture terminée ! porte ! C’était le signe des temps En 2014, surgit une artiste pour montrer à quel point lors de l’exposition sur
progresse-t-on ?
de longue date était Michelle Je viens d ’un milieu spor tif, Ce qui est plutôt comique à pro- dans les années 1990 et au de 27 ans, Lana Newstrom, le monde de l’art était « rien » de l’artiste Marina Comment peindre des tableaux qui capturent le cœur
T im ms , q ui e s t deven ue la dont l’entraînement ciblé est la pos de cette méthode, c’est que début des années 2000, lorsque qui clame qu’elle est la devenu incontrôlable. Abramovic à la Serpentine et l’âme du spectateur en déclenchant des sentiments
plus grande basketteuse aus- colonne vertébrale. Entraîner nous sommes en fait frustrés l’art moderne a frappé les murs première artiste au monde Mais cela n’a pas empêché Gallery de Londres, ou lors et des idées dans son esprit ? Comment préparer
tralienne de tous les temps. certains muscles, certains gestes lorsque, à la fin de la séance, nous des galeries et que certaines à créer un « art » invisible. de riches collectionneurs de l’exposition de Gianni un sujet simple pour créer une peinture aussi forte ?
Michelle, trois fois olympienne, pour que l’action soit juste à n’avons pas une seule pièce maî- « peintures » vraiment horribles Pour un documentaire, d’art du monde entier Motti, « Invisible : Art About Tout est question de direction ciblée et d’actions
a été intronisée au temple de chaque fois jusqu’à ce qu’elle tresse devant nous. Dans quelle ou tout simplement déroutantes CBC Radio (Canada) s’est de payer beaucoup the Unseen » à la Hayward appliquées en fonction de la direction choisie. Les mots
la renommée de la Fédération devienne naturelle, automatique autre discipline n’étudie-t-on pas ont été saluées comme des rendue dans son atelier pour le « potentiel » ou Gallery, pour des œuvres à clés étant : simplifier, accentuer et intriguer. Chaque
internationale du basket comme et sans effort. C’est ce que j’ai tou- ou ne s’entraîne-t-on pas, mais chefs-d’œuvre de l’avant-garde. vide pour en savoir plus « l’intention » de l’art l’encre magique. grande peinture déclenche parfois, par sa simplicité,
sur Lana Newstrom et
l’une des plus grandes légendes jours appliqué à ma peinture, car attend-on des résultats parfaits ? Le battage publicitaire a dépassé un message clair ou une intrigue. Choisir un sujet
son processus artistique
de l’histoire. Oui, Michelle était (et les artistes aussi ont besoin de C’est la vérité de toutes les véri- l’art lui-même. inhabituel. et le décomposer en ces trois éléments demande
est toujours) une amie, une icône créer des gestes naturels, auto- tés si vous voulez produire de L’artiste a notamment une réflexion. L’idée n’est pas d’éliminer n’importe quoi,
sportive vivante et avait une très matiques et sans effort qui garan- grandes peintures : un peintre expliqué que « ce n’est mais précisément ce qui n’est pas nécessaire pour faire
grande influence sur moi. tissent les résultats souhaités. peint, un artiste s’entraîne. C’est pas parce que vous ne passer ces trois éléments. Apprendre comment faire

VOIC I U N
Mon père était notre entraîneur Une bonne peinture, tout comme ce que nous faisons, c’est ce voyez rien que je n’ai pas cela et choisir ce qui doit être éliminé est un art en soi et
à l’époque. Michelle venait par- le sport ou la musique de haut qui fait la différence entre un consacré des heures de la pratique est nécessaire pour y parvenir. La meilleure
travail à créer une pièce

E XEtisMtesPoLntEcré:é
fois s’entraîner et il nous formait niveau, n’est pas le résultat d’une amateur qui ne progresse pas formation vient avec la peinture et le dessin sur le motif,
ensemble. Nous avons eu la simple action. Un bon tableau est et un artiste professionnel dont en particulier ». en apprenant à voir et à analyser les formes de votre
chance de tourner en équipe le résultat d’une série de gestes la carrière s’étend sur plusieurs Eh bien, vous ne pouvez pas sujet, à comprendre et à accentuer le potentiel du
dépasser cela en matière
junior à travers l’Amérique et le bien pensés, bien compris et décennies. Cela n’implique pas le
De s ar isible de pensée créative ! Ou
sujet pour faire passer l’image la plus simple et la plus

un « ar t » inv nne ur s
Canada. Le basket était dans notre maîtrisés qui travaillent ensemble talent, cela implique le même état intrigante. Progresser de cette manière revient à
peut-être le pouvez-vous ! Œuvres Magic Ink de Gianni Motti, 1989, présentées à l’exposition
sang. Avec Michelle et mon père, en parfaite harmonie. Cela peut d’esprit que celui que j’ai appris adopter le même état d’esprit que celui du basket, que
t io
que le s colle c millions .
Vous voyez que cette « Invisible: Art About the Unseen » de la Hayward Gallery.
nous avons travaillé dur. Très dur. sembler impossible, mais ce n’est dans le basket lorsque j’étais plus exposition était un canular, Photographie : D + T Project, Bruxelles. j’ai mentionné précédemment : définissez votre objectif,
Qu’est-ce que cela a à voir avec la
peinture, me demanderez-vous ?
pas le cas. En d’autres termes,
dans le sport comme dans la
jeune : direction, concentration
et action appliquées. Une action
o n t p ay é d e s Source : www.hoax-slayer.com/invisible-art-prank-fools-many-web-users.shtml
restez concentré sur sa réalisation en éliminant tout ce
qui crée une distraction par rapport à cet objectif.
Source : www.theguardian.com/artanddesign/jonathanjonesblog/2014/sep/30/invisible-art-hoax-lana-newstrom-cbc

84 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 85
cahier technique Ma méthodologie : se poser les bonnes questions et y apporter
des solutions concrètes puis s’y tenir
1 Tout d’abord, vous devrez passer du temps avec vous-même et vos peintures et vous poser
des questions très simples : Objectif :
Définissez vos objectifs l Qu’est-ce que je veux réaliser avec mes peintures ? Soyez honnête avec vous-même
ressentir
l’ambiance
et tenez-vous-y car votre réponse change la façon dont vous devez procéder. Peut-être voulez-vous Italian Port 2
simplement peindre de grandes peintures ? Peut-être avez-vous besoin de vendre et de est une peinture
On progresse rarement en peignant gagner de l’argent ? Peut-être voulez-vous devenir le plus grand artiste qui ait jamais réalisée à partir
des tableaux, car tout ce que l’on fait se résume vécu. Peut-être les trois ! Visez haut et soyez honnête. d’un croquis fait
à la répétition de gestes créant des habitudes l Comment est-ce que je veux que les gens se sentent devant mes tableaux ? sur la place. Vous
qui vous feront peindre plus ou moins le même Impressionnés ? En admiration ? Bien ? Inspirés ? Amoureux ? Choqués ? Mal à l’aise ? voulez savoir
tableau 500 fois. Pour progresser, vous devez l Vos peintures atteignent-elles les résultats souhaités ? Sinon, pourquoi ? Est-ce comment l’idée
savoir ce que vous voulez, ou du moins ce leur technique, leur niveau, leur sujet ou l’endroit où vous les exposez qui vous empêche a évolué ? Avec
que vous ne voulez pas. Tout comme pour d’atteindre votre objectif ? un changement
partir en vacances, vous allez devoir choisir dans les formes
votre destination, vos objectifs de peinture
idéaux. Ces objectifs peuvent changer, mais
2 Si vos tableaux ne correspondent pas à vos désirs, que devez-vous changer pour vous
assurer qu’ils le fassent ? Améliorer votre peinture ? Changer de style ? Améliorer votre
marketing ? Changer l’endroit où vous exposez ?
pour mieux
sentir l’ambiance
plutôt que
visent à rester dans la même direction. Si vous
des bâtiments
rêvez d’aller en vacances à Rome, mais que
vous prenez un plan pour partir au Japon sans
réfléchir, vous serez déçu de ne pas obtenir les
3 Enfin, une fois que vous avez déterminé exactement ce qui vous empêche d’atteindre
votre potentiel, vous avez besoin d’exercices ciblés pour vous conduire dans la direction
que vous devez prendre pour obtenir les résultats souhaités.
ou des bateaux.
J’ai simplifié
les objets
vacances dont vous rêviez. La peinture, c’est et accentué
vraiment la même chose. Vous devez planifier C’est une méthode simple en 4 points que j’utilise dans mon cours en ligne personnalisé l’animation via
ce que vous voulez, créer un plan d’action et mon coaching – « Tome » – qui a aidé plus d’un millier d’aquarellistes amateurs et les nuances
constructif pour y arriver, puis prendre les professionnels au cours des cinq dernières années. Le cours couvre les points dont vous aurez subtiles
mesures nécessaires pour y parvenir. Si votre besoin pour préparer n’importe quel sujet pour une peinture, afin qu’elle vous donne les des masses
objectif était d’aller à Rome mais que vous vous résultats que vous souhaitez : plus petites.
écartez du chemin pour faire du tourisme en 1. Analysez ce que vous voulez.
2. Analysez ce que vous avez.
cours de route, vous pouvez toujours atteindre
3. Déterminez ce qui crée l’écart entre les deux et élaborez une méthode
votre objectif lorsque vous êtes prêt. Voyons ou des exercices pour éliminer cet écart.
comment nous pouvons appliquer cette 4. Mettez en œuvre une formation ciblée pour garantir que cela se produise.
orientation et une formation personnalisée à
vos objectifs de peinture (lire l’encadré ci-contre). Afin de préparer un tableau pour assurer son succès, voire assurer le succès de votre carrière,
apprenez à observer plus qu’à peindre. Apprenez à créer votre direction, concentrez-vous
Nous vivons à une époque où des milliers de dessus et agissez en conséquence. Notre direction, comme une destination de vacances, peut
personnes peignent très bien, mais où peu prendre des détours, mais il faut créer un chemin simple et clair.
réussissent à long terme, même s’il y a bel et Par exemple :
bien assez d’espace sur le marché de l’aquarelle l Je veux que mes peintures soient plus suggestives, avec plus d’ambiance et plus d’émotion.
pour nous tous. À mon avis, cela n’est pas dû l Je veux que mes peintures paraissent si réelles que le spectateur pense que le sujet est réel.
à des compétences en peinture, mais plutôt l Je veux créer un monde de mystères et d’intrigues qui capture l’imagination du spectateur.
à un manque de direction et de formation Choisissez votre direction, puis créez des exercices pour vous aider à avancer dans Afin de préparer un sujet pour une peinture
appliquées spécifiquement dans le domaine de cette direction. Analysez ce que vous faites pour empêcher ces résultats de se produire. et augmenter son impact, pensez de manière logique !
Si vous avez besoin d’aide, vous pouvez me contacter directement.
l’analyse de marché, non seulement de la part
l Décidez de ce que vous attendez du sujet avant de commencer à le dessiner.
de l’individu mais aussi de l’arène collective de Pensez logiquement.
l’aquarelle elle-même. Objectif : l Assurez-vous de mettre pleinement en valeur la raison pour laquelle vous
Nous peignons des tableaux sans réfléchir à capturer avez été attiré par le sujet. Cela peut être un reflet, une forme, une couleur
ce que nous voulons réaliser, à qui les achètera l’ambiance ou un contraste. Pensez logiquement.
et parfois même à la façon dont ils seront du lieu l Pensez à l’endroit où vous souhaitez exposer le tableau. Considérez
transportés (lorsque vous peignez des feuilles Italian Port la dimension de la peinture, le budget et la taille des murs des acheteurs dans
entières, calculez l’encadrement requis et Sketch est un une zone particulière afin d’augmenter la possibilité d’une vente. Par exemple,
vérifiez d’abord la taille de votre voiture !). Mais croquis réalisé essayez donc de vendre une peinture de grand format dans une petite ville rurale
que se passerait-il si même nos expositions sur le motif avec de vieilles maisons et de petites pièces ! Pensez logiquement.
avec l’idée l Lorsque vous concevez votre composition, pensez à quel point le drame
d’aquarelle étaient conçues sur mesure pour
de capturer est logique pour le sujet choisi. Pensez logiquement.
le succès au lieu de toutes offrir la même
l’ambiance du l Lorsque vous songez à la palette de couleur, à la plage de contrastes de valeur
chose ? Et si nous travaillions ensemble pour lieu. Je voulais tonale que vous souhaitez utiliser dans la peinture, demandez-vous d’abord si
créer un mouvement d’aquarelle mondial, faire passer ces choix soutiennent l’atmosphère que vous souhaitez créer dans la peinture.
national et régional plus fort, plus concentré, la perception Par exemple, il sera difficile de faire passer une atmosphère nostalgique
qui renforcerait et donnerait une valeur de beaucoup et tranquille avec une couleur et des contrastes forts. Pensez logiquement.
ajoutée à chaque événement et donc à chaque de choses l Choisissez votre technique : les lavis doux dégradés sont-ils les plus logiques
pour l’ambiance que vous souhaitez créer ? Ou faut-il plutôt préférer des lignes
Objectif : capturer l’âme du personnage
artiste ? Et si nous travaillions tous ensemble, dans la
John est l’étude d’un homme de mon village en France.
concentrés sur le même objectif ? Tel est mon scène, sans dynamiques fortes ? Pensez logiquement.
Un travail de portrait sur le motif.
objectif. www.janinegallizia.com entrer dans
les détails.
86 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 87
cahier technique
Propos recueillis par : Laurent Benoist / Photos : Tous droits réservés
The Black Valley. Kerry.
Winter Turf. Donegal. Aquarelle, 71 x 49 cm.
Aquarelle, 50 x 59 cm.

La nature à l’état sauvage


Cette aquarelle a été peinte Cette aquarelle représente Bloody Foreland,
sur une planche d’aquarelle de Donegal. L’odeur du gazon ici est enivrante.
marque Crescent. Je travaille sur Le village est tourné vers l’Atlantique.
les détails. L’une des principales Cette peinture a été exposée à la Royal Ulster
difficultés que j’ai rencontrée lors Academy, au Musée d’Ulster.
de cette peinture fut le gondolage
L’artiste irlandais John Cooney, dont du papier. Cela m’est déjà arrivé
deux fois.
nous avions présenté les œuvres dans « Je monte
L’Art de l’Aquarelle n° 42, est un paysagiste ma peinture très
émérite. Il nous donne ici les clés
pour mieux appréhender sa technique.
progressivement,
de la lumière
L’Art de l’Aquarelle : Pourquoi ADA : De quels outils ne sau- vers les sombres,
l’aquarelle est-elle la technique la riez-vous vous passer ?
plus appropriée à votre démarche J. C. : De mes appareils photo ! pour pouvoir modifier
artistique ? Mes tableaux sont très réalistes les choses si besoin. »
John Cooney : J’ai appris à utiliser et je travaille exclusivement à
l’aquarelle à l’université, mais de partir de photographies. Mes
façon très limitée. Ce n’est que ces pinceaux en poils de martre,
deux dernières années que j’ai eu également. Je les achète chez Les questions que
le temps de l’expérimenter vrai- Rosemary & Co. Ils ont des poils je me pose avant
ment. Je peins également à l’huile,
mais ces deux techniques sont aux
légèrement plus longs que n’im-
porte quelle autre brosse, ce qui
de me lancer dans
antipodes l’une de l’autre, en termes les rend plus souples. une peinture
d’approche. Bien que mon travail ait Pourquoi est-ce que je souhaite peindre
ceci en particulier ? À quel point est-ce
été décrit comme photoréaliste, j’ai que je veux peindre ce sujet ? Cela vaut-il
l’intention d’explorer des techniques toutes les heures que je vais y consacrer ?
plus expérimentales et d’adopter Suis-je capable de transmettre ce que je
veux ? Dois-je utiliser l’huile ou l’aquarelle
une approche plus impressionniste. et quelle technique donnera le meilleur
résultat pour ce sujet ?
ADA : Quelle est la part d’impro-
visation dans votre processus ?
J. C. : J’ai toujours une idée de ce que
je veux. Mais je suis prêt à changer
des éléments, surtout en arrière-
plan si je sens que c’est nécessaire.
Je monte ma peinture très progres-
sivement, de la lumière vers les
sombres, pour pouvoir modifier les
choses si besoin.

ADA : Améliorer sa peinture est,


bien sûr, une question de pra-
tique… Mais avez-vous découvert Repères
des choses qui ont pu parfaire L’importance des esquisses John Cooney vit à Carrickfergus, en Irlande du
Même si John Cooney utilise très souvent l’appareil photo pour capturer ses sujets, les croquis restent essentiels pour lui. Ils lui Nord. Il a passé la majeure partie de sa vie près
votre art ? permettent de placer la composition et de mieux s’immerger dans le sujet. Voici des croquis réalisés en 10 minutes à Bloody Foreland, de Belfast et a fait les Beaux-Arts de Belfast
J. C. : Je ne pense pas qu’il s’agisse dans le comté de Donegal, en Irlande du Nord. L’intérêt de ces exercices est qu’ils peuvent déboucher sur des aquarelles plus abouties. et de Manchester. Au cours de ses études
d’astuces : il s’agit d’étudier le plus universitaires, il a remporté le premier prix
lors de l’exposition North West Artists,
possible. Faire des recherches, commanditée par BP. Après l’université, il a
créer une bibliothèque et s’y réfé- commencé à exposer ses peintures à la Tom
rer constamment. J’utilise Pinterest Caldwell Galleries et a remporté des prix à
la Royal Ulster Academy. Malgré ses succès en
pour cela, c’est formidable ! Quelque peinture, il a intégré le monde de la publicité.
chose d’important qui a changé Après divers changements de carrière, dont
dans mon travail, c’est l’attention l’enseignement, il se consacre aujourd’hui
entièrement à la peinture. Il a exposé à la
apportée aux contours, flous et Royal Society of Portrait Painters, à Londres
nets. Trop d’artistes débutants, voire et a remporté le prix d’aquarelle à la Royal
expérimentés, ressentent le besoin Ulster Academy de Belfast en 2017, ainsi que
le prix Whyte’s Auctioneers à l’exposition de
de cerner toutes les formes. la Watercolour Society of Ireland, à Dublin.
www.johncooneyartist.com

88 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 89
cahier technique
Démo :
Propos recueillis par Laurent Benoist / Photos : Tous droits réservés

Un seul sujet, Nest of the


une multitude Eight, 50 x 63 cm. Cette série d’aquarelles a pour thème les nids ; elle est une réflexion

d’interprétations
sur la relation entre l’homme et la nature et le concept de « maison
métaphorique ». Elle questionne aussi le lien qui nous unit
à la génération suivante et à l’éducation.

Sun Jiangang, artiste chinois originaire de


Taiyuan, dans le nord de la Chine, a comme sujet Nest of the six. 2016.
Aquarelle sur papier,
de prédilection les nids d’oiseaux. Ses aquarelles 41 x 56 cm.

aux couleurs et aux valeurs bien choisies sont


autant de sujets de réflexion sur le rapport entre
l’homme et la nature.
« Il ne faut pas

U
ne bonne peinture n’est pas
seulement une affaire de ressentir d’angoisse
maîtrise technique, mais de
thème qui porte à réflexion.
ou de peur face à
Je cherche à fouiller toutes les conno- la feuille blanche ;
tations d’un sujet en travaillant par il faut simplement
série. Au lieu d’une ou deux aqua-
relles, je pense qu’une série reflétera
se poser
mieux mes idées. J’ai dessiné mon les questions
premier nid en 2004 et, depuis, je ne
me suis jamais dessaisi de ce thème.
importantes. »
Ces dernières années, il a même pris
plus d’importance dans mon travail. Étape 1
La composition mûrit au préalable et La conception 1 2
la peinture l’emporte sur la véracité En fonction de ce que me montre l’écran, je pose
du sujet : je recombine les éléments un dessin relativement détaillé au crayon,
en faisant attention aux concessions.
jusqu’à ce que je trouve un arran- Les endroits clés sont réservés à la gomme
gement qui me convienne et qui à masquer.
déclenchera mon inspiration et ma Étape 2
pensée créatrice.
Peindre les détails est un choix.
Le fond, puis le sujet
Je trempe ma feuille pour l’humidifier, afin que
C’était aussi celui d’Andrew Wyeth. les couleurs fusent. Je commence par le fond
Cela ne veut pas dire que toutes les et le nid avant de peindre les œufs. Je fais
aquarelles doivent être détaillées, ni attention à varier les couleurs, tout en gardant
une unité de ton principal.
que toutes les parties doivent l’être
de la même manière. La complexité Étape 3
des détails traduit l’âme de l’artiste. Les détails 3 4
Tant qu’il les maîtrise, tout comme le Après avoir enlevé la gomme à masquer,
thème de sa peinture. j’ajoute les premiers détails. Cette étape sert
principalement à modeler les volumes des œufs
Il existe des œufs de toutes sortes, et du nid, ainsi qu’à accentuer la relation entre
comme ceux des grives ou des le fond et les passages d’ombre et de lumière.
mouettes. Je choisis généralement
Étape 4
les œufs en fonction de leur teinte
ou de la présence de taches. Ensuite, Les finitions
Je poursuis les ajustements globaux, y compris
j’opte pour un nid qui permettra les relations entre les couleurs, la lumière
des jeux complexes de lumière et et les ombres. J’accentue le sujet principal,
Home. 2017. Aquarelle
d’ombre, tout en mettant les œufs sur papier, 41 x 56 cm.
j’assourdis tout ce qui est secondaire, afin que
la composition soit harmonieuse et équilibrée.
en valeur.

90 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 91
cahier technique
Propos recueillis par Laurent Benoist / Photos : Tous droits réservés

David Norman, une Démo :


passion pour le paysage Une rue
L’artiste anglais aime rendre à l’aquarelle Ma principale difficulté consiste
de Nîmes Je peins sur du papier Arches 300 g, grain torchon, à l’aide de couleurs
Winsor & Newton. Ma palette se compose des couleurs suivantes : bleu de cobalt
(ma couleur préférée), ocre jaune, rouge de cadmium, terre de Sienne brûlée,
terre d’ombre brûlée, gris de Payne et orange de cadmium.
à réussir à mettre de côté mon
les paysages qui l’émerveillent.
Il nous explique sa démarche consistant
expérience en dessin d’archi-
tecture pour peindre librement,
tive (même si, inconsciemment,
elles me sont sans doute tout de Étape 1. Les premiers lavis
Après un dessin préliminaire relativement précis, basé sur des croquis et des photos, j’efface partiellement
à retranscrire la lumière sur la feuille. sans me soucier de représenter même utiles). C’est un équilibre les traits de crayon pour rendre l’effet d’un sujet qui n’est dessiné qu’à moitié. Je ne sais pas pourquoi je
tous les éléments de manière difficile à trouver. le fais, mais cela rend beaucoup mieux ainsi. Je commence avec un premier lavis d’ocre, de terre d’ombre

L
a plupart de mes peintures tout autre histoire, selon sa propre précise et équilibrée. Voilà mon brûlée, de cobalt et de terre de Sienne brûlée, en essayant de rester aussi libre que possible et de laisser
s’exprimer mon goût pour l’expérimentation.
naissent de l’aperçu d’un sujet interprétation. J’espère aussi que dilemme : comment tirer pro- L’ambiance de la scène
potentiel (qu’il s’agisse d’une l’on ressent, dans fit de ma maîtrise Je préfère peindre des lieux que
marine ou d’une scène urbaine). mes vues des villes « Le plus de la perspective, je ne connais pas. Cela ne m’aide
Étape 2.
L’heure, la position du soleil et la
météo ont un rôle à jouer, mais le
et des ports d’Eu-
rope, ma passion important sans pour autant
produire des pein-
en rien de connaître le lieu aupa-
ravant et je préfère largement Les
plus important pour moi est que pour la lumière. Je pour moi est tures plaisantes, découvrir un lieu sans idée pré- premiers
l’image ait une histoire à raconter. suppose que de ce
que l’image ait mais au fond assez conçue ! Je réalise de rapides détails
point de vue, il n’y en n u yeu s e s ? I l croquis et je prends des photos
une histoire
J’ajoute quelques
Prendre des risques a pas d’autres mots n’y a rien de pire du sujet, avant de me dépêcher détails et des lavis plus
C’est cette histoire qui donne à
l’œuvre finie une ambiance. Je me
pour décrire ma
peinture que « tradi-
à raconter. » qu’une peinture
« sympathique ».
de rentrer pour pouvoir peindre
en compagnie d’un café et de
foncés dans certaines
zones. Je redessine en
peignant. J’incorpore
dis qu’en essayant d’imaginer une tionnelle » et « figurative », même Aussi, je prends des risques pour la radio ! Les couleurs ne sont des personnages
pour donner
histoire dans chaque peinture, j’in- si j’essaie d’aller plus loin que les créer une ambiance et de l’inté- importantes qu’en termes de une idée de l’échelle
fluence le résultat ; peut-être aussi techniques d’aquarelle établies de rêt, sans avoir recours à mes valeur. Je ne cherche jamais à et des proportions.
que le spectateur peut y voir une longue date. connaissances de la perspec- les reproduire exactement – la
couleur locale est tout simple-
ment celle qui se trouve au bout
Étape 3.
de mon pinceau au moment où Des rehauts
celui-ci touche la feuille ! Et les de gouache
changements de lumière ne Je renforce l’ensemble
de la peinture et j’ajoute
me posent pas de problème : je des ombres par-dessus
ne me soucie pas de rendre la les lavis existants, par
lumière exactement. Il m’arrive exemple dans la rue et
sous les tables… Ensuite,
même de la changer volontai- j’ajoute quelques points
rement. Seule compte pour moi d‘intérêt, comme
l’ambiance de la scène. les câbles ou les rehauts
de gouache. Je frotte
pour retirer de la couleur
au bâtiment qui fait face
Repères au spectateur.

David Norman
est un célèbre
aquarelliste Une rue de Nîmes.
anglais. Il vit Aquarelle, 56 x 46 cm.
et travaille
entre le Devon
(Angleterre)
et la Dordogne.
Ses aquarelles
figuratives sont
structurées par
le dessin, qu’il
maîtrise grâce à une formation rigoureuse
dans le dessin d’architecture. David Norman
a déjà exposé à de nombreuses reprises en
Europe, aux États-Unis et en Asie.
Uzès. France. Aquarelle.

92 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 93
cahier technique
Propos recueillis par Vanessa Schmitz-Grucker / Photos : D. R. Portrait
1 2

Fernand Thienpondt a fait des études


d’architecture d’intérieur. Parallèlement à sa Le dessin

Pas à pas :
carrière professionnelle, il suit des cours du soir 1. Avant de commencer le dessin, je prends
à l’Académie des beaux-arts et au centre culturel le temps de bien observer les formes et
de Bruges. Mais ce n’est qu’en 1998, à l’occasion le mouvement de l’eau, ainsi que l’arrière-
de stages avec le maître aquarelliste John Yardley plan fait d’arbres. Je ne prends pas de photo.
à Bruges et d’Alvaro Castagnet à Louvain, qu’il Le dessin exact se fait en quelques lignes

rapides et
intensifie sa pratique de l’aquarelle. Persuadé simples. Je n’en fais pas trop, sinon je n’ai
que de solides connaissances élémentaires, telles plus assez de liberté au moment de peindre !
que la perspective, l’étude de la forme, le mélange des couleurs, les ombres, 2. Le point focal est central : je le situe dans
sont à la base d’une œuvre d’art, il a créé la Vlaamse Aquarel-en Tekenschool, l’angle d’or (à peu près à 3/8 de hauteur
l’École flamande d’aquarelle et de dessin. Afin de contribuer à la promotion et 3/8 du largeur du papier). Faites attention
3 4

petites cascades
de l’art de l’aquarelle, il met bénévolement toutes ses connaissances à ce que les lignes de composition se dirigent
techniques à la disposition de ses élèves. vers ce point focal.
vlaamseaquarel-tekenschool.be 3. Il est toujours bon, avant de commencer
avec l’aquarelle, de faire une étude
approfondie des valeurs sur une feuille
de croquis, comme brouillon.
Fernand Thienpondt nous livre ici les coulisses d’un sujet en apparence 4. Je pense déjà à laisser visible le contour
des rochers en haut en négatif, c’est-à-
Grande simple : des rochers, une rivière, une forêt. Comment donner de dire en peignant la forêt à l’arrière-plan

démo
autour. Sur le même principe, je fais naître
la profondeur et du relief à cette carte postale ? L’aquarelliste belge nous les contours de l’eau « en négatif » par les
rochers qui les cernent.
dit tout sur les couleurs, la peinture en négatif et l’utilisation de la paraffine
pour faire de ce sujet si ordinaire une œuvre d’art !
Étape 1. L’arrière-plan et la forêt
1Pour commencer, j’incline le papier sur une planche de peuplier et
je me concentre sur l’arrière-plan. Je mouille la moitié supérieure du
papier d’un mélange jaune très léger, de l’or quinacridone, en intensifiant
de plus en plus vers la gauche et la droite, à l’aide d’ocre d’or.
Veillez à bien garder le papier sec à partir de la ligne des rochers.
On voit déjà leurs contours apparaître en négatif.
2.a 2.b
2 Sur cette base encore humide, j’applique, pas à pas, de la couleur de plus en plus concentrée afin de faire
naître la forêt. Je fais évoluer la couleur jaune, en y mélangeant progressivement davantage de rouge et
de bleu. Cela donne une impression de vert-gris. Les bords sont estompés, flous, ce qui renforce le sentiment
d’un arrière-plan plus éloigné et sans détails.

1.a 3

1.b

1.c
4

3 Dans le papier humide, je frotte


un pinceau synthétique plat et sec

Rivière dans les bois de Sisteron. Aquarelle sur papier, 56 x 76 cm.


pour esquisser les troncs d’arbre.
4 Vous pouvez vaporiser de l’eau
pour donner plus de structure
94 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020
I.d
aux feuilles à l’aide de petites
taches.
95
cahier technique 2 Le matériel
Le papier
Arches, 100 % coton, 640 g, grain torchon,
56 x 75 cm.
1

Les couleurs
1 Toutes les
aquarelles
viennent
de Winsor
2
& Newton, sauf
le vert turquoise
3
(Blockx).
Voici les couleurs
de ma palette.
Mais cela ne
veut pas dire
3.a
qu’elles doivent
forcément
être toutes
utilisées : le
moins, le mieux !
Moins vous
sélectionnez de couleurs, plus vous mélangez
et plus intéressantes sont vos nuances. En effet,
les mélanges de couleur peuvent « cailler »
et se diviser sur la surface mouillée. Attention,
4.b
le résultat n’est pas toujours à la hauteur ! Parfois,
il vaut mieux éviter ces mélanges. Étape 3. L’eau
3.b 4.a 1Sidistinguons
nous regardons bien, nous
Description des couleurs déjà l’eau, alors que
nous n’avons pas encore commencé
3 4.a Bleu céruléum :
opaque, semi-
5
à la peindre ! Elle apparaît grâce à
la forme des rochers environnants.
couvrant, sujet

Étape 2. Les rochers


à granulation (bon
pour les rochers), pigment le plus granuleux, bleu 2 Je mélange les pigments qui
serviront à peindre l’eau dans
les étapes suivantes.
grisâtre et froid.

1 Je ne commence pas par l’eau, mais


par les parties rocheuses qui entourent
une couleur granulante (voir paragraphe
Les couleurs, page suivante).
Turquoise de cobalt
léger : semi-couvrant,
3 Pour réaliser l’eau, j’applique
une première couche de turquoise

3
cette eau et qui forment, pour ainsi dire, Puis j’applique progressivement de cobalt léger (Winsor & Newton)
le turquoise le plus
son contour. D’abord, je frotte un peu de de la peinture de plus en plus concentrée, et de vert turquoise (Blockx). Cette
frais. Attention :
paraffine sur le papier sec (la surface du en suivant le galbe des rochers. couche, légère dans la partie supérieure,
il tend à assécher le papier. Il s’agit d’une couleur
papier torchon est rugueuse), là où l’eau s’assombrit dans la partie inférieure.
provoquera de l’écume, devant les rochers.
4 Là où l’eau glisse devant les rochers,
je peins ceux-ci, en effleurant le papier
que l’on ne peut pas produire soi-même.

4 Lorsque cette couche est sèche,

2 Ensuite, j’applique une première base


mouillée, en bleu céruléum clair,
torchon avec le dos de mon pinceau pas
trop chargé.
4.b Nuance de bleu
de manganèse : semi-
je peux utiliser encore un peu
de paraffine, avant de mettre
couvrant, de la même une seconde couche.
famille que le bleu
Deux méthodes pour peindre les rochers céruléum, mais plus frais, plus vivant et plus radieux.
Outremer français :
5 À mon premier mélange, j’ajoute
un peu d’alizarine cramoisie.
Ainsi, le bleu-vert devient un peu
Méthode A Méthode B très transparent, bleu plus gris foncé. Cette couche permet
d’accentuer le mouvement dans l’eau.
1 J’applique intensément brillant,
une première très granuleux.
couche, en faisant Mélangé à de l’alizarine, il donne un violet
profond. Avec du jaune, un vert plutôt mat. Étape 4.
évoluer les couleurs
horizontalement, Les détails
de fin
Alizarine cramoisie :
sur toutes les formations très transparent,
rocheuses. le rouge le moins Je peux encore
chaud. Pigment apporter quelques
dominant qui « saigne » avec un effet tache. touches aux rochers,
Idéal pour obtenir du violet profond en mélange comme des entailles,
avec de l’outremer français. des fentes, davantage
2 Ici, je peins les grands
volumes séparément, Or quinacridone : de contraste. À noter :

3 transparent, jaune à faire sur une base


selon le procédé
négatif-positif. 1 radieux, donne
un vert profond dans
sèche.

les mélanges. S’utilise pur avec beaucoup d’eau.


C ’est une méthode mouillé
sur mouillé. Je commence
en haut des rochers avec de
Ocre d’or : semi-
transparent, jaune

3 Je peins à sec
les fentes, les fissures,
la peinture transparente, presque
miroir. En continuant vers le bas
orangé, magnifique
dans les ciels. Astuces pour l’utilisation
les nuances de
profondeur. Je peux
des rochers, la peinture devient de
plus en plus concentrée. À noter :
Les pinceaux
de la paraffine Ensuite, j’étale de la couleur par-
dessus, avec le dos du pinceau.
aussi laisser ces lignes il y a moins de lumière parce que Je frotte un petit morceau de La paraffine n’absorbe pas
s’estomper un peu, voire 1. Spalter en soie, 2 cm.
la surface des rochers devient plus paraffine sur la face rugueuse la couleur. Le papier reste donc
disparaître totalement. 2. Pinceau Haké en poils de chèvre, 4-5 cm.
verticale. À la fin, j’ajoute – pour du papier, là où je veux garder blanc ou de la couleur sèche
3. Spalter kolinski, n° 8 ou n° 10.
2 les fissures – des lignes de peinture
très concentrée avec un pinceau
4. Brosses rondes en poils d’écureuil n° 6 et n° 3.
5. Brosse ronde synthétique à pointe fine.
l’écume qui gicle, blanche. de la couche précédente.

très fin.
6. Pinceaux synthétiques plats, 1 cm et 2 cm.

96 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020 97
Les petites
annonces
de l’aquarelle
Artistes, Salons, professionnels :
cet espace de communication est le vôtre.
Vous pouvez y annoncer vos expositions,
stages et masterclass et y présenter
The Collection
votre matériel pour artistes. Papiers d’artistes exceptionnels
Pour ce faire, veuillez contacter Gildas
au 05 49 90 33 43 ou envoyer un e-mail à
pa@pratiquedesarts.com
Stage aquaree en Corse
avec hébergement
(en atelier et sorties en extérieur)
REGIS PARRIAUX
• Du 26 au 28 septembre 2020
à la villa aquarelle à Biguglia
Autres dates disponibles
• Extension de séjour possible sur
place en chambres d’hôtes

regisparriaux.com - 06.03.91.98.76

Le Meuble Atelier d’Art

Destinés aux activités d’art graphiques, nos


meubles se composent de plateaux de
travail et de modules de rangement
agençables selon votre besoin.

Découvrez le Meuble Atelier,


en vidéo, sur notre site:

www.auboi.com
Les meubles sont créés et fabriqués
dans notre atelier en Normandie,
France.
Contactez-nous pour plus
info@auboi.com 00 33 235 56 20 75 de renseignements !

98 A QUARELLE N °46 / S EPTEMBRE -N OVEMBRE 2020


www.hahnemuehle.com
MAINTENANT...,
AUSSI
à SAINT-RÉMY-
LÈS-CHEVREUSE 78470 (Yvelines)

PLUS DE 116 PROFESSIONNELS EN EUROPE


BEAUX-ARTS - LOISIRS - ENCADREMENT

IL Y A SÛREMENT UN MAGASIN GRIF BEAUX-ARTS PRÈS DE CHEZ VOUS

grifbeaux-arts.com < Prendre en photo


avec votre téléphone