Vous êtes sur la page 1sur 88

FITE

Formation d’Ingénieurs
d Ingénieurs en Technologie pour l’Europe
l Europe

UED2 - IND INDUSTRIALISATION


U US S O
TECHNIQUES DE MISE EN ŒUVRE DES PROCEDES

USINAGE

USINAGE GRANDE VITESSE

/1
UGV GENERALITES

1 – Pourquoi ll’UGV
UGV ?
2 – Usinage en UGV
3 – Les méthodes
4 – Les
L travaux
t
5 – Les machines
6 – Les porte-outils
7 - Conclusions
1 - Pourquoi l’ UGV ?

„ Améliorer la qualité des pièces


„ Améliorer la productivité
p
„ Diminuer les coûts de production
„ Répondre à des impossibilités de
l’usinage « classique »
1 - Pourquoi
q l’ UGV ?
Limites de l’usinage « classique »

„ Dureté du matériau à usiner


Résistance outil
Puissance machine
„ Usinage de petite(s) dimension(s)
„ Pièce déformable
„ Formes à usiner
1 - Pourquoi
q l’ UGV ?
Solutions
„ Usinage non conventionnels
Électroérosion
Électrochimie
Usinage ultrasons
Usinage
g Laser
Usinage faisceau d’électrons
„ Usinage UGV
UGV GENERALITES

1 – Pourquoi ll’UGV
UGV ?
2 – Usinage en UGV
3 – Les méthodes
4 – Les
L travaux
t
5 – Les machines
6 – Les porte-outils
7 - Conclusions
2 - Usinage en UGV

Positionnement par rapport à ll’usinage


usinage
« classique »
2 - Usinage en UGV
Courbe de Vc

Zone de
d plastification
l f adiabatique
d b

Vc min
2 - Usinage en UGV
Température d’usinage fonction de Vc
2 - Usinage en UGV
Comparaison avec ll’usinage
usinage « classique »
Usinage classique Usinage grande vitesse
Ch l
Chaleur : Ch l
Chaleur :
pièce 40%, outil 40%, copeaux 20% pièce 10%, outil 10%, copeaux 80%
Vitesse de coupe : 1 Vitesse de coupe : x10 à x20
Energie spécifique de coupe : 1 Energie spécifique de coupe : 1/2
Puissance consommée : 1 Puissance consommée : x5

P = aa . ar .V
Vf . Ks . k
Diminuer aa (même temps d’usinage même débit de copeaux)

Efforts : 1 Efforts : 1/10


2 - Usinage en UGV
Les effets de la diminution de aa

1 – Incidence progressive sur ll’importance


importance des efforts de coupe

2 – Les efforts de coupe passant par le sens axial tendent à


diminuer les vibrations

3 – La coupe devient stable d’où une usure graduelle (maîtrisable)

4 – l’amincissement du copeau autorise une avance plus grande


2 - Usinage en UGV
Les effets de la diminution de ar

e× D 2
Avance programmée par dent : fz =
(D × ar ) − (ar )2
2 - Usinage en UGV
Des chiffres

„ Grande vitesse de coupe


10 à 20 fois supérieure aux vitesses classiques
„ Grande vitesse de rotation
Diamètre d’outil de 2 à 20 mm
Vitesse de rotation jjusqu’à
q 100000 tr/mn
„ Grande vitesse d’avance
Avances jjusqu’à
q 45 m/mn
„ Faible profondeur de passe
1O ffois inférieure
f aux p
profondeurs
f classiques
q
2 - Usinage en UGV
Des chiffres
2 - Usinage
nag en
n UGV
GV
Impératifs pour l’UGV

„ Machine de construction robuste


„ B
Broche
h rigide,
i id rapideid et d
de f
forte puissance
i
„ Porte-outils spéciaux
„ Outils particuliers
„ Lubrification adaptée
„ Méthodes d’usinage spécifiques
„ Maîtrise de l’outil CFAO
UGV GENERALITES

1 – Pourquoi ll’UGV
UGV ?
2 – Usinage en UGV
3 – Les méthodes
4 – Les
L travaux
t
5 – Les machines
6 – Les porte-outils
7 - Conclusions
3 - Les méthodes

3.1 – CFAO
3.2 – UGV et trajectoires
3 - Les méthodes

ABANDONNER LES VIEUX CONCEPTS !

„ Usiner directement avec une fraise petit diamètre


„ Passes peu profondes mais usinées en UGV
„ Contournage pour alésages et taraudages
3.1 - C.F.A.O.

„ Avoir une FAO en rapport avec le besoin


Le 2D½ sur PC suffit souvent
„ Il faut maîtriser l’outil FAO
C
Conversion
i automatique
t ti 3 axes à 5 axes continus
ti

L arrêt d’urgence
L’arrêt d urgence ne permet plus d
d’éviter
éviter
la collision à causes des grandes vitesses
3.1 - C.F.A.O.

• Quantité de matière enlevée constante


• Contrôle de l’avance en fonction de l’engagement
• Eviter les points de vitesse de coupe nulle
• Usinage
g en avalant
• Arrondir les trajectoires, pas de point d’arrêt
• Adaptation
Ad t ti d du parcours d’
d’outil
til à lla forme
f d
de lla pièce

3.2 - UGV et trajectoires
Trajectoires théoriques programmées
3.2 - UGV et trajectoires
j
Ecarts de la trajectoire réelle

Vf =10m/mn
10 / ((amplification
lifi ti X100)
3.2 - UGV et trajectoires
j

Profil de vitesse dans le cas Vf programmée = 10 m/mn

secondes
3.2 - UGV et trajectoires
j
Profil de vitesse dans le cas Vf programmée = 35 m/mn

secondes
3.2 - UGV et trajectoires
j
Pourcentage d’utilisation de la vitesse programmée
% 84,73
90
80
70
60
50
34,74
40 32,22
30
20 5,26
10
0
5 m/mn 10 m/mn 15 m/mn 35m/mn Vf
3.2 - UGV et trajectoires
j

mode d
d’usinage:
usinage le contournage
3.2 - UGV et trajectoires

Plongée
g en spirale
p ou usinage
g tronchoïdal
3.2 - UGV et trajectoires

Problème de vitesse de coupe


3.2 - UGV et trajectoires

Coupe en poussant

Limitation des vibrations


3.2 - UGV et trajectoires

Coupe en tirant

Limite la coupe au centre


pour outils fragiles
UGV GENERALITES

1 – Pourquoi ll’UGV
UGV ?
2 – Usinage en UGV
3 – Les méthodes
4 – Les
L travaux
t
5 – Les machines
6 – Les porte-outils
7 - Conclusions
4 - Travaux en UGV

4.11 – Débit volumique


4
4.2 – Débit surfacique
4 3 – UGV
4.3 GV et alliages
ll légers

g de titane
4.4 – UGV et alliages
4.5 – UGV et alliages réfractaires
4 6 – Comparaison du coût
4.6
4 - Travaux en UGV

Deux stratégies possibles :


• recherche d’un grand débit volumique :
ébauche = fort taux d’enlèvement
d enlèvement de copeaux,
copeaux
engagement d’outil important, vitesse de coupe peu
influente sur l’usure.
• recherche d’un grand débit surfacique :
finition = opérations
p longues,
g , vitesses d’avance faibles
malgré faible engagement, finir la pièce avec un même
outil.
4.1 - Débit volumique
Fraises toriques

Recherche de forts enlèvements de copeaux avec de


fortes avances
4.1 - Débit volumique
Modes d’utilisation des fraises toriques

Pénétration par ramping

Pénétration par fraisage


incrémental Pé ét ti par ttrèflage
Pénétration èfl
4.2 - Débit surfacique
Fraises à bout sphérique
4.2 - Débit surfacique

Modes d’utilisation des fraises à


bout sphérique à plaquettes

Fraise boule pour


performances élevées
en ébauche et semi Direction d’avance
d avance permettant
finition de mieux contrôler la vitesse
effective, de fraiser en avalant,
Direction d’avance courante mais
d’augmenter l’avance
pénalisante pour la durée de vie
4.3 - UGV et alliages légers

aéronautique
aéronaut que
Pièces types:
poutres, raidisseurs,
poutres raidisseurs
ferrures, entretoises,
pièces
p èces de cellule de
pilotage, trains
d’atterrissage….
4.4 - UGV et alliages
g de titane
aéronautique Pièces types:
yp
- poutres, raidisseurs,
ferrures entretoises
ferrures, entretoises,
pièces de cellule de
pilotage, ….
- capotages, petites
pièces mécaniques
p q

Utilisé p
pour le remplacement
p de l’acier quand
q le poids
p est le principal
p p
critère alors que l’aluminium n’offre pas une résistance mécanique
suffisante.
4.5 - UGV et alliages réfractaires

Utilisation essentiellement en
aéronautique nucléaire
aéronautique, nucléaire, turbines,
turbines et plus
généralement tout organe sollicité
mécaniquement à haute température
4.5 - UGV et alliages réfractaires

Utilisation essentiellement en
aéronautique nucléaire
aéronautique, nucléaire, turbines,
turbines et plus
généralement tout organe sollicité
mécaniquement à haute température

Exemple: moteur d’avion CFM 56


4.3 - UGV et opérations d’usinage

Type de pièce: poutre


Opération de surfaçage
4 3 - UGV et opérations
4.3 é i d’usinage
d’ i

Type de pièce: poutre


Opération de pocketing
4.3 - UGV et opérations d’usinage

Type de pièce: poutre


O é ti d
Opération de contournage
t
4 3 - UGV ett opérations
4.3 pér ti ns d
d’usin
usinage

Type de pièce: raidisseur


O é ti d
Opération de contournage
t
4.6 - Comparaison
p coûts

Classique UGV

Vitesse de coupe moyenne 248 m/mn 1140 m/mn


Nombre d’outils 24 9
Vitesse d’avance 0,95 m/mn 5,8 m/mn
Arrosage 50 l/mn 10 cl/j
Prix moyen outil 16 € 35 82 €
35,82
Coût outils par pièce (1 outil pour 10 pièces en UGV) 60,83 € 32,24 €
Temps usinage 11 h 50mn 3 h 55mn
Coût usinage (36
(36,59
59 €/h en classique – 68,6
68 6 €/h en
432,84 € 268,18 €
UGV)
Temps ébavurage 2 h 36mn 0 h 55mn
Coût ébavurage (28,05
(28 05 €/h) 72 87 €
72,87 25 76 €
25,76
4.6 - Comparaison
p du coût

Classique UGV

Matière 69,82 € 69,82 €


Fraisage CN 432,84 € 268,18 €
Ébavurage manuel 72,87 € 25,76 €
Contrôle 99,10 € 64,03 €
Coût outils par pièce 60,83 € 25,76 €
Électroérosion ou usinage complémentaire 144,83 € 113,58 €
TOTAL 880 31 €
880,31 567 15 €
567,15

Economie: 313,15 € soit 36%


UGV GENERALITES

1 – Pourquoi ll’UGV
UGV ?
2 – Usinage en UGV
3 – Les méthodes
4 – Les
L travaux
t
5 – Les machines
6 – Les porte-outils
7 - Conclusions
5 - Les machines UGV

Objectif qualité

ƒ Etat de surface
ƒ Précision des contours
5 - Les machines UGV

Objectif économique

ƒ Réduction des temps d’usinage

ƒ Réduction des temps de polissage manuel

ƒ Durée de vie des outils


5 - Les machines UGV

Objectif industriel

ƒ Technologie expérimentée

ƒ Autonomie par la surveillance de l’usinage intégré

ƒ Fiabilité

ƒ Maintenance réduite
5 - Les machines UGV
Caractéristiques d’une machine UGV

ƒ le nombre d
d’axes
axes
Objectif: répondre aux besoins et adapté à la stratégie d’usinage

- 3 axes de travail : X,Y,Z + 1 axe de positionnement : B

- 4 axes de travail : X,Y,Z,C + 1 axe de positionnement : B

- 5 axes de travail : X,Y,Z,B,C


5 - Les machines UGV
Caractéristiques d’une machine UGV

ƒ dynamique machine élevée


L’ UGV nécessite des accélérations et décélérations très
importantes au niveau des axes :

une vitesse de 30m/mn est atteinte


avec une accélération de 3m/s2
1994
une vitesse de 100m/mn est atteinte
avec une accélération de 50m/s2
1999
5 - Les machines UGV
Caractéristiques d’une machine UGV

ƒ la broche
Puissance, rigidité, rapidité

- broche pour l’usinage des aciers

- broche
b h pour l’usinage
l’ i de
d matériaux
té i non ferreux
f

vitesse 20 à 60000 tr/mn, voire plus de 100000 tr/mn*


tr/mn
puissance 12 à 100 kW

* Industrie et technologie – novembre 2004


5 - Les machines UGV

Objectifs
Object fs recherchés

ƒ Qualité

ƒ Economique

ƒ Industriel

Investissement initial et coût d’exploitation


de 20 à 30% supérieurs à ceux d’une machine classique
5 - Les machines UGV
Caractéristiques d’une machine UGV

ƒ ll’environnement
environnement indispensable

- carénage intégral
- évacuation des fumées et brouillards
- évacuation des copeaux
5 - Les machines UGV
Caractéristiques d’une machine UGV

ƒ l’architecture
l architecture

ƒ architecture sérielle

ƒ cinématique parallèle
5 - Les machines UGV
architecture sérielle

b
a - table et montant mobiles c
b - table mobile
c - à bélier ou coulant d

e
a
d - à portique
e - à coulant mobile
5 - Les machines UGV
machine-outil à cinématique parallèle

Conventionnellement :
Une direction = un déplacement dans un repère cartésien

La cinématique parallèle :
Cinématique à accouplement parallèle équipée
d’
d’entraînement
î direct
d linéaire
l é

ƒ Structure hexapode

ƒ Structure tripode
p
5 - Les machines UGV
machine-outil à cinématique parallèle
Structure hexapode

masses en mouvement divisées par:


- 4 sur Y
- 8 sur X
- 2 sur Z
accélération
élé multipliée
l l é par:
- 3 sur X et Y
- 2 sur Z
5 - Les machines UGV
machine-outil à cinématique parallèle
Structure hexapode
5 - Les machines UGV
machine-outil à cinématique parallèle
Machine à structure tripode
UGV GENERALITES

1 – Pourquoi ll’UGV
UGV ?
2 – Usinage en UGV
3 – Les méthodes
4 – Les
L travaux
t
5 – Les machines
6 – Les porte-outils
7 - Conclusions
6 – Les porte-outils
porte outils
Qualités recherchées des attachements

• résistance aux déformations sous ll’effet


effet
d’une charge
• capacité de serrage (couple transmis)
• battement minimum (pour éviter le balourd)
• maintien correct de l’outil
l outil malgré la vitesse et
les accélérations importantes (ex: pinces)
• inertie minimale (forme et matériau)
• répétabilité du positionnement
• liaison à la broche la meilleure possible
6 – Les p
porte-outils

Liaison cône-broche

Cône ISO (NF E 62 540 ; DIN 69871/AD)

Cône BT (JIS B 6339)


6 – Les p
porte-outils

Liaison cône-broche

Cône HSK (DIN 69893)


Hohl Spindel Kegel ou Cône de Broche Creux
6 – Les
L s porte-outils
t tils
Système HSK

1N/cône-4N/face
6 – Les porte
porte-outils
outils
Liaison cône-outil

• Serrage mécanique à queue cylindrique


• Par frettage
• Avec mandrin hydro-expansible
• Outil
O til intégré
i té é
6 – Les porte
porte-outils
outils
Serrage mécanique à queue cylindrique
montage weldon en pinces

Mandrin universel
pour fraisage, Mandrin dédié au
ébauche et perçage et à l’alésage
contournage ainsi avec grande
d précision
é i i
que pour le sans efforts
fraisage de importants
finition

Mandrin de serrage
g
pour pinces type ER
DIN 6499 (toutes
queues cylindriques),
écrou spécial UGV
6 – Les porte-outils
p rte utils
Par frettage
Pourquoi fretter?
Meilleur effort de serrage
Meilleure concentricité outil/attachement
Meilleure rigidité outil/attachement

Meilleure durée de vie des outils coupants

Meilleur état de surface de la pièce usinée


6 – Les porte-outils
p rte utils
Le frettage mécanique
6 – Les porte-outils
p rte utils
Le frettage mécanique
6 – Les porte-outils
p rte utils
Le frettage mécanique
6 – Les porte-outils
p rte utils
Le frettage mécanique

Le mandrin de montage
6 – Les porte-outils
p rte utils
Le frettage à air chaud
6 – Les porte-outils
porte outils
Le frettage par induction

Frettage des outils en HSS ou carbure

Réduire les vibrations lors de l’usinage

Bon équilibrage

Suppression des parties mobiles

Changement rapide de ll’outil


outil
6 – Les porte-outils
porte outils
Le frettage par induction

Mandrin de frettage pour queues cylindriques DIN 6535 HA (φ 6 à 25)


6 – Les
L porte-outils
t til
Le frettage par induction
6 – Les porte-outils
Alternative au frettage
Mandrins hydro-expansibles
hydro expansibles
6 – Les porte
porte-outils
outils
Outil intégré
6 – Les
L porte-outils
il
en conclusion

Il n’est pas possible d’utiliser les porte-outils


standards de nos machines classiques

S’ils sont du type cône


ô ISO, BT, HSK,…
ils doivent être de type G

G = classe d’équilibrage selon ISO 1940-1


C - Attachements
A h en UGV
en conclusion,, il faudra
Un assemblage cône/face de très haute précision
Une collerette changeur sans téton d’entraînement

En solution porte-pince, choisir une pince à faible conicité


Une distance réduite entre le p
plan de jauge
j g et la face AV
de la pince
Eviter toute solution non équilibrée (montage Weldon)
Une tirette garantie d’origine (sécurité)
UGV GENERALITES

1 – Pourquoi ll’UGV
UGV ?
2 – Usinage en UGV
3 – Les méthodes
4 – Les
L travaux
t
5 – Les machines
6 – Les porte-outils
7 - Conclusions
7 - Conclusions
„ Productivité multipliée par 5, voire 10
„ Qualité améliorée
Planéité état de surface,
Planéité, surface géométrie,
géométrie précision

„ Électroérosion supprimée
„ M i d’
Moins d’outils
til
„ Délais de fabrication réduits