Vous êtes sur la page 1sur 13

CONSEIL COMMUNAUTAIRE

du 29 Mai 2008

________

Rapport

présenté par M. Yves DRUET


Vice-Président

REFERENCES : DSU-CD-CR – DSU 148-2008 – 08-59/Conseil Communautaire

MOTS CLEFS : Politique de la Ville - ANRU

OBJET : ANRU - Programme local de Rénovation Urbaine des quartiers des


Résidences et des Glacis du Château à Belfort et de l'Arsot à Offemont – Etat
d'avancement des projets et programmation pour l’année 2008.

Les trois quartiers de l’agglomération belfortaine (Résidences et Glacis du Château


à Belfort ; Arsot à Offemont) ont, depuis le début des années 80 fait l’objet
d’aménagements urbains d’envergure qui ont permis de prévenir toute forme de
« ghettoïsation ».

En s’inscrivant résolument dans toutes les procédures « politique de la ville » qui se


sont succédé, à l’initiative de l’Etat : Habitat et Vie sociale, Développement Social des
Quartiers, Contrat de Ville et Grand Projet de Ville, les différents partenaires
institutionnels impliqués poursuivent l’objectif de parfaire l’intégration urbaine de ces
trois quartiers populaires.

Le Programme National de Rénovation Urbaine défini par la loi d’orientation et de


programmation pour la ville du 1er août 2003 marque une étape importante dans
l’histoire de la politique de la ville. Il prolonge les politiques antérieures et vise à
« réduire les inégalités sociales et les écarts de développement entre les territoires.

Localement, le programme de rénovation urbaine engagé qui articule des


opérations d’aménagements urbains, de démolition/constructions, d’interventions sur le
bâti ou encore de rénovation des équipements publics et commerciaux, entend ainsi
conforter l’objectif de diversification et d’amélioration de l’offre urbaine de ces trois
quartiers.

Rapport n° 08-59/Conseil Communautaire – ANRU - Prog ramme local de Rénovation Urbaine des quartiers des
Résidences et des Glacis du Château à Belfort et de l'Arsot à Offemont – Etat d'avancement des projets et programmation
pour l’année 2008
1
L’Agence Nationale de Rénovation Urbaine créée par cette même loi a pour but de
faciliter cette mutation des quartiers en simplifiant l’ensemble de procédures et en
regroupant l’ensemble des financements mobilisés. « Guichet unique » au service des
collectivités locales, l’Agence accompagne et apporte un soutien financier aux différents
maîtres d’ouvrage parties prenantes des opérations de rénovation urbaine des quartiers
concernés.

Localement, c’est la Communauté de l’Agglomération Belfortaine qui, au titre de sa


compétence Politique de la Ville, assure le portage du Programme Local de Rénovation
Urbaine, en partenariat avec les différents maîtres d’ouvrage concernés ( Villes de
Belfort et d’Offemont – Conseil Général du Territoire de Belfort – Territoire Habitat et
Néolia).

Le programme local de rénovation urbaine, résultante d’une longue réflexion


engagée dès 2004, a fait l’objet d’une convention de rénovation urbaine (Résidences et
Arsot) et d’un avenant n°1 (Glacis du Château), val idés par le Conseil Communautaire
dans sa séance du 7 juillet 2006 et signés par l’ensemble des institutions impliquées, le
25 janvier 2007 : ANRU – CAB - Etat –Villes de Belfort et d’Offemont – Conseil Général
du Territoire de Belfort – Bailleurs sociaux : Territoire Habitat et Néolia – Association
Foncière Logement (AFL).

Le programme local de rénovation urbaine s’inscrit résolument en cohérence avec


le projet de l’Agglomération Belfortaine, au travers notamment de la compétence
« habitat et du logement » acquise par la CAB.

Ce projet recouvre trois enjeux majeurs :

- diversifier l’offre et les statuts de l’habitat, dans les quartiers concernés et


promouvoir le logement social dans les communes de l’agglomération.
- désenclaver les quartiers par la création et la requalification de voies et de
liaisons viaires, dans une logique de développement durable,
- renforcer l’attractivité des quartiers, par l’amélioration qualitative du confort des
logements sociaux, la rénovation des équipements publics et commerciaux et
la valorisation des espaces extérieurs.

Le Projet local de Rénovation Urbaine élaboré sous l’égide de la Communauté de


l’Agglomération Belfortaine, en partenariat avec l’Etat, et leurs partenaires : Villes de
Belfort et d’Offemont, Territoire Habitat, Conseil Général et Néolia prévoit, notamment :

 la démolition de 537 logements sociaux et la construction d’autant de


logements,
 la réhabilitation de 1 667 logements locatifs sociaux,
 la résidentialisation de 306 logements sociaux,
 la requalification des espaces extérieurs,
 la rénovation et la restructuration de nombreux équipements publics et
commerciaux.

Le présent rapport a pour objet de vous présenter un état d’avancement du


Programme Local de Rénovation Urbaine, ainsi que les opérations programmées pour
l’année 2008.
Rapport n° 08-59/Conseil Communautaire – ANRU - Prog ramme local de Rénovation Urbaine des quartiers des
Résidences et des Glacis du Château à Belfort et de l'Arsot à Offemont – Etat d'avancement des projets et programmation
pour l’année 2008
2
1. – L’état d'avancement du Programme Local de Rénovation Urbaine à Belfort

1.1 - Rappel : la structure du Programme

Le coût total du Programme Local de Rénovation Urbaine s'élève à près de 125


millions d'euros et se décompose comme suit :

- 67 millions d'euros pour le quartier des Résidences à Belfort,


- 25 millions d'euros pour le quartier des Glacis du Château à Belfort,
- 33 millions d'euros pour l'Arsot à Offemont ;

L'ANRU apporte une contribution de près de 32 millions d'euros, représentant 26 %


du montant du programme subventionnable. La CAB, elle, contribue à hauteur de 5
millions d'euros, soit 4 % du coût du programme.

1.2 - Etat d'avancement du Projet

1.2.1 - Etat d'avancement physique

Les projets de rénovation urbaine menés dans les trois quartiers comptent près de
140 opérations qui seront conduites pendant la durée de la convention.

Au 31 décembre 2007, le taux d'avancement du projet s'établit à près de 60%.


Autrement dit, trois opérations prévues sur cinq sont réalisées ou engagées.

1.2.2 - Etat d'avancement financier

Toujours au 31 décembre 2007, le montant des subventions appelées par les


différents partenaires s'élèvent à plus de 10 millions d’euros, plus de 5 millions
d’euros ayant déjà été versés par l'ANRU.

1.3 - L’état d’avancement des opérations (situation au 31 décembre 2007)

1.3.1. Les opérations de renouvellement de l’habitat

a) Les démolitions

Ce programme prévoit la démolition de 537 logements sociaux, sous maîtrise


d'ouvrage de Territoire Habitat dont :

- 253 sur le quartier des Résidences,


- 170 sur le quartier de l'Arsot,
- 114 sur le quartier des Glacis du Château.

Rapport n° 08-59/Conseil Communautaire – ANRU - Prog ramme local de Rénovation Urbaine des quartiers des
Résidences et des Glacis du Château à Belfort et de l'Arsot à Offemont – Etat d'avancement des projets et programmation
pour l’année 2008
3
465 démolitions ont d’ores et déjà été effectuées, représentant 87 % du
nombre total des démolitions.

Par ailleurs, la copropriété sise 26 rue Debrot à Offemont a été démolie le 20


décembre 2007.

A l'horizon de la fin d'année 2008 – début 2009, la majeure partie des démolitions
prévues aura été effectuée.

b) Les constructions

Le projet urbain entend favoriser la diversification des statuts de l'habitat et de l'offre


de logements pour répondre aux attentes et à l'évolution des besoins des habitants de
l’agglomération.

Selon la règle du "1 pour 1", sur les 537 reconstructions de logements sociaux (481
par Territoire Habitat et 56 par Néolia), 260 sont engagées ou réalisées
physiquement, représentant 48,4 % du nombre total de constructions.

Parmi les principales reconstructions de logements sociaux engagées par les


bailleurs sociaux, citons :

 Sur site (Résidences – Glacis du Château – Arsot) :

 Résidences - îlot Kennedy : 3 immeubles d'habitat social comprenant 68


logements lancés au premier semestre 2007, seront achevés fin 2009.
 Résidences - cône Sud du Fort Hatry : 2 immeubles d’habitat social comprenant 40
logements sociaux; un premier immeuble de 25 logements sera livré au printemps
2008.
 Arsot – livraison au printemps 2008, d’un bâtiment (îlot I) de 9 logements.

Par ailleurs, outre les opérations de constructions de logements sociaux et afin de


diversifier l'offre et les statuts de l’habitat, on peut indiquer :

Résidences : secteur Baudin :

 30 logements en accession sociale à la propriété, sous maîtrise d'ouvrage de


Néolia sur l'îlot des Peupliers, d’ores et déjà occupés,

 5 îlots d'habitats comprenant au total 110 logements, dont 80 logements en


accession, en petits collectifs (promoteur privé) et 30 logements pavillonnaires en
locatifs privés (l'Association Foncière Logement).

Rapport n° 08-59/Conseil Communautaire – ANRU - Prog ramme local de Rénovation Urbaine des quartiers des
Résidences et des Glacis du Château à Belfort et de l'Arsot à Offemont – Etat d'avancement des projets et programmation
pour l’année 2008
4
Le programme envisagé par l’opérateur privé (SCI Baudin : Atik) devrait démarrer
dans le courant du second semestre 2008, avec la construction de deux des quatre
bâtiments collectifs prévus, soit 40 logements qui seront mis en service dans un premier
temps.

S’agissant du programme prévu par AFL, il devrait également commencer dans le


courant du second semestre 2008.

Résidences : cône Sud du Fort Hatry :

 18 logements en accession sociale à la propriété, sous maîtrise d'ouvrage de


Néolia,
 18 logements en accession à la propriété, sous maîtrise d'ouvrage du promoteur
privé ATIK.

Par ailleurs, les programmes immobiliers projetés par l’AFL aux Glacis du Château
à Belfort et à l’Arsot à Offemont sont en phase d’études.

 Hors site :

 179 constructions réalisées ou engagées dont, notamment


- sous maîtrise d’ouvrage de Territoire Habitat :
Chèvremont (10 logements) - Denney (10 logements) - James Long à Belfort
(23 logements).
- sous maîtrise d’ouvrage de Néolia :
Jean Jaurès à Belfort ( 8 logements).

1.3.2 - Les opérations de valorisation de l’habitat

a) Les réhabilitations

1 667 réhabilitations (hors ascenseurs) sont programmées sur l'ensemble des trois
quartiers, dont 81 par Néolia et 1 586 par Territoire Habitat.

A ce jour, 953 réhabilitations de logements ont été réalisées ou sont en cours


d'achèvement, représentant 57 % du nombre total des réhabilitations, dont :

 sous maîtrise d’ouvrage de Territoire Habitat, notamment :


- à Belfort : 5 rue de Stockholm (61 logements), rue Léon Blum (194 logements)
et rue Braille (50 logements). Les travaux de réhabilitation de la tour rue de
Madrid (152 logements) se sont terminés à la fin de l'année 2007.
- A Offemont : 22 – 24 rue Miellet et 1-3 rue Debrot (14 logements), 10-12 et 18-
20 rue Miellet (14 logements) et 2-4 et 6-8 rue Miellet (14 logements).

 sous maîtrise d’ouvrage de Néolia : réhabilitation de 81 logements sis 2 au 8 rue


Pierre Lescot dont l'achèvement est prévu au cours du 1er semestre 2008.
Rapport n° 08-59/Conseil Communautaire – ANRU - Prog ramme local de Rénovation Urbaine des quartiers des
Résidences et des Glacis du Château à Belfort et de l'Arsot à Offemont – Etat d'avancement des projets et programmation
pour l’année 2008
5
b) Les résidentialisations

306 résidentialisations sont programmées afin d'améliorer la qualité de vie des


résidents dont, 81 sous maîtrise d'ouvrage de Néolia, sis 2-8 rue Pierre Lescot ;
opération engagée et qui devrait s'achever au cours du premier semestre 2008.

c) Les opérations d’amélioration de la qualité des services et de transformation


d’usage

Elles concernent notamment, sous maîtrise d’ouvrage de Territoire Habitat,


plusieurs opérations d’ores et déjà réalisées :

 les fermetures des pieds de tours sises 1 – 2 rue Dorey et 9 rue de Zaporojie,

 la création d’un projet Habitat Sénior, porté par la ville de Belfort, pour favoriser le
maintien à domicile des personnes âgées, qui sera accueilli au sein de la tour
réhabilitée, rue de Madrid, (220 m² de locaux collectifs),

 l’installation, en pied de tour place Schumann, d’une agence de proximité de


Territoire Habitat.

1.3.3 – Les opérations de valorisation du quartier

a) les aménagements

Pour améliorer la qualité du cadre de vie des quartiers, diverses interventions


d'envergure sont réalisées sur les espaces extérieurs pour accompagner les
opérations de démolition, de reconstruction et de recomposition urbaine.

Les principaux aménagements engagés ou réalisés sont :

 Sous maîtrise d’ouvrage du Conseil Général :

- la réalisation de la seconde tranche de requalification du boulevard Kennedy,


opérationnelle depuis 2005,

 Sous maîtrise d’ouvrage de la Ville de Belfort :

- l'aménagement du secteur Baudin : la recomposition urbaine de ce secteur


constitue un des enjeux majeurs du projet de rénovation urbaine du quartier
des Résidences.
Les travaux d'aménagement (espaces publics et maillage interne) ont démarré
en août 2006 et s'achèveront dans le courant de l'année 2008.
Rapport n° 08-59/Conseil Communautaire – ANRU - Prog ramme local de Rénovation Urbaine des quartiers des
Résidences et des Glacis du Château à Belfort et de l'Arsot à Offemont – Etat d'avancement des projets et programmation
pour l’année 2008
6
- l'aménagement du Fort Hatry comprenant :

 une première phase avec la création d’une liaison (cheminement et


passerelles) reliant le quartier des Résidences au Pont Boulloche, qui sera
achevée, à la fin du premier semestre 2008,
 la création de la passerelle dite Front ¾ surplombant la voie ferrée et
débouchant sur le centre ville, qui sera également achevée à la fin du premier
semestre 2008.

- l'aménagement des abords du 4-10 rue Parant dans le quartier des Glacis du
Château dont l'objectif est d’améliorer la qualité résidentielle du site. Les
travaux ont démarré le 22 octobre 2007, et devraient s’achever dans le courant
du présent semestre.

b) les équipements publics / équipements commerciaux

Parmi les opérations conventionnées, quatre sont complètement achevées, trois


sont en cours de réalisation et une en phase d’élaboration du programme (extension
de la salle polyvalente du quartier de l’Arsot à Offemont) :

Parmi les opérations achevées ou engagées, citons :

 Sous maîtrise d’ouvrage du Conseil Général :

- L’installation du Point Accueil Solidarité au sein du centre commercial rénové


"Carré Liberté" dans le quartier des Résidences.

 Sous maîtrise d’ouvrage de la Ville de Belfort :

- l'aménagement de l’ancienne école primaire Henri Wallon, sise aux Glacis du


Château, dont les travaux sont terminés depuis septembre 2007. L’association
Belfort Echec, ainsi que la permanence de l’Agent de Développement Social
pour ce quartier ont pris possession des locaux, en octobre 2007.

- La reconstruction de l’école maternelle Saint-Exupéry dans le quartier des


Glacis du Château suite au sinistre consécutif aux événements de Novembre
2005.

Rapport n° 08-59/Conseil Communautaire – ANRU - Prog ramme local de Rénovation Urbaine des quartiers des
Résidences et des Glacis du Château à Belfort et de l'Arsot à Offemont – Etat d'avancement des projets et programmation
pour l’année 2008
7
- la modernisation du centre commercial des Glacis du Château, sous maîtrise
d'ouvrage de la SODEB, est entrée dans sa phase ultime. Le nouveau centre
édifié est totalement opérationnel depuis novembre 2007. L'aménagement des
espaces extérieurs (parkings, espaces verts, cheminements piétonniers…) sera
réalisé après la démolition de l'ancien centre commercial prévue en avril 2008.

 Sous maîtrise d’ouvrage de la C.A.B :

- la réhabilitation de la piscine du Parc : la première tranche a été mise en


service en août 2007 (le pentagliss), les travaux s'achèveront au cours du
premier semestre 2009.

1.4 - Les conventions annexes

La convention de rénovation urbaine formalise le programme local de rénovation


urbaine qui sera engagé dans les trois quartiers de l’Agglomération Belfortaine
concernés : Résidences et Glacis du Château à Belfort – Arsot à Offemont.

Ce programme comporte plusieurs volets spécifiques relatifs :

 à l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi prioritairement originaires


des quartiers concernés par le programme local de rénovation urbaine,
 à la gestion urbaine de proximité,
 au relogement des locataires des immeubles dont les démolitions sont
programmées.

La convention pluriannuelle de rénovation urbaine prévoit la conclusion des


conventions ou chartes afférentes.

Ces dernières ont été finalisées et négociées localement, au cours de l’année


2007. Elles sont la résultante d’une réflexion et d’une concertation engagées avec
chacun des partenaires impliqués. Elles ont été validées par le Comité de Pilotage
« Politique de la Ville » du 5 juillet 2007.

1.4.1 - Le Plan Local d’application de la Charte Nationale d’insertion

L’Agence Nationale de Rénovation Urbaine a établi une Charte d’Insertion dont


l’objectif est de permettre l’accès des habitants des zones urbaines sensibles (ZUS)
aux emplois générés par les projets de rénovation urbaine.

Cette charte prévoit un objectif de 5 % du nombre total d’heures travaillées dans le


cadre des investissements financés par l’ANRU.

En application de cette charte nationale d’insertion, un plan local a été élaboré


via un Comité Technique ad hoc qui s’est réuni à deux reprises, co-animé par l’Etat et
par la Communauté de l’Agglomération Belfortaine et associant les maîtres d’ouvrage
concernés : villes de Belfort et d’Offemont – Territoire Habitat - Néolia et la Sodeb.
Rapport n° 08-59/Conseil Communautaire – ANRU - Prog ramme local de Rénovation Urbaine des quartiers des
Résidences et des Glacis du Château à Belfort et de l'Arsot à Offemont – Etat d'avancement des projets et programmation
pour l’année 2008
8
Ce plan local précise les engagements des différents maîtres d’ouvrage
concernant le nombre d’heures d’insertion dues et les principes sous-tendant sa mise
en œuvre.

Il décrit également le dispositif de suivi et de pilotage mis en place ; en particulier,


la mission de maîtrise d’œuvre sociale, confiée par les partenaires institutionnels à la
MIFE/PLIE, qui vise à apporter un appui aux entreprises mobilisées et aux différents
maîtres d’ouvrage, notamment à assurer le recrutement, l’accompagnement et le suivi
des personnes en insertion mises en situation de travail.

Au regard du montant des investissements programmés sur les trois quartiers (95
millions d’euros) et sur la base des dispositions arrêtées par l’ANRU, le nombre
d’heures d’insertion à réaliser globalement par les maîtres d’ouvrage s’établit à plus de
57 000 heures, représentant 36 équivalents temps plein, pour la période 2004 –
2010.

Ce plan local d’application de la charte d’insertion s’est mis progressivement en


place, dès la fin de l’année 2006. Sa montée en charge est intervenue de façon plus
marquée, depuis le second semestre de l’année 2007 et se poursuivra en 2008.

Au 31 décembre 2007, près de 11 000 heures d’insertion ont été réalisées,


représentant 19 % du volume des heures d’insertion prévues. Elles portent sur 10
opérations et 62 personnes bénéficient d’un emploi dans le cadre de ce dispositif.

Les objectifs fixés en matière d’heures d’insertion, à la fin de l’année 2008 sont
estimés à près de 24 000 heures, soit 41 % du volume d’heures total prévu.

Le plan local d’application de la Charte Nationale d’Insertion, ainsi que la


convention de partenariat ont été signés, le 4 mars dernier.

1.4.2 - Les conventions de "gestion urbaine de proximité"

La Communauté de l’Agglomération Belfortaine a proposé que deux conventions


territoriales spécifiques soient élaborées, adaptées aux préoccupations et au contexte
des deux villes impliquées : Belfort et Offemont. En effet, la spécificité et la dimension
de la démarche de Gestion Urbaine de Proximité qui place les villes au cœur de cette
problématique justifient une telle approche.

La transformation urbaine des quartiers doit s’accompagner d’une dimension


qualitative et quotidienne nommée "gestion urbaine de proximité".

La démarche de gestion urbaine de proximité consiste en la mise en cohérence


des services urbains dans le but d’améliorer la qualité de vie quotidienne.
L’amélioration du cadre de vie passe par des actions en matière d’entretien et
d’aménagement, mais aussi par la prise en compte des questions de sécurité et de
tranquillité.

Rapport n° 08-59/Conseil Communautaire – ANRU - Prog ramme local de Rénovation Urbaine des quartiers des
Résidences et des Glacis du Château à Belfort et de l'Arsot à Offemont – Etat d'avancement des projets et programmation
pour l’année 2008
9
La convention de Gestion Urbaine de Proximité précise donc les engagements
des différents partenaires institutionnels pour conforter la qualité du cadre de vie des
habitants des quartiers concernés, en améliorant la coordination, l’efficacité et la
cohérence des interventions des acteurs impliqués.

La convention formalise et valorise les nombreuses initiatives déjà engagées,


de longue date, par les principaux acteurs ; la Ville de Belfort, la CAB, le Conseil
Général et les bailleurs sociaux : Territoire Habitat et Néolia, au travers des
interventions effectuées au quotidien par leurs agents.

Elle décline, sur la base d’un état des lieux, les actions ou les dispositifs mis en
œuvre pour renforcer:

 la qualité des services urbains rendus par les collectivités aux habitants, avec
notamment l’amélioration de la coordination et la régulation des interventions des
différents acteurs concernés, et le renforcement de la qualité de l’entretien et de la
maintenance du patrimoine des bailleurs sociaux et des communes,
 la tranquillité publique et la sécurité, au travers du renforcement de la politique
de prévention situationnelle,
 l’implication des habitants, reposant en particulier sur l’action des Conseils de
Quartier et des Régies de quartier.

Par ailleurs, quant à la Convention de Gestion Urbaine de Proximité spécifique


au quartier de l’Arsot à Offemont, sa mise en œuvre opérationnelle procédera, d’une
part, des études de maîtrise d’œuvre, et d’autre part, de l’étude de clarification qui
seront engagées par la Commune d’Offemont.

Ces conventions ont été respectivement signées par les partenaires concernés les
26 octobre 2007 et 29 janvier 2008.

1.4.3 - La charte partenariale pour le relogement

Le programme local de rénovation urbaine prévoit en contrepartie des 537


démolitions, la construction d’autant de logements sociaux, en application de la règle
du « 1 pour 1 ».

L’objectif de ce projet ambitieux est de dédensifier les grands quartiers d’habitat


social et d’aboutir à terme à une diversification de l’offre de logements sur ces
territoires, ainsi qu’à une répartition équilibrée du logement social sur l’ensemble de la
CAB. Pour cela, l’équivalent du nombre de logements démolis sera construit, pour un
tiers sur sites, pour un tiers sur les communes concernées (Belfort et Offemont), et
pour un tiers sur les autres communes de l’agglomération.

La réussite du projet de rénovation urbaine repose, notamment, sur une politique


de relogement dont l’objectif est de permettre aux ménages concernés de bénéficier
d’une trajectoire résidentielle positive s’inscrivant dans leur projet de vie et répondant
à leurs souhaits, ainsi qu’à leurs besoins en termes de mobilité, de type de logement,
de taux d’effort, de statut, de forme d’habitat ou encore de décohabitation.

Rapport n° 08-59/Conseil Communautaire – ANRU - Prog ramme local de Rénovation Urbaine des quartiers des
Résidences et des Glacis du Château à Belfort et de l'Arsot à Offemont – Etat d'avancement des projets et programmation
pour l’année 2008
10
Pour ce faire, un dispositif opérationnel a été mis en place, formalisé par une
charte partenariale pour le relogement. Les opérations de relogement ont été
engagées très en amont de la signature formelle de la convention pluriannuelle de
rénovation urbaine. Au 31 décembre 2007, 85 % des relogements ont, d’ores et déjà,
été effectués.

Ainsi, la charte partenariale pour le relogement, signée le 21 mars 2008 définit


et précise, en particulier, la démarche et les moyens qui ont été mobilisés pour la mise
en œuvre du relogement, le suivi et l’accompagnement ainsi que le cadre partenarial
définissant la responsabilité et le rôle de chaque acteur : CAB – Etat – Villes de Belfort
et d’Offemont – Conseil Général – Territoire Habitat et Néolia.

Le dispositif mis en œuvre permet de mettre en exergue le bilan qualitatif des


relogements effectués qui s’avère globalement positif, qui peut être synthétisé ainsi :

- 44 familles relogées dans un logement neuf ou conventionné de moins de 5


ans,
- 39 familles sous plafond de ressources PLAI et précédemment domiciliées
dans les ZUS, non concernées par le plan de relogement (mutation classique)
relogées dans des logements neufs ou conventionnés de moins de 5 ans,
- 19 familles en accession à la propriété,
- 85 familles issues des immeubles démolis, relogés dans des immeubles
profondément réhabilités.

Soit, au total 187 familles connaissant un parcours résidentiel ascendant.

2. – Les opérations programmées en 2008

Outre la poursuite, voire l’achèvement des interventions engagées (aménagement


du parc urbain du Fort Hatry – aménagement du lotissement Baudin – modernisation
du centre commercial et aménagement des abords de l’immeuble 4- 10 rue Parant,
des Glacis du Château…), de nouvelles opérations sont programmées en 2008.

2.1.- Les opérations de démolitions des logements sociaux seront poursuivies avec
celle programmée sise 13 -19 rue Debrot à l’Arsot (28 logements).

2.2.- Le programme de constructions prévoit, en 2008, la réalisation de 122 logements


sociaux, situés tous hors ZUS, dont 82 par Territoire Habitat et 40 par Néolia.

2.3.- Le programme de réhabilitation engagé par Territoire Habitat, pour améliorer le


confort et la qualité des logements, sera poursuivi : 254 logements seront concernés
par ces réhabilitations en 2008 ; 122 aux Résidences, 100 aux Glacis du Château
(4 – 10 rue Parant) et 32 à l’Arsot.

Rapport n° 08-59/Conseil Communautaire – ANRU - Prog ramme local de Rénovation Urbaine des quartiers des
Résidences et des Glacis du Château à Belfort et de l'Arsot à Offemont – Etat d'avancement des projets et programmation
pour l’année 2008
11
2.4.- L'aménagement du square arrière du centre commercial des Glacis du Château,
sous maîtrise d’ouvrage de la Ville de Belfort vise à clarifier l’articulation entre le
quartier et le centre commercial modernisé. Cette opération fait partie du projet de
réaménagement en profondeur des espaces extérieurs du quartier.
La création de ce square sera engagée au cours de l'année 2008 et se poursuivra en
2009 avec la requalification de la dorsale Nord/Sud et la restructuration de la trame
paysagère Est/Ouest (parc central).

2.5.- La restructuration de la crèche des Glacis du Château : opération également


placée sous la maîtrise d’ouvrage de la Ville de Belfort, il s’agit d'améliorer la qualité
de l'accueil des enfants et des familles, et de favoriser la fonctionnalité des locaux.
Les travaux débuteront dans le courant du premier semestre 2008 et devraient
s’achever au début de l’année 2009.

2.6.- La recomposition urbaine du quartier Résidences La Douce


Le projet de rénovation urbaine du quartier des Résidences prévoit conformément
à la convention, la réalisation d’une étude urbaine complémentaire.
Cette étude, engagée par la Ville de Belfort visait notamment à appréhender la
problématique de la vocation urbaine à long terme du quartier Résidences La Douce.

Parmi les enseignements de cette étude dont les conclusions ont été remises
courant juillet 2007 figurent ceux d’une poursuite de la réflexion avec le lancement
d'un concours d'idées ou d'architectes urbanistes, en vue de la réurbanisation secteur
sud du quartier Résidences La Douce.

Ce concours d’idées qui devrait s’engager cette année, également sous la


maîtrise d’ouvrage de la Ville de Belfort, doit permettre de déboucher sur un projet de
recomposition urbaine des îlots constitués des tours, propriétés de Territoire Habitat,
devenus obsolètes et stigmatisantes. Il doit s’agir à l’horizon temporel de 10 à 15 ans
de diversifier l’offre urbaine et l’habitat de ce secteur, par la construction de logements
impliquant de façon corrélative la démolition de plusieurs tours.

2.7.- Sur le quartier de l'Arsot, l’avant-projet d’aménagement des espaces extérieurs


est désormais finalisé ; une première tranche, sous maîtrise d’ouvrage de la Ville
d’Offemont, sera engagée en 2008 et portera, notamment, sur l'aménagement des
abords des immeubles réhabilités par Territoire Habitat, sur la reprise de la rue Miellet,
qui deviendra la voie structurante du quartier, et la création d’une liaison franchissant
le canal du Martinet. L'aménagement des espaces extérieurs se poursuivra de façon
pluri-annuelle.

Pour une vision complète des opérations programmées en 2008 et des


subventions attendues de l’ANRU, je vous invite à prendre connaissance des annexes au
présent rapport.

****

Rapport n° 08-59/Conseil Communautaire – ANRU - Prog ramme local de Rénovation Urbaine des quartiers des
Résidences et des Glacis du Château à Belfort et de l'Arsot à Offemont – Etat d'avancement des projets et programmation
pour l’année 2008
12
Le Conseil Communautaire, à l’unanimité, PREND ACTE :

- de l'état d'avancement des projets de rénovation des quartiers des Résidences


et des Glacis du Château,

- du programme des opérations de rénovation urbaine programmées en 2008,

 AUTORISE Monsieur Le Président à accomplir toutes les formalités nécessaires à


l’exécution de la présente délibération ainsi que les lettres de commandes ou actes
permettant sa mise en œuvre,

 AUTORISE le versement des participations de la CAB, tel qu’indiqué dans le


tableau annexé.

Ainsi délibéré à OFFEMONT Salle de la « M.I.E.L. » le 29 mai 2008, ladite


délibération ayant été affichée par extrait, conformément à l’article L.2121-25 du
Code Général des Collectivités Territoriales.

Pour extrait conforme


Le Président de la Communauté
et par délégation
Le Directeur Général des Services,

Thierry CHIPOT

Rapport n° 08-59/Conseil Communautaire – ANRU - Prog ramme local de Rénovation Urbaine des quartiers des
Résidences et des Glacis du Château à Belfort et de l'Arsot à Offemont – Etat d'avancement des projets et programmation
pour l’année 2008
13