Vous êtes sur la page 1sur 1

b a

Soit λ un réel strictement positif. On dit que la variable aléatoire X


Dans une loi uniforme sur [a; b], à valeurs
2 Loi exponentielle de paramètre
on note X ∼ E (λ) dans [ 0 ; +∞ [ suit la loi exponentielle de paramètre λ, si pour tous réels
c et d dans [ 0 ; +∞ [, on a :
d c
P (c 6 X 6 d) !=d "
λe−λt si t ≥ 0
P (c ≤ X ≤ d) = bf (t)adt avec f (t) =
La fonction
II- de densité f est définie
Loi exponentielle sur l’intervalle
de paramètre 𝜆 c [0; +1[ par 0 si t < 0
La fonction deet
densité f est
f définie que densité
l’intervalle [0; +∞ [ par
1.2 Espérance écart type
est appelée de la loi exponentielle de paramètre λ.
x
f (x) = e
L’espérance et l’écart type de X pour une loi uniforme sur [a; b] sont défini par :
Représentation graphique :
a+b
2.1 Calculs de probabilités E(X) =
2
Z d b a
(x) = p
P (c 6 X 6 d) = f (x) dx 12
Zc d
2 Loi exponentielle
= e xdedx paramètre P(c ≤ X ≤ d)
⇥c ⇤
x d
La fonction de
= densitée f est définie sur l’intervalle
O c +1[ par
[0; d
c
d
+e c
d
= e
! # $d
On a alors λe−λt dt = −e−λt
x = e−λc − e−λd .
c c f (x) = e c
= e e dP(X ≤ t) = P(0 ≤ X ≤ t) = 1 − e−λt .
Donc,

2.1 Calculs de probabilités P (c 6


Proriété 9. X 6 d) = e c
e d
a- Calculs de probabilité
Z d Une variable aléatoire X à valeurs dans R+ suit la loi exponentielle de
P (c 6 X 6 d) = f (x) paramètre
dx λ si, et seulement si, pour tout t ≥ 0,
Zc d Page 35 sur
P (X39
≤ t) = 1 − e−λt
x
= e dx
⇥c ⇤d
= e x c
= e Casd c
+ ed’utilisations de la loi exponentielle : une loi exponentielle modélise la
2014 - 2015 c durée d vieMathématiques
de d’un phénomène sansTSTi2D
mémoire, ou sans vieillissement, ou sans usure.
= e e
En d’autres termes, le fait que le phénomène ait duré pendant un temps t ne change
2014 - 2015 Mathématiques TSTi2D
rien à son espérance de vie à partir
P (c 6 X 6 d) = e c e dud temps t.
Elle permet entre autres de modéliser la durée de vie de la radioactivité ou d’un
P (X 6 t) = P (0 6 X 6 t)
composant électronique, de décrire le temps écoulé entre deux moments. . .
P (X 6 =
t) =
e P0(0 6 X 6
e t t)
0 t Page 35 sur 39
= =1 e e t e
http://mathematiques.daval.free.fr 5/6 Lycée Georges Brassens
t
= 1 e
P (X 6 t) = 1 e t
P (X 6 t) = 1 e t

P (X > t) = 1 P (X < t)
P (X > t) = 1 P (X < t)
= 1 P (X 6 t)
= 1 P (X 6 tt)
= 1
= 1 (1 (1 e e t t))
= 1
= 11 + 1+e e t))
t t
= e
= e
> t)>=t)e =t e
t
P (X
P (X

2.2 b-2.2
Espérance
Espérance
Espérance :
L’espérance
L’espérance de Xde pour
X pour uneloi
une loi exponentielle
exponentielle de de
paramètre est défini
paramètre estpar :
défini par :
1
E(X) = = 1
E(X)
Exemple :
3 La 3 deLoi
durée
Loi vie, ennormale
normale heures, d’un composant électronique est une variable aléatoire T qui suit une loi exponentielle de
paramètre 0,00005.
Une la
On détermine loiprobabilité
normale est définie
que par deuxtombe
ce composant paramètres : avant 10 000 heures, qu’il fonctionne au moins 15 000
en panne
Une loi — normale
L’espéranceestnotée
définie
µ par deuxe paramètres : e
heures, et qu’il tombe notée
— L’espérance en panne
µ entre la 10 000 heure et la 15 000 heure :
— L’écart type notée
— <L’écart
• P(T 10000) =type 10000) = 1 − e−0,00005×10000 = 0, 40 ;
P(T ≤notée
La fonction de densité f est définie sur R par
La ≥15000)=1−P(T
• P(T fonction de densité
<15000)=1−(1−e −0,00005×15000
f est définie sur R par)=0,47; !
1 x µ 2
• P(10000≤T ≤15000)=P(T ≤15000)−P(T <10000)=0,47−0,40=0,07.
1 !
f (x) = p e 2 1 x µ 2
2⇡1
f (x) = p e 2
La courbe de la fonction est une "courbe en cloche".
2⇡
La courbe de la fonction est une "courbe en cloche".