Vous êtes sur la page 1sur 8

PROF HADJ ALI BOUZID COURS DE CHIMIE LYCEE MED DACHRAOUI MENZEH 9

VARIATIOON DU pH AU COURS D’UNE REACTION ENTRE UN MONOACIDE ET UNE MONOBASE

I/VARIATION DU pH AU COURS D’UNE REACTION ENTRE UN MONOACIDE FORT ET UNE


MONOBASE FORTE

1) Montage :
Burette graduée

Monobase forte B de concentration CB support

B :NaOH ou KOH

Sonde du pH-metre

Becher
monoacide fort (A- +H3O+)
de concentration CA
+ quelques gouttes
de BBT Barreaux aimanté
pH-mètre 3.00 Agitateur magnétique

2) Equation de l’ionisation de l’acide dans l’eau


AH + H2O A- + H3O+

Exemples : HCl + H2O Cl- + H3O+


HNO3 + H2O NO3- + H3O+
3) Reactions du dosage:
equation global:: A- + H3O+ + Na+ +OH- 2H2O + A- + Na+
Equation simplifiée H3O+ + OH- 2H2O

1 1
La réaction du dosage est totale : K= = = 1014 > 104
[ H3 O ] . [ OH ] K e
+ -

3) courbe pH=f(VB)

E
pHE=7
I

pHi
Page 1 sur 8 VBE VB(mL)
4) Point d’équivalence

 Pour déterminer les coordonnés de point d’équivalence en utilise la méthode des tangentes
parallèle
 Définition de point d’équivalence : c’est le point ou le nombre de moles d’ions (H3O+) apporté par
l’acide’ égale au nombre de moles d’ions (OH-) apporté par la base
A l’équivalence n(H3O+) a=n(OH-) b  CA.VA=CB.VBE
A l’équivalence tout se passe comme si on avait dissout n=CA.VA=CB.VBE moles de sel NaA (exemple NaCl
ou NaNO3) dans un volume V=VA+VBE de solution
C V CA . V A
[ NapH+] =-logC
I =
B. BE
A
-
et [ A ] = Avec A- c’est l’anion de l’acide utilisé
V A + V BE VA + V BE

5) Exploitation de la courbe :
- pHi
 Détermination de la concentration initiale de l’acide :pHI=-logCA CA = 10
 Apres le point d’équivalence le mélange est une base forte alors la valeur du pH est
CB .(V B - VBE )
pH= pKe + logC’B avec C' B =
V A + VB

CA . V A - CB V B )
Avant le point d’équivalence le mélange et acide pH= - logC’A avec C' A =
V A + VB

6) Conclusion : La courbe est : Croissante


Présente 2 concavité alors un point d’inflexion
Le point d’inflexion c’est le point d’équivalence E
pHE=7
l’indicateur colorée :BBT

6) Effet de la dilution :

Si la concentration CA diminue (C’A <CA et C’B<CB le saut du pH diminue est inversement


Il faut que le nombre de dilution soit le meme pour l’acide et la base
On peut utiliser les deux courbes pour
déterminer le nombre de dilution
acide fort alors pH’i=pHI +logk
ou k le de dilution
'

 k= 10 pH - pH
i i

CA

C’A<CA1

Page 2 sur 8
II/Dosage d’une monobase forte par un monoacide fort
pH
pHi=pKe+logCB

monoacide fort

pHE=7

0 VAE VA(mL)
pH i -pK e
pHi= pKe+logCB  C B = 10 monobase forte
' CB VB - CA V A +BBT
Avant le point d’équivalence :pH=pKe +logC’B , avec C = B
V A + VB
' C A ( V A - V AE )
Apres l’équivalence :pH=-logC’A avec C A =
V A + VB
La courbe est : decroissante
Présente 2 concavité alors un point d’inflexion
Le point d’inflexion c’est le point d’équivalence E
pHE=7
l’indicateur colorée :BBT
III/I/VARIATION DU pH AU COURS D’UNE REACTION ENTRE UN MONOACIDE FAIBLE ET UNE
MONOBASE FORTE pH

Courbe pH=f(VB)
La courbe croissante admet :
*3concavités
**deux points d’inflexion, le
point d’équivalence E et le point
de demi-équivalence E1/2.
***pHE > 7 la solution est
pHE>7 E
basique à l’équivalence.

pH=pKa

1
pH i= ( pK a −log C A )
2

0
VBE VB(mL)

Point de demi-équivalence

Page 3 sur 8
 Equation de la réaction de l’ionisation de l’acide dans l’eau : AH + H2O  A- + H3O+
 L’équation de la réaction du dosage AH + OH- A- + H2O
[ A- ] [ A - ] [ H3 O+ ] K
K= = = a > 10 4 Alors la réaction du dosage est totale
[ AH ] [ OH ] [ AH ] [ [ OH ] ] [ H3 O ] Ke
- - +

Point d’équivalence

n(H3O+) a=n(OH-) b  CA.VA=CB.VBE


La réaction est totale et la quantité d’acide AH est égale à la quantité d’ions OH- provenant de la base
versée à l’équivalence, on alors disparition totale de AH et de OH- d’où
CA . V A CB . V BE
[ A- ] = =
V A + V BE V A + V BE
Si la base utilisée est la soude (Na+ + OH-), la concentration des ions Na+ au point d’équivalence :
+
CB . V BE
[ Na + ] = n( Na )
=
-
= [A ]
V A + V BE V A + V BE
1
donc au point d’équivalence on a un sel (Na+ + A-) à caractère basique de pH E = ( pK a + pK e +log C'B ) .
2
' CA . VA CB . V BE
Avec C B = =
V A + V BE V A + V BE
Point de demi-équivalence :
VBE VBE V BE
CB . C . C .
- 2 CA . V A B
2 B
2
Au point de demi-équivalence [ A ] = et [ AH ] = - = = [ A- ]
VBE VBE VBE V BE
VA + VA + VA + VA +
2 2 2 2
- +
[ A ] [ H3 O ] - -
[ A ] pH= pK +log [ A ] ;pour [ A- ] = [ AH ] .; pH=pK
Ka= log Ka =log [ H3 O+ ] +log a a
[ AH ] [ AH ] [ AH ]
Effect de dilution

On dilue l’acide et la base pH


(Exemple C’A=0,1CA et C’B=0,1CB)
VBE reste constante alors VBE/2 reste constante

pHE diminue car la solution est basique a


1 pHE
l’équivalence p H'E =p H E -logk pH’E
2
1 *pH’E
pHi augmente p H'i =p H i + logk
2
pKa
Au point de demi équivalence le pH reste constante
car pH1/2=pKa pH’i
avec k le nombre de dilution
pHi
VBE diminue alors VBE/2 diminue

pHE reste constante


VBE VB(mL)
1
pHi augmente p H'E =p H E + logk
2
On dilue l’acide et on maintient la concentration de la base(C’A=0,5CA et C’B=CB
Au point de demi équivalence le pH reste
constante car pH1/2=pKa

avec k le nombre de dilution


Le pH a l’état initiale augmente

pHE
Page 4 sur 8
pHi

VBE/2 V’BE VBE VB(mL)

On dilue l’acide et on maintient la concentration de la base(C’A=CA et C’B=0,08CB)


VBE augmente alors VBE/2 diminue pH

pHE reste constante


pHi reste constante
Au point de demi équivalence le pH reste
constante car pH1/2=pKa
avec k le nombre de dilution
pHE
Le pH a l’état initiale augmente
1
p H'i =p H i + logk
2

pHi

IV/ LES SOLUTIONS TAMPON


VBE/2 V’BE/2 VBE V’BE VB(mL)
- [ A- ] -
[ AH ] = [ A ]  pH=pKa +log ;pour [ A ] = [ AH ] .; pH=pK a
[ AH ]
Un mélange d’un acide faible et de sa base conjuguée dont le pH :
 diminue très faiblement lors de l’addition d’un acide (fort ou faible) en proportion modérée;
 augmente très légèrement lors de l’addition d’une base (forte ou faible) en proportion modérée.
 varie très légèrement suite à une dilution modérée ; est dit solution tampon.
Dans les cas les plus simples, une solution tampon est obtenue :
 soit par le mélange d’un acide faible et de sa base conjuguée en concentration du même ordre de
grandeur;
 soit par la réaction entre un acide faible et une base forte, en quantités telles que le mélange se
situe au voisinage de lademi-équivalence ;
 soit par la réaction entre une base faible et un acide fort, en quantités telles que le mélange se situe
au voisinage de la demi équivalence.
V/ INDICATEUR COLORE DE pH
 Un indicateur coloré de pH, utilisé en petite quantité dans les dosages acido-basiques, est constitué
d’un acide faible dont la teinte est différente de celle de sa base conjuguée.
 La teinte sensible d’un indicateur coloré de pH est la teinte qu’il prend lorsqu’il est introduit
dans une solution de pH appartenant à sa zone de virage
 Un indicateur coloré est dit convenable à un dosage acide-base si sa zone de virage contient le
pH à l’équivalence

Page 5 sur 8
EXERCICE N°1 Toutes les solutions aqueuses sont à 25°C à laquelle Ke =10-14
On dispose a 25°C ,d’une solution aqueuse (S1) d’acide A1H et d’une solution (S2) d’acide A2H . pour les
identifier, on prélève de chacune d’entre elles un volume VA=20mL et on les dose successivement par la
même solution aqueuse de soude de concentration molaire CB=10-2mol.L-1. Le suivi pH-métrique des
réactions du dosage a permis de tracer les courbes (I) et (II) de la figure suivant.

pH

? E2
7 E1
(II)

(I)
3,4
2

2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 24 26 28 VB(mL)
E1 et E2 sont les points d’équivalence
1) Donner le schéma de dispositif à utiliser pour ces dosages.
2) A l’aide des deux courbes de la figure précédente :
a-Montrer que l’un des acides utilisés est fort tandis que l’autre est faible.
b- Montrer que les due solutions acides ont la même concentration initiale CA .Calculer CA.
c- Déterminer la valeur du pKa de l’acide faible
d- Déterminer par calcule la valeur de pHE2 a l’équivalence.
3) En suppose que A2H est l’acide faible. .
a- Ecrire l’équation de l’ionisation de l’acide A2H avec l’eau
b-Interpréter dans le cas du dosage de cet acide, le caractère basique de la solution obtenu a
l’équivalence.
4) on refait le dosage de l’acide A2H de volume VA=20mL avec la solution (S’B) dilué 1,25 fois
a- Déterminer les coordonnés de point d’équivalence E’2 et le point de demi-équivalence.
b- déterminer la valeur de pH lorsqu’on ajoute 30mL de la solution (S’B)
c-Tracer sur la même courbe ci-dessous l’allure de la courbe pH=f(VB)
Correction
1) Voir page 1
2) a-
 La courbe (I) croissante possède un point d’inflexion (ou 2 concavités) c’est la courbe de dosage
d’un acide fort par une base forte alors l’acide A1H est fort ou pHE1=7 A1H est un acide fort
 La courbe(II) est croissante et pHE2>7 c’est la courbe de dosage d’un acide faible par une base
forte alors A2H est un acide faible

Page 6 sur 8
b- les deux solutions d’acide ont le même volume VA et a l’équivalence VBE est la même pour les deux
C B . VB CB . VB E
dosagesCA V A = CB . V B E CA = =Constant CA = =0,01mol. L-1
V AE VA
1
c- p H 2i = ( pKa -log CA ) pKa =2p H2i +log CA=4,8
2
1 CA V A
d- à l’équivalence le mélange est une base faible  pH E = 2
2 (
pK a + pK e +log
V A + V BE)=8,27

3) a- A2H + H2O  H3O+ + A-


b- a l’équivalence les ions présents dans le mélange sont Na+ , A- ,( H3O+ )eau et (OH-)eau
[ H3 O+]eau = [ OH - ]eau = 10-7 mol. L-1 et la base faible A- conjuguée de l’acide faible AH réagit avec l’eau suivant
l’équation A- + H2O  AH + OH- [ OH - ] > 10-7 mol.L-1 pH>7

CB -3 -1
4) a- C' B = =8 10 mol.L
1,25
C V 1 CA V A
C'B 2 2 (
C'B V'BE = CA V A V' BE = A A =25mL et pH'E = pK a + pK e +log
V A + V' BE )
=8,22 E’2(

V'BE 25mL pH ' E =8,22


2

CA VA - C'B V' BE
b- pH=pK e +log =11
V A + V' B
c- pH

0
EXERCICE N°2 VBE V’BE VA
Un volume VA=20mL, d’une solution (S) d’acide éthanoïque de concentration molaire initiale inconnue et
dosé par une solution d’hydroxyde du potassium KOH, de concentration molaire CB=2.10-2 mol.L-1 .
Al ‘aide d’un pH-mètre, on relève le pH du mélange pour chaque ajout d’un volume VB de la solution KOH 
On trace la courbe pH=f(VB) de la figure ci-dessous
pH
1) D’après la courbe :
a-Montrer que l’acide éthanoïque set un acide faible.
12
b-Déterminer, en le justifiant, la valeur de pKa du
couple CH3COOH/CH3COO-.
10
c-Déterminer la valeur du pH,à l’équivalence .
En déduire la nature de la solution à l’équivalence.
2) a-Ecrire l’équation de la réaction du dosage et déduire8
la nature acido-basique de la solution à l’équivalence
b- Montrer que la réaction du dosage est totale. 6
3) a-Définir l’équivalence acide-base .en déduire la
concentration molaire CA de l’acide éthanoïque. 4
3,34
b-Retrouver par calcul la valeur du pKa .
2

Page 7 sur 8
0
c-Justifier qualitativement la la nature de la
solution à l’équivalence.
d- Calculer la valeur du pH lorsqu’on ajoute un volume
VB=25mL d’une solution d’hydroxyde du potassium KOH
4)a- Dresser le tableau descriptif de la réaction du dosage.
b-Calculer le taux d’avancement final τ f . Le résultat confirme-t-il le caractère de la réaction de la question
2-question b.
5) Pour permettre une bonne immersion de la sonde du pH-mètre dans le mélange. On ajoute un volume
Ve d’eau pure dans 20mL de la solution d’acide à doser, on remarque que le pH varie de 0,16.
a- Préciser, en le justifiant le pH au point de demi-équivalence.
b- Déterminer la valeur du pH à l’équivalence après la dilution
c- Déterminer la valeur de Ve.
6) Quel est l’indicateur coloré le mieux adapté pour ce dosage ? Justifier.
On donne le zone de virage des indicateurs colorés du pH
Indicateur colorés Zone de virage
Hélianthine 3 ------------ 4,5
Bleu de bromothymol 6,2-----------7,6
Phénolphtaleine 6 -------------10

Page 8 sur 8