Chirurgie ambulatoire en Nord - Pas-de-Calais : Etat des Lieux et Diagnostic partagé

CHIRURGIE AMBULATOIRE

Etat des lieux et Diagnostic partagé

Région Nord/Pas-de-Calais

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

1 / 44

Méthode utilisée pour la réalisation de l’état des lieux et le diagnostic partagé
I - Bilan quantitatif :
Les statisticiens de la Direction de la Stratégie, des Etudes et de l’Evaluation ont procédé au recueil et au traitement des données nécessaires.

II - Bilan qualitatif :
Un questionnaire informatique correspondant aux items recherchés a été envoyé par mail aux établissements ayant une autorisation de chirurgie ambulatoire.

III – Présentation du diagnostic aux acteurs régionaux
Dans la région Nord/Pas-de-Calais, nous avons la chance d’avoir le Président de l’Association Française de Chirurgie Ambulatoire (le Professeur Triboulet du CHRU de Lille) très motivé bien sur, qui avait déjà pris contact en mai 2010 avec Daniel LENOIR, Directeur Général de l’ARS pour voir comment il était possible de s’articuler entre ARS et professionnels afin de promouvoir la chirurgie ambulatoire. Il a proposé pour le diagnostic partagé la constitution d’un groupe de 14 personnes, bien représentatif de l’ensemble de la chirurgie ambulatoire de la région avec des directeurs d’établissements, publics et privés, des cadres de santé publics et privés, des anesthésistes et des chirurgiens publics et privés tous très motivés par la chirurgie ambulatoire. Le groupe s’est réuni le 13 avril 2011 et se composait de : . Pr Jean-Pierre TRIBOULET, Président de l’AFCA, chirurgien au CHRU de Lille . Dr Martine HASSE, ARS, Copilote du thème n° 6 chirurgie ambulatoire . Dr Françoise LEGRAND, DRSM, Copilote du thème n° 6, en charge de la MSAP . Dr Marc BIENCOURT, Clinique des 7 vallées à Marconne . Dr Jean Charles BOUBERT, Clinique des 7 vallées à Marconne . Dr DEGROOTE, Centre Hospitalier de Boulogne sur Mer . Mr Laurent DELEMER, Polyclinique du Bois à Lille . Mme Carine DEWALLY, Centre Hospitalier de Valenciennes . Dr Anne GUIDAT, CHRU de Lille . Mr Boualem HAMADACHE, Hôpital privé La Louvière à Lille . Mr Cédric LEBLOND, Centre Hospitalier de Boulogne sur Mer . Mr Fabrice LEBURGUE, Centre Hospitalier de Seclin . Dr Jacques MEURETTE, Clinique St Amé à Lambres lez Douai . Dr Nadine RUOLT, CHRU de Lille . Dr Michel SCHOOFS, Clinique Lille Sud à Lesquin . Dr Sylvie SOMMER, Centre Hospitalier de Seclin . Dr Michel VERPLANKEN, Centre Hospitalier de Seclin La discussion avec les professionnels a été très productive, le compte-rendu se trouve en fin de document.

IV – Liens avec le SROS
Des contacts ont été pris avec la Direction de l’offre de soins afin d’articuler les travaux avec le SROS-PRS (diagnostic en cours).
DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011 2 / 44

Etat des lieux de la chirurgie ambulatoire ٠ Quantitatif ٠ Qualitatif

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

3 / 44

I - Bilan quantitatif :

1. Recours populationnel à la chirurgie et à la chirurgie ambulatoire
Ces indicateurs sont le reflet de la demande « satisfaite » de chirurgie dans son ensemble et de chirurgie ambulatoire, pour une population domiciliée dans une zone géographique donnée, quel que soit le lieu de prise en charge (= consommation des résidents du territoire).

1.1 Taux de recours de la chirurgie dans son ensemble de la population domiciliée : = séjours en chirurgie, standardisés sur l’âge et le sexe : neutralisation des variables âge et sexe pour permettre les comparaisons interrégionales et territoriales (méthodologie et source ATIH) pour 1000 habitants La population de la région Nord/Pas-de-Calais a un recours un peu plus important à la chirurgie que la population française, 84,3 ‰ en région pour 79,6 ‰ en France.
2006 (*) Zone Taux brut 79,4 Taux stand. 79,4 2007 Taux brut 78,0 Taux stand. 78,0 Taux brut 78,5 2008 Taux stand. 78,5 Taux brut 79,6 2009 Taux stand. 79,6

France

2006 (*) Nom Taux brut 80,1 Taux stand. 83,2

2007 Taux brut 78,1 Taux stand. 81,3

2008 Taux brut 75,5 Taux stand. 78,9 Taux brut 80,8

2009 Taux stand. 84,3

Nord/Pas-de-Calais

En région c’est le territoire Hainaut – Cambraisis qui a le recours le plus important avec 88,9 ‰
2006 (*) Nom Taux brut 79,0 87,8 81,9 75,1 Taux stand. 80,5 89,3 84,3 81,2 2007 Taux brut 78,0 85,3 79,6 72,7 Taux stand. 79,6 86,9 82,1 78,8 2008 Taux brut 68,6 84,6 79,5 73,7 Taux stand. 70,2 86,5 82,2 80,1 Taux brut 81,9 87,1 81,2 75,8 2009 Taux stand. 83,7 88,9 83,9 82,5

Artois - Douaisis Hainaut - Cambrésis Littoral Métropole Flandre intérieure

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

4 / 44

1.2 Taux de recours de la chirurgie ambulatoire de la population domiciliée = séjours en chirurgie réalisés en 0 jour, standardisés sur l’âge et le sexe : neutralisation des variables âge et sexe pour permettre les comparaisons interrégionales et territoriales (méthodologie et source ATIH) Les français ont un recours à la chirurgie ambulatoire de 28,8 ‰. En Nord/Pas-de-Calais ce taux est de 30,9 ‰.
2006 (*) Nom Taux brut 25,9 Taux stand. 25,9 2007 Taux brut 25,2 Taux stand. 25,2 2008 Taux brut 26,4 Taux stand. 26,4 2009 Taux brut 28,8 Taux stand. 28,8

France

2006 (*) Nom Taux brut Nord/Pas-de-Calais 27,0 Taux stand. 27,4

2007 Taux brut 26,1 Taux stand. 26,6

2008 Taux brut 25,9 Taux stand. 26,4 Taux brut 30,1

2009 Taux stand. 30,9

2006 (*) Nom Taux brut 25,8 31,0 24,5 27,2 Taux stand. 25,8 31,0 24,9 28,4

2007 Taux brut 25,7 29,0 23,5 26,4 Taux stand. 25,7 29,0 24,1 27,6

2008 Taux brut 23,7 28,9 24,5 26,8 Taux stand. 23,9 29,0 25,1 28,1

2009 Taux brut 31,4 31,2 28,3 29,5 Taux stand. 31,6 31,3 29,0 31,2

Artois - Douaisis Hainaut-Cambrésis Littoral Métropole Flandre intérieure

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

5 / 44

1.3 Taux de recours à l’ensemble de la chirurgie par population domiciliée, par tranche d’âges France entière, ce sont les plus de 74 ans qui ont le plus recours à la chirurgie avec 197,8 ‰, la tendance est la même en Nord/Pas-de-Calais avec 191,1 ‰ et dans chacun des 4 territoires de la région.
Taux de recours 2006 (*) 56,6 35,2 79,3 187,2 2007 56,6 34,3 77,3 190,0 2008 54,6 33,1 77,7 195,7 2009 53,8 32,5 78,9 197,8

Nom

Classe d'âge ≤ 3 ans

France

De 4 à 17 ans De 18 à 74 ans 75 ans et plus

Nom

Classe d'âge ≤ 3 ans

Taux de recours 2006 (*) 80,8 42,2 80,2 180,4 2007 78,6 39,9 77,9 182,2 2008 71,8 36,9 75,7 180,9 2009 75,2 38,6 81,3 191,1

Nord-Pas-de-Calais

De 4 à 17 ans De 18 à 74 ans 75 ans et plus

Nom

Classe d'âge ≤ 3 ans

Taux de recours 2006 (*) 74,9 39,1 79,6 173,6 96,7 52,3 86,1 186,3 66,8 45,1 84,4 172,9 84,7 37,2 74,6 187,2 2007 72,6 37,2 78,7 174,9 95,4 50,1 82,9 188,4 65,5 40,0 82,0 178,3 81,6 36,4 71,7 186,7 2008 62,4 30,9 69,3 159,5 86,2 47,6 82,5 194,9 61,2 38,6 82,4 181,2 77,7 34,8 73,2 192,5 2009 71,9 37,0 83,0 186,1 91,0 47,9 85,4 194,5 64,4 37,8 84,0 185,2 75,3 35,1 75,7 196,8

Artois - Douaisis

De 4 à 17 ans De 18 à 74 ans 75 ans et plus ≤ 3 ans De 4 à 17 ans De 18 à 74 ans 75 ans et plus ≤ 3 ans De 4 à 17 ans De 18 à 74 ans 75 ans et plus ≤ 3 ans De 4 à 17 ans De 18 à 74 ans 75 ans et plus

Hainaut-Cambrésis

Littoral

Métropole Flandre intérieure

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

6 / 44

1.4 Taux de recours à la chirurgie ambulatoire (= séjours en C réalisés en 0 jour) par population domiciliée, par tranche d’âges France entière, ce sont les plus de 75 ans qui ont le plus recours à la chirurgie ambulatoire avec 68,2 ‰, la tendance est identique en région et dans les territoires, suivis de près par les moins de 3 ans.
Nom Classe d'âge ≤ 3 ans France De 4 à 17 ans De 18 à 74 ans 75 ans et plus Taux de recours 2006 (*) 40,6 16,6 24,0 53,4 2007 40,9 16,3 22,8 55,0 2008 39,3 15,7 24,1 60,5 2009 39,4 16,0 26,5 68,2

Nom

Classe d'âge ≤ 3 ans

Taux de recours 2006 (*) 62,9 20,7 23,6 49,6 2007 61,7 19,4 22,7 50,9 2008 55,2 17,6 23,2 52,2 2009 59,5 19,9 27,1 64,1

Nord-Pas-de-Calais

De 4 à 17 ans De 18 à 74 ans 75 ans et plus

Nom

Classe d'âge ≤ 3 ans

Taux de recours 2006 (*) 59,8 21,6 22,8 39,6 78,2 26,1 26,6 50,4 46,2 18,0 22,6 45,4 66,7 18,6 23,2 62,4 2007 57,9 20,1 22,8 42,1 78,3 23,8 24,4 48,2 46,6 15,8 21,1 51,8 64,5 18,5 22,3 61,1 2008 47,3 15,9 21,8 43,5 70,1 22,7 24,7 53,1 42,5 15,3 23,1 51,1 60,9 17,5 23,4 61,2 2009 58,2 21,0 28,5 62,5 75,3 23,8 26,7 58,1 45,9 17,2 26,5 63,4 59,9 18,4 26,4 69,9

Artois-Douaisis

De 4 à 17 ans De 18 à 74 ans 75 ans et plus ≤ 3 ans

Hainaut-Cambrésis

De 4 à 17 ans De 18 à 74 ans 75 ans et plus ≤ 3 ans

Littoral

De 4 à 17 ans De 18 à 74 ans 75 ans et plus ≤ 3 ans

Métropole Flandre intérieure

De 4 à 17 ans De 18 à 74 ans 75 ans et plus

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

7 / 44

2. Taux de chirurgie ambulatoire
Indicateur de suivi du développement global de la chirurgie ambulatoire : 2.1 Taux global de chirurgie ambulatoire = nombre de séjours en chirurgie réalisés en 0 jour, sur le total des séjours en chirurgie Les taux France entière, région Nord/Pas-de-Calais et territoires sont sensiblement identiques entre 35,24 % et 37,33 % sauf le territoire Artois – Douaisis qui a un taux de chirurgie ambulatoire de 40,43 %.
Nom France 2006 (*) 32,7% 2007 32,3% 2008 33,6% 2009 36,2%

Nom Nord/Pas-de-Calais

2006 (*) 33,64%

2007 34,61%

2008 34,34%

2009 37,33%

Nom Artois - Douaisis Hainaut - Cambrésis Littoral Métropole Flandre intérieure

2006 (*) 32,37% 37,22% 29,32% 34,86%

2007 32,78% 42,70% 29,56% 34,56%

2008 36,09% 35,60% 30,98% 34,44%

2009 40,43% 36,83% 35,24% 36,67%

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

8 / 44

Par établissement
FINESS 620116046 590782546 590780342 590780250 590780060 590782280 590780243 590788964 590006896 590813382 590817839 620100115 590782496 620106088 620101311 590817458 620100099 620100750 590006870 620001834 590781571 590813507 620118513 590813176 620100487 620101501 620006049 620105940 590780383 620100685 590782298 590782553 FINESS Nom CLINIQUE CHIRURGICALE D'HESDIN CLINIQUE DE VILLENEUVE D'ASCQ CLINIQUE AMBROISE PARE CLINIQUE LILLE-SUD INSTITUT OPHTALMIQUE CLINIQUE VILLARS CLINIQUE DE LAMBERSART POLYCLINIQUE DU PARC POLYCLINIQUE DE LA THIERACHE S.A NOUVELLE CLINIQUE VILLETTE POLYCLINIQUE DU VAL DE LYS CLINIQUE STE CATHERINE CLINIQUE SAINT JEAN CLINIQUE MEDICO CHIRURGICALE CLINIQUE DES 2 CAPS CLINIQUE DE LA VICTOIRE (plus de HAD en 2009) CLINIQUE BON SECOURS CLINIQUE AMBROISE PARE CLINIQUE SAINTE MARIE GROUPE AHNAC CLINIQUE DU CAMBRESIS POLYCLINIQUE VAL DE SAMBRE CENTRE MCO COTE D'OPALE CLINIQUE DES HETRES CLINIQUE DES ACACIAS POLYCLINIQUE DE BOIS-BERNARD S.A CLINIQUE DE ST OMER POLYCLINIQUE DU TERNOIS POLYCLINIQUE DE LA LOUVIERE CH LENS SA CLINIQUE CHIRURGICALE ET SA CLINIQUE DU PARC (plus de SSR en 2009) Nom 2006 (*) 49,7% . 62,3% 73,7% 51,9% 53,9% 63,3% 49,2% 52,5% 41,9% 45,4% 46,6% 47,8% 29,9% 31,3% 41,4% 36,1% 40,3% 42,8% 28,2% 38,6% 39,3% 34,2% 35,9% 35,7% 41,4% 42,2% 44,3% 41,6% 25,4% 40,8% 35,7% 2006 (*) 2007 100,0% . 65,0% 74,1% 50,7% 55,3% 58,8% 50,6% 46,8% 40,8% 44,0% 46,5% 46,2% 29,9% 32,7% 42,3% 36,3% 39,4% 37,9% 29,7% 37,1% 41,4% 30,2% 34,7% 36,7% 39,8% 36,6% 40,3% 40,8% 31,6% 39,1% 37,5% 2007 2008 100,0% . 68,1% 74,1% 53,4% 54,4% 55,1% 49,9% 47,5% 41,5% 46,3% 49,7% 48,6% . 37,9% 43,3% 35,2% 37,9% 40,6% 35,5% 37,6% 43,7% 32,6% 37,0% 37,1% 42,3% 38,4% 42,6% 39,0% 35,7% 38,4% 34,9% 2008 2009 100,0% 99,5% 79,2% 73,8% 61,7% 54,6% 54,3% 54,3% 50,5% 50,4% 48,6% 48,5% 48,0% 47,6% 46,5% 45,0% 44,3% 43,5% 43,2% 43,2% 42,8% 42,8% 42,5% 42,4% 42,1% 41,0% 40,6% 40,3% 40,0% 38,8% 38,6% 37,9% 2009

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

9 / 44

620100735 590816310 590046512 590790655 620101337 590782421 590781902 590008041 590782215 590780284 590781415 590780268 590815056 590782637 590001749 590782652 620103440 590781951 620100651 620100057 590780227 620101360 590780193 590781803 590783239 590781662 590781605 590782165 590806766 590000188 620103432 620000026

POLYCLINIQUE DE L'ARTOIS CLINIQUE ST AME GCS FLANDRES MARITIME CLINIQUE CHIRURGICALE ST ROCH CH CALAIS CH ROUBAIX CH TOURCOING POLYCLINIQUE VAUBAN CH VALENCIENNES ES ST PHILIBERT LOMME CH DUNKERQUE POLYCLINIQUE DU BOIS CLINIQUE DE FLANDRE CH ARMENTIERES POLYCLINIQUE DE GRANDE SYNTHE CH HAZEBROUCK CH BOULOGNE-SUR-MER CLINIQUE DU CROISE LAROCHE SA CH BETHUNE CH ARRAS CH SECLIN CH REGION DE ST-OMER CHR LILLE CH MAUBEUGE CH DOUAI CH FOURMIES CH CAMBRAI CH DENAIN PAVILLON DE LA SAINTE FAMILLE CLCC OSCAR LAMBRET LILLE CH ARRONDISSEMENT DE MONTREUIL ETABLISSEMENT MEDICO CHIRURGICAL SS HOPALE BERCK

28,4% 34,4% . 40,1% 20,3% 18,7% 26,6% 29,5% 26,0% 28,6% 32,9% 29,6% 28,3% 18,2% 19,6% 19,0% 22,5% 30,3% 18,7% 16,7% 16,8% 20,4% 17,4% 24,4% 9,3% 22,9% 22,0% 19,2% 6,2% 8,5% 10,5% 1,5%

25,9% 34,8% . 35,8% 26,4% 19,0% 29,4% 28,2% 26,4% 30,4% 35,3% 28,2% 31,6% 21,1% 24,0% 24,5% 22,7% 32,4% 17,5% 18,9% 16,5% 18,5% 16,8% 23,6% 10,9% 18,5% 18,7% 13,4% 8,2% 8,1% 9,3% 1,6%

33,4% 37,1% . 33,2% 30,7% 27,5% 29,0% 29,7% 28,0% 28,1% 34,3% 29,4% 32,8% 23,1% 27,0% 21,0% 23,9% 34,5% 17,5% 18,8% 17,5% 16,1% 16,9% 17,9% 14,0% 22,5% 21,6% 12,1% 10,3% 10,0% 8,9% 2,0%

37,3% 36,8% 35,9% 35,5% 32,4% 32,1% 31,3% 30,3% 29,9% 29,8% 29,2% 28,7% 28,4% 27,7% 27,1% 26,8% 26,7% 26,6% 22,2% 21,0% 19,7% 19,4% 19,4% 19,3% 18,9% 18,4% 17,2% 13,6% 12,0% 10,1% 9,3% 2,6%

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

10 / 44

Par type d’établissement

. Ex - DG
Catégorie ex DGF Secteur Tous 2006 (*) 21,5% 2007 22,4% 2008 23,1% 2009 25,9%

Catégorie ex DGF

Secteur CHR

2006 (*) 17,37%

2007 16,83%

2008 16,87%

2009 19,42%

Catégorie ex DGF

Secteur CH

2006 (*) 21,33%

2007 22,69%

2008 24,47%

2009 26,37%

Ex-PSPH Catégorie ex DGF Secteur EBNL* et CLCC* 2006 (*) 24,64% 2007 25,89% 2008 26,76% 2009 31,34%

. Ex-OQN
Catégorie ex OQN Secteur ex OQN 2006 (*) 42,40% 2007 41,92% 2008 43,58% 2009 45,93%

Les établissements ex-OQN ont des taux de chirurgie ambulatoire plus importants que les établissements ex-DG, 45,93 % pour une moyenne nationale à 36,2 % (tous établissements confondus).

* Etablissements à but non lucratif * Centre de lutte contre le cancer

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

11 / 44

2.2 Taux de chirurgie ambulatoire global et par geste pour les 17 gestes marqueurs de la mise sous accord préalable (MSAP) = nombre d’actes CCAM de chirurgie réalisés en 0 jour sur le total des actes de chirurgie correspondant aux 17 gestes marqueurs (source CNAMTS) Le dispositif de MSAP a été mis en place depuis 2008 par l’Assurance Maladie. Définition : Mise sous accord préalable de la prise en charge par l’Assurance Maladie des prestations d’hospitalisation d’un établissement en cas de constat d’une proportion élevée de prestations d’hospitalisation complète qui auraient pu donner lieu à une prise en charge en ambulatoire (art. L.162-1-17 du code de la Sécurité Sociale). En 2008, 5 gestes « marqueurs » étaient prévus au dispositif. En 2009, ce sont 12 gestes de plus qui ont été intégrés portant à 17 le total des gestes marqueurs. La région a eu une progression globale du taux régional de 76 % en 2009 à 81 % en 2010. Les principaux gestes ayant eu une progression sensible entre 2009 et 2010 :
Geste Taux 2009 8% 33% 40% 15% 54% Taux 2010 15% 37% 51% 38% 74% Nombre de séjours 424 673 824 3422 5245

Cœlioscopie gynécologique Chirurgie anale Chirurgie des bourses Chirurgie des hernies inguinales Chirurgie des varices

La progression importante des deux derniers types de chirurgie a un impact sur les taux globaux étant donné l’importance des effectifs. National (pour les 17 gestes marqueurs)
Nombre de séjours en 2009 2 033 073 Nombre de séjours ambulatoires en 2009 1 511 257 Taux 2009 74,33%

Régional (pour les 17 gestes marqueurs)
Région Nord/Pas-de-Calais Nombre de séjours 2009 130264 Nombre de séjours en ambulatoire 2009 99312 Taux 2009 76,24%

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

12 / 44

Territoire Adénoïdectomies

Geste Arthroscopies du genou hors ligamentoplasties Chirurgie anale Chirurgie canal carpien et autres libérations nerveuses (MS) Chirurgie de la conjonctive (ptérygion) Chirurgie de la maladie de Dupuytren Chirurgie des bourses Chirurgie des hernies inguinales

Taux 2009 99,37% 78,63% 31,54% 89,43% 94,59% 86,49% 44,44% 19,43% 68,77% 76,57% 50,40% 89,93% 34,33% 86,36% 12,04% 94,22% 96,92% 77,97%

Artois Douaisis

Chirurgie des varices Chirurgie du cristallin Chirurgie du sein/tumorectomie Chirurgie réparatrice des ligaments et tendons (main) Chirurgie strabisme Chirurgie utérus, vulve, vagin et AMP Cœlioscopie gynécologique Exérèses de kystes synoviaux Extraction dentaire Total

Territoire Adénoïdectomies

Geste Arthroscopies du genou hors ligamentoplasties Chirurgie anale Chirurgie canal carpien et autres libérations nerveuses (MS) Chirurgie de la conjonctive (ptérygion) Chirurgie de la maladie de Dupuytren Chirurgie des bourses Chirurgie des hernies inguinales

Taux 2009 99,48% 77,69% 31,82% 90,96% 81,08% 76,62% 54,30% 8,96% 47,76% 73,67% 53,57% 90,11% 59,52% 73,07% 11,15% 95,61% 93,87% 72,47%

Hainaut Cambrésis

Chirurgie des varices Chirurgie du cristallin Chirurgie du sein/tumorectomie Chirurgie réparatrice des ligaments et tendons (main) Chirurgie strabisme Chirurgie utérus, vulve, vagin et AMP Cœlioscopie gynécologique Exérèses de kystes synoviaux Extraction dentaire Total

Territoire Littoral

Geste Adénoïdectomies

Taux 2009 98,36%

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

13 / 44

Arthroscopies du genou hors ligamentoplasties Chirurgie anale Chirurgie canal carpien et autres libérations nerveuses (MS) Chirurgie de la conjonctive (ptérygion) Chirurgie de la maladie de Dupuytren Chirurgie des bourses Chirurgie des hernies inguinales Chirurgie des varices Chirurgie du cristallin Chirurgie du sein/tumorectomie Chirurgie réparatrice des ligaments et tendons (main) Chirurgie strabisme Chirurgie utérus, vulve, vagin et AMP Cœlioscopie gynécologique Exérèses de kystes synoviaux Extraction dentaire Total

58,35% 30,58% 78,65% 90,63% 69,47% 45,78% 19,76% 47,64% 82,30% 39,49% 70,72% 48,48% 74,49% 5,99% 85,33% 90,10% 72,83%

Territoire Adénoïdectomies

Geste Arthroscopies du genou hors ligamentoplasties Chirurgie anale Chirurgie canal carpien et autres libérations nerveuses (MS) Chirurgie de la conjonctive (ptérygion) Chirurgie de la maladie de Dupuytren Chirurgie des bourses Chirurgie des hernies inguinales Chirurgie des varices Chirurgie du cristallin Chirurgie du sein/tumorectomie Chirurgie réparatrice des ligaments et tendons (main) Chirurgie strabisme Chirurgie utérus, vulve, vagin et AMP Cœlioscopie gynécologique Exérèses de kystes synoviaux Extraction dentaire Total

Taux 2009 97,94% 84,41% 35,76% 91,44% 96,97% 83,19% 43,90% 12,12% 54,20% 81,48% 30,09% 86,57% 83,47% 87,34% 1,75% 96,98% 84,13% 78,49%

Métropole Flandre intérieure

2.3 Taux de chirurgie ambulatoire global et par GHM pour les 19 GHM à tarif unique = nombre de séjours en chirurgie réalisés en 0 jour sur le total des séjours de chirurgie pour les 19 GHM (source ATIH)

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

14 / 44

National
Nom France 2006 (*) 57,0% 2007 59,5% 2008 64,2% 2009 70,9%

Racine 02C05 05C17 03C10 et 03C22 01C13 08C44 03C14 08C45 06C12 12C08 09C08 13C12 13C08 12C06 08C38 06C10 03C21 09C07 03C15

Libellé Interventions sur le cristallin avec ou sans vitrectomie Ligatures de veines et éveinages Amygdalectomies et/ou adénoïdectomies isolées, âge inférieur à 18 ans // Interventions sur les amygdales et les végétations adénoïdes, en ambulatoire Libérations du canal carpien et d'autres nerfs superficiels Autres interventions sur la main Drains transtympaniques, âge inférieur à 18 ans Méniscectomie sous arthroscopie Interventions réparatrices pour hernies inguinales et crurales, âge supérieur à 17 ans Circoncision Interventions sur la région anale et péri anale Dilatations et curetages, conisations pour affections non malignes Interventions sur la vulve, le vagin ou le col utérin Interventions sur les testicules pour affections non malignes, âge inférieur à 18 ans Autres arthroscopies du genou Interventions réparatrices pour hernies et éventrations, âge inférieur à 18 ans Interventions pour oreilles décollées Biopsies et excisions locales pour des affections non malignes du sein Drains trans-tympaniques, âge supérieur à 17 ans

2009 79,1% 55,6% 64,3% 88,1% 72,2% 98,5% 79,0% 16,2% 94,1% 25,0% 72,9% 57,3% 56,8% 64,5% 53,3% 39,6% 39,4% 92,1%

Nom Nord/Pas-de-Calais

2006 (*) 60,6%

2007 62,8%

2008 66,2%

2009 73,1%

Racine

Libellé

2006

2007

2008

2009

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

15 / 44

02C05 05C17 03C10 01C13 08C44 03C14 08C45 06C12 12C08 09C08 13C12 13C08 12C06 08C38 06C10 03C21 09C07 03C15

Interventions sur le cristallin avec ou sans vitrectomie Ligatures de veines et éveinages et 03C22 Amygdalectomies et/ou adénoïdectomies isolées, âge inférieur à 18 ans // Interventions sur les amygdales et les végétations adénoïdes, en ambulatoire Libérations du canal carpien et d'autres nerfs superficiels Autres interventions sur la main Drains transtympaniques, âge inférieur à 18 ans Méniscectomie sous arthroscopie Interventions réparatrices pour hernies inguinales et crurales, âge supérieur à 17 ans Circoncision Interventions sur la région anale et péri anale Dilatations et curetages, conisations pour affections non malignes Interventions sur la vulve, le vagin ou le col utérin Interventions sur les testicules pour affections non malignes, âge inférieur à 18 ans Autres arthroscopies du genou Interventions réparatrices pour hernies et éventrations, âge inférieur à 18 ans Interventions pour oreilles décollées Biopsies et excisions locales pour des affections non malignes du sein Drains transtympaniques, âge supérieur à 17 ans

59,1% 20,1% 76,0% 87,0% 77,5% 98,8% 66,3% 2,8% 91,8% 21,9% 53,5% 50,3% 32,9% 40,1% 36,5% 56,5% 33,2% 91,8%

63,3% 28,2% 74,7% 88,0% 80,9% 99,0% 67,7% 3,1% 91,9% 23,9% 54,1% 49,4% 36,2% 41,6% 40,5% 56,0% 37,8% 93,6%

70,8% 35,2% 73,1% 89,2% 80,8% 99,0% 73,2% 4,3% 93,0% 25,4% 62,0% 44,7% 39,8% 53,9% 43,6% 53,0% 36,0% 93,5%

79,7% 53,4% 75,9% 89,7% 82,8% 99,1% 82,1% 12,7% 93,4% 28,9% 66,0% 49,6% 48,8% 64,7% 48,3% 57,9% 49,0% 95,6%

Nom Artois - Douaisis Hainaut - Cambrésis Littoral Métropole Flandre intérieure

2006 (*) 59,3% 63,6% 50,5% 65,4%

2007 60,9% 65,4% 53,7% 67,5%

2008 66,0% 67,7% 58,6% 69,6%

2009 75,0% 70,9% 68,1% 75,6%

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

16 / 44

Par établissement
Zone 620116046 590782546 590780250 620106088 590780243 590782280 620100115 590788964 590780342 620100099 620101501 590813507 590780383 590782298 620001834 620101311 590817839 590782553 620100750 620100735 590782496 590816310 590813382 590817458 590781571 620100487 590046512 590782215 620105940 590781902 620118513 Nom CLINIQUE CHIRURGICALE D'HESDIN CLINIQUE DE VILLENEUVE D'ASCQ CLINIQUE LILLE-SUD CLINIQUE MEDICO CHIRURGICALE CLINIQUE DE LAMBERSART CLINIQUE VILLARS CLINIQUE STE CATHERINE POLYCLINIQUE DU PARC CLINIQUE AMBROISE PARE CLINIQUE BON SECOURS POLYCLINIQUE DE BOIS-BERNARD S.A POLYCLINIQUE VAL DE SAMBRE POLYCLINIQUE DE LA LOUVIERE SA CLINIQUE CHIRURGICALE ET GROUPE AHNAC CLINIQUE DES 2 CAPS POLYCLINIQUE DU VAL DE LYS SA CLINIQUE DU PARC (plus de SSR en 2009) CLINIQUE AMBROISE PARE POLYCLINIQUE DE L'ARTOIS CLINIQUE SAINT JEAN CLINIQUE ST AME S.A NOUVELLE CLINIQUE VILLETTE CLINIQUE DE LA VICTOIRE (plus de HAD en 2009) CLINIQUE DU CAMBRESIS CLINIQUE DES ACACIAS GCS FLANDRES MARITIME CH VALENCIENNES POLYCLINIQUE DU TERNOIS CH TOURCOING CENTRE MCO COTE D'OPALE Catégorie Secteur ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN EBNL ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN EBNL CH ex OQN CH ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex DGF ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex OQN ex DGF ex DGF ex OQN ex DGF ex OQN 2006 (*) 80,1% 0 91,5% 50,4% 80,0% 82,9% 78,2% 83,1% 63,0% 77,3% 79,3% 73,8% 71,6% 80,3% 51,2% 41,3% 74,4% 65,5% 75,0% 42,6% 70,7% 67,8% 62,4% 69,8% 66,8% 55,0% 0 55,5% 67,2% 62,9% 46,9% 2007 2008 2009 100,0% 99,5% 94,9% 88,4% 87,6% 87,2% 85,3% 85,3% 85,3% 84,9% 84,9% 84,3% 82,8% 80,5% 80,3% 79,0% 78,9% 78,6% 77,8% 76,5% 75,3% 74,7% 74,7% 74,5% 73,8% 72,9% 72,3% 71,9% 71,6% 70,4% 69,7%

100,0% 100,0% 0 92,9% 51,9% 79,3% 84,8% 81,7% 81,3% 69,6% 75,7% 79,8% 78,2% 74,3% 78,7% 59,0% 50,3% 69,7% 75,0% 69,0% 45,1% 72,1% 69,7% 63,3% 71,5% 71,4% 58,6% 0 58,1% 69,8% 67,8% 47,5% 0 92,4% 0 81,1% 86,2% 85,3% 82,4% 69,2% 76,7% 83,2% 81,9% 76,7% 78,4% 67,7% 62,5% 72,3% 75,1% 69,7% 65,8% 74,8% 72,1% 64,9% 71,2% 71,2% 61,9% 0 63,4% 70,8% 69,2% 51,2%

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

17 / 44

Zone 590781415 590782421 620006049 590780268 590006896 620101337 590780284 590008041 620103440 590815056 590780060 590006870 590781803 620100685 590813176 590780193 590790655 590781951 620100057 590783239 590001749 590782652 590782637 590780227 590806766 620100651 590781605 620101360 590782165 590781662 620103432 620000026

Nom CH DUNKERQUE CH ROUBAIX CLINIQUE DE ST OMER POLYCLINIQUE DU BOIS POLYCLINIQUE DE LA THIERACHE CH CALAIS ES ST PHILIBERT LOMME POLYCLINIQUE VAUBAN CH BOULOGNE-SUR-MER CLINIQUE DE FLANDRE INSTITUT OPHTALMIQUE CLINIQUE SAINTE MARIE CH MAUBEUGE CH LENS CLINIQUE DES HETRES CHR LILLE CLINIQUE CHIRURGICALE ST ROCH CLINIQUE DU CROISE LAROCHE SA CH ARRAS CH DOUAI POLYCLINIQUE DE GRANDE SYNTHE CH HAZEBROUCK CH ARMENTIERES CH SECLIN PAVILLON DE LA SAINTE FAMILLE CH BETHUNE CH CAMBRAI CH REGION DE ST-OMER CH DENAIN CH FOURMIES CH ARRONDISSEMENT DE MONTREUIL

Catégorie Secteur CH CH ex OQN ex OQN ex OQN CH EBNL ex OQN CH ex OQN ex OQN ex OQN CH CH ex OQN CHR ex OQN ex OQN CH CH EBNL CH CH CH ex OQN CH CH CH CH CH CH ex DGF ex DGF ex OQN ex OQN ex OQN ex DGF ex DGF ex OQN ex DGF ex OQN ex OQN ex OQN ex DGF ex DGF ex OQN ex DGF ex OQN ex OQN ex DGF ex DGF ex DGF ex DGF ex DGF ex DGF ex OQN ex DGF ex DGF ex DGF ex DGF ex DGF ex DGF ex DGF

2006 (*) 72,3% 30,6% 62,9% 68,2% 59,4% 37,8% 59,7% 52,1% 47,3% 54,5% 51,4% 52,8% 59,8% 36,6% 39,7% 39,7% 53,6% 55,5% 49,7% 23,6% 35,3% 27,8% 32,3% 37,2% 21,0% 44,2% 47,8% 35,4% 31,6% 61,3% 15,3% 0

2007 74,9% 36,4% 57,7% 65,1% 61,2% 47,4% 61,7% 55,5% 53,0% 58,2% 49,9% 52,1% 59,1% 44,4% 39,7% 40,7% 57,4% 61,0% 49,8% 29,7% 39,9% 33,8% 36,4% 39,3% 29,2% 40,3% 41,6% 39,1% 34,1% 56,8% 14,5% 0

2008 73,8% 57,3% 63,6% 66,0% 63,7% 59,6% 62,4% 62,6% 56,6% 60,9% 54,2% 56,3% 56,3% 54,1% 53,3% 46,3% 55,5% 66,3% 51,1% 39,4% 47,3% 35,6% 39,8% 45,4% 32,2% 40,7% 47,5% 37,5% 33,9% 54,9% 15,9% 0

2009 69,4% 68,2% 67,9% 67,1% 66,5% 64,9% 64,9% 64,8% 64,7% 64,4% 63,3% 62,1% 61,5% 61,3% 61,3% 61,2% 60,8% 59,7% 58,9% 52,0% 50,7% 50,5% 49,0% 46,1% 41,9% 41,4% 41,4% 40,8% 39,0% 38,9% 18,5% 8,2%

ETABLISSEMENT MEDICO CHIRURGICAL SS EBNL HOPALE BERCK

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

18 / 44

Indicateurs de volume d’activité et de substitution : Au travers des trois indicateurs ci-dessous et au-delà du taux de chirurgie ambulatoire, il s’agit d’apprécier : - L’évolution du volume de l’activité de chirurgie ambulatoire des établissements de santé au regard de l’évolution du volume d’activité de chirurgie, dans un objectif de masse critique d’activité suffisante pour assurer un développement de qualité, efficient et soutenable de la chirurgie ambulatoire, et pour identifier et projeter la répartition géographique de cette activité, au total et par discipline (au travers des catégories majeures de diagnostic-CMD). Il est important de rappeler en effet que le développement de la chirurgie ambulatoire par un établissement doit s’appuyer sur une masse critique d’activité. Il ne doit pas être le palliatif à une activité de chirurgie défaillante et qui fait l’objet d’une restructuration. - Le caractère substitutif de la chirurgie ambulatoire par rapport à la chirurgie en hospitalisation complète, car il ne s’agit en aucun cas de créer un effet d’aubaine avec le développement d’actes non médicalement justifiés ou réalisables dans le cadre de consultations externes. Pour ce faire, il est proposé d’analyser dans le temps l’évolution des volumes : a. de la chirurgie dans son ensemble b. de la chirurgie ambulatoire c. de la chirurgie en hospitalisation complète Le caractère substitutif de la chirurgie ambulatoire par rapport à la chirurgie en hospitalisation complète doit se traduire dans le temps par une évolution croisée des volumes correspondants. 2.4 Volume d’activité de chirurgie en nombre de séjours en C Au total et par grandes disciplines chirurgicales, définies au travers des Catégories Majeures de Diagnostic-CMD (source ATIH)
Nom France 2006 (*) 5 038 492 2007 4 966 993 2008 4 974 172 2009 5 073 643

Nom Nord-Pas-de-Calais

2006 (*) 337 985

2007 333 920

2008 307 293

2009 329 399

Nom Artois - Douaisis Hainaut - Cambrésis Littoral Métropole Flandre intérieure

2006 (*) 91 409 60 613 59 155 126 808

2007 90 868 58 503 59 195 125 354

2008 63 531 58 159 58 975 126 628

2009 77 723 61 174 60 823 129 679

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

19 / 44

FINESS 620118513 590782637 620100057 620103432 620100651 620103440 620101337 590781605 590782165 590783239 590781415 590781662 590782652 620100685 590781803 620101360 590782421 590780227 590781902 590782215 590780193 590000188 620100750 590780342 620100099 620116046 590790655 590815056 590817458 590780243 620006049 590782546 620101311 FINESS

Nom CENTRE MCO COTE D'OPALE CH ARMENTIERES CH ARRAS CH ARRONDISSEMENT DE MONTREUIL CH BETHUNE CH BOULOGNE-SUR-MER CH CALAIS CH CAMBRAI CH DENAIN CH DOUAI CH DUNKERQUE CH FOURMIES CH HAZEBROUCK CH LENS CH MAUBEUGE CH REGION DE ST-OMER CH ROUBAIX CH SECLIN CH TOURCOING CH VALENCIENNES CHR LILLE CLCC OSCAR LAMBRET LILLE CLINIQUE AMBROISE PARE CLINIQUE AMBROISE PARE CLINIQUE BON SECOURS CLINIQUE CHIRURGICALE D'HESDIN CLINIQUE CHIRURGICALE ST ROCH CLINIQUE DE FLANDRE CLINIQUE DE LA VICTOIRE (plus de HAD en 2009) CLINIQUE DE LAMBERSART CLINIQUE DE ST OMER CLINIQUE DE VILLENEUVE D'ASCQ CLINIQUE DES 2 CAPS Nom

2006 (*) 8 343 3 035 3 411 3 113 2 540 5 396 3 140 1 702 2 139 3 169 4 798 660 1 133 5 813 2 234 3 153 6 497 2 565 3 694 6 993 30 982 2 331 3 520 2 975 4 605 2 295 2 747 3 797 6 158 5 179 5 987 0 4 341 2006 (*)

2007 7 885 3 194 3 453 3 076 2 382 5 400 3 756 1 772 2 043 3 324 5 030 855 1 125 6 104 2 248 2 928 6 325 2 437 4 187 7 407 31 493 2 301 3 348 2 757 5 004 1 307 2 482 3 593 6 089 4 262 5 283 0 6 119 2007

2008 7 856 3 324 3 510 3 165 2 339 5 558 4 107 1 947 2 080 3 314 5 329 866 899 6 437 2 087 2 845 6 749 2 480 4 210 8 165 33 158 2 485 3 316 2 577 5 105 1 316 2 508 3 290 5 794 3 978 5 428 0 5 946 2008

2009 7 992 3 465 3 652 3 137 2 424 5 737 4 029 2 007 2 236 3 778 2 949 979 1 018 6 908 2 272 2 923 6 954 2 600 4 259 9 693 33 584 2 586 3 298 4 727 6 031 1 608 2 368 2 832 5 491 4 023 5 649 435 6 132 2009

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

20 / 44

620100487 590813176 590781571 590781951 590780250 620106088 590782496 590006870 590816310 620100115 590782280 590780284 620000026 590046512 620001834 590780060 590806766 590788964 620101501 590001749 590780383 590006896 620100735 590780268 620105940 590817839 590813507 590008041 590813382 590782298 590782553

CLINIQUE DES ACACIAS CLINIQUE DES HETRES CLINIQUE DU CAMBRESIS CLINIQUE DU CROISE LAROCHE SA CLINIQUE LILLE-SUD CLINIQUE MEDICO CHIRURGICALE CLINIQUE SAINT JEAN CLINIQUE SAINTE MARIE CLINIQUE ST AME CLINIQUE STE CATHERINE CLINIQUE VILLARS ES ST PHILIBERT LOMME ETABLISSEMENT MEDICO CHIRURGICAL SS HOPALE BERCK GCS FLANDRES MARITIME GROUPE AHNAC INSTITUT OPHTALMIQUE PAVILLON DE LA SAINTE FAMILLE POLYCLINIQUE DU PARC POLYCLINIQUE DE BOIS-BERNARD S.A POLYCLINIQUE DE GRANDE SYNTHE POLYCLINIQUE DE LA LOUVIERE POLYCLINIQUE DE LA THIERACHE POLYCLINIQUE DE L'ARTOIS POLYCLINIQUE DU BOIS POLYCLINIQUE DU TERNOIS POLYCLINIQUE DU VAL DE LYS POLYCLINIQUE VAL DE SAMBRE POLYCLINIQUE VAUBAN S.A NOUVELLE CLINIQUE VILLETTE SA CLINIQUE CHIRURGICALE ET SA CLINIQUE DU PARC (plus de SSR en 2009)

2 831 1 867 3 590 5 814 14 536 2 944 3 746 7 046 7 076 4 395 1 870 7 508 3 859 0 29 948 5 544 858 2 582 10 094 2 095 12 234 5 827 5 469 9 045 2 881 1 625 5 363 7 934 6 007 10 806 4 146

2 725 1 989 3 288 5 694 14 642 2 695 3 533 6 269 6 806 4 302 1 795 7 556 4 213 0 29 976 5 342 857 2 561 10 073 2 156 12 068 4 944 5 185 8 785 2 874 1 542 4 921 7 700 5 724 10 711 4 025

2 352 2 173 3 551 6 066 14 533 0 3 347 4 969 1 836 4 235 1 635 7 516 4 123 0 15 134 5 189 773 2 553 5 246 2 178 11 988 4 833 4 965 8 660 2 905 1 469 4 862 7 511 5 482 10 927 4 114

3 136 2 175 3 879 5 302 14 587 2 440 3 241 5 729 6 950 4 190 1 503 7 838 4 333 3 679 15 038 5 452 811 2 570 10 180 841 11 955 5 107 4 888 8 478 2 494 1 491 4 878 7 057 5 846 11 089 4 466

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

21 / 44

Par type d’établissement
Ex-DG (CHR + CH) + ESPIC
Secteur ex DGF 2006 (*) 141 908 2007 144 741 2008 134 005 2009 138 919

Ex-DG
Catégorie CHR Secteur ex DGF 2006 (*) 30 982 2007 31 493 2008 33 158 2009 33 584

Catégorie CH

Secteur ex DGF

2006 (*) 65 185

2007 67 046

2008 69 411

2009 71 020

Privé à but non lucratif ESPIC (ex-PSPH)
Catégorie EBNL ou CLCC Secteur EX DGF 2006 (*) 45 741 2007 46 202 2008 31 436 2009 34 315

Ex-OQN
Catégorie Ex-OQN Secteur Ex-OQN 2006 (*) 196 077 2007 189 179 2008 173 288 2009 190 480

Volume par CMD en 2009 quelle que soit la région anatomique
CMD11 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 Intitulé Affections du système nerveux Affections de l'oeil Affections des oreilles, du nez, de la gorge, de la bouche et des dents Affections de l'appareil respiratoire Affections de l'appareil circulatoire Affections du tube digestif Affections du système hépatobiliaire et du pancréas Affections et traumatismes de l'appareil musculo-squelettique et du tissu conjonctif Affections de la peau, des tissus souscutanés et des seins Affections endocriniennes, métaboliques et nutritionnelles total séjours en C 239 789 796 302 387 073 33 007 311 237 509 814 124 861 1 323 940 397 287 90 010 séjours sans nuitée 146 662 579 027 186 576 293 73 375 48 545 1 161 371 262 166 287 840 séjours avec nuitée(s) 93 127 217 275 200 497 32 714 237 862 461 269 123 700 952 678 231 000 89 170

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

22 / 44

CMD11 11 12 13 16 17 18 19 21 22 23 25 26 27

Intitulé Affections du rein et des voies urinaires Affections de l'appareil génital masculin Affections de l'appareil génital féminin Affections du sang et des organes hématopoïétiques. Affections myéloprolifératives et tumeurs de siège imprécis ou diffus Maladies infectieuses et parasitaires Maladies et troubles mentaux Traumatismes, allergies et empoisonnements Brûlures Facteurs influant sur l'état de santé et autres motifs de recours aux services de santé Maladies dues à une infection par le VIH Traumatismes multiples graves Transplantations d'organes TOTAL

total séjours en C 193 136 230 968 339 064 8 501 24 738 5 588 1 004 31 510 2 872 12 937 785 4 838 4 382 5 073 643

séjours sans nuitée 22 167 106 772 111 252 2 160 4 949 410 83 10 144 287 4 492 111 102 5 1 836 962

séjours avec nuitée(s) 170 969 124 196 227 812 6 341 19 789 5 178 921 21 366 2 585 8 445 674 4 736 4 377 3 236 681

2.5 Volume d’activité de chirurgie ambulatoire En nombre de séjours en C réalisés en 0 jour, au total et par grandes disciplines chirurgicales, définies au travers des Catégories Majeures de Diagnostic (CMD) (source ATIH)
Nom France 2006 (*) 1 648 644 2006 (*) 113 707 2007 1 604 088 2007 115 584 2008 1 672 800 2008 105 511 2009 1 836 962 2009 122 953

Nom Nord-Pas-de-Calais

Nom Artois - Douaisis Hainaut - Cambrésis Littoral Métropole - Flandre intérieure

2006 (*) 29 593 22 563 17 347 44 204

2007 29 786 24 979 17 499 43 320

2008 22 929 20 702 18 270 43 610

2009 31 427 22 532 21 437 47 557

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

23 / 44

FINESS

Nom

2006 (*)

2007

2008

2009

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

24 / 44

590780060 590783239 590816310 620001834 620100057 620100099 620100115 620100651 620100685 620100735 620100750 620101501 620105940 620106088 590006870 590006896 590008041 590781571 590781605 590781662 590781803 590782165 590782215 590782280 590782298 590788964 590813176 590813507 590001749 590046512 590781415 590813382 590815056 620000026

INSTITUT OPHTALMIQUE CH DOUAI CLINIQUE ST AME GROUPE AHNAC CH ARRAS CLINIQUE BON SECOURS CLINIQUE STE CATHERINE CH BETHUNE CH LENS POLYCLINIQUE DE L'ARTOIS CLINIQUE AMBROISE PARE POLYCLINIQUE DE BOIS-BERNARD S.A POLYCLINIQUE DU TERNOIS CLINIQUE MEDICO CHIRURGICALE CLINIQUE SAINTE MARIE POLYCLINIQUE DE LA THIERACHE POLYCLINIQUE VAUBAN CLINIQUE DU CAMBRESIS CH CAMBRAI CH FOURMIES CH MAUBEUGE CH DENAIN CH VALENCIENNES CLINIQUE VILLARS SA CLINIQUE CHIRURGICALE ET POLYCLINIQUE DU PARC CLINIQUE DES HETRES POLYCLINIQUE VAL DE SAMBRE POLYCLINIQUE DE GRANDE SYNTHE GCS FLANDRES MARITIME CH DUNKERQUE S.A NOUVELLE CLINIQUE VILLETTE CLINIQUE DE FLANDRE ETABLISSEMENT MEDICO CHIRURGICAL SS HOPALE BERCK

2 878 296 2 432 8 458 568 1 664 2 048 474 1 475 1 554 1 417 4 174 1 276 879 3 014 3 061 2 339 1 384 374 151 546 411 1 818 1 008 4 408 1 271 671 2 107 411 0 1 579 2 515 1 075 59

2 711 361 2 369 8 894 654 1 814 1 999 416 1 929 1 345 1 320 4 010 1 157 807 2 375 2 315 2 171 1 220 331 158 531 273 1 952 992 4 183 1 297 690 2 038 518 0 1 774 2 335 1 136 66

2 769 463 681 5 377 659 1 795 2 104 410 2 298 1 660 1 258 2 217 1 238 0 2 015 2 294 2 233 1 336 420 195 374 252 2 288 890 4 192 1 275 803 2 127 588 0 1 826 2 276 1 080 83

3 364 715 2 561 6 498 768 2 673 2 034 537 2 678 1 824 1 435 4 172 1 006 1 162 2 475 2 580 2 135 1 659 345 180 439 303 2 900 821 4 283 1 395 922 2 090 228 1 320 861 2 949 803 111

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

25 / 44

FINESS 620006049 620100487 620101311 620101337 620101360 620103432 620103440 620116046 620118513 590000188 590780193 590780227 590780243 590780250 590780268 590780284 590780342 590780383 590781902 590781951 590782421 590782496 590782546 590782553 590782637 590782652 590790655 590806766 590817458 590817839

Nom CLINIQUE DE ST OMER CLINIQUE DES ACACIAS CLINIQUE DES 2 CAPS CH CALAIS CH REGION DE ST-OMER CH ARRONDISSEMENT DE MONTREUIL CH BOULOGNE-SUR-MER CLINIQUE CHIRURGICALE D'HESDIN CENTRE MCO COTE D'OPALE CLCC OSCAR LAMBRET LILLE CHR LILLE CH SECLIN CLINIQUE DE LAMBERSART CLINIQUE LILLE-SUD POLYCLINIQUE DU BOIS ES ST PHILIBERT LOMME CLINIQUE AMBROISE PARE POLYCLINIQUE DE LA LOUVIERE CH TOURCOING CLINIQUE DU CROISE LAROCHE SA CH ROUBAIX CLINIQUE SAINT JEAN CLINIQUE DE VILLENEUVE D'ASCQ SA CLINIQUE DU PARC (plus de SSR en 2009) CH ARMENTIERES CH HAZEBROUCK CLINIQUE CHIRURGICALE ST ROCH PAVILLON DE LA SAINTE FAMILLE CLINIQUE DE LA VICTOIRE (plus de HAD en 2009) POLYCLINIQUE DU VAL DE LYS

2006 (*) 2 525 1 011 1 357 637 644 327 1 214 1 141 2 852 197 5 383 431 3 276 10 711 2 681 2 147 1 853 5 091 984 1 761 1 212 1 792 0 1 479 551 215 1 101 53 2 549 737

2007 1 932 1 000 2 002 993 542 286 1 224 1 307 2 384 186 5 299 403 2 505 10 848 2 476 2 297 1 792 4 929 1 231 1 847 1 203 1 634 0 1 510 674 276 889 70 2 573 678

2008 2 083 873 2 255 1 260 459 282 1 329 1 316 2 560 249 5 594 434 2 192 10 762 2 542 2 114 1 755 4 672 1 220 2 095 1 859 1 625 0 1 437 768 189 833 80 2 510 680

2009 2 292 1 319 2 850 1 304 568 293 1 531 1 608 3 400 261 6 523 511 2 183 10 760 2 436 2 338 3 742 4 777 1 331 1 412 2 233 1 556 433 1 693 960 273 841 97 2 473 724

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

26 / 44

2.6 Volume d’activité de chirurgie d’hospitalisation complète En nombre de séjours en C réalisés en plus de 0 jour, au total et par grandes disciplines chirurgicales, définies au travers des Catégories Majeures de Diagnostic (CMD) (source ATIH)
Nom France 2006 (*) 3 389 848 2006 (*) 225 774 2007 3 362 905 2007 222 919 2008 3 301 372 2008 201 841 2009 3 236 681 2009 206 464

Nom Nord-Pas-de-Calais

Nom Artois - Douaisis Hainaut - Cambrésis Littoral Métropole - Flandre intérieure

2006 (*) 61 816 38 050 41 808 82 604

2007 61 082 37 977 41 696 82 034

2008 40 602 37 465 40 705 83 018

2009 46 296 38 647 39 386 82 122

FINESS 590780060 590783239 590816310 620001834 620100057 620100099 620100115 620100651 620100685 620100735 620100750 620101501 620105940 620106088 590006870 590006896 FINESS

Nom INSTITUT OPHTALMIQUE CH DOUAI CLINIQUE ST AME GROUPE AHNAC CH ARRAS CLINIQUE BON SECOURS CLINIQUE STE CATHERINE CH BETHUNE CH LENS POLYCLINIQUE DE L'ARTOIS CLINIQUE AMBROISE PARE POLYCLINIQUE DE BOIS-BERNARD S.A POLYCLINIQUE DU TERNOIS CLINIQUE MEDICO CHIRURGICALE CLINIQUE SAINTE MARIE POLYCLINIQUE DE LA THIERACHE Nom

2006 (*) 2 666 2 873 4 644 21 490 2 843 2 941 2 347 2 066 4 338 3 915 2 103 5 920 1 605 2 065 4 032 2 766 2006 (*)

2007 2 631 2 963 4 437 21 082 2 799 3 190 2 303 1 966 4 175 3 840 2 028 6 063 1 717 1 888 3 894 2 629 2007

2008 2 420 2 851 1 155 9 757 2 851 3 310 2 131 1 929 4 139 3 305 2 058 3 029 1 667 . 2 954 2 539 2008

2009 2 088 3 063 4 389 8 540 2 884 3 358 2 156 1 887 4 230 3 064 1 863 6 008 1 488 1 278 3 254 2 527 2009

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

27 / 44

590008041 590781571 590781605 590781662 590781803 590782165 590782215 590782280 590782298 590788964 590813176 590813507 590001749 590046512 590781415 590813382 590815056 620000026 620006049 620100487 620101311 620101337 620101360 620103432 620103440 620116046 620118513 590000188 590780193 590780227 590780243 590780250 590780268 FINESS 590780284 590780342

POLYCLINIQUE VAUBAN CLINIQUE DU CAMBRESIS CH CAMBRAI CH FOURMIES CH MAUBEUGE CH DENAIN CH VALENCIENNES CLINIQUE VILLARS SA CLINIQUE CHIRURGICALE ET POLYCLINIQUE DU PARC CLINIQUE DES HETRES POLYCLINIQUE VAL DE SAMBRE POLYCLINIQUE DE GRANDE SYNTHE GCS FLANDRES MARITIME CH DUNKERQUE S.A NOUVELLE CLINIQUE VILLETTE CLINIQUE DE FLANDRE ETABLISSEMENT MEDICO CHIRURGICAL SS HOPALE BERCK CLINIQUE DE ST OMER CLINIQUE DES ACACIAS CLINIQUE DES 2 CAPS CH CALAIS CH REGION DE ST-OMER CH ARRONDISSEMENT DE MONTREUIL CH BOULOGNE-SUR-MER CLINIQUE CHIRURGICALE D'HESDIN CENTRE MCO COTE D'OPALE CLCC OSCAR LAMBRET LILLE CHR LILLE CH SECLIN CLINIQUE DE LAMBERSART CLINIQUE LILLE-SUD POLYCLINIQUE DU BOIS Nom ES ST PHILIBERT LOMME CLINIQUE AMBROISE PARE

5 595 2 206 1 328 509 1 688 1 728 5 175 862 6 398 1 311 1 196 3 256 1 684 0 3 219 3 492 2 722 3 800 3 462 1 820 2 984 2 503 2 509 2 786 4 182 1 154 5 491 2 134 25 599 2 134 1 903 3 825 6 364 2006 (*) 5 361 1 122

5 529 2 068 1 441 697 1 717 1 770 5 455 803 6 528 1 264 1 299 2 883 1 638 0 3 256 3 389 2 457 4 147 3 351 1 725 4 117 2 763 2 386 2 790 4 176 0 5 501 2 115 26 194 2 034 1 757 3 794 6 309 2007 5 259 965

5 278 2 215 1 527 671 1 713 1 828 5 877 745 6 735 1 278 1 370 2 735 1 590 0 3 503 3 206 2 210 4 040 3 345 1 479 3 691 2 847 2 386 2 883 4 229 0 5 296 2 236 27 564 2 046 1 786 3 771 6 118 2008 5 402 822

4 922 2 220 1 662 799 1 833 1 933 6 793 682 6 806 1 175 1 253 2 788 613 2 359 2 088 2 897 2 029 4 222 3 357 1 817 3 282 2 725 2 355 2 844 4 206 0 4 592 2 325 27 061 2 089 1 840 3 827 6 042 2009 5 500 985

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

28 / 44

590780383 590781902 590781951 590782421 590782496 590782546 590782553 590782637 590782652 590790655 590806766 590817458 590817839

POLYCLINIQUE DE LA LOUVIERE CH TOURCOING CLINIQUE DU CROISE LAROCHE SA CH ROUBAIX CLINIQUE SAINT JEAN CLINIQUE DE VILLENEUVE D'ASCQ SA CLINIQUE DU PARC (plus de SSR en 2009) CH ARMENTIERES CH HAZEBROUCK CLINIQUE CHIRURGICALE ST ROCH PAVILLON DE LA SAINTE FAMILLE CLINIQUE DE LA VICTOIRE (plus de HAD en 2009) POLYCLINIQUE DU VAL DE LYS

7 143 2 710 4 053 5 285 1 954 0 2 667 2 484 918 1 646 805 3 609 888

7 139 2 956 3 847 5 122 1 899 0 2 515 2 520 849 1 593 787 3 516 864

7 316 2 990 3 971 4 890 1 722 0 2 677 2 556 710 1 675 693 3 284 789

7 178 2 928 3 890 4 721 1 685 2 2 773 2 505 745 1 527 714 3 018 767

2.7 Répartition des modes de sorties des séjours en C réalisés en 0 jour : domicile, décès, MCO, SSR, HAD, EHPAD, médico-social, etc. (Source ATIH) National en 2009 National
Mode de sortie 0 : transfert pour ou après réalisation d'un acte 6 : Mutation 7 : transfert normal 8 : domicile 9 : décès TOTAL Nombre de séjours 4 714 2 559 1 834 972 680 1 838 929

2009
% séjours 0,00% 0,04% 0,14% 99,78% 0,04% 100,0%

Nord/Pas-de-Calais Destination

2009 Nombre de sorties

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

29 / 44

Décès Domicile HAD MCO Psychiatrie SSR Structure d'hébergement médico-sociale Transfert provisoire avant ou après réalisation d'un acte Unité de soins de longue durée Total

0,04% 99,76% 0,00% 0,09% 0,01% 0,07% 0,01% 0,00% 0,01% 100,00%

2009 Territoire Destination Décès Domicile HAD MCO Psychiatrie SSR Structure d'hébergement médico-sociale Transfert provisoire avant ou après réalisation d'un acte Unité de soins de longue durée Total Artois Douaisis 0,03% 99,82% 0,00% 0,06% 0,01% 0,04% 0,03% 0,00% 0,01% 100,00% Hainaut Cambrésis 0,06% 99,65% 0,00% 0,11% 0,03% 0,11% 0,02% 0,00% 0,03% 100,00% Littoral 0,02% 99,71% 0,00% 0,16% 0,00% 0,09% 0,00% 0,02% 0,00% 100,00% Métropole Flandre intérieure 0,05% 99,81% 0,01% 0,06% 0,01% 0,06% 0,00% 0,00% 0,02% 100,00% Total 0,04% 99,76% 0,00% 0,09% 0,01% 0,07% 0,01% 0,00% 0,01% 100,00%

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

30 / 44

Par type d’établissement
2009 Destination Décès Domicile HAD MCO Psychiatrie SSR Structure d'hébergement médico-sociale Unité de soins de longue durée Total ex DGF 86,00% 30,19% 100,00% 61,90% 25,00% 97,37% 77,78% 68,75% 30,28% OQN 14,00% 69,81% 0,00% 38,10% 75,00% 2,63% 22,22% 31,25% 69,72% Volumes 50 121694 2 105 60 38 18 16 121983

2009
Transfert Structure provisoire Unité de d'hébergeavant ou soins de ment après longue médicoréalisation durée sociale d'un acte

Type d'établissement

Décès

Domicile

HAD

MCO

PSY

SSR

Volume

CH CHRU EBNL OQN Volume

52,00% 15,86% 50,00% 40,00% 80,00% 15,85% 28,00% 6,00% 5,37% 50,00% 8,97% 3,81% 0,00% 19,51% 9,76%

40,00% 0,00% 53,33%

0,00% 0,00% 0,00%

43,75% 18,75% 6,25% 31,25%

19403 6567 10962 85051

0,00% 18,10% 20,00% 0,00% 38,10% 2 105

14,00% 69,81% 50 121694

0,00% 54,88% 15 82

6,67% 100,00% 15 4

16 121983

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

31 / 44

3. Offre de soins en chirurgie ambulatoire
Autorisations : (par identification des sites «géographiques» et non pas par entités juridiques) L’objectif est d’apprécier l’évolution de la part des autorisations en chirurgie ambulatoire des établissements de santé (autorisations sous la forme d’alternative à l’hospitalisation de chirurgie ambulatoire) par rapport aux sites autorisés à l’activité de soins en chirurgie de manière générale. Ce regard sur les autorisations permet d’apprécier en outre la part des établissements qui répondent aux conditions de fonctionnement de la chirurgie ambulatoire en termes d’organisation spécifique notamment, posées par le code de la santé publique (articles D.6124301- à 305). Par ailleurs, l’identification des autorisations existantes se fera au regard du seuil recommandé de 1 500 séjours chirurgicaux dans une perspective d’évaluation de la situation. 3.1 Part des établissements autorisés à l’activité de soins de chirurgie sous la forme d’alternative à l’hospitalisation en chirurgie ambulatoire sur le total d’établissements autorisés à la chirurgie (hospitalisation complète + chirurgie ambulatoire) Tous les établissements qui ont une activité en chirurgie, hospitalisation complète, ont également un secteur autorisé de chirurgie ambulatoire.
Nom Nord/Pas-de-Calais 2009 100%

Nom Artois - Douaisis Hainaut - Cambrésis Littoral Métropole - Flandre intérieure

2009 100% 100% 100% 100%

3.2 Nombre d’établissements étant uniquement autorisés à l’activité de soins de chirurgie sous la forme d’alternative à l’hospitalisation en chirurgie ambulatoire (aucune activité MCO en dehors de la chirurgie ambulatoire)

Nom Nord/Pas-de-Calais

2009 1

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

32 / 44

Nom Artois - Douaisis Hainaut - Cambrésis Littoral Métropole - Flandre intérieure

2009 0 0 1 0

CATEGORIE Ex OQN

FINESS 620116046

NOM CLINIQUE CHIRURGICALE D'HESDIN (clinique des 7 vallées)

3.3 Nombre d’établissements autorisés à l’activité de soins de chirurgie sous la forme d’alternative à l’hospitalisation en chirurgie ambulatoire ayant moins de 1 500 séjours chirurgicaux par an (hospitalisation complète + chirurgie ambulatoire)
Nom Nord/Pas-de-Calais 2009 6

Nom Artois - Douaisis Hainaut - Cambrésis Littoral Métropole - Flandre intérieure

2009 0 1 1 4

FINESS

NOM

SECTEUR CATEGORIE ex OQN CH ex OQN ex OQN EBNL CH ex OQN ex DGF ex OQN ex OQN ex DGF ex DGF

2009 435 1018 811 1491 841 979

590782546 CLINIQUE DE VILLENEUVE D'ASCQ 590782652 CH HAZEBROUCK 590806766 PAVILLON DE LA SAINTE FAMILLE 590817839 POLYCLINIQUE DU VAL DE LYS 590001749 POLYCLINIQUE DE GRANDE SYNTHE 590781662 CH FOURMIES

Fuite et attractivité : 3.4 Taux de fuite pour la chirurgie

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

33 / 44

(tous séjours, chirurgie en hospitalisation complète + chirurgie ambulatoire, source PMSI 2009) Peu de fuites constatées dans la région Nord/Pas-de-Calais, tant pour la chirurgie au total 1,9 % que pour la chirurgie ambulatoire 1,3 %.
Nom Nord/Pas-de-Calais 2006 (*) 1,9% 2007 2% 2008 2% 2009 1,9%

Territoire Artois - Douaisis Hainaut - Cambrésis Littoral Métropole - Flandre intérieure

2006 (*) 2,3% 2% 2,2% 1,3%

2007 2,3% 2% 2,3% 1,3%

2008 2,6% 2% 2,3% 1,3%

2009 2,2% 2% 2,2% 1,3%

3.5 Taux de fuite pour la chirurgie ambulatoire
Nom Nord/Pas-de-Calais 2006 (*) 1,3% 2007 1,4% 2008 1,5% 2009 1,3%

Territoire Artois - Douaisis Hainaut - Cambrésis Littoral Métropole - Flandre intérieure

2006 (*) 1,8% 1,3% 1,6% 0,8%

2007 1,8% 1,6% 1,7% 0,9%

2008 2,1% 1,7% 1,5% 0,8%

2009 1,4% 1,7% 1,7% 0,8%

Commentaires : Fuites en chirurgie 31,2 % des fuites correspondent aux établissements ci-dessous, les autres séjours sont plus ponctuels. - le CHU d’Amiens représente 15,7 % des fuites de la région Nord/Pas-de-Calais dont 40,2 % viennent, sans surprise, du Littoral et 49 % de l’Artois - Douaisis - l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris représente 8,3 % des fuites, en provenance équivalente des 4 zones de proximité - le Centre Hospitalier de St Quentin représente 4,3 % des fuites

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

34 / 44

dont 90,5 % pour la zone de proximité Hainaut - Cambrésis - la Clinique Victor Pauchet à Amiens représente 4,3 % des fuites ( 278 GHM ) dont 51,4 % de la zone de proximité Artois – Douaisis et 29,9 % du Littoral le GHM principalement concerné est le prélévement d’ovocyctes pour la fécondation in vitro pour 68% des 4.3% toujours fait en ambulatoire, 107 GHM fait à la clinique sur les 190 au total qui fuient hors région. - le Centre Hospitalier de Doullens représente 3,7 % des fuites dont 97,1 % de la zone de proximité Artois – Douaisis - la Polyclinique de Picardie représente 3 % des fuites - la Policlinique St Claude à St Quentin représente 2,8 % des fuites dont 87,2 % pour la zone de proximité Hainaut – Cambrésis - le Centre Chirurgical Marie Lannelongue dans les Hauts de Seine représente 2,7 % des fuites, en provenance équivalente des 4 zones de proximité - la Clinique Ste Isabelle à Abbeville représente 2,1 % des fuites dont 54,7 % en provenance de la zone de proximité Littoral et 43,9 % de la zone de proximité Artois – Douaisis

Les 1.9% de fuites en chirurgie ( hospitalisation complète et ambulatoire ) représentent 6508 GHM. Les 1.3% de fuites en ambulatoire représentent 1639 GHM. C’est la pathologie ophtalmo qui arrive en tête pour ces fuites avec 1181 GHM soit 18% dont 613 GHM pour la chirurgie ambulatoire ( 51%). Toutes les cataractes représentent 692 GHM au total ( HC+ CA ), soit 58% de la pathologie Ophtalmo, 502 sont des GHM ambulatoires, donc 190 GHM ont été fait en hospitalisation complète.

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

35 / 44

3.6 Taux d’attractivité pour la chirurgie (tous séjours, chirurgie en hospitalisation complète + chirurgie ambulatoire, source PMSI 2009) L’attractivité étant plus « importante », avec 3,1 %, le bilan est positif.
Nom Nord/Pas-de-Calais 2006 (*) 3% 2007 3,6% 2008 3,2% 2009 3,1%

Territoire Artois - Douaisis Hainaut - Cambrésis Littoral Métropole - Flandre intérieure

2006 (*) 0,9% 6,4% 3,9% 2,2%

2007 0,9% 6% 4,2% 3,9%

2008 0,9% 6,4% 4,5% 2,5%

2009 1% 6,2% 4,7% 2,4%

3.7 Taux d’attractivité pour la chirurgie ambulatoire
Nom Nord/Pas-de-Calais 2006 (*) 2,7% 2007 2,7% 2008 2,6% 2009 2,5%

Territoire Artois - Douaisis Hainaut - Cambrésis Littoral Métropole - Flandre intérieure

2006 (*) 0,7% 8,1% 1,6% 1,6%

2007 0,6% 6,8% 1,6% 2,6%

2008 0,7% 7,5% 1,8% 1,6%

2009 0,7% 7,3% 1,7% 1,8%

Commentaires : attractivité en chirurgie Les 3 établissements de la région les plus attractifs pour les patients des autres régions sont : - la Polyclinique de la Thiérache pour 17,9 % dont 66 % pour des interventions ophtalmo en chirurgie ambulatoire - Hopale à Berck pour 14,9 %

- le CHRU de Lille pour 12,7 %

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

36 / 44

II - Bilan qualitatif :

1. Aspects qualitatifs non spécifiques de la prise en charge en chirurgie ambulatoire
(Source : extraction de la base nationale des bilans 2009 de lutte contre les infections nosocomiales (L.I.N.) complétée des données du Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Paris Nord (CCLIN) Surveillance des infections de site opératoire (ISO) : Sur 67 établissements, un seul établissement déclare ne pas faire de surveillance des ISO, il s’agit de la clinique des 7 vallées qui va essayer de mettre en place cette surveillance en 2011 à l’aide des médecins traitants des patients. En effet la surveillance des ISO nécessite dans l’absolu de réunir les patients dans les 30 jours pour établir si il y a ou non une ISO (la plupart des ISO sont superficielles et ne nécessitent pas de reprise). En fait en ambulatoire, même si elle a été déclarée, cette visite de contrôle n’a pratiquement jamais lieu. Le patient est revu par son généraliste.

2. Organisation de la prise en charge en ambulatoire
2. 1 Evaluation des circuits spécifiques à la chirurgie ambulatoire (Source : questionnaire établissements mars 2011) . 42 établissements sur 55 déclarent avoir un projet médical partagé par l’ensemble des acteurs. . 52 établissements sur 55 ont un règlement intérieur de la structure ambulatoire . 52 établissements sur 55 déclarent avoir des moyens dédiés : rendez-vous, accueil dédié, personnel spécifique, suivi post ambulatoire organisé. . 53 établissements sur 55 ont mis en place un suivi organisé : 51/55 un planning opératoire spécifique 42/55 un questionnaire de satisfaction des patients . 42 établissements sur 55 déclarent avoir mis en place des outils de partage de l’information comme le dossier commun. 2. 2 Organisation de la continuité de la prise en charge post chirurgie ambulatoire . 50 établissements sur 55 ont une organisation formalisée du repli en cas de transfert par convention formalisée . 49 établissements sur 55 ont une astreinte médicale organisée pour le suivi post ambulatoire . 38 établissements sur 55 déclarent avoir mis en place un appel téléphonique du patient suite au retour à domicile . 7 établissements sur 55 ont formalisé des coopérations avec les soins de ville pour le pré et le post opératoire.
DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011 37 / 44

2. 3 Information/communication avec les médecins de ville . 52 établissements sur 55 déclarent transmettre le dossier patient au médecin de ville (lettre de sortie, compte rendu opératoire). 2. 4 Information/communication avec les patients . 40 établissements sur 55 ont, dans le projet médical, une procédure décrite relative à l’information du patient . 54 établissements sur 55 ont des supports de communication à destination des patients pour le post ambulatoire. 2. 5 Autres . 34 établissements sur 55 ont participé à l’audit national sur la préparation cutanée de l’opéré coordonné par les CCLIN . 54 établissements sur 55 ont déployé la check list « sécurité du patient au bloc opératoire » exigible dans le cadre de la certification des établissements de santé.

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

38 / 44

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

39 / 44

Diagnostic partagé Etat des lieux Chirurgie Ambulatoire

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

40 / 44

Réunion Chirurgie Ambulatoire du 13 avril 2011

Présents : Professeur Jean-Pierre TRIBOULET Docteur Martine HASSE Docteur Françoise LEGRAND Docteur Marc BIENCOURT Docteur Jean-Charles BOUBERT Docteur D. DEGROOTE Monsieur Laurent DELEMER Madame Carine DEWALLY Docteur Anne GUIDAT Monsieur Boualem HAMADACHE Monsieur Cédric LEBLOND Monsieur Fabrice LEBURGUE Docteur Jacques MEURETTE Docteur Nadine RUOLT Docteur Sylvie SOMMER Docteur Michel VERPLANKEN CHRU Lille Agence Régionale de Santé Nord/Pas-de-Calais Service Médical Nord/Picardie Clinique des 7 vallées, Marconne Clinique des 7 vallées, Marconne Centre Hospitalier, Boulogne Polyclinique du Bois, Lille Centre Hospitalier, Valenciennes CHRU Lille Hôpital privé La Louvière, Lille Centre Hospitalier, Boulogne Centre Hospitalier, Seclin Clinique St Amé, Lambres lez Douai CHRU Lille Centre Hospitalier, Seclin Centre Hospitalier, Seclin

Excusé : Docteur Michel SCHOOFS Clinique Lille Sud, Lesquin

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

41 / 44

Région Nord/Pas-de-Calais

1. Points forts - Personnels, équipes motivés - Compliance aux recommandations et aux actions régionales (bonne adhésion des établissements publics et privés) - Exemplarité des centres dont l’organisation est efficiente (satellites, intégrés, autonomes) - La démarche ambulatoire est un levier pour la mise en œuvre de la qualité, en effet, plus que tout autre c’est une chirurgie zéro défaut puisque la sortie a lieu le jour même. L’organisation est nécessairement adaptée, la ressource est optimisée, il faut savoir être créatif et original pour pallier aux manques (région Nord/Pas-de-Calais avec problèmes démographiques). - La pratique de la chirurgie ambulatoire permet de faire diminuer la durée moyenne de séjour de chirurgie en hospitalisation complète (de part l’habitude des chirurgiens et du personnel de « travailler » selon les exigences liées à l’ambulatoire). En ce sens, la chirurgie ambulatoire est un modèle vertueux. - La prise en charge de la douleur est mieux appréhendée, l’anesthésiste assure une approche plus « attentive » de la sortie du patient - La mise en place de la chirurgie ambulatoire dans un établissement permet de restructurer la chirurgie complète et aussi la permanence des soins ambulatoire. - La chirurgie ambulatoire comme exercice innovant dans les pratiques chirurgicales (de plus en plus de gestes lourds pratiqués en chirurgie ambulatoire) permet de fidéliser les praticiens de la région dans la région (en général plutôt flux sortants dans la région) et d’attirer des jeunes médecins dans des secteurs éloignés des centres urbains (effet d’attractivité également pour les médecins généralistes) - La chirurgie ambulatoire permet une réponse à l’accès aux soins de proximité dans un secteur où il n’y a pas d’offre (cas d’une structure autonome). - La prise en charge d’un patient en chirurgie ambulatoire permet de gagner sa confiance (sortie le jour même = zéro défaut). - Accompagnement des problèmes sociaux dans la région = garantie d’un retour précoce à domicile, au sein de la famille (nombreuses familles monoparentales, difficultés sociales…)

2. Points faibles - Il existe encore un manque d’informations sur la chirurgie ambulatoire (médecins généralistes, certains établissements…) - Le cas des milieux défavorisés, souligné d’abord dans les points faibles a été considéré après discussion sur le retour à domicile précoce comme un point positif. - Démographie médicale déficitaire dans la région Nord/Pas-de-Calais, la chirurgie ambulatoire nécessite plus de temps médical (passage le soir avant la sortie).

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

42 / 44

- Manque de mobilité des praticiens : interventions dans plusieurs structures  consommateur de temps médical et suivi des gestes lourds moins facile. - Structuration des établissements en service et pas encore assez en pôle. Pour certains chirurgiens le pouvoir est encore lié au nombre de lits (problème surtout du public). - Recrutement de personnel qui ne serait motivé uniquement que par les horaires. - Persistance encore dans certains établissements de chirurgie ambulatoire « foraine » contraire aux principes de qualité d’une bonne organisation (soit, faite dans des lits d’hospitalisation complète en dehors de la structure de chirurgie ambulatoire soit, dans des établissements n’ayant pas d’autorisation de chirurgie ambulatoire).

3. Freins - Tarification +++ - Jurisprudence (évoqué en général plutôt par les « détracteurs » car en fait, il y a moins d’accidents ou d’incidents secondaires en chirurgie ambulatoire (les praticiens du centre autonome de la région signalent 3 cas de conversion en hospitalisation complète sur 3800 interventions en 2010).

4. Leviers – Propositions - Demande unanime des participants à faire évaluer la tarification dans le sens d’une progression au profit de l’ambulatoire. - Incitation financière des professionnels de santé libéraux à pratiquer la chirurgie ambulatoire (au-delà de la tarification des GHS). - Communication vers les établissements afin de promouvoir la chirurgie ambulatoire = organisation d’une journée régionale, avec témoignages des équipes déjà organisées et performantes. - Communication vers les médecins traitants. - Communication vers le grand public. - Formations à organiser - Créations d’un réseau des unités ambulatoires, d’un listing des référents/experts régionaux (et nationaux) de la chirurgie ambulatoire. - Création d’un site internet dédié à la chirurgie ambulatoire. - Evaluation à mettre en place.

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

43 / 44

Rédaction du document, extraction et exploitation des bases de données

Madame le Dr Martine HASSE Directrice Adjointe, Responsable de la Gestion du Risque de la Direction de la Stratégie, des Etudes et de l’Evaluation à l’Agence Régionale de Santé du Nord/Pas-de-Calais Madame le Dr Françoise LEGRAND Responsable du pôle CP-R2A, relations avec les assurés, Médecin Conseil Chef de Service à la Direction Régionale du Service Médical Nord/Pas-de-Calais – Picardie. Monsieur David VERLOOP Département des Etudes, service statistiques de la Direction de la Stratégie, des Etudes et de l’Evaluation à l’Agence Régionale de Santé du Nord/Pas-de-Calais Madame Marie-Lise CHANTELOU Département des Etudes, service statistiques de la Direction de la Stratégie, des Etudes et de l’Evaluation à l’Agence Régionale de Santé du Nord/Pas-de-Calais Madame Dominique NAELS Service Gestion du Risque de la Direction de la Stratégie, des Etudes et de l’Evaluation à l’Agence Régionale de Santé du Nord/Pas-de-Calais

Avec la participation de Mme le Dr Karine BLANCKAERT, médecin hygiéniste coordonnateur au CHRU de Lille, pour le questionnaire qualitatif

DSEE/GDR/CHIRURGIE AMBULATOIRE/ Dr Martine HASSE/DN le 26/04/2011

44 / 44

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful